APPEL A PROJET MONETIQUE ONG REGINA CAELI «PRESENTATION DU GIM-UEMOA & RÉALITÉS DES TRANSACTIONS ÉLECTRONIQUES AU BÉNIN»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "APPEL A PROJET MONETIQUE ONG REGINA CAELI «PRESENTATION DU GIM-UEMOA & RÉALITÉS DES TRANSACTIONS ÉLECTRONIQUES AU BÉNIN»"

Transcription

1 APPEL A PROJET MONETIQUE ONG REGINA CAELI «PRESENTATION DU GIM-UEMOA & RÉALITÉS DES TRANSACTIONS ÉLECTRONIQUES AU BÉNIN» Cotonou Le 25 octobre 2014

2 PLAN PRESENTATION DU GIM-UEMOA RÔLE & IMPORTANCE DE LA MONETIQUE DANS L ECONOMIE REALITES DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES AU BENIN ETAT DES LIEUX DEFIS PERSPECTIVES INITIATIVES

3 PRESENTATION DU GIM-UEMOA Capital de FCFA détenu avec près de 53% par la BCEAO. Le reste du capital étant reparti entre les autres membres. Plus de 5000 points de services (GAB et TPE) 108 institutions membres 8 PAYS 103 institutions interconnectées GIM- UEMOA Plus de 3 millions de cartes bancaires en circulation

4 SOLUTIONS DU GIM-UEMOA Retrait interbancaire GAB 24H/24 et 7J/7 Paiement et Cash Advance via TPE 24H/24 et 7J/7 Paiement en ligne sur sites marchands 24H/24 et 7J/7

5 RÔLE & IMPORTANCE DE LA MONETIQUE DANS L ECONOMIE Réduction des charges liées aux transactions financières Augmentation des besoins de consommation avec la facilitation des flux financiers Développement du secteur touristique et des échanges internationaux Augmentation de la bancarisation Baisse du secteur informel

6 AVANTAGES DU PAIEMENT ELECTRONIQUE

7 Instruments de paiement o Cartes (Débit & prépayée) ETAT DES LIEUX Environ cartes bancaires en circulation (A mars 2014) Un Taux d équipement des comptes en cartes d environ 30%(A mars 2014) Environ de Volume des transactions électroniques par carte Canaux de paiement électronique o Guichets Automatiques de Banque Nombre de GAB : 261 (mars 2014) REALITES DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES AU BENIN Taux de couverture géographique: forte concentration en milieu urbain Environ de Volume des transactions (en 2013) o Terminaux de Paiement Electronique Nombre de TPE : 210 Volume de transactions: assez insignifiant (par rapport à l espace UEMOA) TOP 3 des secteurs demandeurs: Hôtel/ Agences de voyage /supermarchés

8 ETAT DES LIEUX Canaux de paiement électronique (suite) ointernet Solutions internet adossées au SIB : Internet banking / e-collect / e-paiement / e-releves Solutions de Transferts non bancaires (Western Union- MoneyGram Wari MONEY Express COINSTAR - MONEYTRANS ) Solutions de transfert bancaires (Rapid Transfert RIA ORYX ) omobile : les alertes SMS SMS Banking (banque par SMS) Mobile Money et le Mobile Payement (développés par les opérateurs GSM grâce à un agrément délivré par la BCEAO) Mobile Banking (plusieurs projets innovants bancaires en cours)

9 ETAT DES LIEUX Réseau de paiement o Réseau régional GIM-UEMOA Nombre de banques membres: 12 / 12 banques du Bénin Environ cartes GIM en circulation (A mars 2014) Environ Volume de transactions au Bénin (en 2013) oréseau international Visa Nombre de banques membres: 8 / 12 banques du Bénin Environ cartes VISA en circulation (A mars 2014) Environ Volume de transactions au Bénin (en 2013) o Réseau international Mastercard Nombre de banques membres: 3 / 12 banques du Bénin Environ 450 cartes Mastercard en circulation (A mars 2014) Environ Volume de transactions au Bénin (en 2013) Les réseaux mineurs: Amex, Dinners Club, UnionPay

10 LES DEFIS liés à l essor des transactions électroniques au Bénin Evincer le Cash (habitudes liés au cash) Les risques liés au cash Insécurité (stockage / transport / manipulation ) Contrefaçon Insécurité sanitaire Optimiser les Infrastructures Télécoms: Problématique de l accès internet et de la qualité des services associés Les infrastructures et manque leur maintenance Le faible développement des services (potentiel inexploité) face la vitesse des innovations du marché mondial des Télécoms L inexistence de SAV et de contrat avec SLA Les délais prohibitifs et leur non respect

11 LES DEFIS liés à l essor des transactions électroniques au Bénin (suite) Le rôle insuffisant des décideurs politiques Problématique liée à l échelle des priorités; quelle part pour les TIC ( manque de subvention / absence de programme d éducation / revue et renforcement des législations en vue de plus de sécurisation et de flexibilité ) Problématique liée aux effets induits par les réformes technologiques face aux enjeux de la bonne gouvernance (Remise en cause et attaque d intérêts mal acquis / ouverture à la transparence et la vérité des chiffres / l enjeu de la traçabilité des données ) L indifférence des chefs d entreprises aux nouvelles solutions. Problématique liée à l échelle des priorités Manque d information / Faux préjugés sur les TIC et les services associés surtout les transactions électroniques TRANSACTIONS ELECTRONIQUES = sécurité / gain de temps / rapidité

12 Le Portemonnaie électronique LES PERSPECTIVES liés à l essor des transactions électroniques au Bénin La carte prépayée et ses avantages Particuliers (bancarisés et non bancarisés) Secteur Public Entreprise Organisme La carte Prépayée régionale et interbancaire GIM-UEMOA Les innovations prépayées internationales actuelles sur le marché Recharges interbancaires Transactions interbancaires Paiement sur TPE et sur internet Transferts d argent (carte à carte / carte à compte via extranet sécurisé) Extranet client Alertes sms LA CARTE PREPAYEE LABELLISEE POUR L ESPACE UEMOA UBA Africard, TUCANA BOA

13 LES PERSPECTIVES liés à l essor des transactions électroniques au Bénin Les solutions de paiements innovants Le mobile payement : MTN Mobile Money et FLOOZ (MOOV BENIN) Le mobile banking: Le GIM-Mobile : plateforme régional et interbancaire de Mobile banking U-Mobile: plateforme intra - groupe UBA Le GIM Visa Money Transfer Internet Banking (U-Direct, B-Web) Les plateformes de paiement et d encaissement Entreprises (u-pay, Bank collect,omni)

14 LES PERSPECTIVES liés à l essor des transactions électroniques au Bénin Les solutions E-Business / e-commerce Le GIM ON LINE : plateforme régionale de paiement en ligne Les autres fournisseurs de solution E-commerce au Bénin CIPG

15 QUELQUES INITIATIVES en vue de l essor des transactions électroniques au Bénin Les campagnes de communication (média / hors-média) initiées par les banques en accord avec le GIM-UEMOA et la BCEAO La mise en place et l activation d un Comité Monétique National disposant en son sein d un sous- comité de lutte contre la Fraude monétique Les programmes d éducation et de formation à l endroit des agents de banque, des commerçants (et bientôt à l endroit des officiers de police et des juristes) Exemple : Initiative cash Benin, Bank recharge (UBA Bénin) APPEL A PROJETS MONETIQUES DE L ONG REGINA CAELI

16 Merci de votre attention Laissons éclore nos idées de projets Insufflons des habitudes de paiement modernes et sûres à nos concitoyens Le GIM-UEMOA soutient initiative de l ONG REGINA CAELI

4eme EDITION TRIBUNE DE LA MICROFINANCE : «Mobile Banking comme moyen de développement de la finance rurale»

4eme EDITION TRIBUNE DE LA MICROFINANCE : «Mobile Banking comme moyen de développement de la finance rurale» 4eme EDITION TRIBUNE DE LA MICROFINANCE : «Mobile Banking comme moyen de développement de la finance rurale» Université Alioune DIOP de Bambey, 19 juin 2013 Mansa OUALY Economiste, Expert senior Microfinance,

Plus en détail

Solution Multi canal de paiement électronique des taxes municipales. Par Bertin Homanin (Directeur General - etranzact Côte d Ivoire)

Solution Multi canal de paiement électronique des taxes municipales. Par Bertin Homanin (Directeur General - etranzact Côte d Ivoire) Solution Multi canal de paiement électronique des taxes municipales Par Bertin Homanin (Directeur General - etranzact Côte d Ivoire) Novembre 2014 CONTENU DE LA PRESENTATION BREVE PRESENTATION DE LA SOCIETE

Plus en détail

Téléphonie mobile une nouvelle voie d accès aux services financiers

Téléphonie mobile une nouvelle voie d accès aux services financiers Téléphonie mobile une nouvelle voie d accès aux services financiers range Sénégal urent Marie Kiba S manager ONTEXTE Le taux d urbanisation est de 41%, soit 59% de ruraux ; cependant Dakar occupe 0,3%

Plus en détail

FORUM REGIONAL ECONOMIQUE ET FINANCIER DES TELECOMMUNICATIONS/TIC DU BDT/UIT

FORUM REGIONAL ECONOMIQUE ET FINANCIER DES TELECOMMUNICATIONS/TIC DU BDT/UIT FORUM REGIONAL ECONOMIQUE ET FINANCIER DES TELECOMMUNICATIONS/TIC DU BDT/UIT Abidjan - Côte d Ivoire, 18 au 19 Janvier 2016-1- SERVICES FINANCIERS MOBILES EN AFRIQUE Présentation: Dr Ettiboua ANGUI, Docteur

Plus en détail

Mobile Banking. laurent.kiba@orange-sonatel.com. laurent.kiba@orange-sonatel.com

Mobile Banking. laurent.kiba@orange-sonatel.com. laurent.kiba@orange-sonatel.com Mobile Banking De la voix aux données Des données aux services transactionnels Services voix Services données Services transactionnels Mobile banking Pourquoi un opéra Marché fortement marqué par le phénomène

Plus en détail

DÉPARTEMENT CARTES PRÉPAYÉES FORMATION-RECRUTEMENT. HOBUX Consulting SARL

DÉPARTEMENT CARTES PRÉPAYÉES FORMATION-RECRUTEMENT. HOBUX Consulting SARL HOBUX Consulting SARL INFORMATIQUE-MONÉTIQUE Audit-Conseil-Assistance-Sécurité-Intégration Ingénierie logicielle-formation-recrutement DÉPARTEMENT FORMATION-RECRUTEMENT CARTES PRÉPAYÉES Version 1,0 - Novembre

Plus en détail

Tunis, Rencontre sur la

Tunis, Rencontre sur la Tunis, Rencontre sur la carte bancaire au Maghreb Journées du 08 et 09 Février 2007 LE SYSTEME DE PAIEMENT PAR CARTE EN ALGERIE Newel Benkritly Directrice Générale Adjointe Newel.Benkritly@satim-dz.com

Plus en détail

Epargne & Crédit bancaire par téléphone mobile Dédiés au secteur informel

Epargne & Crédit bancaire par téléphone mobile Dédiés au secteur informel Epargne & Crédit bancaire par téléphone mobile Dédiés au secteur informel Juin 2014 Manko est une expérimentation du Groupe Société Générale Société Anonyme, filiale à 100% du Groupe Société Générale 1

Plus en détail

SITUATION DES SERVICES FINANCIERS VIA LA TELEPHONIE MOBILE DANS L UEMOA

SITUATION DES SERVICES FINANCIERS VIA LA TELEPHONIE MOBILE DANS L UEMOA SITUATION DES SERVICES FINANCIERS VIA LA TELEPHONIE MOBILE DANS L UEMOA Année 2014 DIRECTION GENERALE DES OPERATIONS ET DES ACTIVITES FIDUCIAIRES Direction des Systèmes et Moyens de Paiement SITUATION

Plus en détail

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013

Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe. Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 Inclusion financière des jeunes dans le Monde Arabe Rabat - Maroc 12-13 Mars 2013 PRÉSENTATION AL BARID BANK Missions et Objectifs Al Barid Bank, filiale bancaire de Barid Al Maghrib (Poste Maroc) a démarré

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION CARTE BANCAIRE JONI JONI

NOTE DE PRESENTATION CARTE BANCAIRE JONI JONI NOTE DE PRESENTATION CARTE BANCAIRE JONI JONI DESCRIPTION DU PROJET Dans le cadre du développement des services de la plateforme JONI JONI, nous avons noué un partenariat avec UBA Sénégal en vue de vulgariser

Plus en détail

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Solutions de paiement embarquées 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Agenda 1. Introduction à la monétique 2. Présentation de la société 3. Normes et Standards 4. Enjeux techniques 5.

Plus en détail

Présentation de Monétique - Tunisie Dates importantes Les moyens mis en œuvre Programme de mise à niveau du système monétique

Présentation de Monétique - Tunisie Dates importantes Les moyens mis en œuvre Programme de mise à niveau du système monétique TIME IS MONEYTIQUE SOMMAIRE Présentation de Monétique - Tunisie Dates importantes Les moyens mis en œuvre Programme de mise à niveau du système monétique Statistiques monétiques Gestion Commune des Affiliés

Plus en détail

CONSULTATION POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN OUTIL DE GESTION DE PROJETS

CONSULTATION POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN OUTIL DE GESTION DE PROJETS TERMES DE REFERENCE CONSULTATION POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN OUTIL DE GESTION DE PROJETS Mise en œuvre d un outil Page : 1/8 1. PRESENTATION DU GIM-UEMOA Le Groupement Interbancaire Monétique de l Union

Plus en détail

Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents

Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents Accompagnement technologique et décisionnel pour l implémentation de modes de paiement sur Internet et par téléphonie mobile pour accroitre

Plus en détail

Rencontre sur le développement de la carte bancaire maghrébine. Acceptation, ti relations contractuelles t avec les commerçants et élargissement du

Rencontre sur le développement de la carte bancaire maghrébine. Acceptation, ti relations contractuelles t avec les commerçants et élargissement du Rencontre sur le développement de la carte bancaire maghrébine le 08 Février 2007 Acceptation, ti relations contractuelles t avec les commerçants et élargissement du réseau des accepteurs au Maroc Plan

Plus en détail

Projet de remboursement via SMS. Caisse Nationale d Assurance Maladie Mauritanie

Projet de remboursement via SMS. Caisse Nationale d Assurance Maladie Mauritanie Projet de remboursement via SMS Caisse Nationale d Assurance Maladie Mauritanie Plan Un mot sur le système d information Exemple d application i Le projet SMS Le problème posé Idée du projet Objectifs

Plus en détail

Gestion des flux en Afrique : le champ des possibles

Gestion des flux en Afrique : le champ des possibles Les ateliers Petit auditorium Les Journées de l AFTE 2014 Gestion des flux en Afrique : le champ des possibles Valérie SAINSAULIEU Franz ZURENGER Lionel GARNIER DENIS Trésorier groupe Alten Zilé Yao KOUASSI

Plus en détail

Tunisie : Nouveautés d Attijari Bank rendent la banque innovante, pragmatique et populaire

Tunisie : Nouveautés d Attijari Bank rendent la banque innovante, pragmatique et populaire Tunisie : Nouveautés d Attijari Bank rendent la banque innovante, pragmatique et populaire Lors de sa participation au Salon International Bancaire, Financier et de la Monétique, sous l égide de la Banque

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT. DEUX (02) INGENIEURS IMPLEMENTATION - Chef de Projet Monétique

AVIS DE RECRUTEMENT. DEUX (02) INGENIEURS IMPLEMENTATION - Chef de Projet Monétique Lot P 10, Ouest Foire, Route de l Aéroport - BP : 8853 Dakar Yoff Tél : (+221) 33 869 95 95 Fax : (+221) 33 820 54 65 Email: gim-uemoa@gim-uemoa.org - Site Web: www.gim-uemoa.org AVIS DE RECRUTEMENT DEUX

Plus en détail

Entretien exclusif avec Blaise Ahouantchédé

Entretien exclusif avec Blaise Ahouantchédé Entretien exclusif avec Blaise Ahouantchédé par ADAMA WADE 20 mars, 2016 A la Une, Invité Spécial, Monétique «La monétique est un puissant accélérateur de l inclusion financière» A la tête de GIM-UEMOA

Plus en détail

Présentation ITS Interactive Transaction Solutions

Présentation ITS Interactive Transaction Solutions Présentation ITS Interactive Transaction Solutions ITS Interactive Transaction Solutions Plus de 10 ans d expérience dans les transactions sécurisées et la carte d achat 150 000 transactions / jour 25

Plus en détail

Les opérations par cartes étrangères se répartissent en :

Les opérations par cartes étrangères se répartissent en : 1 er trimestre 2014, croissance confirmée pour l usage des cartes bancaires au Maroc : progression de +31% des opérations de paiement en ligne et de +21% pour les opérations de paiement sur TPE De source

Plus en détail

Qui sommes-nous? Orange Business Services au Sénégal et dans le monde, c est. 250 personnes au Sénégal. des experts confirmés dont :

Qui sommes-nous? Orange Business Services au Sénégal et dans le monde, c est. 250 personnes au Sénégal. des experts confirmés dont : Bonjour Le M-paiement, un accélérateur de croissance pour les entreprises dans la sphère numérique. Conférencier : Laurent KIBA Département Mobile Payment chez Orange Sonatel Qui sommes-nous? Orange Business

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE, L HISTOIRE DU PAIEMENT ELECTRONIQUE EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

CONSTRUISONS ENSEMBLE, L HISTOIRE DU PAIEMENT ELECTRONIQUE EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CONSTRUISONS ENSEMBLE, L HISTOIRE DU PAIEMENT ELECTRONIQUE EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO INNOVER, SIMPLIFIER, FACILITER et SECURISER les paiements En véritable accélérateur d opportunité, la société

Plus en détail

EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Année 2010

EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Année 2010 APTBEF EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Année 2010 Emission Nombre de GAB/DAB Nombre de Commerçants Affiliés Nombre de TPEs installés Au 31 Décembre 2010 2 382 315 1 660 14 632 11 968 Au 30 Novembre

Plus en détail

EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Octobre 2010

EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Octobre 2010 APTBEF EVOLUTION DES INDICATEURS DE LA MONETIQUE Octobre 2010 Emission Nombre de GAB/DAB Nombre de Commerçants Affiliés Nombre de TPEs installés Au 31 Octobre 2010 2 346 165 1 608 14 424 11 843 Au 30 Septembre

Plus en détail

ACTIVITE MONETIQUE 1ER TRIMESTRE 2015

ACTIVITE MONETIQUE 1ER TRIMESTRE 2015 ACTIVITE MONETIQUE 1ER TRIMESTRE 2015 L activité monétique durant le 1 er trimestre 2015 est marquée par la progression de l usage des cartes bancaires marocaines et une quasistagnation dans l acceptation

Plus en détail

Etats des lieux et perspectives des TIC et du e-commerce à Madagascar

Etats des lieux et perspectives des TIC et du e-commerce à Madagascar CCIA GOTICOM Gil RAZAFINTSALAMA Etats des lieux et perspectives des TIC et Plan de la présentation Le Goticom L Infrastructure des TIC La réglementation sur les télécommunications Etats des lieux de l

Plus en détail

19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LE E-COMMERCE

19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LE E-COMMERCE LE E-COMMERCE LE E-COMMERCE : UN MARCHÉ EN PLEIN DÉVELOPPEMENT Evolution du chiffre d affaires du e-commerce depuis 2010 +65% sur 3 ans Poids du e- commerce dans l ensemble du commerce 5% en 2012 20% attendu

Plus en détail

Intégration monétaire et financière Bilan et perspectives. Samuel Guérineau Sylviane Guillaumont

Intégration monétaire et financière Bilan et perspectives. Samuel Guérineau Sylviane Guillaumont Intégration monétaire et financière Bilan et perspectives Samuel Guérineau Sylviane Guillaumont 1 Deux volets : L intégration monétaire L intégration financière 2 L intégration monétaire Une intégration

Plus en détail

contact@e-mfp.eu www.e-mfp.eu

contact@e-mfp.eu www.e-mfp.eu Microfinance institutions linking remittances to development: les institutions de microfinance permettant aux transferts d être un levier de développement Présentation de l'umpamecas Date de création :

Plus en détail

Cycle Innovation & Connaissance 15 petit déjeuner Mardi 19 février 2013

Cycle Innovation & Connaissance 15 petit déjeuner Mardi 19 février 2013 Cycle Innovation & Connaissance 15 petit déjeuner Mardi 19 février 2013 L innovation par les usages, source de création de valeur pour l entreprise? Mode d emploi Guillaume REGNAULT, Atos Wordline Présentation

Plus en détail

Le e-commerce en France

Le e-commerce en France Le e-commerce en France 117.500 sites en 2012 Nouvelle hausse Hausse des opérations Nouvelle hausse des opérations en nombre 42,9 en 2011 45 Mds en 2012 (+ 19%) Les cybers acheteurs Les moyens de paiements

Plus en détail

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle La Carte d Achat et la Carte Virtuelle BNP Paribas Découvrez la Carte d Achat BNP Paribas! Pour simplifier et optimiser la gestion de vos achats, découvrez la Carte d Achat de BNP Paribas une solution

Plus en détail

SOMMAIRE. 1.3 Les échanges...11 1.3.1 Balance commerciale... 11 2 LE SECTEUR DES TRANSACTIONS SECURISEES...13 3 CONTACTS UTILES...25 4 ANNEXES...

SOMMAIRE. 1.3 Les échanges...11 1.3.1 Balance commerciale... 11 2 LE SECTEUR DES TRANSACTIONS SECURISEES...13 3 CONTACTS UTILES...25 4 ANNEXES... 7 SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS...9 1.1 Une économie performante...9 1.1.1 Le PIB... 9 1.1.2 Les investissements directs étrangers (I.D.E.)... 10 1.1.3 Les finances publiques... 10 1.2 Les défis de l économie

Plus en détail

Comment Surmonter les défis des services bancaires mobiles?

Comment Surmonter les défis des services bancaires mobiles? Comment Surmonter les défis des services bancaires mobiles? Par Kodjo Ndukuma Juriste spécialiste en télécoms Finaliste Master Pro (M2)de Droit du Cyberespace Africain Université Gaston Berger Saint-Louis/Sénégal

Plus en détail

SUIVI DES EMETTEURS DE MONNAIE ELECTRONIQUE AGREES

SUIVI DES EMETTEURS DE MONNAIE ELECTRONIQUE AGREES Direction Générale des Opérations Direction des Systèmes et Moyens de Paiement Service de la Surveillance des Systèmes de Paiement DSMP0147J14 SUIVI DES EMETTEURS DE MONNAIE ELECTRONIQUE AGREES Avenue

Plus en détail

EXPRESSION DES BESOINS

EXPRESSION DES BESOINS OUTIL DE GESTION DE PROJET EXPRESSION DES BESOINS Date : 18/11/2015 MISE EN ŒUVRE D UN OUTIL DE GESTION DE PROJET: Expression des besoins Page : 1/8 SOMMAIRE I. Contexte... 3 II. Rappels de l'existant...

Plus en détail

Les Services Financiers Mobiles Et Paiement Mobile

Les Services Financiers Mobiles Et Paiement Mobile Les Services Financiers Mobiles Et Paiement Mobile Adel AMRI Chief Technology Officer - CTO 2011 1 Sommaire La caractérisation des services financiers mobiles La plate-forme technologique qui sous-tend

Plus en détail

Mobile Paiement: perspectives et axes de développement

Mobile Paiement: perspectives et axes de développement 1 Mobile Paiement: perspectives et axes de développement Intervenants : Laurent Marie KIBA Directeur Mobile Payments Orange - Sonatel Bertrand MARTIN Directeur Marketing Orange Money Groupe France Télécom

Plus en détail

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking Payement électronique Sommaire 1. Les systèmes de paiement électroniques... 1 1.1 E-banking... 1 1.2 Porte-monnaie électronique et porte-monnaie virtuel... 2 1.2.1 Le porte monnaie électronique (e-cash)...

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UN OPERATIONNEL BACK OFFICE GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE

AVIS DE RECRUTEMENT UN OPERATIONNEL BACK OFFICE GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE Lot P 10, Ouest Foire, Route de l Aéroport - BP : 8853 Dakar Yoff Tél : (221) 33 869 95 95 Fax : (221) 33 820 54 65 Email: gim-uemoa@gim-uemoa.org - Site Web: www.gim-uemoa.org AVIS DE RECRUTEMENT UN OPERATIONNEL

Plus en détail

La carte bancaire : un véritable instrument européen

La carte bancaire : un véritable instrument européen La carte bancaire : un véritable instrument européen A. Les caractéristiques de la carte bancaire La carte bancaire est l instrument de paiement le plus utilisé en France et en Europe. En 2007, les paiements

Plus en détail

Les nouvelles technologies outil d innovation bancaire : aspects juridiques

Les nouvelles technologies outil d innovation bancaire : aspects juridiques Africa Banking Forum : Les nouveaux leviers pour la banque de demain Tunis -2,3 et 4 juin 2011 Les nouvelles technologies outil d innovation bancaire : aspects juridiques ULYS, un Cabinet d avocats moderne

Plus en détail

LES SOLUTIONS POUR LA DEMATERIALISATION DE PRODUITS ET SERVICES PREPAYES

LES SOLUTIONS POUR LA DEMATERIALISATION DE PRODUITS ET SERVICES PREPAYES LES SOLUTIONS POUR LA DEMATERIALISATION DE PRODUITS ET SERVICES PREPAYES Octobre 2009 PRESENTATION Dispose de la connaissance des Dispose acteurs du du savoir marchés faire sur des les télécoms solutions

Plus en détail

LILLE 2002. Le e-commerce : comment l entreprise maîtrise-t-elle les risques logistiques de cette nouvelle forme de commerce?

LILLE 2002. Le e-commerce : comment l entreprise maîtrise-t-elle les risques logistiques de cette nouvelle forme de commerce? LILLE 2002 Le e-commerce : comment l entreprise maîtrise-t-elle les risques logistiques de cette nouvelle forme de commerce? LES PARTICIPANTS Anne DEUTSCH Direction technique SIACI Richard MEKOUAR Senior

Plus en détail

3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE

3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE 3 SYSTEMES DE PAIEMENT ET CIRCULATION FIDUCIAIRE 3-1. SYSTEMES ET MOYENS DE PAIEMENT 1/6/213 Les systèmes de paiement en Tunisie s articulent autour de 2 types : - systèmes de paiement net ou de compensation

Plus en détail

La Fevad : l organisation professionnelle des acteurs du e-commerce. Le commerce à distance et le paiement sur internet

La Fevad : l organisation professionnelle des acteurs du e-commerce. Le commerce à distance et le paiement sur internet Paiement sur Internet à l'heure de 3DSecure Le commerce à distance et le paiement sur internet Marc Lolivier Délégué Général de la FEVAD Conférence Publi-News 16 février 2010, Paris La Fevad : l organisation

Plus en détail

Atelier sur la Poste et l économie numérique

Atelier sur la Poste et l économie numérique REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple- Un But- Une Foi MINISTERE DES POSTES ET DES TELECOMMUNICATIONS Projet de discours de Monsieur Malick NDIAYE Directeur de Cabinet du Ministre des Postes et des Télécommunications

Plus en détail

L infrastructure Informatique et Télécom au cœur de la performance de l entreprise

L infrastructure Informatique et Télécom au cœur de la performance de l entreprise www.sonema.com L infrastructure Informatique et Télécom au cœur de la performance de l entreprise Club Utilisateurs Delta-Bank Tours, les 2 et 3 décembre 2010 Présentateur : Yves Dollo, Directeur des Ventes

Plus en détail

LISTE DES ÉMETTEURS DE MONNAIE ÉLECTRONIQUE A FIN DECEMBRE 2012

LISTE DES ÉMETTEURS DE MONNAIE ÉLECTRONIQUE A FIN DECEMBRE 2012 Direction Générale des Opérations Direction des Systèmes et Moyens de Paiement Service de la Surveillance des Systèmes de Paiement DSMP0066J13 Dakar, le 1 er mars 2013 LISTE DES ÉMETTEURS DE MONNAIE ÉLECTRONIQUE

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BENIN --@--@--@--@--

REPUBLIQUE DU BENIN --@--@--@--@-- REPUBLIQUE DU BENIN --@--@--@--@-- ANALYSE DE LA TENDANCE DU SECTEUR DES TELECOMMUNICATIONS AU BENIN (Juin 2015) Août 2015 ARCEP-BENIN/SE/DMP/2015 Site Web : www.arcep.bj Page 1 L ARCEP-BENIN présente

Plus en détail

Promoting innovative remittance markets and empowering migrant workers and their families

Promoting innovative remittance markets and empowering migrant workers and their families Promoting innovative remittance markets and empowering migrant workers and their families Mécanisme de financement pour l envoi de fonds (FFR) Marché des transferts de fonds au Sénégal Enseignements retirés

Plus en détail

Introduction aux moyens de paiement

Introduction aux moyens de paiement Introduction aux moyens de paiement Un marché en pleine reconfiguration stratégique Réalisé par Matthias LAVALEE & Anatole de LA BROSSE Pour obtenir la présentation complète, écrire à : insight@sia-conseil.com

Plus en détail

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux.

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux. 1 Forte de son statut d expert dans la transmission des informations et de son savoir-faire technique, la Poste joue un rôle important. Elle met à disposition des composants d infrastructure sur trois

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BENIN --@--@--@--@--

REPUBLIQUE DU BENIN --@--@--@--@-- REPUBLIQUE DU BENIN --@--@--@--@-- ANALYSE DE LA TENDANCE DU SECTEUR DES TELECOMMUNICATIONS AU BENIN (JUIN 2015) Août 2015 ARCEP-BENIN/SE/DMP/2015 Site Web : www.arcep.bj Page 1 L ARCEP-BENIN présente

Plus en détail

Les cartes prépayées vous simplifient la vie en toute sécurité

Les cartes prépayées vous simplifient la vie en toute sécurité Global Technology Partners A Les cartes prépayées vous simplifient la vie en toute sécurité La carte prépayée est une carte de débit qui utilise des Switch de réseaux financiers mondiaux tels Visa ou Mastercard

Plus en détail

2 STATISTIQUES DE FRAUDE POUR 2010

2 STATISTIQUES DE FRAUDE POUR 2010 2 STATISTIQUES DE FRAUDE POUR 2010 Depuis 2003, l Observatoire établit des statistiques de fraude sur les cartes de paiement de type «interbancaire» et de type «privatif», sur la base de données recueillies

Plus en détail

La Poste Tunisienne et les TIC

La Poste Tunisienne et les TIC www.poste.tn La Poste Tunisienne et les TIC Au cœur de la Société de l Information Présenté par : Mourad BEJI Centre de la Monétique La Poste Tunisienne La Poste Tunisienne Avril 2005 27/04/2005 I. Présentation

Plus en détail

Acquisition transfrontière

Acquisition transfrontière Acquisition transfrontière Un projet d optimisation des encaissements cartes aux enjeux multiples L acquisition transfrontière contribue à l optimisation de la gestion des encaissements par carte en autorisant

Plus en détail

Présentation du 28/10/2008

Présentation du 28/10/2008 Présentation du 28/10/2008 SOMMAIRE Faits marquants Résultats et activité au 30 septembre 2008 Produits lancés en 2007 & 2008 Nouveaux Produits (lancés à l occasion du salon Banque & Monétique ) 2 2 Faits

Plus en détail

Les échanges en toute confiance sur internet

Les échanges en toute confiance sur internet Jean-Pierre Roumilhac Éric Blot-Lefèvre Les échanges en toute confiance sur internet, 2003 ISBN : 2-7081-2863-9 Sommaire AVANT-PROPOS... 1 INTRODUCTION... 5 PREMIÈRE PARTIE - LES CONDITIONS DU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Déjeuner-conférence Une plateforme de paiement pour quel marché? Aspects juridiques. Cathie-Rosalie JOLY

Déjeuner-conférence Une plateforme de paiement pour quel marché? Aspects juridiques. Cathie-Rosalie JOLY Paris, 7 juin 2011 Cabinet Ulys, 33 rue Galilée 75116 Paris Déjeuner-conférence Une plateforme de paiement pour quel marché? Aspects juridiques Cathie-Rosalie JOLY Avocat au barreau de Paris et Docteur

Plus en détail

DES FONDEMENTS AUX APPLICATIONS DE LA MONETIQUE

DES FONDEMENTS AUX APPLICATIONS DE LA MONETIQUE Institut de Recherches Mathématiques Laboratoire Informatique, Signaux et Télécoms DES FONDEMENTS AUX APPLICATIONS DE LA MONETIQUE 3 fevrier 2011, IRMA, Université de Cocody L IRMA EN QUELQUES MOTS Contribuer

Plus en détail

Formations qualifiantes dans le domaine du paiement électronique

Formations qualifiantes dans le domaine du paiement électronique 1 Trophée 2013 des Solutions Bancaires Innovantes Formations qualifiantes dans le domaine du paiement électronique Formation globale au système monétique Formation globale au système monétique... 3 Formation

Plus en détail

De l idée au réseau, du réseau aux ménages

De l idée au réseau, du réseau aux ménages Premier réseau de services financiers et parafinanciers De l idée au réseau, du réseau aux ménages Décembre 2009 1 Sommaire 2008 2010 2012 A l origine, un concept inédit Qui n a pas fini d évoluer 1 entreprise/jour:

Plus en détail

Microfinance et technologie : Quel impact du digital sur le secteur?

Microfinance et technologie : Quel impact du digital sur le secteur? Microfinance et technologie : Quel impact du digital sur le secteur? INTERVENANTS Mardi 9 septembre de 14h à 15h30 Salle Notre Dame des Victoires, Palais Brongniart, Directeur général, SAIF MANKO, Groupe

Plus en détail

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance Rabat, le 27 juin 2013 Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance M. Mohamed El Amine SEGHROUCHNI mohamed.seghrouchni@tgr.gov.ma Chef de la division

Plus en détail

La révolution des paiements par cartes bancaires. Présenté par. Gilles Sartre et Thierry Saxod

La révolution des paiements par cartes bancaires. Présenté par. Gilles Sartre et Thierry Saxod La révolution des paiements par cartes bancaires Présenté par Gilles Sartre et Thierry Saxod Environnement et grandes tendances Un monde «physique» Un client «sédentaire» Un monde «numérique» Un client

Plus en détail

CONTRAT D ADHESION AU SYSTEME DE PAIEMENT PAR CARTE ecommerce

CONTRAT D ADHESION AU SYSTEME DE PAIEMENT PAR CARTE ecommerce CONTRAT D ADHESION AU SYSTEME DE PAIEMENT PAR CARTE ecommerce CONCLU ENTRE LES PARTIES SOUSSIGNEES : LE CENTRE MONETIQUE INTERBANCAIRE Ci-après dénommée «CMI» sis au 8, angle avenue Moulay Rachid et rue

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UN COMPTABLE CLIENTS GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE. OBJET : Recrutement d un Comptable Clients.

AVIS DE RECRUTEMENT UN COMPTABLE CLIENTS GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE. OBJET : Recrutement d un Comptable Clients. Lot P 10, Ouest Foire, Route de l Aéroport - BP : 8853 Dakar Yoff Tél : (221) 33 869 95 95 Fax : (221) 33 820 54 65 Email: gim-uemoa@gim-uemoa.org - Site Web: www.gim-uemoa.org AVIS DE RECRUTEMENT UN COMPTABLE

Plus en détail

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Introduction et cadrage Jean Pierre Buthion, Pdt de la Commission Identités Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Analyse et synthèse

Plus en détail

Gestion des risques. Quelle Infrastructure pour le système Bancaire?

Gestion des risques. Quelle Infrastructure pour le système Bancaire? Gestion des risques Quelle Infrastructure pour le système Bancaire? Agenda La Le gestion constat, des les risques enjeux du dans secteur la banque Les apports de Citrix Les solutions Citrix Citrix dans

Plus en détail

COMPTE NICKEL 8 MOIS APRÈS LE LANCEMENT CNLE 16 OCTOBRE 2014

COMPTE NICKEL 8 MOIS APRÈS LE LANCEMENT CNLE 16 OCTOBRE 2014 COMPTE NICKEL 8 MOIS APRÈS LE LANCEMENT CNLE 16 OCTOBRE 2014 COMPTE NICKEL 8 mois après le lancement Distribution 1.000 buralistes déjà agréés par l ACPR 470 installés 1.500 dossiers en cours d instruction

Plus en détail

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 1 sommaire 1 faits marquants 2 résultats opérationnels 3 résultats financiers 4 perspectives 5 annexes 2 1 faits marquants 3 1 faits marquants S1 2010

Plus en détail

Didier Taormina Christophe Piard

Didier Taormina Christophe Piard COMMENT AU QUOTIDIEN LA E-LOGISTIQUE RENFORCE LE LIEN CHARGEUR E-COMMERCANT/LOGISTICIEN PRÉPARATEUR/TRANSPORTEUR LIVREUR? DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE INDUSTRIELLE Didier Taormina Christophe Piard Sommaire

Plus en détail

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services www.orone.com VOUS ÊTES Une banque, un organisme de crédit, un acteur de l assurance ou de la protection sociale, une enseigne de la

Plus en détail

SUIVI DES EMETTEURS DE MONNAIE ELECTRONIQUE AGREES AU 31 MARS 2014

SUIVI DES EMETTEURS DE MONNAIE ELECTRONIQUE AGREES AU 31 MARS 2014 Direction Générale des Opérations Direction des Systèmes et Moyens de Paiement Service de la Surveillance des Systèmes de Paiement DSMP0147J14 SUIVI DES EMETTEURS DE MONNAIE ELECTRONIQUE AGREES AU 31 MARS

Plus en détail

Les wallets en Europe

Les wallets en Europe Les wallets en Europe 3 juin 2014 Transform to the power of digital Définition : qu est-ce qu un wallet? Un «wallet», ou portefeuille électronique, se définit par tous ou partie des points suivants : Enregistrer

Plus en détail

Une technologie de rupture

Une technologie de rupture Une technologie de rupture Conçue pour l utilisateur final À partir de son outil de communication préféré Pour de nouveaux usages Dans laquelle la sécurité est totale mais transparente Créée en 2010, genmsecure

Plus en détail

Le numérique dans la stratégie de La Poste Les enjeux pour l immobilier d exploitation La transformation des métiers de Poste Immo

Le numérique dans la stratégie de La Poste Les enjeux pour l immobilier d exploitation La transformation des métiers de Poste Immo Table ronde du 3 mars 2015 L immeuble augmenté : ce que le numérique induit comme évolution dans l usage des bâtiments? Le numérique dans la stratégie de La Poste Les enjeux pour l immobilier d exploitation

Plus en détail

Les services financiers sur mobile d Orange

Les services financiers sur mobile d Orange Fiche d informations presse Février 2016 Les services financiers sur mobile d Orange Orange positionne les services financiers sur mobile parmi les deux axes de diversification de son plan stratégique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ATTRIBUTION DE LA SECONDE LICENCE TÉLÉCOM EN UNION DES COMORES NJJ

DOSSIER DE PRESSE ATTRIBUTION DE LA SECONDE LICENCE TÉLÉCOM EN UNION DES COMORES NJJ DOSSIER DE PRESSE ATTRIBUTION DE LA SECONDE LICENCE TÉLÉCOM EN UNION DES COMORES NJJ Cérémonie d attribution de la Seconde licence d Opérateur de Télécommunications en Union des Comores 14 décembre 2015,

Plus en détail

Directive des Services de Paiement Nouveaux services et nouveaux acteurs

Directive des Services de Paiement Nouveaux services et nouveaux acteurs Directive des Services de Paiement Nouveaux services et nouveaux acteurs AFTE Didier GEIBEN & François FLOURIOT 25 novembre 2008 1 Facteurs d évolution des services de La DSP s inscrit dans un cadre plus

Plus en détail

La biométrie au cœur des solutions globales

La biométrie au cœur des solutions globales www.thalesgroup.com GESTION D IDENTITÉ SÉCURISÉE La biométrie au cœur des solutions globales Risques et solutions Explosion de la mobilité des personnes et des échanges de données, croissance des flux

Plus en détail

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Salon e-commerce - Mercredi 22 septembre Communication, diffusion, reproduction, utilisation, exécution ou représentation de ce document,

Plus en détail

Forum International de l Assurance

Forum International de l Assurance Forum International de l Assurance La dématérialisation des échanges en assurance santé Enjeux Retours d expériences Perspectives Antoine AIZPURU Président Cegedim Assurances 19 Avril 2013 Introduction

Plus en détail

Opportunités offertes à l Assurance par la banque d affaires

Opportunités offertes à l Assurance par la banque d affaires Opportunités offertes à l Assurance par la banque d affaires Présentation : Banque Régionale de Marchés (BRM) Assemblée Générale Annuelle FANAF Février 2011, Dakar LA BRM EN QUELQUES MOTS Première banque

Plus en détail

Etude de Faisabilité de IFC sur les services financiers mobiles Rapport: Côte d Ivoire

Etude de Faisabilité de IFC sur les services financiers mobiles Rapport: Côte d Ivoire Etude de Faisabilité de IFC sur les services financiers mobiles Rapport: Côte d Ivoire Durant la première moitié de 2012, la SFI a entrepris une série de six études de détermination de la portée des services

Plus en détail

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement :

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Outils et produits financiers pour le Maghreb et la Zone franc RÉSUMÉ EXÉCUTIF Naceur Bourenane Saïd

Plus en détail

La monétique. Les transactions bancaires. Christophe VANTET- IR3 Le Mardi 25 Novembre 2008

La monétique. Les transactions bancaires. Christophe VANTET- IR3 Le Mardi 25 Novembre 2008 La monétique Les transactions bancaires Christophe VANTET- IR3 Le Mardi 25 Novembre 2008 1 Introduction Lamonétique Transactionsbancaires Aspects Plan 1. Présentation générale de la monétique 1. Définition

Plus en détail

Business Rules Solutions

Business Rules Solutions Business Rules Solutions - Présentation de la société Business Rules Solutions - www.brs.ma 70, Rue Libourne Résidence du Centre 4 ème étage appt. 14, Casablanca Téléphone : 00 212 537 85 33 95 Fax : 00

Plus en détail

Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique. Collectivités. Finances

Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique. Collectivités. Finances Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique Collectivités Finances Parce que votre organisation est unique, parce que vos besoins sont propres à

Plus en détail

D E M A N D E D E C A R T E P R E P A Y E E R E C H A R G E A B L E

D E M A N D E D E C A R T E P R E P A Y E E R E C H A R G E A B L E N ANNEXE 1 D E M A N D E D E C A R T E P R E P A Y E E R E C H A R G E A B L E 1- Carte FLY 2- Carte CASH 3- Carte H DYA 4- Carte TOUNESSNA Compte N : 1- Le Titulaire du compte (demandeur de la carte)

Plus en détail

Solution de gestion des espèces destinée à la grande distribution et aux commerces de proximité

Solution de gestion des espèces destinée à la grande distribution et aux commerces de proximité Solution de gestion des espèces destinée à la grande distribution et aux commerces de proximité Contact presse : Agence Réplique Isabelle Laville Tél. : 06 25 47 18 03 Mail : ilaville@replique-com.com

Plus en détail

SERVICE DE CONTROLE DE CHEQUES

SERVICE DE CONTROLE DE CHEQUES SERVICE DE CONTROLE DE CHEQUES Le chèque représente 29% des paiements en France pour la VAD et 12% pour le e-commerce, pour répondre à votre besoin nous avons développé le service de contrôle de chèque.

Plus en détail

Business Rules Solutions

Business Rules Solutions Business Rules Solutions - Présentation de la société Business Rules Solutions - www.brs.ma 70, Rue Libourne Résidence du Centre 4 ème étage appt. 14, Casablanca Téléphone : 00 212 537 77 84 27 Fax : 00

Plus en détail

LE MOBILE BANKING EST-IL

LE MOBILE BANKING EST-IL THE 2ND INTERNATIONAL CONFERENCE ON INSTITUTIONAL AND TECHNOLOGICAL ENVIRONMENT FOR MICROFINANCE LE MOBILE BANKING EST-IL EFFICACE POUR OFFRIR DES SERVICES FINANCIERS AUX NON- BANCARISÉS? Djamchid Assadi

Plus en détail