Plan communal des énergies de Romont (FR)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan communal des énergies de Romont (FR)"

Transcription

1 Plan communal des énergies de Romont (FR) Formation Coordinateurs Cité de l énergie & Délégués à l énergie Le Mont-sur-Lausanne, 15 septembre 2015 M. Krattinger, Conseiller communal de Romont M. Ruiz, Directeur de Navitas Consilium SA

2 PLAN DE PRESENTATION 1. Processus politique Besoin de planification des énergies 2. Objectifs d un plan communal des énergies 3. Partie technique - étude de planification énergétique Situation énergétique actuelle Simulation des besoins futurs Concept d approvisionnement énergétique et indicateurs 4. Processus politique Mise en œuvre 5. Bénéfices pour la commune 2

3 1. PROCESSUS POLITIQUE BESOIN DE PLANIFICATION Demandée par Canton FR Obligatoire, à livrer avec le PAL (FR) 1. Révision du PAL 2. Volet politique énergétique : PCEn Volonté de l exécutif et lien avec les mesures Cité de l Energie Intégration dans les RCU, PAL, PAZ 4. Partie contraignante 3. Planification énergétique territoriale Outil dédiés Coordination entre les services 3

4 2. OBJECTIFS D UN PLAN COMMUNAL DES ENERGIES Définir la vision /intention de la commune Contenu: Etat des lieux Plan d actions concrètes pour 4 ans Objectifs quantitatifs et qualitatifs à moyen terme Carte des secteurs énergétiques 4

5 2. AMBITIONS ENERGETIQUES DE LA COMMUNE DE ROMONT Définir la vision /intention de la commune; Tendre vers les objectifs de la société à watt ; Réduction de 50% de la consommation d énergie finale d origine fossile pour le chauffage des bâtiments communaux p/r à 2009 ; Extension du chauffage à distance et raccordement des bâtiments communaux dans la mesure du possible ; Récupération des rejets thermiques de l usine Nespresso ; Valorisation des biodéchets ; Intégration pour toutes les nouvelles constructions d un standard énergétique élevé Minergie-P ou A ou équivalent ; Création d un fonds d encouragement à l utilisation des énergies renouvelables ; Mise à jour du Plan communal des énergies 5

6 3. DEMARCHE TECHNIQUE Territoire d étude Besoins Ressources Planification 6

7 3. SITUATION ÉNERGÉTIQUE ACTUELLE - BESOINS Affectations des bâtiments Chaudières et assainissement 7

8 Epoque inconnue 3. SITUATION ÉNERGÉTIQUE ACTUELLE - BESOINS Epoques de référence Niveaux de température de chauffage 8

9 3. SITUATION ÉNERGÉTIQUE ACTUELLE - BESOINS Agents énergétiques de chauffage Besoin chauffage et ECS = 66% fossile ou nucléaire 0% Couverture des besoins de chauffage et ECS (Total) 11% 6% Mazout Gaz Electricite 4% 6% 11% 54% Bois Pompe a chaleur Capteur solaire Chaleur a distance 8% Autre agent energetique 9

10 3. SITUATION ÉNERGÉTIQUE ACTUELLE - BESOINS 10

11 3. SITUATION ÉNERGÉTIQUE ACTUELLE - BESOINS Les plus importants Preneurs de froid potentiels = patinoire, l hôpital, la COOP et la Migros Identification sur la base des informations du REE potentiels 15

12 3. SITUATION ÉNERGÉTIQUE ACTUELLE - BESOINS Energie finale chaleur pour le chauffage : 78.4 GWh/an Energie finale chaleur pour l ECS : 8.3 GWh/an Consommation chaleur totale : 86.7 GWh/an Consommation électrique hors chaleur: 58.7 GWh/an Consommation électrique totale : 68.4 GWh/an Part d énergie primaire renouvelable pour la chaleur: 9% Part d énergie primaire renouvelable élec hors chaleur: 29% Part de consommation primaire renouvelable totale : 20% Emissions de CO2 de la consommation chaleur : 4.15 t/hab/an Emissions de CO2 de la conso. élec. hors chaleur : 0.91 t/hab/an Emissions de CO2 sur la commune : 5,06 t/hab/an 16

13 3. SITUATION ÉNERGÉTIQUE ACTUELLE - RESSOURCES Irradiation Solaire Thermique Solaire Photovoltaïque Irradiation entre et kwh/m2/an Potentiel max (toitures logements) 29 GWh/an Potentiel max solaire photovoltaïque 30.3 GWh/an 17

14 3. SITUATION ÉNERGÉTIQUE ACTUELLE - RESSOURCES Admissibilité forages Géothermie faible profondeur Potentiel max en sortie de PAC 948 GWh/an 18

15 3. SITUATION ÉNERGÉTIQUE ACTUELLE - RESSOURCES Réseau de gaz Réseau CAD En 2013: 5.5 GWh/an bois + gaz En 2019: ~11 GWh/an avec rejets 19

16 3. SITUATION ÉNERGÉTIQUE ACTUELLE - RESSOURCES Bois : Eolien : La ressource communale est entièrement utilisée aujourd hui Evaluer la possibilité d un approvisionnement en bois supplémentaire pour l augmentation de la part renouvelable du CAD de Romont. Aucun potentiel éolien identifié sur l ensemble de la commune. Projet d un parc de 13 éoliennes entre les lacs de Seedorf et de Schiffenen. Récupération sur eau en sortie de la STEP avec PAC : Récupération sur eau en sortie de la STEP avec PAC (6 366 MWh/an) Couplage chaleur-force : 540 MWh_th/an et 277 MWh/an_élec Déchets : Les incinérables sont acheminés à la SAIDEF et sont valorisés via FRICAD Méthanisation des déchets verts: 0.5 GWh/an de biogaz prévu d être injecté dans le réseau de gaz 20

17 3. SIMULATION DES BESOINS FUTURS Découpage en zones urbaines Population Actuelle Augmentation Future

18 3. SIMULATION DES BESOINS FUTURS Intégration des projets urbains 22

19 3. SIMULATION DES BESOINS FUTURS Situation actuelle (2013) Situation future (2035) 23

20 Zone 4 Zone 3 Zone 2 Zone 1 Zone B Zone A 3. CONCEPT ÉNERGÉTIQUE ET INDICATEURS PAR ZONE 24

21 3. INDICATEURS À L ÉCHELLE COMMUNALE - CHALEUR En 2035 les ressources renouvelables couvrent 58% des besoins de chaleur 25

22 3. INDICATEURS À L ÉCHELLE COMMUNALE - ELECTRICITE En 2035 la part d électricité pour la chaleur a diminué et la production locale a augmenté 26

23 3. INDICATEURS À L ÉCHELLE COMMUNALE SOCIETE 2000 W Efficacité énergétique et gaz à effet de serre Objectif 4400 W 2035 Scénario 2035 Energie pour les installations de chauffage et d ECS [MWh/an] Electricité (énergie finale) [MWh/an] Electricité (énergie primaire) [MWh/an] Emissions de GES pour la chaleur et l électricité [t/an] Part d énergie renouvelable pour les installations de chauffage et d ECS Electricité à partir de sources d énergie renouvelables ou de déchets 100% 93% 65% 69% % 92% 110% 65% % 92% 80% 64% % 88% 49% 46% % 65% 47% 27% 70% 28% 27

24 3. ZONES D EXTENSION POTENTIELLES DU CAD 28

25 3. PRIORITÉ DES RÉNOVATIONS 29

26 3. CONCEPT D APPROVISIONNEMENT ÉNERGÉTIQUE RETENU 30

27 4. PROCESSUS POLITIQUE - MISE EN APPLICATION Demandée par Canton FR Obligatoire, à livrer avec le PAL (FR) 1. Révision du PAL 2. Volet politique énergétique : PCEn Volonté de l exécutif et lien avec les mesures Cité de l Energie Intégration dans les RCU, PAL, PAZ 4. Partie contraignante 3. Planification énergétique territoriale Outil dédiés Coordination entre les services 31

28 4. IMPLICATION DANS LE RCU - règlement communal d urbanisme A l'intérieur des secteurs d'énergie de réseau (A et B), tel que défini sur le PAZ, toute nouvelle construction, rénovation complète d un bâtiment ou agrandissement doit se raccorder au réseau de distribution d'énergie du chauffage à distance (CAD). Toutefois, une construction, rénovation complète d un bâtiment ou agrandissement qui couvre au minimum 75% de son énergie de chauffage au moyen d énergies renouvelables, n est pas tenue de se raccorder au CAD. A l'intérieur des secteurs 1 à 4 (hors secteur d'énergie de réseau), toute nouvelle construction, rénovation complète d un bâtiment ou agrandissement doit dépendre au minimum de 50 % d énergie renouvelable pour le chauffage, en privilégiant les énergies mentionnées sur la carte ci-dessus, proposée en fonction de leur disponibilité sur le territoire. 32

29 4. PLAN D ACTION COMMUNAL - extrait 34

30 5. BENEFICES POUR LA COMMUNE Vision globale et détaillée des aspects énergétiques de la commune Maîtrise de la situation énergétique et spatialisée Référence pour un suivi énergétique Dialogue entre les services communaux (et distributeurs) Identifie ou confirme des projets de valorisation énergétique Vision énergétique validée par les autorités sous la forme du PCEn et qui deviendra exécutoire dès sa mise à l enquête Ajoute de la cohérence entre les futures actions Permet d influencer/imposer des dispositions énergétiques Disposer d informations pratiques pour communiquer avec les citoyens et les promoteurs de projets Démarche favorable au processus Cité de l énergie, mais peut aussi se faire sans ce lien 35

31 MERCI POUR VOTRE ATTENTION Navitas Consilium SA Rue Marconi Martigny Ville de Romont Rue du Château Romont Energie Concept SA Rte de la Pâla Bulle Gabriel Ruiz Heinz Krattinger Lena Moser 36

PAL Delémont : Planification énergétique territoriale (PET)

PAL Delémont : Planification énergétique territoriale (PET) PAL Delémont : Planification énergétique territoriale (PET) Conception directrice de l énergie www.csd.ch Juin 2014 GAPAL 17 juin 2014 Ordre du jour GAPAL du 17 juin Introduction par M. M. Hirtzlin (SID)

Plus en détail

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.»

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» «Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» 1 Production d électricité 20 % des besoins en électricité ménage des nouvelles constructions doivent être couverts

Plus en détail

Service des transports et de l'énergie STE Amt für Verkehr und Enegie VEA

Service des transports et de l'énergie STE Amt für Verkehr und Enegie VEA Amt für Verkehr und Enegie VEA Conférence AFMC Fribourg, 8 novembre 2011 Politique énergétique «Société à 4000 Watts» Entre mesures contraignantes et programmes d incitation Serge Boschung(FR), Chef de

Plus en détail

1. CAHIER DES CHARGES

1. CAHIER DES CHARGES CONTI & ASSOCIES Ingénieurs S.A. 2 décembre 2010 Quartier de Laurana-Parc et extensions Concept énergétique 1. CAHIER DES CHARGES 1.1. Situation et description générale du projet Les immeubles de logements

Plus en détail

Vu le message du Conseil d Etat du 13 septembre 2011 ; Sur la proposition de cette autorité,

Vu le message du Conseil d Etat du 13 septembre 2011 ; Sur la proposition de cette autorité, Loi du 7 février 2012 Entrée en vigueur :... modifiant la loi sur l énergie Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du 13 septembre 2011 ; Sur la proposition de cette autorité,

Plus en détail

Introduction. Matinée de l'énergie et du soleil Confignon, 12 mai 2012

Introduction. Matinée de l'énergie et du soleil Confignon, 12 mai 2012 Matinée de l'énergie et du soleil Confignon, 12 mai 2012 Introduction Enjeux énergétiques Les nouvelles obligations légales pour les petits propriétaires Calcul de la SRE Calcul de l'idc Thermographie,

Plus en détail

SIG2013, Versailles, 3 octobre 2013. Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG

SIG2013, Versailles, 3 octobre 2013. Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG Identifier et planifier des réseaux thermiques à l'aide d'un SIG Création et vision Le Centre de Recherches Energétiques et Municipales CREM a été conjointement créé en 1986 par la Ville de Martigny et

Plus en détail

et l identification du potentiel l agglomération du Grand Lyon Colloque Franco-Danois Energies d avenir Avril 2008 ML Gagne

et l identification du potentiel l agglomération du Grand Lyon Colloque Franco-Danois Energies d avenir Avril 2008 ML Gagne Le Plan climat à Lyon et l identification du potentiel d énergies renouvelables dans l agglomération du Grand Lyon Les engagements du Grand Lyon Le Grand Lyon, entité géographique et politique de 2,6 M

Plus en détail

CERN - LES VERGERS. Production & distribution à partir d énergies renouvelables Présentation au ScanE du 25 mai 2012. 16.mai.2012-SIG/J.

CERN - LES VERGERS. Production & distribution à partir d énergies renouvelables Présentation au ScanE du 25 mai 2012. 16.mai.2012-SIG/J. CERN - LES VERGERS Production & distribution à partir d énergies renouvelables Présentation au ScanE du 25 mai 2012 16.mai.2012-SIG/J.Brasier Les Vergers localisation du projet CERN Les Vergers Puits de

Plus en détail

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Approvisionnement énergétique du Carréde Soie Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Objectifs Détailler les scénarios d approvisionnement en énergie

Plus en détail

Plan communal des énergies Un guide pour votre politique énergétique

Plan communal des énergies Un guide pour votre politique énergétique Plan communal des énergies Un guide pour votre politique énergétique Rencontre-Energie du 18 juin 2015 à La Chaux-du-Milieu Stefano Giamboni Ingénieur DÉPARTEMENT DU DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ET DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Chauffage A Distance de Martigny. Développements et perspectives gaz / bois / biogaz

Chauffage A Distance de Martigny. Développements et perspectives gaz / bois / biogaz Forum ARPEA 20 novembre 2013 Chauffage A Distance de Martigny Développements et perspectives gaz / bois / biogaz Jonathan Carron BT/JC 20 novembre 2013 Sinergy Commerce SA & Sinergy Infrastructure SA Page

Plus en détail

RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE

RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE Séances d information aux communes et aux professionnels Novembre 2014 1 1. LA CONFÉDÉRATION: UNE POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE AMBITIEUSE STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

F. Mabille Directeur Énergie

F. Mabille Directeur Énergie 15ème ATELIER «A l ACTION!» : Faire de la planification énergétique un instrument de dialogue entre acteurs locaux : regards croisés Suisse / France Des ZIPEC aux réunions TupperWatt F. Mabille Directeur

Plus en détail

km de réseau en plus chaque année

km de réseau en plus chaque année 1 100 km de réseau en plus chaque année 2 130 GWh de chaleur distribuée par an grâce aux réseaux de chauffage à distance de Groupe E Celsius 1 000 Gwh de gaz naturel fourni annuellement 100 % renouvelable

Plus en détail

Groupe E Contracting. 20 août 2010

Groupe E Contracting. 20 août 2010 Groupe E Contracting 20 août 2010 Table des matières Présentation de Groupe E Définition du Contracting Nos prestations en Contracting Avantages du Contracting Clients «cibles» du Contracting Types de

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

Bilan énergétique des bâtiments

Bilan énergétique des bâtiments Bilan énergétique des bâtiments Résultats et synthèse de l enquête Plan de la présentation 1. CONTEXTE GENERAL: SITUATION ENERGETIQUE SUISSE - Evolution de la consommation - Secteurs de consommation -

Plus en détail

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG Mise en oeuvre de la première étape 1 1. Présentation ASTECH du 13.12.3007 12 3007 L énergie dans le domaine du bâtiment Plan de l exposé Situation actuelle

Plus en détail

Politique énergétique et

Politique énergétique et Politique énergétique et développement durable à Lausanne Structure administrative de Lausanne EEA Gold, label Cité de l énergie et Convention des Maires Principales actions lausannoises Objectifs de la

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ENERGETIQUE...

ETAT DES LIEUX ENERGETIQUE... SOMMAIRE 0. PREAMBULE... 3 1. MISE EN CONTEXTE... 3 1.1. PRESENTATION DU PROJET... 3 1.2. OBJECTIFS DE L'ETUDE... 6 2. ETAT DES LIEUX ENERGETIQUE... 8 2.1. INVENTAIRE DES ENERGIES DISPONIBLES (RESSOURCES

Plus en détail

Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie»

Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie» Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie» Retour d expérience avec Fondation KliK 24 novembre 2015 / L. Gacond Qui est Viteos? Viteos SA Distributeur multi-énergies actif dans

Plus en détail

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé Transition énergétique des collectivités Comité de pilotage Conseil Energie Partagé PAYS RUTHENOIS / CEP Pays Ruthénois: 8 salariés 57 communes 93 000 habitants 5 M /an d énergie Programme Matin (09:00)

Plus en détail

Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE

Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE DIRECTION COMMERCIALE & MARKETING GROUPE Ateliers mairie 2000 Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE MAIRIE 2000 - La Géothermie Paris, 22 mai 2012 1 Penser la Ville Durable Meilleure qualité de

Plus en détail

Plan directeur énergie citinergy CAD bois

Plan directeur énergie citinergy CAD bois Plan directeur énergie citinergy CAD bois Daniel Rey, délégué à l énergie 5 novembre 2015 L énergie dans les bâtiments Évolution des besoins 2010 2020 2030 thermique pour le chauffage 100 80 10 pour l

Plus en détail

Forum ARPEA Chauffage à distance: Etat des lieux et perspectives Mercredi 20 novembre 2013

Forum ARPEA Chauffage à distance: Etat des lieux et perspectives Mercredi 20 novembre 2013 Construction Forum ARPEA Chauffage à distance: Etat des lieux et perspectives Mercredi 20 novembre 2013 Conception des réseaux et choix de la production de chaleur Collaborons pour développer un cadre

Plus en détail

Projet de loi sur la transition énergétique

Projet de loi sur la transition énergétique Projet de loi sur la transition énergétique Atelier Ville Durable DRIEA/UT92/SUBD 11/06/2015 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Direction régionale et interdépartementale de l'équipement et de l'aménagement

Plus en détail

Commune de Broc Thermoréseau et centrale de chauffe

Commune de Broc Thermoréseau et centrale de chauffe Commune de Broc Thermoréseau et centrale de chauffe Présentation à la population 11 juin 2012 Dossier 11F034 Version 02 Rue Alexandre Cailler 7 CH 1636 Broc Tél. +41 (0)26 921 28 78 Fax. +41 (0)26 921

Plus en détail

Comment bien rénover sa maison, optimiser son financement et obtenir des subventions

Comment bien rénover sa maison, optimiser son financement et obtenir des subventions Comment bien rénover sa maison, optimiser son financement et obtenir des subventions La rénovation thermique avec Ecobuilding Situation actuelle L opportunité de rénover maintenant Le programme Ecobuilding

Plus en détail

Présentation des nouveaux membres

Présentation des nouveaux membres Présentation des nouveaux membres Effiteam, André Lehmann CSD Ingénieurs, Laurent Idoux Saint-Gobain ISOVER SA, Thomas Aenishaenslin Assemblée Générale du Cluster, Châtel-St-Denis, le 21 mai 2015 Cluster

Plus en détail

"Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte?

Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? "Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? ingéniosité Crédit images J. DOMEAU Quelles sont les vraies opportunités de développement pour vos entreprises?" 1 Contexte

Plus en détail

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009 CAD La Chaux-de de-fonds Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 22 octobre 2009 Forum Greentech, Fribourg Présentation CAD Bref historique Liste des travaux réalisr alisés Résultats

Plus en détail

La rénovation thermique en toute simplicité

La rénovation thermique en toute simplicité Présentation en 4 étapes La rénovation thermique en toute simplicité La plateforme Ecobuilding Accompagnement et suivi Lois et Subventions Conclusion S. Pasche C. Weinmann F. Gass S. Pasche Ecobuilding

Plus en détail

Concept énergétique communal. Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants

Concept énergétique communal. Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants Concept énergétique communal Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants Service de l environnement et de l énergie (SEVEN) Division énergie www.vd.ch/energie T 41 21 316 95 50 F 41 21 316 95

Plus en détail

L essentiel en bref Chauffage à distance Bienne-Battenberg

L essentiel en bref Chauffage à distance Bienne-Battenberg L essentiel en bref Chauffage à distance Bienne-Battenberg Premier coup de pioche 14 mai 2014 Mise en service prévue période de chauffage 2014/2015 Étape 1 Extension finale Investissement env. 12 millions

Plus en détail

Valorisation de la géothermie :

Valorisation de la géothermie : formation continue universitaire Valorisation de la géothermie : Le rôle clé des réseaux de chaleur Partie III : Contraintes d un réseau basse densité 100% renouvelable : l exemple de Cartigny (GE) Floriane

Plus en détail

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 NOTICE EXPLICATIVE Facilitateur énergies renouvelables - grands systèmes Contact : Tél. 0800/85 775 (Menu 1 / sous menu 1 /

Plus en détail

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains Exemple 3 = Jura : Un exemple pratique qui montre l intérêt pour les communes Michel Hirtzlin, chef de service SID SOMMAIRE 1. Brève introduction 2. Le processus

Plus en détail

SYNDICAT DU PAYS MIDI-QUERCY

SYNDICAT DU PAYS MIDI-QUERCY SYNDICAT DU PAYS MIDI-QUERCY Diagnostic énergétique du Pays Midi-Quercy Note de synthèse Mai 2006 SOMMAIRE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU PAYS MIDI QUERCY... 3 1- L OPERATION... 3 1.1- LE CONTEXTE DE L OPERATION...3

Plus en détail

COUPLAGE CHALEUR-FORCE DÉFINITION ET PRINCIPAUX ENJEUX

COUPLAGE CHALEUR-FORCE DÉFINITION ET PRINCIPAUX ENJEUX COUPLAGE CHALEUR-FORCE DÉFINITION ET PRINCIPAUX ENJEUX Groupe E Entretec SA Route du Madelain 6 1753 Matran Définition Cogénération ou couplage chaleur-force (CCF): Production simultanée de chaleur et

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

l'energie, un défi majeur pour le groupe BG Ingénieurs Conseils

l'energie, un défi majeur pour le groupe BG Ingénieurs Conseils l'energie, un défi majeur pour le groupe BG Ingénieurs Conseils Dr Olivier Ouzilou, Responsable de l'unité Bâtiment, Energie, Territoire (BET) 1 Un des défis du futur Environnement Mobilité Infrastructures

Plus en détail

Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale

Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale Assainissement de l installation de chauffage d une maison familiale M. Jacques Spicher Maîtrise fédérale Administrateur Chammartin & Spicher SA Grangeneuve 27 mai 2014 1 Assainissement de chaudière Tolérances:

Plus en détail

CAD LE MOURET SÉANCE D INFORMATION

CAD LE MOURET SÉANCE D INFORMATION CAD LE MOURET SÉANCE D INFORMATION Pierre Papaux Responsable développement projets thermiques pierre.papaux@groupe-e.ch FOURNITURE DE CHALEUR: CAD LE MOURET Situation Eléments déclencheurs Proposition

Plus en détail

Planification énergétique territoriale. Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010. Direction de la Maîtrise de l Énergie septembre 2010

Planification énergétique territoriale. Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010. Direction de la Maîtrise de l Énergie septembre 2010 Planification énergétique territoriale Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010 LE CONTEXTE la Ville de Besançon développe depuis de nombreuses années une politique environnementale et énergétique : dès 1978,

Plus en détail

Mise en oeuvre par le SdE

Mise en oeuvre par le SdE Service de l'énergie SdE Amt für Energie AfE Révision du Règlement sur l énergie février 2015 entrée en vigueur au 1 er janvier 2015 Mise en oeuvre par le SdE LEn et ses implications Modification de la

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

Fernwärme. Centrale thermique Forsthaus et chauffage à distance Berne

Fernwärme. Centrale thermique Forsthaus et chauffage à distance Berne Fernwärme DIE KOMFORT-ENERGIE Centrale thermique Forsthaus et chauffage à distance Berne Importance de la production d électricité et de chaleur pour les réseaux Martin Jutzeler, Énergie, eau, Berne Table

Plus en détail

Chaleur à distance L ÉNERGIE CONFORTABLE. Biomasse: Porteur d énergie au haut taux de croissance

Chaleur à distance L ÉNERGIE CONFORTABLE. Biomasse: Porteur d énergie au haut taux de croissance Chaleur à distance L ÉNERGIE CONFORTABLE Biomasse: Porteur d énergie au haut taux de croissance Évolution du marché de la biomasse, état 2006 Installations agricoles de biogaz Produits: Chaleur et électricité

Plus en détail

Plan d action pour les énergies renouvelables

Plan d action pour les énergies renouvelables Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Fiche d information 6 Date 21 février 2008 Plan d action pour les énergies

Plus en détail

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Introduction Le SRCAE : document stratégique régional Il fixe les grandes orientations stratégiques de

Plus en détail

Une modification de loi cohérente, responsable et profitable

Une modification de loi cohérente, responsable et profitable Direction de l économie et de l emploi Volkswirtschaftsdirektion Une modification de loi cohérente, responsable et profitable Conférence de presse du 29 août 2012 Maison de l économie, Fribourg Beat Vonlanthen,

Plus en détail

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL 4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL à l appui d une demande de crédit pour l assainissement de l installation de chauffage du collège de Beau-Site Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation 28 avril 2011 Grenelle de l'environnement Bâtiment Grenelle 2 et réglementation Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durables en Montagne Commissariat Général au Développement durable Direction

Plus en détail

10/20/2015 POLLEC GEMBLOUX DANIEL COMBLIN CONSEILLER ENERGIE 21/10/2015 SOMMAIRE

10/20/2015 POLLEC GEMBLOUX DANIEL COMBLIN CONSEILLER ENERGIE 21/10/2015 SOMMAIRE POLLEC GEMBLOUX DANIEL COMBLIN CONSEILLER ENERGIE 21/10/2015 SOMMAIRE Contexte POLLEC, Les Objectifs Contexte POLLEC, La Plus-value territoriale Contexte Les étapes Inventaire des consommations énergétiques

Plus en détail

Présentation du concept énergétique communal ( CECom )

Présentation du concept énergétique communal ( CECom ) Présentation du concept énergétique communal ( CECom ) Corinne INGOLD, Municipale Villeneuve, le 20 septembre 2011 Sommaire : Présentation de la Commune Contexte de l établissement du CECom Résultats du

Plus en détail

Création d une chaufferie

Création d une chaufferie Création d une chaufferie bois avec réseau de chaleur Ville de Bayonne - Direction du Patrimoine ti i Immobilier - Service Etudes Un projet de développement durable Inscrit dans une démarche globale menée

Plus en détail

CONCEPTION ET RÉALISATION

CONCEPTION ET RÉALISATION CONCEPTION ET RÉALISATION CAD GROLLEY Pierre Papaux Responsable développement projets thermiques pierre.papaux@groupe-e.ch FOURNITURE DE CHALEUR CAD GROLLEY Situation et généralités Qu est-ce que le contracting?

Plus en détail

EDJ, Energie du Jura SA Cercle technologique «Efficacité énergétique en production» 27 mai 2015

EDJ, Energie du Jura SA Cercle technologique «Efficacité énergétique en production» 27 mai 2015 EDJ, Energie du Jura SA Cercle technologique «Efficacité énergétique en production» 27 mai 2015 Efficacité énergétique en production Contenu 1. Présentation EDJ, Energie du Jura SA 2. Stratégie énergétique

Plus en détail

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL Enerplan

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL Enerplan Évolution vers la RT 2012 Christian CARDONNEL Enerplan La feuille de route de la 300 Cep en kwh ep / m².an 225 210 150 130 75 0 RT 2005 Elec RT 2005 Gaz RT 2012 BBC RT 2020 BE 50 0 La feuille de route

Plus en détail

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 Sommaire 1- Les enjeux de la transition énergétique 2- Etat des lieux des consommations et des modes de production

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels

COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels COMMUNE D AUBONNE Service des travaux et Services industriels Promotion des énergies renouvelables Les formulaires incomplets seront retournés au requérant! Requérant (propriétaires) : N de dossier : Nom

Plus en détail

Certificats d Economie d Energie Le groupe technique Agriculture au bénéfice du secteur horticole Colloque CEE-ATEE Lyon, 27 septembre 2011 Astredhor, Institut technique de l horticulture 44 rue d Alésia,

Plus en détail

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 1 2 UNE VISION D AVENIR Journée Professionnelle de la Pompe

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides. Heliopac - Solaire 2G S.A.S. 28 janvier 2016 Monitoring

Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides. Heliopac - Solaire 2G S.A.S. 28 janvier 2016 Monitoring Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides ECS et électricité pour 73 logements Sur un immeuble à Marseille, une installation couplant la technologie hybride

Plus en détail

Un projet pour la Genève Internationale

Un projet pour la Genève Internationale Genève Lac Nations Un projet pour la Genève Internationale Les réseaux de froid et de basse température 2 septembre 2014 Didier Mary SOMMAIRE 1. Rappel historique 2. Enjeux de GLN 3. Principe de fonctionnement

Plus en détail

Ecublens, pour l avenir de nos enfants

Ecublens, pour l avenir de nos enfants Ecublens, pour l avenir de nos enfants Présentation «Cité de l énergie» Octobre 2015 Table des matières 1. Présentation du label Cité de l énergie 2. Programme de politique énergétique communal 3. Démarche

Plus en détail

La performance énergétique des bâtiments en France

La performance énergétique des bâtiments en France La performance énergétique des bâtiments en France 10 ans EPB ROGER Marie-Christine Cheffe du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction Ministère du logement et de l habitat

Plus en détail

«Facteur 4» La nécessaire transition énergétique

«Facteur 4» La nécessaire transition énergétique «Facteur 4» La nécessaire transition énergétique Conseils gratuits et indépendants sur l énergie dans l habitat Permanences téléphone, rendez-vous, mails Animations Stands Conférences Nuits de la thermographie

Plus en détail

territoire d innovation en énergétique 13 juin 2013

territoire d innovation en énergétique 13 juin 2013 Angers Loire Métropole : territoire d innovation en matière de transition énergétique Présentation générale Présentation générale 13 juin 2013 Sommaire 1 Historique de l engagement gg d Angers en faveur

Plus en détail

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase ENERGIE SOLAIRE SA, Bernard Thissen www.energie- solaire.com JPPAC 15, Lausanne 10.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-

Plus en détail

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 F. PIETRE-CAMBACEDES 11/11/2013 Centre de Recherche et Innovation Gaz et Energies Nouvelles DIRECTION

Plus en détail

Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique Groupe E SA. Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre

Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique Groupe E SA. Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre L'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE DES ENTREPRISES EXEMPLES CONCRETS Florian Buchter Responsable Efficacité Energétique SA Energy Forum Valais/Wallis 2014 17.06.2014 HES-SO Valais-Wallis de Sierre GROUPE

Plus en détail

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire Atelier 4 Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire 26 Février 2010 UNE AEU DANS LE CADRE DU PLU 10 thématiques en quatre ateliers Atelier n 1 Biodiversité Paysages et patrimoine Atelier

Plus en détail

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010 Plan climat de la ville de Lille Objectifs & résultats 2010 EDITORIAL Martine Aubry Maire de Lille Philippe Tostain Conseiller municipal délégué à l énergie et à la gestion des bâtiments municipaux 2 En

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire PETR Midi-Quercy Synthèse Consommation d énergie finale Unité Résidentiel/tertiaire Industrie Transport routier Agriculture Total Territoire Ktep 36 4 40 nr 80 Territoire GWh 420 44 468 nr 933 Part de

Plus en détail

Rencontre de l OCEN, 20 juin

Rencontre de l OCEN, 20 juin Cadastre solaire du canton de Genève - Phase 2 Rencontre de l OCEN, 20 juin OCEN Gilles Desthieux, Peter Gallinelli, Reto Camponovo Plan Phase 1 (2012): analyse du potentiel solaire brut sur les toitures

Plus en détail

R A P P O R T. Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs,

R A P P O R T. Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs, Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 54 000.00, pour le remplacement de la production de chaleur du bâtiment de

Plus en détail

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de développement? Contexte Depuis le début des années 1990, l Etat, l ADEME et la Région travaillent sur le développement des

Plus en détail

Faire de la politique Energie-Climat un vecteur de développement économique

Faire de la politique Energie-Climat un vecteur de développement économique LA WALLONIE PICARDE Faire de la politique Energie-Climat un vecteur de développement économique Novembre 2014 POINT DE DEPART = LA CONVENTION DES MAIRES UN OUTIL COMMUN, DES OBJECTIFS PARTAGES La convention

Plus en détail

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP Club des utilisateurs Display en France La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment Sophie LE GARREC Chef de projet DPE & Performance énergétique des bâtiments existants

Plus en détail

Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage

Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage Contenu Assainissement thermique, comment diminuer vos factures de chauffage Actualités dans le domaine de l énergie et des bâtiments Le programme Ecobuilding Comment entreprendre les rénovations Les check-up

Plus en détail

séminaire de rencontre «la Biomasse agricole et forestière une ressource locale pour vos projets énergie»

séminaire de rencontre «la Biomasse agricole et forestière une ressource locale pour vos projets énergie» séminaire de rencontre «la Biomasse agricole et forestière une ressource locale pour vos projets énergie» vendredi 19 octobre 2012 - Montereau-Fault-Yonne Jean-Pascal HOPQUIN Chambre d Agriculture de Picardie

Plus en détail

PLQ rondeau de Carouge Concept énergétique territorial. Table des matières

PLQ rondeau de Carouge Concept énergétique territorial. Table des matières Table des matières 1 Résumé... 1 2 Introduction... 2 3 Mise en contexte... 3 3.1 Situation géographique et urbaine du territoire... 3 3.2 Contexte foncier... 4 3.3 Acteurs en présence et phasages de développement

Plus en détail

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Tout d abord, nous vous remercions d avoir associé ERDF à l établissement de ce SRCAE, dans le cadre des ateliers

Plus en détail

C 10/2009. Vevey, le 2 avril 2009. Adoption du Plan directeur communal des énergies (PDCEn) Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

C 10/2009. Vevey, le 2 avril 2009. Adoption du Plan directeur communal des énergies (PDCEn) Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, COMMUNICATION DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL C 10/2009 Vevey, le 2 avril 2009 Adoption du Plan directeur communal des énergies (PDCEn) Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, La Ville de Vevey

Plus en détail

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail

Service de l environnement et de l énergie (SEVEN) 2 Division énergie

Service de l environnement et de l énergie (SEVEN) 2 Division énergie Service de l environnement et de l énergie () 1 Ch. des Boveresses 155 1066 Epalinges Les questions les plus posées Foire aux questions www.vaud.ch T 41 21 316 43 60 F 41 21 316 43 95 info.seven@vd.ch

Plus en détail

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase Energie Solaire SA Version 16.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-solaire.com 1/29 Energie Solaire SA: Fondée

Plus en détail

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

PROJET MEU. Une plateforme web et cartographique pour le monitoring et la planification énergétique urbaine. Présentation Décryptagéo

PROJET MEU. Une plateforme web et cartographique pour le monitoring et la planification énergétique urbaine. Présentation Décryptagéo PROJET MEU Une plateforme web et cartographique pour le monitoring et la planification énergétique urbaine Massimiliano Capezzali, Adjoint du Directeur Energy Center Ecole Polytechnique Fédérale (EPFL)

Plus en détail

Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré

Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré Parole d expert Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré Charles HAVELANGE, Malempré, la Chaleur d y Vivre Avec le soutien de : Pertinence et particularités

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 en maison individuelle : obligation d emploi des énergies renouvelables Jean-Jacques BARREAU Union des Maisons Françaises 10 novembre 2011 Les Énergies renouvelables

Plus en détail

Dunkerque : un nœud européen de l énergie 1er centre nucléaire européen de production d électricité (ligne IFA) 1er port charbonnier français

Dunkerque : un nœud européen de l énergie 1er centre nucléaire européen de production d électricité (ligne IFA) 1er port charbonnier français D U N K E R Q U E Un pôle énergétique de dimension européenne Dunkerque : un nœud européen de l énergie 1 er centre nucléaire européen de production d électricité (ligne IFA) 1 er port charbonnier français

Plus en détail

Chauffage à distance L ÉNERGIE DU COMFORT

Chauffage à distance L ÉNERGIE DU COMFORT Chauffage à distance L ÉNERGIE DU COMFORT Construction forcée du chauffage à distance par un fournisseur de gaz Ingo Siefermann, Energie 360 Perspektives et pratique 14 e rencontre, 22 janvier 2015 à Bienne

Plus en détail

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE SE3B EXERCE POUR TOUTE MAÎTRISE D OUVRAGE DES MISSIONS D INGÉNIERIE DANS LES DOMAINES DU BTP, DE LA CONSTRUCTION ET DES ÉNERGIES CES MISSIONS VONT DE L ESQUISSE À L EXPLOITATION

Plus en détail

Critères d éligibilité à la sélection des dossiers

Critères d éligibilité à la sélection des dossiers Critères d éligibilité à la sélection des dossiers Les investissements éligibles au co-financement de la Banque: Doivent avoir lieu sur le territoire de la région Centre Peuvent avoir la forme de tout

Plus en détail

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE Sur la base d une étude lancer par le SIAV sur son territoire qui aboutira en juin/juillet 2010 sur la récupération d énergie dans les tuyaux d assainissement Avec pour OBJECTIF de CRÉER des RESEAUX DE

Plus en détail