MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence"

Transcription

1 MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Gouvernance des données et ges1on des données de référence 1

2 La gouvernance des données Défini1on: «Processus de supervision et de décision qui permet de hiérarchiser les différents inves1ssements, d'allouer les ressources adéquates et un pilotage par les résultats, tout ceci pour s'assurer que les données u1lisées au sein des projets sont valorisées et répondent aux enjeux et aux objec1fs de l'entreprise», Baseline Consul,ng, cabinet de conseil 2

3 La gouvernance des données Caractéris1ques: An1cipa1ve; Collabora1ve; Concertée; Rétro- correc1ve; Transparente; Équitable; Efficiente. 3

4 La gouvernance des données Les objec1fs: La qualité des données; Les exigences réglementaires; Des projets de données à l échelle corpora1ve. 4

5 Les bénéfices: La gouvernance des données 5

6 La gouvernance des données Les ou1ls: La gouvernance des données n est pas un ou1l; Un ensemble d ou1ls peuvent aider à une bonne ges1on ; Par contre pour certains aspects, un ou1l devient une obliga1on: métadonnées, ges1on des données de références (MDM), etc. 6

7 La gouvernance des données Mo1va1ons: L organisa1on devient très large (ex: suite à des fusions ou à des acquisi1ons) ; Les systèmes des données deviennent complexes; Les architectes, les spécialistes SOA ou bien tout autre groupe travaillant à l échelle corpora1ve ont besoin du support d une en1té ou d un programme ayant une vue globale des données; La gouvernance devienne une exigence réglementaire ou contractuelle. 7

8 La gouvernance des données Organisa1on type: Comité de gouvernance Les membres de la haute Surintendant des données Intendants des données par domaine Les responsables Les lignes d affaire 8

9 La gouvernance des données Les propriétaires de données: Individus ou groupes possédant toute l autorité nécessaire pour définir, créer et maintenir les domaines de données; Sont définis par domaine de données (ex: données clients, données produits, classes comptables, etc.). Les intendants de données: Ne possèdent pas les données et n ont pas le contrôle absolu; Ont comme rôle de mekre en place et mekre à jour régulièrement des métriques de contrôle de qualité; Doivent travailler avec d autres groupes (ex: architectes de données, administrateurs de données, les analystes d affaires, etc.); Sont normalement des personnes de la ligne d affaires travaillant étroitement avec les spécialistes des TI 9

10 La gouvernance des données Les défis: Acquérir et conserver l engagement des responsables des différents départements de l entreprise; Le préjugé que la gouvernance des données alourdit le système et retarde la livraison des projets; Éviter d autoriser les projets urgents à contourner les processus de gouvernance. 10

11 Mise en contexte: Les systèmes d informa1on des grandes entreprises sont très hétérogènes; Les entreprises ont souvent des applica1ons différentes pour chacun de leurs groupes de produits, services ou départements; À l extrême, chaque département possède son propre service informa1que; Les acquisi1ons et les fusions d entreprises entraîne également la complexité des systèmes d informa1on; Dans ce contexte, les acteurs de l entreprise ne peuvent pas toujours parler le même langage et travailler de manière synchronisée. 11

12 Défini1on et caractéris1ques 1 : Ensemble cohérent et uniforme d iden1fiants et akributs décrivant les principales en1tés de l entreprise Personnes: clients, employés, vendeurs, fournisseurs, etc. Endroits: régions géographiques, bureaux, branches, etc. Choses: comptes, polices, produits, services, etc. Peuvent être groupées par: Hiérarchies organisa1onnelles, territoires de vente, hiérachies de produits (product roll- ups), segments de clients, etc. N englobent pas toutes les données de l entreprise, mais seulement les éléments nécessaires au partage et la standardisa1on des informa1ons; Changent rarement mais sont souvent référencées; Aident les entreprises répondre à la ques1on: «quelle informa,on est vraie?». 1: Gartner Andrew White and John Radcliffe 12

13 13

14 Les principaux domaines: 14

15 Les mo1va1ons: 15

16 Les mo1va1ons selon l industrie: 16

17 Les différents types de MDM: Les solu1ons MDM sont généralement associées à d autres applica1ons de l entreprise; Pour ceke raison elles sont souvent classées dans trois catégories dis1nctes: MDM opéra1onnel; MDM analy1que; MDM d entreprise. 17

18 MDM opéra1onnel: Vient consolider plusieurs applica1ons opéra1onnelles (ex: ERP, CRM, applica1ons maisons, etc.); Doit supporter le temps réel; Nécessite des changements au niveau des applica1ons opéra1onnelles, ce qui n est pas toujours évident; La structure des données est rela1vement stable (changements peu fréquents). MDM analy1que: Les entrepôts de données en sont une forme; Les structures de données changent plus souvent; Les dimensions conformes jouent un rôle clé dans ceke solu1on. 18

19 MDM d entreprise: C est le niveau que voudrait akeindre toutes les entreprises; Une seule structure intègre, synchronise et coordonne les structures des données communes aux différentes plateformes technologiques de l entreprise (opéra1onnelles ou analy1ques); Lorsque le mot MDM est u1lisé seul, on fait souvent référence au MDM d entreprise. 19

20 Niveau d'intégra1on d'un MDM: Master : intègre seulement les clés maîtresses des en1tés (ex: IDclient, IDProduit, etc.); Master Record : intègre également les akributs des en1tés (ex: descrip1onproduit, catégorieproduit, etc.); Master Data : ges1on complète de l en1té (ex: iden1fiant, akributs, données corrélées, etc.) 20

21 Architecture type: Opérer l entreprise Analyser l entreprise Produits Clients Location Master Data Management SOA, EAI, EII Web services, XML, ESB, AJAX, Web, HTML, Data Federation, Data prorogation métadonnées Systèmes patrimoniaux ERP Systèmes opérationnels CRM Données externes E T L Les entrepôts de données 21

22 L impact indirect des entrepôts de données sur les pra1ques de l entreprise: 22

Transformation Digitale des Ressources Humaines

Transformation Digitale des Ressources Humaines Transformation Digitale des Ressources Humaines Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa>vité Approches collabora>ves Intelligence collec>ve Stratégie et cohérence Management

Plus en détail

MAJEURE CESEM 4 MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION

MAJEURE CESEM 4 MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION " MAJEURE CESEM 4 MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION 28 janvier - 15 février 2013 Professeurs : Annie Falan*n (annie.falan)n@reims- ms.fr) Diana Mangalagiu (diana.mangalagiu@reims- ms.fr) Dominique

Plus en détail

Comment CEGID et ses solu/ons peuvent elles implémenter les standards TICPME2010?

Comment CEGID et ses solu/ons peuvent elles implémenter les standards TICPME2010? 14 Octobre 2008 TICPME2010 Comment CEGID et ses solu/ons peuvent elles implémenter les standards TICPME2010? Eric VALION Directeur de marché ERP Middle Market Cegid Group Table ronde éditeurs Cegid Group

Plus en détail

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1

Présenta6on Isatech. ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux. Isatech Tous droits réservés Page 1 Présenta6on Isatech ERP, Décisionnel, Architecture Systèmes & Réseaux Isatech Tous droits réservés Page 1 L offre globale Couvrir l intégralité de la chaîne du SI Isatech Tous droits réservés Page 2 Isatech

Plus en détail

Catalogue de FORMATIONS 2015

Catalogue de FORMATIONS 2015 Catalogue de FORMATIONS 2015 Qui sommes nous? î SmartView est un cabinet de conseil et de forma1on, basé à Montpellier et Paris, qui accompagne ses clients professionnels, grands comptes ou PME innovantes,

Plus en détail

Évolu>on et maintenance

Évolu>on et maintenance IFT3912 Développement et maintenance de logiciels Évolu>on et maintenance Bruno Dufour Université de Montréal dufour@iro.umontreal.ca Modifica>on des logiciels Les modifica>ons sont inévitables Des nouveaux

Plus en détail

PMO et Ges)on axée sur les Résultats

PMO et Ges)on axée sur les Résultats PMO et Ges)on axée sur les Résultats Les nouveaux ou)ls du management de la performance Mohammed M HAMDI. Caciopee Pression Augmenta)on des besoins, des dépenses Evolu)on démographique Elargissement Exigences

Plus en détail

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Intégra*on des données et ETL

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Intégra*on des données et ETL MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Intégra*on des données et ETL Département de génie logiciel et des TI MTI820 Hiver 2011 S. ChaEi, C. Desrosiers 1 Le cycle de vie d un projet en BI

Plus en détail

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0 Des données fiables pour de meilleurs résultats Les entreprises génèrent et collectent chaque jour une multitude de données : informations sur les comptes,

Plus en détail

2015-03- 09. Le cycle de vie d un projet en BI. Ques1on. Diagramme de flux de travail: Pourquoi est- il nécessaire de faire l intégra1on des données?

2015-03- 09. Le cycle de vie d un projet en BI. Ques1on. Diagramme de flux de travail: Pourquoi est- il nécessaire de faire l intégra1on des données? MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Intégra1on des données et ETL Département de génie logiciel et des TI MTI820 Hiver 2011 S. ChaIi, C. Desrosiers 1 Le cycle de vie d un projet en BI

Plus en détail

Défini9on. Introduc9on à la fouille de textes. Forage de textes, extrac9on de connaissances à par9r de textes, text mining

Défini9on. Introduc9on à la fouille de textes. Forage de textes, extrac9on de connaissances à par9r de textes, text mining Introduc9on à la fouille de textes Dominic Forest, Ph.D. École de bibliothéconomie et des sciences de l informa9on Université de Montréal SCI6060 Méthodes de recherche en sciences de l'informa>on 4 avril

Plus en détail

DOMAINE FONCTIONNEL RIME. Poste vacant Poste susceptible d être vacant Création. Direction de programme SIRHEN

DOMAINE FONCTIONNEL RIME. Poste vacant Poste susceptible d être vacant Création. Direction de programme SIRHEN MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE FICHE DU POSTE N PMO FINANCES IDENTIFICATION DU POSTE P SCHILLINGER INTITULE DU POSTE : RESPONSABLE DU PILOTAGE FINANCIER

Plus en détail

Les PGI. A l origine, un progiciel était un logiciel adapté aux besoins d un client.

Les PGI. A l origine, un progiciel était un logiciel adapté aux besoins d un client. Les PGI Les Progiciels de Gestion Intégrés sont devenus en quelques années une des pierres angulaire du SI de l organisation. Le Système d Information (SI) est composé de 3 domaines : - Organisationnel

Plus en détail

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU

Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) BASYCA SAS FRANCE - Anzize BADAROU Prépara&on Opéra&onnelle à l Emploi de BASYCA (POEB) 1 Sommaire Objec&fs généraux Contenu POEB Approche générique Animateurs Partenaires 2 Objectifs généraux Enjeux de la forma1on Réconcilier la forma&on

Plus en détail

Application du Lean dans le domaine des Services Introduction

Application du Lean dans le domaine des Services Introduction Introduction Le domaine des Services (vs. Industriel) comprend à la fois les organisations qui fournissent des services : Banque, Administration, etc. les fonctions supports de toutes les organisations

Plus en détail

du point de vue organisationnel

du point de vue organisationnel La mise en œuvre du Records Management au sein de l Administration l valaisanne du point de vue organisationnel Association des archivistes suisses Journée professionnelle 2010 Un travail préalable d organisation

Plus en détail

ANI SEREZ- VOUS PRETS?

ANI SEREZ- VOUS PRETS? ANI SEREZ- VOUS PRETS?! Un risque commercial et financier Plus de 4 millions d assurés individuels vont basculer dans des contrats collec8fs, avec des mouvements importants entre les différents acteurs

Plus en détail

Sociologie et management des salles de marchés : gestion du risque et responsabilisation des acteurs

Sociologie et management des salles de marchés : gestion du risque et responsabilisation des acteurs Sociologie et management des salles de marchés : gestion du risque et responsabilisation des acteurs Béatrice GUYNAMANT Ma1nale Recherche de l'eifr 23 novembre 2012 1 Sommaire Probléma+que et ques+ons

Plus en détail

14 Octobre 2008 TICPME2010 Sage et TICPME2010

14 Octobre 2008 TICPME2010 Sage et TICPME2010 Sage et TICPME2010 Une forte implica:on dans certains projets TICPME de par un posi:onnement dédié aux PME Base installée en France de 500 000 entreprises), 5 000 d'appels clients traités par jour Des

Plus en détail

L'alliance unique de deux leaders

L'alliance unique de deux leaders Septembre 2015 Ensemble plus forts & L'alliance unique de deux leaders Une alliance "second to none" pour sor1r du brouhaha de la transforma1on digitale et être opéra7onnel et concret au plus près des

Plus en détail

Gestion des Donnés Métier de Référence

Gestion des Donnés Métier de Référence Gestion des Donnés Métier de Référence (Master Data Management - MDM) Michel Bruley Directeur Marketing Teradata Western Europe Définitions Données Métier de Référence elles permettent d identifier et

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PARTENAIRES ACHATS LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PROGRAMME La geson de la relaon fournisseur Supplier Relaonship Management est au centre de l aenon de toutes les foncons Achats. Les

Plus en détail

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13

Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 Vers un Système unique d informa4on na4onale de médicaments au Mexique, dans le cadre du suivi de l OMD 8.13 México Angélica Ivonne Cisneros- Luján Lisbonne, 11 septembre 2012 CONTEXTE et DÉSCRIPTION du

Plus en détail

Collabora'on IRISA/INRA sur le transfert de nitrates et l améliora'on de la qualité des eaux des bassins versants:

Collabora'on IRISA/INRA sur le transfert de nitrates et l améliora'on de la qualité des eaux des bassins versants: Collabora'on IRISA/INRA sur le transfert de nitrates et l améliora'on de la qualité des eaux des bassins versants: Tassadit BOUADI 22 Juin 2010, Saint Jacut 1 Plan Introduc

Plus en détail

chaire management des pôles et des services en milieu hospitalo-universitaire

chaire management des pôles et des services en milieu hospitalo-universitaire chaire management des pôles et des services en milieu hospitalo-universitaire formation management des pôles en milieu hospitalier session 2014-2015 en réponse au décret n 201-656 du 11 juin 2010 formation

Plus en détail

Master Data Management

Master Data Management Master Data Management Darren Cooper Master Data Management 27/08/2009 Objectifs Comprendre les objectifs des projets Master Data Management (MDM) Voir des cas réels de projets et leur retour sur investissement

Plus en détail

FORMATION GOOGLE ANALYTICS

FORMATION GOOGLE ANALYTICS FORMATION GOOGLE ANALYTICS L OBJECTIF DE LA FORMATION : Paramétrer par rapport à ses objec0fs, lire les performances de son site, gérer et op0miser ses sources de trafic Comprendre les fondamentaux de

Plus en détail

Groupe SI-LOGISM. Maîtriser la qualité de service : Démarche de métrologie Retour sur nos expériences de mise en œuvre

Groupe SI-LOGISM. Maîtriser la qualité de service : Démarche de métrologie Retour sur nos expériences de mise en œuvre Maîtriser la qualité de service : Démarche de métrologie Retour sur nos expériences de mise en œuvre Sommaire! Principes et descrip?on de la démarche! Quelques retours d expérience! Une mise en œuvre type

Plus en détail

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS Négocia,on et Rela,on Cleint Le BTS NRC forme des vendeurs et des managers commerciaux capables de gérer la rela1on client dans

Plus en détail

Enjeux de l application des principes de la LOLF aux collectivités locales

Enjeux de l application des principes de la LOLF aux collectivités locales 3ème Workshop Ville-Management - 28 juin 2007 Enjeux de l application des principes de la LOLF aux collectivités locales Master «Management des Collectivités Locales» SOMMAIRE I. Enjeux institutionnels

Plus en détail

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Les applica+ons de BI

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Les applica+ons de BI MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Les applica+ons de BI Département de génie logiciel et des TI MTI820 Hiver 2011 S. ChaEi, C. Desrosiers 1 Le cycle de vie d un projet en BI Diagramme

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

L'outil numérique moyen de reconnaissance et de mutualisation dans le Pays du Grand Bergeracois

L'outil numérique moyen de reconnaissance et de mutualisation dans le Pays du Grand Bergeracois L'outil numérique moyen de reconnaissance et de mutualisation dans le Pays du Grand Bergeracois Youenn HUON, directeur Le Pays du Grand Bergeracois Le Pays du Grand Bergeracois Le paysage intercommunal

Plus en détail

L informatisation du dossier patient, développement d un système de normes équipées

L informatisation du dossier patient, développement d un système de normes équipées L informatisation du dossier patient, développement d un système de normes équipées Anne Mayère, CERTOP UMR 5044 Université Toulouse 3 Philippe Marrast, IRIT - CERTOP, Université Toulouse 3 Controversations

Plus en détail

Système d Information

Système d Information 1 sur 9 Brandicourt sylvain formateur Unix,apache,Algorithme,C,Html,Css,Php,Gestion de projet,méthode Agile... sylvainbrandicourt@gmail.com Système d Information Architecture Technique Architecture Logiciel

Plus en détail

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : CHAUMONT Anne Laure Prénom : Fonction : Visa : Visa : Date

Plus en détail

Le cycle de vie d'un projet en intelligence d'affaires

Le cycle de vie d'un projet en intelligence d'affaires MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Le cycle de vie d'un projet en intelligence d'affaires Département de génie logiciel et des TI MTI820 Hiver 2011 S. ChaHi, C. Desrosiers 1 QuesKons

Plus en détail

Solutions et Services. d'analyse prédictive

Solutions et Services. d'analyse prédictive ProbaYes Mastering Uncertainty Solutions et Services d'analyse prédictive Mai 2013 Copyright 2013 Probayes All Rights Reserved 1 Présenta)on Probayes Créée en 2003 Basée en France (Grenoble) Spin-off de

Plus en détail

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire BENEFICES POUR LES DSI Réussir les projets de gouvernance dans les délais et les budgets Démarrer de manière tactique tout en

Plus en détail

Sécurité civile : Faites travailler la technologie pour vous!

Sécurité civile : Faites travailler la technologie pour vous! Sécurité civile : Faites travailler la technologie pour vous! Présentateur Joël Villeneuve Vice- président, Vente et Marke:ng Josée Boudreault Directrice stratégique L internet n a pas changé que les TIC,

Plus en détail

Système d information Immobilier

Système d information Immobilier Système d information Immobilier Bonjour et bienvenue, Eric Davy, Membre de l A.D.I. Professeur au Master 2 MIPI Management Immobilier de l Université Marne La Vallée Confidentiel E.Davy 2012 1 Programme

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR D ADMINISTRATION DES ENTREPRISES DE GAFSA Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : PGI : Progiciels de Gestion Intégrés ERP : Enterprise

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2012 07 31 0297 Catégorie : C* Dernière modification : 31/07/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Gestionnaire de configuration

Plus en détail

Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons»

Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons» Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons» 2014 Objec)fs de la forma)on S approprier les fiches du kit promo ECR : défini;ons, les bonnes pra;ques promo;onnelles, KPI Connaitre les types

Plus en détail

Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr

Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr Armel Cusin- Gogat 06 46 53 49 17 acg@terreetciel- conseil.fr Terre & Ciel 2012 Terre & Ciel - SARL au capital social de 5000 - RCS Nantes 478 048 838 p. 1 3 impasse des Tourmalines 44300 Nantes Siège

Plus en détail

ERP & Processus. lacreuse@unistra.fr

ERP & Processus. lacreuse@unistra.fr ERP & Processus Métiers lacreuse@unistra.fr Processus : «Système d activités qui utilise des ressources pour transformer des éléments d entrée en résultat» Iso9000 Approche par processus Axes de modélisation

Plus en détail

Postes en technologie de l information

Postes en technologie de l information Mutation 2013 Postes en technologie de l information Consultez les témoignages de nos ambassadeurs Suzanne Samson Gestionnaire en technologies de l information Simon Barriault Analyste en informatique

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010)

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) 1 ère année UE 1 GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE niveau M : 180 heures 20 ECTS coefficient

Plus en détail

Yphise FAIT AVANCER L INFORMATIQUE D ENTREPRISE

Yphise FAIT AVANCER L INFORMATIQUE D ENTREPRISE Pilotage des Projets Production Jeudi 19 Juin 2003 Rencontre WITO Laurent Ruyssen (Yphise) 6 rue Beaubourg 75004 PARIS www.yphise.fr - yphise@yphise.fr T 01 44 59 93 00 F 01 44 59 93 09 030619 WITO - 1

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 (Modifie et abrège le profil en date

Plus en détail

Administra*on du SI Périmètre et Risque

Administra*on du SI Périmètre et Risque Administra*on du SI Périmètre et Risque Lazaro Pejsachowicz Président CLUb de la Sécurité de l Informa9on Français De qui/quoi parle- t- on? En informa3que, le 3tre d'administrateur systèmes désigne la

Plus en détail

Arbre à problemes et Arbres à objectifs

Arbre à problemes et Arbres à objectifs Arbre à problemes et Arbres à objectifs CAUSES D ECHEC DES ENTREPRISES NOUVELLES è Problèmes commerciaux q Marché mal ciblé q Clientèle poten3elle surévaluée q Délais de paiement clients sous évalués q

Plus en détail

TESTIMONIAUX STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8

TESTIMONIAUX STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 STAGIAIRES DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 Gilles ARDITTI DESU Pra:ques du coaching», promo:on 2009-2010 Directeur de la Communica:on Financière ATOS Tout au long de ce>e forma:on, j ai

Plus en détail

BI = Business Intelligence Master Data-ScienceCours 2 - ETL

BI = Business Intelligence Master Data-ScienceCours 2 - ETL BI = Business Intelligence Master Data-Science Cours 2 - ETL UPMC 1 er février 2015 Rappel L Informatique Décisionnelle (ID), en anglais Business Intelligence (BI), est l informatique à l usage des décideurs

Plus en détail

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Stéphane Gasch Directeur des études informa:ques du CSOEC

Plus en détail

PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents

PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents PME/TPE : Comment lancer une démarche environnementale de façon simple et efficace et vous démarquer de vos concurrents Christine SORLI Déléguée régionale Groupe AFNOR Le groupe Afnor Opérateur central

Plus en détail

Crédit Bureaux. des PME. Alger, le 12 mars 2009 Margherita GALLARELLO

Crédit Bureaux. des PME. Alger, le 12 mars 2009 Margherita GALLARELLO Le rôle des Crédit Bureaux pour l accès au crédit des PME 2009 Agenda L activité des Crédit Bureaux Sujets critiques pour les PME Crédit Bureaux: quels avantages pour les PME? Exemple d évaluation Conclusion

Plus en détail

Autres appellations du métier

Autres appellations du métier Le métier aujourd'hui Autres appellations du métier Chef de projet informatique Chef de projet fonctionnel Chef de projet maîtrise d œuvre Chef de projet maîtrise d ouvrage (ou AMOA) Description synthétique

Plus en détail

Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux réglementaires et prudentiels

Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux réglementaires et prudentiels Secrétariat général de la Commission bancaire Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux Forum des Compétences 7 décembre 2005 Pierre-Yves Thoraval Secrétaire général adjoint

Plus en détail

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Le dirigeant de PME: il vous est demandé Mais parfois vous vous sentez un peu seul Le passage de «Mon

Plus en détail

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains»

Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Chapitre 1 «mes chiffres clés à portée de mains» Le volume des données manipulées par les acteurs du tourisme est de plus en plus important. Au delà des données mé6ers qui se complexifient, les données

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance Esarc - MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE TOURISTIQUE - BAC+5 - MSTO Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles). La FEDE est une association

Plus en détail

La référence en achat et vente d entreprises. Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier.

La référence en achat et vente d entreprises. Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier. La référence en achat et vente d entreprises Pour changer de page, appuyer sur la touche espace de votre clavier. La vente d une entreprise ne s improvise pas. Elle nécessite une planifica>on rigoureuse

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Nouveaux horizons pour l industrie énergétique La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Industrie énergétique Les solutions logicielles SIG de Geocom : flexibles,

Plus en détail

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification Séminaire national Alger 12 Mars 2008 «L Entreprise algérienne face au défi du numérique : État et perspectives» CRM et ERP Impact(s) sur l entreprise en tant qu outils de gestion Historique des ERP Le

Plus en détail

La continuité des activités de l entreprise dans le cadre du risque Chikungunya

La continuité des activités de l entreprise dans le cadre du risque Chikungunya La continuité des activités de l entreprise dans le cadre du risque Chikungunya Avis d Expert UDE MEDEF Guadeloupe Mercredi 26 février 2014 M Baïreh LISETTE Florestan ROUET SOMMAIRE 1. Introduc2on 2. Evalua2on

Plus en détail

En créant des Services Innovants, ivee apporte un soutien essentiel au développement des activités professionnelles et des compétences personnelles

En créant des Services Innovants, ivee apporte un soutien essentiel au développement des activités professionnelles et des compétences personnelles En créant des Services Innovants, ivee apporte un soutien essentiel au développement des activités professionnelles et des compétences personnelles de tous les passionnés! née d un constat Actuellement,

Plus en détail

Webmaster. Définition du métier

Webmaster. Définition du métier Famille métier : Domaine d intervention : Communication multimédia En agence En entreprise Autres appelations : Webmeste, Animateur(trice) de site internet/web Définition du métier Technique, opérationnel,

Plus en détail

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE COURRIER DU GROUPE LA POSTE? Alix LEGRAND ESG MANAGEMENT

Plus en détail

Les tableaux de bord intégrés : une nouvelle intelligence pour une collaboration et une performance accrues

Les tableaux de bord intégrés : une nouvelle intelligence pour une collaboration et une performance accrues Les tableaux de bord intégrés : une nouvelle intelligence pour une collaboration et une performance accrues Pierre Jones Spécialiste-conseil principal, Gestion de l information Cognos IBM Canada Ltée 2009

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

Architecture des entrepôts de données

Architecture des entrepôts de données MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Architecture des entrepôts de données Département de génie logiciel et des TI MTI820 Hiver 2011 S. ChaEi, C. Desrosiers 1 Le cycle de vie d un projet

Plus en détail

différent de votre consultant favori habituel de votre expérience passée de services Solving for Strategy in ICT

différent de votre consultant favori habituel de votre expérience passée de services Solving for Strategy in ICT Pourquoi Lingua Franca est différent de votre fournisseur habituel de solution BI et CRM de votre consultant favori habituel de votre expérience passée de services professionnels Effacer les frontières

Plus en détail

Economie sociale et transi.ons polycentriques

Economie sociale et transi.ons polycentriques Economie sociale et transi.ons polycentriques Thomas Bauwens et Sybille Mertens Congrès des économistes belges de langue française Commission 4 Quelle économie dans une ère post- croissance? 26 novembre

Plus en détail

Introduction. Pourquoi ce livre?

Introduction. Pourquoi ce livre? Introduction Pourquoi ce livre? La gestion de projet est un processus à la fois courant et complexe de nos organisations. Courant car la culture du travail en «mode projet» fait partie du vocabulaire et

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes du métier

Plus en détail

! RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION?

! RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? ! RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? JEAN- MARIE REILHAC RESPONSABLE DEVELOPPEMENT QUALITÉ & PERFORMANCE GROUPE AFNOR Qualité : valeur durable! ISO 9001 un socle pour répondre aux besoins des clients de manière

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

En quoi consiste la gestion des dossiers et de l information (GDI)?

En quoi consiste la gestion des dossiers et de l information (GDI)? OBJET Les dossiers et l information sont d importants biens stratégiques pour une organisation et, comme c est le cas d autres éléments organisationnels (ressources humaines, capital et technologie), ils

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000 Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01 Manuel Qualité Préambule La note ci jointe décrit les engagements de la société vis-à-vis des procédures

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Programme de formation " ITIL Foundation "

Programme de formation  ITIL Foundation Programme de formation " ITIL Foundation " CONTEXTE Les «Référentiels» font partie des nombreux instruments de gestion et de pilotage qui doivent se trouver dans la «boite à outils» d une DSI ; ils ont

Plus en détail

Evry - M2 MIAGE Entrepôt de données

Evry - M2 MIAGE Entrepôt de données Evry - M2 MIAGE Entrepôt de données Introduction D. Ploix - M2 Miage - EDD - Introduction 1 Plan Positionnement du BI dans l entreprise Déclinaison fonctionnelle du décisionnel dans l entreprise Intégration

Plus en détail

Titre de la présentation. Le management par le risque informatique. 24 mai 2011 Jean-Louis Bleicher

Titre de la présentation. Le management par le risque informatique. 24 mai 2011 Jean-Louis Bleicher Titre de la présentation Le management par le risque informatique 24 mai 2011 Jean-Louis Bleicher Quelques données Le chiffre d affaires annuel de la cybercriminalité serait environ deux fois supérieur

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

NET@XIS OFFRE DE SERVICES OFFSHORE SAP

NET@XIS OFFRE DE SERVICES OFFSHORE SAP NET@XIS OFFRE DE SERVICES OFFSHORE SAP SOMMAIRE Introduction... 3 Scénarii & tendances...4 Offre de services Netaxis.8 Méthodologie... 9 Infrastructure Technique...11 Livrables...12 Management de Project...13

Plus en détail

La réforme cadre de santé

La réforme cadre de santé La réforme cadre de santé Historique de la fonc2on d encadrement Au 19 ème siècle : sœurs che

Plus en détail

L expérience citoyenne numérique. Solutions et expertises pour répondre aux enjeux des territoires

L expérience citoyenne numérique. Solutions et expertises pour répondre aux enjeux des territoires L expérience citoyenne numérique Solutions et expertises pour répondre aux enjeux des territoires La Carte de Vie Quotidienne Une carte unique pour des usages multiples pour accéder aux différents Collectivités

Plus en détail

LES ARCHITECTURES ORIENTÉES SERVICES

LES ARCHITECTURES ORIENTÉES SERVICES Pourquoi WebSphere La complexité des affaires exerce une forte pression sur l IT : Challenges Globalisation Pressions de la compétition Erosion de la fidélité des clients Complexité de la chaine logistique

Plus en détail

La norme ISO 10007:2003 définit des lignes directrices pour la gestion de la configuration

La norme ISO 10007:2003 définit des lignes directrices pour la gestion de la configuration ! " Rappel : les référentiels pour la gestion de configuration ISO10007 (1/3) La norme ISO 10007:2003 définit des lignes directrices pour la gestion de la configuration Elle est une révision de la version

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions.

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions. Ce glossaire a été élaboré dans un souci de clarification des notions et concepts clés communément utilisés en Gestion des Ressources Humaines, et notamment dans le champ de la gestion prévisionnelle des

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail