GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006"

Transcription

1 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des finances à propos de mesures qui devraient être mises en place dans le prochain budget fédéral. Genworth est le plus important assureur de prêt hypothécaire du secteur privé au monde. Au Canada, Genworth possède un actif d environ 2,5 milliards de dollars, a souscrit plus de 100 milliards de dollars d assurance et, à l heure actuelle, fait appel aux services d environ 240 employés dans l ensemble du pays. Conformément au thème «La place du Canada dans un monde concurrentiel», nos recommandations visent à l amélioration de la compétitivité du marché du financement hypothécaire résidentiel au profit des acheteurs de maison canadiens. Dans l ensemble, le Canada possède l un des systèmes de financement au logement les plus stables au monde, si l on tient compte de son degré élevé d accession à la propriété, de l appréciation stable des prix, du caractère abordable des maisons et de la facilité d accès aux fonds hypothécaires résultant de la concurrence et du choix offert s appliquant à tout le pays, à chaque province et territoire, prêteur et acheteur de maison. Afin que le système canadien de financement au logement maintienne un niveau profitable pour tous les Canadiens, nous recommandons au gouvernement fédéral de prendre, le plus tôt possible, les mesures suivantes : Appliquer les règles de conduite du marché afin de s assurer que les acheteurs de maison restent les principaux bénéficiaires de la concurrence accrue en matière d assurance prêt hypothécaire ; et offrir le même niveau de garantie gouvernementale à tous les fournisseurs d assurance prêt hypothécaire.

2 2 FAITS SAILLANTS SUR L ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE Le produit L assurance prêt hypothécaire protège les prêteurs contre le défaut de paiement par l emprunteur et leur permet d offrir aux acheteurs le financement nécessaire à l achat d une maison en versant une mise de fonds d à peine 5 % du montant du prêt ou, dans certains cas, en ne versant aucune mise de fonds. L assurance prêt hypothécaire est actuellement obligatoire pour les prêts hypothécaires à ratio élevé qui dépassent 75 % de la valeur de la propriété. Les primes d assurance prêt hypothécaire sont payées par l acheteur de maison selon le montant de la mise de fonds, et non en fonction de la solvabilité ou de l emplacement géographique. Si l acheteur de maison ne rembourse pas le prêt hypothécaire au prêteur, le fournisseur d assurance prêt hypothécaire paiera au prêteur la perte que le prêteur pourra subir si la valeur nette de la propriété n est pas suffisante pour couvrir le prêt hypothécaire. L assurance prêt hypothécaire est un produit unique ; en effet, les acheteurs de maison paient la prime d assurance, mais ils ne choisissent pas en général le fournisseur d assurance prêt hypothécaire à utiliser. Cette décision est souvent prise par l établissement de crédit qui est le bénéficiaire de la police d assurance prêt hypothécaire. Les avantages de l assurance prêt hypothécaire sont évidents. L assurance prêt hypothécaire aide les personnes à faible et à moyen revenu à accéder plus tôt à leur propriété afin d accroître plus rapidement leur valeur nette. Pour la famille canadienne moyenne, l actif immobilier représente à l heure actuelle environ 35 % de la richesse globale, par rapport à 29 % seulement il y a quatre ans. Entre-temps, les assureurs hypothécaires au Canada ont réduit collectivement les primes à deux reprises depuis 2003, et ont réussi par ce processus à remettre 700 millions de dollars dans les mains des consommateurs. L assurance prêt hypothécaire favorise également la concurrence en permettant aux prêteurs régionaux de se mesurer aux prêteurs nationaux plus importants. L assurance prêt hypothécaire évolue constamment en ce qui concerne les nouveaux produits destinés à des segments du marché tels que les nouveaux Canadiens, les travailleurs indépendants et les personnes dont les antécédents de crédit sont imparfaits. Par conséquent, les prêts hypothécaires à ratio élevé représentent environ la moitié de tous les prêts hypothécaires consentis au Canada, et sont la principale raison pour laquelle le Canada a l un des taux d accession à la propriété les plus élevés au monde. Le marché Pendant près d une décennie, le Canada a bénéficié d un marché de l habitation robuste, caractérisé par des mises en chantier records, une appréciation stable des prix et un accès en expansion rapide aux prêts hypothécaires à bas prix et à mise de fonds peu élevée. Par

3 3 conséquent, la richesse et la compétitivité du Canada, comme en témoignent plusieurs années consécutives de croissance économique nationale, ont bénéficié d un accroissement considérable. Durant cette période de temps, seuls deux fournisseurs d assurance prêt hypothécaire étaient présents au Canada. Genworth, un participant du secteur privé qui détient maintenant environ un tiers de la part de marché, ainsi que la Société canadienne d hypothèques et de logement («SCHL»), une société de la Couronne, dessert le reste du marché. Cette situation est maintenant en évolution en raison des lois qui ont été adoptées plus tôt cette année et ont incité au moins trois fournisseurs d assurance prêt hypothécaire du secteur privé à demander des permis au Canada. Depuis 1995, Genworth a aidé plus de Canadiens à réaliser leur rêve d accession à la propriété. Notre client type est âgé entre 25 et 35 ans, possède un revenu du ménage d environ $, achète une maison individuelle pour la première fois et dépense $, tandis que sa mise de fonds est de seulement 5 % ou 10 %. Une étude récente sur la consommation permet de conclure que cette tendance se poursuivra, 48 % des personnes interrogées ayant indiqué qu elles ont l intention d acheter une maison au cours des cinq prochaines années et, parmi celles qui ont l intention de le faire, 77 % s attendent à verser une mise de fonds inférieure à 25 %. L assurance prêt hypothécaire et l économie canadienne En ce qui concerne l économie nationale, nous, membres de l équipe Genworth, continuons de rester optimistes pour ce qui est de l avenir du marché canadien de l habitation. Cette perspective est fondée non seulement sur notre vaste expérience au Canada, mais également sur notre savoir-faire en tant qu assureur prêt hypothécaire le plus important au monde. En outre, nous croyons que l adoption du concept de l assurance prêt hypothécaire par les gouvernements canadiens successifs permettra au Canada de continuer de remporter des gains concurrentiels au sein des nations développées du monde. Bref, il est important de souligner ici quatre méthodes permettant à l assurance prêt hypothécaire d être au service des acheteurs de maison, de notre système de financement au logement et de la compétitivité du Canada dans le monde : Tout d abord, l assurance prêt hypothécaire permet aux acheteurs de maison d accéder de façon économique et efficace au crédit. Grâce à l assurance aux prêteurs contre les risques de défaut en matière de prêts, plus d acheteurs de maison canadiens que jamais auparavant ont obtenu des prêts à mise de fonds peu élevée à des taux d intérêt hautement concurrentiels, catapultant ainsi le Canada en position d égalité virtuelle par rapport aux États-Unis en termes d accession globale à la propriété. Les assureurs hypothécaires apportent des contributions distinctives et importantes au maintien de la sécurité, du bien-fondé et de la stabilité des prêts hypothécaires, ainsi qu au rendement financier à long terme des prêteurs et des investisseurs. En assumant les risques

4 4 financiers associés aux prêts hypothécaires, l assurance prêt hypothécaire permet aux prêteurs d utiliser de façon plus efficace leur capital et de réduire leurs dépenses en capital. En outre, les assureurs hypothécaires offrent une évaluation indépendante du risque de crédit et créent une diversification des risques plus variée parmi les types de prêteurs, les profils de crédit, les emplacements géographiques et les périodes de temps, afin de réduire la volatilité du système hypothécaire. L assurance prêt hypothécaire aide également les Canadiens à conserver leur maison, même lorsqu ils connaissent des périodes de détresse économique. Plutôt que d imposer des saisies aux propriétaires de maison qui sont temporairement en défaut de paiement des prêts, les assureurs hypothécaires sont hautement motivés à fournir aux acheteurs de maison qu ils desservent un éventail de «solutions» liées au défaut de paiement de prêts, y compris les reports de paiement et la remise de dette et nous offrons ces solutions chaque année à des centaines de Canadiens. Les marchés de l habitation, comme tous les secteurs économiques, suivent inévitablement des cycles. Lorsque les marchés de l habitation se rapetissent à la suite des baisses de prix, d un accroissement des défauts de paiement ou des deux, les assureurs hypothécaires agissent de façon contre-intuitive par rapport aux marchés et jouent un rôle vital dans l accélération du redressement économique. Cela s explique par le fait que, plutôt que de sortir des marchés en raison de l accroissement des paiements de réclamation, les assureurs hypothécaires ont besoin de confirmer leur engagement sur les marchés et de continuer d émettre de nouvelles polices afin de continuer d engendrer des recettes. Par conséquent, les assureurs hypothécaires aident les acheteurs de maison à maintenir l accès au crédit et jouent un rôle important pour atténuer les corrections du marché. NOS SUJETS DE PRÉOCCUPATION Notre vision globale est que le système actuel d assurance prêt hypothécaire au Canada a joué un rôle extrêmement positif pour faciliter un système de financement au logement stable et logique grâce auquel les acheteurs de maison reçoivent un financement à mise de fonds peu élevée à des conditions très favorables. Nous soutenons entièrement la concurrence accrue sur le marché de l assurance prêt hypothécaire. Cependant, nous croyons que le gouvernement fédéral n atteindra pas entièrement son objectif d assurer un «choix plus vaste et un niveau accru d innovation sur le marché de l assurance prêt hypothécaire, afin de profiter aux acheteurs de maison et de favoriser l accession à la propriété», à moins que d autres mesures ne soient mises en place. Ces mesures se rapportent aux règles de conduite du marché ou aux mesures de sauvegarde afin de s assurer que les acheteurs de maison profitent de cette concurrence accrue, et que des règles du jeu équitables s appliquent à tous les fournisseurs d assurance prêt hypothécaire.

5 5 Mesures de sauvegarde Les lois fédérales et provinciales en vigueur au Canada ne comportent pas les types de mesures de sauvegarde qui sont nécessaires pour s assurer que la concurrence s exerce entièrement au profit des acheteurs de maison canadiens. D autres pays ont promulgué de telles mesures de sauvegarde sous forme de lois. Ces pays comprennent les États-Unis et l Australie qui possèdent des marchés d assurance prêt hypothécaire bien établis et concurrentiels, alors que dans d autres pays, tels que le Mexique, ce produit est en cours de lancement. Nos propositions détaillées relatives aux mesures de sauvegarde sont appuyées par des études juridiques et économiques qui ont déjà été communiquées à ce comité et ne seront pas répétées ici. Néanmoins, notre recommandation déterminante à ce sujet vaut la peine d être réitérée. Nous recommandons que le gouvernement fédéral applique des règles de conduite du marché afin de s assurer que les avantages de la concurrence profitent aux acheteurs de maison. Garantie gouvernementale Le gouvernement fédéral assure actuellement la promotion du financement hypothécaire au moyen d un programme qui fournit une garantie gouvernementale aux compagnies qui assurent des prêts hypothécaires afin qu elles puissent entrer en concurrence avec la SCHL. En vertu de cette garantie, les assureurs hypothécaires paient des frais annuels au gouvernement et déposent l argent dans un fonds en fiducie constitué pour protéger les titulaires de polices, par exemple les prêteurs, en cas de faillite. Étant donné que la SCHL est une société de la Couronne, le gouvernement fédéral assume entièrement ses obligations conformément aux règles internationales de gestion financière. En d autres termes, la SCHL profite d une garantie gouvernementale à 100 %. Cependant, le gouvernement fédéral fournit aux concurrents du secteur privé, tels que Genworth, un niveau de garantie de 90 %. En raison de l écart en matière de niveaux de garantie, les prêteurs doivent dépenser plus pour faire affaire avec les assureurs hypothécaires privés qu avec la SCHL. En ce qui concerne une hypothèque type de $, cette différence de couverture de garantie signifie que la banque doit débourser un montant supplémentaire de 300 $ à 400 $ en coûts en capital sur un prêt hypothécaire assuré par le secteur privé par rapport à un prêt hypothécaire consenti par la SCHL. Cette situation représente un désavantage en matière de prix pour les assureurs hypothécaires privés et complique la tâche des prêteurs qui doivent choisir leur fournisseur d assurance prêt hypothécaire en fonction des produits et du service. La participation d autres concurrents du secteur privé aura pour effet d exacerber ce déséquilibre. À moins que tous les participants ne reçoivent le même niveau de garantie gouvernementale, nous assisterons à la création d un double marché dans lequel des concurrents du secteur privé se font concurrence pour une part du marché, tandis que la SCHL reste relativement protégée de la concurrence dans l ensemble du marché.

6 6 Par conséquent, nous recommandons que le gouvernement fédéral offre à tous les assureurs hypothécaires soit du secteur public ou privé le même niveau de garantie à 100 %. Cette modification permettrait aux prêteurs de choisir librement entre la SCHL et les fournisseurs d assurance prêt hypothécaire du secteur privé en fonction du prix et du service au profit ultime des acheteurs de maison. C est maintenant le temps de renforcer le système de financement hypothécaire résidentiel Nous croyons fermement que c est maintenant le temps de réagir à ces deux problèmes. Presque tous les jours, le marché de l habitation aux États-Unis éprouve des difficultés. Le nombre de maisons invendues ne cesse d augmenter, alors que les prix baissent. Nombre de personnes sont inquiètes des répercussions possibles de la détérioration du marché de l habitation aux États-Unis sur l ensemble de l économie de ce pays. Cette détérioration touchera des personnes autres que celles qui participent directement à l industrie de l habitation, telles que les constructeurs d habitations, les agents immobiliers, les courtiers hypothécaires et les prêteurs. Elle touchera également les industries en déclin, telles que les centres de rénovation des maisons, les fabricants de meubles et les restaurants, pour n en mentionner que quelques-unes. Le Canada ne sera pas protégé contre de tels développements au sud de la frontière. Bien qu on ne s attende pas à ce que le marché immobilier résidentiel canadien éprouve des difficultés aussi graves que celles des États-Unis, il n en sortira pas totalement indemne. Le nombre de maisons existantes vendues au Canada a déjà atteint un sommet, alors que le nombre de maisons neuves vendues connaît une tendance à la baisse. L abordabilité est également un sujet de préoccupation dans de nombreuses villes canadiennes. Un grand nombre des facteurs déterminants de l industrie de l habitation au Canada qui, à leur tour, influent sur l industrie de l assurance prêt hypothécaire sont difficiles, pour ne pas dire impossibles, à contrôler pour le gouvernement fédéral. Les développements dans l économie des États-Unis et les taux d intérêt font partie de ces exemples. Néanmoins, d autres facteurs déterminants sont évidemment du ressort du gouvernement fédéral. Par exemple, le gouvernement fédéral a la capacité de contrôler le cadre législatif et réglementaire régissant le marché de l assurance prêt hypothécaire au Canada. Nous demandons instamment au gouvernement fédéral de renforcer le système de financement hypothécaire résidentiel en exerçant son pouvoir de mettre en place des mesures de sauvegarde afin de s assurer que les acheteurs de maison profitent de cette concurrence accrue et que des règles du jeu équitables s appliquent à tous les fournisseurs d assurance prêt hypothécaire, existants ou nouveaux. Genworth tient à remercier le Comité permanent des finances pour la possibilité de présenter ses opinions dans le cadre des consultations prébudgétaires, et serait heureuse de discuter de tous les problèmes posés par cette proposition avec le Comité.

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 222 MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 RÉSUMÉ Ce mémoire présente les observations de Genworth Financial Canada («Genworth») au

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Brochure. À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS

Brochure. À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS Brochure Réservé aux courtiers en prêts hypothécaires à titre d information À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS La Banque au service des courtiers. À propos

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

ouvrir De ...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

ouvrir De ...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL ouvrir De nouvelles portes aux logements abordables...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL 65404 À titre d organisme national responsable de l habitation, la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Proposition en vue de la préparation du budget (2015)

Proposition en vue de la préparation du budget (2015) Proposition en vue de la préparation du budget (2015) Préparé pour : le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Préparé par : La Canadian Independent Petroleum Marketers Association Sommaire

Plus en détail

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES par Marion Steele Département d économie, Université de Guelph et Centre pour les études

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

OPTIMAXMD. Assurance vie permanente avec participation. Faites fructifier votre argent

OPTIMAXMD. Assurance vie permanente avec participation. Faites fructifier votre argent OPTIMAXMD Assurance vie permanente avec participation Faites fructifier votre argent VOUS AVEZ BESOIN D ASSURANCE Tout le monde a besoin d assurance, mais le monde de l assurance peut paraître très complexe

Plus en détail

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Le Canada offre des occasions d affaire à ceux qui souhaitent financer une entreprise étrangère au pays et présente tout un éventail

Plus en détail

Genworth MI Canada continue d afficher une solide rentabilité au deuxième trimestre

Genworth MI Canada continue d afficher une solide rentabilité au deuxième trimestre Genworth MI Canada continue d afficher une solide rentabilité au deuxième trimestre Toronto, ONTARIO (Le 30 juillet 2009) Genworth MI Canada Inc. (TSX : MIC) a présenté aujourd hui des résultats solides

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Centrale des caisses de crédit du Canada

Centrale des caisses de crédit du Canada Centrale des caisses de crédit du Canada Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Martha Durdin, présidente et chef de la direction Le mercredi 6 août 2014 Tout le contenu du

Plus en détail

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Série L ABC des prêts hypothécaires Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Le processus de renouvellement

Plus en détail

Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement

Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement Dans le cadre des efforts soutenus du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

Comparaison des marchés des prêts hypothécaires à risque et de rechange du Canada et des États-Unis

Comparaison des marchés des prêts hypothécaires à risque et de rechange du Canada et des États-Unis Comparaison des marchés des prêts hypothécaires à risque et de rechange du Canada et des États-Unis Pourquoi le fléchissement des prêts hypothécaires à risque aux États-Unis est un phénomène américain

Plus en détail

Budget fédéral de 2015

Budget fédéral de 2015 Mémoire de l Association canadienne des compagnies d assurances de personnes inc. Budget fédéral de 2015 à l intention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes Août 2014 1 RÉSUMÉ L Association

Plus en détail

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants À titre d organisme national responsable de l

Plus en détail

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Canada Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

L achat d une première résidence

L achat d une première résidence L achat d une première résidence Pascal Poirier B.A.A Spécialiste en planification hypothécaire POUR DIFFUSION INTERNE SEULEMENT Ordre du jour Hypothèque, buts Principes de base Mise de fonds et frais

Plus en détail

Tendances de l insolvabilité au Canada

Tendances de l insolvabilité au Canada Tendances de l insolvabilité au Canada Ginette Trahan Directeur général, Services des relations externes Bureau du surintendant des faillites Le 16 novembre 2011 Association canadienne de la gestion de

Plus en détail

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal.

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal. David Williamson Premier vice-président à la direction et chef des services financiers Assemblée générale annuelle Montréal (Québec), le 25 février 2010 Priorité au discours prononcé Bonjour à toutes et

Plus en détail

Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement

Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement JUIN 2009 Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement JUIN 2009 Gouvernement du Canada Government of Canada Sa Majesté la Reine

Plus en détail

Résultats attendus et indicateurs

Résultats attendus et indicateurs ANNEXE I Résultats attendus et indicateurs Les indicateurs que la SCHL utilise en ce moment pour valider les résultats attendus de ses activités sont présentés ci-dessous. Ils sont en grande partie basés

Plus en détail

La dette de consommation au Québec et au Canada

La dette de consommation au Québec et au Canada La dette de consommation au Québec et au Canada par : James O Connor Direction des statistiques sur les industries INTRODUCTION La croissance de l endettement à la consommation au Québec et au Canada entre

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation Les facteurs fondamentaux Les prévisions pour 2014 Les intentions à moyen terme Les principaux risques Vers un autre resserrement hypothécaire? Plan de la présentation Les facteurs

Plus en détail

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013 Se rapprocher Faciliter Optimiser Voici un résumé de la modification au Plan de la Société 2009-2013 approuvée par le Conseil d administration d EDC en mai

Plus en détail

LISTE DES RECOMMANDATIONS

LISTE DES RECOMMANDATIONS LISTE DES RECOMMANDATIONS Recommandation 1 Le Comité recommande la présentation en 2005 d un projet de loi qui créerait une nouvelle entité de l État appelée la Commission de l assurance-emploi. Cette

Plus en détail

Guide de prêt SMART Votre parcours vers la liberté financière commence ici! Page 2 de 7

Guide de prêt SMART Votre parcours vers la liberté financière commence ici! Page 2 de 7 Guide de prêt SMART Votre parcours vers la liberté financière commence ici! Page 2 de 7 Réalisez votre rêve de liberté financière Félicitations! Vous avez franchi le premier pas vers votre liberté financière.

Plus en détail

Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008

Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008 Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008 2008 Genworth Financial, Inc. Tous droits réservés. Commentaire de spécialiste Les résultats du sondage suivant indiquent

Plus en détail

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante.

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante. Budget fédéral 2015 Le 21 avril 2015, le gouvernement du Canada a déposé son budget 2015-2016. Parmi les nouvelles mesures annoncées, certaines sont favorables aux entreprises manufacturières, donc aux

Plus en détail

Vivacité Montréal Société Immobilière solidaire. Séances d information Printemps 2015

Vivacité Montréal Société Immobilière solidaire. Séances d information Printemps 2015 Vivacité Montréal Société Immobilière solidaire Séances d information Printemps 2015 Notre souhait Que Montréal soit une métropole accueillante, verte et créative où l habitation est accessible de famille

Plus en détail

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi 5.1 Financement du soutien de l emploi Sommaire de la directive Décrire le cadre de financement

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

Le 6 novembre 2014. Assureurs hypothécaires fédéraux (AHF)

Le 6 novembre 2014. Assureurs hypothécaires fédéraux (AHF) Référence : Ligne directrice pour les SAM Le 6 novembre 2014 Destinataires : Objet : Assureurs hypothécaires fédéraux (AHF) Version définitive de la ligne directrice B-21, Pratiques et procédures de souscription

Plus en détail

La bulle spéculative de l immobilier résidentiel au Canada est-elle sur le point d éclater?

La bulle spéculative de l immobilier résidentiel au Canada est-elle sur le point d éclater? La bulle spéculative de l immobilier résidentiel au Canada est-elle sur le point d éclater? Maurice N. Marchon Professeur, Institut d économie appliquée HEC Montréal 29 septembre 2008 Toute reproduction

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2016

Consultations prébudgétaires 2016 Consultations prébudgétaires 2016 La Société canadienne de psychologie (SCP) est heureuse de présenter les recommandations suivantes au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE

CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE Les régimes enregistrés d épargne-retraite (REER) sont l un des modes d épargne les plus utilisés par les Canadiens en

Plus en détail

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Pologne Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

Le rôle du courtier principal

Le rôle du courtier principal AIMA CANADA SÉRIE DE DOCUMENTS STRATÉGIQUES Le rôle du courtier principal Le courtier principal (ou courtier de premier ordre) offre aux gestionnaires de fonds de couverture des services de base qui donnent

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Publication du ministère des Finances Faits saillants 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars a été enregistré en décembre 2008, comparativement

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement

Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement Série L ABC des prêts hypothécaires Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Faire la distinction entre

Plus en détail

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs.

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. En tant qu investisseur, vous êtes unique. Vos objectifs financiers, votre situation financière actuelle, votre expérience en matière de placement et

Plus en détail

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES Document d information Le coût élevé des études retarde l accès des étudiants à l autonomie financière Compte tenu

Plus en détail

Options de transformation de votre régime de retraite à prestations déterminées

Options de transformation de votre régime de retraite à prestations déterminées Options de transformation de votre régime de retraite à prestations déterminées SOLUTIONS EFFICACES POUR RÉPONDRE AUX BESOINS ACTUELS ET FUTURS DE VOTRE ENTREPRISE ET DE VOTRE PERSONNEL Répondre aux besoins

Plus en détail

6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux Points saillants du chapitre Les dépenses totales des régimes consacrées à la santé demeurent stables en moyenne

Plus en détail

Le présent chapitre porte sur l endettement des

Le présent chapitre porte sur l endettement des ENDETTEMENT DES MÉNAGES 3 Le présent chapitre porte sur l endettement des ménages canadiens et sur leur vulnérabilité advenant un choc économique défavorable, comme une perte d emploi ou une augmentation

Plus en détail

EN RÉSUMÉ. Valeur en douane : frais d intérêts relatifs aux paiements différés pour des marchandises importées

EN RÉSUMÉ. Valeur en douane : frais d intérêts relatifs aux paiements différés pour des marchandises importées Ottawa, le 7 janvier 2014 MÉMORANDUM D13-3-13 EN RÉSUMÉ Valeur en douane : frais d intérêts relatifs aux paiements différés pour des marchandises importées Les modifications supplémentaires liées à la

Plus en détail

Province, régions et tendances d avenir

Province, régions et tendances d avenir Province, régions et tendances d avenir Kevin Hughes Économiste régional Marché de l habitation : notre savoir à votre service PLAN Marché de l habitation : notre savoir à votre service I Facteurs qui

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances

La revue financière. Publication du ministère des Finances Publication du ministère des Finances Faits saillants 2009 : excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars a été dégagé en février 2009, comparativement

Plus en détail

Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier. Fonds immobilier

Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier. Fonds immobilier Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier Fonds immobilier de la Canada-Vie (CIGWL) Préparez-vous à faire face à la volatilité des marchés et à la faiblesse des taux d intérêt. Songez à

Plus en détail

HOME OWNERSHIP ALTERNATIVES NON-PROFIT CORPORATION

HOME OWNERSHIP ALTERNATIVES NON-PROFIT CORPORATION HOME OWNERSHIP ALTERNATIVES NON-PROFIT CORPORATION 468 Queen Street East, Suite 102, P.O. Box 13, Toronto, Ontario M5A 1T7 Tel: (416) 214-1363 Fax: (416) 214-2661 www.hoacorp.ca Monsieur James Rajotte,

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012 Région métropolitaine de Trois-Rivières Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Quatrième hausse trimestrielle consécutive des ventes résidentielles Taux d intérêt et marché de l emploi

Plus en détail

Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle

Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle Faire l acquisition d une propriété en toute tranquillité Ce document contient des renseignements sur les

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI)

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 1 Découvrez les avantages du REEI Le régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) offre

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

Épargne et placements

Épargne et placements Épargne et placements Sélecteur de profil Le Sélecteur de profil est un outil qui permet de : définir le type d investisseur que vous êtes ; déterminer la répartition de votre portefeuille parmi les différentes

Plus en détail

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise L expérience à votre service Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise Assurance pollution et coûts de dépollution des locaux d entreprise Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Plus en détail

Assurance-vie offerte par la plupart des établissements de crédit

Assurance-vie offerte par la plupart des établissements de crédit Assurance-vie offerte par la plupart des établissements de crédit Une question de protection Une assurance-vie offerte par un établissement de crédit vous offre moins d options si votre état de santé change

Plus en détail

Consultation pré-budgétaire. Préparé à l attention du ministre des Finances

Consultation pré-budgétaire. Préparé à l attention du ministre des Finances Consultation pré-budgétaire Préparé à l attention du ministre des Finances Saint-Antoine, Nouveau-Brunswick Octobre 2009 Les priorités du CÉNB : - le Plan d action pour l autosuffisance du nord du Nouveau-Brunswick;

Plus en détail

S assurer ou pas? LIVRE BLANC

S assurer ou pas? LIVRE BLANC LIVRE BLANC S assurer ou pas? L assurance crédit vous protège si vos créances à l étranger ne vous sont pas payées. C est une excellente façon de gérer les risques, mais elle a un prix. Quand des exportateurs

Plus en détail

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Auteur : Jamie Golombek Juin 2015 Il semble que de plus en plus de Canadiens font l achat de propriétés de vacances aux États-Unis.

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque?

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? BUDGET ET GESTION DES FINANCES PERSONNELLES Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? Les taux d intérêt n ont jamais été aussi bas au Canada, mais il faut s attendre

Plus en détail

Assurance individuelle de protection du revenu. Protéger son revenu, c est protéger ce qu on a de plus précieux

Assurance individuelle de protection du revenu. Protéger son revenu, c est protéger ce qu on a de plus précieux Assurance individuelle de protection du revenu Protéger son revenu, c est protéger ce qu on a de plus précieux Quel est votre actif le plus précieux? Vous croyez peut-être que votre maison, votre voiture

Plus en détail

1. Ijara Wa Iqtina. Avoir un contrat de financement sans intérêts.

1. Ijara Wa Iqtina. Avoir un contrat de financement sans intérêts. Ijara Canada Ijara Canada est un des principaux consultants en matière des finances islamiques aux États-Unis, et il a commencé à offrir ce service au Canada depuis 2008 en Ontario, et maintenant il est

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION À propos de l enquête La SCHL est heureuse de publier les constatations de son Enquête auprès

Plus en détail

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN Vous avez conclu la transaction, mais il vous faut maintenant des liquidités pour démarrer la production. C est alors que votre crédibilité est en jeu.

Plus en détail

26 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE

26 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE 26 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE Helsinki (7-8 avril 2005) Les aspects sociaux de la justice La recherche de solutions juridiques aux problèmes d endettement dans une société de crédit

Plus en détail

ENQUête 2012 auprès des hypothécaires

ENQUête 2012 auprès des hypothécaires ENQUête 2012 auprès des emprunteurs hypothécaires La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION principales constatations de l Enquête 2012 auprès des emprunteurs hypothécaires Les emprunteurs

Plus en détail

Mises de fonds et documentation requise

Mises de fonds et documentation requise Mises de fonds et documentation requise VÉRIFICATION DE L AVOIR PROPRE L avoir propre est le montant que l emprunteur verse à titre de mise de fonds à l achat de cette propriété. Les exigences relatives

Plus en détail

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie À l usage exclusif des conseillers Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie FINANCIÈRE SUN LIFE Temporaire Sun Life Vie primes limitées Sun Life Universelle Sun Life et Universelle Sun Life Max Vie

Plus en détail

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Symposium des Gouverneurs sur le thème «Inclusion financière

Plus en détail

L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens

L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens BMO Groupe financier PAGE 1 L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens La faiblesse des prix de l immobilier au sud de la frontière, a amené bon nombre de Canadiens à envisager l acquisition

Plus en détail

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve.

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Etre propriétaire est un rêve aussi vieux que le monde. Acquérir un logement, ce

Plus en détail

Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles?

Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles? Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles? Pour plusieurs, la hausse spectaculaire du prix des propriétés au Québec depuis quelques années (le prix moyen d une

Plus en détail

Journée Portes ouvertes de l ASDEQ Finances Canada 1er novembre 2010

Journée Portes ouvertes de l ASDEQ Finances Canada 1er novembre 2010 Journée Portes ouvertes de l ASDEQ Finances Canada 1er novembre 2010 Le système canadien de revenu de retraite appuyé par l État PILIER 1 PILIER 2 PILIER 3 Sécurité de la vieillesse (SV) Supplément de

Plus en détail

2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Service du développement des affaires et des

2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Service du développement des affaires et des 2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Prévisions économiques

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

PROFIL DE LA SOCIÉTÉ. Société indépendante de services profeprofessionnels et financiers

PROFIL DE LA SOCIÉTÉ. Société indépendante de services profeprofessionnels et financiers PROFIL DE LA SOCIÉTÉ Société indépendante de services profeprofessionnels et financiers BIENVENUE Notre priorité est de comprendre les problèmes et les besoins de nos clients Merci d avoir pris le temps

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014 Préparé par l Association des banquiers canadiens Août 2014 EXPERTISE CANADA BANKS ON LA

Plus en détail

Panel en ligne Points de vue :

Panel en ligne Points de vue : Panel en ligne Points de vue : Opinion des entrepreneurs canadiens sur la situation économique actuelle Mai 2009 1 Méthodologie du sondage > Nous avons effectué ce sondage auprès d entrepreneurs membres

Plus en détail

Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015

Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015 Des milieux de travail équitables, sécuritaires et productifs Travail Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015 Division de l information et de la recherche sur les milieux de travail

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

Portes et Fenêtres Design ltée 1

Portes et Fenêtres Design ltée 1 Portes et Fenêtres Design ltée 1 Le 15 janvier 2007, Robert Lemeilleur, président et chef de la direction de Portes et Fenêtres Design ltée (PFD) est sorti tout content de la réunion du conseil d administration.

Plus en détail

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario L Association canadienne du propane Février 2013 Association canadienne du propane Mémoire pour le

Plus en détail

Consultation sur le projet de «Ligne directrice sur la gestion des risques liés à la réassurance» Commentaires présentés à

Consultation sur le projet de «Ligne directrice sur la gestion des risques liés à la réassurance» Commentaires présentés à Consultation sur le projet de «Ligne directrice sur la gestion des risques liés à la réassurance» Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Le 30 octobre 2009 Consultation sur le projet

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Frais bancaires Troisième rapport annuel. 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca

Frais bancaires Troisième rapport annuel. 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca Frais bancaires Troisième rapport annuel 20 février 2001 http://carrefourdesconsommateurs.ic.gc.ca Aperçu Cette année, le rapport annuel porte sur : 1. L attitude des Canadiens à l égard des frais bancaires

Plus en détail