Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada"

Transcription

1 Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada Résultats 2011

2 Introduction: Faibles augmentations à tous les niveaux Depuis que Buck a lancé, en 2001, sa première Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada, les employeurs ont vu les coûts de leurs régimes de soins de santé grimper de façon constante. La présente année ne fait pas exception, à la différence toutefois que l augmentation est inférieure à celle des années passées. Grâce à la décision de certaines provinces de contrôler le coût des médicaments génériques, les employeurs vont pouvoir souffler un peu. Chaque année, nous demandons aux plus importantes compagnies d assurance canadiennes de nous fournir les facteurs de tendance annuels qu elles utilisent pour prévoir le coût des demandes de règlement soins médicaux et dentaires pour l année à venir, et établir ainsi leurs taux de prime. Nous comparons ensuite ces facteurs à ceux des années précédentes afin d avoir un aperçu des tendances à l égard des coûts des soins de santé au sein des régimes d assurance collective. Les assureurs nous fournissent ces facteurs pour chaque type de protection : médicaments d ordonnance, assurance maladie, soins hospitaliers et soins dentaires. Ces facteurs rendent compte des augmentations prévues par les assureurs des demandes de règlement, lesquelles résultent des points suivants : Inflation Augmentation de l utilisation des services Nouveaux services et produits qui entrent sur le marché Changements législatifs Changements dans la gamme de services Transfert des coûts du secteur public au secteur privé L année 2011 constitue la première année où nous observons une réduction des facteurs liés à l inflation pour toutes les composantes en soins de santé. Lorsqu on examine toutes les composantes prises ensemble, on note que les assureurs ont utilisé un facteur moyen de 14,4 %, par rapport à 15 % l année dernière. Il s agit d une diminution notable après deux années ayant été caractérisées par une augmentation presque stable. Les médicaments d ordonnance, qui représentent % des dépenses en soins de santé du payeur privé, ont la plus grande influence sur les coûts des régimes des employeurs. Les assureurs ont abaissé leurs facteurs liés à l inflation pour les médicaments d ordonnance qui est passé de 15,8 à 14,2, soit une diminution de 10 % du facteur de tendance. Ceci est attribuable à deux facteurs importants qui ont freiné le coût des médicaments et qui continueront à le faire au cours des prochaines années. En 2010, plusieurs provinces ont mis en place des mesures de contrôle pour les médicaments génériques qui permettront de réduire progressivement le coût des médicaments génériques pendant une période de trois ans. Du côté des médicaments de marque, il y a eu Lipitor, le médicament le plus vendu au Canada, dont le brevet est venu à échéance au milieu de l année Les brevets de plusieurs autres médicaments vedettes ont expiré en 2011, ouvrant la porte à des substituts génériques à moindre coût. Les facteurs liés à l inflation pour les soins hospitaliers ont diminué considérablement depuis L évolution continue des soins en milieu hospitalier vers les soins en clinique externe, et l amélioration des médicaments, ont réduit les dépenses de l employeur à ce chapitre. L utilisation des services dentaires s est stabilisée au cours des deux dernières années après avoir connu une forte augmentation en 2008 et Étant donné que les employeurs ont plus de contrôle sur l utilisation des traitements dentaires que sur la plupart des autres dépenses en soins de santé, ce facteur demeure plus sensible aux conditions économiques. La crainte de perdre son emploi et la perte potentielle des avantages sociaux a donné lieu à des facteurs liés à l utilisation plus élevés qu en 2008 et La stabilité relative du facteur de tendance lié à l utilisation en 2010 et 2011 est le reflet d une confiance accrue envers l économie et l emploi. 2

3 L inflation des coûts des soins dentaires varie à travers le pays car chaque province publie son propre guide des honoraires. Cette année, nous avons développé un guide d honoraires combinés afin d examiner la tendance générale liée aux honoraires sur une période de cinq ans. Il est ressorti une tendance à la baisse presque constante. La combinaison de l utilisation au guide des honoraires combinés a produit un brusque retournement de tendance après trois années caractérisées par des augmentations constantes Limites de l étude et commentaires Les facteurs de tendance indiqués dans la présente étude tiennent compte de l augmentation des coûts des soins de santé prévue par les compagnies d assurance. L ajustement final du taux de prime exigé par les assureurs est également fonction des facteurs suivants : Les coûts réels assumés dans le cadre du régime ces coûts peuvent être supérieurs ou inférieurs aux prévisions; Les changements des frais administratifs de l assureur; Le coût du capital et les frais liés aux risques; Le financement des réserves exigées par l assureur; La variation de la marge de manœuvre explicite que l assureur incorpore à sa tarification par mesure de prudence; La récupération des pertes subies lors des exercices précédents. En conséquence, les promoteurs de régimes pourront constater un écart entre les taux de prime ajustés et les facteurs de tendance en matière de soins de santé dont le présent rapport fait état. Par ailleurs, l Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada de Conseillers Buck est effectuée et publiée annuellement, mais certains assureurs peuvent réviser leurs facteurs de tendance plus souvent. 3

4 Sommaire des résultats de l étude Soins de santé Tendance globale protections combinées ,94 % ,76 % ,81 % ,00 % ,38 % 13,94 % 13,76 % 14,81 % 15,00 % 14,38 % 1 Lorsque les assureurs n ont pas fourni de facteur pour l ensemble des protections, les calculs ont été faits selon la répartition suivante : médicaments d ordonnance : 70 %, assurance maladie (incluant les soins de la vue) : 25 % et soins hospitaliers : 5 %. Résultats par type de protection Quatre assureurs ont fourni des facteurs de tendance distincts pour chaque composante en soins de santé plutôt que d utiliser un facteur de tendance commun pour toutes les composantes en soins de santé. Ces résultats montrent les facteurs, ventilés par composante, pour les assureurs ayant fourni la répartition. Protection Facteur de tendance annuel moyen Médicaments d ordonnance ,99 % ,97 % ,57 % ,83 % ,20 % Fournitures et services médicaux ,47 % ,13 % ,77 % ,47 % ,20 % Soins hospitaliers ,76 % ,64 % ,23 % ,57 % ,23 % 13,99 % 13,97 % 15,57 % 15,83 % 14,20 % 12,47 % 12,13 % 0 12,77 % 5 13,47 % ,20 % 9,76 % 10,64 % 9,23 % 9,57 % 8,23 %

5 Médicaments d ordonnance En 2010, l Alberta, l Ontario, le Québec et la Colombie-Britannique ont présenté des réformes sur le prix des médicaments génériques. Ces provinces ont introduit des réductions de prix appliquées progressivement sur une période de trois ans, à compter de En 2011, la Nouvelle-Écosse a annoncé une législation similaire, mais elle ne s applique que pour les personnes âgées et les personnes couvertes par le programme de médicaments provincial, et ne s étend pas aux régimes des employeurs. Les médicaments génériques représentent environ 25 % des dépenses en médicaments des employeurs. La tendance est également affectée par l expiration des brevets sur un certain nombre de médicaments de marque coûteux en 2010 et Facteur de tendance annuel moyen Tendance globale ,99 % ,97 % ,57 % ,83 % ,20 % Fournitures et services médicaux (excluant les médicaments d ordonnance) Après deux années d augmentation constante, la tendance est à la baisse en Ceci peut être attribuable à l intérêt grandissant pour les thérapies de santé non traditionnelles qui ne sont pas couvertes par la plupart des régimes de soins de santé des employeurs ou, si elles sont couvertes, comportent généralement des limites de paiement. Facteur de tendance annuel moyen Tendance globale ,47 % ,13 % ,77 % ,47 % ,20 % 16,0 % 15,5 % 15,0 % 14,5 % 14,0 % 13,5 % 13,0 % 14,5 % 14,0 % 13,5 % 13,0 % 12,5 % 12,0 % 11,5 % 5

6 Soins hospitaliers La tendance pour les soins hospitaliers est tombé à 8,2 %, ce qui représente une baisse par rapport au taux de 9,8 % enregistré au début de la période de cinq ans. L utilisation parmi la population active a nettement diminué en raison de l amélioration de la pharmacothérapie, la transition vers des traitements en clinique externe et la réduction de la durée d hospitalisation pour des procédures d usage. Facteur de tendance annuel moyen Tendance globale ,76 % ,64 % ,23 % ,57 % ,23 % Soins dentaires 11,0 % 10,5 % 10,0 % 9,5 % 9,0 % 8,5 % 8,0 % Les facteurs de tendance pour les soins dentaires se composent de deux éléments. Le premier élément est le facteur d utilisation, lequel représente l augmentation attendue du recours aux services dentaires d une année sur l autre. Ce facteur est défini par chaque assureur selon sa propre expérience et ses prévisions. L autre élément consiste en l augmentation des honoraires, laquelle représente l inflation liée aux services dentaires, d une année à l autre. Les facteurs de tendance représentant les augmentations des honoraires sont basés sur les guides des honoraires publiés par les diverses associations dentaires provinciales, et ont tendance à être relativement uniformes d un assureur à l autre. Soins dentaires (utilisation seulement) La tendance pour ce qui est de l utilisation des soins dentaires continue d augmenter, mais nous avons vu un aplatissement de la courbe au cours des deux dernières années après les fortes hausses enregistrées en 2008 et Facteur de tendance annuel moyen Tendance globale ,11 % ,98 % ,56 % ,62 % ,65 % 6,0 % 5,5 % 5,0 % 4,5 % 4,0 % 3,5 % 3,0 % 6

7 Soins dentaires honoraires Les guides des honoraires pour les soins dentaires sont publiés chaque année par la plupart des provinces. Pour voir la tendance sur cinq ans de l ensemble des honoraires, nous avons développé un guide des honoraires combinés basés sur la distribution de la population active au Canada, selon les plus récentes statistiques sur la population active de Statistiques Canada. Il y a eu une nette tendance à la baisse pour ce qui est des augmentations des guides des honoraires depuis Année Guide des honoraires combinés ,63 % ,16 % ,02 % ,09 % ,55 % Soins dentaires utilisation et honoraires combinés 5,0 % 4,5 % 4,0 % 3,5 % 3,0 % 2,5 % 2,0 % Le facteur de tendance que les assureurs utilisent pour établir le prix des régimes de soins dentaires des employeurs se compose d une combinaison du facteur d utilisation et des honoraires, selon la distribution de la population active. La combinaison de l utilisation et de l augmentation des honoraires indique, dans l ensemble, que le taux d augmentation a diminué de façon notable cette année. Année Dentaire combiné ,74 % ,14 % ,58 % ,71 % ,20 % 9,5 % 9,0 % 8,5 % 8,0 % 7,5 % 7,0 % 6,5 % Le tableau suivant présente l augmentation moyenne des honoraires des généralistes en fonction des guides des honoraires publiés chaque année à l échelle du Canada. Province Alberta 2 4,76 % 5,90 % 6,42 % 5,57 % 11,76 % Colombie-Britannique 3,19 % 3,24 % 2,70 % 2,42 % 7,63 % Île-du-Prince-Édouard 2,80 % 2,29 % 1,92 % 2,07 % 7,99 % Manitoba 3,79 % 3,86 % 3,84 % 3,36 % 3,49 % Nouveau-Brunswick 3,00 % 2,00 % 3,00 % 5,00 % 8,14 % Nouvelle-Écosse 3,46 % 2,74 % 2,93 % 2,04 % 8,12 % Ontario 3,60 % 2,00 % 2,00 % 2,43 % 7,79 % Québec 3,10 % 3,20 % 2,60 % 2,90 % 7,54 % Saskatchewan 6,23 % 6,50 % 4,95 % 4,07 % 8,82 % Terre-Neuve & Labrador 3,00 % 4,30 % 6,00 % 6,00 % 11,72 % 2 Puisque l association dentaire de l Alberta ne publie pas de guide des honoraires, il est courant pour les assureurs d utiliser leur propre expérience pour déterminer les augmentations requises, et ce, en conjonction avec les données de l Association canadienne des compagnies d assurances de personnes (ACCAP). 7

8 Soins dentaires tendances combinées par province Le facteur de tendance que les assureurs utilisent pour établir les prix des services dentaires se compose d une combinaison du facteur d utilisation et de l augmentation du guide des honoraires. Dès cette année, nous présenterons la tendance combinée par province, à l échelle du Canada. L Alberta et Terre-Neuve se distinguent comme étant les provinces ayant les plus fortes hausses de coûts attendues, les deux excédant 11 %, alors que dans les autres provinces, les hausses se situent entre 7 % et 9 %. Alors que nous considérons d ordinaire les tendances en matière de coûts dentaires comme étant proches d un point correspondant à la moitié du niveau des tendances en matière de coûts de santé, il est clair que dans certaines provinces l augmentation prévue des coûts dentaires est plus proche d un point correspondant aux trois quarts de l augmentation prévue des coûts de santé. Utilisation et augmentation du guide des honoraires par province en % 10 % 8 % 6 % 4 % 2 % 0 % BC AB SK MB ON QC NB NS PE NL 8

9 Canadian Étude des Health tendances Care Trend matière Survey de Results soins de 2011 santé au Canada Résultats 2011 L avenir Les résultas du sondage de cette année sont somme toute de bonnes nouvelles pour les employeurs. Après des années d augmentations constantes des taux d inflation, les assureurs reconnaissent et anticipent l impact positif des développement législatifs et la dynamique du marché sur le coût des avantages sociaux des employeurs. Dans les sondages passés, nous avons parlé comment les compressions dans les dépenses publiques de santé avaient augmenté les coûts pour les employeurs et accéléré les taux d inflation. Cette année, les employeurs peuvent remercier les gouvernements provinciaux pour la réduction du prix des médicaments génériques pour les secteurs privé et public. Il s agit d un changement salué par les employeurs, qui, par le passé, se sont retrouvés à assumer le coût des services délestés par les régimes publics. L expiration des brevets de bon nombre des médicaments phare dont le prix est élevé est aussi un contributeur majeur au ralentissement de l inflation sur le coût des médicaments. Il semble que cette tendance sera maintenue, au moins à court terme, puisque les compagnies pharmaceutiques abordent la perte de brevets avec peu de nouveaux médicaments en chantier pour compenser les pertes de revenus. Le renversement de la tendance générale pour le coût des soins de santé et des soins dentaires pourrait simplement vouloir dire que les employés sont en meilleure santé. L investissement dans les programmes de mieux-être s inscrit sur le long terme, les résultats pourraient prendre des années avant d être visibles. Peut-être mesurons-nous enfin l impact d une main-d œuvre en meilleure santé sur le coût des avantages sociaux. Seul le temps le dira, mais pour l instant, les employeurs peuvent pousser un soupir de soulagement, sachant que l évolution des coûts liés aux avantages sociaux ralentit finalement. Organismes participants Croix Bleue de l Alberta Croix Bleue de l Atlantique Croix Bleue Medavie Croix Bleue du Pacifique Croix Bleue de la Saskatchewan Desjardins Sécurité financière Financière Manuvie Financière Sun Life La Great-West Green Shield Industrielle Alliance SSQ Groupe financier Standard Life Pour nous joindre Si vous avez des questions ou désirez plus d information sur la façon de réduire l ensemble des coûts de vos régimes, veuillez communiquer avec nous par courriel à : 155, rue Wellington Ouest, bureau 3000 Toronto (Ontario) M5V 3H1 Tél. : Téléc. : Toronto Montréal Ottawa Vous pouvez aussi consulter la présente étude en ligne, à l adresse suivante : Buck Consultants, LLC. Tous All rights droits reserved. réservés.

19 e CONFÉRENCE RÉGIONALE DU QUÉBEC INSTITUT CANADIEN DE LA RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX

19 e CONFÉRENCE RÉGIONALE DU QUÉBEC INSTITUT CANADIEN DE LA RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX 19 e CONFÉRENCE RÉGIONALE DU QUÉBEC INSTITUT CANADIEN DE LA RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX La mutualisation, la solution miracle? Séance présentée par Jacques Hébert Ordre du jour La mutualisation des

Plus en détail

Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D.

Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D. Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D. Document à joindre à la demande : Les non-résidents doivent joindre une attestation de droit de pratique de la BC

Plus en détail

Cessation d emploi et protection d assurance collective

Cessation d emploi et protection d assurance collective SOINS MÉDICAUX ET SOINS DENTAIRES / INVALIDITÉ, VIE ET MMA 14-11 Cessation d emploi et protection d assurance collective Le présent bulletin est une mise à jour du numéro 07-02 de l Info- Collective. Parmi

Plus en détail

Les médicaments génériques

Les médicaments génériques ASSURANCE COLLECTIVE Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Qu est-ce qu un médicament générique? Un médicament générique est l équivalent d une marque maison dans le

Plus en détail

Observation statistique

Observation statistique 2. APERÇU DES RÉSULTATS DU RENDEMENT Observation statistique s. Les résultats présentés dans ce rapport sont fondés sur des échantillons. Des échantillons distincts ont été sélectionnés pour chaque instance

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au

Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université Version finale Présentée au Syndicat général des professeurs et professeures de l Université de Montréal (SGPUM)

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 1 SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 Document d information Le 2 décembre 2014. Le Sondage national des médecins est un important projet de recherche continu qui permet de recueillir les opinions de médecins,

Plus en détail

LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU

LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU RÉSUMÉ Une étude de Tristat Resources commandée par l Institut Broadbent démontre que la majorité des

Plus en détail

PUBLIÉ EN NOVEMBRE 2013 PAR :

PUBLIÉ EN NOVEMBRE 2013 PAR : PUBLIÉ EN NOVEMBRE 2013 PAR : L ASSOCIATION DES INDUSTRIES DE L AUTOMOBILE DU CANADA 1272 RUE WELLINGTON OUEST OTTAWA (ON) K1Y 3A7 Les renseignements présentés dans cette publication ont été recueillis

Plus en détail

Dictionnaire de données de la Base de données du Système national d information sur l utilisation des médicaments prescrits, octobre 2013

Dictionnaire de données de la Base de données du Système national d information sur l utilisation des médicaments prescrits, octobre 2013 Dictionnaire de données de la Base de données du Système national d information sur l utilisation des médicaments prescrits, octobre 2013 Normes et soumission de données Notre vision De meilleures données

Plus en détail

Niveau de scolarité et emploi : le Canada dans un contexte international

Niveau de scolarité et emploi : le Canada dans un contexte international N o 81-599-X au catalogue Issue n o 008 ISSN : 1709-8661 ISBN : 978-1-100-98615-9 Feuillet d information Indicateurs de l éducation au Niveau de scolarité et emploi : le dans un contexte international

Plus en détail

Comparaisons internationales de la dette

Comparaisons internationales de la dette Annexe 2 Comparaisons internationales de la dette Faits saillants Selon les statistiques officielles publiées par le Fonds monétaire international (FMI) et l Organisation de coopération et de développement

Plus en détail

Prix équitables des médicaments pour les Néo- Brunswickois

Prix équitables des médicaments pour les Néo- Brunswickois Prix équitables des médicaments pour les Néo- Brunswickois Présenté par : Le Syndicat des employé(e)s des secteurs public et privé du Nouveau-Brunswick Le 15 août 2011 Le Syndicat des employé(e)s des secteurs

Plus en détail

assurance collective Assurance médicaments Des solutions intégrées pour une gestion efficace

assurance collective Assurance médicaments Des solutions intégrées pour une gestion efficace assurance collective Assurance médicaments Des solutions intégrées pour une gestion efficace Notre vision Desjardins Assurances est un acteur canadien important en assurance collective, reconnu pour son

Plus en détail

Assurance collective sans compromis

Assurance collective sans compromis Assurance collective sans compromis Notre engagement envers vous Afin de trouver le produit d assurance le mieux adapté à vos besoins, les conseillers salariés devigilis* ont accès aux produits des sociétés

Plus en détail

de l assurance-santé au Canada

de l assurance-santé au Canada Juin 2012 La vie est plus radieuse sous le soleil Sun Life du Canada, compagnie d¹assurance-vie, 2012. Guide sur la fiscalité de l assurance-santé au Canada Crédit d impôt pour frais médicaux Crédit d

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 15 Vol. 12.2 6 juillet 15 L enquête menée cet été laisse entrevoir des perspectives divergentes selon les régions. En effet,

Plus en détail

Avantages sociaux 2011 FAQ

Avantages sociaux 2011 FAQ Le présent document fait suite à certains commentaires d employés de MMC que nous avons reçus récemment au sujet des hausses de primes pour l année 2011. Assurance vie facultative et assurance vie facultative

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Proposition Choix protection-santé

Proposition Choix protection-santé Proposition Choix protection-santé Écrire lisiblement en CARACTÈRES D IMPRIMERIE Réservé à la FSL : Numéro d identification Dans la présente proposition, le mot «vous» désigne, selon le contexte, la personne

Plus en détail

Projections des coûts des médicaments pour les régimes privés d assurance-médicaments de IMS Brogan Rapport commandité par Rx&D

Projections des coûts des médicaments pour les régimes privés d assurance-médicaments de IMS Brogan Rapport commandité par Rx&D Plus de 20 millions de Canadiens comptent sur les nouveaux médicaments et vaccins pour les aider à rester en bonne santé et productifs, tant au travail qu à la maison. Les employeurs profitent aussi de

Plus en détail

Sous réserve des lois applicables, ce règlement régit tous les aspects du concours Tremplin, et lie tous les participants.

Sous réserve des lois applicables, ce règlement régit tous les aspects du concours Tremplin, et lie tous les participants. 01 CONCOURS TREMPLIN 2014 1. Règlement obligatoire Sous réserve des lois applicables, ce règlement régit tous les aspects du concours Tremplin, et lie tous les participants. 2. Objectif du concours Le

Plus en détail

L éducation au Québec : L état de la situation

L éducation au Québec : L état de la situation Préscolaire Primaire Secondaire Collégial Universitaire 43101 45 509 93969 68 331 110 297 151 845 241019 251 612 240 980 251 237 L éducation au Québec : L état de la situation L éducation est un des sujets

Plus en détail

La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers

La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers Votre assurance soins médicaux et soins dentaires collective prendra-t-elle fin prochainement? Nous avons des solutions. Les régimes sont établis par La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers On tient

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

É T A T S F I N A N C I E RS pour le RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2010

É T A T S F I N A N C I E RS pour le RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2010 É T A T S F I N A N C I E RS pour le RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2010 RAPPORT DES VÉRIFICATEURS Au conseil des Biens non publics RÉGIME D ASSURANCE

Plus en détail

CLAUSES DE CONVENTIONS COLLECTIVES

CLAUSES DE CONVENTIONS COLLECTIVES CLAUSES DE CONVENTIONS COLLECTIVES Il faut garder deux objectifs en tête dans la négociation des avantages sociaux : 1. veiller à ce que la formulation empêche l employeur de réduire les avantages (surtout

Plus en détail

Magazine. Manion. Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements. Dans ce numéro

Magazine. Manion. Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements. Dans ce numéro Magazine Manion [Type text] VOLUME 1, NUMÉRO 2 AVRIL 2014 Dans ce numéro 1 Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements 2 Comprendre les régimes d assurance pour urgences médicales

Plus en détail

Possibilités de Commandite des Tournois de Golf 2014

Possibilités de Commandite des Tournois de Golf 2014 Possibilités de Commandite des Tournois de Golf 2014 Votre invitation à commanditer un Tournoi de golf de la CANASA 2014 Je suis heureuse de vous inviter à commanditer les tournois de golf de l Association

Plus en détail

Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 2006-2007 OBJECT DE L ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE

Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 2006-2007 OBJECT DE L ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 26-27 Loi sur la statistique, L.R.C. 1985, c. S19 Confidentiel une fois rempli STC/CCJ-16-614; CCJS/55452-3 OBJECT

Plus en détail

Déclaration du Rapprochement annuel des soldes

Déclaration du Rapprochement annuel des soldes Déclaration du Rapprochement annuel des soldes Directives et Guide explicatif des lignes General Insurance Statistical Agency/Agence statistique d'assurance générale 5160, rue Yonge, 17 e étage Toronto

Plus en détail

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Chronique Assurances et gestion des risques sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Puisque ce numéro de la Revue, tout comme celui de janvier 2004, est consacré à l assurance automobile, j ai choisi

Plus en détail

Coût des opérations bancaires

Coût des opérations bancaires Bureau de la consommation Coût des opérations bancaires Coût des opérations bancaires On peut obtenir cette publication sur demande en médias substituts. Communiquer avec le Centre de diffusion de l information

Plus en détail

Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements

Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements Sondage 2010 des ACVM sur la retraite et les placements Réalisé pour les Autorités canadiennes en valeurs mobilières Résumé le 28 septembre 2010 www.ipsos.ca TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ... 1 Principales

Plus en détail

É T A T S F I N A N C I E RS du RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2011

É T A T S F I N A N C I E RS du RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2011 É T A T S F I N A N C I E RS du RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2011 RAPPORT DES VÉRIFICATEURS Au conseil des Biens non publics Nous avons vérifié

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

Formules pour le calcul informatisé des retenues sur la paie

Formules pour le calcul informatisé des retenues sur la paie Formules pour le calcul informatisé des retenues sur la paie 100 e édition En vigueur le 1 er janvier 2015 T4127(F) Rév. 15 Ce guide s adresse-t-il à vous? Utilisez ce guide si vous êtes un développeur

Plus en détail

Jonathan Bohm, FSA, FICA

Jonathan Bohm, FSA, FICA Jonathan Bohm, FSA, FICA 3 avril 2014 _ Au programme Qui est Normandin Beaudry? Notions de base Contexte Un remède aux régimes privés d assurance médicaments Nouvelle assurance médicament onéreux 2 3 QUI

Plus en détail

Veuillez transmettre vos soumissions et vos questions à : M me Maria Policelli Directrice de politique

Veuillez transmettre vos soumissions et vos questions à : M me Maria Policelli Directrice de politique CCRRA Le 30 mars 2004 Madame, Monsieur, Au nom du Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance (CCRRA), je suis heureux de vous annoncer la publication d un document de consultation

Plus en détail

Dépenses en médicaments au Canada, de 1985 à 2012

Dépenses en médicaments au Canada, de 1985 à 2012 pic pic Dépenses en médicaments au Canada, de 1985 à 2012 Dépenses et main-d œuvre de la santé Notre vision De meilleures données pour de meilleures décisions : des Canadiens en meilleure santé Notre mandat

Plus en détail

Retirer des fonds d un régime immobilisé

Retirer des fonds d un régime immobilisé SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 5 Retirer des fonds d un régime immobilisé Les fonds de pension constituent une source importante de revenu

Plus en détail

État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison canadienne et internationale

État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison canadienne et internationale Journée d étude - Contrôle du coût des médicaments : cible prioritaire pour les finances publiques Union des consommateurs, 21 octobre 2010. État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison

Plus en détail

Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie. Printemps 2015

Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie. Printemps 2015 Sondage sur l endettement des propriétaires Banque Manuvie Printemps 2015 1 Points saillants Les propriétaires canadiens ont pris ou sont disposés à prendre des mesures concrètes pour se désendetter plus

Plus en détail

Régimes publics d assurance-maladie au Canada :

Régimes publics d assurance-maladie au Canada : Comparaison des régimes provinciaux et territoriaux Dispositions en date du 1 er octobre 2010 Comparaison des régimes provinciaux et territoriaux i CANADA Comme leur nom l indique, les régimes complémentaires

Plus en détail

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PRÉAMBULE La Fondation juge que les déplacements des membres de sa communauté sont nécessaires et souhaitables dans une optique de recherche, d apprentissage, de dissémination

Plus en détail

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent Vers une meilleure Étude retraite de cas n o 2 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 2 L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance À l intention

Plus en détail

Entente de l'industrie canadienne des assurances de personnes visant à protéger la couverture des médicaments des Canadiens

Entente de l'industrie canadienne des assurances de personnes visant à protéger la couverture des médicaments des Canadiens Entente de l'industrie canadienne des assurances de personnes visant à protéger la couverture des médicaments des Canadiens Claude Di Stasio Vice-présidente, Affaires québécoises ACCAP 20 avril 2012 Au

Plus en détail

Services de déclaration et de paiement d impôts de BMO Banque de Montréal. Guide de l utilisateur

Services de déclaration et de paiement d impôts de BMO Banque de Montréal. Guide de l utilisateur Services de déclaration et de paiement d impôts de BMO Banque de Montréal Guide de l utilisateur Services de déclaration et de paiement d impôts de BMO Banque de Montréal Guide de l utilisateur Les Services

Plus en détail

# 1. PERSONNES ASSURÉES 1.1 PERSONNES VISÉES PAR L'ACCORD

# 1. PERSONNES ASSURÉES 1.1 PERSONNES VISÉES PAR L'ACCORD Services internes 1. PERSONNES ASSURÉES # 1. PERSONNES ASSURÉES 1.1 PERSONNES VISÉES PAR L'ACCORD Cet accord vise tous les résidents canadiens qui reçoivent des services internes dans un établissement

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

Sondage sur les expériences d hospitalisation des patients canadiens Foire aux questions

Sondage sur les expériences d hospitalisation des patients canadiens Foire aux questions Janiver 2014 Sondage sur les expériences d hospitalisation des patients canadiens Foire aux questions Sondage sur les expériences d hospitalisation des patients canadiens Questions sur le projet 1. En

Plus en détail

PRÊTS SUR SALAIRE : UN MOYEN TRÈS CHER D EMPRUNTER. Prêts et hypothèques

PRÊTS SUR SALAIRE : UN MOYEN TRÈS CHER D EMPRUNTER. Prêts et hypothèques PRÊTS SUR SALAIRE : UN MOYEN TRÈS CHER D EMPRUNTER Prêts et hypothèques Table des matières Qu est-ce qu un prêt sur salaire? 1 Comment fonctionne un prêt sur salaire? 1 Combien coûtent les prêts sur salaire

Plus en détail

RECHERCHE REVUE ANNUELLE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE 2015

RECHERCHE REVUE ANNUELLE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE 2015 RECHERCHE REVUE ANNUELLE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE 2015 Conseil des Technologies de l Information et des Communications 2015 RECHERCHE DU : CONSEIL DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS

Plus en détail

Formulaire A Évaluation des diplômes et des compétences Demande d inscription

Formulaire A Évaluation des diplômes et des compétences Demande d inscription Formulaire A Évaluation des diplômes et des compétences Demande d inscription Pour usage interne seulement # de dossier: PIN: 141201 Veuillez choisir une option ( ): 1 Première demande Réouverture du dossier

Plus en détail

Assurance-santé personnelle Proposition pour les personnes à charge couvertes auparavant par l'asp

Assurance-santé personnelle Proposition pour les personnes à charge couvertes auparavant par l'asp Assurance-santé personnelle Proposition pour les personnes à charge couvertes auparavant par l'asp À l'usage de la FSL : Numéro d'identification Écrire lisiblement en CARACTÈRES D'IMPRIMERIE. Dans la présente

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1 non remboursables pour 2015 1 indépendants affiliés à KPMG non remboursables pour 2015 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb.

Plus en détail

1. But 1.1 La présente directive administrative est créée dans le but de déterminer l admissibilité des employés aux assurances collectives.

1. But 1.1 La présente directive administrative est créée dans le but de déterminer l admissibilité des employés aux assurances collectives. Politique : Section : Éligibilité des employés aux assurances collectives Ressources humaines Date : janvier 2015 1. But 1.1 La présente directive administrative est créée dans le but de déterminer l admissibilité

Plus en détail

Lutter contre la flambée des coûts des régimes d assurance-médicaments

Lutter contre la flambée des coûts des régimes d assurance-médicaments Lutter contre la flambée des coûts des régimes d assurance-médicaments Des solutions de gestion des régimes d assurance-médicaments moins difficiles à avaler pour les employés Un autre Dossier de réflexion

Plus en détail

Avis légal aux titulaires de police de Canada-Vie

Avis légal aux titulaires de police de Canada-Vie C A N A DA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL No. : 500-06-000051-975 (Recours collectif) C O U R S U P É R I E U R E MATTHEW COPE Requérant c. LA COMPAGNIE D ASSURANCE DU CANADA SUR LA VIE Intimée

Plus en détail

assurance collective à l intention des L Assurance collective sans compromis www.vigilis.ca/cpa

assurance collective à l intention des L Assurance collective sans compromis www.vigilis.ca/cpa assurance collective à l intention des cabinets de CPA L Assurance collective sans compromis www.vigilis.ca/cpa Un Pro mérite des conseils de Pro. C est pourquoi Vigilis assure la paix d esprit des membres

Plus en détail

Le travail continue! Message du président

Le travail continue! Message du président Bulletin / avril 2014 Section Télébec Message du président Le travail continue! L hiver est maintenant derrière nous et les beaux jours du printemps sont à notre porte. Enfin, diront certains. Mais, quelle

Plus en détail

Assurances collectives

Assurances collectives ?Votre guide de référence Assurances collectives samsongroupeconseil.com Votre partenaire de parcours Introduction Au printemps 2006, neuf syndicats d enseignement débutaient un processus de désaffiliation

Plus en détail

Marché mondial de l automobile

Marché mondial de l automobile Carlos Gomes 1..73 carlos.gomes@scotiabank.com En route vers des ventes mondiales records en 1 Les marchés développés mènent le bal Les ventes mondiales de voitures ont progressé de % pendant le premier

Plus en détail

Compte d investissement d entreprise

Compte d investissement d entreprise P r o g r a m m e d e p l a c e m e n t d e s d e n t i s t e s d u C a n a d a Compte d investissement d entreprise Un régime de placement non enregistré à utiliser pour les : Sociétés de personnes Corporations

Plus en détail

L assurance collec ve. Sans compromis. Fier partenaire du

L assurance collec ve. Sans compromis. Fier partenaire du L assurance collec ve. Fier partenaire du Qui sommes-nous? 5 Notre indépendance 6 Des références impeccables 7 Nos conseillers 7 Bâ r sur du solide Un bilan ini al 9 Une vigie con nue 10 Un service annuel

Plus en détail

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 1. Qu'est-ce que le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick? Le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick est une assurance

Plus en détail

desjardinssecuritefinanciere.com

desjardinssecuritefinanciere.com Assurance collective efficaces simples sécurisés desjardinssecuritefinanciere.com Votre régime entre vos mains Les services en ligne offerts par Desjardins Sécurité financière vous permettent de prendre

Plus en détail

Imposition des sociétés

Imposition des sociétés Imposition des sociétés Introduction L imposition des sociétés est un sujet qui revêt une grande importance pour toute personne qui s occupe de planification financière ou successorale. La mise en place

Plus en détail

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle)

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle) Solutions de protection Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat (valeur résiduelle) Table des matières Description du produit 4 Renseignements généraux 6 Identification et renseignements

Plus en détail

Proposition n o 8 Assemblée régionale Région 2 Montréal-Laval

Proposition n o 8 Assemblée régionale Région 2 Montréal-Laval Suivi du Conseil syndical de novembre 2010 Proposition n o 8 Assemblée régionale Région 2 Montréal-Laval Proposé par le confrère Yvon Brault Appuyé par le confrère Réal Quesnel Que le SFPQ produise rapidement

Plus en détail

Actif et dons. des fondations donatrices du Canada SEPTEMBRE 2014

Actif et dons. des fondations donatrices du Canada SEPTEMBRE 2014 Actif et dons des fondations donatrices du Canada SEPTEMBRE 2014 Actif et dons des fondations donatrices du Canada Introduction...1 Objet et structure du rapport...1 Les fondations au Canada...2 Fondations

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

CCRRA. Québec, le 4 juillet 2002

CCRRA. Québec, le 4 juillet 2002 CCRRA Canadian Council of Insurance Regulators Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance Copie à: Mr. Michael Grist Chair, CCIR Committee on Streamlining and Harmonization Québec,

Plus en détail

RER Compte d investissement FRR

RER Compte d investissement FRR Programme de placement des dentistes du Canada RER Compte d investissement FRR Demande de nouveau compte Veuillez retourner la demande dûment remplie par courrier ordinaire* au : Service des placements

Plus en détail

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT www.ingcanada.com Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette

Plus en détail

DEMANDE D AGRÉMENT DU RÉGIME DE RETRAITE

DEMANDE D AGRÉMENT DU RÉGIME DE RETRAITE Commission des pensions N o de téléphone : (204) 945-2740 N o de télécopieur : (204) 948-2375 Courrier électronique : pensions@gov.mb.ca Le paiement doit être fait à l ordre du MINISTRE DES FINANCES a

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES CFP 004M C.P. P.L. 28 Budget du 4 juin 2014 MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES Dans le cadre des consultations particulières portant sur le projet de loi 28 Loi concernant principalement

Plus en détail

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Modérateur: Jean-Pierre Lessard

Plus en détail

Un guide pour le conseiller. Le Régime de retraite assurée de BMO MD Assurance

Un guide pour le conseiller. Le Régime de retraite assurée de BMO MD Assurance Un guide pour le conseiller Le Régime de retraite assurée de BMO MD Assurance Tables des matières Introduction au Régime de retraite assurée de BMO Assurance 2 L'opportunité 3 La solution 4 Le Régime de

Plus en détail

S@voir.stat. Points saillants

S@voir.stat. Points saillants SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Bulletin S@voir.stat Mars 2014 Volume 14, numéro 2 Prochain bulletin S@voir.stat Le prochain numéro du bulletin portera sur les dépenses

Plus en détail

Le dilemme de la rémunération : Toucher un salaire ou des dividendes?

Le dilemme de la rémunération : Toucher un salaire ou des dividendes? décembre 2013 Le dilemme de la rémunération : Toucher un salaire ou des dividendes? Jamie Golombek Avec l arrivée prochaine de la fin d exercice de plusieurs entreprises, les propriétairesdirigeants devront

Plus en détail

Demande de propositions

Demande de propositions Demande de propositions Visant la reconception graphique et la conception graphique régulière de la revue Education Canada de l Association canadienne d éducation Lancée par : L Association canadienne

Plus en détail

Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax. Voie Réservée MC. Le défi de la gestion de l invalidité.

Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax. Voie Réservée MC. Le défi de la gestion de l invalidité. Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax Voie Réservée MC Le défi de la gestion de l invalidité Guide du preneur Table des matières INTRODUCTION L absentéisme au 21 e siècle...

Plus en détail

Comptes d épargne CHOISIR LE COMPTE D ÉPARGNE QUI RÉPOND À VOS BESOINS

Comptes d épargne CHOISIR LE COMPTE D ÉPARGNE QUI RÉPOND À VOS BESOINS Comptes d épargne CHOISIR LE COMPTE D ÉPARGNE QUI RÉPOND À VOS BESOINS ISBN 978-0-662-08550-8 N o du catalogue : FC5-10/2008F-PDF Table des matières Introduction 2 Qu est-ce qu un compte d épargne? 2 Quelle

Plus en détail

Le statut des coopératives au Canada

Le statut des coopératives au Canada Le statut des coopératives au Canada Allocution de Marion Wrobel Vice-président, Politique et opérations Association des banquiers canadiens Devant le Comité spécial sur les coopératives de la Chambre

Plus en détail

Avis de consultation de télécom CRTC 2014-604

Avis de consultation de télécom CRTC 2014-604 Avis de consultation de télécom CRTC 2014-604 Version PDF Ottawa, le 20 novembre 2014 Numéro de dossier : 8690-C12-201411868 Instance de justification Date limite de dépôt des interventions : 8 janvier

Plus en détail

Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique

Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique 45% des Canadiens sont d accord pour dire que les actions sérieuses en matière de changements

Plus en détail

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Véhicules du gouvernement Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Maximes «No man hath endurance, as he that selleth insurance» -Anon 2 Notre

Plus en détail

Étude nationale sur les besoins des clients

Étude nationale sur les besoins des clients Étude nationale sur les besoins des clients Rapport sommaire Canadian Legal Information Institute Institut canadien d information juridique Octobre 2012 CorbinPartners Inc. 2012 Contexte et méthodologie

Plus en détail

Guide des solutions bancaires personnelles. En vigueur à compter du 12 janvier 2015

Guide des solutions bancaires personnelles. En vigueur à compter du 12 janvier 2015 Tarification Guide des solutions bancaires personnelles En vigueur à compter du 12 janvier 2015 Solutions bancaires offertes par la Banque Nationale exclusivement aux membres de l Association médicale

Plus en détail

Avis 45-314 du personnel des ACVM Liste récapitulative des projets actuels des ACVM relatifs au marché dispensé

Avis 45-314 du personnel des ACVM Liste récapitulative des projets actuels des ACVM relatifs au marché dispensé Avis 45-314 du personnel des ACVM Liste récapitulative des projets actuels des ACVM relatifs au marché dispensé Le 2014 Introduction La modernisation du régime réglementaire applicable au marché dispensé

Plus en détail

4. L assurance maladie

4. L assurance maladie L ASSURANCE MALADIE 73 4. L assurance maladie Comme l assurance maladie est obligatoire, toute personne domiciliée en Suisse doit être convenablement couverte. C est actuellement le cas, avec un très large

Plus en détail

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue?

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? 28 avril 2015 Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? Beaucoup d espoir repose sur les entreprises du centre du pays pour permettre à la croissance économique de

Plus en détail

Choix protection-santé Proposition

Choix protection-santé Proposition Choix protection-santé Proposition Dans la présente proposition, le mot «vous» désigne, selon le contexte, la personne à assurer ou le proposant, ou les deux. Les mots «nous» ou «la compagnie» désignent

Plus en détail

Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada

Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada POLITIQUE DE L AMC Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada Les pénuries de plus en plus graves de médicaments d ordonnance des dernières années et les ruptures de stocks

Plus en détail