MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1"

Transcription

1 MOUVEMENTS DE BASE (global) EN. bphiver2013 Hamrouni Samy 1

2 Squat Développé Couché Traction Traction bphiver2013 Hamrouni Samy 2

3 Un travail de ces mouvements sur appareils guidés est plus sécurisant mais incomplet car il ne permet pas aux muscles stabilisateurs d assurer leur rôle de fixateur. Le travail sur ce type d appareil n améliore pas la proprioceptivité du pratiquant! D autre part, l utilisation de ces appareils peut entrainer chez certains pratiquants d importantes contraintes articulaires On utilisera donc ces appareils seulement pendant la phase d apprentissage ou bien en mouvements complémentaires. On privilégiera un travail avec charges libres (poids et haltères)! bphiver2013 Hamrouni Samy 3

4 L apprentissage de ces mouvements de musculation de base doit être accessible à tous, sécurisant, adapté et évolutif! bphiver2013 Hamrouni Samy 4

5 Technique défectueuse Charges inadaptées Matériel défectueux Echauffement insuffisant Placement corporel incorrect Absence de parade Déviances posturales Vitesse d exécution excessive Fatigue accrue PLACEMENT CORRECT = SECURITE bphiver2013 Hamrouni Samy 5

6 PHASE INITIALE : Apprentissage des exercices et du fonctionnement des appareils (2 à 3 séances). PHASE D ADAPTATION : Niveau minimal d acquisitions motrices et de condition physique musculaire (6 à 10 séances). PHASE DE SPECIALISATION : Evaluation de la charge (évaluation théorique maximale avec la formule de Brzycki ou test 1 RM), définition des objectifs et spécialisation de l entraînement. bphiver2013 Hamrouni Samy 6

7 LE SQUAT Le squat (to squat en anglais : s accroupir) est le mouvement de base numéro 1 de la musculation et de la préparation physique. Il correspond à un accroupissement du corps en fléchissant les genoux (1/4de squat ½ squat squat complet). Il est très intéressant pour développer la force des membres inférieurs et du tronc. Il en existe des variantes (squat jambes écartées, squat barre devant, squat sur 1 pied, squat au cadre guidé, machine à squat, presse horizontale). Très fatiguant, il est plutôt conseiller d effectuer ce travail en fin de séance de musculation. Exercice très complet, il sollicite une grande partie de la musculature (quadriceps, ischio-jambiers, fessiers, adducteurs, abdominaux et érecteur du rachis). Il permet de soulever des charges lourdes. Du coup, si l on ne maîtrise pas la technique, c est le mouvement le plus dangereux en musculation. Il faudra privilégier le placement corporel, la technique et le respect des consignes de sécurité! Il est donc indispensable de mettre en place des éducatifs chez le débutant Afin de compenser les pressions exercées sur les disques vertébraux lors de la réalisation du squat, il est conseillé de réaliser des suspensions avec pose de pied pour éviter la tension sur le psoas ou bien d utiliser une machine à relaxer en fin de séance! bphiver2013 Hamrouni Samy 7

8 bphiver2013 Hamrouni Samy 8

9 Muscles sollicités : - Quadriceps - Ischio-jambiers - Fessiers - Adducteurs - Abdominaux - Erecteurs du rachis bphiver2013 Hamrouni Samy 9

10 Exécution du mouvement : La prise de barre : La barre posée sur le support, on se glisse en dessous pour la saisir à deux mains en la plaçant sur le trapèze légèrement au dessus des deltoïdes postérieurs. Attention, il faut absolument éviter d avoir la barre qui repose sur la nuque! On inspire fortement en levant la barre puis on décolle la barre du support le regard doit devant en effectuant une légère antéversion du bassin (légère cambrure) et l on recule d un pas. Les coudes sont placés vers l arrière afin de verrouiller les épaules pour éviter de voûter le dos La position de départ : La barre placée sur le haut du dos, en position debout les pieds écartés légèrement supérieur à la largeur du bassin avec les pointes de pieds vers l extérieur à «11H05», le regard droit devant fixé sur un point. La descente du mouvement : on Fléchie les jambes en conservant le buste le plus droit possible en fixant un point droit devant. Durant la descente, il se peut que le buste s incline légèrement vers l avant en fonction des individus (intérêt de la manoeuvre de Valsalva). L inspiration a lieu pendant la descente suivi d une apnée respiratoire due à la manoeuvre de Valsalva. Afin de préserver l articulation du genou, on évitera la réalisation de squat complet, on fléchira donc les cuisses jusqu à l horizontal en ½ squat. Pour savoir quand arrêter la descente, on peut utiliser une glace face à la cage à squat, le signal d un partenaire ou l utilisation d un bip sonore qui sonne à l angle de flexion voulu. La remontée du mouvement : En apnée respiratoire, on commence la montée en poussant la barre avec les mains, puis le dos, les fessiers et les cuisses. On redresse le buste en poussant sur les cuisses. On expire pendant la remontée puis l on se retrouve en position debout dos droit et tête droite. Il est conseillé d éviter d attendre trop longtemps avant de réaliser le squat suivant afin d éviter tout relâchement bphiver2013 Hamrouni Samy 10

11 Consignes de sécurité : - Il est indispensable d avoir une bonne sangle abdominale. En effet, la pression intra abdominal lors de l exécution d un bon gainage du tronc permet de réduire de 40 % la pression sur les vertèbres! On évitera ainsi des problèmes de dos (hernie discale). - Le port de la ceinture est obligatoire surtout si vous soulevez des charges lourdes. Il favorise la prise de conscience du maintien des lombaires. - Il est conseillé d exécuter ce mouvement dans une cage à squat ou bien avec l aide d un pareur qui aura pour fonction d assurer votre sécurité en cas de problème (incapacité à remonter, perte d équilibre, étourdissement). - Le blocage respiratoire par la méthode de VALSALVA* permet de soulager les tensions sur le dos! bphiver2013 Hamrouni Samy 11

12 LE DEVELOPPE-COUCHE Le développé couché est un exercice central permettant de développer harmonieusement le haut du corps en sollicitant les membres supérieurs. C est un exercice de base qui sollicite les articulations du coude et de l épaule. Il permet d évaluer la force des membres supérieurs et est utilisé comme mouvement de compétition en force athlétique! Il sollicite principalement les pectoraux (grand et petit pectoral), le deltoïde antérieur au niveau de l épaule et les triceps. bphiver2013 Hamrouni Samy 12

13 Muscles sollicités : - Grand pectoral - Petit pectoral - Triceps - Deltoïde antérieur - Dentelés - Coraco-brachial bphiver2013 Hamrouni Samy 13

14 Exécution du mouvement : La prise de barre : En position allongé sur un banc horizontal, la tête reposant dessus avec la barre au niveau des yeux, les jambes relevées et les lombaires plaquées, le pratiquant saisi la barre avec les mains en pronation écartées en prise large (écartement supérieur à la largeur des épaules) favorisant ainsi l amplitude de l épaule tout en gardant naturellement les coudes écartés. Il est conseillé de garder les pouces sous la barre afin d éviter que la barre glisse Il lève la barre seul ou avec l aide d un partenaire en fonction de la charge et l immobilise bras tendus au dessus de la poitrine. La descente du mouvement : Le pratiquant descend la barre lentement en la contrôlant jusqu à frôler les pectoraux au niveau des mamelons. Il inspire pendant la descente. Dans le cas de charges lourdes, il sera peut-être nécessaire d effectuer une apnée respiratoire avec la manoeuvre de Valsalva afin de stabiliser le buste et d avoir une base solide pour les muscles des épaules et de la poitrine. La remontée du mouvement : En expirant, le pratiquant remonte la barre lentement en poussant à la verticale. Il évite un mouvement brutal d extension des coudes à la fin de la remontée. On évitera toutes gesticulations nuisant au bon placement corporel pendant l exécution du mouvement bphiver2013 Hamrouni Samy 14

15 Consignes de sécurité : - Il est indispensable d utiliser l aide d un partenaire afin d assurer sa sécurité sauf si l on utilise un cadre guidé permettant de raccrocher la barre quelque soit la hauteur en cas de problème - Il est conseillé de placer ses jambes relevées et fléchies sur le banc afin de protéger son dos en plaquant ses lombaires et d éviter la sollicitation du psoas. Dans le cadre des compétitions, les power-lifters gardent les pieds au sol et cambrent le dos afin de pouvoir soulever des charges beaucoup plus élevées. Dans ce cas, ils mettent en péril l intégrité de leurs dos et risques de graves accidents (pincements des disques intervertébraux, hernies discales, paralysie). La réalisation du mouvement avec les jambes pliées et relevées évite l hyper lordose pouvant provoquer des douleurs lombaires. - Il faut éviter de choquer la barre en la faisant rebondir sur la poitrine avant la remontée! bphiver2013 Hamrouni Samy 15

16 LA TRACTION Cet exercice de base en musculation s exécute en suspension à la barre fixe (cadre, barre fixe dans l encadrement d une porte). Il sollicite principalement l ensemble du dos et le développe en épaisseur. Il sollicite également le rhomboïde, le biceps brachial, le brachial antérieur et les muscles de l avantbras (le long supinateur) et le grand pectoral. Ce mouvement nécessite néanmoins une certaine force et n est pas réalisable tout de suite avec un débutant ou un sédentaire. Ilfaudra alors réaliser dans un premier temps un travail en tirage nuque et tirage poitrine à la poulie haute. Puis l on pourra aussi réaliser des tractions en contraction isométrique à différents angles de flexion des coudes (maintien jusqu à la fatigue) et en contraction excentrique en freinant la descente (aide d un partenaire à la montée ou montée avec l aide des pieds à l espalier). Il existe aussi des machines («gravitron») permettant de réaliser des tractions en allégeant le poids du corps. Pour les plus courageux, il est possible de lester le corps en ajoutant des poids (il sera alors préférable de les placer accrocher à la ceinture à l aide d une corde et d un mousqueton. Il est déconseillé de prendre un poids entre les pieds, ce qui empêche de garder les jambes légèrement fléchies afin de maintenir une légère rétroversion du bassin. bphiver2013 Hamrouni Samy 16

17 Muscles Sollicités : - Grand dorsal - Grand rond - Trapèze (portion inférieure) - Rhomboïde - Biceps - Brachial antérieur - Long supinateur bphiver2013 Hamrouni Samy 17

18 Consignes de sécurité : - Il est important de vérifier le matériel avant de l utiliser afin d éviter tout risque de chute (fixation au mur, solidité du cadre, fixation de la barre). Attention, dans le cas de l utilisation d une barre placée dans l encadrement d une porte, il y a un sens (éviter de vous placer dans le sens où la barre va se dévisser pendant l exécution du mouvement). - En suspension à la barre fixe, on place les jambes en légère flexion afin d éviter de cambrer au niveau du dos, en plaçant le bassin en rétroversion. bphiver2013 Hamrouni Samy 18

19 Exécution du mouvement : La position de départ : En suspension à la barre fixe, les mains en pronation écartées, on place les jambes en légère flexion afin d éviter de cambrer au niveau du dos. Pour assurer une bonne prise au niveau de la barre, on place les pouces en dessous. Pour éviter de glisser, il est possible d utiliser de la magnésie. Dans le cas où vous utilisez des gants, il existe la plupart du temps des barres fixes antidérapantes dans les salles. Le mouvement : On inspire et l on tire sur les bras afin d amener le menton à la barre. Il est important de réaliser cette exercice lentement afin d éviter de balancer à la barre. Puis l on contrôle le retour en freinant la descente afin d éviter une extension brusque du rachis bphiver2013 Hamrouni Samy 19

20 LE TIRAGE VERTICAL ou «ROWING VERTICAL» Le tirage vertical ou «rowing vertical est un mouvement de base très complet en musculation en sollicitant principalement les épaules et les bras (trapèze, deltoïdes, biceps, muscles de l avant-bras, fessiers, abdominaux et muscles de la région sacro-lombaire). Au cours de ce mouvement, le deltoïde élève le bras jusqu à l horizontale puis le trapèze prend le relais pour permettre la bascule de l omoplate et élévation des coudes au dessus des épaules. Au niveau des mains, plus la prise est large plus on sollicite les deltoïdes! bphiver2013 Hamrouni Samy 20

21 Muscles Sollicités : - Trapèze (3 portions) - Deltoïde (3 portions) - Biceps - Muscles de l avant-bras - Les fessiers - Les abdominaux - Les muscles sacro-lombaire bphiver2013 Hamrouni Samy 21

22 Consignes de sécurité : - Il est indispensable de garder les genoux légèrement fléchis en position debout avec une légère rétroversion du bassin afin de protéger le bas du dos. - La barre doit rester le plus près possible du corps afin de limiter le moment d inertie atténuant ainsi les contraintes de la charge au niveau de la colonne vertébrale. bphiver2013 Hamrouni Samy 22

23 Exécution du mouvement : La position de départ : En position debout les pieds légèrement écarté à la largeur d épaules et les genoux déverrouillés, le pratiquant saisi la barre à deux mains en pronation en la laissant reposer sur les cuisses. Le dos est droit, le bassin en légère rétroversion et le regard devant. Chez le débutant, il est possible de plaquer le dos contre un mur, ou bien de se placer en appui fessier pour éviter de cambrer en balançant le bassin à la montée Le mouvement : Pendant l inspiration, on tire la barre au menton le long du corps en montant les coudes le plus haut possible et vers l arrière. Pendant l expiration, on freine la descente en contrôlant la barre le long du corps. bphiver2013 Hamrouni Samy 23

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE Pascal Canciani, Philippe Couture, Pierre Grenet Novembre 2006 DEMI SQUAT ET SQUAT 1. Demi squat et squat complet bras tendus 1. Position de départ 2.

Plus en détail

La musculation en période hivernaleeeee

La musculation en période hivernaleeeee Centre de formation CR4C Roanne Flash performance n 2 (entraînement, biomécanique, nutrition, récupération ) Réalisé par Raphaël LECA & Jean-Charles ROMAGNY www.culturestaps.com La musculation en période

Plus en détail

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions LES ABDOMINAUX schémas Le grand droit: partie haute et basse Le grand droit A. Crunch Origine du muscle : 5, 6, 7e côtes et apophyse xiphoïde jusqu à l épine pubis. Action: abaisseur des côtes, fléchisseurs

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

TECHNIQUES DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE SOUS LA DIRECTION DE A. A. BELKHIRIA

TECHNIQUES DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE SOUS LA DIRECTION DE A. A. BELKHIRIA TECHNIQUES DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE SOUS LA DIRECTION DE A. A. BELKHIRIA OBJECTIF : Cette formation a pour objectif de favoriser la capacité de l étudiant à maitriser les fondamentaux du renforcement

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque )

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Vaste interne Premier adducteur Grand adducteur Vaste externe Droit antérieur Assis, jambes pliées, les fesses en appui sur les talons,

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

Fiches de musculation du kayakiste et céiste

Fiches de musculation du kayakiste et céiste Fiches de musculation du kayakiste et céiste 3. Les deltoïdes Deltoïdes Roudneff Le deltoïde est un muscle mobilisateur de l épaule, il se compose de trois faisceaux mobilisant le bras en flexion, extension,

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Etirements avant l effort :

Etirements avant l effort : Etirements avant l effort : Chaque exercice comporte : une phase active: 6 à 8 secondes (étirement et contraction) une phase dynamique (mouvements de rotation ou de sautillé) Position de départ Phase active

Plus en détail

Exercices pour lombalgiques

Exercices pour lombalgiques Exercices pour lombalgiques Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement, au moment où vous le désirez. Ils doivent être exécutés sur une surface dure (par

Plus en détail

Exercices avec SWISS - BALL

Exercices avec SWISS - BALL 2010 Exercices avec SWISS - BALL CAYUELA Christophe 23/10/2010 Quelques explications : Qu est ce que le swiss ball : Conçue dans les années 60 par un Suisse, le Swissball se repend dans les salles de gym.

Plus en détail

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire LES ETIREMENTS Notions de base Sommaire Mise en garde Un minimum de connaissances anatomiques et physiologiques Choix des étirements : tableau synthétique Quelques exemples d'étirements fréquemment utiles:

Plus en détail

WWW.COACHMUSCU.COM TONIFIEZ VOTRE BUSTE

WWW.COACHMUSCU.COM TONIFIEZ VOTRE BUSTE WWW.COACHMUSCU.COM TONIFIEZ VOTRE BUSTE 1 er programme : Découvrez les exercices qui vous permettrons de tonifier les principaux muscles du buste : Pectoraux, dorsaux, trapèzes... Ces muscles permettent

Plus en détail

l avant, puis vers l arrière.

l avant, puis vers l arrière. Faire 10 répétitions de chaque mouvement Demi-cercle avec la tête Ne pas aller vers l arrière. Rotation des épaules Faites des rotations vers l avant, puis vers l arrière. Rotation du bassin Placez vos

Plus en détail

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien

Apprendre à vivre avec son dos au quotidien CRF Bretegnier Centre de Réadaptation Fonctionnelle - Héricourt Apprendre à vivre avec son dos au quotidien Ce livret est destiné aux personnes souhaitant prendre soin de leur dos. CRF Bretegnier 14 rue

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS

BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS Contrôle adapté BAC EPS Séries générales et technologiques PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE D ÉTIREMENTS PRINCIPE D ÉLABORATION DE L ÉPREUVE : Le candidat dispose de 10 à 15

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002)

La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002) La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002) 1 Les conditions : 1) Respecter la santé de l athlète. 2) Mettre la condition physique à sa place. 1) LES PRINCIPES DE LA PREPARATION PHYSIQUE

Plus en détail

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Étirement Fessiers 1/2 p.02 Fessiers 2/2 p.03 Ischio-jambiers 1/3 p.04 Ischio-jambiers 2/3 p.05 Ischio-jambiers 3/3 p.06 Quadriceps 1/2 p.07 Quadriceps

Plus en détail

Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux)

Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux) Pompes équilibre (Pectoraux, épaules, bras et abdominaux) Saisissez le ballon fermement pour éviter qu il ne vous échappe, votre corps est gainé, les mains placées de part et d autre du ballon à largeur

Plus en détail

Etirements du sportif

Etirements du sportif Etirements du sportif Principales chaînes musculaires SP01 Un corps pour comprendre et apprendre Anne Le Rouzic Les exercices qui vont suivre nécessitent un échauffement musculaire préalable. Les étirements

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

Analyse biomécanique du mouvement

Analyse biomécanique du mouvement Analyse biomécanique du mouvement Introduction Les 4 mouvements qui seront étudiés dans cette section 1. Squat 2. Développé couché 3. Rameur tronc penché 4. Planche abdominale Squat arrière Squat Technique

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR Commentaires : Staff médical de l équipe de France A masculine Support : Anaïs THILLOU, Pôle de Toulouse Réalisation : Vincent GRIVEAU, CTR Midi- Pyrénées Les étirements :

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

DÉBUTER EN MUSCULATION

DÉBUTER EN MUSCULATION DÉBUTER EN MUSCULATION Débuter en musculation peut être frustrant et légèrement décourageant. Internet est inondé d'informations en tout genre et s'y retrouver parmi toutes les techniques proposées relève

Plus en détail

RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements

RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements Les étirements se font en fin de journée, lentement, sans à coup, c est une période de retour au calme. Le principe général est de partir d une position de

Plus en détail

le décor change mais les principes restent les mêmes.

le décor change mais les principes restent les mêmes. PRESENTATION Ce guide vous est proposé par la commission formation de la Fédération Européenne de Krav Maga. Il vous aidera à planifier vos cours ainsi que vos entraînements physiques simplement et en

Plus en détail

EXEMPLE D UNE SEANCE D ETIREMENTS avec progression en difficulté (de position basse à position haute)

EXEMPLE D UNE SEANCE D ETIREMENTS avec progression en difficulté (de position basse à position haute) EXEMPLE D UNE SEANCE D ETIREMENTS avec progression en difficulté (de position basse à position haute) L ensemble de cette séance d étirements doit se faire après une journée d entraînement dans un esprit

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

Les étirements??? Oui? Quand? Comment?

Les étirements??? Oui? Quand? Comment? Les étirements??? Oui? Quand? Comment? Sommaire : Idées reçues... Page 2 Contradictions... Page 3 Les techniques d étirement... Page 5 Les positions d étirement... Page 7 Recommandations... Page 11 1 Idées

Plus en détail

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ]

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ] DÉFINITION : La scoliose est caractérisée par une déviation latérale ou transversale du rachis. On en distingue cinq types : congénitale, neuropathologique, antalgique ou cicatricielle, malpositionnement

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Rééducation et auto-rééducation. Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques

Rééducation et auto-rééducation. Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques Rééducation et auto-rééducation Guide pratique à l usage des personnes atteintes de sclérose en plaques SOMMAIRE Introduction P.3 Conseils d autorééducation P.4 Mouvements alternatifs rapides P.6 Autoétirements

Plus en détail

MUSCULATION (ASDEP) ENSEIGNEMENT ET EVALUATION

MUSCULATION (ASDEP) ENSEIGNEMENT ET EVALUATION MUSCULATION (ASDEP) ENSEIGNEMENT ET EVALUATION EN PREAMBULE Ce document de travail n'a pas la prétention de donner toutes les «ficelles» nécessaires à l'enseignement de la musculation. Il doit plutôt être

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse

exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour l'entraînement de la souplesse INFORMATION DESTINÉE AUX PATIENTS Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine )

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine ) Comment mieux se tenir sans peine ( ou presque sans peine ) Notre structure rigide est le squelette, composé de nombreux segments mobiles les uns par rapport aux autres. Et maintenu dans l espace par le

Plus en détail

Le renforcement. musculaire

Le renforcement. musculaire Le renforcement musculaire Le renforcement Pourquoi le renforcement musculaire Comment renforcer L échauffement Le renforcement : À la maison Avec du matériel En salle Le renforcement spécifique Les étirements

Plus en détail

ECHAUFFEMENT GENERALISE

ECHAUFFEMENT GENERALISE ECHAUFFEMENT L'échauffement, tout d abord généralisé, deviendra au fil des séances plus spécifique. L enseignant pourra donc choisir parmi les situations suivantes celle qui correspondent à un objectif

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11 «Top 10» de l hiver Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 041 419 51 11 Commandes www.suva.ch/waswo-f Fax 041 419 59 17 Tél. 041 419 58 51 Auteurs Dr Hans Spring,

Plus en détail

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX TEST NUMERO 1 (1/3) Nom : Test Luc LEGER Navette (20m) Objectifs : Mesure de la VMA (Vitesse maximal aérobie)

Plus en détail

Etirer, c est gagner. du cahier pratique:

Etirer, c est gagner. du cahier pratique: Cahier pratique 3 04 Le cahier pratique est une annexe de «mobile», la revue d éducation physique et de sport. Les lectrices et les lecteurs peuvent commander des exemplaires supplémentaires du cahier

Plus en détail

Entraînement de compensation

Entraînement de compensation Entraînement de compensation Exercices pour le renforcement musculaire et la mobilité de la ceinture scapulaire Sport suisse en fauteuil roulant ÉDITION TABLE DES MATIÈRES 2e édition 2014 Introduction

Plus en détail

RSX «Un nouveau support Olympique, De nouvelles contraintes musculo-tendineuses».

RSX «Un nouveau support Olympique, De nouvelles contraintes musculo-tendineuses». RSX «Un nouveau support Olympique, De nouvelles contraintes musculo-tendineuses». Bertrand GUILLO Dr Olivier CASTAGNA Depuis quelques mois la nouvelle planche Olympique (RSX) est disponible. Les meilleurs

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

ANALYSE DU MOUVEMENT EXEMPLE : LE SQUAT

ANALYSE DU MOUVEMENT EXEMPLE : LE SQUAT PACOUIL Christophe1 Option culturisme 2012-2013 ANALYSE DU MOUVEMENT 1. Nous étudions les articulations concernées 2. Nous analysons la mécanique 3. Nous cherchons les muscles sollicités au plan moteur,

Plus en détail

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs Déroulement du mouvement 1. Position Position des pieds Jambes Hanches Buste Tête 2. Bras d arc Main d arc Point de pression Coude Bras de l arc Epaule 3. Bras de corde Prise de corde Position des doigts

Plus en détail

Préparation à la pratique

Préparation à la pratique Debout, Préparation à la pratique Frotter le visage Pour faire circuler l énergie Taper sur tout le corps (2 fs) pour réchauffer le corps pour réveiller le Yang, même l après midi après la sieste pour

Plus en détail

VENDREDI. Matin. Natation SAMEDI. Matin. Mer LUNDI. Dynamique MARDI. - 10 mn vélo. Série 1. Série 2. Série 3

VENDREDI. Matin. Natation SAMEDI. Matin. Mer LUNDI. Dynamique MARDI. - 10 mn vélo. Série 1. Série 2. Série 3 62 LUNDI Brasse 1 4 x {10 x (25 m apnée +25m aéro)} Repos 3 2 x 100 m aéro 2 x 100 m jambes ou Brasse 2 Échauffement 200 m libre 2 x {10 x (25 m apnée +25m aéro)} Repos 3 6 x 50 m apnée 200 m souple ou

Plus en détail

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail.

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. Introduction Chers lectrices et chers lecteurs, Adopter toujours les mêmes positions, notamment

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau.

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. Introduction Que l'on travaille assis ou debout, le manque de mouvement lié à une posture statique prolongée peut, à la longue,

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

Cerceau d exercice lesté

Cerceau d exercice lesté Cerceau d exercice lesté Inclut 8 exercices: p.2 Flexion latérale debout p.2 La Brasse debout p.3 Torsion de la colonne p.3 La Brasse à genoux p.3 Étirement des fléchisseurs des hanches p.4 Circuit équilibre

Plus en détail

LES ETIREMENTS. Production : Marina Charuel-Simon Masseur Kinésithérapeute et Arnaud Gicquel Coordinateur Pôle France Roller

LES ETIREMENTS. Production : Marina Charuel-Simon Masseur Kinésithérapeute et Arnaud Gicquel Coordinateur Pôle France Roller LES ETIREMENTS Production : Marina Charuel-Simon Masseur Kinésithérapeute et Arnaud Gicquel Coordinateur Pôle France Roller Sommaire I. INTRODUCTION II. DES ETIREMENTS SELON VOS OBJECTIFS III. INTERET

Plus en détail

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!!

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! LES LEVÉES DE TENSION Principe Obtenir un relâchement musculaire en pratiquant une contraction musculaire de 6 secondes puis un étirement lors du relâchement

Plus en détail

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n dos p r e n d r e s o i n d e s o n Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse La qualité au service de votre santé Cette information, éditée par l Institut de physiothérapie de la Clinique de La Source, vous

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES 8.1 Principes généraux de conditionnement C est un fait bien connu que les joueurs en excellente forme physique sont moins susceptibles de subir des blessures.

Plus en détail

Livret participant. Prévention. Ouest. Kiné

Livret participant. Prévention. Ouest. Kiné Livret participant 1 Objectifs : Atelier «La santé du dos» Permettre aux participants d évaluer leurs facteurs de risques personnels et environnementaux de rachialgies Permettre aux participants d acquérir

Plus en détail

BÊME Sébastien L entraînement débutant dont vous êtes le héros

BÊME Sébastien L entraînement débutant dont vous êtes le héros BÊME Sébastien L entraînement débutant dont vous êtes le héros Copyright 2012 Sébastien Bême - Lulu ISBN : 978-2-36414-036-3 Le code de la propriété intellectuelle n'autorisant, aux termes de l'article

Plus en détail

FICHE PATIENT : LE POST PARTUM

FICHE PATIENT : LE POST PARTUM FICHE PATIENT : LE POST PARTUM Le post partum est la période qui suit immédiatement un accouchement ; il s agit de la période comprise entre l expulsion du bébé et le retour des organes à un stade pré-gravidique.

Plus en détail

Répétez l exercice 10 à 15 fois, prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Répétez l exercice 10 à 15 fois, prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Épaule 67 I. Exercices pour une tendinite de l épaule Les exercices qui suivent visent à renforcer la musculature de votre épaule. Vous devez les faire au moins 2 fois par jour, tous les jours. Ils peuvent

Plus en détail

GUIDE DES ETIREMENTS

GUIDE DES ETIREMENTS GUIDE DES ETIREMENTS http://www.exercicesdetirement.com Les étirements: Les étirements (ou stretching) sont le pont entre la vie sédentaire et la vie active. Grâce aux étirements, nous pouvons maintenir

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Evaluation des aptitudes pour les catégories Moins de 14 ans Garçons Moins de 15 Filles et Moins de 18 ans Filles Guide de Procédure Saison 2015 2016

Plus en détail

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant.

- Au contact gauche, le lanceur bascule sa ligne d épaules en abaissant et fixant son coude gauche à la hanche (1), il entame le face avant. Former un jeune lanceur de javelot : cultiver le paradoxe! Le lancer de javelot est tout à fait remarquable tant visuellement que par les données biomécaniques et balistiques. Rythme, explosivité et souplesse

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS PLAN de RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION Contrôle de la phase pendulaire Par Jos DECKERS 02 Sommaire LA RÉÉDUCATION Objectifs : Pour que le patient puisse utiliser correctement l articulation,

Plus en détail

Nicolas GILLES CTS/R HMFAC MPY nicolas.gilles@drjscs.gouv.fr

Nicolas GILLES CTS/R HMFAC MPY nicolas.gilles@drjscs.gouv.fr Nicolas GILLES CTS/R HMFAC MPY nicolas.gilles@drjscs.gouv.fr DIAGNOSTIC Discipline Olympique consistant à soulever une charge la plus lourde possible au dessus de soi par rapport à unadversairedanssacatégoriedepoids

Plus en détail

Programme de renforcement, d étirement et de proprioception pour la prévention des blessures

Programme de renforcement, d étirement et de proprioception pour la prévention des blessures Programme de renforcement, d étirement et de proprioception pour la prévention des blessures Compte tenu des conclusions de l étude par rapport à la flexibilité et la force des joueurs (voir dernière page),

Plus en détail

Programme estival 2011 - Catégorie "Seniors"

Programme estival 2011 - Catégorie Seniors 2011 - Catégorie "Seniors" Au niveau du footing : Semaine 1 : - Séance 1: Footing (45min 1h) 2x20 minutes de footing à 60% de la Fc max. (normal) - Séance 2 : Footing (45min 1h) 2x20 minutes de footing

Plus en détail

Prise en charge rééducative du sportif lombalgique. Luc Sénégas Décembre 05

Prise en charge rééducative du sportif lombalgique. Luc Sénégas Décembre 05 Prise en charge rééducative du sportif lombalgique Luc Sénégas Décembre 05 Les pathologies lombaires se développent le plus souvent chez les personnes non adaptées physiquement Actif Sédentaire Exemple

Plus en détail

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout Pauses réparatrices Votre santé avant tout Accordez davantage de place à l activité physique et à la détente dans votre journée de travail, vous augmenterez ainsi votre bienêtre et votre performance. Vous

Plus en détail

Etirements des chaînes musculaires postérieure et antérieure.

Etirements des chaînes musculaires postérieure et antérieure. Interprétation des tests sécuritaires Document réalisé par Jean Marc Blanc responsable de la préparation physique sur le pôle France d Antibes Mars 2002 Ratio abdominaux / psoas : Trois cas se présentent

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

L entraîneur de poche

L entraîneur de poche L entraîneur de poche 04 06 20 30 34 38 44 47 INTRODUCTION MOBILITe FORCE COORDINATION ENDURANCE ENVIE DE NOUVEAUTe? PROGRAMME D ENTRAiNEMENT BIBLIOGRAPHIE DR. HANS SPRING DIReCTeUR MeDICAL DU CeNTRe De

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET» 3 sept 2009 PROGRAMME DEVELOPPEMENT La validation de l épreuve «Propulsion» implique la validation de deux parties d épreuve : propulsion «ballet» et propulsion «technique». La nageuse ayant validé une

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos...

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos... Table des matières Avant-propos... V Partie 1 Théorie 1 Définition... 2 2 Classification des points gâchettes... 3 Points gâchettes actifs et latents... 3 Symptômes... 3 Facteurs favorisants... 4 3 Physiopathologie

Plus en détail

STAGE DE NOEL HAGETMAU

STAGE DE NOEL HAGETMAU STAGE DE NOEL HAGETMAU Du 26 au 31 décembre 2011 Stage de Noël 2011 Page 1 Présentation du stage La catégorie «minimes 2 cadets» a été choisie car on peut considérer que, bien que s adressant à des jeunes

Plus en détail