Programme. Programme Activ. Dossier de presse Juin Dossier de presse Programme Activ 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme. Programme Activ. Dossier de presse Juin 2013. Dossier de presse Programme Activ 1"

Transcription

1 Programme Programme Activ Dossier de presse Juin 2013 Dossier de presse Programme Activ 1

2 01 UN DISPOSITIF AMBITIEUX POUR RÉDUIRE LES RISQUES DE RÉCIDIVE DE CANCERS DU SEIN 2

3 Une phase pilote a été menée auprès d une centaine de patientes en 2012 grâce au soutien du groupe AG2R LA MONDIALE, attiré dès le début par le caractère innovant du programme et sa proximité avec les valeurs du groupe. En 2013, l Institut Curie déploie le Programme Activ en deux volets, indissociables pour améliorer leur qualité de vie et diminuer le risque de récidive du cancer : l activité physique et la diététique. L objectif : le proposer à toutes les femmes ayant été traitées pour un cancer du sein. «Les patientes venant d être traitées pour un cancer du sein ont souvent des difficultés pour retourner à une vie la plus normale possible. C est notre rôle en tant que médecins d évaluer les besoins de chacune d entre elles et de leur proposer un programme sur-mesure. Ce programme a pour objectif de les aider à adopter une bonne hygiène de vie mais aussi de leur redonner confiance en leur corps.» explique le Dr Laure Copel, médecin oncologue, département des Soins de support et Responsable du Programme Activ. UNE PHASE PILOTE D ACTIVITÉ PHYSIQUE COURONNÉE DE SUCCÈS EN 2012 Plusieurs études scientifiques le montrent : la pratique régulière d une activité physique comporte de nombreux bénéfices, à commencer par la diminution des risques de cancers, de dépression, ou encore de prise de poids. Elle permet également de mieux lutter contre certaines séquelles liées à la chirurgie des cancers du sein. Ce que l on sait moins, c est que la pratique d une activité physique, d intensité modérée à intense, accompagnée d un programme alimentaire équilibré (privilégiant les aliments à faible densité énergétique tels que les fruits et légumes et en limitant les aliments gras, sucrés et la consommation d alcool) permet de réduire jusqu à 50% le taux de récidive chez les patientes atteintes d un cancer du sein. Ces résultats nourrissent la réflexion de l Institut Curie, acteur de référence de la lutte contre le cancer, sur l amélioration de la prise en charge individualisée du patient à la sortie de son traitement. L après-cancer constitue un champ de recherche tout aussi important que celui du diagnostic et des traitements, que l Institut Curie étudie dans le cadre de ses 3 missions que sont les soins, la recherche et l enseignement. Dans cette optique, l Institut Curie a mené en 2012, en partenariat avec AG2R LA MONDIALE et le Groupe Associatif Siel Bleu, la phase pilote d un programme d activité physique à destination des femmes ayant été soignées pour un cancer du sein à l Institut Curie : le Programme Activ. Son objectif est d améliorer la qualité de vie des anciennes patientes et diminuer le risque de récidive. Elisabeth, retraitée Elisabeth a été opérée d un cancer à l Institut Curie il y a deux ans. Elle participe au Programme Activ depuis son lancement. «C est lors de ma visite de contrôle annuelle, un an après l opération, que l on m a présenté le Programme Activ. Je n ai pas hésité! Je me suis essayée au step et à la cardio, et cela a été une réelle découverte. Le Programme Activ a réellement changé ma vie. Même les petites choses de la vie quotidienne, comme monter les escaliers, sont devenues plus faciles. Depuis, je me sens beaucoup mieux, d autant que les douleurs se sont dissipées. Le Programme Activ m a également donné l opportunité de rencontrer d autres patientes de l Institut Curie. Nous avons pu partager nos expériences, parler de la maladie C est un moment très convivial. Je recommande grandement ce programme autour de moi, et j espère de tout cœur que l Institut Curie continuera de le développer.» L Institut Curie a donc proposé à une centaine de femmes ayant terminé leurs traitements de suivre un programme d activités physiques adaptées dans le cadre de leur plan personnalisé de surveillance. L enjeu pour ces femmes, au-delà des bénéfices reconnus de l activité physique, est de devenir actrices de leur propre santé en adoptant durablement des habitudes de vie saines. Dossier de presse Programme Activ 3

4 UN PROGRAMME D ACTIVITÉS PHYSIQUES COMPLÉTÉ PAR DES ATELIERS DIÉTÉTIQUES L évaluation de la première phase du Programme Activ, réalisée en juin 2012, a prouvé les bénéfices du dispositif pour les patientes. Elle pérennise de fait ce dispositif, et identifie de nouveaux axes de développement dans l optique d établir un programme d éducation thérapeutique toujours plus ambitieux. L accompagnement dès le début du projet du groupe AG2R LA MONDIALE a été décisif dans la montée en puissance du Programme Activ. Le Programme Activ 2013 comprend désormais : Un programme d éducation nutritionnelle dont les objectifs sont de permettre aux patientes de s approprier les connaissances nécessaires à l atteinte d un bon équilibre alimentaire et de les appliquer pour envisager une modification de leurs habitudes alimentaires et une stabilisation de leur poids. Un programme de soutien motivationnel. Concrètement, un bilan de la motivation de la patiente est établi lors des bilans physiques et nutritionnels initiaux. Il permet d évaluer le niveau de soutien psychologique dont la patiente a besoin et de détecter les patientes les plus fragiles. Si cette évaluation est réalisée systématiquement pour toutes les patientes, le programme motivationnel n est activé que lorsque la situation le nécessite. L objectif, à terme, est de pouvoir déployer le Programme Activ à grande échelle et de le généraliser à patientes de l Institut Curie en surveillance après un cancer du sein, puis de l étendre, dans un troisième temps, à des patients atteints d autres cancers (côlon et prostate par exemple). Des échanges sur ce sujet crucial du devenir du programme ont lieu entre l Institut Curie et le groupe AG2R LA MONDIALE. Séverine Gendron, diététicienne de l Institut Curie «Les ateliers diététiques du Programme Activ sont innovants. Ils abordent des notions aussi vastes que : savoir calculer son IMC*, reconnaître les constituants des aliments sur les étiquettes, connaître les repères de consommation, savoir effectuer des équivalences judicieuses et connaître les effets néfastes de certains aliments pour permettre d atteindre un équilibre alimentaire adapté à ses besoins.» Les acteurs du programme, qu ils soient de l Institut Curie ou du Groupe Associatif Siel Bleu, coordonnent leurs compétences pour faire bénéficier les patientes de leur expertise dans leurs domaines respectifs. * L IMC est l Indice de Masse Corporelle, c est un indicateur sur la corpulence d une personne, qui est calculée en fonction de sa taille et de son poids. Dossier de presse Programme Activ 4

5 02 UN PARCOURS DE SOIN PERSONNALISÉ ET SÉCURISÉ 5

6 LE PARCOURS D UNE PATIENTE DU PROGRAMME ACTIV : UNE PRISE EN CHARGE PERSONNALISÉE Le Programme Activ s adresse aux femmes en post traitement du cancer du sein ayant terminé leurs soins depuis moins de cinq ans. Tout commence lors de la consultation initiale de surveillance de la patiente en rémission par les oncologues de l Institut Curie qui proposent systématiquement de participer au Programme Activ. Cette consultation marque la fin des traitements, l entrée en phase d après-cancer et constitue le point d intégration potentielle au programme, que la patiente peut toutefois choisir de ne pas suivre. Le bilan initial consiste en un entretien individuel avec la patiente, dont l objectif est de dresser un diagnostic de sa situation pour élaborer un programme d éducation thérapeutique alliant diététique et activité physique adaptée. Pour ce qui est de l activité physique, les professionnels de Siel Bleu accompagnent la patiente dans son choix de reprise, en fonction de ses capacités et de ses souhaits. Pour le volet nutritionnel, les diététiciennes de l Institut Curie déterminent les objectifs à atteindre et les moyens d y parvenir. Après, la patiente suit des ateliers d activité physique collectifs ou individuels, bénéficie de consultations diététiques individuelles ainsi que d ateliers d éducation nutritionnelle selon les recommandations formulées lors du bilan initial. En plus des évaluations effectuées à la fin des ateliers, la patiente sera suivie pendant 5 ans par les soignants de l Institut Curie. Bilan physique initial Diagnostic éducatif et établissement de recommandations personnalisées en termes d activités physiques Programme d activités physiques ou ou /et Gym activ, 12 séances collectives Gym activ, 12 séances individuelles Pratique autonome, orientation vers un club extérieur Evaluation en fin de programme d activités physiques adaptées Consultation initiale de surveillance Entrée dans le Programme Activ Bilan nutritionnel initial Diagnostic éducatif et établissement de recommandations personnalisées en termes d alimentation Programme d éducation nutritionnelle et et et Atelier 1 : équilibre alimentaire Atelier 2 : fruits, légumes et féculents Atelier 3 : protéines, vitamines et minéraux Atelier 4 : lipides et alcool Evaluation en fin de programme d éducation nutritionnelle Dossier de presse Programme Activ 6

7 DES PROGRAMMES D ACTIVITÉ PHYSIQUE ET NUTRITIONNELS SOIGNEUSEMENT ADAPTÉS Pour une patiente, en pratique, le Programme Activ c est : 2 bilans physiques et diététiques 1 cours 4 ateliers l un en entrée, l autre en sortie du programme hebdomadaire d activité physique diététiques répartis sur le trimestre 30 Pour une durée d 1 trimestre de participation à sa charge* Nathalie, 39 ans Nathalie a participé au Programme Activ dès son lancement. «Le cancer fut un combat de chaque jour et, entre la chirurgie et la radiologie, je n ai pas pu pratiquer d activité physique régulièrement. Une fois le cancer vaincu, l Institut Curie m a proposé de participer au Programme Activ. J ai réalisé une consultation avec le Groupe Associatif Siel Bleu afin de faire un bilan qui fut à la fois complet et détaillé. J ai été soulagée de savoir que je pouvais reprendre une activité physique et pratiquer de nouveau ma passion : le karaté. En participant à ce programme, j ai ressenti tout ce qu on pouvait en attendre : une perte de poids et surtout un bien-être personnel. Aujourd hui, j aimerais faire partager aux patientes en rémission d un cancer du sein l envie de participer à des programmes tel le Programme Activ afin qu elles puissent constater les bénéfices qu ils apportent, à la fois sur le moral et sur le corps.» * Une contribution financière modeste de 30 euros est demandée à chaque participante pour un trimestre. Ce faible coût, loin du coût réel, est rendu possible grâce au soutien d AG2R LA MONDIALE. Dossier de presse Programme Activ 7

8 De la gym activ L éventail des activités physiques recommandées par les professionnels de Siel Bleu est large : de la gym au vélo, en passant par des parcours santé, tout est fait pour répondre aux diverses attentes des patientes. D autant que si certaines d entre elles entendent reprendre le sport qu elles pratiquaient avant la maladie, d autres s y montrent beaucoup plus réticentes. Comme l explique Jean-Michel Ricard, cofondateur et directeur général du Groupe Associatif Siel Bleu : «En fonction des capacités et des souhaits de chacune, nos professionnels font des préconisations concrètes quant à la meilleure façon de bouger davantage, sans forcément faire du sport». Pour les patientes qui le souhaitent, des cours collectifs de 12 personnes sont organisés et encadrés par des professionnels qualifiés. Elles y découvrent plusieurs types d activités physiques moyennant une modeste participation financière. Pour les personnes les plus fragiles ou qui habitent trop loin, un suivi personnalisé à domicile peut être mis en place. Pour faire en sorte qu elles deviennent actrices de leur propre programme de remise en forme, chaque patiente se voit remettre un carnet de suivi permettant de suivre son évolution au fil des semaines. à l équilibre alimentaire De la composition des aliments à l élaboration d un repas équilibré, tout est fait pour donner à la patiente les clés d un bon équilibre nutritionnel en fonction de ses besoins. Les ateliers élaborés et animés par les diététiciennes de l Institut Curie ont le même objectif que les programmes d activité physique : approfondir des connaissances de base pour une mise en pratique autonome et pérenne d habitudes de vie saines dans l aprèscancer. A l issue du bilan nutritionnel, toutes les patientes se voient proposer un programme de quatre ateliers diététiques d une heure chacun, répartis sur un trimestre, ainsi qu une consultation diététique individualisée pour les patientes présentant un IMC supérieur à 30 ou inférieur à 18,5. Chaque atelier, comportant une quinzaine de patientes, est organisé autour d un des quatre thèmes (notion d équilibre alimentaire ; focus fruits, légumes et féculents ; focus protéines, vitamines et minéraux ; focus lipides et alcool). Son contenu peut évoluer en fonction des demandes du groupe et des connaissances de chacune. Dans le programme d éducation nutritionnelle, les patientes reçoivent également d un carnet de suivi dans lequel elles peuvent renseigner leurs consommations quotidiennes. Elles sont ainsi à même de pratiquer une auto-évaluation de leur équilibre alimentaire. Véronique Marais, professeur d activité physique adaptée, Groupe Associatif Siel Bleu «La reprise de l activité physique après un cancer du sein était l élément central de la première édition du Programme Activ. Associée dorénavant aux ateliers diététiques dispensés par des diététiciennes de l Institut Curie, elle reste une composante majeure et reconnue pour conserver une bonne santé. La gymnastique enseignée lors de nos séances est une belle manière d y parvenir! Nous aidons les femmes à réveiller doucement leur corps grâce à des mouvements et des séances scrupuleusement adaptées à leurs conditions physiques, et à poser les bases d une pratique sur le long terme. C est aussi pour elles l occasion de se retrouver de manière conviviale chaque semaine et de pouvoir partager leurs expériences.» Valérie Royer-Garabige, diététicienne de l Institut Curie «Notre alimentation quotidienne influe sur notre état de santé. Les ateliers permettent de rendre les patientes autonomes sur la surveillance de leur poids et sur l acquisition des connaissances nécessaires à construire un équilibre alimentaire personnalisé et adapté à la pratique d une activité physique préconisée par le Groupe Associatif Siel Bleu. Faire le point sur les certitudes nutritionnelles scientifiques permet de démêler le vrai du faux.» Dossier de presse Programme Activ 8

9 03 UN PROGRAMME PIONNIER DANS LE DOMAINE DE L APRÈS-CANCER, NOUVEL ENJEU DE SANTÉ PUBLIQUE 9

10 L APRÈS-CANCER, UN DÉFI Le cancer est une maladie qui touche personnes en France chaque année. Grâce aux avancées thérapeutiques, les taux de guérison évoluent positivement, même s ils sont extrêmement variables selon la localisation du cancer. Avec un nombre croissant de patients en rémission, l après-cancer devient un véritable enjeu de santé publique, inscrit dans le plan cancer , auquel doivent maintenant répondre les institutions. Le programme personnalisé de l après-cancer, à l instar du Programme Activ, s inscrit dans ce cadre, formulé à travers deux grandes priorités du Plan cancer : la personnalisation du parcours de soins des patients et l accompagnement de l après-cancer, tant au niveau médical que social. Dossier de presse Programme Activ 10

11 RELEVÉ DANS LE CADRE DU PROGRAMME ACTIV POUR LE CANCER DU SEIN Le cancer du sein représente 33% de l ensemble des cancers féminins. Toutefois, son incidence ( nouveaux cas en 2011) ainsi que sa mortalité (près de décès en 2011) tendent à diminuer depuis une quinzaine d années. La probabilité de guérir d un cancer du sein reste également élevée pour les femmes atteintes : les taux de survie relative à 1, 3 et 5 ans sont respectivement de 97%, 90% et 85%. Avec près de patientes traitées ou suivies chaque année pour un cancer du sein, l Institut Curie est à ce jour l un des plus grands centres européens de prise en charge dans ce domaine. Associant un ensemble hospitalier de référence pour cette pathologie avec le plus grand centre de recherche français en cancérologie, l Institut Curie est à la pointe de l innovation médicale au service de ses patients tant pour les traitements pendant qu après le cancer comme l illustre le Programme Activ. L Institut Curie est à ce jour un des seuls ensembles hospitaliers en France à proposer un programme entièrement tourné vers l après-cancer. Les chiffres clés du cancer nouveaux cas de cancer chaque année chez la femme et chez l homme décès annuels avec une estimation de pour la femme et pour l homme Chez la femme Avec nouveaux cas en 2011, le cancer du sein reste le plus fréquent, avant le cancer colorectal ( cas) et le cancer du poumon ( cas). Avec décès en 2011, le cancer du sein reste le plus mortel avec cependant un taux de mortalité tendant à diminuer depuis une quinzaine d années. Chez l homme Avec nouveaux cas en 2011, le cancer de la prostate reste le plus fréquent, devant le cancer du poumon ( cas) et le cancer colorectal ( cas). Avec décès en 2011, le cancer du poumon est le plus mortel, devant le cancer colorectal (9 200 décès) et le cancer de la prostate (8 700 décès). Source INVS Dossier de presse Programme Activ 11

12 04 LES ACTEURS MOBILISÉS 12

13 DES ÉQUIPES IMPLIQUÉES SUR LE TERRAIN Groupe Associatif Siel Bleu Le Groupe Associatif Siel Bleu a pour objectif de prévenir les effets préjudiciables de la sédentarité et du vieillissement chez les personnes âgées, les personnes malades (pathologies chroniques et pathologies lourdes) et les personnes en situation de handicap grâce à des programmes d Activités Physiques Adaptées (APA). Le Groupe Associatif Siel Bleu a été créé en Aujourd hui, il est présent au niveau national, compte près de 350 intervenants spécialisés qui accompagnent près de bénéficiaires. Ses programmes favorisent l amélioration de l autonomie et de la qualité de vie des participants par la pratique d activités physiques régulières. Les professionnels Siel Bleu proposent des activités variées mettant systématiquement l accent sur l adaptation et l individualisation des exercices. Ces activités permettent aux participants de travailler sur des aspects aussi divers que la condition physique, les habilités motrices, le schéma corporel, la prise de responsabilité, l hygiène de vie ou encore l estime de soi. Les activités sont prodiguées et accompagnées par des professionnels spécifiquement formés. En outre, Siel Bleu met à profit ses presque 15 années d expérience au service des aidants avec Siel Bleu Formation qui sensibilise et forme les proches aidants et les professionnels à l accompagnement d une personne fragilisée, à la gestion du quotidien de cette personne et à la préservation de leur propre santé. Pour plus d informations : sielbleu.org Dossier de presse Programme Activ 13

14 L Institut Curie Fondation privée reconnue d utilité publique depuis 1921, l Institut Curie est un acteur de référence de la lutte contre le cancer qui associe le premier centre français de recherche sur le cancer à un ensemble hospitalier de pointe. Fondé en 1909 sur un modèle conçu par Marie Curie, Prix Nobel, et toujours d avant-garde «de la recherche fondamentale aux soins innovants», l Institut Curie a pour missions les soins, la recherche et l enseignement au bénéfice des patients touchés par le cancer. Les soins L Ensemble Hospitalier est un centre de référence pour les cancers du sein, les tumeurs de l œil et les cancers pédiatriques, poursuivant également la diversification de ses activités. Dans une démarche pluridisciplinaire permanente, il met les meilleures compétences et les techniques les plus performantes au service d une prise en charge globale et continue de chaque patient, à toutes les étapes de la maladie et dans le souci permanent de sa qualité de vie. Berceau de la radiothérapie, pionnier dans les traitements conservateurs et la prise en charge de la douleur, il continue à innover dans les techniques et les prises en charge complexes (radiothérapie de haute précision, protonthérapie, curiethérapie, imagerie, oncoplastie, oncogénétique..) tout en développant la recherche clinique. La recherche La mission du Centre de Recherche est de comprendre le fonctionnement complexe de la cellule normale ou cancéreuse pour initier des pistes thérapeutiques innovantes et toujours plus efficaces. Celui-ci regroupe de nombreuses équipes pluridisciplinaires et met à leur disposition des plateformes technologiques de pointe. Pour faciliter le transfert des découvertes effectuées dans les laboratoires de recherche au lit du malade, la recherche translationnelle s appuie sur les compétences d une équipe mixte de chercheurs et de médecins afin de faire bénéficier au plus vite aux patients des avancées les plus récentes. L enseignement L enseignement et la formation sont une priorité de l Institut Curie. En participant au rayonnement et à la diffusion du savoir, l Institut Curie contribue à l avancée des connaissances et à l amélioration de la prise en charge des patients. Habilité à recevoir des dons et des legs, l Institut Curie fait de la diversité de ses ressources privées et publiques un gage d indépendance. Pour plus d informations : curie.fr Chiffres clés 2012 de l Institut Curie Plus de patients pris en charge chaque année Plus de consultations chaque année Plus de collaborateurs Près de donateurs Budget global : près de 330 millions d euros en 2011 dont 10 % issus de la générosité publique Dossier de presse Programme Activ 14

15 L ENGAGEMENT D AG2R LA MONDIALE : UN ACCOMPAGNEMENT SANS FAILLE SUR LES DIFFÉRENTS ASPECTS DU PROGRAMME AU BÉNÉFICE DES PATIENTES Le fonds d innovation AG2R LA MONDIALE Dans le cadre de ses activités sociales, AG2R LA MONDIALE développe des actions de prévention ciblées auprès de ses assurés et une activité de conseil social auprès des entreprises et de leurs salariés. Le Fonds d innovation AG2R LA MONDIALE a pour objectif de soutenir des projets innovants à forte valeur sociétale, au service de l intérêt général, ayant trait à la prévention, à l habitat, à l emploi et aux aidants. Il se caractérise par son mode de soutien original qui comprend un accompagnement tout au long de la vie du projet : apport financier sur 3 ans pour le rendre pérenne ; accompagnement stratégique par un cabinet conseil pour définir un modèle économique et un plan de développement ; apport de compétences, valorisation et promotion du projet ; évaluation du déploiement et de son utilité sociale au terme de l investissement. Le soutien au développement du Programme Activ «Le Fonds d innovation AG2R LA MONDIALE se positionne comme un investisseur sociétal avec une mission d intérêt général. Lorsque nous sélectionnons un projet, nous attachons un grand soin à son utilité sociale et à son efficacité opérationnelle. Le Programme Activ répond parfaitement à notre volonté de mener des actions de prévention-santé aux résultats concrets. Le premier bilan très encourageant nous conforte dans notre démarche aux côtés de l Institut Curie. Par ce soutien original et cette démarche innovante, AG2R LA MONDIALE illustre sa signature : le contraire de seul au monde» explique Yvon Breton, Directeur général délégué. Le Fonds d innovation AG2R LA MONDIALE s est engagé auprès de l Institut Curie dans un partenariat de 3 ans afin de soutenir le développement du Programme Activ. Il a ainsi proposé à l Institut Curie les modalités de soutien suivantes : une aide financière consentie sur la base d un business-plan et destinée à pérenniser le Programme Activ, au-delà de 2015 ; un appui stratégique et organisationnel, réalisé par un cabinet de conseil spécialisé ; un apport en compétences AG2R LA MONDIALE ; un appui de son réseau institutionnel pour aider à la diffusion et à l essaimage. A propos d AG2R LA MONDIALE : Le groupe de protection sociale AG2R LA MONDIALE allie performance économique et engagement social au travers des valeurs portées par le paritarisme et le mutualisme. En 2012, la collecte des cotisations est de 16,6 Md pour 9 millions d assurés. AG2R LA MONDIALE dispose de toutes les expertises en assurance de personnes. Le Groupe couvre l ensemble des besoins de protection sociale et patrimoniale tout au long de la vie de ses assurés. Il apporte des réponses individuelles et collectives, aussi bien en prévoyance qu en santé, en épargne comme en retraite complémentaire et supplémentaire, quels que soient l âge, le statut social et le secteur professionnel. Dossier de presse Programme Activ 15

16 CONTACTS PRESSE Presse écrite Perrine Carriau Cécilia Derrien Médias audiovisuels Boris Cavaglione Dossier de presse Programme Activ 16

SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE MON COUPLE. MA Protection Sociale ESSENTIELLE ET DURABLE! APICILPARTICULIERS EXCLUSIVITÉ APICIL

SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE MON COUPLE. MA Protection Sociale ESSENTIELLE ET DURABLE! APICILPARTICULIERS EXCLUSIVITÉ APICIL SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE MON COUPLE MA Protection Sociale ESSENTIELLE ET DURABLE! EXCLUSIVITÉ APICIL APICILPARTICULIERS MA PROTECTION SOCIALE Pour MON couple, une BONNE couverture sociale, c est Me garantir

Plus en détail

Prévenir... les cancers chez l homme

Prévenir... les cancers chez l homme Prévenir... les cancers chez l homme 18 De près ou de loin, le cancer nous concerne tous Qu est-ce que le cancer? U n cancer (ou néoplasie ou tumeur maligne) est une maladie liée à une multiplication anarchique

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Carlo Diederich Directeur Santé&Spa Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Mondorf Healthcare at work Nouveau service destiné aux entreprises en collaboration avec les Services de Médecine du Travail

Plus en détail

Salon des seniors. du 29 au 31 mars 2012 Paris - Porte de Versailles. Mutuelle santé LMP - 11 rue Albert Sarraut - 78000 Versailles

Salon des seniors. du 29 au 31 mars 2012 Paris - Porte de Versailles. Mutuelle santé LMP - 11 rue Albert Sarraut - 78000 Versailles Salon des seniors du 29 au 31 mars 2012 Paris - Porte de Versailles Mutuelle LMP, santé et bien-être en toute sérénité dès 50 ans Dossier de presse Mutuelle santé LMP - 11 rue Albert Sarraut - 78000 Versailles

Plus en détail

Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape

Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape Symposium Plan cancer Bruxelles, 26 novembre 2012 Catherine Morin, responsable du suivi du Plan cancer - INCa Sommaire de la présentation

Plus en détail

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services 1 solidaire Apporter une réponse concrète aux besoins de la population en matière de santé, selon des principes fondamentaux de solidarité et d entraide. Développer un important réseau d œuvres sanitaires

Plus en détail

Zoom santé. Les personnes atteintes de cancer INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC

Zoom santé. Les personnes atteintes de cancer INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC SANTÉ ET BIEN-ÊTRE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Zoom santé Mai 2011 Numéro 25 Améliorer ses habitudes de vie à la suite de l annonce d un diagnostic de cancer : que révèle l Enquête québécoise

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

La médecine pour tous

La médecine pour tous Commission Nationale d Ethique pour la Médecine Humaine Académie Suisse Des Sciences Médicales La médecine pour tous Quid des cancers? Prof Pierre Yves Dietrich Chef du centre d Oncologie Hôpitaux Universitaires

Plus en détail

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE 2014 L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE L Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) est un nouveau modèle français d organisation

Plus en détail

Dossier de presse. Salon des seniors. du 24 au 26 mars 2011 Paris - Porte de Versailles

Dossier de presse. Salon des seniors. du 24 au 26 mars 2011 Paris - Porte de Versailles Dossier de presse Salon des seniors du 24 au 26 mars 2011 Paris - Porte de Versailles Mutuelle LMP, la santé et le bien-être en tout sérénité dès 50 ans Retrouvez nous sur notre stand Mutuelle santé LMP

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro INNOVATION De la rééducation au sport santé LPG crée le Neuro Physical Training! Bouger pour sa santé, une évidence pour les français? Bien que Faire du sport soit, chaque année, une des résolutions prioritaires

Plus en détail

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES CONTEXTE 1. Pourquoi avoir élaboré un guide sur l éducation thérapeutique du En réponse à la demande croissante des professionnels de santé

Plus en détail

Expérimentation du programme personnalisé de l après-cancer des patients traités pour un cancer dans l enfance ou l adolescence

Expérimentation du programme personnalisé de l après-cancer des patients traités pour un cancer dans l enfance ou l adolescence APPEL A PROJETS 2011 Expérimentation du programme personnalisé de l après-cancer des patients traités pour un cancer dans l enfance ou Prévention et prise en charge des séquelles à long terme Actions 25.3

Plus en détail

Quoi Besoin identifié Comment faire? Comment lever les freins? Statut Déclarer l'aide aux aidants «grande cause nationale»

Quoi Besoin identifié Comment faire? Comment lever les freins? Statut Déclarer l'aide aux aidants «grande cause nationale» Méthode : Tester et déployer sur la base de l évaluation du rapport : impact social / coût Reconnaître Faciliter Les aidants Les associations d'aidants / en faveur des aidants Les initiatives en faveur

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre Avril 2011 La longue expérience de la Mutualité Française dans la mise en œuvre d actions de prévention,

Plus en détail

JOURNÉE DE LA SANTÉ ET DE L ACCÈS AUX DROITS

JOURNÉE DE LA SANTÉ ET DE L ACCÈS AUX DROITS Pour vous informer sur les droits à l Assurance Maladie, le diabète, les offres de prévention, les mesures d accompagnement des patients et le dépistage des cancers, la CPAM du Tarn-et-Garonne et ses partenaires

Plus en détail

Biarritz Côte basque, territoire pilote du Sport Santé sur ordonnance

Biarritz Côte basque, territoire pilote du Sport Santé sur ordonnance Communiqué de presse 19 mai 2015 INNOVATION SANTE INNOVATION TERRITOIRE Biarritz Côte basque, territoire pilote du Sport Santé sur ordonnance Alors que la loi santé votée le 14 avril 2014 met en avant

Plus en détail

Mutuelle Les Ménages Prévoyants. Dossier de presse. Salon des seniors 11, 12, 13 avril 2013 Paris, Porte de Versailles

Mutuelle Les Ménages Prévoyants. Dossier de presse. Salon des seniors 11, 12, 13 avril 2013 Paris, Porte de Versailles Retrouveznous sur le stand E11 Mutuelle Les Ménages Prévoyants Dossier de presse Salon des seniors 11, 12, 13 avril 2013 Paris, Porte de Versailles CONTACT PRESSE Valerie Charodie charodie@menages-prevoyants.fr

Plus en détail

Qu est-ce qu un sarcome?

Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu un sarcome? Qu est-ce qu une tumeur? Une tumeur est une prolifération anormale de cellules. Les tumeurs ne devraient donc pas automatiquement être associées à un cancer. Certaines tumeurs

Plus en détail

la maladie d Alzheimer

la maladie d Alzheimer Prévenir... les difficultés de vie avec un proche atteint de la maladie d Alzheimer 27 La maladie d Alzheimer n est pas la maladie d une seule personne 800 000 français sont atteints par la maladie d Alzheimer

Plus en détail

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I UN PROJET DU PROGRAMME CANTONAL DIABÈTE Jérôme Spring Maître de sport APA Diabétologie pédiatrique Riviera-Chablais

Plus en détail

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient!

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient! Le dépistage du cancer de la prostate une décision qui VOUS appartient! Il existe un test de dépistage du cancer de la prostate depuis plusieurs années. Ce test, appelé dosage de l antigène prostatique

Plus en détail

2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS CANCER ET ACCOMPAGNEMENT DU PHARMACIEN : UN PREMIER PAS VERS LA RÉSILIENCE.

2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS CANCER ET ACCOMPAGNEMENT DU PHARMACIEN : UN PREMIER PAS VERS LA RÉSILIENCE. 2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS Avec le Haut Patronage de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN, Ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative CANCER ET ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. MOOC «Devenir Ambassadeur Laurette Fugain des Dons de Vie».

DOSSIER DE PRESSE. MOOC «Devenir Ambassadeur Laurette Fugain des Dons de Vie». DOSSIER DE PRESSE MOOC «Devenir Ambassadeur Laurette Fugain des Dons de Vie». COMMUNIQUÉ Pour la première fois en France, une association lance un MOOC (Massive Open Online Course) : «Devenir Ambassadeur

Plus en détail

La médecine thermale et ses programmes de santé Fibromyalgie

La médecine thermale et ses programmes de santé Fibromyalgie La médecine thermale et ses programmes de santé Fibromyalgie 1.Un peu d'histoire 2.La Médecine thermale 3.La Recherche thermale et les évaluations de l'efficacité d'une cure 4.Les nouvelles formes de prise

Plus en détail

CARCEPT ÉVOLUTION SANTÉ PRÉSERVEZ VOTRE CAPITAL SANTÉ MUTUELLE CARCEPT PREV COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

CARCEPT ÉVOLUTION SANTÉ PRÉSERVEZ VOTRE CAPITAL SANTÉ MUTUELLE CARCEPT PREV COMPLÉMENTAIRE SANTÉ CARCEPT ÉVOLUTION SANTÉ PRÉSERVEZ VOTRE CAPITAL SANTÉ MUTUELLE CARCEPT PREV COMPLÉMENTAIRE SANTÉ * Département 79 2 À partir de 46,93 / mois* pour un assuré de 60 ans en formule ECO Au fil du temps, les

Plus en détail

Activités physiques et

Activités physiques et Conférence régionale du sport d Ile-de-France Atelier «Sport - santé» Activités physiques et santé en entreprise Grégory CZAPLICKI gczaplicki@mutualite-idf.fr Lundi 13 octobre 2014 Mutualité Française

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES SERVICES DE L AUTOMOBILE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES SERVICES DE L AUTOMOBILE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES SERVICES DE L AUTOMOBILE Accord Paritaire National instituant un Régime Professionnel Complémentaire de Santé (RPCS) 1 SERVICE COLLECTIF Veille sociale, juridique et

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

GARANTIES. Étudiants NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE

GARANTIES. Étudiants NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Étudiants NOUS SOMMES PARCE BIEN QUE PLACÉS VOUS ÊTES POUR PLUS VOUS QU UN COMPRENDRE MÉDECIN, NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Étudiants 5 raisons de choisir la Mutuelle du Médecin Une

Plus en détail

Cancer des os. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Cancer des os. Ce que vous devez savoir. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer des os Ce que vous devez savoir Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca CANCER DES OS Ce que vous devez savoir Même si vous entendez parler du cancer presque tous les jours, vous

Plus en détail

Avec les astucieuses de. Swiss santé, payez moins cher tout en conservant l essentiel! Assurance santé. à partir de 11,90.

Avec les astucieuses de. Swiss santé, payez moins cher tout en conservant l essentiel! Assurance santé. à partir de 11,90. Avec les astucieuses de Swiss santé, payez moins cher tout en conservant l essentiel! Assurance santé à partir de 11,90 par mois* * tarif formule 1 des astucieuses de Swiss santé pour un homme de 20 ans

Plus en détail

Patrizia Tilly - Fotolia.com

Patrizia Tilly - Fotolia.com Patrizia Tilly - Fotolia.com Préserver sa santé Avec l âge, le manque d activité, votre santé peut se fragiliser. Des gestes simples, une bonne hygiène de vie peuvent permettre de se maintenir en forme.

Plus en détail

Information au patient

Information au patient Information au patient Hôpital de jour médico-chirurgical Je vais subir une intervention chirurgicale en hôpital de jour, cela signifie que l intervention et le retour à domicile s effectueront le même

Plus en détail

et établissement de santé

et établissement de santé nutrition, dénutrition, alimentation de la personne âgée en EHPAD et établissement de santé Guide pédagogique pour l appropriation de l outil Mobiqual 2013 Contexte La dénutrition chez la personne âgée

Plus en détail

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket*

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* COMMENCER LE SPORT PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* La sédentarité liée à nos modes de vie participe à une augmentation de risques pour la santé

Plus en détail

Développement d une application pilote

Développement d une application pilote Développement d une application pilote Nutri-TIC Flora Massanella Principes Cette seconde phase vise à mettre en pratique les conclusions obtenues lors de la phase A. L application web Nutri- TIC a donc

Plus en détail

> Présentation du programme... 3. > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4

> Présentation du programme... 3. > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4 2 SOMMAIRE > Présentation du programme... 3 > Peps Eurêka - Mémoire : Pour donner du Peps à ses neurones et à sa vie... 4 > L Équilibre, où en êtes-vous? : Prévenir les chutes et apprendre à se relever

Plus en détail

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Jean-Paul BLANC Diététicien-Nutritionniste Neuilly sur Seine www.cabinet-de-nutrition-et-dietetique.eu LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Au cours de la dernière décennie

Plus en détail

Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique

Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique Université d été E-Santé Castres-Mazamet 4, 5, 6 juillet 2012 «Des supports numériques au service de l éducation thérapeutique des patients» Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique

Plus en détail

Comment la proposer et la réaliser?

Comment la proposer et la réaliser? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment la proposer et la réaliser? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les professionnels de santé dans la mise en œuvre d un programme

Plus en détail

Complémentaire Santé. MCDef MELODY SANTE. Préservez votre capital santé

Complémentaire Santé. MCDef MELODY SANTE. Préservez votre capital santé 1 Complémentaire Santé MCDef MELODY SANTE Préservez votre capital santé 2 MCDEF MELODY SANTE À partir de 46,93 / mois* pour un assuré de 60 ans en formule ECO * département 79 Au fil du temps, les besoins

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES POUR LE FINANCEMENT DE PRESTATIONS PAR UN DIETETICIEN EN SAAD, SSIAD ET SPASAD INTERVENANT DANS LES 9 ème, 10 ème et / ou 19 ème ARRONDISSEMENTS DE PARIS (Territoire PAERPA) CAHIER

Plus en détail

santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ

santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ 2 INTRODUCTION LE GROUPE AG2R LA MONDIALE, UNE EXPERTISE COMPLÈTE EN ASSURANCE DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées

Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Oncomip : Outil d Evaluation de la qualité de la prise en charge centrée sur la RCP Visioconférence 26 mai 2010 20-24, rue du pont Saint-Pierre 31052 Toulouse Tél:

Plus en détail

Être aux petits soins

Être aux petits soins L offre AG2R LA MONDIALE pour les PROFESSIONNELS Partout en France un acteur de référence de l assurance de protection sociale et patrimoniale santé Complémentaire santé Prévoyance Incapacité et invalidité

Plus en détail

L'Obésité : une épidémie?

L'Obésité : une épidémie? Communiqué de presse 5 mars 2014 L'Obésité : une épidémie? Résultats de l'étude MGEN «Habitudes de vie et surpoids» 3 Français sur 4 se jugent en bonne santé, 1 sur 2 est en surpoids, 16% sont obèses 2/3

Plus en détail

Les tumeurs osseuses

Les tumeurs osseuses Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Les tumeurs osseuses LE SARCOME D EWING Auteurs L OSTEOSARCOME Dr Perrine MAREC-BERARD Tous droits réservés. Reproduction interdite.

Plus en détail

NOM ET PRENOM DU PROFESSIONNEL :... SPECIALITE/TITRE :... NOM DE L ETABLISSEMENT ADHERENT:... ADRESSE :... Mail :...@...

NOM ET PRENOM DU PROFESSIONNEL :... SPECIALITE/TITRE :... NOM DE L ETABLISSEMENT ADHERENT:... ADRESSE :... Mail :...@... MàJour le 12 01 2015 BULLETIN D ENGAGEMENT INDIVIDUEL AU RESEAU REGIONAL DE CANCEROLOGIE ONCO Nord Pas-de-Calais Document à retourner à l adresse suivante : Réseau Régional de Cancérologie Onco Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau

La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau Son historique La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau a été créée en 1990, par un groupe de parents et d amis d enfants atteints de cancer.

Plus en détail

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 ZOOM ETUDES Les études paramédicales Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat

Plus en détail

Infirmière en pratique avancée option gérontologie

Infirmière en pratique avancée option gérontologie Infirmière en pratique avancée option gérontologie BARRIERE-ARNOUX CÉCILE INFIRMIÈRE-SOPHROLOGUE LIBÉRALE CANDIDATE AU MASTER 2 SCIENCES CLINIQUES INFIRMIÈRES OPTION GÉRONTOLOGIE ANFIIDE 11 ET 12 OCTOBRE

Plus en détail

Bilan de l utilisation des services proposés par la mutualité Euromut dans le cadre de son assurance complémentaire.

Bilan de l utilisation des services proposés par la mutualité Euromut dans le cadre de son assurance complémentaire. COMMUNIQUE DE PRESSE Bilan de l utilisation des services proposés par la mutualité Euromut dans le cadre de son assurance complémentaire. Bruxelles, le 11 mars 2008 - Si Euromut veille à promouvoir le

Plus en détail

Le projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement

Le projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement Le projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement DOSSIER PRESSE Mars 2015 Contact : cab-fpa-presse@sante.gouv.fr www.social-sante.gouv.fr Introduction Le projet de loi relatif à

Plus en détail

MneC. Le choix d une mutuelle qui nous ressemble. MUTUELLE NaTIoNaLE de l ENsEiGNEMENt CaThoLIqUE. le bon choix santé par conviction

MneC. Le choix d une mutuelle qui nous ressemble. MUTUELLE NaTIoNaLE de l ENsEiGNEMENt CaThoLIqUE. le bon choix santé par conviction MneC MUTUELLE NaTIoNaLE de l ENsEiGNEMENt CaThoLIqUE Le choix d une mutuelle qui nous ressemble le bon choix santé par conviction MNEC : Le bon choix santé par conviction Partagez nos valeurs La MNEC,

Plus en détail

Le dispositif d annonce. Information destinée aux patients atteints de cancer. édition actualisée Octobre 2009

Le dispositif d annonce. Information destinée aux patients atteints de cancer. édition actualisée Octobre 2009 Le dispositif d annonce Information destinée aux patients atteints de cancer G R A N D P U B L I C 2 édition actualisée Octobre 2009 Sommaire Introduction 1 Le dispositif d annonce 2 Le temps médical L

Plus en détail

FCPR Mandarine Capital Solidaire

FCPR Mandarine Capital Solidaire FCPR Mandarine Capital Solidaire 1 Historique Depuis le 01/01/2010*, les entreprises proposant des Plan Epargne Entreprise à leurs salariés ont l'obligation d'inclure un FCPE Solidaire dans leur offre

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Remise du rapport du Dr Jean CARLET sur la préservation des antibiotiques Mercredi 23 septembre 2015

Plus en détail

Chorum santé Peps Eco Active Formules maîtrisées

Chorum santé Peps Eco Active Formules maîtrisées Chorum santé Peps Eco Active s maîtrisées La complémentaire santé adaptée au budget de votre structure Comment construire votre complémentaire santé? Etape 1. Vous choisissez votre formule 1 2 3 4 OU Vous

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé. Tours

Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé. Tours Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé Tours Débat régional du 13 février 2014 Chantier n 1 du programme Gaspar : développer les conventionnements tiers payant

Plus en détail

Challenges. Seniors. des. Dossier de presse. Village santé

Challenges. Seniors. des. Dossier de presse. Village santé Challenges des Seniors Dimanche 9 octobre 2011 Dossier de presse Epreuves challenges Village santé Activités déc couvertes Contact presse : Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale

Plus en détail

La santé en entreprise :

La santé en entreprise : avenue du marché gare 34070 Montpellier Repas offert à Montpellier Restaurant La Table de Cana Découverte Partage Convivialité Cuisine ou au 04 99 58 88 90 ou par mail : accueil@mflr.fr sur inscription

Plus en détail

Communiqué de presse. Créée il y a 25 ans, l Association Charles Nicolle devient «Fondation reconnue d utilité publique»

Communiqué de presse. Créée il y a 25 ans, l Association Charles Nicolle devient «Fondation reconnue d utilité publique» Communiqué de presse Lundi 26 novembre 2012 Créée il y a 25 ans, l Association Charles Nicolle devient «Fondation reconnue d utilité publique» Il s agit d un événement majeur dans la vie associative de

Plus en détail

CANCER DU CÔLON-RECTUM O. DA SILVA (ORSL), N. LEONE (Registre des cancers), JP. FERLEY (ORSL) CONTEXTE NATIONAL

CANCER DU CÔLON-RECTUM O. DA SILVA (ORSL), N. LEONE (Registre des cancers), JP. FERLEY (ORSL) CONTEXTE NATIONAL Dossier réalisé par l Observatoire Régional de la Santé du Mai 22 avec la collaboration du Registre Général des Cancers en région La santé observée en O. DA SILVA (ORSL), N. LEONE (Registre des cancers),

Plus en détail

Organisation - Organisatie. Avantages - Voordelen

Organisation - Organisatie. Avantages - Voordelen Organisation - Organisatie Mutualité socialiste et syndicale du Luxembourg 323 Place de la Mutualité 1 6870 SAINT-HUBERT Tél. : (061) 23 11 11 Fax : (061) 61 28 67 Acupuncture Aide familiale Avantages

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

RSP PRÉVENTION SANTÉ PRÉVOYANCE RÉFÉRENCÉE LA SEULE OFFRE PAR LE MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

RSP PRÉVENTION SANTÉ PRÉVOYANCE RÉFÉRENCÉE LA SEULE OFFRE PAR LE MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE RSP PRÉVENTION SANTÉ PRÉVOYANCE LA SEULE OFFRE RÉFÉRENCÉE PAR LE MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE LA SANTÉ DURABLE DE GÉNÉRATION EN GÉNÉRATION! La MGET s engage pour tous les agents du ministère du Développement

Plus en détail

Juillet 2015. Découvrez votre régime frais de santé. Entreprises des articles de sports et équipements de loisirs. Assuré par

Juillet 2015. Découvrez votre régime frais de santé. Entreprises des articles de sports et équipements de loisirs. Assuré par Juillet 2015 Découvrez votre régime frais de santé Entreprises des articles de sports et équipements de loisirs Assuré par Votre régime frais de santé UN RÉGIME FRAIS DE SANTÉ LABELLISÉ PAR VOTRE PROFESSION

Plus en détail

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la prostate

G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge du cancer de la prostate G U I D E P A T I E N T - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge du cancer de la prostate Juin 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer

Plus en détail

Document du 11 février 2014. Contacts : Dr. Sophie Dartevelle, Présidente de l UFSBD. sophiedartevelle@ufsbd.fr / 0144907280

Document du 11 février 2014. Contacts : Dr. Sophie Dartevelle, Présidente de l UFSBD. sophiedartevelle@ufsbd.fr / 0144907280 Document du 11 février 2014. Contribution de l Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire à la réflexion préparatoire au projet de loi d adaptation de la société au vieillissement Contacts : Dr. Sophie

Plus en détail

L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest

L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest Cancers, Individu id & Société L état des lieux d un pari Le Rapport Cordier 1 Biomarqueurs prédictifs 2 L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest Cancers, Individu & Société

Plus en détail

La prise en charge diététique de la maladie d Alzheimer

La prise en charge diététique de la maladie d Alzheimer La prise en charge diététique de la maladie d Alzheimer http://www.carevox.fr/comment-lutter-contre-la-maladie-d-alzheimer.html 1. Les Conséquences de la maladie d Alzheimer sur l alimentation Phases Capacités

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

particuliers PROFESSIONNELS entreprises La prévoyance et la retraite des Gérants Majoritaires

particuliers PROFESSIONNELS entreprises La prévoyance et la retraite des Gérants Majoritaires particuliers PROFESSIONNELS entreprises La prévoyance et la retraite des Gérants Majoritaires Le statut de gérant majoritaire vous permet d alléger vos charges sociales puisque vous êtes rattaché au régime

Plus en détail

La Garantie Santé. Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité,

La Garantie Santé. Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes. Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, Enfin une complémentaire santé qui répond à vos attentes La Garantie Santé Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, immatriculée au registre national des mutuelles sous le

Plus en détail

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER?

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? Résumé des trois enjeux présentés lors de l Assemblée publique du comité de lutte en santé de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles

Plus en détail

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie»

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie» Dossier de presse «Choisissez l offre qui va avec votre vie» SOMMAIRE Renouveler l offre, un enjeu stratégique pour le groupe p.03, mutuelle professionnelle p.03 Un environnement économique, réglementaire

Plus en détail

Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron. à Saint-Louis

Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron. à Saint-Louis Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron à Saint-Louis Cancers & imagerie médicale Un progrès majeur pour une meilleure prise en charge des patients. Accroitre les possibilités

Plus en détail

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2015

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2015 Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2015 Rapport au ministre chargé de la sécurité sociale et au Parlement sur l'évolution des

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTÉ PERSONNALISABLE

COMPLEMENTAIRE SANTÉ PERSONNALISABLE COMPLEMENTAIRE SANTÉ PERSONNALISABLE L assurance de trouver la meilleure des mutuelles santé! Notre équipe est à votre écoute au : 01 76 29 75 76 du lundi au vendredi de 9h30 à 13h et de 14h à 18h contact@assurance-sante.com

Plus en détail

9 PROPOSITIONS POUR UNE MEILLEURE ACCESSIBILITE AU SYSTEME DE SANTE DES PERSONNES EN SITUATION DE GRANDE EXCLUSION

9 PROPOSITIONS POUR UNE MEILLEURE ACCESSIBILITE AU SYSTEME DE SANTE DES PERSONNES EN SITUATION DE GRANDE EXCLUSION 9 PROPOSITIONS POUR UNE MEILLEURE ACCESSIBILITE AU SYSTEME DE SANTE DES PERSONNES EN SITUATION DE GRANDE EXCLUSION De par ses missions d écoute, d orientation, d accueil et de prise en charge notamment

Plus en détail

Dossier de presse. - Juillet 2015 - #sportsurordonnance #maif. Contacts presse :

Dossier de presse. - Juillet 2015 - #sportsurordonnance #maif. Contacts presse : Dossier de presse - Juillet 2015 - #sportsurordonnance #maif Contacts presse : MAIF Sylvie Le Chevillier 05 49 73 75 60 / sylvie.le.chevillier@maif.fr Garry Menardeau 05 49 73 75 86 / garry.menardeau@maif.fr

Plus en détail

Directeur Général de l association ALIMA

Directeur Général de l association ALIMA Directeur Général de l association ALIMA L ASSOCIATION ALIMA Lors de la création d ALIMA, en juin 2009, l objectif était de produire des secours médicaux lors de situations d urgences ou de catastrophes

Plus en détail

les télésoins à domicile

les télésoins à domicile Hiver 2013 Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Innovation en matière de prestation des soins de santé : les télésoins à domicile Au Canada comme ailleurs dans

Plus en détail

Le dépistage des cancers

Le dépistage des cancers Le dépistage des cancers G R A N D P U B L I C Octobre 2009 Le dépistage des cancers Détecter tôt certains cancers permet de les traiter mieux, c'est-à-dire de proposer des traitements moins lourds, et

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

Chorum santé Peps Eco Active Formules renforcées

Chorum santé Peps Eco Active Formules renforcées Chorum santé Peps Eco Active s renforcées Préservez votre santé & maîtrisez votre budget Comment construire votre complémentaire santé? Vous choisissez votre formule Peps Eco Active 6 7 8 9 Un socle commun

Plus en détail

Transport 100 % Médicaments pris en charge à 65 % et à 30 % par le RO Médicaments pris en charge à 15 %

Transport 100 % Médicaments pris en charge à 65 % et à 30 % par le RO Médicaments pris en charge à 15 % Complémentaire santé 2014 Décerné à pour sa gamme aprévactive Formule Mini + Remboursement Régime Obligatoire + Module Médecine de ville M1 Consultations, visites, actes de chirurgie en cabinet médical,

Plus en détail

5 raisons de choisir la Mutuelle du Médecin. Une mutuelle dédiée aux médecins et à leur famille

5 raisons de choisir la Mutuelle du Médecin. Une mutuelle dédiée aux médecins et à leur famille Complémentaire santé NOUS SOMMES PARCE BIEN QUE PLACÉS VOUS ÊTES POUR PLUS VOUS QU UN COMPRENDRE MÉDECIN, NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Complémentaire santé + 5 raisons de choisir la

Plus en détail

Organisation - Organisatie. Avantages - Voordelen. Mutualité socialiste du Centre, Charleroi et Soignies 317

Organisation - Organisatie. Avantages - Voordelen. Mutualité socialiste du Centre, Charleroi et Soignies 317 Organisation Organisatie Mutualité socialiste du Centre, Charleroi et Soignies 317 Avenue des Alliés 2 6000 CHARLEROI Tél. : (071) 50 77 77 Fax : (071) 50 77 99 Acupuncture Avantages Voordelen Activité

Plus en détail