Dépistage et gestion du diabète

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dépistage et gestion du diabète"

Transcription

1 Dépistage et gestion du diabète Plateforme du diabète

2 Table des matières > Dépistage du diabète 32 millions de diabétique en Europe... 5 Le diabète, ça n arrive pas qu aux autres 6 Les Mutualités Libres voient le diabète autrement 7 Un check-up, ça ne se refuse pas! 8 Programme de prévention : Apprendre l équilibre alimentaire 9 Ce n est qu un début, continuons le combat 10 > Questionnaire de risque 11 Gestion du diabète 13 Voir le diabète autrement 14 > Diabétique pour la première fois 14 Passeport du diabète & DMG 14 Programme de prévention 16 Bougez ça fait du bien 16 Mieux s alimenter, un autre allié de poids 16 Soins périodiques 19 Contrôles médicaux 19 Matériel d autocontrôle 19 Demain est une autre vie 20 Calculer votre BMI 21 Tableau récapitulatif de nos interventions 22 Adresses et informations utiles 24

3 Cette brochure est une publication des Mutualités Libres. Conception : John Decleyn Mise en page : Pascale JANSSENS Photos : Image Bank Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit (impression, photocopie, microfilm, site internet ou autre) et faite sans le consentement préalable et écrite de l'éditeur, est strictement interdite. Editeur responsable : Pascal MERTENS Union Nationale des Mutualités Libres Rue Saint-Hubert Bruxelles.

4

5 DEPISTAGE DU DIABETE 32 millions de diabétiques en Europe. Et moi? Et moi? Et moi? D après plusieurs sources statistiques, il y a plus de 32 millions de diabétiques connus en Europe. Mais ce chiffre est bien en dessous de la réalité car beaucoup d hommes et de femmes sont diabétiques sans le savoir. Rien qu en Belgique, un diabétique sur deux ignore sa maladie! Une situation qui s aggrave chaque année et qu il est temps d enrayer, car plus tôt le diabète est diagnostiqué, mieux il peut être contrôlé et géré. Il est donc important d avoir une attitude adulte et responsable vis-à-vis de cette maladie qui, si elle est bien maîtrisée, permet à l homme ou la femme de continuer à vivre comme avant.

6 LE DIABETE, ÇA N ARRIVE PAS QU AUX AUTRES Il existe deux sortes de diabètes : Le diabète de type 1, appelé aussi diabète maigre ou juvénile car il survient plutôt chez les sujets jeunes. Il se caractérise par le fait que le pancréas ne produit plus ou pas assez d insuline. Le diabète de type 2, appelé aussi diabète gras ou de vieillesse est souvent le résultat d une alimentation trop riche, d un manque d activités physiques ou de surpoids. Dans ce cas, le pancréas continue à produire de l insuline, mais irrégulièrement. Si dans le premier cas il est difficile d agir préventivement, dans le second par contre, une alimentation équilibrée et une activité physique régulière permettent de réduire considérablement les risques de diabète.

7 7 LES MUTUALITES LIBRES VOIENT LE DIABETE AUTREMENT Le diabète n est pas une maladie nouvelle. Mais l approche que les Mutualités Libres veulent initier à son égard l est beaucoup plus : privilégier la prévention, encourager le dépistage des hommes et des femmes à risque, responsabiliser chacun. Bref, favoriser une approche globale de la maladie afin d améliorer la vie du diabétique. Proposer un dépistage systématique du diabète aux personnes à risque constitue une démarche originale, totalement innovante. Concrètement : plus vous participerez, plus nous participerons. L enjeu est en effet capital. Prendre conscience de sa maladie ou des risques de l attraper un jour, c est peut-être déjà l éviter ou en tout cas, ne pas l aggraver. C est pourquoi les Mutualités Libres vous proposent un dépistage préventif ayant pour but d identifier les personnes à risques. Pour vous, une attitude significative quant à votre envie d agir plutôt que subir. Pour nous, la promesse de vous aider, de vous soutenir et de supporter financièrement les coûts liés à cet engagement mutuel, proportionnellement à vos efforts.

8 < UN CHECK-UP, ÇA NE SE REFUSE PAS! Nous vous proposons, dans un premier temps, de vous prêter à un petit test et de remplir un questionnaire que vous trouverez à la fin de cette brochure. Si le calcul de vos points indique que vous présentez certains signes de prédispositions au diabète, nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec votre médecin. Il décidera alors s il y a lieu de compléter le dépistage par d autres examens complémentaires. QUE FONT LES MUTUALITÉS LIBRES? Objet : Remboursement de la consultation de dépistage. Montants remboursés : Forfait de 10 euros. Fréquence des remboursements : tous les 3 ans, ou tous les ans pour les personnes dont le risque est confirmé (anomalie de la glycémie à jeun ou intolérance au glucose). Comment : sur base d un formulaire de la mutuelle à faire compléter par votre médecin. Pour qui : toutes les personnes affiliées à l assurance complémentaire. Trois cas de figure : Soit vous n êtes pas à risque et nous vous conseillons vivement de continuer à surveiller votre alimentation et à pratiquer une activité physique. Soit l examen médical a révélé que vous présentez certains risques et nous proposons alors de profiter d une consultation diététique de Prévention qui, vous allez le voir, va vous aider à diminuer ces risques et à retrouver une meilleure qualité de vie. Soit vous présentez un diabète et nous vous orienterons alors vers notre programme spécialement conçu pour les diabétiques et que nous détaillons dans notre brochure Gestion du diabète.

9 9 PROGRAMME DE PREVENTION : APPRENDRE L EQUILIBRE ALIMENTAIRE Voilà! Un petit feu clignotant s est allumé. Et il est important de ne pas l ignorer. Car c est maintenant qu il faut réagir. Ou plutôt agir. Sur votre alimentation, sur vos activités physiques. Bref, sur une hygiène de vie qu on a tous tendance à mettre un peu vite sur le côté. Mais n anticipons pas, c est un professionnel de la nutrition que nous vous proposons d aller consulter. Ce diététicien établira un bilan alimentaire et vous aidera à retrouver de meilleures habitudes culinaires. QUE FONT LES MUTUALITÉS LIBRES? Objet : Remboursement de 2 consultations chez un diététicien agréé pour l établissement d un bilan et d un programme alimentaire. Montants remboursés : 15 euros par consultation. Nombre de remboursements : 2 par an (après un dépistage). Comment : sur base d une attestation fournie par le diététicien. Pour qui : personnes atteintes d anomalie de la glycémie à jeun ou d intolérance au glucose. <

10 CE N EST QU UN DEBUT, CONTINUONS LE COMBAT En lançant ce vaste programme de dépistage et en mettant sur pied ce nouveau système de remboursement qui favorise la pro-activité, les Mutualités Libres n ont qu un seul but : prévenir le risque de diabète et améliorer la qualité de vie de ceux qui en sont atteints. Pour y arriver, vous l avez compris, une prise de conscience collective et une coordination de tous les intervenants est nécessaire. Ce n est qu à ce prix que l on peut espérer voir un jour le diabète ne plus progresser. Mieux, reculer.

11 11 QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION (1) DU RISQUE DE DIABÈTE DE TYPE 2 Entourez les réponses aux huit questions ci-dessous et additionnez les points. Ceux-ci vous donnent une estimation du risque de développer un diabète de type 2 dans les dix ans. 1. Age 0 point : moins de 45 ans 2 points : de 45 à 54 ans 3 points : de 55 à 64 ans 4 points : au-delà de 64 ans 2. Poids ou plus exactement Indice de Masse Corporelle (BMI). Celui-ci évalue la surcharge pondérale et peut se calculer par la formule : poids exprimé en kilogrammes, divisé par la taille au carré exprimée en mètres 0 point : moins de 25 1 point : de 25 à 30 3 points : plus de Tour de taille (mesuré avec un mètre ruban juste en dessous des côtes inférieures) 0 point : moins de 94 cm (chez l homme) et moins de 80 cm (chez la femme) 3 points : de 94 à 102 cm (chez l homme) et de 80 à 88 cm (chez la femme) 4 points : plus de 102 cm (chez l homme) et plus de 88 cm (chez la femme) 4. Exercice physique : pratiquez-vous habituellement une demi-heure au moins d activité physique par jour que ce soit au travail (travail manuel) ou durant les loisirs? 0 point : oui 2 points : non 5. Alimentation : à quelle fréquence mangez-vous des fruits ou des légumes? 0 point : tous les jours 1 point : pas tous les jours

12 6. Hypertension : Prenez-vous des médicaments contre l hypertension? 0 point : non 2 points : oui 7. A-t-on jamais trouvé un taux de glucose élevé chez vous (par exemple, durant un contrôle biologique de routine, à la médecine du travail, lors d une maladie quelconque, lors d une grossesse)? 0 point : non 5 points : oui 8. Famille : est-ce que l un ou l autre membre de votre famille proche est connu pour être diabétique (type 1 ou type 2)? 0 point : non 3 points : oui, un/plusieurs grands-parents, oncles, tantes, cousins au premier degré (mais sans que vos propres parents, frères, soeurs ou enfants soient atteints, sinon comptabilisez le score suivant). 5 points : oui, un/plusieurs parents, frères ou soeurs, enfant. RÉSULTATS Un score inférieur à 7 est un risque faible (mais pas nul : il est estimé de l ordre du 1 %) de développer un diabète. Un score de 7 à 11 est associé à un risque léger : environ 1 personne sur 25 développera la maladie. Un score de 12 à 14 est un risque moyen : environ 1 personne sur 6 développera un diabète de type 2. Des mesures s imposent, à commencer par un dépistage chez votre médecin traitant, puis des efforts pour corriger les facteurs de risque (par exemple, un peu de sport, un avis diététique, perdre du poids,...). Un score de 15 à 20 est associé à un risque élevé de diabète. Il faut absolument faire contrôler sa prise de sang et changer son mode de vie. Un traitement de prévention du passage au diabète peut être indiqué si vos glycémies ne sont pas normales sans cependant encore atteindre les chiffres du diabète. Un score supérieure à 20 est préoccupant : faites un contrôle sanguin rapidement car votre risque de diabète est d environ une malchance sur deux! Et si vous avez de la chance de ne pas l être, changez vite vos habitudes car la menace est réelle. (1) Source : Association Belge du Diabète (A.B.D.)

13 13 GESTION DU DIABETE Voir le diabète autrement Le diabète n est pas une maladie nouvelle. Mais l approche que les Mutualités Libres veulent initier à son égard l est beaucoup plus. Non seulement en privilégiant la prévention et en encourageant le dépistage systématique des hommes et des femmes à risque, mais surtout en mettant sur pied un programme de prévention et d accompagnement des diabétiques afin d améliorer leur qualité de vie, tant physique que sociale.

14 DIABÉTIQUE POUR LA PREMIÈRE FOIS C est sans doute parce qu il n y aura jamais de seconde fois que cette maladie est souvent vécue comme une catastrophe, comme une injustice aussi. Une mauvaise nouvelle que l on veut oublier le plus rapidement. Malheureusement ce n est pas possible. Heureusement, la vie continue, pas si différente d ailleurs. C est pourquoi les Mutualités Libres ont mis sur pied un programme de Gestion du diabète qui vous permettra de mieux comprendre mais aussi de mieux apprivoiser cette maladie. Pour bénéficier de ce programme, 3 conditions : Être affilié à l assurance complémentaire. Ouvrir un Dossier Médical Global (DMG) auprès de votre médecin généraliste afin qu il puisse gérer plus efficacement votre santé. Demandez votre Passeport du diabète : petit carnet aide-mémoire dans lequel vous trouverez non seulement des conseils précieux pour mieux gérer votre maladie, mais qui vous servira également de pense-bête pour les objectifs thérapeutiques que, avec l aide de votre médecin, vous vous serez fixés, notamment en matière d alimentation, d exercices physiques ou de tabagisme. Ce passeport du diabète vous donnera droit à divers remboursements en matière de soins diététiques et podologiques. PASSEPORT DU DIABÈTE & DMG Qu est-ce que le passeport du diabète? Il s'agit d un carnet de santé réservé aux assurés diabétiques diagnostiqués et traités (du type 1 comme du type 2). Le passeport du diabète constitue un outil d'éducation et de responsabilisation qui devrait permettre de prévenir, d une part, les complications et d améliorer, d autre part, la communication entre les prestataires (médecin généraliste, diabétologue, diététicien, ophtalmologue, pharmacien, etc.). Avantages du passeport Outre sa valeur intrinsèque, le passeport ouvre le droit à une intervention dans les frais de 2 consultations de diététique par année (sauf si la prestation est déjà prévue par une convention dont bénéficie l'assuré) et à une intervention dans les frais de 2 consultations chez un podologue par année (pour autant que vous présentiez un risque élevé de problèmes aux pieds).

15 15 Comment l obtenir? Contactez votre mutualité pour obtenir un formulaire de demande de passeport du diabète. Faites compléter ce document par votre médecin et renvoyez-le à votre mutualité. Qu est-ce que le DMG? L idée d établir un Dossier Médical Global ressort de la volonté de centraliser en un lieu, chez votre médecin généraliste, toutes les informations médicales vous concernant. Votre médecin généraliste regroupera en un dossier (électronique ou sur papier) toutes les informations médicales essentielles : les tests de prises de sang, les vaccinations, les allergies, les radiographies, les échographies, les hospitalisations subies, etc. Les avantages financiers du DMG Outre un meilleur suivi médical, le DMG présente également un avantage financier : vous payez, en effet, 30 % de ticket modérateur en moins pour des consultations au cabinet du médecin généraliste qui gère votre dossier. Le dossier médical global est gratuit. Votre médecin vous demande, il est vrai, 19 euros pour la constitution de votre DMG (montant au 01/10/2004) mais la mutualité vous rembourse intégralement cette somme. Comment ouvrir un DMG? Si vous désirez ouvrir un DMG, il vous suffit d en faire la demande auprès de votre médecin généraliste. Attention : seuls les médecins généralistes agréés ou accrédités peuvent gérer un DMG. Pour savoir si votre médecin généraliste est un médecin agréé ou accrédité, posez-lui simplement la question.

16 PROGRAMME DE PREVENTION 1. Bouger, ça fait du bien C est prouvé : en vivant plus sainement et en bougeant suffisamment, vous pouvez retarder ou même éviter partiellement de nombreuses complications. L exercice physique est un allié de poids pour le diabétique. Il oblige le corps à brûler l énergie stockée sous forme de sucre et diminue immédiatement le taux de sucre sanguin. Le sport, mais également une simple balade d une heure chaque jour suffit pour réguler à long terme son taux de glycémie. Voilà pourquoi les Mutualités Libres vous recommandent sérieusement de suivre un programme d activités physiques que vous déterminerez vous-même, avec l aide de votre médecin. Et pour vous y encourager, nous avons, nous aussi fait un effort. < LES MUTUALITÉS LIBRES ENCOURAGENT L EFFORT PHYSIQUE! Offre : Remise d un podomètre (compteur de pas électronique) aux diabétiques de type 2, permettant de mesurer en permanence leur activité physique. Remise d un programme d activités physiques spécialement conçu pour eux. Nombre : 1 podomètre par personne diabétique. Comment : Sur simple demande.

17 2. Mieux s alimenter, un autre allié de poids Dans 95 % des cas, le diabète de type 2 est lié à une alimentation trop riche et à une sédentarité prolongée. Limiter le surpoids est un des meilleurs moyens pour diminuer, voire éviter, les complications liées au diabète. Mais, attention, il ne s'agit pas ici d'attaquer un régime draconien. La perte de poids doit être progressive et le régime équilibré. L'alimentation joue un rôle primordial pour réguler le taux de glycémie. Il est donc important de diminuer, sans pour autant la supprimer totalement, la part de graisses visibles (huile, beurre, margarine) en privilégiant des produits sains et des modes de cuisson sans matières grasses. Cependant, ne jouons pas à l apprenti sorcier. Il est important de consulter un spécialiste de la nutrition qui avec votre aide mettra au point un programme diététique sur mesure afin d obtenir les meilleurs résultats dans les plus brefs délais. 17 Cette fois encore, les Mutualités Libres ont décidé de jouer un rôle actif en participant concrètement à vos efforts. < LES MUTUALITÉS LIBRES RÉCOMPENSENT LA PERTE DE POIDS! Il s agit de récompenser les diabétiques en surcharge pondérale (BMI 25 et plus) qui réussissent à perdre 5 à 15 % de leur poids initial et à maintenir cette perte pendant 4 mois minimum. Offre : Un impédancemètre. Comment : Sur base d un formulaire de la mutuelle, complété par un diététicien ou par Weight Watchers. Partenaires : Diététiciens agréés ou Weight Watchers (au choix de l affilié). Avantages Weight Watchers pour nos membres : Inscription et 1 ère consultation gratuite + remise du programme. Fréquence : 1 seule fois par personne. Pour calculer votre BMI, reportez-vous à la page 19.

18 Qu est-ce qu un impédancemètre? S il semble évident qu un contrôle régulier de son poids est indispensable dans le traitement du diabète, il est tout aussi important de mesurer son taux de graisse, facteur déterminant dans l aggravation de la maladie. Cette mesure se fait à l aide d un impédancemètre. L impédancemètre est un instrument basé sur l impédance bio-électrique du corps. Une méthode simple, rapide et précise. Cet instrument émet un courant électrique de faible intensité qui parcourt le corps sans aucun risque pour le sujet. Le courant pénètre librement les fluides contenus dans le tissu musculaire, mais rencontre une résistance dès qu il traverse une zone graisseuse. Cette résistance qu oppose la graisse au courant électrique porte le nom d impédance bio-électrique et peut-être mesurée avec précision. Autrement dit, plus la résistance à laquelle se heurte le signal électrique est grande, plus importante est la masse graisseuse. ATTENTION Cet appareil n est pas conseillé aux personnes qui utilisent un stimulateur cardiaque. Vous l avez compris, qu il s agisse d activités physiques ou d alimentation équilibrée, tout est lié. Une approche globale de la maladie est donc nécessaire pour lutter efficacement contre celle-ci. Et seule une attitude positive, volontaire et coordonnée de tous les intervenants permettra de faire en sorte que la vie continue comme avant.

19 19 SOINS PÉRIODIQUES Jusqu ici, on vous a surtout parlé de prévention secondaire. Mais il va de soi que le diabète s accompagne de soins périodiques. Avec toujours au centre des décisions, votre médecin traitant. Il rassemble toutes les informations, coordonne les soins, décide avec vous des prochains objectifs à atteindre. Et là encore, Les Mutualités Libres sont de la partie. Intervenant tant au niveau des soins réguliers, indispensables pour détecter à temps toutes les complications ou aggravations éventuelles de la maladie, que dans l achat de matériel d autocontrôle. INTERVENTION DES MUTUALITÉS LIBRES DANS LES CONTRÔLES MÉDICAUX < Objet : Inciter les patients à effectuer un minimum de visites de contrôles de routine annuelles : 4 visites chez le médecin généraliste, 2 visites chez le diététicien, 1 chez le dentiste, 1 chez l ophtalmologue et 1 examen de laboratoire. Montants remboursés : Paiement d un forfait annuel de 20 euros si les personnes ont effectué les visites de contrôle sur une année. Comment : sur base d un formulaire à demander à votre mutuelle et à faire compléter par les prestataires de soins concernés. INTERVENTION DES MUTUALITÉS LIBRES DANS LE MATÉRIEL D AUTOCONTRÔLE Objet : Intervention forfaitaire dans l achat d un glucomètre (pour les personnes ne bénéficiant pas d une convention diabétique). Comment : Sur présentation de la facture. Montants remboursés : Maximum 50 euros. Fréquence des remboursements : 1 fois tous les 5 ans. <

20 DEMAIN EST UNE AUTRE VIE Le diabète est une maladie qui touche de plus en plus de gens. Un mal du siècle pour certains. Mais sûrement pas une fatalité. C est d ailleurs pourquoi l ensemble des acteurs économiques et sociaux s y intéresse de plus en plus. Conjuguant leurs efforts pour prévenir, mais aussi pour soigner. Car la vie continue, avec certes quelques contraintes, mais aussi beaucoup de plaisirs retrouvés comme une activité physique régulière et une hygiène de vie qu on avait presque oubliée. Finalement, le diabète, on s y habitue très vite.

21 21 CALCULEZ VOTRE BMI Poids (kg) Taille (cm) Formule du BMI = Poids (en kg) taille (en m) x taille (en m) Interprétation des valeurs du BMI (*) > De 18 à 24 - Vous avez un poids normal > De 25 à 29 - Vous êtes en surcharge pondérale > De 30 à 40 - Vous êtes obèse > 41 et plus - Vous présentez une obésité grave (*) BMI = IMC = Indice de masse corporelle

22 PLATEFORME Interventions pour les personnes non diabétiques pour tout le monde (sauf pour les diabétiques reconnus) fréquence: - 1x/an pour les personnes à risque - tous les 3 ans pour les autres Dépistage chez le Médecin Généraliste Remboursement 10 Pas de risques Résultat du dépistage Diabétique Personne à risque Consultation chez le diététicien pour les personnes à risques nombre de remboursements: - 2x/an après un dépistage Remboursement: 15 par consultation

23 DU DIABETE Interventions pour les personnes diabétiques Avoir le DMG et le passeport du diabète Activité Physique Remise d un compteur de pas et d un programme de marche fréquence: 1x/vie objectif: encourager les personnes à bouger plus au quotidien, à l aide d un coach digital Perte de Poids Récompenser la perte de poids en offrant un Impédencemètre fréquence: 1x/vie objectif: encourager la perte de poids raisonnable (min 5%) et le maintien de cette perte partenaires: diététiciens ou Weight Watchers fréquence? tous les 5 ans pas pour les personnes bénéficiant d une convention Glucomètre Remboursement: 50 pour l achat d un glucomètre Traject de soins Remboursement: 20 au terme du trajet de soins fréquence? 1x/an trajet de soins = - 4 visites chez le M.G. - 1 examen de laboratoire - 2 visites chez le diététicien - 1 visite chez l opthalmologue - 1 visite chez le dentiste

24 > INFORMATIONS UTILES Le service Promotion Santé des Mutualités Libres a édité entre autres les publications suivantes : Une alimentation saine Un problème de kilo? Le diabète : une vie aigre-douce? Le pied diabétique : prenez vos pieds en main! Diabète et activité physique Vous pouvez commander ces brochures auprès du service Promotion Santé des Mutualités Libres : Tél. : Fax : Sites Internet

25 > ADRESSES UTILES Association Belge du Diabète asbl Place Homère Goossens Bruxelles Tél. : (matin) Fax : Maison des diabétiques Rue Fétis Dinant Tél. : Fax : Un(e) diététicien(ne) près de chez vous? Association Belge des Diététiciens de Langue Française (ABDLF) Tél. : Bold Association Belge de Patients Obèses Weight Watchers Tél. : Fax :

26 Dépistage et gestion du diabète Plateforme du diabète Editeur Responsable : P. Mertens, Union Nationale des Mutualités Libres rue St-Hubert, Bruxelles /01 l union nationale des mutualités libres regroupe

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques Résultats de l étude ntred 2007 EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES Le diabète est une maladie chronique de plus en plus fréquente, qui touche en France plus de 2 millions

Plus en détail

CAHIER SPÉCIAL www.contrelediabete.fr Nathalie Ferron

CAHIER SPÉCIAL www.contrelediabete.fr Nathalie Ferron CAHIER SPÉCIAL 2 e Semaine nationale de prévention du diabète Se prémunir contre le diabète Du 3 au 9 juin 2013 aura lieu partout en France la seconde Semaine nationale de prévention du diabète organisée

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Vivre avec un diabète de type 2 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce guide, La

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

CENTRE DU DIABETE CLINIQUE SAINT-JEAN. Centre de traitement multidisciplinaire pour personnes diabétiques

CENTRE DU DIABETE CLINIQUE SAINT-JEAN. Centre de traitement multidisciplinaire pour personnes diabétiques CLINIQUE SAINT-JEAN Centre de traitement multidisciplinaire pour personnes diabétiques 1 Madame, Mademoiselle, Monsieur, Bienvenue au Centre du Diabète de la. Nous sommes un centre de traitement multidisciplinaire

Plus en détail

REMBOURSEMENTS DES MUTUALITES DES PRESTATIONS DU DIETETICIEN

REMBOURSEMENTS DES MUTUALITES DES PRESTATIONS DU DIETETICIEN REMBOURSEMENTS DES MUTUALITES DES PRESTATIONS DU DIETETICIEN En Belgique, chaque mutuelle est libre de choisir sa "politique de remboursement". Tout dépend donc de la mutualité à laquelle vous (votre patient)

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

Nous remercions l association flamande du diabète pour sa collaboration dans la réalisation de ce guide.

Nous remercions l association flamande du diabète pour sa collaboration dans la réalisation de ce guide. 2 Diabète de type 2 : Détecter et soigner! Une brochure de la Mutualité Libre Securex en collaboration avec l Union Nationale des Mutualités Libres rue Saint-Hubert, 19 1150 Bruxelles Tél.: 02/778 92 11

Plus en détail

Réflexe Prévention Santé. Réflexe Prévention Santé

Réflexe Prévention Santé. Réflexe Prévention Santé Réflexe Prévention Santé Bien utiliser votre contrat Réflexe Prévention Santé Prenez votre santé en main Des spécialistes vous accompagnent Vous bénéficiez d un programme diététique Ce service est un programme

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Déclaration finale de la concertation sur l'opportunité et les modalités d'un dépistage du diabète

Déclaration finale de la concertation sur l'opportunité et les modalités d'un dépistage du diabète Cabinet de Mme la Ministre Nicole Maréchal Ministre de l'aide à la Jeunesse et de la Santé Centre de Recherche Opérationnelle en Santé Publique Section d'epidémiologie Institut de Santé Publique Déclaration

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT!

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! SANTÉ stop cholesterol diabete hypertension E-BOOK équilibre Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! un peu d histoire... Il y a 200 ans, un Français faisait en moyenne entre

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail

En savoir plus sur le diabète

En savoir plus sur le diabète En savoir plus sur le diabète 2 Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par un excès de sucre dans le sang, on appelle cela l hyperglycémie. Le diabète est une maladie chronique qui survient

Plus en détail

Diabète et exercice physique

Diabète et exercice physique excer.phys_062004 13-07-2004 10:52 Pagina 1 Diabète et exercice physique un service de excer.phys_062004 13-07-2004 10:52 Pagina 2 2 Diabète et exercice physique La présente brochure a pu être réalisée

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique

Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique Université d été E-Santé Castres-Mazamet 4, 5, 6 juillet 2012 «Des supports numériques au service de l éducation thérapeutique des patients» Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique

Plus en détail

PLEINS FEUX SUR LES SOINS DE SANTÉ PRIMAIRES

PLEINS FEUX SUR LES SOINS DE SANTÉ PRIMAIRES Frans Français PLEINS FEUX SUR LES SOINS DE SANTÉ PRIMAIRES le médecin De Famille LE MÉDECIN DE FAMILLE Vous vous posez des questions concernant votre santé? Vous ne vous sentez pas bien? Allez donc voir

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

Structure des revenus des médecins (hors système forfait)

Structure des revenus des médecins (hors système forfait) Structure des revenus des médecins (hors système forfait) Paiement à l acte: consultations, visites, actes techniques Paiement à la capitation (par patient): DMG, DMG+, Passeport diabète, Trajets de soins

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Gros plan sur les statuts Omnio et BIM!

Gros plan sur les statuts Omnio et BIM! EN PRATIQUE Gros plan sur les statuts Omnio et BIM! Une brochure des Mutualités Libres Rue Saint-Hubert, 19-1150 Bruxelles T 02 778 92 11 - F 02 778 94 04 commu@mloz.be Photos > Reporters www.mloz.be (

Plus en détail

Informations du Patient. Entourage (personnes référentes) Médecin traitant. Consultation demandée par. Motif de la consultation. Situation familiale

Informations du Patient. Entourage (personnes référentes) Médecin traitant. Consultation demandée par. Motif de la consultation. Situation familiale Date du jour de l inclusion : N Informations du Patient Nom Date de naissance Sexe Commune de naissance CP Prénom Age Adresse actuelle Ville Téléphone CP Portable Entourage (personnes référentes) Nom Lien

Plus en détail

Surpoids et obésité de l adulte : prise en charge médicale de premier recours

Surpoids et obésité de l adulte : prise en charge médicale de premier recours Surpoids et obésité de l adulte : prise en charge médicale de premier recours Septembre 2011 Pourquoi repérer l excès de poids? Que faire chez les sujets ayant un âge physiologique avancé? Quand diagnostiquer

Plus en détail

LIGNE MÉTIER RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET BIOTECHNOLOGIE DES SERVICES POUR RÉPONDRE À VOS ENJEUX MÉTIER

LIGNE MÉTIER RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET BIOTECHNOLOGIE DES SERVICES POUR RÉPONDRE À VOS ENJEUX MÉTIER LIGNE MÉTIER RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET BIOTECHNOLOGIE DES SERVICES POUR RÉPONDRE À VOS ENJEUX MÉTIER Le secteur de la Recherche scientifique et de la biotechnologie connaît un fort dynamisme, attesté par

Plus en détail

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN : 978-2-212-55509-7

Plus en détail

CANRISK. Questionnaire canadien sur le risque de diabète. Guide de l utilisateur à l intention des pharmaciens

CANRISK. Questionnaire canadien sur le risque de diabète. Guide de l utilisateur à l intention des pharmaciens CANRISK Questionnaire canadien sur le risque de diabète Guide de l utilisateur à l intention des pharmaciens CANRISK Questionnaire canadien sur le risque de diabète Guide de l utilisateur à l intention

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

Etudier à l étranger FRANCE

Etudier à l étranger FRANCE Etudier à l étranger FRANCE Bienvenue en FRANCE 1 Si vous êtes étudiant belge venant en France dans le cadre d un programme d échange (type Erasmus) Quand suis-je considéré comme étudiant? Dès lors que

Plus en détail

Dentalia Plus. avantages pour garder le sourire

Dentalia Plus. avantages pour garder le sourire Dentalia Plus 5 avantages pour garder le sourire Omnimut Mutualité Libre de Wallonie, agent d assurances, N OCM 5002c pour la SMA Mutuelle Entraide Hospitalisation, agréée sous le n de code OCM 750/01

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant phénylcétonurique Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de phénylcétonurie. Aujourd'hui votre enfant va bien mais vous

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

Si votre vie vous tient à COEUR

Si votre vie vous tient à COEUR Si votre vie vous tient à COEUR L E S M A L A D I E S C A R D I O VA S C U L A I R E S Le coeur est une pompe musculaire puissante et formidable: il pompe le sang oxygéné à travers les vaisseaux sanguins

Plus en détail

Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008. Mise à jour 24-06-08

Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008. Mise à jour 24-06-08 Diabète de type 2 et Sport Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008 Mise à jour 24-06-08 L activité physique est recommandée depuis longtemps aux patients diabétiques Dès la fin du 19 ème siècle,

Plus en détail

EN PRATIQUE. Le médecinconseil. votre mutualité

EN PRATIQUE. Le médecinconseil. votre mutualité EN PRATIQUE Le médecinconseil de votre mutualité Une brochure des Mutualités Libres Rue Saint-Hubert, 19-1150 Bruxelles T 02 778 92 11 - F 02 778 94 04 commu@mloz.be Photos > Isopix, Reporters www.mloz.be

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Votre médecin

Plus en détail

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I UN PROJET DU PROGRAMME CANTONAL DIABÈTE Jérôme Spring Maître de sport APA Diabétologie pédiatrique Riviera-Chablais

Plus en détail

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux.

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux. Les gencives et la santé générale Nous savons tous que la prévention est l une des clés du maintien de la santé générale. Nous faisons de l exercice et nous surveillons notre alimentation pour nous aider

Plus en détail

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre Avril 2011 La longue expérience de la Mutualité Française dans la mise en œuvre d actions de prévention,

Plus en détail

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice!

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! L aide d aujourd hui. L espoir de demain... MD Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! Ce qu il faut savoir sur la santé du cerveau, l Alzheimer et les maladies apparentées Votre cerveau

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

C est votre santé Impliquez-vous

C est votre santé Impliquez-vous C est votre santé Impliquez-vous Le financement de ce projet a été fourni par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario www.oha.com 1. Impliquez-vous dans vos soins de santé. Dites-nous

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère ou Terminale Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 3 Sous-thème : 3.2 Les systèmes vivants utilisent deux grandes voies de communication

Plus en détail

Cholestérol : ça bouchonne dans les artères!

Cholestérol : ça bouchonne dans les artères! Cholestérol : ça bouchonne dans les artères! Thierry Monasse L E C H O L E S T É R O L Substance indispensable à notre organisme, le cholestérol est pourtant doté d une connotation plutôt négative. L excès

Plus en détail

J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire?

J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire? Simon Equilibré grâce à sa pompe depuis 2004 J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire? L hypoglycémie peut être l une des préoccupations majeures des diabétiques de type 1,

Plus en détail

L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie. DANIEL RIGAUD CHU de Dijon

L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie. DANIEL RIGAUD CHU de Dijon L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie DANIEL RIGAUD CHU de Dijon 46 Obésité : définition L obésité est définie comme un excès de masse grasse associée à un surcroît

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire Vivre avec une cardiopathie valvulaire Décembre 2008 En cas de cardiopathie valvulaire opérée

Plus en détail

Le mouvement vitalité! Un pas vers la forme! Sport-Santé. Acti March

Le mouvement vitalité! Un pas vers la forme! Sport-Santé. Acti March Le mouvement vitalité! Un pas vers la forme! Sport-Santé Acti March Une Fédération pour votre forme Moyen de déplacement à la portée de tous, quel que soit son âge, la marche est une forme d activité physique

Plus en détail

Diététique de la dyslipidémie

Diététique de la dyslipidémie Diététique de la dyslipidémie 1) Définition Anomalie du métabolisme des lipides à l origine de perturbations biologiques. On peut observer : - Une hypercholestérolémie : augmentation isolée du cholestérol

Plus en détail

Dépistage des facteurs de risque modifiables chez les adultes atteints d hypertension (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé

Dépistage des facteurs de risque modifiables chez les adultes atteints d hypertension (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Définition Pourcentage des patients âgés de 18 ans et plus qui sont atteints d hypertension et qui ont subi tous les tests suivants

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE

ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE PRISE EN CHARGE SYSTÉMATISÉE DES PERSONNES ATTEINTES D HYPERTENSION ARTÉRIELLE SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE 23 ÉVALUATION DE

Plus en détail

Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente

Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente Examens périodiques de santé pour tout assuré social (sauf RSI) Les examens périodiques de santé Pour qui? En règle générale Pour tous les assurés sociaux

Plus en détail

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Forfait 18 euros Parodontologie Auxiliaires médicaux Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé SOMMAIRE P. 3 A quoi sert une

Plus en détail

Le Régime Alimentaire. LR Health & Beauty Systems

Le Régime Alimentaire. LR Health & Beauty Systems Le Régime Alimentaire LR Health & Beauty Systems Les accessoires Le mètre La balance LR géniale LR a créé pour vous un mètre qui calcule votre indice de masse corporelle (IMC) achetez le ref Ruban BMI

Plus en détail

Garantie Senior Régime général ou local Sécurité Sociale

Garantie Senior Régime général ou local Sécurité Sociale Garantie Senior Régime général ou local Sécurité Sociale Remboursement total R.O. + Mutuelle Visites, consultations, actes, majorations des médecins généraliste et spécialistes 150% Analyses et examens

Plus en détail

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics Dossier de presse Avril 2013 Contacts presse Inpes : Vanessa Lemoine tél : 01 49 33 22 42 email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr TBWA\Corporate

Plus en détail

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF

Boughanmi Hajer. JAOUA Noureddine. Membre du bureau exécutif de l OTEF Organisation Tunisienne pour L Éducation et de la Famille Elaboré par Diabète infantile Boughanmi Hajer Encadré par : Licence appliquée en Biotechnologie JAOUA Noureddine Membre du bureau exécutif de l

Plus en détail

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE 1- Définition : Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie. Cette anomalie est commune à tous les types de diabète sucré, mais

Plus en détail

Actions prévues pour l année à venir & synthèse des actions menées durant l'année écoulée

Actions prévues pour l année à venir & synthèse des actions menées durant l'année écoulée Actions prévues pour l année à venir & synthèse des actions menées durant l'année écoulée Fiche à envoyer pour le 31 décembre de chaque année à l Agence Régionale de Santé (ARS), à l attention du correspondant

Plus en détail

1. QU EST CE QU IL A? 2. QU EST CE QU IL FAIT? 4. QUI EST-IL? QUE RESSENT-IL? 5. QUEL EST SON PROJET?

1. QU EST CE QU IL A? 2. QU EST CE QU IL FAIT? 4. QUI EST-IL? QUE RESSENT-IL? 5. QUEL EST SON PROJET? 1. QU EST CE QU IL A? 2. QU EST CE QU IL FAIT? 3. Q QU EST CE QU IL SAIT? Q QU EST CE QU IL CROIT? 4. QUI EST-IL? QUE RESSENT-IL? 5. QUEL EST SON PROJET? CONNAÎTRE SON PATIENT AU PLUS JUSTE : SON HISTOIRE,

Plus en détail

La surveillance utile : un guide pour vous. De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie

La surveillance utile : un guide pour vous. De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie La surveillance utile : un guide pour vous De nouveaux renseignements sur le diabète de type 2 et la surveillance de la glycémie Surveillance de la glycémie La vérification du taux de glucose (glycémie)

Plus en détail

Pour un bronzage sage. Guide pour un utilisateur averti de banc solaire

Pour un bronzage sage. Guide pour un utilisateur averti de banc solaire Pour un bronzage sage Guide pour un utilisateur averti de banc solaire -18 C est surtout durant les longs mois d hiver que le manque de soleil incite les amateurs de soleil à aller le chercher ailleurs

Plus en détail

DIABETE ET SPORT. Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS

DIABETE ET SPORT. Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS DIABETE ET SPORT Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS DIABETE TYPE 1#TYPE 2 Jeunes sportifs Risque hypoglycémie Adaptation schémas Autosurveillance +++ Sports souvent sources de difficultés Contre

Plus en détail

Module 9: 3 cas cliniques d athérosclérose

Module 9: 3 cas cliniques d athérosclérose Professeur François SCHIELE Université de FRANCHE COMTE Service de Cardiologie 25000 BESANCON Module 9: 3 cas cliniques d athérosclérose L athérosclérose, les facteurs de risque, la prévention primaire

Plus en détail

Surveillance de la glycémie à domicile

Surveillance de la glycémie à domicile Surveillance de la glycémie à domicile La surveillance de la glycémie à domicile vous donnera les renseignements nécessaires pour vous aider à maîtriser votre diabète. Cela vous aidera à déterminer comment

Plus en détail

Organisation - Organisatie. Avantages - Voordelen

Organisation - Organisatie. Avantages - Voordelen Organisation - Organisatie Mutualité socialiste et syndicale du Luxembourg 323 Place de la Mutualité 1 6870 SAINT-HUBERT Tél. : (061) 23 11 11 Fax : (061) 61 28 67 Acupuncture Aide familiale Avantages

Plus en détail

Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent

Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent Juillet 2007 Juillet 2007 1 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Profil démographique 1 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4 Groupe d âge 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Sexe Niveau de scolarité Homme 48,0 40,5 47,8 52,3

Plus en détail

BILAN projet DIABSAT 2010-2011. Diabétologie par Satellite

BILAN projet DIABSAT 2010-2011. Diabétologie par Satellite BILAN projet DIABSAT 2010-2011 Diabétologie par Satellite 1 OBJECTIFS Développer et évaluer 3 services de télémédecine assistés par satellite Volet 1 : Education à la nutrition et promotion de l activité

Plus en détail

hôpital handicap Santé mutuelle aide médicale d urgence médecin de garde carte SIS maison médicale pharmacie planning familial

hôpital handicap Santé mutuelle aide médicale d urgence médecin de garde carte SIS maison médicale pharmacie planning familial carte SIS mutuelle aide médicale d urgence handicap planning familial maison médicale hôpital pharmacie médecin de garde Santé Je vis en Belgique. Ai-je droit aux soins de santé? En Belgique, tout le monde

Plus en détail

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro INNOVATION De la rééducation au sport santé LPG crée le Neuro Physical Training! Bouger pour sa santé, une évidence pour les français? Bien que Faire du sport soit, chaque année, une des résolutions prioritaires

Plus en détail

APS résumé partie III

APS résumé partie III 1 APS résumé partie III Les outils d évaluation de l activité physique Le but est de quantifier/ évaluer les activités physiques habituelles (non-structurées).on a plusieurs méthodes : - Indirectes (subjectives)

Plus en détail

diabète Le diabète est l assimilation, de glucose (sucre) apporté par On peut être diabétique sans

diabète Le diabète est l assimilation, de glucose (sucre) apporté par On peut être diabétique sans Tout savoir sur le Le est une maladie chronique incurable qui se traduit par une élévation anormale du taux de sucre dans le sang. Sans traitement approprié, cette maladie peut être à l origine de graves

Plus en détail

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Jean-Paul BLANC Diététicien-Nutritionniste Neuilly sur Seine www.cabinet-de-nutrition-et-dietetique.eu LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Au cours de la dernière décennie

Plus en détail

Le Dossier Pharmaceutique Partagé

Le Dossier Pharmaceutique Partagé Un nouveau + pour votre Santé Le Dossier Pharmaceutique Partagé Les pharmaciens continuent à investir dans la qualité des soins et la sécurité des patients COMMUNIQUE DE PRESSE 25 février 2014 Le Dossier

Plus en détail

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012

Principales caractéristiques du système de santé en Belgique. Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Principales caractéristiques du système de santé en Belgique Thomas Rousseau 27 novembre 2012 Sécurité sociale Introduction: De quoi vais je parler? Exposé: Seulement sur la sécurité sociale au sens strict!

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

Prix Roche Alfediam 2009

Prix Roche Alfediam 2009 Comment promouvoir la pratique d une activité physique régulière chez les personnes diabétiques : étude et partage d une expérience à partir des Maisons ABD Prix Roche Alfediam 2009 Par Vinciane Collard,

Plus en détail

Présentation LTD3. Brochure d information généralistes

Présentation LTD3. Brochure d information généralistes Brochure d information généralistes Présentation LTD3 Office National de Tarification secteur médical Plus de 25 ans d expérience Situé à Hasselt Traitement administratif des prestations Clients : - Médecins-généralistes

Plus en détail

OBESITE ET EPS. Cf www.sante.fr.(programme national, nutrition santé, courbe de corpulence)

OBESITE ET EPS. Cf www.sante.fr.(programme national, nutrition santé, courbe de corpulence) OBESITE ET EPS DEFINITION L obésité se définit comme un excès de poids pouvant retentir sur la santé. La mesure générale acceptée de l obésité est l Indice de Masse Corporelle (IMC : poids en kg / taille

Plus en détail

Une nouvelle assurance soins de santé pour tous

Une nouvelle assurance soins de santé pour tous À partir du 1 janvier 2006 : Une nouvelle assurance soins de santé pour tous Ministère néerlandais de la Santé publique, du Bien-être et du Sport Table des matières Introduction Page 3 Nouvelle assurance

Plus en détail

Construire votre avenir Vos avantages 2015 MUTUALITE

Construire votre avenir Vos avantages 2015 MUTUALITE Construire votre avenir Vos avantages 2015 MUTUALITE Madame, Monsieur, Cette année encore, nous vous proposons des avantages uniques et intéressants pour vous et votre famille. Outre les avantages de

Plus en détail

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments FD/GM N 113338 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44

Plus en détail

Charte nutritionnelle

Charte nutritionnelle Charte nutritionnelle NOTRE MISSION : CONSTRUIRE ET PRESERVER LE CAPITAL SANTE L équilibre alimentaire est un enjeu majeur de santé publique. De ce contexte, Nutrisens s engage à maintenir et à renforcer

Plus en détail

Complémentaire Santé. MCDef MELODY SANTE. Préservez votre capital santé

Complémentaire Santé. MCDef MELODY SANTE. Préservez votre capital santé 1 Complémentaire Santé MCDef MELODY SANTE Préservez votre capital santé 2 MCDEF MELODY SANTE À partir de 46,93 / mois* pour un assuré de 60 ans en formule ECO * département 79 Au fil du temps, les besoins

Plus en détail

LE TIERS-PAYANT. Parcours de soins et règles de facturation

LE TIERS-PAYANT. Parcours de soins et règles de facturation LE TIERS-PAYANT Parcours de soins et règles de facturation LE TIERS-PAYANT EN PRATIQUE L assuré peut être dispensé de régler au professionnel de santé : le montant de la part obligatoire seule = TP partiel

Plus en détail

Comprendre l OMD : un guide

Comprendre l OMD : un guide OMD Œdème maculaire diabétique Comprendre l OMD : un guide Table des matières Œdème maculaire diabétique (OMD) 3 Présentation de l OMD 7 Quels sont les facteurs de risque de l OMD? 9 Quels sont les symptômes

Plus en détail

LE PSORIASIS ET SES CO-MORBIDITES PARTICULIEREMENT LE DIABETE

LE PSORIASIS ET SES CO-MORBIDITES PARTICULIEREMENT LE DIABETE LE PSORIASIS ET SES CO-MORBIDITES PARTICULIEREMENT LE DIABETE Le psoriasis est apparu longtemps comme une maladie de peau isolée mais des études épidémiologiques internationales ces dernières années ont

Plus en détail

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail

Renseignements : Secrétariat Dispositif Diabest Tél. 021 923 48 89 www.reseau-sante-haut-leman.ch, rubrique diabétologie

Renseignements : Secrétariat Dispositif Diabest Tél. 021 923 48 89 www.reseau-sante-haut-leman.ch, rubrique diabétologie INFORMATION EN SANTE PUBLIQUE Cours et ateliers DIABEST 2015 Le Dispositif Diabest est composé d un ensemble de professionnels reconnus dans leurs domaines respectifs de spécialisation et proposant différentes

Plus en détail