Renseignements : Secrétariat Dispositif Diabest Tél rubrique diabétologie

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Renseignements : Secrétariat Dispositif Diabest Tél. 021 923 48 89 www.reseau-sante-haut-leman.ch, rubrique diabétologie"

Transcription

1 INFORMATION EN SANTE PUBLIQUE Cours et ateliers DIABEST 2015

2 Le Dispositif Diabest est composé d un ensemble de professionnels reconnus dans leurs domaines respectifs de spécialisation et proposant différentes prestations pour atteindre des objectifs communs : philosophie de soins et valeurs communes ; échange d informations partagées avec le médecin traitant (outil informatique Ediab) ; autonomisation du patient en tant que partenaire. Des infirmières cliniciennes en diabétologie, un médecin diabétologue, un pédiatre endocrinologue, un médecin généraliste nutritionniste, des diététiciennes, une podologue, un maître de sport adapté et des pharmaciennes sont à votre disposition. Les prestations proposées par ces différents professionnels peuvent être complémentaires au traitement déjà établi : une consultation spécialisée en diabétologie - endocrinologie ; une consultation individuelle avec une infirmière en diabétologie à la permanence de l Hôpital Riviera-Chablais site du Samaritain ; des consultations professionnelles spécifiques (diététicienne, podologue) ; une prise en charge réunissant le patient, le médecin traitant et une infirmière en diabétologie (cabinet médical, CAT, EMS...) ; un lien avec l Equipe de diabétologie pédiatrique de l Est vaudois ; une collaboration avec les pharmacies ; des cours et ateliers collectifs pour les patients et leurs proches. Renseignements : Secrétariat Dispositif Diabest Tél rubrique diabétologie 1

3 L Equipe de diabétologie pédiatrique est active depuis 2010 ; elle est composée d un pédiatre endocrinologue, d une infirmière clinicienne en diabétologie, d une infirmière spécialisée en systémique et d une psychologue. En plus d une prise en charge individualisée, l équipe offre également aux jeunes diabétiques de type 1 la possibilité de reprendre une activité physique, de s initier à un sport en participant à des journées de découverte ou en intégrant une association sportive de leur choix. Renseignements : Equipe de diabétologie pédiatrique de l Est vaudois Tél rubrique diabétologie En collaboration avec l Association Vaudoise du Diabète (AVD), les cours EVIVO «Devenir acteur de sa santé avec une maladie chronique» sont proposés dans les différentes régions du canton de Vaud. EVIVO est un cours qui se donne en groupe, centré sur les implications de la maladie chronique dans la vie quotidienne et le renforcement des compétences d autogestion. Vevey / Hôpital Riviera-Chablais, site du Samaritain : mercredis 26 août, et 30 septembre 2015, de 18h30 à 21h00 Renseignements et inscription : Association Vaudoise du Diabète (AVD) Tél Sur Vevey, en collaboration avec la D resse Dominique Durrer, et M. Nicolas Junod, le programme DIAFIT propose aux patients diabétiques de type 2 la possibilité de s initier à une activité physique, tout en étant encadrés par une équipe spécialisée pluridisciplinaire. Renseignements : D resse Dominique Durrer Tél

4 Programme de cours et d ateliers 2015 Un programme de cours et d ateliers basé sur l éducation thérapeutique est proposé aux patients diabétiques. Les cours ont pour objectif de permettre aux patients diabétiques et à leur famille : de mieux comprendre leur maladie ; d apprendre à mieux gérer leur traitement ; de maintenir un bon contrôle métabolique. Les frais d inscription se montent à CHF 30.- par cours ; sous réserve d un éventuel remboursement de l assurance maladie. Pour s inscrire, un seul numéro : Plan des différents sites de l Hôpital Riviera-Chablais Vaud-Valais HRC - Hôpital Riviera-Chablais Site du Samaritain Sortie autoroute Vevey HRC - Hôpital Riviera-Chablais Site de la Providence Sortie autoroute Vevey 3

5 2015 N os Dates Cours Lieux 1 11 septembre Pourquoi prendre soin HRC, Site du Samaritain de mon diabète? 2 24 septembre Le voyage du sucre HRC, Site du Samaritain 3 28 septembre Comment s alimenter HRC, Site de la Providence lorsqu on est diabétique? 07 octobre 14 octobre 21 octobre 28 octobre 4 4 novembre Comprendre HRC, Site du Samaritain son traitement 4

6 N 1 «Pourquoi prendre soin de mon diabète?» Date : Vendredi 11 septembre 2015 Horaire : 15h00 à 16h30 Nbre de participants : 10 maximum Lieu : HRC, site du Samaritain, salle de conférence, rez inférieur PARTICIPANTS Ce cours de base s adresse à toutes les personnes diabétiques et à leurs proches. DESCRIPTIF Au travers d une démarche participative, le cours permet d aborder le thème du diabète mal équilibré, et de ses conséquences; il propose aux participants des moyens concrets pour mieux contrôler leur glycémie tout en prêtant attention aux facteurs de risque cardiovasculaires. OBJECTIFS Connaître les causes de l hypoglycémie et de l hyperglycémie, Développer des stratégies pour réduire les risques de complications du diabète à long terme, Appréhender l efficacité des thérapies de prévention des atteintes des vaisseaux sanguins. METHODE Exposé théorique Utilisation d un métaplan et d une maquette 3D Echanges et discussions. INTERVENANTS D r Juan Ruiz, médecin diabétologue, Hôpital Riviera-Chablais M me Georgina Blatti, infirmière clinicienne en diabétologie, Hôpital Riviera-Chablais 5

7 N 2 «Le voyage du sucre» Date : Jeudi 24 septembre 2015 Horaire : 18h00 à 19h30 Nbre de participants : 10 maximum Lieu : HRC, site du Samaritain, salle de conférence, rez inférieur PARTICIPANTS Ce cours de base s adresse à toutes les personnes diabétiques nouvellement diagnostiquées et à leurs proches. DESCRIPTIF A l aide de matériel didactique, le cours aborde le thème du sucre et son rôle dans le corps, afin de favoriser une meilleure compréhension de la maladie dans sa globalité. OBJECTIFS Informer sur le rôle du sucre dans le diabète, Interpréter et reconnaître les signes de l hypoglycémie et de l hyperglycémie, Sensibiliser les participants aux différents types de diabète. METHODE Exposé théorique sur le sucre et son rôle dans les différents organismes du corps humain Utilisation d un métaplan Photos et schéma corporel construit par chaque participant Echanges et discussions. INTERVENANTS D r Juan Ruiz, médecin diabétologue, Hôpital Riviera-Chablais M me Marie-José Marguerat Luyet, diététicienne indépendante, Vevey 6

8 N 3 «Comment s alimenter lorsqu on est diabétique?» Dates : Lundi 28 septembre 2015 Mercredi 7 octobre 2015 Mercredi 14 octobre 2015 Mercredi 21 octobre 2015 Mercredi 28 octobre 2015 Nbre de participants : 12 maximum Lieu : HRC, site de la Providence, salle no 1 Salle de conférence restaurant (28 octobre) Horaire : 18h30 à 20h00 PARTICIPANTS Les ateliers sont ouverts aux personnes diabétiques et à leurs proches. Les participants s inscrivent pour l ensemble des modules. DESCRIPTIF Les thèmes principaux de l alimentation sont abordés sous forme d ateliers. Basé sur le vécu du participant, chaque atelier permet d échanger sur sa propre pratique personnelle et de découvrir des pistes de changement quant au choix et au comportement alimentaire. Le matériel utilisé (aliments réels ou factices, photos d aliments et emballages) permet de visualiser et de favoriser l ancrage des messages dans le quotidien de la personne diabétique. 7

9 ATELIERS Atelier 1 : Les glucides : «SACRÉ SUCRE! Où le trouve-t-on?» Comprendre la relation glucides glycémie et l importance du glucose dans le corps. Appliquer le principe de la répartition des glucides tout au long de la journée. Atelier 2 : Les lipides : «DES GRAISSES DÉGRAISSE!» Comprendre le rôle des graisses dans l alimentation et leur influence sur la santé. Atelier 3 : «LIGHT SANS SUCRE 0% - COMPLET : NE VOUS EMBALLEZ PAS!» Extraire les informations importantes, sur la base de la composition nutritionnelle indiquée sur un emballage. Identifier les produits allégés utiles. Atelier 4 : «LES REPAS EXTRAORDINAIRES» invitations pique-nique au restaurant vacances voyages d affaires le petit-déjeuner : Appliquer les connaissances acquises lors des précédents ateliers et définir des stratégies personnelles dans des situations particulières. Atelier 5 : Plaisir dégustation sensations alimentaires : «PASSONS À TABLE!» Mettre en pratique les connaissances acquises lors des précédents ateliers. Observer les sensations alimentaires et sensibiliser les participants au plaisir procuré par la dégustation des aliments. INTERVENANTES M me Marie-José Marguerat Luyet, diététicienne indépendante, Vevey D resse Dominique Durrer, médecin généraliste nutritionniste, Vevey 8

10 N 4 «Comprendre son traitement» Date : Mercredi 4 novembre 2015 Horaire : 19h00 à 20h30 Nbre de participants : 10 maximum Lieu : HRC, site du Samaritain, salle de conférence, rez inférieur PARTICIPANTS Ce cours s adresse à toutes les personnes diabétiques et à leurs proches. DESCRIPTIF Les différents aspects pratiques sur les médicaments antidiabétiques et le matériel sont abordés par des pharmaciennes et une infirmière clinicienne en diabétologie au travers de notions théoriques et pratiques. A partir d échanges sur le vécu et le ressenti de chaque participant, les aspects des actions des médicaments, les principales classes de médicaments antidiabétiques et les messages sur les associations et le bon usage des médicaments sont abordés. OBJECTIFS Se familiariser avec les différents traitements antidiabétiques Connaître et mieux comprendre le matériel médical du diabétique Être plus à l aise avec les traitements. METHODE Exposé théorique et pratique Echanges de situations et d expériences rencontrées par les participants. NOTA BENE : le participant apporte la liste de ses médicaments et ses boîtes de médicaments. INTERVENANTES M me Valérie Rapsode, pharmacienne, Vevey M me Sophie Maurer, pharmacienne, Vevey M me Fabienne Matthys, infirmière clinicienne en diabétologie, Réseau Santé Haut-Léman 9

11 L équipe de projet qui a élaboré ce programme de formation : Hôpital Riviera-Chablais, Vaud-Valais et Asante Sana Infirmières en diabétologie M me Blatti Georgina M me De Carvalho Candide Médecins D r Cauderay Michel, pédiatre endocrinologue D r Ruiz Juan, médecin diabétologue Diététicienne M me Sophie Krieg, diététicienne DIAFIT D resse Durrer Dominique, médecin généraliste nutritionniste / DIAFIT, Vevey M. Junod Nicolas, maître de sport adapté DIAFIT, Vevey Pharmacies M me Maurer Sophie, pharmacienne, Pharmacie du Marché, Vevey M me Rapsode Valérie, pharmacienne, AMAVITA - Pharmacie de Copet, Vevey Indépendantes M me Boella Claire-Lise, podologue, Vevey M me Kimmeier Jaunin Marina, infirmière clinicienne en diabétologie M me Marguerat Luyet Marie-José, diététicienne, Vevey Réseau Santé Haut-Léman M me Gnerre Mélanie, responsable de projet M me Jaccard Janelyse, infirmière Equipe de diabétologie pédiatrique M me Jaggi Nicole, coordinatrice du dispositif Diabest M me Matthys Fabienne, infirmière clinicienne en diabétologie 10

12 Réseau Santé Haut-Léman Rue des Salines 2A 1852 Roche T F

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I UN PROJET DU PROGRAMME CANTONAL DIABÈTE Jérôme Spring Maître de sport APA Diabétologie pédiatrique Riviera-Chablais

Plus en détail

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids

Programmes d enseignement thérapeutique. Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Programmes d enseignement thérapeutique Vous souffrez d obésité? Trouvons ensemble des solutions adaptées pour perdre du poids Pour qui? Quelles prestations? 3 Les programmes proposés par le service d

Plus en détail

SOMMAIRE. I Préambule. II Les missions de l association la Maison du Diabétique

SOMMAIRE. I Préambule. II Les missions de l association la Maison du Diabétique Association Loi 1901, reconnue d intérêt général par arrêté CM n 1230/30 août 2007 SOMMAIRE I Préambule II Les missions de l association la Maison du Diabétique III Manifestation du 20 novembre 2011 1

Plus en détail

L Éducation thérapeutique du patient (etp)

L Éducation thérapeutique du patient (etp) L Éducation Thérapeutique du Patient (ETP) Préface La maladie chronique a un impact important sur la vie quotidienne du patient et de son entourage (changement du mode de vie, prise quotidienne d un traitement,

Plus en détail

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

ACQUI SITION ET DEVELOPPE M E N T DES COMPETE N C E S DES SALA RI E S DE BAS NIVEAU DE QUALIFICATIO N

ACQUI SITION ET DEVELOPPE M E N T DES COMPETE N C E S DES SALA RI E S DE BAS NIVEAU DE QUALIFICATIO N au réapprentissagedes savoirs debase Formations des M au ges rurales Organisme de formation de base de proximité, compétent dans l accompagnement et la formation des publics dits de faible niveau (V et

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail

GESTION DU STRESS ET DE LA DOULEUR PAR LA SOPHROLOGIE DANS LES SERVICES DE SOINS A LA PERSONNE

GESTION DU STRESS ET DE LA DOULEUR PAR LA SOPHROLOGIE DANS LES SERVICES DE SOINS A LA PERSONNE En introduction à ce programme : Il apparait clairement lors de la description des différents symptômes du stress et de la douleur qu une prise en charge thérapeutique holistique de la personne est une

Plus en détail

Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien. Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre

Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien. Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre Nous n avons aucun conflit d intérêt avec l industrie pharmaceutique

Plus en détail

Actionsdes MUTUELLES

Actionsdes MUTUELLES 10 Actions des MUTUELLES POLITIQUE DE LA MUTUALITE FRANÇAISE EN FAVEUR DES SOINS DE PREMIER RECOURS FACILITER L ACCÈS AUX SOINS ET RÉDUIRE LES RESTES À CHARGE Comment rendre l accès aux soins plus facile?

Plus en détail

C EST BON de se sentir accompagné

C EST BON de se sentir accompagné C EST BON de se sentir accompagné Le service d accompagnement pour mieux vivre avec une maladie chronique. Pour en savoir plus : 0811 709 709 Prix d un appel local depuis un poste fixe. ameli-sophia.fr

Plus en détail

Formation. Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants

Formation. Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants Formation Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants A qui s adressent ces formations? Cours de sensibilisation Ces cours s adressent à vous, proches aidants, qui consacrez temps et énergie

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

Le dépistage du diabète : de détection de la maladie NOM DE L ENTREPRISE DATE DE VISITE OU D ENVOI

Le dépistage du diabète : de détection de la maladie NOM DE L ENTREPRISE DATE DE VISITE OU D ENVOI Le dépistage du diabète : premier geste de détection de la maladie PROGRAMME D INTERVENTION EN ENTREPRISE NOM DE L ENTREPRISE DATE DE VISITE OU D ENVOI Sommaire Le diabète en entreprise Le Programme d

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 2 e SEMESTRE 2011

CALENDRIER DES FORMATIONS 2 e SEMESTRE 2011 CALENDRIER DES FORMATIONS 2 e SEMESTRE 2011 Formations Dates Lieux Tarifs Excel Perfectionnement Mercredis 12 et 19 octobre INFORMATIQUE Site internet Retouches d images et photos Powerpoint Lundis 10

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

FORMATION PNL CYCLE COMPLET. «Révélez vos talents»

FORMATION PNL CYCLE COMPLET. «Révélez vos talents» Formation Coaching Préparation Mentale athlètes haut-niveau Enseignement de la PNL Annecy Genève Aix-les-Bains Chambéry Contact : +33677610793 s.thomas-conseil@orange.fr www.sebastien-thomas-conseil.com

Plus en détail

La politique de l école

La politique de l école La politique de l école Socialiser pour développer le langage. 1. Définition : L autonomie de la parole L école et ses partenaires : familles intervenants réguliers ou ponctuels liens avec le pré-scolaire

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

Association Crésus Île-de-France Paris (CIFP) L argent, parlons-en (APE) Ateliers d échanges et de formation. Programme de septembre à décembre 2015

Association Crésus Île-de-France Paris (CIFP) L argent, parlons-en (APE) Ateliers d échanges et de formation. Programme de septembre à décembre 2015 Association Crésus Île-de-France Paris (CIFP) L argent, parlons-en (APE) Ateliers d échanges et de formation Programme de septembre à décembre 2015 1. Présentation L association Crésus Île-de-France Paris

Plus en détail

VOTRE ANNUAIRE DIABÈTE EN LOIR-ET-CHER

VOTRE ANNUAIRE DIABÈTE EN LOIR-ET-CHER VOTRE ANNUAIRE DIABÈTE EN LOIR-ET-CHER EDITO Conscients de la multiplicité des acteurs et des rôles de chacun, nous, acteurs du diabète en Loiret-Cher, nous sommes réunis afin de travailler à l élaboration

Plus en détail

Et si la commune n avait pas mis en place la réforme

Et si la commune n avait pas mis en place la réforme Le gouvernement a mis en oeuvre, par décret du 24 janvier 2013, la réforme des rythmes scolaires. La Ville de Châteaudun a travaillé depuis plusieurs mois aux modalités de passage de la semaine scolaire

Plus en détail

FORMATIONS DU CDOS OISE

FORMATIONS DU CDOS OISE Programme de Formation Bénévoles Année 2015 GRATUIT* Sauf PSC1 Le CDOS Oise, au service des comités et des clubs de l'oise, vous propose un programme de formation répondant à plusieurs thématiques : Gérer

Plus en détail

Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie

Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie 1. objectifs du programme : Les finalités spécifiques

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

MATERNELLES. I- L ACM doit permettre de sociabiliser les enfants. A. Mettre en valeur la notion de civisme chez l enfant

MATERNELLES. I- L ACM doit permettre de sociabiliser les enfants. A. Mettre en valeur la notion de civisme chez l enfant MATERNELLES I- L ACM doit permettre de sociabiliser les enfants A. Mettre en valeur la notion de civisme chez l enfant - 1. Politesse au quotidien - 2. B. Apprentissage de la vie en collectivité - 1. Mise

Plus en détail

PROGRAMME CANTONAL VAUDOIS DE DEVELOPPEMENT DES SOINS PALLIATIFS. Catherine Hoenger, Cheffe de projet

PROGRAMME CANTONAL VAUDOIS DE DEVELOPPEMENT DES SOINS PALLIATIFS. Catherine Hoenger, Cheffe de projet PROGRAMME CANTONAL VAUDOIS DE DEVELOPPEMENT DES SOINS PALLIATIFS Catherine Hoenger, Cheffe de projet COLLABORATION SOINS A DOMICILE ET EQUIPE MOBILE DE SOINS PALLIATIFS CONGRÈS SPITEX BIENNE 9 SEPTEMBRE

Plus en détail

Accueil périscolaire. Restauration scolaire TAP. Inscription et règlements

Accueil périscolaire. Restauration scolaire TAP. Inscription et règlements Accueil périscolaire Restauration scolaire TAP Inscription et règlements L accueil périscolaire Dans chaque école maternelle et élémentaire, un accueil payant est proposé le matin de à 8h35 et le soir

Plus en détail

Projet Educatif territorial

Projet Educatif territorial Projet Educatif territorial Commune d Estrées 59151 Transit Transit Transit Transit 2014 Définition du porteur de projet Estrées est un commune du nord de la France, située dans le département du Nord

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

Offre de formations 2015-2016. L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale)

Offre de formations 2015-2016. L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale) Offre de formations 2015-2016 Une offre originale par : L expertise nutritionnelle des formateurs L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale)

Plus en détail

Brochure d information destinée aux parents. Bienvenue à Clairival. Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant

Brochure d information destinée aux parents. Bienvenue à Clairival. Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant Brochure d information destinée aux parents Bienvenue à Clairival Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant Présentation Le service de psychiatrie de l enfant et de l adolescent des Hôpitaux

Plus en détail

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT LE RELAIS ACCUEIL PETITE ENFANCE VOUS GUIDE Qu est-ce que le Relais accueil petite enfance? Le Relais accueil petite enfance est un guichet unique pour informer, conseiller

Plus en détail

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail

LES TEMPS D'ACTIVITES PERISCOLAIRES

LES TEMPS D'ACTIVITES PERISCOLAIRES LES TEMPS D'ACTIVITES PERISCOLAIRES - Réforme des rythmes scolaires - Réforme des rythmes scolaires Quel est son objectif? Améliorer l apprentissage et favoriser la réussite scolaire de tous les élèves

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES TAP (Temps d Activités Périscolaires) ANNEE SCOLAIRE 2014/2015. La réforme des rythmes scolaires et les TAP

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES TAP (Temps d Activités Périscolaires) ANNEE SCOLAIRE 2014/2015. La réforme des rythmes scolaires et les TAP MAIRIE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE LIBERTÉ-ÉGALITÉ-FRATERNITÉ REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES TAP (Temps d Activités Périscolaires) ANNEE SCOLAIRE 2014/2015 La réforme des rythmes scolaires et les TAP La réforme

Plus en détail

Travailler ensemble en éducation thérapeutique. Lartiguet P, Vitrand C, Ducept P, Belval C, Barre K, Huron G, Morin C,Colmel C, Le Tallec C

Travailler ensemble en éducation thérapeutique. Lartiguet P, Vitrand C, Ducept P, Belval C, Barre K, Huron G, Morin C,Colmel C, Le Tallec C , un outil de médiation pour faciliter l intégration de l enfant avec un diabète de type 1 en milieu scolaire Lartiguet P, Vitrand C, Ducept P, Belval C, Barre K, Huron G, Morin C,Colmel C, Le Tallec C

Plus en détail

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle Titre présentation - date 1 L'atelier Bien-être à table Contexte 2 Un atelier nutrition au sein du parcours prévention Depuis 2011, la

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin. CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN

PROJET EDUCATIF. Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin. CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN PROJET EDUCATIF Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN Révisé en décembre 2013 Le projet éducatif est un outil nécessaire au travail d équipe. Il permet d élaborer

Plus en détail

La nouvelle version du réseau social Ecovibio

La nouvelle version du réseau social Ecovibio La nouvelle version du réseau social Ecovibio Ecovibio a le plaisir de vous annoncer la sortie de la nouvelle version du site du réseau social de l éco-habitat, dont nous vous invitons à découvrir les

Plus en détail

Etre professionnel dans un Etablissement d Accueil du Jeune Enfant : Découvrir la Petite Enfance

Etre professionnel dans un Etablissement d Accueil du Jeune Enfant : Découvrir la Petite Enfance Cycle réservé aux professionnels * travaillant en crèche, haltegarderie, multi-accueil... Salariés dont le niveau de diplôme est inférieur ou égal au niveau V (www.cncp.gouv.fr) Etre professionnel dans

Plus en détail

Etre acteur et proactif

Etre acteur et proactif RESSOURCES HUMAINES SERVICE DE FORMATION DU PERSONNEL EPFL PL RH-F Téléphone : +41 21 693 34 30 Bâtiment BI Fax : +41 21 341 31 58 Station 7 CH-1015 Lausanne Site web : http://sfp.epfl.ch COURS SUR DEMANDE*

Plus en détail

Développez votre activité grâce au digital

Développez votre activité grâce au digital FORMATION PROFESSIONNELLE Développez votre activité grâce au digital Diagnostiquez vos besoins et mettez en place une stratégie efficace de communication digitale & réseaux sociaux 2 jours de formation

Plus en détail

REPERAGE DE LA CRISE SUICIDAIRE ET ACCOMPAGNEMENT

REPERAGE DE LA CRISE SUICIDAIRE ET ACCOMPAGNEMENT INTERVENTION SOCIALE ET AIDE A DOMICILE AIDE AUX PERSONNES MEDIATION FAMILIALE CONSEIL CONJUGAL THERAPIE DE COUPLE PREVENTION SUICIDE POINT-RENCONTRE REPERAGE DE LA CRISE SUICIDAIRE ET ACCOMPAGNEMENT ARAMIS

Plus en détail

Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines

Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines Dr Reddy s Laboratories Dr. Reddy s Laboratories est un groupe pharmaceutique mondial indien qui produit des médicaments génériques

Plus en détail

FORMATION POUR LES MEDIATEURS SOCIAUX

FORMATION POUR LES MEDIATEURS SOCIAUX LES FORMATIONS 2013 FORMATION POUR LES MEDIATEURS SOCIAUX La médiation sociale est définie comme «un processus de création et de réparation du lien social et de règlements des conflits de la vie quotidienne,

Plus en détail

Au cœur de la santé en entreprise. Prestations 2016.

Au cœur de la santé en entreprise. Prestations 2016. Au cœur de la santé en entreprise. Prestations 2016. La prévention de la santé en entreprise comprend différentes facettes. Découvrez neuf de nos prestations actuelles. Bienvenue! La santé en entreprise

Plus en détail

LES ATELIERS NUMÉRIQUES

LES ATELIERS NUMÉRIQUES LES ATELIERS NUMÉRIQUES 2015 Office de tourisme des Pays de Saint-Flour - Tél. 04 71 60 22 50 - www.pays-saint-flour.fr - info@pays-saint-flour.fr L OFFICE DE TOURISME PARTENAIRE DE VOTRE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES. Promouvoir les soins pharmaceutiques

FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES. Promouvoir les soins pharmaceutiques FORMATION CONTINUE RECHERCHE APPLIQUÉE OUTILS PÉDAGOGIQUES Promouvoir les soins pharmaceutiques PRÉSENTATION DE LA FORMATION Contexte Le métier du pharmacien est en pleine évolution. Un concept qui va

Plus en détail

Les dossiers incomplets ne seront pas pris en compte. Aucun enfant ne pourra être accueilli sans inscription préalable.

Les dossiers incomplets ne seront pas pris en compte. Aucun enfant ne pourra être accueilli sans inscription préalable. REGLEMENT DES ACTIVITES PERISCOLAIRES (ACCUEILS PRE ET POSTSCOLAIRES, RESTAURATION SCOLAIRE, ETUDES SURVEILLEES) Les accueils pré et postscolaires, la restauration scolaire et les études surveillées sont

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR : MANAGEMENT D EQUIPE MARAICHAGE SOUS SERRE Dans le cadre du Plan de formation mutualisé interentreprises du FAFSEA Région : BRETAGNE CdC_07_0022_2015_Management

Plus en détail

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Voirets PROGRAMME DE FORMATION JANVIER À JUIN 2016 SOMMAIRE

Plus en détail

Conformément à la législation, les nouveaux rythmes scolaires seront appliqués dans notre commune dès la rentrée prochaine.

Conformément à la législation, les nouveaux rythmes scolaires seront appliqués dans notre commune dès la rentrée prochaine. www.paysdegrasse.fr Madame, Monsieur, La réforme des rythmes scolaires voulue par le gouvernement a pour objectif d améliorer la réussite scolaire des enfants. En réorganisant les temps d apprentissage

Plus en détail

Congrès de l ASSASD 2010 «Aide & Soins à Domicile au cœur de l action»

Congrès de l ASSASD 2010 «Aide & Soins à Domicile au cœur de l action» Congrès de l ASSASD 2010 «Aide & Soins à Domicile au cœur de l action» 9 septembre 2010, Bienne Exposé initial: Positionnement de l aide et des soins à domicile du point de vue des cantons. Pierre-Yves

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Santé Education Paris 3 février 2006 Unité fonctionnelle du Professeur S.HALIMI A. RUEFF, B.CARPENTIER M.RESSEL, C.SIAUD, S.UHLENBUSCH J.

Santé Education Paris 3 février 2006 Unité fonctionnelle du Professeur S.HALIMI A. RUEFF, B.CARPENTIER M.RESSEL, C.SIAUD, S.UHLENBUSCH J. Santé Education Paris 3 février 2006 Unité fonctionnelle du Professeur S.HALIMI A. RUEFF, B.CARPENTIER M.RESSEL, C.SIAUD, S.UHLENBUSCH J.REGNIER, H.AMGHAR, S.GAMBINO E.BOUDROT, E.DANTOU-ROBIN, C.GILBERT

Plus en détail

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 1

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 1 MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 1 Région Franche-Comté Département Doubs La maison des adolescents: Date d ouverture : 13 Mars 2006 Nom : Maison de l Adolescent de Besançon Nom du responsable

Plus en détail

PROGRAMME BADGE VISION MANAGER

PROGRAMME BADGE VISION MANAGER PROGRAMME BADGE VISION MANAGER Vision Manager programme BADGE Ecole internationale de management, l ESC Rennes School of Business a pour vocation de former des managers immédiatement opérationnels. Pour

Plus en détail

9.00 16.30 Introduction Marie-Thérèse Sautebin, Marc Luisoni et Eliane Brügger Jecker

9.00 16.30 Introduction Marie-Thérèse Sautebin, Marc Luisoni et Eliane Brügger Jecker Programme 2015-2016 Lundi 24 août 2015 9.00 16.30 Introduction Marie-Thérèse Sautebin, Marc Luisoni et - Se rencontrer, faire connaissance - Clarifier le cadre, les attentes et les visées de la formation

Plus en détail

MJPM. La santé du majeur protégé AVRIL 2015. www.cemea-npdc.org

MJPM. La santé du majeur protégé AVRIL 2015. www.cemea-npdc.org AVRIL 2015 MJPM La santé Soucieux d accompagner au mieux les différentes évolutions de l aide aux majeurs protégés, les CEMÉA Nord - Pas de Calais rééditent un Rendez-vous Juridiques sur la thématique

Plus en détail

ACTIONS COLLECTIVES OPCALIA 2015 PROGRAMME DE FORMATION

ACTIONS COLLECTIVES OPCALIA 2015 PROGRAMME DE FORMATION ACTIONS COLLECTIVES OPCALIA 2015 PROGRAMME DE FORMATION PREPARER ET CONDUIRE UN ENTRETIEN PROFESSIONNEL Formation accessible à toutes les entreprises de la région Languedoc Roussillon, adhérentes ou non

Plus en détail

L offre de formation. vous accompagner. w Exploitants et salariés de Très Petites Entreprises des secteurs agricoles et forestiers

L offre de formation. vous accompagner. w Exploitants et salariés de Très Petites Entreprises des secteurs agricoles et forestiers vous accompagner L offre de formation w Exploitants et salariés de Très Petites Entreprises des secteurs agricoles et forestiers n Prévention des Risques Professionnels www.msasudaquitaine.fr La Prévention

Plus en détail

ECOLE CENTRALE DE LILLE. Catalogue des prestations entreprises

ECOLE CENTRALE DE LILLE. Catalogue des prestations entreprises ECOLE CENTRALE DE LILLE Catalogue des prestations entreprises BUREAU DES ELEVES 2014-2015 Conférence Métier Intervention en amphithéâtre pour présenter votre entreprise et son secteur d activité Public:

Plus en détail

LE CATALOGUE DE FORMATION SYNTHESE. www. dmc-ci.com

LE CATALOGUE DE FORMATION SYNTHESE. www. dmc-ci.com LE CATALOGUE DE FORMATION SYNTHESE Le Génie d un Partenaire à votre Service NOS SERVICES Electricité et Automatisme industrielle NOS ACTIVITES Etude et conception de projet Installation HT/BT Réseaux téléphonique

Plus en détail

Formation «Concevoir et animer une démarche participative»

Formation «Concevoir et animer une démarche participative» Formation «Concevoir et animer une démarche participative» 1- Date et lieux : Durée du stage : 2 X 2 jours, à raison de 7 heures par jour soit un total de 28h. Module 1 : jeudi 28 et vendredi 29 janvier

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ

PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ Inspection Académique de la Haute-Garonne PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (circulaire 2003-135 du 8 septembre 2003) l enfant ou l adolescent concerné NOM, PRÉNOM : classe :. né le : nom de la collectivité

Plus en détail

CATALOGUE REGIONAL DE LA BRANCHE DES ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION

CATALOGUE REGIONAL DE LA BRANCHE DES ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION CATALOGUE REGIONAL DE LA BRANCHE DES ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION Page 1 / 10 CONTEXTE : La Branche des ACI se structure depuis plusieurs années et la réforme de l IAE de 2014 est venue ajouter de

Plus en détail

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Les responsables occupent un «poste clé» autant dans l organisation et la gestion des activités que dans l animation de leur équipe et la qualité

Plus en détail

CHARTE DU TEMPS DE LA RESTAURATION

CHARTE DU TEMPS DE LA RESTAURATION DIRECTION DE L ENFANCE JR Le 28 septembre 2000 CHARTE DU TEMPS DE LA RESTAURATION INTRODUCTION : Cette charte est une base de travail commune, elle associe tous les acteurs intervenant sur le temps de

Plus en détail

LE PARTERNARIAT DE L AVDEMS: LES FORUMS ITINERANTS

LE PARTERNARIAT DE L AVDEMS: LES FORUMS ITINERANTS LE PARTERNARIAT DE L AVDEMS: LES FORUMS ITINERANTS L AVDEMS en quelques mots (1) L'AVDEMS (Association vaudoise des EMS ) est: une association professionnelle d établissements médico-sociaux (EMS) du Canton

Plus en détail

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite»

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Le passage à la retraite est une période de transition qui implique des changements et la perte d un certain nombre d éléments structurant

Plus en détail

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse Art et handicap Atelier de pratique artistique Thème : l expression corporelle / la danse Action handicap 1 L ECLA son projet, sa démarche L Espace Clodoaldien de Loisirs et d Animation (ECLA) est une

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION ANNÉE SCOLAIRE 2016-2017

DOSSIER D INSCRIPTION ANNÉE SCOLAIRE 2016-2017 DOSSIER D INSCRIPTION ANNÉE SCOLAIRE 2016-2017 Le dossier d inscription est un outil indispensable à la bonne gestion de la garderie. Il vous permet d indiquer les informations nécessaires pour assurer

Plus en détail

Catalogue de formations. Un programme de

Catalogue de formations. Un programme de Catalogue de formations 2015 Un programme de Présentation des formations d Emmaüs Connect Une expertise capitalisée depuis 5 ans par un travail de terrain Emmaüs Connect est une association du Mouvement

Plus en détail

LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES ET LA PRISE EN

LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES ET LA PRISE EN LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES ET LA PRISE EN CHARGE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT EN SURPOIDS ET OBÈSES DANS LE CADRE DE L'UNITÉ D'OBÉSITÉ PÉDIATRIQUE HEL - CHUV Alexandra Balz Intervenante en activités

Plus en détail

RYTHMES SCOLAIRES* Saint. ce qui va changer pour vos enfants a la rentree 2014-2015 ' '

RYTHMES SCOLAIRES* Saint. ce qui va changer pour vos enfants a la rentree 2014-2015 ' ' RYTHMES SCOLAIRES* ce qui va changer pour vos enfants a la rentree 2014-2015 ' ' Mon enfant pourra-t-il quitter l école plus tôt l après-midi? Comment s organise la journée du mercredi et celle du vendredi?

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

Programme Régional de Professionnalisation des acteurs sur le handicap - 2015 -

Programme Régional de Professionnalisation des acteurs sur le handicap - 2015 - Programme Régional de Professionnalisation des acteurs sur le handicap - 2015 - Un nouveau programme régional de professionnalisation des acteurs de la formation et de l insertion sur le handicap vous

Plus en détail

Formation en Médiation Chorégraphique

Formation en Médiation Chorégraphique Formation en Médiation Chorégraphique 2015 / 2017 LE MONITORAT DE DANSE AFRO AMERICAINE Ce diplôme a pour but de favoriser l épanouissement et l intégration sociale des enfants et des jeunes, en s appuyant

Plus en détail

Présentation des animations Aux Goûts du Jour

Présentation des animations Aux Goûts du Jour Présentation des animations Aux Goûts du Jour AUX GOÛTS DU JOUR est une association nationale d éducation alimentaire. Objectifs * Aider les enfants et les adultes à retrouver le plaisir de Bien manger.

Plus en détail

Communication interculturelle

Communication interculturelle RESSOURCES HUMAINES SERVICE DE FORMATION DU PERSONNEL EPFL PL RH-F Téléphone : +41 21 693 34 30 Bâtiment BI Fax : +41 21 341 31 58 Station 7 CH-1015 Lausanne Site web : http://sfp.epfl.ch COURS SUR DEMANDE*

Plus en détail

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 Patient(e)s atteint(e)s d un cancer du sein BINOIT NATHALIE ROUSSEAU SOPHIE 17 JUIN 2014 Pourquoi ce projet? Le cancer : une maladie chronique? Les soins de support

Plus en détail

FORMATIONS. PROGRAMME Premier semestre 2012

FORMATIONS. PROGRAMME Premier semestre 2012 FORMATIONS A L'ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PROGRAMME Premier semestre 2012 Avec le soutien du Conseil régional de Bourgogne La Chambre Régionale de l'economie Sociale et Solidaire de Bourgogne La CRESS

Plus en détail

COURS PRATIQUES THEMATIQUES (CPT)

COURS PRATIQUES THEMATIQUES (CPT) Communauté d intérêts pour la formation commerciale de base du canton du Valais Interessengemeinschaft für kaufmännische Grundausbildung des Kantons Wallis COURS PRATIQUES THEMATIQUES (CPT) Catalogue 2015-2016

Plus en détail

Module 1 - Concevoir des supports de communication traditionnels

Module 1 - Concevoir des supports de communication traditionnels Les ateliers @ssociatifs Cycle d initiations aux outils numériques et aux usages du multimédia pour la promotion du secteur associatif De novembre 2013 à juin 2014 / Gratuit Les présentations ne requièrent

Plus en détail

MOBILISER SON ÉNERGIE

MOBILISER SON ÉNERGIE FORMATION Exemple de module dans le domaine de l équilibre MOBILISER SON ÉNERGIE septembre 2015 C EST L ÉNERGIE DES HOMMES QUI FAIT MARCHER LES ENTREPRISES FORMATION SUR MESURE MOBILISER SON ÉNERGIE Publics

Plus en détail

AU SOMMAIRE : - p.2 et 3 : le dossier pédagogique : les bonnes relations - p.4 et 5 : l IRCEM et vous - p.6 : la vie du RAM

AU SOMMAIRE : - p.2 et 3 : le dossier pédagogique : les bonnes relations - p.4 et 5 : l IRCEM et vous - p.6 : la vie du RAM L écho du RelaisOCTOBRE 2015 Le magazine du RAM d Ormes AU SOMMAIRE : - p.2 et 3 : le dossier pédagogique : les bonnes relations - p.4 et 5 : l IRCEM et vous - p.6 : la vie du RAM Rédigé en collaboration

Plus en détail

CALENDRIER DE FORMATIONS ÉDUCATION À L ENFANCE

CALENDRIER DE FORMATIONS ÉDUCATION À L ENFANCE CALENDRIER DE FORMATIONS ÉDUCATION À L ENFANCE 2 0 1 5-2 0 1 6 PLAN DE LOCALISATION Adresse physique : 3780, rue Panet, Jonquière Nous joindre : Du lundi au vendredi de 8 h 12 h, 13 h à 16 h Adresse postale

Plus en détail

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation Les Jeudis de la Reprise Programme de Formation 1. Les objectifs : L'objectif fondamental de ce dispositif est d'aider un repreneur potentiel à reprendre une. Ce dispositif s'engage à accroître la capacité

Plus en détail

- Politique favorisant une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif -

- Politique favorisant une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif - - favorisant une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif - 1. PRÉAMBULE Il est reconnu que les jeunes en forme et en santé réussissent mieux à l école; ils sont plus attentifs et se concentrent

Plus en détail

Retour d expérience Education thérapeutique du patient. Le contexte: la Fondation Bon Sauveur

Retour d expérience Education thérapeutique du patient. Le contexte: la Fondation Bon Sauveur Retour d expérience Education thérapeutique du patient Le contexte: la Fondation Bon Sauveur La Fondation Bon Sauveur est un établissement de soins en santé mentale situé dans les Côtes d Armor (Guingamp-

Plus en détail

Dispositifs Médicaux. Programme et Compte-Rendu. 1 ère Formation Interactive et Personnalisée. Comment Lancer et Développer une Gamme de

Dispositifs Médicaux. Programme et Compte-Rendu. 1 ère Formation Interactive et Personnalisée. Comment Lancer et Développer une Gamme de Société Française des Antioxydants 1 ère Formation Interactive et Personnalisée Comment Lancer et Développer une Gamme de Dispositifs Médicaux Jeudi 28 Novembre 2013, Paris Mercredi 4 Décembre 2013, Paris

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

REGLEMENT DES SERVICES PERI-SCOLAIRES Restauration scolaire Garderies Etudes surveillées Temps d Activités Périscolaires (TAP)

REGLEMENT DES SERVICES PERI-SCOLAIRES Restauration scolaire Garderies Etudes surveillées Temps d Activités Périscolaires (TAP) Ville de SAINT-LO Service EDUCATION 18 RUE FONTAINE VENISE 50000 SAINT-LO Tél : 02 33 77 49 30 sce.education@saint-lo.fr REGLEMENT DES SERVICES PERI-SCOLAIRES Restauration scolaire Garderies Etudes surveillées

Plus en détail

3 décembre 17 décembre 2 et 3. novembre. 2015 NICE 5 et 6. novembre. 2 et 3. novembre. 2015 NICE 16 et 17. novembre 2015 FREJUS 30.

3 décembre 17 décembre 2 et 3. novembre. 2015 NICE 5 et 6. novembre. 2 et 3. novembre. 2015 NICE 16 et 17. novembre 2015 FREJUS 30. Madame, Monsieur, UNIFORMATION, le CONSEIL REGIONAL PACA et la Direccte PACA se sont associés pour vous soutenir dans la démarche de professionnalisation de vos salariés. FORMATIONS GRATUITES INSCRIVEZ-VOUS

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION 2014-2015

CYCLE DE FORMATION 2014-2015 Intitulé de la formation Intervenir au quotidien auprès de personnes avec autisme Public Parents d enfants présentant un trouble du spectre autistique ; professionnels intervenant auprès de personnes présentant

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DU CLIC 6 A DESTINATION DES PROFESSIONNELS. N d activité : 11 94 081 63 94

PROGRAMME DE FORMATION DU CLIC 6 A DESTINATION DES PROFESSIONNELS. N d activité : 11 94 081 63 94 PROGRAMME DE FORMATION DU CLIC 6 A DESTINATION DES PROFESSIONNELS 2015 N d activité : 11 94 081 63 94 2 SOMMAIRE Accompagner un malade avec des troubles cognitifs à domicile : Stimuler, communiquer et

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail