Dépistage et gestion du diabète

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dépistage et gestion du diabète"

Transcription

1 Dépistage et gestion du diabète Plateforme du diabète

2 Table des matières > Dépistage du diabète 32 millions de diabétique en Europe... 5 Le diabète, ça n arrive pas qu aux autres 6 Les Mutualités Libres voient le diabète autrement 7 Un check-up, ça ne se refuse pas! 8 Programme de prévention : Apprendre l équilibre alimentaire 9 Ce n est qu un début, continuons le combat 10 > Questionnaire de risque 11 Gestion du diabète 13 Voir le diabète autrement 14 > Diabétique pour la première fois 14 Passeport du diabète & DMG 14 Programme de prévention 16 Bougez ça fait du bien 16 Mieux s alimenter, un autre allié de poids 16 Soins périodiques 19 Contrôles médicaux 19 Matériel d autocontrôle 19 Demain est une autre vie 20 Calculer votre BMI 21 Tableau récapitulatif de nos interventions 22 Adresses et informations utiles 24

3 Cette brochure est une publication des Mutualités Libres. Conception : John Decleyn Mise en page : Pascale JANSSENS Photos : Image Bank Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit (impression, photocopie, microfilm, site internet ou autre) et faite sans le consentement préalable et écrite de l'éditeur, est strictement interdite. Editeur responsable : Pascal MERTENS Union Nationale des Mutualités Libres Rue Saint-Hubert Bruxelles.

4

5 DEPISTAGE DU DIABETE 32 millions de diabétiques en Europe. Et moi? Et moi? Et moi? D après plusieurs sources statistiques, il y a plus de 32 millions de diabétiques connus en Europe. Mais ce chiffre est bien en dessous de la réalité car beaucoup d hommes et de femmes sont diabétiques sans le savoir. Rien qu en Belgique, un diabétique sur deux ignore sa maladie! Une situation qui s aggrave chaque année et qu il est temps d enrayer, car plus tôt le diabète est diagnostiqué, mieux il peut être contrôlé et géré. Il est donc important d avoir une attitude adulte et responsable vis-à-vis de cette maladie qui, si elle est bien maîtrisée, permet à l homme ou la femme de continuer à vivre comme avant.

6 LE DIABETE, ÇA N ARRIVE PAS QU AUX AUTRES Il existe deux sortes de diabètes : Le diabète de type 1, appelé aussi diabète maigre ou juvénile car il survient plutôt chez les sujets jeunes. Il se caractérise par le fait que le pancréas ne produit plus ou pas assez d insuline. Le diabète de type 2, appelé aussi diabète gras ou de vieillesse est souvent le résultat d une alimentation trop riche, d un manque d activités physiques ou de surpoids. Dans ce cas, le pancréas continue à produire de l insuline, mais irrégulièrement. Si dans le premier cas il est difficile d agir préventivement, dans le second par contre, une alimentation équilibrée et une activité physique régulière permettent de réduire considérablement les risques de diabète.

7 7 LES MUTUALITES LIBRES VOIENT LE DIABETE AUTREMENT Le diabète n est pas une maladie nouvelle. Mais l approche que les Mutualités Libres veulent initier à son égard l est beaucoup plus : privilégier la prévention, encourager le dépistage des hommes et des femmes à risque, responsabiliser chacun. Bref, favoriser une approche globale de la maladie afin d améliorer la vie du diabétique. Proposer un dépistage systématique du diabète aux personnes à risque constitue une démarche originale, totalement innovante. Concrètement : plus vous participerez, plus nous participerons. L enjeu est en effet capital. Prendre conscience de sa maladie ou des risques de l attraper un jour, c est peut-être déjà l éviter ou en tout cas, ne pas l aggraver. C est pourquoi les Mutualités Libres vous proposent un dépistage préventif ayant pour but d identifier les personnes à risques. Pour vous, une attitude significative quant à votre envie d agir plutôt que subir. Pour nous, la promesse de vous aider, de vous soutenir et de supporter financièrement les coûts liés à cet engagement mutuel, proportionnellement à vos efforts.

8 < UN CHECK-UP, ÇA NE SE REFUSE PAS! Nous vous proposons, dans un premier temps, de vous prêter à un petit test et de remplir un questionnaire que vous trouverez à la fin de cette brochure. Si le calcul de vos points indique que vous présentez certains signes de prédispositions au diabète, nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec votre médecin. Il décidera alors s il y a lieu de compléter le dépistage par d autres examens complémentaires. QUE FONT LES MUTUALITÉS LIBRES? Objet : Remboursement de la consultation de dépistage. Montants remboursés : Forfait de 10 euros. Fréquence des remboursements : tous les 3 ans, ou tous les ans pour les personnes dont le risque est confirmé (anomalie de la glycémie à jeun ou intolérance au glucose). Comment : sur base d un formulaire de la mutuelle à faire compléter par votre médecin. Pour qui : toutes les personnes affiliées à l assurance complémentaire. Trois cas de figure : Soit vous n êtes pas à risque et nous vous conseillons vivement de continuer à surveiller votre alimentation et à pratiquer une activité physique. Soit l examen médical a révélé que vous présentez certains risques et nous proposons alors de profiter d une consultation diététique de Prévention qui, vous allez le voir, va vous aider à diminuer ces risques et à retrouver une meilleure qualité de vie. Soit vous présentez un diabète et nous vous orienterons alors vers notre programme spécialement conçu pour les diabétiques et que nous détaillons dans notre brochure Gestion du diabète.

9 9 PROGRAMME DE PREVENTION : APPRENDRE L EQUILIBRE ALIMENTAIRE Voilà! Un petit feu clignotant s est allumé. Et il est important de ne pas l ignorer. Car c est maintenant qu il faut réagir. Ou plutôt agir. Sur votre alimentation, sur vos activités physiques. Bref, sur une hygiène de vie qu on a tous tendance à mettre un peu vite sur le côté. Mais n anticipons pas, c est un professionnel de la nutrition que nous vous proposons d aller consulter. Ce diététicien établira un bilan alimentaire et vous aidera à retrouver de meilleures habitudes culinaires. QUE FONT LES MUTUALITÉS LIBRES? Objet : Remboursement de 2 consultations chez un diététicien agréé pour l établissement d un bilan et d un programme alimentaire. Montants remboursés : 15 euros par consultation. Nombre de remboursements : 2 par an (après un dépistage). Comment : sur base d une attestation fournie par le diététicien. Pour qui : personnes atteintes d anomalie de la glycémie à jeun ou d intolérance au glucose. <

10 CE N EST QU UN DEBUT, CONTINUONS LE COMBAT En lançant ce vaste programme de dépistage et en mettant sur pied ce nouveau système de remboursement qui favorise la pro-activité, les Mutualités Libres n ont qu un seul but : prévenir le risque de diabète et améliorer la qualité de vie de ceux qui en sont atteints. Pour y arriver, vous l avez compris, une prise de conscience collective et une coordination de tous les intervenants est nécessaire. Ce n est qu à ce prix que l on peut espérer voir un jour le diabète ne plus progresser. Mieux, reculer.

11 11 QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION (1) DU RISQUE DE DIABÈTE DE TYPE 2 Entourez les réponses aux huit questions ci-dessous et additionnez les points. Ceux-ci vous donnent une estimation du risque de développer un diabète de type 2 dans les dix ans. 1. Age 0 point : moins de 45 ans 2 points : de 45 à 54 ans 3 points : de 55 à 64 ans 4 points : au-delà de 64 ans 2. Poids ou plus exactement Indice de Masse Corporelle (BMI). Celui-ci évalue la surcharge pondérale et peut se calculer par la formule : poids exprimé en kilogrammes, divisé par la taille au carré exprimée en mètres 0 point : moins de 25 1 point : de 25 à 30 3 points : plus de Tour de taille (mesuré avec un mètre ruban juste en dessous des côtes inférieures) 0 point : moins de 94 cm (chez l homme) et moins de 80 cm (chez la femme) 3 points : de 94 à 102 cm (chez l homme) et de 80 à 88 cm (chez la femme) 4 points : plus de 102 cm (chez l homme) et plus de 88 cm (chez la femme) 4. Exercice physique : pratiquez-vous habituellement une demi-heure au moins d activité physique par jour que ce soit au travail (travail manuel) ou durant les loisirs? 0 point : oui 2 points : non 5. Alimentation : à quelle fréquence mangez-vous des fruits ou des légumes? 0 point : tous les jours 1 point : pas tous les jours

12 6. Hypertension : Prenez-vous des médicaments contre l hypertension? 0 point : non 2 points : oui 7. A-t-on jamais trouvé un taux de glucose élevé chez vous (par exemple, durant un contrôle biologique de routine, à la médecine du travail, lors d une maladie quelconque, lors d une grossesse)? 0 point : non 5 points : oui 8. Famille : est-ce que l un ou l autre membre de votre famille proche est connu pour être diabétique (type 1 ou type 2)? 0 point : non 3 points : oui, un/plusieurs grands-parents, oncles, tantes, cousins au premier degré (mais sans que vos propres parents, frères, soeurs ou enfants soient atteints, sinon comptabilisez le score suivant). 5 points : oui, un/plusieurs parents, frères ou soeurs, enfant. RÉSULTATS Un score inférieur à 7 est un risque faible (mais pas nul : il est estimé de l ordre du 1 %) de développer un diabète. Un score de 7 à 11 est associé à un risque léger : environ 1 personne sur 25 développera la maladie. Un score de 12 à 14 est un risque moyen : environ 1 personne sur 6 développera un diabète de type 2. Des mesures s imposent, à commencer par un dépistage chez votre médecin traitant, puis des efforts pour corriger les facteurs de risque (par exemple, un peu de sport, un avis diététique, perdre du poids,...). Un score de 15 à 20 est associé à un risque élevé de diabète. Il faut absolument faire contrôler sa prise de sang et changer son mode de vie. Un traitement de prévention du passage au diabète peut être indiqué si vos glycémies ne sont pas normales sans cependant encore atteindre les chiffres du diabète. Un score supérieure à 20 est préoccupant : faites un contrôle sanguin rapidement car votre risque de diabète est d environ une malchance sur deux! Et si vous avez de la chance de ne pas l être, changez vite vos habitudes car la menace est réelle. (1) Source : Association Belge du Diabète (A.B.D.)

13 13 GESTION DU DIABETE Voir le diabète autrement Le diabète n est pas une maladie nouvelle. Mais l approche que les Mutualités Libres veulent initier à son égard l est beaucoup plus. Non seulement en privilégiant la prévention et en encourageant le dépistage systématique des hommes et des femmes à risque, mais surtout en mettant sur pied un programme de prévention et d accompagnement des diabétiques afin d améliorer leur qualité de vie, tant physique que sociale.

14 DIABÉTIQUE POUR LA PREMIÈRE FOIS C est sans doute parce qu il n y aura jamais de seconde fois que cette maladie est souvent vécue comme une catastrophe, comme une injustice aussi. Une mauvaise nouvelle que l on veut oublier le plus rapidement. Malheureusement ce n est pas possible. Heureusement, la vie continue, pas si différente d ailleurs. C est pourquoi les Mutualités Libres ont mis sur pied un programme de Gestion du diabète qui vous permettra de mieux comprendre mais aussi de mieux apprivoiser cette maladie. Pour bénéficier de ce programme, 3 conditions : Être affilié à l assurance complémentaire. Ouvrir un Dossier Médical Global (DMG) auprès de votre médecin généraliste afin qu il puisse gérer plus efficacement votre santé. Demandez votre Passeport du diabète : petit carnet aide-mémoire dans lequel vous trouverez non seulement des conseils précieux pour mieux gérer votre maladie, mais qui vous servira également de pense-bête pour les objectifs thérapeutiques que, avec l aide de votre médecin, vous vous serez fixés, notamment en matière d alimentation, d exercices physiques ou de tabagisme. Ce passeport du diabète vous donnera droit à divers remboursements en matière de soins diététiques et podologiques. PASSEPORT DU DIABÈTE & DMG Qu est-ce que le passeport du diabète? Il s'agit d un carnet de santé réservé aux assurés diabétiques diagnostiqués et traités (du type 1 comme du type 2). Le passeport du diabète constitue un outil d'éducation et de responsabilisation qui devrait permettre de prévenir, d une part, les complications et d améliorer, d autre part, la communication entre les prestataires (médecin généraliste, diabétologue, diététicien, ophtalmologue, pharmacien, etc.). Avantages du passeport Outre sa valeur intrinsèque, le passeport ouvre le droit à une intervention dans les frais de 2 consultations de diététique par année (sauf si la prestation est déjà prévue par une convention dont bénéficie l'assuré) et à une intervention dans les frais de 2 consultations chez un podologue par année (pour autant que vous présentiez un risque élevé de problèmes aux pieds).

15 15 Comment l obtenir? Contactez votre mutualité pour obtenir un formulaire de demande de passeport du diabète. Faites compléter ce document par votre médecin et renvoyez-le à votre mutualité. Qu est-ce que le DMG? L idée d établir un Dossier Médical Global ressort de la volonté de centraliser en un lieu, chez votre médecin généraliste, toutes les informations médicales vous concernant. Votre médecin généraliste regroupera en un dossier (électronique ou sur papier) toutes les informations médicales essentielles : les tests de prises de sang, les vaccinations, les allergies, les radiographies, les échographies, les hospitalisations subies, etc. Les avantages financiers du DMG Outre un meilleur suivi médical, le DMG présente également un avantage financier : vous payez, en effet, 30 % de ticket modérateur en moins pour des consultations au cabinet du médecin généraliste qui gère votre dossier. Le dossier médical global est gratuit. Votre médecin vous demande, il est vrai, 19 euros pour la constitution de votre DMG (montant au 01/10/2004) mais la mutualité vous rembourse intégralement cette somme. Comment ouvrir un DMG? Si vous désirez ouvrir un DMG, il vous suffit d en faire la demande auprès de votre médecin généraliste. Attention : seuls les médecins généralistes agréés ou accrédités peuvent gérer un DMG. Pour savoir si votre médecin généraliste est un médecin agréé ou accrédité, posez-lui simplement la question.

16 PROGRAMME DE PREVENTION 1. Bouger, ça fait du bien C est prouvé : en vivant plus sainement et en bougeant suffisamment, vous pouvez retarder ou même éviter partiellement de nombreuses complications. L exercice physique est un allié de poids pour le diabétique. Il oblige le corps à brûler l énergie stockée sous forme de sucre et diminue immédiatement le taux de sucre sanguin. Le sport, mais également une simple balade d une heure chaque jour suffit pour réguler à long terme son taux de glycémie. Voilà pourquoi les Mutualités Libres vous recommandent sérieusement de suivre un programme d activités physiques que vous déterminerez vous-même, avec l aide de votre médecin. Et pour vous y encourager, nous avons, nous aussi fait un effort. < LES MUTUALITÉS LIBRES ENCOURAGENT L EFFORT PHYSIQUE! Offre : Remise d un podomètre (compteur de pas électronique) aux diabétiques de type 2, permettant de mesurer en permanence leur activité physique. Remise d un programme d activités physiques spécialement conçu pour eux. Nombre : 1 podomètre par personne diabétique. Comment : Sur simple demande.

17 2. Mieux s alimenter, un autre allié de poids Dans 95 % des cas, le diabète de type 2 est lié à une alimentation trop riche et à une sédentarité prolongée. Limiter le surpoids est un des meilleurs moyens pour diminuer, voire éviter, les complications liées au diabète. Mais, attention, il ne s'agit pas ici d'attaquer un régime draconien. La perte de poids doit être progressive et le régime équilibré. L'alimentation joue un rôle primordial pour réguler le taux de glycémie. Il est donc important de diminuer, sans pour autant la supprimer totalement, la part de graisses visibles (huile, beurre, margarine) en privilégiant des produits sains et des modes de cuisson sans matières grasses. Cependant, ne jouons pas à l apprenti sorcier. Il est important de consulter un spécialiste de la nutrition qui avec votre aide mettra au point un programme diététique sur mesure afin d obtenir les meilleurs résultats dans les plus brefs délais. 17 Cette fois encore, les Mutualités Libres ont décidé de jouer un rôle actif en participant concrètement à vos efforts. < LES MUTUALITÉS LIBRES RÉCOMPENSENT LA PERTE DE POIDS! Il s agit de récompenser les diabétiques en surcharge pondérale (BMI 25 et plus) qui réussissent à perdre 5 à 15 % de leur poids initial et à maintenir cette perte pendant 4 mois minimum. Offre : Un impédancemètre. Comment : Sur base d un formulaire de la mutuelle, complété par un diététicien ou par Weight Watchers. Partenaires : Diététiciens agréés ou Weight Watchers (au choix de l affilié). Avantages Weight Watchers pour nos membres : Inscription et 1 ère consultation gratuite + remise du programme. Fréquence : 1 seule fois par personne. Pour calculer votre BMI, reportez-vous à la page 19.

18 Qu est-ce qu un impédancemètre? S il semble évident qu un contrôle régulier de son poids est indispensable dans le traitement du diabète, il est tout aussi important de mesurer son taux de graisse, facteur déterminant dans l aggravation de la maladie. Cette mesure se fait à l aide d un impédancemètre. L impédancemètre est un instrument basé sur l impédance bio-électrique du corps. Une méthode simple, rapide et précise. Cet instrument émet un courant électrique de faible intensité qui parcourt le corps sans aucun risque pour le sujet. Le courant pénètre librement les fluides contenus dans le tissu musculaire, mais rencontre une résistance dès qu il traverse une zone graisseuse. Cette résistance qu oppose la graisse au courant électrique porte le nom d impédance bio-électrique et peut-être mesurée avec précision. Autrement dit, plus la résistance à laquelle se heurte le signal électrique est grande, plus importante est la masse graisseuse. ATTENTION Cet appareil n est pas conseillé aux personnes qui utilisent un stimulateur cardiaque. Vous l avez compris, qu il s agisse d activités physiques ou d alimentation équilibrée, tout est lié. Une approche globale de la maladie est donc nécessaire pour lutter efficacement contre celle-ci. Et seule une attitude positive, volontaire et coordonnée de tous les intervenants permettra de faire en sorte que la vie continue comme avant.

19 19 SOINS PÉRIODIQUES Jusqu ici, on vous a surtout parlé de prévention secondaire. Mais il va de soi que le diabète s accompagne de soins périodiques. Avec toujours au centre des décisions, votre médecin traitant. Il rassemble toutes les informations, coordonne les soins, décide avec vous des prochains objectifs à atteindre. Et là encore, Les Mutualités Libres sont de la partie. Intervenant tant au niveau des soins réguliers, indispensables pour détecter à temps toutes les complications ou aggravations éventuelles de la maladie, que dans l achat de matériel d autocontrôle. INTERVENTION DES MUTUALITÉS LIBRES DANS LES CONTRÔLES MÉDICAUX < Objet : Inciter les patients à effectuer un minimum de visites de contrôles de routine annuelles : 4 visites chez le médecin généraliste, 2 visites chez le diététicien, 1 chez le dentiste, 1 chez l ophtalmologue et 1 examen de laboratoire. Montants remboursés : Paiement d un forfait annuel de 20 euros si les personnes ont effectué les visites de contrôle sur une année. Comment : sur base d un formulaire à demander à votre mutuelle et à faire compléter par les prestataires de soins concernés. INTERVENTION DES MUTUALITÉS LIBRES DANS LE MATÉRIEL D AUTOCONTRÔLE Objet : Intervention forfaitaire dans l achat d un glucomètre (pour les personnes ne bénéficiant pas d une convention diabétique). Comment : Sur présentation de la facture. Montants remboursés : Maximum 50 euros. Fréquence des remboursements : 1 fois tous les 5 ans. <

20 DEMAIN EST UNE AUTRE VIE Le diabète est une maladie qui touche de plus en plus de gens. Un mal du siècle pour certains. Mais sûrement pas une fatalité. C est d ailleurs pourquoi l ensemble des acteurs économiques et sociaux s y intéresse de plus en plus. Conjuguant leurs efforts pour prévenir, mais aussi pour soigner. Car la vie continue, avec certes quelques contraintes, mais aussi beaucoup de plaisirs retrouvés comme une activité physique régulière et une hygiène de vie qu on avait presque oubliée. Finalement, le diabète, on s y habitue très vite.

21 21 CALCULEZ VOTRE BMI Poids (kg) Taille (cm) Formule du BMI = Poids (en kg) taille (en m) x taille (en m) Interprétation des valeurs du BMI (*) > De 18 à 24 - Vous avez un poids normal > De 25 à 29 - Vous êtes en surcharge pondérale > De 30 à 40 - Vous êtes obèse > 41 et plus - Vous présentez une obésité grave (*) BMI = IMC = Indice de masse corporelle

22 PLATEFORME Interventions pour les personnes non diabétiques pour tout le monde (sauf pour les diabétiques reconnus) fréquence: - 1x/an pour les personnes à risque - tous les 3 ans pour les autres Dépistage chez le Médecin Généraliste Remboursement 10 Pas de risques Résultat du dépistage Diabétique Personne à risque Consultation chez le diététicien pour les personnes à risques nombre de remboursements: - 2x/an après un dépistage Remboursement: 15 par consultation

23 DU DIABETE Interventions pour les personnes diabétiques Avoir le DMG et le passeport du diabète Activité Physique Remise d un compteur de pas et d un programme de marche fréquence: 1x/vie objectif: encourager les personnes à bouger plus au quotidien, à l aide d un coach digital Perte de Poids Récompenser la perte de poids en offrant un Impédencemètre fréquence: 1x/vie objectif: encourager la perte de poids raisonnable (min 5%) et le maintien de cette perte partenaires: diététiciens ou Weight Watchers fréquence? tous les 5 ans pas pour les personnes bénéficiant d une convention Glucomètre Remboursement: 50 pour l achat d un glucomètre Traject de soins Remboursement: 20 au terme du trajet de soins fréquence? 1x/an trajet de soins = - 4 visites chez le M.G. - 1 examen de laboratoire - 2 visites chez le diététicien - 1 visite chez l opthalmologue - 1 visite chez le dentiste

24 > INFORMATIONS UTILES Le service Promotion Santé des Mutualités Libres a édité entre autres les publications suivantes : Une alimentation saine Un problème de kilo? Le diabète : une vie aigre-douce? Le pied diabétique : prenez vos pieds en main! Diabète et activité physique Vous pouvez commander ces brochures auprès du service Promotion Santé des Mutualités Libres : Tél. : Fax : Sites Internet

25 > ADRESSES UTILES Association Belge du Diabète asbl Place Homère Goossens Bruxelles Tél. : (matin) Fax : Maison des diabétiques Rue Fétis Dinant Tél. : Fax : Un(e) diététicien(ne) près de chez vous? Association Belge des Diététiciens de Langue Française (ABDLF) Tél. : Bold Association Belge de Patients Obèses Weight Watchers Tél. : Fax :

26 Dépistage et gestion du diabète Plateforme du diabète Editeur Responsable : P. Mertens, Union Nationale des Mutualités Libres rue St-Hubert, Bruxelles /01 l union nationale des mutualités libres regroupe

Le diabète. Suis-je concerné? La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE

Le diabète. Suis-je concerné? La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE Le diabète Suis-je concerné? MUTUALITE CHRETIENNE La solidarité, c est bon pour la santé. Vous vous posez des questions sur le diabète? Vous vous demandez si vous êtes concerné? Vous connaissez une personne

Plus en détail

Le rôle du réseau DIANEFRA dans la prévention du diabète de type 2. Docteur Michaël NEMORIN

Le rôle du réseau DIANEFRA dans la prévention du diabète de type 2. Docteur Michaël NEMORIN Journée de lancement du Centre Intégré Nord Francilien de Prise en charge de l Obésité de Le rôle du réseau DIANEFRA dans la prévention du diabète de type 2 Docteur Michaël NEMORIN DIANEFRA Président de

Plus en détail

UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ

UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ C A H I E R S A N T É N 3 UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ Préface Le diabète est en augmentation

Plus en détail

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques Résultats de l étude ntred 2007 EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES Le diabète est une maladie chronique de plus en plus fréquente, qui touche en France plus de 2 millions

Plus en détail

ADOPTER UNE BONNE HYGIÈNE DE VIE

ADOPTER UNE BONNE HYGIÈNE DE VIE ADOPTER UNE BONNE HYGIÈNE DE VIE Mangez sain et varié Evitez le surpoids Bougez suffisamment Arrêtez de fumer et modérez votre consommation d alcool Association Belge du Diabète a.s.b.l. www.diabetescoach.be

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Vivre avec un diabète de type 2 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce guide, La

Plus en détail

REMBOURSEMENTS DES MUTUALITES DES PRESTATIONS DU DIETETICIEN

REMBOURSEMENTS DES MUTUALITES DES PRESTATIONS DU DIETETICIEN REMBOURSEMENTS DES MUTUALITES DES PRESTATIONS DU DIETETICIEN En Belgique, chaque mutuelle est libre de choisir sa "politique de remboursement". Tout dépend donc de la mutualité à laquelle vous (votre patient)

Plus en détail

SOMMAIRE. I Préambule. II Les missions de l association la Maison du Diabétique

SOMMAIRE. I Préambule. II Les missions de l association la Maison du Diabétique Association Loi 1901, reconnue d intérêt général par arrêté CM n 1230/30 août 2007 SOMMAIRE I Préambule II Les missions de l association la Maison du Diabétique III Manifestation du 20 novembre 2011 1

Plus en détail

CAHIER SPÉCIAL www.contrelediabete.fr Nathalie Ferron

CAHIER SPÉCIAL www.contrelediabete.fr Nathalie Ferron CAHIER SPÉCIAL 2 e Semaine nationale de prévention du diabète Se prémunir contre le diabète Du 3 au 9 juin 2013 aura lieu partout en France la seconde Semaine nationale de prévention du diabète organisée

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Si le MAF m était conté...

Si le MAF m était conté... Si le MAF m était conté... MAXIMUM A FACTURER MAF trois lettres qui renvoient au "maximum à facturer". Cet élément de notre système de protection sociale limite le risque de devoir supporter des coûts

Plus en détail

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire?

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire? Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly propose et développe des traitements innovants pour la prise en charge du diabète et de ses complications. INVENTIV

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

CENTRE DU DIABETE CLINIQUE SAINT-JEAN. Centre de traitement multidisciplinaire pour personnes diabétiques

CENTRE DU DIABETE CLINIQUE SAINT-JEAN. Centre de traitement multidisciplinaire pour personnes diabétiques CLINIQUE SAINT-JEAN Centre de traitement multidisciplinaire pour personnes diabétiques 1 Madame, Mademoiselle, Monsieur, Bienvenue au Centre du Diabète de la. Nous sommes un centre de traitement multidisciplinaire

Plus en détail

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

Dossier de Presse. Réseau Atlantique Diabète. «Journée Mondiale du Diabète Mercredi 14 Novembre 2012»

Dossier de Presse. Réseau Atlantique Diabète. «Journée Mondiale du Diabète Mercredi 14 Novembre 2012» Dossier de Presse Réseau Atlantique Diabète «Journée Mondiale du Diabète Mercredi 14 Novembre 2012» 1 Journée Mondiale du Diabète À l occasion de la 22 e Journée Mondiale du Diabète, le Réseau Atlantique

Plus en détail

DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR

DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR INFORMATIONS DIETETIQUES SERVICE RESTAURATION DE LA VILLE D YZEURE DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR I - DEFINITION DE LA DIETETIQUE : La diététique est une science qui n est pas uniquement destinée à

Plus en détail

Le diabète et vous : Gérez votre mode de vie. Réduisez vos risques. fmcoeur.ca

Le diabète et vous : Gérez votre mode de vie. Réduisez vos risques. fmcoeur.ca Le diabète et vous : Gérez votre mode de vie. Réduisez vos risques. fmcoeur.ca Le saviez-vous? Le diabète est un facteur de risque associé aux maladies du cœur et aux AVC. Environ 1,8 million de Canadiens

Plus en détail

Prévenir... le risque cardiovasculaire

Prévenir... le risque cardiovasculaire Prévenir... le risque cardiovasculaire 10 Les facteurs de risque favorisant les maladies cardiovasculaires Les facteurs que l on ne choisit pas... L âge : le vieillissement contribue à augmenter le risque

Plus en détail

IMPÉDANCE. www.weightwatchers.com

IMPÉDANCE. www.weightwatchers.com FR IMPÉNCE www.tefal.com www.weightwatchers.com TefWW-PPImpedance 12-10 22/12/10 9:48 Page 2 A B C CLEAR CLEAR LR03 AAA MIN MAX 2 TefWW-PPImpedance 12-10 20/12/10 14:47 Page 3 I Tefal, en association avec

Plus en détail

L OBESITE Sommet de l iceberg!

L OBESITE Sommet de l iceberg! L OBESITE Sommet de l iceberg! Docteur Patrick Van Alphen Médecine et Psychologie de l Obésité Clinique du Poids Idéal CHU Saint-Pierre Depuis quelques dizaines d années : Augmentation de la graisse dans

Plus en détail

Informations personnelles

Informations personnelles Informations personnelles Remplir ou coller ici la vignette de votre mutuelle Vignette mutuelle Nom :... Prénom :... Âge :... Adresse :... Tél. :... Type de diabète :... Votre Traitement :... En cas d

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

Projet Edudora² Luxembourg

Projet Edudora² Luxembourg Projet Edudora² Luxembourg Personnes de contact: EDUcation thérapeutique et préventive face au Diabète et à l Obésité à Risque chez l Adulte et l Adolescent CRP-Santé Marie-Lise Lair (+352) 26 970 752

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

L alimentation peut-elle prévenir le diabète? ZITO François Unité diététique Groupement des Hôpitaux de Thionville CHR Metz-Thionville

L alimentation peut-elle prévenir le diabète? ZITO François Unité diététique Groupement des Hôpitaux de Thionville CHR Metz-Thionville L alimentation peut-elle prévenir le diabète? ZITO François Unité diététique Groupement des Hôpitaux de Thionville CHR Metz-Thionville Sommaire Le sens des mots Les études sur la prévention du diabète

Plus en détail

Le diabète et ses complications

Le diabète et ses complications Le diabète et ses complications Toujours plus de diabétiques De quoi s agit-il? On est diabétique lorsqu on a trop de sucre dans le sang. Normalement, notre taux de sucre dans le sang (glycémie) à jeûn

Plus en détail

ÉQUILIBRÉE POUR UNE GLYCÉMIE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 3 ÉTAPE 2 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ

ÉQUILIBRÉE POUR UNE GLYCÉMIE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 3 ÉTAPE 2 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ POUR UNE GLYCÉMIE ÉQUILIBRÉE LE TRAITEMENT DU DIABÈTE DE TYPE 2 COMPORTE DIFFÉRENTES ÉTAPES : ÉTAPE 4 ÉTAPE 1 UN MODE DE VIE ÉQUILIBRÉ ÉTAPE 2 Un mode de vie équilibré + UN ANTIDIABÉTIQUE ORAL ÉTAPE 3

Plus en détail

Plan d enseignement. Objectifs généraux des modules. Acquérir une bonne connaissance de sa maladie, des complications et des traitements (savoir);

Plan d enseignement. Objectifs généraux des modules. Acquérir une bonne connaissance de sa maladie, des complications et des traitements (savoir); Préambule Ce plan d enseignement a été révisé pour soutenir les professionnels de la santé de la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec, impliqués dans l éducation des personnes atteintes de prédiabète

Plus en détail

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 DIABÈTE GESTATIONNEL Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 Qui dépister? Un dépistage universel doit être optimalement proposé entre 24 et

Plus en détail

Tel : 02 62 38 22 79. Messagerie : mbesson.sportspourtous@gmail.com Site : http://cr.sportspourtous.org/la-reunion

Tel : 02 62 38 22 79. Messagerie : mbesson.sportspourtous@gmail.com Site : http://cr.sportspourtous.org/la-reunion Comité régional Sports pour Tous, chemin kerbel, LES AVIRONS Tel :. Messagerie : mbesson.sportspourtous@gmail.com Site : http://cr.sportspourtous.org/la-reunion Sommaire I - Contexte... II- Le programme...

Plus en détail

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER MERCI Nous vous remercions de lire ce support d information! Notre objectif est de vous aider à comprendre comment prévenir

Plus en détail

Réflexe Prévention Santé. Réflexe Prévention Santé

Réflexe Prévention Santé. Réflexe Prévention Santé Réflexe Prévention Santé Bien utiliser votre contrat Réflexe Prévention Santé Prenez votre santé en main Des spécialistes vous accompagnent Vous bénéficiez d un programme diététique Ce service est un programme

Plus en détail

Nous remercions l association flamande du diabète pour sa collaboration dans la réalisation de ce guide.

Nous remercions l association flamande du diabète pour sa collaboration dans la réalisation de ce guide. 2 Diabète de type 2 : Détecter et soigner! Une brochure de la Mutualité Libre Securex en collaboration avec l Union Nationale des Mutualités Libres rue Saint-Hubert, 19 1150 Bruxelles Tél.: 02/778 92 11

Plus en détail

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang,

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang, Le diabète I. Qu est-ce que c est? On a tous déjà entendu parler du diabète, sans savoir exactement de quoi il s agit. Pourtant, en France, on estime que plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète,

Plus en détail

BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE

BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE Projet d éducation pour la santé auprès des jeunes enfants dans les établissements scolaires BIEN MANGER ET BOUGER DES L ECOLE MATERNELLE Contacts : Service Prévention/Education pour la santé CPAM de la

Plus en détail

CHIRURGIE DE L OBESITE

CHIRURGIE DE L OBESITE CHIRURGIE DE L OBESITE Information destinée aux patients Docteur D. LEONARD Centre de consultations Médico-Chirurgicales Rue des Rolletières 49402 Saumur Tél : 02 41 83 33 52 Site web : http://david-leonard.docvadis.fr

Plus en détail

La participation de votre enfant à l étude Esteban. www.esteban.invs.sante.fr

La participation de votre enfant à l étude Esteban. www.esteban.invs.sante.fr La participation de votre enfant à l étude Esteban www.esteban.invs.sante.fr Esteban est une nouvelle étude nationale qui porte sur plusieurs aspects de la santé : l exposition à certaines substances de

Plus en détail

ATTITUDE VIS-À-VIS DE SON POIDS. AUTEUR Cloë OST

ATTITUDE VIS-À-VIS DE SON POIDS. AUTEUR Cloë OST ATTITUDE VIS-À-VIS DE SON POIDS AUTEUR Cloë OST Remerciements Ce travail n aurait pas pu être réalisé sans la collaboration de nombreuses personnes. Des remerciements particuliers sont adressés : Aux participants

Plus en détail

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia V O U S I N F O R M E www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia On distingue deux types de diabète, le type 1 et le type 2. Dans le diabète de type 1, la sécrétion d insuline est négligeable

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION OBESITE DIABETE I et II 1 OBESITE 2 OBESITES DE GRADE III ou MORBIDE, espérance de vie limitée 3 INTRODUCTION 4 1. ELEMENTS DE PHYSIOLOGIE L adipocyte

Plus en détail

THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI

THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI Séquence éducation de groupe Groupe de 10 patients maximum Durée : 45 min Animateur : Médecins Objectif général : Exprimer la perception que l

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

Etudier à l étranger FRANCE

Etudier à l étranger FRANCE Etudier à l étranger FRANCE Bienvenue en FRANCE 1 Si vous êtes étudiant belge venant en France dans le cadre d un programme d échange (type Erasmus) Quand suis-je considéré comme étudiant? Dès lors que

Plus en détail

Structure des revenus des médecins (hors système forfait)

Structure des revenus des médecins (hors système forfait) Structure des revenus des médecins (hors système forfait) Paiement à l acte: consultations, visites, actes techniques Paiement à la capitation (par patient): DMG, DMG+, Passeport diabète, Trajets de soins

Plus en détail

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE SOMMAIRE 1. Qu est ce qu un(e) diététicien(ne)? 2. Présentation des familles d aliments 3. Les différents nutriments 4. Les diverses associations alimentaires a/ L équilibre

Plus en détail

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre fibrillation auriculaire Vivre avec une fibrillation auriculaire Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

guide pour mieux comprendre le prédiabète

guide pour mieux comprendre le prédiabète guide pour mieux comprendre le prédiabète diabète prédiabète normal PRÉDIABÈTE Dans ce dépliant, quand nous disons sucre dans le sang (glucose), nous parlons du type de sucre qui se trouve dans notre corps.

Plus en détail

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W La santé au bout de la fourchette Visio-Décembre.indd 1 8/12/06 10:41:12 L espérance de vie des Belges a augmenté depuis le siècle passé, ce qui est plutôt

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

L obésité et la précarité alimentaire en Belgique. Morgane DANIEL Diététicienne Nutritionniste Réseau Santé Diabète Avril 2013

L obésité et la précarité alimentaire en Belgique. Morgane DANIEL Diététicienne Nutritionniste Réseau Santé Diabète Avril 2013 L obésité et la précarité alimentaire en Belgique Morgane DANIEL Diététicienne Nutritionniste Réseau Santé Diabète Avril 2013 L Obésité Obésité Mars 2013 Selon l OMS (organisation Mondiale de la Santé):

Plus en détail

NUTRITION EN MEDECINE GENERALE : QUELLES REALITES? Résultats de l enquête SFMG réalisée en mars 2006

NUTRITION EN MEDECINE GENERALE : QUELLES REALITES? Résultats de l enquête SFMG réalisée en mars 2006 NUTRITION EN MEDECINE GENERALE : QUELLES REALITES? Résultats de l enquête SFMG réalisée en mars 2006 Une enquête réalisée sur la nutrition en médecine générale * pour l montre que la nutrition est un sujet

Plus en détail

Gros plan sur les statuts Omnio et BIM!

Gros plan sur les statuts Omnio et BIM! EN PRATIQUE Gros plan sur les statuts Omnio et BIM! Une brochure des Mutualités Libres Rue Saint-Hubert, 19-1150 Bruxelles T 02 778 92 11 - F 02 778 94 04 commu@mloz.be Photos > Reporters www.mloz.be (

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN.

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. Plus d informations sur : www.fa-avc.be Ligue Cardiologique Belge www.liguecardiologique.be FIBRILLATION AURICULAIRE

Plus en détail

PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE

PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE Dr Jean-Marc SENE médecin du sport praticien-attaché au CHU Pitié-Salpétrière INTRODUCTION Indication Évaluation initiale

Plus en détail

ia arai-hia te ma i omaha tihota Crédit photos : Pacific Production - Maquette : SC219 - Edition 2013

ia arai-hia te ma i omaha tihota Crédit photos : Pacific Production - Maquette : SC219 - Edition 2013 le diabète je peux l éviter! ia arai-hia te ma i omaha tihota Crédit photos : Pacific Production - Maquette : SC219 - Edition 2013 Qu est-ce que le diabète? C est une maladie grave et silencieuse qui,

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Votre médecin

Plus en détail

Le diabète gestationnel. Neuf mois en moi

Le diabète gestationnel. Neuf mois en moi Le diabète gestationnel Neuf mois en moi SOMMAIRE 1- Q est-ce que le diabète gestationnel? 2- Les effets du diabète gestationnel sur mon bébé 3- Les objectifs et le traitement 4- La technique du prélèvement

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C Juillet 2015 VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous avez de faibles ressources et à ce

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Ma vie avec le diabète de type 2. Fransk

Ma vie avec le diabète de type 2. Fransk Ma vie avec le diabète de type 2 Fransk 1 Qu est ce que c est, le diabète de type 2? Le diabète est une maladie où vous avez un contenu élevé de sucre dans le sang (hyperglycémie chronique). Avez-vous

Plus en détail

En savoir plus sur le diabète

En savoir plus sur le diabète En savoir plus sur le diabète 2 Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par un excès de sucre dans le sang, on appelle cela l hyperglycémie. Le diabète est une maladie chronique qui survient

Plus en détail

Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique

Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique Université d été E-Santé Castres-Mazamet 4, 5, 6 juillet 2012 «Des supports numériques au service de l éducation thérapeutique des patients» Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique

Plus en détail

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim.

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim. Marquez des points, mangez mieux! Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts reunica-interim.com Regles du jeu Garder votre cœur en bonne santé sera

Plus en détail

COMMENT MAIGRIR EFFICACEMENT

COMMENT MAIGRIR EFFICACEMENT RESUME 1. D abord, vous devez DEFINIR ce que VOUS recherchez OBJECTIF 2. Ensuite, vous contrôlez si ce but CONTROLE est sain pour vous DE L OBJECTIF 3. Puis, vous prévoyez un plan et une échéance pour

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008)

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) 1. INTRODUCTION En octobre 2006, le gouvernement du Québec lançait son Plan d action gouvernemental

Plus en détail

Mesures d urgence lors de cétonémie

Mesures d urgence lors de cétonémie Mesures d urgence lors de cétonémie Que sont les «cétones» - Qu est-ce que la cétoacidose? En cas de carence en insuline dans l organisme, les hydrates de carbone ou les sucres ne peuvent pas entrer dans

Plus en détail

Prenez votre santé en main

Prenez votre santé en main Prenez votre santé en main Mode d emploi Réflexe Prévention Santé Prenez votre santé en main Grâce à votre adhésion à Réflexe Prévention Santé vous bénéficiez dès à présent de prises en charge spécifiques,

Plus en détail

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner!

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Tous concernés! De quoi s agit-il? Notre assiette est la première des médecines. En effet, manger sainement et équilibré contribue à prévenir les principales

Plus en détail

La perte de poids avec «Ideal Protein»

La perte de poids avec «Ideal Protein» http://www.idealprotein.com La perte de poids avec «Ideal Protein» «Si je vous donne un régime équilibré, vous mangerez mieux, vous ne gagnerez pas de poids, mais vous ne perdrez pas de poids non plus!»

Plus en détail

Fanny OLLIER Diététicienne

Fanny OLLIER Diététicienne Fanny OLLIER Diététi icienne INTERVENTIONS DIETETIQUES 1. INTERVENTIONS THEORIQUES Auprès des résidents : Thèmes : Equilibre alimentaire Groupes d aliments Conseils pratiques lors d un repas Pathologies

Plus en détail

«Je t aime mon cœur» Programme Régional de Réduction des Risques Cardio-vasculaires

«Je t aime mon cœur» Programme Régional de Réduction des Risques Cardio-vasculaires «Je t aime mon cœur» Programme Régional de Réduction des Risques Cardio-vasculaires Contact Presse Sylvie MULLER 21 avenue Foch 57018 METZ Tel : 03.87.39.40.61 06.34.46.73.52 www.jetaimemoncoeur.fr Le

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 mars 2006 GLUCOPHAGE 500 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP : 352 816-7 GLUCOPHAGE 850 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP

Plus en détail

Etude minceur Etude d efficacité. Rapport

Etude minceur Etude d efficacité. Rapport Etude minceur Etude d efficacité Rapport Promoteur : Société AGETI 55 avenue Roger Salengro 13 003 MARSEILLE Moniteur : BIOFORTIS 42 rue la Tour d Auvergne 44200 NANTES Rapport clinique Essai n 3604 Ce

Plus en détail

Risque cardiovasculaire sous contrôle

Risque cardiovasculaire sous contrôle beawolf Risque cardiovasculaire sous contrôle Tous concernés! De quoi s'agit-il? Les accidents cardiovasculaires sont dus, le plus souvent, à la formation d un caillot venant boucher une artère du cœur

Plus en détail

Déclaration finale de la concertation sur l'opportunité et les modalités d'un dépistage du diabète

Déclaration finale de la concertation sur l'opportunité et les modalités d'un dépistage du diabète Cabinet de Mme la Ministre Nicole Maréchal Ministre de l'aide à la Jeunesse et de la Santé Centre de Recherche Opérationnelle en Santé Publique Section d'epidémiologie Institut de Santé Publique Déclaration

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

Le diabète de type 2. 1. Contexte

Le diabète de type 2. 1. Contexte Le diabète de type 2 1. Contexte Le diabète de type 2 est une maladie caractérisée par une hyperglycémie chronique, c est-à-dire par un taux trop élevé de sucre dans le sang. Cette maladie survient généralement

Plus en détail

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous

Plus en détail

Régime. Ensemble pour une vie saine! www.ml.be

Régime. Ensemble pour une vie saine! www.ml.be Régime Ensemble pour une vie saine! www.ml.be 2 A la ML, vous bénéficiez d une intervention pour : des conseils en matière de régime les médicaments contre le surpoids des vacances pour jeunes obèses 3

Plus en détail

Constat. Quelques chiffres

Constat. Quelques chiffres La création d une au Centre Hospitalier Hornu-Frameries est venue d un constat simple : l obésité et le surpoids sont deux phénomènes sans cesse en augmentation. La personne victime du poids est souvent

Plus en détail

Vous pouvez choisir d agir. et d être efficace pour votre santé!

Vous pouvez choisir d agir. et d être efficace pour votre santé! plaquette ok:mise en page 1 31/03/10 17:39 Page 1 la microalbuminurie Vous pouvez choisir d agir et d être efficace pour votre santé. Une valeur élevée de votre microalbuminurie vient de vous être annoncée

Plus en détail

PROTOCOLE. Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique

PROTOCOLE. Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique PROTOCOLE Prise en charge Contraception - IVG (Confidentielle et gratuite) Réseau Sexualité Martinique 1. 2. Descriptif du dispositif Le contexte Les objectifs Les bénéficiaires Les étapes de la prise

Plus en détail

Comment prévenir la malnutrition en institution? Claudine Mertens, Diététicienne 2 octobre 2013

Comment prévenir la malnutrition en institution? Claudine Mertens, Diététicienne 2 octobre 2013 Comment prévenir la malnutrition en institution? Claudine Mertens, Diététicienne 2 octobre 2013 Plan 1. Différence malnutrition et dénutrition 2. Détecter le risque de malnutrition/dénutrition 3. Le rôle

Plus en détail

Pr A. Avignon Maladies Métaboliques CHU Montpellier. Obésités

Pr A. Avignon Maladies Métaboliques CHU Montpellier. Obésités Pr A. Avignon Maladies Métaboliques CHU Montpellier Obésités Qu est-ce que Manger? Nécessité Plaisir Gastronomie Interdits Santé Diététique SURCHARGE ALIMENTAIRE ALIMENTAIRE M. cardiovasculaires T malignes

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 P A R T I E 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DIABÈTE?

QU EST-CE QUE LE DIABÈTE? QU EST-CE QUE LE DIABÈTE? Guide pour mieux comprendre votre diabète de type 2 foie pancréas COMMENT FONCTIONNE LE CORPS Dans ce dépliant, quand nous disons sucre dans le sang (glucose), nous parlons du

Plus en détail

Dentalia Plus. avantages pour garder le sourire

Dentalia Plus. avantages pour garder le sourire Dentalia Plus 5 avantages pour garder le sourire Omnimut Mutualité Libre de Wallonie, agent d assurances, N OCM 5002c pour la SMA Mutuelle Entraide Hospitalisation, agréée sous le n de code OCM 750/01

Plus en détail

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Programmes d enseignement thérapeutique Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Pour qui? Quelles prestations? 3 Les programmes proposés par le service d

Plus en détail

La cure thermale à indication Affections digestives et troubles du métabolisme (AD) plus efficace que le traitement de ville pour maigrir.

La cure thermale à indication Affections digestives et troubles du métabolisme (AD) plus efficace que le traitement de ville pour maigrir. Supplément du magazine des Thermes de Brides-les-Bains à Brides La cure thermale à indication Affections digestives et troubles du métabolisme (AD) plus efficace que le traitement de ville pour maigrir.

Plus en détail

LE SUIVI TRANSDISCIPLINAIRE DES PATIENTS DIABÉTIQUES EN PREMIÈRE LIGNE EXPÉRIENCES DES ASSOCIATIONS DE SANTÉ INTÉGRÉE EN BELGIQUE

LE SUIVI TRANSDISCIPLINAIRE DES PATIENTS DIABÉTIQUES EN PREMIÈRE LIGNE EXPÉRIENCES DES ASSOCIATIONS DE SANTÉ INTÉGRÉE EN BELGIQUE Séminaire Européen SIDIIEF : LES MALADIES CHRONIQUES HENALLUX Namur -19 novembre 2015 LE SUIVI TRANSDISCIPLINAIRE DES PATIENTS DIABÉTIQUES EN PREMIÈRE LIGNE EXPÉRIENCES DES ASSOCIATIONS DE SANTÉ INTÉGRÉE

Plus en détail

PROGRAMME RSI~Diabète

PROGRAMME RSI~Diabète MON PARCOURS PRÉVENTION diabète PROGRAMME RSI~Diabète Vous aider à prendre en charge votre diabète Support patients www.rsi.fr/diabete Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par une hyperglycémie

Plus en détail

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Le diabète est une pathologie chronique, c'est-à-dire dont on ne guéri pas, qui se définit comme une hyperglycémie constante. Cela veut dire que le taux de sucre

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre Avril 2011 La longue expérience de la Mutualité Française dans la mise en œuvre d actions de prévention,

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée

La prise en charge de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Édition 2012 LA PRISE EN CHARGE DE VOTRE AFFECTION DE LONGUE DURÉE Sommaire Votre protocole de soins en pratique p 4 Comment êtes-vous remboursé? p

Plus en détail