Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile"

Transcription

1 Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile de l Ontario Annexe du Bulletin No. A- 06/04 de la CSFO Mars 2004

2 Table des matières I. Introduction 1 II. Collecte des données 2 A. Méthode de collecte des données 2 B. Contrôle de la qualité 2 C. Taux de réponse 2 III. Échantillon 3 A. Taille de l échantillon 3 B. Sélection de l échantillon 4 C. Maximiser les tentatives d entrevue 5 D. Compagnies d assurance qui vendent par l intermédiaire de courtiers 5 E. Délai 5 IV. Transmission des données 6 V. Le questionnaire 8 Annexes A. L instrument de sondage 9 B. L Association canadienne des organisations de recherche en marketing 13

3 I. Introduction Les lignes directrices qui suivent ont été élaborées par un conseiller en études de marché mandaté par la Commission des services financiers de l Ontario (CSFO). Elles englobent tous les aspects du sondage sur la satisfaction des demandeurs, notamment l échantillonnage, la conception du questionnaire et les entrevues. Elles ont été conçues pour assurer l uniformité des méthodes de collecte de données utilisées par chacun des organismes participants ainsi que la plus haute qualité des données recueillies. De cette façon, les résultats obtenus pourront être interprétés et comparés en toute confiance. Chaque compagnie d assurance devra effectuer ce sondage et en transmettre les résultats à la CSFO chaque année. L échantillon doit être constitué à partir des demandes de règlement closes au cours de l année civile précédente. Les compagnies qui ont moins de 10 millions de dollars en primes directes souscrites (voiture de tourisme) ou moins de 300 dossiers de sinistres clos pour 2003 ne sont pas tenues de procéder au sondage. Les lignes directrices s appliquent aussi aux dossiers de sinistres clos de la Facility Association (FA). Les assureurs nominaux de la FA doivent séparer les sinistres clos de la FA de leurs sinistres clos ordinaires. Le sondage sur la satisfaction des clients de la FA sera effectué de façon centralisée et les résultats feront l objet d un rapport distinct. Des instructions particulières seront fournies aux assureurs qui acceptent des clients de la FA. La CSFO publie aussi un document complémentaire qui doit être utilisé avec les présentes lignes directrices. demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile de l Ontario Page 1 de 14

4 II. Collecte des données A. Méthode de collecte des données Toutes les compagnies doivent recueillir leurs données au moyen d entrevues téléphoniques. B. Contrôle de la qualité Afin d assurer le respect des normes de contrôle de la qualité, il faut confier ce projet uniquement à des sociétés de recherche qui sont membres en règle de l Association canadienne des organisations de recherche en marketing (ACORM). On trouvera de plus amples renseignements sur l ACORM dans l annexe B ci-jointe. En outre, les sondages sur la satisfaction doivent être enregistrés auprès du Conseil canadien de la recherche par sondages (CCRS), un organisme mis sur pied par l industrie de la recherche par sondages afin de fournir aux répondants le moyen de vérifier la validité d un sondage. Les personnes qui désirent vérifier si le sondage auquel elles ont participé, ou auquel elles projettent de participer, provient bien d une société de recherche peuvent obtenir une réponse immédiate en composant le numéro sans frais du CCRS, C. Taux de réponse En raison de l incidence que peut avoir le taux de réponse sur l exactitude des résultats, il importe que les sondages répondent à des exigences minimales. Par contre, l industrie de la recherche s entend sur le fait qu il est devenu difficile et coûteux d obtenir des taux de réponse élevés et que pour y arriver, il faut parfois déranger des personnes qui ne veulent pas participer. Le taux de réponse minimal acceptable est de 25 %. Les taux de réponse devraient être calculés à l aide de la formule recommandée par l Association professionnelle de recherche en marketing (APRM), qui est la suivante : Taux de réponse = Contacts coopératifs Total des nombres admissibles demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile de l Ontario Page 2 de 14

5 III. Échantillon A. Taille de l échantillon Un facteur important dont il faut tenir compte en choisissant le nombre de répondants à interviewer est le nombre de dossiers que compte chaque compagnie dans son registre de 2003 des dossiers de sinistres clos. Dans le cas des compagnies qui comptent au moins dossiers dans leur registre de 2003 des dossiers de sinistres clos, l échantillon minimal par compagnie sera de 800 dossiers de sinistres clos, ce qui permettra d obtenir des résultats globaux qui sont exacts dans une proportion de ±3,5 %, 19 fois sur 20. Les compagnies qui désirent réduire cette marge d erreur peuvent opter pour un échantillon plus important. Les compagnies dont le registre de 2003 comprend moins de dossiers de sinistres clos doivent choisir un échantillon qui leur permettra d obtenir une marge d erreur maximale de ±3,5 %, 19 fois sur 20. Dans le calcul de la marge d erreur pour une population finie, l erreur-type devrait être de 1. REMARQUE : La taille de l échantillon doit être choisie par l organisme de recherche en marketing d après le nombre total de dossiers de sinistres clos dans le registre de la compagnie, comme il est décrit ci-après. REGISTRE DES DOSSIERS DE SINISTRES CLOS Dans le cadre du sondage, le total des dossiers de sinistres clos dans le registre de 2003 ne comprend pas les sinistres sans versement, les demandes d indemnités pour frais funéraires ou en cas de décès ni les sinistres de la Facility Association. Veuillez également vous assurer que votre registre des sinistres clos ne contient pas de demandes de règlement de sinistre relatives à des véhicules destinés à l usage commercial. Chaque demande de règlement doit apparaître sur une ligne distincte dans le registre. Par conséquent, si une personne a plus d une demande de règlement, son nom apparaîtra sur plusieurs lignes avec une seule catégorie de sinistre. Les noms en double devront être supprimés par l organisme de recherche après la sélection de l échantillon mais avant le début des entrevues pour éviter que des demandeurs soit appelés plus d une fois. Le registre de 2003 des dossiers de sinistres clos est la liste des quatre types suivants de dossiers de sinistres relatifs à des véhicules de tourisme clos au cours de 2003 : demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile de l Ontario Page 3 de 14

6 sinistres associés à l Annexe sur les indemnités d accident légales (AIAL), à l exclusion des versements pour frais funéraires ou en cas de décès; sinistres associés à la garantie collision et indemnisation directe en cas de dommages matériels ID-DM (combinée); sinistres associés à la garantie accidents sans collision ni versement (GASCV) (à l exclusion des sinistres associés à l assurance contre le bris des glaces); sinistres associés à l assurance contre le bris des glaces. En plus du registre des dossiers de sinistres clos, les assureurs doivent fournir à leur organisme de recherche un sommaire des pourcentages que représente chaque type de sinistre. Ce sommaire des pourcentages doit être produit par la compagnie d assurance et non pas par l organisme de recherche. Les organismes de recherche en marketing doivent s assurer que l échantillon sélectionné aux fins d entrevues est représentatif du registre des demandes de sinistre réglées d une compagnie en particulier. Exemple de sommaire de pourcentage Type de sinistre Nombre de sinistres Pourcentage Nombre de demandes % AIAL % Collision et ID-DM % GASCV % Glaces % TOTAL : % Les sinistres qui mettent en cause des véhicules commerciaux, les sinistres sans versement, les demandes d indemnités pour frais funéraires ou en cas de décès et les sinistres de la FA doivent être exclus du calcul du sommaire des pourcentages. Veuillez prendre note que le dénombrement du sommaire des pourcentages doit s appuyer sur le nombre de sinistres et non pas sur le nombre de demandeurs. B. Sélection de l échantillon Les organismes de recherche en marketing doivent réaliser des entrevues auprès d un échantillon aléatoire de demandeurs de chaque catégorie de sinistre. Si les dossiers choisis ne comportent pas de numéros de téléphone ou si les numéros indiqués sont erronés ou ne sont plus en service, les organismes doivent chercher les nouveaux numéros de téléphone. Dans le cas où le nombre de dossiers choisis n est pas suffisant pour réaliser le nombre d entrevues requis, des dossiers supplémentaires devront être demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile de l Ontario Page 4 de 14

7 choisis au hasard. Les numéros de téléphone erronés ou manquants devront faire l objet d une recherche avant que les entrevues puissent se poursuivre. Cette démarche doit être observée jusqu à ce que le nombre d entrevue requis ait été réalisé pour chaque catégorie de sinistre ou que le registre des dossiers de sinistre ait été épuisé. C. Maximiser les tentatives d entrevue Les organismes de recherche par sondages doivent essayer au moins cinq fois de contacter les demandeurs. Dans les cas où le numéro de téléphone est inexact ou hors service, les organismes de recherche sont tenus de chercher le nouveau numéro et d essayer à nouveau d appeler le demandeur. D. Compagnies d assurance qui vendent par l intermédiaire de courtiers Les compagnies d assurance qui vendent des assurance automobile par l intermédiaire de courtiers indépendants doivent en informer les organismes de recherche par sondages, afin que la déclaration explicative à la question 1 soit insérée. E. Délai Chaque compagnie doit effectuer le sondage annuellement et en transmettre les résultats à la CSFO au plus tard le 14 mai demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile de l Ontario Page 5 de 14

8 IV. Transmission des données Une fois les données recueillies, l organisme de recherche par sondages doit les transmettre à la Commission des services financiers de l Ontario, à l attention de Jim Fox. Pour chaque compagnie d assurance, les organismes de recherche doivent soumettre les résultats dans une enveloppe séparée et l ensemble des données sur une disquette séparée. Chaque dossier que renferme l ensemble de données doit comporter : le mois et l année de la demande de règlement; le numéro de la demande de règlement. Il faut fournir les renseignements suivants à la CSFO : une disquette renfermant les données en format SPSS/PC+ et sur laquelle sont indiqués clairement le nom de la compagnie d assurance, celui de l organisme de recherche par sondages et celui de la personne-ressource; une liste imprimée des codes; un sommaire imprimé des pourcentages du registre des dossiers de sinistres clos de la compagnie, plus le nombre réel d entrevues réalisées selon la catégorie de sinistre et (si les données sont pondérées) le nombre pondéré d entrevues selon la catégorie de sinistre; un imprimé de la fréquence des réponses avec des détails sur la taille de l échantillon et les pourcentages (arrondis sans décimales) pour chaque catégorie de réponses; un imprimé de la fréquence (ou tableaux croisés) ventilé par catégorie de sinistre, avec des détails sur la taille de l échantillon et les pourcentages (arrondis sans décimales) pour chaque catégorie de réponses. Les documents suivants doivent être fournis à la CSFO si le nombre d entrevues requis pour chaque catégorie de sinistre ne peut être réalisé : un rapport imprimé des appels démontrant que chaque numéro a été composé au moins cinq fois; la confirmation écrite à l effet qu on a cherché les nouveaux numéros de téléphone qui remplacent les numéros erronés ou qui ne sont plus en service et qu on les a composés. demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile de l Ontario Page 6 de 14

9 REMARQUE : La CSFO examinera et analysera tous les sondages afin de s assurer que les données fournies sont conformes à toutes les exigences énoncées dans les Lignes directrices pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile de l Ontario. Si les sondages ne respectent pas les critères établis dans ces lignes directrices ou s il y a des divergences quant aux données fournies, les assureurs pourraient être tenus, selon la gravité du problème, de déposer à nouveau ces données ou de procéder à un nouveau sondage. demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile de l Ontario Page 7 de 14

10 V. Le questionnaire L instrument du sondage figurant à l annexe A ci-jointe a fait l objet d une préenquête complète visant à assurer la clarté des questions pour les répondants. Toutes les compagnies doivent administrer le questionnaire tel quel pour évaluer la satisfaction des demandeurs. REMARQUE : Les compagnies qui décident d ajouter des questions au sondage doivent les poser à la fin du questionnaire afin qu aucun élément impartial n entre dans l évaluation de la satisfaction des clients. demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile de l Ontario Page 8 de 14

11 Annexe A : L instrument du sondage Bonjour/bonsoir. Puis-je parler à (nom du demandeur ou de la demandeuse). (SI CETTE PERSONNE PEUT VENIR À L APPAREIL, CONTINUER) (SI CETTE PERSONNE NE PEUT VENIR À L APPAREIL, PRENDRE DES DISPOSITIONS POUR LA RAPPELER) (LORSQUE LE DEMANDEUR OU LA DEMANDEUSE RÉPOND) Bonjour/bonsoir. Mon nom est ( ) et j appelle de (nom de l organisme de recherche) au nom de (nom de la compagnie d assurance). Nous effectuons un très bref sondage auprès des Ontariens et Ontariennes qui ont présenté récemment des demandes de règlement d assurance. Seriez-vous disposé(e) à répondre à quelques questions? Toutes vos réponses seront traitées confidentiellement. (Remarque : Les répondants qui ont des questions ou des commentaires à formuler ou qui désirent vérifier la validité du sondage peuvent communiquer sans frais avec le Conseil canadien de la recherche par sondages en composant le , en précisant le n o d enregistrement du projet. Il faut alors prendre des dispositions pour les rappeler.) (SI LA RÉPONSE EST POSITIVE) Merci. (SI LA RÉPONSE EST NÉGATIVE) Quand serait-il préférable pour moi de rappeler? (FIXER UNE HEURE ET UNE DATE) 1. Pouvez-vous me dire tout d abord si vous vous êtes occupé(e) personnellement de la demande présentée en (mois/année) à la compagnie (nom de la compagnie d assurance) ou était-ce un autre membre de votre ménage? (S IL S AGIT D UNE AUTRE PERSONNE) Serait-il possible de parler à cette personne? (SI CE N EST PAS POSSIBLE, PRENDRE RENDEZ-VOUS). (FAIRE LA PRÉCISION SUIVANTE UNIQUEMENT DANS LE CAS DES COMPAGNIES QUI FONT SOUSCRIRE DE L ASSURANCE PAR L ENTREMISE DE COURTIERS) Veuillez répondre aux questions suivantes en fonction de l expérience que vous avez eue avec (nom de la compagnie d assurance), mais non en fonction de votre expérience avec votre courtier ou courtière qui représente plusieurs compagnies d assurance. demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile de l Ontario Page 9 de 14

12 2. Dans quelle mesure vous souvenez-vous des rapports que vous avez eus avec la compagnie (nom de la compagnie d assurance) en ce qui a trait à la demande de règlement que vous avez présentée en (mois/année), même si votre seul contact avec la compagnie a été au moment d obtenir un règlement? Vous en souvenez-vous très clairement, clairement, pas très clairement ou pas du tout? Très clairement Clairement Pas très clairement (REMERCIER LA PERSONNE ET METTRE FIN À L ENTREVUE). Pas du tout (REMERCIER LA PERSONNE ET METTRE FIN À L ENTREVUE). 3. En pensant à la demande de règlement que vous avez présentée à la compagnie (nom de la compagnie d assurance) en (mois/année), diriez-vous que vous avez été très satisfait(e), assez satisfait(e), pas très satisfait(e) ou très insatisfait(e) de la façon dont la compagnie (nom de la compagnie d assurance) a traité votre demande? Très satisfait(e) Assez satisfait(e) Pas très satisfait(e) Très insatisfait(e) Sans opinion 4. Avez-vous été très satisfait(e), assez satisfait(e), pas très satisfait(e) ou très insatisfait(e) du délai de traitement de votre demande, soit le laps de temps écoulé entre le moment où vous l avez présentée et celui où elle a été réglée? Très satisfait(e) Assez satisfait(e) Pas très satisfait(e) Très insatisfait(e) Sans opinion demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile de l Ontario Page 10 de 14

13 Les questions suivantes concernent le service que vous avez reçu de la principale personne avec qui vous avez eu des rapports dans le cadre de votre demande. (INTERVIEWEURS : SI LE RÉPONDANT OU LA RÉPONDANTE A EU DES RAPPORTS AVEC PLUS D UNE PERSONNE, LUI DEMANDER D ÉVALUER SEULEMENT LA PERSONNE AVEC LAQUELLE IL OU ELLE A EU LE PLUS DE RAPPORTS.) Avez-vous été très satisfait(e), assez satisfait(e), pas très satisfait(e) ou très insatisfait(e) du service que vous avez reçu de la principale personne avec qui vous avez eu des rapports dans le cadre de votre demande e règlement en ce qui a trait aux aspects suivants : (CHANGER L ORDRE DES QUESTIONS 5 À 8). 5. Son efficacité? (RÉPÉTER L ÉCHELLE DES RÉPONSES AU BESOIN) Très satisfait(e) Assez satisfait(e) Pas très satisfait(e) Très insatisfait(e) Sans opinion 6. Son niveau de connaissances et de savoir-faire? (RÉPÉTER L ÉCHELLE DES RÉPONSES AU BESOIN) Très satisfait(e) Assez satisfait(e) Pas très satisfait(e) Très insatisfait(e) Sans opinion 7. L impartialité avec laquelle elle a traité votre demande? (RÉPÉTER L ÉCHELLE DES RÉPONSES AU BESOIN) Très satisfait(e) Assez satisfait(e) Pas très satisfait(e) Très insatisfait(e) Sans opinion demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile de l Ontario Page 11 de 14

14 8. La mesure dans laquelle elle vous a tenu(e) au courant de l état de votre demande pendant qu elle était traitée? (RÉPÉTER L ÉCHELLE DES RÉPONSES AU BESOIN) Très satisfait(e) Assez satisfait(e) Pas très satisfait(e) Très insatisfait(e) Sans opinion/sans objet Nous sommes arrivés à la fin de notre sondage. Je vous remercie beaucoup d avoir pris le temps d y participer. demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile de l Ontario Page 12 de 14

15 Annexe B : Feuille de renseignements sur l Association canadienne des organisations de recherche en marketing (ACORM) L Association : Elle a été établie en Elle est la porte-parole des principales organisations de recherche en marketing du Canada et la source de renseignements sur l industrie au pays. Elle représente ses membres dans leurs rapports avec le public, les gouvernements, les médias ainsi que les milieux de l éducation et des affaires. Elle veille au maintien et à l amélioration des normes de recherche ainsi que des règles d éthique professionnelle et de déontologie. Elle interroge ses membres sur d importantes questions d ordre public touchant la recherche en marketing et les sondages d opinion et fait connaître la position de ses membres. Elle fait la promotion de la recherche en marketing en tant qu outil important dans le cadre du processus décisionnel des organismes publics. Son conseil d administration est constitué de sept membres représentatifs des diverses organisations faisant partie de l Association. Les organisations membres : Les organisations membres doivent être constituées en personne morale, exercer des activité au Canada depuis au moins deux années consécutives et compter, au minimum, six employés à temps plein. Elles offrent des services de recherche, de mise au point de la méthodologie et d échantillons, de préparation de questionnaires, d enrevue, de traitement de données, d analyses statistiques et de rédaction de rapports. Elles respectent les normes élevées sur le plan de l éthique et de l exercice de la profession qui sont établies par le conseil d administration. Elles font régulièrement l objet de vérifications indépendantes pour assurer que leurs pratiques de recherche sont irréprochables. Elles répondent de leurs actes devant les membres du public, les compagnies et les organisations auxquels elles assurent leurs services. demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile de l Ontario Page 13 de 14

16 Pour de plus amples renseignements sur l ACORM et ses membres, veuillez communiquer avec : L Association canadienne des organisations de recherche en marketing 2121, route Argentia, bureau 404 Mississauga (Ontario) L5N 2X4 Tél. : Téléc. : Site Web : demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile de l Ontario Page 14 de 14

Commission des services financiers de l Ontario. Lignes directrices pour le dépôt des demandes de taux

Commission des services financiers de l Ontario. Lignes directrices pour le dépôt des demandes de taux visant les voitures de tourisme formule abrégée (les «lignes directrices abrégées») Propositions de modifications aux taux d'assurance-automobile et aux systèmes de classement des risques A. RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Notes techniques relatives aux dépôts des taux d assurance-automobile et des systèmes de classification des risques

Notes techniques relatives aux dépôts des taux d assurance-automobile et des systèmes de classification des risques Notes techniques relatives aux dépôts des taux d assurance-automobile et des systèmes de classification des risques Publiées avec le Bulletin No. A-12/01 de la Commission des services financiers de l Ontario

Plus en détail

Notes techniques pour les règles de souscription de l assurance-automobile

Notes techniques pour les règles de souscription de l assurance-automobile Annexe B pour les règles de souscription de l assurance-automobile Émis avec le Bulletin No. A-09/03 I.A.R.D. - Auto ommission des services financiers de l Ontario 29 juillet 2003 pour les règles de souscription

Plus en détail

Rapport sur les examens de la conformité des maisons de courtage d hypothèques menés par la CSFO de 2010 à 2014

Rapport sur les examens de la conformité des maisons de courtage d hypothèques menés par la CSFO de 2010 à 2014 Rapport sur les examens de la conformité des maisons de courtage d hypothèques menés par la CSFO de 2010 à 2014 Commission des services financiers de l Ontario Division de la délivrance des permis et de

Plus en détail

REPÈRES MÉTHODOLOGIQUES MINISTÈRE DU TOURISME

REPÈRES MÉTHODOLOGIQUES MINISTÈRE DU TOURISME REPÈRES MÉTHODOLOGIQUES MINISTÈRE DU TOURISME Étude de provenance et de l importance touristique de l achalandage IMPORTANT : Pour être recevable, l étude doit respecter tous les repères méthodologiques

Plus en détail

Message du directeur

Message du directeur E-bulletin des services d assurance automobile Janvier 2010 Numéro 1 L e-bulletin des services d auto-assurance contient des renseignements récents à l attention des intervenants du secteur de l assurance-automobile

Plus en détail

Données sur l évolution des sinistres dans l industrie de l assurance des véhicules de tourisme de l Ontario et coûts estimatifs des sinistres

Données sur l évolution des sinistres dans l industrie de l assurance des véhicules de tourisme de l Ontario et coûts estimatifs des sinistres Introduction Le présent document fournit de l information sur l analyse des taux des tendances des sinistres en assurance des véhicules de tourisme de l Ontario, telle qu elle a été préparée par l actuaire

Plus en détail

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE www.ekos.com POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE [Ottawa 22 mai 2013] Selon un nouveau sondage commandé par la Coalition canadienne de la santé (CCS) et la Fédération

Plus en détail

Rapport sur l examen de l assurance titres résidentielle de la CSFO

Rapport sur l examen de l assurance titres résidentielle de la CSFO Rapport sur l examen de l assurance titres résidentielle de la CSFO Septembre 2015 Table des matières À propos de la Commission des services financiers de l Ontario... 2 Contexte... 2 Introduction... 2

Plus en détail

Stratégie visant des écoles saines

Stratégie visant des écoles saines Chapitre 4 Section 4.03 Ministère de l Éducation Stratégie visant des écoles saines Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.03, Rapport annuel 2013 APERÇU DE L ÉTAT DES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Proposition d assurance-automobile de l Ontario. Formulaire du conducteur (FPO 2)

Proposition d assurance-automobile de l Ontario. Formulaire du conducteur (FPO 2) Proposition d assurance-automobile de l Ontario Formulaire du conducteur (FPO 2) Le présent document représente votre proposition d assurance-automobile. Lisez-le attentivement et avisez votre courtier

Plus en détail

Questionnaire à l intention des diplômés de l AFMC 2015. Notes méthodologiques

Questionnaire à l intention des diplômés de l AFMC 2015. Notes méthodologiques Questionnaire à l intention des diplômés de l AFMC 2015 Notes méthodologiques 1 Questionnaire à l intention des diplômés de l AFMC 2015 Notes méthodologiques Le présent document vise à présenter des renseignements

Plus en détail

Opinion des Québécois quant à l autonomie des directeurs et directrices d écoles

Opinion des Québécois quant à l autonomie des directeurs et directrices d écoles Institut Économique de Montréal Rapport de recherche Octobre 2007 Opinion des Québécois quant à l autonomie des directeurs et directrices d écoles Octobre 2007 13026-016 507, Place d Armes, bureau 700,

Plus en détail

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ JUIN 2009 INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ Placez dans l onglet no 5 de votre classeur des ressources des membres Le programme d assurance de la qualité de l Ordre des ergothérapeutes

Plus en détail

Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile. Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06

Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile. Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06 Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06 Le 26 octobre 2012 1. Introduction... 1 2. Sociétés déclarantes... 1 3. Données de référence...

Plus en détail

La perception des Canadiens à l égard de certaines professions

La perception des Canadiens à l égard de certaines professions PRESSE CANADIENNE / LÉGER MARKETING La perception des Canadiens à l égard de certaines professions Rapport 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8 Tél. : 514-982-2464 Télec. : 514-987-1960

Plus en détail

Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario

Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Le 13 août 2014 Contenu Introduction... 2 Créances et restrictions...

Plus en détail

b) La liste de vos anciens noms pour les 5 dernières années (avec explications) Si non applicable, veuillez cocher

b) La liste de vos anciens noms pour les 5 dernières années (avec explications) Si non applicable, veuillez cocher PROPOSITION D ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE POUR LES CABINETS, LES REPRÉSENTANTS AUTONOMES, LES REPRÉSENTANTS AGISSANT POUR LE COMPTE D UN CABINET SANS Y ÊTRE EMPLOYÉS ET LES SOCIÉTÉS AUTONOMES

Plus en détail

franchises Tout sur les Foire aux questions Sinistres Pourquoi les franchises

franchises Tout sur les Foire aux questions Sinistres Pourquoi les franchises Sinistres Tout sur les franchises Foire aux questions Pourquoi les franchises Incidences de la responsabilité sur la franchise Quand il faut payer la franchise Franchises Qu est-ce qu une franchise? Au

Plus en détail

BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES MÉMOIRE À L INTENTION DE L ACTUAIRE DÉSIGNÉ D UNE SOCIÉTÉ D ASSURANCE-VIE

BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES MÉMOIRE À L INTENTION DE L ACTUAIRE DÉSIGNÉ D UNE SOCIÉTÉ D ASSURANCE-VIE BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES MÉMOIRE À L INTENTION DE L ACTUAIRE DÉSIGNÉ D UNE SOCIÉTÉ D ASSURANCE-VIE 2015 Table des matières A. EXIGENCES GÉNÉRALES ET INSTRUCTIONS...4 A.1 Aperçu...

Plus en détail

Rapport sur la méthodologie

Rapport sur la méthodologie Sondage des votants et des non-votants 2002 Rapport sur la méthodologie Établi pour : Élections Canada Date : Juin 2002 Centre de recherche Décima, 2002 Table des matières Introduction...1 Méthodologie

Plus en détail

Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile

Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile Chapitre 4 Section 4.01 Commission des services financiers de l Ontario Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.01

Plus en détail

Document de recherche. Exigences de capital pour l assurance maladies graves

Document de recherche. Exigences de capital pour l assurance maladies graves Document de recherche Exigences de capital pour l assurance maladies graves Une recommandation de la Commission sur la gestion des risques et le capital requis de l ICA Juin 2011 Document 211060 This publication

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Groupe de travail antifraude de l assurance-automobile de l Ontario

Groupe de travail antifraude de l assurance-automobile de l Ontario Groupe de travail antifraude de l assurance-automobile de l Ontario Examen préliminaire du rapport de KPMG daté du 13 juin 2012 24 juillet 2012 Auteur : M. Liam M. McFarlane Ernst & Young s.r.l. Services

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D ASSURANCE-AUTOMOBILE Remarque : Tous les éléments sont des champs de données, à moins d indication contraire. Les éléments de «texte» doivent être reproduits à la lettre

Plus en détail

L honnêteté des Canadiens Rapport

L honnêteté des Canadiens Rapport L honnêteté des Canadiens Rapport 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8 Tél. : 514-982-2464 Télec. : 514-987-1960 www.legermarketing.com Table des matières 1. Constats de l étude...3

Plus en détail

Que couvre l Assurance comptes clients?

Que couvre l Assurance comptes clients? GUIDE DE VOTRE ASSURANCE COMPTES CLIENTS PETITES ENTREPRISES Nous vous remercions d avoir assuré vos comptes clients auprès d EDC. Vous pouvez maintenant offrir du crédit à vos clients tout en vous protégeant

Plus en détail

COMMISSION DES SERVICES FINANCIERS DE L ONTARIO. Lignes directrices pour le dépôt des manuels de tarification de l assuranceautomobile

COMMISSION DES SERVICES FINANCIERS DE L ONTARIO. Lignes directrices pour le dépôt des manuels de tarification de l assuranceautomobile COMMISSION DES SERVICES FINANCIERS DE L ONTARIO des manuels de tarification de l assuranceautomobile Exigences concernant le dépôt Les assureurs sont tenus de déposer un manuel de tarification une fois

Plus en détail

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Guide du processus Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Assurance-vie Assurance contre les maladies graves Assurance invalidité De la soumission de la proposition à

Plus en détail

(Les textes sont reproduits ci-après.) Commentaires

(Les textes sont reproduits ci-après.) Commentaires Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (l «OCRCVM») Obligation pour un ordre invisible de procurer une amélioration du cours lorsqu'il est négocié contre un ordre visant

Plus en détail

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Commission des services financiers de l Ontario Le 17 décembre 2010 Table

Plus en détail

La webémission d aujourd hui est la première d une série de webémissions présentées par la CSFO.

La webémission d aujourd hui est la première d une série de webémissions présentées par la CSFO. 1 Narrateur : À compter du 1 er décembre 2014, les fournisseurs de services qui soumettront des formulaires FDIO-21 par le Système de demandes de règlement pour soins de santé liés à l assurance-automobile

Plus en détail

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Guide du processus Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Assurance-vie Assurance contre le risque de maladie grave Assurance invalidité De la soumission de la proposition

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 1 er mai 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Croissance des primes de près de 50 % pour un deuxième trimestre consécutif Résultat

Plus en détail

Commentaires présentés à. L Autorité des marchés financiers

Commentaires présentés à. L Autorité des marchés financiers Consultation sur les projets de «Ligne directrice sur la conformité» «Ligne directrice sur les risques liés à l impartition» «Ligne directrice sur la gouvernance» «Ligne directrice sur la gestion intégrée

Plus en détail

Conseils sur l assurance-automobile La médiation peut vous aider à régler vos différends en matière d indemnités d accident

Conseils sur l assurance-automobile La médiation peut vous aider à régler vos différends en matière d indemnités d accident Conseils sur l assurance-automobile La médiation peut vous aider à régler vos différends en matière d indemnités d accident (EN) Si vous êtes blessé dans un accident d automobile, vous avez peut-être droit

Plus en détail

ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA

ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE Banque du Canada MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA 1. Par les présentes, le ministre des Finances donne avis que

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

The Advocates Society

The Advocates Society The Advocates Society PROMOTING EXCELLENCE IN ADVOCACY Observations concernant le de l assurance-automobile de l Ontario Date : Le 24 août 2012 Soumis au : Groupe de travail antifraude de l assurance automobile

Plus en détail

SOLLICITATION DE COMMENTAIRES

SOLLICITATION DE COMMENTAIRES SOLLICITATION DE COMMENTAIRES En vertu de l article 194 de la Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2), l Autorité publie le projet de Règlement sur la formation continue

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LE CLIENT Nom de l'employeur :

QUESTIONNAIRE SUR LE CLIENT Nom de l'employeur : QUESTIONNAIRE SUR LE CLIENT Nom de l'employeur : N o de la police (À remplir par RBC Assurances) : Section 1 RENSEIGNEMENTS SUR LA DIVISION, LA FILIALE OU LA COMPAGNIE AFFILIÉE QU ENTEND-ON PAR division

Plus en détail

l assurance-vie temporaire de la London Life

l assurance-vie temporaire de la London Life Votre guide de l assurance-vie temporaire de la London Life U n e p r o t e c t i o n q u i é v o l u e à v o t r e r y t h m e Assurance-vie temporaire de la London Life L assurance-vie temporaire de

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE

CODE DE BONNE CONDUITE ANNEXE 1 CODE DE BONNE CONDUITE CONCERNANT LA COLLECTE ET L UTILISATION DE DONNEES RELATIVES A L ETAT DE SANTE EN VUE DE LA SOUSCRIPTION OU L EXECUTION D UN CONTRAT D ASSURANCE Les organismes d assurance

Plus en détail

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Véhicules du gouvernement Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Maximes «No man hath endurance, as he that selleth insurance» -Anon 2 Notre

Plus en détail

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec bulletin Canadien Date 2014-06-05 Destinataires Référence Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec RE-14-008 Objet Pièce

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 3 RISQUE D ASSURANCE INSTRUCTIONS (VERSION 2) 1

ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 3 RISQUE D ASSURANCE INSTRUCTIONS (VERSION 2) 1 ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 3 RISQUE D ASSURANCE INSTRUCTIONS (VERSION 2) 1 Introduction Nous vous remercions de votre participation à cette étude d impact quantitative (EIQ n o 3), qui a pour but

Plus en détail

Déclaration du Rapprochement annuel des soldes

Déclaration du Rapprochement annuel des soldes Déclaration du Rapprochement annuel des soldes Directives et Guide explicatif des lignes General Insurance Statistical Agency/Agence statistique d'assurance générale 5160, rue Yonge, 17 e étage Toronto

Plus en détail

Programme des services aux familles des militaires. Contrôle de conformité et d assurance. Exercice financier 2013-2014

Programme des services aux familles des militaires. Contrôle de conformité et d assurance. Exercice financier 2013-2014 Programme des services aux familles des militaires Contrôle de conformité et d assurance Exercice financier 2013-2014 INTRODUCTION Conformément au Protocole d entente () entre le ministère de la défense

Plus en détail

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011 AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE COLLOQUE EXPOSITION LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE 4 OCTOBRE 2011 De la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 FAITS SAILLANTS

Plus en détail

GESTION DE RISQUES Août 2007

GESTION DE RISQUES Août 2007 GESTION DE RISQUES Août 2007 Qu est-ce qu un risque? Toute incertitude au sujet d un événement qui menace des éléments d actif Quels sont nos éléments d actif? Les gens : conseils d administration, employés,

Plus en détail

INSTRUCTIONS RELATIVES

INSTRUCTIONS RELATIVES INSTRUCTIONS RELATIVES AUX TABLEAUX SUR LES SINISTRES ET INDICES DE PERTE Les Tableaux sur les sinistres et indices de perte sont exigés afin de pouvoir constituer une base de données et une présentation

Plus en détail

C11 : Principes et pratique de l assurance

C11 : Principes et pratique de l assurance Spécimen de questionnaire d examen C11 : Principes et pratique de l assurance IMPORTANT : Vous disposez de 3 heures pour passer cet examen. Total : 200 points Lorsque vous quittez la salle d examen, vous

Plus en détail

Services de réparation et d entretien

Services de réparation et d entretien N o 63-247-X au catalogue. Bulletin de service Services de réparation et d entretien 2010. aits saillants Le secteur des services de réparation et d entretien a affiché des revenus de 22,5 milliards de

Plus en détail

SECTION IV. Facility, FA, FARSP et le P.R.R. sont des organismes distincts aux fonctions semblables.

SECTION IV. Facility, FA, FARSP et le P.R.R. sont des organismes distincts aux fonctions semblables. SECTION IV Les établissements «Facility», «Facility Association» («FA»), «FA Risk Sharing Pool» («FARSP») et le «Plan de répartition des risques établi par le Groupement des assureurs automobiles» (le

Plus en détail

RÈGLEMENT ADMINISTRATIF N o 1. Règlement administratif portant sur le fonctionnement du FORUM OF CANADIAN OMBUDSMAN FORUM CANADIEN DES OMBUDSMANS

RÈGLEMENT ADMINISTRATIF N o 1. Règlement administratif portant sur le fonctionnement du FORUM OF CANADIAN OMBUDSMAN FORUM CANADIEN DES OMBUDSMANS RÈGLEMENT ADMINISTRATIF N o 1 Règlement administratif portant sur le fonctionnement du FORUM OF CANADIAN OMBUDSMAN FORUM CANADIEN DES OMBUDSMANS OTT01: 6247151: v9 Table des matières Page ARTICLE 1 INTERPRÉTATION...

Plus en détail

Programme de subventions catalyseur de 2015 Instructions sur la présentation d une demande

Programme de subventions catalyseur de 2015 Instructions sur la présentation d une demande Programme de subventions catalyseur de 2015 Instructions sur la présentation d une demande Les concours de financement du TVN suivent les lignes directrices des trois conseils. Il en va ainsi pour toutes

Plus en détail

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie 12 septembre 2011 Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès de 1 000 propriétaires canadiens âgés

Plus en détail

Demande de permis d agent d assurance présentée par une société ou une société en nom collectif

Demande de permis d agent d assurance présentée par une société ou une société en nom collectif Commission des services financiers de l Ontario Demande de permis d agent d assurance présentée par une société ou une société en nom collectif Renseignements généraux et directives Frais pour une nouvelle

Plus en détail

Mai 2015. Ligne directrice concernant le Système de demandes de règlement pour soins de santé liés à l assurance-automobile

Mai 2015. Ligne directrice concernant le Système de demandes de règlement pour soins de santé liés à l assurance-automobile Financial Services Commission de l Ontario Commission des services financiers de l Ontario Mai 2015 Ligne directrice concernant le Système de demandes de règlement pour soins de santé liés à l assurance-automobile

Plus en détail

des hôpitaux des Territoires du Nord-Ouest

des hôpitaux des Territoires du Nord-Ouest Questionnaire sur la satisfaction du service des hôpitaux des Territoires du Nord-Ouest Fort Smith Mars 5 TABLE DES MATIÈRES APERÇU..................................................... 2 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

PROCESSUS DE RECONNAISSANCE. Programme de reconnaissance des fournisseurs de services de formation en santé et en sécurité au travail

PROCESSUS DE RECONNAISSANCE. Programme de reconnaissance des fournisseurs de services de formation en santé et en sécurité au travail PROCESSUS DE RECONNAISSANCE Programme de reconnaissance des fournisseurs de services de formation en santé et en sécurité au travail INTRODUCTION Travail sécuritaire NB offre un programme de reconnaissance

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification AUDIT DES COMPTES D UN CANDIDAT À UNE ÉLECTION FÉDÉRALE AOÛT 2015 Modèle de lettre de mission d audit, modèle de lettre d acceptation et modèle de rapport de l auditeur indépendant

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES PROTECTION JURIDIQUE

CONDITIONS GENERALES PROTECTION JURIDIQUE DÉFINITIONS GÉNÉRALES Preneur d assurance Assuré Assureur Contrat Sinistre La personne physique ou morale qui conclut le contrat, ci-après désignée par le pronom «vous». Toute personne qui peut faire appel

Plus en détail

STATISTIQUES DE FRÉQUENTATION DES SALLES DE CINÉMA (CANADA) Juin 2015

STATISTIQUES DE FRÉQUENTATION DES SALLES DE CINÉMA (CANADA) Juin 2015 STATISTIQUES DE FRÉQUENTATION DES SALLES DE CINÉMA (CANADA) ACHAT DE BILLETS DE CINÉMA PAR GROUPE DE SPECTATEURS (CANADA) On dénombre 20,3 millions de Canadiens de plus de 13 ans qui fréquentent les salles

Plus en détail

Creditor Metrics: Les Consommateurs et l Assurance des Emprunteurs en France

Creditor Metrics: Les Consommateurs et l Assurance des Emprunteurs en France Creditor Metrics: Les Consommateurs et l Assurance des Emprunteurs en France Présentation du rapport Août 2006 1 Table des matières Page Sur quoi porte cette étude? Quel est le but de cette étude? Quelle

Plus en détail

Objet : Cadre pour la démutualisation des sociétés d assurances multirisques fédérales

Objet : Cadre pour la démutualisation des sociétés d assurances multirisques fédérales Le 29 juillet 2011 Madame Jane Pearse Direction de la politique du secteur financier Ministère des Finances L Esplanade Laurier 15 e étage, tour Est 140, rue O Connor Ottawa (Ontario) K1A 0G5 Objet : Cadre

Plus en détail

Programme d évaluation des compétences et des acquis Renseignements et lignes directrices

Programme d évaluation des compétences et des acquis Renseignements et lignes directrices Apprentissage et garde des jeunes enfants Manitoba Programme d évaluation des compétences et des acquis Renseignements et lignes directrices Énoncé de mission Le Programme d évaluation des compétences

Plus en détail

E9 Documenter les politiques et procédures de la paie

E9 Documenter les politiques et procédures de la paie E9 Documenter les politiques et procédures de la paie Karima Balfoul, l Association canadienne de la paie Documenter les politiques et procédures de la paie Présenté par : Karima Balfoul, G.A.P Avez-vous

Plus en détail

Location et location à bail de matériel automobile

Location et location à bail de matériel automobile N o 63-242-X au catalogue. Bulletin de service Location et location à bail de matériel automobile 2006. Faits saillants Le total des revenus des sociétés de location et de location à bail du matériel automobile

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 4 novembre 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,47 $, en hausse de 7 % par rapport

Plus en détail

SECTION IV. Facility, FA, FARSP et le P.R.R. sont des organismes distincts aux fonctions semblables.

SECTION IV. Facility, FA, FARSP et le P.R.R. sont des organismes distincts aux fonctions semblables. SECTION IV Les établissements «Facility», «Facility Association» («FA»), «FA Risk Sharing Pool» («FARSP») et le «Plan de répartition des risques établi par le Groupement des assureurs automobiles» (le

Plus en détail

REPÈRES MÉTHODOLOGIQUES MINISTÈRE DU TOURISME

REPÈRES MÉTHODOLOGIQUES MINISTÈRE DU TOURISME REPÈRES MÉTHODOLOGIQUES MINISTÈRE DU TOURISME Étude d achalandage et de provenance des clientèles IMPORTANT : Pour être recevable, l étude doit respecter tous les repères méthodologiques et présenter les

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse Toronto, le 6 mai 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Le résultat opérationnel net par action de 1,37 $ au premier trimestre de 2015 a augmenté

Plus en détail

Prêts investissement et prêts REER Processus de demande sur EASE. Réservé aux conseillers à titre d information

Prêts investissement et prêts REER Processus de demande sur EASE. Réservé aux conseillers à titre d information Prêts investissement et prêts REER Processus de demande sur EASE Réservé aux conseillers à titre d information Processus de demande sur EASE À B2B Banque, nous savons à quel point il est important de fournir

Plus en détail

Projet sur les Normes d Admission Nationales

Projet sur les Normes d Admission Nationales Projet sur les Normes d Admission Nationales Rapport du sondage de validation du profil des competences exigées pour l admission à l exercice du droit Septembre 1 Rapport du sondage p. 1 Introduction Le

Plus en détail

Prestations pour invalidité

Prestations pour invalidité Prestations pour invalidité Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web.

Plus en détail

À propos de Co operators

À propos de Co operators Co-operators est heureuse de présenter un mémoire en réponse au document de réflexion du Groupe de travail sur les pointages de crédit du CCRRA sur l utilisation des pointages de crédit par les assureurs,

Plus en détail

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers. GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE CONSTITUTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE À CHARTE QUÉBÉCOISE Mars 2008 Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité

Plus en détail

Assurance véhicules à moteur. Proposition pour police no. T307579312

Assurance véhicules à moteur. Proposition pour police no. T307579312 Allianz Suisse Société d'assurances SA Service Courtiers Genève Siège principal Av. du Bouchet 12 Bleicherweg 19 CH-1211 Genève 28 CH-8022 Zürich Assurance véhicules à moteur Proposition pour police no.

Plus en détail

Formation continue obligatoire

Formation continue obligatoire Formation continue obligatoire POLITIQUE (Organismes) Version décembre 2010 S E R V I C E D U D É V E L O P P E M E N T P R O F E S S I O N N E L Table des matières Section 1 : Information générale 3 1.

Plus en détail

Commission des services financiers de l Ontario. Notes techniques concernant le dépôt des taux. et de classement des risques

Commission des services financiers de l Ontario. Notes techniques concernant le dépôt des taux. et de classement des risques d assurance-automobile et de classement des risques A. Introduction Tous les assureurs qui souscrivent de l assurance-automobile autre que l assurance des parcs au moyen de la police d assurance de l Ontario

Plus en détail

FAQ à l intention des conseillers indépendants de Patrimoine Hollis Assurance erreurs et omissions

FAQ à l intention des conseillers indépendants de Patrimoine Hollis Assurance erreurs et omissions FAQ à l intention des conseillers indépendants de Patrimoine Hollis Assurance erreurs et omissions Nous avons dressé une liste des questions les plus fréquemment posées sur ce type de protection. Si vous

Plus en détail

Appel d offres pour l élaboration des tables de mortalité de l industrie canadienne

Appel d offres pour l élaboration des tables de mortalité de l industrie canadienne Appel d offres pour l élaboration des tables de mortalité de l industrie canadienne Document 205103 OBJET : Élaboration des tables de mortalité de l industrie pour l assurance-vie individuelle grande branche

Plus en détail

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER ASSURANCE DÉGAGEMENT DE RESPONSABILITÉ DE L ENTREPRISE L assurance est fournie par la Royal & Sun Alliance du Canada,

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904

Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904 Représentant de BMO Banque de Montréal : Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904 Prénom Nom de famille Timbre de

Plus en détail

Code de bonnes pratiques de la statistique européenne

Code de bonnes pratiques de la statistique européenne Code de bonnes pratiques de la statistique européenne POUR LES SERVICES STATISTIQUES NATIONAUX ET COMMUNAUTAIRES Adopté par le Comité du système statistique européen 28 septembre 2011 Préambule La vision

Plus en détail

Résultats d Etude. Courtier en travaux

Résultats d Etude. Courtier en travaux Résultats d Etude Courtier en travaux Mai 2007 SOMMAIRE Introduction... 1 1/7 Etes-vous propriétaire de votre logement?... 2 2/7 Avez-vous déjà fait effectuer des travaux de rénovation ou fait aménager

Plus en détail

Appel d offres. Politiques, programmes et procédures d Egg Farmers of Ontario 2014 Section 8, Page 1

Appel d offres. Politiques, programmes et procédures d Egg Farmers of Ontario 2014 Section 8, Page 1 Appel d offres Egg Farmers of Ontario offre l achat de produit industriel chaque semaine des postes de classement de l Ontario. Ce programme continuera chaque semaine pour une période de temps jugée appropriée

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Ligne directrice sur le test du capital minimal pour les sociétés d assurances multirisques

Ligne directrice sur le test du capital minimal pour les sociétés d assurances multirisques Ligne directrice sur le test du capital minimal pour les sociétés d assurances multirisques Ligne directrice du Surintendant nº 08/04, août 2004 en sa version modifiée et entrant en vigueur le 1 er janvier

Plus en détail

VÉRIFICATION DU PROGRAMME NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES ARCHIVES

VÉRIFICATION DU PROGRAMME NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES ARCHIVES VÉRIFICATION DU PROGRAMME NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES ARCHIVES RAPPORT DE VÉRIFICATION JUIN 2010 Bibliothèque et Archives Canada Page 2 TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ 4 1.0 DESCRIPTION DU PROGRAMME 6 1.1

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE Remarque : 1. Tous les éléments sont des champs de données, à moins d'indication contraire. 2. Les éléments de «texte» doivent être reproduits à

Plus en détail

Sondage sur la satisfaction de la clientèle qui communique avec la Régie par téléphone. Service des statistiques et des sondages

Sondage sur la satisfaction de la clientèle qui communique avec la Régie par téléphone. Service des statistiques et des sondages 2010 Sondage sur la satisfaction de la clientèle qui communique avec la Régie par téléphone Service des statistiques et des sondages Rédaction Mise en page Révision linguistique Graphisme Martine Pelletier

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 21559

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 21559 Représentant de BMO Banque de Montréal : Demande de règlement au titre de Timbre de la succursale domiciliataire Signature Numéro de télécopieur Veuillez joindre une ou des saisies d écran des renseignements

Plus en détail

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients Table des matières Introduction à EDC en Direct... 2 Section A : Mise en marche... 3 Section B : Approbations de crédit... 5 Demander une approbation

Plus en détail

Catalogue de l information statistique de l ASAG 2015 modifié avril 2015

Catalogue de l information statistique de l ASAG 2015 modifié avril 2015 Catalogue de l information statistique de l ASAG 2015 modifié avril 2015 General Insurance Statistical Agency / Agence statistique d assurance générale Table des matières Introduction... 3 Guide du Catalogue...

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Communiqué de presse TORONTO, le 8 février 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Croissance des primes de près de 50 % au quatrième trimestre,

Plus en détail