Si votre vie vous tient à COEUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Si votre vie vous tient à COEUR"

Transcription

1 Si votre vie vous tient à COEUR

2

3 L E S M A L A D I E S C A R D I O VA S C U L A I R E S Le coeur est une pompe musculaire puissante et formidable: il pompe le sang oxygéné à travers les vaisseaux sanguins vers toutes les parties du corps et le sang désoxygéné dans les poumons. Cet organe, légèrement plus gros qu'un poing et pesant environ 300 grammes, bat plus de fois par jour pour pomper presque litres de sang. L ensemble du coeur et des vaisseaux (artères, veines) constitue le système cardiovasculaire. Parfois, il arrive que ce mécanisme de circulation si bien rodé s'enraye, en raison principalement d un mode de vie «déséquilibré»: hypertension, obésité, stress, sédentarité, tabac, diabète. Autant de facteurs qui abîment progressivement les vaisseaux et obstruent les artères. On parle alors de maladies cardiovasculaires, c'est-à-dire des affections ou des lésions qui touchent le système circulatoire et diminuent les fonctions pulmonaires et cardiaques. Pour vivre à plein «rendement», on ne soulignera jamais assez l importance de l'exercice physique et d un mode de vie équilibré. Cette brochure met l accent sur les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires et surtout sur la manière de les éviter, ou en tout cas de les prévenir.

4 4 LES MALADIES CARDIOVASCULAIRES : UN PEU DE VOCABULAIRE En Belgique, plus du tiers des décès sont imputables aux maladies cardiovasculaires. Et notre pays est loin d être un cas isolé: ces affections sont, avec les cancers, les principales causes de mortalité dans les pays développés. Les maladies cardiovasculaires perturbent sacrément la vie des personnes qui en sont touchées, notamment en raison des douleurs et de l anxiété qu elles provoquent. L artériosclérose et athérosclérose L artériosclérose se caractérise par un épaississement et un durcissement de la paroi des artères. L athérosclérose, souvent associée à l artériosclérose, se caractérise par des dépôts de graisse sur la paroi des artères, qui s accompagnent parfois d une calcification. Ces lésions entraînent un rétrécissement des artères touchées (cerveau, coeur, reins, membres inférieurs). Ces dernières perdent également de leur élasticité et les fibres musculaires qui les composent se détériorent progressivement. La circulation sanguine est donc perturbée et tout l ensemble du système cardiovasculaire entier peut ainsi être endommagé. L infarctus du myocarde Le myocarde (muscle cardiaque) se contracte pour éjecter le sang dans le réseaux vasculaire, puis il se relâche alors que le coeur se remplit du sang oxygéné. L infarctus se produit lorsque l une des artères coronaires (qui entourent le coeur) se bouche brutalement en raison d une lésion ou d'un caillot de sang. Le myocarde ne reçoit donc plus le sang oxygéné nécessaire à son fonctionnement. L infarctus se manifeste par une crise violente (la douleur irradie souvent dans les 2 bras et le dos), et prolongée (de 30 minutes à plusieurs heures). La survie des tissus musculaires dépend de la quantité de muscle perdue et de la rapidité de l intervention médicale. Si un arrêt cardiaque s ensuit, la circulation sanguine s arrête totalement. Après 3 ou 4 minutes, les dégâts cérébraux sont irréversibles. L angine de poitrine Un signe précurseur de l'infarctus est l angine de poitrine. Elle apparaît lorsque le diamètre des artères coronaires est rétréci par des dépôts graisseux et que le myocarde manque d oxygène. Elle se manifeste pendant un effort et se traduit par une sensation d étau qui serre la poitrine et peut irradier vers le dos, le cou et les bras. La thrombose La thrombose correspond à la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux ou dans une des cavités du coeur. Elle peut provoquer un blocage de la circulation dans un membre (la jambe par exemple), un infarctus voire un accident vasculaire cérébral quand un caillot se présente au niveau du cerveau.

5 5 LES FACTEURS DE RISQUE, ENNEMIS DES ARTERES Les "défaillances" du système circulatoire trouvent leur origine la plupart du temps dans le mode de vie. Plusieurs facteurs de risque interviennent et s'ils s'accumulent, leurs effets sont d'autant plus dévastateurs. Le profil type du sujet à risque? L homme (ou la femme) de la cinquantaine qui est hypertendu, néglige son alimentation, fume et a un mode de vie sédentaire. L hypertension La tension artérielle correspond à la pression exercée par le sang, à chaque contraction du coeur, sur la paroi des artères. Elle varie selon la position (debout, couché), le moment de la journée (matin, soir) et l état de la personne (nervosité, fatigue, activités, émotions). Cette pression est exprimée par deux valeurs correspondant à un maximum et un minimum: la première - la pression systolique - correspond à la pression artérielle au moment où le coeur se contracte; la seconde - la pression diastolique - est le niveau de pression entre deux contractions quand le coeur se détend. Exemple: 120/80 mmhg (millimètres de mercure). Quand parler d'hypertension? Le valeurs normales sont <130 mmhg pour la pression maximale et <85 mmhg pour la pression minimale. Si l'une ou les deux valeurs restent trop élevées de manière permanente, on parle alors d'hypertension. Plus la tension artérielle est élevée, plus le risque de développer une affection cardiovasculaire est important. Une pression sanguine trop élevée fragilise et peut, à long terme, léser un vaisseau sanguin. Dans ce cas, les artères se bouchent progressivement, les parois du muscle cardiaque s épaississent, ce qui peut donner lieu à des douleurs dans la poitrine, à une insuffisance cardiaque ou à un infarctus. D'autres risques encourus sont les thromboses, les accidents vasculaires cérébraux, Quels facteurs favorisent l hypertension? Un excès de poids; une alimentation trop riche (graisses, sucres); le tabagisme; la sédentarité; le diabète; une prédisposition génétique.

6 6 Trop de cholestérol (hypercholestérolémie) Le cholestérol est une substance que le corps fabrique lui-même. Il est également présent dans les aliments. Le cholestérol est nécessaire à la formation des cellules et à la sécrétion des hormones. Il est donc indispensable mais quand son taux dans le sang est trop élevé, l organisme ne parvient pas à l éliminer: il s accumule dans les parois des artères. Le bon et le mauvais cholestérol Le cholestérol se présente sous 2 formes: le «bon» (HDL) et le «mauvais» (LDL) cholestérol. Le rapport entre ces 2 niveaux est un indicateur du risque de maladies cardiovasculaires. Le bon cholestérol se compose de particules dont le rôle est de protéger les parois vasculaires contre les dépôts de cholestérol. Elles transportent l excès de graisse pour mieux l évacuer vers le foie qui lui-même l élimine via la bile et les intestins. Le mauvais cholestérol se présente sous formes de particules dont l excès accroît le risque de maladies cardiovasculaires, car elles augmentent les dépôts graisseux sur les parois artérielles. Quand parler d hypercholestérolémie? Le taux de cholestérol total (HDL + LDL) doit être inférieur à 190 mg/dl de sang: 70% des Belges dépassent cette «norme». Le taux augmente principalement lorsque l'alimentation est trop riche en graisses animales, c est-à-dire les graisses qui se solidifient au frigo (le beurre, par exemple). Plus la teneur en graisses dans le sang est élevée, plus le risque de développer des maladies sérieuses est grand. Quels facteurs favorisent un excès de cholestérol? Une nourriture trop riche en graisses animales (viande, charcuterie fine, fromages gras, beurre), en sucres (limonades, barres chocolatées) ou/et en cholestérol (oeufs, foie); une prédisposition familiale. L obésité L obésité est caractérisée par un excès de poids «sévère». Aujourd hui, 44% de la population belge adulte présente un excès de poids: un adulte sur 3 a un poids relatif trop élevé - 5 kilos de trop en moyenne - et un adulte sur 10 est qualifié d obèse. Chez les enfants et les jeunes, la situation est alarmante: environ 11% des jeunes de 2 à 18 ans présente un surpoids et, dans la catégorie d âge des 5-10 ans, ce pourcentage s élève à 14% (source: Enquête de santé par interview, Belgique 2004, Institut Scientifique de Santé Publique, 2004).

7 7 Les personnes présentant une surcharge pondérale risquent davantage de développer des affections cardiovasculaires que les personnes qui ont un poids santé car: le coeur des personnes obèses se fatigue plus vite: il doit effectivement fournir un effort plus intense pour irriguer l organisme; l excès de poids favorise l augmentation du taux de graisses dans le sang (cholestérol); de plus, la majorité des personnes obèses est atteinte d'hypertension. Quand parler d obésité? Indice de Masse Corporelle (mesure de la taille et du poids) Pour connaître votre poids santé, vous pouvez calculer votre IMC selon la formule suivante: poids (en kilos) / taille x taille (en mètre) Si le résultat se situe < 18,5, vous êtes trop maigre. Si le résultat de cette somme se situe entre 18,5 et 25, votre poids est idéal. Entre 25 et 30, vous souffrez d une surcharge pondérale: tâchez de maigrir. A partir de 30, vous êtes obèse. Maigrir s avère indispensable. Remarque: n hésitez pas à consulter un médecin si, lors d activités physiques ou d efforts intenses, votre coeur s emballe (trop) et le souffle vous manque. Mesure du tour de taille La mesure du tour de taille est un indicateur du degré de risques cardiovasculaires associé à un excès de graisse abdominale. Pour une femme, si votre tour de taille > 80 cm, le risque pour votre santé augmente (si celui-ci est > 88 cm, le risque est élevé). Pour un homme, si votre tour de taille > 94 cm, le risque pour votre santé augmente (si celui-ci est > 102 cm, le risque est élevé). Le tour de taille se mesure à l aide d un mètre ruban souple, debout, les pieds légèrement écartés à la partie la plus étroite du torse située à mi-chemin entre la partie inférieure des côtes et la partie supérieure de l os pelvien (plus ou moins à hauteur du nombril). Quels facteurs favorisent l'obésité? Une alimentation peu équilibrée (nourriture trop riche en graisses et sucres); un déséquilibre entre l absorption d énergie (alimentation) et la consommation d énergie (activité physique): l alimentation est trop calorique par rapport aux besoins; la sédentarité (activité physique insuffisante).

8 8 Le diabète Le diabète correspond à une incapacité de l organisme à gérer correctement les sucres dans le sang: le taux de sucre est alors trop élevé. Le diabète de type 2 toucherait environ adultes belges (dont la moitié s ignore) qui présentent en général aussi quelques kilos excédentaires. Le taux de sucre élevé favorise les dépôts dans les vaisseaux sanguins et les artères, tout en les fragilisant, et augmente le risque d hypertension et d accident vasculaire cérébral. Les diabétiques de type 2 présentent donc un risque cardiovasculaire très élevé (notamment en raison de la présence de multiples facteurs de risque): les complications cardiovasculaires constituent d ailleurs la première cause de mortalité chez ceux-ci. Une adaptation du mode de vie est dès lors primordiale! Quels facteurs favorisent l apparition du diabète de type 2? Un excès de poids ou une obésité; une alimentation trop riche (graisses, sucres); la sédentarité; une glycémie à jeun > 126 mg/dl (ou 1,26g/l); l âge: le risque augmente avec l âge. Le tabagisme Le tabagisme - actif ou passif - nuit à la santé de tous et réduit l espérance de vie en bonne santé. Le tabac contient de nombreuses substances toxiques pour l'organisme et le système cardiovasculaire entier. La nicotine: accélère le pouls; augmente la pression sanguine; diminue le calibre des artères; favorise la formation de caillots. Le monoxyde de carbone (CO): se substitue à l oxygène dans le sang; favorise les dépôts de cholestérol dans les artères; favorise les maladies pulmonaires et certains cancers (poumon, gorge, ). Outre les conséquences physiques ou environnementales causées par la cigarette (rides, dents jaunies, mauvaise haleine, diminution du goût, pollution ambiante, etc.), le tabagisme augmente le risque d affections cardiovasculaires (fatigue du coeur, usure des vaisseaux sanguins, épaississement de la paroi des artères, infarctus, attaque cérébrale, ). Celui-ci précède même le risque de cancer chez les fumeurs. Associé à d autres facteurs de risque (obésité, hypertension), le tabagisme est encore plus dévastateur.

9 9 La sédentarité Le coeur est un muscle comme les autres, il a donc besoin d être entraîné. Or, le mode de vie moderne favorise de plus en plus l inactivité et la facilité. Bien souvent, le mouvement et l effort ne font plus partie du quotidien. A tort! L activité physique participe à l élimination des graisses ingérées au cours des repas et favorise un poids santé Sans entraînement, le muscle cardiaque se contracte moins bien, et surtout, il récupère moins vite en cas d effort ou d accident vasculaire (ex. infarctus). Le stress S il fait souvent partie du quotidien, le stress nuit à la qualité de vie et à la (bonne) santé. Il semblerait même que les personnes stressées soient plus sujettes aux problèmes cardiaques que les autres. A long terme, le stress s avère un ennemi non seulement pour la santé mentale (sommeil, nervosité, etc.) mais aussi pour l ensemble du système cardiovasculaire sur lequel ses effets peuvent être dévastateurs (tension artérielle trop élevée, rythme cardiaque irrégulier, circulation sanguine moins bonne).

10 10 PREVENIR A TOUT PRIX L association des différents facteurs de risque augmente le risque de maladies cardiovasculaires, or ils vont souvent de pair. Pour garder un coeur et des vaisseaux sanguins en pleine forme, il est nécessaire d avoir une bonne hygiène de vie: manger de manière variée et équilibrée, bouger suffisamment, éviter de fumer, modérer sa consommation d'alcool, gérer son stress, surveiller son poids et de dormir. Généralement, une perte de poids de l ordre de 5 à 10% est suffisante pour diminuer le risque cardiovasculaire. Un contrôle régulier chez votre médecin (tension artérielle, taux de cholestérol, ) peut prévenir l'apparition de problèmes cardiovasculaires car il agit précocement sur les facteurs de risque. Une alimentation saine et équilibrée Nous l avons vu plus haut, le Belge mange trop et a souvent une alimentation trop riche. Pour réduire le taux de cholestérol ou avoir un taux proche de la norme, il convient de réduire la consommation totale de graisses. Chassez les mauvaises graisses privilégiez les matières grasses insaturées et d origine végétale (huile, margarine, etc.); consommez raisonnablement les aliments riches en cholestérol, comme les oeufs dont le jaune est très riche (max. 3 par semaine), les abats et les crustacés; méfiez-vous des graisses cachées contenues dans les biscuits, les pâtisseries, la viande, les charcuteries et les sauces; privilégiez les viandes blanches ou la volaille (sans la peau), évitez les fromages gras, les produits laitiers entiers, le beurre, la graisse de friture solidifiée; modérez votre consommation d alcool (pas plus d un verre par jour pour les femmes et 2 pour les hommes): il augmente en effet la quantité de graisses dans le sang.

11 11 équilibrez et variez votre alimentation diminuez les quantités absorbées. Mangez 3 repas par jours et maximum 2 collations. Evitez de grignoter entre les repas ou devant la télé; mangez beaucoup de fruits et de légumes (crus, cuits, en compote, jus de fruits frais, comme garniture dans les sandwiches, comme collations, etc.). Ces aliments sont riches en vitamines et en fibres alimentaires; limitez votre consommation de sucre et de sel; consommez à chaque repas une bonne dose de féculents (pain, pâtes, pommes de terre, riz, ), qui favorisent le transit intestinal; mangez du poisson (gras) une à 2 fois par semaine; privilégiez les modes de cuisson nécessitant pas ou peu de graisse: à la vapeur, en papillote, au wok, en grillades; prenez le temps de manger; buvez beaucoup d eau, au minimum 1,5 litre par jour. Le régime méditerranéen? Pourquoi pas! Il a été démontré que les populations des pays du sud de l Europe sont moins exposées aux maladies cardiovasculaires. Ce régime alimentaire fait la part belle aux aliments végétaux, aux produits frais, au pain et aux autres produits céréaliers, à l huile d olive, à l ail et aux herbes aromatiques.

12 12 Une activité physique adaptée et régulière Pour garder un corps et un coeur en pleine forme, rien de tel que 30 minutes d exercices par jour. L activité physique est l amie du coeur à plus d un titre: elle renforce tous les muscles et les os. Plus vous bougez, plus leur résistance s accroît; dilate les artères coronaires, ce qui permet une meilleure irrigation du coeur; protège les artères contre les obstructions dues aux graisses et réduit le sucre en excès dans le sang; fait baisser la tension artérielle; maintient un poids santé et favorise même la perte de poids; favorise la qualité de vie (moins de stress, tissu social élargi, sommeil réparateur, sentiment d être en forme). Choisissez une activité physique adaptée à votre âge, votre état de santé et qui vous plaît: bouger quotidiennement, sans nécessairement faire du «sport», peut se pratiquer de mille et une manières, seul ou accompagné. La marche, le vélo, la natation, le Taï-Chi sont des activités idéales. Monter les escaliers au lieu de prendre l ascenseur, passer l aspirateur, jardiner ou bricoler sont tout aussi salutaires et vous permettent d intégrer aisément le mouvement dans votre vie quotidienne! Et plus encore Le stress et les tensions sont à fuir dans la mesure du possible: il existe de nombreux moyens pour évacuer la «pression», trouvez celle(s) qui vous convien(nen)t; arrêtez de fumer ou ne commencez pas. Ne fumez pas en présence de vos enfants, ni si vous êtes enceinte ou/et allaitez; ne paniquez pas à l'idée de vous peser: pesez-vous régulièrement mais sûrement pas tous les jours; tâchez de rester à un poids acceptable. Essayez de compenser les éventuels excès d une manière équilibrée mais ne vous lancez pas dans des régimes farfelus qui misent tout sur une perte de poids rapide. Renseignez-vous auprès d un médecin ou d un diététicien; soyez actif (activités en famille, amis, club de loisirs, voyage, etc.); dormez suffisamment et profitez des bienfaits de la sieste; faites contrôler au moins une fois par an votre tension artérielle; en cas de traitement médicamenteux, respectez les consignes de prise.

13 13 POUR UN COEUR EN PLEINE FORME Pour limiter les risques de maladies cardiovasculaires, il n y a pas de secrets: il faut adapter son style de vie, ce qui implique parfois des changements radicaux. Souvent, ces changements surviennent quand le mal a déjà frappé. De plus, avec l âge, le risque de problèmes cardiovasculaires augmente. Mais la façon de vieillir dépend aussi et surtout de la manière de vivre: l'usure prématurée du système cardiovasculaire fait vieillir d'autant plus vite Une règle d'or de la prévention est d'être à l'écoute de son corps. Si vous éprouvez des vertiges, difficultés à respirer, douleurs ou une oppression dans la poitrine, malaises soudains une visite chez un médecin s'impose d'urgence.

14 > ADRESSES Ligue Cardiologique Belge asbl Rue des Champs Elysées, 43 à 1050 Bruxelles Tél.: Fax: Fondation pour la Chirurgie Cardiaque asbl Rue Tenbosch, 11 à 1000 Bruxelles Tél.: Fax: Sites Internet

15 Cette brochure est une publication du Service Promotion Santé des Mutualités Libres rue Saint-Hubert, Bruxelles Tél.: 02/ Fax: 02/ Site Web: N d entreprise Photos : Thierry Monasse Mutualités Libres Bruxelles, mai 2006

16 T Editeur Responsable: P. Mertens, Union Nationale des Mutualités Libres rue St-Hubert, Bruxelles /05 - IES 046

Risque cardiovasculaire sous contrôle

Risque cardiovasculaire sous contrôle beawolf Risque cardiovasculaire sous contrôle Tous concernés! De quoi s'agit-il? Les accidents cardiovasculaires sont dus, le plus souvent, à la formation d un caillot venant boucher une artère du cœur

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

Prévention. santé du cœur. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger

Prévention. santé du cœur. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger Prévention santé du cœur Guide d information et de prévention Anticiper pour mieux vous protéger Les ennemis de votre cœur TABAC : LAISSEZ VOTRE CŒUR RESPIRER L'ennemi n 1 de votre cœur Le monoxyde de

Plus en détail

Prévenir... le risque cardiovasculaire

Prévenir... le risque cardiovasculaire Prévenir... le risque cardiovasculaire 10 Les facteurs de risque favorisant les maladies cardiovasculaires Les facteurs que l on ne choisit pas... L âge : le vieillissement contribue à augmenter le risque

Plus en détail

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim.

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim. Marquez des points, mangez mieux! Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts reunica-interim.com Regles du jeu Garder votre cœur en bonne santé sera

Plus en détail

Cholestérol : ça bouchonne dans les artères!

Cholestérol : ça bouchonne dans les artères! Cholestérol : ça bouchonne dans les artères! Thierry Monasse L E C H O L E S T É R O L Substance indispensable à notre organisme, le cholestérol est pourtant doté d une connotation plutôt négative. L excès

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN.

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. Plus d informations sur : www.fa-avc.be Ligue Cardiologique Belge www.liguecardiologique.be FIBRILLATION AURICULAIRE

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

Manger sainement pour réduire son risque de cancer.

Manger sainement pour réduire son risque de cancer. Manger sainement pour réduire son risque de cancer. Ligue suisse contre le cancer Association suisse pour l alimentation Une publication de la Ligue suisse contre le cancer et de l Association suisse pour

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

Les effets de la fumée sur le corps

Les effets de la fumée sur le corps Fiche pédagogique Thème : Tabac, cannabis Niveau : Ecole (CM2), collège (5 ème ) Durée : 30 Les effets de la fumée sur le corps Personnes ressources : Enseignant de SVT, Infirmier scolaire, CESC l Référence

Plus en détail

Santé et activité physique

Santé et activité physique Santé et activité physique J.P. Brackman médecin du sport P. Bruzac-Escanes diététicienne F. Saint Pierre biostatisticien Support d une conférence donnée à l auditorium de Balma le 16 juin 2006 Objectifs

Plus en détail

LES FACTEURS DE RISQUE

LES FACTEURS DE RISQUE LES FACTEURS DE RISQUE C EST QUOI UN FACTEUR DE RISQUE? C est une caractéristique lié à une personne, à son environnement à sa culture, à son mode de vie qui entraine pour elle une probabilité plus importante

Plus en détail

Kit d information personnel Une initiative de la Société Européenne de Cardiologie

Kit d information personnel Une initiative de la Société Européenne de Cardiologie Prenez soin de votre cœur Kit d information personnel Une initiative de la Société Européenne de Cardiologie Les informations contenues dans ce kit ne remplacent pas celles que peut vous fournir votre

Plus en détail

EQUILIBRE ALIMENTAIRE

EQUILIBRE ALIMENTAIRE EQUILIBRE ALIMENTAIRE Sommaire Pourquoi mange t'on? Qu'est ce qui influence notre alimentation? Pourquoi manger équilibré? Comment manger équilibré? Les différents groupes d'aliments. La composition des

Plus en détail

Apnées du sommeil et nutrition

Apnées du sommeil et nutrition pnées du sommeil et nutrition Une bonne hygiène de vie est essentielle dans le traitement de l apnée du sommeil! troubles du sommeil déséquilibre alimentaire surpoids diabète www.allianceapnees.org Sommaire

Plus en détail

COPIE. Diabète & cholestérol. «Contrôle simple - santé redoublée»

COPIE. Diabète & cholestérol. «Contrôle simple - santé redoublée» Diabète & cholestérol «Contrôle simple - santé redoublée» 2,6 Association Suisse du Diabète Schweizerische Diabetes-Gesellschaft Associazione Svizzera per il Diabete www.associationdudiabete.ch Compte

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

Une édition de la Mutualité libérale. Cholestérol. ENTRETENEZ VOTRE CAPITAL SANTé!

Une édition de la Mutualité libérale. Cholestérol. ENTRETENEZ VOTRE CAPITAL SANTé! Une édition de la Mutualité libérale Cholestérol ENTRETENEZ VOTRE CAPITAL SANTé! 2 Introduction Les maladies cardiovasculaires sont une importante cause de décès chez les hommes et chez les femmes. Un

Plus en détail

LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL

LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL Le cholestérol joue un rôle essentiel dans le fonctionnement quotidien de notre corps. Cependant, un excès de cholestérol dans le sang peut nuire à votre santé.

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

Femmes, prenez soin de votre cœur! LIVRET DE PREVENTION

Femmes, prenez soin de votre cœur! LIVRET DE PREVENTION LIVRET DE PREVENTION Femmes, prenez soin de votre cœur! TOUT SAVOIR SUR LA SANTE DU CŒUR DES FEMMES, par la Fondation Cœur et Artères, reconnue d utilité publique Introduction Ce livret s adresse à toutes

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes

La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes Nous avons vu que le sang est impliqué dans tous les échanges de l'organisme avec le milieu extérieur SL: Echanges

Plus en détail

ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE

ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE LE RISQUE CARDIOVASCULAIRE Commission nationale sport santé Qu est ce qu un accident cardio-vasculaire? Et quelle en est la cause? L athérosclérose

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 49 SOMMAIRE Les seniors Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des seniors Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments alimentaires

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Présenté par Simon Bérubé, M.D. 8 avril 2008 Plan Les facteurs de risque Les habitudes de vie Signes et symptômes Prise en charge médicale, quand

Plus en détail

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION Docteur CASCUA Stéphane Médecin du Sport ACTIVITE PHYSIQUE et SEDENTARITE Activité physique Dépense > 2000 kcal/semaine Plus de 30 mn de marche active/jour

Plus en détail

Fibrillation & défibrillation cardiaques

Fibrillation & défibrillation cardiaques Fibrillation & défibrillation cardiaques Le coeur, un circuit électrique Le cœur est un muscle qui se contracte selon un rythme régulier, d environ 60 à 100 battements par minute. Chaque battement est

Plus en détail

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W La santé au bout de la fourchette Visio-Décembre.indd 1 8/12/06 10:41:12 L espérance de vie des Belges a augmenté depuis le siècle passé, ce qui est plutôt

Plus en détail

ÉQUILIBRÉE POUR UNE GLYCÉMIE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 3 ÉTAPE 2 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ

ÉQUILIBRÉE POUR UNE GLYCÉMIE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 3 ÉTAPE 2 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ POUR UNE GLYCÉMIE ÉQUILIBRÉE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ ÉTAPE 2 Un mode de vie équilibré + UN ANTIDIABÉTIQUE ORAL ÉTAPE 3

Plus en détail

Le syndrome coronarien aigu

Le syndrome coronarien aigu C est le nouveau terme qui englobe la notion d angor et d infarctus. Synonymes : Angor, Angine de poitrine, Rhume de poitrine, Infarctus, Attaque, Les artères coronaires : Ce sont les artères nourricières

Plus en détail

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE SOMMAIRE 1. Qu est ce qu un(e) diététicien(ne)? 2. Présentation des familles d aliments 3. Les différents nutriments 4. Les diverses associations alimentaires a/ L équilibre

Plus en détail

5 5 en découvrant des recettes qui permettent de réaliser une cuisine minceur tout en se régalant.

5 5 en découvrant des recettes qui permettent de réaliser une cuisine minceur tout en se régalant. Introduction P erdre du poids... facile à dire, mais pas facile à faire. Et la tâche est encore plus ardue si on veut tout à la fois, c est-à-dire maigrir sans fatigue, sans carences, tout en gardant le

Plus en détail

Hypertension artérielle. Des chiffres qui comptent

Hypertension artérielle. Des chiffres qui comptent Hypertension artérielle Des chiffres qui comptent REPÈRES 7 500 000 d hypertendus (15 à 20 % des adultes en 1990). La fréquence de l hypertension artérielle (HTA) augmente avec l âge. Mais sur 8 personnes

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

KOPIE. Alimentation et diabète. «A quoi devez-vous faire attention?»

KOPIE. Alimentation et diabète. «A quoi devez-vous faire attention?» Alimentation et diabète «A quoi devez-vous faire attention?» Association Suisse du Diabète Schweizerische Diabetes-Gesellschaft Associazione Svizzera per il Diabete www.associationdudiabete.ch Compte de

Plus en détail

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner!

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Tous concernés! De quoi s agit-il? Notre assiette est la première des médecines. En effet, manger sainement et équilibré contribue à prévenir les principales

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

éviter UNE RÉCIDIVE APRÈS UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

éviter UNE RÉCIDIVE APRÈS UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC éviter UNE RÉCIDIVE APRÈS UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR SES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur ses connaissances 3 Vrai Faux Rappel 4 Un AVC peut-il

Plus en détail

L Alphabet. du cœur. Santé. Le meilleur atout pour évaluer la santé de votre cœur! ahier N 9. Âge Hypertension. Briquet. Graisse. Cholestérol.

L Alphabet. du cœur. Santé. Le meilleur atout pour évaluer la santé de votre cœur! ahier N 9. Âge Hypertension. Briquet. Graisse. Cholestérol. L Alphabet ahier Santé N 9 du cœur Le meilleur atout pour évaluer la santé de votre cœur! Âge Hypertension Briquet Cholestérol Diabète Graisse Famille Événement Risque cardiovasculaire global Santé préventive

Plus en détail

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Lire les étiquettes d information nutritionnelle

Lire les étiquettes d information nutritionnelle Lire les étiquettes d information nutritionnelle Au Canada, on trouve des étiquettes d information nutritionnelle sur les emballages d aliments. Ces étiquettes aident les consommateurs à comparer les produits

Plus en détail

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE SERVICE D'ENDOCRINOLOGIE-NUTRITION DIABETOLOGIE ET MEDECINE INTERNE Unité d'education du Diabète Unité de soins : 03.82.55.89.35 Secrétariat : 03.82.55.89.22 FAX : 03.82.55.89.18 PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

Plus en détail

L OBESITE Sommet de l iceberg!

L OBESITE Sommet de l iceberg! L OBESITE Sommet de l iceberg! Docteur Patrick Van Alphen Médecine et Psychologie de l Obésité Clinique du Poids Idéal CHU Saint-Pierre Depuis quelques dizaines d années : Augmentation de la graisse dans

Plus en détail

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT!

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! SANTÉ stop cholesterol diabete hypertension E-BOOK équilibre Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! un peu d histoire... Il y a 200 ans, un Français faisait en moyenne entre

Plus en détail

RISQUES POUR LA SANTÉ INDICE DE MASSE CORPORELLE (IMC) RISQUES POUR LA SANTÉ IMC / TOUR DE TAILLE IMC / TOUR DE TAILLE

RISQUES POUR LA SANTÉ INDICE DE MASSE CORPORELLE (IMC) RISQUES POUR LA SANTÉ IMC / TOUR DE TAILLE IMC / TOUR DE TAILLE Unité 2 BILAN ÉNERGÉTIQUE ET POIDS CORPOREL SAIN Questions exploratoires Êtes-vous satisfait de votre poids corporel? Sur quoi vous concentrez-vous pour contrôler votre poids? Quels sont les facteurs qui

Plus en détail

soigner ma tension Je me dépense pour Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu

soigner ma tension Je me dépense pour Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu Je me dépense pour soigner ma tension Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle La pratique régulière

Plus en détail

Vous pouvez choisir d agir. et d être efficace pour votre santé!

Vous pouvez choisir d agir. et d être efficace pour votre santé! plaquette ok:mise en page 1 31/03/10 17:39 Page 1 la microalbuminurie Vous pouvez choisir d agir et d être efficace pour votre santé. Une valeur élevée de votre microalbuminurie vient de vous être annoncée

Plus en détail

AGIR CONTRE LE CHOLESTÉROL POUR RÉDUIRE LES RISQUES CARDIOVASCULAIRES

AGIR CONTRE LE CHOLESTÉROL POUR RÉDUIRE LES RISQUES CARDIOVASCULAIRES CHOLESTÉROL AGIR CONTRE LE CHOLESTÉROL POUR RÉDUIRE LES RISQUES CARDIOVASCULAIRES La Fédération Française de Cardiologie finance : prévention, recherche, réadaptation et gestes qui sauvent grâce à la générosité

Plus en détail

NUTRITION & CANCERS. Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention

NUTRITION & CANCERS. Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention NUTRITION & CANCERS Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention 2 NUTRITION ET PRÉVENTION DES CANCERS FACTEURS AUGMENTANT LE RISQUE DE

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Hôpital Privé d Antony LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Livret d information Hôpital Privé d Antony - OPC/KINE/268 Page 1 sur 5 Intervenants Rédigé par : C.DUPUY M.CERISIER Masseur Kinésithérapeute Masseur

Plus en détail

Le diabète. Suis-je concerné? La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE

Le diabète. Suis-je concerné? La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE Le diabète Suis-je concerné? MUTUALITE CHRETIENNE La solidarité, c est bon pour la santé. Vous vous posez des questions sur le diabète? Vous vous demandez si vous êtes concerné? Vous connaissez une personne

Plus en détail

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Faiza Mehaoui Joséphine Roose Seconde 205 LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Dossier de SVT. M. Terracol Les conséquences du tabac sur les sportifs En France, le tabac fait plus de 60 000 morts

Plus en détail

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION Document réalisé par des médecins et infirmières du travail de l AIST 84, médecin préventionniste et diététicienne, du centre d examen de santé CPAM 84, éducateur pour la santé du Codes 84. Avec le soutien

Plus en détail

Cholestérol. agir contre le cholestérol Pour réduire les risques cardiovasculaires

Cholestérol. agir contre le cholestérol Pour réduire les risques cardiovasculaires Cholestérol agir contre le cholestérol Pour réduire les risques cardiovasculaires La Fédération Française de Cardiologie finance : prévention, recherche, réadaptation et gestes qui sauvent grâce à la générosité

Plus en détail

Chapitre 3 Malbouffe ou bonne bouffe?

Chapitre 3 Malbouffe ou bonne bouffe? Chapitre 3 Malbouffe ou bonne bouffe? Aujourd hui les gens savent que la santé va de pair avec une alimentation saine. Pourtant, selon les enquêtes nutritionnelles les plus récentes, l alimentation des

Plus en détail

3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France

3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France 3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France Etude conduite chez des étudiants dans 3 villes (Montpellier, Bordeaux, Grenoble) Age : 19 à 26 ans Année

Plus en détail

UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ

UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ C A H I E R S A N T É N 3 UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ Préface Le diabète est en augmentation

Plus en détail

1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre?

1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre? LA DIETETIQUE DU DIABETE EN 24 QUESTIONS 1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre? 2) Les légumes sont-ils pauvres

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

Le cœur et les artères des femmes sont en danger

Le cœur et les artères des femmes sont en danger Le cœur et les artères des femmes sont en danger Dossier de presse Contact Luc-Michel Gorre Association de Cardiologie Nord Pas de Calais Coordination et Communication 03 20 21 07 58 06 16 48 13 35 luc-michel.gorre@orange.fr

Plus en détail

L alimentation du jeune sportif

L alimentation du jeune sportif L alimentation du jeune sportif L entraînement commence à table Damien PAUQUET Diététicien nutritionniste du sport info@nutripauquet.be Plan de l exposé : Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport,

Plus en détail

Mon énergie en équilibre Bien dans son assiette bien dans ses baskets!

Mon énergie en équilibre Bien dans son assiette bien dans ses baskets! Mon énergie en équilibre Bien dans son assiette bien dans ses baskets! L équilibre en action! Ne pas se sentir à plat mais déborder d'énergie, c'est possible! En mangeant sainement, en bougeant suffisamment...

Plus en détail

Automesure de la tension artérielle

Automesure de la tension artérielle Automesure de la tension artérielle Pour mieux surveiller votre santé Illustration Imothep M.-S. Être bien informé, mieux se prendre en charge Souhaitez-vous mesurer vous-même votre tension? Comprendre

Plus en détail

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.»

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» «Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» Boire peu pour boire longtemps. Marcel Aymé Le vin est dans notre pays synonyme de plaisir (gastronomique) ou de déchéance (alcoolique). Le débat

Plus en détail

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de la séquence, vous serez capable : de décrire le système circulatoire d'expliquer son fonctionnement

Plus en détail

Cœur. Carnet d activités Été 2006 14.12.05>05.11.06. Muséum des Sciences naturelles. Rue Vautier 29-1000 Bruxelles www.sciencesnaturelles.

Cœur. Carnet d activités Été 2006 14.12.05>05.11.06. Muséum des Sciences naturelles. Rue Vautier 29-1000 Bruxelles www.sciencesnaturelles. Carnet d activités Été 2006 14.12.05>05.11.06 Ed. resp. C. PISANI - rue Vautier 29-1000 Bruxelles Coup de Cœur Muséum des Sciences naturelles Rue Vautier 29-1000 Bruxelles www.sciencesnaturelles.be Coup

Plus en détail

Le petit déjeuner, c est le repas le plus important de la journée!

Le petit déjeuner, c est le repas le plus important de la journée! Juin 2009 ARTICLE - BROCHURE Le petit déjeuner, c est le repas le plus important de la journée!, APM au CPMS de Spa Cette animation sur l alimentation a été réalisée avec la collaboration des élèves de

Plus en détail

CONSEILS POUR UNE HYGIENE DIETETIQUE QUELLE NOURRITURE POUR VOTRE CORPS?

CONSEILS POUR UNE HYGIENE DIETETIQUE QUELLE NOURRITURE POUR VOTRE CORPS? CONSEILS POUR UNE HYGIENE DIETETIQUE LES RÈGLES HYGIÉNO DIÉTÉTIQUES QUELLE NOURRITURE POUR VOTRE CORPS? SEDENTARITE ET TABAGISME LES RÈGLES HYGIÉNO DIÉTÉTIQUES 1- L alimentation est notre première médecine,

Plus en détail

Chapitre 5 : Besoins énergétiques et santé.

Chapitre 5 : Besoins énergétiques et santé. Chapitre 5 : Besoins énergétiques et santé. Rappel : Lors d un effort physique, notre cœur bat plus vite, nous respirons plus vite et la température de notre corps augmente et nous transpirons davantage.

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DIABÈTE?

QU EST-CE QUE LE DIABÈTE? QU EST-CE QUE LE DIABÈTE? Guide pour mieux comprendre votre diabète de type 2 foie pancréas COMMENT FONCTIONNE LE CORPS Dans ce dépliant, quand nous disons sucre dans le sang (glucose), nous parlons du

Plus en détail

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique :

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique : La préparation d un match passe aussi par l alimentation. Pour être performant lors d un match, il est essentiel de bien s alimenter avant! AVANT VOTRE MATCH Pour aborder votre match dans les meilleures

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Comment prévenir le cancer. Page 20

Comment prévenir le cancer. Page 20 Comment prévenir le cancer Page 20 TABLE DES MATIÈRES Comment prévenir le cancer? 3 Qu est-ce que le cancer? 4 Qu est-ce qui cause le cancer? 4 LES RECOMMANDATIONS POUR LA PRÉVENTION DU CANCER 1. Maintenir

Plus en détail

Femmes et hypertension artérielle. une liaison à risque. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Femmes et hypertension artérielle. une liaison à risque. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle CFLHT2011_essai#2:Mise en page 1 27/10/11 18:48 Page 1 Femmes et hypertension artérielle une liaison à risque Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Éditorial

Plus en détail

L alimentation peut-elle prévenir le diabète? ZITO François Unité diététique Groupement des Hôpitaux de Thionville CHR Metz-Thionville

L alimentation peut-elle prévenir le diabète? ZITO François Unité diététique Groupement des Hôpitaux de Thionville CHR Metz-Thionville L alimentation peut-elle prévenir le diabète? ZITO François Unité diététique Groupement des Hôpitaux de Thionville CHR Metz-Thionville Sommaire Le sens des mots Les études sur la prévention du diabète

Plus en détail

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER MERCI Nous vous remercions de lire ce support d information! Notre objectif est de vous aider à comprendre comment prévenir

Plus en détail

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre fibrillation auriculaire Vivre avec une fibrillation auriculaire Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

L information nutritionnelle sur l étiquette...

L information nutritionnelle sur l étiquette... Regardez l étiquette L information nutritionnelle sur l étiquette... Aide aide à faire des choix éclairés éclairset Aide à suivre à suivre le Guide le Guide alimentaire alimentaire canadien canadien pour

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Résumé. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Résumé. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Résumé www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme de réduction de sodium alimentaire jbelleri@ucalgary.ca

Plus en détail

Projet Edudora² Luxembourg

Projet Edudora² Luxembourg Projet Edudora² Luxembourg Personnes de contact: EDUcation thérapeutique et préventive face au Diabète et à l Obésité à Risque chez l Adulte et l Adolescent CRP-Santé Marie-Lise Lair (+352) 26 970 752

Plus en détail

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11.

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11. Nutrition et Sport L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Qui est considéré comme sportif? Valérie Ducommun Diététicienne dipl. ES Diplôme universitaire Nutrition du Sportif A.F. Creff

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

Cazenove & Stédo. départ pour : RCV. Nous ne sommes pas que des super héros, nous sommes avant tout des Hommes comme les autres! Scénario.

Cazenove & Stédo. départ pour : RCV. Nous ne sommes pas que des super héros, nous sommes avant tout des Hommes comme les autres! Scénario. Cazenove & Stédo départ pour : RCV Nous ne sommes pas que des super héros, nous sommes avant tout des Hommes comme les autres! Scénario Cazenove Dessins Stédo Couleurs Christian Favrelle et Pierre Schelle

Plus en détail

Prévenir... par plus d activité physique

Prévenir... par plus d activité physique Prévenir... par plus d activité physique 13 L activité physique: Pour la santé, c est capital et c est bon pour le moral! La pratique régulière d une activité physique est essentielle pour préserver un

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

Alimentation et tabac

Alimentation et tabac Alimentation et tabac Le rôle du tabac dans la régulation du poids Les modifications à l arrêt de la cigarette Les conseils (TCC) pour ne pas prendre de poids Les constatations A âge égal, sexe et conditions

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

ia arai-hia te ma i omaha tihota Crédit photos : Pacific Production - Maquette : SC219 - Edition 2013

ia arai-hia te ma i omaha tihota Crédit photos : Pacific Production - Maquette : SC219 - Edition 2013 le diabète je peux l éviter! ia arai-hia te ma i omaha tihota Crédit photos : Pacific Production - Maquette : SC219 - Edition 2013 Qu est-ce que le diabète? C est une maladie grave et silencieuse qui,

Plus en détail

Crise cardiaque. Les hommes sont trois fois plus sujets aux crises cardiaques que les femmes.

Crise cardiaque. Les hommes sont trois fois plus sujets aux crises cardiaques que les femmes. Crise cardiaque Introduction Une crise cardiaque, également appelée infarctus du myocarde ou thrombose coronarienne, se produit lorsque le muscle cardiaque meurt par manque d oxygène. Une crise cardiaque

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

www.coolfoodplanet.org www.efad.org coolf et.org www.eufic.org

www.coolfoodplanet.org www.efad.org coolf et.org www.eufic.org g olf or w. coo n lf o o d p l a et. g or co w w et. ww w.efa d.o.eufic.org w ww rg Te souviens-tu du jour où tu as appris à faire du vélo? Après avoir trouvé ton équilibre, il était facile de faire tourner

Plus en détail

Un adulte sur deux en France présente une anomalie lipidique. L hypercholestérolémie est la plus fréquente de ces anomalies. Considéré comme un des

Un adulte sur deux en France présente une anomalie lipidique. L hypercholestérolémie est la plus fréquente de ces anomalies. Considéré comme un des Un adulte sur deux en France présente une anomalie lipidique. L hypercholestérolémie est la plus fréquente de ces anomalies. Considéré comme un des principaux ennemis de nos artères, le «mauvais» cholestérol

Plus en détail

I. Qu est-ce que l hypertension?

I. Qu est-ce que l hypertension? Une édition de la Mutualité Libérale Hypertension ENTRETENEZ VOTRE CAPITAL SANTÉ! Introduction De mauvaises habitudes de vie telles que le tabagisme, une alimentation déséquilibrée et le manque d exercice

Plus en détail