Appel d offres pour l élaboration des tables de mortalité de l industrie canadienne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Appel d offres pour l élaboration des tables de mortalité de l industrie canadienne"

Transcription

1 Appel d offres pour l élaboration des tables de mortalité de l industrie canadienne Document OBJET : Élaboration des tables de mortalité de l industrie pour l assurance-vie individuelle grande branche entièrement souscrite. I. CONTEXTE Le dernier ensemble de tables de mortalité pour l assurance-vie individuelle grande branche entièrement souscrite réalisé sous les auspices de l ICA remonte à plusieurs années (le dernier comprenant les tables de l ICA). La Commission des prévisions d expérience de l ICA désire élaborer un nouvel ensemble de tables de mortalité fondées sur des prévisions d expérience plus actuelles. II. OBJECTIFS DE LA RECHERCHE Le résultat visé par ces travaux consiste en la création des tables de mortalité canadiennes pour l assurance-vie individuelle grande branche entièrement souscrite. 1. Les données sont disponibles pour les années 1992 à Les tables seront basées sur le nombre d années jugé nécessaire par le chercheur. À titre indicatif, pour les années 1996 à 2001, on note un risque de millions de dollars et décès. Le nombre de dossiers traités au cours de l année s élève à 8,9 millions. 2. Le nom de la compagnie ne figurera pas dans la base de données. 3. Le plan du dossier et la description des données disponibles se trouvent à l Annexe A. 4. Les tables de mortalité sélecte et ultime devront être produites selon le sexe pour les catégories combinée, fumeur et non-fumeur, au moyen des prévisions d expérience des contrats d assurance permanente et temporaire grande branche entièrement souscrite et exclusivement avec les données des contrats sur une seule tête (aucune assurance sur plusieurs têtes). Des ensembles de tables distincts devraient être produits pour l âge à l anniversaire le plus rapproché et l âge au dernier anniversaire. Le chercheur devra utiliser au maximum les prévisions d expérience après avoir étudié les variables ayant une incidence sur la mortalité. 5. Les contrats issus d une transformation d assurance temporaire ou d assurance collective, les options d assurabilité garantie ou tout autre bloc dont la souscription n est pas complète ne seront pas inclus. 6. Les polices émises sur une base collective ou par l intermédiaire de groupes d affinités ne seront pas incluses. 7. Avant sa publication, la table de mortalité proposée fera l objet d un examen par notre commission.

2 8. Un rapport décrivant les données soumises, la structure et la graduation des tables, ainsi que la mesure dans laquelle ces dernières correspondent aux données soumises et leur comparaison aux tables précédentes sera produit. Ce rapport sera publié par l ICA. 9. Outre les tables de mortalité, nous désirons fournir à nos membres une base de données regroupant les prévisions d expérience pour cinq ans et accessible dans le site Web de l ICA. Les données seront présentées avec la plus grande précision possible. Les aspects techniques relatifs à la publication en ligne de cette base de données ne font pas partie de l offre et seront examinés par l ICA lorsque la base de données finale sera complétée. III. PRÉCISIONS COMPLÉMENTAIRES Le personnel de l ICA et la Commission des prévisions d expérience veilleront à recueillir les données et à les transmettre au soumissionnaire retenu. Le coût ne constituera pas le seul facteur décisif dans le choix du soumissionnaire. La Commission des prévisions d expérience est résolue à assurer la réalisation de ce projet dans des conditions raisonnables. IV. ÉCHÉANCIER Les offres de service doivent être reçues au plus tard le 9 décembre La proposition qui sera financée sera choisie au plus tard le 20 janvier La Commission des prévisions d expérience fera son choix à la suite de l examen et de l évaluation des offres. V. OFFRE DE SERVICE Dans le but de faciliter l évaluation des offres, les soumissionnaires présenteront les renseignements cidessous : A. Les curriculum vitæ du ou des chercheurs, ainsi que ceux de tous les membres du personnel susceptibles de participer à l étude en indiquant en quoi leurs antécédents, leur formation et leur expérience soutiennent leurs compétences pour entreprendre cette recherche. Si plus d un chercheur prendra part au projet, il conviendra de désigner un responsable, qui agira à titre de personne-ressource principale. La personne qui soumet l offre doit être autorisée à agir au nom de tous les chercheurs, ainsi qu en celui de l entreprise ou de l établissement soumissionnaire. B. Un aperçu de la démarche envisagée mettant l accent sur les questions nécessitant des considérations particulières. Il conviendrait de donner des précisions quant aux techniques envisagées, au matériel auxiliaire qui sera consulté et aux limites possibles de l analyse. C. Les estimations des coûts afférents aux éléments indiqués aux sections II et III, notamment le temps d ordinateur, les salaires, la préparation du manuscrit, etc. Ces estimations peuvent être présentées sous formes de tarifs horaires. Le cas échéant, il conviendrait également d indiquer des estimations de temps. Toute garantie quant au coût total devrait être donnée et sera prise en compte dans l évaluation de l offre présentée. Bien qu il sera considéré dans le choix du soumissionnaire, le coût ne constituera pas nécessairement le facteur décisif. D. Un calendrier de projet présentant les dates ou les échéances importantes. E. Tout autre facteur démontrant la capacité du soumissionnaire de mieux s acquitter du projet devrait être précisé.

3 VI. PROCESSUS DE SÉLECTION La Commission des prévisions d expérience assurera l examen et l évaluation des offres, ainsi que la sélection de celle qui fera l objet d un financement. L évaluation sera fondée sur la description de l offre telle qu elle est décrite aux sections II et III. Les coûts seront jugés en fonction de la démarche proposée et en comparaison des autres offres reçues. Les personnes admissibles ne sont affiliées ni ne prévoient en aucun temps s affilier avec quelque assureur direct, réassureur ou conseiller dans l industrie de l assurance-vie que ce soit au cours des 36 prochains mois. VII. AVIS D INTENTION DE SOUMETTRE UNE OFFRE Si vous prévoyez soumettre une offre, veuillez envoyer un avis d intention d ici le 28 octobre 2005 à : Marc-André Belzil Tél. : (514) , Téléc. : (514) Adresse électronique : Seuls ceux qui auront envoyé un tel avis se verront transmettre le document relatif aux questions et mentionné à la section VIII ci-après. VIII. QUESTIONS Toute question portant sur cet appel d offres devrait être soumise à la personne dont le nom et les coordonnées figurent ci-dessous, qui veillera à affecter du personnel supplémentaire, au besoin : Marc-André Belzil Tél. : (514) , Téléc. : (514) Adresse électronique : Les questions peuvent être envoyées jusqu au 4 novembre Les réponses à toutes les questions posées seront communiquées à tous ceux qui auront manifesté, avant le 11 novembre 2005, leur intention de soumettre une offre de service. IX. PRÉSENTATION D UNE OFFRE Préférablement, l offre devrait être soumise par voie électronique à Il est également possible de présenter une offre par la poste en l expédiant à : Marc-André Belzil, RGA 1255, rue Peel, bureau 1000 Montréal, Qc H3B 2T9 Nota : Les offres de service doivent être reçues au plus tard le 9 décembre Nota : Les offres de service sont considérées comme confidentielles et exclusives.

4 X. SURVEILLANCE DE PROJET La Commission des prévisions d expérience assurera la surveillance du progrès de la recherche. Une lettre d entente entre le chercheur et la Commission des prévisions d expérience précisera les dates importantes, les attentes quant aux progrès ainsi que le calendrier des paiements. Des résultats périodiques seront requis. La Commission des prévisions d expérience procédera à l examen de ces résultats afin de veiller à la réalisation du projet. S il s avérait nécessaire de réaffecter les travaux, une entente supplémentaire sera établie. XI. CONDITIONS Bien que cela soit peu probable, l ICA se réserve le droit de ne pas attribuer de contrat pour la réalisation de cette étude. La décision de ne pas attribuer de contrat pourrait être prise, entre autres, en raison du manque d offres acceptables ou d un manque de fonds disponibles pour la réalisation d un projet d une envergure suffisante pour produire des résultats probants. L ICA se réserve également le droit de réaffecter le projet comme il le juge opportun. L ICA entend publier les tables de mortalité et en protéger le droit d auteur. L œuvre sera considérée comme «œuvre à louer» et tout droit y afférent appartiendra à l ICA. Toutefois, une mention de provenance reconnaissant les chercheurs figurera dans l ouvrage.

5 ANNEXE A L INSTITUT CANADIEN DES ACTUAIRES DIRECTIVES À L INTENTION DES SOCIÉTÉS CONTRIBUANT À L ÉTUDE CANADIENNE DE MORTALITÉ b. Requis Cette étude nécessitera l information relative aux risques entre les dates anniversaires de XXXX et YYYY ainsi que les décès pour toute l année d assurance. Les données peuvent être issues de cartes de mortalité ou de dossiers d évaluation, sous réserve des conditions suivantes : i. Données à inclure : 1) Les contrats classés par la compagnie comme étant «canadiens». 2) Les polices types grande branche seulement. 3) Les polices émises par des assureurs directs (les cessions ne doivent pas être déduites et les accessions ne doivent pas être ajoutées). ii. Données à exclure : 1) Les contrats risques tarés (voir également ci-après). 2) Les contrats émis sans preuve d assurabilité : transformations d assurance collective, capital différé, primes possiblement uniques, etc. 3) Les contrats en vigueur en vertu de dispositions d assurance prolongée ou réduite. 4) La réassurance reçue. 5) L assurance différée d enfant et les régimes semblables comportant des garanties nominales jusqu à l âge de 21 ans et émises sans preuve d admissibilité. 6) Les enfants assurés dans le cadre d un contrat assurant une famille en entier.

6 7) Les polices émises par suite de l exercice d une option en vertu d un avenant comportant une garantie d assurabilité. 8) Les polices émises sur la base d une «émission garantie» (comme dans le cas de certaines caisses de retraite en fiducie). 9) La transformation de polices familiales en polices pour les personnes à charge. c. Facultatif La pratique recommandée pour les groupes de contrats particuliers est exposée cidessous. Toute variation à cette pratique de même que votre estimation de l amplitude des données concernées devraient être joints à votre expérience. i. Suicide pendant la période d exclusion. En ce qui a trait aux polices, inclure le risque et les sinistres; pour ce qui est des montants, inclure les risques pour la somme totale et les sinistres pour la somme payée. ii. iii. iv. Sinistres transigés. Voir i. ci-dessus. Garanties limitées en vertu d une clause sur les risques en vol. Voir i. ci-dessus. Transformation de temporaire (âge au moment de la souscription ou âge atteint). Traiter comme la continuité d un contrat temporaire, c est-à-dire, comme s il avait été souscrit à la date d émission du contrat temporaire. v. Assurance à capital croissant ou décroissant, par exemple les contrats de rente ou l assurance-revenu. Les risques et les sinistres selon le montant doivent être présentés sur la même base. vi. vii. Polices d enfant. Les contrats comportant des garanties de remboursement des paiements de primes ou des prestations limitées en cas de décès avant l âge de 10 ans doivent être inclus relativement à la somme assurée en fin de contrat quant aux risques et aux sinistres. Polices familiales et avenants connexes. En ce qui a trait aux polices couvrant l ensemble des membres d une famille, inclure dans l expérience les risques et les sinistres concernant le mari en ayant recours, si possible, au montant d assurance sur la vie de celui-ci. Si, pour quelque raison que ce soit, il s avérait impossible d indiquer le montant d assurance sur la vie du mari seulement, et qu on devait indiquer un autre montant, il conviendrait alors de rendre compte des sinistres et des risques sur la même base. Il relèvera de chaque société de déterminer le montant à inclure quant aux risques et aux sinistres. Si les sociétés désirent inclure les

7 données afférentes à l épouse assurée en vertu de tels contrats, ces données devraient être inclues uniquement si on a eu recours à des normes de souscription de base quant à l épouse au moment de l émission et que l âge réel peut être indiqué tant pour les risques que pour les décès. viii. ix. Polices sur plusieurs têtes. Exclure si le contrat couvre plus de deux assurés. Si les prestations en cas de décès sont payables sur les deux têtes, les données doivent constituer deux entrées distinctes. La colonne 90 doit également indiquer 0, et l on doit porter une attention particulière au classement des données pour chaque assuré quant au sexe, etc. Autrement, les polices sur plusieurs têtes sont payables au premier ou au dernier décès et toutes les données devraient constituer une seule entrée à la colonne 90, soit 1 ou 2. Rajustements de l âge afférents aux sinistres-décès. Lorsque l âge est rajusté au moment du sinistre, indiquer les sinistres-décès conformément à l âge réel en ce qui a trait au montant d assurance rajusté et laisser le risque tel quel. x. Polices comportant des privilèges ou une majoration de l âge. Les sociétés communiquant de l information issue de dossiers d évaluation pourraient ne pas être en mesure d extraire ces catégories. Le cas échéant : (a) Privilèges Traiter les privilèges avec les risques pour le montant total et avec les sinistres pour le montant payé. (b) Majoration de l âge. Traiter les risques et les décès à l âge majoré. (Si la sous-commission est d avis que l expérience obtenue diffère de façon substantielle de celle issue de l expérience relative aux polices grande branche, il pourrait être nécessaire d exclure cette expérience.) xi. Polices comportant une surprime. Ces polices doivent être exclues. 3. DIRECTIVES RELATIVES À LA CONSTITUTION DU DOSSIER DES RISQUES La composition du dossier d expérience présentant le risque et les sinistres-décès est la suivante : Colonnes 4-7 Année de l étude Capital assuré ($) Date de souscription (jjmmaaaa)

8 42-49 Date de naissance, 1 re tête (jjmmaaaa) Âge à la souscription, 1 re tête (si la DDN n est pas disponible) 52 Sexe, 1 re tête 0 = Inconnu 1 = Homme 2 = Femme 53 Tabagisme, 1 re tête 1 = Fumeur 2 = Non-fumeur 3 = Inconnu Date de naissance, 2 e tête (jjmmaaaa), rien si S. O Âge à la souscription, 2 e tête (si la DDN n est pas disponible), rien si S. O. 64 Sexe, 2 e tête, rien si S. O. 0 = Inconnu 1 = Homme 2 = Femme 65 Tabagisme, 2 e tête, rien si S. O. 1 = Fumeur 2 = Non-fumeur 3 = Inconnu Date de cessation (jjmmaaaa), rien s il n y en a aucune Durée de la cessation (si la date n est pas disponible)

9 76 Type de cessation 0 = En vigueur 1 = Décès 1 2 = Rachat 3 = Résiliation 4 = Échéance 5 = Réduction 6 = Transformation 7 = Expiration 8 = Prolongation de temporaire Indemnité en cas de décès ($) Cause du décès à partir des codes de 1980 (voir section 4) 89 Type de police 1 = Vie entière (y compris les régimes avec améliorations et les bonifications d assurance libérée) 2 = Temporaire renouvelable 3 = Vie universelle 4 = Garantie temporaire 5 = Temporaire 100 ans 6 = Autre assurance de durée 7 = Autre assurance temporaire 8 = Autre 90 Assurance-vie sur plusieurs têtes 0 = Non 1 = Payable au dernier décès 2 = Payable au premier décès 91 Mode de paiement de la prime 0 = Indéterminé 1 = Annuel 2 = Mensuel 3 = Autre 1 Sinistres déclarés tardivement : les décès soumis antérieurement ne devraient pas figurer aux dossiers. S ils y figurent, ils n ont donc pas été inclus et devraient être présentés avec les données de cette année et se voir accorder l âge et l année de police exacts en fonction de la date réelle de décès.

10 92 Source des affaires 0 = Agent 1 = Courtier 2 = AGPP 3 = Autre 4 = Inconnue 93 Âge au dernier anniversaire et à l anniversaire le plus près 0 = Âge à l anniversaire le plus près 1 = Âge au dernier anniversaire 2 = Autre 94 Type de souscription 1 = Médicale 2 = Non médicale 3 = Inconnue 4 = Paramédicale 95 Dépistage du SIDA 2 0 = Non 1 = Oui 2 = Inconnu 96 Régime ajustable (une composante du régime est ajustable pour tenir compte de l expérience, p. ex., prime, garantie en cas de décès, valeurs de rachat) 0 = Inconnu 1 = Non 2 = Oui 97 Avec participation 0 = Non 1 = Oui 4. CODES DES CAUSES DE DÉCÈS Les codes des causes de décès établis par la commission en 1980 sont publiés aux pages 2 à 4 du rapport intitulé Transactions of the Society of Actuaries, publié en Ces codes, préparés par le Committee on Mortality under Ordinary Insurance and Annuities of the 2 Code SIDA : inscrire «non» uniquement dans les cas où l on sait qu il n y a pas eu test de dépistage; s il n y a pas de certitude, inscrire «inconnu».

11 Society of Actuaries, sont basés sur la neuvième édition de la Classification internationale des maladies. Pour indiquer la cause du décès, on doit avoir recours à ces codes SAUF POUR LES EXCEPTIONS SUIVANTES : Code de cause de décès Groupe de cause 01 Tous les cas de tuberculose 02 SIDA 87 Inconnu 5. ÂGE AU DERNIER ANNIVERSAIRE DE NAISSANCE Le taux de mortalité prévu en ce qui a trait à l âge au dernier anniversaire est égal à la moyenne des taux de mortalité à l âge à la souscription ou à l âge atteint donné ainsi qu au taux à l âge le plus élevé suivant pour le même code d année de police.

DOCUMENT DE RECHERCHE

DOCUMENT DE RECHERCHE DOCUMENT DE RECHERCHE ÉTUDE SUR L EXONÉRATION DES PRIMES D ASSURANCE-VIE COLLECTIVE FONDÉE SUR L EXPÉRIENCE CANADIENNE DE CESSATION D INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE ENTRE 1988 ET 1994 COMMISSION DES PRÉVISIONS

Plus en détail

Rapport de mortalité. Sous-commission sur l expérience en assurance-vie individuelle Commission de recherche. Avril 2013.

Rapport de mortalité. Sous-commission sur l expérience en assurance-vie individuelle Commission de recherche. Avril 2013. Rapport de mortalité Expérience de mortalité des assurés canadiens en vertu de polices d assurance-vie individuelle grande branche entre les dates anniversaires de 2004 et 2010 à l aide des tables 86-92

Plus en détail

Risques normaux grande branche au Canada 2012-2013 à l aide des tables 86-92

Risques normaux grande branche au Canada 2012-2013 à l aide des tables 86-92 Étude de mortalité Risques normaux grande branche au Canada 2012-2013 à l aide des tables 86-92 Sous-commission sur l expérience en assurance-vie individuelle Commission de recherche Juillet 2015 Document

Plus en détail

Risques normaux grande branche au Canada 2012-2013 à l aide des tables 97-04

Risques normaux grande branche au Canada 2012-2013 à l aide des tables 97-04 Étude de mortalité Risques normaux grande branche au Canada 2012-2013 à l aide des tables 97-04 Sous-commission sur l expérience en assurance-vie individuelle Commission de recherche Juillet 2015 Document

Plus en détail

Risques normaux grande branche au Canada 2011-2012 à l aide des tables 97-04

Risques normaux grande branche au Canada 2011-2012 à l aide des tables 97-04 Étude de mortalité Risques normaux grande branche au Canada 2011-2012 à l aide des tables 97-04 Sous-commission sur l expérience en assurance-vie individuelle Commission de recherche Mai 2014 Document

Plus en détail

Temporaire Pure à 100 ans. Pour être en vigueur, la police doit être accompagnée d une Page de renseignements sur la police valide.

Temporaire Pure à 100 ans. Pour être en vigueur, la police doit être accompagnée d une Page de renseignements sur la police valide. Temporaire Pure à 100 ans Pour être en vigueur, la police doit être accompagnée d une Page de renseignements sur la police valide. 1. DÉFINITIONS Par vous et votre, nous entendons la personne qui est titulaire

Plus en détail

SPÉCIMEN. assurerapide avec protection Vie prolongée TABLE DE MATIÈRES. 1. Définitions générales...2. 2. Entrée en vigueur da la garantie...

SPÉCIMEN. assurerapide avec protection Vie prolongée TABLE DE MATIÈRES. 1. Définitions générales...2. 2. Entrée en vigueur da la garantie... assurerapide avec protection Vie prolongée TABLE DE MATIÈRES 1. Définitions générales...2 2. Entrée en vigueur da la garantie...2 3. Fin de la garantie...3 4. Prestation d'assurance...3 5. Prestation vie

Plus en détail

Croix Bleue Medavie Régimes individuels d assurance vie Manuel sur les produits Août 2011

Croix Bleue Medavie Régimes individuels d assurance vie Manuel sur les produits Août 2011 Croix Bleue Medavie Régimes individuels d assurance vie Manuel sur les produits Août 2011 AVERTISSEMENT Les agents et les courtiers intéressés à vendre des régimes personnels d assurance vie peuvent utiliser

Plus en détail

Procédure pour transformer l assurance invalidité de longue durée collective

Procédure pour transformer l assurance invalidité de longue durée collective Demande de transformation Assurance invalidité de longue durée collective Vous n êtes pas admissible à la transformation de votre assurance invalidité de longue durée collective (ILD) si : vous avez atteint

Plus en détail

Exemple. Termes utilisés dans la présente police

Exemple. Termes utilisés dans la présente police A Termes utilisés dans la présente police Nous, notre et la société, signifient Foresters, compagnie d assurance vie. Vous et votre signifient chaque propriétaire nommé dans les Conditions particulières,

Plus en détail

Étude de cas. Protection du patrimoine. Guide sur la fiscalité de l assurance-santé au Canada

Étude de cas. Protection du patrimoine. Guide sur la fiscalité de l assurance-santé au Canada Étude de cas Guide sur la fiscalité de l assurance-santé au Canada grâce à l assurance maladies graves assortie d une garantie de remboursement des primes à la résiliation ou à l expiration Août 2012 La

Plus en détail

Profitez de la vie. L'expérience à votre service

Profitez de la vie. L'expérience à votre service Profitez de la vie. Profitez de la vie en adhérant à un régime qui agira lorsque vous ou vos proches en aurez besoin. L'expérience à votre service Profitez de la vie. ENCON vous protège. Le Régime d assurance-vie

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 3 RISQUE D ASSURANCE INSTRUCTIONS (VERSION 2) 1

ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 3 RISQUE D ASSURANCE INSTRUCTIONS (VERSION 2) 1 ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 3 RISQUE D ASSURANCE INSTRUCTIONS (VERSION 2) 1 Introduction Nous vous remercions de votre participation à cette étude d impact quantitative (EIQ n o 3), qui a pour but

Plus en détail

Assurance vie permanente

Assurance vie permanente Assurance vie permanente GUIDE DU PRODUIT 4624-00F-NOV15 ASSOMPTION VIE Le présent document a pour objet de résumer les caractéristiques des produits d'assomption Vie. Il ne s'agit ni d'un contrat ni d'une

Plus en détail

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie À l usage exclusif des conseillers Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie FINANCIÈRE SUN LIFE Temporaire Sun Life Vie primes limitées Sun Life Universelle Sun Life et Universelle Sun Life Max Vie

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 7 RISQUE D ASSURANCE INSTRUCTIONS

ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 7 RISQUE D ASSURANCE INSTRUCTIONS ÉTUDE D IMPACT QUANTITATIVE N O 7 RISQUE D ASSURANCE INSTRUCTIONS Introduction... 2 Page Sommaire... 3 Projection des flux de trésorerie de passif... 3 Calcul du coussin de solvabilité... 6 Risque de mortalité...

Plus en détail

ANNEXE DE RÉMUNÉRATION DU COURTIER DU DISTRIBUTEUR

ANNEXE DE RÉMUNÉRATION DU COURTIER DU DISTRIBUTEUR TABLE DES MATIÈRES PAGE 1. Éléments de la rémunération 3 1.1 Commission de production sur contrats d assurance vie... 3 1.2 Revenu de service acquis sur contrats d assurance vie... 3 1.3 Commission de

Plus en détail

Norme comptable internationale 26 Comptabilité et rapports financiers des régimes de retraite

Norme comptable internationale 26 Comptabilité et rapports financiers des régimes de retraite Norme comptable internationale 26 Comptabilité et rapports financiers des régimes de retraite Champ d application 1 La présente norme doit être appliquée aux états financiers présentés par les régimes

Plus en détail

taux et répertoire de renseignements sur les produits d assurance vie

taux et répertoire de renseignements sur les produits d assurance vie taux et répertoire de renseignements sur les produits d assurance vie en vigueur en juin 2013 NOS BUREAUX PRINCIPAUX 644, rue Main, C.P. 220 Moncton (N.-B.) E1C 8L3 230, avenue Brownlow, Dartmouth C.P.

Plus en détail

Faits méconnus sur le RPC/RRQ

Faits méconnus sur le RPC/RRQ Faits méconnus sur le RPC/RRQ STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N o 8 Pour les Canadiens qui ont atteint ou qui approchent l âge de la retraite, le Régime de pensions du Canada/Régime des rentes du Québec

Plus en détail

INSTRUCTIONS RELATIVES

INSTRUCTIONS RELATIVES INSTRUCTIONS RELATIVES AUX TABLEAUX SUR LES SINISTRES ET INDICES DE PERTE Les Tableaux sur les sinistres et indices de perte sont exigés afin de pouvoir constituer une base de données et une présentation

Plus en détail

évaluations avec date de calcul à compter du 31 décembre 2014 (mais au plus tard le 30 décembre 2015).

évaluations avec date de calcul à compter du 31 décembre 2014 (mais au plus tard le 30 décembre 2015). NOTE DE SERVICE À : De : Tous les actuaires des régimes de retraite Bruce Langstroth, président Direction de la pratique actuarielle Manuel Monteiro, président Commission des rapports financiers des régimes

Plus en détail

De nouveaux régimes et de nouvelles prestations que vous aimerez.

De nouveaux régimes et de nouvelles prestations que vous aimerez. Assur ance vie simplifiée et SANS exigence médicale Aide-mémoire pour les conseillers seulement De nouveaux régimes et de nouvelles prestations que vous aimerez. Vous aimerez nos nouveaux régimes plus

Plus en détail

DIRECTIVES DE SOUMISSION DE CANDIDATURE POUR LA

DIRECTIVES DE SOUMISSION DE CANDIDATURE POUR LA DIRECTIVES DE SOUMISSION DE CANDIDATURE POUR LA BOURSE DE RECHERCHE DE L HÉRITAGE DE LA RECHERCHE ORTHOPÉDIQUE AU CANADA (HROC) Les candidatures doivent être soumises par voie électronique, en format PDF,

Plus en détail

Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie

Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie Imposition des participations et des avances sur police d assurance vie Introduction Le titulaire d un contrat d assurance vie (aussi appelé «police») doit ajouter à son revenu les gains réalisés par suite

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 21559

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 21559 Représentant de BMO Banque de Montréal : Demande de règlement au titre de Timbre de la succursale domiciliataire Signature Numéro de télécopieur Veuillez joindre une ou des saisies d écran des renseignements

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. c. ( ) Ville Province/État Code postal Téléphone

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. c. ( ) Ville Province/État Code postal Téléphone Chubb du Canada Compagnie d Assurance Montréal Toronto Oakville Calgary Vancouver PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Responsabilité civile professionnelle pour les compagnies d assurance

Plus en détail

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 Informations précontractuelles européennes normalisées en matière de crédit immobilier FICHE D INFORMATION STANDARDISÉE

Plus en détail

Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien. Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014

Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien. Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014 Objet Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014 Le comité de rémunération est créé par le Conseil

Plus en détail

Convention de partage de la prime Modèle

Convention de partage de la prime Modèle Convention de partage de la prime Modèle Les parties détiennent conjointement le contrat d assurance vie. Le titulaire du capital-décès (CD) (normalement, le capital assuré) paie «un montant raisonnable»

Plus en détail

INVALIDITÉ de longue durée

INVALIDITÉ de longue durée INVALIDITÉ de longue durée Comment présenter une demande d assurance Remplissez en entier une demande, en ayant soin de la dater et de la signer. Envoyez votre demande à: Association médicale du du Québec

Plus en détail

Frais généraux de La PME

Frais généraux de La PME ASSURANCE INVALIDITÉ INDIVIDUELLE Frais généraux de La PME Coup d œil n Caractéristiques intégrées n Avenants de garantie facultative n Renseignements importants Table des matières Frais généraux de La

Plus en détail

ÉTUDE DE MORTALITÉ DANS LES RENTES INDIVIDUELLES ANNÉE D ASSURANCE 1995-1996

ÉTUDE DE MORTALITÉ DANS LES RENTES INDIVIDUELLES ANNÉE D ASSURANCE 1995-1996 ÉTUDE DE MORTALITÉ DANS LES RENTES INDIVIDUELLES ANNÉE D ASSURANCE 1995-1996 Document 20131 1. INTRODUCTION Les travaux sur l étude de mortalité dans les rentes individuelles se sont poursuivis. Cette

Plus en détail

Étude sur l expérience de déchéance des polices d assurance temporaire 10 ans

Étude sur l expérience de déchéance des polices d assurance temporaire 10 ans Rapport Étude sur l expérience de déchéance des polices d assurance temporaire 10 ans Sous-commission sur l expérience en assurance-vie individuelle Janvier 2014 Document 214011 This document is available

Plus en détail

Frais généraux du Professionnel

Frais généraux du Professionnel ASSURANCE INVALIDITÉ INDIVIDUELLE Frais généraux du Professionnel Coup d œil n Caractéristiques intégrées n Avenants de garantie facultative n Renseignements importants Table des matières Frais généraux

Plus en détail

Contrats d assurance vie avec droits acquis

Contrats d assurance vie avec droits acquis Contrats d assurance vie avec droits acquis Introduction Le budget fédéral de novembre 1981 proposait des modifications fondamentales à l égard du traitement fiscal avantageux accordé aux contrats d assurance

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder le document sur votre ordinateur avant de compléter le formulaire électronique. PROPOSITION D ASSURANCE Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants

Plus en détail

ASSURMAXMC. GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation Planifier votre avenir RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

ASSURMAXMC. GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation Planifier votre avenir RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS ASSURMAXMC GUIDE DU PRODUIT Assurance vie permanente avec participation Planifier votre avenir RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS FAITS SAILLANTS Options de primes AssurMax 100 AssurMax 20 primes Options de protection

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder le document sur votre ordinateur avant de compléter le formulaire électronique. PROPOSITION D ASSURANCE Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder le document sur votre ordinateur avant de compléter le formulaire électronique. PROPOSITION D ASSURANCE Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants

Plus en détail

CURRICULUM PQAP MODULE : Assurance contre la maladie ou les accidents DURÉE DE L EXAMEN : 75 minutes - NOMBRE DE QUESTIONS : 30 questions

CURRICULUM PQAP MODULE : Assurance contre la maladie ou les accidents DURÉE DE L EXAMEN : 75 minutes - NOMBRE DE QUESTIONS : 30 questions CURRICULUM PQAP MODULE : DURÉE DE L EXAMEN : 75 minutes - NOMBRE DE QUESTIONS : 30 questions Compétence : Recommander des produits individuels et collectifs d assurance contre la maladie ou les accidents

Plus en détail

Instructions pour remplir le Certificat de cotisation au Fonds de garantie des prestations de retraite

Instructions pour remplir le Certificat de cotisation au Fonds de garantie des prestations de retraite Commission des services financiers de l'ontario Instructions pour remplir le Certificat de cotisation au Fonds de garantie des prestations de retraite REMARQUE : Dans les présentes instructions : «actuaire»

Plus en détail

Risques normaux grande branche au Canada 2008-2009 à l aide des tables 97-04

Risques normaux grande branche au Canada 2008-2009 à l aide des tables 97-04 Étude de mortalité Risques normaux grande branche au Canada 2008-2009 à l aide des tables 97-04 Sous-commission sur l expérience en assurance-vie individuelle Commission de recherche Août 2011 Document

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder ce formulaire électronique dans votre ordinateur avant de le remplir. PROPOSITION D ASSURANCE Barreau de Montréal Police 32388 - Période du 1 er aout 2015 au 31 juillet 2016 RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Proposition pour rente fixe et viagère Pour contrat enregistré et contrat non enregistré

Proposition pour rente fixe et viagère Pour contrat enregistré et contrat non enregistré POU Service à la clientèle Tél. 506-853-6040/1-888-577-7337 Téléc. 506-853-9369/1-855-577-3864 Courriel : services.financiers@assomption.ca Proposition pour rente fixe et viagère Pour contrat enregistré

Plus en détail

Comment ne pas aimer faire affaire avec Plan de protection du Canada?

Comment ne pas aimer faire affaire avec Plan de protection du Canada? Comment ne pas aimer faire affaire avec Plan de protection du Canada? Notre vaste gamme de régimes vous aidera à offrir à vos clients la tranquillité d esprit. Dans bien des cas, en comparaison de produits

Plus en détail

Produits d assurances réservés aux membres de l ALPA. Régimes d assurance-vie facultative de l ALPA Canada

Produits d assurances réservés aux membres de l ALPA. Régimes d assurance-vie facultative de l ALPA Canada Protéger vos proches Produits d assurances réservés aux membres de l ALPA Régime 2015 Régimes d assurance-vie facultative de l ALPA Canada Offerts par Co-operators, compagnie d assurance-vie Régimes d

Plus en détail

Rentes Manuvie GUIDE DES PRODUITS

Rentes Manuvie GUIDE DES PRODUITS Rentes Manuvie GUIDE DES PRODUITS Rentes Manuvie GUIDE DES PRODUITS 1. Types de rentes...4 Rente viagère individuelle...4 Rente viagère réversible...4 Rente certaine...4 2. Garanties facultatives...5

Plus en détail

PROPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT LE CRITÈRE D EXONÉRATION DES POLICES D ASSURANCE-VIE LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU

PROPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT LE CRITÈRE D EXONÉRATION DES POLICES D ASSURANCE-VIE LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU 1 PROPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT LE CRITÈRE D EXONÉRATION DES POLICES D ASSURANCE-VIE LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU 1. (1) Le paragraphe 148(2) de la Loi de l impôt sur le revenu est modifié par adjonction,

Plus en détail

Droit de transformation de votre assurance collective

Droit de transformation de votre assurance collective Droit de transformation de votre assurance collective ASSURANCE COLLECTIVE Votre assurance vie collective pourrait être résiliée ou réduite lors de la cessation de votre emploi, à votre retraite ou lorsque

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie Ordonnance sur l assurance directe sur la vie (Ordonnance sur l assurance-vie, OAssV) Modification du 26 novembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1993 sur l assurance-vie

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007 hypothécaire Représentant de BMO Banque de Montréal Timbre de la succursale domiciliataire Signature Numéro de télécopieur Veuillez joindre une ou des saisies d écran des renseignements sur le compte et

Plus en détail

GUIDE DE TRANSFORMATION. Assurance-vie temporaire CNA en. Universelle Sun Life

GUIDE DE TRANSFORMATION. Assurance-vie temporaire CNA en. Universelle Sun Life GUIDE DE TRANSFORMATION Assurance-vie temporaire CNA en Universelle Sun Life 18 novembre 2005 Lignes directrices relatives à la transformation de l assurance temporaire de la CNA Vie 2 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES FRAIS DE RÉUNION ET DE DÉPLACEMENT http://www.actuaires.ca/members/agreements/expense_claim_form_f.pdf Document 206024 1. Généralités L Institut encourage les présidents

Plus en détail

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Communiqué Juin 2011 Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Les provinces du Québec et de l Ontario ont adopté l

Plus en détail

Risques normaux grande branche au Canada 2007-2008

Risques normaux grande branche au Canada 2007-2008 Étude de mortalité Risques normaux grande branche au Canada 2007-2008 Sous-commission sur l expérience en assurance-vie individuelle Commission de recherche Août 2010 Document 210055 This document is available

Plus en détail

Préavis de remplacement d un contrat d assurance de personnes

Préavis de remplacement d un contrat d assurance de personnes Préavis de remplacement d un contrat d assurance de personnes AVIS IMPORTANT AU CONSOMMATEUR N o du préavis : Le N o du préavis est le même que celui de la proposition. Ne mettez pas fin à votre contrat

Plus en détail

DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE POUR LE PASSAGE DE L INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE À L INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE)

DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE POUR LE PASSAGE DE L INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE À L INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE) DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE POUR LE PASSAGE DE L INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE À L INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE) Demande de règlement invalidité (demande pour le passage de l invalidité de courte

Plus en détail

Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5))

Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5)) Assurance détenue par une société Principes d évaluation touchant les règles de disposition présumée au décès du contribuable (paragraphe 70(5)) Introduction Bien des propriétaires d entreprises se demandent,

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients Table des matières Introduction à EDC en Direct... 2 Section A : Mise en marche... 3 Section B : Approbations de crédit... 5 Demander une approbation

Plus en détail

BARÈME DE COMMISSIONS DE L EMPIRE VIE

BARÈME DE COMMISSIONS DE L EMPIRE VIE BARÈME DE COMMISSIONS DE L EMPIRE VIE TABLE DES MATIÈRES Information générale...2 Sommaire des commissions...4 Contrats d assurance vie individuelle...6 Trilogie...6 Prime cible...6 Prime excédentaire...6

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder ce formulaire électronique dans votre ordinateur avant de le remplir. PROPOSITION D ASSURANCE PMI-Montréal Police 32390 - Période du 1 er aout 2015 au 31 juillet 2016 RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009)

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009) RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009) Copie certifiée conforme du règlement du Régime de retraite des employés de la Société des casinos

Plus en détail

DEMANDE DE RÈGLEMENT ASSURANCE VIE

DEMANDE DE RÈGLEMENT ASSURANCE VIE DEMANDE DE RÈGLEMENT ASSURANCE VIE Demande de règlement assurance vie - Directives 1. Pour une demande d assurance vie : Le bénéficiaire (demandeur) doit remplir le formulaire Déclaration du bénéficiaire

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance-vie pour marge de crédit ou prêt personnel Assurance-crédit Contrats n os 51007 et/ou 21559

Demande de règlement au titre de l assurance-vie pour marge de crédit ou prêt personnel Assurance-crédit Contrats n os 51007 et/ou 21559 Demande de règlement au titre de l assurance-vie Représentant de BMO Banque de Montréal : (en caractères d imprimerie) Prénom (en caractères d imprimerie) Timbre de la succursale domiciliataire Signature

Plus en détail

Note éducative. Commission des rapports financiers des régimes de retraite. Novembre 2009. Document 209109

Note éducative. Commission des rapports financiers des régimes de retraite. Novembre 2009. Document 209109 Note éducative Les hypothèses de taux d actualisation relatifs à l achat de rentes pour les évaluations de liquidation hypothétique et de solvabilité avec date de calcul entre le 31 juillet 2009 et le

Plus en détail

Options pour le paiement tenant lieu d indemnité de départ Estimation seulement Date :

Options pour le paiement tenant lieu d indemnité de départ Estimation seulement Date : Options pour le paiement tenant lieu d indemnité de départ Estimation seulement Date : Renseignements de l employé Nom : Statut : Indéterminé Terme CIDP : BP/ministère/liste de paie : Salaire annuel (poste

Plus en détail

APPEL DE PRÉSÉLECTION (ADP)

APPEL DE PRÉSÉLECTION (ADP) Le 2 avril 2014 APPEL DE PRÉSÉLECTION (ADP) L objet de cet Appel de présélection est d établir une liste de courtiers d assurance qui sont en mesure de fournir des offres de service et des propositions

Plus en détail

Fonds de placement garanti BMO Directives administratives

Fonds de placement garanti BMO Directives administratives Fonds de placement garanti BMO Directives administratives 1 er octobre 2014 Ordre du jour Soutien aux conseillers Types de compte Conseils pour remplir les formulaires de proposition Conseils sur le Formulaire

Plus en détail

FINALE RECOMMANDATIONS PAR DÉCISION DU CONSEIL DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : LE 14 NOVEMBRE 1988

FINALE RECOMMANDATIONS PAR DÉCISION DU CONSEIL DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : LE 14 NOVEMBRE 1988 FINALE RECOMMANDATIONS POUR LE CALCUL DES VALEURS MINIMALES DE TRANSFERT DES RENTES PAR DÉCISION DU CONSEIL DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : LE 14 NOVEMBRE 1988 Canadian Institute of Actuaries Institut Canadien

Plus en détail

«rentier» et/ou «titulaire» ont la même signification que celle qui est donnée au terme «constituant» dans la loi;

«rentier» et/ou «titulaire» ont la même signification que celle qui est donnée au terme «constituant» dans la loi; L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE AVENANT POUR UN FONDS DE REVENU VIAGER LOI SUR LES RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DE RETRAITE DU QUÉBEC ET RÈGLEMENTS Y AFFÉRENT Police numéro : Titulaire/Rentier : La police

Plus en détail

Les actuaires désignés de tous les organismes A à H doivent compléter le questionnaire.

Les actuaires désignés de tous les organismes A à H doivent compléter le questionnaire. QUESTIONNAIRE DESTINÉ À L ACTUAIRE DÉSIGNÉ AUX FINS DES RAPPORTS FINANCIERS DES ORGANISMES D ASSURANCE-VIE ET SANTÉ AU CANADA FIN D ANNÉE 2000 PARTIE II Ce questionnaire a été préparé pour traiter des

Plus en détail

PAR UN ASSUREUR TITULAIRE D'UN PERMIS AU QUÉBEC. Mars 2008. Autorité des marchés financiers

PAR UN ASSUREUR TITULAIRE D'UN PERMIS AU QUÉBEC. Mars 2008. Autorité des marchés financiers GUIDE DE PRÉSENTATION PORTANT SUR LA CONFORMITÉ D UNE CESSION D ENTREPRISE PAR UN ASSUREUR TITULAIRE D'UN PERMIS AU QUÉBEC Mars 2008 Autorité des marchés financiers Ce document a été produit par la Surintendance

Plus en détail

Avenants d'assurance vie temporaire privilégiée Règles administratives et lignes directrices Avril 2015

Avenants d'assurance vie temporaire privilégiée Règles administratives et lignes directrices Avril 2015 1 Avenants d'assurance vie temporaire privilégiée Règles administratives et lignes directrices Avril 2015 Document préparé par : Développement des produits, Assurance vie individuelle 2 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M À, le Objet : Généralisation de la complémentaire santé

Plus en détail

relevés d assurances collectives

relevés d assurances collectives Assurances collectives Tout sur les relevés d assurances collectives Mieux-être : Un objectif gagnant. Relevés d assurances collectives Bonjour. Aider vos clients à gérer leur régime d assurances collectives

Plus en détail

Transformation d assurance vie Avis de transformation privilégié

Transformation d assurance vie Avis de transformation privilégié Transformation d assurance vie Avis de transformation privilégié Cette section doit être remplie par l employeur Nom de la société N os de police collective et de division Nom de l employé Date de naissance

Plus en détail

CORPORATIONS ASSOCIÉES

CORPORATIONS ASSOCIÉES BULLETIN N o HE 003 Publié en avril 2001 Révisé en janvier 2008 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE CORPORATIONS ASSOCIÉES Le but de ce bulletin est d aider

Plus en détail

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES NATIONALES ET INTERNATIONALES 30 AVRIL, 2008 (ANNEXES RÉVISÉES 6 JUIN 2012) 1. INTRODUCTION Ce document présent les

Plus en détail

CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA

CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA DEUXIEME EDITION 2001 L assureur est tenu, avant la conclusion du contrat de fournir une fiche d information sur le prix, les garanties et les exclusions.

Plus en détail

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers. GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE POUR MODIFIER UN PERMIS D ASSUREUR Mars 2008 Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Plus en détail

Cours orienté vers la pratique Assurance-vie individuelle et rentes Examen Juin 2013 TABLE DES MATIÈRES

Cours orienté vers la pratique Assurance-vie individuelle et rentes Examen Juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Cours orienté vers la pratique Assurance-vie individuelle et rentes Examen Juin 2013 TABLE DES MATIÈRES L EXAMEN COMPORTE SIX (6) QUESTIONS À DÉVELOPPEMENT VALANT 44 POINTS ET SIX (6) QUESTIONS À CHOIX

Plus en détail

AUTORITE DE CONTRÔLE PRUDENTIEL

AUTORITE DE CONTRÔLE PRUDENTIEL AUTORITE DE CONTRÔLE PRUDENTIEL Instruction n o 2012-I-06 du 13 novembre 2012 relative à la composition du dossier d avenant à une convention de substitution L Autorité de contrôle prudentiel, Vu le Code

Plus en détail

Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble?

Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble? 1 Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble? 2 5000, rue des Administrateurs Montréal, Québec H0P 1T0 Montréal, le 31 mars 2011 À qui de droit, Par la présente,

Plus en détail

Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada

Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada Renseignements L'assurance-vie joue un rôle de plus en plus important dans la planification financière en raison de la croissance

Plus en détail

ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE IMMOBILISÉS DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI)

ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE IMMOBILISÉS DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE IMMOBILISÉS DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) Pour les transferts faits conformément à la Loi sur les prestations de pension (Nouveau-Brunswick)

Plus en détail

255, rue Albert Ottawa, Canada K1A 0H2

255, rue Albert Ottawa, Canada K1A 0H2 Bureau du surintendant des institutions financières Canada 255, rue Albert Ottawa, Canada K1A 0H2 Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255 Albert Street Ottawa, Canada K1A 0H2

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

Invest 1. Type d assurance-vie

Invest 1. Type d assurance-vie Invest 1 Type d assurance-vie Garanties Public cible Assurance-vie dont la prime nette (à savoir la prime, hors taxes sur les primes et frais d entrée) est placée en tout ou en partie sur un ou plusieurs

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 HYDRO-QUÉBEC

RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 HYDRO-QUÉBEC RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 Pour le personnel syndiqué (sauf les ingénieurs membres du SPIHQ) et les retraités de HYDRO-QUÉBEC établi par Ce dépliant a été rédigé à titre

Plus en détail

l assurance-vie temporaire de la London Life

l assurance-vie temporaire de la London Life Votre guide de l assurance-vie temporaire de la London Life U n e p r o t e c t i o n q u i é v o l u e à v o t r e r y t h m e Assurance-vie temporaire de la London Life L assurance-vie temporaire de

Plus en détail

Transformation de l'assurance en cas de décàs et mutilation par accident

Transformation de l'assurance en cas de décàs et mutilation par accident Transformation de l'assurance en cas de décàs et mutilation par accident Transformation de l'assurance en cas de décàs et mutilation par accident Transformation de votre police d assurance collective en

Plus en détail

Comptabilisation des contrats d assurance vie et d assurance maladies graves détenus par des sociétés

Comptabilisation des contrats d assurance vie et d assurance maladies graves détenus par des sociétés Comptabilisation des contrats d assurance vie et d assurance maladies graves détenus par des sociétés Introduction Une société peut être titulaire d un contrat d assurance vie pour diverses raisons, notamment

Plus en détail

TARIFICATION PRIVILÉGIÉE

TARIFICATION PRIVILÉGIÉE TARIFICATION PRIVILÉGIÉE Pour Solution 10 et Solution 20 Guide des critères 2015 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Table des matières À propos du présent guide...1 Taux privilégiés...1 Disponibilité...1 Catégories

Plus en détail

Bulletin d information 2011-2

Bulletin d information 2011-2 Société de compensation en assurance médicaments du Québec Bulletin d information 2011-2 À l attention des assureurs et des administrateurs de régimes d avantages sociaux Note : Une première version de

Plus en détail

Police Protection Niveau de vie pour les propriétaires d entreprise

Police Protection Niveau de vie pour les propriétaires d entreprise Paul a 38 ans et il touche une rémunération nette de 60 000 $ par année. Il est sur le point de tomber et de subir une blessure grave au cou ainsi que de devoir se retirer des affaires cette blessure lui

Plus en détail

L ASSURANCE STATUTAIRE

L ASSURANCE STATUTAIRE VILLE DE TREGUNC MARCHE ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES GENERALES L ASSURANCE STATUTAIRE 1 DEFINITIONS Pour l application des présentes garanties, on entend par : COLLECTIVITE SOUSCRIPTRICE :

Plus en détail

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec bulletin Canadien Date 2014-06-05 Destinataires Référence Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec RE-14-008 Objet Pièce

Plus en détail