SOMMAIRE. 1.3 Les échanges Balance commerciale LE SECTEUR DES TRANSACTIONS SECURISEES CONTACTS UTILES ANNEXES...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE. 1.3 Les échanges...11 1.3.1 Balance commerciale... 11 2 LE SECTEUR DES TRANSACTIONS SECURISEES...13 3 CONTACTS UTILES...25 4 ANNEXES..."

Transcription

1 7 SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS Une économie performante Le PIB Les investissements directs étrangers (I.D.E.) Les finances publiques Les défis de l économie irlandaise Les infrastructures Une bulle immobilière La compétitivité Les échanges Balance commerciale LE SECTEUR DES TRANSACTIONS SECURISEES L offre en technologies de paiement sécurisées Développement des transactions électroniques sécurisées : Le National Payments Implementation Programme (NPIP) Cartes de paiement Solutions anti-fraude et Logiciels de sécurité Paiement multi-supports ou portefeuille électronique la demande en solutions de paiement sécurisées Demande en solutions de paiement bancaire Demande en solutions de paiement dans les transports Demande en solutions de paiement en ligne et de e-commerce CONTACTS UTILES Organismes publics et gouvernementaux Syndicats professionnels Presse spécialisée Salons Professionnels ANNEXES L industrie des paiements en Irlande en Article du Irish Times du 14/01/2008 : Le projet «Integrated Ticketing System» dans les transports de Dublin Article du magazine Checkout d Octobre 2007 : Succès des cartes de fidélité en Irlande REPERTOIRE BANQUE, MONETIQUE ET E-COMMERCE Acteurs institutionnels (2 organismes) Banques (7 sociétés) Entreprises de e-commerce (5 sociétés) Consultants internet et intégrateurs de solutions de e-commerce (7 sociétés) Fournisseurs de solutions de paiement (24 sociétés) Intégrateurs / distributeurs de solutions de paiement et logiciels de sécurité (13 sociétés) MISSION ECONOMIQUE DE DUBLIN LE MARCHE DES SOLUTIONS DE TRANSACTIONS SECURISEES EN IRLANDE

2 5.2 TRANSPORT Acteurs Institutionnels (2 organismes) Sociétés de transport (14 sociétés) Fournisseurs et Intégrateurs de solutions de paiement pour les transports (7 sociétés) Cabinets d ingénierie impliqués dans des problématiques de paiement (6 sociétés) MISSION ECONOMIQUE DE DUBLIN LE MARCHE DES SOLUTIONS DE TRANSACTIONS SECURISEES EN IRLANDE

3 13 2 LE SECTEUR DES TRANSACTIONS SECURISEES Comme dans le reste de l Europe, les transactions sécurisées connaissent, en Irlande, un développement sans précédent. Cette tendance a été initiée au début des années 2000 avec le lancement de plans locaux et européens de promotion des paiements électroniques. Elles sont, aujourd hui renforcées par une offre très dynamique en termes de paiements par carte, portefeuille électronique, e-paiement et solutions de transactions anti-fraude. 2.1 L OFFRE EN TECHNOLOGIES DE PAIEMENT SECURISEES Développement des transactions électroniques sécurisées : Le National Payments Implementation Programme (NPIP) La rénovation du système de paiement irlandais a été initiée en 2005, suite au lancement par IPSO (Irish Payment Services Organisation) du National Payments Implementation Programme (NPIP). IPSO est l organisme de représentation de l industrie du paiement en Irlande, sa mission principale étant de promouvoir le développement des systèmes de transactions sécurisés et électroniques. En effet, selon IPSO, un paiement en espèces ou par chèque peut coûter jusqu à 20% plus cher en frais de traitement comparé aux méthodes électroniques. Ainsi, avec le lancement du NPIP, le but d IPSO est de faire du système de transactions irlandais l un des plus modernes et des plus compétitifs d ici 2012, en excerçant un travail de lobbying fort auprès du gouvernement. Cela passe, avant tout, par la réduction du nombre de personnes non bancarisées (encore, 3% de la population irlandaise ne dispose pas de compte bancaire, et 8% d aucun compte de paiement d aucune sorte). Mais cela passe également par le remplacement des paiements en espèces par des solutions de paiement électronique. Parmi les revendications d IPSO, on retrouve : - Promotion des paiements par carte et limitation des paiements par chèques - Promotion des micro-paiements multisupports (par téléphone portable par exemple) - Adoption par le gouvernement irlandais d une alternative aux frais de timbres imposés sur les cartes de paiement - Développement par les banques d un système de paiement des factures par voie électronique - Développement d un système de compensation interbanques pour les transactions par téléphone et/ou en ligne - Adoption par le Ministère de la Santé d un système de transactions électroniques pour les frais / remboursements de sécurité sociale En 2008, le lancement du SEPA en Europe (Espace Unique de Paiements en Euro) devrait venir renforcer les mesures déjà amorcées par le NPIP. En effet, ce projet, à l'initiative d'établissements financiers de l'union européenne, vise à harmoniser les transferts financiers, en devise euro, entre les pays membres (virements, prélèvements, carte bancaire ) pour faire en sorte qu'un paiement transfrontalier soit traité avec la même rapidité, la même sécurité et dans les mêmes conditions qu'un paiement domestique. La mise en place des nouveaux instruments de paiement SEPA doit débuter en janvier 2008 et être achevée au plus tard en Les travaux menés dans le cadre de la mise en place du SEPA ont, ainsi, abouti au développement de standards applicables aux paiements par carte, aux tranferts internationaux

4 14 et aux prélèvements automatiques. Toutes les mesures promeuvent le développement de systèmes de transactions électroniques et sécurisés Cartes de paiement Cartes de Débit / Crédit Conséquence du SEPA et de l harmonisation des systèmes de paiement, les cartes Visa et Mastercard sont, aujourd hui, les types de cartes de crédit les plus répandues en Irlande. Ainsi, Visa détient 53% de parts de marchés et Mastercard 39%, les 8% restants se partageant entre American Express et Diners Club. Les fournisseurs de cartes de crédit enregistrent annuellement un Chiffre d Affaires record de 150 M, soit 66 par carte, faisant de la République d Irlande le 3 ème pays le plus rentable pour les fournisseurs de cartes. Part de marché des fournisseurs de cartes de crédit en 2007 Visa; 53% Autres (American Express, Diners Club); 66% Mastercard; 39% Du côté des cartes de débit, La «Laser» est le type de carte le plus répandu en Irlande. Ce mode de paiement connaît un franc succès parmi les couches les plus jeunes de la population, étant donné qu elle protège son utilisateur contre les risques de découvert. En 2006, il y avait en Irlande 1,6 million de cartes Laser en circulation, effectuant 6,7 Mds d achats au total et 190 transactions par minute. Les cartes Laser sont acceptées dans magasins à travers le territoire. Cartes de débit et cartes de crédit sont toutes deux distribuées par le réseau des banques de détail. Au nombre de cinq sur le territoire irlandais, elles gèrent plus de 650 agences. Les deux principales banques irlandaises (Allied Irish Bank et Bank of Ireland) se partagent environ 70% du marché. Leurs concurrentes (Ulster Bank, National Irish Bank, Irish Life and Permanent) sont filiales de groupes bancaires étrangers. Cartes prépayées Les cartes prépayées connaissent en Irlande, comme dans la plupart des pays européens, un succès croissant (marché des cartes prépayées estimé à 500 Mds en Europe). Celles-ci permettent de faire des achats en magasin ou sur internet à partir d un compte préalablement crédité. En 2005, l entreprise 3V a ainsi lancé, en partenariat avec Permanent TSB, un système de carte de crédit prépayé pour tous les achats en ligne. Ce type de paiement limite considérablement les risques de fraude et a pour but de dynamiser les ventes sur internet auprès de consommateurs encore préoccupés par les problèmes de sécurité de paiement. Selon la société 3V, 50% des transactions sont faites auprès des principales entreprises de vente sur internet (PayPal, Ryanair, Aer Lingus, Tesco, etc ).

5 3.3 PRESSE SPÉCIALISÉE 27 Mediateam Mediateam édite plusieurs magazines dédiés aux nouvelles technologies dont Computerscope et Smart Company Site Internet: Media House South County Business Park Leopardstown Dublin 18 Phone: +353 (0) Fax: +353 (0) SALONS PROFESSIONNELS Technology 4 Business Technology 4 Business est le salon dédié aux nouvelles technologies le plus important en Irlande. La République d Irlande étant un petit pays, cet évènement reste, cependant, modeste et rassemble environ 60 exposants et 4000 visiteurs (pour la plupart responsables achats et/ou responsables informatiques). Le salon s articule généralement autour des 4 thèmes suivants : Internet & Télécommunications, Logiciels & Services informatiques, Stockage de données et Solutions de sécurisation des données. Site internet: Paul Byrne Tel: +353 (0) Fax: +353 (0)

6 SXXXXXX 53 Identification TPE indépendante PME indépendante Entreprise controlée par un Groupe Grande entreprise Coordonnées Adresse Physique : Txxxx Hxxx, Sxxx Cxxx Bxxxx Pxxxx Dublin xx CO. DUBLIN IRLANDE Téléphonie : Téléphone : +353 xxxxxxx Fax : +353 (0) Site Internet : Liste des contacts Mr. Sxxxx Txxxx (MANAGING DIRECTOR) Tél. : +353 xxxxxxx Activités Code NAF : 74 Libellé NAF : services fournis principalement aux entreprises Internet Services et ingénierie informatique Ingénierie / Services Produit Code NAF Conception et developpement de sites e-commerce, boutiques virtuelles etc E-marketing et e-communication Couverture géographique Locale Régionale Nationale Internationale Informations sur SHOPECENTRE ENTREPRISE: Sxxxxxx a été créée en 1999 à Dublin. L'entreprise est spécialiste de la création, du lancement et de la maintenance de sites de e-commerce essentiellement pour le secteur de la distribution. SERVICES ET POSITIONNEMENT: Sxxxxxx fournit la technologie, le design et les services marketing nécessaires à la création, au lancement et à l'animation de sites de vente en ligne. REFERENCES: Parmi les clients de cette société on retrouve Fly.be, Colloseum Fashion Outlet, Channel 6, l'opérateur de téléphonie O² et de nombreux centres commerciaux à travers le monde.

Directive des Services de Paiement Nouveaux services et nouveaux acteurs

Directive des Services de Paiement Nouveaux services et nouveaux acteurs Directive des Services de Paiement Nouveaux services et nouveaux acteurs AFTE Didier GEIBEN & François FLOURIOT 25 novembre 2008 1 Facteurs d évolution des services de La DSP s inscrit dans un cadre plus

Plus en détail

Introduction aux moyens de paiement

Introduction aux moyens de paiement Introduction aux moyens de paiement Un marché en pleine reconfiguration stratégique Réalisé par Matthias LAVALEE & Anatole de LA BROSSE Pour obtenir la présentation complète, écrire à : insight@sia-conseil.com

Plus en détail

Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents

Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents Accompagnement technologique et décisionnel pour l implémentation de modes de paiement sur Internet et par téléphonie mobile pour accroitre

Plus en détail

Paiements sécurisés. Simple Rapide Sécurisé

Paiements sécurisés. Simple Rapide Sécurisé Paiements sécurisés Simple Rapide Sécurisé Qu est-ce que Moneybookers? Moneybookers est l un des plus grands prestataires européens de solutions de paiement en ligne vous permettant d effectuer des paiements

Plus en détail

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking Payement électronique Sommaire 1. Les systèmes de paiement électroniques... 1 1.1 E-banking... 1 1.2 Porte-monnaie électronique et porte-monnaie virtuel... 2 1.2.1 Le porte monnaie électronique (e-cash)...

Plus en détail

Panorama sur les nouveaux modes de paiement

Panorama sur les nouveaux modes de paiement Panorama sur les nouveaux modes de paiement Présence sur 4 continents Europe Amériques Asie Afrique E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions

Plus en détail

Tunisie : Nouveautés d Attijari Bank rendent la banque innovante, pragmatique et populaire

Tunisie : Nouveautés d Attijari Bank rendent la banque innovante, pragmatique et populaire Tunisie : Nouveautés d Attijari Bank rendent la banque innovante, pragmatique et populaire Lors de sa participation au Salon International Bancaire, Financier et de la Monétique, sous l égide de la Banque

Plus en détail

L argent et les nouvelles technologies : monnaie électronique, e-facturation et services de paiement la banque de demain

L argent et les nouvelles technologies : monnaie électronique, e-facturation et services de paiement la banque de demain L argent et les nouvelles technologies : monnaie électronique, e-facturation et services de paiement la banque de demain Le 24 avril 2009, le Parlement européen a adopté deux propositions de la Commission

Plus en détail

Europe P aiements en

Europe P aiements en Paiements en Europe Payer en Europe comme si vous étiez dans votre pays 2 Grâce à la construction de la zone de paiement européenne unique SEPA (Single Euro Payments Area), la différence entre les paiements

Plus en détail

Présentation du SEPA. Qu est-ce que le SEPA (Single Euro Payments Area Espace Unique de Paiement en Euros)

Présentation du SEPA. Qu est-ce que le SEPA (Single Euro Payments Area Espace Unique de Paiement en Euros) L essentiel du SEPA Présentation du SEPA Qu est-ce que le SEPA (Single Euro Payments Area Espace Unique de Paiement en Euros) Après la mise en place de l euro, l harmonisation européenne se poursuit avec

Plus en détail

Hightech Payment Systems en bref

Hightech Payment Systems en bref Hightech Payment Systems en bref Mission Fourniture de solutions de paiement électronique multi-canal Quelques Chiffres +100 collaborateurs dont 85 Ingénieurs et Consultants +50 sites installés et 150

Plus en détail

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS...

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS... Page 9 SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS... 11 1.1 UNE ÉCONOMIE PERFORMANTE...11 Le PIB...11 Les investissements directs étrangers (I.D.E.)...11 Les finances publiques...12 La fiscalité Charges sociales...12

Plus en détail

APPEL A PROJET MONETIQUE ONG REGINA CAELI «PRESENTATION DU GIM-UEMOA & RÉALITÉS DES TRANSACTIONS ÉLECTRONIQUES AU BÉNIN»

APPEL A PROJET MONETIQUE ONG REGINA CAELI «PRESENTATION DU GIM-UEMOA & RÉALITÉS DES TRANSACTIONS ÉLECTRONIQUES AU BÉNIN» APPEL A PROJET MONETIQUE ONG REGINA CAELI «PRESENTATION DU GIM-UEMOA & RÉALITÉS DES TRANSACTIONS ÉLECTRONIQUES AU BÉNIN» Cotonou Le 25 octobre 2014 PLAN PRESENTATION DU GIM-UEMOA RÔLE & IMPORTANCE DE LA

Plus en détail

FACULTE DES SCIENCES DE L'ADMINISTRATION AUTOMNE 2005 UNIVERSITE LAVAL

FACULTE DES SCIENCES DE L'ADMINISTRATION AUTOMNE 2005 UNIVERSITE LAVAL FACULTE DES SCIENCES DE L'ADMINISTRATION AUTOMNE 2005 UNIVERSITE LAVAL Professeur : Jean-Michel SAHUT, Ph.D. Directeur de la Recherche du Groupe Sup de Co La Rochelle sahutjm@esc-larochelle.fr INTRODUCTION

Plus en détail

Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique

Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique i Mémo SEPA i Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique QUELQUES NOTIONS Le 1er février 2014, la norme SEPA devient obligatoire pour l'ensemble des virements et prélèvements en euros à l'intérieur de

Plus en détail

L espace SEPA comprend les Etats membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

L espace SEPA comprend les Etats membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse. SEPA, mode d'emploi tout savoir sur l'espace unique de paiement en euros Qu'est-ce que SEPA? Qu est-ce que SEPA change pour les entreprises? [Qu est-ce que SEPA?] SEPA (SingleEuroPaymentsArea - Espace

Plus en détail

Post-SEPA : l Europe des paiements s organise. UNIVERSWIFTNET 2015 17 Mars / 14h15

Post-SEPA : l Europe des paiements s organise. UNIVERSWIFTNET 2015 17 Mars / 14h15 Post-SEPA : l Europe des paiements s organise UNIVERSWIFTNET 2015 17 Mars / 14h15 Synopsis Depuis le 1 er aout 2014, la France a franchit une étape importante de la migration au SEPA, visant à harmoniser

Plus en détail

Termes et conditions d achat de la Carte Cadeau de La Roca Village.

Termes et conditions d achat de la Carte Cadeau de La Roca Village. Termes et conditions d achat de la Carte Cadeau de La Roca Village. Ces termes et conditions (et tous documents mentionnés dans ceux-ci), portent sur et régissent la commande et la livraison par Branded

Plus en détail

SOLUTIONS ET MOYENS DE PAIEMENT DU E-COMMERCE : RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LES ÉVOLUTIONS DE LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE ET LES PERSPECTIVES MAROCAINES

SOLUTIONS ET MOYENS DE PAIEMENT DU E-COMMERCE : RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LES ÉVOLUTIONS DE LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE ET LES PERSPECTIVES MAROCAINES SALON E-COMMERCE.MA DU 30 MAI AU 1 ER JUIN 2012 OFFICE DES CHANGES SOLUTIONS ET MOYENS DE PAIEMENT DU E-COMMERCE : RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LES ÉVOLUTIONS DE LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE ET LES PERSPECTIVES

Plus en détail

UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007

UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007 UNIVERS SWIFTNET 19 mars 2007 Conclusion Jean-Luc Thérond Directeur Marketing et Développement CEDICAM Filiale Flux et Paiements du Groupe Crédit Agricole 1 Sommaire SEPA : calendrier et instruments SWIFTNET

Plus en détail

L ESPACE UNIQUE DES PAIEMENT EN EUROS (SEPA) Vers une harmonisation des moyens de paiement européens. Direction des affaires économiques de la CGPME

L ESPACE UNIQUE DES PAIEMENT EN EUROS (SEPA) Vers une harmonisation des moyens de paiement européens. Direction des affaires économiques de la CGPME L ESPACE UNIQUE DES PAIEMENT EN EUROS (SEPA) Vers une harmonisation des moyens de paiement européens Direction des affaires économiques de la CGPME SEPA (Single Euro Payment Area) Harmonisation des moyens

Plus en détail

SEPA Single Euro Payments Area JUIN 2013

SEPA Single Euro Payments Area JUIN 2013 SEPA Single Euro Payments Area JUIN 2013 Préambule S.E.P.A. : Single Euro Payments Area Il s agit d un ensemble d outils opérationnels permettant à tous les utilisateurs de disposer de moyens de paiement

Plus en détail

MON MOBILE : DEMAIN MON TERMINAL DE PAIEMENT. Auteur : Didier GEIBEN (ENST Paris 1977)

MON MOBILE : DEMAIN MON TERMINAL DE PAIEMENT. Auteur : Didier GEIBEN (ENST Paris 1977) MON MOBILE : DEMAIN MON TERMINAL DE PAIEMENT Auteur : Didier GEIBEN (ENST Paris 1977) Des évolutions en rupture sont en train d apparaître dans l industrie des moyens de paiement. Traditionnellement la

Plus en détail

Nouveau Programme 2010. Formation Monétique

Nouveau Programme 2010. Formation Monétique EESTEL vous propose en cette année 2010 une formation à la monétique rénovée, en fonction : - D une part, des nouvelles architectures fonctionnelles issues du SEPA et de l irruption de nouveaux Opérateurs

Plus en détail

Newsletter n 3 Automne 2013 1 EDITO 2 LA RÉVOLUTION SEPA 3 L ÉVOLUTION CARTE(S) BANCAIRE(S) 4 L INTERVIEW

Newsletter n 3 Automne 2013 1 EDITO 2 LA RÉVOLUTION SEPA 3 L ÉVOLUTION CARTE(S) BANCAIRE(S) 4 L INTERVIEW Newsletter n 3 Automne 2013 Cette nouvelle newsletter est axée sur une révolution et une évolution Le 1er février 2014 marque la fin des virements et des prélèvements nationaux VOLKSWAGEN BANK marque une

Plus en détail

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour III. Les conditions bancaires 1. La problématique du choix de la banque 2. Les principaux instruments de paiement domestiques 3. Les jours de valeur et les jours de banque 4. Les taux d intérêt 5. Les

Plus en détail

Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3

Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3 Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3 1 SEPA pour les consommateurs - en bref Qu'est-ce que SEPA? SEPA = Single Euro Payments Area Le Single Euro Payments Area (SEPA) ou espace

Plus en détail

SITUATION DES SERVICES FINANCIERS VIA LA TELEPHONIE MOBILE DANS L UEMOA

SITUATION DES SERVICES FINANCIERS VIA LA TELEPHONIE MOBILE DANS L UEMOA SITUATION DES SERVICES FINANCIERS VIA LA TELEPHONIE MOBILE DANS L UEMOA Année 2014 DIRECTION GENERALE DES OPERATIONS ET DES ACTIVITES FIDUCIAIRES Direction des Systèmes et Moyens de Paiement SITUATION

Plus en détail

Solution Multi canal de paiement électronique des taxes municipales. Par Bertin Homanin (Directeur General - etranzact Côte d Ivoire)

Solution Multi canal de paiement électronique des taxes municipales. Par Bertin Homanin (Directeur General - etranzact Côte d Ivoire) Solution Multi canal de paiement électronique des taxes municipales Par Bertin Homanin (Directeur General - etranzact Côte d Ivoire) Novembre 2014 CONTENU DE LA PRESENTATION BREVE PRESENTATION DE LA SOCIETE

Plus en détail

Payment method ecommerce B2C AWT-NAMUR SYNERGIE 21/2/2008

Payment method ecommerce B2C AWT-NAMUR SYNERGIE 21/2/2008 Payment method ecommerce B2C AWT-NAMUR SYNERGIE 21/2/2008 1 Qu est ce que Ogone? Ogone est une passerelle technique permettant d interconnecter les acheteurs, les commerçants et les institutions financières

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION PAIEMENT DIRECT ET SECURISE SUR VOTRE COMPTE BANCAIRE

DOSSIER D INSCRIPTION PAIEMENT DIRECT ET SECURISE SUR VOTRE COMPTE BANCAIRE DOSSIER D INSCRIPTION PAIEMENT DIRECT ET SECURISE SUR VOTRE COMPTE BANCAIRE Service de paiement sécurisé Payline / Offre MyLine Réservée aux clients de Ctoutvert Ce dossier comprend 5 pages : Conditions

Plus en détail

VOTRE COMPTE AU QUOTIDIEN

VOTRE COMPTE AU QUOTIDIEN ENTREPRISES VOTRE COMPTE AU QUOTIDIEN 1/ Vous ouvrez un compte Ouverture de compte Prise en charge du transfert de vos prélèvements Commission de tenue de compte 15,25 /mois Commission de mouvement (1)

Plus en détail

Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché. Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co

Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché. Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co Cartes entreprises: Grandes étapes et tendances du marché Angelo Caci, Directeur délégué, ADN co QUI SOMMES-NOUS? Société de conseil indépendante spécialisée dans les paiements, le crédit et les services

Plus en détail

Mobile Banking. laurent.kiba@orange-sonatel.com. laurent.kiba@orange-sonatel.com

Mobile Banking. laurent.kiba@orange-sonatel.com. laurent.kiba@orange-sonatel.com Mobile Banking De la voix aux données Des données aux services transactionnels Services voix Services données Services transactionnels Mobile banking Pourquoi un opéra Marché fortement marqué par le phénomène

Plus en détail

3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE

3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE 3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE 3-1. SYSTEMES ET MOYENS DE PAIEMENT 1/6/213 Les systèmes de paiement en Tunisie s articulent autour de 2 types : - systèmes de paiement net ou de compensation

Plus en détail

Et si vous pouviez garantir dès aujourd hui vos revenus futurs?

Et si vous pouviez garantir dès aujourd hui vos revenus futurs? Et si vous pouviez garantir dès aujourd hui vos revenus futurs? Un contrat d assurance vie individuel libellé en unités de compte Pourquoi choisir d investir sur Secure Advantage Des Revenus Garantis à

Plus en détail

CHAPITRE VI : MODERNISATION DE L'INFRASTRUCTURE DES SYSTEMES DE PAIEMENT

CHAPITRE VI : MODERNISATION DE L'INFRASTRUCTURE DES SYSTEMES DE PAIEMENT CHAPITRE VI : MODERNISATION DE L'INFRASTRUCTURE DES SYSTEMES DE PAIEMENT Après une phase de diagnostic et d'études, la Banque d'algérie et les banques de la place ont entrepris, à partir de 2003 et d'une

Plus en détail

Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS?

Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS? Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS? 1. SEPA pour les consommateurs - en bref Qu est-ce que SEPA? SEPA = Single Euro Payments Area Le Single Euro Payments Area (SEPA)

Plus en détail

Les solutions techniques actuelles

Les solutions techniques actuelles Seite 1 von 6 Un livre de Wikibooks. Architectures et solutions de paiement en ligne. Normes PCI DSS L'architecture 3D-Secure Il s'agit de sécuriser le paiement en ligne par carte. Monétique Sommaire 1-Introduction

Plus en détail

Rapport S 3.2 «Informations non bilantaires»

Rapport S 3.2 «Informations non bilantaires» Rapport S 3.2 «Informations non bilantaires» Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction...3 1.1 Population déclarante...3 1.2 Périodicité et délai de communication...3 2 Renseignement des opérations...4

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Comment bien réussir votre migration SEPA? (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso Opérationnel) Au 1 er février 2014, tous les virements et prélèvements seront

Plus en détail

SEPA L Espace unique de paiement en euro

SEPA L Espace unique de paiement en euro SEPA L Espace unique de paiement en euro Introduction Le 28 janvier 2008 est la date officielle du lancement de l espace unique de paiement en euro («Single Euro Payment Area», SEPA). La migration vers

Plus en détail

Newsletter. since 2001. Chère cliente, cher client,

Newsletter. since 2001. Chère cliente, cher client, Newsletter since 2001 1 2014 Chère cliente, cher client, Nous y sommes: notre nouveau site Web est en ligne. Vous trouverez des informations à ce sujet dans les pages qui suivent. Le site Web est adaptatif

Plus en détail

Sage 100 Moyens de paiement EBICS

Sage 100 Moyens de paiement EBICS Sage 100 Moyens de paiement EBICS Simple et efficace, en parfaite intégration avec les logiciels Sage 100,le logiciel Sage 100 Moyens de Paiement facilite les transactions avec les banques. Il prend en

Plus en détail

DÉPARTEMENT CARTES PRÉPAYÉES FORMATION-RECRUTEMENT. HOBUX Consulting SARL

DÉPARTEMENT CARTES PRÉPAYÉES FORMATION-RECRUTEMENT. HOBUX Consulting SARL HOBUX Consulting SARL INFORMATIQUE-MONÉTIQUE Audit-Conseil-Assistance-Sécurité-Intégration Ingénierie logicielle-formation-recrutement DÉPARTEMENT FORMATION-RECRUTEMENT CARTES PRÉPAYÉES Version 1,0 - Novembre

Plus en détail

Vous êtes un prestataire monétique ou de paiement? Présentez votre offre et vos solutions lors de PayFORUM 2013!

Vous êtes un prestataire monétique ou de paiement? Présentez votre offre et vos solutions lors de PayFORUM 2013! Vous êtes un prestataire monétique ou de paiement? Présentez votre offre et vos solutions lors de PayFORUM 2013! 6 e édition 20-21 mars 2013 Espace Étoile Saint-Honoré Paris Le rendez-vous des professionnels

Plus en détail

Chapitre 5 : Les paiements et le change.

Chapitre 5 : Les paiements et le change. I) Les instruments de paiement. A. Les instruments de paiement classique. 1. La notion de paiement scriptural. Chapitre 5 : Les paiements et le change. Les billets de banque (monnaie fiduciaire) ne sont

Plus en détail

Rapport. Examen des méthodes de paiement et des tendances des paiements au Canada Octobre 2012

Rapport. Examen des méthodes de paiement et des tendances des paiements au Canada Octobre 2012 Rapport Examen des méthodes de paiement et des tendances des paiements au Canada Octobre 2012 Remerciements Plusieurs organismes ont fourni des données et de l information à l ACP, l ont aidée à formuler

Plus en détail

EN BREF. Convention PriviLège. La convention de relation sur mesure, dédiée aux Professions Libérales, pour faciliter votre gestion au quotidien.

EN BREF. Convention PriviLège. La convention de relation sur mesure, dédiée aux Professions Libérales, pour faciliter votre gestion au quotidien. Convention PriviLège La convention de relation sur mesure, dédiée aux Professions Libérales, pour faciliter votre gestion au quotidien. EN BREF La Convention de Relation PriviLège vous offre un choix de

Plus en détail

SEPA info. Single Euro Payments Area * Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA

SEPA info. Single Euro Payments Area * Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA SEPA info Nous avons anticipé les impacts de ces évolutions de Place sur nos relations «banque à client». Nous vous tiendrons donc périodiquement

Plus en détail

RES - Une monnaie pour les commerçants locaux. www.res.be

RES - Une monnaie pour les commerçants locaux. www.res.be RES - Une monnaie pour les commerçants locaux www.res.be Grandissez avec nous 1. DEPUIS 1996, PLUS DE 5.000 COMMERÇANTS ET ENTREPRENEURS LOCAUX FONT CONFIANCE À RES EN BELGIQUE, EN FRANCE ET EN ESPAGNE

Plus en détail

La carte bancaire : un véritable instrument européen

La carte bancaire : un véritable instrument européen La carte bancaire : un véritable instrument européen A. Les caractéristiques de la carte bancaire La carte bancaire est l instrument de paiement le plus utilisé en France et en Europe. En 2007, les paiements

Plus en détail

Protection du budget. Prévoyance

Protection du budget. Prévoyance L offre CACI Forte de son expertise acquise sur son cœur de métier historique, l assurance, Caci a développé une gamme complète de produits d assurance à tination de ses partenaires et de leurs clients

Plus en détail

1 INTRODUCTION... 9 2 LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION EN ITALIE... 15 3 CONCLUSIONS... 37 4 REFERENCES... 41 5 REPERTOIRE DES ENTREPRISES...

1 INTRODUCTION... 9 2 LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION EN ITALIE... 15 3 CONCLUSIONS... 37 4 REFERENCES... 41 5 REPERTOIRE DES ENTREPRISES... Page 7 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 9 1.1 LE CONTEXTE SOCIO-ECONOMIQUE ITALIEN...9 1.2 LE MARCHÉ ITALIEN DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION...11 2 LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

Les cartes et nouveaux moyens de paiement :

Les cartes et nouveaux moyens de paiement : & Les cartes et nouveaux moyens de paiement : Quel posi onnement des acteurs sur des marchés bouleversés? Mardi 27 mars 2012 Centre d Affaires Paris-Trocadéro I 8h30 à 12h30 En partenariat avec : Editorial

Plus en détail

Entreprises. Extrait des Conditions Générales de Banque. Tarifs nets en vigueur au 1 er mai 2014 BANQUE ET ASSURANCES

Entreprises. Extrait des Conditions Générales de Banque. Tarifs nets en vigueur au 1 er mai 2014 BANQUE ET ASSURANCES Entreprises Extrait des Conditions Générales de Banque Tarifs nets en vigueur au 1 er mai 2014 BANQUE ET ASSURANCES Le FONCTIONNEMENT DU COMPTE FRAIS DE TENUE DE COMPTE - Commission de tenue de compte

Plus en détail

Services complémentaires et tarifs Comptes et services de paiement

Services complémentaires et tarifs Comptes et services de paiement Services complémentaires et tarifs Comptes et services de paiement LGT Bank SA Valable à partir du 1 er janvier 2016 Comptes et cartes Tarifs de gestion pour les comptes courants en CHF et en monnaie étrangère

Plus en détail

Réussir votre migration à SEPA. Mode d emploi à destination des entreprises

Réussir votre migration à SEPA. Mode d emploi à destination des entreprises Réussir votre migration à SEPA Mode d emploi à destination des entreprises Migrer à SEPA : c est indispensable! Après le passage des marchés financiers (1999) et de la monnaie (2002) à l euro, l Europe

Plus en détail

Les comptes & moyens de paiement à l étranger

Les comptes & moyens de paiement à l étranger Les comptes & moyens de paiement à l étranger Les comptes & moyens de paiement à l étranger BMCE Bank met à votre disposition, selon vos besoins : Différents types de comptes pour apporter de la fluidité

Plus en détail

Les nouvelles questions de régulation posées par la prise en compte des contenus

Les nouvelles questions de régulation posées par la prise en compte des contenus 8 ème Réunion annuelle 8 et 9 décembre 2010 Ouagadougou Les nouvelles questions de régulation posées par la prise en compte des contenus Table ronde 3 : Comment garantir un accès pour tous aux services

Plus en détail

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Solutions de paiement embarquées 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Agenda 1. Introduction à la monétique 2. Présentation de la société 3. Normes et Standards 4. Enjeux techniques 5.

Plus en détail

Agenda. Migration vers SEPA dans quelques autres pays. Sentenial Positionnement. Sentenial Produit et Références. Sources externes :

Agenda. Migration vers SEPA dans quelques autres pays. Sentenial Positionnement. Sentenial Produit et Références. Sources externes : Sentenial Agenda Migration vers SEPA dans quelques autres pays Sentenial Positionnement Sentenial Produit et Références Sources externes : ABE Clearing, Febelfin, ING, NFS, Sixt, DSGV Quelques pays Belgique

Plus en détail

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Juin 2014 France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Pour les commerçants français, American Express et Diners Club doivent être traités de la

Plus en détail

Migrer à SEPA : c'est indispensable

Migrer à SEPA : c'est indispensable Depuis le 1 er février 2014, le virement SEPA et le prélèvement SEPA remplacent définitivement le virement et le prélèvement national tant pour les paiements nationaux que transfrontaliers. Mode d'emploi

Plus en détail

Leader sur le marché des professionnels,

Leader sur le marché des professionnels, Leader sur le marché des professionnels, Le Crédit Agricole Loire Haute-Loire finance 60% des entrepreneurs individuels Un réseau spécifique et de proximité dédié aux Professionnels. L ESPACE LIBRE SERVICE

Plus en détail

CARTES INNOVANTES 2013

CARTES INNOVANTES 2013 ÉTUDE PUBLI-NEWS CARTES INNOVANTES 2013 8 e édition identifie pour vous les tendances majeures en matière de cartes bancaires innovantes n Une couverture mondiale : 500 cartes bancaires «pures», co-brandées

Plus en détail

Bienvenue dans l univers du e-commerce (commerce en ligne)

Bienvenue dans l univers du e-commerce (commerce en ligne) DOSSIER DE PRESSE «I-WEPS» La solution du e-commerce par cartes bancaires Visa & Mastercard CONTINENTAL CREDIT CARDS SERVICES S.A. Cartes Bancaires - Systèmes et Moyens de Paiement Electroniques Store

Plus en détail

Présentation de Monétique - Tunisie Dates importantes Les moyens mis en œuvre Programme de mise à niveau du système monétique

Présentation de Monétique - Tunisie Dates importantes Les moyens mis en œuvre Programme de mise à niveau du système monétique TIME IS MONEYTIQUE SOMMAIRE Présentation de Monétique - Tunisie Dates importantes Les moyens mis en œuvre Programme de mise à niveau du système monétique Statistiques monétiques Gestion Commune des Affiliés

Plus en détail

Gilles Guitton. Président du Conseil de Direction Groupement des Cartes Bancaires "CB"

Gilles Guitton. Président du Conseil de Direction Groupement des Cartes Bancaires CB Enjeux et Défis de la Création du Marché Unique des Paiements en Europe (SEPA) pour les Systèmes de Cartes Gilles Guitton Président du Conseil de Direction Groupement des Cartes Bancaires "CB" 9 février

Plus en détail

Les cartes entreprises en 2014 et demain

Les cartes entreprises en 2014 et demain 2014 Les cartes entreprises en 2014 et demain Analyse prospective du marché des cartes entreprises L APECA accompagne depuis 10 ans le développement de la carte achat en France et se consacre, plus largement,

Plus en détail

SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS

SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS VOUS ÊTES UN PARTICULIER FORTUNÉ ÉVOLUANT DANS UN ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL NOUS CONSTRUISONS POUR VOUS DES SOLUTIONS HAUT

Plus en détail

Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand

Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand Service de Recharge Téléphonique International pour Consommateur et Marchand Mars 2015 Résumé des services proposés CY.SEND est un fournisseur de recharges pour mobiles prépayés à l international, notre

Plus en détail

www.banquedelareunion.fr

www.banquedelareunion.fr Les Centres d affaires dédiés aux entreprises, CoLLeCtivités et associations Centre d affaires nord/est Tél. 0262 40 01 31 / 0262 40 01 33 Fax : 0262 40 01 60 Centre d affaires ouest Tél. 0262 55 68 13

Plus en détail

Enquête Solucom & OpinionWay. Moyens de paiement : les Français attendent plus de leur banque. volet # 2

Enquête Solucom & OpinionWay. Moyens de paiement : les Français attendent plus de leur banque. volet # 2 Enquête Solucom & OpinionWay Moyens de paiement : les Français attendent plus de leur banque volet # 2 Méthodologie OpinionWay - Solucom Échantillon de 2004 Français âgés de 18 ans et plus et constitué

Plus en détail

www.banquedelareunion.fr

www.banquedelareunion.fr LES CENTRES D AFFAIRES DÉDIÉS AUX ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS ET ASSOCIATIONS CENTRE D AFFAIRES NORD/EST Tél. 0262 40 01 31 / 0262 40 01 33 Fax : 0262 40 01 60 CENTRE D AFFAIRES OUEST Tél. 0262 55 68 13

Plus en détail

Déjeuner-conférence Une plateforme de paiement pour quel marché? Aspects juridiques. Cathie-Rosalie JOLY

Déjeuner-conférence Une plateforme de paiement pour quel marché? Aspects juridiques. Cathie-Rosalie JOLY Paris, 7 juin 2011 Cabinet Ulys, 33 rue Galilée 75116 Paris Déjeuner-conférence Une plateforme de paiement pour quel marché? Aspects juridiques Cathie-Rosalie JOLY Avocat au barreau de Paris et Docteur

Plus en détail

Extrait des conditions tarifaires au 1 er janvier 2016

Extrait des conditions tarifaires au 1 er janvier 2016 PROFESSIONNELS, AGRICULTEURS ET ASSOCIATIONS La banque qui écoute, qui comprend, qui agit Extrait des conditions tarifaires au 1 er janvier 2016 (1) ÉDITO Chers clients, Chers sociétaires, Vous trouverez

Plus en détail

PARTENAIRE DU RÉSEAU

PARTENAIRE DU RÉSEAU PARTENAIRE DU RÉSEAU MES CONTACTS Mon Chargé de comptes Responsable développement Activités Bancaires Mon responsable de secteur ou Grands Comptes Mr/Mde... Mr/Mde... Mr/Mde... Tel... Tel... Tel... INTRODUCTION

Plus en détail

Services Financiers Spécialisés Au cœur du développement des réseaux bancaires

Services Financiers Spécialisés Au cœur du développement des réseaux bancaires Services Financiers Spécialisés Au cœur du développement des réseaux bancaires Mars 2012 banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Trois métiers cœurs natixis

Plus en détail

Vous avez déjà des points de vente physiques, ou vous lancez votre activité directement sur le web : FASTMAG e-commerce est là pour vous.

Vous avez déjà des points de vente physiques, ou vous lancez votre activité directement sur le web : FASTMAG e-commerce est là pour vous. FASTMAG E-COMMERCE Vous avez déjà des points de vente physiques, ou vous lancez votre activité directement sur le web : FASTMAG e-commerce est là pour vous. Vous créez votre site de vente Internet en quelques

Plus en détail

Master "LANGUES ÉTRANGÈRES APPLIQUÉES" Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2013 par les diplômés 2010/2011

Master LANGUES ÉTRANGÈRES APPLIQUÉES Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2013 par les diplômés 2010/2011 Spécialité Public Intitulé de Missions dans Contrat de travail Niveau de Sales Manager Responsable commerciale et partenariats pour le département francais du comparateur de prix idealo.fr, dont le siège

Plus en détail

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER?

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? 2/09/2008-22/10/2008 329 réponses PARTICIPATION Pays DE - Allemagne 55 (16.7%) PL - Pologne 41 (12.5%) DK - Danemark 20 (6.1%) NL - Pays-Bas 18 (5.5%) BE

Plus en détail

La lettre des Cartes Bancaires CB Avril 2007. Les chiffres clés de CB en 2006

La lettre des Cartes Bancaires CB Avril 2007. Les chiffres clés de CB en 2006 ( Expertise ) Avril 2007 01 03 05 06 08 La confiance dans la carte CB, des faits et des chiffres! La sécurité, un atout stratégique pour CB Les chiffres clés de CB en CB, un acteur majeur de la zone euro

Plus en détail

Paiements domestiques et européens : prenez de l avance pour l inévitable migration

Paiements domestiques et européens : prenez de l avance pour l inévitable migration Les points sur les i Paiements domestiques et européens : prenez de l avance pour l inévitable migration Violette MATTHIJS et Sarah BASTIEN ING Belgique - Payement & Cash Management Dpt Avec le soutien

Plus en détail

Conférence CLUSIF PCI-DSS. L externalisation : une échappatoire à PCI-DSS?

Conférence CLUSIF PCI-DSS. L externalisation : une échappatoire à PCI-DSS? Conférence CLUSIF PCI-DSS L externalisation : une échappatoire à PCI-DSS? Introduction en quelques chiffres Fraudes àla carte bancaire en hausse de 9,8%*par an en France pour un montant de 342,5M *en 2009

Plus en détail

Prix des produits et services à la Clientèle Entreprise

Prix des produits et services à la Clientèle Entreprise Prix des produits et services à la Clientèle Entreprise au 1 er janvier 2015 Généralités Sommaire Ce document présente les prix de nos principaux produits et services applicables à partir du 1 er janvier

Plus en détail

SEPA dans l ERP SAP. Etes-vous prêts?

SEPA dans l ERP SAP. Etes-vous prêts? Vos outils de gestion SEPA dans l ERP SAP. Etes-vous prêts? Vos performances Votre compétitivité BSS-IT Quoi? Quand? Impacts? Comment? Quoi? Le SEPA en chiffre: 33 pays concernés 55,5 milliards de transactions

Plus en détail

2.2 - Instruments de paiement et de crédit. 2.2.1 Différentes dates en trésorerie 2.2.2 Principaux instruments de paiement en France

2.2 - Instruments de paiement et de crédit. 2.2.1 Différentes dates en trésorerie 2.2.2 Principaux instruments de paiement en France 2.2 - Instruments de paiement et de crédit 2.2.1 Différentes dates en trésorerie 2.2.2 Principaux instruments de paiement en France 1 2.2.1 - Différentes dates en trésorerie a. Date d opération b. Date

Plus en détail

Le projet de système des paiements en euros

Le projet de système des paiements en euros Jean-François Pons, Fédération Bancaire Française Le projet de système des paiements en euros (SEPA) =Single Euro Payment Area Conférence de l Union des banques du Maghreb sur la carte bancaire, Hammamet,

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

SEPA : ÊTES-VOUS PRÊT POUR LE1 ER FÉVRIER 2014?

SEPA : ÊTES-VOUS PRÊT POUR LE1 ER FÉVRIER 2014? SEPA : ÊTES-VOUS PRÊT POUR LE1 ER FÉVRIER 2014? Mode d emploi www.btp-banque.fr Virements, prélèvements : les règles changent, êtes-vous prêts pour le 1 er février 2014? Qu est-ce que le SEPA? Le SEPA

Plus en détail

Gestion des flux en Afrique : le champ des possibles

Gestion des flux en Afrique : le champ des possibles Les ateliers Petit auditorium Les Journées de l AFTE 2014 Gestion des flux en Afrique : le champ des possibles Valérie SAINSAULIEU Franz ZURENGER Lionel GARNIER DENIS Trésorier groupe Alten Zilé Yao KOUASSI

Plus en détail

Table des matières. Sommaire... Préfaces... Introduction... 1

Table des matières. Sommaire... Préfaces... Introduction... 1 Table des matières Sommaire.... Préfaces.... vii ix Introduction.... 1 Partie 1 Les PME face à la question de l internationalisation 1. Les différentes formes d internationalisation.... 7 1.1 Dimension

Plus en détail

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 PRÉSENTATION AL BARID BANK Missions et Objectifs Al Barid Bank, filiale bancaire de Barid Al Maghrib (Poste Maroc) a démarré

Plus en détail

Tarifs en vigueur à partir du 14/03/2014 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs)

Tarifs en vigueur à partir du 14/03/2014 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs) Tarifs en vigueur à partir du 14/03/2014 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs) Sommaire 1 I. L OFFRE HELLO BANK!... 3 1.1. Compte à vue Hello...

Plus en détail

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP)

Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Recueil des règles de vérification des rapports V de la «Collecte des données paiements» (CDDP) Applicable à partir de février 2014 (rapports mensuels relatifs à janvier 2014) Banque centrale du Luxembourg

Plus en détail

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen Résultats 2010 Stratégie & Perspectives RÉUNION D INFORMATION - 17 mars 2011 INTERVENANTS Jean-Louis Bouchard Fait marquant 2010 ECONOCOM aujourd hui Président Jean-Philippe Roesch Directeur Général Résultats

Plus en détail

L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA»

L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA» L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA» dès le 1 er février 2014 SEPA 2014 L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA» dès le 1 er février 2014 Après le passage à

Plus en détail

Démarrer votre ebusiness Salon ecommerce Conférence 24/09/2008 Daniel Droetto Président

Démarrer votre ebusiness Salon ecommerce Conférence 24/09/2008 Daniel Droetto Président * Happydoo fait Evoluer votre Ebusiness Démarrer votre ebusiness Salon ecommerce Conférence 24/09/2008 Daniel Droetto Président Sommaire H2Ebusiness : l'offre de services H2Etechnology : les technologies

Plus en détail

Convention Clarté ASSOCIATIONS. Recueil des prix. des principaux produits et services

Convention Clarté ASSOCIATIONS. Recueil des prix. des principaux produits et services Convention Clarté ASSOCIATIONS Recueil des prix des principaux produits et services Opérations domestiques et internationales au 1 er janvier 2011 Tarifs exprimés Hors Taxe (sauf indication contraire)

Plus en détail