Info-commerce : Incertitude économique mondiale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Info-commerce : Incertitude économique mondiale"

Transcription

1 Info-commerce : Incertitude économique mondiale avril 2012 Panel de recherche d EDC Résultats du sondage de février 2012

2 Faits saillants Même si les É.-U. restent une importante destination commerciale, la plupart des répondants indiquent que les É.-U. ne sont pas leur seul marché d exportation. Pour l année qui vient, les membres du panel ont une vision positive des perspectives économiques des É.-U., du Brésil et de l Inde. Ils pensent que la conjoncture en Europe occidentale est la moins favorable, puisque la plupart d entre eux estiment qu elle se dégradera dans cette région en Malgré la conjoncture économique défavorable sur certains marchés, les entreprises canadiennes ne se retirent pas. Elles restent engagées et mettent l accent sur des stratégies té de développement des affaires comme trouver de nouveaux clients. Pour la prochaine année, les membres du panel se soucient principalement de leurs revenus, des bénéfices et de la faible demande pour leurs produits et services. Une importante priorité d affaires de la prochaine année consiste à trouver de nouveaux clients sur les marchés existants ou sur de nouveaux marchés. 2

3 Diversification des marchés Au-delà des É.-U. Les membres du panel devaient identifier leurs principaux marchés commerciaux, parmi les É.-U., l Europe occidentale et les marchés BRICM. Comme on peut s y attendre, les É.-U. viennent en tête, à 72 %. Un examen plus approfondi révèle que la majorité (47 %) des répondants exportent ailleurs qu aux É.-U., tandis que le reste des entreprises (25 %) indiquent que les E.-U. sont leur seul marché. Europe occidentale 32% Russie 7% États-Unis 72% Chine 23% Mexique 13% Inde 8% Brésil 8% 3 Q2. Parmi les pays ou les régions dont le nom figure ci-dessous, quels sont les principaux marchés d exportation de votre entreprise? (n = 340)

4 Perspectives économiques de quelques pays et régions en 2012 Répondants indiquant que la conjoncture économique s améliorera en 2012 Brésil États-Unis Inde Canada Chine Mexique 24% 34% 54% 51% 46% 42% La moitié des membres du panel croient que la reprise aux É.-U. est bien engagée et continuera de s améliorer l année prochaine. Les points de vue sont contrastés sur les perspectives des marchés BRICM. Les perspectives sont positives pour le Brésil et l Inde, et un peu moins pour la Chine. Elles le sont encore moins pour le Mexique et la Russie. Les points de vue les moins favorables concernent l Europe occidentale. Très peu de membres du panel croient que la conjoncture s améliorera dans cette région en Russie 20% PAYS EN BREF: Brésil Europe occidentale 8% Pour en savoir plus sur les importations d un pays, sa population, son PIB, sa conjoncture commerciale, ses principales industries, et plus encore! 4 Q1. À votre avis, est-ce que la conjoncture économique va s améliorer, se stabiliser ou se dégrader en 2012 dans certains des pays ou régions dont le nom suit? (n = 340)

5 Les entreprises sont engagées envers leurs marchés Même s ils croient que la conjoncture économique sur leurs marchés d exportation restera stable ou se détériorera en 2012, les répondants ne se retirent pas. Trouver de nouveaux acheteurs/clients Renforcer nos activités promotionnelles 35% 34% 29% 72% 59% 50% Quels que soient leurs marchés d exportation, les répondants restent déterminés à poursuivre leurs stratégies de développement des affaires. Les trois principales mesures que prennent les membres du panel face à la conjoncture économique difficile sur leurs marchés d exportation sont les suivantes : Accentuer notre présence Abaisser les prix 32% 42% 46% 17% 15% 13% Trouver de nouveaux clients; Renforcer les activités promotionnelles; Accentuer leur présence. É.-U. Europe occidentale Chine 5 Q3 Comment votre entreprise réagit-elle à la conjoncture économique sur le marché? (É.-U., n = 109; Europe occidentale, n = 96; Chine, n = 48)

6 L économie mondiale a eu une incidence sur les activités commerciales Incidence de l économie mondiale sur les activités commerciales des entreprises Aucune ou très faible incidence 20% 34% 46% Certaine incidence Incidence considérable Huit membres du panel sur dix affirment que l économie mondiale a eu une incidence sur leurs activités commerciales. Certains groupes sont plus portés que d autres à mentionner que l économie mondiale a eu une incidence considérable sur leurs activités commerciales : Petits exportateurs; Exportateurs dont le pourcentage des ventes à l exportation par rapport aux ventes totales est élevé; Exportateurs du centre du Canada; Exportateurs des secteurs des industries extractives, des infrastructures et des ressources. Le ralentissement mondial a eu une incidence moins prononcée sur les entreprises actives uniquement au Canada, puisque seulement un répondant sur dix affirme qu il a eu une incidence sur ses activités commerciales. 6 Q5: Dans quelle mesure l économie mondiale a-t-elle eu une incidence sur les activités commerciales de votre entreprise? (n=318)

7 L incertitude mondiale prévue l an prochain pose des risques Répondants indiquant que les éléments suivants de la conjoncture des affaires posent un risque modéré ou élevé pour leurs activités commerciales Recul des bénéfices Diminution des revenus Repli de la demande des consommateurs 25% 33% 44% 78% 77% 85% Les membres du panel s inquiètent principalement de leurs bénéfices et de leurs revenus en raison du climat économique incertain en Les répondants ayant indiqué que l économie mondiale a eu une incidence considérable sur leurs activités commerciales pensent aussi que les niveaux de risque sont plus élevés. Difficulté à obtenir du financement Moins de possibilités d'investir dans notre entreprise 22% 42% 66% 65% L'économie mondiale a eu une incidence considérable sur les activités commerciales des entreprises (34 %) L'économie mondiale n'a eu aucune incidence ou une incidence très faible sur les activités commerciales des entreprises (20 %) Obtenir du financement L absence de financement ne devrait pas être un obstacle à vos activités commerciales. Visitez le site Internet d EDC pour trouver de l information sur nos solutions de financement. En plus des solutions de financement d EDC, il y a un vaste éventail de programmes gouvernementaux conçus pour aider les entreprises canadiennes comme la vôtre à exporter et prospérer. Découvrez ces programmes sur cette page. 7 Q6. Vu l incertitude qui pèse sur l économie mondiale en 2012, quel niveau de risque attribueriez-vous aux éléments suivants de la conjoncture des affaires quant à leur rapport avec les activités commerciales de votre entreprise? N = 318

8 Facteurs qui menacent les activités commerciales Facteurs en 2012 qui pourraient avoir une incidence modérée ou élevée sur les activités commerciales des entreprises Volatilité des taux de change Regain des politiques protectionnistes Réglementation/bureaucrati e accrue Concurrence accrue des producteurs ou fournisseurs étrangers à faible coût de Cours élevés des produits de base 65% 63% 62% 59% 75% Instabilité actuelle Visitez le site Internet d EDC pour obtenir des renseignements sur la manière de réduire le risque de change. Politiques protectionnistes Visitez Global Trade Alert (Site Web en anglais seulement) pour connaître les politiques qui influent sur le commerce mondial. Allez aussi sur le site Internet du gouvernement du Canada pour obtenir de l information sur la Buy American Act et les dispositions Buy America. Un accord multilatéral, appelé le Partenariat transpacifique, vise à créer des occasions d affaires par des politiques commerciales plus libérales. Voir cidessous. Resserrement du crédit Hausse des impôts sur les sociétés 59% 56% TPP : Pas seulement un autre acronyme Le vice-président et économiste en chef d EDC, Peter G. Hall, parle du Partenariat transpacifique (TPP), un accord de libre-échange très ambitieux touchant les Amériques, l Asie et l Océanie dans ce propos sur vidéo, 8 Q7. Si les conditions suivantes existent en 2012, quelle incidence auraient-elles sur les activités commerciales de votre entreprise? N = 318

9 Priorités d affaires en 2012 Les priorités d affaires des répondants en 2012 sont alignées sur leurs risques perçus et sur les perspectives économiques. Elles se regroupent dans trois grandes catégories : 1. Expansion des marchés Explorer de nouveaux marchés; accroître la clientèle en pénétrant de nouveaux marchés; et s implanter à l étranger constituent les plus importantes décisions d affaires. 2. Efficience opérationnelle Développer de nouveaux produits, services ou procédés; investir dans la technologie, la machinerie et l équipement; et réduire les frais d exploitation constituent un deuxième groupe de décisions d affaires importantes. 3. Service axé sur le client Accroître la clientèle sur les marchés existants constitue le troisième groupe de décisions d affaires importantes pour l avenir. 9

10 Marchés d intérêt Les membres du panel ont indiqué plus de 100 marchés sur lesquels ils pensent réaliser des ventes au cours des 12 prochains mois. Voici les dix principaux p : Dix principaux marchés (en ordre descendant) Brésil É.-U. Chine Inde Mexique Australie R.-U. France Russie Chili 10 Q10. Dans quel ordre d importance, le(s) nouveau(x) pays auquel (auxquels) votre entreprise pense vendre ou investir au cours des 12 prochains mois? (n = 590)

11 Commentaires des membres du panel Les membres du panel ont fourni des réponses éclairées à la question: «Quel conseil donneriez-vous aux entreprises canadiennes qui participent au commerce international, vu l incertitude du contexte commercial en 2012?» Ces réponses sont regroupées sous trois thèmes : 11 Diversification ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier Faire ses devoirs se renseigner avant de se lancer sur de nouveaux marchés Contrôle préalable gérer ses risques et protéger son entreprise

12 Commentaires des membres du panel Diversification Diversification Étant donné que les membres du panel associent un grand nombre de marchés développés et de marchés à l exportation traditionnels avec une certaine incertitude économique, il n est pas étonnant que diversifier les marchés et entrer sur les marchés émergents soient deux des recommandations les plus populaires. Citations des membres du panel : «Accroître les ventes sur le plus grand éventail de pays possible afin de réduire les risques.» «Il est important de trouver et de développer de nouveaux marchés mais pas aux dépens du marché intérieur.» 12

13 Commentaires des membres du panel Faire ses devoirs Faire ses devoirs Les membres du panel ont conseillé aux entreprises canadiennes de bien comprendre les marchés qu elles convoitent ainsi que leurs clients potentiels, et de faire les recherches h voulues. Citations des membres du panel : «Connaissez vos marchés et votre clientèle cible.» «Faites appel aux bureaux provinciaux et canadiens des délégués commerciaux pour obtenir de l aide dans ce domaine. Ils sont une excellente ressource pour trouver des partenaires et de l information sur les lois et les règlements applicables.» 13

14 Commentaires des membres du panel Contrôle préalable Contrôle préalable Les membres du panel ont souligné qu un contrôle préalable aide à éliminer des obstacles pouvant nuire à des activités de commerce ou empêcher une entreprise de se diversifier et d accroître ses activités. 14 Citations d un membre du panel : «Conservez des liquidités suffisantes.» «Dans le doute, n offrez pas des modalités de paiement prolongées et, dès que vous percevez des problèmes de paiement, réduisez ou éliminez votre engagement envers un client/marché. Préservez votre capital.» «Protégez votre crédit à l exportation. Dans la mesure du possible, exigez un paiement anticipé.» «Soyez vigilant avec vos flux de trésorerie et maximisez votre atténuation de risques tels que le risque de change, le risque de recouvrement, etc.»

15 Méthodologie Le sondage de 14 questions sur lequel se fonde ce rapport a été mené auprès des membres du Panel de recherche d EDC dedc du 1 er au 24 février Le sondage Info-commerce avait pour but d obtenir les points de vue des membres du panel sur l incertitude économique mondiale actuelle et son incidence sur leurs activités commerciales. En tout, 340 répondants ont participé au sondage. Le Panel de recherche d EDC est une communauté virtuelle de plus de exportateurs canadiens qui participent périodiquement et de leur plein gré à des sondages sur des questions commerciales et des défis pour les affaires. 15

16 Profil des répondants : Taille, région, secteur et intensité des exportations 56% Taille de l entreprise Région 46% 28% 16% 21% 27% 7% Moins de 5 M CAD De 5 à 25 M CAD Plus de 25 M CAD Secteur Atlantique Québec Ontario Ouest Pourcentage des ventes à l exportation 40% 32% 32% 36% 22% 21% 4% 5% Industries extractives This document is also available in English. Technologies de l'information et des communications Infrastructure et environnement 8% Fabrication légère Ressources Transports 25 % ou moins De 25 à 75 % des Plus de 75 % des des ventes totales ventes totales ventes totales Le présent document est une compilation de renseignements accessibles au public. Il ne vise aucunement à donner des conseils précis et ne devrait pas être consulté dans cette optique, car son but est simplement d offrir un tour d horizon. Il serait donc malavisé d agir ou de prendre une décision sans avoir fait une recherche approfondie indépendante et obtenu des conseils d un professionnel sur le sujet précis traité. Bien qu Exportation et développement Canada (EDC) ait déployé des efforts commercialement raisonnables pour s assurer de l exactitude des renseignements contenus dans le présent document, EDC ne garantit d aucune façon leur exactitude, leur actualité ou leur exhaustivité. Le présent document pourrait devenir périmé, en tout ou en partie, à tout moment. Il incombe à l utilisateur de vérifier les renseignements qu il contient avant de s en servir. EDC n est aucunement responsable des pertes ou dommages occasionnés par une inexactitude, une erreur ou une omission dans ce contenu. Le présent document ne vise aucunement à donner des avis juridiques ou fiscaux et ne doit pas servir à cette fin. Pour obtenir ce genre de conseils, il est recommandé de consulter un professionnel compétent. EDC est propriétaire de marques de commerce et de marques officielles. Toute utilisation d une marque de commerce ou d une marque officielle d EDC sans sa permission écrite est strictement interdite. Toutes les autres marques de commerce figurant dans ce document appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Les renseignements présentés peuvent être modifiés sans préavis. EDC n assume aucune responsabilité en cas d inexactitudes dans le présent document. Exportation et développement Canada, Tous droits réservés.

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

Fonds de roulement et garanties

Fonds de roulement et garanties Livre blanc Fonds de roulement et garanties Lorsque vous faites affaire à l extérieur du Canada, vos clients étrangers peuvent exiger divers types de garanties avant de conclure un contrat pour la fourniture

Plus en détail

Gérer le risque de crédit

Gérer le risque de crédit Livre blanc Gérer le risque de crédit Le présent livre blanc vous indique comment instaurer de bonnes pratiques de gestion du crédit dans votre entreprise et les étapes à suivre pour recouvrer une créance

Plus en détail

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN Vous avez conclu la transaction, mais il vous faut maintenant des liquidités pour démarrer la production. C est alors que votre crédibilité est en jeu.

Plus en détail

Augmenter son fonds de roulement grâce aux garanties d exportations d EDC

Augmenter son fonds de roulement grâce aux garanties d exportations d EDC Livre blanc Augmenter son fonds de roulement grâce aux garanties d exportations d EDC Les exportateurs savent bien qu un fonds de roulement insuffisant peut compromettre leur réussite sur les marchés internationaux.

Plus en détail

S assurer ou pas? LIVRE BLANC

S assurer ou pas? LIVRE BLANC LIVRE BLANC S assurer ou pas? L assurance crédit vous protège si vos créances à l étranger ne vous sont pas payées. C est une excellente façon de gérer les risques, mais elle a un prix. Quand des exportateurs

Plus en détail

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Les décideurs financiers des entreprises de taille moyenne du Canada ont un point de vue éclairé quant à la conjoncture

Plus en détail

Pratiques de gestion du risque de change des entreprises canadiennes

Pratiques de gestion du risque de change des entreprises canadiennes Recherches en marketing Pratiques de gestion du risque de change des entreprises canadiennes Les résultats du sondage du mois de Juin du Panel de recherche d EDC démontrent que la fluctuation des taux

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Secrets de la réussite des PME

Secrets de la réussite des PME Secrets de la réussite des PME Avril 2015 Si vous êtes l un des nombreux propriétaires de PME qui cherchent des façons d accroître leur profit, le moment est peut-être idéal pour croître. Un récent sondage

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

AUGMENTEZ VOS VENTES À L ÉTRANGER

AUGMENTEZ VOS VENTES À L ÉTRANGER AUGMENTEZ VOS VENTES À L ÉTRANGER Réaliser des ventes à l étranger c est bien, mais en réaliser davantage c est mieux. Et grâce aux solutions d EDC, le fait de décrocher ces ventes fera non seulement augmenter

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 0 1 5 RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 Le premier rapport sur la confiance des investisseurs (fondé sur un sondage mené auprès de 1 502 Canadiens ayant au

Plus en détail

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Santé

Plus en détail

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1. Sommaire statistique Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1.1 Vue d ensemble Nombre de groupes Participants par catégorie 34 Producteurs 4 5 Transformateurs 1 Distributeur Nombre de participants

Plus en détail

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013 Se rapprocher Faciliter Optimiser Voici un résumé de la modification au Plan de la Société 2009-2013 approuvée par le Conseil d administration d EDC en mai

Plus en détail

ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC. Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013

ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC. Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013 ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013 Faits saillants MÉTHODOLOGIE 140 professionnels provenant d

Plus en détail

Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard

Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard Le présent sondage vise à évaluer l efficacité des services de soutien du travail de promotion du commerce extérieur

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête du printemps 2015 Vol. 12.1 6 avril 2015 L enquête menée ce printemps fait ressortir que la baisse des prix du pétrole continue d assombrir

Plus en détail

PROTÉGEZ VOS VENTES À L ÉTRANGER

PROTÉGEZ VOS VENTES À L ÉTRANGER PROTÉGEZ VOS VENTES À L ÉTRANGER Lorsque vous savez combien rapporteront vos ventes à l étranger, il est difficile d imaginer comment votre entreprise a pu se passer de tels revenus. Grâce aux solutions

Plus en détail

Occasions d affaires en Fédération de Russie

Occasions d affaires en Fédération de Russie Occasions d affaires en Fédération de Russie Justine Hendricks Vice-présidente, Groupe des ressources Énoncé des occasions d affaires La Russie est un marché exigeant qui offre des occasions d affaires

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Préparé par Filière biologique du Québec Lévis (Québec) Juin 2011 1. Profil des répondants Un échantillon de 718 personnes

Plus en détail

Gestion du risque de change

Gestion du risque de change LIVRE BLANC Gestion du risque de change Le dollar canadien a fait la manchette à maintes reprises au cours des dernières années. Sa valeur a fluctué de manière importante et soudaine à de nombreuses occasions,

Plus en détail

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations prébudgétaires provinciales 2008-2009 Conseil du patronat

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Fiche 04 COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES

Fiche 04 COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES La région de la Chaudière-Appalaches est reconnue pour la multitude de PME qu on retrouve sur son territoire. Dans le sondage mené par la CRÉ auprès d acteurs du développement de la région en janvier dernier,

Plus en détail

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation Questionnement Si, aujourd hui, vous voulez savoir exactement : le

Plus en détail

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Le Canada offre des occasions d affaire à ceux qui souhaitent financer une entreprise étrangère au pays et présente tout un éventail

Plus en détail

Bons aujourd hui, meilleurs demain

Bons aujourd hui, meilleurs demain Fonds d investissement BMO Portefeuilles de retraite Bons aujourd hui, meilleurs demain Vous le savez, une saine alimentation et la pratique de l exercice physique vous aideront à vivre plus longtemps

Plus en détail

Solutions à l exportation

Solutions à l exportation Solutions à l exportation Le rôle d Exportation et développement Canada (EDC) est d appuyer et de développer les activités internationales des exportateurs et des investisseurs canadiens. La tolérance

Plus en détail

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP // Introduction Introduction

Plus en détail

LES RISQUES JURIDIQUES DES PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISES AU QUÉBEC

LES RISQUES JURIDIQUES DES PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISES AU QUÉBEC LES RISQUES JURIDIQUES DES PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISES AU QUÉBEC Les petites et moyennes entreprises (PME) sont essentielles à la santé économique du Québec. Elles emploient environ 75% de la population

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes

DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université de Montréal Contexte

Plus en détail

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces :

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces : Solutions d assurance-vie Produits Actifs Occasions Garanties Croissance Capital Protection Revenu Avantage Solutions Options Stabilité PLANIFIER AUJOURD HUI. ASSURER L AVENIR. Transfert du patrimoine

Plus en détail

Épargne et placements

Épargne et placements Épargne et placements Sélecteur de profil Le Sélecteur de profil est un outil qui permet de : définir le type d investisseur que vous êtes ; déterminer la répartition de votre portefeuille parmi les différentes

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

À l affût des tendances 2016 Les 10 principaux défis des sociétés minières pour l année à venir

À l affût des tendances 2016 Les 10 principaux défis des sociétés minières pour l année à venir À l affût des tendances 2016 Les 10 principaux défis des sociétés minières pour l année à venir 2015. Pour obtenir de l information, communiquez avec Deloitte Touche Tohmatsu Limited À l affût des tendances

Plus en détail

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Faits saillants de la recherche Ce rapport sommaire présente quelques-uns des résultats du sondage en ligne mené par Phoenix

Plus en détail

Exportation et développement Canada

Exportation et développement Canada Exportation et développement Canada Session d information à la réunion de la cellule de crise de la Conférence régionale des Élus (CRÉ) du Saguenay-Lac-Saint-Jean Saguenay, le 8 juin 2009 1 1 Qui est EDC?

Plus en détail

Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014

Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Le Symop, Syndicat des machines et technologies de production, propose à la presse chaque trimestre un point de conjoncture sur

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES. Pour vous guider dans un monde de possibilités

DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES. Pour vous guider dans un monde de possibilités DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES Pour vous guider dans un monde de possibilités Tous les investisseurs connaissent l importance de bien choisir leurs placements en fonction de leurs objectifs d

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 21 - Contact : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion & Stratégie d Entreprise flore-aline.colmet.daage@ifop.com

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde?

L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde? GROUPE DE RECHERCHE SUR LES PRATIQUES DE GESTION DES RÉGIMES DE RETRAITE L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde? SOMMAIRE Le Groupe de recherche sur les pratiques

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2016. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2016. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2016 asdf Nations Unies New York, 2016 Résumé Perspectives du développement macroéconomique au niveau mondial L économie mondiale a connu des revers en

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES V O U S Ê T E S MAÎTRE D E VOTRE ART (et nous aussi) Chaque personne a au moins un talent

Plus en détail

Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada. Sommaire de gestion. This report is also available in English.

Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada. Sommaire de gestion. This report is also available in English. Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada Sommaire de gestion Présenté au ministère du Patrimoine canadien Le 1er août 2012 par TNS Numéro du contrat : C1111-110947-001-CY

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l hiver 213-214 Vol. 1.4 13 janvier 214 Des signaux positifs ressortent de l enquête menée cet hiver, notamment en ce qui concerne

Plus en détail

Perspectives des FNB canadiens en 2014. Janvier 2014

Perspectives des FNB canadiens en 2014. Janvier 2014 Perspectives des FNB canadiens en 2014 Janvier 2014 Monthly Strategy Report October 2011 Perspectives des FNB canadiens de BMO Gestion mondiale d actifs en 2014 2 Encore une année exceptionnelle pour le

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 12-16 janvier 2012 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 403 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

Points de vue 2002 Contenu

Points de vue 2002 Contenu Points de vue 2002 Contenu Environ 1 200 gestionnaires et dirigeants syndicaux des secteurs et ont participé à l enquête Points de vue 2002. Cette enquête particulière est menée par le CSPC tous les deux

Plus en détail

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement?

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Portefeuilles de retraite TD La nouvelle réalité de la retraite Le paysage de la retraite a changé, et les marchés aussi. Êtes-vous préparé? Si vous êtes

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011. Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE

OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011. Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011 BERTRAND ROZE COMMUNITY MANAGER OSEO EXCELLENCE Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE Antoine COULOMBEAUX

Plus en détail

Investir en vue d'obtenir un revenu d'actions sur les marchés d aujourd hui Juin 2014

Investir en vue d'obtenir un revenu d'actions sur les marchés d aujourd hui Juin 2014 Investir en vue d'obtenir un revenu d'actions sur les marchés d aujourd hui Juin 2014 Animatrice : Jennifer McClelland, CFA Vice-présidente et première gestionnaire de portefeuille, Actions canadiennes

Plus en détail

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Solutions d assurance-vie progresse, les affaires aussi Protection de la vie Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Augmentez le flux de trésorerie de votre entreprise grâce à une police d assurance-vie

Plus en détail

Panel en ligne Points de vue :

Panel en ligne Points de vue : Panel en ligne Points de vue : Opinion des entrepreneurs canadiens sur la situation économique actuelle Mai 2009 1 Méthodologie du sondage > Nous avons effectué ce sondage auprès d entrepreneurs membres

Plus en détail

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007 États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août Fonds d infrastructure mondial Renaissance État de l actif net (en milliers, sauf les montants par part) Au 31 août (note 1) Actif Encaisse,

Plus en détail

Groupe du financement et des investissements

Groupe du financement et des investissements Groupe du financement et des investissements Exposé à l intention des délégués commerciaux Robert Pelletier, représentant en chef, Asie Adam Smith, Associé principal, Solut. de financement à l intern,

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Canada s Social Contract: Evidence from Public Opinion

Canada s Social Contract: Evidence from Public Opinion Canada s Social Contract: Evidence from Public Opinion Matthew Mendelsohn Résumé Document de recherche n P 01 Réseau de la participation publique Disponible uniquement en anglais à partir du site www.cprn.org

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques Le commerce électronique et ses répercussions sur les boutiques Table des matières 2 Introduction 3 4 5 6 Le commerce en ligne gruge une partie des ventes au détail Le furetage en magasin est maintenant

Plus en détail

UN MARCHÉ EN CHANGEMENT, DE NOUVEAUX DÉFIS POUR LES ENTREPRISES DU SECTEUR

UN MARCHÉ EN CHANGEMENT, DE NOUVEAUX DÉFIS POUR LES ENTREPRISES DU SECTEUR UN MARCHÉ EN CHANGEMENT, DE NOUVEAUX DÉFIS POUR LES ENTREPRISES DU SECTEUR Problématiques observées Ralentissement des investissements au Québec Nécessité de diversifier et d accroître la clientèle et

Plus en détail

Les fonds de répartition de l actif

Les fonds de répartition de l actif Les fonds de répartition de l actif À la fois simples et élaborés La Great-West vous offre deux types de fonds de répartition de l actif : les fonds de répartition de l actif à risque cible et à date cible.

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale... sans en

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Aperçu Au cours de la première moitié des années 1990, le Canada était

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal.

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal. David Williamson Premier vice-président à la direction et chef des services financiers Assemblée générale annuelle Montréal (Québec), le 25 février 2010 Priorité au discours prononcé Bonjour à toutes et

Plus en détail

L immobilier sans briques ni mortier

L immobilier sans briques ni mortier L immobilier sans briques ni mortier Lorsqu ils entreprennent de constituer leur patrimoine, de nombreux Canadiens se demandent s ils ne devraient pas investir dans des biens immobiliers autres que leur

Plus en détail

Sondage sur le site Web du BSIF de 2014

Sondage sur le site Web du BSIF de 2014 1 Sondage sur le site Web du BSIF de 2014 Sommaire Le 31 mars 2014 Préparé pour le Bureau du surintendant des institutions financières information@osfi-bsif.gc.ca This summary is also available in English.

Plus en détail

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT au deuxième trimestre de 2000 DANS CE NUMÉRO Faits saillants économiques : La forte croissance devrait se poursuivre en l an 2000

Plus en détail

Fonds équilibré à rendement stratégique Manuvie

Fonds équilibré à rendement stratégique Manuvie Fonds équilibré à rendement stratégique Manuvie Les épargnants d aujourd hui ont deux défis à relever : se procurer un revenu malgré la faiblesse des taux d intérêt et trouver des placements pour faire

Plus en détail

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé

Examen du réseau d'électricité. de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé Examen du réseau d'électricité de la Nouvelle-Écosse Résumé RÉSUMÉ À l automne 2013, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a adopté la loi

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale www.inspection.gc.ca/alimentssalubres Balayer le code de réponse

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

L énigme des titres à revenu fixe Que faire?

L énigme des titres à revenu fixe Que faire? Que faire? La faiblesse des rendements en revenu étant devenue une réalité dans le marché obligataire depuis un certain temps, de nombreux investisseurs parlent d une «nouvelle norme» qui se révèle à la

Plus en détail

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA SANTÉ AVOIRS CARRIÈRE LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA PRINCIPAUX RÉSULTATS OBTENUS AVEC LA BASE DE DONNÉES MERCER SUR LES RSR (MISE À JOUR DE 2014) AVRIL 2015

Plus en détail

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015)

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) Préparée pour les Comptables professionnels agréés du Canada Le 1 er mai 2015 Renseignements sur le sondage Le rapport trimestriel CPA Canada Tendances conjoncturelles

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond

Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond Permet de voir les occasions de marché c est-à-dire les places qui restent sur la carte perceptuelle. Enables to see

Plus en détail

PERSPECTIVES d avenir

PERSPECTIVES d avenir PERSPECTIVES d avenir Les rôles changeants des titres à revenu fixe et des actions Bruce Cooper, CFA Vice-président, Actions, Gestion de Placements TD Coprésident, Comité de répartition des actifs de Gestion

Plus en détail

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière L agriculture canadienne et les négociations du commerce international Symposium sur les perspectives de l industrie laitière 16 mai 2013 Plan Le secteur agricole canadien et le commerce international

Plus en détail

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 L UCM a créé un indicateur de conjoncture pour les PME wallonnes et bruxelloises. Ce "baromètre" est réalisé chaque trimestre, sur base des réponses

Plus en détail

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante.

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante. Budget fédéral 2015 Le 21 avril 2015, le gouvernement du Canada a déposé son budget 2015-2016. Parmi les nouvelles mesures annoncées, certaines sont favorables aux entreprises manufacturières, donc aux

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 19 - Contacts : Flore-Aline Colmet Daâge / Guillaume Chevalier Septembre Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Déclaration présentée au Comité permanent du commerce international de la Chambre des communes

Déclaration présentée au Comité permanent du commerce international de la Chambre des communes Déclaration présentée au Comité permanent du commerce international de la Chambre des communes au sujet de l accord de partenariat économique global (APEG) Canada-Inde Ailish Campbell, vice-présidente,

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 18 - Mai 2013 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 401 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail