programmation S initier à la la Avec des exemples en C, C++, C#, Java et PHP Avec des exemples en C, C++, C#, Java et PHP Claude Delannoy

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "programmation S initier à la la Avec des exemples en C, C++, C#, Java et PHP Avec des exemples en C, C++, C#, Java et PHP Claude Delannoy"

Transcription

1 Claude Delannoy S initier à la la programmation Avec des exemples en Avec des exemples en C, C++, C#, Java et PHP C, C++, C#, Java et PHP

2 S initier à la programmation Avec des exemples en C, C++, C#, Java et PHP

3 CHEZ LE MÊME ÉDITEUR Du même auteur C. Delannoy. Programmer en Java. Java 5 et 6. N 12232, 5 e édition, 2007, 800 pages + CD-Rom. C. Delannoy. Exercices en Java. N 11989, 2 e édition, 2006, 340 pages. C. Delannoy. Apprendre le C++. N 12135, 2007, 760 pages. C. Delannoy. C++ pour les programmeurs C. N 12231, 2007, 620 pages. C. Delannoy. Exercices en langage C++. N 12201, 3 e édition 2007, 336 pages. C. Delannoy. Langage C. N 11123, 1998, 944 pages (format poche). C. Delannoy. Programmer en langage C. Avec exercices corrigés. N 11072, 1996, 280 pages. C. Delannoy. Exercices en langage C. N 11105, 1997, 260 pages. Autres ouvrages J. Engels. PHP 5 : cours et exercices. N 11407, 2005, 518 pages. E. Daspet et C. Pierre de Geyer. PHP 5 avancé. N 12167, 4 e édition, 2007, 792 pages. M. Nebra. Réussir son site web avec XHTML et CSS. N 12307, 2 e édition, 2008, 316 pages. R. Goetter. CSS 2 : pratique du design web. N 11976, 2 e édition, 2007, 324 pages. P. Roques. UML 2 par la pratique. N 12322, 6 e édition, 2008, environ 380 pages. H. Bersini, I. Wellesz. L orienté objet. Cours et exercices en UML 2 avec PHP, Java, Python, C# et C++ N 12084, 3 e édition, 2007, 520 pages. C. Soutou, O. Teste. SQL pour Oracle. N 12299, 3 e édition 2008, 554 pages. C. Soutou. Apprendre SQL avec MySQL. N 11915, 2006, 418 pages. A. Brillant. XML : cours et exercices. N 12151, 2007, 282 pages.

4 Claude Delannoy S initier à la programmation Avec des exemples en C, C++, C#, Java et PHP

5 ÉDITIONS EYROLLES 61, bd Saint-Germain Paris Cedex 05 Le code de la propriété intellectuelle du 1 er juillet 1992 interdit en effet expressément la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayants droit. Or, cette pratique s est généralisée notamment dans les établissements d enseignement, provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possibilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd hui menacée. En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l éditeur ou du Centre Français d Exploitation du Droit de Copie, 20, rue des Grands-Augustins, Paris. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN :

6 Avant-propos Objectif de l ouvrage Ce livre se propose de vous apprendre à programmer en exprimant les concepts fondamentaux à l aide d un «pseudo-code». Cela vous permet de rédiger des programmes en privilégiant l aspect algorithmique, sans être pollué par la complexité et la technicité d un langage donné. Par ailleurs, l ouvrage montre comment ces concepts fondamentaux se traduisent dans cinq langages très usités (C, C++, Java, C# et PHP) et fournit des exemples complets. Il prépare ainsi efficacement à l étude d un langage réel. Forme de l ouvrage L ouvrage a été conçu sous forme d un cours, avec une démarche très progressive. De nombreux exemples complets, écrits en pseudo-code et accompagnés du résultat fourni par leur exécution, viennent illustrer la plupart des concepts fondamentaux. Des exercices appropriés proposent la rédaction de programmes en pseudo-code, permettant ainsi la mise en pratique des acquis. Plutôt que de les regrouper classiquement en fin de chapitre, nous avons préféré les placer aux endroits jugés opportuns pour leur résolution. Une correction est fournie en fin de volume ; nous vous encourageons vivement à ne la consulter qu après une recherche personnelle et à réfléchir aux différences de rédaction qui ne manqueront pas d apparaître. Chaque chapitre se termine par : Une rubrique «Côté langages» qui montre comment les concepts exposés préalablement s expriment dans les cinq langages choisis ; elle constitue une sorte de guide de traduction

7 VI S initier à la programmation du pseudo-code dans un véritable langage. Notez que le langage C n étant pas orienté objet, il n est pris en compte que jusqu au chapitre 8. Une rubrique «Exemples langages» qui propose des programmes complets, traduction de certains des exemples présentés en pseudo-code. À qui s adresse cet ouvrage Cet ouvrage s adressse aux débutants en programmation et aux étudiants du premier cycle d université. Il peut également servir : à ceux qui apprennent à programmer directement dans un langage donné : il leur permettra d accompagner leur étude, en dégageant les concepts fondamentaux et en prenant un peu de recul par rapport à leur langage ; à ceux qui maîtrisent déjà la programmation dans un langage donné et qui désirent «passer à un autre langage» ; à ceux qui connaissent déjà la programmation procédurale et qui souhaitent aborder la programmation orientée objet. Enfin, sa conception permet à l ouvrage d être facilement utilisé comme «support de cours». Plan de l ouvrage Le chapitre 1 présente le rôle de l ordinateur, les grandes lignes de son fonctionnement et la manière de l utiliser. Il dégage les importantes notions de langage, de programme, de données et de résultats, de système d exploitation et d environnement de programmation. Le chapitre 2 introduit les concepts de variable et de type, et la première instruction de base qu est l affectation. Il se limite à trois types de base : les entiers, les réels et les caractères. Il présente les erreurs susceptibles d apparaître dans l évaluation d une expression et les différentes façons dont un langage donné peut les gérer. On y inclut les notions d expression mixte et d expression constante. Le chapitre 3 est consacré aux deux autres instructions de base que sont la lecture et l écriture. Il nous a paru utile de les placer à ce niveau pour permettre, le plus rapidement possible, de présenter et de faire écrire des programmes complets. On situe ces instructions par rapport aux différents modes de communication entre l utilisateur et le programme : mode console, programmation par événements, mode batch, programmation Internet. Le chapitre 4 étudie la structure de choix, en présentant la notion de condition et en introduisant le type booléen. On y aborde les choix imbriqués. L existence de structures de choix multiple (instruction switch des cinq langages examinés) est évoquée dans la partie «Côté langages».

8 Avant-propos VII Le chapitre 5 aborde tout d abord les structures de répétition conditionnelle. Il présente la notion de compteur, avant d examiner les structures de répétition inconditionnelle (ou «avec compteur») et les risques inhérents à la modification intempestive du compteur. Le chapitre 6 présente les «algorithmes élémentaires» les plus usuels : comptage, accumulation, recherche de maximum, imbrication de répétitions. Il donne un aperçu de ce qu est l itération. Le chapitre 7 traite des tableaux, à une ou deux dimensions. Il se place a priori dans un contexte de gestion statique des emplacements mémoire correspondants et il décrit les contraintes qui pèsent alors sur la taille d un tableau. Les autres modes de gestion (automatique et dynamique) sont néanmoins évoqués en fin de chapitre, ainsi que la notion de tableau associatif (utilisé par exemple par PHP) qui est comparée à celle de tableau indicé. Les situations de débordement d indice sont examinées, avec leurs conséquences potentielles dépendantes du langage. Le chapitre 8 est consacré aux fonctions. Il présente les notions de paramètres, de variable locale et de résultat, et distingue la transmission par valeur de la transmission par référence (par adresse), en examinant le cas particulier des tableaux. Il aborde la durée de vie des variables locales, ce qui amène à traiter du mode de gestion automatique correspondant (et du concept de pile qu il utilise souvent). Il dégage le concept de «programme principal» ou de «fonction principale». Enfin, il donne un aperçu de ce qu est la récursivité. Le chapitre 9 introduit les notions de classe, d attribut, d objet, de méthode, d encapsulation des données et de constructeur. Il fournit quelques éléments concernant les deux modes de gestion possibles des objets, à savoir par référence ou par valeur. Il étudie les possibilités d amendement du principe d encapsulation par modification des droits d accès aux attributs ou aux méthodes. Le chapitre 10 examine l incidence du mode de gestion des objets (par référence ou par valeur) sur l affectation d objets et sur la durée de vie des objets locaux. Il aborde les objets transmis en paramètre et il convient, comme c est le cas dans la plupart des langages objet, que «l unité d encapsulation est la classe et non l objet». Il analyse le cas des objets fournis en résultat. Puis, il étudie les attributs et les méthodes de classe, et traite sommairement des tableaux d objets et des problèmes qu ils posent dans l appel des constructeurs, ainsi que des situations «d auto-référence». Le chapitre 11 est consacré à la composition des objets, c est-à-dire au cas où un attribut d une classe est lui-même de type classe. Il examine les problèmes qui peuvent alors se poser au niveau des droits d accès et dans la nature de la relation qui se crée entre les objets concernés. Il présente la distinction entre copie profonde et copie superficielle d un objet. Il montre également comment résoudre un problème fréquent, à savoir réaliser une classe à instance unique (singleton). Le chapitre 12 présente la notion d héritage ou de classe dérivée et son incidence sur les droits d accès aux attributs et aux méthodes. Il fait le point sur la construction des objets dérivés avant de traiter de la redéfinition des méthodes. Il aborde les situations de dérivations

9 VIII S initier à la programmation successives et décrit succinctement les possibilités de modification des droits d accès lors de la définition d une classe dérivée. Le chapitre 13 expose les notions de base du polymorphisme, à savoir la compatibilité par affectation et la ligature dynamique. Il en examine les conséquences dans plusieurs situations et montre quelles sont les limites de ce polymorphisme, ce qui conduit, au passsage, à parler de valeurs de retour covariantes présentes dans certains langages. Le chapitre 14 traite enfin de concepts moins fondamentaux que l héritage ou le polymorphisme, parfois absents de certains langages, mais qui peuvent faciliter la conception des logiciels. Il s agit des notions de classes abstraites (ou retardées), d interface et d héritage multiple. Justifications de certains choix Voici quelques éléments justifiant les choix que nous avons opéré dans la conception de cet ouvrage. Nous présentons la programmation procédurale avant d introduire la programmation objet, pour différentes raisons : la plupart des langages objet actuels offrent des possibilités de programmation procédurale ; la programmation orientée objet s appuie sur les concepts de la programmation procédurale ; la seule exception concerne la notion de fonction indépendante qui peut être absente de certains langages objet mais qui se retrouve quand même sous une forme très proche dans la notion de méthode ; sur un plan pédagogique, il est difficile d introduire directement des méthodes dans une classe si l on n a pas encore étudié l algorithmique procédurale. Dans le choix des concepts fondamentaux, nous avons évité de nous limiter à un sousensemble commun à tous les langages car cela aurait été trop réducteur à notre sens. Nous avons choisi les concepts qu il nous a paru important de maîtriser pour pouvoir ensuite aborder la programmation dans n importe quel langage. Ces choix font ainsi du pseudo-code, non pas la «matrice» de tous les langages, mais plutôt un langage à part entière, simple, mais renfermant la plupart des concepts fondamentaux de la programmation certains pouvant ne pas exister dans tel ou tel langage. C est précisément le rôle de la partie «Côté langages» que de monter en quoi les langages réels peuvent différer les uns des autres et ce au-delà de leur syntaxe (les cinq langages choisis possèdent la même syntaxe de base et jouissent pourtant de propriétés différentes). Ainsi, le lecteur est non seulement amené à programmer en pseudo-code mais, en même temps, il est préparé à affronter un vrai langage. Voici par exemple quelques points sur lesquels les langages peuvent se différencier les uns des autres :

10 Avant-propos IX mode de traduction : compilation (C, C++), interprétation (PHP) ou traduction dans un langage intermédiaire (Java, C) ; mode de gestion de la mémoire : statique, automatique, dynamique ; nature des expressions constantes et des expression mixtes ; gestion des tableaux (sous forme indicée ou sous forme de tableau associatif comme en PHP) ; mode de transmission des paramètres d une fonction : par valeur, par référence ; utilisation pour les objets d une «sémantique de valeur» ou d une «sémantique de référence» (Java n utilise que la première, tandis que C++ utilise les deux) ; mode standard de recopie des objets : copie superficielle ou copie profonde. Nous n avons pas introduit de type chaîne car son implémentation varie fortement suivant les langages (type de base dans certains langages procéduraux, type hybride en C, type classe dans les langages objet...). Sa gestion peut se faire par référence ou par valeur. Dans certains langages, ces chaînes sont constantes (non modifiables), alors qu elles sont modifiables dans d autres...

11

12 Table des matières Chapitre 1 : Ordinateur, programme et langage Le rôle de l ordinateur La multiplicité des applications Le programme : source de diversité Les données du programme, les résultats Communication ou archivage Pour donner une forme à l information : le codage L ordinateur code l information L homme code l information Ce qui différencie l homme de l ordinateur Fonctionnement de l ordinateur À chacun son rôle La mémoire centrale L unité centrale Les périphériques Les périphériques de communication Les périphériques d archivage Le langage de l ordinateur Langage machine ou langage de notre cru En langage assembleur En langage évolué Les concepts de base des langages évolués La programmation Notion de système d exploitation et d environnement de programmation

13 XII Table des matières Chapitre 2 : Variables et instruction d affectation La variable Introduction Choix des noms des variables Attention aux habitudes de l algèbre Type d une variable La notion de type est une conséquence du codage en binaire Contraintes imposées par le type Les types que nous utiliserons Déclaration de type L instruction d affectation Introduction Notation Rôle Quelques précautions Échanger les valeurs de deux variables Les expressions Expressions de type entier Constantes de type entier Expressions de type entier Les erreurs possibles Expressions de type réel Constantes réelles Les expressions réelles Les erreurs possibles Expressions mixtes Expressions de type caractère Affectation et conversions Les variables non définies Initialisation de variables et constantes Initialisation de variables Constantes Expressions constantes Les fonctions prédéfinies Côté langages Noms de variables Types de base et codage Déclaration de types Instruction d affectation Opérateurs et expressions

14 Table des matières XIII Chapitre 3 : Instructions d écriture et de lecture L instruction d écriture Rôle Présentation des résultats Rien ne les identife Comment seront-ils présentés? Affichage de libellés Cas des valeurs réelles L instruction de lecture Rôle Intérêt de l instruction de lecture Présentation des données Exemple Autres modes de communication avec l utilisateur Mode console ou programmation par événements Mode batch Programmation Internet Exemples langages En C En C En C# En Java PHP Chapitre 4 : La structure de choix Présentation de l instruction de choix Exemple introductif Notion de bloc d instructions Un programme complet La condition du choix Les conditions simples Les conditions complexes Présentation Exemple Cas particulier : une partie du choix absente Les choix imbriqués Exemple En cas d ambiguïté Choix imbriqués ou succession de choix Un nouveau type de base : booléen Nos conventions d écriture

15 XIV Table des matières Côté langages Instruction de choix Type booléen Instruction de choix multiple Exemples langages C C Java C# PHP Chapitre 5 : Les structures de répétition La répétition jusqu à Exemple introductif Nos conventions d écriture Exemples Recherche de la première voyelle d un mot Doublement de capital Faire des choix dans une boucle La répétition tant que Exemple introductif Conventions d écriture Lien entre répétition tant que et répétition jusqu à Exemple Comment réaliser des répétitions inconditionnelles La notion de compteur de boucle Introduire un compteur dans une répétition Exemple Exemple Imposer un nombre de tours Exemple Exemple Exemple La répétition inconditionnelle Exemples d introduction Exemple Exemple Conventions d écriture Utiliser le compteur dans une répétition inconditionnelle Éviter d agir sur le compteur dans la boucle Compteur et boucle pour Un tour pour rien Le compteur en dehors de la boucle

16 Table des matières XV Côté langages Les répétitions tant que et jusqu à La répétition pour Exemples langages C C C# PHP Chapitre 6 : Quelques techniques usuelles Le comptage d une manière générale Compter le nombre de lettres e d un texte Compter le pourcentage de lettres e d un texte L accumulation Accumulation systématique Un premier exemple Un second exemple Accumulation sélective Recherche de maximum Imbrication de répétitions Exemple de boucle avec compteur dans une boucle conditionnelle Exemple de boucle conditionnelle dans une boucle avec compteur Exemple de boucle inconditionnelle dans une autre boucle inconditionnelle Premier exemple Second exemple Une erreur à ne pas commettre L itération Chapitre 7 : Les tableaux Notion de tableau à une dimension Quand la notion de variable ne suffit plus La solution : le tableau Utilisation d un tableau à une dimension Déclaration Manipulation des éléments d un tableau Affectation de valeurs à des éléments d un tableau Lecture des éléments d un tableau Écriture des éléments d un tableau Utilisation de variables indicées dans des expressions Initialisation d un tableau à une dimension Quelques techniques classiques appliquées aux tableaux à une dimension Somme et maximum des éléments d un tableau Test de présence d une valeur dans un tableau

17 XVI Table des matières 4 - Exemple d utilisation d un tableau Tri d un tableau à une dimension Contraintes sur la dimension d un tableau Débordement d indice d un tableau à une dimension Introduction aux tableaux à deux dimensions Utilisation d un tableau à deux dimensions Déclaration Affectation de valeurs Lecture des éléments Écriture des éléments Quelques techniques classiques appliquées aux tableaux à deux dimensions Gestion de l emplacement mémoire d un tableau Notion de tableau associatif Côté langages C/C Java, C# PHP Exemples langages C C C# Java PHP Chapitre 8 : Les fonctions Notion de fonction Premier exemple Notion de paramètre Paramètres formels ou effectifs Notion de variable locale Notion de résultat Exemple de fonctions à plusieurs paramètres Indépendance entre fonction et programme Mode de transmission des paramètres Introduction Conséquences de la transmission par valeur La transmission par référence Nature des paramètres effectifs Un autre exemple de transmission par référence Tableaux en paramètres Cas des tableaux de taille déterminée

18 Table des matières XVII 3.2 Cas des tableaux de taille indéterminée Exemple Les fonctions en général Propriétés des variables locales Les variables locales ne sont pas rémanentes Initialisation des variables locales Tableaux locaux Imposer à une variable locale d être rémanente Propriétés du résultat Appels imbriqués Variables globales Concordance de type Surdéfinition des fonctions Gestion de la mémoire des variables locales : notion de pile Programme principal et fonctions La récursivité Bibliothèques de fonctions Une autre présentation de la notion de fonction Côté langages Structure d une fonction Mode de transmission des paramètres Programme principal Séparation entre fonction et programme Exemples langages Fonction somme des éléments d un tableau Résultat Variables globales Fonction estvoyelle Fonction tri d un tableau avec fonction échange Chapitre 9 : Classes et objets Introduction Un premier exemple : une classe Point Utilisation de notre classe Point Le mécanisme déclaration, instanciation Utilisation d objets de type Point Définition de la classe Point En définitive Indépendance entre classe et programme L encapsulation et ses conséquences Méthodes d accès et d altération Notions d interface, de contrat et d implémentation Dérogations au principe d encapsulation

19 XVIII Table des matières 4 - Méthode appelant une autre méthode Les constructeurs Introduction Exemple d adaptation de notre classe Point Surdéfinition du constructeur Appel automatique du constructeur Exemple : une classe Carré Mode des gestion des objets Côté langages Définition d une classe Utilisation d une classe Exemples langage Java C# PHP C Chapitre 10 : Propriétés des objets et des méthodes Affectation et comparaison d objets Premier exemple Second exemple Comparaison d objets Cas des langages gérant les objets par valeur Les objets locaux et leur durée de vie Cas des objets transmis en paramètre Mode de transmission d un objet en paramètre L unité d encapsulation est la classe Exemple Objet en résultat Atributs et méthodes de classe Attributs de classe Présentation Exemple Méthodes de classe Généralités Exemple Autres utilisations des attributs et des méthodes de classe Tableaux d objets Autoréférence Généralités Exemples d utilisation de courant Classes standards et classe Chaîne

20 Table des matières XIX Côté langages Affectation, transmission en paramètre et en résultat Méthodes et attributs de classe Autoréférence Exemples langages C# Java C PHP Chapitre 11 : Composition des objets Premier exemple : une classe Cercle Droits d accès Comment doter Cercle d une méthode affiche Doter Cercle d une méthode déplace Relations établies à la construction Coordonnées en paramètres Objet de type point en paramètre Cas de la gestion par valeur Deuxième exemple : une classe Segment Relations entre objets Copie profonde ou superficielle des objets Une classe «singleton» Côté langages Java, C# et PHP C Java C PHP Chapitre 12 : L héritage La notion d héritage Droits d accès d une classe dérivée à sa classe de base Une classe dérivée n accède pas aux membres privés de la classe de base Une classe dérivée accède aux membres publics Exemple de programme complet Héritage et constructeur Comparaison entre héritage et composition Dérivations successives Redéfinition de méthodes Introduction La notion de redéfinition de méthode

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS ESIEE Unité d'informatique IN101 Albin Morelle (et Denis Bureau) QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS 1- ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D UN ORDINATEUR Processeur Mémoire centrale Clavier Unité d échange BUS

Plus en détail

Anne Tasso. Java. Le livre de. premier langage. 10 e édition. Avec 109 exercices corrigés. Groupe Eyrolles, 2000-2015, ISBN : 978-2-212-14154-2

Anne Tasso. Java. Le livre de. premier langage. 10 e édition. Avec 109 exercices corrigés. Groupe Eyrolles, 2000-2015, ISBN : 978-2-212-14154-2 Anne Tasso Java Le livre de premier langage 10 e édition Avec 109 exercices corrigés Groupe Eyrolles, 2000-2015, ISBN : 978-2-212-14154-2 Table des matières Avant-propos Organisation de l ouvrage..............................

Plus en détail

Java. Java. Le livrede. Avec 80 exercices corrigés. Avec 80 exercices corrigés. Le livre. Anne Tasso. 5 e édition. Un best-seller qui a déjà conquis

Java. Java. Le livrede. Avec 80 exercices corrigés. Avec 80 exercices corrigés. Le livre. Anne Tasso. 5 e édition. Un best-seller qui a déjà conquis Anne Tasso Un best-seller qui a déjà conquis des milliers d'étudiants! Java Le livre Java Le livrede de premier premier langage langage Avec 80 exercices corrigés Avec 80 exercices corrigés 5 e édition

Plus en détail

Algorithme. Table des matières

Algorithme. Table des matières 1 Algorithme Table des matières 1 Codage 2 1.1 Système binaire.............................. 2 1.2 La numérotation de position en base décimale............ 2 1.3 La numérotation de position en base binaire..............

Plus en détail

La mémoire. Un ordinateur. L'octet. Le bit

La mémoire. Un ordinateur. L'octet. Le bit Introduction à l informatique et à la programmation Un ordinateur Un ordinateur est une machine à calculer composée de : un processeur (ou unité centrale) qui effectue les calculs une mémoire qui conserve

Plus en détail

Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation

Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation 1 Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation Le langage VBA (Visual Basic for Applications) permet de concevoir des programmes selon une syntaxe qui lui est propre, puis d éditer et d exécuter

Plus en détail

Analyse et programmation 1

Analyse et programmation 1 Analyse et programmation Aperçu du fonctionnement de l ordinateur Fonctionnement de l ordinateur Codage de l information Bus d échange d information CPU Exécution d un programme par la CPU Gestion des

Plus en détail

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application Université de Provence Licence Math-Info Première Année V. Phan Luong Algorithmique et Programmation en Python Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application 1 Ordinateur Un

Plus en détail

Notions de langage machine

Notions de langage machine Notions de langage machine 18 décembre 2009 Rappels et introduction Architecture de Van Neumann : Processeur = UC + UAL Mémoire interne au processeur = les registres (soit seulement l accumulateur, soit

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail

fichiers Exemple introductif : stockage de photos numériques

fichiers Exemple introductif : stockage de photos numériques b- La Gestion des données Parmi les matériels dont il a la charge, le système d exploitation s occupe des périphériques de stockage. Il s assure, entre autres, de leur bon fonctionnement mais il doit être

Plus en détail

nom : Collège Ste Clotilde

nom : Collège Ste Clotilde UNE CONFIGURATION INFORMATIQUE Objectif : Identifier les éléments principaux d une configuration L ordinateur enregistre des données qu il traite pour produire un résultat Sifflements 20 Notice 12 attache

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP COURS PROGRAMMATION INITIATION AU LANGAGE C SUR MICROCONTROLEUR PIC page 1 / 7 INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP I. Historique du langage C 1972 : naissance du C dans les laboratoires BELL par

Plus en détail

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs.

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs. 2 nde MPI Le Binaire 1 / 8 I) Le codage 1) Présentation du L informatique utilise des courants électriques, des aimantations, des rayons lumineux... Chacun de ces phénomènes met en jeu deux états possibles

Plus en détail

Évaluation et implémentation des langages

Évaluation et implémentation des langages Évaluation et implémentation des langages Les langages de programmation et le processus de programmation Critères de conception et d évaluation des langages de programmation Les fondations de l implémentation

Plus en détail

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot Chapitre 5 Arithmétique binaire L es codes sont manipulés au quotidien sans qu on s en rende compte, et leur compréhension est quasi instinctive. Le seul fait de lire fait appel au codage alphabétique,

Plus en détail

Rappels sur les suites - Algorithme

Rappels sur les suites - Algorithme DERNIÈRE IMPRESSION LE 14 septembre 2015 à 12:36 Rappels sur les suites - Algorithme Table des matières 1 Suite : généralités 2 1.1 Déition................................. 2 1.2 Exemples de suites............................

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

Chapitre 1 Qu est-ce qu une expression régulière?

Chapitre 1 Qu est-ce qu une expression régulière? Chapitre 1 Qu est-ce qu une expression régulière? Les ordinateurs n ont pas du tout la même conception des textes que nous : pour nous, un texte est un ensemble d idées couchées sur papier. Nous nous en

Plus en détail

Structure de base d un ordinateur

Structure de base d un ordinateur Structure de base d un ordinateur 1-Définition de l ordinateur L ordinateur est un appareil électronique programmable qui traite automatiquement les informations. Il est constitué de l unité centrale et

Plus en détail

programmer programmer

programmer programmer Anne Tasso Apprendre à Apprendre à programmer programmer en en ActionScript ActionScript 3 Avec 60 exercices corrigés + un mini-site à construire Apprendre à programmer en ActionScript 3 CHEZ LE MÊME ÉDITEUR

Plus en détail

C++ Programmer. en langage. 8 e édition. Avec une intro aux design patterns et une annexe sur la norme C++11. Claude Delannoy

C++ Programmer. en langage. 8 e édition. Avec une intro aux design patterns et une annexe sur la norme C++11. Claude Delannoy Claude Delannoy Programmer en langage C++ 8 e édition Avec une intro aux design patterns et une annexe sur la norme C++11 Groupe Eyrolles, 1993-2011. Groupe Eyrolles, 2014, pour la nouvelle présentation,

Plus en détail

Devenez un véritable développeur web en 3 mois!

Devenez un véritable développeur web en 3 mois! Devenez un véritable développeur web en 3 mois! L objectif de la 3W Academy est de former des petits groupes d élèves au développement de sites web dynamiques ainsi qu à la création d applications web

Plus en détail

IV- Comment fonctionne un ordinateur?

IV- Comment fonctionne un ordinateur? 1 IV- Comment fonctionne un ordinateur? L ordinateur est une alliance du hardware (le matériel) et du software (les logiciels). Jusqu à présent, nous avons surtout vu l aspect «matériel», avec les interactions

Plus en détail

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR 3.1 Introduction à la programmation en assembleur Pour programmer un ordinateur on utilise généralement des langages dits évolués ou de haut niveau : C, C++, Java, Basic,

Plus en détail

Tableaux (introduction) et types de base

Tableaux (introduction) et types de base Tableaux (introduction) et types de base A. Motivation..................................................... 4 B. Les tableaux.................................................... 5 C. Construction des tableaux.......................................

Plus en détail

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable INTRODUCTION A JAVA JAVA est un langage orienté-objet pur. Il ressemble beaucoup à C++ au niveau de la syntaxe. En revanche, ces deux langages sont très différents dans leur structure (organisation du

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Excel XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Excel XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Excel XP Aide-mémoire Septembre 2005 Table des matières Qu est-ce que le logiciel Microsoft Excel?... 3 Classeur... 4 Cellule... 5 Barre d outil dans Excel...6 Fonctions habituelles

Plus en détail

Cours 1 : Qu est-ce que la programmation?

Cours 1 : Qu est-ce que la programmation? 1/65 Introduction à la programmation Cours 1 : Qu est-ce que la programmation? Yann Régis-Gianas yrg@pps.univ-paris-diderot.fr Université Paris Diderot Paris 7 2/65 1. Sortez un appareil qui peut se rendre

Plus en détail

Les bases théoriques du numérique

Les bases théoriques du numérique Les bases théoriques du numérique 1. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques L analogique et le numérique sont deux procédés pour transporter et stocker des données. (de type audio,

Plus en détail

Les ordinateurs dispositifs électroniques fonctionnant sur la principe de création, transmission et conversion d impulses électriques

Les ordinateurs dispositifs électroniques fonctionnant sur la principe de création, transmission et conversion d impulses électriques Les ordinateurs dispositifs électroniques fonctionnant sur la principe de création, transmission et conversion d impulses électriques Les informations traitées par l ordinateur (nombres, instructions,

Plus en détail

La numération. Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII

La numération. Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII Cours sur la numération La numération Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII Le système décimal Les nombres que nous utilisons

Plus en détail

LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL

LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL 75 LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL CHAPITRE 4 OBJECTIFS PRÉSENTER LES NOTIONS D ÉTIQUETTE, DE CONS- TANTE ET DE IABLE DANS LE CONTEXTE DU LAN- GAGE PASCAL.

Plus en détail

Représentation de l information en binaire

Représentation de l information en binaire Représentation de l information en binaire Les ordinateurs sont capables d effectuer de nombreuses opérations sur de nombreux types de contenus (images, vidéos, textes, sons,...). Cependant, quel que soit

Plus en détail

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D ANGELIS CIRCUITS CONFIGURABLES NOTION DE PROGRAMMATION

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D ANGELIS CIRCUITS CONFIGURABLES NOTION DE PROGRAMMATION 145 NOTION DE PROGRAMMATION 1/ Complétons notre microprocesseur Nous avons, dans les leçons précédentes décrit un microprocesseur théorique, cependant il s inspire du 6800, premier microprocesseur conçu

Plus en détail

Types et langages de programmation. Algorithmique et Programmation Unisciel/K.Zampieri

Types et langages de programmation. Algorithmique et Programmation Unisciel/K.Zampieri Types et langages de programmation Algorithmique et Programmation Unisciel/K.Zampieri 1 Généalogie partielle des langages de programmation FORTRAN BASIC PL/1 PROLOG ALGOL60 COBOL C PASCAL ADA MODULA-2

Plus en détail

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles Access est un logiciel permettant de gérer des données en masse : une liste de clients ou de fournisseurs, un stock de produits, des commandes, des salariés, un club de tennis, une cave à vin, une bibliothèque,

Plus en détail

Programmation en VBA

Programmation en VBA Programmation en VBA Présentation de Visual Basic Visual Basic : Basic : dérivé du langage Basic (Biginner s All purpose Symbolic Instruction Code) des années 60 Visual : dessin et aperçu de l interface

Plus en détail

I00 Éléments d architecture

I00 Éléments d architecture I00 I Exemples d ordinateur Pour les informaticiens, différentes machines de la vie courante sont des ordinateurs : par exemple les ordinateurs portables, les ordinateurs fixes, mais aussi les supercalculateurs,

Plus en détail

Le service pack 6 (SP6) est le dernier disponible pour visual studio 6. Ce dernier devrait être maintenu par Microsoft jusqu en 2008.

Le service pack 6 (SP6) est le dernier disponible pour visual studio 6. Ce dernier devrait être maintenu par Microsoft jusqu en 2008. 1 CONCEPT DE BASE 1.1 Visual Basic 6 1.1.1 Pour quoi faire? VB est un langage de type RAD : «Rapid Application Development». Il permet de créer des applications rapidement grâce à une conception simple

Plus en détail

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Chapitre 2 Architecture d un ordinateur Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Les objectifs : o Identifier les principaux composants d un micro-ordinateur. o Connaître les caractéristiques

Plus en détail

UE Programmation Impérative Licence 2ème Année 2014 2015

UE Programmation Impérative Licence 2ème Année 2014 2015 UE Programmation Impérative Licence 2 ème Année 2014 2015 Informations pratiques Équipe Pédagogique Florence Cloppet Neilze Dorta Nicolas Loménie prenom.nom@mi.parisdescartes.fr 2 Programmation Impérative

Plus en détail

Programmation en VBA

Programmation en VBA Programmation en VBA Présentation de Visual Basic Visual Basic : Basic : dérivé du langage Basic (Biginner s All purpose Symbolic Instruction Code) des années 60 Visual : dessin et aperçu de l interface

Plus en détail

Système d exploitation

Système d exploitation Chapitre 2 Système d exploitation 2.1 Définition et rôle Un ordinateur serait bien difficile à utiliser sans interface entre le matériel et l utilisateur. Une machine peut exécuter des programmes, mais

Plus en détail

Logiciel Libre Cours 3 Fondements: Génie Logiciel

Logiciel Libre Cours 3 Fondements: Génie Logiciel Logiciel Libre Cours 3 Fondements: Génie Logiciel Stefano Zacchiroli zack@pps.univ-paris-diderot.fr Laboratoire PPS, Université Paris Diderot 2013 2014 URL http://upsilon.cc/zack/teaching/1314/freesoftware/

Plus en détail

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Programmation C Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Notes de cours sont disponibles sur http://astro.u-strasbg.fr/scyon/stusm (attention les majuscules sont importantes) Modalités

Plus en détail

Rapport du Jury du Concours 2010 Épreuve Pratique d Algorithmique et de Programmation (EPAP)

Rapport du Jury du Concours 2010 Épreuve Pratique d Algorithmique et de Programmation (EPAP) Rapport du Jury du Concours 2010 Épreuve Pratique d Algorithmique et de Programmation (EPAP) Loris Marchal, Guillaume Melquion, Frédéric Tronel 21 juin 2011 Remarques générales à propos de l épreuve Organisation

Plus en détail

DEMARCHE ET MISE EN ŒUVRE

DEMARCHE ET MISE EN ŒUVRE Chapitre I : CONVENTIONS D ECRITURE 15 CHAPITRE I DEMARCHE ET MISE EN ŒUVRE Le développement de fonctions mathématiques peut répondre à plusieurs critères ou objectifs tels que la vitesse d exécution,

Plus en détail

Contenu des cellules 36 Sélectionner des cellules 37 Sélectionner des lignes, des colonnes et des plages spéciales 38

Contenu des cellules 36 Sélectionner des cellules 37 Sélectionner des lignes, des colonnes et des plages spéciales 38 1 2 Introduction XVII Débuter avec Excel 1 Démarrer Excel 2 Nouveau! La fenêtre Excel 3 Utiliser le ruban 4 Nouveau! Choisir des commandes 5 Nouveau! Utiliser le ruban et les barres d outils 6 Nouveau!

Plus en détail

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Pierre Boudes 1 er décembre 2014 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Types char et

Plus en détail

Informatique en CPP. Amphi 1 : Matthieu Moy Amphi 2 : Frédéric Devernay

Informatique en CPP. Amphi 1 : Matthieu Moy <Matthieu.Moy@imag.fr> Amphi 2 : Frédéric Devernay <Frederic.Devernay@inria.fr> Informatique en CPP Cours : Amphi 1 : Matthieu Moy Amphi 2 : Frédéric Devernay Travaux pratiques : A : Matthieu Moy B : Romain Casati

Plus en détail

Les principaux domaines de l informatique

Les principaux domaines de l informatique Les principaux domaines de l informatique... abordés dans le cadre de ce cours: La Programmation Les Systèmes d Exploitation Les Systèmes d Information La Conception d Interfaces Le Calcul Scientifique

Plus en détail

Licence ST Université Claude Bernard Lyon I LIF1 : Algorithmique et Programmation C Bases du langage C 1 Conclusion de la dernière fois Introduction de l algorithmique générale pour permettre de traiter

Plus en détail

Introduction à MATLAB R

Introduction à MATLAB R Introduction à MATLAB R Romain Tavenard 10 septembre 2009 MATLAB R est un environnement de calcul numérique propriétaire orienté vers le calcul matriciel. Il se compose d un langage de programmation, d

Plus en détail

Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation. Cours 3. Le langage Java

Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation. Cours 3. Le langage Java Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation Cours 3 Le langage Java Pierre Delisle, Cyril Rabat et Christophe Jaillet Université de Reims Champagne-Ardenne Département de Mathématiques et Informatique

Plus en détail

Cours 1 : La compilation

Cours 1 : La compilation /38 Interprétation des programmes Cours 1 : La compilation Yann Régis-Gianas yrg@pps.univ-paris-diderot.fr PPS - Université Denis Diderot Paris 7 2/38 Qu est-ce que la compilation? Vous avez tous déjà

Plus en détail

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java BARABZAN Jean-René OUAHAB Karim TUCITO David 2A IMA Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java µ Page 1 Introduction Le but de ce projet est d écrire en JAVA un compilateur Micro-Java générant

Plus en détail

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende Que faire en algorithmique en classe de seconde? BEGIN Que dit le programme? Algorithmique (objectifs pour le lycée) La démarche algorithmique est, depuis les origines, une composante essentielle de l

Plus en détail

Dragon Naturally Speaking 13

Dragon Naturally Speaking 13 Année 2015 Dragon Naturally Speaking 13 Guide premier pas Nathalie Macé / Grégoire Duval PROJET ORDYSCAN 1 Table des matières Introduction 3 Pourquoi utiliser Dragon Naturally Speaking avec les élèves

Plus en détail

Introduction à l informatique en BCPST

Introduction à l informatique en BCPST Introduction à l informatique en BCPST Alexandre Benoit BCPST L informatique en BCPST «L enseignement de l informatique en classes préparatoires de la filière BCPST a pour objectif d introduire puis de

Plus en détail

Codage d information. Codage d information : -Définition-

Codage d information. Codage d information : -Définition- Introduction Plan Systèmes de numération et Représentation des nombres Systèmes de numération Système de numération décimale Représentation dans une base b Représentation binaire, Octale et Hexadécimale

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Introduction à l algorithmique et à la programmation (Info 2)

Introduction à l algorithmique et à la programmation (Info 2) Introduction à l algorithmique et à la programmation (Info 2) Premier cours: présentation du module, codage et définition de l algorithmique Matthieu Puigt IUT du Littoral Côte d Opale DUT Génie Industriel

Plus en détail

UEO11 Cours/TDn 2 Algorithmique : bases - 2007-2008. 3- Algorithmique...1 3.1 Définition : algorithmique...1. Critère algorithmique élémentaire

UEO11 Cours/TDn 2 Algorithmique : bases - 2007-2008. 3- Algorithmique...1 3.1 Définition : algorithmique...1. Critère algorithmique élémentaire UEO11 Cours/TDn 2 Algorithmique : bases - 2007-2008 Table des matières 3- Algorithmique...1 3.1 Définition : algorithmique...1 Critère algorithmique élémentaire...1 3.2 De l algorithme au programme...2

Plus en détail

2012/2013 Le codage en informatique

2012/2013 Le codage en informatique 2012/2013 Le codage en informatique Stéphane Fossé/ Marc Gyr Lycée Felix Faure Beauvais 2012/2013 INTRODUCTION Les appareils numériques que nous utilisons tous les jours ont tous un point commun : 2 chiffres

Plus en détail

Initiation à Excel. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr

Initiation à Excel. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr Initiation à Excel Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr LACL, bâtiment P2 du CMC, bureau 221 Université de Paris XII Val-de-Marne 61 avenue du Général de Gaulle 94010 Créteil cedex Plan de cette année

Plus en détail

Représentation d un entier en base b

Représentation d un entier en base b Représentation d un entier en base b 13 octobre 2012 1 Prérequis Les bases de la programmation en langage sont supposées avoir été travaillées L écriture en base b d un entier est ainsi défini à partir

Plus en détail

Préparation à l examen EFA en Macro

Préparation à l examen EFA en Macro Préparation à l examen EFA en Macro Exercice sur les macros en Word / Excel Les questions suivantes doivent constituer un bref rafraîchissement et vous aider à situer le niveau de vos connaissances : Question

Plus en détail

Programmation Web. Madalina Croitoru IUT Montpellier

Programmation Web. Madalina Croitoru IUT Montpellier Programmation Web Madalina Croitoru IUT Montpellier Organisation du cours 4 semaines 4 ½ h / semaine: 2heures cours 3 ½ heures TP Notation: continue interrogation cours + rendu à la fin de chaque séance

Plus en détail

ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION En C

ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION En C Objectifs ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION Une façon de raisonner Automatiser la résolution de problèmes Maîtriser les concepts de l algorithmique Pas faire des spécialistes d un langage Pierre TELLIER 2

Plus en détail

NVU, Notepad++ (ou le bloc-note), MySQL, PhpMyAdmin. HTML, PHP, cas d utilisation, maquettage, programmation connaissances en HTML, PHP et SQL

NVU, Notepad++ (ou le bloc-note), MySQL, PhpMyAdmin. HTML, PHP, cas d utilisation, maquettage, programmation connaissances en HTML, PHP et SQL Prise en main de NVU et Notepad++ (conception d application web avec PHP et MySql) Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Description Conception de pages web dynamiques à l aide

Plus en détail

Cours 1 : Introduction. Langages objets. but du module. contrôle des connaissances. Pourquoi Java? présentation du module. Présentation de Java

Cours 1 : Introduction. Langages objets. but du module. contrôle des connaissances. Pourquoi Java? présentation du module. Présentation de Java Langages objets Introduction M2 Pro CCI, Informatique Emmanuel Waller, LRI, Orsay présentation du module logistique 12 blocs de 4h + 1 bloc 2h = 50h 1h15 cours, 45mn exercices table, 2h TD machine page

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

Introduction et installation 1. Introduction et installation

Introduction et installation 1. Introduction et installation Introduction et installation 1 1 Introduction et installation 1. Introduction et installation Introduction et installation 2 Introduction à Visual Basic Voilà à peine 10 ans, la conception d un logiciel

Plus en détail

Introduction à l Algorithmique

Introduction à l Algorithmique Introduction à l Algorithmique N. Jacon 1 Définition et exemples Un algorithme est une procédure de calcul qui prend en entier une valeur ou un ensemble de valeurs et qui donne en sortie une valeur ou

Plus en détail

DESSIN ASSISTÉ PAR ORDINATEUR D.A.O. EN LYCÉE PROFESSIONNEL

DESSIN ASSISTÉ PAR ORDINATEUR D.A.O. EN LYCÉE PROFESSIONNEL 119 DESSIN ASSISTÉ PAR ORDINATEUR EN LYCÉE PROFESSIONNEL En lycée professionnel l'enseignement du D.A.O. n'est pas explicitement intégré dans la formation en dessin technique. Il me fallait introduire

Plus en détail

A.-M. Cubat PMB - Import de lecteurs - Généralités Page 1 Source : http://amcubat.be/docpmb/import-de-lecteurs

A.-M. Cubat PMB - Import de lecteurs - Généralités Page 1 Source : http://amcubat.be/docpmb/import-de-lecteurs A.-M. Cubat PMB - Import de lecteurs - Généralités Page 1 Diverses méthodes d import de lecteurs Les données (noms, prénoms, adresses. des lecteurs) proviennent en général du secrétariat, et se trouvent

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

LES CONCEPTS OBJETS. On regroupe les objets ayant les mêmes types de propriétés et de comportements en une classe.

LES CONCEPTS OBJETS. On regroupe les objets ayant les mêmes types de propriétés et de comportements en une classe. LES CONCEPTS OBJETS I Objet et Classe Un objet est une entité du monde réel qui a très souvent un identifiant des propriétés des comportements (actions qu il peut effectuer). La voiture de Clément a pour

Plus en détail

L informatique en BCPST

L informatique en BCPST L informatique en BCPST Présentation générale Sylvain Pelletier Septembre 2014 Sylvain Pelletier L informatique en BCPST Septembre 2014 1 / 20 Informatique, algorithmique, programmation Utiliser la rapidité

Plus en détail

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION 1. Base d un système de numération 1.1 Système décimal. C est le système de base 10 que nous utilisons tous les jours. Il comprend dix symboles différents :... Exemple du nombre 2356 de ce système : nous

Plus en détail

Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS

Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS Utilisation du SGBD ACCESS Polycopié réalisé par Chihab Hanachi et Jean-Marc Thévenin Créer le schéma relationnel d une base de données ACCESS GENERALITES SUR ACCESS... 1 A PROPOS DE L UTILISATION D ACCESS...

Plus en détail

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux.

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux. UEO11 COURS/TD 1 Contenu du semestre Cours et TDs sont intégrés L objectif de ce cours équivalent a 6h de cours, 10h de TD et 8h de TP est le suivant : - initiation à l algorithmique - notions de bases

Plus en détail

Windows 7 - Dossiers et fichiers

Windows 7 - Dossiers et fichiers Windows 7 - Dossiers et fichiers Explorez votre PC : dossiers et fichiers Tous les fichiers nécessaires au fonctionnement de votre ordinateur, qu il s agisse de ceux de Windows, des logiciels installés

Plus en détail

Carrefour de l information Université de Sherbrooke. Flash MX 2004 (Notions de base)

Carrefour de l information Université de Sherbrooke. Flash MX 2004 (Notions de base) Carrefour de l information Université de Sherbrooke (Notions de base) Créé par : Josée Martin (hiver 2005) Révisé et augmenté par : Geneviève Khayat (hiver 2006) Sherbrooke Hiver 2006 Table des matières

Plus en détail

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Cours d introduction à l informatique Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Qu est-ce qu un Une recette de cuisine algorithme? Protocole expérimental

Plus en détail

Informatique Générale

Informatique Générale Informatique Générale Guillaume Hutzler Laboratoire IBISC (Informatique Biologie Intégrative et Systèmes Complexes) guillaume.hutzler@ibisc.univ-evry.fr Cours Dokeos 625 http://www.ens.univ-evry.fr/modx/dokeos.html

Plus en détail

Initiation. àl algorithmique et à la programmation. en C

Initiation. àl algorithmique et à la programmation. en C Initiation àl algorithmique et à la programmation en C Initiation àl algorithmique et à la programmation en C Cours avec 129 exercices corrigés Illustration de couverture : alwyncooper - istock.com Dunod,

Plus en détail

Activité 1. Compter les points Écriture binaire des nombres. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériel

Activité 1. Compter les points Écriture binaire des nombres. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériel Activité 1 Compter les points Écriture binaire des nombres Résumé Les données de l ordinateur sont stockées et transmises sous la forme d une série de 0 et de 1. Comment peut-on représenter des mots et

Plus en détail

L informatique en solo

L informatique en solo Jean Louis LEQUEUX Les astuces d un pro L informatique en solo Préface de Jean JOSKOWICZ Président de l AFISI, 2003 ISBN : 2-7081-2875-2 L INTÉRIEUR D UN MICRO-ORDINATEUR 1 L intérieur d un PC (ou de tout

Plus en détail

Première approche. Définition. Définition de l informatique donnée par l Académie Française en 1966 :

Première approche. Définition. Définition de l informatique donnée par l Académie Française en 1966 : Première approche Définition Définition de l informatique donnée par l Académie Française en 1966 : L informatique est la science du traitement rationnel, notamment par machines automatiques, de l information

Plus en détail

Codage de l'information

Codage de l'information Organisation des ordinateurs et assembleur Codage de l information Chapitre 3 Codage de l'information Les cellules de mémoire ne contiennent pas vraiment des valeurs décimales : elles contiennent en fait

Plus en détail

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux!

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Pour ne rien vous cacher, le langage d'assembleur (souvent désigné sous le terme "Assembleur", bien que ce soit un abus de langage, puisque "Assembleur" désigne le logiciel

Plus en détail

Conservation des documents numériques

Conservation des documents numériques Conservation des documents numériques Qu'est ce qu'un document numérique? Matthieu GIOUX matthieu.gioux@bnf.fr Contexte de la préservation des documents numériques Une croissance en expansion Développement

Plus en détail

LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION

LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION DES NOMBRES par Jean-Luc BREGEON professeur formateur à l IUFM d Auvergne LE PROBLÈME DE LA REPRÉSENTATION DES NOMBRES On ne conçoit pas un premier enseignement

Plus en détail

Héritage en java : Calculatrice SDC

Héritage en java : Calculatrice SDC Programmation orientée objet L3 MIAGE Héritage en java : Calculatrice SDC Travail à rendre : le code complet du projet SDC sous forme d une archive tar.gz. L archive comportera trois répertoires : un répertoire

Plus en détail

BAZIN Danil et PRIEZ Jean-Baptiste. LEX & YACC : Calculatrice Évoluée

BAZIN Danil et PRIEZ Jean-Baptiste. LEX & YACC : Calculatrice Évoluée BAZIN Danil et PRIEZ Jean-Baptiste LEX & YACC : Calculatrice Évoluée Table des matières 1 Introduction 3 2 Description 4 3 La grammaire utilisée 6 4 Lexèmes et FLEX 8 5 Analyse syntaxique et YACC 8 5.1

Plus en détail

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile Dans ce TP, vous apprendrez à définir le type abstrait Pile, à le programmer en Java à l aide d une interface

Plus en détail

Découverte de l ordinateur. Partie matérielle

Découverte de l ordinateur. Partie matérielle Découverte de l ordinateur Partie matérielle SOMMAIRE I L ORDINATEUR ET SES PERIPHERIQUES... 3 1-1 : GENERALITES... 3 1-2 : LES PERIPHERIQUES D ENTREE ET DE SORTIE... 3 II L UNITE CENTRALE... 4 2-1 : GENERALITES...

Plus en détail