Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010"

Transcription

1 Université de Provence Introduction à l Informatique Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010 Année Aucun document n est autorisé Les exercices peuvent être traités dans le désordre. Le barème n est donné qu à titre indicatif et pourra être modifié. Exercice 1 : Questions de cours (2 points) 1. UNIX est un système d exploitation multi-tâches et multi-utilisateurs : qu est-ce que cela signifie? 2. Expliquer ce qu est un mot-mémoire. Donner la taille des mots mémoires utilisés dans les ordinateurs actuels. Si on considère une RAM de 256 Mo constituée de mots mémoires de 2 octets, quelle sera la taille des adresses utilisées? (en bits, puis en octets). 1. (1 point) UNIX est un système d exploitation multi-tâches : il est capable d exécuter plusieurs programmes en concurrence (simultanément). UNIX est un système d exploitation multi-utilisateurs : plusieurs utilisateurs peuvent être connectés simultanément au système par le biais de terminaux (ensemble écran/clavier). 2. (1 point) La mémoire est constituée de bits. Cependant, ces bits sont regroupés de sorte que l unité élémentaire manipulée par l ordinateur n est pas le bit, mais le mot-mémoire. Actuellement, les ordinateurs utilisent des mots-mémoires de 32 ou 64 bits, soit 4 ou 8 octets. Une RAM de 256 Mo compte = 2 28 octets. Divisée en motsmémoires de 2 octets, elle comporte donc 2 27 mots mémoires. Les adresses seront donc formées de 27 bits, ce qui nécessitera 27 8 = 4 octets. Exercice 2 : Unix (3 points) On considère l arborescence de répertoires et de fichiers représentée sur la Figure 1. Dans vos réponses, vous donnerez les commandes complètes permettant de répondre aux questions. Initialement, le répertoire courant est le répertoire dupont Donner une série de deux commandes permettant de vous déplacer dans le répertoire docs puis d afficher la liste des fichiers et répertoires situés dans ce répertoire, en donnant les détails sur leurs propriétaires, droits d accès, dates de modification L utilisateur se trouve à présent dans le dossier docs. Il souhaite déplacer tous les fichiers dont le nom se termine par.c dans le dossier prog. Donnez la commande complète permettant de réaliser cette opération en une seule commande. 1

2 / home usr dupont01 bin local lib prog docs Figure 1 Un exemple d arborescence 3. Lors de l opération précédente, il reçoit le message d erreur suivant : transform.c: Permission denied Expliquez ce qui s est passé. L utilisateur pouvait-il le prévoir d après les commandes qu il a tapées auparavant? Expliquez votre réponse. En supposant que ce fichier lui appartient, donnez la commande lui permettant de résoudre ce problème. 1. On tape successivement les commandes suivantes : cd docs (0,5 point) ls -l (0,5 point) 2. Il s agit de la commande suivante : (1 point) mv *.c../prog 3. L utilisateur ne dispose pas des droits nécessaires (écriture) pour déplacer le fichier transform.c. (0,25 point) Il aurait pu s en rendre compte grâce à la commande ls -l qui lui a donné ses droits pour ce fichier. (0,25 point) Pour corriger le problème, il doit se donner le droit d écriture sur ce fichier, ce qu il peut faire à l aide de la commande suivante : chmod u+w transform.c (0,5 point) Exercice 3 : Représentation des nombres (5 points) 1. Représentation des entiers positifs. (a) On considère l écriture 110. Que vaut cette écriture en base 2? en base 4? en base 8? (b) Ecrire 60 (10) et 103 (10) en base 16, puis poser l addition de ces deux nombres en base Représentation des entiers relatifs. On considère la représentation des entiers relatifs par complément à 2, sur 5 bits. 2

3 (a) Ecrire dans cette représentation les nombres 11 et 8 et détailler l addition de ces nombres. (b) Pour les deux additions suivantes, détaillez les calculs et indiquez si le résultat est valable ou non, en justifiant votre réponse (il est inutile de convertir les nombres en base 10) : Représentation des nombre réels. La représentation IEEE sur 32 bits donne un bit pour le signe, 8 bits à l exposant (qui est biaisé à 127) et 23 bits à la mantisse. Calculez la représentation selon cette convention du nombre réel x = 8,75. Vous détaillerez les différentes étapes de votre calcul. Expliquez comment en déduire la représentation de 2 x. 1. Représentation des entiers positifs. (a) (0,5 point) En base 2, l écriture 110 vaut : (110) 2 = = 6 (0,25 point) En base 4, on obtient (110) 4 = = 20. (0,25 point) En base 8, on obtient (110) 8 = = 72. (b) Pour calculer l écriture en base 16, on pose les divisions euclidiennes successives par 16, et on trouve l écriture comme la suite des restes dans l ordre inverse. Pour (60) 10, on a 60 = Comme 12 est représenté en base 16 par la lettre C, on obtient finalement (60) 10 = (3C) 16. (0,5 point) On procède de la même façon pour le nombre 103 (10) et on obtient 103 (10) = (67) 16. (0,25 point) On pose l addition comme suit : (1) 3 C A 3 En effet, comme C représente le nombre 12, la somme de C et de 7 donne 19 qui se décompose en 19 = , d où la retenue de 1. La seconde somme donne = 10, qui est représenté par la lettre A en base 16. (0,25 point) 2. Représentation des entiers relatifs. (a) Pour calculer la représentation de 11 en complément à 2, on calcule la représentation en base 2 de ( 11+1) = 10 sur 5 bits. On obtient (10) 10 = (01010) 2. On inverse 3

4 ensuite les bits un à un, et obtient finalement que la représentation complément à 2 sur 5 bits de 11 est (0,5 point) Pour le nombre 8 qui est positif, il suffit de calculer sa représentation habituelle et de la compléter par des 0. On obtient l écriture (0,25 point) L addition est posée de la façon suivante. Elle est correcte puisqu un nombre est négatif et l autre positif. On vérifie par exemple que l on obtient un résultat négatif, ce qui est cohérent avec 11+8 < 0. (0,25 point) (b) On pose les additions suivantes : (2 0,5 point) (1) (1) La première addition n est pas correcte car la somme de deux nombres négatifs doit être négative. La seconde addition est correcte car elle concerne un nombre positif et un nombre négatif. 3. Représentation des nombre réels. On cherche la décomposition de x selon le signe s, l exposant e et la mantisse m. x est positif, ce qui nous donne le signe s = 1, représenté par un 0. (0,25 point) Pourobtenirl exposantetlamantisse,commex > 2,ondivisexjusqu àappartenir à l intervalle [1,2[. On obtient ici x = 2 3 1, L exposant vaut donc e = 3 et la mantisse m = 1, (0,25 point) Pour obtenir la représentation de l exposant, on calcule l exposant biaisé à 127, soit e = e+127 = 130. Son écriture en base 2 vaut (130) 10 = ( ) 2. (0,25 point) Pour la mantisse, on doit la décomposer selon les puissances négatives de 2. On obtient m = = Le bit correspondant à 2 0 n est pas représenté. (0,25 point) On obtient finalement l écriture suivante : Exercice 4 : Algorithmique (3 points) On considère la fonction d une variable réelle définie par f(x) = x(2 x). 1. Ecrivez le programme Python correspondant : il devra demander à l utilisateur de saisir un entier n, calculer s et l afficher. 2. Que calcule l algorithme 1 pour n = 2? Montrez sur un dessin ce que calcule cet algorithme pour n = 4. Vers quoi tend la valeur retournée par l algorithme lorsque n tend vers l infini? 4

5 Algorithme 1 Inconnu(n) Entrée : Un entier n > 0 Sortie : Un réel s 1: s = 0 2: i = 1 3: Tant Que i n Faire 4: s = s+f( i n ) 1 n 5: i=i+1 6: Fin Tant Que 7: Retourner s 1. 1,5 point. n=input("entrez un entier n > 0 : ") s=0 i=1.0 # pour que i soit reconnu comme un nombre réel while i<=n: x=i/n # comme i est un nombre réel, la division retourne un décimal s=s+x*((2-x)/n)*x i=i+1 print s 2. Pour n = 2, l algorithme retourne 7/8 (0,5 point). 3. Le dessin (0,5 point). 4. L algorithme calcule, par valeurs supérieures, la surface comprise sous la courbe d équation y = x(2 x) et limitée par les abscisses x = 0 et x = 1. Lorsque n tend vers l infini, la valeur retournée tends vers 2/3 (0,5 point). Exercice 5 : Python (4 points) On considère la fonction d une variable réelle définie par f(x) = x 3 + x 1. Elle est strictement croissante et s annule entre 0 et 1. Sa dérivée est égale à f (x) = 3x On cherche une valeur approchée de sa racine par la méthode de Newton. Pour cela, on considère la suite définie par récurrence par : x 0 = 0 et x n+1 = x n f(x n )/f (x n ). 1. ÉcrivezenPythonunefonctionf quiprendenentréeunréelxpuisretournex 3 +x Écrivez en Python une fonction df qui prend en entrée un réel x puis retourne 3x Écrivez en Python une fonction test qui prend en entrée deux nombres réels x et ǫ et retourne 1 si f(x) [ ǫ,ǫ] et 0 sinon. 4. Écrivez en Python un programme qui saisit un nombre réel ǫ et retourne le premier terme x n qui vérifie f(x n ) [ ǫ,ǫ]. 5

6 1. (0,5 point) def f(x): return x**3+x-1 2. (0,5 point) def df(x): return 3*x*x+1 3. (1 point) def test(x,e): if (f(x)>=-e) and (f(x)<=e): return 1 else: return 0 4. (2 point) e=input("entrez un nombre réel positif e = ") x=0.0 while test(f(x),e)==0: x=x-f(x)/df(x) print x Exercice 6 : Architecture (3 points) On suppose que la mémoire RAM d un ordinateur contient 16 mots-mémoire d un octet chacun. Chaque mot mémoire peut donc être désigné par un entier de 0 à 15, représentable sur 4 bits (son adresse). L Unité Centrale (UC) de cet ordinateur contient : un registre CO (compteur ordinal) de 4 bits qui contient l adresse de la prochaine instruction à exécuter, un registre RI (registre instruction) de 4 bits qui contient l instruction en cours d exécution, un registre ACC (accumulateur) d un octet pouvant contenir n importe quel mot mémoire. On considère les instructions suivantes, chacune étant codée sur un mot mémoire : LOAD x 1 x 2 x 3 x 4 : codée par 0000x 1 x 2 x 3 x 4, cette instruction charge la valeur contenue à l adresse x 1 x 2 x 3 x 4 de la mémoire RAM dans le registre ACC. STO x 1 x 2 x 3 x 4 : codée par 0010x 1 x 2 x 3 x 4, cette instruction stocke la valeur contenue dans le registre ACC à l adresse x 1 x 2 x 3 x 4 de la mémoire RAM. ADD x 1 x 2 x 3 x 4 : codée par 0011x 1 x 2 x 3 x 4, cette instruction ajoute la valeur contenue à l adresse x 1 x 2 x 3 x 4 au contenu du registre ACC et stocke le résultat dans le registre ACC. 6

7 SUB x 1 x 2 x 3 x 4 : codée par 0101x 1 x 2 x 3 x 4, cette instruction soustrait la valeur contenue à l adresse x 1 x 2 x 3 x 4 du contenu du registre ACC et stocke le résultat dans le registre ACC. SHL : codée par , cette instruction décale les bits du registre accumulateur d une position vers la gauche, le bit le plus à droite devenant 0. SHR : codée par , cette instruction décale les bits du registre accumulateur d une position vers la droite, le bit le plus à gauche devenant 0. STOP : codée par , cette instruction arrête le déroulement du programme. On rappelle que le déroulement d un programme se fait de la manière suivante : (a) Charger le contenu du CO dans le RI (b) Modifier le CO pour qu il désigne l instruction suivante (c) Analyser et décoder l instruction figurant dans le RI (d) Localiser en mémoire d éventuelles données nécessaires à cette instruction (e) Exécuter l instruction (f) Reprendre à l étape (a) si la dernière instruction exécutée est différente de STOP. 1. On suppose que le registre CO est initialement nul, et on considère le contenu initial de la RAM suivant : Adr RAM Adr RAM Donnez les instructions correspondant aux 8 premiers mots-mémoire de la RAM. 2. En supposant que le registre CO est initialement nul, détaillez l effet sur le contenu de la mémoire de l exécution de ces instructions. Quel est l algorithme implémenté par ces instructions? 3. Soit n le nombre codé en binaire par le mot-mémoire à l adresse Comment modifier le programme pour qu à l issue de l exécution, le mot-mémoire à l adresse 1011 soit égal à n si n est pair à n+1 si n est impair? 1. (1 point) 7

8 0000 LOAD SHR 0010 SHL 0011 STO LOAD SUB STO STOP 2. (1 point) LOAD 1010 : charge la valeur dans ACC SHR : ACC contient SHL : ACC contient STO 1011 : stocke à l adresse 1011 LOAD 1010 : charge la valeur dans ACC SUB 1011 : ACC contient STO 1011 : stocke à l adresse 1011 STOP : arrêt du programme. Commentaires : l instruction SHR revient à calculer le quotient de la division entière de ACC par 2; l instruction SHL revient à multiplier le contenu de ACC par 2; la valeur contenue dans ACC est donc inchangée si le nombre initial n était pair; elle est égale à n-1 sinon. Ce nombre est stocké à l adresse 1011 puis soustrait de n : on obtient donc 0 si n est pair et 1 sinon. A la fin du programme, le mot-mémoire d adresse 1011 est égal à 0 si n était pair et à 1 sinon. 3. (1 point) Il suffit d ajouter n à ce résultat pour obtenir ce qu on souhaite. Le programme est modifié comme suit : 0000 LOAD SHR 0010 SHL 0011 STO LOAD SUB ADD STO STOP 8

Représentation des Nombres

Représentation des Nombres Chapitre 5 Représentation des Nombres 5. Representation des entiers 5.. Principe des représentations en base b Base L entier écrit 344 correspond a 3 mille + 4 cent + dix + 4. Plus généralement a n a n...

Plus en détail

Représentation d un entier en base b

Représentation d un entier en base b Représentation d un entier en base b 13 octobre 2012 1 Prérequis Les bases de la programmation en langage sont supposées avoir été travaillées L écriture en base b d un entier est ainsi défini à partir

Plus en détail

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information.

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. L information est traitée par un ordinateur sous forme numérique : ce sont des valeurs discrètes. Cela signifie que,

Plus en détail

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux.

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux. UEO11 COURS/TD 1 Contenu du semestre Cours et TDs sont intégrés L objectif de ce cours équivalent a 6h de cours, 10h de TD et 8h de TP est le suivant : - initiation à l algorithmique - notions de bases

Plus en détail

Représentation des nombres entiers et réels. en binaire en mémoire

Représentation des nombres entiers et réels. en binaire en mémoire L3 Mag1 Phys. fond., cours C 15-16 Rep. des nbs. en binaire 25-09-05 23 :06 :02 page 1 1 Nombres entiers 1.1 Représentation binaire Représentation des nombres entiers et réels Tout entier positif n peut

Plus en détail

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE 1) Nombres signés Nous n avons, jusqu à présent tenu compte, que des nombre positifs. Pourtant, la plupart des dispositifs numériques traitent également les nombres négatifs,

Plus en détail

Système d exploitation

Système d exploitation Chapitre 2 Système d exploitation 2.1 Définition et rôle Un ordinateur serait bien difficile à utiliser sans interface entre le matériel et l utilisateur. Une machine peut exécuter des programmes, mais

Plus en détail

Algorithmique avancée en Python TDs

Algorithmique avancée en Python TDs Algorithmique avancée en Python TDs Denis Robilliard sept. 2014 1 TD 1 Révisions 1. Ecrire un programme qui saisit un entier, et détermine puis affiche si l entier est pair où impair. 2. Ecrire un programme

Plus en détail

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application Université de Provence Licence Math-Info Première Année V. Phan Luong Algorithmique et Programmation en Python Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application 1 Ordinateur Un

Plus en détail

Codage d information. Codage d information : -Définition-

Codage d information. Codage d information : -Définition- Introduction Plan Systèmes de numération et Représentation des nombres Systèmes de numération Système de numération décimale Représentation dans une base b Représentation binaire, Octale et Hexadécimale

Plus en détail

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Programmation C Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Notes de cours sont disponibles sur http://astro.u-strasbg.fr/scyon/stusm (attention les majuscules sont importantes) Modalités

Plus en détail

1 Représentation des entiers naturels

1 Représentation des entiers naturels 1 Représentation des entiers naturels 1.1 Système de numération à position dans une base Depuis le Moyen Âge, on écrit les nombres entiers naturels dans un système de numération à position en base 10.

Plus en détail

Complément d information concernant la fiche de concordance

Complément d information concernant la fiche de concordance Sommaire SAMEDI 0 DÉCEMBRE 20 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : La fiche de concordance pour le DAEU ; Page 2 Un rappel de cours

Plus en détail

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION 1. Base d un système de numération 1.1 Système décimal. C est le système de base 10 que nous utilisons tous les jours. Il comprend dix symboles différents :... Exemple du nombre 2356 de ce système : nous

Plus en détail

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3 8 Systèmes de numération INTRODUCTION SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS Dans un système positionnel, le nombre de symboles est fixe On représente par un symbole chaque chiffre inférieur à la base, incluant

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP COURS PROGRAMMATION INITIATION AU LANGAGE C SUR MICROCONTROLEUR PIC page 1 / 7 INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP I. Historique du langage C 1972 : naissance du C dans les laboratoires BELL par

Plus en détail

Conversion d un entier. Méthode par soustraction

Conversion d un entier. Méthode par soustraction Conversion entre bases Pour passer d un nombre en base b à un nombre en base 10, on utilise l écriture polynomiale décrite précédemment. Pour passer d un nombre en base 10 à un nombre en base b, on peut

Plus en détail

Notions de langage machine

Notions de langage machine Notions de langage machine 18 décembre 2009 Rappels et introduction Architecture de Van Neumann : Processeur = UC + UAL Mémoire interne au processeur = les registres (soit seulement l accumulateur, soit

Plus en détail

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres Logiciel de Base (A1-06/07) Léon Mugwaneza ESIL/Dépt. Informatique (bureau A118) mugwaneza@univmed.fr I. Représentation des nombres Codage et représentation de l'information Information externe formats

Plus en détail

Fonctions homographiques

Fonctions homographiques Seconde-Fonctions homographiques-cours Mai 0 Fonctions homographiques Introduction Voir le TP Géogébra. La fonction inverse. Définition Considérons la fonction f définie par f() =. Alors :. f est définie

Plus en détail

STAGE IREM 0- Premiers pas en Python

STAGE IREM 0- Premiers pas en Python Université de Bordeaux 16-18 Février 2014/2015 STAGE IREM 0- Premiers pas en Python IREM de Bordeaux Affectation et expressions Le langage python permet tout d abord de faire des calculs. On peut évaluer

Plus en détail

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes Opérations sur les polynômes Exercice 1 - Carré - L1/Math Sup - Si P = Q est le carré d un polynôme, alors Q est nécessairement de degré, et son coefficient dominant est égal à 1. On peut donc écrire Q(X)

Plus en détail

Cours 7 : fonctions recursives, arithmétique binaire, flottants 1

Cours 7 : fonctions recursives, arithmétique binaire, flottants 1 Cours 7 : fonctions recursives, arithmétique binaire, flottants 1 Les types énumérés On peut aussi définir des types qui ont un nombre fini de valeurs (ex: jours de la semaine, couleurs primaires, etc.)

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits 1 Rappel : un peu de logique Exercice 1.1 Remplir la table de vérité suivante : a b a + b ab a + b ab a b 0 0 0 1 1 0 1 1 Exercice

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 novembre 204 à :07 La fonction exponentielle Table des matières La fonction exponentielle 2. Définition et théorèmes.......................... 2.2 Approche graphique de la fonction

Plus en détail

Examen d Architecture des Ordinateurs Majeure 1 Polytechnique Lundi 10 Décembre 2001

Examen d Architecture des Ordinateurs Majeure 1 Polytechnique Lundi 10 Décembre 2001 Examen d Architecture des Ordinateurs Majeure 1 Polytechnique Lundi 10 Décembre 2001 L examen dure 3 heures. Le sujet comporte 7 pages dont 3 pages de rappels sur le LC-2 et la microprogrammation. Tous

Plus en détail

La mémoire. Un ordinateur. L'octet. Le bit

La mémoire. Un ordinateur. L'octet. Le bit Introduction à l informatique et à la programmation Un ordinateur Un ordinateur est une machine à calculer composée de : un processeur (ou unité centrale) qui effectue les calculs une mémoire qui conserve

Plus en détail

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats)

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) On cherche à modéliser de deux façons différentes l évolution du nombre, exprimé en millions, de foyers français possédant un téléviseur à écran plat

Plus en détail

Chapitre 11. Premières Notions sur les fonctions

Chapitre 11. Premières Notions sur les fonctions Chapitre 11 Premières Notions sur les fonctions 1. Exemples Exemple 1 La distance parcourue par une automobile en un temps donné varie en fonction de sa vitesse. Faire deux phrases utilisant les mots suivants.

Plus en détail

Contrôle de mathématiques

Contrôle de mathématiques Contrôle de mathématiques Correction du Lundi 18 octobre 2010 Exercice 1 Diviseurs (5 points) 1) Trouver dans N tous les diviseurs de 810. D 810 = {1; 2; 3; 5; 6; 9; 10; 15; 18; 27; 30; 45; 54; 81; 90;

Plus en détail

Algorithme. Table des matières

Algorithme. Table des matières 1 Algorithme Table des matières 1 Codage 2 1.1 Système binaire.............................. 2 1.2 La numérotation de position en base décimale............ 2 1.3 La numérotation de position en base binaire..............

Plus en détail

Informatique Générale

Informatique Générale Informatique Générale Guillaume Hutzler Laboratoire IBISC (Informatique Biologie Intégrative et Systèmes Complexes) guillaume.hutzler@ibisc.univ-evry.fr Cours Dokeos 625 http://www.ens.univ-evry.fr/modx/dokeos.html

Plus en détail

Introduction à MATLAB R

Introduction à MATLAB R Introduction à MATLAB R Romain Tavenard 10 septembre 2009 MATLAB R est un environnement de calcul numérique propriétaire orienté vers le calcul matriciel. Il se compose d un langage de programmation, d

Plus en détail

II. Conversions. I. Initialisation. III. Méthode point. TD Python Traitement d images MP*

II. Conversions. I. Initialisation. III. Méthode point. TD Python Traitement d images MP* Le but de ce TD est d utiliser les procédures et fonctions Python pour traiter des fichiers images. II. Conversions I. Initialisation Importer le module numpy sous l appellation np. On utilise le module

Plus en détail

V- Manipulations de nombres en binaire

V- Manipulations de nombres en binaire 1 V- Manipulations de nombres en binaire L ordinateur est constitué de milliards de transistors qui travaillent comme des interrupteurs électriques, soit ouverts soit fermés. Soit la ligne est activée,

Plus en détail

avec des nombres entiers

avec des nombres entiers Calculer avec des nombres entiers Effectuez les calculs suivants.. + 9 + 9. Calculez. 9 9 Calculez le quotient et le rest. : : : : 0 :. : : 9 : : 9 0 : 0. 9 9 0 9. Calculez. 9 0 9. : : 0 : 9 : :. : : 0

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATION

SYSTEMES DE NUMERATION Page 1/6 I- SYSTEMES SYSTEMES DE NUMERATION I-1- DECIMAL (base l0) C'est le système le plus utilisé. On peut représenter un nombre décimal sous la forme :... (1997) 10 = 1 10 3 + 9 10 2 + 9 10 1 + 7 10

Plus en détail

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle Chapitre 6 Fonction réelle d une variable réelle 6. Généralités et plan d étude Une application de I dans R est une correspondance entre les éléments de I et ceu de R telle que tout élément de I admette

Plus en détail

2012/2013 Le codage en informatique

2012/2013 Le codage en informatique 2012/2013 Le codage en informatique Stéphane Fossé/ Marc Gyr Lycée Felix Faure Beauvais 2012/2013 INTRODUCTION Les appareils numériques que nous utilisons tous les jours ont tous un point commun : 2 chiffres

Plus en détail

Ch. 1 : Bases de programmation en Visual Basic

Ch. 1 : Bases de programmation en Visual Basic Ch. 1 : Bases de programmation en Visual Basic 1 1 Variables 1.1 Définition Les variables permettent de stocker en mémoire des données. Elles sont représentées par des lettres ou des groupements de lettres

Plus en détail

Nombre dérivé et tangente

Nombre dérivé et tangente Nombre dérivé et tangente I) Interprétation graphique 1) Taux de variation d une fonction en un point. Soit une fonction définie sur un intervalle I contenant le nombre réel a, soit (C) sa courbe représentative

Plus en détail

Les opérations binaires

Les opérations binaires Les opérations binaires Compétences associées A2 : Analyser et interpréter une information numérique Objectifs Etre capable: - De coder les nombres entiers en code complément à 2. - De résoudre les opérations

Plus en détail

RÉVISION DE CALCUL NUMÉRIQUE

RÉVISION DE CALCUL NUMÉRIQUE RÉVISION DE CALCUL NUMÉRIQUE. Les ensembles numériques. Propriétés des nombres réels. Ordre des opérations. Nombres premiers. Opérations sur les fractions 7. Puissances entières 0.7 Notation scientifique.8

Plus en détail

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 page 1 / 10 abscisse addition additionner ajouter appliquer

Plus en détail

Feuille TD n 1 Exercices d algorithmique éléments de correction

Feuille TD n 1 Exercices d algorithmique éléments de correction Master Sciences, Technologies, Santé Mention Mathématiques, spécialité Enseignement des mathématiques Algorithmique et graphes, thèmes du second degré Feuille TD n 1 Exercices d algorithmique éléments

Plus en détail

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs.

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs. 2 nde MPI Le Binaire 1 / 8 I) Le codage 1) Présentation du L informatique utilise des courants électriques, des aimantations, des rayons lumineux... Chacun de ces phénomènes met en jeu deux états possibles

Plus en détail

Manipulations binaires en C++

Manipulations binaires en C++ Manipulations binaires en C++ Tous les exercices devront être résolus sans utiliser les opérateurs *, / et % Rappels En informatique, les nombres sont stockés sous forme binaire. Même si ce n'est pas nécessaire,

Plus en détail

Développements limités, équivalents et calculs de limites

Développements limités, équivalents et calculs de limites Développements ités, équivalents et calculs de ites Eercice. Déterminer le développement ité en 0 à l ordre n des fonctions suivantes :. f() e (+) 3 n. g() sin() +ln(+) n 3 3. h() e sh() n 4. i() sin(

Plus en détail

Analyse et programmation 1

Analyse et programmation 1 Analyse et programmation Aperçu du fonctionnement de l ordinateur Fonctionnement de l ordinateur Codage de l information Bus d échange d information CPU Exécution d un programme par la CPU Gestion des

Plus en détail

Site de la spécialité ISN du lycée Louis Marchal

Site de la spécialité ISN du lycée Louis Marchal Site de la spécialité ISN du lycée Louis Marchal 1) Codage d' un entier positif Un ordinateur ne manipule que des 0 et des 1 (circuit ouvert ou fermé par exemple), toutes les données doivent donc être

Plus en détail

Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Banque PT

Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Banque PT Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Banque PT Ces exercices portent sur les items 2, 3 et 5 du programme d informatique des classes préparatoires,

Plus en détail

2 bits... 2^2 = 4 combinaisons 8 bits... 2^8 = 256 combinaisons

2 bits... 2^2 = 4 combinaisons 8 bits... 2^8 = 256 combinaisons Chapitre II DÉFINITION DES SYSTÈMES LOGIQUES 2.1 LES NOMBRES DANS LES SYSTÈMES LOGIQUES Les humains comptent en DÉCIMAL 2.1.1 DÉCIMAL: o Base 10 o 10 chiffres: 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 o M C D U o

Plus en détail

Codes correcteurs d erreurs

Codes correcteurs d erreurs Codes correcteurs d erreurs 1 Partie théorique 1.1 Définition Un code correcteur est une technique de codage de l information basée sur la redondance, qui vise à détecter et corriger des éventuelles erreurs

Plus en détail

Algorithmique Travaux Dirigés

Algorithmique Travaux Dirigés Algorithmique Travaux Dirigés Master Technologie et Handicap : Intensifs 1 Corrigé Exercice 1 Affectations 1. Considérons les algorithmes ci-dessous. (a) Quel sera le contenu des variables a, b et éventuellement

Plus en détail

IV- Comment fonctionne un ordinateur?

IV- Comment fonctionne un ordinateur? 1 IV- Comment fonctionne un ordinateur? L ordinateur est une alliance du hardware (le matériel) et du software (les logiciels). Jusqu à présent, nous avons surtout vu l aspect «matériel», avec les interactions

Plus en détail

3 Approximation de solutions d équations

3 Approximation de solutions d équations 3 Approximation de solutions d équations Une équation scalaire a la forme générale f(x) =0où f est une fonction de IR dans IR. Un système de n équations à n inconnues peut aussi se mettre sous une telle

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé Baccalauréat S/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé A. P. M.. P. XRCIC 1 Commun à tous les candidats Partie A 1. L arbre de probabilité correspondant aux données du problème est : 0,3 0,6 H

Plus en détail

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 mat231-exo-03.tex (29 septembre 2008) Feuille d exercices n o 3 Exercice 3.1 Soit K un corps commutatif et soit {P 0, P 1,... P n } une famille de polynômes de

Plus en détail

Initiation à la programmation en Python

Initiation à la programmation en Python I-Conventions Initiation à la programmation en Python Nom : Prénom : Une commande Python sera écrite en caractère gras. Exemples : print 'Bonjour' max=input("nombre maximum autorisé :") Le résultat de

Plus en détail

XI- Division euclidienne, pgcd et algorithme d Euclide

XI- Division euclidienne, pgcd et algorithme d Euclide XI- Division euclidienne, pgcd et algorithme d Euclide L arithmétique consiste à travailler exclusivement avec des nombres entiers. Quand on additionne deux nombres entiers, on obtient un nombre entier,

Plus en détail

Présentation du langage et premières fonctions

Présentation du langage et premières fonctions 1 Présentation de l interface logicielle Si les langages de haut niveau sont nombreux, nous allons travaillé cette année avec le langage Python, un langage de programmation très en vue sur internet en

Plus en détail

Bien lire l énoncé 2 fois avant de continuer - Méthodes et/ou Explications Réponses. Antécédents d un nombre par une fonction

Bien lire l énoncé 2 fois avant de continuer - Méthodes et/ou Explications Réponses. Antécédents d un nombre par une fonction Antécédents d un nombre par une fonction 1) Par lecture graphique Méthode / Explications : Pour déterminer le ou les antécédents d un nombre a donné, on trace la droite (d) d équation. On lit les abscisses

Plus en détail

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL Opérations dans un système positionnel OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL INTRODUCTION Dans tout système de numération positionnel, les symboles sont utilisés de façon cyclique et la longueur du correspond

Plus en détail

M Younsi Tel :0645755250 www.formation-informatiques.fr mousse.younsi@ formation-informatiques.fr

M Younsi Tel :0645755250 www.formation-informatiques.fr mousse.younsi@ formation-informatiques.fr U2 MATHÉMATIQUES POUR L INFORMATIQUE Dans ce document, on trouve toutes les notions que le référentiel du BTS SIO impose pour l epreuve U22. Les éléments en rouge sont des rappels concernant la notion

Plus en détail

Informatique appliquée au calcul scientifique. Alexis Herault

Informatique appliquée au calcul scientifique. Alexis Herault Informatique appliquée au calcul scientifique Alexis Herault Table des matières Codage de l information et algorithmique 3 I Représentation des nombres en informatique 3 1 Représentation des entiers dans

Plus en détail

Cours de Numération. Il utilise exclusivement les deux symboles 0 et 1.

Cours de Numération. Il utilise exclusivement les deux symboles 0 et 1. Cours de Numération A). Introduction : I ). Généralités : Le système binaire (Base 2) a été conçu au 17 ème siècle par le mathématicien LEIBNITZ. Il présente l'avantage de ne comporter que deux symboles

Plus en détail

Dérivation : cours. Dérivation dans R

Dérivation : cours. Dérivation dans R TS Dérivation dans R Dans tout le capitre, f désigne une fonction définie sur un intervalle I de R (non vide et non réduit à un élément) et à valeurs dans R. Petits rappels de première Téorème-définition

Plus en détail

Représentation de l information en binaire

Représentation de l information en binaire Représentation de l information en binaire Les ordinateurs sont capables d effectuer de nombreuses opérations sur de nombreux types de contenus (images, vidéos, textes, sons,...). Cependant, quel que soit

Plus en détail

Rappels sur les suites - Algorithme

Rappels sur les suites - Algorithme DERNIÈRE IMPRESSION LE 14 septembre 2015 à 12:36 Rappels sur les suites - Algorithme Table des matières 1 Suite : généralités 2 1.1 Déition................................. 2 1.2 Exemples de suites............................

Plus en détail

Programmation C++ (débutant)/instructions for, while et do...while

Programmation C++ (débutant)/instructions for, while et do...while Programmation C++ (débutant)/instructions for, while et do...while 1 Programmation C++ (débutant)/instructions for, while et do...while Le cours du chapitre 4 : le for, while et do...while La notion de

Plus en détail

Image d un intervalle par une fonction continue

Image d un intervalle par une fonction continue DOCUMENT 27 Image d un intervalle par une fonction continue La continuité d une fonction en un point est une propriété locale : une fonction est continue en un point x 0 si et seulement si sa restriction

Plus en détail

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables Cours d Analyse Fonctions de plusieurs variables Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université de Marne-la-Vallée Table des matières 1 Notions de géométrie dans l espace et fonctions à deux variables........

Plus en détail

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux!

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Pour ne rien vous cacher, le langage d'assembleur (souvent désigné sous le terme "Assembleur", bien que ce soit un abus de langage, puisque "Assembleur" désigne le logiciel

Plus en détail

Nombres, mesures et incertitudes en sciences physiques et chimiques. Groupe des Sciences physiques et chimiques de l IGEN

Nombres, mesures et incertitudes en sciences physiques et chimiques. Groupe des Sciences physiques et chimiques de l IGEN Nombres, mesures et incertitudes en sciences physiques et chimiques. Groupe des Sciences physiques et chimiques de l IGEN Table des matières. Introduction....3 Mesures et incertitudes en sciences physiques

Plus en détail

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une TLES1 DEVOIR A LA MAISON N 7 La courbe C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une fonction f définie et dérivable sur R. On note f ' la fonction dérivée de f. La tangente T à la courbe

Plus en détail

Architectures Logicielles et Matérielles Travaux Dirigés Circuits

Architectures Logicielles et Matérielles Travaux Dirigés Circuits UNIVERSITE Joseph FOURIER, Grenoble U.F.R. d Informatique et Maths. Appliquées Architectures Logicielles et Matérielles Travaux Dirigés Circuits Rappel : dessins des portes logiques. Déroulement envisagé

Plus en détail

IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération

IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération 1 Laurent MURA. SOMMAIRE 1. Les différents systèmes 2. Les différentes conversions 3. Quelques systèmes de codage 4. L arithmétique binaire 2 IUT

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

IFT2880 Organisation des ordinateurs et systèmes

IFT2880 Organisation des ordinateurs et systèmes Représentation des nombres flottants Notation exponentielle Représentations équivalentes dans la base 10 de 1,234 1 2 3, 4 0 0. 0 x 1 0-2 1 2, 3 4 0. 0 x 1 0-1 1, 2 3 4. 0 x 1 0 1 2 3. 4 x 1 0 1 2. 3 4

Plus en détail

Cours Info - 2. Notions sur les systèmes d exploitation. D.Malka MPSI 2014-2015. D.Malka Cours Info - 2 MPSI 2014-2015 1 / 23

Cours Info - 2. Notions sur les systèmes d exploitation. D.Malka MPSI 2014-2015. D.Malka Cours Info - 2 MPSI 2014-2015 1 / 23 Cours Info - 2 Notions sur les systèmes d exploitation D.Malka MPSI 2014-2015 D.Malka Cours Info - 2 MPSI 2014-2015 1 / 23 Sommaire Sommaire 1 Qu est-ce que le système d exploitation? Problématique Rôle

Plus en détail

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre :

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre : Terminale STSS 2 012 2 013 Pourcentages Synthèse 1) Définition : Calculer t % d'un nombre, c'est multiplier ce nombre par t 100. 2) Exemples de calcul : a) Calcul d un pourcentage : Un article coûtant

Plus en détail

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot Chapitre 5 Arithmétique binaire L es codes sont manipulés au quotidien sans qu on s en rende compte, et leur compréhension est quasi instinctive. Le seul fait de lire fait appel au codage alphabétique,

Plus en détail

CCP PSI - 2010 Mathématiques 1 : un corrigé

CCP PSI - 2010 Mathématiques 1 : un corrigé CCP PSI - 00 Mathématiques : un corrigé Première partie. Définition d une structure euclidienne sur R n [X]... B est clairement symétrique et linéaire par rapport à sa seconde variable. De plus B(P, P

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATION

SYSTEMES DE NUMERATION FICHE DU MODULE 1 SYSTEMES DE NUMERATION OBJECTIF GENERAL: La compétence visée par ce module est d amener l apprenant à se familiariser avec les systèmes de numération et les codes utilisés par les appareils

Plus en détail

Glossaire des nombres

Glossaire des nombres Glossaire des nombres Numérisation et sens du nombre (4-6) Imprimeur de la Reine pour l'ontario, 008 Nombre : Objet mathématique qui représente une valeur numérique. Le chiffre est le symbole utilisé pour

Plus en détail

Algorithmique et Programmation, IMA

Algorithmique et Programmation, IMA Algorithmique et Programmation, IMA Cours 2 : C Premier Niveau / Algorithmique Université Lille 1 - Polytech Lille Notations, identificateurs Variables et Types de base Expressions Constantes Instructions

Plus en détail

Université Paris-Dauphine DUMI2E 1ère année, 2009-2010. Applications

Université Paris-Dauphine DUMI2E 1ère année, 2009-2010. Applications Université Paris-Dauphine DUMI2E 1ère année, 2009-2010 Applications 1 Introduction Une fonction f (plus précisément, une fonction réelle d une variable réelle) est une règle qui associe à tout réel x au

Plus en détail

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende Que faire en algorithmique en classe de seconde? BEGIN Que dit le programme? Algorithmique (objectifs pour le lycée) La démarche algorithmique est, depuis les origines, une composante essentielle de l

Plus en détail

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur.

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur. Extrait de cours de maths de 6e Chapitre 1 : Les nombres et les opérations I) Chiffre et nombre 1.1 La numération décimale En mathématique, un chiffre est un signe utilisé pour l'écriture des nombres.

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat S ntilles-guyane 11 septembre 14 Corrigé EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Une entreprise de jouets en peluche souhaite commercialiser un nouveau produit et à cette fin, effectue

Plus en détail

Algo & Prog, avec Python (L1-Sciences) TP n 1, Automne 2015

Algo & Prog, avec Python (L1-Sciences) TP n 1, Automne 2015 Algo & Prog, avec Python (L1-Sciences) TP n 1, Automne 2015 Travail sous Windows au 2 ème étage (CRIPS) Vous allez travailler sur des ordinateurs sous le système d exploitation Windows-XP. Peutêtre utilisez-vous

Plus en détail

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16.

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16. 1. Systèmes de numération 11. Système décimal : Base 10 C est le système utilisé dans la vie courante, il est basé sur le nombre 10. Pour représenter les nombres décimaux, on utilise les chiffres de 0

Plus en détail

I- Mise en situation. II- Systèmes de numération 1.Système décimal: 2. Système binaire: 3.Système octal : 4.Système hexadécimal : 3éme technique

I- Mise en situation. II- Systèmes de numération 1.Système décimal: 2. Système binaire: 3.Système octal : 4.Système hexadécimal : 3éme technique Objectifs : Exploiter les codes numériques & Convertir une information d un code à un autre. I- Mise en situation Réaliser l activité de découverte page 6 ; Manuel d activités II- Systèmes de numération

Plus en détail

Introduction à l informatique en BCPST

Introduction à l informatique en BCPST Introduction à l informatique en BCPST Alexandre Benoit BCPST L informatique en BCPST «L enseignement de l informatique en classes préparatoires de la filière BCPST a pour objectif d introduire puis de

Plus en détail

Précision d un résultat et calculs d incertitudes

Précision d un résultat et calculs d incertitudes Précision d un résultat et calculs d incertitudes PSI* 2012-2013 Lycée Chaptal 3 Table des matières Table des matières 1. Présentation d un résultat numérique................................ 4 1.1 Notations.........................................................

Plus en détail

1 Recherche en table par balayage

1 Recherche en table par balayage 1 Recherche en table par balayage 1.1 Problème de la recherche en table Une table désigne une liste ou un tableau d éléments. Le problème de la recherche en table est celui de la recherche d un élément

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

CQP 112 Introduc/on à la programma/on. Thème 2 : Architecture d un système informa/que. Département d informa/que

CQP 112 Introduc/on à la programma/on. Thème 2 : Architecture d un système informa/que. Département d informa/que CQP 112 Introduc/on à la programma/on Thème 2 : Architecture d un système informa/que Département d informa/que CQP 112 : Introduc/on à la programma/on Plan 1. Historique des ordinateurs 2. Composants

Plus en détail

Cours d algorithmique pour la classe de 2nde

Cours d algorithmique pour la classe de 2nde Cours d algorithmique pour la classe de 2nde F.Gaudon 10 août 2009 Table des matières 1 Avant la programmation 2 1.1 Qu est ce qu un algorithme?................................. 2 1.2 Qu est ce qu un langage

Plus en détail

Nombres fractionnaires en BINAIRE

Nombres fractionnaires en BINAIRE Nomres Fractionnaires inaires Nomres fractionnaires en BINAIRE Nomres fractionnaires en virgule fixe. Généralités Un nomre fractionnaire comporte deux parties :!"Une valeur entière,!"suivie d une valeur

Plus en détail