Les PETITS ATELIERS Du DOS» avec Totor

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les PETITS ATELIERS Du DOS» avec Totor"

Transcription

1 Les PETITS ATELIERS Du DOS» avec Totor Un programme pour apprendre à connaitre et protéger son dos

2

3 * Programme «les petits ateliers du dos» * Introduction * Présentation 1. Finalités 2. Public cible 3. Méthodologie 4.Présentation du matériel 5. Le rôle de l école 6. Présentation du partenariat Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 3

4 * Introduction Sachant que vingt pour cent des élèves du primaire se plaignent déjà d avoir mal au dos et que huit personnes sur dix en souffriront au cours de leur vie, il nous semble nécessaire d apprendre à protéger notre dos le plus tôt possible. C est pourquoi le service Infor Santé de la Mutualité chrétienne propose cet outil de prévention des maux de dos. Il s adresse particulièrement aux élèves de 10 à 12 ans (classes de 4ème, 5ème et 6ème primaire) ainsi qu à leurs instituteurs. Une partie des exercices proposés aux enfants peuvent être réalisés à la maison, les parents sont donc associés au projet. L approche préventive que nous vous proposons porte sur plusieurs aspects : la connaissance de l anatomie et du fonctionnement du dos, la compréhension des mécanismes de lésions et l apprentissage des techniques de manutention pour le préserver. Cet outil contient une quantité de théorie non négligeable que l élève est majoritairement invité à découvrir par lui-même. Il est démontré qu on applique correctement une théorie si on l a expérimentée et comprise. D autre part, à l école, les élèves sont assis plus de mille heures par an. En dehors, la majeure partie du temps est consacrée à des activités sédentaires. Il convient donc de leur apprendre les «bonnes» postures pour chaque moment de leur vie. Les enfants transportent également des charges souvent trop lourdes, par exemple, leur cartable ou leurs petits frères et sœurs. Il parait dès lors intéressant «d apprendre à porter». L outil est composé d un carnet de l élève et du dossier pédagogique que vous tenez entre les mains. Ce dernier vous permettra d acquérir les connaissances théoriques de base. Il comprend également les fiches correspondant aux activités proposées dans le carnet de l élève, organisées en compétences (issues des socles de compétences de la Fédération Wallonie-Bruxelles). Nous espérons l ensemble attrayant et didactique et vous souhaitons d agréables découvertes, un bon amusement et surtout un dos en pleine santé! NB : Ce document adopte les rectifications orthographiques proposées par le Conseil supérieur de la langue française conformément aux recommandations de la Fédération Wallonie Bruxelles. 4 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

5 1. Finalités Ce dossier a pour ambition de prévenir les maux de dos en aidant l élève à prendre conscience du fonctionnement de son dos et des attitudes à adopter pour le protéger. Les enjeux du programme sont les suivants : Au niveau de la sensibilisation générale : Il s agit de permettre aux enfants d acquérir des connaissances sur le thème de la prévention des maux de dos. Au niveau de l éducation : Il s agit de promouvoir des changements de comportement chez les enfants et les adultes qui les entourent. L objectif est qu ils conservent ou adoptent de bonnes habitudes de vie pour préserver leur dos. Au niveau de la promotion de la santé : En exposant la théorie sous forme d activités de découverte, il s agit d amener les enfants à devenir acteurs de leur santé et de leur bien-être, au sein de l école ainsi qu à l extérieur. Nous vous présentons un ensemble d activités à réaliser avec votre classe. Les activités proposées favoriseront le développement des compétences au niveau des savoir-faire et savoir-être. 2. Public cible Cette campagne pédagogique s adresse aux élèves des classes de la 4ème à la 6ème année primaire, à leurs enseignants et à leurs parents. Elle a pour but de : - Sensibiliser les enfants, les enseignants et les parents à l importance de la problématique des maux de dos. - Améliorer les connaissances des enfants concernant leur dos et de leur bassin, notamment par un enseignement théorique de l anatomie. - Améliorer la connaissance individuelle du schéma corporel. - Sensibiliser aux facteurs de risques et à la prévention : hygiène posturale, manutention et port de charge (le cartable en est une!). - Inciter à pratiquer une activité physique régulière et avoir une alimentation saine. 3. Méthodologie Nous sommes partis du constat suivant : les maux de dos posent un réel problème dans la société, tant au niveau du bien-être individuel que du cout des soins de santé et de la répercussion sur l incapacité et/ou l arrêt de travail. Observez les tout jeunes enfants, ils adoptent naturellement, d instinct, les bonnes positions pour leur dos. Les mauvaises habitudes apparaissent plus tard, sans doute par imitation des adultes. Au vu de ces constatations, sachant que la prévention est le meilleur moyen de diminuer les facteurs de risques (et ce d autant plus qu elle intervient tôt), nous avons mis sur pied une démarche préventive adressée aux enfants. Celle-ci s inscrit dans un processus d apprentissage qui amène les élèves à s approprier des savoirs et à acquérir des compétences. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 5

6 4. Présentation du matériel Le matériel est composé d un ensemble d éléments destinés aux élèves des 4ème, 5ème et 6ème primaires (10-12ans). Il comprend un livret pour l élève et un dossier pédagogique pour l enseignant. Le livret pour l élève Totor, la mascotte de la campagne «Les petits ateliers du dos», emmène les élèves à la découverte de leur dos en terme d anatomie et de fonctionnement. Il sensibilise aux problèmes de santé liés au dos et aux bons gestes à adopter pour le protéger. Il propose un ensemble de jeux et d exercices sur papier et en conditions réelles. Ce livret a été conçu pour être principalement utilisé en classe. Cependant, certaines activités sont réalisables à la maison. Cela permet d inclure les parents à la démarche de prévention. Le découpage en chapitres courts permet d avancer à un rythme adapté à la classe. Vous pouvez ainsi y consacrer une heure ou une après-midi, selon le temps disponible. Nous vous conseillons de l utiliser régulièrement afin de permettre l intégration et la mise en application des idées et/ou des outils suggérés. Bien qu un apport théorique soit indispensable, nous avons voulu ce livret axé sur la «découverte par soi-même». L élève n est pas simple spectateur mais bien acteur de son apprentissage. L enseignant est là pour aiguiller et aider à tirer les conclusions. Quatre items reviennent de façon récurrente et sont signalés par une icône facilement identifiable. A ton avis? Ce premier item pousse l élève à réagir à une interrogation, à raisonner, à réfléchir. Le sais-tu? Il s agit d éléments interpelants ou d anecdotes que nous avons trouvés intéressants mais qui ne font pas partie de la théorie indispensable à mémoriser. Résume et retiens bien! Au contraire, cet item concerne les éléments théoriques qui font partie de la théorie à mémoriser. On demande généralement à l élève de compléter les paragraphes «Retiens bien!» au préalable pour s assurer que la théorie est acquise. Réalise l expérience! Ce terme est on ne peut plus clair puisqu il s agit de placer l élève en situation d expérimentation. Il peut être amené à rassembler le matériel, construire l expérience, élaborer et vérifier des hypothèses, etc.. Le dossier pédagogique Il est composé de plusieurs parties. La première (Tout savoir sur le dos) porte sur la théorie afin de permettre à l enseignant de s approprier la thématique. Cette partie doit être envisagée non pas comme un «tout» à savoir, mais plutôt comme une «mini encyclopédie» à partir de laquelle vous pouvez vous informer et rechercher des informations complémentaires. La deuxième partie est un ensemble de fiches permettant de construire les activités en classe en lien avec le cahier de l élève. Chaque fiche comprend le sujet de l activité, les compétences qui y sont développées (issues du socle de compétences de la Fédération Wallonie-Bruxelles), la préparation nécessaire s il y a lieu, la description de l activité ainsi que les consignes et le corrigé. Ces deux parties permettent de trouver les réponses aux questions amenées par les activités. Une troisième partie (annexes) comprend les fiches techniques pour construire du matériel didactique, les outils de correction des fiches ainsi que l évaluation du programme. 6 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

7 5. Le rôle de l école L école est un des principaux lieux de vie des enfants, elle joue un rôle fondamental dans leur développement, notamment dans le domaine de la santé pour différentes raisons : - Les enfants fréquentent l école dès le plus jeune âge. Or, les habitudes en santé doivent se prendre le plus tôt possible. - L école représente un lieu d échange incontournable pour les enfants qui y passent beaucoup de temps. - Elle responsabilise les enfants et peut les inciter à adopter (ou à conserver) des attitudes correctes pour leur dos. En encourageant la prévention du mal de dos, elle stimule les enfants à devenir acteurs de leur santé. - Elle a également une mission de développement de la qualité de vie et du bien-être.. - Elle est un excellent relais d information entre enseignants, enfants et parents. Ce programme est basé sur une démarche participative. En effet, nous avons travaillé en partenariat avec différents acteurs scolaires en les impliquant dans la conception, la réalisation et l évaluation du programme. Notre intention est de diffuser un outil qui «colle» aux réalités du terrain et réponde aux attentes des enseignants. 6. Présentation du partenariat Le service Infor Santé du Hainaut Oriental est le service chargé de la promotion de la santé de la Mutualité chrétienne. Ce service s adresse à tous : enfants, adultes, professionnels, particuliers Il réalise et met en place des programmes de prévention et de sensibilisation sur différents thèmes de la santé. Il produit et publie dépliants, outils pédagogiques et affiches sur des sujets variés touchant la santé. Vous pouvez y obtenir ces documents, ainsi qu un accompagnement pour vos projets santé. => Infor Santé, rue du Douaire, Anderlues 071/ L école de Thirimont est une véritable «école de village» où on prône le respect de l être humain, de l environnement, de la nature et des animaux. De grands espaces verts ont été aménagés par et pour les enfants (environ 150 répartis en 8 classes) : espace «cabanes», tri des déchets, arboretum, mare, ruche, vigne et potager dont la récolte est consommée par les élèves. De nouveaux projets naissent et aboutissent chaque année. Ainsi, l hygiène de vie est une grande thématique travaillée au sein de l école: ateliers cuisine, cantine bio, ateliers yoga, Le projet «ateliers dos» trouve donc naturellement sa place dans la démarche pédagogique de l établissement. => Ecole communale, rue du Tombois, Thirimont 071/ ou 071/ Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 7

8 * Tout savoir sur le dos * Théorie 1. Son anatomie 2. Ses mouvements 3. Mal au dos... Pourquoi? 4. Comment le protéger? 8 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

9 Cette première partie vous apporte les notions de base à propos de l anatomie et du fonctionnement du dos, des causes de mal de dos et des moyens de prévention. Les chapitres sont illustrés afin de faciliter la compréhension. 1 Son anatomie : Le dos est principalement composé de la colonne vertébrale (vertèbres et disques) et des muscles du dos qui en assurent le mouvement et le maintien. Celui-ci est renforcé par un système ligamentaire compliqué. On y retrouve également la moelle épinière et les nerfs qui en sont issus ainsi que les vaisseaux. La colonne vertébrale et les vertèbres : Vue de dos, la colonne vertébrale est un empilement rectiligne de vertèbres. Vue de profil, elle présente 3 courbures (lordose cervicale, cyphose dorsale et lordose lombaire) qui lui permettent d amortir les chocs, de supporter le poids du buste et de protéger la moelle épinière. NB : On dit «lordose» lorsque la courbure est concave vers l arrière et «cyphose» lorsque celle-ci est convexe vers l arrière. On peut compter 24 vertèbres individualisées. Chaque vertèbre est identifiée par la première lettre de la région où elle se trouve (cou, thorax ou lombes) et un nombre correspondant à la place qu elle occupe (croissant en descendant). Ainsi, on obtient : - Pour la région du cou : 7 vertèbres cervicales (de C1 à C7) Ces vertèbres sont les plus petites. C1 et C2 ont toutes deux une forme particulière. C1 ressemble presque à un anneau, tandis que C2 a une forme de dent et vient se placer dans «l anneau» de C1. Cette disposition nous permet de tourner la tête. Ces deux vertèbres sont appelées respectivement atlas et axis. Rem. : C7 est appelée vertèbre proéminente. On peut facilement la sentir à la base de la nuque au travers de la peau. - Pour la région thoracique : 12 vertèbres thoraciques ou dorsales (de D1 à D12). Ces vertèbres sont prévues pour se lier aux côtes. Elles sont moins mobiles et forment, avec les côtes et le sternum, la cage thoracique. - Pour la région lombaire : 5 vertèbres lombaires (de L1 à L5), plus volumineuses car elles supportent le poids du corps et doivent être très résistantes. Leurs larges libertés articulaires (ainsi que celles des cervicales) expliquent la fréquence des problèmes rencontrés à ces niveaux vertébraux. - On comptabilise plus de vertèbres si on compte les vertèbres soudées du sacrum et du coccyx formés de vertèbres qui se sont soudées. Le sacrum est généralement composé de 5 pièces. Pour le coccyx le nombre varie entre 3 et 6. Le sacrum relie la colonne vertébrale à la ceinture pelvienne (os du bassin). Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 9

10 Les vertèbres à la loupe Toutes les vertèbres (excepté C1 et C2) sont constituées d un corps vertébral en avant et d un arc vertébral en arrière sur lequel on retrouve les articulations postérieures. Ces structures délimitent un canal vertébral. exemple : une vertèbre dorsale Le corps vertébral, vu de haut, est cylindrique ou légèrement en forme de haricot. Les corps vertébraux sont séparés par les disques intervertébraux. L arc vertébral est formé de deux pédicules partant du corps et se prolongeant par une lame qui rejoint son opposée pour former une apophyse épineuse (à l arrière). On peut sentir celle-ci dans le dos. Deux apophyses transverses (une à gauche, une à droite) servent d attaches aux muscles du dos NB : nos illustrations représentent des vertèbres dorsales. On y trouve donc des facettes articulaires pour les côtes (en vert sur les dessins). Sur l arc vertébral, on retrouve également les articulations postérieures (en gras sur le dessin) recouvertes de cartilage. Il s agit de quatre facettes articulaires (2 gauches et 2 droites ; supérieures et inférieures) qui articulent deux vertèbres entre elles : elles permettent certains mouvements et en limitent d autres. L empilement de ces canaux vertébraux forme le canal rachidien. Celui-ci contient et protège la moelle épinière ainsi que les racines nerveuses qui en émergent. Autres canaux remarquables : les trous de conjugaison ( sur le dessin). C est par là que passent les nerfs rachidiens. Un à gauche, un à droite, situés entre le disque et l articulation postérieure, ils sont délimités en bas et en haut par les pédicules de deux vertèbres adjacentes. Le disque intervertébral : Le disque joint les corps de deux vertèbres adjacentes. Il a principalement un rôle d amortisseur : il se déforme pour répartir la pression entre ces deux corps vertébraux. Sa constitution permet également la réalisation de mouvements plus amples. On le modélise par un noyau central et un anneau périphérique. Le noyau apparait gélatineux, composé principalement d eau et de protéines. Tandis que l anneau est composé de fibres disposées en couches concentriques et orientées obliquement dans un sens puis dans l autre de façon à former un genre de treillis. Cette disposition a pour but de maintenir le noyau en place. 10 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

11 Le disque ne possède pas de vaisseaux sanguins et est peu innervé, les échanges des liquides et des substances nutritives se font lors des mouvements. Il se nourrit donc quand on bouge. Bien que l usure du disque soit inévitable car sa teneur en eau diminue avec les années (ce qui le rend moins élastique), le manque d activité physique et l accumulation de gestes néfastes peut nuire à ces échanges et provoquer un vieillissement prématuré. Les muscles : Les muscles du dos peuvent être comparés aux haubans des mâts de bateau tant leur organisation est complexe. Ils se répartissent en deux groupes : - les stabilisateurs qui assurent le maintien de la colonne vertébrale en association avec les ligaments, - les muscles superficiels qui contrôlent la mobilité. Outre les muscles du dos, il faut aussi tenir compte des muscles fessiers, abdominaux et de ceux des jambes. d. Le système ligamentaire : e. Les éléments nerveux : Les ligaments «attachent» les vertèbres entre elles à la manière de câbles peu élastiques et renforcent la résistance de la colonne vertébrale. A l avant, unissant les corps vertébraux, on retrouve le ligament longitudinal antérieur, très solide. Son homologue postérieur est situé dans le canal rachidien. De nombreux autres ligaments unissent les arcs, les apophyses transverses ou épineuses. Au niveau vertébral, on retrouve la moelle épinière et les racines des nerfs rachidiens. La moelle épinière, située dans le canal rachidien, fait suite au cerveau. Elle s étend de la base du crâne à la deuxième vertèbre lombaire. Elle se prolonge en bas par les racines nerveuses lombaires et sacrées appelées queue de cheval. Elle est protégée par les enveloppes méningées. Les nerfs rachidiens, issus de la moelle, passent par les trous de conjugaison (un gauche et un droit pour chaque étage). La racine postérieure est sensitive (elle amène vers la moelle épinière les information provenant des récepteurs de la peau et des muscles) tandis que l antérieure est motrice (elle envoie les signaux de la moelle épinière vers les muscles et les glandes). Intéressons-nous particulièrement au nerf sciatique : formé de l union d une racine lombaire et d une racine sacrée, il descend le long de la jambe. Il y a un nerf sciatique gauche et un droit, soit en tout quatre racines. On a donc un système cerveau moelle épinière nerfs rachidiens organes, muscles, peau, Saviez-vous que La ponction lombaire est un acte médical destiné à récolter du liquide céphalo-rachidien pour l analyser. Pour éviter de blesser la moelle, le médecin ne peut ponctionner qu en dessous de celle-ci. Soit sous L2. h. La peau : La première barrière entre le corps et l extérieur, c est la peau. Il s agit d un tissu élastique et résistant qui recouvre l ensemble du corps. Elle est formée de deux couches distinctes : l épiderme et le derme. L épiderme est percé de nombreux petits trous appelés les pores. Son rôle est de protéger le corps. Le derme contient les vaisseaux qui amènent les nutriments vers l épiderme ainsi que les terminaisons nerveuses qui vont transmettre les sensations de toucher, de froid, de chaud ou de douleur au cerveau. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 11

12 2 Ses mouvements : La flexion (se pencher vers l avant) : Si on se penche vers l avant en faisant le «dos rond» la lordose lombaire disparait. Le disque se pince à l avant. Il y a plus de pression sur la partie antérieure du disque (jusqu à 6 fois plus si la colonne s arrondit!). Les ligaments postérieurs et la partie postérieure du disque sont étirés. Bref, ce n est pas l idéal pour le dos! Voila pourquoi on préconise de fléchir les genoux et de garder le dos droit lorsqu on désire se pencher vers l avant. L extension (s étirer fortement vers l arrière) : Dans cette position, il y a un pincement du disque à l arrière et donc une plus grosse pression sur la partie postérieure. Le ligament longitudinal antérieur et la partie antérieure du disque sont étirés. Le contact des apophyses épineuses limite le mouvement d extension. La rotation : La rotation implique un cisaillement des fibres de l anneau. Les articulations postérieures du côté inverse de la rotation viennent en butée et limitent le mouvement. La pression sur leur cartilage est augmentée. L inclinaison latérale (incliner le tronc sur le côté) Il y a un pincement discal du côté de l inclinaison. La pression sur le disque augmente du côté vers lequel on se penche tandis que l autre côté est étiré. Ce mouvement est limité par les apophyses articulaires. Les mouvements combinés : Ces mouvements peuvent être combinés pour en réaliser d autres : se pencher en avant et sur le côté, s étirer vers l arrière et sur le côté, 12 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

13 3 Mal au dos Pourquoi? Qu est ce que la douleur? Qu elle soit forte ou légère, fulgurante ou d installation progressive, vive ou lancinante, diffuse ou localisée, la douleur est une sensation désagréable, ressentie dans le corps et souvent difficile à évaluer. C est un signal d alarme pour nous avertir que quelque chose ne fonctionne pas bien et qu il faut y prêter attention. Cependant, la cause exacte n est pas toujours facilement identifiable car plusieurs facteurs peuvent intervenir. Facteurs de risque des maux de dos Les positions et les mouvements inadaptés peuvent provoquer des maux de dos. Il faut savoir que les disques intervertébraux (et particulièrement le dernier lombaire) supportent la masse du tronc, des épaules et de la tête (cela représente environ deux tiers de la masse du corps). Ils sont donc soumis à de fortes pressions et sujets à l usure. Démonstration : Pour un adulte de 80 kg, la masse du tronc, des épaules et de la tête vaut approximativement 53 kg. La surface d un disque intervertébral lombaire est d environ 15 cm². On peut considérer que la pression sur le dernier disque lombaire lorsque nous ne faisons rien correspond à la masse du tronc divisée par la surface du disque, soit : 53 kg/15 cm²= 3,53 kg/cm². Cependant, pour être exact, il faudrait prendre en compte le travail des muscles paravertébraux. Ce qui se passe en position debout. La partie antérieure du tronc est plus lourde et plus volumineuse que la partie arrière. Les muscles paravertébraux (rappel : muscles du dos) doivent donc fournir un effort pour nous maintenir en position redressée. Démonstration : A chaque disque intervertébral correspond un levier inter-appui avec bras de levier inégaux. Ce levier inter-appui est formé par : - Le disque intervertébral = point d appui ; - A l avant : la distance entre le disque et le centre de gravité de la partie antérieure du tronc = premier bras de levier ; - A l arrière, la distance entre ce même disque et les muscles paravertébraux = deuxième bras de levier. S il s agissait de bras de levier égaux, la pression sur le point d appui ( des deux charges supportées chacune par un des bras de levier. ) serait égale à la somme Exemple: d1 = d2 = 15 cm Ch1 = Ch2 = 10 Kg Ch1 d1 d2 Ch2 Si chaque charge vaut 10 kg, la pression exercée sur le point d appui est de 20 kg. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 13

14 Or, il s agit de bras de levier inégaux : partant de bras de levier égaux, si on divise la longueur d un des bras par un nombre x, il faut multiplier la charge du même côté par le même nombre x pour conserver l équilibre. La pression sur le point d appui est toujours égale à la somme des deux charges. Exemple : on estime que d2 vaut environ 5cm, admettons que d1 vaille le double. Ch1 représente la charge correspondant à la partie du tronc située en avant des disques (cage thoracique, viscères, ). Dans notre exemple, elle vaut 10kg. Ch2 représente le travail devant être fourni par les muscles paravertébraux. d1 = 10 cm d1 d2 d2 = 5 cm (d1 /2) Ch1 Ch2 Ch1 = 10 kg Ch2 = 10 kg X 2 = 20 kg. Dans notre exemple, si la partie antérieure du tronc vaut 10 kg, les muscles paravertébraux doivent fournir une force de 20 kg pour conserver l équilibre. La pression sur le point d appui est de 30kg. Si cette configuration en levier inter-appui est presque négligeable en position debout «bien droit», les conséquences sont bien plus importantes lorsqu on quitte cette position de référence pour se pencher vers l avant. Et ce d autant plus que le tronc s incline vers l avant. La flexion en avant «dos rond», ce n est pas bon! Celle-ci est particulièrement mauvaise car le poids du tronc est déporté vers l avant. Cela entraine un grand porte-à-faux : le centre de gravité du corps est situé à environ 20 cm du dernier disque intervertébral. Le «grand» bras de levier est alors considérablement augmenté. De plus, la longueur du deuxième bras est diminuée (+/-4 cm) car les muscles paravertébraux se rapprochent du disque. Exemple : d1 = 20 cm d1 d2 Ch1: d2 = 4 cm Ch1 = masse du tronc = 53 kg? Ch2 =? La force de contraction des paravertébraux doit être de 265 kg : (53 kg x 20)/4. La charge sur le disque est de 318 kg (265 kg+ 53 kg). Le disque intervertébral étant de 15 cm2, la pression devrait être de 21,2 kg/cm2 (318/ 15). Cependant, la pression n est plus répartie sur l ensemble du disque mais principalement sur sa moitié antérieure (rappel : en flexion avant, la partie antérieure du disque est pincée). La pression est donc de 42,4 kg/cm2! La flexion en avant est d autant plus néfaste si elle est combinée à une rotation sur le côté. En effet, cette rotation entraine un cisaillement des fibres déjà étirées et en facilite la rupture. En position assise. Dans cette position, la lordose lombaire est généralement diminuée à cause de la posture adoptée (semblable à celle du dos rond ci-dessus). On note aussi une forte augmentation de pression sur le disque intervertébral. En outre, le fait d être statique ne permet pas une nutrition profitable du disque, ce qui nous amène au point suivant. 14 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

15 Le manque de changement de position, le maintien prolongé de mauvaises postures et les gestes répétés sont néfastes pour le dos. - Le manque de changement de position ne favorise pas la nutrition des disques. Il sollicite toujours les mêmes groupes musculaires et déforce les autres ; - Le maintien prolongé de mauvaises posture entraine un «non-respect» des courbures de la colonne. Cela provoque une répartition inégale de la pression sur le disque intervertébral et des compressions articulaires ; - Les gestes répétés peuvent endommager les ligaments et provoquer des micro-déchirures. Ces différents éléments peuvent provoquer des maux de dos. La manutention et le port de charge. Porter une charge entraine également une augmentation de pression sur les disques, ce d autant plus qu on la tient éloignée de notre corps. Une charge portée sur la tête entraine une augmentation de pression sur les disques. On a calculé que la pression sur le dernier disque lombaire est de 3,53 kg/cm² pour un homme de 80 kg (masse du tronc, des épaules, de la tête = 53 kg). Si cet homme porte une charge de 15 kg sur la tête, la pression sur le dernier disque lombaire passe à 4,53 kg/cm², selon le calcul suivant : (53+15)/ 15. Si on porte la même charge à bout de bras, le bras de levier antérieur (levier inter-appui) s allonge puisque la charge est éloignée du disque, donc la force de contraction des muscles du dos doit augmenter également. De plus, il faut ajouter le poids de la charge à celui du tronc. Imaginons ce qui se passe si l homme porte une charge de 15 kg à bout de bras. Masse du tronc = 53 kg Ch1 Ch2 d1 = distance entre le disque et la charge = 50 cm d2 = 5 cm Ch1 = masse charge = 15 kg Ch2 = force de contraction des paravertébraux = 150 kg La charge sur le disque est alors de 15 kg kg + 53 kg (masse du tronc) = 218 kg La pression est de kg/cm2. La même charge, portée en se penchant vers l avant, dos rond entraine une pression de 69.4 kg/cm² sur le dernier disque! Voilà pourquoi il est indispensable d apprendre à réaliser les manutentions en plaçant le dos dans une position correcte. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 15

16 Le manque d activité physique. L activité physique permet d entretenir la musculature, la souplesse et l endurance. Toutes indispensables pour se tenir dans une position correcte, se déplacer et porter des charges de manière adéquate. De plus, la pratique d une activité physique de loisir a un impact positif sur les os, le cœur, le stress et l humeur. Elle permet de maintenir un poids constant en brûlant l excès de sucre et de graisse. Il n est pas nécessaire d investir dans du gros matériel ni de s inscrire à un cours de sport pour pratiquer les 30 minutes d activité physique quotidienne recommandées. On peut par exemple : - se rendre à l école à pied ou en vélo - danser, c est aussi bouger ; - prendre l escalier au lieu de l ascenseur ; - jouer avec ses amis plutôt qu à la console de jeux ; - promener son chien Les facteurs personnels. L âge, le surpoids, les antécédents médicaux (chutes, scoliose, arthrose, ), le tabagisme mais aussi le stress peuvent également favoriser les maux de dos. Petits accrocs et pathologies du dos. Le corps vieillit c est naturel et la colonne aussi. Cependant, les mauvaises manutentions, les postures inconfortables, la sollicitation exagérée ou au contraire le manque d activité physique ainsi que le stress accélèrent ce vieillissement. L arthrose ou le vieillissement «naturel» : Avec le temps et les mouvements répétés, l épaisseur du cartilage articulaire diminue. Celui-ci perd ses fonctions d amortisseur et ne protège plus l os situé en dessous. Avec le temps, des petites excroissances osseuses appelées «becs de perroquet» apparaissent autour de l articulation. L arthrose peut s accompagner de discarthrose : en vieillissant, le disque intervertébral perd de sa capacité à attirer l eau, sa hauteur diminue. Son rôle amortisseur est moins efficace, la colonne perd de sa souplesse. Les faux-mouvements ou accidents : on parle de lumbago ou de tour de rein pour une douleur lombaire apparaissant brutalement, souvent consécutive à un effort. Il peut s agir d une contraction musculaire réflexe consécutive à une fissure d un disque intervertébral, ou d un déplacement vertébral accompagné d une contracture musculaire. Le torticolis est l équivalent au niveau cervical. L hernie discale : lorsque l anneau du disque est fissuré, le noyau gélatineux quitte la zone centrale et pénètre dans la fissure. Dès lors, il peut faire saillie hors de son emplacement normal et provoquer des douleurs ou un blocage vertébral. Si ce déplacement se fait à proximité d un nerf partant de la moelle, celui-ci sera comprimé et irrité. C est le mécanisme de la sciatique qui se caractérise par une douleur partant de la fesse et pouvant aller jusqu au pied, irradiant l arrière et le côté de la jambe. La scoliose est une déformation d une partie ou de toute la colonne vertébrale entrainant la torsion d une ou plusieurs vertèbres et suite à cela une déformation du thorax, de l abdomen, etc. Certaines scolioses évolutives nécessitent le port d un corset. L hyperlordose est une exagération de la courbure lombaire (lordose) vers l avant. Elle n est pas nécessairement douloureuse au départ mais peut le devenir car elle occasionne des pincements discaux ou de l arthrose. Une fracture peut également provoquer de fortes douleurs. Il s agit de la rupture violente d un os généralement suite à un choc, une chute 16 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

17 4. Comment le protéger? La prévention est encore le meilleur moyen qu on ait trouvé pour ne pas avoir mal au dos. Si on ne peut empêcher le dos de vieillir, on peut en tous cas lui éviter de le faire prématurément à cause des mauvaises sollicitations. Il est difficile de respecter ces principes à chaque moment de la vie. Les appliquer le plus souvent possible est le bon moyen de protéger notre dos. Principes de base : En tout temps, il faut essayer au maximum de conserver les courbures naturelles de la colonne vertébrale, changer régulièrement de position et éviter de porter des charges lourdes. Il est également primordial d adapter le mobilier à sa taille, ce qui n est malheureusement pas toujours facilement réalisable à l école. Etre assis et ne pas le rester! Un élève passe plus de 1000 heures par an assis à l école! Cette position ne favorise pas le mouvement et on en connait les répercussions sur la qualité des disques intervertébraux. De plus, utilisé traditionnellement, le mobilier classique n offre qu une seule position de travail qui ne permet généralement pas un maintien adéquat pour le dos. Le mobilier ergonomique réglable en hauteur avec une table qui peut s incliner ou s horizontaliser peut s adapter à la taille et aux activités des écoliers. Mais il n est pas encore très répandu chez nous, son cout y est sans doute pour quelque chose. On recommande alors de se lever régulièrement et de varier les positions assises en tenant toujours compte de plusieurs points : - Maintenir un angle d au moins 90 et jusque 110 entre l axe des cuisses et le tronc. Pour ce faire, il faut adapter sa position en fonction des tâches à exécuter. Car lorsqu on se penche vers l avant pour écrire l angle tronc/cuisses diminue, à moins d utiliser des tables de dessin inclinables. - Choisir des sièges où l assise est au minimum horizontale, au mieux légèrement inclinée (ou inclinable) vers l avant (4 à 5 suffisent). - Garder un espace de trois à cinq centimètres entre les genoux et le bord du siège, l assise ne doit pas être trop profonde. - Conserver la tête dans le prolongement du dos, travailler face à la tâche. - Poser les pieds à plat sur le sol, plier les genoux. - La bonne hauteur pour le siège est celle qui permet de maintenir le bassin plus haut que les genoux. Pour maintenir l angle assez ouvert, il faut adapter sa position. Pour les tâches qui demandent un appui sur le bureau (écrire, colorier, ) : Il faut que la hauteur du siège permette de garder un angle tronc/cuisses suffisamment ouvert (plus de 90 ) avec le tronc légèrement penché vers l avant, les pieds posés au sol et les genoux fléchis. Si ce n est pas le cas ou pour varier de position, on peut avancer le bassin pour s asseoir au bord du siège et poser les pieds non croisés sous la chaise, tout en veillant à conserver une ouverture d angle suffisante. Une autre méthode consiste à placer un coussin triangulaire (ergonomique, vendu dans le commerce) sous les fesses afin d ouvrir l angle des hanches. NB: la partie épaisse du coussin se place contre le dossier de la chaise. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 17

18 On peut alors contracter volontairement les muscles du dos. Cependant, cette contraction ne peut être maintenue volontairement plus de quelques minutes. Dans tous les cas, vous pouvez donner l indication suivante : «imagine un fil invisible partant du sommet de ta tête dirigé vers le plafond et un peu en avant qui tirerait doucement pour te redresser de la tête jusqu au bassin». Il vaut mieux éviter d utiliser le fameux «Tiens-toi droit!» car nous insistons sur le maintien des courbures et pas sur l apparence du dos. Une autre alternative est l utilisation des sièges-ballons pour une partie de la journée. Dans ce cas, le redressement est automatique sinon il y a chute. Cependant, elle demande un investissement financier et de la patience les premiers jours car les élèves ont tendance à être dissipés au départ. Pour réduire le cout et le problème de stockage, on peut acheter des ballons pour une demi-classe, conserver les sièges pour l autre moitié et échanger les sièges aux récréations. Pour les tâches d écoute : Afin de reposer certains groupes musculaires, on propose lors de ces tâches de s asseoir au fond du siège et de reposer le bas du dos contre le dossier. Attention, ici encore il convient de s asseoir sur les ischions et de ne pas «enrouler le dos». Bouger toutes les heures pour ma santé. Pour favoriser la nutrition des disques, on pourrait intégrer des périodes de mise en mouvement entre chaque période de travail. Par exemple, 5 minutes d exercices entre deux leçons. Pratiquement, la mise en place d une telle mesure est assez aisée et ne demande pas de matériel. Cependant, il est vrai qu elle peut occasionner une certaine dissipation des élèves, ce qui refroidit parfois les instituteurs. 5 minutes de mouvements en position debout ça peut être : - Monter 20 fois sur la pointe des pieds ; - S accroupir 20 fois ; - Sauter 20 fois à pieds joints ; - Lever 20 fois les bras en l air ; 20 fois sur le côté ; - Lever alternativement un genou à 90 (marcher comme un soldat) 40 fois ; - Amener un talon aux fesses, 20 fois chaque côté ; - Tourner la tête 10 fois dans un sens, 10 fois dans l autre ; - Lever 20 fois les épaules comme pour dire «je m en fous». Avoir un bon lit et bien s y installer. La nuit est une période de repos et de récupération physique de l organisme, elle doit l être aussi pour notre colonne. Nous dormons un tiers de notre vie, il est donc nécessaire d accorder une attention toute particulière à la literie et à l usage qu on en fait afin de se placer dans des conditions idéales de repos. Bon à savoir : si un adulte a généralement besoin de sept à huit heures de sommeil par nuit, pour un enfant à l école primaire cela varie plutôt entre neuf et onze heures! Un lit pour dormeur de compétition! Un matériel sophistiqué (et couteux!) n est pas vraiment nécessaire. Cependant, l ensemble matelassommier doit être confortable (ferme sans être dur) et assurer le maintien des courbures de la colonne vertébrale lors de la position allongée. Le lit idéal soutient la colonne vertébrale sans que le corps ne s y enfonce, quelle que soit la position du dormeur qui s y installe. L oreiller doit être souple et combler le creux du cou. 18 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

19 S y installer - Couché sur le côté : C est la position idéale de sommeil si on tient compte de certains aspects : placer un oreiller sous la tête pour garder le cou dans le prolongement du thorax et plier légèrement les jambes. On peut placer un oreiller entre les bras et un entre les genoux ou un «coussin d allaitement» vendu dans les commerces. - Couché sur le dos : On glisse un oreiller sous la tête pour que le cou soit dans le prolongement du thorax ainsi qu un oreiller sous les genoux pour diminuer la courbure lombaire. et en sortir! - Couché sur le ventre : C est la position à éviter car elle augmente la lordose lombaire et maintient le cou en rotation (tête tournée). Si on ne peut l éviter, il convient de placer un coussin sous le ventre. Le réveil sonne inutile de se lever d un bond! Etirer doucement son dos est un bon moyen de se mettre en route. Après ce réveil en douceur, il convient de fléchir les genoux puis se tourner sur le côté (épaules et bassin simultanément). Pour se redresser, on bascule les jambes hors du lit tandis qu on se repousse du matelas avec les avant-bras. Faire son lit et respecter son dos, c est possible! Fini de se lancer au travers de tout pour attacher la couette de l autre coté! Déplacez-vous autour du lit. Travaillez en fente avant. Utilisez un appui manuel dès que possible, posez un genou à terre, sans soulever le matelas. Soulever, porter, transporter Quelques «règles d or» à respecter lorsqu on veut déplacer une charge, même légère. En premier lieu, «préparer le terrain»! - DEGAGER les alentours de l objet à déplacer, surtout si celui-ci est encombrant. Ouvrir les portes, ramasser les jouets ou outils dans le passage, cela parait évident mais on n y pense pas toujours. - «NETTOYER» l objet en question. Cela évitera qu il glisse s il est mouillé ou gras et permettra de le porter plus près du corps. Ensuite, s approcher de l engin. - ENCADRER la charge. Il est important de s approcher le plus possible. On se place les pieds en équerre s il s agit d un seul objet (une caisse de feuilles) ou en fente avant s il s agit de deux objets avec poignées (des sacs de courses). Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 19

20 - REPERER les points d accroche. Idéalement, s il y a des poignées bien placées, il faut s en servir. Dans le cas contraire, on peut placer les mains sous l objet. - CONSERVER les courbures naturelles. Afin de répartir les pressions sur les disques intervertébraux, il faut conserver la lordose lombaire. Autrement dit, ne pas se pencher en avant et «faire le dos rond». - FLECHIR les genoux lorsque la charge se trouve au sol pour éviter de trop pencher le dos en avant. Cette flexion ne doit pas dépasser 90. Si la manutention se fait à une seule main, la main libre peut se placer en appui sur un genou pour faciliter le redressement. - EXPIRER lentement lors de l effort. Finalement, transporter. - FAIRE CORPS avec l objet à transporter. Plus il sera près du corps, moins il y aura de pressions sur les disques. C est aussi valable pour les objets portés sur le dos comme le cartable! - EVITER absolument les torsions. Le tronc et le bassin doivent être solidarisés : bassin et épaules doivent se mobiliser dans le même plan. Exercices pratiques. Pour ramasser un objet au sol : 1. Encadrer l objet (ou une caisse). 2. Fléchir les genoux (pas plus de 90 ), garder le dos «droit» et saisir l objet entre les mains. 3. Tendre les jambes et ramener les bras contre le torse. 4. Porter le plus près possible du corps. Ou : 1. S approcher de l objet 2. Descendre un genou, voire le poser au sol, en gardant le dos «droit». 3. Ramasser l objet 4. S aider pour remonter en appuyant la main libre sur le genou plié. Il existe une autre technique applicable UNIQUEMENT pour les objets légers : 1. S approcher de l objet 2. Pencher le tronc vers l avant en lançant simultanément une jambe vers l arrière, comme une bascule. En ce qui concerne les objets volumineux : 1. Plaquer le dos contre l objet. 2. Pousser avec les jambes. A éviter : L hyperextension et les mouvements combinés de rotation-torsion. 20 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

21 * Fiches pédagogiques Vous trouverez dans cette partie une fiche pédagogique pour chaque activité du carnet de l élève. Les fiches sont divisées en plusieurs points : le nom et le type d activité, les compétences développées (issues du socle de compétences de la Fédération Wallonie-Bruxelles), la préparation et/ou le matériel éventuel(s) ainsi que la ou les consigne(s) et un correctif (ou réponses possibles de l élève, mises en évidence par une typographie de type manuscrit). Certaines fiches contiennent également des pistes de réflexion ou des informations permettant «d aller plus loin» ou de répondre à certaines questions qui pourraient survenir. le cartable, quel poids! Mène l enquête Photodos «Faisons le point» A tes crayons De quoi est fait notre corps? Connais-tu le nom des os? La colonne vertébrale A quoi ressemblent les vertèbres? Colonne vertébrale, as-tu bien retenu? Que trouve-t-on entre les vertèbres? A la découverte de ton dos Les mouvements du dos Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 21

22 Comment est ton dos en classe? Protéger son dos Exercice et résumé Des objets à porter... Les mots du dos Protéger son dos lorsqu on manipule des objets Mon cartable est mon ami Mots croisés du dos Pour avoir un dos en forme, il faut aussi penser à Viens au secours de Lulu, donne ton avis d expert! Finaliser le projet 22 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

23 Le cartable quel poids! Activité : Calculer le poids de son cartable et en prendre conscience. Page 3 du carnet de l élève. Compétences : Calculer ; Formuler des hypothèses. NB : les fractions de nombres sont sollicitées dans cette activité. Consignes et correctif: Quel est le poids de ton cartable? Pour le savoir, tu as besoin d une balance. Cependant, il risque d être trop lourd et trop encombrant pour une balance de cuisine. S il est trop léger, un pèse-personne ne le détectera pas. Voici comment procéder : 1. Monte sur ta balance et inscris ton poids : P élève = 43 kg Remonte sur la balance en portant ton cartable, et inscris le poids obtenu : P élève+cartable = 50 kg 600 * 3. Trouve la formule adéquate pour calculer le poids de ton cartable P cartable = Pélève+cartable - Pélève = 50 kg kg 300 = 7,3 kg Vérifions maintenant si ton cartable n est pas trop lourd! Tu sais que le cartable ne doit pas dépasser 1/10 du poids de l élève. Applique! Un enfant de 10kg doit avoir un cartable de maximum 1 kg Donc si tu pèses 43,3 kg (exemple), tu dois avoir un cartable de maximum 4,33 kg Selon le calcul que tu viens de faire, ton cartable est-il trop lourd? De combien de grammes? Oui, de 2, 97 kg (7,3 4,33) Les autres élèves ont-il des cartables trop lourds? Certains oui, d autres non. As-tu quelques idées pour alléger ton cartable? Trier et jeter les vieux papiers, les déchets, laisser mon dictionnaire à l école, n emporter que le classeur de devoirs,... Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 23

24 Activité : Mène l enquête Réaliser une intervieuw sur le thème du mal de dos. Page 4 du carnet de l élève. Compétences développées : S exprimer oralement. Rechercher de l information auprès d une source orale. Reformuler des informations. Consignes : Le cartable n est pas le seul responsable du mal de dos. Cherchons ensemble ce qui peut donner mal au dos. - Toi, as-tu déjà eu mal au dos? Quand? Pourquoi? - A ton avis, pour quelles raisons peut-on avoir mal au dos? Parce qu on se tient mal, parce qu on porte des charges trop lourdes,... - Maintenant, mène l enquête auprès de tes parents et de tes grands-parents! Ont-ils déjà eu mal au dos? - En quelle(s) circonstance(s)? - A leur avis, pourquoi peut-on avoir mal au dos? 24 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

25 Activité : Photodos Rechercher des images sur le thème du dos afin d introduire la thématique et d entamer le dialogue. Page 5 du carnet de l élève. Compétences développées : - S exprimer oralement et utiliser des procédés linguistiques garantissant la relation : courtoisie, temps de parole, tour ; - Utiliser le langage de l image ; - Associer une image à une thématique ; - Sélectionner des informations répondant à un sujet ; - Exprimer son opinion personnelle accompagnée d une justification cohérente. Matériel et préparation : Au préalable, on demande aux élèves de rechercher à la maison deux images qu ils associent au mot «dos» et de les apporter en classe le jour suivant. Le jour convenu, toutes les images sont mises en commun sur une table autour de laquelle les élèves s installent. Consignes : Il nous parait intéressant de débattre sur le sujet du dos et du mal de dos - car tous les enfants n ont pas une connaissance égale de leur dos. Celle-ci dépend de leur âge, de ce qu on leur en a expliqué, de ce qu ils ont vu à la télévision (particulièrement dans les séries médicales),... Ainsi, certains enfants auront déjà «expérimenté» le mal de dos soit eux-mêmes soit via un de leur proche. Lors de cette première activité, nous vous invitons à noter les questions ou remarques des élèves afin de pouvoir y répondre plus tard. Dans un premier temps, collectivement, chaque élève choisit une ou deux image(s) répondant selon lui à une consigne proposée parmi les suivantes et justifie ensuite son choix oralement. - Qu est-ce que le dos? - Certaines personnes ont mal au dos, à ton avis pourquoi? - Que pourrait-on faire pour éviter d avoir mal au dos? - Pourquoi faut-il protéger son dos? Dans un deuxième temps, individuellement, l élève colle une des images à la page 3 de son carnet et répond aux questions par écrit. A savoir : que représente cette image? Pourquoi l as-tu choisie? NB : il n y a pas de «bonne» ou «mauvaise» réponse. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 25

26 Activité : «Faisons le point» Associer un maximum de mots ou d idées au mot «dos» pour aboutir à une définition de celui-ci. Page 6 du carnet de l élève. Compétences : - Associer des mots à une idée ; - Reformuler des informations ; - Emettre et vérifier des hypothèses sur le sens d un mot ; - Exprimer oralement son opinion personnelle en utilisant des procédés linguistiques garantissant la relation : courtoisie, temps de parole, tour ; - Utiliser un outil de référence (dictionnaire, encyclopédie). Consignes et correctif : A quoi penses-tu lorsque tu entends le mot «dos»? Complète le diagramme ci-dessous. Une partie du corps, l arrière de quelque chose, l arthrose, avoir mal au dos, lumbago, vertèbre,... Individuellement, l élève inscrit dans l organigramme 8 mots ou phrases auxquels il pense lorsqu on parle du dos. (Cette partie peut être faite à la maison.) Ensuite, collectivement, en classe, mise en commun et discussion à partir desquelles les élèves cherchent une définition du mot dos. Le dos NB : définition du Petit Larousse 2009 p. 334 : «Dos n.m. (lat. dorsum). 1. Partie du corps. 1.a. ANATOMIE. Face postérieure du thorax. b. COURANT Face postérieure du tronc de l homme, des épaules aux reins» Sur base de l organigramme ci-dessus, construis une définition du mot «dos». Le dos est une partie du corps située à l arrière du thorax qui s étend des épaules jusqu au-dessus des fesses. 26 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

27 Activité : A tes crayons! Dessiner son dos, de profil et de dos, trouver les éléments qui le composent et les inclure dans le dessin. Cette activité a également le rôle d introduction de la suivante: de quoi est composé le dos? Page 7 du carnet de l élève. Compétences développées : - S exprimer par le dessin ; - Illustrer une thématique ; - Développer son schéma corporel. Consignes et correctif : Dessine ton dos de façon la plus complète possible, avec un maximum de détails anatomiques, de profil et de dos. Utilise tes «lunettes magiques» pour voir au travers de la peau! De dos, on s attend à ce que l élève dessine au minimum la silhouette, la colonne vertébrale et les côtes. Il peut bien sûr représenter les articulations entre ces dernières, des muscles, des ligaments, De profil, on s attend à ce qu il esquisse quelques courbes, pas un dos rectiligne. Il est possible que l élève ne dessine que la silhouette. Dans ce cas, on peut proposer une relance : «touche le dos de ton voisin sans lui faire mal pour sentir si tu as tout dessiné», «regarde bien, est-ce que le dos de ton voisin est droit comme une latte?» Quels éléments as-tu représentés? Quels sont les autres éléments qui font partie du dos? J ai représenté les os (les vertèbres, la colonne vertébrale, les côtes) et les muscles. Il y avait aussi les ligaments, les articulations, la peau, la graisse, NB : le schéma corporel est la représentation de notre corps et la place qu il occupe dans l espace. Il se développe principalement par le toucher et la vue. Or, notre dos est peu accessible à ces deux sens, c est donc une des parties du corps qui apparait le plus tard dans le schéma corporel. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 27

28 Activité : De quoi est fait notre corps? Lire le texte et en dégager les éléments constitutifs du dos ainsi que leur(s) fonction(s). Page 8 du carnet de l élève. Compétences développées : - Lire un texte, en percevoir le sens global et en dégager les informations explicites ; - Traiter des informations : analyser et traiter de l information, dégager des liens ; - Mettre des éléments en relation à partir d un support écrit ; - Introduire les notions théoriques sur les organes, appareils et systèmes du corps humain. Consignes et correctif : Lis le texte suivant et souligne les éléments qui constituent notre corps. La peau est une grande enveloppe élastique et imperméable qui protège notre organisme des attaques extérieures comme le froid ou les microbes. Elle est formée de deux couches principales : le derme et l épiderme. L épiderme est la partie de la peau que l on voit. En dessous se trouve le derme qui contient les vaisseaux sanguins et les nerfs. La peau est l organe du toucher. Les os forment le squelette qui est la charpente de notre corps. L adulte possède 206 os. Sans eux, impossible de tenir debout! Certains sont là pour protéger nos organes (comme le crâne ou les côtes). Ils sont principalement constitués de calcium, un matériau qui les rend solides. Les articulations sont de véritables charnières. Elles permettent de joindre les os entre eux, et de les faire bouger grâce aux muscles. Des bandes peu élastiques, les ligaments, s attachent autour des articulations pour les rendre plus solides et empêcher certains mouvements. Les muscles sont responsables des mouvements du corps. Ils sont attachés aux os par des tendons. Pour faire bouger un os, le muscle doit se contracter (c est-à-dire se raccourcir et devenir plus gros) pour tirer l os vers lui, tandis que son opposé se relâche. Pour tenir debout, il est indispensable que certains muscles soient contractés. Ce que nous faisons est commandé par le cerveau. Il est relié à toutes les parties du corps grâce à des câbles, appelés les nerfs, qui passent par un gros câble central, la moelle épinière. Les nerfs sensitifs envoient au cerveau les informations venant du corps (toucher, froid, ). Lorsque le cerveau a décidé de la réponse adéquate, il envoie ses ordres par les nerfs moteurs. La graisse sert de couche de protection contre les chocs et protège du froid. Les vaisseaux sanguins transportent le sang qui apporte l oxygène et les éléments nutritifs aux organes. 28 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

29 Le corps est composé de différents éléments qui ont chacun un rôle déterminé. Retrouve le rôle de chacun et relie les bonnes propositions. La peau 0 Les os 0 Les articulations 0 Les ligaments 0 Les muscles 0 Le cerveau 0 Les nerfs 0 La graisse 0 Les vaisseaux sanguins 0 0 sont les charnières du corps 0 est une enveloppe de protection 0 empêchent certains mouvements 0 protège des chocs 0 forment la charpente du corps 0 est le chef aux commandes 0 conduisent les informations ou les ordres 0 tirent sur les os pour les faire bouger 0 transportent l oxygène et les nutriments du corps Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 29

30 Activité : Connais-tu le nom des os? Indiquer le nom des os sur un squelette. Compétences : - Connaitre le nom des os ; - Associer le nom d un os à son image et à sa position sur le squelette ; - Enrichir son vocabulaire. Page 10 du carnet de l élève. Matériel : - Un agrandissement des croquis de squelettes (cfr annexes pages centrales) ; - Deux ou trois photocopies des bandelettes associées (cfr annexes pages centrales) ; - Des aimants ou tout autre moyen pour fixer les bandelettes au tableau. Consignes et correctif : Mon ami Lulu a posé pour une feuille d anatomie mais le dessinateur a oublié de placer le nom des os au bon endroit, il les a laissés dans le bas de la page. Peux-tu l aider? En individuel : dans leur carnet et au crayon les élèves replacent les noms inscrits en bas de la feuille en face de chaque os correspondant. Mise en commun au tableau : pour la correction, nous proposons d afficher les croquis des squelettes au tableau. Ensuite, tour à tour, chaque élève place une bandelette en face de l os correspondant. En cas de désaccord, plusieurs bandelettes peuvent être placées en regard de l os. Elles seront ajustées lors de la correction finale. 30 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

31 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 31

32 Activité : La colonne vertébrale Lecture d un texte informatif à propos de la colonne vertébrale et des vertèbres. Page 12 du carnet de l élève. Compétences : Texte : - Lire un texte, en dégager des informations explicites ; - Mémoriser des informations. Le sais-tu? Utiliser directement et dans un même contexte une règle apprise. Consignes et correctif : Le sais-tu? Chaque vertèbre a son «nom de code»! A ton avis, comment s appelle la 3ème vertèbre cervicale? C3 la 6ème vertèbre dorsale? D6 ou TH6 (on utilise parfois l abréviation TH pour thoracique) et la 5ème vertèbre lombaire? L5. 32 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

33

34

35

36

37 Activité : A quoi ressemblent les vertèbres? Lire un texte et compléter les schémas de vertèbres s y rapportant. Page 13 du carnet de l élève. Compétences : - Lire un texte, en dégager les informations explicites et les utiliser ; - Mettre des éléments en relation ; - Percevoir les interactions entre des éléments verbaux et des schémas. Matériel : Photocopies des schémas et des bandelettes correspondantes (cfr annexes pages centrales). Consignes et correctif : Complète les schémas en t aidant du texte (Atlas ; axis, anneau, dent, corps vertébral, pédicule, apophyse transverse, lame, apophyse épineuse, trou vertébral ) En individuel, dans leur carnet et au crayon, les élèves replacent les noms au bon endroit sur les pointillés. Mise en commun au tableau : pour la correction, nous proposons d afficher les croquis au tableau. Ensuite, tour à tour, chaque élève place au tableau une bandelette à l endroit qu il pense adéquat. En cas de désaccord, plusieurs bandelettes peuvent être placées en regard d un même espace. Elles seront ajustées lors de la correction finale. Le sais-tu? Les vertèbres ont des spécialités. Activité : lire un texte informatif. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 37

38 Activité : Colonne vertébrale, as-tu bien retenu? Mémorisation de l anatomie de la colonne vertébrale et restitution sur schéma. Page 14 du carnet de l élève. Compétences : Mémorisation de l anatomie de la colonne vertébrale. Consignes et correctif : Sur le dessin ci-dessous, colorie en rouge les vertèbres cervicales, en bleu les dorsales, en vert les lombaires, en jaune le sacrum, en rose le coccyx. Indique d une flèche C7, D3, L5. C7 D3 L5 A ton avis, comment protéger les vertèbres? Les vertèbres sont assez solides, mais pas à toute épreuve! On pourrait les comparer à des tasses en faïence. Que ferais-tu pour éviter que des tasses empilées qui bougent beaucoup ne s entrechoquent et ne se cassent pas? Y a-t-il un élément du dos qui remplit ce rôle? - Les empêcher de trop bouger => rôle de l articulation et des ligaments. - Les protéger en plaçant un élément amortissant => rôle du disque intervertébral. - Les manipuler en douceur => pas de mouvements brusques. NB : il s agit d une réflexion. Toutefois, si ces éléments de réponse apparaissent, ils peuvent être notés et complétés par l enseignant, tout en sachant qu ils seront approfondis plus loin. 38 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

39 Activité : Que trouve-t-on entre les vertèbres? Résoudre un rébus. Réaliser une expérience dirigée afin de comprendre le rôle du disque intervertébral. Mettre au point et réaliser une expérience pour découvrir les mécanismes d apport en nutriments des disques intervertébraux. Dessiner le disque intervertébral. Page 15 du carnet de l élève. Compétences : - Analyser une situation ; - Formuler des hypothèses ; - Proposer des pistes de solutions possibles ; - Imaginer des dispositifs expérimentaux ; - Analyser et interpréter les informations recueillies ; - Dégager, synthétiser des informations et les représenter par un dessin ; - Travailler en équipe ; - Réinvestir ses savoirs. Matériel : Prévoir pour chaque groupe de 3-4 : - 4 tasses avec anses - un rouleau de bande collante - un ballon de baudruche - un peu d eau - une bassine ou un bac - une grosse éponge Consignes et correctif : Déchiffre le rébus ci-dessous pour découvrir la réponse. Disque intervertébral (dix, queue, un, terre ver, thé, bras, L) Réalise l expérience : quel est l autre rôle du disque? Les élèves réalisent deux montages : le premier est constitué de deux tasses (deux vertèbres), posées l une sur l autre et reliées par quatre morceaux de bandes collantes (ligaments), le second montage est semblable mais on a placé un petit ballon (disque intervertébral) légèrement rempli d eau entre les deux tasses. Essaie de bouger une tasse par rapport à l autre, que se passe-t-il? Pour le premier montage, il est impossible de bouger les tasses l une par rapport à l autre sans détacher ou déchirer les morceaux de bandes. Dans le deuxième montage, les tasses ont une certaine amplitude de mouvement. De plus, elles ne s entrechoquent pas grâce à la présence du ballon. Quel est l avantage du disque? L avantage est double : il amortit les chocs entre les vertèbres et facilite le mouvement de l une par rapport à l autre. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 39

40 NB : Que se passe-t-il si un ligament se déchire? Normalement, les ligaments sont résistants et ne se cassent pas. Cependant, lors d un traumatisme violent, il peut arriver qu un ligament se distende ou se déchire partiellement voire totalement. En cas de simple entorse (élongation) on préconise généralement un repos relatif et la réalisation d exercices doux dans un premier temps. En cas d entorse grave (rupture) il faut rattacher le ligament ou immobiliser les deux pièces osseuses qu il maintenait. Au niveau des vertèbres, un des traitements possibles est d immobiliser les deux vertèbres à l aide d une plaque. Attention car cela entraine une perte de mobilité. Comment font les disques pour se nourrir? Réalise ta propre expérience! Normalement, c est le sang qui amène les nutriments aux organes. Or, les disques n ont presque pas de vaisseaux sanguins! Les disques se trouvent dans un liquide qui contient les nutriments. Trouve plusieurs moyens pour que l éponge soit la plus mouillée possible. A ton avis, quels moyens sont applicables dans notre corps? Comment? (Pour l expérimentation, le disque sera remplacé par une éponge et le liquide avec les nutriments sera remplacé par un fond d eau dans une bassine.) - Laisser imprégner l éponge mais cette solution prend un certain temps. - Pour un résultats plus rapide, on peut bouger la bassine - Presser/ décompresser l éponge permet également d augmenter l échange liquidien. Quels sont les moyens applicables dans le corps? Comment? La première proposition peut être associée à la période de sommeil durant laquelle on est allongé et où on bouge peu. La pression sur les disques est diminuée, les grosses cellules du disques absorbent le liquide. La hauteur des disques augmente. Les deux suivantes sont surtout rencontrées lorsque notre corps est en mouvement. Les disques se nourrissent lors des mouvements et des changements de positions grâce aux variations de pression. L activité physique est donc importante pour le dos! «Le sais-tu? A quoi ressemble le disque intervertébral?» Activité: lire un texte informatif Ce texte décrit l anatomie du disque de façon imagée pour favoriser la compréhension. «Retiens bien!» Activité : lire un texte et mémoriser. Ce texte traite de l absence de système nerveux au niveau des disques. D où l absence de système d alarme lorsqu on les maltraite et qu ils commencent à s abimer. Dessine l image que tu te fais du disque intervertébral. On demande à l élève de dessiner la représentation qu il se fait du disque intervertébral afin de réinvestir ses savoirs. Ici encore, pas de bonne ou mauvaise réponse! 40 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

41 Activité : A la découverte de ton dos Expérimenter son dos et celui des autres, prendre conscience de la forme générale du dos (colonne vertébrale) et des variations interindividuelles. Page 18 du carnet de l élève. Compétences : - Développer le sens du toucher et le schéma corporel ; - Exprimer son ressenti oralement et par le dessin ; - Décrire des sensations ; - Reconnaitre et différencier les os et les muscles par le toucher ; - Travailler en équipe Matériel : Par groupe de 2 ou 3 élèves : - 1 m de fil électrique (Le fil doit être flexible et rigide pour pouvoir se déformer facilement et conserver la forme qu on lui a donnée). - Une couverture ou un tapis pour se coucher. + un morceau de carton et des ciseaux pour la démonstration. Consignes et correctif : Passe ta main dans le dos de ton voisin. Que peux-tu y sentir? Y a-t-il des parties plus dures, plus molles? Des bosses? Combien? Où? Qu est-ce que cela pourrait être? On demande ici à l élève d associer ses sensations à des éléments constitutifs du dos qu il connait déjà (mémorisation-intégration). - des parties dures : les os ; des parties plus souples mais toniques : les muscles ; des parties plus «molles» : la peau et la graisse ; - un ensemble de bosses allant du crâne jusqu aux fesses. Ce sont les apophyses épineuses des vertèbres dont l empilement forme la colonne vertébrale ; - d autres pièces osseuses qui partent de la colonne et se dirigent vers les côtés pour se rejoindre au sternum. Il s agit des côtes ; - sous la peau et la graisse, les muscles recouvrent la majeure partie du dos. NB : L expérimentation et la réflexion peuvent amener à comparer la «tension» des masses musculaires. Si certaines sont plus «dures», on dira qu elles sont contractées. Une contracture musculaire est une diminution involontaire de la longueur d un muscle entrainant une tension. Celle-ci pouvant être douloureuse. Couché au sol, l élève retranscrit individuellement sur un dessin stylisé les parties de son corps en contact avec le sol. Puis compare ces zones de contact avec celles de ses voisins. On s attend à ce que les zones soient à la fois toutes différentes mais globalement semblables : la tête, le haut du dos (au niveau des omoplates), les fesses, les mollets, les talons, l arrière des bras, les coudes et le bout des doigts seront probablement coloriés chez tous les élèves. Cependant, chacune de ces régions sera plus ou moins étendue, d autres pourront être coloriées en fonction de la corpulence et de la forme du corps de chacun. Le but est de faire prendre conscience que nous sommes constitués de la même façon mais que nous avons chacun notre propre morphologie. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 41

42 Avec un fil électrique, essaie de suivre la forme du dos de ton voisin en partant du sommet de la tête jusqu au dessus des fesses. Les élèves retracent les courbes obtenues au tableau afin de les comparer. Ils les dessinent ensuite dans leur carnet. A ton avis? Que représente cette courbe? L ensemble des vertèbres ou la colonne vertébrale. Combien y a-t-il de courbures? trois Pourquoi cette disposition en courbures? Cette disposition est apparue lors du passage de la position quadrupédique à la position debout. Elle permet un redressement du tronc en condition d économie musculaire. Dans cette position, la colonne peut plus facilement amortir les chocs et être plus souple donc plus solide. Comment démontrer que les courbures sont un atout de souplesse/solidité? Dans du carton souple, découpez un «s» et un «l». Tentez de déformer les deux lettres. Les courbes du «s» lui permettent d être légèrement étiré, raccourci ou tordu sans se plier ni se déchirer contrairement au «l». Les courbes au tableau sont-elles toutes les mêmes? Si non, quelles sont les ressemblances? Quelles sont les différences? Les courbes sont normalement semblables : toujours trois courbures, convexité/concavité dans le même sens pour tous. Elles présentent cependant des différences de tailles, d angles de courbure, tout à fait normales puisque chaque personne est différente. NB : la représentation réalisée sur papier représente une vue de profil en deux dimensions. De face, la colonne devrait être rectiligne. Or, lors de l exercice, on peut parfois remarquer une courbure dans un plan transversal, on apparenterait cela à une rotation de type scoliotique. Si le dessin suit la courbe des fesses, il faut ajouter à ces considérations la quatrième courbure appelée cyphose sacrée. Le sais-tu? Les courbures de notre dos ont leur petit nom! La lordose est la courbure naturelle formée par les vertèbres cervicales et lombaires, elle est convexe vers l avant. La cyphose est la courbure naturelle à convexité postérieure de la colonne dorsale. NB : on utilise les mêmes termes pour désigner la pathologie qui consiste en l exagération de ces courbures. 42 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

43 Activité : Les mouvements du dos Lire un texte explicatif à propos des différents mouvements du dos et leurs conséquences. Page 20 du carnet de l élève. Compétences : Lire un texte, en dégager des informations implicites ; Reproduire un geste expliqué par écrit. Consignes et correctif : Pour favoriser la mémorisation des mouvements et de leurs noms, nous vous proposons de faire réaliser en classe l ensemble des exercices aux élèves. A ton avis, lequel de ces mouvements est le moins bon? Il s agit bien entendu de la flexion vers l avant : les courbes ne sont plus respectées : la colonne lombaire se délordose ( * ). La partie antérieure du disque est pincée tandis que la partie postérieure et les ligaments postérieurs sont étirés. Le noyau a également tendance à se postérioser. Surtout qu il n y a pas d arrêt osseux à proprement parler. Ce mouvement n a pas d arrêt, à la différence des autres. Il y a un énorme changement de la répartition des pressions. En effet, la pression n est plus répartie sur l ensemble du disque mais seulement sur une portion, elle peut être jusqu à 6 fois plus grande! NB : lors de l inclinaison latérale, le même type de phénomène se produit mais l amplitude de l inclinaison est réduite par les apophyses transverses. NB 2 : Se pencher en avant en se tournant sur le côté est une position encore moins bonne puisqu elle allie la flexion et l inclinaison latérale. Cela soumet les disques à des contraintes de torsions supplémentaires. ( * ) Délordose : perte de la courbure (lordose) naturelle Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 43

44 Activité : Comment est ton dos en classe? Dessiner un plan de sa classe où les bancs seraient disposés de manière idéale pour que chacun ait la possibilité de maintenir son dos dans une bonne position. Page 22 du carnet de l élève. Compétences : - Formuler et vérifier des hypothèses ; - Tracer un domaine de repérage ; - Construire des réductions de figures et les replacer sur un plan ; - Réinvestir ses savoirs. Consignes et correctif : Imagine et dessine un plan de ta classe pour que chacun ait son dos dans une bonne position lorsque vous regardez le tableau. Dans la mesure du possible, les bancs doivent être placés de telle sorte que tous les élèves puissent regarder le tableau sans faire de rotation de la tête ou alors celle-ci doit être légère. Il faut éviter au maximum les organisations en cercle, en U et en bancs deux par deux ou quatre par quatre. En effet, ces dispositions obligent une partie des élèves à avoir une rotation majeure de la tête (et du dos) pour regarder une des extrémités du tableau, voire même l entièreté de celui-ci! 7m Tableau Bureau 5.5m Bibliothèque Armoire de rangement Le sais-tu? Faut-il vraiment se tenir droit? 44 Activité : Lire un texte informatif, en mémoriser les informations. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

45 Activité : Protéger son dos Reproduire des postures décrites par écrit, en déduire des corrections sur ses propres positions. Page 23 du carnet de l élève. Compétences : - Lire un texte et en dégager des informations explicites ; - Exécuter un enchainement de consignes ; - Comprendre et reproduire des mouvements ou des gestes expliqués par écrit ; - Décrire des sensations ; - Formuler des hypothèses ; - Travailler en équipe ; - Réinvestir ses savoirs. Consignes et correctif : «Trucs et astuces des dos costauds» pour bien s asseoir Idéalement, ces «trucs et astuces» doivent être testés, réalisés et repétés en classe. En effet, il est souvent nécessaire d avoir un point de vue extérieur servant de feed-back lorsqu on réalise les exercices. Cite 5 endroits ou moments où tu es assis et où tu pourras appliquer ces conseils. Cet item a pour but d étendre la thématique à la vie quotidienne de l élève, de «faire sortir» le livret du contexte classe/école. - A table à la maison lors du déjeuner/dîner/souper ; - Assis au bureau pour faire mes devoirs/jouer à l ordinateur ; - Dans l autobus pour aller à l école/pour aller à la piscine ; - Au cours de musique ; - Dans le fauteuil quand je regarde la télévision/je lis un livre ; - A l arrêt lorsque j attends le bus. Trucs et astuces des dos costauds pour bien se coucher Si c est possible, il est intéressant que chaque élève puisse expérimenter les positions de sommeil proposées dans le texte. Ainsi, (s il n y a pas de problème de poux en classe) on peut demander à chaque élève d apporter un ou plusieurs oreiller(s) et d expérimenter par petits groupes. Dans la classe-test, nous avions rassemblé plusieurs bancs sur lesquels nous avions placé un tapis de gym pour représenter le lit. Ce sera l occasion : 1. de dire qu il vaut mieux prendre le temps de s étirer plutôt que de sauter en bas du lit 2. de démontrer une façon adéquate de se relever du lit. Pour rappel : fléchir les genoux puis se tourner sur le côté (épaules et bassin simultanément). Pour se redresser, on bascule les jambes hors du lit, tandis qu on se repousse du matelas avec les avant-bras. Si ce n est pas possible, on peut simplement utiliser les tapis de gymnastique. Il est alors plus difficile de démontrer le «lever du lit». Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 45

46 Toi aussi, essaie ces différentes positions! Qu en penses-tu? Cette partie a pour but de donner la parole à l élève, de l amener à réfléchir sur la position de son corps. Il n y a pas de bonne ou mauvaise réponse. Comment dors-tu? Que pourrais-tu faire pour améliorer ta position pendant la nuit? Idem. Pour les améliorations, il suffit de se reporter au texte «quelques astuces pour bien se coucher». A ton avis? Vaut-il mieux avoir un matelas dur ou un matelas mou? Le matelas doit être assez ferme pour éviter qu on ne s affaisse dedans mais assez souple : il ne faut pas avoir l impression de dormir sur une planche de bois. Couché (comme dans n importe quelle position) il faut conserver les courbures de la colonne, ce que permet un bon matelas! 46 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

47 Exercice et résumé Activité : Restituer et mémoriser la théorie apprise jusque-là. Page 25 du carnet de l élève. Compétences : - Restitution de savoirs ; - Mémorisation. Consignes et correctif : Résume et retiens bien! Complète avec les mots suivants : cinq, sept, douze, lombaires, moelle épinière, dorsales, cervicales, atlas, sacrum, axis, coccyx, disque intervertébral, nerfs, vaisseaux sanguins, abimer, changer, bouger. La colonne vertébrale protège la moelle épinière. Elle est composée de vingt-quatre vertèbres : sept vertèbres cervicales (Les deux premières vertèbres se nomment : atlas et axis). douze vertèbres dorsales. Cinq vertèbres lombaires. Juste en dessous, on trouve le sacrum puis le coccyx. Entre deux vertèbres, on trouve un disque intervertébral. Attention! Les disques n ont presque pas de vaisseaux sanguins ni de nerfs. On peut alors les abimer longtemps avant de s en rendre compte! Et pour les nourrir, il faut bouger et changer souvent de position. Complète avec les mots suivants : avant, se tenir droit, os, trois, souple, se redresser flexion, haut, solide, fil. Le mouvement le plus dangereux pour le dos c est la flexion car il n y a pas d os pour bloquer ce mouvement. En tout temps, il faut essayer de conserver les trois courbures naturelles de la colonne vertébrale car ces courbures lui permettent d être plus souple et plus solide. Il ne faut donc pas réellement se tenir droit, mais penser à se redresser. Comme si un fil tirait notre tête vers le haut et l avant. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 47

48 Activité : Des objets à porter... Réaliser des expériences dans le but de comprendre la mécanique du dos. Page 26 du carnet de l élève. Compétences : - Lire et appliquer une procédure expérimentale ; - Formuler et vérifier des hypothèses ; - Construire une règle à partir d une observation et l appliquer à un domaine plus large ; - Travailler en équipe. Matériel : Par équipe de deux : - une latte en plastique de 30cm (la planche de la bascule) - une petite bouteille en verre (le support de la bascule) - 20 morceaux de sucre (enfants) Consignes et correctif: Réalise l expérience de l équilibre! 1. le support de la bascule est bien centré. Comment doit-on placer la latte pour qu elle soit en équilibre sur le bouchon de la bouteille? Il faut placer le milieu de la latte sur le bouchon soit le 15 si la latte est bien centrée. 15 cm 15 cm = EQUILIBRE Que se passe-t-il si on dépose un sucre sur le 0 de la latte? La latte tombe car il y a un déséquilibre. 15 cm = DESEQUILIBRE 48 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

49 Que dois-tu faire pour que la latte reste en équilibre sur la bouteille? Placer un sucre au niveau du cm 15 cm = EQUILIBRE Pour que la latte soit en équilibre, si tu poses 2 sucres sur le 0, combien doit-on en mettre sur le 30? 2 15 cm 15 cm si on pose 3 sucres sur le 0, combien doit-on en mettre sur le 30? 3 si on pose 10 sucres sur le 0, combien doit-on en mettre sur le 30? 10 Retiens bien! Pour maintenir la latte en équilibre sur son support, il faut que ce support soit placé Au milieu. Si on ajoute des objets sur la latte, il faut que la charge soit équivalente des deux côtés. 2. le support de la bascule est décentré (comme ton dos ). Imagine maintenant que celui qui a construit la bascule se soit trompé. Il n a pas placé le support au milieu de la planche, mais de façon à ce qu il y ait deux tiers d un côté et un tiers de l autre. Pour l expérience, place la latte de façon à avoir le 10ème centimètre sur le bouchon. Que se passe-t-il si tu la lâches? Elle tombe parce qu il y a déséquilibre 10 cm 20 cm = DESEQUILIBRE Sans déplacer la latte, que faudrait-il faire pour qu elle reste en équilibre sur son support? Ajouter des sucres du plus petit côté de la latte. Il s agit d une simple application du levier interappui. 10 cm 20 cm = EQUILIBRE Retiens bien! Lorsque le support n est pas placé au milieu de latte, on peut rééquilibrer la latte en faisant contre-appui avec une charge posée sur le petit côté. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 49

50 Réalise l expérience suivante! 1. Place la latte sur la bouteille de façon à ce que le 10 des centimètres soit sur le bouchon et mets-la en équilibre en posant le nombre de sucres nécessaires près du Pose deux sucres sur le 15 puis ajoute des sucres près du 0 pour que le montage reste en équilibre. Puis réalise le même montage en plaçant les sucres sur le 20, le 25, le 30. Pour maintenir l équilibre, si on met 2 sucres au niveau du 15, on doit mettre au total 3 sucres au niveau du 0. si on met 2 sucres au niveau du 20, on doit mettre au total 4 sucres au niveau du 0. si on met 2 sucres au niveau du 25, on doit mettre au total 6 sucres au niveau du 0. si on met 2 sucres au niveau du 30, on doit mettre au total 7 sucres au niveau du 0. NB : les résultats ci-dessus sont valables pour notre expérience, ils peuvent varier selon le matériel utilisé Que remarque-t-on? Lorsque le support n est pas placé au milieu de la latte et qu on ajoute un objet sur le grand bras de la latte, plus on écarte cet objet du support plus il faut placer de poids sur le petit bras pour compenser (Principe du levier). le sais-tu? En vérité, comment fonctionne ton dos? Lire un texte informatif. Pour le dos : - Le support, c est la colonne vertébrale, formée par les vertèbres. - Le petit côté de la latte, c est l apophyse épineuse de la vertèbre. - Le grand côté est l avant des vertèbres et tout ce que contiennent ton torse et ton ventre (les organes comme le foie, les poumons ou le cœur, les muscles, la graisse, ). - Les sucres représentent le travail fourni par les muscles pour maintenir la bascule horizontale. Dans ton corps, le grand côté est beaucoup plus grand que le petit. Pour rester debout, assis ou simplement te redresser, les muscles de ton dos doivent déjà travailler! Imagine la force qu ils doivent déployer lorsque tu tends les bras vers l avant, ou pire, lorsque tu as les bras chargés! Pfffiou! Ils doivent être costauds les muscles de ton dos! Vrai ou faux? Entoure la bonne réponse. Plus je porte une charge lourde plus mes muscles doivent travailler. Plus je porte la charge loin de mon corps moins mes muscles travaillent. Il vaut mieux porter les objets tout contre soi. Mes muscles travaillent moins si je tends les bras vers l avant. Vrai Faux Vrai Faux 50 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

51 Activité : Les mots du dos Chercher des mots ou expressions comprenant le mot «dos» (utilisé dans le sens littéral) et les définir. Page 30 du carnet de l élève. Compétences : - Rechercher de l information ; - S exprimer oralement ; - Formuler des hypothèses ; - Définir un mot, exprimer une idée ; - Enrichir son vocabulaire, maitriser le concept «d expression» ; - Utiliser des outils de références (livres, dictionnaire, sites internet) ; - S exprimer par le dessin. Consignes et correctif : Explique les expressions suivantes : En avoir plein le dos : être excédé, en avoir marre, en avoir assez. Agir dans le dos de quelqu un : faire quelque chose à l insu de cette personne. Cherche d autres propositions contenant le mot «dos» et explique-les. Parmi celles-ci, choisis-en une et dessine-la dans le cadre ci-dessous. - Avoir bon dos : être accusé à tort de la responsabilité d une situation ou se voir attribuer abusivement des charges. - Avoir le dos tourné : ne pas surveiller attentivement. - Casser du sucre sur le dos de quelqu un : critiquer cette personne à son insu. - Courber le dos : prendre une attitude soumise ou inquiète. - Dos à dos : dos contre dos. - Dos de la cuillère, du couteau : partie d un ustensile opposée au creux, à la lame. - Dos d âne : surface bombée en forme de dos d âne. Profil de la route présentant cet aspect. - Dos du fauteuil : partie du fauteuil sur laquelle le dos peut s appuyer. - Etre sur le dos de quelqu un : presser cette personne de façon constante et contraignante, la surveiller, l importuner. - Faire le gros dos : attendre prudemment que la situation s améliore. - Mettre une faute sur le dos de quelqu un : rejeter la faute sur cette personne. - Mettre quelqu un dos au mur : mettre cette personne dans l impossibilité de se soustraire à une situation fâcheuse. - N avoir rien à se mettre sur le dos : ne pas avoir de vêtements pour s habiller. - S adosser à quelque chose : mettre son dos contre cette chose. - Se mettre quelqu un à dos : se faire un ennemi de cette personne. - Tomber sur le dos de quelqu un : Survenir à l improviste et de façon fâcheuse pour cette personne. - Tomber sur le dos et se casser le nez : avoir des malheurs en cascade. - Tourner le dos à quelqu un : ne pas regarder une personne ou cesser de la fréquenter. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 51

52 Activité : Protéger son dos lorsqu on manipule des objets Reproduire des postures décrites par écrit, les mémoriser. Si nécessaire, corriger les postures sur les images. Page 31 du carnet de l élève. Compétences : - Exécuter un enchainement de consignes ; - Comprendre et reproduire des mouvements ou des gestes expliqués par écrit ; - S exprimer par écrit ; - Réinvestir ses savoirs. Consignes et correctif : Voici quelques astuces à retenir et à appliquer pour y parvenir. Essaie et entraine-toi! 1. S approcher tout près de l objet ; 2. Encadrer l objet avec ses pieds pour être le plus près possible ; 3. Plier les genoux pour se rapprocher de l objet et l attraper bras tendus pour éviter de faire le dos rond ; 4. Tendre les genoux pour soulever l objet ; 5. Porter tout contre soi! Idéalement, ces «trucs et astuces» doivent être réalisés en classe. En effet, il est souvent nécessaire d avoir un point de vue extérieur servant de feed-back lorsqu on réalise les exercices. Explique ce qui est bien et ce qui ne l est pas pour chaque dessin ci-dessous Le dessin n 1 est correct parce que Totor utilise la position «fente avant», il plie bien le genou. Cela lui permet de conserver les courbures naturelles de son dos. Le dessin n 2 est à éviter car Totor fait le dos rond, les courbures de la colonne vertébrale ne sont pas respectées. Cela peut entrainer des maux de dos..le dessin n 3 est bon car Totor plie bien les genoux, il porte la charge bras tendus. De cette manière, les courbures de sa colonne sont bien respectées. 52 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

53 Le sais-tu? La prévention des maux de dos. Activité : - Lire un texte informatif ; - Mémoriser des informations. Page 32 du carnet de l élève. A ton avis? Qui peut porter quoi? Activité : Lire et compléter un texte mutilé en se basant sur ses propres réflexions. Page 32 du carnet de l élève. Compétences : Formuler et vérifier des hypothèses. Consignes et correctif : En général, les hommes peuvent porter des objets plus (plus ou moins) lourds que les femmes. Un adulte peut porter des objets plus (plus ou moins) lourds qu un enfant. Presque chaque jour, tu transportes un objet assez lourd. Qu est-ce que c est? Mon cartable Crois-tu qu il soit trop lourd pour toi? (oui ou non) Sans le peser, as-tu une idée de son poids? kg Les deux dernières questions n ont pas de bonne ou mauvaise réponse. Il s agit juste d amener l élève à réfléchir. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 53

54 Activité : Mon cartable est mon ami Lire une poésie et en extraire des conseils Page 33 du carnet de l élève. Compétences : - Lire un texte, en dégager des informations explicites et implicites ; - Traiter des informations ; - Proposer des pistes de résolution possibles ; - Illustrer une thématique. Consignes et correctif : Illustre le texte ci-dessous. Retrouve dans la poésie les bons conseils pour avoir un super cartable et note-les. - «je range, je trie.» ; - «Ce n est pas une poubelle» ; - «J emporte que le nécessaire» ; - «Objets lourds contre mon dos» ; - «J ai pas mis trop de choses dedans» ; - «J le pose d abord sur mon banc» ; - «Les bretelles sont rembourrées» ; - «J oublie pas des les régler» ; - «Je l mets sur mes deux épaules». Après la correction, nous vous proposons d entamer la discussion : pourquoi ces conseils? NB : ici encore, il n y a pas de bonnes ou mauvaises réponses. Voici quelques pistes à développer : - Avoir un cartable bien rangé permet de gagner du temps toute la journée. Pour des raisons d hygiène évidentes, il vaut mieux que le cartable soit propre. Les papiers inutiles, les bouteilles d eau vides, etc ne doivent pas s y trouver. - Lorsqu on parle d organisation du cartable, il y a deux choses à savoir. Premièrement, il vaut mieux placer les objets lourds le plus près possible du dos de l enfant. Ce dans le but de diminuer au maximum le bras de levier, comme vu précédemment dans la partie «des objets à porter». Deuxièmement, il faut essayer de répartir également le poids du cartable entre la gauche et la droite. Cela pour équilibrer le travail des muscles dorsaux et éviter de pencher le tronc d un côté ou de l autre. - Pour les mêmes raisons, on préconise de porter le cartable sur les deux épaules et de régler les bretelles pour que le cartable soit contre le dos de l enfant. Si vous êtes amené à conseiller un parent, les cartables à deux bretelles nous semblent être les plus adaptés. Des bretelles rembourrées permettent un plus grand confort. En effet, les sacs à bandouillères ne permettent pas de répartir la charge équitablement sur les deux épaules. 54 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

55 - Les cartables à roulettes sont bien plus lourds à vide et l élève a tendance à le charger davantage. Pour le déplacer, on réalise une torsion du tronc lorsqu on le tire. Sans compter que ce type de matériel n est pas adapté pour rouler dans les graviers, le sable, la terre, En définitive, l enfant le soulève souvent, généralement à une main : le mettre dans le coffre de la voiture, sortir du bus, prendre les escaliers, etc - Finalement, il faut veiller à ne pas trop charger le cartable. Ce point nous semble essentiel! En tant qu enseignant, vous pouvez avoir une grande influence sur le contenu du cartable. Sachant qu un cartable moyen pèse environ 1kg 1,5kg, (jusqu à 3kg pour les cartables à roulettes!) dès qu on y ajoute une bouteille d eau et un plumier, il ne reste que très peu de poids disponible pour les cahiers, classeurs et autres livres. Voici quelques pistes de solution envisageables : - Chaque fin de journée, lister avec les élèves le matériel qu ils doivent emporter à la maison. - Cibler les devoirs sur les matières contenues dans un même classeur ou mieux, travailler avec une farde de devoir permet d alléger le cartable d un ou plusieurs classeurs. - A chaque trimestre, déplacer les chapitres vus dans une farde qui reste en classe. - Lorsque cela est possible, pour certains outils (dictionnaires, Bescherelle, atlas, ) disposer d exemplaires supplémentaires à utiliser en classe, l original reste à la maison. - Placer quelques feuilles vierges en début de classeur évite de transporter chaque jour les blocs. - Pour placer le cartable sur le dos, on conseille d utiliser les «trucs et astuces pour ramasser et porter des objets». A savoir : - Plier les genoux pour se rapprocher et fermer le cartable ; - Tendre les genoux pour le soulever ; - Poser le cartable sur le banc ; - Enfiler les bretelles lorsqu il est sur le banc. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 55

56 Activité : Mots croisés du dos Exercices de mots croisés sur la thématique du dos. Page 34 du carnet de l élève. Compétences : Réinvestir ses savoirs ; Maitrise de la langue française et du vocabulaire de l anatomie du dos. Consignes et correctif : a 1 c o n t r e Remplis la grille avec les mots qui correspondent à la définition e d b i o c c y x e r 3 v e r t i c 4 s q a l e 2 m c e b r u e t e l 5 l u r s q u e l d o e m 6 d o r s a l e s s Verticalement : 1. Petit os tout en bas de la colonne vertébrale 2. Organes qui permettent le mouvement des os 3. Os de la colonne vertébrale 4. Ensemble de tous les os 5. Adjectif concernant les 5 vertèbres du bas du dos 6. Adjectif concernant les 12 vertèbres sur lesquelles les côtes s attachent c s t b l t f s a c r u m e e i s r e s Horizontalement : a. Pour protéger mon dos, je place les choses lourdes tout.. mon dos b. Adjectif concernant une vertèbre de la région du cou c. Partie du cartable qu il faut régler pour que celui-ci colle à ton dos d. Le tibia en est un... e. Sorte de coussin entre les vertèbres f. Os situé entre la dernière vertèbre et le coccyx 56 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

57 Pour avoir un dos en forme, il faut aussi penser à Activité : Lire un texte informatif à propos du sommeil, de l alimentation équilibrée et de l activité physique Compétences : - Lire un texte, en dégager des informations explicites et implicites; - Traiter des informations; Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 57

58 Activité : Viens au secours de Lulu, donne ton avis d expert! Restituer la théorie du dos en situation «concrète», se documenter sur le même sujet. Page 37 du carnet de l élève. Compétences : - Mémorisation ; - Réinvestir ses savoirs ; - Rechercher de l information ; - Utiliser des outils de référence ; - Définir un mot ; - Formuler des hypothèses ; - Maitrise de la langue française et du vocabulaire de l anatomie du dos ; - S exprimer par le dessin. Consignes et correctif : Te souviens-tu de mon ami Lulu? Il lui arrive toutes sortes d aventures! Hier il s est fait mal au dos en soulevant une grosse caisse. A ton avis, pourquoi s est-il fait mal? Il s est sans doute fait mal parce qu il n a pas respecté les «trucs et astuces des dos costauds» lorsqu il a soulevé la caisse! Dans la salle d attente du docteur, il a entendu parler de fracture, d hernie discale, de contracture musculaire, de lumbago et d arthrose ces mots lui font bien peur! Peux-tu lui expliquer de quoi il s agit (documente-toi au besoin)? Une fracture : correspond à une rupture de la continuité de l os, c est à dire lorsqu un os se casse. On parle de fracture ouverte lorsqu il y a une plaie en face de l endroit de fracture. Parfois, un morceau d os peut traverser la peau. Une hernie discale se produit lorsque l anneau du disque intervertébral est abimé et que le noyau passe au travers. Un morceau de celui-ci sort dans le canal vertébral et peut comprimer un nerf rachidien. Une contracture musculaire est une contraction involontaire douloureuse et prolongée d un muscle. Elle peut être provoquée par un réflexe pour protéger une articulation, un muscle étiré trop fort ou être due à une utilisation excessive du muscle en question. Un lumbago est caractérisé par une douleur vive et importante au niveau de la colonne lombaire. L arthrose est une maladie des articulations qui évolue avec le temps. Les cartilages articulaires s abiment et se détruisent. La scoliose : est une déviation d une partie ou de toute la colonne vertébrale dans les 3 plans de l espace. 58 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

59 Pour lui éviter d autres accidents, pourrais-tu lui donner trois conseils pour respecter son dos quand il est assis, deux idées pour mieux se coucher, trois choses à faire quand il porte un objet et trois idées à appliquer pour avoir un cartable idéal? Quand tu es assis : Assieds-toi sur tes ischions ; Redresse-toi ( imagine qu un fil accroché sur le dessus de ton crâne te tire vers le plafond et légèrement vers l avant) ; Installe-toi les pieds au sol et les genoux pliés ; Avance-toi sur le devant de ta chaise ; Amène les épaules en avant du bassin. Pour être bien couché : Si tu dors sur le côté par exemple, place un coussin sous la tête ; Ne tords pas ton dos ; Place un coussin ou un gros nounours entre tes bras. Lorsque tu dois porter un objet : Approche-toi tout près de l objet ; Encadre l objet avec tes pieds ; Plie les genoux ; Porte l objet tout contre toi Pour avoir un cartable qui respecte ton dos : Choisis un cartable à deux bretelles réglables ; Equilibre ton cartable ; Place les objets lourds contre ton dos ; N emporte que le nécessaire dans ton cartable ; Porte-le sur tes deux épaules Dessine Totor ou un de ses amis assis comme un pro du dos! A droite, dessine-le ramassant de façon correcte un objet à terre. Pense bien à tous les conseils que nous avons vus ensemble Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 59

60 Finaliser le projet Au terme du projet, il peut être intéressant que la classe réalise un outil de diffusion à présenter aux parents et aux autres élèves de l école. Cette «touche finale» permet aux enfants de restituer les connaissances acquises au travers des activités et d inclure encore une fois les parents au projet afin de les sensibiliser à la thématique du mal de dos. Quelques propositions pour aller plus loin : - Mettre en musique/en scène le texte «Mon cartable est mon ami» ; - Réaliser et distribuer un mini-journal du dos ; - Monter une petite exposition : affiches, démonstrations, mises en situations 60 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

61 * Annexes Tables des annexes : 1. Fiche technique matériel didactique : construire une représentation visuelle et schématique de deux vertèbres et d un disque intervertébral. 2. Connais-tu le nom des os? Croquis des squelettes et bandelettes associées pour correction au tableau. 3. A quoi ressemblent les vertèbres? Croquis atlas, axis et vertèbres «communes» et bandelettes associées pour correction au tableau. 4. Fiche d évaluation globale du programme. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 61

62 Fiche technique matériel didactique : Vertèbres et disque intervertébral Matériel : - Carton plume d un centimètre d épaisseur, deux fois 22x25 cm nécessaires - environ 4 mètres de fil élastique ; - 1 ballon de baudruche ; - Cutter, ciseaux, pointeau ou un fin tourne-vis, une grosse aiguille peut être utile pour passer le fil. - une trentaine de pailles ; - deux élastiques. Mode d action : 1. Photocopiez et reportez le patron de la page 53 deux fois sur le carton-plume. 2. Découpez les deux pièces au cutter, évidez la partie hachurée. 3. Avec le pointeau, percez les 56 trous sur chaque pièce (figurés par des points). 4. Sur une des deux pièces, dessinez un visage en vue supérieure (voir photo) afin d aider les élèves à mieux comprendre le sens de la vertèbre. 5. Reliez les deux pièces en passant un fil élastique dans les trous de la partie ovale selon le schéma suivant : a) Introduisez le fil dans un trou de la plaque supérieure ; b) Passez le fil dans un trou de la plaque inférieure mais décalé de 2 ou 3 espaces ; c) Longez l extérieur de la plaque inférieure et réintroduisez le fil deux trous plus loin ; d) Remontez et réintroduisez le fil dans la plaque supérieure, à deux trous d intervalle du premier, etc Lorsque vous avez fait le tour, recommencez avec un autre fil dans l autre sens afin que les fibres se croisent. Il faut réaliser un montage assez lâche (4-5 cm entre les deux plaques). 6. Gonflez légèrement le ballon et introduisez-le entre les deux plaques. 7. Reliez ensuite avec un autre fil élastique les trous des apophyses transverses gauches, ceux des droites et ceux des apophyses épineuses des deux pièces. 8. Réservez une paille et attachez les autres ensemble par deux élastiques : un à chaque extrémité. 9. Pincez la dernière paille en son milieu et passez-la perpendiculairement au travers des autres. (cfr schéma). 10. Introduisez l ensemble des pailles dans la partie évidée. Celle placée perpendiculairement aux autres passe latéralement de chaque coté entre «le disque ballon» et «l apophyse transverse». 62 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

63 Explication-démonstration : La plaque du dessus (face avec la tête) correspond à une vertèbre tandis que celle du dessous correspond à sa sous-jacente. Le ballon fait office de noyau du disque intervertébral tandis que les fils élastiques autour de celui-ci remplacent les fibres de l anneau. NB : En réalité, le nombre de fibres et de couches est nettement supérieur! Les fils élastiques au niveau des apophyses représentent certains ligaments. L ensemble des pailles figurent la moelle épinière et la perpendiculaire, le nerf rachidien. En mobilisant une plaque par rapport à l autre, on peut imiter le comportement du disque intervertébral lors des mouvements de la colonne vertébrale. Pour imiter le mécanisme de la hernie discale, il faut pincer une des extrémités des plaques, le ballon part dans le sens opposé, et s il n est pas trop gonflé, il pousse sur les élastiques et une partie du ballon passe entre les fibres : c est la hernie. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 63

64 64 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

65 Evaluation globale du programme : (A renvoyer au service Infor Santé, rue du douaire, 40, 6150 Anderlues) 1. Quelle est votre appréciation globale du programme et du matériel proposé? 2. Avez-vous éprouvé des difficultés particulières? 3. Quels éléments du matériel avez-vous utilisés? Cahier de l élève Carnet pédagogique Propositions de projet de classe Informations contenues dans les annexes 4. Quelles ont été les réactions des enfants? 5. Quelles activités, quels projets avez-vous réalisés? Avez-vous impliqué d autres classes? 6. Avez-vous d autres commentaires? Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 65

66 * Sources : - Bien vivre avec son dos, Dr Drevet, Dr Gallin-Martel, J ai lu Bien-être. - Prévention des maux de dos dans le secteur de la petite enfance, SPF emploi, travail et concertation sociale, Bruxelles, Prévention des maux de dos dans le secteur de la construction, SPF emploi, travail et concertation sociale, Bruxelles, Vivre son dos au quotidien, association française des ergothérapeuthes, Conseil santé n 4 soulager le dos, Soumillion, Faire face aux maux de dos, les guides verts de questions santé, question santé asbl, Ecole du dos, 3ème édition, belgianbacksociety Dépliants-folder - Le petit journal du dos issu du coffret pédagogique «Protège ton dos!» proposé par le Comité Français d Education à la Santé et la Caisse Nationale de l Assurance Maladie des Travailleurs Salariés. 66 Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR

67 * Remerciements Le projet «les petits ateliers du dos avec Totor» a pu voir le jour grâce à la collaboration de plusieurs personnes : MERCI... à Monsieur J. Tassier, directeur de l école communale de Thirimont, qui nous a ouvert les portes de son école et nous a proposé de travailler sur la prévention des maux de dos avec ses élèves ; à Madame Claudine Bouillet, Zoé, Xing-Yi, Noémie, Manon, Lara J., Kurtis, Julie, Jean, Elisa, Chloé et Bastien qui nous ont reçus dans leur classe et ont testé le projet ; à Madame Caroline Wouters et sa classe de quatrième année de l école Saint-Vincent à Soignies ; à Madame Catherine Gillet et sa classe de 5ème et 6ème années de l école Saint Pierre à Wanfercée- Baulet ; à Monsieur Christophe Gossiaux, «Papa de Totor» et illustrateur de l ensemble du projet ; à Mademoiselle Brigitte Mathieu pour sa mise en page ludique ; à Monsieur Jacques d Haeyere, kinésithérapeute, pour ses conseils avisés ; à Monsieur Guillaume Houtrelle, kinésithérapeute, qui a permis d implanter le projet dans l école pilote ; à Lise Henrard et aux collaboratrices d Infor Santé : Anne-Catherine Loriaux, Dominique Serbruyns et Julie Hayette pour leurs remarques judicieuses et leurs relectures attentives ; ainsi qu à toutes les personnes qui ont contribué à l élaboration, la promotion et la diffusion de ce programme. * Conception Anne-Lise Schayes, kinésithérapeute, Mutualité chrétienne du Hainaut oriental, Anderlues. Dossier pédagogique Les petits ateliers du dos avec TOTOR 67

68 Editeur résponsable : Jean-Michel Namurois, 40 rue du Douaire, 6150 Anderlues

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

Gymnastique du dos. Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention. Plan du cours.

Gymnastique du dos. Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention. Plan du cours. Gymnastique du dos Plan du cours Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention Introduction LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS Le mal de dos s améliore en bougeant Ce que vous devez savoir En général, le mal de dos n est pas causé par

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

PROTEGER SON DOS. 2. QUALITE DE VIE a) Hygiène de vie b) Exercices spécifiques c) Relaxation et détente d) Activités physiques

PROTEGER SON DOS. 2. QUALITE DE VIE a) Hygiène de vie b) Exercices spécifiques c) Relaxation et détente d) Activités physiques PROTEGER SON DOS LEGRAND Sarah, Ergothérapeute 1. LES FONDAMENTAUX a) Gestes et postures de sécurité b) Respecter les courbures du dos c) Eviter les mouvements extrêmes d) Elargir les bases d appui au

Plus en détail

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps...

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... Gestes et Postures À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... INTRODUCTION La compétence que vous avez développé pendant ce stage et qui s affinera avec le temps s inscrit dans le cadre

Plus en détail

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2 Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2 Objectif Les apprenants soulèvent et portent des charges correctement. Public-cible - Des apprenants

Plus en détail

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL LES LOMBALGIES Manuel d exercices GS/ME 03/2009 MANUEL D EXERCICES Le message essentiel à retenir est de RESTER ACTIF, c est le meilleur moyen de prendre en charge

Plus en détail

Prévenir... le mal de dos

Prévenir... le mal de dos Prévenir... le mal de dos 5 Mal de dos mal du siècle Qui n a pas un jour souffert du mal de dos? 8 personnes sur 10 souffrent ou souffriront du dos Plus d un français sur trois déclare avoir souffert du

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

Attention les articulations Fitness pour les sédentaires. Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band

Attention les articulations Fitness pour les sédentaires. Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band Attention les articulations Fitness pour les sédentaires Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne

Plus en détail

BROCHURE PROTÉGEZ VOTRE DOS EXTRAITS

BROCHURE PROTÉGEZ VOTRE DOS EXTRAITS BROCHURE PROTÉGEZ VOTRE DOS EXTRAITS Service de Santé au Travail Multisectoriel Protégez votre dos 1 Introduction Notre dos... ses éléments constitutifs I. LA COLONNE VERTÉBRALE A. Les fonctions de la

Plus en détail

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos 1 2 3 4 Des causes diverses, souvent liées au travail Plaintes et lésions Prévention: mieux vaut

Plus en détail

Pour ton kiné. Ce livret constitue une base, non exhaustive, d exercices afin d accompagner l enfant dans la réalisation de ses exercices à domicile.

Pour ton kiné. Ce livret constitue une base, non exhaustive, d exercices afin d accompagner l enfant dans la réalisation de ses exercices à domicile. 1 2 Pour ton kiné Ce livret constitue une base, non exhaustive, d exercices afin d accompagner l enfant dans la réalisation de ses exercices à domicile. Après avoir réalisé votre bilan initial de prise

Plus en détail

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir.

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir. Le gainage doit se pratiquer de manière régulière dans un premier temps il aura pour vertu principale d équilibrer les forces musculaires, par la suite et selon le niveau, on verra dans cette pratique

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

VIBRATIONS CORPS TOTAL

VIBRATIONS CORPS TOTAL VIBRATIONS CORPS TOTAL FICHE AMBIANCES PHYSIQUES Sommaire : 1. Rappel automatique et physiologique de la colonne vertébrale 2. Analyse des contraintes : la posture assise 3. Définition des vibrations et

Plus en détail

Ménagez. votre dos! Mutualités

Ménagez. votre dos! Mutualités Ménagez votre dos! votre Mutualités L i b r e s I nterrogez un groupe et constatez combien de personnes ont déjà éprouvé des maux de dos Chacun devra, un jour ou l autre, faire face à des problèmes lombaires

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES Le mal de dos OBJECTIFS Connaître les différentes pathologies liées aux accidents dorso-lombaires Déterminer les facteurs de risques Identifier et appliquer les techniques

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Orthèse lombaire et abdominale

Orthèse lombaire et abdominale Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Explications sur la présentation PowerPoint pour entreprises

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Explications sur la présentation PowerPoint pour entreprises Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Explications sur la présentation PowerPoint pour entreprises Objectif Les maîtres/ses d apprentissage, ainsi que les formateurs/trices

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n dos p r e n d r e s o i n d e s o n Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse La qualité au service de votre santé Cette information, éditée par l Institut de physiothérapie de la Clinique de La Source, vous

Plus en détail

L appareil locomoteur :

L appareil locomoteur : L appareil locomoteur : Constitué du squelette (les os), des muscles squelettiques permettant la locomotion et tous les mouvements La fonction locomotrice : - Intervient dans le maintien de la posture

Plus en détail

Mal de dos. Pour faire le point Ouvrons le dialogue. Ministère de la Santé et de la Protection sociale

Mal de dos. Pour faire le point Ouvrons le dialogue. Ministère de la Santé et de la Protection sociale Mal de dos Pour faire le point Ouvrons le dialogue Ministère de la Santé et de la Protection sociale Pour faire le point Mal de dos Votre médecin vous a proposé de faire le point sur votre dos. Ce livret

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

exemples d'exercices pour l'entraînement de la force

exemples d'exercices pour l'entraînement de la force Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour l'entraînement de la force INFORMATION DESTINÉE AUX PATIENTS Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXTENSION DES BRAS o En appui ventral, mains au sol sous les épaules, doigts pointés vers l avant, dos droit et tête alignée avec la colonne

Plus en détail

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC José Curraladas fiches DR 1/6 1/6. Principes généraux de manutention et de transfert. 2/6. La toilette, le change et l installation d un patient

Plus en détail

Informations pour le patient sur la prothèse de disque intervertébral Prodisc-L pour vertèbres lombaires.

Informations pour le patient sur la prothèse de disque intervertébral Prodisc-L pour vertèbres lombaires. Informations pour le patient sur la prothèse de disque intervertébral Prodisc-L pour vertèbres lombaires. Fonctions de la colonne vertébrale Stabilité La colonne vertébrale humaine forme le squelette axial

Plus en détail

Exercices pour lombalgiques

Exercices pour lombalgiques Exercices pour lombalgiques Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement, au moment où vous le désirez. Ils doivent être exécutés sur une surface dure (par

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour les membres supérieurs

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

Mal de dos : où en êtes-vous?

Mal de dos : où en êtes-vous? Mal de dos : où en êtes-vous? Le saviez-vous? Quand on souffre d un mal de dos, il s agit le plus souvent d une lombalgie. Le terme de lombalgie désigne en effet toute douleur siégeant dans la partie basse

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS Le mal de dos? Nous sommes pratiquement tous concernés! En effet, plus de 80% de la population

Plus en détail

Ménagez votre dos Spaar uw rug

Ménagez votre dos Spaar uw rug Ménagez votre dos Spaar uw rug Ménagez votre dos Vous vous êtes déjà fait mal? Il vous est déjà arrivé de ne plus pouvoir bouger? Vous vous reconnaissez? Alors, il est grand temps de réagir! La plupart

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

Pour quelles raisons avons-nous, ainsi que plus de 100 kinésithérapeutes belges, choisi Mastercare la table thérapeutique suédoise?

Pour quelles raisons avons-nous, ainsi que plus de 100 kinésithérapeutes belges, choisi Mastercare la table thérapeutique suédoise? Article rédigé par Madame Karin Timmermans (en 2003), directrice du centre du dos 'Mastercare Rugcentrum' près d Anvers où elle exerce la profession de kinésithérapeute. Madame Timmermans a près de 20

Plus en détail

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien CRF Bretegnier Centre de Réadaptation Fonctionnelle - Héricourt Apprendre à vivre avec son dos au quotidien Ce livret est destiné aux personnes souhaitant prendre soin de leur dos. CRF Bretegnier 14 rue

Plus en détail

IMPORTANCE DES ETIREMENTS

IMPORTANCE DES ETIREMENTS IMPORTANCE DES ETIREMENTS L'augmentation de la souplesse est l un des meilleurs moyens de prévention des blessures musculo-tendineuses. L entraînement de la souplesse, par la pratique d étirements avant

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire LES ETIREMENTS Notions de base Sommaire Mise en garde Un minimum de connaissances anatomiques et physiologiques Choix des étirements : tableau synthétique Quelques exemples d'étirements fréquemment utiles:

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

Plonger sans se faire mal au dos

Plonger sans se faire mal au dos Plonger sans se faire mal au dos introduction «Mal de dos mal du siècle «, qui n a jamais entendu cette phrase? Mais il est des adages que l on aimerait voir disparaître,ou tout au moins limiter au maximum,

Plus en détail

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire?

Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? Quelle est l anatomie d une vertèbre lombaire? 1 La partie lombaire de la colonne vertébrale est composée de 5 vertèbres : de haut en bas L1, L2, L3, L4 et L5. L5 s articule avec le sacrum (vertèbre S1).

Plus en détail

son dos Pantone orange 136 C Pantone blau 280 C Pantone orange 122 U Pantone blau 280 U Orange Magenta: 30 % Yellow: 80 %

son dos Pantone orange 136 C Pantone blau 280 C Pantone orange 122 U Pantone blau 280 U Orange Magenta: 30 % Yellow: 80 % Entretenir son dos Pantone orange 136 C Pantone blau 280 C Pantone orange 122 U Pantone blau 280 U Orange Magenta: 30 % Yellow: 80 % Blau Cyan: 100 % Magenta: 85 % Entretenir son dos Ce miniguide est

Plus en détail

Entreprendre un programme d entraînement musculaire

Entreprendre un programme d entraînement musculaire MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Entreprendre un programme d entraînement musculaire Aperçu de la trousse Pour améliorer la force musculaire, il faut

Plus en détail

Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été.

Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été. Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été. Ce programme consiste à faire au moins deux séances d entraînement

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

PREVENTION DES BLESSURES Vol.4

PREVENTION DES BLESSURES Vol.4 Les spécifications produits peuvent changer sans notification préalable. Nous nous attachons à produire des articles de la meilleure qualité. Si vous constatiez quelque chose d anormal, ou un défaut, contactez

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

Le mal de dos est décrit par de nombreux auteurs

Le mal de dos est décrit par de nombreux auteurs Carrière et mal de dos, la nécessaire prévention Les professionnels des métiers de la petite enfance sont particulièrement confrontés au fléau social qu est le mal de dos. Touchant près de 80 % de la population

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

Mon planning Vacances Judo. Juniors/Seniors. La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent.

Mon planning Vacances Judo. Juniors/Seniors. La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent. Mon planning Vacances Judo Juniors/Seniors La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent. Alors, pendant les grandes vacances, l objectif principal est

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE. Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN. Année 2008/2009

DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE. Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN. Année 2008/2009 DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN Année 2008/2009 Fonctionnement Le schéma permet de visualiser les étapes principales lors d un épaulé jeté et

Plus en détail

COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS

COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS COLLOQUE SUR LA PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES TMS SOMMAIRE 9h00 11h00 : colloque sur les TMS 11h 11h30 : intervention de Christian GIBOUIN 11h30 12h00 : poursuite des échanges autour d un

Plus en détail

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE Pascal Canciani, Philippe Couture, Pierre Grenet Novembre 2006 DEMI SQUAT ET SQUAT 1. Demi squat et squat complet bras tendus 1. Position de départ 2.

Plus en détail

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout Pauses réparatrices Votre santé avant tout Accordez davantage de place à l activité physique et à la détente dans votre journée de travail, vous augmenterez ainsi votre bienêtre et votre performance. Vous

Plus en détail

Préparation à la pratique

Préparation à la pratique Debout, Préparation à la pratique Frotter le visage Pour faire circuler l énergie Taper sur tout le corps (2 fs) pour réchauffer le corps pour réveiller le Yang, même l après midi après la sieste pour

Plus en détail

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos des instruments ayant une très faible efficacité. Le Nubax Trio est maintenant soutenu par de nombreux brevets et distributeurs à travers le monde. Cet appareil

Plus en détail

Ergonomie à la place de travail et au quotidien. Votre santé avant tout

Ergonomie à la place de travail et au quotidien. Votre santé avant tout Ergonomie à la place de travail et au quotidien Votre santé avant tout Combien d heures par jour êtes-vous assis(e)? Combien de pauses faites-vous pour bouger ou vous détendre? Votre place de travail est-elle

Plus en détail

LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE

LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE LES COURBURES DE LA COLONNE VERTEBRALE La colonne vertébrale présente des courbures normales (physiologiques) : lordoses et cyphoses qu'il convient de différencier de courbures pathologiques (cyphose accentuée,

Plus en détail

Prévention du mal de dos chez le couvreur. Troubles musculosquelettiques dans les métiers de la construction

Prévention du mal de dos chez le couvreur. Troubles musculosquelettiques dans les métiers de la construction Troubles musculosquelettiques dans les métiers de la construction Prévention du mal de dos chez le couvreur SPF Emploi, Travail et Concertation sociale Quels sont les principaux risques pour le dos? 1.

Plus en détail

Etirements du sportif

Etirements du sportif Etirements du sportif Principales chaînes musculaires SP01 Un corps pour comprendre et apprendre Anne Le Rouzic Les exercices qui vont suivre nécessitent un échauffement musculaire préalable. Les étirements

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

Musculation pour les débutants

Musculation pour les débutants Planche anatomique simplifiée pour les débutants Une séance de débutant (jeune adulte) Échauffement : 8-10 min + travail réel : 40-45 minutes + étirements : 5 minutes + douche : 5 minutes = 60 minutes

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

l avant, puis vers l arrière.

l avant, puis vers l arrière. Faire 10 répétitions de chaque mouvement Demi-cercle avec la tête Ne pas aller vers l arrière. Rotation des épaules Faites des rotations vers l avant, puis vers l arrière. Rotation du bassin Placez vos

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau.

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. Introduction Que l'on travaille assis ou debout, le manque de mouvement lié à une posture statique prolongée peut, à la longue,

Plus en détail

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail.

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. Introduction Chers lectrices et chers lecteurs, Adopter toujours les mêmes positions, notamment

Plus en détail

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 MOUVEMENTS DE BASE (global) EN. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 Squat Développé Couché Traction Traction bphiver2013 Hamrouni Samy 2 Un travail de ces mouvements sur appareils guidés est plus sécurisant mais

Plus en détail

EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS

EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS . EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS Respiration : en effectuant ces exercices respirez le plus naturellement possible et en expirant profondément et régulièrement Muscles du dos (lombaires) Allongé(e)

Plus en détail

Nom commun : ABDOMINAUX GRANDS DROITS DE L ABDOMEN. Réglages et optimisations des charges : 0/plus2.5/plus5

Nom commun : ABDOMINAUX GRANDS DROITS DE L ABDOMEN. Réglages et optimisations des charges : 0/plus2.5/plus5 Atelier n 1 Zone : T Machine à Crunch Articulation Mouvement Muscles sollicités Emplacement Epaules/coudes Rapprocher le haut du corps du bas du corps Bassin/Torse/ Hanche Genou/Pieds Fermeture de l angle

Plus en détail

La musculation avec bande élastique

La musculation avec bande élastique La musculation avec bande élastique Principes de base de la musculation Avant d entreprendre tout programme d exercices, assurez-vous d avoir l accord de votre médecin. Choix d exercices Choisir 4 exercices

Plus en détail

w w w. m e d i c u s. c a

w w w. m e d i c u s. c a www.medicus.ca En appelant la colonne vertébrale «arbre de vie» ou «fleuve sacré qui irrigue tout le corps», les Anciens voyaient juste. De tout temps considéré comme fragile, cet axe du corps se révèle

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)!

Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)! Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)! Pour rester mince, tu peux te contenter de faire très attention à ta nutrition et le tour est joué, mais seul l exercice physique te donneras un corps ferme

Plus en détail

7. Annexes. 7.1 Les différents constituants de la colonne vertébrale et leurs rôles

7. Annexes. 7.1 Les différents constituants de la colonne vertébrale et leurs rôles 7. Annexes Certaines notions abordées dans les chapitres précédents sont expliquées en détail dans les annexes suivantes. Segment vertébral de profil Segment vertébral de profil: les ligaments (F), les

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière.

Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière. Mathias WILLAME Masseur Kinésithérapeute Ostéopathie. Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière. Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement,

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Remerciements...v Préface... vii Avant-propos... xi Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Nomenclature française traditionnelle et terminologie anatomique officielle...xvii Table des matières...

Plus en détail

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS Par Bernard SMEETS pour la L.F.H Comment réaliser ce programme? 3 JOURS /SEMAINE Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5 Semaine

Plus en détail

En avoir plein le Dos GUIDE POUR LA PRÉVENTION ET LA GUÉRISON DES BLESSURES AU DOS

En avoir plein le Dos GUIDE POUR LA PRÉVENTION ET LA GUÉRISON DES BLESSURES AU DOS En avoir plein le Dos GUIDE POUR LA PRÉVENTION ET LA GUÉRISON DES BLESSURES AU DOS Pour commander En avoir plein le dos, composez le 957-7233 (si vous êtes à Winnipeg) ou le 1 866 929-7233 (si vous êtes

Plus en détail