Master Data Management et intégration des données clients

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Master Data Management et intégration des données clients"

Transcription

1 Master Data Management et intégration des données clients Patrick Aboussouan Salon du BI 6 novembre 2012

2 Objectifs de la présentation Aider les participants à mieux comprendre ce qu est le MDM, notamment le MDM Client la valeur stratégique d'une solution de MDM Client les problèmes d'affaires ciblés les rôles et responsabilités associés au MDM les processus associés au MDM l architecture de la solution Le quoi Le pourquoi Le qui Le comment Sensibiliser les participants à l'importance de l'équilibre entre les aspects technologiques et non technologiques de la problématique Illustrer les risques et les pièges qui guettent les initiatives MDM Client au moyen d'exemples concrets 2

3 Table des matières La problématique Qu est-ce que le MDM Client? Comment bâtir un MDM Client? Planifier Construire Entretenir Les pièges à éviter Conclusion 3

4 Table des matières La problématique Qu est-ce que le MDM Client? Comment bâtir un MDM Client? Planifier Construire Entretenir Les pièges à éviter Conclusion 4

5 Définition préalable : données de référence Master Data Management : Gestion des données de référence Les données de référence sont les entités de données fondamentales non transactionnelles d'une organisation et partagées par les différents processus d'affaires Acteurs (Party) Produits et Services Comptes/ Ententes Unités Organisationnelles Géographie Rubriques comptables Etc. 5

6 Un paysage fragmenté 6

7 Qui dit vrai? Système A ID : DUP123 NOM : Frédéric Dupont DN: 1960/08/09 SEXE: M NAS: ADR: 123, rue Principale, Montréal, QC, H1A 1H1 TEL : (514) Système B ID : NOM : F Dupond DN: SEXE: 1 ADR: 123 Principale, Montreal, PQ, H1A 1H1 TEL : Système C ID : NOM : F A Dupont DN: SEXE: Masculin NAS: ADR: 456 rue Secondaire, St- Sauveur, Quebec, H1A 1H1 TEL : (450) Système N ID : DUPF NOM : Fred A Dupont ADR: 789 rue Centrale, Montréal, QC, H2B 2H2 TEL : (514) COUR: 7

8 Répercussions commerciales importantes M. Dupont, pouvez-vous nous dire quels sont tous les produits que vous avez achetés chez nous dans les dernières années? J ai rejeté la demande de M. Dupont, mais je ne savais pas que c était un client Platine dans notre filiale de Québec. Annie, tu ne peux pas t imaginer. Je passe mon temps à faire du rapprochement de données! Je n ai pas le temps de faire d analyse. Mais Madame, vous me sollicitez pour m offrir un produit que j ai déjà! - Mais je vous ai déjà informé de mon changement d adresse il y a quelques jours! - Ah bon? Avec quel département avez-vous communiqué? Pourquoi nos projets informatiques coûtent-ils toujours aussi cher? 8

9 Vue 360 o des clients : une priorité de l industrie 9

10 Table des matières La problématique Qu est-ce que le MDM Client? Comment bâtir un MDM Client? Planifier Construire Entretenir Les pièges à éviter Conclusion 10

11 Le MDM à la rescousse Le Master Data Management (MDM), ou Gestion des données de référence, est une discipline d entreprise impliquant les secteurs d activité et les technologies de l'information qui définit un ensemble de politiques, de processus et d outils visant à définir, stocker, maintenir, distribuer et imposer une vue uniforme, complète, fiable et à jour des données de référence au sein de l entreprise, et ce, indépendamment des canaux de communications, des secteurs d'activité ou des subdivisions métiers ou géographiques. Le MDM Client (ou Customer Data Integration/CDI) réfère au sous-domaine du MDM associé à la gestion des données de référence Acteur 11

12 Meilleure version de la vérité Système A ID : DUP123 NOM : Frédéric Dupont DN: 1960/08/09 SEXE: M NAS: ADR: 123 rue Principale, Montréal, QC, H1A 1H1 TEL : (514) Système B ID : NOM : F Dupond DN: SEXE: 1 ADR: 123 Principale, Montreal, QC, H1A 1H1 TEL : Système C ID : NOM : F A Dupont DN: SEXE: Masculin NAS: ADR: 456 rue Secondaire, St-Sauveur, QC, H1A 1H1 TEL : (450) Système N ID : DUPF NOM : Fred A Dupont ADR: 789 rue Centrale, Montréal, QC, H2B 2H2 TEL : (514) COUR: EID : NOM : Frédéric F Dupont DN: 1960/08/09 SEXE: M NAS: ADR PRINC: 123 rue Principale, Montréal, QC, H1A 1H1 TEL DOM : ADR SEC: 456 rue Secondaire, St-Sauveur, QC, J0R 1R1 TEL SEC : COUR: 12

13 Qu est-ce que la Vue 360 o? Comptes Identification Réseau relationnel Coordonnées Profil 13

14 Le MDM n est pas qu une solution technologique 14

15 La solution technologique en un coup d œil 15

16 Des processus interreliés Processus MDM On veille à la qualité des données Gouvernance des données Intendance de données Gestion des règles de divulgation et d accès Gestion de la solution technologique Soutien à la clientèle Données de référence Client Vente/CRM On produit et consomme les données Gestion des comptes à recevoir Gestion des commandes Processus d affaires 16

17 Processus MDM Data Stewards Perform ongoing data quality task resolution Data Governance Establishes strategy, policies, standards, processes, roles, responsibilities, disclosure and access rules, metrics & controls Information Technologies Data Quality Improvement Loop Improve data entry validation Configure data quality task generation & reports Master Data Data Producers & Consumers Configure access rules 17

18 Qu est-ce que la qualité des données? 18

19 Gouvernance de données 19

20 Intendance de données 20

21 Gestion de la qualité des données Résolution de conflit Profilage Appariement Validation Enrichissement Normalisation Nettoyage 21

22 Qui est propriétaire du MDM Client? Les données de référence clients sont partagées : il n y a pas 1 propriétaire du MDM Client, mais des copropriétaires avec des aires communes et des aires privatives. De nombreuses fonctions commerciales y contribuent d une manière ou une autre Tous les fonctions commerciales sont responsables de maintenir les données clients conformes aux politiques de gouvernance et aux normes de qualité établies Il est essentiel de créer un partenariat de collaboration Secteurs commerciaux, gouvernance des données, intendance des données, architecture, équipes de projet 22

23 MDM vs 23

24 Table des matières La problématique Qu est-ce que le MDM Client? Comment bâtir un MDM Client? Planifier Construire Entretenir Les pièges à éviter Conclusion 24

25 Le rendement du capital investi Malgré les nombreux bénéfices récoltés après coup, il est très difficile de démontrer au départ la valeur économique d'une initiative MDM La meilleure façon d évaluer les bénéfices du MDM est de déterminer les coûts associés à des données de référence de piètre qualité et aux efforts requis pour compenser pour des processus sous-optimaux 21% des entreprises aux ÉU estiment que cela leur coûte entre 10 et 100 millions $/an ; 6% au-delà de 50 millions (Dr Dave Waddington, Senior VP and Head of Research, The Information Difference, June 2008) 25

26 Un partenariat TI Affaires De nombreuses initiatives MDM trébuchent pour des raisons associées à des problèmes organisationnels et de gouvernance plutôt qu'à des problèmes technologiques Il est donc essentiel : d harmoniser la vision MDM Client avec la vision d'affaires Compte tenu de l'ampleur de la tâche, d'obtenir le parrainage indéfectible de la haute direction d impliquer les gens d'affaires. Une initiative MDM Client doit être cogérée par les gens d'affaires et les TI d élaborer un programme de communication autour du MDM afin que les parties prenantes soient informées en tout temps et que leurs attentes soient bien gérées 26

27 Délégation des responsabilités Escalade Organigramme type Responsabilités Rôles Niveau haute direction Parrainage Fournit fonds et ressources Soutient le programme de gouvernance des données Haute direction Niveau stratégique Orientations et stratégie d'entreprise Définit les orientations en matière de besoins de l'entreprise Soutient les exigences en données et en technologie Propriétaires des principaux secteurs et processus commerciaux Gouverneur des données Chef de l architecture d entreprise Niveau Gouvernance de données Politiques et procédures Établit les politiques de gouvernance des données, les procédures et les normes pour les données, les droits d accès, les processus et les technologies. Facilite la gestion du processus de gouvernance Comité de gouvernance des données Intendants de données Responsables des secteurs et des processus commerciaux Architectes d entreprise Analystes d affaires d entreprise Niveau d exécution Mise en œuvre Conçoit et met en œuvre les politiques et les procédures relatives aux données au sein des processus commerciaux et des applications, puis les exécute au quotidien Intendants de données Architectes d entreprise Équipes de projets: architectes de solution, architectes de données, analystes d affaires, analystes, concepteurs, développeurs, DBA, etc. 27

28 Un plan de transition prudent Vue 360 o Cible 100% % Acteurs 28

29 Table des matières La problématique Qu est-ce que le MDM Client? Comment bâtir un MDM Client? Planifier Construire Entretenir Les pièges à éviter Conclusion 29

30 Composants fonctionnels d un MDM Client Intégration ETL Détection de variations de données (CDC) Services d accès aux données de référence (CRUD) Publication/ Synchronisation Application des règles de divulgation Consolidation des données Normalisation, Validation, Nettoyage Identification Appariement Gestion des références croisées Enrichissement au moyen de sources externes Homologation et création du Golden Record Établisseme nt des relations et des hiérarchies Outils d intendance de données Profilage de données Résolution des tâches Appariement Désapparie ment Édition des règles d homologation Gestion des relations et des hiérarchies Utilitaires et rapports (vues, recherche, etc.) Gestion des métadonnées Sécurité et confidentialité Journalisation et gestion de l historique Authentification Autorisation Gestion des règles de divulgation Gestion des rôles Journalisation pour fins d audit Gestion des versions et de l historique Référentiels de données Acteur Produit & Service Instrument financier Entente Géographie Tables de référence Unité organisationnelle Finances/Comptabilité Canal de distribution Actif 30

31 Choix du produit Construire un MDM Client est une initiative complexe qui implique une multitude de technologies Cœur : engin d appariement, engin de création de l enregistrement de référence, etc. Mais aussi : BD, outil de profilage de données, services Web, ETL, ESB, etc. Se rappeler qu un produit ne couvre que 70-80% des besoins d une entreprise. La panacée n existe pas. Le reste devra être développé le produit est essentiel, mais ne constitue qu une infime partie du projet. La complexité réside dans l intégration de la solution dans l écosystème de l entreprise : intégration, consolidation, synchronisation, etc. 31

32 Modèles d architecture 4 modèles types Référentiel de type registre Référentiel de consolidation Référentiel de coexistence Référentiel transactionnel 32

33 Référentiel de type registre 33

34 Référentiel de consolidation 34

35 Référentiel de coexistence 35

36 Référentiel transactionnel 36

37 Normalisation Système A MDM Client Système A MDM Client Country Pays ID Piece d'identite Canada Arménie Carte maladie CAM USA Canada P. de conduire Permis de conduire France États-Unis Autre? Passeport Carte de USSR France citoyenneté? Russie Autre Ukraine Ukraine Système A Phone Main Alternate?? MDM Client Telephone Domicile Cellulaire Bureau Chalet 37

38 Appariement/Dédoublonnage (Matching) : clé de voûte du MDM Client Copyright 2012 IBM 38

39 Appariement : faux positifs et faux négatifs 39

40 Références croisées Système A ID : DUP123 NOM : Frédéric Dupont DN: 1960/08/09 SEXE: M NAS: ADR: 123 rue Principale, Montréal, QC, H1A 1H1 TEL : (514) Système B ID : NOM : F Dupond DN: SEXE: 1 ADR: 123 Principale, Montreal, QC, H1A 1H1 TEL : Système C ID : NOM : F A Dupont DN: SEXE: Masculin NAS: ADR: 456 rue Secondaire, St-Sauveur, QC, H1A 1H1 TEL : (450) Système N ID : DUPF NOM : Fred A Dupont ADR: 789, rue Centrale, Montréal, QC, H2B 2H2 TEL : (514) COUR: Système ID EID A DUP B C N DUPF

41 Homologation (Survivorship) et création de l enregistrement de référence (Golden Record) Système X MDM Client Système Y Champ Valeur Mise à jour Champ Valeur Mise à jour Champ Valeur Mise à jour ID DUP EID ID Prénom Frédéric Prénom Frédéric Prénom Nom Dupont Nom Dupont Nom F Dupond DN DN DN SEXE M SEXE M SEXE NAS NAS NAS ADR 123 rue Principale Montréal, PQ H1A 1H ADR 123 rue Principale Montréal, QC H1A 1H ADR 789 rue Centrale Montréal, QC H2B 2H TEL (514) TEL (514) TEL Enregistrement de référence (Golden Record) Légende : Règles d'homologation (Survivorship) Le plus récent l'emporte La source la plus fiable (après profilage) pour ce champ l'emporte Le plus complet l'emporte 41

42 Génération du Golden Record Système A ID : DUP123 NOM : Frédéric Dupont DN: 1960/08/09 SEXE: M NAS: ADR: 123 rue Principale, Montréal, QC, H1A 1H1 TEL : (514) Système B ID : NOM : F Dupond DN: SEXE: 1 ADR: 123 Principale, Montreal, QC, H1A 1H1 TEL : Système C ID : NOM : F A Dupont DN: SEXE: Masculin NAS: ADR: 456 rue Secondaire, St-Sauveur, QC, H1A 1H1 TEL : (450) Système N ID : DUPF NOM : Fred A Dupont ADR: 789 rue Centrale, Montréal, QC, H2B 2H2 TEL : (514) COUR: EID : NOM : Frédéric F Dupont DN: 1960/08/09 SEXE: M NAS: ADR PRINC: 123 rue Principale, Montréal, QC, H1A 1H1 TEL DOM : ADR SEC: 456 rue Secondaire, St-Sauveur, QC, J0R 1R1 TEL SEC : COUR: 42

43 Publication et synchronisation Chargement initial Chargement initial Système A Système B Deltas aux heures Services en temps réel Deltas en temps quasi réel Chargement initial MDM Client Deltas en temps quasi réel Chargement initial Extractions mensuelles complètes Deltas hebdomadaires Système C Deltas quotidiens Chargement initial Chargement initial Deltas quotidiens Système D 43

44 Table des matières La problématique Qu est-ce que le MDM Client? Comment bâtir un MDM Client? Planifier Construire Entretenir Les pièges à éviter Conclusion 44

45 Métriques : mesurer pour mieux progresser La qualité des données est au cœur de la mission du MDM En l'absence de métriques permettant de mesurer la qualité des données et son incidence sur les affaires, il n'existe aucune base sur laquelle mesurer les progrès engendrés par une initiative MDM Établir ces métriques et définir des objectifs de succès en harmonie avec les objectifs stratégiques de l'entreprise Développer un tableau de bord périodique de manière à évaluer l'écart entre les objectifs et le réel Completeness Consistency Integrity Validity Tableau de bord Qualité des données Accuracy Timeliness 45

46 Atteindre la maturité des processus Désorganisé Organisé Processus 1 - Embryonnaire 2 - Planifié, géré et reproductible 3 - Défini, maîtrisé et normalisé 4 - Quantifié, mesuré et contrôlé 5 - Optimisé et continuellement enrichi Gouvernance de données Intendance de données Gestion des règles de divulgation et d'accès Gestion de la solution technologique Gestion de projet Tableau de bord de maturité des processus MDM Un exemple 46

47 Table des matières La problématique Qu est-ce que le MDM Client? Comment bâtir un MDM Client? Planifier Construire Entretenir Les pièges à éviter Conclusion 47

48 Parrainage et financement Réalisation du MDM exclusivement comme un projet informatique Manque d adhésion de la haute direction et de collaboration de toutes les parties prenantes Appropriation/détournement du projet MDM par un secteur d affaires ou un projet particulier, notamment pour le financement et le calendrier de réalisation Sous-estimation de la sensibilité politique des règles de divulgation 48

49 Gestion de projet Immaturité de la gestion de projet (estimation des coûts, calendrier de réalisation, gestion du risque, etc.) Gestion du projet comme un projet d intégration de données (avec un début et une fin) plutôt que comme un actif d entreprise pérenne Perte du contrôle de la portée Sous-estimation du manque de qualité des données dans les systèmes sources (GIGO) et de son impact sur les efforts de consolidation et de normalisation Essoufflement de l équipe de projet et de la direction 49

50 Architecture, conception, réalisation Abandon d une architecture cible évolutive au profit d un projet spécifique Refus de modifier les systèmes patrimoniaux Immaturité des équipes de développement et de test Sous-estimation des obstacles techniques (mapping, élaboration du modèle canonique, survivorship, boucles infinies, séquencement des messages, etc.) Introduction brutale d un trop grand nombre de nouvelles technologies Complexité des tests intégrés bout en bout et de la mise en place d environnements de test appropriés 50

51 Table des matières La problématique Qu est-ce que le MDM Client? Comment bâtir un MDM Client? Planifier Construire Entretenir Les pièges à éviter Conclusion 51

52 Projet complexe Obtenir l adhésion indéfectible de la direction Prévoir un budget transversal récurrent et des budgets spécifiques aux secteurs d affaires S assurer d avoir la maturité nécessaire pour s y embarquer à tous les niveaux S équiper d une équipe technique solide Bien structurer les différents rôles et responsabilités Faire une planification prudente avec un budget et des dates réalistes auxquelles tout le monde adhère 52

53 mais le jeu en vaut la chandelle Vue uniforme, complète, fiable et à jour des données de référence client Capacité analytique accrue Diminution des erreurs dans la relation avec nos clients Diminution des coûts de consolidation et de rapprochement des données Diminution des coûts informatiques Des clients mieux servis! Une organisation et des employés plus efficaces! 53

54 54

55 55

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI)

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) COMMUNIQUÉ 14-COM-002 14 juillet 2014 Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) L Association des superviseurs prudentiels des caisses (ASPC) a créé un groupe

Plus en détail

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia L Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique ODESIA 1155 University suite 800 Montreal, Qc, Canada H3B 3A7 Phone: (514) 876-1155 Fax: (514) 876-1153 www.odesia.com Guillaume Bédard,

Plus en détail

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel :

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel : La méthode ITIL plan Introduction C est quoi ITIL? Utilisation d ITIL Objectifs Les principes d ITIL Domaines couverts par ITIL Les trois versions d ITIL Pourquoi ITIL a-t-il tant de succès Inconvénients

Plus en détail

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire BENEFICES POUR LES DSI Réussir les projets de gouvernance dans les délais et les budgets Démarrer de manière tactique tout en

Plus en détail

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0 Des données fiables pour de meilleurs résultats Les entreprises génèrent et collectent chaque jour une multitude de données : informations sur les comptes,

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

ITIL nouvelle version et état de situation des démarches dans le réseau

ITIL nouvelle version et état de situation des démarches dans le réseau ITIL nouvelle version et état de situation des démarches dans le réseau Réunion nationale de la GRICS Le 21 novembre 2007, atelier 134 Jean-Claude Beaudry, Qualiti7 Luc Boudrias, CA, CA-TI Page 1 Contenu

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING INNOVATION TECHNOLOGIES AU SERVICE DES PME PMI ETI SOeMAN RELATION CLIENT - CRM - MARKETING La solution d'aide au pilotage et au management de la performance commerciale Produit et service de la société

Plus en détail

Talend Technical Note

Talend Technical Note Mars 2011 Page 1 sur 5 Le MDM offre un hub central de contrôle et une vision unique des données maître de l'entreprise, quelles que soient les disparités entre les systèmes source. Il assure que les données

Plus en détail

Programme de formation " ITIL Foundation "

Programme de formation  ITIL Foundation Programme de formation " ITIL Foundation " CONTEXTE Les «Référentiels» font partie des nombreux instruments de gestion et de pilotage qui doivent se trouver dans la «boite à outils» d une DSI ; ils ont

Plus en détail

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance :

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Contexte Il est naturel de construire et d adapter son système d information à son métier pour répondre aux besoins opérationnels et quotidiens. Facturation, production, gestion de stocks, ressources humaines,

Plus en détail

COBIT5 Présentation 2013 Pierre CALVANESE

COBIT5 Présentation 2013 Pierre CALVANESE COBIT5 Présentation 2013 Pierre CALVANESE Evolution of scope Un référentiel global d entreprise Governance of Enterprise IT IT Governance Management Val IT 2.0 (2008) Control Audit Risk IT (2009) COBIT1

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 1: La vision processus dans le management des organisations

Plus en détail

Agenda. Salon du BI, 9 avril 2008

Agenda. Salon du BI, 9 avril 2008 Salon du BI, 9 avril 2008 Guy Bourassa SSQ Groupe financier Architecte en entrepôt de données Développement et intégration des systèmes - Assurance collective Agenda SSQ en deux mots L historique du BI

Plus en détail

curité des TI : Comment accroître votre niveau de curité

curité des TI : Comment accroître votre niveau de curité La sécurits curité des TI : Comment accroître votre niveau de maturité en sécurits curité Atelier 315 Par : Sylvain Viau Luc Boudrias Plan de la présentation Qui sommes-nous? Pourquoi la sécurité de vos

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Amenez votre analyse d audit au niveau supérieur! Passeport formation 2013 26 avril 2013

Amenez votre analyse d audit au niveau supérieur! Passeport formation 2013 26 avril 2013 Amenez votre analyse d audit au niveau supérieur! Passeport formation 2013 26 avril 2013 Amenez votre analyse d audit au niveau supérieur! Introduction Le groupe ACL de Montréal Résultats de recherche

Plus en détail

Collaboration DIM Contrôle de Gestion. Dr Christophe SCHMITT médecin DIM CH de Jury METZ

Collaboration DIM Contrôle de Gestion. Dr Christophe SCHMITT médecin DIM CH de Jury METZ Collaboration DIM Contrôle de Gestion Dr Christophe SCHMITT médecin DIM CH de Jury METZ 2 Définition du contrôle de gestion Définition du répertoire national des métiers de la Fonction Publique Hospitalière:

Plus en détail

Master Data Management

Master Data Management Master Data Management Darren Cooper Master Data Management 27/08/2009 Objectifs Comprendre les objectifs des projets Master Data Management (MDM) Voir des cas réels de projets et leur retour sur investissement

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 L' imaginer, le réaliser ensemble Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

Objet : Mise en œuvre du plan d efficience de TransÉnergie. Établir une démarche d efficience de votre organisation structurée;

Objet : Mise en œuvre du plan d efficience de TransÉnergie. Établir une démarche d efficience de votre organisation structurée; Rapport d étape HYDRO-QUÉBEC MISE EN ŒUVRE DU PLAN D EFFICIENCE DE TRANSÉNERGIE Raymond Chabot Grant Thornton & Cie Conseillers en administration Société en nom collectif Le 29 juin 2007 Monsieur Pierre

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Postes en technologie de l information

Postes en technologie de l information Mutation 2013 Postes en technologie de l information Consultez les témoignages de nos ambassadeurs Suzanne Samson Gestionnaire en technologies de l information Simon Barriault Analyste en informatique

Plus en détail

Introduction à ITIL. Un guide d'initiation à ITIL. Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014. Guintech Informatique. Passer à la première page

Introduction à ITIL. Un guide d'initiation à ITIL. Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014. Guintech Informatique. Passer à la première page Introduction à ITIL Un guide d'initiation à ITIL Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014 1 ITIL Définition: ITIL (Information Technology Infrastructure Library) qui se traduit en français par «Bibliothèque pour

Plus en détail

Pratique de logiciels de planification

Pratique de logiciels de planification Pratique de logiciels de planification MASTER TECHNOLOGIE & HANDICAP Université Paris 8 Sommaire Introduction Organisation d un projet Les principaux axes de la planification Gestion des tâches Gestion

Plus en détail

Les principes et les thèmes PRINCE2

Les principes et les thèmes PRINCE2 31 Chapitre 3 Les principes et les thèmes PRINCE2 1. Les principes de la méthode PRINCE2 Les principes et les thèmes PRINCE2 Les principes de la méthode PRINCE2 définissent un cadre de bonnes pratiques

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

Une transformation s impose : changeons d attitude

Une transformation s impose : changeons d attitude Une transformation s impose : changeons d attitude Colloque sur le marché des hôpitaux et du réseau de la santé au Québec 27 mai 2009 Aujourd hui, au Canada Le Canada dépense plus pour les soins de santé

Plus en détail

PÉRENNISER LA PERFORMANCE

PÉRENNISER LA PERFORMANCE PÉRENNISER LA PERFORMANCE La recherche de performance est aujourd hui au cœur des préoccupations des organisations : succession des plans de productivité et de profitabilité, plans de reprise d activités,

Plus en détail

LeaderSHIP BPM TIBCO iprocess Suite The Forrester Wave : Human-Centric Business Process Management Suites, Q1 2006 www.tibco.com TIBCO Software Inc

LeaderSHIP BPM TIBCO iprocess Suite The Forrester Wave : Human-Centric Business Process Management Suites, Q1 2006 www.tibco.com TIBCO Software Inc TIBCO PM iprocess Suite «TIBCO est le seul fournisseur capable de prendre en charge l éventail complet des processus orientés systèmes et humains.» The Forrester Wave : Human-Centric Business Process Management

Plus en détail

L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs

L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs TÉMOIGNAGE DE CLIENT L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs PROFIL DE CLIENT Industrie : Gouvernement Ministère : Agence du revenu du Canada Employés : 44 000

Plus en détail

Master Data Management en Open Source C est le Bon Moment

Master Data Management en Open Source C est le Bon Moment Master Data Management en Open Source C est le Bon Moment White Paper Sommaire Introduction... 2 Les Pré Requis du Marché Open Source... 2 La Liberté... 3 Prédire les Effets de l Open Source sur le MDM...

Plus en détail

«Le bon plan est celui qui vous permet de réaliser ce qui compte pour vous» Dominique Vincent, MBA, CIM Vice-présidente, gestionnaire de portefeuille

«Le bon plan est celui qui vous permet de réaliser ce qui compte pour vous» Dominique Vincent, MBA, CIM Vice-présidente, gestionnaire de portefeuille «Le bon plan est celui qui vous permet de réaliser ce qui compte pour vous» Dominique Vincent, MBA, CIM Vice-présidente, gestionnaire de portefeuille Un plan financier clair et simple est synonyme de tranquillité

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de ligne de conditionnement» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

PRIMAVERA CONTRACTOR FONCTIONNALITÉS DE GESTION DE PROJET SIMPLES ET ABORDABLES.

PRIMAVERA CONTRACTOR FONCTIONNALITÉS DE GESTION DE PROJET SIMPLES ET ABORDABLES. PRIMAVERA CONTRACTOR FONCTIONNALITÉS DE GESTION DE PROJET SIMPLES ET ABORDABLES. Affichage en surbrillance des tâches et des ressources à venir Gestion des références du projet pour gérer les modifications

Plus en détail

Microsoft IT Operation Consulting

Microsoft IT Operation Consulting Microsoft IT Operation Consulting Des offres de services qui vous permettent : D améliorer l agilité et l alignement de votre IT aux besoins métier de votre entreprise. De maîtriser votre informatique

Plus en détail

Services-conseils et d intégration d applications réseau HP

Services-conseils et d intégration d applications réseau HP Services-conseils et d intégration d applications réseau HP Services HP Données techniques Les Services-conseils et d intégration d applications réseau HP (les «Services») sont en mesure de répondre à

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

Business Optimising Consulting Group. Consulting en systèmes d information

Business Optimising Consulting Group. Consulting en systèmes d information Business Optimising Consulting Group Consulting en systèmes d information Introduction La place toujours plus centrale des Directions des systèmes d'information au sein des entreprises les expose encore

Plus en détail

Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied

Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied : : A P P L I E D S U P P O R T : : Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied Maximisez votre investissement technologique LE SUCCÈS DE VOTRE ENTREPRISE DÉPEND DE LA PERFORMANCE DE VOS CAPACITÉS

Plus en détail

Un outil pour les entreprises en réseau

Un outil pour les entreprises en réseau STRATEGIE COMMERCIALE : LA «MONTGOLFIERE», UN OUTIL D ANALYSE DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE DES ENTREPRISES EN RESEAU Executive summary La stratégie commerciale mise en place par les points de vente des

Plus en détail

Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1

Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1 Table des matières Préface.............................................................................. XV Chapitre 1. Adapter les forces de vente à l évolution des marchés... 1 1.1 Force de Vente (F.D.V.)

Plus en détail

Conseil Formation Assistance aux Opérations

Conseil Formation Assistance aux Opérations Conseil Formation Assistance aux Opérations l Ambition pragmatique d Hommes de Métier pour le Pilotage et la Transformation des Entreprises et Collectivités VPS Finance - Tél : +33 (0)6 22 04 22 43 - E

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

Pourquoi intégrer le Big Data à son organisa3on?

Pourquoi intégrer le Big Data à son organisa3on? Pourquoi intégrer le Big Data à son organisa3on? Yvan Robert, VP Affaires Stratégiques Emmanuel Faug, Resp. pra>que BI Colloque 2014 Big Data Agenda Qui sommes nous? L importance de l information Méthodes

Plus en détail

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Un des objectifs principaux du projet européen Cybersudoe innov est la création d une base de données

Plus en détail

Les PGI. A l origine, un progiciel était un logiciel adapté aux besoins d un client.

Les PGI. A l origine, un progiciel était un logiciel adapté aux besoins d un client. Les PGI Les Progiciels de Gestion Intégrés sont devenus en quelques années une des pierres angulaire du SI de l organisation. Le Système d Information (SI) est composé de 3 domaines : - Organisationnel

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles Fréderic FADDA Mobility GBS Leader, IBM L introduction des technologies Mobiles, un accélérateur Business, Opérationnel et IT L introduction

Plus en détail

Management - Ressources humaines Exemples de formations

Management - Ressources humaines Exemples de formations Management - Ressources humaines Exemples de formations Management - Ressources humaines - Animation d'équipes - Les entretiens professionnels d'évaluation - L'intégration de nouveaux salariés - Anticiper

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

CEREMONIE DE LANCEMENT DU SITE WEB DE LA PHARMACIE NATIONALE D APPROVISIONNEMENT DU SENEGAL. (SISDAK 2012 : 05 au 08juillet 2012)

CEREMONIE DE LANCEMENT DU SITE WEB DE LA PHARMACIE NATIONALE D APPROVISIONNEMENT DU SENEGAL. (SISDAK 2012 : 05 au 08juillet 2012) CEREMONIE DE LANCEMENT DU SITE WEB DE LA PHARMACIE NATIONALE D APPROVISIONNEMENT DU SENEGAL (SISDAK 2012 : 05 au 08juillet 2012) DISCOURS DU DIRECTEUR DE LA PNA Madame le Ministre de la Santé et de l Action

Plus en détail

Des solutions d affaires, performantes et évolutives

Des solutions d affaires, performantes et évolutives Bureau de Prestation de Services Informatiques Votre partenaire Odoo, en Solutions d Affaires BP: 12719 Niamey Niger Quartier Yantala (entre CSI et Commissariat) E-mail: info@bpsiniger.com Tél: 96 99 18

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

Formation Lean Six Sigma

Formation Lean Six Sigma Athéna Conseil Luxembourg - http://athenaconseillux.com Édition, Numéro 1 Formation Lean Six Sigma Contenu NOTRE AMBITION Contribuer à l efficience et à l efficacité de votre organisation en accompagnant

Plus en détail

Chef d entreprise, Responsable Commercial, Responsable Marketing, ou acteurs de la Gestion Relation Client en entreprise.

Chef d entreprise, Responsable Commercial, Responsable Marketing, ou acteurs de la Gestion Relation Client en entreprise. PROGRAMME DE FORMATION : Gestion de la Relation Client (GRC ou CRM) De la collecte de données clients, à la gestion opérationnelle de votre relation client : découvrez comment faire de votre CRM un levier

Plus en détail

ITIL : Une longue quête. Etienne TAROT Lactalis

ITIL : Une longue quête. Etienne TAROT Lactalis ITIL : Une longue quête Etienne TAROT Lactalis Historique De la veille 1ère réflexion autour d ITIL 2004 2008 2009 2011 Développement de la stratégie autour d ITIL Développement des process Première externalisation

Plus en détail

Être conforme à la norme PCI. OUI, c est possible!

Être conforme à la norme PCI. OUI, c est possible! Être conforme à la norme PCI OUI, c est possible! Présentation Réseau Action TI 8 mai 2013 Johanne Darveau Directrice systèmes, portefeuille de projets et support applicatif Technologies de l information

Plus en détail

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire BENEFICES Des projets réussis dans les délais et les budgets La bonne donnée disponible au

Plus en détail

Rational Software Rational Portfolio Manager

Rational Software Rational Portfolio Manager IBM Software Group Rational Software Rational Portfolio Manager Rachid Saoui, rachid.saoui@fr.ibm.com Fabrice Grelier, fabrice.grelier@fr.ibm.com 2003 IBM Corporation genda Gouvernance et Portfolio Management

Plus en détail

La sécurité - Pourquoi? Pourquoi la sécurité? (suite) Confiance Affaires. Pourquoi parler de sécurité? La sécurité informatique, une entrée en matière

La sécurité - Pourquoi? Pourquoi la sécurité? (suite) Confiance Affaires. Pourquoi parler de sécurité? La sécurité informatique, une entrée en matière Pourquoi parler de sécurité Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c est que vous ne le comprenez pas complètement - Albert Einstein La sécurité - Pourquoi Pourquoi la sécurité

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance :

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Contexte Il est naturel de construire et d adapter son système d information à son métier pour répondre aux besoins opérationnels et quotidiens.

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada IGF Québec : Journée thématique sur la gestion des risques Philippe Lajeunesse, Directeur principal Planification

Plus en détail

6 février 2009. Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information

6 février 2009. Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information 6 février 2009 Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information Facteurs déterminants du changement : Examens du GC Examens stratégiques, horizontaux et examens

Plus en détail

Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) en QUALITY & STRATEGY MANAGEMENT. www.masterqsm.ch

Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) en QUALITY & STRATEGY MANAGEMENT. www.masterqsm.ch Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) en QUALITY & STRATEGY MANAGEMENT www.masterqsm.ch Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) en QUALITY & STRATEGY MANAGEMENT 1. MAS QSM Le MAS QSM est une formation

Plus en détail

ITIL. optimal. pour un service informatique. 2 e édition C H R I S T I A N D U M O N T. Préface de Patrick Abad

ITIL. optimal. pour un service informatique. 2 e édition C H R I S T I A N D U M O N T. Préface de Patrick Abad C H R I S T I A N D U M O N T Préface de Patrick Abad ITIL pour un service informatique optimal 2 e édition Groupe Eyrolles, 2006, 2007, ISBN : 978-2-212-12102-5 Introduction..................................................

Plus en détail

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM LIVRE BLANC L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM Une situation optimale pour la force de vente et pour le marketing LIVRE BLANC OPTIMISATION DU MARKETING 2 A PROPOS Au cours des dernières années,

Plus en détail

Audit interne et contrôle de gestion

Audit interne et contrôle de gestion Jacques Renard Sophie Nussbaumer Préface de Daniel Lebègue, président de l IFA Audit interne et contrôle de gestion Pour une meilleure collaboration, 2011 ISBN : 978-2-212-55246-1 Table des matières Sommaire...V

Plus en détail

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP Date de l évaluation Nom et fonction du membre du jury Nom et prénom du candidat Entreprise du candidat Activités Industrielles de Boulangerie Ce guide est destiné à chaque membre du jury Guide individuel

Plus en détail

Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités. progiciels 2 0

Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités. progiciels 2 0 Planifier la production avec un système GPAO Mythes et réalités La planification Pour être un succès, un acte de production doit être préparé A long terme A moyen terme A court terme octobre, Les systèmes

Plus en détail

Business Intelligence (BI) Stratégie de création d un outil BI

Business Intelligence (BI) Stratégie de création d un outil BI Business Intelligence (BI) La Business intelligence est un outil décisionnel incontournable à la gestion stratégique et quotidienne des entités. Il fournit de l information indispensable, sous plusieurs

Plus en détail

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013 Vérification des pratiques de gestion du Secteur du dirigeant principal des finances () 1. Le dirigeant principal des finances () doit s assurer qu on dispose d une vue consolidée et intégrée des structures

Plus en détail

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace!

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! 5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! Edition 2010 Des formations -s & -s Nouveauté rentrée 2010 : Réduction de l offre : Le socle + 4 déclinaisons spécifiques www.management-progression.fr

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

Sopra Group Carte de visite

Sopra Group Carte de visite Sopra Group Carte de visite La mise à jour des chiffres clés se fait après chaque publication Groupe Version à utiliser avec Office 2003 Laurent COUSSONNET Directeur T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons

Plus en détail

QUICK GUIDE #1. Guide du pilotage par la performance pour les distributeurs automobiles

QUICK GUIDE #1. Guide du pilotage par la performance pour les distributeurs automobiles QUICK GUIDE #1 Guide du pilotage par la performance pour les distributeurs automobiles INTRODUCTION Vous managez des concessions automobiles et c est une responsabilité qui demande un contrôle quotidien

Plus en détail

L ASSURANCE QUALITÉ ET SÉCURITÉ DE VOTRE SYSTÈME D INFORMATION

L ASSURANCE QUALITÉ ET SÉCURITÉ DE VOTRE SYSTÈME D INFORMATION L ASSURANCE QUALITÉ ET SÉCURITÉ DE VOTRE SYSTÈME D INFORMATION Sommaire Notre équipe Nos atouts Notre chaine de valeur Nos offres de service Notre démarche Nos références & réalisations Nos coordonnées

Plus en détail

JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES

JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES Survol de Risk IT UN NOUVEAU RÉFÉRENTIEL DE GESTION DES RISQUES TI GP - Québec 2010 JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES 3 mars 2010 - Version 4.0 Mario Lapointe ing. MBA CISA CGEIT mario.lapointe@metastrategie.com

Plus en détail

FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN

FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN V032013 Code : GESTRELCLI FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN OBJECTIF FINAL Faire prendre conscience au collaborateur des enjeux de la relation client (satisfaction, fidélisation

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

pratiques. Nous avons abondamment illustré l'application correcte et efficace des nombreuses pratiques en assurance qualité par des cas pratiques.

pratiques. Nous avons abondamment illustré l'application correcte et efficace des nombreuses pratiques en assurance qualité par des cas pratiques. Cet ouvrage s inscrit dans le cadre d une problématique globale portant sur l amélioration de la qualité du logiciel pour des organismes qui ont atteint un certain niveau de maturité. Il cherche à rapprocher

Plus en détail

Comment optimiser son progiciel de gestion?

Comment optimiser son progiciel de gestion? Comment optimiser son progiciel de gestion? «Gérer son informatique, quelles sont les questions que doit se poser chaque entrepreneur?» Centre patronal de Paudex, 27 octobre 2006 Gérard Chessex / NJM NJM

Plus en détail

Importance de la gestion de projet et de l intégration de la gestion du changement. Francis Carrier, PMP

Importance de la gestion de projet et de l intégration de la gestion du changement. Francis Carrier, PMP Importance de la gestion de projet et de l intégration de la gestion du changement Francis Carrier, PMP fpcarrier@gestionfnx.comcom Présentation Début en TI 1996, chef d équipe 1998 Gestion de projet depuis

Plus en détail

Analyse de données électroniques et intelligence d affaires

Analyse de données électroniques et intelligence d affaires Analyse de données électroniques et intelligence d affaires Valoriser les données internes et externes 3 avril 2014 Ordre du jour UNE INTRODUCTION À L ANALYSE DE DONNÉES Analyse de données et l intelligence

Plus en détail

Module 191 Conduire un projet partiel

Module 191 Conduire un projet partiel Page garde sur Canon : désactiver l option «utiliser les polices de l imprimante» sous Qualité, Détails. Module 191 Conduire un projet partiel Copyright IDEC 2008. Reproduction interdite. IDEC 2002-2006.

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

ASSURÉMENT TRÉSORERIE, DURABLEMENT EXPERT

ASSURÉMENT TRÉSORERIE, DURABLEMENT EXPERT ASSURÉMENT TRÉSORERIE, DURABLEMENT EXPERT CONSEIL TRESORERIE LA RÉPONSE 100% ETI/PME POURQUOI CHOISIR OU MIGRER VERS? COMMENT M ASSURER DU NIVEAU DE DISPONIBILITÉ DE LA SOLUTION? MES COÛTS SONT-ILS MAÎTRISÉS?

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Missions de l entreprise Risques métier Solutions pragmatiques et adaptées Savoir gérer la différence Adapter à la norme

Plus en détail