Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D. Services, commerces et industries de l alimentation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D. Services, commerces et industries de l alimentation"

Transcription

1 DIRECTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D Services, commerces et industries de l alimentation [En cours de rédaction] Version pour validation technique : [Document de travail] En cours d examen pour validation technique : [En cours de validation] Validé techniquement : [Validé] Version de référence pour publication : [En vigueur] Signature numérique de JACQUETIN Pascal Date : '17:56:32 +01'00 Etude D novembre 2013 Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs Direction des Risques Professionnels - Mission Statistiques - PJ / SF-NS CTN D Regroupements.doc

2 Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D CNAMTS / DRP D Page 2 / Ce document concerne les sinistres 2012 relevant des Services, commerces et industries de l alimentation (CTN D), regroupés au sein de grandes catégories dénommées «regroupements de codes risque». Ces «regroupements de codes risque» ont été proposé en août 2012 par la Mission Statistiques de la Direction des Risques Professionnels (DRP) de la CNAMTS, à partir de la nomenclature des codes risque utilisée pour le traitement des données de sinistralité Au sein de chaque CTN, ils constituent une maille intermédiaire entre le CTN (vision très générale) et le code risque (vision très détaillée). Ils ont vocation à rendre plus lisible la sinistralité et son évolution dans les grands domaines d activité du CTN. Ces regroupements n ont pas de caractère officiel et ne sont pas publiés au Journal Officiel, contrairement aux CTN (arrêté du 22 décembre 2000) et aux codes risque qui les constituent. 1 Des fiches présentent alors, pour chacun des regroupements, les statistiques de sinistralité des accidents du travail dans le cadre du Régime Général, pour l année 2012, ainsi qu une brève synthèse avec reprise d historique quant au dénombrements des accidents de trajet et des maladies professionnelles. Dans un premier temps, un schéma permet au lecteur de se familiariser avec la philosophie de construction sous jacente aux regroupements, ceux-ci ayant été établis suite à des considérations tout à la fois sectorielle et de sinistralité (en terme d accidents du travail, d accidents de trajet, et enfin de maladies professionnelles). Dans une deuxième partie, est présentée la liste des regroupements du CTN D et des codes risque qui constituent chacun d eux, ainsi que la proportion que ces codes risque représentent au sein de leur regroupement d appartenance en terme d effectifs. Puis, dans un troisième temps : - un graphique unique met en perspective la sinistralité 2012 de chacun des regroupements ; - et un tableau illustre la composition de chacun d eux, quant au nombre de codes risque qu il regroupe, d accidents du travail et de qu il représente, mais aussi quant à l éventuelle homogénéité en terme de sinistralité des codes risque composant le regroupement. Enfin, la dernière partie du document est consacrée aux fiches de sinistralité proprement dites pour chacun des regroupements du CTN. Ces fiches sont également accessibles sous format Excel en pièce jointe du présent PDF (en cliquant sur l icône «trombone» ou par le menu «pièces jointes»), tout comme la liste des regroupements et des codes risque qui les constituent, complétée par la proportion d effectifs que les codes risque représentent au sein de leur regroupement d appartenance. 1 Ces statistiques sont aussi appelées "statistiques technologiques" dans d autres brochures ou publications antérieures CTN D Regroupements.doc

3 CNAMTS / DRP Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D D Page 3 / Précisions sur les données présentes dans les fiches de sinistralité Les résultats ne comprennent pas les sinistres des catégories suivantes : bureaux, sièges sociaux et autres catégories professionnelles particulières. Dénombrement des sinistres Il est rappelé que, comme pour les fiches de sinistralité publiées code risque par code risque, les seuls accidents du travail dont il est ici tenu compte, désignés par le terme "accidents en premier règlement" 2, sont les accidents ayant entraîné l imputation au compte employeur (ou au compte spécial) d un 1 er règlement : - d indemnité journalière, correspondant à un arrêt de travail d au moins 24 heures, en sus du jour au cours duquel le sinistre est survenu, - d indemnité en capital ou d un capital rente, correspondant à la réparation d une incapacité permanente (I.P.), - ou d un capital décès, consécutif à un sinistre mortel. Un sinistre AT-MP est donc comptabilisé au sein de la rubrique «sinistre avec 1 er règlement» uniquement l année correspondant à ce 1 er règlement. Par le terme "nouvelles incapacités permanentes (I.P.)" 3, on entend un sinistre ayant entraîné la reconnaissance et l indemnisation d'une incapacité permanente. Celles-ci, tout comme les décès et les d incapacités temporaires font l objet de dénombrements complémentaires : - les incapacités permanentes consécutives aux sinistres AT-MP sont recensées au sein de la rubrique «nouvelles incapacités permanentes» l année du règlement de l indemnité en capital (pour les taux d I.P. inférieurs à ) ou l année du règlement d un capital rente (pour les taux d I.P. supérieurs ou égaux à ) ; - les décès consécutifs aux sinistres AT-MP sont comptabilisés au sein de la rubrique «décès» l année du règlement du capital décès. Les cas pris en compte sont uniquement ceux pour lesquels le décès est intervenu avant consolidation, c est-à-dire avant fixation d un taux d incapacité permanente et liquidation d une rente ; les décès survenant après consolidation n'apparaissant pas. - les d incapacités temporaires consécutives aux sinistres AT-MP sont dénombrées au sein de la rubrique «d I.T.», quelle que soit l année de 1 er règlement du sinistre, sachant que les jours d indemnités journalières sont comptabilisées en cohérence avec les règles de réparation, c'està-dire en jours calendaires à partir du lendemain de l accident. Dénombrement des effectifs L effectif salarié est déterminé en conformité avec l arrêté du 17 octobre 1995, dans le but de statuer sur le mode de tarification des entreprises. Cet effectif est égal à la moyenne du nombre de présents à la date du dernier jour de chaque trimestre de l année considérée. Les à temps complet présents à la fin de chaque trimestre sont comptés pour 1, ceux travaillant à temps partiel sont comptés au prorata du rapport entre la durée inscrite dans leur contrat de travail et la durée légale de travail au cours du trimestre civil considéré ou, si elle est inférieure à la durée légale, la durée normale de travail accomplie dans l établissement au cours dudit trimestre. 2 Les «sinistres avec 1 er règlement» sont aussi appelés «sinistres avec arrêt» dans d autres brochures. 3 Les «nouvelles incapacités permanentes» sont aussi appelées «accidents avec I.P» dans d autres brochures CTN D Regroupements.doc

4 CNAMTS / DRP Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D D Page 4 / Pour les en intérim, le mode de calcul diffère par le fait que l effectif est égal à la moyenne du nombre de présents à la date du dernier jour de chaque mois de l année considérée, et non plus du trimestre. Contenu des fiches et indicateurs La première fiche (fiche AT) fournit les dénombrements des accidents du travail pour l année considérée. On y trouve en première partie, les indications suivantes : de d'accidents du travail en 1 er règlement de nouvelles incapacités permanentes de décès de par I.T. : nombre d accidents avec 1 er règlement pour Taux de fréquence : nombre d accidents en 1 er règlement par million d'heures de travail Taux de gravité : de par incapacité temporaire de travail (I.T.) pour heures de travail Indice de gravité : Somme des taux d I.P. par million d'heures de travail de sections d établissement Puis, la répartition des accidents en 1 er règlement, des nouvelles incapacités permanentes (I.P.), des décès et des par incapacité temporaire (I.T.) est donnée suivant : le sexe, l'âge, la nationalité et la qualification professionnelle de la victime, ainsi que le lieu de l'accident, la nature des lésions, le siège des lésions et l'élément matériel à l origine de l accident. La deuxième fiche (fiche de synthèse) illustre les informations figurant dans la première fiche et y ajoute des éléments de contexte tels que : - une vue des sinistres du regroupement considérés au regard des trois risques que sont les accidents du travail, les accidents de trajet et les maladies professionnelles, - une mise en perspective historique (sur 5 ans) de l évolution des accidents du travail du regroupement et de leur indice de fréquence (IF), - des informations sur la répartition des accidents du travail suivant la taille de l établissement, - ainsi qu un éclairage géographique sur les départements dans lesquels les activités couvertes par ce regroupement (en nombre de sections d établissement) sont les plus présentes CTN D Regroupements.doc

5 CNAMTS / DRP Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D D Page 5 / Remarques sur les nomenclatures concernant la nature et le siège des lésions La nature et le siège des lésions sont codés selon une nouvelle nomenclature pour les sinistres survenus à partir du 1 er janvier Or les sinistres en premier règlement (ayant donné lieu à une IP, à un capital décès ou à des jours d arrêt) imputés en 2012, peuvent être survenus avant Aussi, que ce soit pour la nature des lésions ou pour le siège des lésions, deux nomenclatures coexistent. Celle présentée dans les fiches de sinistralité 2012 tente de rendre au mieux compte de ces deux états simultanés. Mais, parce qu il a semblé intéressant de garder un certain niveau de détail, quelques catégories ne concernent que les sinistres survenus à partir de 2012 ; c est le cas notamment : - des fractures ouvertes, les fractures survenues avant 2012 étant classées parmi les «fractures fermées et fractures sans précision», - des chocs qui sont identifiés en tant que tels uniquement pour les sinistres survenus à partir du 1 er janvier D autres catégories, en revanche, ne concernent que les sinistres survenus avant Elles sont indiquées dans la fiche. Il s agit : - des accidents du travail ayant entraîné des douleurs lors de l effort ou des lumbagos, qui n apparaissent plus en tant que tels dans la nouvelle nomenclature, mais qui, dès lors qu ils sont survenus à partir du 1 er janvier 2012, sont répartis dans les autres catégories, - et les déchirures musculaires ou tendineuses. Il convient donc d être très prudent dans l interprétation des volumes concernant la nature et le siège des lésions CTN D Regroupements.doc

6 Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D CNAMTS / DRP D Page 6 / Schématisation des regroupements Industries (productions, ), Commerces hors grandes surfaces (gros ou détails) Commerces en grandes surfaces Services D02 - Supermarchés, hypermarchés D01 - Restauration et hôtellerie D03 - Filière céréalière D04 - Filière viande, volaille, poisson D06 - D05 - Autres commerces et entrepôts frigorifiques Précisions sur certains regroupements : D03 - Filière céréalière Boulangerie, Pâtisserie, Transformation de céréales, Commerces de gros et d'aliments pour le bétail D04 - Filière viande, volaille, poisson Abattage, Découpe, Transformation, Commerces de détail D05 - Autres commerces et entrepôts frigorifiques Commerces de gros et Commerces de détail autres que de viandes, volailles, poissons, produits à base de céréales et autres que grandes surfaces. Intermédiaires de commerce. Entrepôts frigorifiques. D06 - Autres que viandes, volailles, poissons, céréales : Fabrication, Transformation de fruits et légumes, de produits laitiers, de confiseries, de boissons CTN D Regroupements.doc

7 CNAMTS / DRP Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D D Page 7 / Liste des regroupements du CTN et codes risque les constituant code du regroupement CTN D Services, commerces et industries de l alimentation Libellé du regroupement de codes risque Code risque D01 - Restauration et hôtellerie Libellé du code risque % dans le regroup. D01 Restauration et hôtellerie 551CB Hôtels sans restaurant et foyers 6,2% D01 Restauration et hôtellerie 552EC Installations d'hébergement à équipements légers ou développés D01 Restauration et hôtellerie 553AB Restaurants, café-tabac et hôtels avec restaurant 62,3% D01 Restauration et hôtellerie 553BC Restauration type rapide y compris wagons-lits et wagonsrestaurants 6,3% 14,8% D01 Restauration et hôtellerie 555AA Restauration collective 10,3% code du regroupement Libellé du regroupement de codes risque Code risque D02 - Supermarchés, hypermarchés Libellé du code risque % dans le regroup. D02 Supermarchés, hypermarchés 521DA Supermarchés (commerce de détail non spécialisé à prédominance alimentaire dont la surface de vente est inférieure à m 2 ) 44,8% D02 Supermarchés, hypermarchés 521FA Hypermarchés (commerce de détail non spécialisé à prédominance alimentaire dont la surface de vente est supérieure à m 2 ) 55,2% code du regroupement Libellé du regroupement de codes risque Code risque Libellé du code risque % dans le regroup. D03 - Filière céréalière D03 Filière céréalière 157AB D03 Filière céréalière 158AB D03 Filière céréalière 158CD Malterie, meunerie, fabrication de pâtes alimentaires et semoule Fabrication industrielle de produits de boulangerie, pâtisserie et pizza Commerce de détail (avec ou sans fabrication) de pain, pâtisserie, confiserie et chocolats 10,6% 19,4% 65,2% D03 Filière céréalière 512AA Commerce de gros de céréales et d'aliments pour le bétail 4,8% code du regroupement Libellé du regroupement de codes risque Code risque D04 - Filière viande, volaille, poisson Libellé du code risque % dans le regroup. D04 D04 D04 Filière viande, volaille, poisson Filière viande, volaille, poisson Filière viande, volaille, poisson 151AD Abattage du bétail, découpe et commerce de gros de viandes de boucherie 16,8% 151CA Production de viandes de volailles 10,2% 151EB Préparation industrielle de produits à base de viande (y compris boyauderie) 22,9% CTN D Regroupements.doc

8 CNAMTS / DRP Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D D Page 8 / code du regroupement D04 D04 Libellé du regroupement de codes risque Filière viande, volaille, poisson Filière viande, volaille, poisson Code risque Libellé du code risque % dans le regroup. 152ZA Industrie du poisson 5, 522CB Commerce de détail de viandes, poissons, charcuterie artisanale y compris traiteurs, organisateurs de réception 44,6% code du regroupement D05 D05 D05 D05 D05 D05 D05 Libellé du regroupement de codes risque Code risque Libellé du code risque D05 - Autres commerces et entrepôts frigorifiques Autres commerces et entrepôts frigorifiques Autres commerces et entrepôts frigorifiques Autres commerces et entrepôts frigorifiques Autres commerces et entrepôts frigorifiques Autres commerces et entrepôts frigorifiques Autres commerces et entrepôts frigorifiques Autres commerces et entrepôts frigorifiques 511NB 512AB Intermédiaires de commerce en produits agricoles et alimentaires et vente par correspondance sans manutention, ni livraison, ni stockage, ni conditionnement Commerce de gros de fruits et légumes, de poissons et d'animaux vivants % dans le regroup. 9,8% 10,2% 513JC Commerce de gros de boissons 8,4% 513TB 521BC 526HA Commerce de gros de café, thé, épices, produits à base de viandes, volailles, produits laitiers, produits surgelés, confiserie et centrales d'achats alimentaires Commerce de détail de produits laitiers, de produits surgelés, de fruits et légumes, de boissons et d'alimentation générale Vente par automate quel que soit le produit vendu : installation, approvisionnement, entretien, encaissement 28,6% 34, 2,9% 631DA Entreposage frigorifique 5,7% code du regroupement D06 D06 D06 D06 D06 D06 D06 D06 D06 D06 Libellé du regroupement de codes risque Code risque Libellé du code risque D06 - % dans le regroup. 011AA Cultures et élevage dans les départements d'outre-mer 6,3% 153EC Transformation et conservation de légumes et de fruits 9,9% 155CB Fabrication de produits laitiers, de glaces et de sorbets 27,7% 157CA Fabrication d'aliments pour animaux de compagnie 3,8% 158HC Fabrication de sucre associée ou non à la culture de canne à sucre 2,1% 158KB Fabrication de confiture, de confiserie et chocolaterie 13,6% 158PB Fabrication et transformation de café et épices 3,6% 158TA Fabrication d'aliments adaptés à l'enfant et diététiques 3,2% 158VA Industries alimentaires non classées ailleurs 8,7% 159SB Fabrication de boissons sauf produits laitiers 21,2% CTN D Regroupements.doc

9 % évolution de l'if AT entre 2012 et 2011 CNAMTS / DRP Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D D Page 9 / Éléments statistiques quant à la composition des regroupements Graphique : comparaison des regroupements de codes risque du CTN D selon leur indice de fréquence et leur évolution entre 2011 et % -2% Restauration et hôtellerie -3% -4% - -6% Filière céréalière CTN D Autres commerces et entrepôts frigorifiques Supermarchés, hypermarchés -7% -8% -9% Autres productions et Filière viande, volaille, poisson - indice de fréquence (IF) moyen AT 2012 Dans le graphique ci-dessus, chaque regroupement de codes risque est repéré par une bulle : l abscisse exprimant l'indice de fréquence de l année 2012, l ordonnée exprimant l'évolution entre 2011 et 2012 de l'indice de fréquence, et la surface de la bulle rendant compte du nombre de de l année 2012 (à l exception de la bulle représentant l ensemble du CTN) CTN D Regroupements.doc

10 Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D D Page 10 / CNAMTS / DRP Tableau 1 : nombres de et d accidents du travail selon les différents regroupements de codes risque du CTN D Salariés 2012 Libellés regroupements Poids AT 2012 Poids en AT IF 2012 Restauration et hôtellerie ,6% ,7% 43,6 Supermarchés, hypermarchés ,4% , 58,6 Filière céréalière Filière viande, volaille, poisson Autres commerces et entrepôts frigorifiques ,1% ,8% 37, , ,9% 64, ,8% ,4% 46, ,1% ,3% 42, , , 48,3 TOTAL CTN D Tableau 2 : dispersion des indices de fréquence dans chaque regroupement de codes risque du CTN D pour l année 2012 Libellés regroupements Salariés 2012 IF moyen AT ,6 28,7 et 65,3 36,9 et 55, ,6 56,7 et 61, ,2 26,5 et 69,9 29,2 et 57, ,0 46,4 et 91,4 70,1 et 79, ,7 8,3 et 102,7 32,8 et ,0 27,3 et 62,4 30,3 et 48, ,3 8,3 et 102,7 33,2 et 61,1 Restauration et hôtellerie Supermarchés, hypermarchés Filière céréalière Filière viande, volaille, poisson Autres commerces et entrepôts frigorifiques TOTAL CTN D (1) (2) Les codes du La moitié des codes regroupement du regroupement ont un IF AT 2012 ont un IF AT 2012 compris entre : (1) compris entre : (2) de codes risque Sont ici indiqués l IF minimum et l IF maximum parmi les IF des codes risque qui composent le regroupement. er ème Sont ici indiquées les valeurs des 1 et 3 quartiles des IF des codes risque de chaque regroupement, sous réserve que le nombre de codes risque du regroupement soit au moins égal à 4. er Le 1 quartile correspond à la valeur de l IF tel que des codes risque du regroupement ont un IF situé au-dessous ème de cette valeur (et donc 7 au-dessus) ; le 3 quartile correspond à la valeur de l IF telle que 7 des codes risque du regroupement ont un IF inférieur à cette valeur (et donc un IF supérieur) CTN D Regroupements.doc

11 CNAMTS / DRP Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D D Page 11 / FICHES DE SINISTRALITE 2012 pour chacun des regroupements Fiche détaillée sur les accidents du travail : informations sur les victimes, les causes et conséquences des sinistres. Fiche de synthèse, mise en perspective et reprise d historique : pour les accidents du travail, les accidents de trajet et les maladies professionnelles CTN D Regroupements.doc

12 Regroupement : D01 ACCIDENTS DE TRAVAIL ANNEE 2012 Restauration et hôtellerie Page 12 sur 23 de : : 43,6 d'accidents de travail en premier règlement : Taux de fréquence : 27,9 de nouvelles incapacités permanentes : Taux de gravité : 1,4 de décès : 15 Indice de gravité : 11,2 de : de sections d'établissement : de de de de REPARTITION SUIVANT L'AGE DE LA VICTIME REPARTITION SUIVANT LE SIEGE DES LESIONS 1 Non précisé Tête et cou, y compris yeux Moins de 20 ans Dos, rachis, moelle épinière de 20 à 24 ans Torse et organes de 25 à 29 ans Membres supérieurs, hors doigts et mains de 30 à 34 ans Doigts et mains de 35 à 39 ans Membres inférieurs de 40 à 49 ans Multiples endroits du corps affectés de 50 à 59 ans Localisation inconnue ou non classée de 60 à 64 ans ans et plus REPARTITION SUIVANT LE SEXE DE LA VICTIME REPARTITION SUIVANT LE LIEU DE L'ACCIDENT 1 masculin Non précisé féminin Déplacement pendant travail Lieu de travail habituel REPARTITION SUIVANT LA QUALIFICATION PROFESSIONNELLE 5 Domicile du travailleur Non précisé Cadres,tech.., a.m REPARTITION SUIVANT L'ELEMENT MATERIEL 3 Employés Accidents de plain-pied Apprentis Chutes avec dénivellation Elèves Objets en cours de manip Ouvriers non qualifiés Objets en cours de transport Ouvriers qualifiés Objets en mvt accidentel Divers Appareils,levage,manutention Apparaux,levage,amarrage REPARTITION SUIVANT LA NATURE DES LESIONS 8 Véhicules(sauf char.manut ) Commotions et traumatismes internes ** Machines fournissant énergie Douleur effort, lumbago * Organes de transmission Déchirure musculaire ou tendineuse * Machines à broyer Chocs physiques, chocs sans précision Machines à malaxer Chocs consécutifs à agressions et menaces Machines à cribler,tamiser Plaies ouvertes Presses mécaniques et pilons Blessures superficielles Machines à presser,mouler Plaies, bless. superf. sans précision *** Machines à cylindres Fractures fermées, fractures sans précision Machines à couper(sauf scies) Fractures ouvertes Scies Luxations, entorses et foulures Machines à percer métaux Amputations Machines à percer le bois Brûlures, gelures, effets lumière et radiations Machines à meuler,poncer Effets du bruit, des vibrations, de la pression Machines et matériel à souder Empoisonnements et infections Machines à riveter,coudre Noyade et asphyxie Machines à remplir,emballer Blessures multiples Machines à effilocher,battre Nature inconnue ou non classée Machines de filature,tissage Matériels/engins terrassement * pour les sinistres survenus avant Machines autres que 11 à ** dont contusions (pour les sinistres survenus avant 2012) 29 Machines non précisées *** dont présence corps étranger, piqûres (pour les sinistres survenus avant 2012) 30 Outils mécan. tenus à la main Outils individuels à main Appareils à pression Appareils avec produits chauds Appareils et installations frigo Appareils avec prod. caustiques Vapeurs,gaz,poussières Matières combustibles,flamme Matières explosives Electricité Rayonnements ionisants ou non Divers,incendies,rixes Déclarations non classées

13 Regroupement : D01 SYNTHESE ANNEE 2012 Restauration et hôtellerie Page 13 sur 23 nombre évolution 2012/2011 Accidents de travail ,8% 43,6-2,3% Accidents de trajet ,8% Maladies professionnelles ,9% de , Répartition des accidents de travail par âge Evolution du nombre et de la fréquence des accidents de travail , ,50 45, , , , , ,50 Répartition des AT suivant le siège des lésions Non Moins de de 20 à précisé 20 ans 24 ans de 25 à 29 ans de 30 à 34 ans de 35 à 39 ans de 40 à 49 ans de 50 à 59 ans de 60 à 65 ans et 64 ans plus Tête et cou, y compris yeux Membres supérieurs, 14% hors doigts et mains à à + de Répartition des AT suivant l'élément matériel 22% 24% Accidents de plain-pied Objets en cours de manip. Outils individuels à main Chutes avec dénivellation Objets en cours de transport Autre Répartition suivant l'élément matériel (ordre décroissant) nbre % Evo./nb 2011 Accidents de plain-pied % Objets en cours de manip % - Outils individuels à main % Chutes avec dénivellation Objets en cours de transport % Autre % -3% Répartition des AT selon la nature de lésion (ordre décroissant) nbre % Commotions et traumatismes internes ** % Plaies ouvertes % Luxations, entorses et foulures % Chocs physiques, chocs sans précision % Nature inconnue ou non classée % Autre % Accidents de travail d'acc. de travail : de de nouvelles IP : de décès : de : : 45,5 44,8 43,7 44,6 43,6 Torse et organes 3% Dos, rachis, moelle épinière 14% Doigts et mains 32% Membres inférieurs 24% Multiples endroits du corps affectés Inconnue ou non précisée 4% Répartition des accidents de travail par sexe 5 masculin féminin part représentative de à 19 Dos Répartitions du nombre de selon la nature du risque 18% 14% 68% Répartition des accidents de travail et des effectifs par taille d'établissement (en 2012) part des accidents de travail part des IF 20 à à 99 taille de l'établissement 100 à 199 Répartition des sections d'établissement de cette catégorie par département + Localisation multiples + de 200 AT TR MP Accidents de trajet d' Acc. de trajet : de nouvelles IP : de décès : de : Maladies professionnelles de MP : de nouvelles IP : de décès : de : de 1% des SE de 1 à 2% des SE de 2 à 3% des SE de 3 à 4% des SE + de 4% des SE

14 Regroupement : D02 ACCIDENTS DE TRAVAIL ANNEE 2012 Supermarchés, hypermarchés Page 14 sur 23 de : : 58,6 d'accidents de travail en premier règlement : Taux de fréquence : 37,6 de nouvelles incapacités permanentes : Taux de gravité : 2,2 de décès : 6 Indice de gravité : 16,8 de : de sections d'établissement : de de de de REPARTITION SUIVANT L'AGE DE LA VICTIME REPARTITION SUIVANT LE SIEGE DES LESIONS 1 Non précisé Tête et cou, y compris yeux Moins de 20 ans Dos, rachis, moelle épinière de 20 à 24 ans Torse et organes de 25 à 29 ans Membres supérieurs, hors doigts et mains de 30 à 34 ans Doigts et mains de 35 à 39 ans Membres inférieurs de 40 à 49 ans Multiples endroits du corps affectés de 50 à 59 ans Localisation inconnue ou non classée de 60 à 64 ans ans et plus REPARTITION SUIVANT LE SEXE DE LA VICTIME REPARTITION SUIVANT LE LIEU DE L'ACCIDENT 1 masculin Non précisé féminin Déplacement pendant travail Lieu de travail habituel REPARTITION SUIVANT LA QUALIFICATION PROFESSIONNELLE 5 Domicile du travailleur Non précisé Cadres,tech.., a.m REPARTITION SUIVANT L'ELEMENT MATERIEL 3 Employés Accidents de plain-pied Apprentis Chutes avec dénivellation Elèves Objets en cours de manip Ouvriers non qualifiés Objets en cours de transport Ouvriers qualifiés Objets en mvt accidentel Divers Appareils,levage,manutention Apparaux,levage,amarrage REPARTITION SUIVANT LA NATURE DES LESIONS 8 Véhicules(sauf char.manut ) Commotions et traumatismes internes ** Machines fournissant énergie Douleur effort, lumbago * Organes de transmission Déchirure musculaire ou tendineuse * Machines à broyer Chocs physiques, chocs sans précision Machines à malaxer Chocs consécutifs à agressions et menaces Machines à cribler,tamiser Plaies ouvertes Presses mécaniques et pilons Blessures superficielles Machines à presser,mouler Plaies, bless. superf. sans précision *** Machines à cylindres Fractures fermées, fractures sans précision Machines à couper(sauf scies) Fractures ouvertes Scies Luxations, entorses et foulures Machines à percer métaux Amputations Machines à percer le bois Brûlures, gelures, effets lumière et radiations Machines à meuler,poncer Effets du bruit, des vibrations, de la pression Machines et matériel à souder Empoisonnements et infections Machines à riveter,coudre Noyade et asphyxie Machines à remplir,emballer Blessures multiples Machines à effilocher,battre Nature inconnue ou non classée Machines de filature,tissage Matériels/engins terrassement * pour les sinistres survenus avant Machines autres que 11 à ** dont contusions (pour les sinistres survenus avant 2012) 29 Machines non précisées *** dont présence corps étranger, piqûres (pour les sinistres survenus avant 2012) 30 Outils mécan. tenus à la main Outils individuels à main Appareils à pression Appareils avec produits chauds Appareils et installations frigo Appareils avec prod. caustiques Vapeurs,gaz,poussières Matières combustibles,flamme Matières explosives Electricité Rayonnements ionisants ou non Divers,incendies,rixes Déclarations non classées

15 Regroupement : D02 SYNTHESE ANNEE 2012 Supermarchés, hypermarchés Page 15 sur 23 nombre évolution 2012/2011 Accidents de travail , 58,6-2,6% Accidents de trajet ,3% Maladies professionnelles ,4% de ,1% Répartition des accidents de travail par âge Evolution du nombre et de la fréquence des accidents de travail , , ,00 61, , , , , ,00 Répartition des AT suivant le siège des lésions Non Moins de de 20 à précisé 20 ans 24 ans de 25 à 29 ans de 30 à 34 ans de 35 à 39 ans de 40 à 49 ans de 50 à 59 ans de 60 à 65 ans et 64 ans plus Tête et cou, y compris yeux Membres supérieurs, 14% hors doigts et mains à à + de Répartition des AT suivant l'élément matériel 23% Objets en cours de manip. 28% Accidents de plain-pied Outils individuels à main 8% 8% Objets en cours de transport Appareils,levage,manutention 8% Autre Torse et organes 4% Dos, rachis, moelle épinière 22% Doigts et mains 24% Membres inférieurs 22% Multiples endroits du corps affectés 4% Inconnue ou non précisée 4% Répartition des accidents de travail par sexe Dos + Localisation multiples Répartitions du nombre de selon la nature du risque Répartition suivant l'élément matériel (ordre décroissant) nbre % Evo./nb 2011 Objets en cours de manip % -8% Accidents de plain-pied Outils individuels à main % Objets en cours de transport % -3% Appareils,levage,manutention % -6% Autre % Répartition des AT selon la nature de lésion (ordre décroissant) nbre % Commotions et traumatismes internes ** Chocs physiques, chocs sans précision Plaies ouvertes % Luxations, entorses et foulures % Nature inconnue ou non classée Autre % Accidents de travail d'acc. de travail : de de nouvelles IP : de décès : de : : 62,7 59,3 60,0 60,2 58,6 Accidents de trajet d' Acc. de trajet : de nouvelles IP : de décès : de : Maladies professionnelles de MP : de nouvelles IP : de décès : de : % part représentative % - de 10 masculin féminin 10 à 19 27% 9% 20 à à 99 taille de l'établissement 100 à % Répartition des accidents de travail et des effectifs par taille d'établissement (en 2012) part des accidents de travail part des IF Répartition des sections d'établissement de cette catégorie par département + de de 1% des SE de 1 à 2% des SE de 2 à 3% des SE de 3 à 4% des SE + de 4% des SE AT TR MP

16 Regroupement : D03 ACCIDENTS DE TRAVAIL ANNEE 2012 Filière céréalière Page 16 sur 23 de : : 37,2 d'accidents de travail en premier règlement : Taux de fréquence : 22,7 de nouvelles incapacités permanentes : 481 Taux de gravité : 1,3 de décès : 10 Indice de gravité : 14,2 de : de sections d'établissement : de de de de REPARTITION SUIVANT L'AGE DE LA VICTIME REPARTITION SUIVANT LE SIEGE DES LESIONS 1 Non précisé Tête et cou, y compris yeux Moins de 20 ans Dos, rachis, moelle épinière de 20 à 24 ans Torse et organes de 25 à 29 ans Membres supérieurs, hors doigts et mains de 30 à 34 ans Doigts et mains de 35 à 39 ans Membres inférieurs de 40 à 49 ans Multiples endroits du corps affectés de 50 à 59 ans Localisation inconnue ou non classée de 60 à 64 ans ans et plus REPARTITION SUIVANT LE SEXE DE LA VICTIME REPARTITION SUIVANT LE LIEU DE L'ACCIDENT 1 masculin Non précisé féminin Déplacement pendant travail Lieu de travail habituel REPARTITION SUIVANT LA QUALIFICATION PROFESSIONNELLE 5 Domicile du travailleur Non précisé Cadres,tech.., a.m REPARTITION SUIVANT L'ELEMENT MATERIEL 3 Employés Accidents de plain-pied Apprentis Chutes avec dénivellation Elèves Objets en cours de manip Ouvriers non qualifiés Objets en cours de transport Ouvriers qualifiés Objets en mvt accidentel Divers Appareils,levage,manutention Apparaux,levage,amarrage REPARTITION SUIVANT LA NATURE DES LESIONS 8 Véhicules(sauf char.manut ) Commotions et traumatismes internes ** Machines fournissant énergie Douleur effort, lumbago * Organes de transmission Déchirure musculaire ou tendineuse * Machines à broyer Chocs physiques, chocs sans précision Machines à malaxer Chocs consécutifs à agressions et menaces Machines à cribler,tamiser Plaies ouvertes Presses mécaniques et pilons Blessures superficielles Machines à presser,mouler Plaies, bless. superf. sans précision *** Machines à cylindres Fractures fermées, fractures sans précision Machines à couper(sauf scies) Fractures ouvertes Scies Luxations, entorses et foulures Machines à percer métaux Amputations Machines à percer le bois Brûlures, gelures, effets lumière et radiations Machines à meuler,poncer Effets du bruit, des vibrations, de la pression Machines et matériel à souder Empoisonnements et infections Machines à riveter,coudre Noyade et asphyxie Machines à remplir,emballer Blessures multiples Machines à effilocher,battre Nature inconnue ou non classée Machines de filature,tissage Matériels/engins terrassement * pour les sinistres survenus avant Machines autres que 11 à ** dont contusions (pour les sinistres survenus avant 2012) 29 Machines non précisées *** dont présence corps étranger, piqûres (pour les sinistres survenus avant 2012) 30 Outils mécan. tenus à la main Outils individuels à main Appareils à pression Appareils avec produits chauds Appareils et installations frigo Appareils avec prod. caustiques Vapeurs,gaz,poussières Matières combustibles,flamme Matières explosives Electricité Rayonnements ionisants ou non Divers,incendies,rixes Déclarations non classées

17 Regroupement : D03 SYNTHESE ANNEE 2012 Filière céréalière Page 17 sur 23 nombre évolution 2012/2011 Accidents de travail ,9% 37,2-3, Accidents de trajet ,4% Maladies professionnelles 882-5, de ,9% Répartition des accidents de travail par âge Evolution du nombre et de la fréquence des accidents de travail , , , , , , ,00 Répartition des AT suivant le siège des lésions Non Moins de de 20 à précisé 20 ans 24 ans de 25 à 29 ans de 30 à 34 ans de 35 à 39 ans de 40 à 49 ans de 50 à 59 ans de 60 à 65 ans et 64 ans plus Tête et cou, y compris yeux 6% Membres supérieurs, 14% hors doigts et mains à à + de Répartition des AT suivant l'élément matériel 26% 6% 11% 28% Accidents de plain-pied Objets en cours de manip. Chutes avec dénivellation Outils individuels à main Objets en cours de transport Autre Répartition suivant l'élément matériel (ordre décroissant) nbre % Evo./nb 2011 Accidents de plain-pied % - Objets en cours de manip % Chutes avec dénivellation % 2% Outils individuels à main 496 6% Objets en cours de transport 476-8% Autre % -4% Répartition des AT selon la nature de lésion (ordre décroissant) nbre % Commotions et traumatismes internes ** % Luxations, entorses et foulures % Chocs physiques, chocs sans précision % Plaies ouvertes % Nature inconnue ou non classée 843 Autre % Accidents de travail d'acc. de travail : de de nouvelles IP : de décès : de : : 40,7 38,5 37,7 38,3 37,2 Torse et organes 4% Dos, rachis, moelle épinière 16% Doigts et mains 28% Membres inférieurs 23% Multiples endroits du corps affectés Inconnue ou non précisée 4% Répartition des accidents de travail par sexe 4 masculin féminin part représentative de à 19 Dos Répartitions du nombre de selon la nature du risque 24% 13% 20 à à 99 taille de l'établissement 100 à % Répartition des accidents de travail et des effectifs par taille d'établissement (en 2012) part des accidents de travail part des IF Répartition des sections d'établissement de cette catégorie par département + Localisation multiples + de 200 AT TR MP Accidents de trajet d' Acc. de trajet : de nouvelles IP : de décès : de : Maladies professionnelles de MP : de nouvelles IP : de décès : de : de 1% des SE de 1 à 2% des SE de 2 à 3% des SE de 3 à 4% des SE + de 4% des SE

18 Regroupement : D04 ACCIDENTS DE TRAVAIL ANNEE 2012 Filière viande, volaille, poisson Page 18 sur 23 de : : 64,0 d'accidents de travail en premier règlement : Taux de fréquence : 42,0 de nouvelles incapacités permanentes : 742 Taux de gravité : 2,2 de décès : 7 Indice de gravité : 21,9 de : de sections d'établissement : de de de de REPARTITION SUIVANT L'AGE DE LA VICTIME REPARTITION SUIVANT LE SIEGE DES LESIONS 1 Non précisé Tête et cou, y compris yeux Moins de 20 ans Dos, rachis, moelle épinière de 20 à 24 ans Torse et organes de 25 à 29 ans Membres supérieurs, hors doigts et mains de 30 à 34 ans Doigts et mains de 35 à 39 ans Membres inférieurs de 40 à 49 ans Multiples endroits du corps affectés de 50 à 59 ans Localisation inconnue ou non classée de 60 à 64 ans ans et plus REPARTITION SUIVANT LE SEXE DE LA VICTIME REPARTITION SUIVANT LE LIEU DE L'ACCIDENT 1 masculin Non précisé féminin Déplacement pendant travail Lieu de travail habituel REPARTITION SUIVANT LA QUALIFICATION PROFESSIONNELLE 5 Domicile du travailleur Non précisé Cadres,tech.., a.m REPARTITION SUIVANT L'ELEMENT MATERIEL 3 Employés Accidents de plain-pied Apprentis Chutes avec dénivellation Elèves Objets en cours de manip Ouvriers non qualifiés Objets en cours de transport Ouvriers qualifiés Objets en mvt accidentel Divers Appareils,levage,manutention Apparaux,levage,amarrage REPARTITION SUIVANT LA NATURE DES LESIONS 8 Véhicules(sauf char.manut ) Commotions et traumatismes internes ** Machines fournissant énergie Douleur effort, lumbago * Organes de transmission Déchirure musculaire ou tendineuse * Machines à broyer Chocs physiques, chocs sans précision Machines à malaxer Chocs consécutifs à agressions et menaces Machines à cribler,tamiser Plaies ouvertes Presses mécaniques et pilons Blessures superficielles Machines à presser,mouler Plaies, bless. superf. sans précision *** Machines à cylindres Fractures fermées, fractures sans précision Machines à couper(sauf scies) Fractures ouvertes Scies Luxations, entorses et foulures Machines à percer métaux Amputations Machines à percer le bois Brûlures, gelures, effets lumière et radiations Machines à meuler,poncer Effets du bruit, des vibrations, de la pression Machines et matériel à souder Empoisonnements et infections Machines à riveter,coudre Noyade et asphyxie Machines à remplir,emballer Blessures multiples Machines à effilocher,battre Nature inconnue ou non classée Machines de filature,tissage Matériels/engins terrassement * pour les sinistres survenus avant Machines autres que 11 à ** dont contusions (pour les sinistres survenus avant 2012) 29 Machines non précisées *** dont présence corps étranger, piqûres (pour les sinistres survenus avant 2012) 30 Outils mécan. tenus à la main Outils individuels à main Appareils à pression Appareils avec produits chauds Appareils et installations frigo Appareils avec prod. caustiques Vapeurs,gaz,poussières Matières combustibles,flamme Matières explosives Electricité Rayonnements ionisants ou non Divers,incendies,rixes Déclarations non classées

19 Regroupement : D04 SYNTHESE ANNEE 2012 Filière viande, volaille, poisson Page 19 sur 23 nombre évolution 2012/2011 Accidents de travail ,2% 64,0-6,7% Accidents de trajet , Maladies professionnelles ,6% de ,7% Répartition des accidents de travail par âge Evolution du nombre et de la fréquence des accidents de travail , , ,00 72, , , , ,00 62, , ,00 Répartition des AT suivant le siège des lésions Non Moins de de 20 à précisé 20 ans 24 ans de 25 à 29 ans de 30 à 34 ans de 35 à 39 ans de 40 à 49 ans de 50 à 59 ans de 60 à 65 ans et 64 ans plus Tête et cou, y compris yeux Membres supérieurs, 1 hors doigts et mains à à + de 6% Répartition des AT suivant l'élément matériel 21% 19% 28% 22% Objets en cours de manip. Accidents de plain-pied Outils individuels à main Objets en cours de transport Chutes avec dénivellation Autre Répartition suivant l'élément matériel (ordre décroissant) nbre % Evo./nb 2011 Objets en cours de manip % -11% Accidents de plain-pied % -6% Outils individuels à main % - Objets en cours de transport 797 6% -1% Chutes avec dénivellation Autre % -12% Répartition des AT selon la nature de lésion (ordre décroissant) nbre % Commotions et traumatismes internes ** Plaies ouvertes Chocs physiques, chocs sans précision % Luxations, entorses et foulures Nature inconnue ou non classée 977 7% Autre Accidents de travail d'acc. de travail : de de nouvelles IP : de décès : de : : 75,2 69,2 67,7 68,6 64,0 Torse et organes 4% Dos, rachis, moelle épinière 16% Doigts et mains 38% Membres inférieurs 17% Multiples endroits du corps affectés 3% Inconnue ou non précisée 2% Répartition des accidents de travail par sexe masculin féminin 7 part représentative de à 19 Dos Répartitions du nombre de selon la nature du risque 47% 20 à à 99 taille de l'établissement 6% 100 à % Répartition des accidents de travail et des effectifs par taille d'établissement (en 2012) part des accidents de travail part des IF Répartition des sections d'établissement de cette catégorie par département + Localisation multiples + de 200 AT TR MP Accidents de trajet d' Acc. de trajet : de nouvelles IP : de décès : de : Maladies professionnelles de MP : de nouvelles IP : de décès : de : de 1% des SE de 1 à 2% des SE de 2 à 3% des SE de 3 à 4% des SE + de 4% des SE

20 Regroupement : D05 ACCIDENTS DE TRAVAIL ANNEE 2012 Autres commerces et entrepôts frigorifiques Page 20 sur 23 de : : 46,7 d'accidents de travail en premier règlement : Taux de fréquence : 30,4 de nouvelles incapacités permanentes : 827 Taux de gravité : 1,8 de décès : 15 Indice de gravité : 17,0 de : de sections d'établissement : de de de de REPARTITION SUIVANT L'AGE DE LA VICTIME REPARTITION SUIVANT LE SIEGE DES LESIONS 1 Non précisé Tête et cou, y compris yeux Moins de 20 ans Dos, rachis, moelle épinière de 20 à 24 ans Torse et organes de 25 à 29 ans Membres supérieurs, hors doigts et mains de 30 à 34 ans Doigts et mains de 35 à 39 ans Membres inférieurs de 40 à 49 ans Multiples endroits du corps affectés de 50 à 59 ans Localisation inconnue ou non classée de 60 à 64 ans ans et plus REPARTITION SUIVANT LE SEXE DE LA VICTIME REPARTITION SUIVANT LE LIEU DE L'ACCIDENT 1 masculin Non précisé féminin Déplacement pendant travail Lieu de travail habituel REPARTITION SUIVANT LA QUALIFICATION PROFESSIONNELLE 5 Domicile du travailleur Non précisé Cadres,tech.., a.m REPARTITION SUIVANT L'ELEMENT MATERIEL 3 Employés Accidents de plain-pied Apprentis Chutes avec dénivellation Elèves Objets en cours de manip Ouvriers non qualifiés Objets en cours de transport Ouvriers qualifiés Objets en mvt accidentel Divers Appareils,levage,manutention Apparaux,levage,amarrage REPARTITION SUIVANT LA NATURE DES LESIONS 8 Véhicules(sauf char.manut ) Commotions et traumatismes internes ** Machines fournissant énergie Douleur effort, lumbago * Organes de transmission Déchirure musculaire ou tendineuse * Machines à broyer Chocs physiques, chocs sans précision Machines à malaxer Chocs consécutifs à agressions et menaces Machines à cribler,tamiser Plaies ouvertes Presses mécaniques et pilons Blessures superficielles Machines à presser,mouler Plaies, bless. superf. sans précision *** Machines à cylindres Fractures fermées, fractures sans précision Machines à couper(sauf scies) Fractures ouvertes Scies Luxations, entorses et foulures Machines à percer métaux Amputations Machines à percer le bois Brûlures, gelures, effets lumière et radiations Machines à meuler,poncer Effets du bruit, des vibrations, de la pression Machines et matériel à souder Empoisonnements et infections Machines à riveter,coudre Noyade et asphyxie Machines à remplir,emballer Blessures multiples Machines à effilocher,battre Nature inconnue ou non classée Machines de filature,tissage Matériels/engins terrassement * pour les sinistres survenus avant Machines autres que 11 à ** dont contusions (pour les sinistres survenus avant 2012) 29 Machines non précisées *** dont présence corps étranger, piqûres (pour les sinistres survenus avant 2012) 30 Outils mécan. tenus à la main Outils individuels à main Appareils à pression Appareils avec produits chauds Appareils et installations frigo Appareils avec prod. caustiques Vapeurs,gaz,poussières Matières combustibles,flamme Matières explosives Electricité Rayonnements ionisants ou non Divers,incendies,rixes Déclarations non classées

Risque AT 2012 : statistiques de sinistralité du CTN A par code risque. Industrie de la métallurgie. Etude 2013-253-CTN A novembre 2013

Risque AT 2012 : statistiques de sinistralité du CTN A par code risque. Industrie de la métallurgie. Etude 2013-253-CTN A novembre 2013 DIRECTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Risque AT 212 : statistiques de sinistralité du CTN A par code risque Industrie de la métallurgie [En cours de rédaction] Version pour validation technique : [Document

Plus en détail

Statistiques PACA Corse

Statistiques PACA Corse MP Maladies Professionnelles Santé & Sécurité au travail Accidents du Travail AT Accidents du Trajet TJ Risques professionnels PACA-Corse Edition août 2013 Santé & Sécurité au travail MP AT TJ Risques

Plus en détail

Aide Financière Simplifiée. Agro-alimentaire

Aide Financière Simplifiée. Agro-alimentaire Aide Financière Simplifiée Date limite de dépôt du dossier : 30 juin 2017 Conditions Générales d Attribution Page 2 Dossier à compléter Page 6 Annexe 1 Dossier de réservation Page 6 Annexe 2 Attestation

Plus en détail

«Commerces non alimentaires» : sinistralité des accidents du travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles entre 2009 et 2013

«Commerces non alimentaires» : sinistralité des accidents du travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles entre 2009 et 2013 DIRECTION DES RISQUES PROFESSIONNELS «Commerces non alimentaires» : sinistralité des accidents du travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles entre 2009 et 2013 Branche AT/MP du Régime

Plus en détail

Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012

Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012 Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012 Des tendances d évolution différenciées pour les femmes

Plus en détail

Comprendre. votre tarification. et bien naviguer sur votre compte! année 2014

Comprendre. votre tarification. et bien naviguer sur votre compte! année 2014 année 2014 Comprendre votre tarification AT/MP et bien naviguer sur votre compte! >> 1 comment est calculé votre taux de cotisation? Votre taux de cotisation AT/MP «Accidents du Travail et Maladies Professionnelles»

Plus en détail

Branche AT-MP du Régime Général de la Sécurité Sociale. Etude 2013-202 CTN C octobre 2013

Branche AT-MP du Régime Général de la Sécurité Sociale. Etude 2013-202 CTN C octobre 2013 DIRECTION DES RISQUES PROFESSIONNELS «Industries des transports, de l eau, du gaz, de l électricité, du livre et de la communication» : sinistralité des accidents du travail, des accidents de trajet et

Plus en détail

faits marquants et chiffres clés >> 2010

faits marquants et chiffres clés >> 2010 faits marquants et chiffres clés >> 2010 >> 1 Les comptes de l Assurance Maladie - Risques Professionnels Les recettes et les dépenses en 2010 L évolution des comptes Les cotisations des entreprises La

Plus en détail

Les risques professionnels : quels enjeux pour l entreprise de Services à la Personne?

Les risques professionnels : quels enjeux pour l entreprise de Services à la Personne? Les risques professionnels : quels enjeux pour l entreprise de Services à la Personne? Page 1 Risques professionnels et SAP? Préambule: les rôles et missions de la Carsat Sud-Est concernant les risques

Plus en détail

Dossier de presse 15 décembre 2014

Dossier de presse 15 décembre 2014 Santé au travail Accidents du travail et maladies professionnelles : les chiffres en Normandie en 2013 Dossier de presse 15 décembre 2014 Accidents du travail / maladies professionnelles (AT/MP) : la tendance

Plus en détail

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er trimestre 2013

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er trimestre 2013 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD juin 2014 Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er trimestre 2013 www.msa.fr Tableau

Plus en détail

INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE

INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE INDICATEUR 1 INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE Mesurer la fréquence des accidents de service survenus dans l année. Renseigner sur la sinistralité dans le domaine des accidents de service entrainant

Plus en détail

Portrait des lésions professionnelles chez les travailleurs de 55 ans et plus

Portrait des lésions professionnelles chez les travailleurs de 55 ans et plus Portrait des lésions professionnelles chez les travailleurs de 55 ans et plus 2002-2011 Le document Portrait des lésions professionnelles chez les travailleurs de 55 ans et plus 2002-2011 a été préparé

Plus en détail

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er trimestre 2014

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er trimestre 2014 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD octobre 2014 Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er trimestre 2014 www.msa.fr Tableau

Plus en détail

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er et 2è trimestres 2013

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er et 2è trimestres 2013 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD juillet 2014 Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er et 2è trimestres 2013 www.msa.fr

Plus en détail

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION Septembre 2013 ÉDITO Accident du travail : les indicateurs d absence s aggravent dans les conseils généraux et régionaux Depuis 2006, près de 130 00 agents (1) TOS* et personnels DDE** ont intégré les

Plus en détail

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO POINTS CLÉS SOMMAIRE. Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO POINTS CLÉS SOMMAIRE. Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011 ANALYSE Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011 Juillet 2012 ÉDITO Chez les sapeurs-pompiers, l accidentologie est très marquée par les évènements survenus

Plus en détail

Banque Nationale de Données. Rapport statistique Fonction publique territoriale

Banque Nationale de Données. Rapport statistique Fonction publique territoriale Banque Nationale de Données Rapport statistique Fonction publique territoriale 2013 Les Chiffres clés 2013 Flux BND Fonction publique territorial Caisse des dépôts Etablissement de Bordeaux PPGS 2 LES

Plus en détail

Dossier de presse. Présentation des statistiques 2009 et de la réforme de la tarification

Dossier de presse. Présentation des statistiques 2009 et de la réforme de la tarification Dossier de presse Accidents du travail et maladies professionnelles en Bretagne Présentation des statistiques 2009 et de la réforme de la tarification Mercredi 3 novembre 2010 - Rennes Sommaire P2 : Communiqué

Plus en détail

L'assurance de maîtriser vos risques ATMP

L'assurance de maîtriser vos risques ATMP TOUS RISQUES : ACCIDENT DE TRAVAIL / ACCIDENT DE TRAJET / MALADIE PROFESSIONNELLE Sinistres en CTN A - Métallurgie -3,7% -2,8% -4,7% -6,6% -1,1% -9,6% -1,6% -1,4% Comités Techniques Nationaux CTN B - Bâtiment

Plus en détail

DECLARATION D ACCIDENT DU TRAVAIL DOCUMENT DESTINE A LA VICITME

DECLARATION D ACCIDENT DU TRAVAIL DOCUMENT DESTINE A LA VICITME DEPARTEMENT DE L ADMINISTRATION FINANCIERE (D.A.F.) SERVICE DES ASSURANCES - CP 150 Email : assurulb@admin.ulb.ac.be DECLARATION D ACCIDENT DU TRAVAIL DOCUMENT DESTINE A LA VICITME Madame, Monsieur, Vous

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE TRAJET

LES ACCIDENTS DE TRAJET Bien que la Sécurité Sociale assimile l accident de trajet aux accidents du travail en matière d indemnisation, il existe des différences. C est pourquoi il convient de déterminer le régime des accidents

Plus en détail

Branche AT-MP du Régime Général de la Sécurité Sociale. Etude 2012-162 CTN B septembre 2012 DIRECTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

Branche AT-MP du Régime Général de la Sécurité Sociale. Etude 2012-162 CTN B septembre 2012 DIRECTION DES RISQUES PROFESSIONNELS DIRECTION DES RISQUES PROFESSIONNELS «Industries du bâtiment et des travaux publics» : sinistralité des accidents du travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles entre 2007 et 2011

Plus en détail

DIRECTION RÉGIONALE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU NORD-PAS DE CALAIS

DIRECTION RÉGIONALE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU NORD-PAS DE CALAIS La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais Atlas régional 2009-2010 DIRECTION RÉGIONALE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU NORD-PAS DE CALAIS ÉDITORIAL Actualiser et approfondir

Plus en détail

PRESENTATION STRATEGIQUE

PRESENTATION STRATEGIQUE Programme «Accidents du travail Maladies professionnelles» 7 PRESENTATION STRATEGIQUE DU PROGRAMME DE QUALITE ET D EFFICIENCE «ACCIDENTS DU TRAVAIL MALADIES PROFESSIONNELLES» La branche «accidents du travail

Plus en détail

Mise au point d indicateurs nationaux de surveillance des accidents de circulation liés au travail

Mise au point d indicateurs nationaux de surveillance des accidents de circulation liés au travail Santé travail Mise au point d indicateurs nationaux de surveillance des accidents de circulation liés au travail Étude exploratoire à partir des données de réparation des accidents du travail issues des

Plus en détail

FINANCEMENT DES RISQUES PROFESSIONNELS. CHU de la TIMONE UE «ORGANISATION DE LA SECURITE SOCIALE»

FINANCEMENT DES RISQUES PROFESSIONNELS. CHU de la TIMONE UE «ORGANISATION DE LA SECURITE SOCIALE» FINANCEMENT DES RISQUES PROFESSIONNELS CHU de la TIMONE UE «ORGANISATION DE LA SECURITE SOCIALE» Intervenant : Jean-Jacques LANTONNET Expert Tarification AT-MP Direction des Risques Professionnels Caisse

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Janvier 2010

DOSSIER DE PRESSE Janvier 2010 DOSSIER DE PRESSE Janvier 2010 PREVENTION DES ACCIDENTS DU TRAVAIL ET DES MALADIES PROFESSIONNELLES : Réforme de la tarification des risques professionnels Contacts Presse : Assurance Maladie - Risques

Plus en détail

!" # $ #! ## % #! &'

! # $ #! ## % #! &' !"# $#!## %#!&' ! "##$ %& Accidents du travail 8,7% 1,3% Accidents du trajet Maladies professionnelles 90,0% Honoraires 1011 Hospit. 2595 Prescript. 1455 Autres 666 ITP 10246 IPP 21216 AT / MP - Dépenses

Plus en détail

Demande de Soumission - Transformateur

Demande de Soumission - Transformateur Demande de Soumission - Transformateur Nom de l entreprise : Prénom : Nom : Titre : Adresse : Ville : Code postal : Région : Téléphone : Télécopieur : Courriel : Site Web : Domaine d activités : *** possibilité

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 LOIRE-ATLANTIQUE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

Rapport Accidents du travail maritime 2009-2010

Rapport Accidents du travail maritime 2009-2010 Accidents du travail maritime 29-2 Accidents du travail maritime 2 Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement SOMMAIRE Introduction............................................................................................................................

Plus en détail

BND rapport annuel 2000 BND BANQUE NATIONALE DE DONNEES

BND rapport annuel 2000 BND BANQUE NATIONALE DE DONNEES BND BANQUE NATIONALE DE DONNEES RAPPORT ANNUEL 2000 1 TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 4 2 CONTENU DE LA BND... 4 2.1.1 DONNEES GENERALES CONNUES DE LA CDC... 4 2.1.2 DONNEES ISSUES DE LA BND... 5

Plus en détail

Chapitre 4 : les accidents du travail et les maladies professionnelles. Objectif général: distinguer accident du travail et maladie professionnelle

Chapitre 4 : les accidents du travail et les maladies professionnelles. Objectif général: distinguer accident du travail et maladie professionnelle Chapitre 4 : les accidents du travail et les maladies professionnelles Objectif général: distinguer accident du travail et maladie professionnelle Chapitre 4 : AT et MP A la fin de ce thème, vous devrez

Plus en détail

Arrêté royal du 27 mars 1998 relatif à la politique du bien-être des travailleurs lors de l exécution de leur travail (M.B. 31.3.

Arrêté royal du 27 mars 1998 relatif à la politique du bien-être des travailleurs lors de l exécution de leur travail (M.B. 31.3. Arrêté royal du 27 mars 1998 relatif à la politique du bien-être des travailleurs lors de l exécution de leur travail (M.B. 31.3.1998) Modifié par: (1) arrêté royal du 3 mai 1999 relatif aux missions et

Plus en détail

Saisine : Ministre de la Sécurité sociale (11 mai 2015) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de la Sécurité sociale (11 mai 2015) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 1 er juillet 2015 Objet: Projet de règlement grand-ducal déterminant le champ et les modalités d application du système bonus-malus de l assurance accident. (4444CCH/SBE) Saisine : Ministre

Plus en détail

CLUB TMS 23 OCTOBRE 2012

CLUB TMS 23 OCTOBRE 2012 CLUB TMS 23 OCTOBRE 2012 Actualité du Service Prévention Mr Bernard BOUDON, Ingénieur Conseil Régional Carsat LR 9 H 00/9 H 30 - Actualité du service Prévention Mr Bernard BOUDON, Ingénieur Conseil Régional

Plus en détail

DÉCLARATION DE LA COLLECTIVITÉ des absences pour raison de santé

DÉCLARATION DE LA COLLECTIVITÉ des absences pour raison de santé DÉCLARATION DE LA COLLECTIVITÉ des absences pour raison de santé COLLECTIVITÉ Raison sociale :... Ville :... Code postal :... Numéro de SIRET : Budget de gestion : Classification client : Contact dans

Plus en détail

PRESENTATION DE L AMAB ET DE SES PRODUITS

PRESENTATION DE L AMAB ET DE SES PRODUITS PRESENTATION DE L ET DE SES PRODUITS PRESENTATION L Assurance Mutuelle Agricole du Bénin en abrégé est une société d assurance mutuelle (SAM) à cotisations fixes avec conseil d administration, régie par

Plus en détail

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013.

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013. Statistiques 2013 3, rue de Lyon B.P. 531 71010 MACON CEDEX Tél. 03.85.21.90.60 Télécopie 03.85.21.90.69 E-mail : contact@cgai-macon.fr Agrément de la Direction Régionale des Impôts n 1.02.710 du 6 mars

Plus en détail

Conditions Spéciales Assurance R.C. Associations Sportives ou d'agrément. Edition B B. INDIVIDUELLE ACCIDENT CLAUSES PARTICULIERES.

Conditions Spéciales Assurance R.C. Associations Sportives ou d'agrément. Edition B B. INDIVIDUELLE ACCIDENT CLAUSES PARTICULIERES. Conditions Spéciales Assurance R.C. Associations Sportives ou d'agrément Edition B Page Table des matières A. RESPONSABILITE CIVILE Quel est l'objet de la garantie? 2 A qui est-elle acquise? 2 Où est-on

Plus en détail

Accidents de travail, circonstances et prise en charge : Région de Boumerdès Algérie.

Accidents de travail, circonstances et prise en charge : Région de Boumerdès Algérie. Accidents de travail, circonstances et prise en charge : Région de Boumerdès Algérie. Fatima ABADLIA Médecin conseil, Caisse Nationale des Assurances Sociales (CNAS) 1. Définition Est considéré comme accident

Plus en détail

ASSURANCE DES ACCIDENTS CORPORELS SUBIS PAR LES CAVALIERS

ASSURANCE DES ACCIDENTS CORPORELS SUBIS PAR LES CAVALIERS C.S. n 043 a ASSURANCE DES ACCIDENTS CORPORELS SUBIS PAR LES CAVALIERS CONVENTIONS SPÉCIALES N 043 a imp MMA Le Mans COR 6255-5 (12/03) S O M M A I R E Articles Les garanties proposées à l'assuré... 1

Plus en détail

Maladies. Régime Agricole. Professionnelles au. MSA Ardèche-Drôme-Loire. Mai 2011

Maladies. Régime Agricole. Professionnelles au. MSA Ardèche-Drôme-Loire. Mai 2011 Maladies Professionnelles au Régime Agricole MSA Ardèche-Drôme-Loire. Mai 2011 Maladies professionnelles. Définition Conséquence directe de l exposition d un travailleur à une nuisance ou à des conditions

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 L organisation de la sécurité sociale 21. Chapitre 1 L organisation administrative 23

Table des matières. Partie 1 L organisation de la sécurité sociale 21. Chapitre 1 L organisation administrative 23 Introduction La place de sa sécurité sociale dans le système de protection sociale 5 I. La construction du système de protection sociale 5 1. Les influences de Bismarck et de Beveridge 6 2. La structuration

Plus en détail

Accident de travail et de trajet (droit privé)

Accident de travail et de trajet (droit privé) Accident de travail et de trajet (droit privé) Fondamentaux Est considéré comme accident du travail, quelle qu'en soit la cause, l'accident survenu par le fait ou à l'occasion du travail à toute personne

Plus en détail

Enquête industrie Agroalimentaire

Enquête industrie Agroalimentaire [Texte] Enquête industrie Agroalimentaire La CCI de la Vendée a mené, courant 2013, une enquête auprès des entreprises industrielles vendéennes afin d analyser la structuration et l organisation de ces

Plus en détail

Le plan national d actions coordonnées

Le plan national d actions coordonnées Le plan national d actions coordonnées 2009 2012 de la branche accidents du travail et maladies professionnelles Trouble musculo-squelettiques (TMS) 1ère cause de maladies professionnelles indemnisées

Plus en détail

rapport de gestion 2012

rapport de gestion 2012 rapport de gestion 2012 Sommaire Introduction...5 Résultat équilibre... 6 évolution de l équilibre... 7 évolution des transferts... 8 Finances Paramètres d équilibre pour 2013... 10 Taux de cotisation

Plus en détail

Dispositions à prendre en cas d accident et d incident

Dispositions à prendre en cas d accident et d incident Dispositions à prendre en cas d accident et d incident En cas d accident ou d incident, les Chefs de Corps et les Commandants d Unité doivent veiller à appliquer certaines procédures, comme la rédaction

Plus en détail

ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES

ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES I. INTRODUCTION Pendant très longtemps les gestionnaires d entreprises ont considéré les travailleurs comme des personnes recrutées pour exécuter un certain

Plus en détail

1. Introduction... 3. 2. Résultat de l année 2013... 4

1. Introduction... 3. 2. Résultat de l année 2013... 4 Carsat Nord--Est Diirectiion des Riisques Proffessiionnells Les accidents de trajet Sommaiire 1. Introduction... 3 2. Résultat de l année 2013... 4 3. Les accidents du trajet de l année 2013 par activité...

Plus en détail

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE 5. INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Dr Jacqueline Cardona L INCAPACITÉ PERMANENTE (IP) EN ACCIDENT DU TRAVAIL Principe juridique Article L 434-2 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

POLICE COMMERCE ET SERVICES

POLICE COMMERCE ET SERVICES POLICE COMMERCE ET SERVICES La police Commerce & Services protège les assurés contre divers risques dans leur vie professionnelle. L assurance est destinée aux commerces de détail. Assurances Que peut-on

Plus en détail

reco Du moulin à la boulangerie artisanale Prévention des risques liés aux manutentions manuelles des sacs de farine R.454

reco Du moulin à la boulangerie artisanale Prévention des risques liés aux manutentions manuelles des sacs de farine R.454 reco du comité technique national des services, commerces et industries de l'alimentation Du moulin à la boulangerie artisanale Prévention des risques liés aux manutentions manuelles des sacs de farine

Plus en détail

LES INDICATEURS ACCIDENTS DU TRAVAIL DE LA DARES CONCEPTION, CHAMP ET INTERPRÉTATION. Par Damien EUZENAT N 150. Juillet 2009

LES INDICATEURS ACCIDENTS DU TRAVAIL DE LA DARES CONCEPTION, CHAMP ET INTERPRÉTATION. Par Damien EUZENAT N 150. Juillet 2009 Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques DARES D OCUMENT D ÉTUDES LES INDICATEURS ACCIDENTS DU TRAVAIL DE LA DARES CONCEPTION, CHAMP ET INTERPRÉTATION Par Damien EUZENAT

Plus en détail

Portrait des jeunes travailleurs de 24 ans ou moins. Année 2012

Portrait des jeunes travailleurs de 24 ans ou moins. Année 2012 Portrait des jeunes travailleurs de 24 ans ou moins Année 2012 Portrait des jeunes travailleurs de 24 ans ou moins Année 2012 Le document Portrait des jeunes travailleurs de 24 ans ou moins Année 2012

Plus en détail

BURKINA FASO CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE

BURKINA FASO CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE BURKINA FASO CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE Direction de l Informatique et de la Statistique N 13 Edition 2005 Ouagadougou Août 2006 AVANT-PROPOS La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a

Plus en détail

COMMENT EVALUER UN RISQUE

COMMENT EVALUER UN RISQUE COMMENT EVALUER UN RISQUE Rappel : danger et risque Le danger est la propriété ou capacité intrinsèque d un équipement, d une substance, d une méthode de travail, d un environnement à causer un dommage

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mars 2009

DOSSIER DE PRESSE Mars 2009 DOSSIER DE PRESSE Mars 2009 LE PLAN NATIONAL D ACTIONS COORDONNEES DE PREVENTION de la branche Risques professionnels de l Assurance Maladie 2009 -> 2012 Fiche 1 : Une politique de prévention renforcée

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Août 2010 Les chiffres de la sinistralité en 2009 et le bilan de nos actions pour la prévention des risques en entreprises

DOSSIER DE PRESSE Août 2010 Les chiffres de la sinistralité en 2009 et le bilan de nos actions pour la prévention des risques en entreprises DOSSIER DE PRESSE Août 2010 Les chiffres de la sinistralité en 2009 et le bilan de nos actions pour la prévention des risques en entreprises Contact presse : L Assurance Maladie Risques Professionnels

Plus en détail

Cadre général... 2. 1. L assurance accidents du travail, sur le chemin du travail et l extension à la vie privée... 2

Cadre général... 2. 1. L assurance accidents du travail, sur le chemin du travail et l extension à la vie privée... 2 Guide des assurances Table des matières Cadre général... 2 1. L assurance accidents du travail, sur le chemin du travail et l extension à la vie privée... 2 a) Qu est-ce qu un accident du travail?... 2

Plus en détail

2014S É C U R I T É S O C I A L E

2014S É C U R I T É S O C I A L E 2014S É C U R I T É S O C I A L E Projet de loi de financement de la Sécurité sociale - PLFSS ANNEXE 1 Programmes de qualité et d efficience Accidents du travail/maladies professionnelles www.economie.gouv.fr

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

Statistiques Exercice 2012

Statistiques Exercice 2012 Statistiques Exercice 2012 Bénéfices Industriels et Commerciaux MISE EN GARDE AUX UTILISATEURS Les informations communiquées dans ce fascicule sont communiquées titre indicatif et ne peuvent être considérées,

Plus en détail

Procédure de réclamation en Assurance Salaire (Pour les absences excédant cinq (5) ou sept (7) jours consécutifs) Procédure à suivre en cas d absence pour raison médicale: 1. Aviser votre supérieur immédiat

Plus en détail

LA REPARATION INTEGRALE DU DOMMAGE CORPOREL ET L ACCIDENT DU TRAVAIL. I Le droit positif avant l arrêt du Conseil Constitutionnel du 18 juin 2010

LA REPARATION INTEGRALE DU DOMMAGE CORPOREL ET L ACCIDENT DU TRAVAIL. I Le droit positif avant l arrêt du Conseil Constitutionnel du 18 juin 2010 LA REPARATION INTEGRALE DU DOMMAGE CORPOREL ET L ACCIDENT DU TRAVAIL En 1896, un arrêt de la Chambre Civile de la Cour de Cassation, l arrêt TEFFAINE, a retenu le principe d une responsabilité directe

Plus en détail

Bilan Social 2012 Document édité par la Direction Générale Ressources Humaines - DP.ET Toute reproduction même partielle est interdite Juin 2013

Bilan Social 2012 Document édité par la Direction Générale Ressources Humaines - DP.ET Toute reproduction même partielle est interdite Juin 2013 Bilan Social 2012 Sommaire 1 - EMPLOI 11 - Effectifs Page 1 111 - Effectif total au 31 décembre 1111 - Personnel expatrié Page 2 1112 - Personnel local 1113 - Médecins d'entreprise et du travail 112 -

Plus en détail

Les motifs de saisine de la commission de réforme

Les motifs de saisine de la commission de réforme Accueil > CDG71 > Santé au travail > Commission de réforme > Les motifs de saisine de la commission de réforme Les motifs de saisine de la commission de réforme Dernière modification le 22/07/2013 L'accident

Plus en détail

Aide-mémoire BTP Prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles dans le bâtiment et les travaux publics

Aide-mémoire BTP Prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles dans le bâtiment et les travaux publics ED 790 La diversité des intervenants dans l acte de construire, maîtres d ouvrage, maîtres d œuvre, coordonnateurs et entreprises de toutes tailles et de toutes activités, a toujours engendré certaines

Plus en détail

1- LES CHUTES DE PERSONNES...

1- LES CHUTES DE PERSONNES... 7 1-1- LES CHUTES DE PERSONNES... sont la cause de plusieurs accidents de travail Les chutes n ont pas de cible. Qui n est pas tombé dans un stationnement, en sortant de sa voiture, en se rendant à sa

Plus en détail

Familiale circulation

Familiale circulation VIVIUM FAMILY SOLUTIONS Familiale circulation Conditions générales CONDITIONS GENERALES VIVIUM FAMILY SOLUTIONS FAMILIALE CIRCULATION SOMMAIRE lexique art. 1-3 art. 4-7 art. 8 art. 9 objet et étendue de

Plus en détail

COVEA RISKS garantit l ensemble des adhérents de la Fédération Française de Hatha Yoga

COVEA RISKS garantit l ensemble des adhérents de la Fédération Française de Hatha Yoga RÉSUME DU CONTRAT D ASSURANCE N 116.435.045 OBJET DU CONTRAT Il couvre: - l'assurance Responsabilité Civile, - l'assurance Responsabilité Administrative, - l'assurance Recours et Défense Pénale, - l'assurance

Plus en détail

Résultats, privilèges et obligations qui découlent de l adhésion à votre mutuelle

Résultats, privilèges et obligations qui découlent de l adhésion à votre mutuelle Résultats, privilèges et obligations qui découlent de l adhésion à votre mutuelle Aubert Tremblay, CRHA Février 2012 Objets de la présentation Résultats : Comparaison des taux de cotisation 1999-2012 (Unité

Plus en détail

ans cette période d'agitation fiscale, veuillez trouver ci-dessous une

ans cette période d'agitation fiscale, veuillez trouver ci-dessous une LEFÈVRE Associés Audit Expertise Comptable Audit - Commissariat aux Comptes Société inscrite à l Ordre des Experts-Comptables ans cette période d'agitation fiscale, veuillez trouver ci-dessous une D «synthèse»

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 3- Secteur agricole Présentation générale Le couvert forestier du Gabon couvre 22 millions de ha (FAO

Plus en détail

Référentiel Compétences de base en prévention

Référentiel Compétences de base en prévention Référentiel Compétences de base en prévention Participants : Mme Brunet Marie Thérèse, Cram Normandie Mme Niveau Jacqueline, Cram Bourgogne Franche Comté M. Demarcq Bernard, Cram Nord Picardie M. Bozier

Plus en détail

CIRCULAIRE CIR-72/2003. Document consultable dans Médi@m. Date : 26/05/2003 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. Pour mise en oeuvre Immédiate

CIRCULAIRE CIR-72/2003. Document consultable dans Médi@m. Date : 26/05/2003 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. Pour mise en oeuvre Immédiate Document consultable dans Médi@m Date : 26/05/2003 Domaine(s) : Risques professionnels Nouveau Modificatif Complémentaire Suivi Objet : Mise en œuvre de la réforme des accidents successifs. Liens : à Mesdames

Plus en détail

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE I- Champ de l étude L industrie agroalimentaire (IAA) regroupe l ensemble des industries de transformation de matières premières, d origine végétale ou animale, destinées à

Plus en détail

Les étapes de la déclaration

Les étapes de la déclaration GRAS SAVOYE CONSEIL ET COURTAGE EN ASSURANCES Les étapes de la déclaration De l accident à la décision d imputabilité 23/09/2014 Document confidentiel Ne pas diffuser sans autorisation Introduction Comment

Plus en détail

La procédure d enquête particulière pour les accidents du travail graves

La procédure d enquête particulière pour les accidents du travail graves La procédure d enquête particulière pour les accidents du travail graves Si un accident du travail grave se produit, votre qualité d employeur vous met dans l obligation légale d entamer une procédure

Plus en détail

NOR: SPSS9510404C. (BO Affaires sociales et Santé ) Le ministre de la santé publique et de l'assurance maladie

NOR: SPSS9510404C. (BO Affaires sociales et Santé ) Le ministre de la santé publique et de l'assurance maladie Circulaire n DSS/4B du 06 novembre 1995 relative à la protection en matière d'accidents du travail et de maladies professionnelles des assistantes maternelles et des particuliers qui hébergentà domicile

Plus en détail

- Les réserves motivées en cas d accident du travail et de trajet -

- Les réserves motivées en cas d accident du travail et de trajet - - Les réserves motivées en cas d accident du travail et de trajet - 1 - Les Matinées Employeurs - 2011 Qu est-ce qu une réserve motivée? La déclaration d accident du travail ou de trajet t peut être assortie

Plus en détail

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 mars 2011 à 9 h 30 «Inaptitude, incapacité, invalidité, pénibilité et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Invalidité

Plus en détail

GUIDE D OBTENTION D UNE LICENCE D EXPLOITATION LOCAUX DESTINÉS AUX ALIMENTS

GUIDE D OBTENTION D UNE LICENCE D EXPLOITATION LOCAUX DESTINÉS AUX ALIMENTS GUIDE D OBTENTION D UNE LICENCE D EXPLOITATION LOCAUX DESTINÉS AUX ALIMENTS Note : Pour les classes 3 et 4 dans les marchés publics, veuillez vous référer aux Lignes directrices du Nouveau-Brunswick pour

Plus en détail

ATTESTATIONS DE SALAIRE

ATTESTATIONS DE SALAIRE AM@llier Votre lettre d information n 15 Février 2013 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier QUELQUES CONSEILS DE REMPLISSAGE! ATTESTATIONS DE SALAIRE Dossier Pour éviter toute rupture de revenus

Plus en détail

Statistiques Exercice 2011

Statistiques Exercice 2011 Statistiques Exercice 2011 Bénéfices Industriels et Commerciaux MISE EN GARDE AUX UTILISATEURS Les informations consignées dans ce fascicule sont communiquées à titre indicatif et ne peuvent être considérées,

Plus en détail

PROGRAMME D INTÉGRATION À LA TÂCHE PROGRAMME D INTÉGRATION À LA TÂCHE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL POSTE DE SERVEUR

PROGRAMME D INTÉGRATION À LA TÂCHE PROGRAMME D INTÉGRATION À LA TÂCHE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL POSTE DE SERVEUR PROGRAMME D INTÉGRATION À LA TÂCHE PROGRAMME D INTÉGRATION À LA TÂCHE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL POSTE DE SERVEUR PROGRAMME D INTÉGRATION À LA TÂCHE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

Plus en détail

2. OBJET ET ETENDUE DES GARANTIES 2.1 Assurance obligatoire conformément à la loi du 10 avril 1971 sur les Accidents du travail (personnel rémunéré).

2. OBJET ET ETENDUE DES GARANTIES 2.1 Assurance obligatoire conformément à la loi du 10 avril 1971 sur les Accidents du travail (personnel rémunéré). - AD1074 1. GENERALITES 1.1 De quelles garanties se compose cette assurance Gens de maison? 1.1.1 Le personnel rémunéré (Article 2.1.). L assurance obligatoire Gens de maison (personnel salarié) garantit

Plus en détail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 21 novembre 2012 à 14 h 30 «Pénibilité. Transition emploi-retraite. Elaboration de cas-types pour les projections.» Document N 6 Document de travail,

Plus en détail

Rapport de gestion 2014 de l Assurance maladie Risques Professionnels

Rapport de gestion 2014 de l Assurance maladie Risques Professionnels DIRECTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Rapport de gestion 2014 de l Assurance maladie Risques Professionnels [En cours de rédaction] Version pour validation technique : [Document de travail] En cours d examen

Plus en détail

Les pôles commerciaux et leurs magasins

Les pôles commerciaux et leurs magasins Les pôles commerciaux et leurs magasins Julien Fraichard* Pour les commerçants, l'implantation de leur établissement dans le tissu urbain est primordiale. Certains types de commerces, comme les magasins

Plus en détail

> Assurance des Risques statutaires. Manuel de gestion des prestations

> Assurance des Risques statutaires. Manuel de gestion des prestations > Assurance des Risques statutaires Manuel de gestion des prestations >Sommaire > Justificatifs pour règlement.... 3. > Déclaration de sinistres des agents affiliés à la CNRACL... 5 - Décès... 6 - Accident

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section sécurité sociale CSSS/12/346 DÉLIBÉRATION N 12/117 DU 4 DÉCEMBRE 2012 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES CODÉES À CARACTÈRE PERSONNEL

Plus en détail

Responsabilité Civile et Pénale du chef d entreprise. Association Sécurité Routière en Entreprises de Maine et Loire.

Responsabilité Civile et Pénale du chef d entreprise. Association Sécurité Routière en Entreprises de Maine et Loire. Association Sécurité Routière en Entreprises de Maine et Loire Sensibilisation Responsabilité Civile et Pénale du chef d entreprise ou du délégataire 1N 2N Sommaire 1- La réglementation 1-1- La responsabilité

Plus en détail

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires SAAV Amt für Lebensmittelsicherheit und Veterinärwesen LSVW Chemin du Musée 15, 1700 Fribourg T +41 26 305 80 10, F +41 26 305 80 19 www.fr.ch/lsvw

Plus en détail

Ergodistrib Ergonomie des postes de travail. 2 e volet

Ergodistrib Ergonomie des postes de travail. 2 e volet Ergodistrib Ergonomie des postes de travail 2 e volet 1 Ergodistrib Observation des postes de travail 2 e volet 2 Sollicitations biomécaniques T.M.S. Organisation du travail Quand? et Pourquoi? Nous savons,

Plus en détail

Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie

Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie dossier de presse Contact presse CNAMTS : Sandra Garnier 01 72 60 15 91 sandra.garnier@cnamts.fr Paris, le

Plus en détail