Le ganglion cervical moyen

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le ganglion cervical moyen"

Transcription

1 UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE UNIVERSITE DE NANTES Le ganglion cervical moyen Par Mathilde Mirallié LABORATOIRE D ANATOMIE DE LA FACULTE DE MEDECINE DE NANTES Président du jury : Pr. O. HAMEL Enseignants : Pr. R. ROBERT Pr. O. ARMSTRONG Pr. A. HAMEL Dr. S. PLOTEAU Référent: Pr. O. HAMEL Laboratoire : S. LAGIER Y. BLIN 1

2 UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE UNIVERSITE DE NANTES Le ganglion cervical moyen Par Mathilde Mirallié LABORATOIRE D ANATOMIE DE LA FACULTE DE MEDECINE DE NANTES Président du jury : Pr. O. HAMEL Enseignants : Pr. R. ROBERT Pr. O. ARMSTRONG Pr. A. HAMEL Dr. S. PLOTEAU Référent: Pr. O. HAMEL Laboratoire : S. LAGIER Y. BLIN 2

3 Remerciements : A Monsieur le Professeur Olivier Hamel, Pour m avoir confié ce sujet et conseillée pour la réalisation de ce mémoire. A Messieurs les Professeurs d anatomie pour leur enseignement durant cette année. A mes camarades de dissection, Pour la bonne humeur constante au laboratoire d anatomie. A Messieurs Yvan Blin et Stéphane Lagier, Pour leur disponibilité, leurs conseils et leur aide précieuse. 3

4 Sommaire I- Introduction p.5 a) Embryologie p.6 b) Anatomie p.7 Généralités p.7 Rapports p.10 Branches p.11 II- Matériel et méthodes p.13 a) Matériel p.13 b) Méthodes p.13 III- Résultats p.15 IV- Discussion p.22 a) Remarques sur les dissections p.22 b) Aspect physiologique et fonctions du ganglion cervical moyen p.22 c) Applications cliniques p.23 V- Conclusion p.25 VI- Références p.26 4

5 I- Introduction Le ganglion cervical moyen, ou ganglion thyroïdien de Haller, est un des trois ganglions du segment cervical de la chaine latéro-vertébrale orthosympathique. C est un ganglion inconstant, présent chez la moitié des sujets. Lorsqu il est présent, le ganglion cervical moyen a une position et une forme variable. Cependant, il est plus fréquemment retrouvé légèrement en dessous et en avant de l apophyse transverse de la sixième vertèbre cervicale, posé sur le muscle droit antérieur de la tête, et toujours en arrière du paquet jugulo-carotidien. L anatomie de ce ganglion sympathique ainsi que les conséquences en cas d atteinte lors de chirurgie cervicale ou de processus tumoraux, ayant été très peu décrites dans la littérature, il nous a semblé intéressant de l étudier plus précisément. 5

6 a) Embryologie Dès la cinquième semaine de développement embryonnaire, des cellules de la région thoracique, provenant de la partie ventrale du tube neural et de la crête neurale, migrent vers une région en arrière de l aorte dorsale, de part et d autre de la moelle spinale. Ces cellules forment les futures sympathogonies. Ces cellules migrantes constituent, de chaque coté de la colonne vertébrale, une chaine de ganglions sympathiques, métamérisés chronologiquement dans le sens rostrocaudal. Les ganglions sont reliés entre eux par les axones longitudinaux de certaines de leurs cellules. L ensemble constitue les chaines sympathiques latéro-vertébrales. De la région thoracique, les cellules sympathiques migrent vers les régions cervicale et lombosacrée. (1) La migration des cellules sympathiques vers le cou forme les ganglions cervicaux. Il est généralement admis que la métamérisation des ganglions orthosympathiques suit les ébauches de racines spinales. Cependant, pour 8 racines spinales, on ne retrouve que 3 ganglions dans le segment cervical de la chaine latéro-vertébrale orthosympathique. Selon Kanagasuntheram, les ganglions de la chaine latéro-vertébrale orthosympathique se développent en relation avec la régression ou la persistance, en fonction des régions du tronc, des artères inter-segmentaires durant l embryogénèse. Ceci expliquerait la constitution particulière du segment cervical de la chaine orthosympathique. La régression des quatre premières artères inter-segmentaires cervicales entraine la fusion des quatre premiers ganglions cervicaux. Cette fusion est l origine de la formation du ganglion cervical supérieur. La régression des cinquième et sixième artères inter-segmentaires forme une portion de l artère thyroïdienne inférieure, et la fusion des ganglions est à l origine de la formation du ganglion cervical moyen. Le ganglion cervical inférieur, résulte de la fusion du dernier ganglion cervical et du premier ganglion thoracique, permise par la régression de la septième artère inter-segmentaire cervicale et de la première thoracique. Ainsi, pour 8 nerfs cervicaux, 3 ganglions cervicaux orthosympathiques sont présents. (2)(3) 6

7 b) Anatomie Généralités Le système orthosympathique Le système orthosympathique appartient au système nerveux autonome, et est stimulé lors de la lutte ou de la fuite. Il possède des contingents sensitifs et moteurs et véhicule la douleur des organes. Les centres orthosympathiques sont essentiellement spinaux. Ils ont une disposition thoraco-lombale, de C8 à L2. Ils sont situés dans la zone intermédio-latérale de la corne grise thoracique. Le système orthosympathique est un système à deux neurones : un neurone préganglionnaire cholinergique, dont le corps cellulaire se situe dans la moelle spinale, et un neurone post ganglionnaire noradrénergique, dont le corps cellulaire se situe au niveau des chaines latéro-vertébrales orthosympathiques. Les fibres pré-ganglionnaires sont courtes, entre C8 et L2, rejoignent les ganglions latérovertébraux par les rameaux communicants blancs. Les fibres orthosympathiques postganglionnaires, généralement longues, s entourent autour des vaisseaux, et rejoignent les nerfs somatiques par les rameaux communicants gris jusqu aux organes cibles. Chacune des deux chaines latéro-vertébrales orthosympathiques est constituée par une série de ganglions sympathiques, et, disposée verticalement de part et d autre de la colonne vertébrale, de la base du crane jusqu au coccyx. De manière générale, 24 ganglions orthosympathiques autonomes se succèdent. Les chaines sont divisées en 4 segments correspondants aux 4 parties du rachis. Le segment cervical compte 3 ganglions, appelés ganglions cervicaux supérieur, moyen et inférieur. Sa limite supérieure est située sous la base du crane, et correspond au pôle supérieur du ganglion cervical supérieur tandis que sa limite inférieure est située au niveau du col de la première côte et correspond au pôle inférieur du ganglion cervical inférieur, souvent fusionné avec le premier ganglion thoracique. (4) (5) 7

8 Ventral Haut Ganglion cervical supérieur Nerf vague Glande thyroïde Artère thyroïdienne inférieure Ganglion cervical moyen Artère subclavière Veine brachiocéphalique gauche D après Sobotta, Atlas d anatomie humaine, Tête, cou et neuro-anatomie Vue latérale gauche du plan cervical profond Le ganglion cervical moyen Le ganglion cervical moyen ou ganglion thyroïdien de Haller est inconstant. Lorsqu il est présent, dans 50% des cas, il est situé en avant et légèrement en dessous de l apophyse transverse de la sixième vertèbre cervicale. Cependant, sa position peut varier. Il peut être au niveau du tubercule de Chassaignac, ou légèrement au dessus. Sa forme est également variable, il peut être allongé en fuseau, arrondi et légèrement aplati ou encore étoilé. Il est parfois perforé par le passage de l artère thyroïdienne inférieure, ou dans certains cas, divisé en deux ou trois parties qui se disposent 8

9 au dessus et en dessous de celle-ci. Ces parties sont reliées entre elles par de courts troncs nerveux pré et rétro-artériels. Le ganglion cervical moyen est toujours de petite taille, ses dimensions ne dépassent pas 8 à 10 millimètres de longueur et 3 à 4 millimètres de largeur. Il est irrigué par des branches de l artère thyroïdienne inférieure, soit directement soit par l intermédiaire de ses collatérales et de l artère cervicale ascendante. (6) (7) 9

10 Rapports : Crânial Latéral Artère vertébrale IV Rameaux communicants de C4 Ganglion cervical moyen Ganglion cervical inférieur Anse sousclavière ASC CC C6 V VI VII VIII ASC Rameaux communicants de C5 TABC CC CC : Carotide commune ASC : Artère Subclavière TABC : Tronc artériel brachiocéphalique D après Sobotta, Atlas d anatomie humaine, Tête, cou et neuro-anatomie Vue antérieure de la région cervicale, rapports musculaires et osseux du ganglion cervical moyen Ses rapports avec les aponévroses cervicales divergent selon les auteurs : Pour certains, il est compris dans un dédoublement de l aponévrose prévertébrale (Tillaux et Charpy) Pour d autres, il est compris dans l aponévrose cervicale transverse de Sébileau, rattachée à la gaine vasculaire du cou (Drobnik, Herbet et Hovelacque) Pour d autres encore, il est situé en avant de l aponévrose pré vertébrale où il est compris dans une gaine cellulaire. 10

11 La chaine sympathique cervicale est située sur la face antérieure de l aponévrose pré vertébrale ou aponévrose cervicale profonde. Au niveau des ganglions cervicaux moyen et inférieur, le cordon sympathique est maintenu contre l aponévrose par des tracti conjonctifs tendus transversalement en pont au devant du cordon sympathique. Le ganglion cervical moyen répond en arrière à l apophyse transverse de la sixième vertèbre cervicale dont il est séparé par le muscle droit antérieur de la tête. Le ganglion cervical moyen est toujours situé en arrière du paquet vasculo-nerveux du cou (jugulaire interne, nerf vague, carotides interne et primitive) Branches Les branches collatérales Du ganglion cervical moyen naissent des branches collatérales qui sont : - Plexus thyroïdien inférieur : ce sont des branches très fines qui suivent un trajet différent de celui des artères et qui abordent le lobe vers sa partie moyenne. Le plexus thyroïdien inférieur donne des banches au nerf récurrent et au nerf laryngé supérieur. - Des rameaux vasculaires pour la carotide commune et l artère thyroïdienne inférieure - L anse subclavière : qui rejoint le ganglion cervical inférieur en contournant en avant et en bas l artère subclavière. L anse subclavière peut naître du ganglion cervical supérieur ou du ganglion vertébral. Il en existe trois types : long, moyen et court. (8) Latéral Crânial Ganglion cervical supérieur Ganglion cervical moyen Artère vertébrale Ganglion vertébral Ganglion cervical inférieur Anse subclavière Artère subclavière Type court Type moyen Type long D après Kamina, Volume 2 Tête, cou et dos, Maloine Les différents types d anses subclavières 11

12 - Le nerf cardiaque moyen : ou grand nerf cardiaque de Scarpa est le plus volumineux des 3 nerfs cardiaques. Il nait le plus fréquemment par deux racines du ganglion cervical moyen ; une racine supérieure se détache de la partie moyenne du ganglion, une racine inférieure plus volumineuse que la précédente, se détache du pôle inférieur de ce ganglion, il peut même naitre du cordon sympathique cervical, légèrement en dessous du ganglion. Lorsque le ganglion cervical moyen est absent, le nerf cardiaque moyen nait du cordon sympathique à la hauteur de la cinquième vertèbre cervicale. Il descend verticalement et chemine derrière la carotide primitive, précroise l artère thyroïdienne inférieure, puis descend derrière le tronc artériel brachio-céphalique à droite, et la carotide primitive à gauche ; il se termine dans le plexus cardiaque en passant sous la crosse de l aorte. Pendant son trajet il s anastomose avec les nerfs cardiaques moyen et inférieur du vague, avec le nerf laryngé récurrent et avec les nerfs cardiaques supérieurs et inférieurs du sympathique. Les rameaux communicants Le ganglion cervical moyen fournit deux rameaux communicants. Lorsqu il est absent, ceux-ci proviennent toujours du ganglion stellaire. Ce sont les rameaux communicants des quatrièmes et cinquièmes nerfs cervicaux ; celui du quatrième nerf est fréquemment dédoublé. Ces branches nerveuses sont situées à la face antérieure du muscle grand droit antérieur de la tête. Longues et très variables dans leur distribution, elles s anastomosent souvent entre elles. Les anastomoses Il existe de manière inconstante une ou deux anastomoses qui vont du nerf phrénique au cordon sympathique compris entre les ganglions cervicaux supérieur et moyen ou au ganglion cervical moyen. (6) 12

13 II- Matériel et méthodes a) Matériel Le matériel utilisé pour ces dissections a été : - Un porte-lame n 4 et une série lame 23 - Un porte-lame n 3 et une série lame 15 - Des ciseaux à bouts courbés - Des pinces à disséquer - Une scie - Des pinces à clamper Deux sujets ont été utilisés pour ces dissections : - Un sujet masculin frais de 85 ans - Un sujet féminin frais de 92 ans b) Méthodes Pour la première dissection, le sujet est placé en décubitus dorsal. On réalise un volet cutané en incisant la peau, suivant le bord inférieur de la mandibule jusqu au menton, puis du menton à la fourchette sternale et en longeant le bord supérieur de la clavicule, de l articulation sterno-claviculaire à l articulation acromio-claviculaire. Crânial Ventral 13

14 Le sujet est placé en décubitus latéral droit, afin d aborder le cou de manière latérale. La dissection a permis de mettre en évidence les différents rapports et les branches du ganglion cervical moyen. Les muscles platysma, sterno-cléido-mastoïdien, omo-hyoïdien, sterno-thyroïdien et thyrohyoïdien ont été réclinés. On dissèque ensuite la veine jugulaire, l artère carotide commune et le nerf vague droit pour dégager le paquet vasculo-nerveux et atteindre la chaine latérovertébrale orthosympathique. La première dissection, en raison de l atteinte d éléments importants, n est pas interprétable. Par conséquent, la même voie d abord a été réalisée sur le côté droit du cou du sujet. Pour la seconde dissection, il convenait de mettre en évidence les rapports vasculaires, notamment avec l artère thyroïdienne inférieure. Ainsi, nous avons injecté la vascularisation artérielle par les artères brachiales du sujet, avec 180 cm 3 de latex Néoprène, puis 30 cm 3 d acide acétique 50%. Pour n injecter que la région du cou et de la tête, la crosse de l aorte a été clampée en amont du tronc artériel brachiocéphalique et en aval de l artère sous-clavière gauche. La voie d abord réalisée par la suite pour la dissection est identique à la première. La clavicule a été séparée du sternum afin de mettre en évidence le trajet de branches issues du ganglion cervical moyen et ses connexions avec le ganglion cervical inférieur. 14

15 III- Résultats Le but de ces dissections était de mettre en évidence les variations dans la forme et la position du ganglion cervical moyen ainsi que son inconstance. L objectif était également de décrire ses rapports avec les structures anatomiques de la région cervicale et ses différentes branches. Le plan cutané, le platysma ainsi que le sterno-cléido-mastoïdien ont été réclinés afin de d atteindre le paquet vasculo-nerveux. Ce dernier est également récliné afin de mettre en évidence le ganglion cervical moyen rattaché à la gaine vasculaire du cou. Les aponévroses qui entourent le ganglion sont volontairement non disséquées afin de mettre en évidence les lames nerveuses dans lesquelles les fibres orthosympathiques post-ganglionnaires cheminent pour rejoindre les organes cibles. Crânial Ventral Lames nerveuses contenant des filets sympathiques Ganglion cervical moyen Nerf vague Veine jugulaire interne 15

16 Crânial Ventral On récline le paquet vasculo-nerveux pour mettre en évidence la chaine orthosympathique. Sur cette photo, on peut noter la présence d un ganglion cervical moyen, fusiforme, en avant du muscle droit antérieur de la tête, surplombé par un ganglion cervical supérieur de petite taille. Ganglion cervical supérieur Ganglion cervical moyen 16

17 Ici, on distingue les différentes branches du ganglion cervical moyen destinées à l innervation de la glande thyroïde, le départ du nerf cardiaque moyen, ainsi que son rapport étroit avec l artère thyroïdienne inférieure, qu il surcroise. Crânial Ventral Plexus thyroïdien inférieur Artère thyroïdienne inférieure Nerf cardiaque moyen 17

18 La seconde dissection a permis de mettre en évidence un ganglion cervical moyen plus ovoïde que le précédent. Crânial Ventral La vascularisation artérielle injectée au latex permet ainsi de mieux distinguer le principal rapport vasculaire du ganglion cervical moyen : l artère thyroïdienne inférieure. La veine jugulaire interne ainsi que le nerf vague ont été réclinés pour mettre en évidence plus aisément le ganglion. On observe le nerf cardiaque moyen qui nait de deux racines du ganglion cervical moyen, et chemine en arrière du tronc artériel brachio-céphalique. Artère carotide commune Glande thyroïde Artère thyroïdienne inférieure Nerf cardiaque moyen 18

19 Du ganglion cervical moyen, sont issus des rameaux communicants généralement au nombre de deux ou trois. Ces rameaux communicants naissent de la face postérieure du ganglion cervical moyen et le relient aux quatrième et cinquième racines cervicales. Crânial Ventral Rameaux communicants profonds Rameaux communicants Artère thyroïdienne inférieure 19

20 Le ganglion cervical moyen envoie une branche qui chemine en avant de l artère subclavière pour rejoindre le ganglion cervical inférieur. C est l anse sous-clavière ou anse de Vieussens. Ici, elle nait du pôle inférieur du ganglion cervical moyen, elle est de type moyen. Crânial Ventral Artère cervicale ascendante Artère vertébrale Anse sousclavière 20

21 La dissection de la partie gauche du cou du second sujet n a pas permis de mettre en évidence un ganglion cervical moyen. L artère carotide interne est réclinée afin de laisser apparaitre le tractus sympathique cervical. On peut voir que les branches précédemment décrites issues du ganglion cervical moyen naissent directement du tractus sympathique cervical. Le plexus thyroïdien inférieur est formé de deux branches qui abordent la glande thyroïde latéralement et postérieurement. On note également la présence du nerf cardiaque moyen qui chemine en arrière de l artère subclavière et en avant de l artère vertébrale. Crânial Latéral Glande sousmandibulaire Nerf vague Tractus sympathique cervical Glande thyroïde Plexus thyroïdien inférieur Nerf cardiaque moyen 21

22 IV- Discussions a) Remarques sur les dissections Les résultats retrouvés durant les différentes dissections concordent la plupart du temps avec les descriptions de la littérature, notamment les rapports et la situation anatomique du ganglion cervical moyen. Néanmoins, des divergences ont été constatées particulièrement en ce qui concerne les branches du ganglion thyroïdien. Le plexus thyroïdien inférieur n a été mis en évidence que dans deux dissections sur trois. Les rameaux communicants gris, reliant les quatrième et cinquième racines cervicales au ganglion cervical moyen, sont habituellement décrits au nombre de deux ou trois lorsque le rameau entre le ganglion et C4 est dédoublé. La seconde dissection a permis de mettre en évidence deux branches communicantes profondes rejoignant la quatrième racine cervicale et trois rejoignant la cinquième. Par ailleurs, des anastomoses entre le cordon sympathique, situé entre le ganglion cervical supérieur et le ganglion cervical moyen, et le nerf phrénique décrites dans la littérature n ont été retrouvées dans aucune des dissections. Les rapports avec les aponévroses sont en accord avec les descriptions de Drobnik, Herbet et Hovelacque. Les ganglions ont été retrouvés dans une aponévrose rattachée à la gaine vasculaire du cou. La même voie d abord ayant été réalisée pour les deux sujets, il aurait été intéressant de réaliser un abord postérieur afin de mettre en évidence les rapports antérieurs du ganglion cervical moyen, notamment ses rapports avec le paquet jugulo-carotidien et le nerf vague. Un nombre plus important de dissections aurait également, éventuellement, permis de mettre en évidence une plus grande diversité de formes et des branches du ganglion thyroïdien de Haller. b) Aspect physiologique et fonction du ganglion cervical moyen Les ganglions cervicaux supérieur et moyen envoient des branches pour l innervation des glandes salivaires. Ces branches empruntent le plexus carotidien externe, puis : - Les plexus facial et lingual pour rejoindre les glandes submandibulaire et sublinguale. - Le plexus maxillaire et temporal pour rejoindre la glande parotide. Des 3 ganglions cervicaux, supérieur, moyen et inférieur, innervent : - Les glandes sébacées et sudoripares de la tête et du cou, 22

23 - Les artères des régions cervicale et céphalique notamment les artères carotides - Le cœur, cette innervation permet d augmenter la contractilité cardiaque et ainsi que la fréquence des battements. (8,9) L innervation orthosympathique du pharynx serait assurée : - Pour le nasopharynx par le ganglion cervical supérieur, - Pour l oropharynx par les ganglions supérieur et moyen, - Pour l hypopharynx, par les ganglions moyen et inférieur. (10) Quand il est présent, le ganglion cervical moyen assure l innervation orthosympathique de la thyroïde, par l intermédiaire du plexus thyroïdien inférieur. c) Applications cliniques La lésion de la chaine sympathique cervicale entraine une triade de symptômes très caractéristique. Cette triade est regroupée sous le nom de syndrome de Claude-Bernard- Horner. Il associe classiquement : - Rétrécissement de la fente palpébrale, dû à une atteinte des fibres musculaires lisses de la paupière supérieure. - Myosis, car les fibres orthosympathiques ne s opposent plus à l action du système parasympathique. - Enophtalmie, probablement visible en raison de la rétractation de la fente palpébrale, ou d une fonte de la graisse rétro-orbitaire. (2,11) Le sympathique cervical peut être lésé, dans de rares cas, durant une chirurgie du cou. La littérature rapporte des cas de syndromes de Claude Bernard Horner secondaires, notamment, à des chirurgies thyroïdiennes ou parathyroïdiennes ou de drainages d abcès rétro ou para-pharyngiens. (12) Des étiologies vasculaires peuvent également être à l origine d atteintes du système sympathique au niveau cervical. Les fibres sympathiques sont intimement liées aux parois des artères, en particulier l artère carotide. Des atteintes de cette dernière telles que la dissection carotidienne, entrainant un hématome qui comprime le plexus sympathique, ou encore un anévrysme de la carotide primitive peuvent engendrer un syndrome de Claude- Bernard-Horner. (13,14) 23

24 Des processus tumoraux peuvent se développer aux dépens du sympathique cervical. Ces tumeurs sont rares et sont à évoquer devant une masse cervicale. - Schwannomes Le schwannome est une tumeur bénigne développée aux dépens de cellules de la gaine de Schwann des nerfs périphériques. Il peut se développer aux dépens des cellules de Schwann du sympathique cervical. Le traitement est alors chirurgical, souvent un syndrome de Claude Bernard Horner fait suite à l exérèse chirurgicale. (15) Les imageries suivantes ont été réalisées chez un homme de 42 ans présentant une masse cervicale gauche asymptomatique. IRM en T1 en vue coronale. Cet examen révèle une masse circonscrite, dans l espace para-pharyngien gauche, D après C Bocciolini et al. Schwannoma of cervical sympathetic chain: assessment and management, Acta Otorhinolaryngologica Italica, 2005 Scanner injecté en coupe axiale, mettant en évidence une masse para-pharyngienne gauche. Cette masse repousse le parenchyme thyroïdien, ainsi que l artère carotide commune et la veine jugulaire interne. D après C Bocciolini et al. Schwannoma of cervical sympathetic chain: assessment and management, Acta Otorhinolaryngologica Italica, 2005 Après l exérèse chirurgicale de la tumeur, le patient présentait un syndrome de Claude Bernard Horner.(16) 24

25 - Neuroblastomes : Le neuroblastome est une tumeur embryonnaire, rare, qui se développe aux dépens du système sympathique. Cette tumeur représente 9% des tumeurs pédiatriques. Elle est le plus souvent retrouvée au niveau surrénalien, cependant, dans 5% des cas, elles peuvent être retrouvées au niveau cervical. Les symptômes des neuroblastomes dépendent de leur localisation. Au niveau cervical, la complication la plus fréquente est le syndrome de Claude Bernard Horner, dû à la compression d un ganglion sympathique par la tumeur. (17) V- Conclusion Les dissections réalisées ont permis de mettre en évidence la richesse de la région cervicale. Nous avons également pu constater la forme variable, ainsi que l inconstance du ganglion cervical moyen, car ce dernier n a pas été systématiquement retrouvé lors des dissections. Des nombreuses branches ont pu être décrites, leur nombre et leur origine étaient cependant variables. Des divergences ont donc pu être constatées par rapport à la littérature. Les causes d atteintes du segment cervical de la chaine latéro-vertébrale orthosympathique ainsi que des branches pré et post-ganglionnaires sont nombreuses. Nous n avons pu mettre en évidence de pathologies spécifiques au ganglion cervical moyen ou de symptomes propres a son atteinte ou celle de ses branches. 25

26 VI- Références 1. Ben Pansky, Embryologie humaine, Edition Ellipses. 2. O. Hamel, Thèse : Ganglions végétatifs céphaliques, anatomie descriptive, topographique et fonctionnelle, intérêts cliniques. 3. R. Kanagasuntheram, P. Dhashini, The cervical sympathetic trunk, a new hypothesis. 4. Ahmed Mellal, Application pratique à l anatomie humaine Tome 2 Appareils de relation Edition Sciences Biologie. 5. J. Bossy, G. Bastide, G. Godlewski, J. Guérin, P. Lasjaunias, D. Lefebvre, D. Prat, J. Roland, J. Salama, F. Muller, R. O Rahily, G. Rodesch, P. Sambuc, Anatomie Clinique, Neuroanatomie, Edition Springer. 6. G. Paturet, Traité d anatomie humaine tome IV, Edition Masson et Cie. 7. A. Hovelacque, Anatomie des nerfs craniens et rachidiens et du système grand sympathique. 8. P. Kamina, Anatomie clinique, Tome 2, édition Maloine. 9. J.F. Vibert, A. Sebille, M.C. Lavallard-Rousseau, F. Boureau, L. Mazières, Neurophysiologie, de la physiologie à l exporation fonctionnelle, 2 ème édition, Edition Elsevier Masson. 10. S. Oyagi, J. Ito, I. Honjo, The autonomic innervation in the pharynx. A study by the horseradish peroxidase method. Arch Otolaryngol Head Neck Surgery, M.J.T Fitzgerald, J. Folan-Curran, Neuro-Anatomie clinique, Maloine. 12. R. Gonzales-Aguado, et al, Horner s syndrome after neck surgery, Acta otorrinoaingologica espagnola, D. Doyon, K. Marsot-Dupuch, J.P Francke, F. Domengie, Les nerfs Crâniens, 2 ème édition, Edition Masson 14. P. Bégouin, Pathologie chirurgicale, tome 3 Cou- Thorax-Glandes mammaires, Edition Masson& C ie 15. E.-E.-M. Nao, O. Dassonville, A. Bozec, A. Sudaka, P.-Y. Marcy, N. Vincent, S. Pierre, J.- C. Riss, N. Fakhry, J. Santini, G. Poissonnet, Schwannome du sympathique cervical. 16. C. Bocciolini, D. Dall olio, [...], and P Laudadio, Schwannoma of cervical sympathetic chain: assessment and management 17. J. Fleurence, Thèse : Neuroblastome, innovations diagnostiques et thérapeutiques. 26

27 RESUME LE GANGLION CERVICAL MOYEN Laboratoire d anatomie Faculté de médecine de Nantes BUT Le ganglion cervical moyen est un des trois ganglions du segment cervical de la chaine latéro-vertébrale orthosympathique. Ce ganglion est inconstant, et est situé, lorsqu il est présent au niveau de l apophyse transverse de la sixième vertèbre cervicale. Le but de cette étude est de décrire l anatomie, les branches et les rapports avec les différents organes de ce ganglion. MATERIELS ET METHODE Deux sujets frais ont été disséqués pour ce travail. La première dissection a été réalisée sur un sujet frais, un homme de 85 ans. La seconde pièce a été prélevée sur un sujet frais, une femme de 92 ans, la vascularisation artérielle a été injectée au latex néoprène. RESULTATS Les dissections ont permis de constater les variations dans les formes du ganglion cervical moyen. Nous avons également pu mettre en évidence les rapports anatomiques du ganglion cervical moyen, notamment artériels, ainsi que décrire certaines de ses branches. CONCLUSION Les dissections ont permis de mettre en évidence la richesse de la région cervicale. Nous avons pu noter les nombreuses variations de l anatomie du ganglion cervical moyen tant à partir des données de la littérature qu avec les résultats de nos dissections. Mots clés : Ganglion, orthosympathique, cervical 27

LE LARYNX VUE ANTERIEURE DU LARYNX : Décembre 2007 Sources Étudiantes. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

LE LARYNX VUE ANTERIEURE DU LARYNX : Décembre 2007 Sources Étudiantes. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes LE LARYNX Le larynx est un conduit aérien qui joue un rôle essentiel dans la phonation mais aussi dans la respiration. Suite au larynx, se trouve la glotte, une zone rétrécie qui délimite les voies aériennes

Plus en détail

RADIOANATOMIE DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE : une approche simplifiée

RADIOANATOMIE DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE : une approche simplifiée RADIOANATOMIE DES ESPACES PROFONDS DE LA FACE : une approche simplifiée I. Fauquet, F.Bonodeau, L. Deschildre, L. Ceugnart, G. Hurtevent-Labrot JFR 2006 Lille, France Intérêt de connaître l anatomie 1

Plus en détail

La névralgie d Arnold existe-t-elle? Les symptômes particuliers du rachis cervical F.MEYER AHP - 05 / 12 / 2009 Introduction Grande variété de symptômes : Céphalées Hémicrânies Douleur sus, retro-orbitaire

Plus en détail

Les nerfs du bassin. Nerfs du système nerveux cérébrospinal. Ce sont tous des branches ventrales des nerfs spinaux.

Les nerfs du bassin. Nerfs du système nerveux cérébrospinal. Ce sont tous des branches ventrales des nerfs spinaux. Les nerfs du bassin Dans le bassin, contre les parois musculaires, transitent d une part des nerfs mixtes du système cérébrospinal venant de trois plexus du membre inférieur, et d autre part des nerfs

Plus en détail

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX 1-Le frontal Dr F. Philip 02/2014 ANATOMIE TETE Crâne osseux PLAN 4 MEDIANTS-2 LATERAUX PAIRES -LES 14 OS DE LA FACE Face Anatomie Innervation (V VII) COU GLANDES Thyroïde -parathyroïdes Glandes salivaires

Plus en détail

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!!

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! LES LEVÉES DE TENSION Principe Obtenir un relâchement musculaire en pratiquant une contraction musculaire de 6 secondes puis un étirement lors du relâchement

Plus en détail

Anatomie de la face. Dr Bernadette PASQUINI

Anatomie de la face. Dr Bernadette PASQUINI Anatomie de la face Dr Bernadette PASQUINI Anatomie descriptive de la face Région limitée par la ligne d implantation des cheveux, le bord antérieur des oreilles et le menton. Eléments principaux : yeux,

Plus en détail

Radioanatomie du système veineux thoracique systémique

Radioanatomie du système veineux thoracique systémique Radioanatomie du système veineux thoracique systémique D.Ducreux, S.Chanalet, C-P. Raffaelli, M. Rouquette, J. Mouroux, B. Padovani CHU Nice, Hôpital Pasteur Introduction Après un très bref rappel anatomique

Plus en détail

Le système vasculaire

Le système vasculaire 1 I LES VAISSEAUX DU COEUR ARTERES CORONAIRES : elles sillonnent dans le sillon coronaire, elles donnent naissance à des branches qui pénètrent dans le cœur et chacune des artères irrigue un territoire

Plus en détail

I a - Radio-Anatomie du Massif Facial. 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées

I a - Radio-Anatomie du Massif Facial. 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées I a - Radio-Anatomie du Massif Facial 1. Quels sont les plans de coupe? 2. Nommez les structures signalées 6 9 7 8 3 2 5 10 12 1 11 4 13 14 I a - Radio-Anatomie du Massif Facial - Quels sont les plans

Plus en détail

Interventional Pain Medecine. Dr Nathalie MATHIEU Coordination de la Clinique de la Douleur Anesthésiologie CHU BRUGMANN

Interventional Pain Medecine. Dr Nathalie MATHIEU Coordination de la Clinique de la Douleur Anesthésiologie CHU BRUGMANN Interventional Pain Medecine Dr Nathalie MATHIEU Coordination de la Clinique de la Douleur Anesthésiologie CHU BRUGMANN Interventional Pain Medecine in ONE DAY Blocs facettaires Péridurales Lombaires Cervicales

Plus en détail

COMPRESSION MEDULLAIRE

COMPRESSION MEDULLAIRE COMPRESSION MEDULLAIRE I - Les causes EXTRADURALES : RACHIDIENNES et EPIDURALES - Les TUMEURS OSSEUSES : surtout les METASTASES (sein, prostate, poumon, rein, thydoïde, organes génitaux, tube digestif,

Plus en détail

BLOCS ANESTHESIQUES CERVICO-FACIAUX. Dr Majdoub A ; service anesthésie réanimation de L EPS Tahar SFAR MAHDIA

BLOCS ANESTHESIQUES CERVICO-FACIAUX. Dr Majdoub A ; service anesthésie réanimation de L EPS Tahar SFAR MAHDIA BLOCS ANESTHESIQUES CERVICO-FACIAUX Dr Majdoub A ; service anesthésie réanimation de L EPS Tahar SFAR MAHDIA INTRODUCTION chirurgie otorhinolaryngologique ;domaine très variable -terrain - type de chirurgie

Plus en détail

ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE. Corrélations avec l Imagerie

ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE. Corrélations avec l Imagerie ANATOMIE SERIEE DU RACHIS & DE LA MOELLE Corrélations avec l Imagerie Frédéric MARSON Claude MANELFE Service de Neuroradiologie, Hôpital Purpan, Toulouse RACHIS OSSEUX 7 vertèbres cervicales 12 vertèbres

Plus en détail

Palpation épaule. Kamina, 2002

Palpation épaule. Kamina, 2002 Palpation épaule 1. Les principaux repères osseux de la région de l épaule Le sujet est assis sur une chaise, avant-bras reposant sur la table de traitement ; l examinateur est debout derrière le sujet

Plus en détail

Le X dans la région cervicale gauche Quels abords chirurgicaux pour les stimulations vagales?

Le X dans la région cervicale gauche Quels abords chirurgicaux pour les stimulations vagales? UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE

Plus en détail

Morpho-anat Cours 2 19 mars 08 (17h30) Dr. Vacher et Parlier cruau Auriana Moachon. THORAX (cas cliniques) et MEMBRES (clichés)

Morpho-anat Cours 2 19 mars 08 (17h30) Dr. Vacher et Parlier cruau Auriana Moachon. THORAX (cas cliniques) et MEMBRES (clichés) Morpho-anat Cours 2 19 mars 08 (17h30) Dr. Vacher et Parlier cruau Auriana Moachon THORAX (cas cliniques) et MEMBRES (clichés) 1 Plan : 1 ère PARTIE : Membres Cliché 4 (suite) : rappels anatomiques Cliché

Plus en détail

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale,

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, LES «ANNEXES» DE LA CAVITE ORALE La Langue La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, occupe l espace dans cette cavité orale, dans la concavité de l arche mandibulaire,

Plus en détail

LES MUSCLES MANDUCATEURS SUPERFICIELS : MASSETER ET TEMPORAL

LES MUSCLES MANDUCATEURS SUPERFICIELS : MASSETER ET TEMPORAL UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE

Plus en détail

Les Nerfs Digitaux Plantaires

Les Nerfs Digitaux Plantaires UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE

Plus en détail

Chapitre 8 : Evolution des somites : Formation du squelette et des muscles Table des matières

Chapitre 8 : Evolution des somites : Formation du squelette et des muscles Table des matières Chapitre 8 : Evolution des somites : Formation du squelette et des muscles Table des matières 2014 Introduction 0 1. ÉVOLUTION DES SOMITES 0 1.1. Au cours de la troisième semaine 0 1.2. Au cours de la

Plus en détail

LE MAXILLAIRE Physiologie. Rodolphe BENOIT-LÉVY

LE MAXILLAIRE Physiologie. Rodolphe BENOIT-LÉVY LE MAXILLAIRE Physiologie Rodolphe BENOIT-LÉVY physiologie des maxillaires -plan- I. OSSIFICATION : II. PHYSIOLOGIE DANS LE M.R.P : III. LES RAPPORTS : A. LES RAPPORTS OSTÉO- ARTICULAIRES : 1. LES RAPPORTS

Plus en détail

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales A propos de 35cas L.Derouich, N.El Benna, N.Moussali, A.Gharbi, A.Abdelouafi Service de Radiologie Hôpital 20 Aout CHU Ibn Roch Casablanca Maroc plan

Plus en détail

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 LES SCIATALGIES DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 Introduction! Motif fréquent de consultation en neurochirurgie et en rhumatologie! Elle correspond le plus souvent à une

Plus en détail

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire?

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? 1 La partie lombaire de la colonne vertébrale est composée de 5 vertèbres : de haut en bas L1, L2, L3, L4 et L5. L5 s articule avec le sacrum (vertèbre S1).

Plus en détail

INFOS PATIENTS. La chirurgie à Gustave Roussy LA CHIRURGIE THYROÏDIENNE

INFOS PATIENTS. La chirurgie à Gustave Roussy LA CHIRURGIE THYROÏDIENNE INFOS PATIENTS La chirurgie à Gustave Roussy LA CHIRURGIE THYROÏDIENNE Ill C V j DIRCOM i 2010 La glande thyroïde est située dans la partie basse du cou, en dessous du larynx. Elle est formée de deux lobes

Plus en détail

Innervation du muscle multifide lombaire

Innervation du muscle multifide lombaire UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE

Plus en détail

RTC 3D ORGANE Radiothérapie conformationnelle du cancer du sein. pn+

RTC 3D ORGANE Radiothérapie conformationnelle du cancer du sein. pn+ RTC 3D ORGANE Radiothérapie conformationnelle du cancer du sein Après mastectomie Après mastectomie pn+ Patiente de 64 ans Antécédents personnels: - Ménarche à 15 ans HISTOIRE DE LA MALADIE - 2 enfants

Plus en détail

Pathologie de la sternoclaviculaire

Pathologie de la sternoclaviculaire Pathologie de la sternoclaviculaire Christian Dumontier: Institut de la Main & hôpital saint Antoine, Paris Marc Soubeyrand: hôpital du Kremlin-Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre Philippe Moreel: hôpital Gabriel

Plus en détail

RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES

RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES RADIO-ANATOMIE ET LESIONS ARTERIO- VEINEUSES MEDULLAIRES F TOULGOAT Neuroradiologie diagnostique et interventionnelle CHU NANTES DES NEUROLOGIE 29 MARS 2013 MENINGES Même agencement qu à l étage encéphalique

Plus en détail

Le cliché thoracique

Le cliché thoracique Le cliché thoracique Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Nomenclature radiologique... 1 2 Le cliché thoracique de face... 2 2. 1 Qualité du cliché... 1 2. 2

Plus en détail

épaule N Amoretti, M Rouquette, A Grimaud, ME Fonquerne,V Lesbats-Jacquot, L Mondot, P Boileau, JN Bruneton

épaule N Amoretti, M Rouquette, A Grimaud, ME Fonquerne,V Lesbats-Jacquot, L Mondot, P Boileau, JN Bruneton Imagerie des syndrômes canalaires de l él épaule N Amoretti, M Rouquette, A Grimaud, ME Fonquerne,V Lesbats-Jacquot, L Mondot, P Boileau, JN Bruneton Service d imagerie d médicale m et interventionnelle

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

Traumatismes du plexus brachial chez l adulte

Traumatismes du plexus brachial chez l adulte Traumatismes du plexus brachial chez l adulte Rappel anatomique Moelle épinière Racines C5-T1 Tronc primaire supérieur (C5-C6), intermédiaire (C7), & inférieur (C8-T1) Tronc secondaire antéro-externe (médianmusculo-cutané),

Plus en détail

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 Appareil respiratoire-organogénèse de l appareil digestif Cours du Pr. PRUDHOMME Séance préparée par Anissa BARAKAT, Caroline

Plus en détail

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR Dr A. PULCINI CHU NICE ANESTHESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR 1 - RAPPELS 2 - PRINCIPES GENERAUX 3 - BLOCS DU MEMBRE SUPERIEUR 4 - BLOCS

Plus en détail

Activité 6 : mettre en œuvre un protocole de dissection pour comparer l organisation de vertébrés

Activité 6 : mettre en œuvre un protocole de dissection pour comparer l organisation de vertébrés Activité 6 : mettre en œuvre un protocole de dissection pour comparer l organisation de vertébrés Existe-t-il des similitudes à l échelle de l organisme interne? OC : Les vertébrés, malgré une morphologie

Plus en détail

C u r r i c u l u m f o r m a t i o n m o d u l a i r e

C u r r i c u l u m f o r m a t i o n m o d u l a i r e C u r r i c u l u m f o r m a t i o n m o d u l a i r e 1. Répartition des thèmes Année Module 1 Module 2 Module 3 Module 4 1 L'articulation ilio-sacré Les organes pelviens Neurologie appliqué La colonne

Plus en détail

La jonction pharyngo-oesophagienne

La jonction pharyngo-oesophagienne UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MAITRISE EN SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES M.S.B.M MEMOIRE POUR LE CERTIFICAT D ANATOMIE, D IMAGERIE ET DE MORPHOGENESE 2000-2001 UNIVERSITE DE NANTES La jonction

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015

ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015 ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015 1.1) Généralités I) LE COEUR Le cœur est un muscle creux (poids 270 g chez l'adulte), à contraction rythmique dont la fonction est d'assurer

Plus en détail

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT Fev 2013 New England Journal of Medecine Définition Courbure latérale de la colonne vertébrale d au moins 10 sur une radiographie du rachis dans le plan frontal en

Plus en détail

Origine des douleurs lombaires, des cuisses et des genoux - disques détériorés - les muscles et tendons lombaires - hypomobilité du bassin - la

Origine des douleurs lombaires, des cuisses et des genoux - disques détériorés - les muscles et tendons lombaires - hypomobilité du bassin - la Origine des douleurs lombaires, des cuisses et des genoux - disques détériorés - les muscles et tendons lombaires - hypomobilité du bassin - la rétraction des ischio-jambiers et des tendons profonds de

Plus en détail

ANATOMIE (30 points) Toute légende est à reporter dans l ordre numérique.

ANATOMIE (30 points) Toute légende est à reporter dans l ordre numérique. SESSION 2002 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES Durée : 4 heures Coefficient : 3 (Anatomie : 1.5 et physiologie : 1.5) 1- La région abdominale (15 points) L usage de la calculatrice est interdite ANATOMIE

Plus en détail

C.A.P. Petite Enfance

C.A.P. Petite Enfance C.A.P. Petite Enfance Biologie Date :.. /.. /.... Cours n 6: LE SYSTEME NERVEUX ET L' ACTIVITE SENSORIELLE objectifs: définir le système nerveux- citer à partir d'un schéma le système nerveux cérébro-spinal-définir

Plus en détail

cas clinique n 3 et 4

cas clinique n 3 et 4 cas clinique cas clinique n 3 et 4 Cas n 3. Bilan d une lombalgie L5 très invalidante. Une IRM est réalisée dans le bilan.interpréter la coupe réalisée en séquence pondérée T2.??? Cas n 4. Bilan d une

Plus en détail

UE spé 12 - écurie n 1 du 25 Mars 2014

UE spé 12 - écurie n 1 du 25 Mars 2014 PACES UE spé 12 - écurie n 1 du 25 Mars 2014 Ce livret comporte 8 pages, 20 questions. Vous disposez de 30 minutes pour y répondre. Chaque question comprend entre une et cinq réponses exactes La lettre

Plus en détail

Anatomie du cœur humain

Anatomie du cœur humain Université Pierre et Marie Curie Anatomie du cœur humain Niveau PCEM2 - EIA cardiologie 2002-2003 Christian Cabrol Raphael Vialle Henry Guérin-Surville Mise à jour : 16 avril 2002 2/24 Anatomie du cœur

Plus en détail

ANEVRYSME DE L ARTERE POPLITEE

ANEVRYSME DE L ARTERE POPLITEE ANEVRYSME DE L ARTERE POPLITEE DEFINITION L AAP est une dilatation avec perte de parallélisme des parois de l artère poplitée atteignant au moins 2 fois le diamètre de l artère saine sus jacente, le diamètre

Plus en détail

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT Syndrome du canal carpien Marie-Noémie PLAT ANATOMIE Canal ostéofibreux INEXTENSIBLE Formé par: Une gouttière osseuse postérieure Le ligament annulaire antérieur en avant Contenant: Les tendons des muscles

Plus en détail

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 Vie végétativev APPAREIL RESPIRATOIRE Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 APPAREIL RESPIRATOIRE Voies de conduction aérienne: supérieures : Fosses nasales - Olfaction

Plus en détail

Enseignement secondaire technique

Enseignement secondaire technique Minist re de l'éducation Nationale, de la Formation Professionnelle et des Sports Enseignement secondaire technique RØgime technique Division des professions de santø et des professions sociales Cycle

Plus en détail

Tumeurs de la base du crâne. Emmanuelle Uro-Coste CHU Rangueil, Toulouse

Tumeurs de la base du crâne. Emmanuelle Uro-Coste CHU Rangueil, Toulouse Tumeurs de la base du crâne Emmanuelle Uro-Coste CHU Rangueil, Toulouse La nuisance des voisins du dessus malfaçons du gros oeuvre 1 Dysgénèse Encephalomeningocele Gliome nasal (très mauvais terme) masse

Plus en détail

Cancers des sinus et des fosses nasales

Cancers des sinus et des fosses nasales Chapitre 8 Cancers des sinus et des fosses nasales Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Les cancers des sinus de la face représentent

Plus en détail

MISE EN EVIDENCE DE LA BOURSE OMENTALE

MISE EN EVIDENCE DE LA BOURSE OMENTALE UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MAITRISE EN SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES M.S.B.M MEMOIRE POUR LE CERTIFICAT D ANATOMIE, D IMAGERIE ET DE MORPHOGENESE 2001-2002 UNIVERSITE DE NANTES MISE EN

Plus en détail

Tumeurs de la cavité buccale et des voies aérodigestives

Tumeurs de la cavité buccale et des voies aérodigestives Université Médicale Virtuelle Francophone Polycopié national de cancérologie Tumeurs de la cavité buccale et des voies aérodigestives supérieures (145) Professeur J. BOURHIS, Professeur F. ESCHWEGE - Institut

Plus en détail

TUTORAT DE MEDECINE RANGUEIL ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PCEM1. Schémas d anatomie. Le rachis. Schémas : Marie Bourgouin Réalisation : Salim Kanoun

TUTORAT DE MEDECINE RANGUEIL ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PCEM1. Schémas d anatomie. Le rachis. Schémas : Marie Bourgouin Réalisation : Salim Kanoun TUTORAT DE MEDECINE RANGUEIL ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 PCEM1 Schémas d anatomie Le rachis Schémas : Marie Bourgouin Réalisation : Salim Kanoun 1 Droits déposés chez créasafe En aucun cas les informations

Plus en détail

LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE

LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE F BEN AMARA*, NTOUMI*, ASALEM*, NBOUGHANMI*, HRAJHI*, R HAMZA*, N MNIF* M MARRAKCHI**, H HAJRI**, M FERJAOUI** *: Service d Imagerie Médicale Hôpital Charles

Plus en détail

Un cas de DISHphagie

Un cas de DISHphagie Un cas de DISHphagie Homme de 69 ans Dysphagie haute non améliorée malgré une thyroïdectomie pour goitre. Gastroscopie : trajet en chicane de la région de la bouche de Killian, difficultés à l insertion

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE DE LA THYROIDE

CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE DE LA THYROIDE CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE DE LA THYROIDE * Groupe médico-chirurgical 25 avenue Jean MEDECIN 0600 NICE FREDERIC BRACCINI L attitude à adopter devant la découverte d un nodule thyroïdien revient

Plus en détail

Anatomie microscopique

Anatomie microscopique Anatomie microscopique Nerf périphérique = structures neuroépithéliales conductrices (fascicule nerveux, l unité de base) + système conjonctif protecteur Structures neuroépithéliales La fibre nerveuse

Plus en détail

PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012

PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012 PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012 U.E. 1 : Atomes - Biomolécules - Génome - Bioénergétique - Métabolisme 10 ECTS BIOCHIMIE Acides aminés/peptides/protéines

Plus en détail

NODULE DU SEIN EN PÉDIATRIE : DU BÉNIN AU MALIN. S.Bellasri, N.Allali, R.Dafiri. Service de Radiologie pédiatrique, Rabat.

NODULE DU SEIN EN PÉDIATRIE : DU BÉNIN AU MALIN. S.Bellasri, N.Allali, R.Dafiri. Service de Radiologie pédiatrique, Rabat. NODULE DU SEIN EN PÉDIATRIE : DU BÉNIN AU MALIN. S.Bellasri, N.Allali, R.Dafiri. Service de Radiologie pédiatrique, Rabat. Introduction Le nodule du sein chez l enfant et l adolescente est une situation

Plus en détail

Anatomie et physiologie sexuelle de l homme. I Koscinski DU Sexologie, Strasbourg

Anatomie et physiologie sexuelle de l homme. I Koscinski DU Sexologie, Strasbourg Anatomie et physiologie sexuelle de l homme I Koscinski DU Sexologie, Strasbourg 1. L érection est faite de sang et d esprits. «Ce qu il faut avouer ici, c est que l imagination étant frappée par le ressentiment

Plus en détail

ORL STOMATOLOGIE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE GUIDE DE SURVIE DE L EXTERNE. SOS pratique pour l hôpital. Flore-Anne LECOQ. Collection dirigée par L.

ORL STOMATOLOGIE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE GUIDE DE SURVIE DE L EXTERNE. SOS pratique pour l hôpital. Flore-Anne LECOQ. Collection dirigée par L. GUIDE DE SURVIE DE L EXTERNE SOS pratique pour l hôpital Collection dirigée par L. LE ORL STOMATOLOGIE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE Flore-Anne LECOQ 99 bd de l Hôpital Editions Vernazobres-Grego 75013 Paris

Plus en détail

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM MDCT and MRI evaluation of cervical spine trauma Michael Utz & Shadab Khan & Daniel O Connor & Stephen Meyers Elsa Meyer 24/04/14 A. Introduction

Plus en détail

HEMANGIOMES DU NOURRISSON

HEMANGIOMES DU NOURRISSON HEMANGIOMES DU NOURRISSON DEFINITION On désigne sous le nom d'angiomes, des dysplasies intéressants les vaisseaux sanguins. Il s'agit de malformations très hétérogènes et très polymorphes de cause inconnue

Plus en détail

Docteur Olivier PALOMBI

Docteur Olivier PALOMBI Anatomie de la tête osseuse Chapitre 10 : La tête osseuse Docteur Olivier PALOMBI P1 Médecine Multimédia - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Tête osseuse = squelette

Plus en détail

Le Foramen Mentonnier

Le Foramen Mentonnier UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE

Plus en détail

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux IRM DE LA MOELLE OSSEUSE Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux OBJECTIFS Décrire la composition et la distribution normale des différentes moelles osseuses en fonction de l âge Connaître le signal

Plus en détail

Examen de la face et de la cavité buccale

Examen de la face et de la cavité buccale La face est la première séquence anatomique que toute personne malade présente au médecin. Cette «figure», qui transcrit si abruptement les émotions et souvent l angoisse du patient, représente une mine

Plus en détail

Hôpital René Huguenin Saint-Cloud. Blocs thoraciques pour la chirurgie du sein. Bertrand Fabre. Marseille 15/10/15

Hôpital René Huguenin Saint-Cloud. Blocs thoraciques pour la chirurgie du sein. Bertrand Fabre. Marseille 15/10/15 Blocs thoraciques pour la chirurgie du sein Bertrand Fabre Marseille 15/10/15 Aucun conflit d intérêt Blocs possibles Péridurale Bloc para vertébral PECS 1 & 2, Bloc thoracique antérieur ou bloc sous-pectoral

Plus en détail

Pour en finir avec l infarctus du myocarde

Pour en finir avec l infarctus du myocarde Abdallah Fayssoil Pour en finir avec l infarctus du myocarde Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Anatomie descriptive du rachis

Anatomie descriptive du rachis Anatomie descriptive du rachis La colonne vertébrale comprend 26 os formant une structure souple et ondulée. La colonne vertébrale du fœtus et du bébé comprend 33 vertèbres. 9 d entre elles vont fusionner

Plus en détail

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Clinique Traitement Etiologies Récidive Anatomie Clinique

Plus en détail

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction de l organisation du système de soins SANTÉ ETABLISSEMENTS

Plus en détail

EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE

EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE INSPECTION ET REPERES FACE ANTERIEURE REPERES OSSEUX ET MUSCULAIRES DEROULEMENT DE L EXAMEN FACE POSTERIEURE REPERES OSSEUX ET MUSCULAIRES DEROULEMENT DE L EXAMEN EXAMEN DIT

Plus en détail

Appareil respiratoire Conduite a tenir devant un nodule pulmonaire CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE PULMONAIRE

Appareil respiratoire Conduite a tenir devant un nodule pulmonaire CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE PULMONAIRE Appareil respiratoire Conduite a tenir devant un nodule pulmonaire 21/10/2013 LEONART Valérie L3 F. BARLESI 6 pages CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE PULMONAIRE Plan A. Définition et Physiopathologie I.

Plus en détail

Anatomie générale du système musculaire strié

Anatomie générale du système musculaire strié Anatomie générale du système musculaire strié La morphologie et l anatomie fonctionnelle distingue le système musculaire squelettiques ou strié qui sera l objet de ce cours et dont les muscles peuvent

Plus en détail

Femmes; 101. Hommes; 14. Série 1 Série 2 Série 3

Femmes; 101. Hommes; 14. Série 1 Série 2 Série 3 Tenter de nous apporter des informations pour essayer de trouver «un dénominateur commun» à ces douleurs «Kyste de Tarlov». L objet de cette recherche est à visée épidémiologique. Si nos informations sont

Plus en détail

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois :

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : De recueillir des informations en provenance de l environnement et des structures

Plus en détail

Collagène Laminine Glycoprotéines. Collagène (réseau) Fibronectine Glycoprotéines

Collagène Laminine Glycoprotéines. Collagène (réseau) Fibronectine Glycoprotéines Collagène Laminine Glycoprotéines Collagène (réseau) Fibronectine Glycoprotéines 1 Classification des épithéliums Nombre de couches Forme des cellules 2 4 types d épithéliums simples Épithélium simple

Plus en détail

Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge. Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil

Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge. Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil Medical Observations and Inquiries, 1757; Vol 1, pp 323-357 Symptômes observés

Plus en détail

Les douleurs projetées d origine cervicale 1

Les douleurs projetées d origine cervicale 1 Les douleurs projetées d origine cervicale 1 Les douleurs provenant du rachis cervical se caractérisent par la fréquence avec laquelle elles s associent à des projections dans des territoires à distance

Plus en détail

Radio-Anatomie de la sphère ORL

Radio-Anatomie de la sphère ORL Radio-Anatomie de la sphère ORL J A C Q U E S F O U R Q U E T I N T E R N E E N R A D I O T H E R A P I E T U T E U R : D R C A L L O N N E C D E S C A R C I N O L O G I E C E R V I C O - F A C I A L E

Plus en détail

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien.

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien. Département d'anesthésie, Réanimation Chirurgicale, SAMU VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien. Introduction F. Proust, O. Langlois,

Plus en détail

INJECTIONS PERIDURALES THERAPEUTIQUES PAR LE HIATUS COCCYGIEN APRES SYNDROME D ECHEC POST CHIRURGICAL «FAILED BACK SURGERY SYNDROME»

INJECTIONS PERIDURALES THERAPEUTIQUES PAR LE HIATUS COCCYGIEN APRES SYNDROME D ECHEC POST CHIRURGICAL «FAILED BACK SURGERY SYNDROME» INJECTIONS PERIDURALES THERAPEUTIQUES PAR LE HIATUS COCCYGIEN APRES SYNDROME D ECHEC POST CHIRURGICAL «FAILED BACK SURGERY SYNDROME» E. GOZLAN, Paris Congrès GIEDA, Bruxelles- déc. 2008 En cas de résultat

Plus en détail

Protocole de dissection de la SOURIS

Protocole de dissection de la SOURIS Protocole de dissection de la SOURIS Matériel nécessairen - Une paire de petit ciseaux - Une sonde cannelée - 2 paires de pinces fines - épingles Epingler la souris Fixer la souris en extension sur le

Plus en détail

Imagerie en coupe des adénomes parathyroïdiens

Imagerie en coupe des adénomes parathyroïdiens Imagerie en coupe des adénomes parathyroïdiens Dr Cassagneau Pierre Service d imagerie Pr Bartoli-Moulin Hôpital de la Timone - Marseille Place de l imagerie en coupe Très limitée Réservée en principe

Plus en détail

CHIRURGIE DU LARYNX ET DE L HYPOPHARYNX. Béatrix Barry, Service ORL, Hôpital Bichat-Claude Bernard APHP

CHIRURGIE DU LARYNX ET DE L HYPOPHARYNX. Béatrix Barry, Service ORL, Hôpital Bichat-Claude Bernard APHP CHIRURGIE DU LARYNX ET DE L HYPOPHARYNX Béatrix Barry, Service ORL, Hôpital Bichat-Claude Bernard APHP Généralités Ess t pathologie cancéreuse - carcinomes épidermoïdes Préservation de la fonction - sphincter=

Plus en détail

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES CORRECTION

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES CORRECTION SESSION 1998 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES CORRECTION ANATOMIE (30 points) 1. OSTEOLOGIE Les figures A et B montrent la schématisation de vertèbres. 1.1. Donner un titre à chacune de ces deux figures.

Plus en détail

Techniques ostéopathiques appliquées à la phoniatrie

Techniques ostéopathiques appliquées à la phoniatrie Alain Piron Techniques ostéopathiques appliquées à la phoniatrie TOME 1 Biomécanique fonctionnelle et normalisation du larynx 2011 SYMÉTRIE ISBN 978-2-914373-28-9 Symétrie 30 rue Jean-Baptiste Say 69001

Plus en détail

Chapitre 20 : La base du crâne. Docteur Olivier PALOMBI

Chapitre 20 : La base du crâne. Docteur Olivier PALOMBI UEMSfO - Anatomie de la tête osseuse Chapitre 20 : La base du crâne Docteur Olivier PALOMBI Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. F P Sinus frontal

Plus en détail

Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano

Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano Hôpitaux Universitaires Paris Centre Traumatisme Deformités de la paroi thoracique antérieure 1. Pectus excavatum

Plus en détail

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système nerveux et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectifs : A la fin de la séquence, vous serez capable de : décrire le système nerveux d expliquer son fonctionnement

Plus en détail

Les muscles de la coiffe des rotateurs

Les muscles de la coiffe des rotateurs UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE

Plus en détail

Sémiologie de la motricité Module neurologie sensoriel - Psychiatrie

Sémiologie de la motricité Module neurologie sensoriel - Psychiatrie Sémiologie de la motricité Module neurologie sensoriel - Psychiatrie Semaine : Date : 25 mars 2013 Professeur : Pr Gallois Groupe : 32 (Anouck Schneidermann Aurore d Hooghe) Responsables Matières : Nicolas

Plus en détail

Tumeurs du foie. Item 151. GRANDVALLET Céline DCEM3

Tumeurs du foie. Item 151. GRANDVALLET Céline DCEM3 Tumeurs du foie Item 151 GRANDVALLET Céline DCEM3 - Le foie peut être le siège de différentes tumeurs : bénignes ou malignes. - Les différents examens d imagerie sont des outils performants qui nous permettent

Plus en détail

Cause psycho-sociale? sociale?

Cause psycho-sociale? sociale? EXAMEN CLINIQUE DU RACHIS CERVICAL R. Dupuy Introduction Cervicalgie : motif fréquent de consultation Dissociation radio-clinique fréquente Organe difficile à examiner car mobile, avec vertèbres de petite

Plus en détail