SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS..."

Transcription

1 Page 9 SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS UNE ÉCONOMIE PERFORMANTE...11 Le PIB...11 Les investissements directs étrangers (I.D.E.)...11 Les finances publiques...12 La fiscalité Charges sociales LES DÉFIS DE L ÉCONOMIE IRLANDAISE...12 Les infrastructures...12 Une bulle immobilière...12 La compétitivité LES ÉCHANGES...13 Balance commerciale LA SANTE EN IRLANDE LES DIFFÉRENTES STRUCTURES PUBLIQUES Le Ministère de la Santé: the Department of Health and Children L organisme national de la santé: the Health Service Executive (HSE) Le régulateur: the Health Information and Quality Authority (HIQA) Le Fonds National pour l achat de soins : The National Treatment Purchase Fund (NTPF) LE SYSTÈME DE SANTE Le contexte La stratégie nationale de la santé : HSE s National Service Plan Les services de santé de base et sociaux : Primary, Community and Continuing Care (PCCC) La santé publique : Population Health Le service national hospitalier : National Hospitals Office Le plan de réorganisation en 6 priorités : Le programme des dépenses LE RÉGIME IRLANDAIS DE SÉCURITÉ SOCIALE Le système public de couverture médicale La carte médicale: Medical card Les cartes de visites chez les médecins généralistes : (General Practitioner) GP visit cards Le remboursement des médicaments (Drugs Payment Scheme) Le système de couverture médicale privée L Autorité de régulation: the Health Insurance Authority (HIA) Les acteurs du marché de l assurance privée LES SERVICES HOSPITALIERS EN IRLANDE Les hôpitaux publics et les hôpitaux autonomes Les hôpitaux privés La réorganisation des services spécialisés «acute hospital services» La capacité de ces services en nombre de lits Les projets de construction d hôpitaux en partenariat public-privé «colocation»...23

2 Page 10 3 LE SECTEUR DES PERSONNES ÂGÉES EN IRLANDE LA STRUCTURE DE LA POPULATION DE PLUS DE 65 ANS EN IRLANDE LE SYSTÈME DES RETRAITES EN IRLANDE L ORGANISATION DES SOINS POUR LES PERSONNES ÂGÉES AU SEIN DU HSE L accès aux services d aide à domicile et du bénévolat Les établissements publics d hébergement pour personnes âgées L accompagnement en fin de vie LES SOINS PUBLICS À LONG TERME EN IRLANDE L accès à une place dans une maison de retraite publique Les coûts des soins en maison de retraite publique Le séjour en établissement privé La subvention du HSE pour les maisons de retraites privées : Nursing home subvention scheme Le nouveau programme gouvernemental: «A Fair Deal- The Nursing Home Care Support Scheme 2008» Les enjeux LE SECTEUR DES MAISONS DE RETRAITES PRIVÉES Les points importants du rapport NHI : Les opérateurs du secteur privé pour les maisons de retraites LES INSPECTIONS RÉALISÉES PAR UN ORGANISME INDÉPENDANT : LE HIQA LA DISTRIBUTION DES ÉQUIPEMENTS POUR LES PERSONNES ÂGÉES EN IRLANDE : LISTE DES DISTRIBUTEURS ET DES GROUPEMENTS DE MAISONS DE RETRAITE IRLANDAIS AYANT MANIFESTÉ UN INTÉRÊT POUR L OFFRE FRANÇAISE LES GROUPEMENTS DE MAISONS DE RETRAITES (4 ORGANISMES) LES DISTRIBUTEURS (32 SOCIÉTÉS) ANNEXES ADRESSES UTILES Organismes publics et gouvernementaux Liens utiles PRESSE SPÉCIALISÉE SALONS PROFESSIONNELS...112

3 Page L ORGANISATION DES SOINS POUR LES PERSONNES ÂGÉES AU SEIN DU HSE Les soins aux personnes âgées font partie des compétences du Primary, Community and Continuing Care et des 32 centres de soins locaux. La priorité du HSE est de permettre aux personnes âgées de restées chez elles ou dans leurs familles le plus longtemps possible, avant de leur proposer une solution en établissement d hébergement. Les prestations de services aux personnes âgées sont délivrées soit par des services d aide à domicile et de bénévolat soit par des soins en établissement d hébergement L accès aux services d aide à domicile et du bénévolat Les soins à domicile : «Home care packages» Les soins à domicile consistent en un ensemble de services pour les personnes âgées après une évaluation de leurs besoins. En effet, ces services s adressent aux personnes dont les besoins nécessitent une plus grande assistance afin de leur permettre de rester chez elles. Ils comprennent les soins infirmiers, la physiothérapie et les soins dans des centres de jour. Ils visent particulièrement les personnes risquant d être admises en soins à long terme dans un hôpital spécialisé inapproprié puis d être ensuite renvoyées chez elles. Au total près de personnes ont bénéficié de cette solution en L aide à domicile : «Home help service» Le budget de l aide à domicile pour 2007 était de 207 millions d euros et quelques 12 millions heures d aide à domicile ont été réalisées. Ces services comprennent également les soins journaliers, une prise en charge temporaire à l extérieur, des plateaux repas et des foyers. Quelques chiffres Variation en % Nombre total des heures d aide à ,1 % domicile Nombre de clients qui bénéficient ,7 % d heures d aide à domicile Nombre de clients qui bénéficient de soins à domicile ,1 % Les établissements publics d hébergement pour personnes âgées L organisme central, le HSE, possède et gère un certain nombre de ces institutions qui sont considérées comme des maisons de retraite publiques: - «Welfare Homes» Ces institutions fournissent généralement un hébergement pour les personnes âgées qui ont besoin de soins à court ou long terme pour des raisons médicales autres. - «Continuing care units» : unités de soins continus Ces institutions fournissent généralement l hébergement pour les personnes âgées qui ont besoin de soins pour des raisons médicales. - «Geriatric hospitals» : les hôpitaux gériatriques - «Community nursing units» : les unités de soins infirmiers

4 Page L accompagnement en fin de vie Les soins palliatifs représentent la totalité des soins aux patients dont la maladie n'est plus susceptible de répondre à un traitement curatif. Le contrôle de la douleur psychologique, sociale, morale ainsi que le bien-être sont primordiaux. L'objectif des soins palliatifs est d'obtenir la meilleure qualité de vie possible pour les patients et leurs familles. En 2007, l accent a été mis sur: l'élaboration d'un programme stratégique sur 5 ans pour les services délivrant des soins palliatifs l'élaboration de plans de soins palliatifs pédiatriques; le développement de normes nationales pour les soins palliatifs; l'intégration de services spécialisés pour chaque individu et l'amélioration de la qualité des informations disponibles. En 2008, le HSE a investi 3 millions d euros dans les soins palliatifs comprenant le recrutement de plus de 40 personnes pluri-disciplinaires. Il vient s ajouter aux 6 millions qui ont été investis en 2006 et Le secteur associatif est très impliqué. 3.4 LES SOINS PUBLICS À LONG TERME EN IRLANDE En Irlande, les soins à long terme pour les personnes âgées peuvent être dispensés soit dans des établissements qui appartiennent et sont financés par le HSE (public) soit dans des maisons de retraite privées ou associatives. Quelques chiffres : En 2006, plus de la moitié des patients (56,4%) étaient résidents dans une maison de retraite privée et 27,5 % séjournaient dans des unités de soins continus du HSE. Le terme de nursing homes couvre les maisons de retraite, les maisons de convalescence et les maisons médicalisées.

5 Page 84 x. x. xxxxxxx & CO. LTD. Identification Forme Juridique : LIMITED COMPANY TPE indépendante PME indépendante Entreprise contrôlée par un Groupe Grande entreprise Coordonnées Adresse Physique : Uxxxxx4, Bxxxxxxxxxxxxxxxxxxxte Bxxxxxx Dxxxxxxx CxxxxxxxN IRLANDE Téléphonie : Téléphone : +353 (0)1 xxx xxx Adresse Postale : Uxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxte Dxxxxxxx. Fax : +353 (0)1 xxx xxxx Site Internet : Liste des contacts Mr. Mxxxxx Gerry (SALES DIRECTOR) Tél. : +353 (0)1 xxx xxxx Fax : +353 (0)1 xxx xxxx Activités Matériel médico-hospitalier Services Nature de l'activité Importateur Agent Grossiste Distributeur Détaillant Franchisé VAD Autre Couverture géographique Locale Régionale Nationale Internationale

6 Page 85 Informations sur x. x. xxxxx & CO. LTD. Création: 1976 Nombre d employés : 13 Cette entreprise est l'un des principaux fournisseurs de produits de santé avec une large gamme qui va des fauteuils monte-escaliers aux produits jetables médicaux et chirurgicaux. Produits: Ils sont répartis en catégories: - les fauteuils monte-escalier ACORN - les accessoires pour la salle de bain - les accessoires pour lits médicalisés - les aides à la mobilité avec des produits d'aide à la marche - les produits pour l'incontinence - les produits médicaux et chirurgicaux Marques: DAYS (UK), FLEXIKA Clients: Hôpitaux, HSE, les professionnels, les maisons de retraite Produits recherchés: équipements pour le bloc opératoire, matériels de rééducation

Tarifs de l hôpital universitaire pédiatrique de Bâle (UKBB)

Tarifs de l hôpital universitaire pédiatrique de Bâle (UKBB) Tarifs de l hôpital universitaire pédiatrique de Bâle (UKBB) valable à partir du 1 er janvier 2014 1 Introduction... 2 2 Traitements ambulatoires... 3 2.1 Interventions chirurgicales... 3 2.2 Diagnostics

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

SOMMAIRE. 1.3 Les échanges...11 1.3.1 Balance commerciale... 11 2 LE SECTEUR DES TRANSACTIONS SECURISEES...13 3 CONTACTS UTILES...25 4 ANNEXES...

SOMMAIRE. 1.3 Les échanges...11 1.3.1 Balance commerciale... 11 2 LE SECTEUR DES TRANSACTIONS SECURISEES...13 3 CONTACTS UTILES...25 4 ANNEXES... 7 SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS...9 1.1 Une économie performante...9 1.1.1 Le PIB... 9 1.1.2 Les investissements directs étrangers (I.D.E.)... 10 1.1.3 Les finances publiques... 10 1.2 Les défis de l économie

Plus en détail

Synthèse des connaissances et des références rédigée par Anne Fortin et Jean-Marie R. Lance. Janvier 2014

Synthèse des connaissances et des références rédigée par Anne Fortin et Jean-Marie R. Lance. Janvier 2014 Planification immobilière et prévention des infections Salles de toilette individuelles et installations d hygiène des mains en centre d hébergement et de soins de longue durée Janvier 2014 Une production

Plus en détail

Senior. Bon à savoir. + soins mode d emploi

Senior. Bon à savoir. + soins mode d emploi Chaque année, près de 5.000 patients âgés de plus de 75 ans sont hospitalisés à Saint-Luc. Tous ne sont pas soignés par un gériatre. Mais alors, qui est concerné par la gériatrie? Et en quoi consiste cette

Plus en détail

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE N 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL POUR LA COUVERTURE DU RISQUE HOSPITALISATION TITRE I - PRINCIPES GÉNÉRAUX ARTICLE 1-1 CATÉGORIES COUVERTES Sont admis à bénéficier des

Plus en détail

Conditions supplémentaires d assurance (CSA) Assurance complémentaire d hospitalisation HOSPITAL CLASSICA

Conditions supplémentaires d assurance (CSA) Assurance complémentaire d hospitalisation HOSPITAL CLASSICA Le Groupe Helsana comprend Helsana Assurances SA, Helsana Assurances complémentaires SA, Helsana Accidents SA, Avanex Assurances SA, Progrès Assurances SA, Sansan Assurances SA et Maxi.ch Assurances SA.

Plus en détail

NOUVEAU Structure des formules améliorée. World. Globality YouGenio. Une assurance individuelle dans un monde globalisé

NOUVEAU Structure des formules améliorée. World. Globality YouGenio. Une assurance individuelle dans un monde globalisé Globality YouGenio World Une assurance individuelle dans un monde globalisé Structure des formules améliorée Prestations améliorées Plus de flexibilité : Notre meilleur plan de santé pour vous et votre

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage

LIVRET D ACCUEIL. Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage LIVRET D ACCUEIL Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage Médecine Soins de suite et de réadaptation Hôpital Saint-Charles - 4 rue Charles de Gaulle

Plus en détail

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales 22 octobre 2013 8 : 00 Inscription et accueil 8 : 30 Ouverture Président

Plus en détail

Mutualité Chrétienne Hainaut Oriental 128. Rue du Douaire 40 6150 ANDERLUES Tél. : (071) 54 85 48 Fax : (071) 54 83 00

Mutualité Chrétienne Hainaut Oriental 128. Rue du Douaire 40 6150 ANDERLUES Tél. : (071) 54 85 48 Fax : (071) 54 83 00 Organisation Avantages Détails Accompagnants à l'hôpital Intervention de 6,20 euros par jour pour les frais de la personne qui loge dans la chambre du patient, 15 euros par jour si c'est un enfant de moins

Plus en détail

Organisation - Organisatie. Avantages - Voordelen

Organisation - Organisatie. Avantages - Voordelen Organisation - Organisatie Mutualité socialiste et syndicale du Luxembourg 323 Place de la Mutualité 1 6870 SAINT-HUBERT Tél. : (061) 23 11 11 Fax : (061) 61 28 67 Acupuncture Aide familiale Avantages

Plus en détail

Avantages - Voordelen. Organisation - Organisatie. Mutualité socialiste et syndicale de la province de Liège 319. Rue Douffet, 36 4020 Liège

Avantages - Voordelen. Organisation - Organisatie. Mutualité socialiste et syndicale de la province de Liège 319. Rue Douffet, 36 4020 Liège Organisation Organisatie Mutualité socialiste et syndicale de la province de Liège 319 Acupuncture Avantages Voordelen Assistance à l'étanger Biotélévigileance Détails Details Remboursement de 10 par séance,

Plus en détail

INFIRMIER LIBÉRAL. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

INFIRMIER LIBÉRAL. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 INFIRMIER LIBÉRAL SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INFIRMIER LIBÉRAL... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INFIRMIER LIBÉRAL... 5 L'ACTIVITÉ DE L'INFIRMIER LIBÉRAL... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE L'INFIRMIER LIBÉRAL... 10

Plus en détail

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu-

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Accompagnement de fin de vie: un travail d équipe Fin de vie en EHPAD Quel que soit le lieu de la «toute fin de vie» et du décès des résidents d Ehpad, l accompagnement

Plus en détail

Nous vous en remercions par avance et vous souhaitons un prompt rétablissement.

Nous vous en remercions par avance et vous souhaitons un prompt rétablissement. Madame, Mademoiselle, Monsieur, Toute l équipe de MédiHAD vous souhaite la bienvenue. Nous vous remercions d avoir choisi notre structure d Hospitalisation A Domicile pour votre prise en charge médicale

Plus en détail

Régime Premier. Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations. Détails du régime Réseau Conventionné Réseau non-conventionné

Régime Premier. Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations. Détails du régime Réseau Conventionné Réseau non-conventionné Régime Premier Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations Détails du régime Zone de couverture États-Unis États-Unis Montant annuel maximal des garanties Illimité Illimité Franchises annuelles

Plus en détail

1 ère partie Amont de l'hôpital : organiser la permanence des soins une obligation médicale!

1 ère partie Amont de l'hôpital : organiser la permanence des soins une obligation médicale! Plan «Urgences» 1 ère partie Amont de l'hôpital : organiser la permanence des soins une obligation médicale! Fiche 1.1 La permanence des médecins généralistes Mesure 1 Assurer la permanence de soins Mesure

Plus en détail

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014 Dispositifs d aides aux personnes âgées 1 Les acteurs de la gérontologie Où trouver l information sur les aides aux personnes âgées: Les CCAS: Centre Communaux d Action Sociale, outils social des mairies.

Plus en détail

En un coup d œil. Janvier 2015 ASSUREQ - PERSONNES RETRAITÉES

En un coup d œil. Janvier 2015 ASSUREQ - PERSONNES RETRAITÉES Votre régime d assurance collective En un coup d œil J ASSUREQ - PERSONNES RETRAITÉES À l intention des personnes retraitées de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) membres d ASSUREQ et de l AREQ

Plus en détail

Soins hospitaliers en fin de vie pour les patients atteints du cancer

Soins hospitaliers en fin de vie pour les patients atteints du cancer Le 30 avril 2013 Soins hospitaliers en fin de vie pour les patients atteints du cancer Sommaire Le cancer est la principale cause de décès au Canada, et on s attend à ce que le nombre de nouveaux cas augmente

Plus en détail

Le début de l aventure

Le début de l aventure CONTEXTE L Hôpital Credit Valley et le Centre de Santé Trillium : au cœur du roulement de patient Contexte L Hôpital Credit Valley et le Centre de Santé Trillium forment un nouveau groupe hospitalier qui

Plus en détail

MAISONS DE SOINS INFIRMIERS SUBVENTIONNÉES PAR LE GOUVERNEMENT

MAISONS DE SOINS INFIRMIERS SUBVENTIONNÉES PAR LE GOUVERNEMENT Les soins de longue durée en Alberta 2014 Maisons et résidences avec services MAISONS DE SOINS INFIRMIERS SUBVENTIONNÉES PAR LE GOUVERNEMENT Organisation et administration des maisons de soins infirmiers

Plus en détail

A I D E - S O I G N A N T (E)

A I D E - S O I G N A N T (E) PPO COCOS SS SOCX D - S O G () L M Sous la responsabilité de l'infirmier, l'aide-soignant s'occupe de l'hygiène et veille au confort physique et moral des malades. u quotidien, il aide les patients à effectuer

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner. Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise

Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner. Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise Accompagner Soigner Accueillir - Accompagner Soigner Accueillir- Accompagner Tous les jours de l année, votre santé nous mobilise Version Février 2011 HARMONIE SOINS & SERVICES Sommaire général Un groupe

Plus en détail

Plusieurs termes utilisés. La perte d indépendance fonctionnelle en gériatrie. Les gestes de la vie quotidienne 15/02/2013.

Plusieurs termes utilisés. La perte d indépendance fonctionnelle en gériatrie. Les gestes de la vie quotidienne 15/02/2013. Plusieurs termes utilisés La perte d indépendance fonctionnelle en gériatrie Pr Joël Belmin Hôpital Charles Foix et Université UPMC Ivry sur Seine et Paris Perte d autonomie Autonomie : faculté d agir

Plus en détail

Glossaire. de l assurance complémentaire santé(1) pour vous accompagner. Frais d accompagnement. CMU Tiers payant ...

Glossaire. de l assurance complémentaire santé(1) pour vous accompagner. Frais d accompagnement. CMU Tiers payant ... Glossaire de l assurance complémentaire santé(1) pour vous accompagner Frais d accompagnement CMU Tiers payant... «Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire» A...P.3 B...P.4 C...P.4 D...P.7

Plus en détail

PACK SANTE TOUS PAYS 3 NIVEAUX DE GARANTIES AU CHOIX

PACK SANTE TOUS PAYS 3 NIVEAUX DE GARANTIES AU CHOIX PACK SANTE TOUS PAYS 3 NIVEAUX DE GARANTIES AU CHOIX Une garantie de paiement (entente préalable) peut être requise pour certaines prestations comme indiqué par un «1» ou un «2» dans le tableau ci-dessous.

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

palliatifs accompagnement

palliatifs accompagnement palliatifs & accompagnement Sommaire PAGE 4 PAGE 5 PAGE 8 PAGE 11 PAGE 12 Définition des soins palliatifs En pratique, que sont les soins palliatifs? À qui s adressent les soins palliatifs? Quelles aides

Plus en détail

5. Je désire adapter mon domicile 14. 6. Je souhaite être aidé financièrement 19. 7. J ai besoin de changer temporairement d environnement 22

5. Je désire adapter mon domicile 14. 6. Je souhaite être aidé financièrement 19. 7. J ai besoin de changer temporairement d environnement 22 5. Je désire adapter mon domicile 14 Conseils d un(e) ergothérapeute et essai gratuit d aides techniques 14 Matériel médical et paramédical en vente ou en location 16 Système de télé-assistance 24h/24

Plus en détail

Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Le Concours. Concours Prépa Santé

Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 350 h/an Access : 225 h/an de septembre à mai Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Sous la responsabilité de l infirmier, l aide-soignant s occupe de l hygiène

Plus en détail

Chez soi avant tout : De l hôpital à la maison

Chez soi avant tout : De l hôpital à la maison Chez soi avant tout : De l hôpital à la maison Après un séjour à l hôpital, vous pouvez continuer de vous rétablir dans le confort et la sécurité de votre propre domicile si vous recevez des services améliorés

Plus en détail

Domaine 2 Données relatives au personnel

Domaine 2 Données relatives au personnel Données du personnel Domaine 2 Données relatives au personnel Contenu 0. LIENS ENTRE LES FICHIERS DES DONNEES DU PERSONNEL... 1 1. EMPLOPER (P1): DONNEES PERIODIQUES DU PERSONNEL... 3 1.1. NOM... 3 1.2.

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE. Prof. G. DURANT

LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE. Prof. G. DURANT LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE Prof. G. DURANT La Belgique (11 millions d habitants) est un pays fédéral. Le financement est organisé au niveau national sauf le financement des infrastructures

Plus en détail

Centre Régional de soins Psychiatriques «Les Marronniers» MSP

Centre Régional de soins Psychiatriques «Les Marronniers» MSP Centre Régional de soins Psychiatriques «Les Marronniers» EDS CHS MSP MSP «La Traversée» Anémones 1 - Anémones 2-45 lits 30 lits Chênes - 45 lits Dont - Circuits de soins internés 25 lits - Circuit de

Plus en détail

Un regard international: Politiques et expériences étrangères

Un regard international: Politiques et expériences étrangères Un regard international: Politiques et expériences étrangères Valérie Paris - OCDE Rencontres Economiques, Mardi 16 octobre 2012 «Le système de santé français à l épreuve de la crise» LES POLITIQUES DE

Plus en détail

Conditions Complémentaires (CC) Edition janvier 2009. Organisme d assurance: Sanitas Assurances privées SA

Conditions Complémentaires (CC) Edition janvier 2009. Organisme d assurance: Sanitas Assurances privées SA HirslandenCare Assurance complémentaire selon la Loi fédérale sur le contrat d assurance (LCA) pour une chambre à un lit en division privée dans des cliniques du groupe de cliniques privées Hirslanden

Plus en détail

Planification des soins de longue durée Lorsqu il n est plus possible de recevoir des soins à domicile

Planification des soins de longue durée Lorsqu il n est plus possible de recevoir des soins à domicile Planification des soins de longue durée Lorsqu il n est plus possible de recevoir des soins à domicile COMMENT NOUS POUVONS AIDER Le Centre d accès aux soins communautaires (CASC) de Champlain vous procure

Plus en détail

De meilleurs soins :

De meilleurs soins : De meilleurs soins : une analyse des soins infirmiers et des résultats du système de santé Série de rapports de l AIIC et de la FCRSS pour informer la Commission nationale d experts de l AIIC, La santé

Plus en détail

Tarifs des prestations

Tarifs des prestations Tarifs des prestations 2015 Institution de maintien, d aide et de soins à domicile Chère Madame, cher Monsieur, Chère cliente, cher client, Vous avez entre les mains notre nouvelle brochure tarifs pour

Plus en détail

Sortie d Hôpital Reprise du cours de la vie

Sortie d Hôpital Reprise du cours de la vie Sortie d Hôpital Reprise du cours de la vie après une maladie handicapante, un accident,... (pour une personne présentant une dépendance fonctionnelle ou sanitaire) Le patient et les proches sont d e s

Plus en détail

Le secteur des EHPAD Définition, évolution et organisation

Le secteur des EHPAD Définition, évolution et organisation Le secteur des EHPAD Définition, évolution et organisation DU et Capacité «médecin coordonnateur en EHPAD» Le 15 décembre 2010 Katy Jarny Responsable Conseil & Formation - I - Les différentes formules

Plus en détail

Fiche de pré-inscription en établissement d accueil pour personnes âgées

Fiche de pré-inscription en établissement d accueil pour personnes âgées Fiche de pré-inscription en établissement d accueil pour personnes âgées LA MAYENNE C O N S E I L G É N É R A L Original à conserver et photocopie(s) à retourner à un ou plusieurs établissements de votre

Plus en détail

Votre limite globale Silver Gold Platinum 1 000 000 USD 800 000 EUR 650 000 GBP. Vos garanties médicales standard Silver Gold Platinum

Votre limite globale Silver Gold Platinum 1 000 000 USD 800 000 EUR 650 000 GBP. Vos garanties médicales standard Silver Gold Platinum Assurance médicale internationale Nos assurances disposent de 3 niveaux de couverture distincts : Silver, Gold et Platinum. Choisissez votre niveau de couverture à l'aide du tableau ci-dessous. Tous les

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DU NORD Organigramme à partir du 01.10.2015

CENTRE HOSPITALIER DU NORD Organigramme à partir du 01.10.2015 Organigramme à partir du 01.10.2015 Comité d évaluation et d assurance qualité Organigramme de la Direction Générale à partir du 01.10.2015 Comité d évaluation et d assurance qualité - Gestion des risques

Plus en détail

MAISONS DE SOINS INFIRMIERS SUBVENTIONNÉES PAR LE GOUVERNEMENT

MAISONS DE SOINS INFIRMIERS SUBVENTIONNÉES PAR LE GOUVERNEMENT Les soins de longue durée au Québec 2013 Maisons et résidences avec services MAISONS DE SOINS INFIRMIERS SUBVENTIONNÉES PAR LE GOUVERNEMENT Organisation et administration des maisons de soins infirmiers

Plus en détail

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Projet de permanence des soins gériatriques en EHPAD dans le sud de l Essonne MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Le Sud de l Essonne accueille environ 3000 résidents en Etablissement d Hébergement

Plus en détail

«Dynamicsof Medical Hospital Management»

«Dynamicsof Medical Hospital Management» «Dynamicsof Medical Hospital Management» 19 novembre 2011 Docteur J. de TOEUF Directeur Général Médical REFERENCES «Vers une réorganisation de l hôpital» Inspiré de Sholom Glouberman et Henry Mintzberg

Plus en détail

Tableau des garanties Contrats collectifs

Tableau des garanties Contrats collectifs Assurances santé conformes à la Convention du travail maritime, 2006 Tableau des garanties Contrats collectifs Conformité à la Convention du travail maritime (MLC) 2006 La conformité avec la Convention

Plus en détail

JAPON. Nomenclature. nationale (prestations de maladie) Pension nationale Assurance pension des salariés. Assurance maladie gérée par des sociétés

JAPON. Nomenclature. nationale (prestations de maladie) Pension nationale Assurance pension des salariés. Assurance maladie gérée par des sociétés JAPON Nomenclature CHIHO-KOMUIN-KYOSAI CHIHO-KOMUIN-ONKYU CHIHO-KOMUIN-SAIGAI HOSYO CHIHO-KOKUMINN-KYOSAI- KYUGYO-KYUFU-TO IZOKU-NENKIN JIDEO-TEATE JIDO-FUYO-TEATE KOKKA-KOMUIN-KYOSAI KOKKA-KOMUIN-ONKYU

Plus en détail

MSSLD DRPSS Rapport trimestriel des urgences et des niveaux de soins. RLISS du Sud-Ouest Janvier 2010

MSSLD DRPSS Rapport trimestriel des urgences et des niveaux de soins. RLISS du Sud-Ouest Janvier 2010 MSSLD DRPSS Rapport trimestriel des urgences et des niveaux de soins RLISS du Sud-Ouest Janvier 2010 1 OBJECTIF : Réduire le temps passé aux urgences partout en Ontario Presque 50 % des patients qui se

Plus en détail

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services 1 solidaire Apporter une réponse concrète aux besoins de la population en matière de santé, selon des principes fondamentaux de solidarité et d entraide. Développer un important réseau d œuvres sanitaires

Plus en détail

JE SUIS AIDE-SOIGNANT. Elections CTE/CAP. Auxiliaire de Puériculture Aide médico-psychologique

JE SUIS AIDE-SOIGNANT. Elections CTE/CAP. Auxiliaire de Puériculture Aide médico-psychologique JE SUIS AIDE-SOIGNANT Auxiliaire de Puériculture Elections CTE/CAP le 4 Décembre 2014 Lettre aux personnels Aide-Soignant, Auxiliaire de Puériculture et Chacun connait le contexte actuel difficile, conséquence

Plus en détail

Être aux petits soins

Être aux petits soins L offre AG2R LA MONDIALE pour les PROFESSIONNELS Partout en France un acteur de référence de l assurance de protection sociale et patrimoniale santé Complémentaire santé Prévoyance Incapacité et invalidité

Plus en détail

Présentation à la Direction des Santé Achats de la Société Générale. Asurances, soins, biens médicaux

Présentation à la Direction des Santé Achats de la Société Générale. Asurances, soins, biens médicaux Présentation à la Direction des Santé Achats de la Société Générale 2003 Asurances, soins, biens médicaux Une culture globale et entrepreneuriale orientée client Innovation et fonctionnement en réseau

Plus en détail

Centre SSR - EHPAD La Chimotaie B.P. 10014 85613 CUGAND Montaigu Cedex

Centre SSR - EHPAD La Chimotaie B.P. 10014 85613 CUGAND Montaigu Cedex Centre SSR - EHPAD 85613 CUGAND Montaigu Cedex SSR (orientation en rééducationréadaptation) SSR (orientation en cancérologie et soins palliatifs) SSR polyvalents Secrét. Médical : 02.51.45.68.23 Secrét.

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE. 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE. 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL DE MOZE 1, rue du Docteur-Tourasse 07320 SAINT-AGRÈVE Février 2007 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L

Plus en détail

NOVARTIS. L assurance-maladie Suisse Offre réservée au personnel de NOVARTIS. POUR LA MEILLEURE DES MéDECINES. AUJOURD HUI ET DEMAIN.

NOVARTIS. L assurance-maladie Suisse Offre réservée au personnel de NOVARTIS. POUR LA MEILLEURE DES MéDECINES. AUJOURD HUI ET DEMAIN. NOVARTIS L assurance-maladie Suisse Offre réservée au personnel de NOVARTIS POUR LA MEILLEURE DES MéDECINES. AUJOURD HUI ET DEMAIN. Assurance de base L assurance-maladie obligatoire en Suisse. Dans le

Plus en détail

Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile

Complément à la circulaire DH/EO 2 n 2000-295 du 30 mai 2000 relative à l'hospitalisation à domicile http://www.sante.gouv.fr/adm/dagpb/bo/2001/01-01/a0010017.htm Bulletin Officiel n 2001-1 Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Page 1 sur 6 Complément à la circulaire DH/EO 2 n

Plus en détail

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a

Plus en détail

Notre offre pour les frontaliers

Notre offre pour les frontaliers Le «Swiss Package Santé»: Notre offre pour les frontaliers Une protection d assurance de premier choix et de qualité suisse. Bienvenue chez le leader de l assurance-maladie en Suisse. Sécurité Le Groupe

Plus en détail

Nos références Personnes de contacts Bruxelles, le 09/01/06 APPEL A COLLABORATION AUX UNIVERSITES POUR UNE EQUIPE DE RECHERCHE- ACTION

Nos références Personnes de contacts Bruxelles, le 09/01/06 APPEL A COLLABORATION AUX UNIVERSITES POUR UNE EQUIPE DE RECHERCHE- ACTION Nos références Personnes de contacts Bruxelles, le 09/01/06 COZ/VDF/E06/458 Muriel Quinet Muriel.quinet@health.fgov.be 02/524.85.78 Valérie De Nef Valerie.denef@health.fgov.be 02/524.85.79 APPEL A COLLABORATION

Plus en détail

L assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Thomas Rousseau 12 juin 2014

L assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Thomas Rousseau 12 juin 2014 L assurance soins de santé en Belgique : une introduction Thomas Rousseau 12 juin 2014 Introduction L assurance maladie obligatoire L assurance soins de santé L assurance indemnités (maladie, accident,

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL EUROPÉEN DE COMPÉTENCES EN SOINS INFIRMIERS. Portugal Pologne Lituanie France Belgique. Projet Pilote Leonardo da Vinci

RÉFÉRENTIEL EUROPÉEN DE COMPÉTENCES EN SOINS INFIRMIERS. Portugal Pologne Lituanie France Belgique. Projet Pilote Leonardo da Vinci Projet Pilote Leonardo da Vinci C o o r d o n n é p a r l H E N A M : B / 0 6 / B / F / P P - 1 4 4. 0 0 8 Portugal Pologne Lituanie France Belgique RÉFÉRENTIEL EUROPÉEN DE COMPÉTENCES EN SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

I-STAY@HOME. ICT Solutions for an Ageing Society DEVELOPPEMENTS 2013

I-STAY@HOME. ICT Solutions for an Ageing Society DEVELOPPEMENTS 2013 I-STAY@HOME ICT Solutions for an Ageing Society DEVELOPPEMENTS 2013 LES TACHES Le projet s'étendra de 2012 à 2015. Durant cette période, les partenaires procéderont à un travail en quatre phases: 1. Identifier

Plus en détail

Avantages - Voordelen. Détails - Details. Organisation - Organisatie

Avantages - Voordelen. Détails - Details. Organisation - Organisatie Organisation - Organisatie Avantages - Voordelen Détails - Details Mutualité Socialistes du Brabant 306 Rue du Midi 111 1000 Bruxelles Tél. : (02) 506 96 11 Fax : (02) 514 59 26 Acupuncture Activité sportive

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION. LA MAISON DE VIE 450 Chemin de la Peyrière - 84200 CARPENTRAS lamaisondevie@gmail.com

DEMANDE D ADMISSION. LA MAISON DE VIE 450 Chemin de la Peyrière - 84200 CARPENTRAS lamaisondevie@gmail.com pour le bien-être des personnes vivant avec le vih DEMANDE D ADMISSION LA MAISON DE VIE 450 Chemin de la Peyrière - 84200 CARPENTRAS lamaisondevie@gmail.com DOCUMENTS A JOINDRE POUR TOUTE DEMANDE D ADMISSION

Plus en détail

Votre carte, une puce, un téléphone portable et toutes vos informations vitales en permanence sur vous.

Votre carte, une puce, un téléphone portable et toutes vos informations vitales en permanence sur vous. Votre carte, une puce, un téléphone portable et toutes vos informations vitales en permanence sur vous. SAS au capital de 459 228 Euros Siège 137 Boulevard Haussmann 75 008 PARIS LA PROBLEMATIQUE DE L

Plus en détail

1. Rappel des engagements - Roadmap actuelle (RM) Action 8

1. Rappel des engagements - Roadmap actuelle (RM) Action 8 ACTUALISATION ROADMAP esante 2013-2018 SESSION N 1 04/05/15 Projet A8 : Instauration d un instrument d évaluation uniforme (BelRAI) 1. Rappel des engagements - Roadmap actuelle (RM) Action 8 En 2013, l

Plus en détail

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS CCN, des organismes gestionnaires de Foyers et Services pour Jeunes Travailleurs. RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE Livret CCN FSJT 2 Humanis s engage à vous accompagner durablement

Plus en détail

VENIR SE SOIGNER EN FRANCE

VENIR SE SOIGNER EN FRANCE Quel qu en soit le motif, l entrée sur le territoire français est soumise à une obligation de «visa» (sauf nationalités dispensées). Le visa «pour raison médicale» ou «sanitaire» est un visa spécialement

Plus en détail

CHAPITRE PREMIER Généralités

CHAPITRE PREMIER Généralités Règlement d'introduction de la loi fédérale sur le nouveau régime de financement des soins Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi fédérale sur l'assurance-maladie (LAMal),

Plus en détail

Admission (Formalités d ) : Formalités médicales ou non-médicales (questionnaire médical, examens

Admission (Formalités d ) : Formalités médicales ou non-médicales (questionnaire médical, examens Par un langage simple et clair pour faciliter la lecture de nos courriers Les Services aux Clients Santé font de la satisfaction de leurs clients une priorité. Pour vous offrir un service de qualité, nous

Plus en détail

Information supplémentaire concernant l enregistrement du personnel - Synthèse et FAQ

Information supplémentaire concernant l enregistrement du personnel - Synthèse et FAQ Information supplémentaire concernant l enregistrement du personnel - Synthèse et FAQ 1. Synthèse Objectif : du personnel EMPLOPER recenser le nombre d ETP (rémunérés et disponibles) et le nombre de personnes,

Plus en détail

Résumé des prestations

Résumé des prestations Résumé des prestations Un tableau simple pour vous aider à choisir le niveau de couverture qui correspond à vos besoins Plan Santé International healthcare Choisissez le niveau de couverture qui vous convient:

Plus en détail

Nouveau mandat de prestations délivré aux centres médico-sociaux régionaux du canton du Valais

Nouveau mandat de prestations délivré aux centres médico-sociaux régionaux du canton du Valais Nouveau mandat de prestations délivré aux centres médico-sociaux régionaux du canton du Valais Département de la santé, des affaires sociales et de l énergie Juillet 2007 Table de matière 1. BASES LEGALES...

Plus en détail

POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR UNE CHIRURGIE DE L OEIL

POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR UNE CHIRURGIE DE L OEIL 23 POUR VOUS QUI SEREZ OPÉRÉ POUR UNE CHIRURGIE DE L OEIL Informations générales sur les étapes entourant votre séjour à l hôpital et votre chirurgie Pour vous, pour la vie En externe, chirurgie d un jour

Plus en détail

PROTÉGER LA SANTÉ DE VOS SALARIÉS AVANTAGES RÉSERVÉS À L ENTREPRISE ET AUX SALARIÉS

PROTÉGER LA SANTÉ DE VOS SALARIÉS AVANTAGES RÉSERVÉS À L ENTREPRISE ET AUX SALARIÉS PROTÉGER LA SANTÉ DE VOS SALARIÉS AVANTAGES RÉSERVÉS À L ENTREPRISE ET AUX SALARIÉS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE ASSURER LE REMBOURSEMENT DE VOS DÉPENSES PRÉVOIR LE REMBOURSEMENT DE SES DÉPENSES DE

Plus en détail

Mutualité Chétienne de Liège 130. Place du XX Août 38 4000 LIEGE Tél. : (04) 221 73 11 Fax : (04) 221 74 09

Mutualité Chétienne de Liège 130. Place du XX Août 38 4000 LIEGE Tél. : (04) 221 73 11 Fax : (04) 221 74 09 Organisation Avantages Détails Accompagnants à l'hôpital Intervention de 6,20 euros par jour pour les frais de la personne qui loge dans la chambre du patient, 15 euros par jour si c'est un enfant de moins

Plus en détail

Qu est-ce que le métier d aide-soignante?

Qu est-ce que le métier d aide-soignante? Au sein de l'équipe médicale, l'aide-soignante assure l'hygiène et le confort des patients. C'est sans doute la personne la plus proche, à l'écoute des souffrances et des inquiétudes des malades. Qu est-ce

Plus en détail

COLLABORATEURS CLINIQUES

COLLABORATEURS CLINIQUES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE QUÉBEC CONCEPTION Véronique Roberge, Infirmière clinicienne COLLABORATEURS CLINIQUES Céline Bergeron, Infirmière clinicienne spécialisée Sylvie Côté, Assistante infirmière

Plus en détail

Swiss santé Hospitalisation et chirurgie

Swiss santé Hospitalisation et chirurgie La couverture indispensable de toutes vos dépenses hospitalières Swiss santé Hospitalisation et chirurgie L hospitalisation, tout le monde y pense un jour ou l autre, surtout lorsqu un proche, suite à

Plus en détail

ASSURANCE POUR TOUS PARTOUT DANS LE MONDE

ASSURANCE POUR TOUS PARTOUT DANS LE MONDE ASSURANCE POUR TOUS PARTOUT DANS LE MONDE L assurance santé internationale à la carte. Tous les risques de santé. Quelque soit votre pays d origine ou de résidence. Couverture de soins partout dans le

Plus en détail

Le Système Modulaire Optionnel

Le Système Modulaire Optionnel Le Système Modulaire Optionnel Votre garantie santé sur mesure... Des partenaires au plus près de votre santé GROUPE France Mutuelle une mutuelle d avance GROUPE France Mutuelle est l une des 30 plus importantes

Plus en détail

DEFINITION DE LA FONCTION ASSISTANT EN LOGISTIQUE

DEFINITION DE LA FONCTION ASSISTANT EN LOGISTIQUE Août 2002 DEFINITION DE LA FONCTION ASSISTANT EN LOGISTIQUE Réalisation : Direction Département infirmier 1 A. DESCRIPTION DU CONTENU DE LA FONCTION 1. Utilité de la fonction - Mission générale Selon la

Plus en détail

Explications concernant la déclaration d'admission

Explications concernant la déclaration d'admission Explications concernant la déclaration d'admission En tant que patient, vous pouvez faire certains choix qui ont une influence considérable sur le prix final de votre séjour à l hôpital. Ces choix, c est

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.fr DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES Crédit Photo : Nicolas MASSON Cannes, le 6 avril 2011

Plus en détail

Offre de soins du CHGM UNAFAM 25/06/13 Dr HAOUI Psychiatre des Hôpitaux

Offre de soins du CHGM UNAFAM 25/06/13 Dr HAOUI Psychiatre des Hôpitaux Offre de soins du CHGM UNAFAM 25/06/13 Dr HAOUI Psychiatre des Hôpitaux La sectorisation psychiatrique L Hôpital n est pas un lieu d accueil unique : depuis 30 ans, l'hôpital s est rapproché de son public

Plus en détail

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes Livret d accueil du service Accueil temporaire Maison Saint Cyr Rennes 1 L Accueil temporaire pour qui? L Accueil temporaire s adresse aux personnes âgées qui vivent à domicile et qui souhaitent un séjour

Plus en détail

LIVRET D'ACCUEIL. EHPAD Valle Longa 0495532200 www.vallelonga.fr 20117 Cauro

LIVRET D'ACCUEIL. EHPAD Valle Longa 0495532200 www.vallelonga.fr 20117 Cauro LIVRET D'ACCUEIL EHPAD Valle Longa 0495532200 Sialare www.vallelonga.fr 20117 Cauro LE MOT D ACCUEIL Madame, Monsieur, Nous vous souhaitons la bienvenue à la résidence Valle Longa de Cauro. Valle Longa,

Plus en détail

MESURES FISCALES POUR LES PROCHES AIDANT-E-S ET LES PERSONNES AIDÉES, 2011

MESURES FISCALES POUR LES PROCHES AIDANT-E-S ET LES PERSONNES AIDÉES, 2011 1 MESURES FISCALES POUR LES PROCHES AIDANT-E-S ET LES PERSONNES AIDÉES, 2011 préparé par Ruth Rose professeure associée de sciences économiques Université du Québec à Montréal mars 2012 AVANT PROPOS Ce

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission des droits de la femme et de l'égalité des chances

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission des droits de la femme et de l'égalité des chances PARLEMENT EUROPÉEN 1999 2004 Commission des droits de la femme et de l'égalité des chances 13 novembre 2003 PE 331.585/rev/1-19 AMENDEMENTS 1-19 Projet d'avis (PE 331.585/rev/) Marialiese Flemming sur

Plus en détail

la maladie d Alzheimer

la maladie d Alzheimer Prévenir... les difficultés de vie avec un proche atteint de la maladie d Alzheimer 27 La maladie d Alzheimer n est pas la maladie d une seule personne 800 000 français sont atteints par la maladie d Alzheimer

Plus en détail

L hôpital de jour de gériatrie

L hôpital de jour de gériatrie Le D r Pierre-Michel Roy, omnipraticien et professeur agrégé au département de médecine de famille de l Université de Sherbrooke, exerce à l Institut universitaire de gériatrie, à Sherbrooke. L e s s o

Plus en détail

Comment choisir sa maison de retraite?

Comment choisir sa maison de retraite? Les Essentiels Les Essentiels de Cap Retraite n 5 Résidence du soleil Comment choisir sa maison de retraite? 6 FICHES PRATIQUES Les différents types d établissement Les coûts en maison de retraite Le dossier

Plus en détail

1- LA CHARTE DU PATIENT HOSPITALISÉ...19 2- DROIT À L INFORMATION DU MALADE...20 3- PERSONNE DE CONFIANCE...20 4- RÉCLAMATIONS ET CONCILIATION...

1- LA CHARTE DU PATIENT HOSPITALISÉ...19 2- DROIT À L INFORMATION DU MALADE...20 3- PERSONNE DE CONFIANCE...20 4- RÉCLAMATIONS ET CONCILIATION... T U L L E I - PRÉSENTATION....2 II - PLAN....3 III - POUR NOUS JOINDRE....4 IV - PRÉSENTATION DU PERSONNEL.....5 V - PRÉSENTATION DUSERVICE... 10 VI - PRÉPARER SON HOSPITALISATION INFORMATIONS PRATIQUES....17

Plus en détail

3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées

3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées 3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées Ce groupe de base comprend les infirmiers autorisés, les infirmiers praticiens, les infirmiers psychiatriques autorisés et les finissants d'un programme

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES

LA PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Département de la santé, des affaires sociales et de l'énergie Service de la santé publique Departement für Gesundheit, Sozialwesen und Energie Dienststelle für Gesundheitswesen LA PRISE EN CHARGE DES

Plus en détail