o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre"

Transcription

1 Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des définitions des blessures au titre de l étude des dossiers de demande d indemnisation de Terre-Neuve Aucune blessure Décès Troubles psychologiques - Les troubles psychologiques comprennent le trouble de stress posttraumatique, la dépression, l anxiété et l insomnie. o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) Déficience mentale Quadriplégie, paraplégie, hémiplégie ou autre lésion médullaire - La quadriplégie peut être complète ou incomplète. Par quadriplégie incomplète, on entend la perte partielle des fonctions motrices et sensorielles. Par quadriplégie complète, on entend la perte totale des fonctions motrices et sensorielles. Par paraplégie, on entend la paralysie des jambes et de la partie inférieure du corps. Par hémiplégie, on entend la paralysie d un côté du corps. Tête o Lésion cérébrale permanente - Cet état survient par suite d une blessure à la tête. Il résulte des dommages physiques aux tissus cérébraux. Cet état présente une déficience permanente des processus mentaux et émotionnels et de leur fonctionnement. Il restreint la capacité du client à exercer les activités de la vie quotidienne. o Commotion - La commotion est une blessure à la tête entraînant une perte de conscience post-traumatique de moins de 24 heures (habituellement, beaucoup moins). Il est rare que la personne n ait aucune réaction. Cette blessure est d importance mineure, bien qu elle 1 Page

2 Page 2 puisse entraîner de légers déficits de la mémoire, de la concentration, de l attention et de la perception pouvant durer jusqu à trois mois. o Syndrome post-commotion cérébrale - Ce syndrome est caractérisé par de nombreux symptômes qui affectent jusqu à 50 % des personnes ayant subi une blessure à la tête mineure. Ces symptômes durent plus de trois mois suivant la blessure. Les symptômes comprennent notamment des maux de tête persistants, de la fatigue, des troubles d équilibre, de l irritabilité ainsi que des pertes de mémoire et de concentration. La cause du syndrome est inconnue et celui-ci peut durer pendant des mois, voire des années. La personne ne répond pas bien aux traitements de tout type. o Avulsion/lacération du cuir chevelu s traumatismes crâniens / lésions cérébrales Figure o Lacération avec cicatrice o Lacération sans cicatrice de la mâchoire o Perte de dents o Trouble de l articulation temporomandibulaire (ATM) - Ce trouble peut entraver la mastication, influer sur la parole, entraîner une difformité faciale inférieure et provoquer des douleurs. s blessures aux dents / à la mâchoire Cou (choisir la catégorie applicable la plus grave) - Les termes suivants peuvent caractériser ces troubles : syndrome cervical traumatique, blessure associée à une entorse cervicale, entorse cervicale, blessure des tissus mous, etc. Les douleurs au cou / entorses cervicales peuvent être divisées en trois catégories selon la gravité des symptômes et des signes. o Entorse, déchirure ou blessure des tissus mous mineure - Cette catégorie comprend les blessures associées à une entorse cervicale de stade I et II. Symptômes au niveau du cou seulement (blessure associée à une entorse cervicale de stade I) - Ces symptômes peuvent comprendre les douleurs au cou (un côté ou les deux), les raideurs et la sensibilité au toucher. Il n y a aucun signe physique. Les symptômes peuvent apparaître dans les heures suivant la blessure ou le lendemain. Ils devraient se résorber dans les jours suivants. Habituellement, la personne peut reprendre ses activités habituelles dans les six semaines suivant la blessure au plus tard. 2 Page

3 Page 3 Symptômes au niveau du cou et signes musculo-squelettiques (blessure associée à une entorse cervicale de stade II) - Habituellement, les symptômes comprennent des douleurs au niveau du cou, d un ou des deux côtés, et il est possible que la personne éprouve des douleurs dans les bras. Ces symptômes apparaissent après quelques minutes ou quelques heures. Les signes comprennent des spasmes musculaires ou une diminution de l amplitude des mouvements. Les spasmes pourraient être vus sur les radiographies. Les symptômes peuvent persister pendant des mois, mais la plupart se résorbent en quatre-vingt-dix jours. o Entorse, déchirure ou blessure des tissus mous modérée - Douleurs au cou et signes neurologiques (blessure associée à une entorse cervicale de stade III) - Ces symptômes peuvent comprendre l absence de réflexes, de la faiblesse et des déficiences sensorielles. Habituellement, les symptômes apparaissent immédiatement. Des douleurs irradiées aux épaules et aux bras apparaissent peu de temps après. L examen montre des déficiences neurologiques. Les symptômes peuvent persister pendant des mois et ils peuvent être récurrents ou chroniques. Ils peuvent nécessiter des traitements médicaux pendant un an. o Entorse, déchirure ou blessure des tissus mous majeure - Douleurs au cou et fracture ou dislocation (blessure associée à une entorse cervicale de stade IV) - Dans ce cas, on observe une fracture sans traumatisme médullaire. Les symptômes peuvent apparaître instantanément. La personne peut présenter une faiblesse cervicale. La radiation des symptômes aux épaules et aux bras est variable. L issue possible varie de la guérison complète aux complications à long terme. Dos (choisir la catégorie applicable la plus grave) - Ces troubles comprennent les blessures à la colonne thoracique (haut du dos) ou à la colonne lombaire (bas du dos). Les termes habituels pour décrire ces blessures comprennent les suivants : blessure des tissus mous, douleurs lombaires de nature mécanique, blessure musculo-ligamentaire, etc. Ici encore, ce groupe est divisé en trois catégories selon la gravité de la blessure. o Entorse, déchirure ou blessure des tissus mous mineure - Douleurs dorsales avec ou sans signe musculosquelettique - Les symptômes comprennent des douleurs au dos (haut ou bas du dos) avec ou sans raideurs et sensibilité au toucher. La personne peut souffrir de douleurs aux fesses ou aux jambes. Les symptômes peuvent se manifester dans les minutes qui suivent ou quelques heures suivant l accident, voire le lendemain seulement. L examen physique peut montrer une diminution de l amplitude des mouvements et des spasmes. Les symptômes peuvent commencer à se résorber en quelques jours, la plupart se résorbant en 90 jours et permettant une reprise des activités habituelles dans ce délai. o Entorse, déchirure ou blessure des tissus mous modérée - Douleurs dorsales et signes neurologiques. Ces symptômes peuvent comprendre l absence de réflexes, de la faiblesse et des déficiences sensorielles. Habituellement, les symptômes apparaissent immédiatement. Souvent, la douleur s irradie sous le genou, dans le mollet ou le pied. Les symptômes peuvent persister pendant des mois et ils peuvent être récurrents ou chroniques. Ils peuvent nécessiter des traitements médicaux pendant un an. Ces symptômes comprendront 3 Page

4 Page 4 des blessures discales. Les termes utilisés dans les diagnostics comprennent les suivants : sciatique, pincement d une racine nerveuse, prolapsus discal, etc. o Entorse, déchirure ou blessure des tissus mous majeure - Douleurs dorsales et fracture ou dislocation - Dans ce cas, on observe une fracture sans traumatisme médullaire. Les symptômes peuvent apparaître instantanément. Ils peuvent comprendre ou non une blessure discale ou un pincement d une racine nerveuse. L irradiation des symptômes dans les jambes est variable. Ici encore, l issue possible varie de la guérison complète aux complications à long terme. Poitrine et côtes Interne - p. ex. poumons, coeur, organes reproducteurs, perte de vessie, lésions gastro-intestinales associées à la perte des intestins, dommages aux reins o Blessures aux organes internes ayant nécessité une chirurgie Épaule o Entorse / tissus mous - Ces symptômes comprennent les déchirures et les ruptures de la coiffe des rotateurs, les entorses acromio-claviculaires, les dislocations d épaule, l épaule bloquée, la bursite, la tendinite, etc. Bras o Lacération o Perte d un bras o Perte des deux bras o Lacération 4 Page

5 Page 5 s blessures au bras Coude Poignet et main du poignet ou de la main o Perte d une main o Perte des deux mains o Lacération du poignet ou de la main o Perte de doigts o Entorse au poignet ou au doigt s blessures du poignet ou de la main Bassin et hanche Jambe o Perte d une jambe o Perte des deux jambes o Lacération Genou o Tissus mous / déchirure / entorse - Ces symptômes peuvent comprendre les blessures comme les déchirures méniscales, les déchirures/entorses du ligament latéral, les 5 Page

6 Page 6 déchirures des ligaments croisés et le syndrome fémoro-rotulien Cheville et pied de la cheville ou du pied o Perte d un pied o Perte des deux pieds o Entorse de la cheville ou du pied o Lacération de la cheville ou du pied s blessures à la cheville ou au pied Brûlures Fibromyalgie - Un trouble musculosquelettique chronique de cause incertaine caractérisé par une douleur généralisée chronique et la présence de plusieurs points sensibles. Douleur chronique - Un terme donné à des plaintes de longue durée de douleurs et d inconfort causés par un traumatisme ayant duré au-delà du temps de guérison prévu et résisté aux stratégies d intervention de soins de santé plus conservatrices et traditionnelles. La douleur dure depuis au moins six mois. Subluxation Perte permanente d un sens (goût, odorat, vue, toucher ou ouïe) Autre défigurement - Cet état peut avoir été causé par la blessure en soi ou découler d une chirurgie Autres blessures 6 Page

Directives sur la façon de répondre à l étude

Directives sur la façon de répondre à l étude Garantie Responsabilité civile - Assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Directives sur la façon de répondre à l étude 1. Veuillez remplir un dossier pour

Plus en détail

STAGE DES ENTRAINEURS

STAGE DES ENTRAINEURS STAGE DES ENTRAINEURS RÉGIONAUX (SOCCER) François Lévesque, physiothérapeute Action Sport Physio Sherbrooke Action Sport Physio, 2011 François Lévesque, physiothérapeute Copropriétaire de la clinique Action

Plus en détail

Liste de nos programmes d exercices

Liste de nos programmes d exercices Alexandre JETTE Lauriane VASSEUR 62 7 020282 001 30 1 26 62 7 035744 001 30 1 26 Cabinet de Masso-Kinésithérapie 9 rue Edmond de Palézieux - 62224 Equihen-Plage 03.21.91.11.64-06.85.12.01.18 - kine@ajette.fr

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

Lignes directrices concernant le recours B la physiothérapie en vue de la récupération fonctionnelle des tissus mous de la colonne vertébrale

Lignes directrices concernant le recours B la physiothérapie en vue de la récupération fonctionnelle des tissus mous de la colonne vertébrale Lignes directrices concernant le recours B la physiothérapie en vue de la récupération fonctionnelle des tissus mous de la colonne vertébrale Lignes directrices concernant le recours B la physiothérapie

Plus en détail

Contenu de formation kinésithérapie Collège des Masso-Kinésithérapeutes du Québec

Contenu de formation kinésithérapie Collège des Masso-Kinésithérapeutes du Québec 1. Système Crânio-sacrée 1.1 Théorie 1.2 Structure et anatomie 1.3 Mouvement du MRP 1.4 Phase du MRP 1.5 Rôle du MRP 1.6 Perturbation du MRP 1.7 Cause 1.8 Traitement clinique 1.9 Bio-mécanique Contenu

Plus en détail

Analyse Ergonomique. Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles. (modèle moyen, 1 porte)

Analyse Ergonomique. Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles. (modèle moyen, 1 porte) Analyse Ergonomique Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles (modèle moyen, 1 porte) Plan de l exposé Observations Conséquences Aménagements et pistes d amélioration 1ère Partie : OBSERVATIONS

Plus en détail

Effets de quelques Asanas

Effets de quelques Asanas Effets de quelques Asanas Loïc Le Toumelin Sources: B.K.S Iyengar et Leslie Kaminoff Les effets des Asana Les effets des asanas sont d ordre anatomique (souplesse, musculation), d ordre psychologique (nervosité,

Plus en détail

Partie 4. La douleur après l AVC 4.1. La durée de la douleur. Les sources de douleur. Aperçu de la partie

Partie 4. La douleur après l AVC 4.1. La durée de la douleur. Les sources de douleur. Aperçu de la partie Partie 4 La douleur après l AVC Aperçu de la partie Cette partie porte sur : la définition de la douleur; les faits sur la douleur post-avc; les types de douleur que ressentent les personnes qui ont survécu

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

Le point sur les commotions cérébrales

Le point sur les commotions cérébrales Le point sur les commotions cérébrales Football, hockey, vélo ou ski, quel que soit le sport pratiqué, personne n est à l abri d une commotion cérébrale. Si l'on en entend énormément parler depuis quelques

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Hanche 171 I. Exercices pour la bursite trochantérienne et la tendinite du moyen fessier Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Vous pouvez appliquer de la glace durant

Plus en détail

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible.

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. RAPPORT D ÉVALUATION MÉDICALE A. Renseignements sur le travailleur Nom à la naissance Prénom Adresse N o Rue App. N o de

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES COGESTEN 63 rue Castellion 01100 OYONNAX Mis à jour le 30/06/2012 1 / 13 FEUILLE D'EMARGEMENT NOM PRENOM FONCTION DATE SIGNATURE 2 / 13 LES NIVEAUX DE RISQUES Le

Plus en détail

Troubles psychiques et travail

Troubles psychiques et travail Troubles psychiques et travail Dr Dominique PHAM Médecin-chef SDIS 29 ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE BURNOUT RISQUES PSYCHOSOIAUX ANXIETE DEPRESSION STRESS ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE

Plus en détail

GUIDE D AIDE À LA SÉLECTION DES RISQUES. Assurance individuelle

GUIDE D AIDE À LA SÉLECTION DES RISQUES. Assurance individuelle GUIDE D AIDE À LA SÉLECTION DES RISQUES Assurance individuelle TABLE DES MATIÈRES À propos du guide... 4 Conditions médicales Accident vasculaire cérébral (AVC)...5 Accident ischémique transitoire (AIT)...5

Plus en détail

: contre-indications majeures : contre-indications mineures : contre-indications temporaires

: contre-indications majeures : contre-indications mineures : contre-indications temporaires Dans le sommaire, cliquez sur les titres majeurs (exemple : Abdomen, Epaule, etc.) pour être amené à la page correspondante. Pour revenir au sommaire général, cliquez sur le titre majeur. : contre-indications

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite!

Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite! Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite! Dr. Sarah Campillo Rhumatologue pédiatrique, Hôpital de Montréal pour enfants Juvenile rheumatoid arthritis: growth retardation Savez-vous que L arthrite touche

Plus en détail

Douleurs radiculaires

Douleurs radiculaires Douleurs radiculaires Thierry Schaeverbeke On distingue, selon l étage létage : Cervical : Névralgies cervicobrachiales Lombaire : Cruralgie Sciatique La compression nerveuse peut être : Intrarachidienne

Plus en détail

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger Pour en savoir plus sur la douleur chronique Nicole Brunet Aline Boulanger Jeu-questionnaire Vrai ou faux La cause de la douleur chronique est toujours connue Jeu-questionnaire Vrai ou faux Le stress et

Plus en détail

Travail sécuritaire NB. Lignes directrices en matière de durée d invalidité du Nouveau-Brunswick

Travail sécuritaire NB. Lignes directrices en matière de durée d invalidité du Nouveau-Brunswick Travail sécuritaire NB Lignes directrices en matière de durée d invalidité du Nouveau-Brunswick Édition : juillet 2009 Table des matières Introduction et utilisation...page 7 Renonciation...Page 8 Remerciements...Page

Plus en détail

L appareil locomoteur :

L appareil locomoteur : L appareil locomoteur : Constitué du squelette (les os), des muscles squelettiques permettant la locomotion et tous les mouvements La fonction locomotrice : - Intervient dans le maintien de la posture

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

SYNDROMES DE EHLERS-DANLOS Types et caractéristiques

SYNDROMES DE EHLERS-DANLOS Types et caractéristiques SYNDROMES DE EHLERS-DANLOS Types et caractéristiques Résumé basé sur le chapitre de Brad T. Tinkle et Carrie L. Atzinger, Ehlers-Danlos Syndromes, dans Management of Genetic Syndromes, S.B. Cassidy et

Plus en détail

Prévention des blessures en cyclisme

Prévention des blessures en cyclisme Prévention des blessures en cyclisme 1 Contenu de la présentation 1. 1. Mise en en contexte 2. 2. Principales pathologies 3. Prévention des blessures 4. Quelques exercices 2 Mise en contexte 3 Quelques

Plus en détail

PROBLEME DE DOS. I- Pourquoi souffre-t-on?

PROBLEME DE DOS. I- Pourquoi souffre-t-on? PROBLEME DE DOS I- Pourquoi souffre-t-on? Le rachis ou colonne vertébrale se compose de 24 vertèbres (7 cervicales, 12 dorsales et 5 lombaires) séparées entre elles par des joints articulés, les disques

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE?

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? Importance d une bonne posture : Le poids du corps doit être distribué de façon à créer une tension minimale sur les muscles, les ligaments et les surfaces articulaires

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

La musculation avec bande élastique

La musculation avec bande élastique La musculation avec bande élastique Principes de base de la musculation Avant d entreprendre tout programme d exercices, assurez-vous d avoir l accord de votre médecin. Choix d exercices Choisir 4 exercices

Plus en détail

La prévention des blessures ou inconforts en cyclisme

La prévention des blessures ou inconforts en cyclisme La prévention des blessures ou inconforts en cyclisme Présentation Club Cycliste Cyclorizon 22 avril 2015 Nicolas Poirier Physiothérapeute, «Bike PT» Fondateur de PhysioCycle Mon cheminement Diplômé en

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

- 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO

- 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO - 1 - POUR MIEUX COMPRENDRE LE SYNDROME POST-POLIO Association Polio Québec Visitez notre site internet : www.polioquebec.org Appelez-nous : 514-489-1143 / 1-877-765-4672 Écrivez-nous : association@polioquebec.org

Plus en détail

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL LES LOMBALGIES Manuel d exercices GS/ME 03/2009 MANUEL D EXERCICES Le message essentiel à retenir est de RESTER ACTIF, c est le meilleur moyen de prendre en charge

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GESTION DES RÉCLAMATIONS LIÉES AUX FRACTURES AU NIVEAU DES EXTRÉMITÉS

LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GESTION DES RÉCLAMATIONS LIÉES AUX FRACTURES AU NIVEAU DES EXTRÉMITÉS LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GESTION DES RÉCLAMATIONS LIÉES AUX FRACTURES AU NIVEAU DES EXTRÉMITÉS Document préparé pour la Commission de la santé, de la sécurité et de l indemnisation des accidents

Plus en détail

Date de l événement d origine Date de récidive, rechute ou aggravation. Date d expiration. Date de la visite. Membre supérieur Membre inférieur

Date de l événement d origine Date de récidive, rechute ou aggravation. Date d expiration. Date de la visite. Membre supérieur Membre inférieur N o d assurance maladie ATTESTATION MÉDICALE Code RAMQ 09926 Prénom et nom à la naissance Date de naissance Année Mois Jour Sexe Année Mois Date d expiration Init. Nom du médecin N o de permis N o de groupe

Plus en détail

Préfaces... 6. Introduction... 8

Préfaces... 6. Introduction... 8 Préfaces... 6 Introduction... 8 Comment aborder une problématique musculosquelettique chronique?... 10 Termes importants... 12 La douleur... 14 Repérage anatomique... 24 Les principaux syndromes musculosquelettiques...

Plus en détail

LA PHYSIOTHÉRAPIE...

LA PHYSIOTHÉRAPIE... LA PHYSIOTHÉRAPIE... TOUT AU LONG DE VOTRE VIE! L Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec regroupe les physiothérapeutes et les thérapeutes en réadaptation physique. www.oppq.qc.ca Au bureau

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

«Red Flags» Pour les conseils en pharmacie concernant l appareil locomoteur

«Red Flags» Pour les conseils en pharmacie concernant l appareil locomoteur «Red Flags» Pour les conseils en pharmacie concernant l appareil locomoteur Dr. Jean-Dominique Lavanchy méd. gén. FMH, méd. manuelle SAMM Médecin formateur ForOmNv et en médecine manuelle 1462 Yvonand

Plus en détail

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES

LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES LES SCIATALGIES ET LES CRURALGIES Les sciatalgies (sciatiques) et les cruralgies sont des atteintes des nerfs périphériques. Ces atteintes peuvent soit provenir d une irritation au niveau de la racine

Plus en détail

D r Jenny Sutcliffe. un dos. sans douleur. Guide complet pour prévenir et soulager les maux de dos, du cou et des épaules

D r Jenny Sutcliffe. un dos. sans douleur. Guide complet pour prévenir et soulager les maux de dos, du cou et des épaules D r Jenny Sutcliffe un dos sans douleur Guide complet pour prévenir et soulager les maux de dos, du cou et des épaules Consultant : Philippe Ribeil, kinésithérapeute Correction : Sabine Cerboni et Élyse-Andrée

Plus en détail

LA COMMISSION DE REFORME INTERDEPARTEMENTALE DE LA PETITE COURONNE D ILE DE FRANCE

LA COMMISSION DE REFORME INTERDEPARTEMENTALE DE LA PETITE COURONNE D ILE DE FRANCE LA COMMISSION DE REFORME INTERDEPARTEMENTALE DE LA PETITE COURONNE D ILE DE FRANCE I PRESENTATION ET ATTRIBUTIONS DE LA COMMISSION DE REFORME INTERDEPARTEMENTALE A - DEFINITION ET CONSTITUTION DE LA COMMISSION

Plus en détail

QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE?

QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE LOMBAIRE? QU EST CE QU EST UNE HERNIE DISCALE? La colonne vertébrale est constituée d un empilement de vertèbres. Les cinq vertèbres du bas constituent la colonne lombaire ou rachis lombaire qui repose sur le sacrum.

Plus en détail

Annexe I : Anamnèse de l athlète

Annexe I : Anamnèse de l athlète Annexe I : Anamnèse de l athlète 1. Renseignements nominatifs Nom et prénom de l athlète : Date de naissance : Date de l entrevue : Âge au moment de l entrevue : Sexe : Masculin Féminin Numéro de téléphone

Plus en détail

Maux de dos : arthrite, arthrose, alouette!

Maux de dos : arthrite, arthrose, alouette! autres tests et plutôt résulter d un mauvais fonctionnement du système nerveux, qui rend la personne plus sujette à ressentir de la douleur, comme la fibromyalgie. Certains croient que la sensibilité à

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013

LES SCIATALGIES. DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 LES SCIATALGIES DR EKOUELE MBAKI HB UPR de NEUROCHIRURGIE RABAT, MAROC Avril 2013 Introduction! Motif fréquent de consultation en neurochirurgie et en rhumatologie! Elle correspond le plus souvent à une

Plus en détail

Femmes; 101. Hommes; 14. Série 1 Série 2 Série 3

Femmes; 101. Hommes; 14. Série 1 Série 2 Série 3 Tenter de nous apporter des informations pour essayer de trouver «un dénominateur commun» à ces douleurs «Kyste de Tarlov». L objet de cette recherche est à visée épidémiologique. Si nos informations sont

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

Qu'est-ce que l'assurance Individuelle Accident Groupe?

Qu'est-ce que l'assurance Individuelle Accident Groupe? Qu'est-ce que l'assurance Individuelle Accident Groupe? L'assurance Individuelle Accident Groupe est un contrat groupe ouvert au personnel d'une entreprise. En cas d'accident (toutes atteintes corporelles,

Plus en détail

LA MALADIE PROFESSIONNELLE

LA MALADIE PROFESSIONNELLE LA MALADIE PROFESSIONNELLE Une maladie est dite "professionnelle" si elle est la conséquence directe de l'exposition d'un travailleur à un risque physique, chimique, biologique, ou résulte des conditions

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Orthèse lombaire et abdominale

Orthèse lombaire et abdominale Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les amygdales Les amygdales: 2 organes situés dans le pharynx à l arrière de la gorge qui ont pour fonctions d empêcher l intrusion bactérienne. Amygdalite:

Plus en détail

Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure. Coiffure et. santé

Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure. Coiffure et. santé Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure Coiffure et santé Pour vous informer de façon claire et pratique, 9 fiches vous sont proposées : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Sommaire

Plus en détail

FENÊTRE II MYALGIES - NÉVRALGIES - SACRALGIES - ARTHROPATHIES - DISCOPATHIES - NÉVRITES

FENÊTRE II MYALGIES - NÉVRALGIES - SACRALGIES - ARTHROPATHIES - DISCOPATHIES - NÉVRITES FENÊTRE II MYALGIES - NÉVRALGIES - SACRALGIES - ARTHROPATHIES - DISCOPATHIES - NÉVRITES Anomalies de l'attitude et de la démarche Arthrite aiguë Arthrite goutteuse Arthrite rhumatoïde (Polyarthrite rhumatoïde)

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Genou 203 I. Exercices pour le syndrome fémoro-patellaire, la gonalgie chronique ou le syndrome d Osgood-Schlatter Une surcharge pondérale peut précipiter ou aggraver un problème articulaire au genou.

Plus en détail

HEAVEN SPINE NOUVEAU EN EUROPE. Heaven Spine transforme votre vie... Nous sommes spécialisés dans le Spine et Energy Balancers

HEAVEN SPINE NOUVEAU EN EUROPE. Heaven Spine transforme votre vie... Nous sommes spécialisés dans le Spine et Energy Balancers HEAVEN SPINE Heaven Spine transforme votre vie... NOUVEAU EN EUROPE Nous sommes spécialisés dans le Spine et Energy Balancers Le mal de dos... c'est du passé! Le mal de dos... c'est du passé! Spine Balancer

Plus en détail

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS Dr Guillaume LEVAVASSEUR Institut régional de médecine du sport Le tennis Sport complet Force Endurance Souplesse Traumatologie Préventive Curative Le coude lien avec

Plus en détail

La douleur est une mauvaise habitude.

La douleur est une mauvaise habitude. La douleur est une mauvaise habitude. Vous pourriez avoir envie de dire : "non, c'est impossible! Je ne peux pas me faire du mal à moi-même!" et vous auriez en partie raison. Comme exemple de douleurs

Plus en détail

LES CAHIERS OSTÉOPATHIQUES DU DR MICHEL JALBERT, d.c., d.o. LES PREMIERS SOINS POUR LES BLESSURES MUSCULAIRES

LES CAHIERS OSTÉOPATHIQUES DU DR MICHEL JALBERT, d.c., d.o. LES PREMIERS SOINS POUR LES BLESSURES MUSCULAIRES LES CAHIERS OSTÉOPATHIQUES DU DR MICHEL JALBERT, d.c., d.o. LES PREMIERS SOINS POUR LES BLESSURES MUSCULAIRES TOUS DROITS RÉSERVÉS 2013 AVIS IMPORTANT Les opinions exprimées dans ce cahier sont uniquement

Plus en détail

Thérapie par Ondes de Choc

Thérapie par Ondes de Choc V 0 0 6 A S 2 0 1 3 / 0 9 / 1 3 Thérapie par Ondes de Choc BTL ENCYCLOPEDIE THERAPEUTIQUE V 1 1 1 A S 2 0 1 3 / 0 9 / 1 3 1 achillodynie... 3 2 arthrose du genou... 4 3 blessure musculaire... 6 4 calcification

Plus en détail

Entorse de la cheville

Entorse de la cheville 514-412-4400, poste 23310 2300, rue Tupper, C-831, Montréal (QC) H3H 1P3 Entorse de la cheville Information et réadaptation Une entorse de la cheville est une élongation ou une déchirure des ligaments

Plus en détail

Guide d utilisation. Action Cellulite 2. Action Bien-être. Action Fermeté. Action Détente. Action Souplesse 4-5 6-8 9-10. www.wellbox.com.

Guide d utilisation. Action Cellulite 2. Action Bien-être. Action Fermeté. Action Détente. Action Souplesse 4-5 6-8 9-10. www.wellbox.com. Guide d utilisation Remodeler la silhouette Lisser la peau d orange Pages Action Cellulite Action Bien-être Alléger les jambes Relancer la circulation veineuse Action Fermeté 4-5 Combattre le relâchement

Plus en détail

Les Commotions Cérébrales. Plan d attaque. Définition 2012-04-24. CDSG, 26 mars 2012

Les Commotions Cérébrales. Plan d attaque. Définition 2012-04-24. CDSG, 26 mars 2012 Les Commotions Cérébrales CDSG, 26 mars 2012 Marie-Josée Klett, MD, CFFP, Dip Sport Med Professeure adjointe, départment de médecine familiale, Université d Ottawa Marie-Claire Holland, Pht, diplôme en

Plus en détail

Ma fibromyalgie. Jean-Michel Gillot 25 mai 2013

Ma fibromyalgie. Jean-Michel Gillot 25 mai 2013 Ma fibromyalgie Jean-Michel Gillot 25 mai 2013 Définition Maladie douloureuse, invalidante, chronique, non curable, évoluant par poussées Dont le bilan (biologique, radiologique ) est normal Qui peut être

Plus en détail

Différentes pathologies

Différentes pathologies PRATIQUES SPORTIVES PATHOLOGIES ET TRAUMATOLOGIES CESA Différentes pathologies Pathologies du rachis Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses Lésions ligamentaires Les lésions des articulations

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012 - Les formations du CREF - - Préparation physique - PREVENTION DES MEMBRES SUPERIEURS (POIGNET, EPAULE) DANS LES ACTIVITES GYMNIQUES Vendredi 13 janvier 2012 - Gymnase de Mont Saint Aignan - La pratique

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Ne jamais prendre de bain de pied chaud et ne jamais appliquer de pommade chauffante!

Ne jamais prendre de bain de pied chaud et ne jamais appliquer de pommade chauffante! CONDUITE A TENIR SUR LE TERRAIN DANS LES SITUATIONS LES PLUS URGENTES. Toutes les équipes n'ont pas un kinésithérapeute ou un médecin dans leur staff. Les dirigeants d'équipe amateur, mais surtout les

Plus en détail

Thème Anatomie et physiologie

Thème Anatomie et physiologie Sous thème 1 L organisation de l être humain DESCRIPTION ANATOMIQUE DU SQUELETTE Le squelette humain comprend environ 208 os répartis en 4 grands groupes : la tête, la colonne vertébrale, la cage thoracique

Plus en détail

THERAPIE PAR ONDES DE CHOC

THERAPIE PAR ONDES DE CHOC THERAPIE PAR ONDES DE CHOC sales@btlnet.com www.btlnet.com Tous les droits sont réservés. Toutes les précautions pour offrir des informations précises et pour suivre les mises à jour ont été prises, nous

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

Protection du revenu. Assurance invalidité. Série Pilier

Protection du revenu. Assurance invalidité. Série Pilier Protection du revenu Assurance invalidité Série Pilier Les conséquences d une invalidité peuvent être dévastatrices. Votre capacité à gagner un revenu est la base de votre avenir financier et votre actif

Plus en détail

LE STRESS COMME CAUSE D ABSENTEISME

LE STRESS COMME CAUSE D ABSENTEISME 1 LE STRESS COMME CAUSE D ABSENTEISME Dr. Jean-Pol PIRONET chef du service Qualité Médicale Medex 2 Dr. Hans Selye (1907-1982) Syndrome de stress ou S.G.A. (Syndrome général d adaptation) Le stress de

Plus en détail

La fybromyalgie. L acupuncture peut vous aider. Qu est-ce?

La fybromyalgie. L acupuncture peut vous aider. Qu est-ce? La fybromyalgie L acupuncture peut vous aider Qu est-ce? La fibromyalgie est une affection commune et chronique, charactérisée par des douleurs musculaires affectant le corps entier, souvent accompagné

Plus en détail

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Pierre Mary Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau Plan Définition Torticolis aigus Torticolis

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES Le mal de dos OBJECTIFS Connaître les différentes pathologies liées aux accidents dorso-lombaires Déterminer les facteurs de risques Identifier et appliquer les techniques

Plus en détail

Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport. *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales

Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport. *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales *Les présentes lignes directrices ont pour seul but de donner des renseignements généraux. Elles

Plus en détail

au travail des éboueurs Tous droits réservés La duplication des fiches d exercices est interdite.

au travail des éboueurs Tous droits réservés La duplication des fiches d exercices est interdite. exercices préparatoires au travail des éboueurs Avertissement Afin de bénéficier en tout temps des bienfaits de ce programme d exercices, assurez-vous de respecter vos capacités physiques. N hésitez pas

Plus en détail

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE NCB OU TENDINITE? Causes les plus fréquentes de douleur récente de l épaule et du MS PRISE EN CHARGE D UNE NCB ET D UNE TENDINOPATHIE D ÉPAULE? Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie 17 janvier 2013 De

Plus en détail

Les critères d Equivalence de Garantie. Contrat Emprunteur Sélection Sic Patrimoine Avril 2015

Les critères d Equivalence de Garantie. Contrat Emprunteur Sélection Sic Patrimoine Avril 2015 Les critères d de Garantie Contrat Emprunteur Sélection Sic Patrimoine Avril 2015 Document non contractuel à jour au 27/03/2015 Document à titre d information commerciale 1 Les Critères d des Garanties,

Plus en détail

Perdre l équilibre = chuter

Perdre l équilibre = chuter Les chutes Perdre l équilibre = chuter Conséquences : - 2 millions de chutes par an - 1/3 des + de 65 ans concernés chaque année - 30% des chutes entrainent une hospitalisation - 40% entrainent une fracture

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE SPORT

LES ACCIDENTS DE SPORT LES ACCIDENTS DE SPORT Service formation sport SDIS 86 / 2006 Fracture Fracture de fatigue Périostite LES ACCIDENTS DE SPORT OSSEUX TENDINEUX Tendinite Rupture tendineuse ARTICULAIRE Entorse Luxation trouble

Plus en détail

Formation continue en Relaxation Psycho-Émotionnel-Corporelle. Basé sur le travail de Louise Hay (Guéris ta vie)

Formation continue en Relaxation Psycho-Émotionnel-Corporelle. Basé sur le travail de Louise Hay (Guéris ta vie) Formation continue en Relaxation Psycho-Émotionnel-Corporelle Basé sur le travail de Louise Hay (Guéris ta vie) 70 heures de théorie et pratique Pourquoi cette formation des formateurs? Un de nos buts

Plus en détail

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS Le mal de dos s améliore en bougeant Ce que vous devez savoir En général, le mal de dos n est pas causé par

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

LA COMMOTION CÉRÉBRALE

LA COMMOTION CÉRÉBRALE LA COMMOTION CÉRÉBRALE Philippe Fait, PhD, ATC, CAT(C) Thérapeute du Sport Agréé, Professeur-Chercheur à l UQTR Fondateur de la clinique Cortex Médecine & Réadaptation Séminaire St-Joseph, le 14 avril

Plus en détail

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT

STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT STENOSE LOMBAIRE DU CANAL RACHIDIEN OU CANAL LOMBAIRE ETROIT Madame, Monsieur, Vous souffrez d une sténose du canal lombaire, une intervention chirurgicale est envisagée. Afin de prendre une décision en

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR Commentaires : Staff médical de l équipe de France A masculine Support : Anaïs THILLOU, Pôle de Toulouse Réalisation : Vincent GRIVEAU, CTR Midi- Pyrénées Les étirements :

Plus en détail