15% 10% -5% % de ch. par rapp. à l année préc. -10% Conserves Meat de fruits et légumes et aliments de spécialité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "15% 10% -5% % de ch. par rapp. à l année préc. -10% Conserves Meat de fruits et légumes et aliments de spécialité"

Transcription

1 Export. (milliers de dollars CAD) % de ch. par rapp. à l année préc. 4Q13 Survol des tendances de l industrie canadienne des aliments, des boissons et du secteur agroalimentaire Nouvelles importantes Le plus important partenaire commercial du Canada, les États- Unis, est particulièrement optimiste et s'attend à une forte croissance de plus de 10 % en La tendance des gens à consommer des aliments sains et nutritifs, comme les aliments biologiques, semble s'améliorer. Les exportations vers les États-Unis et le Mexique continueront à croître et passeront de 23 % à 27 % des ventes totales. Les exportations mondiales seront menées par la demande provenant de Chine et d'asie du Sud-Est. La confiance des consommateurs canadiens, un indicateur des dépenses en aliments et en boissons, a augmenté de 6,2 points et atteint 91,0 (2002 = 100) en septembre; elle a cependant diminué de 2 points en octobre puisque les emplois à venir demeurent une préoccupation pour les Canadiens. La pénurie mondiale de fèves de cacao et la diminution de la demande des consommateurs pour le chocolat noir sont à l'origine de l'augmentation des prix. Les prix du cacao ont augmenté de plus de 20 % au 3 e trimestre. Perspectives de l'industrie Pendant l'été, les stocks d'alimentation étaient serrés, mais une amélioration de ceux-ci est prévue grâce à la récolte de cet automne. Pour 2014, aucun changement de prix n'est prévu pour le poulet, le porc et les produits laitiers, alors que des prix légèrement inférieurs sont attendus pour le blé, le maïs et le soja; seuls les prix du bœuf devraient être légèrement plus élevés en 2013 puisque la demande continuera d'être instable en raison de la baisse des prix du porc et du poulet qui font augmenter les prix du bœuf. L année 2014 pourrait être la 1 ère année de reprise des produits alimentaires et des boissons dans un environnement économique en amélioration depuis Exportations d'aliments et de boissons du Canada 30,000 25,000 20,000 15,000 10,000 5,000 0 Source : Industrie Canada et GE E 15% 10% 5% 0% -5% -10% Les exportations d'aliments et de boissons continuent de croître, le cumul annuel des exportations à ce jour (de janvier à août) a augmenté de 2 % par rapport à l'année dernière. L'un des secteurs contribuant le plus à cette croissance est celui des fruits de mer, suivi du sucre et des confiseries, des fruits et des légumes, et de la boulangerie. Les exportations de viande, de céréales et d'oléagineux sont presque stables par rapport à l'année dernière. Autres Animal Food aliments Manufacturing Fruits Sugar and de Confectionery mer Produits Dairy laitiers Sucre Seafoodet confiseries Fabrication Other Food Manufacturing d aliments de source animale Boulangeries Grain and Oilseed et Milling tortilla Viande Fruit Vegetable Preserving and Specialty Food Conserves Meat de fruits et légumes et aliments de spécialité Sucre Bakeries et & confiseries Tortilla Changement % YoY par rapport à l année précédente Explore Financing Solutions at Survol des tendances de l industrie canadienne des aliments, boissons et du secteur agroalimentaire 1

2 $/boisseau $/boisseau $/boisseau Produits de base Maïs janv. févr. mars avril mai juin juillet août sept. oct. nov. déc. Les prix mensuels moyens du maïs ont baissé de 5,4 % en septembre par rapport au mois précédent, et de 28,8 % par rapport à l'année dernière selon l'usda. On s'attend à ce que la demande intérieure du maïs augmente de 12,5 % par rapport à l'année précédente en 2013/14 selon les World Agricultural Supply and Demand Estimates («WASDE»). La baisse des prix du maïs favorise l'utilisation accrue de celui-ci dans les aliments pour animaux et la production d'éthanol, et favorise également une hausse des exportations. La prévision moyenne des prix agricoles du maïs selon les WASDE pour 2013/14 est passée de 4,50 $ à 5,30 $ le boisseau en août à 4,40 $ à 5,20 $ le boisseau en septembre, et on s'attend à une nouvelle baisse en Blé janv. févr. mars avril mai juin juillet août sept. oct. nov. déc. Les prix mensuels moyens du blé rouge d'hiver ont baissé de 1,9 % en septembre par rapport au mois précédent, et de 15,6 % par rapport à l'année précédente selon l'usda. Selon les WASDE, on s attend à une baisse de la demande intérieure du blé aux États-Unis de 7,0 % cette année, principalement en raison d'une diminution de son utilisation pour l'alimentation animale puisque le blé est plus cher que le maïs. La prévision du prix agricole moyen des WASDE de l'usda pour 2013/14 s est précisée, passant de6,40 $ / 7,60 $ le boisseau en août à 6,50 $ / 7,50 $ le boisseau en septembre. Les semis de blé d'hiver se font actuellement dans des conditions favorables. Soja janv. févr. mars avril mai juin juillet août sept. oct. nov. déc. Les prix moyens mensuels du soja ont augmenté de 4,4 % en septembre par rapport au mois précédent, mais affichaient une baisse de 17,7 % par rapport à l'année précédente selon l'usda. Les prix du soja sont soutenus par la faiblesse des stocks ainsi que la diminution des estimations du rendement pour la récolte actuelle. La saison de semis a été retardée, reportant le stade de maturation à la période chaude et sèche du mois d'août, ce qui a retardé la récolte. Selon les WASDE de l'usda, on s attend à ce que le prix agricole moyen du soja pour 2013/14 passe de 10,35 $ / 12,35 $ le boisseau en août à 11,50 $ / 13,50 $ le boisseau en septembre. L'approvisionnement en soja devrait s'améliorer, mais demeurera limité au cours de l'année prochaine. Survol des tendances de l industrie canadienne des aliments, boissons et du secteur agroalimentaire 2

3 Cents/lb Poulet La production de poulet augmentera probablement au 4 e trimestre en raison de la modération des prix du maïs et du soja. Pour 2013, l'usda anticipe une augmentation annuelle de 3,0 % de la production de poulets à griller, conduisant à une augmentation de 5,0 % des stocks, à mesure que la production dépasse la demande. Les profits des transformateurs de poulet sont susceptibles d'augmenter en passant de 6 % au début de l'année à 9 %. Prix des quais de la Géorgie - poulet entier Oeufs Oeufs (en millions) % par rapport à l année préc. janv. févr. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc. janv juil janv juil janv juil Stocks des entrepôts frigorifiques Exportations de poulets à griller Poulet (millions de livres) Changement par rapport à l'année préc. (%) janv juil janv juil janv juil janv. févr. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc. Les prix moyens des volailles entières des quais de la Géorgie ont chuté à 1,057 $/lb en août, une baisse de - 0,4 % par rapport à juillet en raison des coûts de transformation accrus. L'USDA prévoit une augmentation annuelle de 3,8 % de la production de poulets à griller au 4 e trimestre. Les stocks de poulet dans les entrepôts frigorifiques ont augmenté de 2,6 % en août par rapport au mois précédent et de 6,4 % par rapport à l'année précédente en raison de l'augmentation des stocks de volailles entières (65 %), des cuisses (50 %) et des ailes (89 %). Avec l'augmentation anticipée de la production, l'usda prévoit que les stocks de la fin d'année 2013 augmenteront de 5,0 % pendant la période allant d'août à la fin de l'année, pour atteindre 650 millions de livres. Le volume d'oeufs de poule a augmenté de 1,1 % en juillet par rapport à l'année précédente, indiquant ainsi une augmentation de la production de poulets à griller. Les exportations de poulets à griller de juillet ont augmenté de 3,0 % par rapport à l'année précédente, principalement en raison de la forte demande continue en provenance du Mexique (23,6 %). Survol des tendances de l industrie canadienne des aliments, boissons et du secteur agroalimentaire 3

4 $/quintal Bœuf Les stocks de bœuf américain diminuent lentement après avoir atteint leur plus haut niveau en juin et les prix du bœuf au détail resteront probablement aux niveaux actuels. L'USDA prévoit une baisse de la production de viande de 4,6 % au 4 e trimestre par rapport à l'année précédente. Cependant, l'année complète de 2013 affichera de meilleures tendances relativement aux bénéfices des abattoirs de bœuf que l'an dernier. Valeurs de découpe Transformation mensuelle des bovins Bovins (1000 têtes) Changement par rapport à l année préc. (%) janv. févr. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc. janv juil janv juil janv juil Stocks des entrepôts frigorifiques Exportations de boeufs et de veaux Boeuf (millions de lb) Changement par rapport à l'année précédente (%) janv juil janv juil janv juil janv. févr. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc. Les valeurs de découpe de viande bovine ont baissé de 0,7 % en août par rapport au mois précédent en raison de l'affaiblissement de la demande. Les valeurs de découpe tendent à baisser alors que les prix au détail continuent d'augmenter. Le stocks de bœuf en entreposage frigorifique ont baissé de 3,5 % en août par rapport au mois précédent. La transformation des bovins en juillet s'est élevée de 3,7 % par rapport à l'année précédente et de 6,0 % par rapport au mois précédent. Les exportations de boeufs et de veaux ont augmenté de 2,7 % en juillet par rapport à l'année précédente, principalement en raison de l'augmentation des envois vers le Japon (166 %), Hong Kong (70 %) et Taiwan (13 %). En février de cette année, le Japon a assoupli ses restrictions sur l'importation de boeuf américain provenant de bovins de moins de 30 mois. Survol des tendances de l industrie canadienne des aliments, boissons et du secteur agroalimentaire 4

5 $/quintal Porc La baisse des stocks de viande de porc et les prix élevés reflètent une forte demande intérieure et une augmentation des exportations. La réduction des coûts de la nourriture d'animaux et l'augmentation du prix du porc peuvent générer une production accrue au 2 e semestre de 2013 selon l'usda. Valeurs de découpe Volume de transformation mensuel Porcs (1 000 têtes) Changement par rapport à l'année précédente (%) janv. févr. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc. janv juil janv juil janv juil Stocks des entrepôts frigorifiques Exportations de porc Porc (millions de lb) Changement par rapport à l'année précédente (%) janv juil janv juil janv juil janv. févr. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc. Les valeurs de découpe du porc ont baissé de 1,4 % en août après avoir augmenté pendant quatre mois consécutifs. La réduction des coûts de la nourriture d'animaux et l'augmentation du prix du porc peuvent générer une production accrue au 2 e semestre de 2013, selon l'usda. Les stocks de viande de porc en entreposage frigorifique continuent de diminuer en raison d'une forte demande intérieure et de l'augmentation des exportations. Les stocks ont baissé de 3,5 % en août par rapport au mois précédent. Le volume de transformation du porc a légèrement augmenté de 0,2 % en juillet par rapport à l'année précédente. L'USDA prévoit que la production du porc aux 3 e et 4 e trimestres s'élèvera de 1,2 % et de 2,1 % respectivement par rapport à l'année précédente. Les exportations de porc des États-Unis en juillet ont augmenté de 2,1 % par rapport à l'année précédente, principalement en raison de l'augmentation des expéditions vers le Mexique (24,8 %) et le Japon (2,5 %). Juillet est le premier mois de 2013 où les exportations ont dépassé les chiffres de l'année précédente. Survol des tendances de l industrie canadienne des aliments, boissons et du secteur agroalimentaire 5

6 $/lb $/quintal $/lb Produits laitiers La demande pour le lait et les produits laitiers continue de se renforcer, tant sur les marchés intérieurs qu'à l'exportation. Les approvisionnements en lait limités posent un défi pour les fabricants de produits laitiers. L'USDA prévoit que la demande continue et les stocks plus serrés soutiendront l'augmentation des prix du lait en Lait de classe I Fromage en blocs de 40 lb janv. févr. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc. janv. févr. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc. Production laitière Beurre de catégorie AA Production Changement par rapport à l'année précédente (%) janv. 11 mai 11 sept. 11 janv. 12 mai 12 sept. 12 janv. 13 mai 13 janv. févr. mars avril mai juin juil. août sept. oct. nov. déc. Le prix du lait de classe I était de 19,20 $ en octobre, demeurant relativement stable par rapport au mois précédent et supérieur de 1,7 % par rapport à l'année précédente. L'USDA prévoit une augmentation de la production du lait de 0,9 % en 2013 et de 1,2 % en 2014 en raison du renforcement de la demande. La production laitière de l'ensemble des États en août a atteint millions de livres, soit une hausse de 2,6 % par rapport à l'année précédente. Les prix modérés de la nourriture d'animaux et la hausse des prix du lait entraîneront probablement une augmentation de la production du lait en Les prix du fromage américain ont augmenté de 2,3 % en août par rapport au mois précédent en raison de la forte demande au détail et à l'exportation. Les stocks ont baissé de 4,4 % par rapport au mois précédent, selon le dernier rapport de l'entreposage frigorifique. La production de fromage a ralenti en raison de la disponibilité limitée du lait, selon l'usda. L'USDA prévoit une demande soutenue, avec des prix atteignant 1,81 $ à 1,86 $ la livre au 4 e trimestre. Les prix du beurre de qualité AA atteignaient 1,40 $ la livre en août, une diminution de 5,4 % par rapport à juillet. Selon le rapport d'entreposage frigorifique de l'usda, les stocks de beurre en août ont baissé de 9 % par rapport au mois précédent, tout en restant supérieurs de 34 % par rapport à l'année précédente. La demande intérieure et les exportations sont en hausse. Survol des tendances de l industrie canadienne des aliments, boissons et du secteur agroalimentaire 6

7 G$ Tendances du financement Volume de prêts en consortium dans l'industrie des aliments et des boissons en Amérique du Nord (milliards de dollars) Source : Thompson Reuters LPC Le volume mondial de prêts pour les aliments, les boissons et l'agroalimentaire au 1 er semestre de 2013 a totalisé 64,4 G$, une augmentation de 61 % par rapport à l'année précédente. Engagements de 14 milliards de dollars en investissements dans la chaîne de valeur* * en juin 2013; États-Unis seulement Canada Aliments et boissons Pour obtenir plus de renseignements, veuillez communiquer avec les spécialistes en développement des affaires de. David Sutherland (ON) T ,8 G$ Agroalimentaire 2,8 G$ Fabricants d'aliments et de boissons 1,4 G$ Grossistes et distributeurs David Gladu (QC) T Alain Dupont, Leader, Industrie manufacturière T ,0 G$ Détaillants et restaurants offre des solutions de financement pour l'industrie manufacturière depuis plus d'une décennie. GE reconnaît les défis uniques de votre entreprise de fabrication et propose des solutions de financement innovantes pour répondre à ces exigences. Nous collaborons avec vous pour vous aider à structurer une solution de financement qui vous permet d'obtenir les outils dont vous avez besoin. Grâce à ces outils, vous pouvez obtenir une souplesse de financement supplémentaire qui tient compte de la nécessité éventuelle d'un acompte, de longs délais de fabrication et du cycle de livraison. est une extension du riche patrimoine de GE en matière de promotion et de soutien de la croissance, en investissant dans les secteurs que nous connaissons le mieux, et en faisant le maximum pour fournir plus qu'un simple financement. Nous apportons notre perspective, nos connaissances et notre expertise à chaque prêt. Par conséquent, les entreprises qui obtiennent du financement de profitent du savoir-faire et de l'expertise de GE à l'échelle du monde. Parce que nous sommes plus que des banquiers. Nous sommes des bâtisseurs. gecapital.ca General Electric Capital Corporation, Tous droits réservés. Avis de non-responsabilité : Le présent document comporte des renseignements généraux qui ne doivent pas être utilisés ou considérés comme des conseils commerciaux, financiers, fiscaux, comptables, juridiques ou autres. Il a été préparé sans tenir compte des circonstances et des objectifs de tous ceux qui peuvent l'examiner; par conséquent, vous ne devriez pas compter sur le contenu du présent document au lieu des conseils d'experts ou sans exercer votre jugement. Les opinions exprimées dans ces articles reflètent celles de leurs auteurs et des personnes qui ont contribué à leur rédaction et pas nécessairement les opinions de General Electric Capital Corporation ou de ses sociétés affiliées (collectivement «GE»). GE ne garantit pas que l'information contenue dans le présent document est fiable, précise, complète et actualisée, et GE n'assume aucune responsabilité pour mettre à jour ou modifier ce document. GE ne fait aucune représentation ou garantie de toute nature concernant le contenu du présent document, et n'accepte aucune responsabilité d'aucune sorte pour toute perte ou tout dommage découlant de l'utilisation des renseignements contenus dans ce document. Aucune disposition des présentes ne doit être interprétée comme une approbation ou un engagement de financement ou la fourniture de tout autre service par GE à toute personne. Toutes les transactions sont soumises à l'approbation définitive de GE en matière d'investissement ou de solvabilité et à la signature de documents définitifs mutuellement satisfaisants. «GE», «General Electric Company», «General Electric», «General Electric Capital Corporation», le logo de GE, et diverses autres marques et logos utilisés dans le présent document sont des marques déposées, des appellations commerciales et des marques de service de General Electric Company. Vous ne pouvez pas utiliser, reproduire ou redistribuer le présent document, en tout ou en partie, ou toute marque ou tout nom commercial sans l'autorisation écrite de GE. Survol des tendances de l industrie canadienne des aliments, boissons et du secteur agroalimentaire 7

Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada

Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada Exportations (milliers de dollars canadiens) Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada Principaux événements En 2014, les produits de la viande ainsi que le sucre

Plus en détail

GE Capital. Principaux faits nouveaux. Perspectives sectorielles. Survol des tendances de l industrie : Automobile

GE Capital. Principaux faits nouveaux. Perspectives sectorielles. Survol des tendances de l industrie : Automobile Principal indicateur de la rentabilité du secteur Survol des tendances de l industrie : Automobile Principaux faits nouveaux En février, les ventes de véhicules légers au Canada ont été fortes, soit 18

Plus en détail

Secteur de la construction au Canada

Secteur de la construction au Canada PIB en G$ CAD Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada Principaux développements T2/214 214 Le PIB réel a atteint un sommet de 1 69 millions de dollars canadiens en novembre

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16 9. Revue des Marchés Charles Gagné 2015-04-16 Les faits saillants 1. Inventaires de porcs aux É.-U. ( Hogs & Pigs) Croissance de 2 % du troupeau reproducteur 2. Baisse des exportations américaines Valeur

Plus en détail

L Agroindicateur. Une autre bonne performance. Octobre 2014

L Agroindicateur. Une autre bonne performance. Octobre 2014 L Agroindicateur Octobre 2014 Une autre bonne performance La conjoncture 2014 permet d envisager que le revenu net total des entreprises agricoles québécoises devrait se situer à un niveau historiquement

Plus en détail

En 2014, les cours des matières premières ont reculé, entraînant une baisse

En 2014, les cours des matières premières ont reculé, entraînant une baisse Agreste Synthèses Moyens de production Mars 215 n 215/261 Mars 215 Moyens de production Synthèses n 215/261 En 214, la baisse des prix à la production des produits animaux n est que partiellement compensée

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

ABATTAGE ET COMMERCIALISATION DU BŒUF AU QUÉBEC. Direction : Développement des secteurs agroalimentaires Par : Hervé Herry Date : le 5 mars 2014

ABATTAGE ET COMMERCIALISATION DU BŒUF AU QUÉBEC. Direction : Développement des secteurs agroalimentaires Par : Hervé Herry Date : le 5 mars 2014 ABATTAGE ET COMMERCIALISATION DU BŒUF AU QUÉBEC Direction : Développement des secteurs agroalimentaires Par : Hervé Herry Date : le 5 mars 2014 1 LES ABATTOIRS DE BOVINS AU QUÉBEC Sous inspection fédérale:

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

L industrie agricole et agroalimentaire canadienne et l économie mondiale en 2013-2014

L industrie agricole et agroalimentaire canadienne et l économie mondiale en 2013-2014 L industrie agricole et agroalimentaire canadienne et l économie mondiale en 2013-2014 Introduction L économie canadienne est tributaire des exportations, en particulier dans les secteurs agricoles et

Plus en détail

Enquête industrie Agroalimentaire

Enquête industrie Agroalimentaire [Texte] Enquête industrie Agroalimentaire La CCI de la Vendée a mené, courant 2013, une enquête auprès des entreprises industrielles vendéennes afin d analyser la structuration et l organisation de ces

Plus en détail

48,5 Bcf RAPPORT T1 2015 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JAN MAR 2015 PÉTROLE ET GAZ NATUREL. Infrastructure de transport du gaz naturel

48,5 Bcf RAPPORT T1 2015 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JAN MAR 2015 PÉTROLE ET GAZ NATUREL. Infrastructure de transport du gaz naturel RAPPORT T1 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JAN MAR PÉTROLE ET GAZ NATUREL Prix au détail moyens de l essence ordinaire et du diesel à l'échelle provinciale ($/L) Prix du gaz naturel en vigueur pour le commerce

Plus en détail

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE I- Champ de l étude L industrie agroalimentaire (IAA) regroupe l ensemble des industries de transformation de matières premières, d origine végétale ou animale, destinées à

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Directeur de la Division de la statistique de la FAO

AVANT-PROPOS. Directeur de la Division de la statistique de la FAO AVANT-PROPOS L Annuaire statistique de la FAO fournit une sélection d indicateurs par pays sur l alimentation et l agriculture. Les données proviennent de FAOSTAT, la base de données statistique de l Organisation

Plus en détail

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à :

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à : Le Manitoba en bref Le Manitoba : Province du Canada depuis 1870. Manitoba signifie «lieu où vit l Esprit» dans les langues des peuples autochtones de la province. Chef politique : Premier ministre (Greg

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Moniteur des branches Industrie MEM

Moniteur des branches Industrie MEM Moniteur des branches Industrie MEM Octobre 2014 Editeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Traduction Anne Fritsch, Verbanet GmbH, www.verbanet.ch Le texte allemand fait foi Adresse BAK Basel Economics

Plus en détail

Sécuritaire Fiable Sans gluten Programme de certification sans gluten

Sécuritaire Fiable Sans gluten Programme de certification sans gluten Sécuritaire Fiable Sans gluten Programme de certification sans gluten www.glutenfreecert.com ALLERGEN CONTROL GROUP INC. L Allergen Control Group Inc. (ACG) est représenté par une équipe d experts de l

Plus en détail

Programme de certification sans gluten

Programme de certification sans gluten Allergen Control Group Inc. L Allergen Control Group Inc. (ACG) est représenté par une équipe d experts de l industrie alimentaire, qui connaissent et comprennent comment gérer les risques lors de la fabrication,

Plus en détail

l'industrie de l'alimentation et des boissons

l'industrie de l'alimentation et des boissons Solutions de convoyage pour l'industrie de l'alimentation et des boissons Pour un convoyage respectueux des fluides très visqueux ou pâteux Qui sommes-nous? Pourquoi WANGEN PUMPEN? Les pompes WANGEN dans

Plus en détail

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes N o 11 626 X au catalogue N o 26 ISSN 1927-548 ISBN 978--66-2984-5 Document analytique Aperçus économiques Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes par André Bernard Direction des

Plus en détail

Les variations des prix des matières premières agricoles, telles qu observées entre

Les variations des prix des matières premières agricoles, telles qu observées entre Perspectives des marchés des matières premières de l alimentation animale Analyse prospective des écarts de prix de l aliment porcin dans l UE, aux Etats-Unis et au Les variations des prix des matières

Plus en détail

Deuxième trimestre 2015

Deuxième trimestre 2015 Deuxième trimestre 2015 Contenu Perspectives économiques mondiales Perspectives sur les catégories d'actif Paul English, MBA, CFA vice-président principal, Placements Tara Proper, CFA vice-présidente adjointe,

Plus en détail

Aussi dans ce numéro Les ventes de copropriétés perdent de leur élan Depuis un certain temps, la copropriété nous avait habitués à des hausses relativement soutenues des transactions MLS au Québec. Mais

Plus en détail

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 1 sommaire 1 faits marquants 2 résultats opérationnels 3 résultats financiers 4 perspectives 5 annexes 2 1 faits marquants 3 1 faits marquants S1 2010

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

Étape importante pour la zone euro

Étape importante pour la zone euro Étape importante pour la zone euro Plan de sauvetage réussi - Les craintes liées à la dette dans la zone euro se sont finalement apaisées après avoir été à leur paroxysme la semaine dernière. Un effort

Plus en détail

FOOD REEFER* sdv.com. Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée.

FOOD REEFER* sdv.com. Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée. FOOD REEFER* sdv.com Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée. SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans

Plus en détail

L Indice des prix à la consommation

L Indice des prix à la consommation N o 62-001-X au catalogue L Indice des prix à la consommation Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données et des services

Plus en détail

industrie agroalimentaire

industrie agroalimentaire industrie agroalimentaire agro L élaboration des produits agroalimentaires nécessite la mise en place et le contrôle de nombreux procédés et technologies avancées. De la réception des matières premières

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Commerce Direction Générale de la Régulation et de l Organisation des Activités Direction des Etudes de la Prospective et de l Information Economique

Plus en détail

L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES PLUS DE 1000 EMPLOIS

L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES PLUS DE 1000 EMPLOIS FOCUS AGROALIMENTAIRE BROME-MISSISQUOI 2011 L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES UN CHIFFRE D AFFAIRE ANNUEL DE PRÈS DE 67MILLIONS PLUS DE 1000 EMPLOIS La transformation agroalimentaire

Plus en détail

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue!

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Boussole Juin 2015 Divergence des indicateurs avancés Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Les règles du placement financier - Partie III Votre patrimoine,

Plus en détail

Pourquoi est-il important pour une banque de sécuriser le chiffre d affaires des entreprises agricoles?

Pourquoi est-il important pour une banque de sécuriser le chiffre d affaires des entreprises agricoles? Pourquoi est-il important pour une banque de sécuriser le chiffre d affaires des entreprises agricoles? Pourquoi est-il important pour une banque de sécuriser le chiffre d affaires des entreprises agricoles?

Plus en détail

Panorama de la grande distribution alimentaire en France

Panorama de la grande distribution alimentaire en France N 25 Février 2014 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Panorama de la grande distribution alimentaire

Plus en détail

Date de publication : 1 er juin 2015 BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA DU MOIS D'AVRIL 2015 (*)

Date de publication : 1 er juin 2015 BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA DU MOIS D'AVRIL 2015 (*) BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA AVRIL 2015 BULLETIN MENSUEL DE STATISTIQUES ECONOMIQUES DE L'UEMOA DU MOIS D'AVRIL 2015 (*) Date de publication : 1 er juin 2015 (*) : Le «Bulletin

Plus en détail

Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009

Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009 Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009 indice des prix à la consommation diminue de 0,8 en 2009, après une année de forte inflation en 2008 (+3,4 ). Les évolutions sont contrastées en

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments Présenté par Micheline Séguin Bernier Le 19 mars 2007 Tiré et adapté du document de Santé Canada Le tableau de la valeur nutritive : plus facile

Plus en détail

Agriculture biologique suisse : Statistiques

Agriculture biologique suisse : Statistiques Agriculture biologique suisse : Statistiques % bio 2013 édition juin2014 Josy Taramarcaz AGRIDEA Disponible sur : www.agridrea.ch Nombre d exploitations et surfaces Bio en Suisse (exploitation touchant

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 15 Vol. 12.2 6 juillet 15 L enquête menée cet été laisse entrevoir des perspectives divergentes selon les régions. En effet,

Plus en détail

«Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire»

«Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire» «Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire» Forum agricole et agroalimentaire, 12 février 2015, Albanel PDAA 2013-2018 - MRC DE MARIA-CHAPDELAINE L ABATTOIR COMME

Plus en détail

Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses

Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses A. Dispositions générales La présente partie s applique à l arachide, au blé de printemps, au blé d hiver, au canola, à l épeautre

Plus en détail

Food Safety System Certification 22000. fssc 22000

Food Safety System Certification 22000. fssc 22000 Food Safety System Certification 22000 fssc 22000 CERTIFICATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 22000 Le protocole de certification des systèmes de sécurité alimentaire 22000 (FSSC 22000) est un protocole

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE GESTION

TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE GESTION TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE GESTION 1 Mise en garde concernant les énoncés prospectifs 1 Vue d ensemble 2 Principales données financières consolidées 4 Orientation financière 6 Éléments à considérer

Plus en détail

UNE OFFRE MODERNE DE BANQUE À DOMICILE

UNE OFFRE MODERNE DE BANQUE À DOMICILE Le réseau Société Générale UNE OFFRE MODERNE DE BANQUE À DOMICILE Alain Brunet Journée Société Générale - 20 juin 2000 1 Sommaire Une utilisation massive et un impact important sur notre exploitation Une

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

Le Mois en Bref. Dans cette édition. Les Conservateurs proposent. une bonification volontaire du RPC Actualités géopolitiques

Le Mois en Bref. Dans cette édition. Les Conservateurs proposent. une bonification volontaire du RPC Actualités géopolitiques Aon Hewitt Le Mois en Bref Mai 2015 Dans cette édition Les Conservateurs proposent une bonification volontaire du RPC 1 Actualités géopolitiques 2 Actualités économiques 2 Actualités financières 2 Marchés

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Depuis 50 ans, nous vous assurons la meilleure couverture.

Depuis 50 ans, nous vous assurons la meilleure couverture. Depuis 50 ans, nous vous assurons la meilleure couverture. TABLE DES MATIÈRES NOTRE PHILOSOPHIE NOTRE MISSION NOTRE MÉTIER NOTRE EXPERTISE 02 03 04 05 CONSTRUCTION TRANSPORT ENTREPRISES DE SERVICES COMMERCE

Plus en détail

NOVEMBRE 2014. Rapport annuel 2013-2014 du CPAC

NOVEMBRE 2014. Rapport annuel 2013-2014 du CPAC FOCUS Bulletin NOVEMBRE 2014 DANS CE NUMÉRO Activités du CPAC Affaires du CPAC Nouvelles du portefeuille Rapport annuel 2013-2014 du CPAC Le Conseil des produits agricoles du Canada (CPAC) est heureux

Plus en détail

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Exportation et développement Canada Juin 2012 Quelques mots sur EDC Organisme de crédit à l exportation du Canada créé

Plus en détail

Market monitor. Focus sur les performances et les perspectives du secteur agroalimentaire. atradiusmarketmonitor. Décembre 2013

Market monitor. Focus sur les performances et les perspectives du secteur agroalimentaire. atradiusmarketmonitor. Décembre 2013 Market monitor Focus sur les performances et les perspectives du secteur agroalimentaire Décembre 2013 1 Dans ce numéro Introduction Du grain à moudre 3 Belgique Des marges toujours sous pression en cause

Plus en détail

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar?

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? 7 mars 8- N 98 Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? Beaucoup d observateurs avancent l idée suivante : la hausse du prix du pétrole est une conséquence du

Plus en détail

L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu

L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu La Bernardière la Boisissiere de Montaigu Boufféré La Guyonnière Montaigu St Goerges de Montaigu St Hilaire de Loulay Treize Septiers

Plus en détail

Actualités géopolitiques

Actualités géopolitiques Aon Hewitt Retraite et gestion de placements Le Mois en Bref Avril 2015 Dans cette édition Le cours du pétrole se redresse, mais l incertitude persiste 1 Actualités géopolitiques 2 Actualités économiques

Plus en détail

Tableau de bord. 1 janv. 2011-31 déc. 2011 Comparaison avec : 1 janv. 2010-31 déc. 2010. 19 628 Visites. 37,26 % Taux de rebond

Tableau de bord. 1 janv. 2011-31 déc. 2011 Comparaison avec : 1 janv. 2010-31 déc. 2010. 19 628 Visites. 37,26 % Taux de rebond www.cnaop.gouv.fr Tableau de bord 1 janv. 211-31 déc. 211 Comparaison avec : 1 janv. 21-31 déc. 21 Précédente : Visites Visites 2 2 1 1 3 janv. 5 févr. 1 mars 12 avr. 15 mai 17 juin 2 juil. 22 août 24

Plus en détail

L'argent afflue vers l'euro

L'argent afflue vers l'euro L'argent afflue vers l'euro Au cours des dernières semaines la crise de la dette a ressurgi en Europe. Les obligations portugaises, grecques et irlandaises ont été massivement vendues, tandis que les rendements

Plus en détail

Faits et statistiques. Les assurances de personnes au QUÉBEC

Faits et statistiques. Les assurances de personnes au QUÉBEC Faits et statistiques Les assurances de personnes au QUÉBEC Édition 2008 Association canadienne des compagnies d assurances de personnes inc. Canadian Life and Health Insurance Association Inc. Les assurances

Plus en détail

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre 2014 octobre 2014 Industries agroalimentaires Tableau de bord Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Sommaire Production en

Plus en détail

Présentation du Groupe

Présentation du Groupe Présentation du Groupe Nestlé: Good Food, Good Life La société leader mondial dans la nutrition, la santé et le bien-être 2 Nestlé en un coup d'oeil : chiffres-clés ventes de CHF 108 milliards en 2009

Plus en détail

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Juillet 3 Aperçu Des données récemment publiées, recueillies par Prêts bancaires aux entreprises Autorisations et en-cours (Figure ), l Association des

Plus en détail

Dossier de presse. SIAL 2010 : Groupama Assurance-Crédit présente la nouvelle plaquette Défaillances d entreprises 2010-2011

Dossier de presse. SIAL 2010 : Groupama Assurance-Crédit présente la nouvelle plaquette Défaillances d entreprises 2010-2011 19 octobre 2010 Dossier de presse SIAL 2010 : Groupama Assurance-Crédit présente la nouvelle plaquette Défaillances d entreprises 2010-2011 «Les bilans des entreprises gardent les stigmates de la crise»

Plus en détail

L Indice des prix à la consommation

L Indice des prix à la consommation N o 62-001-X au catalogue L Indice des prix à la consommation Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données et des services

Plus en détail

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue?

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? 28 avril 2015 Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? Beaucoup d espoir repose sur les entreprises du centre du pays pour permettre à la croissance économique de

Plus en détail

Le secteur de la restauration commerciale : données économiques, évolution des prix et du nombre de plaintes du secteur

Le secteur de la restauration commerciale : données économiques, évolution des prix et du nombre de plaintes du secteur N 28 juillet 2014 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Auteur : Nicolas ROUX 1 Le secteur de la

Plus en détail

Investissement en capital dans la transformation alimentaire canadienne

Investissement en capital dans la transformation alimentaire canadienne PROGRAMME DE RECHERCHE SUR LE SECTEUR DE LA TRANSFORMATION ALIMENTAIRE PROGRAMME DE RECHERCHE DE LA TRANSFORMATION ALIMENTAIRE / PROJET 6A PROJET 6a : CONNAISSANCES EN MATIÈRE D INNOVATION Investissement

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

Loi américaine de modernisation de la sécurité alimentaire

Loi américaine de modernisation de la sécurité alimentaire Loi américaine de modernisation de la sécurité alimentaire Résumé et Impact sur les Importateurs et Exportateurs Août 2012 Le présent article contient des mises à jours importantes concernant la Loi américaine

Plus en détail

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel 3 Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel Rendements revenus au risque, de stables et de gains en capital Mai 2015 1 6 5 2 2 de 0 1 2 3 4 5 6 7 8 Rendement Marchés émergents

Plus en détail

Rapport financier 2012-2013 - Prévisions budgétaires 2013-2014

Rapport financier 2012-2013 - Prévisions budgétaires 2013-2014 Rapport financier 2012-2013 - Prévisions budgétaires 2013-2014 Réel Prévision Réel Prévision RECETTES 2011-2012 2012-2013 2012-2013 2013-2014 Cotisations régulières perçues 413 305,78 $ 610 000,00 $ 601

Plus en détail

fenaco: chiffre d affaires en hausse dans tous les domaines d activité

fenaco: chiffre d affaires en hausse dans tous les domaines d activité Centre d information fenaco Berne, 21 mai 2014 Communiqué de presse concernant l exercice 2013 fenaco: chiffre d affaires en hausse dans tous les domaines d activité Malgré la météo précaire qui a marqué

Plus en détail

pens ns Aliments Maple Leaf états financiers Les Aliments Maple Leaf Inc. Rapport annuel 2008

pens ns Aliments Maple Leaf états financiers Les Aliments Maple Leaf Inc. Rapport annuel 2008 pens ns Aliments Maple Leaf Les Aliments Maple Leaf Inc. Rapport annuel 2008 états financiers Rapport de gestion La société Les Aliments Maple Leaf Inc. («Aliments Maple Leaf» ou la «société») est une

Plus en détail

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai 25-5-27 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - mai 25 La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai Le baromètre de

Plus en détail

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES Par Marie-Christine Parent, stagiaire en diététique AU MENU Retour sur le sondage Vision de la saine alimentation Qu est-ce que l étiquetage nutritionnel?

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 3- Secteur agricole Présentation générale Le couvert forestier du Gabon couvre 22 millions de ha (FAO

Plus en détail

MLD Pour résumer en une page...

MLD Pour résumer en une page... MLD Pour résumer en une page... MLD est une entreprise spécialisée depuis 2002 dans la gestion des campagnes de liens sponsorisés, en France, à l'international et dans la plupart des langues. Le résultat

Plus en détail

Logistique et gestion de la chaîne d approvisionnement, analyse des indicateurs de rendement clés. Perspective Canada/ États-Unis

Logistique et gestion de la chaîne d approvisionnement, analyse des indicateurs de rendement clés. Perspective Canada/ États-Unis Logistique et gestion de la chaîne d approvisionnement, analyse des indicateurs de rendement clés Perspective Canada/ États-Unis Octobre 2006 Cette publication est également offerte par voie électronique

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

Performance commerciale du Canada

Performance commerciale du Canada Document de travail des Performance commerciale du Canada Examen de huit indicateurs Dylan Moeller d EDC Le 1 er août 2012 11 Table des matières Résumé... 3 1. Croissance des exportations... 5 2. Croissance

Plus en détail

Autodiagnostic d'exploitation préalable aux demandes d'aides aux investissements

Autodiagnostic d'exploitation préalable aux demandes d'aides aux investissements PREFET DE LA REGION LIMOUSIN Autodiagnostic d'exploitation préalable aux demandes d'aides aux investissements A remplir par tous les demandeurs sauf les JA et les CUMA/ASA DEMANDEUR Numéro OSIRIS :...

Plus en détail

LES SECRETS DE L'OR. Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or profitablement sur les marchés financiers

LES SECRETS DE L'OR. Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or profitablement sur les marchés financiers LES SECRETS DE L'OR Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or profitablement sur les marchés financiers AVERTISSEMENT INVESTISSEMENT À HAUT RISQUE : Le trading de forex et de contrats de différence (CFDs)

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

Tournée des assemblées générales annuelles régionales Printemps - 2015

Tournée des assemblées générales annuelles régionales Printemps - 2015 Tournée des assemblées générales annuelles régionales Printemps - 2015 Plan de la présentation 1. Quelques indicateurs économiques 2. Renouvellement de la Convention de mise en marché des porcs 3. Sécurité

Plus en détail

Choc financier et prix des matières premières

Choc financier et prix des matières premières Choc financier et prix des matières premières Olivier BIZIMANA Direction des Études Économiques http://kiosque-eco.credit-agricole.fr 15 décembre 2008 1 Olivier Bizimana 33 (0)1.43.23.67.55 olivier.bizimana@credit-agricole-sa.fr

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 46 ème édition Avril 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. flambée des titres technologiques à la fin des années 1990, le nombre dollars américains). 1.00. 3 mois 1 an 0.

REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. flambée des titres technologiques à la fin des années 1990, le nombre dollars américains). 1.00. 3 mois 1 an 0. REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS Au 30 juin, les marchés boursiers mondiaux ont inscrit des gains pour un Aux États-Unis, la création d emploi a fait un bond et le taux de chômage quatrième trimestre d affilée.

Plus en détail

La politique monétaire de la Banque du Canada

La politique monétaire de la Banque du Canada La politique monétaire de la Banque du Canada Conférence «Conjoncture et perspectives économiques 2011» Montréal, 9 décembre 2010 Laurent Martin Économiste et représentant principal Bureau du Québec, Banque

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD HAUSSES RÉCENTES DES TAUX HYPOTHÉCAIRES AU CANADA RÉPONSES À DES QUESTIONS COURANTES

COMMENTAIRE. Services économiques TD HAUSSES RÉCENTES DES TAUX HYPOTHÉCAIRES AU CANADA RÉPONSES À DES QUESTIONS COURANTES COMMENTAIRE Services économiques TD HAUSSES RÉCENTES DES TAUX HYPOTHÉCAIRES AU CANADA RÉPONSES À DES QUESTIONS COURANTES Dans le contexte d une diminution continue des taux d intérêt depuis le milieu des

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de L IDA EN ACTION Réponse de la Banque mondiale à la crise alimentaire Flambée des prix alimentaires : tendances, causes et perspectives Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et

Plus en détail

Marché mondial de l automobile

Marché mondial de l automobile Carlos Gomes 1..73 carlos.gomes@scotiabank.com En route vers des ventes mondiales records en 1 Les marchés développés mènent le bal Les ventes mondiales de voitures ont progressé de % pendant le premier

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail