Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario"

Transcription

1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Le 13 août 2014 Contenu Introduction... 2 Créances et restrictions... 2 Observations sélectionnées... 3 Données... 5 Élaboration de l étude des dossiers de demande d indemnisation... 5 Échantillonnage de l étude des dossiers de demande d indemnisation... 6 Processus de collecte des données... 7 Validation des données... 8 Rapport sur les coefficients d évolution des sinistres encourus concernant l Assurance automobile à l échelle de l industrie en Ontario... 8 Comparaison de la rémunération hebdomadaire brute... 9 Répartition selon l âge... 9 Résumés des données générales... 9 Annexes... 11

2 Introduction La Commission des services financiers de l Ontario (CSFO) a retenu les services de Pinnacle Actuarial Resources, Inc. (Pinnacle) afin de mener une étude sur les demandes d indemnisation au titre de la garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile en Ontario. L étude avait pour but de fournir une analyse détaillée des coûts et d autres facteurs afférents aux réclamations présentées, traitées et réglées par les compagnies d assurance en Ontario. Pinnacle était chargée de la conception de l étude, de la collecte des données et de l établissement d un rapport fondé sur les résultats de l étude. L étude des dossiers de demande d indemnisation fermés consistait à fournir les données nécessaires non disponibles auprès d autres sources afin de permettre à la CSFO de mieux comprendre les facteurs entraînant des variations de coûts et d utiliser un cadre pour l analyse des coûts en matière de délit civil et d autres facteurs susceptibles d avoir une incidence sur le système d assurance automobile de l Ontario. L étude est importante pour le gouvernement, puisqu elle contribuera également à évaluer les facteurs influant sur les coûts des changements de produits futurs relatifs aux sinistres liés à des lésions corporelles. De plus, les données compilées dans le cadre de l étude des dossiers de demande d indemnisation fermés s ajouteront aux données recueillies par les plans statistiques. Les données analysées dans le cadre de cette étude ont été recueillies auprès des assureurs automobiles en coordination avec la CSFO et le Bureau d assurance du Canada (BAC). Le BAC est l association sectorielle nationale qui représente les sociétés privées d assurance habitation, automobile et entreprise du Canada. La dernière étude des dossiers de demande d indemnisation fermés a été menée en Ontario en Les résultats de cette étude ont été publiés dans le Rapport de l Enquête sur l indemnisation des victimes d accidents d automobiles en Ontario (rapport Osborne) par le juge Coulter A. Osborne en L étude portait sur les dossiers fermés de demande d indemnisation liée à des lésions corporelles au titre de l assurance automobile en Ontario en 1986 et les demandes d indemnités d accident présentées en Afin de tenir compte du temps que les intervenants ont mis à s habituer aux réformes de 2003 du système d assurance automobile de l Ontario aux termes du projet de loi 198, la présente étude portait sur les sinistres liés à des lésions corporelles, voitures de tourisme, pour les accidents survenus dans l année civile Créances et restrictions Dans le cadre de l élaboration de son rapport, Pinnacle s est fiée sur les données et les renseignements Page 2

3 fournis par les représentants chargés du règlement des sinistres des compagnies d assurance automobile ayant participé à l étude. Pinnacle s est fiée à la précision générale de ces données et de ces renseignements sans vérification indépendante. Cependant, Pinnacle a examiné certains éléments de ces données et de ces renseignements pour s assurer de leur caractère raisonnable et conforme avec nos connaissances du secteur de l assurance et du processus d indemnisation. Pinnacle a également validé la cohérence interne des données fournies. Toute erreur ou omission dans les données fournies pourrait avoir une incidence importante sur notre analyse des facteurs des coûts des sinistres. L analyse des résultats techniques portait sur les demandes d indemnisation présentées en Ainsi, toute projection des résultats de ces données dans le contexte actuel des demandes d indemnisation suppose l estimation de l incidence des différences dans le contexte juridique actuel par opposition à Donc, ces projections sont assujetties à des variations économiques et statistiques. Rien ne garantit que les résultats de cette étude des dossiers de demande d indemnisation seront représentatifs de la situation actuelle. Nous avons tenu pour acquis qu aucune différence importante n existait dans la gestion des réclamations ou la philosophie entre les compagnies individuelles ayant participé à l étude. D autres créances et restrictions ainsi que des hypothèses particulières et des rajustements de données sont cités dans le présent rapport et dans les annexes jointes qui font partie intégrante du présent rapport. Observations sélectionnées Les observations sélectionnées de l étude sont fournies ci-après. 1. Le paiement brut moyen au demandeur se situait tout juste sous la barre des $, alors que le paiement médian était de $. 2. Les dommages-intérêts particuliers représentent 12 % du total des paiements bruts (composés des dommages-intérêts généraux, dommages-intérêts particuliers, des dépens entre parties, des débours et des intérêts avant jugement) aux demandeurs. La catégorie la plus importante de paiements de dommages-intérêts particuliers est pour la perte de revenu, qui comprend le salaire perdu (34 %) et les autres pertes de revenu (18 %). Les services d entretien ménager constituent la deuxième catégorie en importance de dommages-intérêts particuliers, à 31 %. 3. Les dommages-intérêts généraux représentent 64 % du total des paiements bruts au demandeur. Les dommages-intérêts non pécuniaires (douleur et souffrances) représentent la partie la plus importante des dommages-intérêts généraux, soit 53 % du total des paiements de dommages-intérêts généraux. Exprimés en pourcentage du total des paiements bruts au Page 3

4 demandeur, les dommages-intérêts non pécuniaires représentent 35 % du total des paiements bruts au demandeur. 4. Le total des honoraires d avocat externe de l assureur déclarés constituait environ 9,2 % du total des paiements bruts. Dans l ensemble, le total des frais déclarés par l assureur représentait 14,3 % du total des paiements bruts. 5. Dans l ensemble, la moyenne des demandeurs par demande était de 1, Plus de 43 % des demandes visées par l étude sont survenues dans le territoire statistique de l ASAG 717, qui englobe Toronto, Markham, Richmond Hill, Vaughan, Brampton et Mississauga. Quant à l importance des paiements bruts, les plus hauts niveaux se situaient dans le territoire 722, soit le nord-ouest de l Ontario. L importance moyenne dans ce territoire est de près de deux fois la moyenne générale. 7. L importance des paiements bruts moyens la plus élevée par rôle de demandeur est représentée par les conducteurs de motocyclette et les passagers de motocyclette. L importance moyenne du total des paiements bruts pour les conducteurs de motocyclette est de 2,7 fois la moyenne générale et, pour les passagers de motocyclette, de 1,6 fois. Les passagers dans le véhicule assuré désigné suivent, avec une importance de 1,5 fois la moyenne, suivis des piétons, avec une importance supérieure de 8 % à la moyenne. L importance dans le cas des assurés désignés dans le véhicule assuré est d environ 7 % supérieure à la moyenne. 8. L importance la plus grande pour ce qui est de la moyenne des paiements bruts par code d utilisation de l ASAG était pour le code 09, les hommes mariés de moins de 25 ans. Les deuxième et troisième niveaux d importance étaient les hommes célibataires de moins de 20 ans et les femmes de moins de 25 ans occupant un emploi occasionnel. 9. L importance des paiements bruts selon l âge du demandeur s accroît jusqu à l âge de 20 ans, puis baisse au-delà de 20 ans. 10. Pour les accidents survenus entre minuit et 3 h, l importance de la moyenne des paiements bruts est de 25 % à 46 % supérieure à la moyenne. 11. Les traumatismes des tissus mous (entorses cervicales et dorsales) étaient associés aux demandeurs qui représentaient 67 % du total des paiements des indemnités dans l étude. De même, environ 70 % des demandeurs dans l étude étaient catégorisés comme n ayant subi aucune blessure ou ayant subi des blessures mineures dans le rapport de police. 12. L importance quant aux douleurs au cou mineures représentait environ 50 % de l importance des paiements bruts moyens en général, l importance pour les douleurs au cou modérées était à peu près égale à l importance des paiements bruts moyens, et l importance pour les douleurs au cou majeures était de près de 2,5 fois l importance des paiements bruts moyens en général. 13. Le compte des demandeurs montre que 91 % des demandeurs bénéficiaient d un certain type de représentation juridique. Dans le rapport Osborne, 54 % des demandeurs bénéficiaient d une représentation juridique. Page 4

5 14. La majorité des demandeurs ont fini par intenter une action en justice contre l assureur (83 %). Il s agit d une hausse de 60 % depuis le rapport Osborne. L importance finale pour les sinistres où une action en justice a été intentée était supérieure de 14 % à la moyenne. 15. Le pourcentage des demandeurs ayant subi un traumatisme psychologique est passé de 1,1 % dans le rapport Osborne à 36,2 % dans l étude actuelle. Le pourcentage des demandeurs ayant subi une blessure au cou mineure ou une blessure au dos mineure s est également accru, passant de 3,4 % à 27,2 % et de 1,5 % à 25,3 %, respectivement. Le pourcentage des demandeurs ayant subi un traumatisme des tissus mous à l épaule a aussi grimpé de 15,3 %, passant de 14,9 % à 30,2 %. 16. Le pourcentage des demandeurs ayant subi un traumatisme des tissus mous au cou a baissé pour s établir à 36,1 % dans l étude actuelle (58,7 % dans le rapport Osborne). 17. La perte de temps de travail réelle a augmenté dans l étude actuelle par rapport à celle figurant dans le rapport Osborne. Dans celui-ci, la perte de temps de travail médiane était de deux mois. Dans l étude des dossiers de demande d indemnisation, la perte de temps de travail médiane est de sept mois. 18. Dans le rapport Osborne, 77 % des demandes ont été réglées avant qu une action soit intentée. Dans l étude actuelle, 16 % des demandes ont été réglées avant qu une action soit intentée. Données Élaboration de l étude des dossiers de demande d indemnisation Afin d effectuer cette analyse, Pinnacle a collaboré avec la CSFO et le BAC, en tant qu association commerciale, afin d élaborer un questionnaire devant être rempli par les représentants des compagnies pour chaque dossier de demande d indemnisation sélectionné. Pinnacle a élaboré une ébauche des questions, utilisant notre expérience ainsi que les éléments des études suivantes effectuées antérieurement : Rapport de l Enquête sur l indemnisation des victimes d accidents d automobiles en Ontario, 1988 Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés du Nouveau-Brunswick, 2011 Private Passenger Automobile Closed Claim Study 2004: Newfoundland and Labrador Alberta Closed Claim Study, 2006 No-Fault Auto Injury Claims in Michigan: A Study of Closed Claims and Open Catastrophic Claims, 2012 Une fois l ébauche des questions élaborée, celle-ci a été présentée à la CSFO et au BAC, qui ont soumis des questions supplémentaires et émis des commentaires sur les questions. Les questions ont aussi été Page 5

6 rédigées afin de s assurer qu elles permettent une comparaison entre les résultats de la présente étude avec ceux du rapport Osborne dans la mesure du possible. De plus, afin de réduire le temps et les efforts nécessaires pour répondre à un sondage pour chaque demande, les questions jugées non importantes ont été retirées du questionnaire. Lorsque les données de la CSFO et du BAC ont été intégrées, l étude a été présentée aux compagnies d assurance participantes pour obtenir leurs commentaires. Les commentaires des assureurs ont été évalués et intégrés au questionnaire. Outre le questionnaire, Pinnacle a élaboré un formulaire Excel pour faciliter la saisie de données par les compagnies et accroître la cohérence des renseignements soumis. Le questionnaire final de l étude des dossiers de demande d indemnisation et les directives sur la façon de répondre à l étude sont fournis à l annexe 1. Échantillonnage de l étude des dossiers de demande d indemnisation Les compagnies choisies pour participer à l étude l ont été en fonction de leur part de marché en Les données soumises par les assureurs au plan statistique automobile ont été utilisées. L étude visait à obtenir un échantillon représentatif de à dossiers de demande d indemnisation auprès de 10 à 13 compagnies d assurance automobile de l Ontario, ce qui représente 70 à 80 % de la part de marché en Un tableau des assureurs choisis pour participer à l étude est dressé ci-après. Page 6

7 Tableau 1: Compagnies d assurance automobile de l Ontario ayant participé à l étude Groupe/Compagnie Groupe Aviva Intact Group State Farm Group TD Insurance Group Economical Group Groupe Co-operators Dominion of Canada Northbridge Group Groupe RSA Groupe Desjardins Groupe Allstate Compagnie mutuelle d assurance Wawanesa Le nombre total de dossiers de demande d indemnisation visés par l échantillonnage a été choisi en conformité à la distribution générale des demandes par compagnie et territoire. Processus de collecte des données Un certain nombre d étapes ont été suivies pendant le processus de collecte des données afin d assurer la précision et la cohérence des données recueillies. Lorsque le sondage et le nombre de demandes pour chaque compagnie ont été finalisés, Pinnacle a offert une séance de formation aux représentants des chargés du règlement des sinistres des compagnies. Au cours de cette formation, Pinnacle a examiné les questions de l étude des dossiers de demande d indemnisation pour clarifier les données demandées, le formulaire Excel devant être utilisé pour la collecte des données et le processus de collecte des données. Pinnacle a aussi répondu aux questions des compagnies. Au terme de la formation, chaque compagnie a rempli 20 études des dossiers de demande d indemnisations et communiqué les résultats par voie électronique à Pinnacle aux fins d examen. Pinnacle a examiné les réponses à ces 20 sondages et fourni une rétroaction à chaque compagnie sur les sondages pour s assurer que les questions avaient été correctement répondues et fournies de manière cohérente. Lorsque les réponses au sondage initial ont été remplies, les compagnies ont alors présenté les sondages remplis à Pinnacle sur une base hebdomadaire aux fins d examen. Pinnacle a examiné les sondages soumis hebdomadairement, vérifié si les réponses ne contenaient pas des erreurs ou des Page 7

8 incohérences et retourné les rapports aux compagnies en tenant compte de nos révisions. Les compagnies ont alors examiné les réponses et, au besoin, corrigé les réponses soumises, et communiqué de nouveau les réponses à Pinnacle. Pinnacle a aussi tenu des conférences téléphoniques aux deux semaines avec les compagnies d assurance. Ces conférences avaient pour but de répondre aux questions des compagnies d assurance, de discuter des observations générales ou d apporter des précisions en fonction de notre examen des réponses aux questions du sondage, et de discuter de la progression des compagnies pour répondre aux questions du sondage. Pour chaque soumission de compagnie, Pinnacle a effectué des vérifications d erreur sur les données afin de s assurer que les données étaient correctes et fournies de manière cohérente entre les compagnies. Les types de vérifications que nous avons effectuées comprenaient : Entrées en double Principaux champs de données non remplis Entrées non cohérentes (p. ex. une case n indiquait aucune blessure, mais une case pour le type de blessure avait été cochée) Vérification que le total des montants des demandes correspondait à la somme des entrées de montant des demandes sous-jacentes Validation des données Afin de valider la conformité des réponses aux questions de l étude des dossiers de demande d indemnisations avec les renseignements externes, nous avons comparé ces réponses avec les données de plusieurs sources externes. Rapport sur les coefficients d évolution des sinistres encourus concernant l Assurance automobile à l échelle de l industrie en Ontario Pinnacle a obtenu le rapport de l Agence statistique d assurance générale (ASAG) Rapport sur les coefficients d évolution des sinistres encourus pour voitures de tourisme. Dans le cadre de ce rapport, les pertes totales prévues et en date du rapport découlant de lésions corporelles ainsi que le nombre de demandes sont inclus pour le secteur de l Ontario. Pour 2005, la gravité moyenne des lésions corporelles, y compris les sinistres et dépenses de règlements de sinistres assignées (DRSA), se chiffrait à environ $. Comme nous le verrons plus loin dans le présent rapport, les paiements bruts moyens de l étude des dossiers de demande d indemnisation totalisaient $, sans DRSA. Si l on ajoute une estimation prudente pour les DRSA élaborée à partir de l étude des dossiers de demande d indemnisation, la gravité moyenne pour l étude des dossiers de demande d indemnisation était de $. Ce montant exclut aussi les montants engagés des demandes ouvertes, ce qui hausserait aussi cette moyenne. Par conséquent, les montants moyens de l étude suivent bien le montant prévu moyen tiré du rapport du secteur. Page 8

9 Comparaison de la rémunération hebdomadaire brute La rémunération hebdomadaire brute a été déclarée pour un peu plus de demandeurs dans l étude des dossiers de demande d indemnisation. La moyenne de la rémunération hebdomadaire déclarée pour ces demandeurs était de 887 $. Selon le bureau de Ressources humaines et Développement des compétences Canada, la rémunération hebdomadaire moyenne pour l Ontario en 2005 était de 846 $. Par conséquent, les données sur la rémunération hebdomadaire sont conformes aux rapports externes. Répartition selon l âge Nous avons également examiné la répartition selon l âge dans les données de l étude des dossiers de demande d indemnisation et l avons comparée avec la répartition des conducteurs et des passagers blessés dans une collision en 2005 fournie par le ministère des Transports de l Ontario 1. La répartition de l étude en comparaison aux données du ministère des Transports figure ci-après. Tableau 2 : Répartition selon l âge Catégorie d âge Ministère des Transports - Conducteurs et passagers blessés dans une collision Demandeurs blessés de l étude des dossiers de demande d indemnisation Moins de 16 ans 7,5 % 3,2 % De 16 à 20 ans 12,4 % 5,6 % De 21 à 24 ans 9,5 % 5,3 % De 25 à 34 ans 18,6 % 17,6 % De 35 à 44 ans 18,5 % 23,3 % De 45 à 54 ans 15,1 % 22,2 % De 55 à 64 ans 9,6 % 13,4 % 65 ans et plus 8,9 % 9,3 % Bien que la répartition ne soit pas identique, la répartition entre les deux sources est raisonnablement cohérente et, par conséquent, nous croyons que les données sur l âge que nous avons obtenues dans le cadre de l étude sont raisonnables. Résumés des données générales Au total, des sondages ont été remplis pour demandes. Pour ces demandes, on comptait demandeurs. Par suite de l examen et des corrections des données, le présent rapport définitif 1 Bureau du programme de sécurité routière, Direction de la sensibilisation et des politiques en matière de sécurité, ministère des Transports, «Rapport annuel sur la sécurité routière de l Ontario (RASTRO) 2005». p. 36. Page 9

10 des dossiers de demande d indemnisation fermés est fondé sur demandes. Pour ces demandes, on comptait demandeurs. Page 10

11 Annexes 1. Questions de l étude des dossiers de demande d indemnisation 2. Descriptions des blessures 3. Vérifications d erreur effectuées 4. Résumés des données de l étude des dossiers de demande d indemnisation 5. Codes de type d utilisation de l ASAG 6. Codes de territoire statistique de l ASAG 7. Importance par type de blessure 8. Comparaison avec le rapport Osborne Page 11

Directives sur la façon de répondre à l étude

Directives sur la façon de répondre à l étude Garantie Responsabilité civile - Assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Directives sur la façon de répondre à l étude 1. Veuillez remplir un dossier pour

Plus en détail

Groupe de travail antifraude de l assurance-automobile de l Ontario

Groupe de travail antifraude de l assurance-automobile de l Ontario Groupe de travail antifraude de l assurance-automobile de l Ontario Examen préliminaire du rapport de KPMG daté du 13 juin 2012 24 juillet 2012 Auteur : M. Liam M. McFarlane Ernst & Young s.r.l. Services

Plus en détail

C 14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec Addenda de février 2008

C 14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec Addenda de février 2008 C 14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec Addenda de février 2008 (À intégrer à l édition 2005 de ce manuel.) Leçon 1, pages 8, 9 : Remplacez le tableau 1 1 (de 2002) par le tableau mis à jour,

Plus en détail

Commission des services financiers de l Ontario. Lignes directrices pour le dépôt des demandes de taux

Commission des services financiers de l Ontario. Lignes directrices pour le dépôt des demandes de taux visant les voitures de tourisme formule abrégée (les «lignes directrices abrégées») Propositions de modifications aux taux d'assurance-automobile et aux systèmes de classement des risques A. RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Données sur l évolution des sinistres dans l industrie de l assurance des véhicules de tourisme de l Ontario et coûts estimatifs des sinistres

Données sur l évolution des sinistres dans l industrie de l assurance des véhicules de tourisme de l Ontario et coûts estimatifs des sinistres Introduction Le présent document fournit de l information sur l analyse des taux des tendances des sinistres en assurance des véhicules de tourisme de l Ontario, telle qu elle a été préparée par l actuaire

Plus en détail

L indemnisation des dommages corporels lors des accidents de la route en Suède

L indemnisation des dommages corporels lors des accidents de la route en Suède L indemnisation des dommages corporels lors des accidents de la route en Suède (Indemnisation des dommages corporels sur la base juridique des dommages-intérêts) Cette brochure a pour but de décrire certains

Plus en détail

Catalogue de l information statistique de l ASAG 2015 modifié avril 2015

Catalogue de l information statistique de l ASAG 2015 modifié avril 2015 Catalogue de l information statistique de l ASAG 2015 modifié avril 2015 General Insurance Statistical Agency / Agence statistique d assurance générale Table des matières Introduction... 3 Guide du Catalogue...

Plus en détail

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Modérateur: Jean-Pierre Lessard

Plus en détail

Dossier de demande d indemnités d accident

Dossier de demande d indemnités d accident Dossier de demande d indemnités d accident Dossier à utiliser pour toute demande d indemnités relative à des blessures subies dans un accident d automobile survenu à partir du 1 er novembre 1996. À propos

Plus en détail

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Véhicules du gouvernement Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Maximes «No man hath endurance, as he that selleth insurance» -Anon 2 Notre

Plus en détail

Premier trimestre 2006. Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com

Premier trimestre 2006. Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com Premier trimestre 2006 1 Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com Toronto (Ontario) Le 11 mai 2006 ING Canada affiche de solides résultats pour le

Plus en détail

RAPPORT RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES ENJEUX ENTOURANT L ASSURANCE AUTOMOBILE. MARS 2005 2005 Institut canadien des actuaires

RAPPORT RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES ENJEUX ENTOURANT L ASSURANCE AUTOMOBILE. MARS 2005 2005 Institut canadien des actuaires RAPPORT RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES ENJEUX ENTOURANT L ASSURANCE AUTOMOBILE MARS 2005 2005 Institut canadien des actuaires Document 205010 This publication is also available in English Canadian

Plus en détail

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial Intact Corporation financière (TSX : IFC) L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial 2 mai 2012 Énoncés prospectifs et mise en garde Certains

Plus en détail

Le programme d assurance de Volleyball Québec

Le programme d assurance de Volleyball Québec Le programme d assurance de Volleyball Québec Juin 2012 Préparé par Lise Charbonneau, ll.b. Gestionnaire de risque / Assurance Regroupement Loisir et Sports du Québec Volleyball Québec et Regroupement

Plus en détail

Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile

Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile Chapitre 3 Section 3.01 Commission des services financiers de l Ontario Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile Contexte La Commission des services financiers de l Ontario (CSFO)

Plus en détail

Présentation à l Association des Actuaires IARD

Présentation à l Association des Actuaires IARD Présentation à l Association des Actuaires IARD par Gilles Mourette Président du comité BAC-Québec 21 novembre 2014 Mission et enjeux d industrie 2 Programme 1. Le rôle du BAC au Québec 2. La gouvernance

Plus en détail

Introduction à l assurance automobile

Introduction à l assurance automobile Introduction à l assurance automobile 1- les régimes r d assurance d hors Québec 2-le régime r d assurance d au Québec 1-Les régimes r d assurance d hors Québec A- les éléments communs B- les différences

Plus en détail

Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents et courtiers

Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents et courtiers Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents

Plus en détail

Objet : Groupe de travail antifraude de l assurance-automobile Rapport d étape

Objet : Groupe de travail antifraude de l assurance-automobile Rapport d étape Le 23 août 2012 Monsieur Fred Gorbet Président, Comité directeur Groupe de travail antifraude de l assurance-automobile de l Ontario Raymond G. Kearns, FPAA Directeur, Risque et conformité, Canada Tél.

Plus en détail

Veuillez répondre à toutes les questions, sans exception, en indiquant «sans objet», s il y a lieu. Veuillez joindre une annexe lorsque requis.

Veuillez répondre à toutes les questions, sans exception, en indiquant «sans objet», s il y a lieu. Veuillez joindre une annexe lorsque requis. Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Proposition Assurance contre les erreurs et omissions

Plus en détail

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Chronique Assurances et gestion des risques sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Puisque ce numéro de la Revue, tout comme celui de janvier 2004, est consacré à l assurance automobile, j ai choisi

Plus en détail

Revue du rendement du deuxième trimestre de 2010

Revue du rendement du deuxième trimestre de 2010 Revue du rendement du deuxième trimestre de 2010 Téléconférence sur la revue du rendement du T2 2010 Charles Brindamour Chef de la direction Mark Tullis Chef des finances Martin Beaulieu Byron Hindle Premier

Plus en détail

DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ

DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ Vous trouverez les directives pour remplir ce formulaire et de l espace supplémentaire au verso de la page 4. Nom : Adresse : Prénom rue Nom de famille

Plus en détail

Compte rendu de l examen par le BSIF des coefficients du risque d assurance

Compte rendu de l examen par le BSIF des coefficients du risque d assurance Compte rendu de l examen par le BSIF des coefficients du risque d assurance Le présent document précise encore davantage les données et la méthodologie utilisées par le BSIF pour calculer les marges pour

Plus en détail

Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile

Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile Chapitre 4 Section 4.01 Commission des services financiers de l Ontario Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.01

Plus en détail

POLICE D ASSURANCE DÉCÈS ACCIDENTEL CIBC

POLICE D ASSURANCE DÉCÈS ACCIDENTEL CIBC POLICE D ASSURANCE DÉCÈS ACCIDENTEL CIBC La promesse que nous vous faisons : Compagnie d assurance-vie CIBC limitée versera les prestations prévues, conformément aux dispositions de la présente police.

Plus en détail

Analyse des retombées économiques du modèle d assurance automobile publique

Analyse des retombées économiques du modèle d assurance automobile publique Annexe N Annexe N. Retombées économiques du modèle néo-brunswickois d assurance publique Analyse des retombées économiques du modèle d assurance automobile publique Rapport présenté au Comité spécial de

Plus en détail

Proposition d assurance-automobile de l Ontario. Formulaire du conducteur (FPO 2)

Proposition d assurance-automobile de l Ontario. Formulaire du conducteur (FPO 2) Proposition d assurance-automobile de l Ontario Formulaire du conducteur (FPO 2) Le présent document représente votre proposition d assurance-automobile. Lisez-le attentivement et avisez votre courtier

Plus en détail

Présentation de l ABO au Groupe de travail antifraude de l assuranceautomobile. Le 28 août 2012

Présentation de l ABO au Groupe de travail antifraude de l assuranceautomobile. Le 28 août 2012 Présentation de l ABO au Groupe de travail antifraude de l assuranceautomobile de l Ontario Le 28 août 2012 Introduction L ABO 17 000 membres; Les avocats représentent les divers intervenants (assureurs,

Plus en détail

MANITOBA Ordonnance 156/06 LOI SUR LA RÉGIE DES SERVICES PUBLICS LOI SUR LA SOCIÉTÉ D ASSURANCE PUBLIQUE DU MANITOBA

MANITOBA Ordonnance 156/06 LOI SUR LA RÉGIE DES SERVICES PUBLICS LOI SUR LA SOCIÉTÉ D ASSURANCE PUBLIQUE DU MANITOBA MANITOBA Ordonnance 156/06 LOI SUR LA RÉGIE DES SERVICES PUBLICS LOI SUR LA SOCIÉTÉ D ASSURANCE PUBLIQUE DU MANITOBA LOI SUR L EXAMEN PUBLIC DES ACTIVITÉS DES CORPORATIONS DE LA COURONNE ET L OBLIGATION

Plus en détail

Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile

Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse Toronto, le 6 mai 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Le résultat opérationnel net par action de 1,37 $ au premier trimestre de 2015 a augmenté

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Communiqué de presse TORONTO, le 8 février 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Croissance des primes de près de 50 % au quatrième trimestre,

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

PARTIE 3 Impact total sur le capital des modifications proposées inclues dans l ébauche de la ligne directrice sur le TCM

PARTIE 3 Impact total sur le capital des modifications proposées inclues dans l ébauche de la ligne directrice sur le TCM Résumé de l impact sur le capital des modifications que l on propose d apporter au cadre de capital réglementaire 2015 des sociétés d assurances multirisques Le présent rapport, qui expose l impact total

Plus en détail

AMERICAN BANKERS COMPAGNIE D ASSURANCE GÉNÉRALE DE LA FLORIDE ET AMERICAN BANKERS COMPAGNIE D ASSURANCE VIE DE LA FLORIDE

AMERICAN BANKERS COMPAGNIE D ASSURANCE GÉNÉRALE DE LA FLORIDE ET AMERICAN BANKERS COMPAGNIE D ASSURANCE VIE DE LA FLORIDE AMERICAN BANKERS COMPAGNIE D ASSURANCE GÉNÉRALE DE LA FLORIDE ET AMERICAN BANKERS COMPAGNIE D ASSURANCE VIE DE LA FLORIDE Certificat d assurance Titulaires de carte MasterCard MD à taux réduit Police d

Plus en détail

Le calcul détaillé du taux personnalisé 2012. Guide

Le calcul détaillé du taux personnalisé 2012. Guide Le calcul détaillé du taux personnalisé 2012 Guide Le calcul détaillé du taux personnalisé 2012 Ce document est réalisé par la Vice-présidence aux finances en collaboration avec la Direction des communications

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 1 er mai 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Croissance des primes de près de 50 % pour un deuxième trimestre consécutif Résultat

Plus en détail

Enquête sur l industrie des ser. vices de taxi et de limousine. Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707

Enquête sur l industrie des ser. vices de taxi et de limousine. Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707 Enquête sur l industrie des ser vices de taxi et de services limousine Système de documentation des données statistiques Numéro de référence 4707 Concepts Énoncé de la qualité des données Enquête unifiée

Plus en détail

Immatriculation et assurances. Immatriculation et assurances

Immatriculation et assurances. Immatriculation et assurances 7 171 7 Le chapitre 7 contient des renseignements sur l immatriculation des véhicules et d autres renseignements utiles pour les propriétaires de véhicules. 172 Avant de conduire un véhicule sur le réseau

Plus en détail

Défi Desjardins Mars 2015

Défi Desjardins Mars 2015 Centre d Expertise en Modélisation et Recherche Défi Desjardins Mars 2015 Table des matières Qui nous sommes Desjardins Groupe d assurances générales (DGAG) Problématique : contexte Objectif Évaluation

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ANTIFRAUDE DE L ASSURANCE-AUTOMOBILE DE L ONTARIO

GROUPE DE TRAVAIL ANTIFRAUDE DE L ASSURANCE-AUTOMOBILE DE L ONTARIO GROUPE DE TRAVAIL ANTIFRAUDE DE L ASSURANCE-AUTOMOBILE DE L ONTARIO RAPPORT INTÉRIMAIRE DÉCEMBRE 2011 Le 21 novembre 2011 Monsieur Peter Wallace Sous-ministre Ministère des Finances Bureau du sous-ministre

Plus en détail

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions et Assurance de la responsabilité civile générale

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions et Assurance de la responsabilité civile générale Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Proposition Assurance contre les erreurs et omissions

Plus en détail

police d assurance Québécois de tous les En cas de ou de dans un accident d automobile

police d assurance Québécois de tous les En cas de ou de dans un accident d automobile La police d assurance de tous les Québécois En cas de ou de dans un accident d automobile La police d assurance de tous les Québécois En cas de ou de dans un accident d automobile Table des matières Avant-propos

Plus en détail

Commission des services financiers de l Ontario. Notes techniques concernant le dépôt des taux. et de classement des risques

Commission des services financiers de l Ontario. Notes techniques concernant le dépôt des taux. et de classement des risques d assurance-automobile et de classement des risques A. Introduction Tous les assureurs qui souscrivent de l assurance-automobile autre que l assurance des parcs au moyen de la police d assurance de l Ontario

Plus en détail

PRESTATIONS POUR CONTRACTUELS RÉPUTÉS EMPLOYÉS

PRESTATIONS POUR CONTRACTUELS RÉPUTÉS EMPLOYÉS PRESTATIONS POUR CONTRACTUELS RÉPUTÉS EMPLOYÉS 2015 La WCB offre une garantie et des prestations aux travailleurs contractuels dans certaines industries. Les contractuels ayant une entente de services

Plus en détail

[Logo entreprise d assurance]

[Logo entreprise d assurance] Vous êtes blessé à la suite d un accident Annexe 2 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Références de votre dossier (mentionnées dans la lettre jointe):. Date, lieu et heure de l accident :. 1. Votre situation familiale

Plus en détail

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.2/214/3 Distr. générale 12 février 214 Français Original: russe Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe d

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT)

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) à partir du 1 er août 2014 Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1 Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX 09, et,

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Communiqué de presse TORONTO, le 17 février 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 30

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE Remarque : Tous les éléments sont des champs de données, à moins d indication contraire. Les éléments de «texte» doivent être reproduits à la lettre

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 7 mai 2014 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,94 $, en baisse de 8 %, exception faite d

Plus en détail

Tout connaître. sur l assurance. automobile

Tout connaître. sur l assurance. automobile Tout connaître sur l assurance automobile Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2011 Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada, 2011 Table des matières Acheter une assurance automobile

Plus en détail

Numéro du rôle : 5763. Arrêt n 175/2014 du 4 décembre 2014 A R R E T

Numéro du rôle : 5763. Arrêt n 175/2014 du 4 décembre 2014 A R R E T Numéro du rôle : 5763 Arrêt n 175/2014 du 4 décembre 2014 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 19bis-11, 2, de la loi du 21 novembre 1989 relative à l assurance obligatoire

Plus en détail

Atelier présenté au colloque annuel Décembre 2013 Fédération de soccer du Québec

Atelier présenté au colloque annuel Décembre 2013 Fédération de soccer du Québec Atelier présenté au colloque annuel Décembre 2013 Fédération de soccer du Québec Par Me Lise Charbonneau, gestionnaire de risques Regroupement Loisir et sport du Québec Le programme d assurance de la Fédération

Plus en détail

RC Auto. comment s y prendre?

RC Auto. comment s y prendre? RC Auto comment s y prendre? RC Auto Une assurance, pour quels conducteurs et pour quels véhicules? «Pas de voiture» sans assurance Parler de l assurance automobile, c est songer aussitôt à l assurance

Plus en détail

Le présent Vade Mecum a pour objectif d informer les arbitres sur les couvertures dont ils bénéficient dans le cadre de l U.R.B.S.F.A.

Le présent Vade Mecum a pour objectif d informer les arbitres sur les couvertures dont ils bénéficient dans le cadre de l U.R.B.S.F.A. Le présent Vade Mecum a pour objectif d informer les arbitres sur les couvertures dont ils bénéficient dans le cadre de l U.R.B.S.F.A. Il contient quelques directives pratiques, plus spécifiquement dans

Plus en détail

C14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec

C14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec Spécimen de questionnaire d examen C14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec IMPORTANT : Vous disposez de 3 heures pour passer cet examen. Total : 200 points Lorsque vous quittez la salle d examen,

Plus en détail

La responsabilitié civile... vous connaissez?

La responsabilitié civile... vous connaissez? Fiche d activité FA La responsabilitié civile... vous connaissez? Lorsqu on parle d assurance habitation, le feu et le vol sont les deux sortes de sinistres qui viennent d abord à l esprit. Mais il y en

Plus en détail

INDEMNITÉS D ACCIDENT EN ONTARIO

INDEMNITÉS D ACCIDENT EN ONTARIO INDEMNITÉS D ACCIDENT EN ONTARIO ASSURANCE AUTOMOBILE PARCOUREZ IBC.CA Indemnités d accident en Ontario Table des matières Si vous êtes impliqué dans un accident de la route...2 Indemnités spécifiées...4

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

INTRODUCTION Événements importants survenus au cours de l année

INTRODUCTION Événements importants survenus au cours de l année RÉGIME DE RETRAITE À L INTENTION DU GROUPE MANOEUVRES, HOMMES DE MÉTIER ET DE SERVICES DES DISTRICTS SCOLAIRES DU NOUVEAU-BRUNSWICK Rapport de l administrateur pour l année 2006 Décembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

Notes techniques pour les règles de souscription de l assurance-automobile

Notes techniques pour les règles de souscription de l assurance-automobile Annexe B pour les règles de souscription de l assurance-automobile Émis avec le Bulletin No. A-09/03 I.A.R.D. - Auto ommission des services financiers de l Ontario 29 juillet 2003 pour les règles de souscription

Plus en détail

Présenté à. La Commission des transports et de l environnement

Présenté à. La Commission des transports et de l environnement La sécurité routière au Québec : les cellulaires au volant, la vitesse excessive, les motocyclistes et les conditions hivernales Mémoire Présenté à La Commission des transports et de l environnement Février

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 30 juillet 2014 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,53 $, avec un ratio combiné de 92,9

Plus en détail

Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile. Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06

Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile. Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06 Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06 Le 26 octobre 2012 1. Introduction... 1 2. Sociétés déclarantes... 1 3. Données de référence...

Plus en détail

Services de réparation et d entretien

Services de réparation et d entretien N o 63-247-X au catalogue. Bulletin de service Services de réparation et d entretien 2010. aits saillants Le secteur des services de réparation et d entretien a affiché des revenus de 22,5 milliards de

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2003-2012 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

COUR SUPÉRIEURE DE JUSTICE DE L ONTARIO

COUR SUPÉRIEURE DE JUSTICE DE L ONTARIO COUR SUPÉRIEURE DE JUSTICE DE L ONTARIO N o du dossier de la Cour 99-CL-03317 E N T R E : METROPOLITAN TORONTO POLICE WIDOWS AND ORPHANS FUND, VANCOUVER ISLAND MULTIPLE SCLEROSIS SOCIETY, SONS OF SCOTLAND

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE Remarque : 1. Tous les éléments sont des champs de données, à moins d'indication contraire. 2. Les éléments de «texte» doivent être reproduits à

Plus en détail

Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile

Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile Evolution de la fréquence des sinistres 2002-2011 en assurance RC automobile Contenu 1. Nombre de sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence des sinistres en RC tourisme et affaires... 2 Fréquence

Plus en détail

Feuille d information

Feuille d information Feuille d information Numéro 110 Avez-vous bien planifié votre stratégie de sortie? Aide-mémoire à l'intention des dentistes qui se préparent à prendre leur retraite Après avoir travaillé sans relâche

Plus en détail

Commission des assurances du Nouveau-Brunswick. Rapport d'activité 2004

Commission des assurances du Nouveau-Brunswick. Rapport d'activité 2004 Commission des assurances du Nouveau-Brunswick Rapport d'activité 2004 Pour la période du 1 er octobre au 31 décembre 2004 TABLE DES MATIERES Page MESSAGE DU PRESIDENT LEWIS AYLES... 1 1. ACTIVITES...2

Plus en détail

Un profil des familles au Canada

Un profil des familles au Canada Familles Un profil des familles au Canada Il y avait 8,4 millions de familles au Canada en 2001. Les ménages de couples mariés forment la majorité des familles canadiennes. En 2001, 70,4% des familles

Plus en détail

Services de design spécialisé

Services de design spécialisé N o 63-251-X au catalogue. Bulletin de service Services de design spécialisé 2012. Faits saillants Les revenus des entreprises des industries de services de design spécialisé ont augmenté de 3,8 % et se

Plus en détail

Droit civil anglais et automobiliste étranger. Justice ou profit pour les avocats?

Droit civil anglais et automobiliste étranger. Justice ou profit pour les avocats? Droit civil anglais et automobiliste étranger Justice ou profit pour les avocats? Programme Les principes de base La procédure civile L usage du droit Principes de base La loi anglaise se fonde sur des

Plus en détail

Deuxième problématique. Projet de code des assurances : Comment simplifier et clarifier les textes régissant l assurance automobile?

Deuxième problématique. Projet de code des assurances : Comment simplifier et clarifier les textes régissant l assurance automobile? Deuxième problématique Projet de code des assurances : Comment simplifier et clarifier les textes régissant l assurance automobile? Plan 1 ère partie: Origine et évolution de l idée du code 2 ème partie:

Plus en détail

PROJET DE REVISION DES DISPOSITIONS DU CODE CIMA RELATIVES A LA REPARATION DU PREJUDICE CORPOREL: PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL DE LA FANAF

PROJET DE REVISION DES DISPOSITIONS DU CODE CIMA RELATIVES A LA REPARATION DU PREJUDICE CORPOREL: PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL DE LA FANAF 1 PROJET DE REVISION DES DISPOSITIONS DU CODE CIMA RELATIVES A LA REPARATION DU PREJUDICE CORPOREL: PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL DE LA FANAF Yaoundé, le 27 février 2013 0. Introduction 2 Le cas Janine

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 4 novembre 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,47 $, en hausse de 7 % par rapport

Plus en détail

Rapport intérimaire. Province de l Ontario Ministère des Finances

Rapport intérimaire. Province de l Ontario Ministère des Finances Province de l Ontario Ministère des Finances Rapport d expert sur la transparence et la responsabilisation du système d assurance-automobile Rapport intérimaire kpmg.ca Ce rapport a été rédigé par KPMG

Plus en détail

Joseph Fantl c. Compagnie d Assurance-Vie Transamerica du Canada. Sommaire du règlement proposé

Joseph Fantl c. Compagnie d Assurance-Vie Transamerica du Canada. Sommaire du règlement proposé Joseph Fantl c. Compagnie d Assurance-Vie Transamerica du Canada Sommaire du règlement proposé Voici un bref sommaire 1 du règlement proposé de la réclamation pour frais de gestion prétendument excessifs

Plus en détail

Cent quinzième session. Rome, 25-29 septembre 2006

Cent quinzième session. Rome, 25-29 septembre 2006 Août 2006 F COMITÉ FINANCIER Cent quinzième session Rome, 25-29 septembre 2006 Recommandations et décisions de la Commission de la fonction publique internationale et du Comité mixte de la Caisse commune

Plus en détail

Demande d indemnités pour un membre de la famille immédiate

Demande d indemnités pour un membre de la famille immédiate Programme d indemnisation des victimes d actes criminels : Demande d indemnités pour un membre de la famille immédiate Le Programme d indemnisation des victimes d actes criminels est administré par la

Plus en détail

SA MAJESTÉ, LA REINE DU CHEF DU CANADA REPRÉSENTÉE PAR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DU TRÉSOR. À la date d effet et, par la suite, le 1 er de chaque mois.

SA MAJESTÉ, LA REINE DU CHEF DU CANADA REPRÉSENTÉE PAR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DU TRÉSOR. À la date d effet et, par la suite, le 1 er de chaque mois. SIÈGE SOCIAL TORONTO, CANADA TITULAIRE SA MAJESTÉ, LA REINE DU CHEF DU CANADA REPRÉSENTÉE PAR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DU TRÉSOR NUMÉRO DU CONTRAT 12500-G DATE D EFFET Le 30 avril 1997 ANNIVERSAIRES DU

Plus en détail

Caractéristiques de conduite des jeunes et de la population vieillissante

Caractéristiques de conduite des jeunes et de la population vieillissante N o 53F0007XIF au catalogue ISBN: 0-662-88083-8 Document de recherche Caractéristiques de conduite des jeunes et de la population vieillissante par John Nicoletta Division des transports Édifice principale,

Plus en détail

Mémoire relatif au projet de loi 13 Loi modifiant la Loi sur les véhicules hors route

Mémoire relatif au projet de loi 13 Loi modifiant la Loi sur les véhicules hors route Mémoire relatif au projet de loi 13 Loi modifiant la Loi sur les véhicules hors route Présenté à la : Commission des transports et de L Environnement Juin 2001 Mémoire relatif au projet de loi 13 Loi

Plus en détail

ONTARIO TRIAL LAWYERS ASSOCIATION. Réaction de l OTLA au Rapport d étape du Groupe de travail antifraude

ONTARIO TRIAL LAWYERS ASSOCIATION. Réaction de l OTLA au Rapport d étape du Groupe de travail antifraude ONTARIO TRIAL LAWYERS ASSOCIATION Réaction de l OTLA au Rapport d étape du Groupe de travail antifraude Le 17 août 2012 L Ontario Trial Lawyers Association (OTLA) est heureuse de saisir l occasion qui

Plus en détail

Travailleur autonome. 6. Avez-vous eu des changements dans vos activités/opérations depuis le dernier renouvellement? :

Travailleur autonome. 6. Avez-vous eu des changements dans vos activités/opérations depuis le dernier renouvellement? : FORMULAIRE POUR NOUVEAU ADHÉRANT PROGRAMME D ASSURANCE DIC Assurance de responsabilité civile et professionnelle pour les membres de designers d intérieur du Canada (DIC) Une copie des documents suivants

Plus en détail

La récente décision judiciaire en Alberta sur la limitation des dommages non pécuniaires

La récente décision judiciaire en Alberta sur la limitation des dommages non pécuniaires La récente décision judiciaire en Alberta sur la limitation des dommages non pécuniaires Présenté par Marco Royer Assurance automobile en Alberta : les réformes de 2004 Bill 53 Introduction d une limitation

Plus en détail

ASSURANCE APPAREILS MOBILES

ASSURANCE APPAREILS MOBILES 425, avenue Viger Ouest, Montréal (Québec) H2Z 1W5 67207132 F (01/2016) CERTIFICAT D ASSURANCE ASSURANCE APPAREILS MOBILES RENSEIGNEMENTS SUR VOTRE ASSURANCE Ce certificat d assurance renferme de l information

Plus en détail

GESTION DE RISQUES Août 2007

GESTION DE RISQUES Août 2007 GESTION DE RISQUES Août 2007 Qu est-ce qu un risque? Toute incertitude au sujet d un événement qui menace des éléments d actif Quels sont nos éléments d actif? Les gens : conseils d administration, employés,

Plus en détail

Introduction au régime r d assurance au Québec. 1- SAAQ 2- les indemnités 3- le Fonds d'indemnisation 4- la CSST 5-La RAMQ

Introduction au régime r d assurance au Québec. 1- SAAQ 2- les indemnités 3- le Fonds d'indemnisation 4- la CSST 5-La RAMQ Introduction au régime r d assurance au Québec 1- SAAQ 2- les indemnités 3- le Fonds d'indemnisation 4- la CSST 5-La RAMQ i) Indemnisation des dommages corporels a) SAAQ tout québécois peut réclamer une

Plus en détail

Présentation. Présenté et distribué exclusivement par

Présentation. Présenté et distribué exclusivement par Présentation Présenté et distribué exclusivement par Le Transport Un marché qui a fait notre renommée Le domaine du transport est un marché que nous développons depuis les 15 dernières années et pour lequel

Plus en détail

Guide de gestion du risque Partie II

Guide de gestion du risque Partie II Guide de gestion du risque Partie II RUBRIQUES (Cliquez sur la rubrique qui vous intéresse) Assurance responsabilité civile En cas d incident ou d accident Certificat d assurance responsabilité civile

Plus en détail

SÉMINAIRE SUR LA GESTION DU RISQUE

SÉMINAIRE SUR LA GESTION DU RISQUE SÉMINAIRE SUR LA GESTION DU RISQUE 1 MINIMUM REQUIS 1 000 000 $ ON PEUT SOUSCRIRE JUSQU À 10 000 000 $ 2 DÉTERMINATION DE LA PORTÉE DE LA PROTECTION La hausse du montant des réclamations fiscales Multiplication

Plus en détail