LA DEMARCHE DE SOINS INFIRMIERE N.LANNEE CADRE FORMATEUR IFSI CHU ROUEN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA DEMARCHE DE SOINS INFIRMIERE N.LANNEE CADRE FORMATEUR IFSI CHU ROUEN"

Transcription

1 LA DEMARCHE DE SOINS INFIRMIERE N.LANNEE CADRE FORMATEUR IFSI CHU ROUEN

2 définition Démarche de soins = processus de soins Processus intellectuel, Mode de pensée logique et rigoureux, Résolution de problème Méthode scientifique de travail nécessitant le respect d étapes ordonnées Concrétisée par : un écrit consigné dans le dossier du patient Outil : dispenser des soins infirmiers adaptés à la personne Obligation professionnelle

3 Objectifs Identifier problèmes et besoins d une personne Identifier ses ressources Établir des objectifs de soins réalistes Assurer des soins individualisés (ajustés à la personne malade et non à la maladie) Organiser le travail d équipe autour du patient Assurer qualité et continuité des soins

4 DIFFERENTES ETAPES DE LA DDS 4 PHASES 1 - Recueil de données Générales, spécifiques, singulières 2 Identification Analyse de la situation, synthèse des problèmes (problématique) 3 Décision A partir de l identification des problèmes : détermination d objectifs et d actions

5 4 Action Planification des soins, réalisation, évaluation, réajustement NB : 3 et 4 sont souvent associées dans un seul support (PAJ)

6 Respecter la succession des phases L évaluation du résultat des actions permet un réajustement de la démarche Démarche évolutive et réajustable en permanence Toute modification (état du patient, environnement ) implique une reprise de la DDS

7 De quoi avons-nous besoin pour soigner?

8 Pour soigner, il faut des connaissances: Connaissances de la personne et de sa situation Théoriques: cours anatomie physio patho pharmaco Pratiques.

9 À partir et grâce à cette richesse d informations, il est possible d utiliser l ensemble des données recueillies afin de les analyser et d en déduire de façon raisonnée des actions à mettre en œuvre. Si l on part des données propres à la personne soignée la démarche sera donc personnalisée, adaptée

10 Chaque démarche de soins sera unique et correspondra à la situation d une personne dans un lieu à un temps donné. Cette démarche intellectuelle est utilisée au quotidien par les IDE, les AS On la retrouve dans le dossier du patient, dans les transmissions écrites et orales, dans les projets de soins

11 RECUEIL DE DONNEES PHASE INITIALE Investigation Objectif : donner du sens aux informations A la recherche d indices Prémices de la phase d identification

12 Principes de base Recueil préparé et orienté - spontané S aider des questions : Qui? Quoi? Où? Comment? Pourquoi? Préparé :Que recueillir Pour quel usage Comment recueillir Orienté : en fonction de la personne prise en charge, de la situation Pertinent

13 Le recueil de données Comment le réaliser? 1.Se situer Présenter le service et l unité de soins: pathologies traitées, moyens matériels et humains (généralités)

14 2.Au près du patient en : observant écoutant échangeant (pas d interrogatoire)

15 3.Dans le dossier du patient dossier médical : pathologies, histoire de la maladie, les prescriptions, les examens, consultations complémentaires, les entretiens, les observations du médecin, la feuille de température

16 Dans le dossier infirmier: recueil de données (habitudes de vie), les transmissions, les diagrammes de soins,feuille de suivi de pansement, suivi alimentaire Dans le dossier administratif : mode prise en charge mutuelle

17 Poser des questions aux différents professionnels qui prennent en charge le patient : médecins, IDE, cadre, diététicienne, kiné, assistante sociale

18 Quelles informations rechercher? L identité (attention au secret professionnel) La situation de famille, professionnelle Prise en charge financière

19 Date et motif d hospitalisation ou/et d entrée en maison de retraite Parcours dans l institution Antécédents médicaux, chirurgicaux Antécédents familiaux

20 Histoire et évolution de la maladie si besoins Réaliser une présentation physique et psychologique de la personne rapide Les traitements médicaux

21 L analyse de la situation Afin de réaliser une analyse, il est nécessaire de compléter la connaissance de la personne par une étude basée sur la satisfaction des besoins fondamentaux V. HENDERSON en a décrit 14: Les besoins peuvent se définir comme une nécessité vitale que la personne doit satisfaire pour conserver son équilibre physique,psychologique, social, spirituel et d assurer son développement

22 Respirer Boire et manger Éliminer Se mouvoir et maintenir une bonne posture Dormir se reposer Se vêtir se dévêtir Maintenir une température du corps Être propre Éviter les dangers Communiquer avec ses semblables Agir selon ses croyances et ses valeurs S occuper en vue de se réaliser Se recréer apprendre

23 Besoin: Avant le pb Depuis le pb Conséquence Boire et manger Aimait bien manger repas réguliers Régime normal N a plus d appétit Régime sans sel En 10 jours a perdu 5 kg Déshydraté Refuse le régime

24 A partir de ce tableau,on perçoit vite les besoins qui sont perturbés et qui posent de ce fait problème Pour compléter l analyse il faut croiser les données, les besoins avec les traitements En effet, si le patient prend un traitement c est pour répondre à un problème médical On peut alors faire des LIENS et comprendre la situation

25 La synthèse ou problématique générale Permet de présenter les problèmes du patient réels ou potentiels (risques ou complications possibles) ces problèmes peuvent être d ordre médical ou infirmier Il est nécessaire de présenter les problèmes du jour ex fièvre, vomissements...

26 Plan d action journalier À partir des problèmes énoncés il est nécessaire de se fixer des objectifs et de proposer des actions soit sur prescription ou du rôle propre

27 problème objectifs actions Évaluation Louis présente Une hyperther mie à 40 liée à une bronchite -Faire baisser la fièvre Lutter contre la déshydrat ation Éviter et dépister les complicat ions Mette en place le traitement : Efferalgan Découvrir l enfant Le faire boire Surv la température Dépister tous signes neurologique s : épilepsie La température est à 15h de 38 Il se sent mieux commence à jouer et sourire Urine régulièrement

28 conclusion Terminer la présentation sur les transmissions à effectuer; puis envisager l avenir ex: retour à domicile

LYCEE URUGUAY FRANCE BP 73 1 Avenue des Marronniers 77211 Avon cedex

LYCEE URUGUAY FRANCE BP 73 1 Avenue des Marronniers 77211 Avon cedex IDENTIFICATION DE L ELEVE NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : ADRESSE :------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Les transmissions systématiques écrites dans le classeur de suivi

Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Les transmissions systématiques écrites dans le classeur de suivi Le suivi infirmier Le bilan et diagnostic infirmier, la traçabilité de l action Le bilan réalisé par l infirmier libéral pour le patient, permet de conduire les actions du suivi à domicile de l insuffisant

Plus en détail

Démarche clinique infirmière

Démarche clinique infirmière Démarche clinique infirmière Date du recueil : Recueil de données (Anamnèse) à partir des 14 besoins de V. Henderson Ce recueil de données peut être initial (à l'arrivée du patient) ou actualisé Besoins

Plus en détail

Le Modèle Conceptuel de Virginia Henderson. P. Bordieu (2007)

Le Modèle Conceptuel de Virginia Henderson. P. Bordieu (2007) Le Modèle Conceptuel de Virginia Henderson P. Bordieu (2007) Postulats qui l étayent (= fondements) Valeurs qui le justifient Éléments qui le composent: - But poursuivi - Cible - Rôle de l infirmière -

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

DOSSIER PATIENT PARTAGÉ

DOSSIER PATIENT PARTAGÉ DOSSIER PATIENT PARTAGÉ Je soussigné autorise les professionnels de santé à utiliser ce dossier pour une bonne coordination des soins. Date Signature Ce dossier reste la propriété du patient qui le conservera.

Plus en détail

Chapitre 5 Analyse et synthèse de situation : méthodologie

Chapitre 5 Analyse et synthèse de situation : méthodologie Chapitre 5 Analyse et synthèse de situation : méthodologie 1. Théories des soins 1.1. Introduction Votre concours consiste en une analyse écrite de trois situations professionnelles. Vous avez au cours

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie

Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie Avenue du Président François Mitterrand 76405 FECAMP Pôle mère enfant Tel 02.35.10.92.01 Programme d éducation thérapeutique ( ETP) Service Pédiatrie 1. objectifs du programme : Les finalités spécifiques

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

PRESENTATION DU MODULE DE FORMATION FACULTATIF DE 70 HEURES pour l obtention du Diplôme d AUXILIAIRE DE PUERICULTURE par la VAE

PRESENTATION DU MODULE DE FORMATION FACULTATIF DE 70 HEURES pour l obtention du Diplôme d AUXILIAIRE DE PUERICULTURE par la VAE GRETA OISE OCCIDENTALE Lycée Paul Langevin Dossier suivi par Evelyne LANGUIGNON Téléphone 03.44.12.14.90 Fax 03.44.12.14.99 Mél. elanguignon.greta@acamiens.fr www.gretabvs.com 3, avenue Montaigne 60000

Plus en détail

L'HOMME LA SANTE LA MALADIE -LE SOIN

L'HOMME LA SANTE LA MALADIE -LE SOIN 30.09.08 Mme Gross Soins infirmiers I L'HOMME LA SANTE LA MALADIE -LE SOIN I)Le concept de l'homme A) L'homme B) Le concept de l'homme II)Le concept de santé A)L'environnement interne 1)Facteurs génétiques

Plus en détail

CAS CONCRET SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES INTRA ET EXTRA-HOSPITALIER. Gilles Nallet Odile Romanet Céline Henriot

CAS CONCRET SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES INTRA ET EXTRA-HOSPITALIER. Gilles Nallet Odile Romanet Céline Henriot CAS CONCRET SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES INTRA ET EXTRA-HOSPITALIER Gilles Nallet Odile Romanet Céline Henriot Définition des soins: Les soins de support désignent l ensemble des soins et soutien qui

Plus en détail

CAS CONCRET SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES INTRA ET EXTRA-HOSPITALIER

CAS CONCRET SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES INTRA ET EXTRA-HOSPITALIER CAS CONCRET SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES INTRA ET EXTRA-HOSPITALIER Gilles Nallet Odile Romanet Nadia Sech Définition des soins de support: Les soins de support désignent l ensemble des soins et soutien

Plus en détail

BESOIN DE BOIRE ET MANGER PROMOTION VAN GOGH MODULE 1-SEPTEMBRE 2015 S. L ENFANT

BESOIN DE BOIRE ET MANGER PROMOTION VAN GOGH MODULE 1-SEPTEMBRE 2015 S. L ENFANT BESOIN DE BOIRE ET MANGER PROMOTION VAN GOGH MODULE 1-SEPTEMBRE 2015 S. L ENFANT DÈS LA NAISSANCE, L ENFANT EST CAPABLE DE BOIRE UNE QUANTITÉ DE LAIT BIEN DÉFINIE AVANT DE S ARRÊTER, POURQUOI? DÈS LA NAISSANCE,

Plus en détail

DEFINITION DE LA FONCTION INFIRMIER(E)

DEFINITION DE LA FONCTION INFIRMIER(E) Mai 2002 DEFINITION DE LA FONCTION INFIRMIER(E) Réalisation : Direction Département infirmier A. DESCRIPTION DU CONTENU DE LA FONCTION 1. Utilité de la fonction - Mission générale Participer à la prise

Plus en détail

DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS)

DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS) DISPOSITIONS PRATIQUES DE LA «CHARTE QUALITÉ-NUTRITION» EN MAISON DE REPOS (MR) ET MAISON DE REPOS ET DE SOINS (MRS) Critères pour la certification de maisons de repos porteuses du label régional «Qualité-Nutrition»,

Plus en détail

STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE

STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE FACULTÉ DE MÉDECINE FACULTÉ DE CHIRURGIE DENTAIRE Université de Strasbourg STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE JUILLET ou AOUT ou SEPTEMBRE 2012

Plus en détail

LA PRESTATION DE SOIN NUTRITIONNEL REFERENTIEL POUR L'AUTO-EVALUATION

LA PRESTATION DE SOIN NUTRITIONNEL REFERENTIEL POUR L'AUTO-EVALUATION Mai 2001 LA PRESTATION DE SOIN NUTRITIONNEL REFERENTIEL POUR L'AUTO-EVALUATION Le contexte Le soin nutritionnel est une des missions fondamentales des diététiciens, qui a pour finalité de garantir des

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES PRÉAMBULE La description des activités et des compétences du métier d ostéopathe ne se substitue pas au cadre réglementaire. En effet, la plate-forme

Plus en détail

L examen clinique infirmier U.E. 3.1 S1 C1

L examen clinique infirmier U.E. 3.1 S1 C1 L examen clinique infirmier U.E. 3.1 S1 C1 Grégory GUILLAN Formateur I.F.S.I. Charles Foix Octobre 2011 1 Raisonnement et démarche clinique L infirmier(ère) comprend le problème de santé d un patient et

Plus en détail

A PROPOS DES TRANSMISSIONS CIBLEES. IFSI de Longjumeau / C HORDESSEAUX Mai 2010

A PROPOS DES TRANSMISSIONS CIBLEES. IFSI de Longjumeau / C HORDESSEAUX Mai 2010 A PROPOS DES TRANSMISSIONS CIBLEES IFSI de Longjumeau / C HORDESSEAUX Mai 2010 Qu est ce qu une transmission ciblée? LA TRANSMISSION CIBLÉE EST UNE MÉTHODE D ORGANISATION DANS L ÉCRITURE DES TRANSMISSIONS

Plus en détail

La charte des professionnels de la. Maison de Retraite Debrou

La charte des professionnels de la. Maison de Retraite Debrou La charte des professionnels de la Maison de Retraite Debrou M A I S O N D E R E T R A I T E D E B R O U 3 rue debrou, 37 300 Joué les Tours Téléphone: 02.47.68.41.41 Télécopie: 02.47.68.41.55 Site internet:

Plus en détail

SERVICE DE SOINS A DOMICILE : Rappel du texte législatif

SERVICE DE SOINS A DOMICILE : Rappel du texte législatif CONTRAT DE SOINS SERVICE DE SOINS A DOMICILE : Rappel du texte législatif En vertu du décret N 2004-1274 du 26 Novembre 2004 relatif au contrat de séjour et/ou du document individuel de prise en charge

Plus en détail

Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans

Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans SITUATION 10 Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans Centre hospitalier universitaire d Angers, service de maladies infectieuses Objectifs institutionnels Uniformiser

Plus en détail

Diplôme d Etat d auxiliaire de vie sociale

Diplôme d Etat d auxiliaire de vie sociale Diplôme d Etat d auxiliaire de vie sociale Demande de Validation des Acquis de l'expérience Livret 2 : livret de présentation des acquis de l'expérience Nom Nom marital ou d usage (le cas échéant) Prénom

Plus en détail

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE RESIDENCE HOSPITALIERE DE LA WEISS Définition validée par : Date et Signature : F18 DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE 1. IDENTIFICATION DE LA FONCTION Intitulé exact de la fonction :

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL Définition du travail de l assistant de service social Dans une démarche éthique et déontologique, l assistant de service social agit avec les personnes, les familles,

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION. 3. Médecin traitant :...

DEMANDE D ADMISSION. 3. Médecin traitant :... Date: DEMANDE D ADMISSION Mme M-J Servais Tél. : 085/519289 1 Fax : 085/410315 Email : mj.servais@cnrf.be Mise à jour doc : 01/12/2013 Données administratives 1. Identification du patient : Nom :... Prénom

Plus en détail

PREVENTION DES CHUTES DE LA PERSONNE AGEE PRISE EN CHARGE PLURIDISCIPLINAIRE EN SERVICE DE SOINS DE SUITE

PREVENTION DES CHUTES DE LA PERSONNE AGEE PRISE EN CHARGE PLURIDISCIPLINAIRE EN SERVICE DE SOINS DE SUITE PREVENTION DES CHUTES DE LA PERSONNE AGEE PRISE EN CHARGE PLURIDISCIPLINAIRE EN SERVICE DE SOINS DE SUITE Baguer Morvan. 1er forum HSTV 11 octobre 2012 HISTORIQUE DU PROJET 2006 UN CONSTAT «Sur 12 millions

Plus en détail

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire?

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire? Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly propose et développe des traitements innovants pour la prise en charge du diabète et de ses complications. INVENTIV

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

Informations importantes lors de votre hospitalisation

Informations importantes lors de votre hospitalisation Informations importantes lors de votre hospitalisation Prise en charge par la sécurité sociale L hôpital effectue toutes les formalités de prise en charge à l égard de la sécurité sociale et des mutuelles.

Plus en détail

1. QU EST CE QU IL A? 2. QU EST CE QU IL FAIT? 4. QUI EST-IL? QUE RESSENT-IL? 5. QUEL EST SON PROJET?

1. QU EST CE QU IL A? 2. QU EST CE QU IL FAIT? 4. QUI EST-IL? QUE RESSENT-IL? 5. QUEL EST SON PROJET? 1. QU EST CE QU IL A? 2. QU EST CE QU IL FAIT? 3. Q QU EST CE QU IL SAIT? Q QU EST CE QU IL CROIT? 4. QUI EST-IL? QUE RESSENT-IL? 5. QUEL EST SON PROJET? CONNAÎTRE SON PATIENT AU PLUS JUSTE : SON HISTOIRE,

Plus en détail

Dénutrition de la personne âgée en EHPAD

Dénutrition de la personne âgée en EHPAD Dénutrition de la personne âgée en EHPAD CONSTAT DEFINITION DE LA DENUTRITION «La dénutrition est la conséquence d une insuffisance d apport protéique (dénutrition exogène) ou d un hypercatabolisme lié

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN SOINS INFIRMIERS

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN SOINS INFIRMIERS RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN SOINS INFIRMIERS Tenue du dossier de soins infirmiers du malade à domicile Novembre 2004 I. PROMOTEUR Agence nationale d accréditation et d évaluation en

Plus en détail

Développement et maintien des compétences infirmière en dialyse

Développement et maintien des compétences infirmière en dialyse Formation Développement et maintien des compétences infirmière en dialyse Durée : 42 Heures Contexte : Ces 15 dernières années 47 personnes ont bénéficiées d une formation «dialyse» soit à peine 30 % de

Plus en détail

ANESTHESIE DANS LA CHIRURGIE AMBULATOIRE ORL. MS.Haraoubia - A.Mouzali -KH.Ouennoughi - M.Z.Saadi - K.Kanoun - F.Djadane - O.Zemirli CHU BENI-MESSOUS

ANESTHESIE DANS LA CHIRURGIE AMBULATOIRE ORL. MS.Haraoubia - A.Mouzali -KH.Ouennoughi - M.Z.Saadi - K.Kanoun - F.Djadane - O.Zemirli CHU BENI-MESSOUS ANESTHESIE DANS LA CHIRURGIE AMBULATOIRE ORL MS.Haraoubia - A.Mouzali -KH.Ouennoughi - M.Z.Saadi - K.Kanoun - F.Djadane - O.Zemirli CHU BENI-MESSOUS INTRODUCTION La chirurgie ambulatoire est née il y a

Plus en détail

Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Le Concours. Concours Prépa Santé

Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 350 h/an Access : 225 h/an de septembre à mai Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Sous la responsabilité de l infirmier, l aide-soignant s occupe de l hygiène

Plus en détail

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007 Institut de Formation en Soins Infirmiers IFSI Institut de Formation d Aides Soignants IFAS Dans l de Montpellier 1146 Avenue du Père Soulas 34295 MONTPELLIER cédex 5 Tél. 04 67 33 88 44 - Fax 04 67 33

Plus en détail

Patrizia Tilly - Fotolia.com

Patrizia Tilly - Fotolia.com Patrizia Tilly - Fotolia.com Préserver sa santé Avec l âge, le manque d activité, votre santé peut se fragiliser. Des gestes simples, une bonne hygiène de vie peuvent permettre de se maintenir en forme.

Plus en détail

DEVELOPPEMENT D'UNE ECHELLE D'EVALUATION DU RISQUE DE CONSTIPATION DES PATIENTS HOSPITALISES DESTINEE A LA PRATIQUE INFIRMIERE

DEVELOPPEMENT D'UNE ECHELLE D'EVALUATION DU RISQUE DE CONSTIPATION DES PATIENTS HOSPITALISES DESTINEE A LA PRATIQUE INFIRMIERE Valérie Berger Inf, Ph.D, Cadre Supérieur de santé CHU de Bordeaux Renée Lacomère Cadre supérieur diététicienne ARC CHU de Bordeaux Christine Germain Statisticienne USMR, pole santé publique, CHU de Bordeaux

Plus en détail

Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Le Concours. Concours Prépa Santé

Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 350 h/an Access : 225 h/an de septembre à mai Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Sous la responsabilité de l infirmier, l aide-soignant s occupe de l hygiène

Plus en détail

DOSSIER ADMINISTRATIF

DOSSIER ADMINISTRATIF DOSSIER ADMINISTRATIF (à faire remplir par le patient et à retourner accompagné des renseignements médicaux au Centre d Addictologie d Arzeliers Route d Arzeliers 05300 LARAGNE ) Nom : Prénom : Nom de

Plus en détail

1 Objectifs/Résultats attendus Pour les destinataires du travail

1 Objectifs/Résultats attendus Pour les destinataires du travail INFIRMIER EN SANTE MENTALE Famille de métier : Soins Statut (métier/emploi type) : Infirmier en santé mentale Si emploi type, fiche métier source : 1 Objectifs/Résultats attendus Pour les destinataires

Plus en détail

LIVRET DE CHIRURGIE AMBULATOIRE

LIVRET DE CHIRURGIE AMBULATOIRE CENTRE HOSPITALIER La Palmosa LIVRET DE CHIRURGIE AMBULATOIRE Ce document a pour but de vous aider et de vous accompagner dans les différentes étapes de votre prise en charge. Vous êtes invités à le garder

Plus en détail

Le projet de soins. UE 3.2 Compétence 2: concevoir et conduire un projet de soins infirmier. Equipe pédagogique 1 ère année

Le projet de soins. UE 3.2 Compétence 2: concevoir et conduire un projet de soins infirmier. Equipe pédagogique 1 ère année Le projet de soins UE 3.2 Compétence 2: concevoir et conduire un projet de soins infirmier Equipe pédagogique 1 ère année Législation Décret du 29 juillet 2004 relatif à l exercice de la profession Art.

Plus en détail

CENTRE PUBLIC D ACTION SOCIALE L ARBRE DE VIE MAISON DE REPOS ET DE SOINS

CENTRE PUBLIC D ACTION SOCIALE L ARBRE DE VIE MAISON DE REPOS ET DE SOINS CENTRE PUBLIC D ACTION SOCIALE L ARBRE DE VIE MAISON DE REPOS ET DE SOINS 76, Rue de Pâturages 7390 QUAREGNON 065/956.600 065/956.548 Dossier Médical Concerne : Nom :.Prénom : Sexe : Adresse: N. Code Postal

Plus en détail

NUTRITION PARENTÉRALE Création de forfaits dédiés aux prestations à domicile. Nouvelle Législation

NUTRITION PARENTÉRALE Création de forfaits dédiés aux prestations à domicile. Nouvelle Législation NUTRITION PARENTÉRALE Création de forfaits dédiés aux prestations à domicile Nouvelle Législation 1 Refonte de la LPP avec individualisation des prestations relatives à la nutrition parentérale CE QUI

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE PRISE EN CHARGE INFIRMIERE DU PATIENT INSUFFISANT CARDIAQUE

EDUCATION THERAPEUTIQUE PRISE EN CHARGE INFIRMIERE DU PATIENT INSUFFISANT CARDIAQUE EDUCATION THERAPEUTIQUE PRISE EN CHARGE INFIRMIERE DU PATIENT INSUFFISANT CARDIAQUE L EDUCATION THERAPEUTIQUE DE LA THEORIE A LA PRATIQUE QUELLE REALITE? Déroulement de l atelierl Bilan de l exercice l

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS

INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS ACTIVITE PROFESSIONNELLE N 24: LE CADRE EVALUE LA QUALITE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES ET PROPOSE DES PERSPECTIVES D AMELIORATION

Plus en détail

Évaluation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Évaluation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Évaluation évaluation de la situation et des besoins de la personne est au cœur du droit à compensation. Pluridisciplinaire et multidimensionnelle, elle envisage tous

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CENTRE HOSPITALIER ROBERT-PAX DE SARREGUEMINES

INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS CENTRE HOSPITALIER ROBERT-PAX DE SARREGUEMINES PROTOCOLE D ACCUEIL ET D ENCADREMENT DES ETUDIANTS EN STAGE 1. LES OBJECTIFS Objectif global : Cette procédure se propose de formaliser les modalités d accueil et d encadrement de l étudiant en stage Objectifs

Plus en détail

EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins

EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins Support d évaluation intermédiaire en stage EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins NOM DE L ETUDIANT : PRENOM : I.F.S.I. : LIEU DE STAGE : TYPE DE STAGE

Plus en détail

ÉPREUVE E2 Analyse de situation(s) professionnelle(s)

ÉPREUVE E2 Analyse de situation(s) professionnelle(s) Baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne Options : Structure et Domicile ÉPREUVE E2 Analyse de situation(s) professionnelle(s) DOSSIER TECHNIQUE Sommaire Document 1 EHPAD

Plus en détail

Ulcère du pied diabétique

Ulcère du pied diabétique CASC du Nord-Est AIDEZ VOTRE GUÉRISON Votre guide pour le soin d une plaie Ulcère du pied diabétique 310-CASC healthcareathome.ca/northeast/fr www.lignesantenord-est.ca WOUND SELF MANAGEMENT PROGRAM LE

Plus en détail

Senior. Bon à savoir. + soins mode d emploi

Senior. Bon à savoir. + soins mode d emploi Chaque année, près de 5.000 patients âgés de plus de 75 ans sont hospitalisés à Saint-Luc. Tous ne sont pas soignés par un gériatre. Mais alors, qui est concerné par la gériatrie? Et en quoi consiste cette

Plus en détail

Les fourmis du réveil

Les fourmis du réveil Les fourmis du réveil PREAMBULE Suite au décret du 05-12-94 notifiant la nécessité de mettre en conformité la salle de réveil ( SSPI ) : opérationnelle 24h/24h, et sachant que les besoins de notre bloc

Plus en détail

Le dossier médical. du médecin libéral. Patrice MARIE LE GUIDE DE L ENTRÉE DANS LA VIE PROFESSIONNELLE

Le dossier médical. du médecin libéral. Patrice MARIE LE GUIDE DE L ENTRÉE DANS LA VIE PROFESSIONNELLE du médecin libéral Patrice MARIE, c est l ensemble des documents concernant la santé d un patient donné que le médecin garde, en temps que médecin traitant. La loi, promulguée le 4 mars 2002, réaffirme

Plus en détail

Allaire 02.99.71.92.60 02.99.71.93.15. Malansac 02.97.66.25.57 02.97.66.13.71. Allaire 02.99.71.92.60 Malansac 02.97.66.25.57

Allaire 02.99.71.92.60 02.99.71.93.15. Malansac 02.97.66.25.57 02.97.66.13.71. Allaire 02.99.71.92.60 Malansac 02.97.66.25.57 CENTRE DE SaNTÉ infirmier D allaire 12, Rue de Redon 56350 ALLAIRE Allaire 02.99.71.92.60 02.99.71.93.15 CENTRE DE SantÉ infirmier DE MALANSAC 7, Rue FRançoise D amboise 56220 MALANSAC Malansac 02.97.66.25.57

Plus en détail

Centre de Médecine Physique et de Réadaptation L ADAPT Thionis

Centre de Médecine Physique et de Réadaptation L ADAPT Thionis Centre de Médecine Physique et de Réadaptation L ADAPT Thionis Présentation du centre Le centre de médecine physique et de réadaptation l ADAPT Thionisest un établissement de santé privé participant au

Plus en détail

POLE DE FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignantes

POLE DE FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignantes POLE DE FORMATION Institut de Formation d Aides-Soignantes Déroulé pédagogique Promotion 2011 Centre Hospitalier Intercommunal de Meulan Les Mureaux Année 2009/2010 Tous droits réservés SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie

Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie 1 Le rôle infirmier en pédopsychiatrie Le rôle infirmier prend en compte l enfant et/ou l adolescent dans sa globalité et respecte ses différences

Plus en détail

L'accueil et le secrétariat

L'accueil et le secrétariat L'accueil et le secrétariat Le secrétariat se tient à votre disposition pour vous aider dans vos démarches administratives. Le bureau est ouvert : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30.

Plus en détail

brochure fièvre 4 volets 22/03/06 17:37 Page 1 Drépanocytose et fièvre CONDUITE À TENIR EN CAS DE FIÈVRE À DOMICILE

brochure fièvre 4 volets 22/03/06 17:37 Page 1 Drépanocytose et fièvre CONDUITE À TENIR EN CAS DE FIÈVRE À DOMICILE brochure fièvre 4 volets 22/03/06 17:37 Page 1 Drépanocytose et fièvre CONDUITE À TENIR EN CAS DE FIÈVRE À DOMICILE brochure fièvre 4 volets 22/03/06 17:38 Page 2 La fièvre chez l enfant drépanocytaire

Plus en détail

Etablissement d Hébergement de Personnes Agées Dépendantes Laurent ANTOINE AGDE

Etablissement d Hébergement de Personnes Agées Dépendantes Laurent ANTOINE AGDE Etablissement d Hébergement de Personnes Agées Dépendantes Laurent ANTOINE AGDE Dossier de Pré-admission Dossier Administratif À remplir par le futur résident, son représentant, ou les services sociaux

Plus en détail

Date de la demande : Attente Abandon Date de la réponse : Date d'admission : DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personnes Agée ou sa famille)

Date de la demande : Attente Abandon Date de la réponse : Date d'admission : DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personnes Agée ou sa famille) Réservé à l'établissement : Date de la demande : Attente Abandon Date de la réponse : Date d'admission : Le Afin de vous faciliter la tâche, ce dossier standard est utilisable auprés de l'ensemble des

Plus en détail

DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers)

DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers) DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers) Chère Consœur, Cher Confrère, Ces renseignements médicaux

Plus en détail

Nutrition : quelles réalités en médecine générale?

Nutrition : quelles réalités en médecine générale? Nutrition : quelles réalités en médecine générale? 2 Les thèmes et témoignages de médecins mentionnés dans cette brochure sont issus des résultats d une enquête d opinion sur la nutrition. Elle a été réalisée

Plus en détail

l accord du titulaire.

l accord du titulaire. DOSSIER DE COORDINATION ET DE SANTÉ appartenant à Madame / Monsieur Ce dossier contient des informations confidentielles. Vous ne pouvez le consulter qu avec l accord du titulaire. Dossier de Coordination

Plus en détail

DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille)

DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille) Réservé à l'établissement : Date de la demande : Attente Abandon Date de la réponse : Date d'admission : Le DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille) Afin de vous faciliter la

Plus en détail

ACSI. Association Centre de santé Infirmier. 53 rue de la marine 29760 Penmarc h : 02.98.58.60.18 :02.98.58.71.17. cdspen29@wanadoo.

ACSI. Association Centre de santé Infirmier. 53 rue de la marine 29760 Penmarc h : 02.98.58.60.18 :02.98.58.71.17. cdspen29@wanadoo. ACSI Association Centre de santé Infirmier Penmarc h Plomeur Le Guilvinec Tréffiagat-Léchiagat 53 rue de la marine 29760 Penmarc h : 02.98.58.60.18 :02.98.58.71.17 cdspen29@wanadoo.fr SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

DOSSIER DE PRE-ADMISSION

DOSSIER DE PRE-ADMISSION VIVRE ENSEMBLE Mutuelle d Aide aux Personnes Handicapées Mentales Foyer d hébergement "La Maison"- Direction - Administration 41,43 rue de Poissy - 78100 Saint Germain en Laye Tél : 01 30 61 67 80 Fax

Plus en détail

CONVENTION DE COLLABORATION entre l HOPITAL A DOMICILE 35 et les INFIRMIERS LIBERAUX

CONVENTION DE COLLABORATION entre l HOPITAL A DOMICILE 35 et les INFIRMIERS LIBERAUX CONVENTION DE COLLABORATION entre l HOPITAL A DOMICILE 35 et les INFIRMIERS LIBERAUX Ce document est établi dans le cadre d une volonté de coopération mutuelle afin d apporter les meilleurs services aux

Plus en détail

DOSSIER ADMINISTRATIF

DOSSIER ADMINISTRATIF (cadre réservé) à l administration) CLIC Repèr âge Dossier remis le.... /.... /.... par : Etablissement :. Autre professionnel :... CLIC Repèr âge Tel : 02 51 28 45 45 Demande reçue le :... Renouvelée

Plus en détail

Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Le Concours. Concours Prépa Santé

Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) L aide-soignant accueille les personnes malades à l hôpital. Tout au long de

Plus en détail

Formations 2014/2015

Formations 2014/2015 Institut de Formation en Soins Infirmiers Paris Saint-Joseph Département de formation continue Formations 2014/2015 «Apprendre tout au long de la vie» Notre enjeu : vous guider dans la réalisation de votre

Plus en détail

Le contexte institutionnel

Le contexte institutionnel Le contexte institutionnel Informatisation du dossier de soins début 2009 Le changement de modèle conceptuel: formation des cadres au modèle tri focal début 2009. Élaboration du plan de soins type fin

Plus en détail

MAISON DE RETRAITE - Villa Les Fleurs 5 RUE DU 11 NOVEMBRE 1918 41210 NEUNG SUR BEUVRON

MAISON DE RETRAITE - Villa Les Fleurs 5 RUE DU 11 NOVEMBRE 1918 41210 NEUNG SUR BEUVRON MAISON DE RETRAITE - Villa Les Fleurs 5 RUE DU 11 NOVEMBRE 1918 41210 NEUNG SUR BEUVRON Tél. : 02.54.95.65.50 Neung, le... Fax : 02.54.83.73.50 OBJET : Demande d admission Madame, Monsieur, Suite à votre

Plus en détail

Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente

Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente Caisse Primaire d Assurance Maladie de La Charente Examens périodiques de santé pour tout assuré social (sauf RSI) Les examens périodiques de santé Pour qui? En règle générale Pour tous les assurés sociaux

Plus en détail

Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien. Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre

Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien. Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre Nous n avons aucun conflit d intérêt avec l industrie pharmaceutique

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EN RESIDENCE PERSONNES AGEES (RPA)

DEMANDE D ADMISSION EN RESIDENCE PERSONNES AGEES (RPA) TAMPON ETABLISSEMENT DEMANDE D ADMISSION EN RESIDENCE PERSONNES AGEES (RPA) DOSSIER ADMINISTRATIF ET SOCIAL SITUATION ADMINISTRATIVE DU RESIDENT Nom---------------------------------------------- Nom de

Plus en détail

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé. Le CPS d Angers prépare les étudiants au concours d infirmier(e)

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé. Le CPS d Angers prépare les étudiants au concours d infirmier(e) CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Infirmier(e) Le CPS d Angers prépare les étudiants au concours d infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Qu il travaille en

Plus en détail

Atelier cuisine thérapeutique. Hôpital de Jour

Atelier cuisine thérapeutique. Hôpital de Jour Atelier cuisine thérapeutique Hôpital de Jour Présentation Présentation du service Atelier cuisine thérapeutique Logistique Commande des produits Réception des produits Respect des règles d hygiène Profil

Plus en détail

IMR PEC-5.51 IM V2 19/05/2015. Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES

IMR PEC-5.51 IM V2 19/05/2015. Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES DOSSIER D ADMISSION 1/6 Date d'admission souhaitée : Date de la demande : Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES Renseignements administratifs

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LES CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

290 route de Vienne BP 8252 69355 LYON Cedex 08 Tél : 04.37.90.11.21 DOSSIER D ADMISSION

290 route de Vienne BP 8252 69355 LYON Cedex 08 Tél : 04.37.90.11.21 DOSSIER D ADMISSION 290 route de Vienne BP 8252 69355 LYON Cedex 08 Tél : 04.37.90.11.21 DOSSIER D ADMISSION PIḔCES Ầ FOURNIR Photos d identité (4) Notification CDAPH Extrait d acte de Naissance Carte Vitale et Attestation

Plus en détail

C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE POSTE\Fiche poste IDE.

C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE POSTE\Fiche poste IDE. C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE \Fiche poste IDE.doc Association Diaconale Nord Alsace CSI WOERTH 10, rue de l église 67360 WOERTH

Plus en détail

MAISON DE RETRAITE DRONSART

MAISON DE RETRAITE DRONSART MAISON DE RETRAITE DRONSART 60 rue Anthénor Cauchy - 59111 BOUCHAIN Tel 03 27 35 70 21 Fax 03 27 34 81 33 Mr.bouchain@Wanadoo.fr Site Internet : residence-dronsart.com DOSSIER D INSCRIPTION Personne à

Plus en détail

Fiche d évolution. Savoir. l Connaissance élémentaire en diététique. l Connaissance des types de régimes alimentaires.

Fiche d évolution. Savoir. l Connaissance élémentaire en diététique. l Connaissance des types de régimes alimentaires. Cuisinier/ière G1602 - Personnel de cuisine 1 Cuisinier/ère en Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) Les activités principales Le cuisinier élabore et confectionne les repas

Plus en détail

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Historiquement le Centre SSR St Christophe était une Maison de Repos, La Désix, créée en 1958 sur la commune de Sournia.

Plus en détail

DOMAINE «ENVIRONNEMENT TECHNIQUE»

DOMAINE «ENVIRONNEMENT TECHNIQUE» DOMAINE «ENVIRONNEMENT» DOMAINE : ENVIRONNEMENT EMPLOI-REPERE : ACCOMPAGNATEUR(RICE) Organiser les modalités de réalisation de l intervention Les numéros d'urgence prioritaires Les modalités de réalisation

Plus en détail

Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique

Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique Université d été E-Santé Castres-Mazamet 4, 5, 6 juillet 2012 «Des supports numériques au service de l éducation thérapeutique des patients» Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique

Plus en détail

Chirurgie Ambulatoire: Les enjeux d une organisation efficace dans le changement de paradigme.

Chirurgie Ambulatoire: Les enjeux d une organisation efficace dans le changement de paradigme. Chirurgie Ambulatoire: Les enjeux d une organisation efficace dans le changement de paradigme. Pauline Viguerie Infirmière Responsable de l unité de Chirurgie Ambulatoire Clinique Médipôle Garonne HISTORIQUE

Plus en détail

GCS e-santé Picardie. PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012

GCS e-santé Picardie. PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012 GCS e-santé Picardie PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012 Sommaire Présentation du GCS e-santé Picardie Présentation du projet La solution La démarche et les services proposés La convention

Plus en détail

Diplôme professionnel aide-soignant Référentiel d activités

Diplôme professionnel aide-soignant Référentiel d activités Annexe IV à l arrêté du 25 janvier 2005 relatif aux modalités d organisation de la validation des acquis de l expérience pour l obtention du diplôme professionnel d aide-soignant Diplôme professionnel

Plus en détail

DOSSIER MEDICAL DE DEMANDE D ADMISSION

DOSSIER MEDICAL DE DEMANDE D ADMISSION ASSOCIATION LARNAY SAGESSE F.A.M. & Foyer de Vie DATE DE DEPOT : / / DOSSIER MEDICAL DE DEMANDE D ADMISSION A COMPLETER PAR LE MED ECIN TRAITANT Document médical à mettre sous pli confidentiel NOM : PRENOM

Plus en détail

CONVENTION DE COLLABORATION entre l HOPITAL A DOMICILE 35 et le CABINET INFIRMIER OU L INFIRMIER(ÈRE) LIBÉRAL(E)

CONVENTION DE COLLABORATION entre l HOPITAL A DOMICILE 35 et le CABINET INFIRMIER OU L INFIRMIER(ÈRE) LIBÉRAL(E) CONVENTION DE COLLABORATION entre l HOPITAL A DOMICILE 35 et le CABINET INFIRMIER OU L INFIRMIER(ÈRE) LIBÉRAL(E) L Hôpital à Domicile 35 est un établissement de santé qui s inscrit dans un ensemble de

Plus en détail