Marché mondial de l automobile

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marché mondial de l automobile"

Transcription

1 Carlos Gomes En route vers des ventes mondiales records en 1 Les marchés développés mènent le bal Les ventes mondiales de voitures ont progressé de % pendant le premier semestre de 1, soit plus lentement que prévu, mais devraient tout de même atteindre des sommets pour la sixième année consécutive. Les ventes bénéficient de l'accélération de la création d'emplois dans les marchés développés, de l amélioration de la situation financière des ménages, des faibles taux d intérêt et du rétablissement de la confiance des consommateurs dans la majeure partie du monde notre estimation comprend la zone euro, les États-Unis, la Chine et le Japon, et reste % supérieure à l année précédente. Malgré des périodes de volatilité du marché financier, la plupart des indicateurs économiques et des indicateurs de risque financier soutiennent toujours la croissance économique en cours. Le pouvoir d achat des consommateurs est encouragé par la hausse des revenus et la faiblesse des prix du carburant, tandis que la création de richesse est portée par l augmentation des prix des logements dans de nombreux pays et par les gains des marchés boursiers mondiaux. Même avec la récente chute du cours des actions en Chine, la capitalisation des actions mondiales a progressé de % l année dernière. L Europe de l Ouest mène la course Les ventes de voitures en Europe de l Ouest ont grimpé de % en glissement annuel pendant le premier semestre de 1 et approcheront un total de 13 millions d unités pour l ensemble de l année, pour la première fois en cinq ans. En fait, l Europe de l Ouest connaît la plus forte croissance de l industrie automobile en 1, avec des volumes qui progressent dans quinze des dix-huit pays de la région. Cette tendance témoigne de l'amélioration du marché de l'emploi et de l'assainissement des bilans des ménages. Dans l ensemble de la zone euro, les salaires augmentent au rythme le plus rapide depuis. La hausse des revenus est beaucoup plus forte au Royaume-Uni et a mené à des ventes records de 1, million de voitures pendant le premier semestre de 1, un record supérieur à celui de., 3, 3, 1 Le ralentissement de la croissance du PIB limite les ventes mondiales de voitures Variation sur 1 mois en % Ventes mondiales d automobiles Variation sur 1 mois en % Ventes d automobiles en Chine Croissance du PIB mondial, Richesse des ménages chinois Variation sur 1 mois en % En Chine, la hausse de la richesse des ménages soutiendra les ventes Variation sur 1 mois en % Les achats se renforcent aussi parmi les nouveaux membres de l Union en Europe centrale et orientale, huit des douze pays affichant des gains à deux chiffres cette année. La République tchèque est en tête, avec des volumes qui ont bondi de % par rapport à l année dernière et qui dépassent unités pour la toute première fois (depuis ). L amélioration reflète la hausse à deux chiffres des exportations vers l Europe de l Ouest la destination de deux tiers des exportations outre-frontières du pays. La reprise tirée par les exportations génère même une relance des investissements des entreprises et efface une longue période de faiblesse. Volumes records en Amérique du Nord En Amérique du Nord, les ventes de véhicules de tourisme ont progressé de % en glissement annuel jusqu en juillet et, sur l année entière, les volumes dépasseront les millions d unités pour la toute première fois. Le Mexique a pris la tête du mouvement et les achats y ont grimpé de 1 % depuis le début de l année avec le raffermissement de l économie et la limitation des importations de véhicules d occasion venant des États-Unis. Le Canada et le Mexique établiront des records de ventes en 1, tandis que les volumes aux États-Unis dépasseront 17 millions d unités pour la première fois depuis 1. Le renforcement du marché du travail est responsable des gains dans les pays de l ALENA. Les salaires ont progressé de plus de % sur 1 mois au Mexique, augmentent au rythme le plus rapide depuis le début du millénaire aux États-Unis et ont pris de la vitesse au Canada, particulièrement dans le cœur industriel des provinces du centre et sur la Études économiques de la Banque Scotia Scotia Plaza,, rue King Ouest, 3 e étage Toronto (Ontario) Canada MH 1H1 Tél. : 1..3 Téléc. : 1..9 Courriel : Le présent document a été préparé par Études économiques de la Banque Scotia, comme ressource pour les clients de la Banque Scotia. Les opinions, les estimations et les projections contenues dans le présent document sont les nôtres à la date de ce dernier et sont sujettes à changement sans préavis. Les renseignements et les opinions présents dans ce document sont tirés de sources considérées comme fiables, mais aucune garantie n est donnée concernant leur exactitude et leur exhaustivité. Ni la Banque Scotia ni ses sociétés affiliées n acceptent de responsabilité en cas de pertes résultant de l utilisation du présent document ou de son contenu. MC Marque de commerce de La Banque de Nouvelle-Écosse. Utilisée sous licence, s il y a lieu. est disponible sur banquescotia.com

2 côte Ouest. Les ventes de véhicules ont progressé de % cette année dans ces régions, ce qui a plus que compensé leur baisse dans les provinces productrices de pétrole. Le raffermissement de l'activité économique, l amélioration de la situation financière des ménages et la forte demande de remplacement nous ont conduits à augmenter nos prévisions concernant les ventes d automobiles en 1 pour les États-Unis à 17, millions d unités, par rapport à 17 millions auparavant. Les ménages américains ont nettement rééquilibré leur bilan depuis le ralentissement de l économie mondiale et sont financièrement à leur meilleur depuis plus de dix ans. Par ailleurs, la hausse des revenus et la stabilité du prix des nouveaux véhicules ont rendu les automobiles plus abordables que jamais, à un moment où de nombreux ménages doivent remplacer leur véhicule à bout de souffle les véhicules américains atteignent un âge moyen record de 11, ans. Nous nous attendons à voir les ventes continuer d augmenter au cours des prochaines années, puisque près de la moitié du parc de millions de véhicules aux États-Unis a au moins 11 ans. Les ventes et la croissance économique sont modérées en Asie Les ventes de voitures en Chine se sont modérées après années de performance à deux chiffres, limitant la progression d ensemble en Asie et générant des inquiétudes sur les perspectives. La chute de 3 % de la Bourse de Shanghai depuis la mi-juin a fait passer les ventes de voitures sous leur niveau du même mois de l année précédente pendant deux mois consécutifs et a réduit l augmentation des achats totaux de véhicules (y compris de poids lourds) à seulement, % depuis le début de l année. Même si la faiblesse peut se poursuivre à court terme, surtout si la confiance des consommateurs baisse de façon importante, nous croyons que le repli n est que temporaire. Les autorités ont commencé à mettre en place une politique expansionniste et seule une petite partie des ménages chinois investit sur le marché boursier. D après la China Household Finance Survey, moins de % d entre eux possèdent des actions. De plus, celles-ci ne représentent qu une faible fraction de leurs actifs. L immobilier constitue une part bien plus importante du patrimoine global des ménages et l amélioration des prix de l immobilier résidentiel a un effet bien plus marqué sur leurs finances. En fait, la valeur des actifs des ménages en Chine a augmenté dans les derniers mois, ce qui est traditionnellement un facteur clé de la progression des ventes (voir le graphique du bas de la page 1). De plus, les constructeurs d automobiles ont commencé à réduire nettement les prix pour faire revenir les clients dans les salles d exposition et sont de plus en plus souvent enclins à sacrifier les marges dans le but de vendre plus de voitures. Les résultats sont plus contrastés sur les autres marchés émergents En Inde, les ventes d automobiles ont progressé de % cette année et seront soutenues à partir de maintenant par un assouplissement monétaire, un raffermissement de la croissance économique et une baisse des prix du carburant. L Inde a remplacé la Chine comme pays affichant le taux de croissance le plus rapide au monde : sa croissance économique devrait afficher une moyenne de 7, % cette année et pourrait être encore plus rapide en 1. Les indicateurs précurseurs de l activité économique continuent de s accélérer et avancent à un rythme jamais atteint en quatre ans. Par contre, les ventes de voitures et les conditions économiques continuent de se dégrader en Russie et au Brésil. Le chômage est en hausse dans les deux pays, qui connaissent également des taux d intérêt élevés et une augmentation de l inflation. Le gouvernement russe a récemment lancé un programme de prêt auto de 1, milliard de roubles (3 millions de dollars US) pour aider les Russes à acheter jusqu à voitures neuves, mais les effets ont été limités. Perspectives des ventes internationales d automobiles (Millions d'unités) p TOTAL 39, 1,,9,9 71,1 7,9 Amérique du Nord* 1,3 17,7 17,11 1,33 19,, Canada 1,7 1,9 1, 1,7 1, 1, États-Unis 1, 1,1 1, 1,3 1, 17, Mexique,,97,99 1, 1,13 1,3 Europe de l Ouest 13,11 1,1 11,7 11, 1, 1,3 Allemagne 3,7 3,9 3,,9 3, 3,19 Europe orientale 1,1,,1, 3,79 3,3 Rus s ie,7 1,,93,7,9 1,7 Asie,91 13,99 7, 9,9 31,9 33,1 Chine**,3,1 13,1 1,3 1,37 19,9 Inde,31 1,, 1,3 1, 1,99 Amérique du Sud 1,,3,7,7,1 3, Brésil,9 1,7,,7,, *Comprend les camions légers. **Inclut les véhicules utilitaires multisegment depuis.

3 Perspectives des ventes de véhicules automobiles au Canada et aux États-Unis Moyenne Janv-Juin** Annuel p (Milliers d unités, taux annuel) CANADA Automobiles Production intérieure Production canadienne de constructeurs étrangers Importations Camions légers (Millions d unités, taux annuel) ÉTATS-UNIS 1, 13, 1, 1, 17, 17, Autom obiles,3,7 7, 7,7 7, 7, Camions légers 7,,9 7,9,7 9, 9, NORD-AMÉRICAINE (Millions d unités, taux annuel) PRODUCTION* 1, 13, 1,9 17,3 17,3 1, CANADA,,,3,39,19,3 ÉTATS-UNIS 11,7 9,1 11, 11,7 11,3 1, MEXIQUE 1,1,7 3, 3,37 3,1 3,3 *Comprend la production canadienne de constructeurs étrangers, et les camions légers, intermédiaires et lourds. **Les ventes au Canada sont des estimations de la Banque Scotia. Perspectives des ventes de véhicules selon la province* (Milliers d'unités, taux annuel) Moyenne Janv-Juin ** Annuel p CANADA PROVINCES DE L ATLANTIQUE PROVINCES DU CENTRE Québec Ontario PROVINCES DE L OUEST Manitoba Saskatchewan 3 Alberta Colombie-Britannique *Comprend les automobiles et les camions légers. ** Estimations de la Banque Scotia. 7 Milliers d'unités Ontario 3 7 Milliers d'unités Alberta 7 Milliers d'unités Manitoba Québec Colombie- Britannique Comprend les automobiles et les camions légers, intermédiares et lourds. Les zones en grisé indiquent une période de récession. 7 Provinces de l'atlantique Saskatchewan

4 Part du marché des automobiles selon le constructeur Canada* janv. à juill. janv. à juill. juill. juill. Unités % du total Unités % du total Unités % du total Unités % du total TOTAL,, 37,, 7,,,, Trois Grands, 3, 9,3, 1, 1, 13,,1 General Motors, 9,, 9,,,,7, Ford 39,, 33, 7,7,7 7,7,9, Chrysler,7,,,7 3,3, 1,,7 Constructeurs japonais 19, 3, 1,9, 31,9 3,,, Honda, 1,, 1, 9, 13, 9,1 13,7 Toyota 1, 13,,3 13,3 9,3 1,, 1, Nissan 31,, 3,9 7,1,7 7,7,9 7, Mazda 31,,,,,, 3,7, Mitsubishi, 1,, 1,3 1, 1,, 1,3 Subaru, 1, 9,, 1,3 1,7 1,, Hyundai 7, 1,,7 1,1, 1,1, 1,9 Volkswagen 3,, 3,,,3,,, Kia 31,, 7,,3,,,1,1 BMW 11,, 1,3 3,3,1,, 3,3 Mercedes-Benz 1,1, 13, 3, 1,7,3 1,7, Autres,9, 11,, 1,,1 1,, *Source : Ventes des concessionnaires selon Constructeurs mondiaux d automobiles du Canada. Part du marché des camions selon le constructeur Canada* janv. à juill. janv. à juill. juill. juill. Unités % du total Unités % du total Unités % du total Unités % du total TOTAL,1, 9,,,, 11,1, Trois Grands 3,,9 391,9,,3 1,7,,7 General Motors 9, 1,1, 1, 17, 1, 17,1 1,9 Ford 13,9, 17, 1,3 3, 1,9 1,3 1, Chrysler 11,9 3, 1,3,,7 3,3, 3,3 Autres constructeurs 3,9 3,7,3 3, 3, 3,3, 3,9 intérieurs Constructeurs japonais 11,, 17,7,9, 3, 3, 7, Honda 39,7,1,,3,3,, 7,3 Toyota 7,,, 9,3,,3 9,9, Nissan 3,,,,,7, 7,, Mazda 1,1 1,9 1,,3, 1,9 3,3,9 Mitsubishi,3 1,,,9 1,,9 1, 1,1 Subaru 1,9, 17,9,,3,,7,3 Hyundai,,1 9,1, 3, 3,, 3,9 Kia 1,1 1,9 13,9, 1,7 1, 1, 1, Autres importations 3,, 7,7,9,, 7,3,3 CAMIONS LÉGERS 9, 9,9 7, 97,, 97, 11, 97, *Source : Ventes des concessionnaires selon Constructeurs mondiaux d automobiles du Canada.

5 Ventes d'automobiles par province janv. à mai janv. à mai mai mai CANADA 3, 31,,3, PROVINCES DE L'ATLANTIQUE,,9 7, 7, Terre-Neuve,, 1, 1, Nouvelle-Écosse 11, 9,9 3, 3,3 Nouveau-Brunswick 7,,,3,1 Île-du-Prince-Édouard 1, 1,,, PROVINCES DU CENTRE 13, 11,9 9,7, Québec 9, 9,,, Ontario 1, 119,9 33, 3, PROVINCES DE L OUEST,, 17, 17,1 Manitoba,7, 1,7 1,7 Saskatchewan,, 1, 1, Alberta 3,7 3,1,,9 Colombie-Britannique 3, 3, 7,9,3 Ventes de camions par province* janv. à mai janv. à mai mai mai CANADA 3, 7,3 11,3 11,7 PROVINCES DE L ATLANTIQUE 9,9 3,,1 9,1 Terre-Neuve,,7,, Nouvelle-Écosse, 11,, 3, Nouveau-Brunswick 9,3,,, Île-du-Prince-Édouard 1,3 1,7,, PROVINCES DU CENTRE 9,1 7,,7 7,7 Québec 7,9 9, 1,, Ontario 17, 1,,, PROVINCES DE L OUEST 1, 11,, 3,9 Manitoba 1, 1,, 3,7 Saskatchewan 1, 17,,3 3, Alberta 3,9 7,, 17, Colombie-Britannique,9 1, 11,7 1, *Camions légers, intermédiaires et lourds.

6 Production canadienne de véhicules automobiles* janv. à juin janv. à juin juin juin TOTAL 1 19, 1 9,7,7, AUTOMOBILES 7, 7, 1, 1, Chrysler 1, 133, 1,3, GM 133,7 11,7 1, 17, Honda 99, 9,7 1,3 1, Toyota 11, 1, 1,, CAMIONS** 7,3 31,7 17, 119, Chrysler 13, 7,9 3, 19,7 Ford,1 1,7,1 19, GM 19,9 19,,7 9, Honda,3 3,1 1,1 17, Toyota 1,1 17,9 3,1 31,7 Autres, 7,,9 1,1 *Données de production d après Ward s Automotive Reports. **Camions légers, intermédiaires et lourds. 3, Trimestrielle Production canadiennes de véhicules automobiles 3, Balances Canada monde du commerce des véhicules automobiles Milliards de dollars 3, 3, Total,, 3 Véhicules assemblés 3,, Total 1, 1, Automobiles 1, 1, 1, 1, - - Camions* Pièces,, - -, , Millions d'unités, taux annuels désaisonnaliesés. *Camions légers, intermédiaires et lourds. Les données pour 1 sont celles de janvier-juin exprimées en taux annuel.

7 Prix des voitures neuves et d occasion Indicateurs Scotia des prix des automobiles Canada Véhicules d'occasion* Pourcentage de variation d'une année sur l'autre 1 Véhicules neufs 1 IPC *Estimations de la Banque Scotia d'après les données du Canadian Black Book Indicateurs Scotia des prix des véhicules d'occasion Milliers de dollars selon l'âge du véhicule, données désaisonnalisées 1 an ans ans Estimations de la Banque Scotia d'après les données du Canadian Black Book. Indicateurs des prix des automobiles Etats-Unis Pourcentage de variation d'une année sur l'autre 1 Véhicules d'occasion 1 IPC - Véhicules neufs Indice des prix à la consommation pur les voitures neuves et d'occasion. Les zones en grisé indiquent une période de récession. 7

8 Rendement financier des entreprises canadiennes Concessionaires et ateliers de réparations Bénéfice net Marge bénéficiaire Taux de Ratio de Ratio dette Rendement de après impôt avant roulement couverture capitaux l avoir des ($ millions) impôt (%) de l inventaire de l intérêt propres actionnaires (%) Annuel 773 1, 7, 3,9, 11, 3 9,91,3,,91,1 71,9,9, 3,17,9 799,93,3,,7 1,9 9 1,,1,,7 1, ,1, 3,3, 1, ,3, 3,1, 1, ,,3,,7 1,99 19,,91,3,11 1, ,99,17,19, 17, ,97,,3,3 1, ,,7,, 1,3 1 31,,1, 1,9 1,7 Trimestriel, taux annuels 1T1 13 1,1,1,7, 1, 1T 9,1,,,, 1T3,,33,9 1,9, 1T,3,7,1 1,9 19,3 1T1 1 1,,3,3 1,9 1, Moyenne (199-1) 19 1,,7 3,1,3 11, Plancher (199-1) -,,3 1, 3,7-1, Définition des ratios : M arge bénéficiaire avant impôt : revenu avant impôt/ventes Ratio de roulement de l inventaire : ventes/inventaire Ratio de couverture de l intérêt : (revenu avant impô t + paiements d intérêt)/(paiements d intérêt) Ratio dette - capitaux propres : (dette à co urt et à long terme)/total des capitaux propres Rendement de l avoir des actio nnaires : revenu après impôt/total des capitaux propres Nombre de faillites Faillites des concessionaires automobiles de détail jan. fév. mars avril mai juin juillet août sept. oct. nov. déc. Nouveaux concessionnaires seulement; total cumulatif pour l'année.

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

GE Capital. Principaux faits nouveaux. Perspectives sectorielles. Survol des tendances de l industrie : Automobile

GE Capital. Principaux faits nouveaux. Perspectives sectorielles. Survol des tendances de l industrie : Automobile Principal indicateur de la rentabilité du secteur Survol des tendances de l industrie : Automobile Principaux faits nouveaux En février, les ventes de véhicules légers au Canada ont été fortes, soit 18

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

La politique monétaire de la Banque du Canada

La politique monétaire de la Banque du Canada La politique monétaire de la Banque du Canada Conférence «Conjoncture et perspectives économiques 2011» Montréal, 9 décembre 2010 Laurent Martin Économiste et représentant principal Bureau du Québec, Banque

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 15 Vol. 12.2 6 juillet 15 L enquête menée cet été laisse entrevoir des perspectives divergentes selon les régions. En effet,

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE REDÉMARRE AU CANADA, MAIS MANQUERA-T-ELLE BIENTÔT DE CARBURANT?

COMMENTAIRE. Services économiques TD LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE REDÉMARRE AU CANADA, MAIS MANQUERA-T-ELLE BIENTÔT DE CARBURANT? COMMENTAIRE Services économiques TD LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE REDÉMARRE AU CANADA, MAIS MANQUERA-T-ELLE BIENTÔT DE CARBURANT? Faits saillants La reprise des ventes d automobiles aux États-Unis s est traduite

Plus en détail

REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. flambée des titres technologiques à la fin des années 1990, le nombre dollars américains). 1.00. 3 mois 1 an 0.

REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. flambée des titres technologiques à la fin des années 1990, le nombre dollars américains). 1.00. 3 mois 1 an 0. REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS Au 30 juin, les marchés boursiers mondiaux ont inscrit des gains pour un Aux États-Unis, la création d emploi a fait un bond et le taux de chômage quatrième trimestre d affilée.

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes N o 11 626 X au catalogue N o 26 ISSN 1927-548 ISBN 978--66-2984-5 Document analytique Aperçus économiques Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes par André Bernard Direction des

Plus en détail

Le présent chapitre porte sur l endettement des

Le présent chapitre porte sur l endettement des ENDETTEMENT DES MÉNAGES 3 Le présent chapitre porte sur l endettement des ménages canadiens et sur leur vulnérabilité advenant un choc économique défavorable, comme une perte d emploi ou une augmentation

Plus en détail

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires POUR DIFFUSION : À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À PUBLICATION Courants contraires La baisse

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE. Prépare pour. l Association canadienne du gaz propane. Préparé par. Purvin & Gertz Inc.

RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE. Prépare pour. l Association canadienne du gaz propane. Préparé par. Purvin & Gertz Inc. RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE Prépare pour l Association canadienne du gaz propane Préparé par Buenos Aires ~ Calgary ~ Dubaï ~ Houston Londres ~ Los Angeles ~ Moscou ~ Singapour

Plus en détail

Secteur de la construction au Canada

Secteur de la construction au Canada PIB en G$ CAD Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada Principaux développements T2/214 214 Le PIB réel a atteint un sommet de 1 69 millions de dollars canadiens en novembre

Plus en détail

LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC. Automne

LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC. Automne LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Automne 2013 Le point sur la situation économique et financière du québec Automne 2013 NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne

Plus en détail

SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE

SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE PRODUCTIVITÉ RESPONSABLE ENVIRONNEMENT AUTOMOBILES SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE PAR MARK CARDWELL PHOTOS ATLAS COPCO/ISTOCKPHOTO/GEELY Àl heure où les économies mondiales se relèvent de la

Plus en détail

Canada-Inde Profil et perspective

Canada-Inde Profil et perspective Canada-Inde Profil et perspective Mars 2009 0 L Inde et le Canada : un bref profil Vancouver Calgary Montréal Toronto INDE 3 287 263 km² 1,12 milliard 1 181 milliards $US 1 051 $US Source : Fiche d information

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

La baisse surprise des taux directeurs entraîne les taux de détail à la baisse

La baisse surprise des taux directeurs entraîne les taux de détail à la baisse février La baisse surprise des taux directeurs entraîne les taux de détail à la baisse Faits saillants L année a débuté dans un environnement difficile, favorisant de nouvelles baisses des taux d intérêt.

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance

Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance REVUE DES FONDS, T1 2015 - Opinions au 7 avril 2015 POINTS SAILLANTS SOCIÉTÉ DE GESTION Placements mondiaux Sun Life inc. GESTIONNAIRES

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE. Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE. Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec Édition 2013 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

Prévisions mondiales actualisées

Prévisions mondiales actualisées Pas assez de moteurs pour propulser la croissance Le rythme de croissance de la production mondiale reste très modéré, conséquence de la sous-performance cyclique persistante de nombreuses nations et des

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 214 Vol. 11.2 7 juillet 214 L enquête menée cet été fait encore ressortir des signes encourageants en ce qui concerne les perspectives

Plus en détail

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue?

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? 28 avril 2015 Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? Beaucoup d espoir repose sur les entreprises du centre du pays pour permettre à la croissance économique de

Plus en détail

Actualités géopolitiques

Actualités géopolitiques Aon Hewitt Retraite et gestion de placements Le Mois en Bref Avril 2015 Dans cette édition Le cours du pétrole se redresse, mais l incertitude persiste 1 Actualités géopolitiques 2 Actualités économiques

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

Tendances de l insolvabilité au Canada

Tendances de l insolvabilité au Canada Tendances de l insolvabilité au Canada Ginette Trahan Directeur général, Services des relations externes Bureau du surintendant des faillites Le 16 novembre 2011 Association canadienne de la gestion de

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Situation financière des ménages au Québec et en Ontario

Situation financière des ménages au Québec et en Ontario avril Situation financière des ménages au et en Au cours des cinq dernières années, les Études économiques ont publié quelques analyses approfondies sur l endettement des ménages au. Un diagnostic sur

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Nanterre, le 24 juillet 2015 Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Chiffre d affaires total en hausse de 12,6% à 10,51 milliards d euros

Plus en détail

Assurer notre développement malgréles vents contraires. 12 septembre 2011

Assurer notre développement malgréles vents contraires. 12 septembre 2011 Assurer notre développement malgréles vents contraires 12 septembre 2011 Une période contrastée I. Des développements majeurs II. dans un contexte européen difficile III. Nos plans d action pour assurer

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

La dette de consommation au Québec et au Canada

La dette de consommation au Québec et au Canada La dette de consommation au Québec et au Canada par : James O Connor Direction des statistiques sur les industries INTRODUCTION La croissance de l endettement à la consommation au Québec et au Canada entre

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada

Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada Exportations (milliers de dollars canadiens) Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada Principaux événements En 2014, les produits de la viande ainsi que le sucre

Plus en détail

Le solde commercial de la France, qui était

Le solde commercial de la France, qui était 3.1 Échanges extérieurs Le solde commercial de la France, qui était positif au début des années 2, redevient négatif à partir de 25. Le solde des produits manufacturés devient alors déficitaire et va ensuite

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

Revue de l année. Année clôturée le vendredi 31 décembre 2014. Marchés mondiaux

Revue de l année. Année clôturée le vendredi 31 décembre 2014. Marchés mondiaux Année clôturée le vendredi 31 décembre 2014 Marchés mondiaux INDICES BOURSIERS 31 Dec 14 31 Dec 13 % var. INDICES BOURSIERS 31 Dec 14 31 Dec 13 % var. CAN : S&P/TSX 14 632 13 622 7,4 Suisse : SMI 8 983

Plus en détail

La Banque nationale suisse surprend les marchés

La Banque nationale suisse surprend les marchés La Banque nationale suisse surprend les marchés 16 janvier 2015 Faits saillants États-Unis : baisse décevante des ventes au détail en décembre. États-Unis : les prix de l essence font diminuer l inflation,

Plus en détail

Département Econome. Indicateur de Conjoncture

Département Econome. Indicateur de Conjoncture Département Econome Indicateur de Conjoncture Septembre 211 Conjoncture Economique Sommaire SOMMAIRE... 2 1. CREATIONS D ENTREPRISES... 4 2. CONSOMMATION... 4 3. TOURISME... 5 4. BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS...

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Situation en France :

[ les éco_fiches ] Situation en France : Des fiches pour mieux comprendre l'actualité éco- nomique et les enjeux pour les PME Sortie de crise? Depuis le 2ème trimestre la France est «techniquement» sortie de crise. Cependant, celle-ci a été d

Plus en détail

Le poids de la consommation dans le Pib atteint des niveaux

Le poids de la consommation dans le Pib atteint des niveaux AMBASSADE DE FRANCE AUX ETATS-UNIS MISSION FINANCIÈRE FRENCH TREASURY OFFICE 11 RESERVOIR ROAD, NW WASHINGTON D.C. 7 TEL : () 9-33, FAX : () 9-39 E - M A I L : afny@missioneco.org 1 SEVENTH AVENUE, 3 TH

Plus en détail

Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux

Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux 7 avril Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux La crise de 9 a eu des conséquences néfastes pour

Plus en détail

CCi Study Rapport J.D. Power. Comportement du consommateur Étude J.D. Power : NAPA et les indépendants en tête

CCi Study Rapport J.D. Power. Comportement du consommateur Étude J.D. Power : NAPA et les indépendants en tête CCi Study Rapport J.D. Power Comportement du consommateur Étude J.D. Power : NAPA et les indépendants en tête Les ateliers indépendants doivent améliorer leurs aptitudes en communication puisque la compétition

Plus en détail

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada www.bucksurveys.com Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada Résultats 2011 Introduction: Faibles augmentations à tous les niveaux Depuis que Buck a lancé, en 2001, sa première Étude

Plus en détail

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16 9. Revue des Marchés Charles Gagné 2015-04-16 Les faits saillants 1. Inventaires de porcs aux É.-U. ( Hogs & Pigs) Croissance de 2 % du troupeau reproducteur 2. Baisse des exportations américaines Valeur

Plus en détail

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

Comparaisons internationales de la dette

Comparaisons internationales de la dette Annexe 2 Comparaisons internationales de la dette Faits saillants Selon les statistiques officielles publiées par le Fonds monétaire international (FMI) et l Organisation de coopération et de développement

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

Les stratégies gagnantes

Les stratégies gagnantes Les stratégies gagnantes Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co A l occasion des crises, on mesure de façon évidente à quel point les entreprises font face à un cercle vicieux destructeur. Faible

Plus en détail

L Agroindicateur. Une autre bonne performance. Octobre 2014

L Agroindicateur. Une autre bonne performance. Octobre 2014 L Agroindicateur Octobre 2014 Une autre bonne performance La conjoncture 2014 permet d envisager que le revenu net total des entreprises agricoles québécoises devrait se situer à un niveau historiquement

Plus en détail

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue!

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Boussole Juin 2015 Divergence des indicateurs avancés Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Les règles du placement financier - Partie III Votre patrimoine,

Plus en détail

Info-commerce : Incertitude économique mondiale

Info-commerce : Incertitude économique mondiale Info-commerce : Incertitude économique mondiale avril 2012 Panel de recherche d EDC Résultats du sondage de février 2012 Faits saillants Même si les É.-U. restent une importante destination commerciale,

Plus en détail

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Octobre 2014 En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Les revenus de placement gagnés au sein de votre société sont imposés en fonction du type de revenu

Plus en détail

Honda arrive en tête du classement des constructeurs; Toyota l emporte dans trois segments

Honda arrive en tête du classement des constructeurs; Toyota l emporte dans trois segments Etude de J.D. Power and Associates en partenariat avec L Automobile Magazine : La Toyota Prius se classe en tête du classement en termes de satisfaction client en France pour la troisième année consécutive

Plus en détail

RAPPORT. sur le rendement du Fonds pour le semestre clos le 30 juin 2015

RAPPORT. sur le rendement du Fonds pour le semestre clos le 30 juin 2015 15 RAPPORT intermédiaire de la direction pour le semestre clos le 30 juin 2015 Fonds FÉRIQUE Fonds FÉRIQUE Revenu Court Obligations Terme Fonds FÉRIQUE Équilibré Pondéré Fonds FÉRIQUE Équilibré Fonds FÉRIQUE

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Fonds du marché monétaire Standard Life 30 juin La Standard Life au Canada fait maintenant partie de Manuvie. www.manuvie.ca Fonds du marché

Plus en détail

Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC

Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Automne 2014 Le point sur la situation économique et financière du québec NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne

Plus en détail

La dette des ménages canadiens demeure très élevée

La dette des ménages canadiens demeure très élevée 12 septembre 2014 La dette des ménages canadiens demeure très élevée Faits saillants États Unis : accélération bienvenue des ventes au détail. Forte hausse du crédit à la consommation en juillet aux États

Plus en détail

Investir à long terme

Investir à long terme BMO Gestion mondiale d actifs Fonds d investissement Investir à long terme Conservez vos placements et réalisez vos objectifs Concentrez-vous sur l ENSEMBLE de la situation Le choix des bons placements

Plus en détail

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité?

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Introduction On se souvient que le dollar canadien avait dépassé le seuil de la parité en 2008 avant la crise financière sous l impulsion de

Plus en détail

Le Mois en Bref. Dans cette édition. Les Conservateurs proposent. une bonification volontaire du RPC Actualités géopolitiques

Le Mois en Bref. Dans cette édition. Les Conservateurs proposent. une bonification volontaire du RPC Actualités géopolitiques Aon Hewitt Le Mois en Bref Mai 2015 Dans cette édition Les Conservateurs proposent une bonification volontaire du RPC 1 Actualités géopolitiques 2 Actualités économiques 2 Actualités financières 2 Marchés

Plus en détail

LE NIVEAU ÉLEVÉ DE LA DETTE à la consommation

LE NIVEAU ÉLEVÉ DE LA DETTE à la consommation Wendy Pyper Prendre du retard dans ses paiements LE NIVEAU ÉLEVÉ DE LA DETTE à la consommation au Canada a suscité un certain nombre de préoccupations. En octobre 2001, quelque 44 millions de cartes de

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

Supplément d'information sur les activités d'assurance prêt hypothécaire

Supplément d'information sur les activités d'assurance prêt hypothécaire SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT Supplément d'information sur les activités d'assurance prêt hypothécaire PREMIER TRIMESTRE 31 mars 2014 Afin de compléter ses états financiers consolidés

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

Aussi dans ce numéro Les ventes de copropriétés perdent de leur élan Depuis un certain temps, la copropriété nous avait habitués à des hausses relativement soutenues des transactions MLS au Québec. Mais

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE La croissance mondiale des investissements publicitaires se poursuit : les achats publicitaires devraient croître de 4,8% en 2012. Un chiffre en légère progression par rapport aux

Plus en détail

L éducation au Québec : L état de la situation

L éducation au Québec : L état de la situation Préscolaire Primaire Secondaire Collégial Universitaire 43101 45 509 93969 68 331 110 297 151 845 241019 251 612 240 980 251 237 L éducation au Québec : L état de la situation L éducation est un des sujets

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3

C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3 C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3 Les dépenses nous renseignent sur les goûts, les besoins, les habitudes de consommation, mais aussi sur le niveau de vie. Ce sont d

Plus en détail

La santé des Canadiens

La santé des Canadiens La santé des Canadiens La santé d une personne est influencée par toute une série de facteurs, allant de sa composition génétique, à ses conditions de vie et de travail, et à la qualité et la disponibilité

Plus en détail

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010 Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne FMI Département Afrique Mai 21 Introduction Avant la crise financière mondiale Vint la grande récession La riposte politique pendant le ralentissement

Plus en détail

Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013

Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013 Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013 Daniel Denis kpmg.ca L environnement externe ÉCONOMIE CONSOMMATEUR TECHNOLOGIE DÉMOGRAPHIE Secteur de l assurance

Plus en détail

Analyse de l économie américaine : l absence d une reprise

Analyse de l économie américaine : l absence d une reprise MARS 2014 Suivez-nous sur Twitter Analyse de l économie américaine : l absence d une reprise Par: Eric Sprott Ayant entamé la cinquième année depuis la fin «officielle» de la grande récession (la National

Plus en détail

Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile

Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile TNS Automotive PRINCIPAUX RESULTATS Contacts TNS Sofres: Muriel GOFFARD 01 40 92 27 47 muriel.goffard@tns-sofres.com Définir la

Plus en détail

Deuxième trimestre 2015

Deuxième trimestre 2015 Deuxième trimestre 2015 Contenu Perspectives économiques mondiales Perspectives sur les catégories d'actif Paul English, MBA, CFA vice-président principal, Placements Tara Proper, CFA vice-présidente adjointe,

Plus en détail

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Juillet 3 Aperçu Des données récemment publiées, recueillies par Prêts bancaires aux entreprises Autorisations et en-cours (Figure ), l Association des

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

Graphique 3 Le marché des copropriétés existantes est nettement excédentaire

Graphique 3 Le marché des copropriétés existantes est nettement excédentaire 9 janvier 1 Cycle de l immobilier résidentiel au Québec : bien différent de celui du Canada L an dernier, le marché de l habitation au pays a continué de défier à la hausse les pronostics tant au niveau

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

UNE DÉCENNIE MARQUÉE PAR UN GAIN DE POPULARITÉ DES CAMIONS ET UNE STAGNATION DE L ÉCONOMIE DE CARBURANT AU CANADA

UNE DÉCENNIE MARQUÉE PAR UN GAIN DE POPULARITÉ DES CAMIONS ET UNE STAGNATION DE L ÉCONOMIE DE CARBURANT AU CANADA COMMENTAIRE Services économiques TD UNE DÉCENNIE MARQUÉE PAR UN GAIN DE POPULARITÉ DES CAMIONS ET UNE STAGNATION DE L ÉCONOMIE DE CARBURANT AU CANADA Faits saillants Les récentes hausses du prix de l essence

Plus en détail

S@voir.stat. Points saillants

S@voir.stat. Points saillants SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Bulletin S@voir.stat Mars 2014 Volume 14, numéro 2 Prochain bulletin S@voir.stat Le prochain numéro du bulletin portera sur les dépenses

Plus en détail

Impôt des particuliers 2014 1

Impôt des particuliers 2014 1 Impôt des particuliers 0 Impôt des particuliers 0 TABLEAU P QUÉBEC (0) TABLE D IMPÔT Revenu Impôt Taux Taux marginal imposable Fédéral Québec Total effectif Fédéral Québec Total $ $ $ $ 0 000 - - - 0,0

Plus en détail

COMMENTAIRE LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Services économiques TD

COMMENTAIRE LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD mai LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Faits saillants Le fait que la Banque du Canada ait récemment indiqué que les taux d intérêt pourraient

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail