L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES PLUS DE 1000 EMPLOIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES PLUS DE 1000 EMPLOIS"

Transcription

1 FOCUS AGROALIMENTAIRE BROME-MISSISQUOI 2011 L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES UN CHIFFRE D AFFAIRE ANNUEL DE PRÈS DE 67MILLIONS PLUS DE 1000 EMPLOIS

2

3

4

5 La transformation agroalimentaire dans Brome- Missisquoi Comparaison des différents secteurs d activité

6 Constat général - 1 A - les deux secteurs les plus importants sur le territoire: Fruits Légumes Céréales Viandes Ils représentent plus de 61% du chiffre d affaire global de la transformation (40 Mi) Ils génèrent 55% des emplois (558)

7 Constat général -2- Ces deux secteurs sont composés chacun d entreprises d importance Le secteur fruits et légumes comporte une entreprise qui, à elle seule, génère 10Millions (42%) du chiffre d affaire de l ensemble de ce secteur et 180 (60%) de ses emplois

8 Constat général -3- Le secteur des viandes comporte lui aussi une entreprise qui génère à elle seule 10millions (62%) du chiffre d affaire du secteur et 210 (81%) de ses emplois. a elle seule ces deux entreprises représentent 30% de l ensemble du chiffre d affaire et près de 39% des emplois de la transformation agro alimentaire dans Brome-Missisquoi

9 Constat générale -4- Pour les autres secteurs qui représentent 39% du chiffre d affaire global, il y a un équilibre dans la répartition des entreprises : Secteur Boulangerie Pâtisserie, Chocolat Érable, Miel 2 entreprises, CA 1,5 à 2 millions, génèrent 45 emplois 8 entreprises, CA 100 à 200 milles, génèrent 30 emplois 9 entreprises, CA 30 à 100 milles, génèrent 31 emplois.

10 Constat générale -5- Secteur Produits cosmétiques 5 entreprises, CA 100 à 300 milles, génèrent 14 emplois 2 entreprises, CA moins de 50 milles, génèrent 3 emplois Secteur Boissons 2 entreprises, CA 1 à 5 millions, génèrent 60 emplois 3 entreprises, CA 100 à 500 milles, génèrent 28 emplois 1 entreprise, CA moins de 50milles, génère 1 emploi

11 Constats -6- Secteur Vignobles 14 entreprises, CA 100 à 500 milles, génèrent 92 emplois 2 entreprises, CA entre 1 à 2 millions, génèrent 37 emplois 1 entreprise, CA entre 50 à 100 milles, génère 4 emplois

12 Constats -7- Secteur Distribution 1 entreprise, CA plus de 1 million, génère 2 emplois 3 entreprises, CA 100 à 750 milles, génèrent 9 emplois Secteur Produits laitiers 2 entreprises, CA 100 à 500 milles, génèrent 13 emplois

13 FOCUS AGROALIMENTAIRE BROME-MISSISQUOI 2011 LES GRANDS ENJEUX ENJEU 1 : La distribution et la mise en marché ENJEU 2 : La relève et les nouveaux joueurs ENJEU 3 : L innovation et le savoir-faire ENJEU 4 : Productivité et autonomie alimentaire

14 FOCUS AGROALIMENTAIRE BROME-MISSISQUOI 2011 LES GRANDS ENJEUX ENJEU 1 : La distribution et la mise en marché Les réseaux de distribution sont-ils adéquats pour les petites et les moyennes entreprises? Quelle est l importance des détaillants régionaux, provinciaux et nationaux? Quelles seraient les alternatives?

15 FOCUS AGROALIMENTAIRE BROME-MISSISQUOI 2011 LES GRANDS ENJEUX ENJEU 2 : La relève et les nouveaux joueurs dans le monde agroalimentaire de la MRC Comment les entreprises traditionnelles et les entreprises émergentes peuvent-elles, dans la réalité régionale, s adapter aux changements des conditions de la production et des marchés? Quels sont les moyens et les ressources nécessaires au développement régional du monde agroalimentaire?

16 FOCUS AGROALIMENTAIRE BROME-MISSISQUOI 2011 LES GRANDS ENJEUX ENJEU 3: Innovation et savoir-faire L importance de l innovation face à la segmentation des marchés et à la concurrence nationale et internationale. Innovation et savoir-faire une recette gagnante? La synergie entre entreprises est-elle possible? Jusqu

17 FOCUS AGROALIMENTAIRE BROME-MISSISQUOI 2011 LES GRANDS ENJEUX ENJEU 4: Productivité et autonomie alimentaire Autonomie alimentaire nationale et régionale peut-elle être possible et jusqu à quel point? L autonomie alimentaire, un atout pour la petite entreprise? L autonomie alimentaire, un stimulant pour la productivité?

Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants. Effectifs IAA

Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants. Effectifs IAA Note de Conjoncture N 66 Page 1 Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants Effectifs IAA 540 000 530 000 520 000 510 000 500 000 490 000 480 000 Source : Acoss, calculs ANIA

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION...

SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION... SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION... 13 2.1 L EVOLUTION DE LA PRODUCTION... 13 2.2 LES PRODUCTEURS BIOLOGIQUES...

Plus en détail

Effectif salarié moyen

Effectif salarié moyen Panorama des entreprises agroalimentaires - Région Nord Pas de Calais PREFET DE LA REGION NORD PAS DE CALAIS http://panorama-iaa.alimentation.gouv.fr/index.php3 TABLEAU I CHIFFRES CLES EAE 2007 Les données

Plus en détail

Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes

Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes 1 FIN 2009 : 16 446 exploitations bio, 677 513 ha + 24% d exploitations / 2008 +16% surface bio

Plus en détail

Enquête industrie Agroalimentaire

Enquête industrie Agroalimentaire [Texte] Enquête industrie Agroalimentaire La CCI de la Vendée a mené, courant 2013, une enquête auprès des entreprises industrielles vendéennes afin d analyser la structuration et l organisation de ces

Plus en détail

Transformation alimentaire

Transformation alimentaire Le secteur de la transformation alimentaire Selon les données du ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation (MAPAQ), le secteur de la transformation alimentaire compte quelque 2 100

Plus en détail

Source : l économie du vélo, Atout France / Atlermodal 2009. L économie du vélo en France

Source : l économie du vélo, Atout France / Atlermodal 2009. L économie du vélo en France Source : l économie du vélo, Atout France / Atlermodal 2009 L économie du vélo en France Le contexte En 2009, Atout France a publié le rapport «Économie du vélo», à la demande du coordonnateur interministériel

Plus en détail

table ronde La part de la production locale dans la restauration collective

table ronde La part de la production locale dans la restauration collective LA RÉUNION, TERRE D AVENIR table ronde La part de la production locale dans la restauration collective dossier de presse 12 décembre 2014 table ronde - enjeux et perspectives Préambule La Réunion est riche

Plus en détail

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Panorama élaboré à partir d une étude Ernst & Young pour la MDER mai 2004 Sommaire Organisation de la filière en PACA p. 3 Chiffres clés p. 4 Productions

Plus en détail

PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015

PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015 ENSEMBLE POUR L EXCELLENCE Etude stratégique de positionnement et de développement de la Filière Nautique Normande PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015 Le 19 novembre 2010 LA FILIERE NAUTIQUE NORMANDE CONTEXTE

Plus en détail

Brigitte Barèges, Député-Maire Présidente du Grand Montauban Yvon Sarraute, Président du CEFEL. la présentation du projet «Agritronique»

Brigitte Barèges, Député-Maire Présidente du Grand Montauban Yvon Sarraute, Président du CEFEL. la présentation du projet «Agritronique» Valérie Pécresse, Ministre de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Brigitte Barèges, Député-Maire Présidente du Grand Montauban Yvon Sarraute, Président du CEFEL ont le plaisir de vous inviter à

Plus en détail

Création d une structure/chaîne/filière pour l approvisionnement alimentaire local/régional

Création d une structure/chaîne/filière pour l approvisionnement alimentaire local/régional Création d une structure/chaîne/filière pour l approvisionnement alimentaire local/régional et ainsi créer de l emploi Développer l agriculture à taille humaine et durable Développer la production alimentaire

Plus en détail

Cintech 360. Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015

Cintech 360. Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015 Cintech 360 Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015 Centre collégial de transfert technologique Cégep de Saint-Hyacinthe Mission: Accroître l innovation et à la compétitivité

Plus en détail

ÉTUDE SUR LA TRAÇABILITÉ DANS L INDUSTRIE DE LA TRANSFORMATION AGROALIMENTAIRE AU QUÉBEC - Les faits saillants -

ÉTUDE SUR LA TRAÇABILITÉ DANS L INDUSTRIE DE LA TRANSFORMATION AGROALIMENTAIRE AU QUÉBEC - Les faits saillants - ÉTUDE SUR LA TRAÇABILITÉ DANS L INDUSTRIE DE LA TRANSFORMATION AGROALIMENTAIRE AU QUÉBEC - Les faits saillants - La traçabilité a été et est encore aujourd hui au cœur des discussions au niveau provincial,

Plus en détail

Chapitre 1 : La stratégie marketing

Chapitre 1 : La stratégie marketing Chapitre 1 : La stratégie marketing SECTION 1 : la segmentation stratégique La démarche marketing : - Analyse : marketing Etudes (diagnostic externe et interne : environnement, marché, concurrence) - Elaboration

Plus en détail

/ SEPTEMBRE 2015. Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international

/ SEPTEMBRE 2015. Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international / SEPTEMBRE 2015 Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international ENSEMBLE A L INTERNATIONAL Les industries agroalimentaires exportent 43,4 Milliards d euros soit 27% du chiffre

Plus en détail

Département Agroalimentaire

Département Agroalimentaire Hygiène Contrôle qualité Département Agroalimentaire Bionettoyage Sécurité alimentaire Process Certification Département Agroalimentaire Face à l enjeu de la sécurité alimentaire, ATALIAN est un partenaire

Plus en détail

Programme de récupération dans les supermarchés en Mauricie et. Centre-du-Québec. Geneviève Marchand, Moisson Mauricie /

Programme de récupération dans les supermarchés en Mauricie et. Centre-du-Québec. Geneviève Marchand, Moisson Mauricie / Programme de récupération dans les supermarchés en Mauricie et au Centre-du-Québec Geneviève Marchand, Moisson Mauricie / Centre-du-Québec Marie-Josée Routhier, Plan d action régional sur les saines habitudes

Plus en détail

Agriculture biologique suisse : Statistiques

Agriculture biologique suisse : Statistiques Agriculture biologique suisse : Statistiques % bio 2013 édition juin2014 Josy Taramarcaz AGRIDEA Disponible sur : www.agridrea.ch Nombre d exploitations et surfaces Bio en Suisse (exploitation touchant

Plus en détail

On dénombre, en 1998, 94 300 emplois en bioalimentaire dans la ville de Montréal, soit une part de 23% des emplois de ce secteur au Québec :

On dénombre, en 1998, 94 300 emplois en bioalimentaire dans la ville de Montréal, soit une part de 23% des emplois de ce secteur au Québec : GROUPE DE TRAVAIL Définition de l industrie L industrie bioalimentaire à Montréal L industrie bioalimentaire regroupe les secteurs d activités économiques suivants : L agriculture et activités de soutien

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

La Bio en France : repères

La Bio en France : repères La Bio en France : repères Plus d un million d hectares engagés en bio fin 25 467 producteurs engagés en bio en et plus de 26 211 au 30 juin 2014 12 577 transformateurs, distributeurs et importateurs Evolution

Plus en détail

Bio Suisse cherche le Magasin Bio de l année 2008 Participez! Nous nous réjouissons de votre candidature!

Bio Suisse cherche le Magasin Bio de l année 2008 Participez! Nous nous réjouissons de votre candidature! MagasinBio2008 Bio Suisse cherche le Magasin Bio de l année 2008 Participez! Nous nous réjouissons de votre candidature! Le Magasin Bio de l année 2008 1 Documents de candidature Le Magasin Bio de l année

Plus en détail

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture Mémoire Sommet économique 2015 Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture

Plus en détail

Boulangerie Pâtisserie

Boulangerie Pâtisserie Boulangerie Pâtisserie 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse

Plus en détail

Sommet de l élevage 2013

Sommet de l élevage 2013 Sommet de l élevage 2013 Accords commerciaux bilatéraux de l Union européenne avec les Etats-Unis et le Canada Principaux enjeux économiques Jean-Marc Mignon Conseiller international Direction régionale

Plus en détail

L experience. Laissez-vous

L experience. Laissez-vous L experience Laissez-vous prendre au jeu! Laissez-vous prendre au jeu! UN OUTIL D APPRENTISSAGE ET DE SENSIBILISATION CONVIVIAL ET SIMPLE, BASÉ SUR UN JEU DE PLATEAU ASTUCIEUX ET UNE PÉDAGOGIE ASSOCIÉE.

Plus en détail

SAVEURS LOCALES ET SANTÉ À VOTRE MENU!

SAVEURS LOCALES ET SANTÉ À VOTRE MENU! SAVEURS LOCALES ET SANTÉ À VOTRE MENU! Achats locaux dans le réseau de la santé : est-ce possible? Par Josée Pelletier Déroulement de la présentation 1. Les services alimentaires du CISSS 2. La politique

Plus en détail

fenaco: chiffre d affaires en hausse dans tous les domaines d activité

fenaco: chiffre d affaires en hausse dans tous les domaines d activité Centre d information fenaco Berne, 21 mai 2014 Communiqué de presse concernant l exercice 2013 fenaco: chiffre d affaires en hausse dans tous les domaines d activité Malgré la météo précaire qui a marqué

Plus en détail

Comparaison des chiffres d affaires des marchés français, italien et espagnol Données de supervision. Direction des agréments et de la supervision

Comparaison des chiffres d affaires des marchés français, italien et espagnol Données de supervision. Direction des agréments et de la supervision Comparaison des chiffres d affaires des marchés français, italien et espagnol Données de supervision Direction des agréments et de la supervision Publication des bilans 2012 de l AAMS et du DGOJ L autorité

Plus en détail

LES BESOINS EN APPROVISIONNEMENT DES CANTINES VILLE DE SAINT DENIS

LES BESOINS EN APPROVISIONNEMENT DES CANTINES VILLE DE SAINT DENIS LES BESOINS EN APPROVISIONNEMENT DES CANTINES VILLE DE SAINT DENIS 1 Ordre du Jour La volonté de la Ville de Saint Denis vis-à-vis de la restauration scolaire PEG SBA La situation actuelle de l approvisionnement

Plus en détail

Performance économique et financière des entreprises du secteur agro-alimentaire du Pays Basque. Septembre 2010

Performance économique et financière des entreprises du secteur agro-alimentaire du Pays Basque. Septembre 2010 des entreprises du secteur agro-alimentaire du Pays Basque Septembre 2010 INTRODUCTION Au Pays Basque, le secteur agro-alimentaire regroupe une centaine d entreprises industrielles et compte avec l agriculture

Plus en détail

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois *

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * Dans 50 ans, le secteur agricole restera stratégique même dans nos pays développés et il faudra toujours autant de

Plus en détail

Agreste Pays de la Loire. Les Pays de la Loire deuxième région française pour les industries agroalimentaires

Agreste Pays de la Loire. Les Pays de la Loire deuxième région française pour les industries agroalimentaires Agreste Agreste Janvier 2013 Les deuxième région française pour les industries agroalimentaires Avec 12,7 milliards d euros de chiffre d affaires et 2,3 milliards de valeur ajoutée dans les industries

Plus en détail

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES VOUS VOULEZ DIVERSIFIER VOS ACTIVITÉS? VOUS DÉSIREZ UN APPROVISIONNEMENT GARANTI POUR VOTRE ENTREPRISE? DÉVELOPPER DE PLUS GRANDS MARCHÉS ET DISCUSTER DIRECTEMENT AVEC LES CONSOMMATEURS?

Plus en détail

Observatoire de la Maturité Energétique des Industriels de l Agro-Alimentaire en France

Observatoire de la Maturité Energétique des Industriels de l Agro-Alimentaire en France Observatoire de la Maturité Energétique des Industriels de l Agro-Alimentaire en France Enquête 2015 SOMMAIRE LES GRANDS ENSEIGNEMENTS DE L ENQUETE 2015 3 1. CONTEXTE 4 1.1. L AGROALIMENTAIRE, UN ATOUT

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS REGIONAL POUR LE DEVELPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE AGRO-ALIMENTAIRE ILE DE LA REUNION

CONTRAT D OBJECTIFS REGIONAL POUR LE DEVELPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE AGRO-ALIMENTAIRE ILE DE LA REUNION CONTRAT D OBJECTIFS REGIONAL POUR LE DEVELPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE AGRO-ALIMENTAIRE ILE DE LA REUNION Conclu entre, D une part, Monsieur Le Préfet de la Réunion, Monsieur

Plus en détail

Une nouvelle CCI en marche pour le bassin métropolitain lyonnais

Une nouvelle CCI en marche pour le bassin métropolitain lyonnais Une nouvelle CCI en marche pour le bassin métropolitain lyonnais DOSSIER DE PRESSE Lundi 11 janvier 2016 CONTACT PRESSE Thibaud Etienne Place de la Bourse 69289 Lyon cedex 02 T. 04 72 40 58 39 etienne@lyon.cci.fr

Plus en détail

Plan de développement de l industrie touristique 2012-2020

Plan de développement de l industrie touristique 2012-2020 Plan de développement de l industrie touristique 2012-2020 Stratégies et mesures en soutien aux entreprises touristiques Partenariat entre Tourisme Québec et Aventure Écotourisme Québec Séminaire Aventure

Plus en détail

L agriculture de l Oise

L agriculture de l Oise L agriculture de l Oise 17 juin 2010 Direction départementale des territoires de l'oise Service Economie Agricole Le département de l Oise Superficie de 5890 km² 800 000 habitants 693 communes 90% des

Plus en détail

Impact économique du secteur des coopératives. George Karaphillis CED Institute, Cape Breton University

Impact économique du secteur des coopératives. George Karaphillis CED Institute, Cape Breton University Impact économique du secteur des coopératives George Karaphillis CED Institute, Cape Breton University Tendances Les coopératives au Canada 350 300 250 200 150 100 50 0 Les coopératives en Nouvelle- Écosse

Plus en détail

L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps

L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps L artisanat, c est quoi, c est qui? L artisanat est un secteur essentiel de l économie nationale. Il regroupe : 250 métiers, répartis

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL Dans le cadre de la consultation publique sur le Projet de schéma d aménagement et de développement

Plus en détail

Conférence de presse AGRO INVEST. mardi 29 mai 2007

Conférence de presse AGRO INVEST. mardi 29 mai 2007 Conférence de presse AGRO INVEST mardi 29 mai 2007 Conférence de presse AGRO INVEST mardi 29 mai 2007 Liste et fonctions des intervenants (par ordre alphabétique) Xavier Beulin, Président de Sofiprotéol

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

Réinventer la France des services. Georges Vialle Partner responsable de la practice Services mondiale, Oliver Wyman

Réinventer la France des services. Georges Vialle Partner responsable de la practice Services mondiale, Oliver Wyman Entreprise Réinventer la France des services Georges Vialle Partner responsable de la practice Services mondiale, Oliver Wyman Bruno Despujol Partner en charge de l étude, Oliver Wyman Guillaume Thibault

Plus en détail

IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE

IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE Ø Panorama du secteur de la grande distribution en France o Les grands chiffres o Typologie de la grande distribution o Les mutations

Plus en détail

Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de Xavier BRIAULT, Directeur des Opérations Emballage

Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de Xavier BRIAULT, Directeur des Opérations Emballage Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de, Directeur des Opérations Emballage groupe SOFLOG GROUPE SOFLOG Cliquez pour modifier le style du titre

Plus en détail

QUEL AVENIR POUR LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES?

QUEL AVENIR POUR LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES? QUEL AVENIR POUR LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES? Table ronde animée par Oliver Wyman X. Ruaux 21 OCTOBRE 2014 Une enquête auprès de 40 dirigeants, représentant près de 15% du marché français Epicerie

Plus en détail

Les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) sur Aix Marseille Provence

Les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) sur Aix Marseille Provence Les Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) sur Aix Marseille Provence DEST - CCIMP Avril 2014 P2 Les ETI : l épine dorsale de l économie ETI PME Grands groupes Un décret du 18 décembre 2008 a défini

Plus en détail

LAÏTA, la croissance en confiance

LAÏTA, la croissance en confiance Dossier de presse 17 Avril 2012 LAÏTA, la croissance en confiance croissance du chiffre d affaires : + 12 % accélération des investissements : 100 millions d euros en 24 mois 2 Communiqué de Synthèse LAÏTA

Plus en détail

Chapitre 4 : Les entreprises transnationales

Chapitre 4 : Les entreprises transnationales Chapitre 4 : Les entreprises transnationales What else? What else? Source : nestlé.com nestlé.com.br nestlé.com.cn What else? nestlé.com Quel rôle jouent les entreprises transnationales dans la mondialisation?

Plus en détail

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire Stratégie de prospection et de développement des marchés hors Québec 2009 sommaire 2013 1 Rédaction Direction du développement des marchés et de l exportation Transformation Alimentaire Québec Ministère

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

Histoire-Géographie 3 e Hatier, 2015. Un DROM : la Réunion. A Quelle est l identité de ma région? Quelles sont ses activités?

Histoire-Géographie 3 e Hatier, 2015. Un DROM : la Réunion. A Quelle est l identité de ma région? Quelles sont ses activités? Un DROM : la Réunion A Quelle est l identité de ma région? Quelles sont ses activités? 1 La Réunion Histoire-Géographie 3 e 1 2 Les chiffres-clés de la Réunion La Réunion France Superficie 2 504 km² 551

Plus en détail

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15 Les PME à l international en région Centre-Val de Loire Le partenariat Une étude en partenariat avec Connaître les spécificités des PME exportatrices de la région Centre-Val de Loire 2 Le contexte éléments

Plus en détail

Financement des IAA et transmission des entreprises

Financement des IAA et transmission des entreprises Les industries agroalimentaires Financement des IAA et transmission des entreprises Quelques constats issus de la Mission conjointe CGAAER/IGF de mai 2012 Académie de l agriculture - 6 mai 2015 MINISTÈRE

Plus en détail

WT35 Les filières et systèmes agroalimentaires durables

WT35 Les filières et systèmes agroalimentaires durables Session 1 La vision chinoise Approche du problème : une approche holistique pour résoudre la question multidimensionnelle que pose l association du développement durable et des concepts de chaînes d approvisionnement

Plus en détail

SOCIETE SAMSIC ECO CONCEPTION D UN SERVICE DE NETTOYAGE INDUSTRIEL BILAN APPEL A PROJET RECHERCHE EN ECO CONCEPTION 2008.

SOCIETE SAMSIC ECO CONCEPTION D UN SERVICE DE NETTOYAGE INDUSTRIEL BILAN APPEL A PROJET RECHERCHE EN ECO CONCEPTION 2008. BILAN APPEL A PROJET RECHERCHE EN ECO CONCEPTION 2008 SOCIETE SAMSIC ECO CONCEPTION D UN SERVICE DE NETTOYAGE INDUSTRIEL Pourquoi agir Pour les acheteurs publics et privés, les attentes en matière d hygiène

Plus en détail

SECTEUR AGROALIMENTAIRE GMS ET RHF. 7e ÉDITION - 2015

SECTEUR AGROALIMENTAIRE GMS ET RHF. 7e ÉDITION - 2015 SECTEUR AGROALIMENTAIRE GMS ET RHF 7e ÉDITION - 2015 Notre dossier agroalimentaire 2015 est désormais disponible, n hésitez pas à en faire la demande! Chambre Franco-Espagnole de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Management du tourisme et des loisirs

Management du tourisme et des loisirs ERICK LEROUX PIERRE-CHARLES PUPION Management du tourisme et des loisirs 2 e ÉDITION Introduction Le secteur du tourisme évolue dans un contexte très concurrentiel : les gains qu il représente attirent

Plus en détail

RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC TOURISME. Co-construction SCoT 7 juillet 2015. Nadine LE HIR Lucie BIANIC Réf. 15/

RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC TOURISME. Co-construction SCoT 7 juillet 2015. Nadine LE HIR Lucie BIANIC Réf. 15/ RÉVISION DU SCOT DU PAYS DE BREST DIAGNOSTIC TOURISME Co-construction SCoT 7 juillet 2015 Nadine LE HIR Lucie BIANIC Réf. 15/ RÔLE DU DIAGNOSTIC TOURISME Rappel des objectifs de la délibération : «Renforcer

Plus en détail

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014 Pays de Fougères Octobre 2014 - NB METHODOLOGIE Enquête adressée par mail auprès de 2 445 commerces Envoyée le 9 septembre 2014, après la saison estivale

Plus en détail

MANAGEMENT DES ENTREPRISES : Devoir n 1

MANAGEMENT DES ENTREPRISES : Devoir n 1 BTS S.T.1 C.1 Le 01/10/10 MANAGEMENT DES ENTREPRISES : Devoir n 1 L entreprise «BOIS CONSTRUCTION» Durée : 1 heure A partir des documents en annexe, de vos connaissances et de votre réflexion, vous traiterez

Plus en détail

Double Thinking /THE GREEN KEY TO NATURALITY/ N 2 Sept 2010

Double Thinking /THE GREEN KEY TO NATURALITY/ N 2 Sept 2010 Double Décryptage croisé par vos experts de l innovation alimentaire, Make it real & LR BÉVA Nutrition. Un «point de vue innovation» dynamique et global qui rassemble simultanément les compétences produit

Plus en détail

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Le secteur agricole est

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

Serge Ferrari s implique dans la «Croissance bleue»

Serge Ferrari s implique dans la «Croissance bleue» Septembre 2015 Serge Ferrari s implique dans la «Croissance bleue» A la pointe de la création de matériaux composites souples, le Groupe Serge Ferrari vient de mettre son savoir-faire au service d une

Plus en détail

LES PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES DE LA CORÉE... 9

LES PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES DE LA CORÉE... 9 Sommaire LES PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES DE LA CORÉE... 9 PARTIE 1 : LE MARCHÉ CORÉEN DES PRODUITS GOURMETS... 11 I - ORGANISATION DE LA DISTRIBUTION EN CORÉE DU SUD... 13 A - Présentation générale...13

Plus en détail

Le SPL horticole Var Méditerranée

Le SPL horticole Var Méditerranée Le SPL horticole Var Méditerranée Une démarche collective et solidaire Le SPL horticole est l ensemble des différents partenaires de l horticulture varoise, regroupés pour animer collectivement une démarche

Plus en détail

Canada-Afrique du Sud

Canada-Afrique du Sud Canada-Afrique du Sud Publication n o 2014-43-F Le 12 juin 2014 Michaël Lambert-Racine Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 3- Secteur agricole Présentation générale Le couvert forestier du Gabon couvre 22 millions de ha (FAO

Plus en détail

Joséphine Henrion. Etats des lieux des données existantes en matière d offre alimentaire en Région de Bruxelles Capitale

Joséphine Henrion. Etats des lieux des données existantes en matière d offre alimentaire en Région de Bruxelles Capitale Etats des lieux des données existantes en matière d offre alimentaire en Région de Bruxelles Capitale Joséphine Henrion Département consommation durable et éco-comportement Inventaire et analyse des données

Plus en détail

APPEL À PROJETS INNOVATION SOCIALE EN ALSACE

APPEL À PROJETS INNOVATION SOCIALE EN ALSACE APPEL À PROJETS INNOVATION SOCIALE EN ALSACE Projet :... Entreprise (s) :...... Association (s) :...... Le dossier comprend : Doc. A : Fiche de synthèse du projet d innovation sociale Doc. B : Entreprise(s)

Plus en détail

Salon PRODEXPO SOMMAIRE 1-Communiqué de presse

Salon PRODEXPO SOMMAIRE 1-Communiqué de presse Dossier de presse Salon PRODEXPO SOMMAIRE 1- Communiqué de presse 2- Maroc-Fédération de Russie : Focus économique 3- Les atouts du Maroc agroalimentaire pour se positionner dans le marché russe. 4- Perspectives

Plus en détail

Les Métiers de l Alimentation

Les Métiers de l Alimentation Les Métiers de l Alimentation Deux principaux secteurs : L Artisanat et le commerce alimentaire de proximité Boucherie, Boulangerie, Charcuterie, Chocolaterie, Confiserie, Crémerie Fromagerie, Epicerie,

Plus en détail

LA MISE EN MARCHÉ. LOUIS FLEURENT Février 2015

LA MISE EN MARCHÉ. LOUIS FLEURENT Février 2015 LA MISE EN MARCHÉ LOUIS FLEURENT Février 2015 INTRODUCTION Les raisons de la fondation de la Fromagerie l Ancêtre inc. (volonté des actionnaires) : Transformer la production des 10 fermes laitières des

Plus en détail

AUX PORTES DES AMERIQUES ANGLOPHONE ET LATINE

AUX PORTES DES AMERIQUES ANGLOPHONE ET LATINE AUX PORTES DES AMERIQUES ANGLOPHONE ET LATINE CCIP - Juin 2007 INFRASTRUCTURE LE MARCHE Taux croissance 2006 : 5.4% Prévision de croissance annuelle en 2007 > 900 milliards de MXP soit environ 65 milliards

Plus en détail

Dossier de presse. 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées»

Dossier de presse. 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées» Dossier de presse Nantes, le 17/07/2014 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées» SOMMAIRE Communiqué de presse p. 2 Les membres du jury

Plus en détail

Etude. du metier de responsable clientele

Etude. du metier de responsable clientele Etude du metier de responsable clientele decembre 2008 Sommaire Creation de l observatoire Outils de l observatoire prospectif des metiers et des qualifications... [ 3 ] Rappel des objectifs Logique de

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

Présentation économique des vins de Bourgogne

Présentation économique des vins de Bourgogne Présentation économique des vins de Bourgogne Le système Bourguignon : l exceptionnelle diversité 5 grands terroirs Chablis - Auxerrois Côte de Nuits Côte de Beaune Côte Chalonnaise Mâconnais B.I.V.B./Pôle

Plus en détail

Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires

Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires Anticiper et prendre les meilleures décisions au regard des contraintes économiques et organisationnelles, tels sont les challenges quotidiens

Plus en détail

Thématiques Questions possibles berufsfeld/fach

Thématiques Questions possibles berufsfeld/fach LEARNING FOR THE PLANET Liste des sujets Vous cherchez une inspiration pour votre sujet Vous pouvez lire la liste ci-dessous et voir quel thème éveille votre intérêt. Examinez les questions correspondantes.

Plus en détail

Les origines permettent de connaître à tout moment la situation budgétaire de votre laboratoire et de la comparer à celle des organismes de gestion.

Les origines permettent de connaître à tout moment la situation budgétaire de votre laboratoire et de la comparer à celle des organismes de gestion. Page 1/5 Que sont les origines de crédits? Elles représentent les crédits notifiés au laboratoire sur des lignes budgétaires par différents organismes. Elles sont identiques aux Centre de Dépenses (CDP)

Plus en détail

UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE

UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE Les relations institutionnelles : un enjeu stratégique Les marchés publics : la nécessité d une approche spécifique Secteur privé

Plus en détail

Dossier de présentation. Le groupement specialiste des achats et services pour la restauration hors domicile et la boulangerie. www.onedeal4all.

Dossier de présentation. Le groupement specialiste des achats et services pour la restauration hors domicile et la boulangerie. www.onedeal4all. Dossier de présentation Le groupement specialiste des achats et services pour la restauration hors domicile et la boulangerie www.onedeal4all.com Le concept Onedeal4all Un groupement d achats au service

Plus en détail

Les signes de Qualité

Les signes de Qualité Les signes de Qualité C1-1. PRENDRE EN CHARGE la clientèle Les appellations, labels et sigles de qualité Définition des labels et signes de qualité : AOC, AOP, IGP, AB, Identifier les différents labels

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT Valorisez vos produits agroalimentaires avec la marque collective «So Goût» portée par le Réseau Gesat 1 Sommaire Pourquoi avoir créé la marque «So Goût»? Quels sont les

Plus en détail

Observatoire des prix

Observatoire des prix Dossier de presse Jeudi 10 janvier 2013 Observatoire des prix Présentation, résultats et analyse Contacts presse : Laëtitia Verdier : 01 44 91 88 88 laetitia.verdier@famillesrurales.org Nelly Jennin :

Plus en détail

Bilan des réalisations 2012-2013. Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation. Direction régionale du Bas-Saint-Laurent

Bilan des réalisations 2012-2013. Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation. Direction régionale du Bas-Saint-Laurent Bilan des réalisations 2012-2013 Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation Direction régionale du Bas-Saint-Laurent DES ALIMENTS DU QUÉBEC AU GOÛT DES CONSOMMATEURS Faciliter l identification

Plus en détail

L INNOVATION EN AGROALIMENTAIRE Table ronde du 20 janvier 2011 Salon AZIMUT

L INNOVATION EN AGROALIMENTAIRE Table ronde du 20 janvier 2011 Salon AZIMUT L INNOVATION EN AGROALIMENTAIRE Table ronde du 20 janvier 2011 Salon AZIMUT Les participants Jean-Robert GEOFFROY ADRIA Développement Michel COLIN COPRI Paul CERISERE LE FOURNIL DES PROVINCES Cécile VAUCHEZ

Plus en détail

Forum Agropur Coopératives agricoles : Renforcer la compétitivité et saisir les nouvelles opportunités

Forum Agropur Coopératives agricoles : Renforcer la compétitivité et saisir les nouvelles opportunités www.pwc.com Forum Agropur Coopératives agricoles : Renforcer la compétitivité et saisir les nouvelles opportunités Un modèle fortement développé en Europe Nombre de coopératives du Top 50 par région 38

Plus en détail

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Le 1 er décembre 2015 La Banque Postale Asset Management - 34, rue de la Fédération - 75737 Paris Cedex 15

Plus en détail

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce Etude réalisée pour le compte de la Fédération des Entreprises de Vente A Distance (FEVAD) Synthèse des résultats L emploi dans la VAD et

Plus en détail

Un DROM : La Martinique

Un DROM : La Martinique Un DROM : La Martinique A Quelle est l identité de ma région? Quelles sont ses activités? 1 La Martinique Histoire-Géographie 3 e 1 2 Les chiffres-clés de la Martinique Martinique France Superficie 1 128

Plus en détail

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Sommaire de plan d affaires Page 1 Des ressources professionnelles à votre portée Le Centre local de développement (CLD) de la MRC de Bécancour représente la porte d entrée pour les promoteurs puisqu il

Plus en détail