Les étapes de la déclaration

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les étapes de la déclaration"

Transcription

1 GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES Les étapes de la déclaration De l accident à la décision d imputabilité 23/09/2014 Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation

2 Introduction Comment bien déclarer ses accidents? Quels documents sont indispensables? Comment reconnaître qu un accident est imputable au service? Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 2

3 Quelques définitions Violent et soudain Pour vous c est quoi? Accident de service : Il doit résulter d une action non intentionnelle, violente et soudaine, provoquant au cours du travail une lésion au corps humain qui a un lien médical direct et certain avec les faits invoqués au titre de l accident. Il doit survenir dans le temps et sur les lieux habituels du travail, dans l exercice des fonctions ou à l occasion de l exercice de celles-ci. Il n y a pas de présomption d imputabilité de l accident au service, c est au fonctionnaire d apporter la preuve de l accident et de sa relation avec le service. Accident de trajet : Il survient lors du trajet habituel de l agent entre son domicile et son lieu de travail, le trajet ne doit être détourné ou interrompu pour un motif dicté par l intérêt personnel et étranger aux nécessités essentielles de la vie courante ou indépendante du service. Exposition Maladie professionnelle : Les maladies professionnelles, pour être reconnues, doivent être contractées dans l exercice des fonctions et figurer sur l un des tableaux de référencement du code de la Sécurité Sociale (art L461-2) Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 3

4 Quelques définitions Le congé pour accident de service ou pour maladie professionnelle Le fonctionnaire est placé en position de congé pour accident de service (ou de maladie professionnelle) jusqu à ce qu il soit en mesure de reprendre ses fonctions ou à défaut jusqu à la mise en retraite ; Il prévoit l intégralité de son traitement jusqu au terme de son congé ; Les frais consécutifs à l accident ou à la maladie (honoraires médicaux, frais pharmaceutiques, ) sont à la charge de la collectivité employeur, Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 4

5 Pourquoi déclarer l accident de service Pour pouvoir indemniser l agent au plus vite, lui éviter les avances de frais auprès des praticiens. Pour avoir le plus de renseignements possibles et de pièces justificatives dès la survenance de l événement ce qui permettra à l autorité administrative de statuer sur l imputabilité. Pour analyser l événement afin de proposer des axes de prévention afin d éviter la reconduction de l accident. Pour établir des statistiques permettant de suivre et donc de maitriser l absentéisme. Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 5

6 Les différents régimes d imputabilité IRCANTEC CNRACL Régime général de la Sécurité Sociale «Présomption d imputabilité» Le régime de «droit commun» de protection contre les accidents, est régie par le Code de la Sécurité Sociale. Le régime de l accident de travail est un régime de responsabilité, il s agit de rechercher en cas d accident la personne morale ou physique qui endossera la responsabilité de l accident : l employeur, la victime de l accident ou un tiers. Régime spécial des fonctionnaires «Charge de la preuve» La protection de ce risque est régie par : les dispositions statutaires (lois de 1983 & 1984), le code des pensions civiles et militaires, le décret du 9 septembre 1965 relatif à la CNRACL. Cette protection relève du régime de «l accident de service», qui n est pas un régime de responsabilité. Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 6

7 Exemple de procédure de déclaration Accident Lésions? OUI NON Prévenir les RH ou mention sur registre Analyse régulière du registre Nécessité d appeler les secours? OUI Appel des secours (18/15/112) / Prévenir la hiérarchie NON Prévenir hiérarchie Hôpital médecins, NON CNRACL? OUI Témoins? Certificat médical Initial CERFA Sécurité Sociale OUI Enquête accident / Enquête administrative Remplissage de la Décla AT GS NON Enquête administrative et traitement au cas par cas Accident de travail OUI Imputable? NON CDR CMO Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 7

8 Délai de déclaration Une déclaration bien faite dans les délais impartis doit permettre d ouvrir les droits aux agents. Au sein du régime général, le délais de déclaration s élève à 48h. Pour une meilleure gestion de l absentéisme et une meilleure compréhension des procédures, nous vous recommandons d appliquer ce délais pour vos agents CNRACL. Dans tous les cas, il est important que l agent informe l autorité territoriale dans un délai de 24h. Enquêter dans les plus brefs délais permet de: faciliter, pour les témoins et la personne accidentée, la description de l accident; éviter d émettre des hypothèses; garder le lieu de l accident intact et ainsi permettre de relever des indices importants; identifier plus facilement les causes ayant contribué à l accident; faciliter l identification des mesures correctives; éviter qu un accident semblable ne se répète. Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 8

9 L enquête administrative Circulaire FP3 du 13 mars 2006 : «Le fait que l accident soit survenu sur le lieu et pendant les heures de travail ne présume pas l imputabilité au service. En effet, l accident de service doit être corroboré par d autres présomptions ou d autres moyens de preuve qui découlent de l enquête menée par l autorité territoriale. Il existe d ailleurs des accidents qui se produisent dans les conditions de temps et de lieu précitées sans pouvoir être rattachés au service parce que leur cause est étrangère à l exercice des fonctions.» exemple altercation entre collègue, faute personnelle de l agresseur «L'accident survenu au temps et au lieu du service doit, en principe, être corroboré par d'autres présomptions ou moyens de preuve qui découlent de l'enquête menée et diligentée par l'administration, même en cas de déclaration tardive de l'accident. Cette enquête doit permettre de déterminer la cause, la nature et les circonstances de temps et de lieu et les conséquences apparentes de l'accident. Les résultats de l'enquête sont communiqués à la commission de réforme lors de la saisine pour avis.» (Rép. min 10/02/2000, Q Sénat n 21351). Imprimé Interne Imprimé CNRACL Rapport Hiérarchique Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 9

10 Imputabilité au service 3 conditions pour déclarer un accident imputable au service : Survenu pendant les heures de service Survenu sur le lieux «normal» de service Les lésions ont un lien direct et certain avec le service C est au fonctionnaire d apporter la preuve de l accident et de sa relation avec le service Il est important que la décision d imputabilité soit communiquée à toutes les personnes concernées au sein de la collectivité Enquêtes accident et administrative Certificat médical Arrêté d imputabilité Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 10

11 Les bons de prise en charge Ils sont délivrés aux agents par le référent. Ils permettent aux agents de ne pas avancer les frais auprès des praticiens. Circulaire FP3: «le bon de prise en charge est délivré sans préjudice de la décision définitive d imputabilité qui sera prise ultérieurement. Dans ce cas l autorité se retournera vers l agent qui se retournera vers la SS pour remboursement des frais. Il convient d utiliser un seul bon par prestataire (pour faciliter la visibilité des cachets des praticiens) De manière générale : le référent remet aux agents 3 exemplaires : médecin, pharmacien, et selon les cas : radiologue, kiné, infirmier Les praticiens envoient leurs factures directement au CDG31 (adresse indiquée sur les bons). Les agents ne doivent pas présenter leur carte vitale aux praticiens. Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 11

12 Une gestion concrète Accident de service, trajet et maladie professionnelle Agents affiliés à la CNRACL Définitions L accident de service, pour être reconnu comme tel, doit résulter de l action non intentionnelle, violente et soudaine provoquant au cours du travail une lésion du corps humain. L accident de de trajet, pour être reconnu comme tel, est l accident survenu entre la résidence habituelle et le lieu de travail dans la mesure où le parcours n a pas été interrompu ou détourné pour un motif dicté par l intérêt personnel ou indépendant de l emploi. La La maladie professionnelle, service. pour être reconnue comme telle, doit être contractée ou aggravée en La déclaration de sinistres complétée et signée ainsi que les périodes d arrêt si nécessaire. Arrêté du Maire ou décision d imputabilité Pièces à fournir La copie des bulletins de salaires correspondant aux périodes d arrêt Le certificat médical ou le bulletin d hospitalisation justifiant l arrêt et/ou soins Certificat initial mentionnant les lésions corporelles constatées Certificat de prolongation d arrêt de travail, ou de soins Certificat final (consolidation ou guérison) L avis de la Commission Départementale de Réforme ou le rapport d expertise médicale Pour la reconnaissance d une maladie professionnelle Pour la reconnaissance des rechutes / malaises Pour les prolongations d arrêts supérieurs à 1 an. Pour les frais médicaux particuliers : cure thermale, prothèses DELAIS DE DECLARATION 90 jours à compter de la date de survenance du sinistre. Attention, toute demande transmise hors délai ne sera pas prise en charge. Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 12

13 LA DECLARATION D ACCIDENT DE SERVICE L accident a-t-il donné lieu à un rapport hiérarchique? Oui Non L accident a-t-il déclenché une analyse par un acteur de la prévention? Oui Non MESURES CORRECTIVES ET/OU PREVENTIVES MISES EN ŒUVRE SUITE A L ANALYSE DE L ACCIDENT Mesures existantes Mesures correctives Mesures préventives CODIFICATION (Entourer la codification appropriée dans les tables de références) FILIERE DE L'AGENT A Administrative T Technique C Culturelle S Sportive M Sociale O Médico Sociale E Médico Technique P Sécurité R Incendie et Secours N Animation CIRCONSTANCES A Véhicule B Déplacement C Manipulation Une seule codification doit être entourée par table. Latéralité agent : Gaucher Droitier Lésions : Gauche Droite ÉLÉMENT MATÉRIEL A Chute ou glissade de plain pied B Chute ou glissade avec dénivellation C Effort de soulèvement / faux mouvement / manipulation de charge D Outils à main / machine / appareil E Objet ou masse en mouvement F Véhicule et engin en mouvement G Contact / Projection sang-urine-produits biologiques ou toxiques H Agression, morsure, violence I Rayonnement, radiation J Gaz ou liquide ou vapeur sous pression K Incendie, explosion L Electricité M Manipulation outils / instruments coupants - piquants - tranchants N Pas d'élément matériel O Autres NATURE DES LÉSIONS A Contusion, hématome B Plaie C Piqûre D Entorse, luxation E Lumbago F Sciatique, hernie discale, tassement vertébrale G Lésion musculaire, tendineuse H Réaction allergique ou inflammatoire, muqueuse ou cutanée I Fracture, fêlure J Lésion nerveuse ou neurologique K Lésion interne L Présence de corps étranger M Brûlure, gelure N Ecrasement, amputation O Intoxication / contamination P Asphyxie, noyade Q Lésions multiples R Malaise avec ou sans perte de connaissance S Troubles psychologiques T Troubles sensoriels U Tendinite, arthrite V Autres natures de lésions LIEU COLLECTIVITE LOCALE A Locaux techniques B Restauration C Parties communes D Voie publique E Locaux administratifs F Complexe sportifs G Domicile d'un tiers H Cimetière I École-Crèches-Centre de loisirs J Bâtiment annexe K Parcs-Jardins-Espaces verts-forêts L Déchetterie TACHE EXERCEE LORS DE L'ACCIDENT A Travail administratif B Restauration collective C Nettoyage et maintenance des locaux et du matériel D Formation / Mission E Entretien des espaces verts F Voirie / Chantier G Collecte et traitement des ordures ménagères H Traitement des eaux / assainissement / électricité I Circulation (locaux / voie publique) J Accueil-Surveillance-Contrôle K Activité funéraire L Incendie / secours et autre intervention M Activité physique et sportive N Animation / enfance O Transport de personnes ou marchandises P Interventions spécialisées Q Manœuvres/Exercices R Opérations diverses-protection des biens S Autre tâche SIÉGE DES LÉSIONS 1 Région crânienne 2 Face (sauf nez et bouche) 3 Nez 4 Bouche (sauf dent) 5 Dents 6 Appareil auditif 7 Cou (sauf vertèbres cervicales) 8 Yeux 9 Epaule 10 Bras 11 Coude 12 Avant-bras 13 Poignet 14 Main : index et/ou pouce 15 Main : paume et dos 16 Main : autres doigts 17 Dos (sauf colonne vertébrale) 18 Région lombaire (sauf colonne vertébrale) 19 Colonne vertébrale : cervicales 20 Colonne vertébrale : dorsolombaire 21 Colonne vertébrale : sacrococcygien 22 Bassin 23 Abdomen 24 Thorax 25 Organes génitaux 26 Hanche 27 Cuisse 28 Genou 29 Jambe 30 Cheville 31 Pied : Orteils 32 Pied : Plante et dessus 33 Pied : Talon 34 Sièges multiples 35 Autres RECONNAISSANCE ADMINISTRATIVE DE L ACCIDENT (décret n du 17/11/2008) Imputable au service : Oui Non Observations de la hiérarchie L agent Fait à Le / / Signature : L autorité territoriale Fait à Le / / Signature : FRM-GES-14_V3 Société de courtage d assurance et de réassurance Siège social : 2 à 8 rue Ancelle. BP Neuilly-sur-Seine Cédex. Tél Fax Société par actions simplifiée au capital de EUR R.C.S. Nanterre. N FR Intermédiaire immatriculé à l ORIAS sous le N (http://www.orias.fr). Sous le contrôle de l'acp, Autorité de Contrôle Prudentiel. 61, rue Taitbout Paris Cedex 9 Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 13

14 LA DECLARATION D ACCIDENT DE SERVICE Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 14

15 LA DECLARATION D ACCIDENT DE SERVICE Le Certificat médical initial (cerfa n 11138*03) Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 15

16 Le congé prend fin : Le congé prend fin : A la reprise effective des fonctions A la date de consolidation de son état en cas de non reprise pour inaptitude ne résultant pas des séquelles de l accident ou de la maladie A la mise à la retraite pour invalidité en cas d inaptitude définitive résultant de l accident ou de la maladie Par le reclassement pour inaptitude physique Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 16

17 Le congé prend fin : Un certificat final doit être transmis à la collectivité par le fonctionnaire, il indique l une des trois mentions suivantes : Guérison avec retour à l état antérieur, l accident est clôturé, l agent reprend ses fonctions ; Guérison avec possibilité de rechute antérieure qui s apparente à une consolidation sans séquelles et n ouvre pas droit à l ATI ; La consolidation avec séquelles, l agent présentant une incapacité permanente partielle (IPP) pouvant ouvrir droit à l octroi d une allocation temporaire d invalidité si le taux d IPP est : Egal ou supérieur à 10% dans le cas d un accident ; Egal ou supérieur à 1% dans le cas d une maladie professionnelle, Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 17

18 Quelques définitions LA RECHUTE : La notion de rechute n est prévue par aucune disposition législative ou réglementaire, c est un terme utilisé improprement, On parle de l imputabilité d une rechute à l accident ou à la maladie reconnus l un ou l autre imputables au service. La définition suivante proposée par la doctrine pourra être envisagée : «la rechute s entend de la récidive subite et naturelle de l affection précédente sans l intervention d une cause extérieure. Il s agit d une aggravation spontanée d une lésion consolidée ou apparemment guérie en dehors de toute influence des conditions de travail et à l exclusion des manifestations de gêne qui ne sont que des séquelles douloureuses habituelles du traumatisme créé par l accident. Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 18

19 Quelques définitions La rechute : Elle suppose la réalisation de trois éléments : 1. La stabilisation de l état de la victime ; 2. L aggravation spontanée de lésion antérieure ; 3. L exclusion de toute cause extérieure. Pour que le nouvel arrêt soit pris au titre de la protection relative à l accident de service, il faut : 1. Que l accident ou la maladie initial ait été reconnu imputable au service, 2. Que les troubles ressentis, l aggravation des séquelles ou la modification de l état pathologique antérieur, soient regardés comme la conséquence directe, certaine et exclusive de l accident de service ou de la maladie imputable au service. En ce qui concerne, l indemnisation et la reconnaissance de l imputabilité, la protection est identique à celle de l accident ou de la maladie initiale. Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 19

20 EXERCICE Remplir une déclaration d accident à partir d un texte d un accident : Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 20

21 L accident d Emile Emile, agent technique polyvalent, a été blessé à l épaule lors d une chute dans un escalier extérieur alors qu il se rendait des locaux techniques de la commune aux locaux administratifs. 11h, Emile est agent technique polyvalent de la commune se trouve dans les locaux techniques. Il reçoit un appel de Pierre, responsable des services techniques, qui lui demande de se rendre dans les locaux administratifs : Un court-circuit a fait sauter le disjoncteur, il est le seul agent à posséder l habilitation électrique nécessaire pour intervenir sur le tableau électrique. 2 chemins mènent au bâtiment, l un d entre eux passe devant un local en travaux puis un petit escalier en pierre qui permet d accéder par une porte de service, l autre fait faire le tour des bâtiments pour accéder à l entrée principale. Il pleut beaucoup. Emile prend le chemin le plus court traversant le chantier. Avec la pluie et la terre du chantier le terrain est boueux, Emile chute du haut des escaliers. Lésion : Fracture de l épaule Contestation : traversée de chantier non autorisée Arrêt initial : 3 mois Restriction : pas de mouvement bras > plan épaule Séquelle : algoneurodystrophie (arrêt 6 mois) Expertise : arrêt > 90 jours Arrêt global : 9 mois Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 21 21

22 Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation 22

23 Intervenant: KOUIDER Matthieu Les étapes de la déclaration GRAS SAVOYE, société de courtage d assurance et de réassurance Siège Social : Immeuble Quai 33, 33/34 quai de Dion-Bouton, CS 70001, Puteaux Cedex. Tél : Télécopie : Société par actions simplifiée au capital de euros RCS Nanterre. N FR Intermédiaire immatriculé à l'orias sous le n (http://www.orias.fr). Gras Savoye est soumis au contrôle de l'acpr (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution) 61 rue Taitbout Paris Cedex 9 Fotolia.com - Gras Savoye tous droits réservés

Les motifs de saisine de la commission de réforme

Les motifs de saisine de la commission de réforme Accueil > CDG71 > Santé au travail > Commission de réforme > Les motifs de saisine de la commission de réforme Les motifs de saisine de la commission de réforme Dernière modification le 22/07/2013 L'accident

Plus en détail

DÉCLARATION DE LA COLLECTIVITÉ des absences pour raison de santé

DÉCLARATION DE LA COLLECTIVITÉ des absences pour raison de santé DÉCLARATION DE LA COLLECTIVITÉ des absences pour raison de santé COLLECTIVITÉ Raison sociale :... Ville :... Code postal :... Numéro de SIRET : Budget de gestion : Classification client : Contact dans

Plus en détail

7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles

7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles CHAPITRE 7 Les accidents et les maladies professionnelles 7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles 7.2.1 Méthodologie Définitions L accident

Plus en détail

ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES

ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES Principaux textes concernant les commissions de réforme : Fonction publique de l état : Loi n 84-16 du 11 janvier 1984 Décret n 86-442 du 14 mars 1986

Plus en détail

03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr

03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 02/2010 Cl. C 44 Colmar, le 5 janvier 2010 Màj. novembre 2012 C E N T R E d e G E S T I O N d u H A U T - RHIN F O N C T I O N P U B L I Q U E T E R R I T O R I A L E 2 2, r u e W i l s o

Plus en détail

Que faire face à une situation dégradée?

Que faire face à une situation dégradée? GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES Que faire face à une situation dégradée? Des outils d accompagnement externe à la résolution de problématiques liées aux risques psychosociaux 23/04/2015 Document

Plus en détail

BND rapport annuel 2000 BND BANQUE NATIONALE DE DONNEES

BND rapport annuel 2000 BND BANQUE NATIONALE DE DONNEES BND BANQUE NATIONALE DE DONNEES RAPPORT ANNUEL 2000 1 TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 4 2 CONTENU DE LA BND... 4 2.1.1 DONNEES GENERALES CONNUES DE LA CDC... 4 2.1.2 DONNEES ISSUES DE LA BND... 5

Plus en détail

RECHUTE ET ACCIDENT DE SERVICE

RECHUTE ET ACCIDENT DE SERVICE RECHUTE ET ACCIDENT DE SERVICE 10èmes Journées nationales de médecine agréée 21 Octobre NANTES Docteur Jean-Michel MAUREL, médecin conseil Assurances et services des collectivités locales SOMMAIRE q DEFINITION

Plus en détail

> Assurance des Risques statutaires. Manuel de gestion des prestations

> Assurance des Risques statutaires. Manuel de gestion des prestations > Assurance des Risques statutaires Manuel de gestion des prestations >Sommaire > Justificatifs pour règlement.... 3. > Déclaration de sinistres des agents affiliés à la CNRACL... 5 - Décès... 6 - Accident

Plus en détail

PROTECTION «VIE ENTIÈRE» M.A.A.

PROTECTION «VIE ENTIÈRE» M.A.A. Société d assurance mutuelle à cotisations fixes Entreprise régie par le code des assurances. Créée en 1931 PROTECTION «VIE ENTIÈRE» M.A.A. CONDITIONS GÉNÉRALES SOMMAIRE Article 1 OBJET DU CONTRAT... 2

Plus en détail

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO POINTS CLÉS SOMMAIRE. Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO POINTS CLÉS SOMMAIRE. Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011 ANALYSE Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011 Juillet 2012 ÉDITO Chez les sapeurs-pompiers, l accidentologie est très marquée par les évènements survenus

Plus en détail

Date de l événement d origine Date de récidive, rechute ou aggravation. Date d expiration. Date de la visite. Membre supérieur Membre inférieur

Date de l événement d origine Date de récidive, rechute ou aggravation. Date d expiration. Date de la visite. Membre supérieur Membre inférieur N o d assurance maladie ATTESTATION MÉDICALE Code RAMQ 09926 Prénom et nom à la naissance Date de naissance Année Mois Jour Sexe Année Mois Date d expiration Init. Nom du médecin N o de permis N o de groupe

Plus en détail

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION Septembre 2013 ÉDITO Accident du travail : les indicateurs d absence s aggravent dans les conseils généraux et régionaux Depuis 2006, près de 130 00 agents (1) TOS* et personnels DDE** ont intégré les

Plus en détail

Il s'agit d'un accident survenu dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice des fonctions (art. 57 2 de la loi n 84-53 du 26 janvier 1984).

Il s'agit d'un accident survenu dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice des fonctions (art. 57 2 de la loi n 84-53 du 26 janvier 1984). Agents CNRACL : Accident de service Maladie professionnelle 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note d information du 19 juillet

Plus en détail

Banque Nationale de Données. Rapport statistique Fonction publique territoriale

Banque Nationale de Données. Rapport statistique Fonction publique territoriale Banque Nationale de Données Rapport statistique Fonction publique territoriale 2013 Les Chiffres clés 2013 Flux BND Fonction publique territorial Caisse des dépôts Etablissement de Bordeaux PPGS 2 LES

Plus en détail

LE CONGÉ POUR ACCIDENT DE SERVICE

LE CONGÉ POUR ACCIDENT DE SERVICE indisponibilité texte en tête physique taille 16 n 7 CNRACL : Stagiaires et titulaires à TNC 28h et à TC LE CONGÉ POUR ACCIDENT DE SERVICE 1. Références, définition et conditions d octroi Références :

Plus en détail

L ACCIDENT DE SERVICE (titulaires) L ACCIDENT DE TRAVAIL (contractuels)

L ACCIDENT DE SERVICE (titulaires) L ACCIDENT DE TRAVAIL (contractuels) www.travail.sudeducation.org L ACCIDENT DE SERVICE (titulaires) L ACCIDENT DE TRAVAIL (contractuels) juin 2013 1) Quand peut-on parler d accident de service? 2) Qui décide de l imputabilité au service?

Plus en détail

BAREME D INFIRMITE CRANE ET RACHIS MEMBRES SUPERIEURS DROITE GAUCHE MEMBRES INFERIEURS

BAREME D INFIRMITE CRANE ET RACHIS MEMBRES SUPERIEURS DROITE GAUCHE MEMBRES INFERIEURS BAREME D INFIRMITE L INFIRMITE PERMANENTE TOTALE - Aliénation mentale incurable et totale résultant directement et exclusivement d un accident 100 % - Perte complète de la vision des deux yeux 100 % -

Plus en détail

Fiche 6 Le cas des accidents de service, des maladies professionnelles et des maladies contractées dans l exercice des fonctions.

Fiche 6 Le cas des accidents de service, des maladies professionnelles et des maladies contractées dans l exercice des fonctions. Fiche 6 Le cas des accidents de service, des maladies professionnelles et des maladies contractées dans l exercice des fonctions. Articles 41,2 et 41,4 de la loi du 9 janvier 1986 ; article 16 du décret

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE TRAJET

LES ACCIDENTS DE TRAJET Bien que la Sécurité Sociale assimile l accident de trajet aux accidents du travail en matière d indemnisation, il existe des différences. C est pourquoi il convient de déterminer le régime des accidents

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

SANTE AU TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

SANTE AU TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 1 SANTE AU TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Dr Sylvain PEREAUX 1. L APTITUDE MÉDICALE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le but de l aptitude médicale à un poste de travail est de vérifier

Plus en détail

Les risques professionnels : quels enjeux pour l entreprise de Services à la Personne?

Les risques professionnels : quels enjeux pour l entreprise de Services à la Personne? Les risques professionnels : quels enjeux pour l entreprise de Services à la Personne? Page 1 Risques professionnels et SAP? Préambule: les rôles et missions de la Carsat Sud-Est concernant les risques

Plus en détail

Projet de la note circulaire du renouvellement du contrat Addamane Riadi

Projet de la note circulaire du renouvellement du contrat Addamane Riadi Projet de la note circulaire du renouvellement du contrat Addamane Riadi Dans le cadre du renouvellement du contrat Addamane Riadi, police 0606032001, et après concertation avec les responsables des CIN

Plus en détail

QU EST-CE QU UN ACCIDENT DU TRAVAIL? QUE FAIRE SI VOUS ETES VICTIME D UN ACCIDENT DU TRAVAIL? QUELS SONT VOS RECOURS?

QU EST-CE QU UN ACCIDENT DU TRAVAIL? QUE FAIRE SI VOUS ETES VICTIME D UN ACCIDENT DU TRAVAIL? QUELS SONT VOS RECOURS? GUIDE D APPLICATION POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN QU EST-CE QU UN ACCIDENT DU TRAVAIL? QUE FAIRE SI VOUS ETES VICTIME D UN ACCIDENT DU TRAVAIL? QUELS SONT VOS RECOURS? En cas de doute, il est

Plus en détail

Prévoyance et Santé UJCD / Gras Savoye

Prévoyance et Santé UJCD / Gras Savoye GRAS SAVOYE I CONSEIL & COURTAGE EN ASSURANCES Prévoyance et Santé UJCD / Gras Savoye Des contrats à plusieurs niveaux pour apporter des réponses sur-mesure aux besoins de protection des adhérents de l

Plus en détail

Octroi du Congé de Longue Durée(CLD) renouvellement et fin (art.4 décret 87-602 du 30/07/1987)

Octroi du Congé de Longue Durée(CLD) renouvellement et fin (art.4 décret 87-602 du 30/07/1987) I/ Le contexte : Octroi du Congé de Longue Durée(CLD) renouvellement et fin (art.4 décret 87-602 du 30/07/1987) L article 20 du décret 87-602 du 30/07/1987 établit les conditions pour obtenir un droit

Plus en détail

Diplôme Inter-Universitaire des Services de Santé et de Secours Médical des Services Départementaux d Incendie et de Secours

Diplôme Inter-Universitaire des Services de Santé et de Secours Médical des Services Départementaux d Incendie et de Secours Diplôme Inter-Universitaire des Services de Santé et de Secours Médical des Services Départementaux d Incendie et de Secours Santé Publique Santé Travail Module 2 : Aptitude Cours 6 Version 3 du 28 octobre

Plus en détail

Protection Familiale

Protection Familiale 1 Protection Familiale QUELQUES CHIFFRES : 25 millions de foyers de potentiel, dont : * 3,8 millions de contrats en cours, tous réseaux de distribution confondus (14%) 11 millions d accidents de la vie

Plus en détail

Dispositions à prendre en cas d accident et d incident

Dispositions à prendre en cas d accident et d incident Dispositions à prendre en cas d accident et d incident En cas d accident ou d incident, les Chefs de Corps et les Commandants d Unité doivent veiller à appliquer certaines procédures, comme la rédaction

Plus en détail

Statistiques PACA Corse

Statistiques PACA Corse MP Maladies Professionnelles Santé & Sécurité au travail Accidents du Travail AT Accidents du Trajet TJ Risques professionnels PACA-Corse Edition août 2013 Santé & Sécurité au travail MP AT TJ Risques

Plus en détail

Vu la loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires.

Vu la loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires. CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE PERSONNEL POUR ASSURER LES SECRETARIATS DU COMITÉ MÉDICAL DÉPARTEMENTAL ET DE LA COMMISSION DÉPARTEMENTALE DE RÉFORME Entre : Mme ESTELLE GRELIER, Présidente du Centre

Plus en détail

LES CONGÉS POUR INDISPONIBILITÉ PHYSIQUE ******* PREMIÈRE PARTIE : Les congés de maladie des agents fonctionnaires

LES CONGÉS POUR INDISPONIBILITÉ PHYSIQUE ******* PREMIÈRE PARTIE : Les congés de maladie des agents fonctionnaires Mise à jour : 29/08/2011 LES CONGÉS POUR INDISPONIBILITÉ PHYSIQUE Partie 1 : Les congés pour raison de santé des fonctionnaires CNRACL, droits et obligations Partie 2 : Les congés pour raison de santé

Plus en détail

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES CODE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE : «Toute personne salariée ou travaillant à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs ou

Plus en détail

générales Conditions RÉSUMÉ DES GARANTIES ASSUR GLISSE

générales Conditions RÉSUMÉ DES GARANTIES ASSUR GLISSE Conditions générales Les garanties ci-dessous sont acquises à tout titulaire d un ASSUR GLISSE, en cas d accident survenant pendant la durée de validité de son forfait remontées mécaniques. Les garanties

Plus en détail

ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES

ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES I. INTRODUCTION Pendant très longtemps les gestionnaires d entreprises ont considéré les travailleurs comme des personnes recrutées pour exécuter un certain

Plus en détail

Conditions particulières de l assurance accident Acrobat

Conditions particulières de l assurance accident Acrobat Conditions particulières de l assurance accident Acrobat AB ABGA02-F4 Edition 01.02.2004 Table des matières Art. 1 Art. 2 Art. 3 Art. 4 Art. 5 Art. 6 Art. 7 Art. 8 Art. 9 But de l assurance Evénements

Plus en détail

Mise en conformité de vos régimes santé, et prévoyance, êtes-vous prêts!

Mise en conformité de vos régimes santé, et prévoyance, êtes-vous prêts! GRAS SAVOYE I CONSEIL & COURTAGE EN ASSURANCES Mise en conformité de vos régimes santé, et prévoyance, êtes-vous prêts! Votre entreprise dispose d un régime complémentaire de protection sociale (frais

Plus en détail

Accident de travail et de trajet (droit privé)

Accident de travail et de trajet (droit privé) Accident de travail et de trajet (droit privé) Fondamentaux Est considéré comme accident du travail, quelle qu'en soit la cause, l'accident survenu par le fait ou à l'occasion du travail à toute personne

Plus en détail

Projet Annexe ENTRE :

Projet Annexe ENTRE : Projet Annexe CONVENTION D ADHESION AUX SECRETARIATS DU COMITE MEDICAL ET DE LA COMMISSION DE REFORME PLACES AUPRES DU CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES DEUX-SEVRES ENTRE : Monsieur

Plus en détail

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 mars 2011 à 9 h 30 «Inaptitude, incapacité, invalidité, pénibilité et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Invalidité

Plus en détail

OBJET : protection sociale des fonctionnaires et stagiaires de l Etat contre les risques maladie et accidents de service.

OBJET : protection sociale des fonctionnaires et stagiaires de l Etat contre les risques maladie et accidents de service. CIRCULAIRE FP4 - N 1711 DU 30 JANVIER 1989 RELATIVE A LA PROTECTION SOCIALE DES FONCTIONNAIRES ET STAGIAIRES DE L'ETAT CONTRE LES RISQUES MALADIE ET ACCIDENTS DE SERVICE Le ministre de la fonction publique

Plus en détail

certificat médical accident du travail maladie professionnelle notice d utilisation destinée au praticien

certificat médical accident du travail maladie professionnelle notice d utilisation destinée au praticien cerfa n 50513#01 cerfa accident du travail notice d utilisation destinée au praticien Ce doit être utilisé pour les salariés victimes d accidents du travail, de trajet, de maladies professionnelles (dans

Plus en détail

Bordereau de transmission accident du travail

Bordereau de transmission accident du travail Bordereau de transmission accident du travail A adresser au service des pensions et accidents du travail du CNRS Accompagné des pièces requises Nom. Prénom Matricule Composition du dossier Observations

Plus en détail

C.C.T.P. Règlement de la consultation

C.C.T.P. Règlement de la consultation MARCHE de PRESTATIONS de SERVICES ASSURANCE des RISQUES STATUTAIRESDU PERSONNEL MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) 23 octobre 2014 C.C.T.P. Règlement de la consultation

Plus en détail

Arrêté royal du 27 mars 1998 relatif à la politique du bien-être des travailleurs lors de l exécution de leur travail (M.B. 31.3.

Arrêté royal du 27 mars 1998 relatif à la politique du bien-être des travailleurs lors de l exécution de leur travail (M.B. 31.3. Arrêté royal du 27 mars 1998 relatif à la politique du bien-être des travailleurs lors de l exécution de leur travail (M.B. 31.3.1998) Modifié par: (1) arrêté royal du 3 mai 1999 relatif aux missions et

Plus en détail

PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc

PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc CONGRES UCL DE MEDECINE GENERALE 1 juin 2013 PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc Philippe Mahaudens, PhD Faculté des sciences de la motricité UCL Service de Médecine Physique et Réadaptation, Saint-Luc

Plus en détail

THEME : L ACCIDENT DE TRAVAIL

THEME : L ACCIDENT DE TRAVAIL THEME : L ACCIDENT DE TRAVAIL DÉFINITION DE L ACCIDENT DU TRAVAIL Il faut rappeler que tout ce qui arrive sur le lieu du travail n est pas constitutif d un accident du travail au sens légal du terme. La

Plus en détail

Accidents de travail, circonstances et prise en charge : Région de Boumerdès Algérie.

Accidents de travail, circonstances et prise en charge : Région de Boumerdès Algérie. Accidents de travail, circonstances et prise en charge : Région de Boumerdès Algérie. Fatima ABADLIA Médecin conseil, Caisse Nationale des Assurances Sociales (CNAS) 1. Définition Est considéré comme accident

Plus en détail

Le dispositif de la maladie imputable au service

Le dispositif de la maladie imputable au service LA QUESTION DE L IMPUTABILITÉ AU SERVICE DES MALADIES RÉSULTANT DE LA FRAGILITÉ PSYCHOLOGIQUE D UN FONCTIONNAIRE EN DEHORS DE TOUTE FAUTE DE L EMPLOYEUR PUBLIC Le dispositif de la maladie imputable au

Plus en détail

Performance des organisations Santé au travail

Performance des organisations Santé au travail LA PRÉVENTION DES TMS ET DES ACCIDENTS DE TRAVAIL LIÉS A LA MANUTENTION DE CHARGES Centre de Gestion du Tarn et Garonne Le 4 octobre 2012 Performance des organisations Santé au travail SOMMAIRE Performance

Plus en détail

SDPM fiche Cédric MICHEL. Rente d incapacité permanente partielle = IPP

SDPM fiche Cédric MICHEL. Rente d incapacité permanente partielle = IPP SDPM fiche Cédric MICHEL Rente d incapacité permanente partielle = IPP Si le salarié reste atteint d une incapacité permanente, qui résulte de l accident du travail, il pourra percevoir une rente. L attribution

Plus en détail

DECLARATION D ACCIDENT

DECLARATION D ACCIDENT CONTRAT D ASSURANCE AIG N 4.091.165 FEDERATION FRANCAISE DE BASKET BALL DECLARATION D ACCIDENT En cas d accident, cette déclaration accompagnée des documents détaillés ci-après est à envoyer à : AIG EUROPE

Plus en détail

Le congé de présence parentale

Le congé de présence parentale Le congé de présence parentale 1. Définition Ce congé non rémunéré est prévu par l article 60 sexies de la loi du 26 janvier 1984 qui dispose que le congé de présence parentale est accordé au fonctionnaire

Plus en détail

ASSURANCE DES ACCIDENTS CORPORELS SUBIS PAR LES CAVALIERS

ASSURANCE DES ACCIDENTS CORPORELS SUBIS PAR LES CAVALIERS C.S. n 043 a ASSURANCE DES ACCIDENTS CORPORELS SUBIS PAR LES CAVALIERS CONVENTIONS SPÉCIALES N 043 a imp MMA Le Mans COR 6255-5 (12/03) S O M M A I R E Articles Les garanties proposées à l'assuré... 1

Plus en détail

Maladies. Régime Agricole. Professionnelles au. MSA Ardèche-Drôme-Loire. Mai 2011

Maladies. Régime Agricole. Professionnelles au. MSA Ardèche-Drôme-Loire. Mai 2011 Maladies Professionnelles au Régime Agricole MSA Ardèche-Drôme-Loire. Mai 2011 Maladies professionnelles. Définition Conséquence directe de l exposition d un travailleur à une nuisance ou à des conditions

Plus en détail

MSA GIRONDE. DU d évaluation des traumatisés crâniens Intervention du 18 avril 2008 à PELLEGRIN

MSA GIRONDE. DU d évaluation des traumatisés crâniens Intervention du 18 avril 2008 à PELLEGRIN TRAUMATISÉS CRANIENS MSA GIRONDE DU d évaluation des traumatisés crâniens Intervention du 18 avril 2008 à PELLEGRIN INCIDENCES MEDICO-ECONOMIQUES REPERCUSSIONS MEDICO-SOCIALES ASPECTS MEDICO-LEGAUX - Incidences

Plus en détail

> Un cadre législatif spécifique

> Un cadre législatif spécifique R 111 Centre de documentation et d information de l assurance Mars 2007 Accidents de la circulation : l indemnisation des dommages corporels Piéton, cycliste, motard, passager d un véhicule ou conducteur

Plus en détail

LA TEMPORAIRE EMPRUNTEUR - LA TEMPORAIRE DEGRESSIVE

LA TEMPORAIRE EMPRUNTEUR - LA TEMPORAIRE DEGRESSIVE LA TEMPORAIRE EMPRUNTEUR - LA TEMPORAIRE DEGRESSIVE PROPOSITION D ASSURANCE SUR LA VIE CODES : Formalités médicales déclenchées? OUI NON PREMIÈRE PERSONNE À ASSURER Nom : Date de naissance : Profession

Plus en détail

Agents des collectivités de VENDEE

Agents des collectivités de VENDEE Réunion d information Agents des collectivités de VENDEE Contrat prévoyance «maintien de salaire» Le groupe SMACL, leader sur la marché de l assurance des collectivités SMACL Santé: mutuelle Régie par

Plus en détail

Fédération Française de Gymnastique

Fédération Française de Gymnastique Notice d information Saison 2015-2016 (Conformément aux articles L 321-1, L 321-4, L 321-5 et L 321-6 du Code du Sport et de l article L 141-4 du Code des assurances) Fédération Française de Gymnastique

Plus en détail

Réduisez les coûts de gestion de votre flotte automobile

Réduisez les coûts de gestion de votre flotte automobile GRAS SAVOYE I CONSEIL & COURTAGE EN ASSURANCES Réduisez les coûts de gestion de votre flotte automobile Une approche unique de votre métier, nourrie de la connaissance opérationnelle des risques et problématiques

Plus en détail

Règles et procédures

Règles et procédures Livret 2 MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 2 Règles et procédures du contrôle médical des fonctionnaires OUTILS DE LA GRH Règles et procédures du contrôle

Plus en détail

www.assuranceski.com

www.assuranceski.com www.assuranceski.com Parce qu ils savent de quoi ils parlent, les professionnels de la montagne, adhérents de l association Orion Ticket Neige, ont créé une assurance spécifique pour vous garantir une

Plus en détail

GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES. Risques Supply Chain : le point sur le marché de l'assurance

GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES. Risques Supply Chain : le point sur le marché de l'assurance GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES Risques Supply Chain : le point sur le marché de l'assurance Le 3 juin 2014 Gérard GUENDAFA Risques Supply Chain Vulnérabilité dans la chaîne d approvisionnement

Plus en détail

Partie V : Assurance en cas de décès ou de mutilation par accident voyage d'affaires

Partie V : Assurance en cas de décès ou de mutilation par accident voyage d'affaires Partie V : Assurance en cas de décès ou de mutilation par accident voyage d'affaires 1. Admissibilité et date d entrée en vigueur de la garantie 1.1 Employés admissibles D'une façon générale, les employés

Plus en détail

MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE

MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE 13, rue de la Mairie 92324 CHATILLON Cedex Tél : 01 42 31 03 03 R.N.M.432 683 787 JUILLET 2010 2 ARTICLE 1 OBJET DE LA GARANTIE Garantie

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)

Conditions générales d assurance (CGA) Conditions générales d assurance (CGA) Assurance-accidents collective Edition 12.2006 8000532 10.09 WGR 072 F Table des matières Votre assurance-accidents collective: vue d ensemble.....................

Plus en détail

Protection sociale et assurance des personnels territoriaux

Protection sociale et assurance des personnels territoriaux Protection sociale et assurance des personnels territoriaux R E S S O U R C La commune, employeur public, a des obligations à l'égard de ses agents en matière de protection sociale. Selon leur statut,

Plus en détail

CONTRATS RAQVAM COLLECTIVITés

CONTRATS RAQVAM COLLECTIVITés Prévenir Assurer une collectivité les risques... CONTRATS RAQVAM COLLECTIVITés et AUTO-MISSION Résumé du contrat d assurance de la FFCO > Les garanties de la licence assurance de la fédération et les garanties

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA)/

Conditions générales d assurance (CGA)/ Conditions générales d assurance (CGA)/ Assurance-accidents individuelle Edition 03.2011 8006139 03.11 WGR 742 Fr Table des matières Votre assurance-accidents individuelle en bref.... 3 D Comportement

Plus en détail

POLICE COMMERCE ET SERVICES

POLICE COMMERCE ET SERVICES POLICE COMMERCE ET SERVICES La police Commerce & Services protège les assurés contre divers risques dans leur vie professionnelle. L assurance est destinée aux commerces de détail. Assurances Que peut-on

Plus en détail

Montpellier, le 17 novembre 2014. Le Recteur de l Académie de Montpellier Chancelier des Universités

Montpellier, le 17 novembre 2014. Le Recteur de l Académie de Montpellier Chancelier des Universités Montpellier, le 17 novembre 2014 Le Recteur de l Académie de Montpellier Chancelier des Universités à Mesdames et Messieurs les Directeurs académiques des services départementaux de l Education nationale

Plus en détail

LIGUE DE FOOTBALL PARIS ILE DE FRANCE RESUME DES GARANTIES CONTRAT N 55 11 78 22 ASSURANCES DES LICENCIES SAISON 2015/2016.

LIGUE DE FOOTBALL PARIS ILE DE FRANCE RESUME DES GARANTIES CONTRAT N 55 11 78 22 ASSURANCES DES LICENCIES SAISON 2015/2016. LIGUE DE FOOTBALL PARIS ILE DE FRANCE RESUME DES GARANTIES CONTRAT N 55 11 78 22 ASSURANCES DES LICENCIES SAISON 2015/2016. DISPOSITIONS COMMUNES DEFINITIONS GENERALES Accident Tout événement soudain et

Plus en détail

Conseil d Etat, 23 septembre 2013, n 350909

Conseil d Etat, 23 septembre 2013, n 350909 PETITES NOTES DE JURISPRUDENCE DECEMBRE 2013 Statuts des personnels Aftab ZAFAR Stagiaire Centre de droit JuriSanté Centre de droit JuriSanté - CNEH Conseil d Etat, 23 septembre 2013, n 350909 Service

Plus en détail

Bénéficiez de votre protection sociale, même après votre départ du Groupe Veolia Environnement

Bénéficiez de votre protection sociale, même après votre départ du Groupe Veolia Environnement GRAS SAVOYE PROTECTION COMPLEMENTAIRE & AVANTAGES SOCIAUX Bénéficiez de votre protection sociale, même après votre départ du Groupe Veolia Environnement Version 2012 Vous allez demander, prochainement,

Plus en détail

Association de Prévoyance et de Protection de la Personne

Association de Prévoyance et de Protection de la Personne Association de Prévoyance et de Protection de la Personne DEMANDE D ADHESION AUX REGIMES PREVOYANCE RESERVES AUX ADHERENTS A L ASSOCIATION A 3 P NOM :... Prénom :... Date de naissance :... Nom de jeune

Plus en détail

Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D. Services, commerces et industries de l alimentation

Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D. Services, commerces et industries de l alimentation DIRECTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D Services, commerces et industries de l alimentation [En cours de rédaction]

Plus en détail

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1 LE SECOURISTE : 1 h 30 Indiquer le rôle et les responsabilités d un secouriste. Indiquer les connaissances

Plus en détail

Les maladies professionnelles. Formation Médicale Continue Les maladies professionnelles Docteur Béatrice KOZAR (ELSM Hérault) 2 Décembre 2010

Les maladies professionnelles. Formation Médicale Continue Les maladies professionnelles Docteur Béatrice KOZAR (ELSM Hérault) 2 Décembre 2010 Les maladies professionnelles Formation Médicale Continue Les maladies professionnelles Docteur Béatrice KOZAR (ELSM Hérault) 2 Décembre 2010 Définition et Reconnaissance des Maladies Professionnelles

Plus en détail

Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION. Infos INTRODUCTION : SOMMAIRE :

Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION. Infos INTRODUCTION : SOMMAIRE : Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Dordogne - Infos Prévention n 15 Octobre 2010 Infos Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION SOMMAIRE : LES ENJEUX DE LA PREVENTION Introduction

Plus en détail

LA REPARATION INTEGRALE DU DOMMAGE CORPOREL ET L ACCIDENT DU TRAVAIL. I Le droit positif avant l arrêt du Conseil Constitutionnel du 18 juin 2010

LA REPARATION INTEGRALE DU DOMMAGE CORPOREL ET L ACCIDENT DU TRAVAIL. I Le droit positif avant l arrêt du Conseil Constitutionnel du 18 juin 2010 LA REPARATION INTEGRALE DU DOMMAGE CORPOREL ET L ACCIDENT DU TRAVAIL En 1896, un arrêt de la Chambre Civile de la Cour de Cassation, l arrêt TEFFAINE, a retenu le principe d une responsabilité directe

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie. Plus que jamais, il est important d agir pour vous protéger!

Garantie des Accidents de la Vie. Plus que jamais, il est important d agir pour vous protéger! Garantie des Accidents de la Vie Plus que jamais, il est important d agir pour vous protéger! Coupure, chute, accident en accompagnant vos enfants à l école, brûlure Parce que le danger n est pas toujours

Plus en détail

DECLARATION D ACCIDENT DU TRAVAIL DOCUMENT DESTINE A LA VICITME

DECLARATION D ACCIDENT DU TRAVAIL DOCUMENT DESTINE A LA VICITME DEPARTEMENT DE L ADMINISTRATION FINANCIERE (D.A.F.) SERVICE DES ASSURANCES - CP 150 Email : assurulb@admin.ulb.ac.be DECLARATION D ACCIDENT DU TRAVAIL DOCUMENT DESTINE A LA VICITME Madame, Monsieur, Vous

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX. (Complémentaire santé)

REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX. (Complémentaire santé) MUTUELLE SOUMISE AUX DISPOSITIONS DU LIVRE II DU CODE DE LA MUTUALITE REGLEMENT MUTUALISTE DU REGIME FRAIS MEDICAUX ET CHIRURGICAUX (Complémentaire santé) OPERATIONS INDIVIDUELLES (COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

Plus en détail

Cadre général... 2. 1. L assurance accidents du travail, sur le chemin du travail et l extension à la vie privée... 2

Cadre général... 2. 1. L assurance accidents du travail, sur le chemin du travail et l extension à la vie privée... 2 Guide des assurances Table des matières Cadre général... 2 1. L assurance accidents du travail, sur le chemin du travail et l extension à la vie privée... 2 a) Qu est-ce qu un accident du travail?... 2

Plus en détail

- Les réserves motivées en cas d accident du travail et de trajet -

- Les réserves motivées en cas d accident du travail et de trajet - - Les réserves motivées en cas d accident du travail et de trajet - 1 - Les Matinées Employeurs - 2011 Qu est-ce qu une réserve motivée? La déclaration d accident du travail ou de trajet t peut être assortie

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - Base juridique

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - Base juridique Direction juridique, droit des personnes et des structures et participation des usagers Mise à jour Septembre 2013 INSERER DANS 3-4 NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE - OBJET : Accidents du travail et maladies

Plus en détail

Accident de service au travail ou sur le trajet

Accident de service au travail ou sur le trajet Accident de service au travail ou sur le trajet Bénéficiaires : Les agents titulaires, stagiaires et contractuels de droit public. I. Accident de service (agent titulaire et stagiaire) Définition Un fonctionnaire

Plus en détail

Familiale circulation

Familiale circulation VIVIUM FAMILY SOLUTIONS Familiale circulation Conditions générales CONDITIONS GENERALES VIVIUM FAMILY SOLUTIONS FAMILIALE CIRCULATION SOMMAIRE lexique art. 1-3 art. 4-7 art. 8 art. 9 objet et étendue de

Plus en détail

!" # $ #! ## % #! &'

! # $ #! ## % #! &' !"# $#!## %#!&' ! "##$ %& Accidents du travail 8,7% 1,3% Accidents du trajet Maladies professionnelles 90,0% Honoraires 1011 Hospit. 2595 Prescript. 1455 Autres 666 ITP 10246 IPP 21216 AT / MP - Dépenses

Plus en détail

Le recours contre tiers responsable

Le recours contre tiers responsable Service Relations Clients Tél. : 02 48 48 15 15 Fax : 02 48 48 15 16 E-mail : relations.clients@dexia-sofaxis.com Retrouvez l ensemble de nos services sur notre site Internet : www.dexia-ds-services.com

Plus en détail

ASSURANCE DES PERSONNES PARTICULIER

ASSURANCE DES PERSONNES PARTICULIER FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE ASSURANCE DES PERSONNES PARTICULIER COURTIER Nom du Cabinet : Nom et prénom du représentant : E-mail : Téléphone : Adresse : N : Type de voie : Nom de la voie : Code

Plus en détail

MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE

MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE MUTUELLE DE PREVOYANCE DES SALARIES M. P. S. REGLEMENT MUTUALISTE 13, rue de la Mairie 92324 CHATILLON Cedex Tél : 01 42 31 03 03 SIREN 432 683 787 Assemblée Générale du 12 MAI 2015 2 ARTICLE 1 OBJET DE

Plus en détail

U.D.S.P DE L ESSONNE Tableau des garanties 2009

U.D.S.P DE L ESSONNE Tableau des garanties 2009 U.D.S.P DE L ESSONNE Tableau des garanties 2009 DESIGNATION DES GARANTIES Activités Hors Service Commandé Option Activités En Service Commandé Risque atomique Option Jeunes Sapeurs Pompiers Option Vétérans

Plus en détail

Notice d Information Assurance de Groupe - Frais de Santé Contrat n 2431318401020

Notice d Information Assurance de Groupe - Frais de Santé Contrat n 2431318401020 Notice d Information Assurance de Groupe - Frais de Santé Contrat n 2431318401020 A effet du 1 er janvier 2007 Le Syndicat REUSSIR. 21 BOULEVARD POISSONNIERE 75002 PARIS souscrit auprès d AXA France Vie,

Plus en détail

REGLEMENT DES GARANTIES - LA SOLI. Options Individuelles BRONZE ARGENT OR NICKEL PLATINE ALLIAGE PREMIUM

REGLEMENT DES GARANTIES - LA SOLI. Options Individuelles BRONZE ARGENT OR NICKEL PLATINE ALLIAGE PREMIUM REGLEMENT DES GARANTIES - LA SOLI Options Individuelles BRONZE ARGENT OR NICKEL PLATINE ALLIAGE PREMIUM Options Labellisées pour les agents territoriaux : ALPHA DELTA GAMMA OPTIMUM Options Spécifiques

Plus en détail

LE CONGE DE MALADIE ORDINAIRE : DROIT AU CONGE ET MONTANT DE L INDEMNITE

LE CONGE DE MALADIE ORDINAIRE : DROIT AU CONGE ET MONTANT DE L INDEMNITE LE CONGE DE MALADIE ORDINAIRE : DROIT AU CONGE ET MONTANT DE L INDEMNITE LE CAS DES FONCTIONNAIRES AFFILIES A LA CNRCAL L attribution du congé de maladie ordinaire 1. L octroi initial Pour bénéficier d

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail