Évolution et révolution en gestion des identités et des accès (GIA)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Évolution et révolution en gestion des identités et des accès (GIA)"

Transcription

1 Évolution et révolution en gestion des identités et des accès (GIA) Présentée à ISACA Québec Septembre 2013

2 2 Revenu Québec

3 LES GRANDS ENJEUX 3 Favoriser le respect volontaire des obligations fiscales par une utilisation accrue des services en ligne Soutenir la récupération fiscale et la lutte contre l évasion fiscale par la conception d outils et l élaboration de méthodes encore plus efficaces Accroître l efficacité et réduire le coût de revient des services offerts relativement aux RI Maintenir l actif en RI, augmenter la performance et assurer la disponibilité des services tout en gérant les risques Préserver la sécurité des données

4 PRINCIPALES CLIENTÈLES 4 6,2 millions de particuliers particuliers en affaires sociétés mandataires TVQ mandataires TPS/TVH mandataires Retenues à la source personnes morales, personnes physiques et groupements qui se sont inscrits au registre des entreprises

5 NOS CLIENTÈLES 5 Relativement à divers documents (papier et électroniques) 6,2 millions de déclarations de revenus des particuliers déclarations de revenus des sociétés 3 millions de déclarations de taxes 23 millions de documents papier 29 millions de relevés électroniques 4,9 millions de paiements électroniques 10,4 millions de chèques encaissés 43 millions de communications insérées mécaniquement dans des enveloppes 125 millions de pages imprimées annuellement

6 NOS CLIENTÈLES 6 Quant à notre site Internet et à nos services téléphoniques 19 millions de visites sur notre site (105 millions de pages consultées) 6,1 millions de téléchargements de fichiers 99 services en ligne offerts 4,9 millions d appels traités demandes d information relatives à des déclarations de revenus de particuliers

7 L APPORT DES TI POUR L ORGANISATION 7 Cinq principes directeurs : Définir un processus optimisé (adoption des meilleures pratiques) Favoriser l autonomie des clientèles (analyser leurs besoins et concevoir des services complémentaires à ceux qui existent déjà) Travailler en collaboration avec les partenaires (progiciels) Privilégier la réutilisation des services pour les besoins de l organisation Privilégier l économie de papier

8 LA PRESTATION ÉLECTRONIQUE DE SERVICES UN VIRAGE CLÉ 8 Défi Faire des services en ligne le moyen privilégié de communication avec les clientèles de Revenu Québec concevoir tout nouveau service de manière électronique assurer la qualité et la disponibilité de l information favoriser l autonomie des clients par des services en ligne adaptés à leurs besoins La croissance de l utilisation des services en ligne depuis 5 ans est significative : ,5 millions ,7 millions % 218,2 %

9 LES SERVICES OPÉRATIONNELS À 9 Plus de employés 51 bureaux dans 12 régions administratives La valeur du portefeuille d applications est de près de années-personnes (523 M$) à exécutions de travaux informatiques par jour (en soirée et au cours de la nuit)

10 VOLUME DE L INFRASTRUCTURE 10

11 ARCHITECTURE SYSTÉMIQUE 11

12 Les effets collatéraux 12 Ce contexte d évolutions rapides des TI et de l organisation exerce une pression importante sur la Gestion des identités et des accès (GIA)

13 13 Gestion des identités et des accès

14 Objectifs de la GIA 14 Fondamentalement, la GIA vise 2 objectifs: Être en plein contrôle de l accès à l information Être en mesure de le démontrer Ce sont ces objectifs qui orientent l action de Revenu Québec autour de la GIA

15 Un œil attentif sur la GIA 15 Revenu Québec exerce une vigilance constante de sa façon de répondre aux objectifs de la GIA Souci de maintenir la confiance de la population Conscience de l importance et de la quantité de données confidentielles manipulées par l organisation Limiter l accès aux seules personnes autorisées Connaissance que Revenu Québec est une «cible de choix» pour les terroristes et les activistes

16 La GIA à Revenu Québec : deux fois plutôt qu une 16 2 réalités qui cohabitent : GIA externe : Gestion des identités et des accès des clients et partenaires utilisant les services de Revenu Québec GIA interne : Gestion des identités et des accès nécessaires à la livraison des services et aux opérations régulières de Revenu Québec

17 17 La GIA externe «Ouverture et standards»

18 GIA externe : Situation actuelle 18 Fournisseurs d authentification (identités) supportés (développements maisons) Revenu Québec : Corroboration citoyen (ex : NAS/Code d accès) Authentification représentants (TED/code d accès) Gouvernementaux : ClicSÉQUR Citoyen ClicSÉQUR Entreprise ClicSÉQUR Express

19 Besoins d affaires 19 Faciliter l adhésion et la consommation des services électroniques Améliorer l expérience client et simplifier l accès aux services Favoriser l autonomie de l internaute S appuyer sur des partenaires (ex: Banques) afin de bonifier l offre de services électroniques Présenter une vue complète et intégrée du dossier client

20 Travaux en cours 20 Objectifs: Répondre aux nouveaux besoins d authentification et de contrôle d accès des PÉS hébergées à Revenu Québec Doter Revenu Québec d une infrastructure de GIA éprouvée et dernier cri en matière technologique Disposer d une infrastructure durable, évolutive et respectant les standards ouverts du marché

21 Bénéfices pour l organisation (Revenu Québec) 21 Faciliter la mise en place des nouveaux services d affaire Adopter une approche progiciel Utiliser les standards ouverts (Fédération d identités, SAML, etc.) Consolider la sécurité (infrastructure et applicative) Maintenir l autonomie des lignes d affaires et de la sécurité Être capable de moduler les autorisations dynamiquement selon le contexte d utilisation du service (ex: Provenance de l identité, Géolocalisation de l utilisateur, etc.)

22 Bénéfices pour la clientèle 22 Simplification de l utilisation des services Partenaires d authentification (fédération d identité) Permettre à l internaute d utiliser des justificatifs de sécurité existants afin d accéder aux services de Revenu Québec Authentification unique (Single Sign-On SSO) Permettre d accéder à plusieurs services électroniques sans s authentifier plusieurs fois Utilisation des appareils mobiles Permettre l utilisation d appareils mobiles pour s identifier et s authentifier

23 Bénéfices pour la clientèle 23 Facilité l utilisation tout en maintenant le niveau de confiance attendu Mesures anti-hameçonnage Permettre à l internaute de confirmer qu il utilise bel et bien un service légitime de Revenu Québec Rehaussement d authentification (Step-up authentication) Exiger, au besoin, des informations d authentification supplémentaires afin de rehausser le niveau d authentification de l internaute avant de permettre l accès à certains services électroniques

24 Aperçu du calendrier de réalisation 24 Prochaine livraison: Automne 2013 : Infrastructure et services de base pour répondre à: Offre de services aux Représentants professionnels Offre de services aux Partenaires d affaire Soient: Identification/authentification (Identifiant et mot de passe) Libre-service de Réinitialisation du mot de passe Mesures anti-hameçonnage

25 25 La GIA interne «Une approche novatrice»

26 Les motivations de base à Revenu Québec 26 Niveau de service difficile à maintenir Augmentation continuelle de la complexité et des volumes à gérer (accès, identités, demandes) Gouvernance de la sécurité complexe Tant pour les gestionnaires que pour les détenteurs

27 La GIA interne à Revenu Québec: Volumétrie* 27 Plus de identités en utilisation Éventail de plus de groupes d accès différents Plus de demandes d accès traitées par année Une douzaine d annuaires de sécurité différents * Volumétrie excluant les environnements de développement et de laboratoire

28 Bref historique de la GIA interne à Revenu Québec 28 Initiatives passées Révision du processus Utilisation du concept de «profils de fonction» Mise en place du «Métarépertoire» 2009 Diagnostic de la GIA

29 29 Estimation de la posture en GIA

30 Le parachute de Revenu Québec en L application d une «cote relative de confort» selon 8 axes nous offre une représentation graphique de la situation de la GIA Cette compréhension a permis de mieux orienter l action

31 31 L approche

32 Philosophie de base de la stratégie adoptée 32 «Supporter l évolution» et non «Faire une révolution»

33 Plan d action 33 Une approche holistique Qui prends en compte tous les volets de l écosystème de la GIA Gouvernance, Ressources humaines, Technologie Une approche réaliste Qui tient compte de la courbe d apprentissage de l organisation Qui tient compte de la capacité ($, j/p) Une approche opportuniste Qui stimule l évolution en supportant le patrimoine Qui consolide les acquis au fur et à mesure

34 Initiatives mises de l avant en Élaboration d un chantier d amélioration organisé selon 6 volets: GIA-1 : Révision/réorganisation des répertoires de sécurité GIA-2 : Amélioration des services supportant la GIA GIA-3 : Révision du modèle d'autorisation d'accès GIA-4 : Mise à niveau du processus et des procédures actuels GIA-5 : Révision des rôles et responsabilités en GIA GIA-6 : Mise en œuvre des mécanismes de contrôle

35 Effet des investissements 35 L effet des initiatives des dernières années est perceptible sur le parachute de la GIA 2009 Aujourd hui!

36 La progression du parachute de la GIA Aujourd hui Mars 2015

37 37 Favoriser une bonne gouvernance

38 Responsabilités et outils vont de paires 38

39 Bénéfices pour l organisation 39 Amélioration de la sécurité La facilité de gestion apporte une amélioration de la gouvernance de la GIA Amélioration ou maintien du niveau de service Outils mieux adaptés et plus efficients Fonctions «libre-service» Capacité de suivre le rythme des évolutions à venir Encadrement, technologies et services forment des bases solides pour recevoir les nouveautés

40 40 Conclusion

41 La GIA: un ensemble de sprints et de marathons 41 Les sprints amènent des petits changements très rapidement Sprint: 100 m en moins de 10 sec. Les marathons amènent des grands changements mais plus lentement Marathon: 42 Km en plus de 2 heures

42 Comment gagner ces courses? 42 Peu importe le type de course: Pour gagner, il faut Savoir courir Courir au bon rythme ET SURTOUT, il faut Savoir où l on va Rester sur le bon chemin

43 43 Questions?

44 44 Merci pour votre attention

45 45 Merci pour votre attention

Être conforme à la norme PCI. OUI, c est possible!

Être conforme à la norme PCI. OUI, c est possible! Être conforme à la norme PCI OUI, c est possible! Présentation Réseau Action TI 8 mai 2013 Johanne Darveau Directrice systèmes, portefeuille de projets et support applicatif Technologies de l information

Plus en détail

La gestion des risques en entreprise de nouvelles dimensions

La gestion des risques en entreprise de nouvelles dimensions La gestion des risques en entreprise de nouvelles dimensions Octobre 2006 La pratique de la gestion des risques en entreprise devient plus cruciale et plus complexe de jour en jour. Les entreprises doivent

Plus en détail

L infonuagique au gouvernement du Québec

L infonuagique au gouvernement du Québec L infonuagique au gouvernement du Québec Journée des acquisitions et des technologies de l'information et des communications 15 octobre 2014 Portrait des ressources informationnelles (RI) au gouvernement

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs

L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs TÉMOIGNAGE DE CLIENT L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs PROFIL DE CLIENT Industrie : Gouvernement Ministère : Agence du revenu du Canada Employés : 44 000

Plus en détail

Optimisez vos environnements Virtualisez assurément

Optimisez vos environnements Virtualisez assurément Optimisez vos environnements Virtualisez assurément Présenté par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation Une approche unique et simplifiée Solutions en Solutions d infrastructure infrastructure

Plus en détail

La démarche québécoise de développement durable. Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné?

La démarche québécoise de développement durable. Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné? La démarche québécoise de développement durable Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné? Visez vert des gestes durables AGPI Robert Lauzon, directeur Bureau de coordination du développement

Plus en détail

Politique de gouvernance et de gestion des ressources informationnelles

Politique de gouvernance et de gestion des ressources informationnelles Politique de gouvernance et de gestion des ressources informationnelles 1. Introduction La gouvernance et la gestion des ressources informationnelles au sein du gouvernement soulèvent des enjeux majeurs

Plus en détail

D ACTION L A N. Plan d action. sur les infrastructures essentielles

D ACTION L A N. Plan d action. sur les infrastructures essentielles D ACTION L A N Plan d action sur les infrastructures essentielles Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2009 No de cat. : PS4-66/2009F-PDF ISBN : 978-1-100-90319-4 Imprimé au Canada Table des matières

Plus en détail

Les orientations de la politique de l information du gouvernement du Canada

Les orientations de la politique de l information du gouvernement du Canada GCDocs du SCT no 15898180 Les orientations de la politique de l information du gouvernement du Canada Association des bibliothèques de recherche du Canada Conférence Léviathan du Nord Mai 2015 Vision de

Plus en détail

Fiche d opportunité SOLUTION. (Nom du cadre client responsable du DA) (Nom du demandeur) (Nom du ou de la pilote)

Fiche d opportunité SOLUTION. (Nom du cadre client responsable du DA) (Nom du demandeur) (Nom du ou de la pilote) Outil no. 1 Page Fiche d opportunité 1/2 Définition du besoin À compléter par le demandeur Identification de la demande Type de demande cible requise Coûts estimé ($) Efforts estimés (J/P) cible requise

Plus en détail

Budget provincial 2015

Budget provincial 2015 Budget provincial 2015 Le 26 mars 2015, le gouvernement du Québec a déposé son budget 2015-2016. Parmi les nouvelles mesures annoncées, certaines pourraient avoir un impact sur les membres de l Association

Plus en détail

Commission d examen de la fiscalité québécoise

Commission d examen de la fiscalité québécoise Commission d examen de la fiscalité québécoise Mémoire déposé dans le cadre de l'étude du programme de crédits d impôt pour le développement des affaires électroniques (CDAE) Présenté par le Regroupement

Plus en détail

MicroAge. Votre partenaire d affaires en matière de technologie

MicroAge. Votre partenaire d affaires en matière de technologie MicroAge Votre partenaire d affaires en matière de technologie Une présentation de HP et de MicroAge 23 février 2010 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Les grandes familles du numérique

Les grandes familles du numérique Les grandes familles du numérique Les métiers de la production Gérer, exploiter et veiller les systèmes informatiques et réseaux Technicien infrastructure Technicien système, intégration, réseau, télécom,

Plus en détail

Tâches et fonctions types Tâches et fonctions types Tâches et fonctions types Leadership

Tâches et fonctions types Tâches et fonctions types Tâches et fonctions types Leadership Raison d être Raison d être Raison d être Gérer les aspects scientifiques et opérationnels du fonctionnement d un laboratoire de recherche ou d une installation spécialisée qui offre des services d analyse,

Plus en détail

La classification des actifs informationnels au Mouvement Desjardins

La classification des actifs informationnels au Mouvement Desjardins La classification des actifs informationnels au Mouvement Desjardins Cas vécu en grande entreprise Jean-François Allard Directeur principal Risques Informationnels Mouvement Desjardins Anick Charland Conseillère

Plus en détail

La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable

La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable Robert Lauzon, directeur Bureau de coordination du développement durable Association québécoise de vérification environnementale

Plus en détail

LE CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS DU QUÉBEC PLAN STRATÉGIQUE 2012-2015

LE CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS DU QUÉBEC PLAN STRATÉGIQUE 2012-2015 LE CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS DU QUÉBEC PLAN STRATÉGIQUE 2012-2015 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2013 Bibliothèque et Archives Canada, 2013 ISBN 978-2-550-66875-6 (version

Plus en détail

Rapport sur l audit interne de la gouvernance de la gestion de l information et des technologies de l information

Rapport sur l audit interne de la gouvernance de la gestion de l information et des technologies de l information Rapport sur l audit interne de la gouvernance de la gestion de l information et des technologies de l information Bureau du surintendant des institutions financières Novembre 2012 Table des matières 1.

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

imaginez mieux 02/11

imaginez mieux 02/11 mieux la force La force d une structure Depuis 1981, Force financière Excel a forgé les outils de son développement. Imaginez un cabinet de services financiers qui vous appuie avec toute la force de sa

Plus en détail

Procédure d application de la Loi 76 aux Îles de la Madeleine

Procédure d application de la Loi 76 aux Îles de la Madeleine Procédure d application de la Loi 76 aux Îles de la Madeleine Document destiné aux membres de 1 LA LOI 76 OU LA TAXE D HÉBERGEMENT DE 2$ PAR NUITÉE - RAPPEL Toute personne qui exploite un établissement

Plus en détail

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration Politique : GESTION FINANCIÈRE Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration 14 novembre 2011 Révisée 2009-12-14 1 de 8 TABLE DES

Plus en détail

Maîtrise Responsabilité Sécurité Contrôle 1

Maîtrise Responsabilité Sécurité Contrôle 1 Maîtrise Responsabilité Sécurité Contrôle 1 Roland Burgniard 2 GESTION DES IDENTITÉS GESTION DES DROITS D'ACCÈS Peuplement Propagation Utilisation DAC MAC RBAC TMAC ORBAC Maintien Dépeuplement * L authentification

Plus en détail

La formation à distance assistée

La formation à distance assistée La formation à distance assistée En formation professionnelle Secrétariat et comptabilité Page 0 Table des matie res RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX... 1 MODALITÉS D INSCRIPTION... 1 POUR NOUS JOINDRE... 1 INSCRIPTION

Plus en détail

Le Réseau intégré de télécommunication multimédia (RITM) pour la santé AQESSS. 1 er octobre 2009

Le Réseau intégré de télécommunication multimédia (RITM) pour la santé AQESSS. 1 er octobre 2009 Le Réseau intégré de télécommunication multimédia (RITM) pour la santé AQESSS 1 er octobre 2009 Plan de la présentation MSSS 1. Vision d affaires du RITM 2. Rappel de l appel d offres RITM 3. Cadre de

Plus en détail

PROPOSER UNE SOLUTION OPEN SOURCE AU GOUVERNEMENT DU QUEBEC

PROPOSER UNE SOLUTION OPEN SOURCE AU GOUVERNEMENT DU QUEBEC PROPOSER UNE SOLUTION OPEN SOURCE AU GOUVERNEMENT DU QUEBEC PLAN DE MATCH LE WEB A QUÉBEC 23 au 25 février 2011 - Version 1.0 Mario Lapointe ing. MBA CISA CGEIT mario.lapointe@metastrategie.com Au programme

Plus en détail

Chapitre 4. Recouvrement des créances fiscales. Entité vérifiée : Revenu Québec (Centre de perception fiscale)

Chapitre 4. Recouvrement des créances fiscales. Entité vérifiée : Revenu Québec (Centre de perception fiscale) Chapitre 4 Recouvrement des créances fiscales Entité vérifiée : Revenu Québec (Centre de perception fiscale) Mise en contexte Créances fiscales : 7,6 G$ au 31 mars 2011 Somme avant ajustements pour tenir

Plus en détail

Plan régional d informatisation de l Estrie «PRIE»

Plan régional d informatisation de l Estrie «PRIE» Plan régional d informatisation de l Estrie «PRIE» Micheline Savoie Renald Lemieux Colloque de la SoQibs 20 mai 2010 Les orientations stratégiques Les grandes orientations d un point de vue fonctionnel

Plus en détail

Vue d ensemble. Initiatives des données. Gestion de la trésorerie. Gestion du risque. Gestion des fournisseurs 2 >>

Vue d ensemble. Initiatives des données. Gestion de la trésorerie. Gestion du risque. Gestion des fournisseurs 2 >> Access MD Online Vue d ensemble Access MD Online fournit aux organisations un accès en temps réel à leurs programmes de carte commerciale au sein d un environnement sécurisé, n importe où et n importe

Plus en détail

Plan. stratégique 2015-2020

Plan. stratégique 2015-2020 Plan stratégique 2015-2020 Table des matières 1 2 3 5 Mot du recteur par intérim Mission Vision Valeurs Enjeu 1 Leadership et positionnement Enjeu 2 Études et formations distinctives 7 9 11 13 Enjeu 3

Plus en détail

Axe International Offre Produits & Services. Paris, le 11 juin 2012

Axe International Offre Produits & Services. Paris, le 11 juin 2012 Axe International Offre Produits & Services Paris, le 11 juin 2012 Axe International En bref Spécialiste des technologies VoIP Indépendant des constructeurs et éditeurs, Environnement Open Source, R&D

Plus en détail

Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec

Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec 2 0 0 8-2 0 1 5 * * Le gouvernement du Québec a autorisé par décret (numéro 136-2012), le 29 février 2012, le report

Plus en détail

Les technologies en formation: une direction à suivre

Les technologies en formation: une direction à suivre Les technologies en formation: une direction à suivre Présentation au congrès de l ACTU Ville de Québec, le 14 novembre 2012 Nicole Côté, chef de section formation Line Courtemanche, conseillère en formation

Plus en détail

Transformation. organisationnelle. Document pour discussion Démarche de positionnement en transformation. organisationnelle

Transformation. organisationnelle. Document pour discussion Démarche de positionnement en transformation. organisationnelle Transformation organisationnelle Document pour discussion Démarche de positionnement en transformation organisationnelle Table des matières Objectif Contexte Lecture de l environnement (externe/interne)

Plus en détail

MOT DE LA PRÉSIDENTE. Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015. Le texte lu fait foi.

MOT DE LA PRÉSIDENTE. Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015. Le texte lu fait foi. MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015 Le texte lu fait foi. 1 Bonjour à toutes et à tous, Voilà plus d un an que nous formons l actuel conseil d administration

Plus en détail

Édition AACHETER DANS LES LIBRAIRIES. un geste responsable

Édition AACHETER DANS LES LIBRAIRIES. un geste responsable Édition 2007 AACHETER DANS LES LIBRAIRIES ACHETER DANS LES LIBRAIRIES AGRÉÉES un geste responsable GRÉÉES un geste responsable Depuis 1981, la Loi sur le développement des entreprises québécoises dans

Plus en détail

ÉVOLUTION DES BONNES PRATIQUES EN SÉCURITÉ DE L INFORMATION AVEC COBIT 5

ÉVOLUTION DES BONNES PRATIQUES EN SÉCURITÉ DE L INFORMATION AVEC COBIT 5 ÉVOLUTION DES BONNES PRATIQUES EN SÉCURITÉ DE L INFORMATION AVEC COBIT 5 CONFÉRENCIER: MARTIN M. SAMSON, CGEIT, CISM, CRISC 6 FÉVRIER 2013 http://www.isaca quebec.ca VOLET GOUVERNANCE Ordre du jour Introduction/Objectifs;

Plus en détail

Guide du requérant et du mandataire

Guide du requérant et du mandataire Guide du requérant et du mandataire Service en ligne du programme de la taxe sur l essence et de la contribution du Québec volet Reddition de comptes 00- Novembre 0 Direction générale des infrastructures

Plus en détail

RAPPORT D ÉVALUATION. Rapport d évaluation du stage probatoire

RAPPORT D ÉVALUATION. Rapport d évaluation du stage probatoire Rapport d évaluation du stage probatoire RART D ÉVALUATIN Grilles d évaluation des compétences et fiche d observations Bilan des compétences Règle de décision nseignante ou enseignant : École ou centre

Plus en détail

APPEL D OFFRES Mise en place d un système de gestion de contenu et création d un nouveau site Web.

APPEL D OFFRES Mise en place d un système de gestion de contenu et création d un nouveau site Web. APPEL D OFFRES Mise en place d un système de gestion de contenu et création d un nouveau site Web. Chambre de commerce et d'industrie de Québec 17, rue Saint-Louis, Québec, Québec, G1R 3Y8 Table des matières

Plus en détail

Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal

Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal Présentation au mini-colloque de l Institut d administration publique de Québec le 25 octobre 2012 Jean-François Beaucaire, chef de division

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

Transformez votre manière de travailler grâce à un logiciel de BPM moderne. DANS LE CLOUD

Transformez votre manière de travailler grâce à un logiciel de BPM moderne. DANS LE CLOUD Transformez votre manière de travailler grâce à un logiciel de BPM moderne. PROCESSUS MOBILE SOCIAL DONNÉES SUR SITE CLIENT DANS LE CLOUD Une plateforme de travail moderne Les technologies mobiles et les

Plus en détail

Business Central Wireless Manager

Business Central Wireless Manager Business Central Wireless Manager Guide de présentation Sommaire CATÉGORIE DE PRODUIT... 3 PRÉSENTATION... 3 PRÉSENTATION DE BUSINESS CENTRAL... 3 FONCTIONNALITÉS ET ATOUTS... 4 POINTS D ACCÈS WIFI PRIS

Plus en détail

DESCRIPTION D EMPLOI INFORMATION GÉNERAL PRÉPARÉ PAR CONTRÔLE DE VERSION POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH)

DESCRIPTION D EMPLOI INFORMATION GÉNERAL PRÉPARÉ PAR CONTRÔLE DE VERSION POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH) INFORMATION GÉNERAL POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH) Département RH Effectif Décembre 2015 Position Permanent PRÉPARÉ PAR Propriétaire Date Département HR 305.1 Nov 2 nd, 2015 Ressource

Plus en détail

9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION

9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA 9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION ET CREATION DE

Plus en détail

Authentification des citoyens et des entreprises dans le cadre du gouvernement électronique. Orientations et stratégie

Authentification des citoyens et des entreprises dans le cadre du gouvernement électronique. Orientations et stratégie Authentification des citoyens et des entreprises dans le cadre du gouvernement électronique Orientations et stratégie Août 2004 Table des matières 1. Introduction... 1 2. Concepts... 3 3. Portée du document...

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

IBM WebSphere MQ File Transfer Edition, Version 7.0

IBM WebSphere MQ File Transfer Edition, Version 7.0 Transfert de fichiers administré pour architecture orientée services (SOA) IBM, Version 7.0 Solution de transport polyvalente pour messages et fichiers Transfert de fichiers haute fiabilité basé sur la

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE TROPHEES ORACLE 2013

DOSSIER DE CANDIDATURE TROPHEES ORACLE 2013 DOSSIER DE CANDIDATURE TROPHEES ORACLE 2013 1 Sommaire Présentation de la 6 ème édition des Trophées Page 3 Dossier de candidature Page 9 2 Présentation Catégories Récompenses Critères de sélection Calendrier

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DE LA DETTE À LONG TERME VILLE DE BELOEIL

POLITIQUE DE GESTION DE LA DETTE À LONG TERME VILLE DE BELOEIL POLITIQUE DE GESTION DE LA DETTE À LONG TERME VILLE DE BELOEIL 1. PRÉAMBULE Le conseil municipal et tous les gestionnaires de la ville de Beloeil, à titre de gestionnaires de fonds publics, portent une

Plus en détail

MEILLEURES PRATIQUES DE DÉCLARATION FINANCE, ASSURANCE ET IMMOBILIER

MEILLEURES PRATIQUES DE DÉCLARATION FINANCE, ASSURANCE ET IMMOBILIER MEILLEURES PRATIQUES DE DÉCLARATION FINANCE, ASSURANCE ET IMMOBILIER LES ANIMATEURS Isabelle Laflèche Coordonnatrice, service aux entreprises, Éco Entreprises Québec Jean-Charles Ferland, CPA, CA Coordonnateur,

Plus en détail

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal Orlando G. Cerocchi LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal :: INTRODUCTION :: OBJECTIF DU PROGRAMME :: FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS TOURISTIQUES ADMISSIBLES :: CHAMPS

Plus en détail

Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines?

Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines? DOSSIER SOLUTION Package CA Clarity PPM On Demand Essentials for 50 Users Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines? agility made possible CA Technologies

Plus en détail

Exemples de description de poste

Exemples de description de poste Exemples de description de poste Conseiller(ère), dotation et développement organisationnel Responsabilités Effectuer le recrutement interne et externe pour des postes de niveau varié et agir à titre de

Plus en détail

LA FÉDÉRATION FRANCO-TÉNOISE. Appel d offres. Refonte du site Web de la Fédération franco-ténoise et ses services

LA FÉDÉRATION FRANCO-TÉNOISE. Appel d offres. Refonte du site Web de la Fédération franco-ténoise et ses services LA FÉDÉRATION FRANCO-TÉNOISE Appel d offres Refonte du site Web de la Fédération franco-ténoise et ses services Date de lancement : le 17 décembre 2015 Date limite de soumission : le 17 janvier 2016 Page

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? - Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale...

Plus en détail

Gestion de la virtualisation et de l automatisation CA : Construisez votre pratique de la virtualisation et accélérez les initiatives de vos clients

Gestion de la virtualisation et de l automatisation CA : Construisez votre pratique de la virtualisation et accélérez les initiatives de vos clients Gestion de la virtualisation et de l automatisation CA : Construisez votre pratique de la virtualisation et accélérez les initiatives de vos clients Progrès de la virtualisation La virtualisation des serveurs

Plus en détail

curité des TI : Comment accroître votre niveau de curité

curité des TI : Comment accroître votre niveau de curité La sécurits curité des TI : Comment accroître votre niveau de maturité en sécurits curité Atelier 315 Par : Sylvain Viau Luc Boudrias Plan de la présentation Qui sommes-nous? Pourquoi la sécurité de vos

Plus en détail

Plan directeur Informatique Mars 2008. Synthèse des propositions fournies par les facultés

Plan directeur Informatique Mars 2008. Synthèse des propositions fournies par les facultés Plan directeur Informatique Mars 2008 Synthèse des propositions fournies par les facultés Ce document dresse un récapitulatif des différents éléments qui ont été suggérés par les facultés, en référence

Plus en détail

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Rénover l État par les technologies de l information *** Secrétariat du Conseil du trésor

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Rénover l État par les technologies de l information *** Secrétariat du Conseil du trésor ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE Rénover l État par les technologies de l information *** Stratégie gouvernementale en technologies de l information Secrétariat du Conseil du trésor 15 juin 2015 1 SOMMAIRE

Plus en détail

IMPLANTATION D UN SYSTÈME DE GESTION ÉLECTRONIQUE :

IMPLANTATION D UN SYSTÈME DE GESTION ÉLECTRONIQUE : IMPLANTATION D UN SYSTÈME DE GESTION ÉLECTRONIQUE : SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES À L INTENTION DES AGENCES ET COURTIERS À LEUR COMPTE IMPORTANT L OACIQ se réserve le droit de modifier ses exigences en fonction

Plus en détail

SERVICE PUBLIC & ORGANISMES GOUVERNEMENTAUX

SERVICE PUBLIC & ORGANISMES GOUVERNEMENTAUX LES SECTEURS Leader Européen sur le marché des contrôleurs d accès haute performance, Communications sécurise les réseaux IP à destination des utilisateurs nomades, visiteurs ou employés (BYOD). Les solutions

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

OWASP ASVS Application Security Verification Standard. Antonio Fontes Chapter Meeting - 19 octobre 2015 OWASP Geneva Chapter

OWASP ASVS Application Security Verification Standard. Antonio Fontes Chapter Meeting - 19 octobre 2015 OWASP Geneva Chapter OWASP ASVS Application Security Verification Standard Antonio Fontes Chapter Meeting - 19 octobre 2015 OWASP Geneva Chapter Bio Antonio Fontes Sécurité et protection des données dans les opérations de

Plus en détail

Macroscope Transformer l organisation pour réaliser la valeur d affaires. LEAN Amélioration continue: accroître l efficience et générer de la valeur

Macroscope Transformer l organisation pour réaliser la valeur d affaires. LEAN Amélioration continue: accroître l efficience et générer de la valeur Macroscope Transformer l organisation pour réaliser la valeur d affaires LEAN Amélioration continue: accroître l efficience et générer de la valeur Avis Pour toute autre fin que l évaluation de l offre

Plus en détail

Programme d infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) Guide à l intention des entreprises d économie sociale

Programme d infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) Guide à l intention des entreprises d économie sociale Programme d infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) Guide à l intention des entreprises d économie sociale Mars 2012 Ce document a été réalisé par le ministère des Affaires municipales, des

Plus en détail

INTERCONNEXION ENT / BCDI / E - SIDOC

INTERCONNEXION ENT / BCDI / E - SIDOC INTERCONNEXION ENT / BCDI / E - SIDOC 11/03/2013 e-sidoc et les ENT proposés par l éditeur ITOP Documentation sur les procédures à suivre pour mettre en place l authentification unique entre e-sidoc et

Plus en détail

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC Développer aujourd hui la main-d œuvre de demain Information and Communications Technology Council Conseil des technologies de l information et des communications Faits saillants du Cadre des profils de

Plus en détail

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique améliore la performance globale Des processus automatisés Travail isolé ou processus de groupe : où en êtes-vous? Le travail en équipe a toujours

Plus en détail

Faire croître votre chiffre d affaires PLACEMENTS PLANIFICATION FINANCIÈRE ASSURANCE

Faire croître votre chiffre d affaires PLACEMENTS PLANIFICATION FINANCIÈRE ASSURANCE Faire croître votre chiffre d affaires PLACEMENTS PLANIFICATION FINANCIÈRE ASSURANCE 2 Table des matières 1. Survol de ÉlémentsPatrimoine 2. Modules renseignements du client 3. Modules planifications financière

Plus en détail

Penser avantage fiscal et non coût. «Trois lignes de défense» pour des transactions fiscales réussies

Penser avantage fiscal et non coût. «Trois lignes de défense» pour des transactions fiscales réussies Penser avantage fiscal et non coût «Trois lignes de défense» pour des transactions fiscales réussies Table des matières Le bon côté de la réglementation accrue...1 Inclure davantage la fonction fiscalité

Plus en détail

LA CITÉ PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 AN 3 MISSION VISION 2018 PERTINENCE + QUALITÉ INNOVATION + COLLABORATION RÉUSSITE ÉTUDIANTE PÉRENNITÉ + VITALITÉ

LA CITÉ PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 AN 3 MISSION VISION 2018 PERTINENCE + QUALITÉ INNOVATION + COLLABORATION RÉUSSITE ÉTUDIANTE PÉRENNITÉ + VITALITÉ LA CITÉ PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 AN 3 MISSION de La Cité Dans un milieu de vie francophone, La Cité forme une main-d œuvre compétente, engagée et créative, capable de contribuer au développement économique,

Plus en détail

L utilisation du genre masculin dans ce document sert uniquement à alléger le texte et désigne autant les hommes que les femmes

L utilisation du genre masculin dans ce document sert uniquement à alléger le texte et désigne autant les hommes que les femmes L utilisation du genre masculin dans ce document sert uniquement à alléger le texte et désigne autant les hommes que les femmes Table des matières 1. Objet de la politique... 4 2. Cadre légal et règlementaire...

Plus en détail

2014-2017 Approche stratégique gouvernementale

2014-2017 Approche stratégique gouvernementale Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008 02 (SGQRI 008 03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

Président et chef de la direction

Président et chef de la direction Sommaire descriptif du rôle et responsabilités Président et chef de la direction Novembre 2015 Pour de plus amples renseignements, contactez: Nathalie Francisci, CRHA, IAS. A Associée nathalie.francisci@odgersberndtson.ca

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Classe (ratio 1 : 15) / lecture / mentorat. 5 jours : Directeurs et assimilés, présidents et secrétaires des CPM 3 jours : cadres

Classe (ratio 1 : 15) / lecture / mentorat. 5 jours : Directeurs et assimilés, présidents et secrétaires des CPM 3 jours : cadres MODULE 1 GESTION DU CHANGEMENT Cerner les principaux enjeux et défis actuels de la réforme des marchés publics dans le but de concevoir, contrôler et mener à bien un programme de changement d envergure

Plus en détail

Ressources. APIE Agence du patrimoine immatériel de l état. Les paiements sur Internet. l immatériel. Pour agir. En bref

Ressources. APIE Agence du patrimoine immatériel de l état. Les paiements sur Internet. l immatériel. Pour agir. En bref Ressources de l immatériel APIE Agence du patrimoine immatériel de l état En bref Valoriser le patrimoine immatériel invite l État à développer des approches nouvelles et, parfois, à céder contre paiement

Plus en détail

étendre l authentification unique Web à des environnements Cloud et mobiles agility made possible

étendre l authentification unique Web à des environnements Cloud et mobiles agility made possible étendre l authentification unique Web à des environnements Cloud et mobiles agility made possible les activités en ligne évoluent rapidement... Il y a quelques années, les clients entraient timidement

Plus en détail

L acceptabilité sociale des projets communautaires d énergie renouvelable. Le cas Val-Jalbert

L acceptabilité sociale des projets communautaires d énergie renouvelable. Le cas Val-Jalbert L acceptabilité sociale des communautaires d énergie renouvelable Le cas Val-Jalbert 2 Les partenaires à parts égales: MRC du Domaine-du-Roy MRC Maria-Chapdelaine Pekuakamiulnuatsh Takuhikan Mission: L

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

Potentiel de la version 4.00 de GRDS vs ITIL Expérimentation à la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles

Potentiel de la version 4.00 de GRDS vs ITIL Expérimentation à la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles Potentiel de la version 4.00 de GRDS vs ITIL Expérimentation à la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles Par : MM. Denis Galant, Luc Carrière Luc Lambert et Dominic Levac Introduction Cadre

Plus en détail

DEP SECRÉTARIAT DEP COMPTABILITÉ LES DEUX DEP EN CONCOMITANCE

DEP SECRÉTARIAT DEP COMPTABILITÉ LES DEUX DEP EN CONCOMITANCE DEP SECRÉTARIAT 26 modules répartis sur 1485 heures DEP COMPTABILITÉ 23 modules répartis sur 1350 heures LES DEUX DEP EN CONCOMITANCE 36 modules répartis sur 2085 heures Enseignement individualisé Chaque

Plus en détail

Les ressources humaines avec Dynamics AX 2012

Les ressources humaines avec Dynamics AX 2012 Les ressources humaines avec Dynamics AX 2012 Atelier ACSQ - 11 mai 2012 Présenté par : Marcelle Dupré Nathalie Tremblay Ordre du jour Introduction Démarche RH Qu arrive-t-il pour PAIE et GRH? PGI* Microsoft

Plus en détail

Les Retraites en France

Les Retraites en France Les Retraites en France Pour une Réforme Durable Strategie I Conseil I Digital I Technologie I Operations Une réforme en profondeur Alors que la réforme des retraites fait à nouveau l actualité, il apparaît

Plus en détail

Liste des recommandations

Liste des recommandations RECOMMANDATIONS À TOUS LES MINISTÈRES ET ORGANISMES L EXERCICE DES POUVOIRS DISCRÉTIONNAIRES DE L ADMINISTRATION: Que lorsque, dans l exercice de ses pouvoirs discrétionnaires, l Administration prend une

Plus en détail

REGISTRE QUÉBÉCOIS DU CANCER PLAN D ACTION POUR LES LAURENTIDES 2012-2013

REGISTRE QUÉBÉCOIS DU CANCER PLAN D ACTION POUR LES LAURENTIDES 2012-2013 REGISTRE QUÉBÉCOIS DU CANCER PLAN D ACTION POUR LES LAURENTIDES -2013 Direction régionale de la santé physique Direction des ressources immobilières et innelles Juillet Rédaction : Madame Isabelle Trépanier

Plus en détail

Sage 100. La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur

Sage 100. La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur Sage 100 La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur Sage 100, la solution innovante pour les PME à l avenir prometteur Une PME a des besoins de gestion spécifiques, parfois sophistiqués,

Plus en détail

Encourager le mécénat d entreprise: une opportunité de financement de la culture et du patrimoine

Encourager le mécénat d entreprise: une opportunité de financement de la culture et du patrimoine Encourager le mécénat d entreprise: une opportunité de financement de la culture et du patrimoine Benoit Provost Directeur général de Prométhéa 2014 Prométhéa Qui est Prométhéa? Association pour la promotion

Plus en détail

Linux Expo 2010. Gestion des Identités et des Accès. Le 16 mars 2010. Arismore

Linux Expo 2010. Gestion des Identités et des Accès. Le 16 mars 2010. Arismore Linux Expo 2010 Le 16 mars 2010 Arismore 1 Agenda Arismore Vision fonctionnelle de la gestion des identités Positionnement de l open source 2 Spécialiste de la gestion des accès et des identités Société

Plus en détail

Politique de gestion de la dette

Politique de gestion de la dette SERVICE DES FINANCES Division du budget et de la planification financière Date d approbation : N o de résolution : 2011-12-06 CA-2011-0482 Date de modification : N o de résolution : Date d abrogation :

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

Support de SAML2 dans LemonLDAP::NG. Clément OUDOT. Mercredi 7 juillet 2010

Support de SAML2 dans LemonLDAP::NG. Clément OUDOT. Mercredi 7 juillet 2010 Support de SAML2 dans LemonLDAP::NG Clément OUDOT Mercredi 7 juillet 2010 SOMMAIRE Enjeux et usages du SSO Présentation de LemonLDAP::NG SAML2 et la fédération d'identités Support SAML2 dans LemonLDAP::NG

Plus en détail

Tour d horizon des différents SSO disponibles

Tour d horizon des différents SSO disponibles Tour d horizon des différents SSO disponibles L. Facq, P. Depouilly, B. Métrot, R. Ferrere ANF Les systèmes d authentification dans la communauté ESR : étude, mise en oeuvre et interfaçage dans un laboratoire

Plus en détail