Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au"

Transcription

1 Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université Version finale Présentée au Syndicat général des professeurs et professeures de l Université de Montréal (SGPUM) Juillet 2014

2

3 Table des matières Chapitre 1 Méthodologie 1.1 Source des données Marché de référence Population visée Période de référence Traitement des données Qualité et limite des données Chapitre 2 - Comparaison des échelles salariales des professeurs 2.1 Croissance des échelles salariales (en %) Comparaison des échelles salariales Évolution type dans les échelles salariales pour les professeurs de carrière Chapitre 3 - Comparaison salariale des professeurs 3.1 Projection des données de du Système d information sur le personnel d enseignement dans les universités et les collèges - Personnel enseignant à plein temps Comparaison des salaires Évolution type du salaire moye pour les professeurs de carrière Chapitre 4 - conclusion Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université 3

4

5 Liste des tableaux et annexes Tableau 1.1 Liste des universités à l étude (marché de référence)... 9 Tableau 2.1 Tableau 2.2 Tableau 2.3 Taux de croissance des échelles salariales des professeurs, Université de Montréal et marché de comparaison en 2013 et Comparaison des échelles salariales des professeurs, Université de Montréal et marché de comparaison, ensemble des professeurs, en Comparaison des échelles salariales des professeurs, Université de Montréal et marché de comparaison, par rang académique, en Tableau 2.4 Règles d intégration et de promotion des professeurs de carrière Tableau 2.5 Tableau 3.1 Tableau 3.2 Tableau 3.3 Tableau 3.4 Somme des salaires en carrière à partir des échelles salariales (progression par expérience) sur une période de 30 ans et écarts, basés sur les échelles en vigueur en Taux d ajustement pour la projection des salaires de , Système d information sur le personnel d enseignement dans les universités et les collèges - Personnel enseignant à plein temps Comparaison des salaires (moyen, quartile, centile) des professeurs, Université de Montréal et marché de comparaison, ensemble des professeurs, en Comparaison des salaires (moyen, quartile, centile) des professeurs, Université de Montréal et marché de comparaison, par rang académique, en Somme des salaires en carrière à partir des salaires moyens et écarts (sur une période de 30 ans) en Annexe A Sources électroniques des conventions collectives Annexe B1 Annexe B-2 Annexe B-3 Annexe B-4 Annexe B-5 Progression du professeur type (doctorat plus 2 années d expérience) dans les échelles salariales de l Université de Montréal Progression du professeur type (doctorat plus 2 années d expérience) dans les échelles salariales de l Université Dalhousie Progression du professeur type (doctorat plus 2 années d expériences) dans les échelles salariales de l Université Laval Progression du professeur type (doctorat plus 2 années d expérience) dans les échelles salariales de l Université Manitoba Progression du professeur type (doctorat plus 2 années d expérience) dans les échelles salariales de l Université de la Saskatchewan Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université 5

6 Annexe C Annexe D Distribution des professeurs selon le rang académique excluant le personnel enseignant de la faculté de médecine et le personnel avec des fonctions de direction supérieure, (en %) Indice des prix à la consommation, par province, 2011 à 2013 (taux de variation en %) Annexe E Taux de croissance des échelles salariales des professeurs, Université de Montréal et marché de comparaison de 2011 à Annexe F-1 Comparaison des salaires (moyen, quartile, centile) des professeurs, Université de Montréal et marché de comparaison, ensemble des professeurs en Annexe F-2 Comparaison des salaires (moyen, quartile, centile) des professeurs, Université de Montréal et marché de comparaison, par rang académique, en Annexe G Règles d intégration et de promotion des professeurs de carrière Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université 6

7 Mandat Le Syndicat général des professeurs et professeures de l Université de Montréal (SGPUM) a mandaté l Institut de la statistique du Québec (Institut) pour produire des tableaux comparatifs concernant la rémunération offerte aux professeurs dans les universités canadiennes ayant une faculté de médecine et faisant partie du regroupement des universités de recherche du Canada (U15). Tel qu entendu avec le SPGUM dans l offre de service du 17 avril, l objectif principal est d établir la situation comparative des professeurs et professeures de l Université de Montréal (UdeM) avec celle des professeurs d autres universités canadiennes ainsi qu illustrer la moyenne des taux d échelle et de salaire sur une carrière de 30 ans. Contenu du document Ce rapport est divisé en quatre chapitres. Le premier présente les principaux éléments méthodologiques de l étude. Les résultats sont offerts dans les deux chapitres suivants. C est ainsi que le chapitre 2 présente la comparaison des échelles salariales en vigueur en 2013 pour l ensemble des professeurs et par rang académique ainsi qu une simulation de l évolution d un professeur type à l intérieur des échelles salariales des universités analysées. Le chapitre 3 analyse les salaires (ou traitements) versés à l ensemble des professeurs et par catégorie. Une simulation des sommes gagnées par un professeur durant sa carrière y est également présentée. Ensuite, la situation salariale de McGill est exposée en raison d une situation particulière concernant les taux d augmentation consentis. Enfin, le document se termine par un rappel des principaux constats. Les comparaisons réalisées dans ce rapport sont descriptives (règles de promotion) et quantitatives (comparaison des échelles et salaires). Diffusion du document L Institut remet une copie du présent document au SGPUM. De plus, selon la politique en matière de relations patronales et syndicales de l Institut, une copie du rapport (version finale) est également remise à la partie patronale. Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université 7

8

9 Chapitre 1 Méthodologie Les orientations et les moyens préconisés par l Institut pour atteindre les objectifs de l étude sont décrits dans le présent chapitre. 1.1 Source des données L Institut a utilisé deux sources de données. Les données utilisées pour la comparaison des échelles salariales proviennent des conventions collectives (celles en vigueur et passées) des professeurs syndiqués des universités considérées et des protocoles d ententes (celles en vigueur et passées) pour ceux non syndiqués. L Institut a eu accès à ces documents à partir des sites web des universités. Vous trouverez, à l annexe A, la liste des documents consultés selon l université. De plus, pour s assurer de la compréhension des renseignements concernant notamment les augmentations salariales et les procédures liées aux règles de promotion des professeurs, l Institut a procédé à une courte collecte téléphonique auprès des services des ressources humaines des différentes institutions pour obtenir des informations complémentaires. Il est à noter que 11 des 14 universités visées par l étude ont retourné les appels de l Institut. Afin d avoir un aperçu de la situation salariale des professeurs, l Institut tire l information du système d information sur le personnel d enseignement dans les universités et les collèges - Personnel enseignant à plein temps (SIPEUC-PT) de Statistique Canada. Cette base de données a été constituée à partir d une enquête obligatoire portant sur le salaire (ou le traitement) versé au personnel enseignant à temps plein dans les universités canadiennes que Statistique Canada a réalisée jusqu en L Institut a fait une demande de compilations spéciales pour répondre aux besoins de l étude. Par ailleurs, la base de données transmise par Statistique Canada reste à l usage exclusif de l Institut. 1.2 Marché de référence La rémunération des professeurs de l UdeM, qui est le secteur de base, est comparée à celle des professeurs de 14 universités canadiennes faisant partie du U15 et réparties dans quatre provinces. Les quatorze universités de comparaison choisies par le SGPUM sont présentées au tableau 1.1 Tableau 1.1 Liste des universités à l étude (marché de référence) Nouvelle-Écosse Dalhousie University Québec Université Laval McGill Ontario Université d Ottawa Queen s University University of Toronto University of Waterloo Western University McMaster University Ouest University of Alberta University of British Columbia University of Calgary University of Manitoba University of Saskatchewan Source : Offre de service relative à une étude sur les salaires et les échelles salariales présentée au Syndicat général des professeurs et professeures de l Université de Montréal(SGPUM) version du 17 avril. Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université 9

10 Chapitre 1 - Méthodologie 1.3 Population visée La comparaison concerne les professeurs de carrière au rang d adjoint, d agrégé et de titulaire travaillant à temps plein. Les professeurs occupant des fonctions de direction supérieure, les professeurs cliniciens et le personnel des facultés de médecine et d art dentaire sont exclus de l analyse. Il faut, par contre, souligner que les résultats concernant les échelles salariales peuvent prendre en compte le personnel enseignant des facultés de médecine et d art dentaire si ceux-ci évoluent dans les mêmes échelles que les autres professeurs. Cependant, les données sur les échelles ne tiennent pas compte de professeurs cliniciens. 1.4 Période de référence Les données sur les échelles salariales sont celles en vigueur au cours de l année Cette période a été retenue puisque la convention collective des professeurs de l Université de Montréal est échue depuis mai En ce qui concerne les résultats sur les salaires provenant du SIPEUC-PT, elle concerne les années L Institut a mis à jour les salaires en utilisant les taux de croissance attribués en 2011, 2012 et 2013 selon les échelles salariales et «salary floor» (salaire plancher) ainsi que les taux moyen de progression salariale lié à l expérience et/ou la performance basés sur les salaires versés selon SIPEUC-PT entre 2008 et 2011 (voir la section 1.7 pour plus de précision). 1.5 Traitement des données Tant pour les échelles salariales que pour les salaires, les résultats sont diffusés pour l ensemble des professeurs et pour les trois rangs académiques. Échelle salariale Les échelles salariales de l Université de Montréal sont comparées avec celles s appliquant aux professeurs des universités à l étude. Les éléments suivants ont été comparés : L évolution des échelles au cours des dernières années (augmentations accordées dans les conventions collectives ou protocoles d ententes); Les caractéristiques des échelles (minimum ou «salary floor», maximum, étendue, progression, nombre d échelons, variation moyenne par échelon, facteur moyen de croissance par échelon); L évolution type d un professeur dans les échelles salariales. Salaire Les statistiques sur le salaire sont basées sur le «taux de traitement annualisé» qui comprend indemnités et primes. Le salaire est illustré à la fois sous la forme de moyenne, de quartiles et de centiles. Un quartile correspond à chacune des trois valeurs qui divisent l ensemble de l effectif en quatre parts égales. Au premier quartile, 25 % de l effectif gagne moins que le salaire présenté et 75 % gagne plus. Le salaire médian est la valeur centrale qui partage l ensemble de l effectif en deux parts égales (50 % au-dessous). Au troisième quartile, 75 % de l effectif gagne moins que le salaire présenté et 25 % gagne plus. Aussi, les traitements du personnel enseignant sont répartis du plus bas au plus haut pour ensuite être divisés en cent groupes égaux. Les valeurs fournies correspondent à la limite inférieure du groupe (10 e centile) et à la limite supérieure (90 e centile) des traitements. 10 Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université

11 Chapitre 1 - Méthodologie Écart de comparaison L Institut présente la différence de rémunération entre, d une part, l Université de Montréal et, d autre part, quatorze universités canadiennes faisant partie du U15 au moyen d un écart en pourcentage. L Institut exprime la formule de calcul de cet écart de la façon suivante : Écart (%) = UdeM Université comparée X 100 UdeM 1.7 Qualité et limite des données Une étude, quoique renfermant des données de qualité, comporte toujours des limites que ce soit du point de vue des données utilisées ou des mesures retenues. L Institut a aussi dû respecter les délais impartis du mandat confié par le SGPUM. La présente section aborde les limites et les perspectives de la comparaison. Information pour l ensemble des professeurs (échelle et salaire) Le SGPUM a désiré en cours de mandat que l Institut produise également des résultats comparés des échelles et salaires pour l ensemble des professeurs. Pour répondre à cette demande et respecter l échéance et le budget de l étude, l Institut a analysé la distribution des professeurs par rang académique entre 2008 et 2011observée dans le SIPEUC-PT. Il a été constaté que la répartition des employés au cours des trois dernières années du SIPEUC-PT a été stable. Les résultats ne tiennent pas compte alors des mouvements de l effectif qui auraient pu avoir lieu entre 2011 et Toutefois, la distribution des professeurs des trois universités québécoises de l étude comparée à celle de l Enquête sur la rémunération globale au Québec (ERG) réalisée par l Institut montre une répartition semblable entre l ERG et le SIPEUC-PT. Il semble alors que la distribution des professeurs de soit un bon indicateur de celle en vigueur en Information sur les échelles Les données sur les échelles et leur taux d augmentation obtenues sur les sites web des universités sont considérés comme fiables et les plus à jour. En ce qui a trait à la progression type d un professeur sur 30 ans à l intérieur de son échelle, la simulation est réalisée uniquement pour les universités ayant une échelle salariale possédant un minimum, des échelons et un maximum pour les trois rangs académiques. Le résultat de la simulation permet de mettre en relief les différences existantes entre les universités en ce qui concerne non seulement les échelles, mais aussi les règles d intégration à l échelle et les promotions. En effet, cette projection tient compte de la durée des échelons et des critères minimums d éligibilité à un rang académique supérieur. Par contre, elle ne tient pas compte de la distribution de l effectif selon les années de service. Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université 11

12 Chapitre 1 - Méthodologie Information sur les salaires (ou traitements) L information tirée du Système d information sur le personnel d enseignement dans les universités et les collèges - Personnel enseignant à plein temps (SIPEUC-PT) de Statistique Canada est considérée comme fiable. L Institut a examiné les données obtenues des trois dernières années d enquête, pour s assurer qu il n y avait pas d incohérence. L Institut a remarqué que certains résultats, notamment pour les médianes et centiles, quoique très semblable peuvent être différents de ce qui a été publié dans les rapports d enquête. Cette situation a été signalée à Statistique Canada et s explique par une méthode utilisée pour les arrondissements différente de celle retenue pour la production des tableaux des publications. Ce changement ne met pas en cause l intégrité des données. Projection des données SIPEUC-PT de à Les données SIPEUC-PT de sont projetées de manière à ce qu elles couvrent l année Cette projection ne tient pas compte des mouvements de l effectif qui auraient pu avoir lieu entre 2011 et 2013; établit que les professeurs retenus dans les calculs n ont pas changé de rang entre 2011 et Le nombre de promotions et le traitement salarial accordés entre 2011 et 2013 dans ces cas ne sont pas inclus; établit que le traitement versé aux professeurs entre 2011 et 2013 comprend au moins les taux de croissance des échelles salariales ou «floor salary» présentés à l annexe E. L Institut évalue que les augmentations des structures salariales (échelles et salaires planchers) a pour effet de déplacer l ensemble de la courbe salariale d un pourcentage au moins équivalent au pourcentage général octroyé; établit que le taux d augmentation d avancement lié à l ancienneté et/ou à la performance calculé entre 2008 et 2011 est similaire à celui de 2011 et Comparaison des échelles vs des salaires (ou traitements) Les échelles salariales et salaires ne sont pas directement comparables, et ce même si les résultats portent sur les mêmes rangs académiques. En effet, les données sur les échelles représentent le niveau de rémunération offert à un professeur alors que les traitements versés tiennent compte de la distribution des professeurs dans les échelles de même que différentes indemnités ou primes. De plus, les salaires versés dépendent de variable liées à la personne, telle l ancienneté, l expérience ou la performance qui déterminent la place du titulaire dans l échelle salariale. 12 Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université

13 Chapitre 2 Comparaison des échelles salariales des professeurs 2.1 Croissance des échelles salariales (en %) Avant d aborder la comparaison des échelles salariales des professeurs d université en 2013, cette section montre de combien les échelles salariales ont augmenté en Les taux présentés concernent les professeurs au rang d adjoint, d agrégé et de titulaire. Les échelles peuvent prendre en compte le personnel enseignant de la faculté de médecine lorsque ceux-ci évoluent dans les mêmes échelles que les autres professeurs. Quand les professeurs médecins possèdent une structure salariale distincte, l Institut fait mention de la situation, mais aucune analyse spécifique n est effectuée concernant ce groupe. Comme le montre le tableau 2.1, seule l Université de la Colombie-Britannique ne rémunère pas ses professeurs à partir d une échelle salariale. Six universités, dont cinq ontariennes 2, établissent les salaires à partir d une structure partielle. Dans ces universités, il existe seulement un minimum, c est-à-dire le principe «floor salary» (salaire plancher). Un salaire plancher est attribué à chacune des catégories de professeurs sauf à Queen s. Le taux d augmentation pour ce type de structure varie de 0,00 % (à McGill) à 3,24 % (à Western). Huit universités ont des échelles salariales avec un minimum et maximum 3 pour chacune des catégories de professeurs ou pour certaines d entre elles (comme on peut le voir à l Université d Alberta). Les professeurs adjoints, agrégés et titulaire de l Université de Montréal ont bénéficié d augmentation identique selon leur échelle salariale (2 %). Ce constat est également observé dans les universités de Laval, d Ottawa et d Alberta (les taux sont respectivement de 3,00 %, 2,00 % et 1,65 %). Les quatre autres universités possédant des échelles minimum et un maximum accordent, en 2013, des hausses différentes selon la catégorie de professeurs. C est à l Université de la Saskatchewan que la croissance du minimum est la plus faible, alors que l Université de Calgary montre le taux le plus élevé, sauf pour les professeurs agrégés. Lorsqu on prend en compte le maximum, les taux vont d un gel à l Université de Calgary et atteignent 3,82 % à l Université de la Saskatchewan pour les professeurs adjoints, 9,52 % et 4,17 % à l Université du Manitoba respectivement pour les professeurs agrégés et titulaires. 1. L Institut présente à titre d information, dans le tableau 2.1, les augmentations prévues pour 2014 lorsque celles-ci étaient disponibles, mais aucune analyse spécifique n est effectuée. 2. Aux fins de l analyse, l Université de Toronto applique une structure «floor salary» même si l échelle salariale des adjoints possède un maximum. 3. Il est à souligner qu à l Université de Waterloo, les professeurs peuvent gagner un salaire supérieur au maximum de l échelle. Le maximum correspond plutôt à un seuil ou un point de contrôle. De plus à l Université d Alberta, l échelle pour le rang de titulaire ne possède pas un maximum. Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université 13

14 Chapitre 2 Comparaison des échelles salariales des professeurs Tableau 2.1 Taux de croissance des échelles salariales des professeurs, Université de Montréal et marché de comparaison en 2013 et 2014 Catégorie de professeurs Taux d augmentation consentis Commentaire (en %) Min Max Min Max Université de Montréal Adjoint 2,00 2,00 Échéance convention collective : 31 Agrégé 2,00 2,00 Hausse au 1 er décembre Échelle «B» (médecin) caduque mai 2013 Titulaire 2,00 2,00 Nouvelle Écosse Dalhousie University Adjoint 1,75 1,75 Hausse au 1 er juillet Échéance convention collective : 31 Agrégé 3,29 2,29 août 2014 Titulaire 4,10 2,73 Université Laval Échéance convention collective : 31 mai 2016 McGill Non syndiqués McMaster University Non syndiqués: protocole d ac Université d Ottawa Échéance convention collective : 30 avril 2016 Queen s university Échéance convention collective : 30 avril 2015 Hausse différente pour le personnel enseignant de la faculté de médecine Québec Adjoint 3,00 3,00 Hausse de 1,75 % au 1 er juin 2013 et de 1,25 % au 1 er Agrégé 3,00 3,00 Titulaire 3,00 3,00 Adjoint 0,00 0,00 Agrégé 0,00 0,00 Titulaire 0,00 0,00 Ontario Adjoint 1,00 2,87 Hausse au 1 er juillet cord Agrégé 1,00 2,47 Titulaire 1,00 2,17 Adjoint 2,00 2,00 3,54 3,54 Hausse au 1 er mai Agrégé 2,00 2,00 3,54 3,54 Titulaire 2,00 2,00 3,54 3,54 décembre Pour 2014, hausse selon les pourcentages consentis par le gouvernement du Québec dans les secteurs public et parapublic Adjoint 1,50 2,50 Uniquement un salaire plancher pour les adjoints Agrégé Hausse au 1 er mai Titulaire University of Toronto Adjoint 2,35 2,35 Hausse au 1 er juillet Non syndiqués : protocole d accord Agrégé 2,35 Uniquement un salaire plancher pour les agrégés Titulaire 2,30 et titulaires University of Waterloo Adjoint 3,00 3,00 Hausse au 1 er mai Non syndiqués: protocole d accord Agrégé 3,00 3,00 2 points de contrôle dans l échelle Titulaire 3,00 3,00 Pas de faculté de médecine Western University Adjoint 3,24 Hausse au 1 er juillet Échéance convention collective : 30 juin 2014 University of Alberta Échéance convention collective : 30 juin 2015 The University of British Columbia Échéance convention collective : 30 juin 2014 University of Calgary Échéance convention collective : 30 juin 2015 University of Manitoba Échéance convention collective : 31 mars University of Saskatchewan Échéance convention collective : 30 juin 2013 prolongée par une lettre d entente jusqu au 30 juin 2014 Agrégé 3,02 Titulaire 2,75 Ouest Adjoint 1,65 1,65 1,65 1,65 Hausse au 1 er juillet Pas de maximum pour les titulaires Agrégé 1,65 1,65 1,65 1,65 Titulaire 1,65 1,65 Adjoint Pas d échelle Agrégé Titulaire Adjoint 9,10 0,00 0,00 0,00 Hausse au 1 er juillet Agrégé 3,90 0,00 0,00 0,00 Titulaire 7,53 0,00 0,00 0,00 Adjoint 7,59 2,42 2,00 2,00 Hausse au 1 er avril 2013 Agrégé 8,15 9,52 2,00 2,00 Environ 25 % du personnel enseignant de la faculté de Titulaire 2,90 4,17 2,00 2,00 médecine est rattaché aux mêmes échelles Adjoint 1,00 3,82 Hausse au 1 er juillet Agrégé 1,00 3,42 Titulaire 1,00 3,12 N ayant pas lieu de figurer 1. Une nouvelle convention collective a été négociée. Il ne reste que quelques détails avant qu elle soit accessible. Les nouvelles échelles sont déjà en application et nous ont été transmises. Source : Convention collective ou protocole d entente en vigueur. Voir l annexe A pour la liste des conventions consultées. 14 Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université

15 Chapitre 2 Comparaison des échelles salariales des professeurs 2.2 Comparaison des échelles salariales Les tableaux 2.2 et 2.3 comparent les échelles salariales sur différents aspects pour l ensemble des professeurs et par rang académique (adjoint, agrégé et titulaire). Les tableaux présentent les maximums, minimums, la progression dans l échelle et l étendue de l échelle (différence entre le maximum et le minimum). Pour l analyse par catégorie, d autres paramètres de comparaison sont ajoutés tels que le nombre d échelons, la variation moyenne par échelon (augmentation de salaire liée à un changement d échelon) ainsi que le facteur de croissance. L information la plus significative dans l analyse des échelles est surtout le maximum, qui exprime une partie important de la politique salariale de l employeur. Les autres données peuvent être utiles pour étudier dans le détail la structuration des échelles. Dans cette section, l analyse met l accent sur le maximum de l échelle de l UdeM par rapport à ceux des autres universités. Une analyse sur le minimum est également présentée puisqu une une bonne partie des universités étudiées utilise le principe de «floor salary». Au tableau 2.2, il est constaté que le maximum moyen pour l ensemble des professeurs de l Université de Montréal est en retard sur celui de chacune des universités pour lesquelles un maximum d échelle est présent. Les retards vont de 0,8 % par rapport à l Université Laval à 17,2 % face à l Université Dalhousie. Lorsqu on analyse les résultats par rang académique (tableau 2.3), le maximum à l Université de Montréal est plus faible que celui de chaque université sauf vis-à-vis de ceux de l Université Laval en ce qui concerne les professeurs agrégés et titulaires. Pour ces deux catégories, l UdeM est en avance face à l Université Laval respectivement de 1,8 % et de 1,7 %. Les retards les plus élevés sont observés par rapport à l Université Dalhousie pour les trois catégories de professeurs (17,5 % pour les adjoints, 21,9 % pour les agrégés et 30,0 % pour les titulaires). En ce qui a trait au minimum d échelle (les universités avec un «salary floor» sont considérées dans l analyse), les constats sont plus partagés. Le taux d entrée de l échelle de l Université de Montréal est moins élevé face à six universités alors qu il est supérieur vis-à-vis à celui des six autres. Les adjoints, les agrégés et les titulaires de l UdeM montrent, la plupart du temps, un minimum plus faible. Pour les trois catégories, le retard le plus élevé est observé face à l Université de la Saskatchewan. Par ailleurs, le minimum de l UdeM est plus élevé que celui de l Université McGill (titulaires) et celui de l Université de Toronto (adjoints et agrégés). Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université 15

16 Chapitre 2 Comparaison des échelles salariales des professeurs Tableau 2.2 Comparaison des échelles salariales des professeurs, Université de Montréal et marché de comparaison, ensemble des professeurs, en 2013 Minimum Maximum $ Écart (%) 1 $ Écart (%) 1 Progression échelle Étendue de l échelle (max min) UdeM Par expérience Dalhousie , ,2 Par expérience McGill ,6 Au mérite 3 Laval , ,8 Par expérience McMaster ,2 Au mérite Ottawa , ,4 PDR Queen s Minimum seulement pour Au mérite les adjoints Toronto ,0 Maximum seulement pour Au mérite les adjoints Waterloo ,9 5 Au mérite Western ,2 Au mérite Alberta ,0 Pas de maximum pour Par expérience les titulaires British Columbia Pas d échelle Calgary , ,5 Au mérite Manitoba , ,5 Par expérience Saskatchewan , ,2 Par expérience N ayant lieu de figurer 1. Calculé en prenant l Université de Montréal comme base ((UdeM Université comparée)/udem). 2. Les échelles salariales sont plus élevées de $ pour le droit. 3. Il existe 5 catégories d augmentation salariale au mérite variant de 0 $ à $ 4. La progression dans l échelle se fait selon la variable «progrès dans le rang» (PDR). 5. Il existe 2 points de contrôle dans l échelle. Une fois qu un professeur atteint le point de contrôle, sa progression est ralentie, mais ne s arrête pas si son rendement est bon. Source : Convention collective ou protocole d entente en vigueur. Voir l annexe A pour la liste des conventions consultées 16 Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université

17

18 Chapitre 2 Comparaison des échelles salariales des professeurs Tableau 2.3 Comparaison des échelles salariales des professeurs, Université de Montréal et marché de comparaison, par rang académique, en 2013 Professeurs Minimum Maximum Échelle Échelon $ Écart (%) 1 $ Écart (%) 1 Progression Étendue Nbre Variation Croissance d adjoints (max min) (moy.) 2 (%) UdeM Dalhousie , ,5 Par expérience Par expérience ,0 3,1 McGill ,8 Au mérite Laval , ,3 Par expérience ,5 McMaster ,0 Au mérite Ottawa , ,1 «PDR» Échelle sans échelon Queen s ,5 Au mérite Toronto , ,9 Au mérite Waterloo ,0 7 Au mérite Western ,2 Au mérite Alberta , ,5 Par expérience ,4 British Columbia Pas d échelle Calgary , ,7 Au mérite Échelle sans échelon Manitoba , ,9 Par expérience ,7 Saskatchewan , ,9 Par expérience ,1 Professeurs Minimum Maximum Échelle Échelon $ Écart (%) 1 $ Écart (%) 1 Progression Étendue Nbre Variation Croissance d agrégés (max min) (moy.) 2 (%) UdeM Par expérience ,8 Dalhousie , ,9 Par expérience ,4 McGill ,4 Au mérite 4 Laval , ,8 Par expérience ,2 McMaster ,4 Au mérite Ottawa , ,2 «PDR» Échelle sans échelon Queen s 6 Au mérite Toronto ,4 Au mérite Waterloo ,6 7 Au mérite Western ,3 Au mérite Alberta , ,6 Par expérience ,4 British Columbia Calgary , ,1 Pas d échelle Au mérite Échelle sans échelon Manitoba , ,7 Par expérience ,7 Saskatchewan , ,5 Par expérience ,6 16 Étude comparative sur les salaires et les échelles salariale

19 Chapitre 2 Comparaison des échelles salariales des professeurs Minimum Maximum Échelle Échelon Professeurs $ Écart (%) 1 $ Écart (%) 1 Progression Étendue Nbre Variation Croissance titulaires (max min) (moy.) 2 (%) UdeM Par expérience ,8 Dalhousie , ,0 Par expérience ,2 McGill ,9 Au mérite 4 Laval , ,7 Par expérience ,3 McMaster ,3 Au mérite Ottawa , ,6 «PDR» Échelle sans échelon Queen s 6 Au mérite Toronto ,4 Au mérite Waterloo ,4 7 Au mérite Western ,1 Au mérite Alberta ,0 Par expérience 24 1,2 British Columbia Pas d échelle Calgary , ,9 Au mérite Échelle sans échelon Manitoba , ,1 Par expérience ,7 Saskatchewan , ,9 Par expérience ,3...N ayant pas lieu de figurer 1. Calculé en prenant l Université de Montréal comme base ((UdeM Université comparée)/udem). 2. L étendue/nombre d échelons Les échelles salariales sont plus élevées de $ pour le droit. 4. Il existe 5 catégories d augmentation salariale au mérite variant de 0 $ à $. 5. La progression dans l échelle se fait selon la variable «progrès dans le rang» (PDR). 6. Un seul minimum pour les trois catégories de professeurs. 7. Il existe 2 points de contrôle dans l échelle. Une fois qu un professeur atteint le point de contrôle, sa progression est ralentie, mais ne s arrête pas si son rendement est bon. 8. Cette échelle possède u autre seuil accessible à $ (adjoint), $ (agrégé) et $ (titulaire). 9. La zone «Promotion de transition» n est pas utilisée comme minimum pour les catégories agrégés et titulaires. 10. Cette échelle possède un autre seuil accessible à $. Source : Convention collective ou protocole d entente en vigueur. Voir l annexe A pour la liste des conventions consultées Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université 19

20 18 Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université

STAGIAIRES POST-DOCTORAUX: ENTRE ÉTUDIANTS ET SALARIÉS

STAGIAIRES POST-DOCTORAUX: ENTRE ÉTUDIANTS ET SALARIÉS STAGIAIRES POST-DOCTORAUX: ENTRE ÉTUDIANTS ET SALARIÉS Virginie Portes Directrice-Subventions et communication Bureau-Recherche-Développement-Valorisation ADARUQ, 14 avril 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Un fossé persistant :

Un fossé persistant : MARS 2011 NO 5 Introduction Salaire du personnel académique à temps plein, selon le rang et l âge Écart salarial selon la province Salaires des hommes et des femmes, selon la principale discipline enseignée

Plus en détail

Frais de scolarité et de subsistance des étudiants à plein temps dans les universités et collèges du Canada qui confèrent des grades

Frais de scolarité et de subsistance des étudiants à plein temps dans les universités et collèges du Canada qui confèrent des grades Notes explicatives 1 Centre de la statistique de l'éducation le 1 septembre,2005 Frais de scolarité et de subsistance des étudiants à plein temps dans les universités et collèges du Canada qui confèrent

Plus en détail

CIHR SSHRC NSERC CRSNG IRSC CRSH. Total for the three funding agencies Total pour les trois agences subventionnaires. In Alphabetical Order

CIHR SSHRC NSERC CRSNG IRSC CRSH. Total for the three funding agencies Total pour les trois agences subventionnaires. In Alphabetical Order Acadia University 0 0 1 1 Athabasca University 0 0 1 1 Brock University 3 0 6 9 Carleton University 12 1 12 25 Concordia University 9 2 17 28 Dalhousie University 15 16 9 40 École de technologie supérieure

Plus en détail

PRÉVISIONS SALARIALES

PRÉVISIONS SALARIALES - Dossier spécial - PRÉVISIONS SALARIALES 2 0 1 4 Mot du président L accès à une main-d œuvre de qualité, à un coût concurrentiel, constitue une des principales conditions de la prospérité. Voilà pourquoi

Plus en détail

Programmes universitaires canadiens d ergothérapie Préparé par l Association canadienne des programmes universitaires d ergothérapie (ACPUE) Mai 2009

Programmes universitaires canadiens d ergothérapie Préparé par l Association canadienne des programmes universitaires d ergothérapie (ACPUE) Mai 2009 Programmes universitaires canadiens d Préparé par l Association canadienne des s universitaires d (ACPUE) Mai 2009 Tous les s universitaires canadiens sont en voie de mettre sur pied des s de maîtrises

Plus en détail

Ambassade de France au Canada

Ambassade de France au Canada SERVICE POUR LA SCIENCE ET LA TECHNOLOGIE COMPOSITION DU RESEAU CANADA «HORS QUÉBEC» Conseiller pour la Science et la Technologie Philippe Carlevan philippe.carlevan@diplomatie.gouv.fr Assistante du Conseiller

Plus en détail

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada www.bucksurveys.com Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada Résultats 2011 Introduction: Faibles augmentations à tous les niveaux Depuis que Buck a lancé, en 2001, sa première Étude

Plus en détail

Comparaisons internationales de la dette

Comparaisons internationales de la dette Annexe 2 Comparaisons internationales de la dette Faits saillants Selon les statistiques officielles publiées par le Fonds monétaire international (FMI) et l Organisation de coopération et de développement

Plus en détail

LES RÉGIMES D ASSURANCE COLLECTIVE NÉGOCIÉS DANS LES CONVENTIONS COLLECTIVES AU QUÉBEC. par Mélanie Laflamme

LES RÉGIMES D ASSURANCE COLLECTIVE NÉGOCIÉS DANS LES CONVENTIONS COLLECTIVES AU QUÉBEC. par Mélanie Laflamme LES RÉGIMES D ASSURANCE COLLECTIVE NÉGOCIÉS DANS LES CONVENTIONS COLLECTIVES AU QUÉBEC par Mélanie Laflamme Direction des données sur le travail Ministère du Travail septembre 5 INTRODUCTION Cette étude

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF. Classification et rémunération du personnel d encadrement

GUIDE ADMINISTRATIF. Classification et rémunération du personnel d encadrement GUIDE ADMINISTRATIF Classification et rémunération du personnel d encadrement En vigueur du 1 er avril 2007 au 31 mars 2010 Contenu et rédaction Association québécoise des centres de la petite enfance

Plus en détail

Réduire la dette étudiante. Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba

Réduire la dette étudiante. Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba Réduire la dette étudiante Les raisons de la baisse de l endettement des étudiants universitaires au Manitoba Publié en 2007 par la Fondation canadienne des bourses d études du millénaire 1000, rue Sherbrooke

Plus en détail

L éducation au Québec : L état de la situation

L éducation au Québec : L état de la situation Préscolaire Primaire Secondaire Collégial Universitaire 43101 45 509 93969 68 331 110 297 151 845 241019 251 612 240 980 251 237 L éducation au Québec : L état de la situation L éducation est un des sujets

Plus en détail

L UNITÉ DANS LA DIVERSITÉ Regard sur les politiques de droit d'auteur des universités canadiennes. Marc Couture, Téluq / UQAM. FQPPU - Conseil fédéral

L UNITÉ DANS LA DIVERSITÉ Regard sur les politiques de droit d'auteur des universités canadiennes. Marc Couture, Téluq / UQAM. FQPPU - Conseil fédéral L UNITÉ DANS LA DIVERSITÉ Regard sur les politiques de droit d'auteur des universités canadiennes Marc Couture, Téluq / UQAM mcouture@teluq.uqam.ca teluq.uqam.ca/spersonnel/mcouture FQPPU - Conseil fédéral

Plus en détail

DIRECTIVES DE RÉMUNÉRATION ET D ÉVALUATION DES MEMBRES DE LA HAUTE DIRECTION (ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE)

DIRECTIVES DE RÉMUNÉRATION ET D ÉVALUATION DES MEMBRES DE LA HAUTE DIRECTION (ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE) Date d entrée en vigueur : 7 juin 2013 Remplace/amende : s. o. Origine : Ressources humaines et vice-rectorat exécutif aux affaires académiques Numéro de référence : HR-40 Remarque : Le masculin est utilisé

Plus en détail

Tendances et enjeux Tendances de l emploi dans les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM), 1997 2009

Tendances et enjeux Tendances de l emploi dans les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM), 1997 2009 Tendances et enjeux Tendances de l emploi dans les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM), 1997 2009 Les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM) constituent

Plus en détail

Programme de recrutement étudiant automne 2011

Programme de recrutement étudiant automne 2011 FUTURES ATLANTIC SYMPOSIUM Associé, Crédit aux grandes entreprises Associé, Services de Valeurs Mobilières TD Associé, Ventes et négociation Le 6 septembre 2011 Veuillez visiter le site web Futures Atlantic

Plus en détail

Carrière des enseignants des universités Enquête

Carrière des enseignants des universités Enquête Carrière des enseignants des universités Enquête PAYS : QUEBEC 1. Statut des enseignants des universités Employeur oui/non Commentaires Pour chaque catégorie d'enseignant, quel est l'employeur : l'etat

Plus en détail

Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats. Préparé par : QRI International Décembre 2013

Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats. Préparé par : QRI International Décembre 2013 Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats Préparé par : QRI International Décembre 2013 Veuillez adresser vos questions à : Paul Long Responsable, Marketing et études

Plus en détail

Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire

Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire 1000 Sherbrooke West / Ouest Bureau 800 Montréal,QC H3A 3R2 Tél: 1 877 786 3999 (Toll Free / Sans frais)

Plus en détail

Analyse de rentabilisation Derniers exemplaires Projet d étude des chevauchements au Canada

Analyse de rentabilisation Derniers exemplaires Projet d étude des chevauchements au Canada Analyse de rentabilisation Derniers exemplaires Projet d étude des chevauchements au Canada Ébauche - Avril 2015 Table des matières 1. Sommaire... 3 1.1. Question... 4 1.2. Résultats prévus... 5 1.3. Recommandation...

Plus en détail

Ordre des géologues du Québec - Ordre des géoscientifiques professionnels de l'ontario Enquête sur la rémunération et les avantages sociaux de 2010

Ordre des géologues du Québec - Ordre des géoscientifiques professionnels de l'ontario Enquête sur la rémunération et les avantages sociaux de 2010 Ordre des géologues du Québec - Ordre des géoscientifiques professionnels de l'ontario Enquête sur la rémunération et les avantages sociaux de 2010 Synthèse des résultats Le 30 mai 2011 Synthèse L Ordre

Plus en détail

BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION. 31 décembre 2014

BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION. 31 décembre 2014 BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION 31 décembre 2014 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Comité d'examen du salaire minimum Rapport annuel préparé à l intention de la ministre. 12 janvier 2015

Comité d'examen du salaire minimum Rapport annuel préparé à l intention de la ministre. 12 janvier 2015 Comité d'examen du salaire minimum Rapport annuel préparé à l intention de la ministre 12 janvier 2015 L honorable Kelly Regan Ministre du Travail et de l Éducation postsecondaire 5151 Terminal Road Halifax

Plus en détail

Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015

Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015 Des milieux de travail équitables, sécuritaires et productifs Travail Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015 Division de l information et de la recherche sur les milieux de travail

Plus en détail

Corps professoral en transformation?

Corps professoral en transformation? JANVIER 2010 VOL 12 NO 1 Répartition par âge Sous-représentation & sous-rémunération des femmes Professeur(e)s autochtones ou appartenant à une minorité visible Conclusion Corps professoral en transformation?

Plus en détail

Rémunération des employés à temps plein des petits organismes de bienfaisance au Canada (2010)

Rémunération des employés à temps plein des petits organismes de bienfaisance au Canada (2010) Rémunération des employés à temps plein des petits organismes de bienfaisance au Canada (2010) Janvier 2013 Le Conseil RH fait progresser les enjeux relatifs à la main-d oeuvre communautaire. En tant que

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Cessation d emploi et protection d assurance collective

Cessation d emploi et protection d assurance collective SOINS MÉDICAUX ET SOINS DENTAIRES / INVALIDITÉ, VIE ET MMA 14-11 Cessation d emploi et protection d assurance collective Le présent bulletin est une mise à jour du numéro 07-02 de l Info- Collective. Parmi

Plus en détail

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Chronique Assurances et gestion des risques sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Puisque ce numéro de la Revue, tout comme celui de janvier 2004, est consacré à l assurance automobile, j ai choisi

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l hiver 213-214 Vol. 1.4 13 janvier 214 Des signaux positifs ressortent de l enquête menée cet hiver, notamment en ce qui concerne

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE Société canadienne des médecins de soins palliatifs Association médicale canadienne Collège des médecins de famille du Canada Collège royal des

Plus en détail

BUREAU CANADIEN D AGRÉMENT EN FORESTERIE RAPPORT ANNUEL, 2014

BUREAU CANADIEN D AGRÉMENT EN FORESTERIE RAPPORT ANNUEL, 2014 BUREAU CANADIEN D AGRÉMENT EN FORESTERIE RAPPORT ANNUEL, 2014 Le Bureau canadien d agrément en foresterie (BCAF) est responsable de l évaluation des programmes universitaires de foresterie au Canada afin

Plus en détail

FORMULAIRE DE CANDIDATURE - BOURSE DE COTUTELLE DU FFCR POUR DOCTORANTS CANADIENS INSCRITS EN COTUTELLE DE THESE FRANCO- CANADIENNE (HORS QUEBEC)

FORMULAIRE DE CANDIDATURE - BOURSE DE COTUTELLE DU FFCR POUR DOCTORANTS CANADIENS INSCRITS EN COTUTELLE DE THESE FRANCO- CANADIENNE (HORS QUEBEC) FORMULIRE DE CNDIDTURE - BOURSE DE COTUTELLE DU FFCR POUR DOCTORNTS CNDIENS INSCRITS EN COTUTELLE DE THESE FRNCO- CNDIENNE (HORS QUEBEC) DTE LIMITE D ENVOI DES DOSSIERS : 20 février 2015 fin de soutenir

Plus en détail

Le personnel infirmier réglementé 2013

Le personnel infirmier réglementé 2013 Rapport Juillet 2014 Dépenses et main-d œuvre de la santé Notre vision De meilleures données pour de meilleures décisions : des Canadiens en meilleure santé Notre mandat Exercer le leadership visant l

Plus en détail

L obtention d un diplôme au Canada : profil, situation sur le marché du travail et endettement des diplômés de la promotion de 2005

L obtention d un diplôme au Canada : profil, situation sur le marché du travail et endettement des diplômés de la promotion de 2005 N o 81-595-M au catalogue N o 074 ISSN : 1711-8328 ISBN : 978-1-100-91284-4 Documents de recherche Culture, tourisme et Centre de la statistique de l éducation L obtention d un diplôme au Canada : profil,

Plus en détail

Article. Travail rémunéré. par Vincent Ferrao. Décembre 2010

Article. Travail rémunéré. par Vincent Ferrao. Décembre 2010 Composante du produit n o 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Travail rémunéré par Vincent Ferrao Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Pour information, consultez la liste téléphonique pour le volume 5 à la pièce 5 0 0 1.

Pour information, consultez la liste téléphonique pour le volume 5 à la pièce 5 0 0 1. 1 2014-04-03 Pour information, consultez la liste téléphonique pour le volume 5 à la pièce 5 0 0 1. C.T. 211312 du 3 avril 2012 modifié par C.T. 211346 du 17 avril 2012 C.T. 211431 du 15 mai 2012 C.T.

Plus en détail

La productivité du travail et le salaire moyen par tête à l horizon 2050

La productivité du travail et le salaire moyen par tête à l horizon 2050 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du mercredi 26 septembre 2007 à 9 h 30 «Actualisation des projections à long terme : les hypothèses» Document N 04 Document de travail, n engage pas

Plus en détail

Syndicat du personnel de soutien de l Université du Québec en Outaouais. Politique de perfectionnement pour le personnel de soutien

Syndicat du personnel de soutien de l Université du Québec en Outaouais. Politique de perfectionnement pour le personnel de soutien Syndicat du personnel de soutien de l Université du Québec en Outaouais Politique de perfectionnement pour le personnel de soutien Politique révisée le 28 avril 2006 1. DÉFINITIONS... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part :

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part : ENTENTE À INTERVENIR entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC et d autre part : LE SECRÉTARIAT INTERSYNDICAL DES SERVICES PUBLICS (SISP) LA CONFÉDÉRATION DES SYNDICATS NATIONAUX (CSN) LA FÉDÉRATION

Plus en détail

Annuaire québécois des statistiques du travail

Annuaire québécois des statistiques du travail INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Annuaire québécois des statistiques du travail Portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail, 2002-2012 Volume

Plus en détail

L impact de la libre circulation des personnes sur les salaires en Suisse

L impact de la libre circulation des personnes sur les salaires en Suisse L impact de la libre circulation des personnes sur les salaires en Suisse L accord sur la libre circulation des personnes (ALCP) avec les États de l UE et de l AELE, entré en vigueur en juin, marque un

Plus en détail

LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU

LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU RÉSUMÉ Une étude de Tristat Resources commandée par l Institut Broadbent démontre que la majorité des

Plus en détail

Les variations dans les dettes et les actifs des familles canadiennes, 1999 à 2012

Les variations dans les dettes et les actifs des familles canadiennes, 1999 à 2012 N o 75-006-X au catalogue ISSN 2291-0859 Regards sur la société canadienne Les variations dans les dettes et les actifs des familles canadiennes, 1999 à 2012 par Sharanjit Uppal et Sébastien LaRochelle-Côté

Plus en détail

Processus institutionnel d assurance de la qualité. Université d Ottawa

Processus institutionnel d assurance de la qualité. Université d Ottawa Processus institutionnel d assurance de la qualité Université d Ottawa le 28 juin 2011 Table des matières 1. INTRODUCTION... 1 1.1 Autorités... 1 1.2 Personne-ressource... 1 1.3 Définitions... 1 1.4 Évaluation

Plus en détail

PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE

PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE Service des ressources humaines et affaires juridiques 20 octobre 2014 TABLE DES MATIÈRES Contenu Introduction 1 Les dispositions

Plus en détail

Tableau synoptique du chapitre 7

Tableau synoptique du chapitre 7 Tableau synoptique du chapitre 7 Le rôle du superviseur dans le processus de rémunération Le superviseur peut être appelé à : participer à l évaluation des postes de ses employés. prendre des décisions

Plus en détail

Questions de soins infirmiers : Formation

Questions de soins infirmiers : Formation Questions de soins infirmiers : Formation Introduction La présente fiche d information analyse la formation des infirmières et infirmiers des catégories suivantes : Infirmières et infirmiers autorisés

Plus en détail

Annuaire québécois des statistiques du travail

Annuaire québécois des statistiques du travail INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Annuaire québécois des statistiques du travail Portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail, 2003-2013 Volume

Plus en détail

Enquête auprès d employeurs de certains métiers spécialisés du programme du Sceau rouge

Enquête auprès d employeurs de certains métiers spécialisés du programme du Sceau rouge Enquête auprès d employeurs de certains métiers spécialisés du programme du Sceau rouge Rapport sommaire définitif Conseil canadien des directeurs de l'apprentissage Enquête auprès d employeurs de certains

Plus en détail

Chapitre 6 : Rémunération et ressources humaines

Chapitre 6 : Rémunération et ressources humaines 1 But et responsabilités Le présent chapitre décrit les règles qui s appliquent à la rémunération et aux remboursements de frais généralement liés à l exercice d un emploi ou de services professionnels,

Plus en détail

Série de conférences «MAINTENANT» du CDSPI s adressant aux étudiants dentaires - Année scolaire dentaire 2013/2014

Série de conférences «MAINTENANT» du CDSPI s adressant aux étudiants dentaires - Année scolaire dentaire 2013/2014 Téléphone : 1 877 293-9455 (Assurance : poste 5008 Placements : poste 5021) Courriel : dipl@cdspiadvice.com Série de conférences «MAINTENANT» du CDSPI s adressant aux étudiants dentaires - Année scolaire

Plus en détail

Article. Jeux de hasard 2011. par Katherine Marshall

Article. Jeux de hasard 2011. par Katherine Marshall Composante du produit n o 75-001-X au catalogue de Statistique Canada L emploi et le revenu en perspective Article Jeux de hasard 2011 par Katherine Marshall 23 septembre 2011 Statistique Canada Statistics

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL ENTRE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL ENTRE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL ENTRE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI ET LE SYNDICAT DES PROFESSIONNELLES ET PROFESSIONNELS DE LA RECHERCHE DE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI 2011-2014 PRÉAMBULE

Plus en détail

CAQ NOTE SUR LA QUALITÉ DES EMPLOIS. Données du mois de : Juillet 2015 SECTION 1 - LES SALAIRES SECTION 2 - LES EMPLOIS ET LES TRAVAILLEURS

CAQ NOTE SUR LA QUALITÉ DES EMPLOIS. Données du mois de : Juillet 2015 SECTION 1 - LES SALAIRES SECTION 2 - LES EMPLOIS ET LES TRAVAILLEURS NOTE SUR LA QUALITÉ DES EMPLOIS Cette note présente des données et analyses supplémentaires en lien avec la création d emplois. L objectif de cette note est de porter l analyse au-delà du nombre d emplois

Plus en détail

Niveau de scolarité et emploi : le Canada dans un contexte international

Niveau de scolarité et emploi : le Canada dans un contexte international N o 81-599-X au catalogue Issue n o 008 ISSN : 1709-8661 ISBN : 978-1-100-98615-9 Feuillet d information Indicateurs de l éducation au Niveau de scolarité et emploi : le dans un contexte international

Plus en détail

La situation financière réelle de l Université d Ottawa 3 Juillet 2013. Comité exécutif de l APUO

La situation financière réelle de l Université d Ottawa 3 Juillet 2013. Comité exécutif de l APUO La situation financière réelle de l Université d Ottawa 3 Juillet 2013 Comité exécutif de l APUO 1. Quelle est la situation financière réelle de l employeur? L employeur est en excellente situation financière

Plus en détail

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 D ici au 1 er juillet 2017, un million de Canadiens obtiendront leur premier

Plus en détail

Modèle trimodal de calcul de l'inflation au Canada et son incidence sur l'indexation des rentes de régimes de retraite

Modèle trimodal de calcul de l'inflation au Canada et son incidence sur l'indexation des rentes de régimes de retraite Modèle trimodal de calcul de l'inflation au Canada et son incidence sur l'indexation des rentes de régimes de retraite Louis Adam, f.s.a., f.i.c.a. Professeur agrégé, École d actuariat, d Université Laval

Plus en détail

Évaluation Diplôme reconnu

Évaluation Diplôme reconnu Évaluation Diplôme reconnu 1 - Renseignements du postulant Appel : q M. q M me q Dr Adresse professionnelle : Adresse personnelle : Nom d organisation : Adresse municipale : Ville : Province : Code postal

Plus en détail

Veuillez remplir ce questionnaire si vous êtes un ÉTUDIANT EN MÉDECINE inscrit dans une université canadienne. Indiquez votre situation actuelle.

Veuillez remplir ce questionnaire si vous êtes un ÉTUDIANT EN MÉDECINE inscrit dans une université canadienne. Indiquez votre situation actuelle. Veuillez remplir ce questionnaire si vous êtes un ÉTUDIANT EN MÉDECINE inscrit dans une université canadienne. Indiquez votre situation actuelle.? Étudiant de 1 re année? Étudiant de 2 e année? Étudiant

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 4. COMPARAISON DES TAUX D INDEXATION DES RÉGIMES D IMPOSITION QUÉBÉCOIS, FÉDÉRAL ET PROVINCIAUX En 2015,

Plus en détail

Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés par le biais du système MLS au Canada et dans les provinces

Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés par le biais du système MLS au Canada et dans les provinces Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés par le biais du système MLS au Canada et dans les provinces Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés

Plus en détail

Un aperçu de certains congés sociaux offerts aux salariés conventionnés du Québec

Un aperçu de certains congés sociaux offerts aux salariés conventionnés du Québec Un aperçu de certains congés sociaux offerts aux salariés conventionnés du Québec par Patrick Bourassa * Ministère du Travail 4 avril 2006 * Patrick Bourassa était affecté, lors de la période de rédaction,

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu

Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu Présentation dans le cadre des consultations prébudgétaires du ministre des Finances du Québec portant sur le budget 2004-2005

Plus en détail

Évaluation en vue de l accréditation

Évaluation en vue de l accréditation Évaluation en vue de l accréditation Programme Master of Advanced Studies in Children s Rights (MCR) de l Université de Fribourg et l Institut Universitaire Kurt Bösch Rapport final du Comité de visite

Plus en détail

Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013

Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013 Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013 Table des matières Faits saillants... 5 1) La rénovation, une composante importante du secteur de l habitation... 8 Graphique 1 : Répartition des

Plus en détail

Dossier spécial PRÉVISIONS SALARIALES

Dossier spécial PRÉVISIONS SALARIALES Dossier spécial PRÉVISIONS SALARIALES 2015 Mot du président L accès à une main-d œuvre de qualité, à un coût concurrentiel, constitue une des principales conditions de la prospérité. Voilà pourquoi le

Plus en détail

Le 21 décembre dernier, nous avons conclu une entente avec le

Le 21 décembre dernier, nous avons conclu une entente avec le L ÉQUITÉ SALARIALE ET LA NOMENCLATURE DES TITRES D EMPLOI Une entente pour le respect de l équité salariale Janvier 2007 Le 21 décembre dernier, nous avons conclu une entente avec le gouvernement visant

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

Annuaire québécois des statistiques du travail

Annuaire québécois des statistiques du travail INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Annuaire québécois des statistiques du travail Portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail, 2004-2014 Volume

Plus en détail

INTERNATIONALEMENT DES DIPLÔMES RECONNUS. Vos compétences en français officiellement reconnues à vie

INTERNATIONALEMENT DES DIPLÔMES RECONNUS. Vos compétences en français officiellement reconnues à vie DES DIPLÔMES RECONNUS INTERNATIONALEMENT Vos compétences en français officiellement reconnues à vie LE DELF ET LE DALF SONT RECONNUS DANS 167 PAYS ET PROPOSÉS DANS PLUS DE 1000 CENTRES D EXAMEN ACCRÉDITÉS

Plus en détail

Les congés de maladie dans la fonction publique fédérale

Les congés de maladie dans la fonction publique fédérale Les congés de maladie dans la fonction publique fédérale Lorsque les premières dispositions sur les congés de maladie dans la fonction publique ont été introduites dans les conventions collectives, l article

Plus en détail

LES COURRIELS, INTERNET et la

LES COURRIELS, INTERNET et la Travailleurs des technologies de l information Roman Habtu Roman Habtu, anciennement de la Division de l analyse des enquêtes auprès des ménages et sur le travail, est maintenant au service de Développement

Plus en détail

SOCIÉTÉ CANADIENNE DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES GUIDE RELATIF AU PROGRAMME. DE BOURSES DE PERSONNEL stopsp

SOCIÉTÉ CANADIENNE DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES GUIDE RELATIF AU PROGRAMME. DE BOURSES DE PERSONNEL stopsp SOCIÉTÉ CANADIENNE DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES GUIDE RELATIF AU PROGRAMME DE BOURSES DE PERSONNEL stopsp RÉVISION : JUIN 2015 Société canadienne de la sclérose en plaques Service de la recherche 250, rue

Plus en détail

Le financement des études

Le financement des études Le remboursement des prêts étudiants Warren Clark Le financement des études postsecondaires a toujours été à la charge de la société (par le biais des impôts) et des étudiants et de leurs parents (par

Plus en détail

OFAEC. Présenté au conseil d administration de l OFAEC. Le 31 août 2012 RAPPORT ACTUARIEL SUR LE TAUX DE COTISATION D ASSURANCE-EMPLOI 2013

OFAEC. Présenté au conseil d administration de l OFAEC. Le 31 août 2012 RAPPORT ACTUARIEL SUR LE TAUX DE COTISATION D ASSURANCE-EMPLOI 2013 RAPPORT ACTUARIEL SUR LE TAUX DE COTISATION D ASSURANCE-EMPLOI 2013 Présenté au conseil d administration de l OFAEC Le 31 août 2012 OFAEC OFFICE DE FINANCEMENT DE L ASSURANCE-EMPLOI DU CANADA Le 31 août

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION La rémunération est une activité ayant un impact important sur la performance de l entreprise. Une gestion efficace de la rémunération permet de contrôler les coûts liés à la main-d œuvre,

Plus en détail

RAPPORT DE RECHERCHE DE L

RAPPORT DE RECHERCHE DE L RAPPORT DE RECHERCHE DE L NOVEMBRE 2011 L offre d emploi de langue minoritaire des institutions publiques au Québec et au Canada. Les secteurs de l enseignement, de la santé et des services sociaux et

Plus en détail

Le point en recherche

Le point en recherche Le point en recherche Juillet 2010 Série socio-économique 10-006 Enquête sur la participation et les limitations d activités de 2001 : Numéro 3 Conditions de logement et profil des Canadiens âgés de 15

Plus en détail

Mandat du comité mixte sur la santé et la sécurité

Mandat du comité mixte sur la santé et la sécurité AVRIL 2012 NO 2 Rédiger un mandat ou des règles de procédure Choisir le libellé Sortir du cadre Solliciter l avis de votre association ou syndicat universitaire Communiquer avec les syndicats ou associations

Plus en détail

L orientation après la terminale

L orientation après la terminale L orientation après la terminale Présentation aux parents Isabelle VEZINA, M.Ed., c.o., CCC 17 octobre 2013 Sommaire de la présentation Équivalence des systèmes scolaires Formations universitaires Admissions

Plus en détail

Les bourses salariales et de carrière en santé

Les bourses salariales et de carrière en santé Les bourses salariales et de carrière en santé 14 mai 2014 Céline Bouvet et Sophie Gauthier-Clerc Vice-rectorat à la recherche, à la création et à l innovation Bureau Recherche Développement Valorisation

Plus en détail

Ventes de véhicules automobiles neufs

Ventes de véhicules automobiles neufs N o 63-007-X au catalogue Ventes de véhicules automobiles neufs Février 2011 Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données

Plus en détail

Politiques harmonisées. en matière d expérience pratique des CPA

Politiques harmonisées. en matière d expérience pratique des CPA PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE Politiques harmonisées en matière d expérience pratique des CPA Recueil de directives relatives aux exigences en matière d expérience pratique des CPA En vigueur

Plus en détail

Choix concurrentiels 2014 Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité

Choix concurrentiels 2014 Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité Choix concurrentiels 2014 Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité Le rapport Pleins feux sur la fiscalité est un supplément à l édition 2014 de l étude Choix concurrentiels, rapport mondial publié

Plus en détail

L orientation après la terminale

L orientation après la terminale L orientation après la terminale Présentation aux parents Isabelle VEZINA, M.Ed., c.o., CCC 18 octobre 2012 Sommaire de la présentation Équivalence des systèmes scolaires Formations universitaires Admissions

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

La sécurité économique : Caractéristiques des dépenses

La sécurité économique : Caractéristiques des dépenses La sécurité économique : Caractéristiques des dépenses Cette fiche de données sur la sécurité économique analyse les caractéristiques des dépenses au Canada en examinant les aspects suivants : - Les dépenses

Plus en détail

Protocole institutionnel d assurance de la qualité. Université d Ottawa

Protocole institutionnel d assurance de la qualité. Université d Ottawa Protocole institutionnel d assurance de la qualité Université d Ottawa le 28 juin 2011 Table des matières 1. INTRODUCTION...1 1.1 Autorités...1 1.2 Personne-ressource...1 1.3 Définitions...1 1.4 Évaluation

Plus en détail

L ÉQUITÉ SALARIALE DES CADRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX : MAINTENANT UNE RÉALITÉ!

L ÉQUITÉ SALARIALE DES CADRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX : MAINTENANT UNE RÉALITÉ! L ÉQUITÉ SALARIALE DES CADRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX : MAINTENANT UNE RÉALITÉ! Les informations contenues dans l ensemble du présent document ne sont fournies qu à titre indicatif

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION Devenir citoyens : sondage d opinion auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université Dalhousie Objet :

Plus en détail

RÉSUMÉ DE L ARTICLE 1

RÉSUMÉ DE L ARTICLE 1 RÉSUMÉ DE L ARTICLE 1 «THE CANADA JOB FUND An overview of the federal transfer to provinces and territories 2» Le Fonds canadien pour l emploi préparé par Brigid Hayes pour le SCFP le 18 août 2014 LE RÉSUMÉ

Plus en détail

Politique de gestion des chaires. Adoptée par le Conseil pédagogique le 19 mai 2004

Politique de gestion des chaires. Adoptée par le Conseil pédagogique le 19 mai 2004 Politique de gestion des chaires Adoptée par le Conseil pédagogique le 19 mai 2004 Mises à jour : 16 février 2005, 11 septembre 2013 POLITIQUE DE GESTION DES CHAIRES À HEC MONTRÉAL 1. LA CRÉATION D UNE

Plus en détail

La rémunération des concepteurs. en théâtre au Québec. de 2004 à 2006

La rémunération des concepteurs. en théâtre au Québec. de 2004 à 2006 La rémunération des concepteurs en théâtre au Québec de 2004 à 2006 Conseil québécois du théâtre - novembre 2007 Dans le cadre des travaux préparatoires des SECONDS ÉTATS GÉNÉRAUX DU THÉÂTRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

Déclarations et rapports exigés en cas de cessation d un régime de retraite à prestations déterminées

Déclarations et rapports exigés en cas de cessation d un régime de retraite à prestations déterminées Guide d instruction Objet : d un régime de retraite à prestations déterminées Date : Introduction Le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) a diffusé le présent guide d instruction

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF AFFAIRES PROFESSORALES

GUIDE ADMINISTRATIF AFFAIRES PROFESSORALES GUIDE ADMINISTRATIF AFFAIRES PROFESSORALES MAJ : 31 août 2015 TABLE DES MATIÈRES RECRUTEMENT DES PROFESSEURS... 1 1. Catégories de professeurs : définitions... 1 A. Professeurs réguliers... 1 B. Personnel

Plus en détail

5 Rémunérations. 5-1 Généralités. Définitions et méthodes. 106 Fonction publique

5 Rémunérations. 5-1 Généralités. Définitions et méthodes. 106 Fonction publique 5 Rémunérations 5-1 Généralités L évolution du salaire des fonctionnaires dépend des mesures générales d augmentation de la valeur du point, des mesures catégorielles et de l effet de structure, dit GVT

Plus en détail