PROJET ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION II

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION II"

Transcription

1 PROJET 1 ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION II CONTENU DU RAPPORT A RENDRE : o Fiche signalétique du binôme o Listing des différents fichiers sources o CD sources o Il sera tenu compte de la présentation du projet

2 Le service de messagerie SMS, plus connu sous le sigle de SMS (Short Message Service) ou les noms de texto ou de «mini message», permet de transmettre de courts messages textuels. C est l un des services de la téléphonie mobile. 2 1) La taille des SMS En fonction des caractères utilisés lors de l écriture d un SMS, la taille du SMS peut être modifiée. a) Les caractères standards : La taille d un SMS rédigé avec des caractères standards est de 160 caractères. Les 26 lettres de l alphabet en majuscule et en minuscule ainsi que l ensemble des caractères suivants sont des caractères standards. Tous ces caractères comptent pour 1 seul $ è é ù ì ò Ç Ø ø Å å Δ _ Φ Γ Λ Ω Π Ψ Σ Θ Ξ ^ [ ~ ] Æ æ ß É! " # % & ' ( ) * +,. / : ; < = >? A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Ä Ö Ñ Ü a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z ä ö ñ ü à b) Les caractères spéciaux : Une extension du langage SMS permet de coder certains caractères mais ils comptent pour 2 caractères, ce sont les caractères spéciaux. Ce sont tous les caractères qui ne figurent pas dans la liste ci-dessus. Par exemple Š OE... Lorsque vous utilisez un caractère spécial dans un SMS, le mobile modifie automatiquement le codage de l'intégralité du SMS afin de l'envoyer correctement. Ce codage étant plus gourmand en octets, le nombre de caractères maximum du SMS passe à 70 au lieu de 160. Certains mobiles transforment "intelligemment" certains caractères, par exemple, le "ç" peut être transformé en "Ç" pour éviter de passer en codage plus gourmand.

3 2) Les SMS longs Lorsque la taille maximum d'un SMS est atteinte, un deuxième SMS est commencé et ainsi de suite. Les SMS sont ensuite «concaténés» pour être affichés dans le bon ordre et dans un seul message par le mobile récepteur. Chaque SMS qui compose ainsi le message est facturé en fonction de votre offre tarifaire. Exemple : Si un message avec des caractères standards contient 186 caractères, votre message est envoyé donc en 2 SMS. a) Règles pour les SMS longs rédigés avec des caractères standards : A partir du 2 ème SMS, le nombre maximum de caractères de chaque SMS concaténé diminue car 7 caractères sont utilisés pour la concaténation. La nouvelle taille maximum de chaque SMS dans un message long est donc de 153 caractères au lieu de 160 avec utilisation de caractères standards. Nombre maximum de caractères standards pour : - 1 SMS = 160 caractères - 2 SMS = 306 caractères - 3 SMS = 459 caractères... b) Règles pour les SMS longs avec utilisation de caractères spéciaux : A partir du 2 ème SMS, le nombre maximum de caractères de chaque SMS concaténé diminue car 3 caractères sont utilisés pour la concaténation, la nouvelle taille maximum de chaque SMS dans un message long est donc de 67 caractères (au lieu de 70). Nombre maximum de caractères avec insertion de caractères spéciaux pour : - 1 SMS = 70 caractères - 2 SMS = 134 caractères - 3 SMS = 201 caractères... En pratique, seuls 6 à 8 SMS concaténés par message sont possibles. 3 3) Compteurs de caractères et de SMS : La quasi-totalité des mobiles affiche un «compteur de caractères et/ou un compteur de SMS». Cela vous permet de savoir combien de caractères contient le message que vous rédigez et le nombre de SMS que contient votre message.

4 a) Exemple pour un SMS rédigé en caractères standards : Le message ci-dessous contient 2 SMS pour 197 caractères. 4 b) Exemple pour un SMS rédigé avec un caractère spécial : Le message ci-dessous contient 2 SMS pour 91 caractères. La taille du SMS s'est adaptée automatiquement suite à la saisie d'un caractère spécial "ç". L'afficheur indique 134 caractères disponibles. On se propose de programmer une application en C de gestion de messages et de contacts. Le code du fichier ELTSMS.H qui permet de réaliser le TDA ELEMENT_SMS par une structure SMS (Un SMS est caractérisé par un texte (chaîne de caractères) et une taille (entier) : stockage indirect), est défini comme suit : #ifndef _ELTSMS_H #define _ELTSMS_H char * texte; int taille; SMS,*ELEMENT_SMS;

5 Le code du fichier LSTSMS.H qui permet de réaliser le TDA LISTE_SMS par une structure de données LISTE_SMS (liste contiguë de SMS en stockage indirect), est défini comme suit : #ifndef _LSTSMS_H #define _LSTSMS_H #include "ELTSMSPRIM.H" #define LongMax 8 /* longueur maximale d'une liste de SMS */ ELEMENT_SMS elements[longmax]; /* tableau statique */ int lg; /* taille logique de la liste */ lastructsms,*liste_sms; 5 Un MESSAGE est caractérisé par : Le numéro de téléphone du récepteur : une chaîne de 8 caractères ne contenant que des chiffres et commençant obligatoirement par l un des chiffres 2, 5 ou 9 qui correspondent aux opérateurs téléphoniques en Tunisie. L ensemble du/des SMS le composant : une liste contigüe de SMS. Le chargement (allocation dynamique des caractères) des SMS se fait au moment de la lecture du message et ce en le découpant selon les caractères standards et/ou spéciaux le composant en y appliquant les règles décrites précédemment. Le prix total du message : un réel qui correspond au prix d un SMS multiplié par le nombre des SMS composant le message. On suppose que le prix d un SMS est de l ordre de en DT vers tous les opérateurs. La date d envoi du message : une chaîne de caractères dont le format est jj/mm/aaaa. La date d envoi devrait être impérativement valide et antérieure /identique à la date du système. L heure d envoi du message : une chaîne de caractères dont le format est hh:mm:ss. L heure d envoi devrait être valide et comprise entre 00:00:00 et 23:59:59.

6 6 Le code du fichier ELTMSG.H qui permet de réaliser le TDA ELEMENT_MSG par une structure MESSAGE (stockage indirect), est défini comme suit : #ifndef _ELTMSG_H #define _ELTMSG_H #include "LSTSMSPRIM.H" int jour; int mois; int annee ; DATE ; int heure; int minute; int seconde; HEURE; char recpeteur[9]; LISTE_SMS msg ; float prix ; DATE date_envoi ; HEURE heure_envoi ; MESSAGE,*ELEMENT_MSG;

7 Le code du fichier LSTMSG.H qui permet de réaliser le TDA LISTE_MSG par une structure de données LISTE_MSG (liste doublement chaînée de MESSAGE), est défini comme suit : #ifndef _LSTMSG_H #define _LSTMSG_H #include "ELTMSGPRIM.H" structnoeudmsg ELEMENT_MSG info; struct structnoeudmsg * suivant; struct structnoeudmsg * precedent; structnoeudmsg, * NOEUD_MSG; NOEUD_MSG tete; NOEUD_MSG queue; int lg; lastructmsg,*liste_msg; Le code du fichier ELTCON.H qui permet de réaliser le TDA ELEMENT_CONT par une structure CONTACT (Un contact est caractérisé par un nom (chaîne de caractères alphabétiques), un numéro (une chaîne de 8 caractères ne contenant que des chiffres et commençant obligatoirement par l un des chiffres 2, 5 ou 9 qui correspondent aux opérateurs téléphoniques Tunisiens), une adresse (une chaîne de caractères contenant le caractère et un nom de domaine) : stockage indirect), est défini comme suit : #ifndef _ELTCON_H #define _ELTCON_H char nom[50]; char numero[9]; char [30]; CONTACT,*ELEMENT_CONT; 7

8 Le code du fichier LSTCON.H qui permet de réaliser le TDA LISTE_CONT par une structure de données LISTE_CONT (liste simplement chaînée de CONTACT), est défini comme suit : #ifndef _LSTCON_H #define _LSTCON_H #include "ELTCONPRIM.H" structnoeudcont ELEMENT_CONT info; struct structnoeudcont * suivant; structnoeudcont, * NOEUD_CONT; NOEUD_CONT tete; int lg; lastructcont,*liste_cont; 8 L utilisateur dispose ainsi d un répertoire (Une liste simplement chaînée de CONTACTS) et d une boîte de messages (Une liste doublement chaînée de MESSAGES dont chacun contient une liste contigüe de SMS). L ajout d un nouveau CONTACT au répertoire se fait dans l ordre alphabétique des noms des contacts. L ajout d un nouveau MESSAGE à la boîte de messagerie se fait dans l ordre chronologique (date et heure d envoi). C est le message le plus récent qui apparaît à la tête de la liste et c est celui le plus ancien qui apparait à sa queue. Au moment de l envoi d un MESSAGE, l utilisateur peut taper un numéro de téléphone qui ne figure pas dans la liste des CONTACTS. L affichage d un MESSAGE se fait comme indiqué dans les figures ci-dessus.

9 Travail demandé : Implémentez les TDA ELEMENT_SMS, LISTE_SMS, ELEMENT_MSG, LISTE_MSG, ELEMENT_CONT et LISTE_CONT. Ecrire une fonction CONTACT lepluscontacte(liste_msg L1, LISTE_CONT L2) qui permet de renvoyer le contact du répertoire auquel le plus grand nombre de messages a été envoyé (en cas de redondance c est le premier contact alphabétiquement apparu qui sera retourné). Ecrire une fonction LISTE_CONT jamaiscontactes(liste_msg L1, LISTE_CONT L2) qui permet de renvoyer la liste des contacts auxquels aucun message n a jamais été envoyé. Ecrire une fonction LISTE_MSG messages_d1_d2(liste_msg L, DATE D1, DATE D2) qui permet de renvoyer tous les messages qui ont été envoyés entre les dates D1 et D2. Ecrire une fonction ELEMENT_MSG messagelepluslong(liste_msg L) qui retourne le message envoyé le plus long en terme de caractères. Ecrire une fonction char * motleplusoccurrent(liste_msg L, char * nom) qui renvoie le mot le plus récurrent dans tous les messages envoyés à un destinataire dont le nom est donné. Créez un fichier main.c pour manipuler les TDA implémentés via des menus. Il vous faut au minimum trois menus dont un est principal et deux autres pour les MESSAGES et les CONTACTS. 9

Travaux Dirigés n 1 : chaînes de caractères

Travaux Dirigés n 1 : chaînes de caractères UE LE315 Travaux Dirigés n 1 : chaînes de caractères Exercice 1 Ecrire une fonction int nombre_caract(char *chaîne) qui retourne la taille d une chaîne de caractères. Exercice 2 Ecrire la fonction void

Plus en détail

DE L ALGORITHME AU PROGRAMME INTRO AU LANGAGE C 51

DE L ALGORITHME AU PROGRAMME INTRO AU LANGAGE C 51 DE L ALGORITHME AU PROGRAMME INTRO AU LANGAGE C 51 PLAN DU COURS Introduction au langage C Notions de compilation Variables, types, constantes, tableaux, opérateurs Entrées sorties de base Structures de

Plus en détail

EasyWeb v.2.9 DESCRIPTIF

EasyWeb v.2.9 DESCRIPTIF DESCRIPTIF Description des fonctionnalités d envoi, de suivi et de gestion du logiciel EasyWeb le logiciel de communication multicanal SMS, email, emailing, courrier postal et fax. 04/09/2015 Sommaire

Plus en détail

Examen de Langage C Vendredi 2 Décembre 2011

Examen de Langage C Vendredi 2 Décembre 2011 Année 2011-2012 Examen de Langage C Vendredi 2 Décembre 2011 Promotion Guichet 1 ière année É. Salvat Modalités : Durée : 2 heures Seul document autorisé : carte de référence du C, pas de machine à calculer,

Plus en détail

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles Access est un logiciel permettant de gérer des données en masse : une liste de clients ou de fournisseurs, un stock de produits, des commandes, des salariés, un club de tennis, une cave à vin, une bibliothèque,

Plus en détail

Une introduction au langage C++ Marc Jachym, Lurpa

Une introduction au langage C++ Marc Jachym, Lurpa Une introduction au langage C++ Marc Jachym, Lurpa Janvier 2008 À l origine, le langage C Langage procédural créé dans les années 1970 aux laboratoires Bell (ATT : télécoms américains) en vue d écrire

Plus en détail

EasyWeb v.2.7 DESCRIPTIF

EasyWeb v.2.7 DESCRIPTIF DESCRIPTIF Description des fonctionnalités d envoi, de suivi et de gestion du site EasyWeb EFIDEM, le logiciel de communication multicanal SMS, emailing, courrier dématérialisé et fax. 03/02/2015 Sommaire

Plus en détail

3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon

3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon 3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon 2012-2013 (2eme session) durée 2h Tous documents et calculatrices autorisés. Le sujet comporte 6 pages Le temps approximatif ainsi que le barème

Plus en détail

Algorithmique et Structures de Données

Algorithmique et Structures de Données Plan du cours Algorithmique et Structures de Données Akkouche Samir : E-mail : samir.akkouche@liris.cnrs.fr Knibbe Carole: E-mail : carole.knibbe@univ-lyon1.fr 1. Rappels 2. Tableaux dynamiques a. Introduction

Plus en détail

Projet Programmation 2012-2013

Projet Programmation 2012-2013 Projet Programmation 2012-2013 Cours d informatique de Deuxième Année Licence L1.2 Gestion du trafic aérien d un aéroport Le projet est à réaliser par binôme (2). Une soutenance aura lieu lors de la dernière

Plus en détail

3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon

3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon 3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon 2014-2015 (1ere session) durée 3h Tous documents et calculatrices autorisés. Répondez aux questions sur une copie séparée Le sujet comporte 8 pages

Plus en détail

Les structures. Chapitre 3

Les structures. Chapitre 3 Chapitre 3 Les structures Nous continuons notre étude des structures de données qui sont prédéfinies dans la plupart des langages informatiques. La structure de tableau permet de regrouper un certain nombre

Plus en détail

TS214 - Compression/Décompression d une image binaire

TS214 - Compression/Décompression d une image binaire Filière Télécommunications, 2 ème année TS214 - Compression/Décompression d une image binaire De nombreux télécopieurs utilisent la recommandation T.4 Groupe 3 de l International Telecommunications Union

Plus en détail

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Cours d introduction à l informatique Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Qu est-ce qu un Une recette de cuisine algorithme? Protocole expérimental

Plus en détail

LIF1 : ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION IMPÉRATIVE, INITIATION

LIF1 : ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION IMPÉRATIVE, INITIATION Licence STS Université Claude Bernard Lyon I LIF1 : ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION IMPÉRATIVE, INITIATION 1 COURS 7 : Structures et Fichiers OBJECTIFS DE LA SÉANCE Deux notions abordées dans ce cours Celle

Plus en détail

Programmation Impérative 2006-2007

Programmation Impérative 2006-2007 Programmation Impérative 2006-2007 Licence Physique-Applications, Phisique-Chimie Université Jean Monnet Ruggero G. PENSA ruggero.pensa@univ-st-etienne.fr Définition de nouveaux types En pseudo-langage

Plus en détail

INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens

INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens Année académique 2009 2010 1 Introduction Ce projet est le premier d une série de quatre projets qui ont

Plus en détail

Licence E.E.A. TD N 2 de Langage C/C++

Licence E.E.A. TD N 2 de Langage C/C++ TD N 2 de Langage C/C++ 1 Licence E.E.A. TD N 2 de Langage C/C++ Ce TD a pour objectif de vous faire découvrir et utiliser le langage C et peut être C++. Il s agira de transcrire sous la forme d un programme

Plus en détail

1 Hello world. 2 Sorties en C. DUT Informatique M3101 Système S3 2015 / 2016. Travaux Pratiques n o 0 : Rappels de programmation C

1 Hello world. 2 Sorties en C. DUT Informatique M3101 Système S3 2015 / 2016. Travaux Pratiques n o 0 : Rappels de programmation C DUT Informatique 2015 / 2016 Travaux Pratiques n o 0 : Rappels de programmation C Nom(s) : Groupe : Date : Objectifs : renouer avec les notions, la manipulation et l écriture de programmes C, en particulier

Plus en détail

char (1) short (2) int (4) long int (8) long long int (8) unsigned char unsigned int unsigned short unsigned long int unsigned long long int

char (1) short (2) int (4) long int (8) long long int (8) unsigned char unsigned int unsigned short unsigned long int unsigned long long int char (1) short (2) int (4) long int (8) long long int (8) unsigned char unsigned int unsigned short unsigned long int unsigned long long int float (4) double (8) long double (16) char* (8) int* (8)...

Plus en détail

PROJET de DEVELOPPEMENT LOGICIEL en C. OBJECTIFS du PROJET :

PROJET de DEVELOPPEMENT LOGICIEL en C. OBJECTIFS du PROJET : PROJET de DEVELOPPEMENT LOGICIEL en C OBJECTIFS du PROJET : Développer un logiciel en équipe de plusieurs étudiants. Le projet : programme simulant une chaîne de transmission de données entre ordinateurs

Plus en détail

Définitions. Numéro à préciser. (Durée : )

Définitions. Numéro à préciser. (Durée : ) Numéro à préciser (Durée : ) On étudie dans ce problème l ordre lexicographique pour les mots sur un alphabet fini et plusieurs constructions des cycles de De Bruijn. Les trois parties sont largement indépendantes.

Plus en détail

Série d exercices N 9 Arbres

Série d exercices N 9 Arbres Série d exercices N 9 Arbres Exercice 1 a) Ecrire une fonction ARBIN creerarbreentiers() qui permet de créer et de renvoyer l arbre d entiers suivant : b) Ecrire une fonction int feuilles(arbin a) qui

Plus en détail

ASR2-S ASR2. Gestion des disques : plan et illustrations. 2 Pour l utilisateur 4 FAT. 3 Catalogue de fichiers. 2.

ASR2-S ASR2. Gestion des disques : plan et illustrations. 2 Pour l utilisateur 4 FAT. 3 Catalogue de fichiers. 2. ASR2-S ASR2-Système Département Informatique IUT Bordeaux 1 ASR2 1 Définition 2 Pour l utilisateur nom du position du fichier premier bloc taille CLIENTS 10 50 PRODUITS 60 500 FACTURES 560 2000 pour l

Plus en détail

Architecture applicative de l application Web

Architecture applicative de l application Web Architecture applicative de l application Web Principes d organisation de l application PHP Gsb-AppliFrais Les principes d'organisation de l'application s'inspirent des travaux réalisés autour du contexte

Plus en détail

RÈGLES POUR L'ÉCRITURE DES PSEUDO-CODES (Programmation par objets)

RÈGLES POUR L'ÉCRITURE DES PSEUDO-CODES (Programmation par objets) RÈGLES POUR L'ÉCRITURE DES PSEUDO-CODES (Programmation par objets) Consignes générales : 1) Chaque algorithme est bien identifié. 2) Les mots clés doivent être utilisés selon la même syntaxe que ci-dessous.

Plus en détail

S. Laporte C# mode console DAIGL TS1

S. Laporte C# mode console DAIGL TS1 Bases du langage C# I. C# en mode console (mode texte) Avantages par rapport au mode graphique (Application Windows): - C'est un mode plus proche de l'approche algorithmique (pas de notions de composants,

Plus en détail

Notion de portée locale (1)

Notion de portée locale (1) Notion de portée locale (1) Les notions de portée locale v.s. globale définies pour les blocs sont également valides dans le cadre des fonctions 1. Comme dans le cas des blocs, la portée permet de résoudre

Plus en détail

Série d exercices. o Cas 2 : gcc o nomexecutable c nomsource.c. o Cas 3 : gcc o nomexecutable W -Wall nomsource.c

Série d exercices. o Cas 2 : gcc o nomexecutable c nomsource.c. o Cas 3 : gcc o nomexecutable W -Wall nomsource.c Langage Impératif 1 TP 1 du 11 octobre 2010 Série d exercices Rappels rapides : - Un programme C s écrit toujours dans un fichier d extension.c (en minuscule!! sinon ce serait compilé comme du C++). Ce

Plus en détail

Chapitre 3 : Pointeurs et références

Chapitre 3 : Pointeurs et références p. 1/18 Chapitre 3 : Pointeurs et références Notion de pointeur L adresse d une variable est une valeur. On peut donc la stocker dans une variable. Un pointeur est une variable qui contient l adresse d

Plus en détail

Traduction des arbres programmatiques en C

Traduction des arbres programmatiques en C Traduction des arbres programmatiques en C Table des matières 1 Premier exemple : helloworld.c 1 2 Méthode de programmation 2 3 Déclaration de variables 2 4 Structures de contrôle 3 5 Opérateurs C 5 6

Plus en détail

Chap III : Les tableaux

Chap III : Les tableaux Chap III : Les tableaux Dans cette partie, on va étudier quelques structures de données de base tels que : Les tableaux (vecteur et matrice) Les chaînes de caractères LA STRUCTURE DE TABLEAU Introduction

Plus en détail

Introduction aux structures de données, illustrée par le langage C. Patrick Cégielski cegielski@u-pec.fr

Introduction aux structures de données, illustrée par le langage C. Patrick Cégielski cegielski@u-pec.fr Introduction aux structures de données, illustrée par le langage C Patrick Cégielski cegielski@u-pec.fr Mars 2002 Pour Irène et Marie Legal Notice Copyright c 2002 Patrick Cégielski Université Paris Est

Plus en détail

Licence STPI Semestre 3 - Examen de Validation de Module - Janvier 2006 ULSI301 - LANGAGE C

Licence STPI Semestre 3 - Examen de Validation de Module - Janvier 2006 ULSI301 - LANGAGE C Licence STPI Semestre 3 - Examen de Validation de Module - Janvier 2006 ULSI301 - LANGAGE C Durée : 2h. - Documents et Calculatrices autorisés. Toutes les réponses doivent être justifiées - Les exercices

Plus en détail

Programmation - Introduction

Programmation - Introduction Programmation - Introduction Objectifs : Apprendre à raisonner à partir d algorithmes. Traduire ces raisonnements en programmes informatiques. Outils : Langage de programmation Python. Editeur de texte

Plus en détail

Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin

Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin 11 octobre 2014 2 Table des matières 1 Introduction 5 2 Bases de la programmation en C++ 7 3 Les types composés 9 3.1 Les tableaux.............................

Plus en détail

Licence ST Université Claude Bernard Lyon I LIF1 : Algorithmique et Programmation C Bases du langage C 1 Conclusion de la dernière fois Introduction de l algorithmique générale pour permettre de traiter

Plus en détail

Cours 01 - Les structures de données

Cours 01 - Les structures de données Cours 01 - Les structures de données MPSI - Prytanée National Militaire Pascal Delahaye 1 er mars 2015 Les programmes informatiques, traitent des données, créent des données et renvoient des données. Pour

Plus en détail

Objectifs du cours d aujourd hui. Informatique I : Cours d introduction à l informatique et à la programmation Types avancés (1)

Objectifs du cours d aujourd hui. Informatique I : Cours d introduction à l informatique et à la programmation Types avancés (1) Objectifs du cours d aujourd hui Informatique I : Cours d introduction à l informatique et à la programmation Types avancés (1) Jamila Sam Haroud Présenter des structures de données plus avancées (que

Plus en détail

Sujet d examen 1. Pratique du C. Novembre 2009

Sujet d examen 1. Pratique du C. Novembre 2009 Durée 1 h 30 Documents autorisés Sujet d examen 1 Pratique du C Novembre 2009 Introduction Écrivez lisiblement et n hésitez pas à commenter votre code en langage C. Vous ne pouvez utiliser que les fonctions

Plus en détail

Utilisation des tableaux numériques

Utilisation des tableaux numériques 8 Utilisation des tableaux numériques Les tableaux représentent un type de stockage de données souvent utilisé en langage C. Le Chapitre 6 vous en a donné un bref aperçu. Aujourd hui, vous allez étudier

Plus en détail

CHAPITRE 6 : Tableaux. Définition. Tableaux à une dimension (Vecteurs)

CHAPITRE 6 : Tableaux. Définition. Tableaux à une dimension (Vecteurs) Année Universitaire 2006/2007 CHAPITRE 6 : Tableaux Définition Tableaux à une dimension (Vecteurs) Déclaration ; Mémorisation M ; Tableaux à plusieurs dimensions Déclaration Tableaux à deux dimensions

Plus en détail

Variables, types simples, expressions et instructions simples

Variables, types simples, expressions et instructions simples 2.2 - Chap. 05 Variables, types simples, expressions et instructions simples 1 / 5 Variables, types simples, expressions et instructions simples 1 Variable de types simples 1.1 Notion de variable Une variable

Plus en détail

TD n 1 - Tests de couverture en langage C

TD n 1 - Tests de couverture en langage C ENSEIRB Année 201-2014 ème année IT06 TD n 1 - Tests de couverture en langage C Résumé : Cette feuille compare les différentes techniques de test structurel et fonctionnel, ainsi que les aspects du test

Plus en détail

Introduction Tableaux / Vecteurs Listes chaînées Un principe général Quelques algorithmes de tri À faire pour lundi prochain. Tableaux VS Listes

Introduction Tableaux / Vecteurs Listes chaînées Un principe général Quelques algorithmes de tri À faire pour lundi prochain. Tableaux VS Listes Tableaux VS Listes Tableaux VS Listes Petit chapitre. Plan Introduction Tableaux / Vecteurs Définition abstraite Qu a-t-on fait avec des vecteurs? Que peut-on faire avec des vecteurs? Listes chaînées Définition

Plus en détail

Chiffrement en Python

Chiffrement en Python Emmanuel MORAND (http://www.emmanuelmorand.net) 11 janvier 2008 Ce document a pour objectif de permettre la découverte du langage de programmation Python et de sa très grande efficacité. Les différentes

Plus en détail

UE1 - Langage C Fiche TP1

UE1 - Langage C Fiche TP1 1 UE1 - Langage C Fiche TP1 Objectifs 1. Connaître quelques commandes linux 2. Savoir manipuler les outils de compilation tels que gcc, make 3. Ecrire des algorithmes, les coder en C, et les exécuter 1.

Plus en détail

Les systèmes de Fichier

Les systèmes de Fichier Les systèmes de Fichier 1 Les disques durs, aussi petits soient-ils, contiennent des millions de bits, il faut donc organiser les données afin de pouvoir localiser les informations, c'est le but du système

Plus en détail

Introduction au langage C

Introduction au langage C Introduction au langage C Cours 1: Opérations de base et premier programme Alexis Lechervy Alexis Lechervy (UNICAEN) Introduction au langage C 1 / 23 Les premiers pas Sommaire 1 Les premiers pas 2 Les

Plus en détail

Correction langage Java

Correction langage Java MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT EXAMEN PROFESSIONNEL DE VÉRIFICATION D APTIDUDE AUX FONCTIONS DE PROGRAMMEUR Session 2010 Correction langage Java Langage:

Plus en détail

ECOLE POLYTECHNIQUE DE MONTREAL DEPARTEMENT DE GENIE ELECTRIQUE ET DE GENIE INFORMATIQUE Section informatique. Cours 3.307P: INFORMATIQUE EXAMEN FINAL

ECOLE POLYTECHNIQUE DE MONTREAL DEPARTEMENT DE GENIE ELECTRIQUE ET DE GENIE INFORMATIQUE Section informatique. Cours 3.307P: INFORMATIQUE EXAMEN FINAL ECOLE POLYTECHNIQUE DE MONTREAL DEPARTEMENT DE GENIE ELECTRIQUE ET DE GENIE INFORMATIQUE Section informatique Cours 3.307P: INFORMATIQUE EXAMEN FINAL DATE : Dimanche 8 décembre 1996 HEURE: DE 13h30 A 16h00

Plus en détail

Eléments de syntaxe du langage Java

Eléments de syntaxe du langage Java c jan. 2014, v3.0 Java Eléments de syntaxe du langage Java Sébastien Jean Le but de ce document est de présenter es éléments de syntaxe du langage Java : les types primitifs, les opérateurs arithmétiques

Plus en détail

TD 1 de Langage C module Outils pour l'informatique Industrielle - Corrigés des Tds : http://www-lagis.univ-lille1.fr/~macaire/td.

TD 1 de Langage C module Outils pour l'informatique Industrielle - Corrigés des Tds : http://www-lagis.univ-lille1.fr/~macaire/td. Exercice 1 TD 1 de Langage C module Outils pour l'informatique Industrielle - Corrigés des Tds : http://www-lagis.univ-lille1.fr/~macaire/td.htm Exercices de base de Programmation Arbre Programmatique

Plus en détail

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation Université de Savoie Module ETRS711 Travaux pratiques Compression en codage de Huffman 1. Organisation du projet 1.1. Objectifs Le but de ce projet est d'écrire un programme permettant de compresser des

Plus en détail

GESTION DES FICHIERS. Plan

GESTION DES FICHIERS. Plan Chapitre 10 GESTION DES FICHIERS Objectif: Connaître et manipuler les différentes primitives de gestion de fichier de niveau haut. Pré requis: Les fonction d'entrées sorties Les pointeurs Les structures

Plus en détail

Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010

Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010 Université de Provence Introduction à l Informatique Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010 Année 2009-10 Aucun document n est autorisé Les exercices peuvent être traités dans le désordre.

Plus en détail

Ouvrir le compte UQÀM

Ouvrir le compte UQÀM Cliquez sur le titre pour visionner 1 Cliquez sur le titre pour visionner 2! Préliminaires! Ouvrir le compte UQÀM! Accéder au compte UQÀM! Paramètres de configuration! Les dossiers! Gérer les dossiers!

Plus en détail

TP 1. Prise en main du langage Python

TP 1. Prise en main du langage Python TP. Prise en main du langage Python Cette année nous travaillerons avec le langage Python version 3. ; nous utiliserons l environnement de développement IDLE. Étape 0. Dans votre espace personnel, créer

Plus en détail

Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets. Hubert Godfroy. 27 novembre 2014

Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets. Hubert Godfroy. 27 novembre 2014 Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets Hubert Godfroy 7 novembre 014 1 Tableaux Question 1 : Écrire une fonction prenant un paramètre n et créant un tableau de taille n (contenant des entiers).

Plus en détail

Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en

Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en mémoire 2013/2014 Introduction Représentation des données en mémoire naturels signés Nous décrivons les principes de la représentation des nombres

Plus en détail

UE C avancé cours 1: introduction et révisions

UE C avancé cours 1: introduction et révisions Introduction Types Structures de contrôle Exemple UE C avancé cours 1: introduction et révisions Jean-Lou Desbarbieux et Stéphane Doncieux UMPC 2004/2005 Introduction Types Structures de contrôle Exemple

Plus en détail

DS Java 1. 19 novembre 2005

DS Java 1. 19 novembre 2005 DS Java 1 19 novembre 2005 Durée : 2 heures. Documents (notes et polycopiés) autorisés. La rigueur et la propreté seront prises en compte dans l évaluation. Le barème est indicatif. Vous rédigerez vos

Plus en détail

Cours 2 : Python, les bases

Cours 2 : Python, les bases Cours 2 : Python, les bases Langage de programmation Les êtres humains parlent français, anglais,... L'ordinateur parle en binaire => nécessité de trouver un langage commun! De nombreux langages de programmation

Plus en détail

Algorithmique et Analyse d Algorithmes

Algorithmique et Analyse d Algorithmes Algorithmique et Analyse d Algorithmes L3 Info Cours 5 : Structures de données linéaires Benjamin Wack 2015-2016 1 / 37 La dernière fois Logique de Hoare Dichotomie Aujourd hui Type Abstrait de Données

Plus en détail

Introduction au codage de l information:

Introduction au codage de l information: Introduction au codage de l information: Quelques éléments d architecture de l ordinateur Comparaison de la carte perforée au DVD Pourquoi est-il nécessaire de coder l information? Numérisation Formats

Plus en détail

Page 1 2 La présente invention concerne le domaine des architectures informatiques, et en particulier un procédé pour le développement d applications destiné à un fonctionnement en réseau, par exemple

Plus en détail

Algorithmique et structures de données II. Première partie. Séries des exercices. Page 1

Algorithmique et structures de données II. Première partie. Séries des exercices. Page 1 Première partie 1 Séries des exercices Page 1 Série1 : Les pointeurs Exercice1: Analyser le programme suivant: void main() int a[10], *pa, x; a[0] = 11; a[1] =22; a[2] = 33; a[3] = 44; pa = &a[0]; x =

Plus en détail

Principes de la programmation impérative

Principes de la programmation impérative Séquence d instructions Variables et types Types élaborés Procédures, arguments Gestion de la mémoire Langage compilé, interprété Principes de la programmation impérative Séquence d instructions Variables

Plus en détail

La gestion des boîtes aux lettres partagées

La gestion des boîtes aux lettres partagées La gestion des boîtes aux lettres partagées La gestion des boîtes aux lettres partagées - page Présentation du module Partage de mail. Qu'est ce qu'une boîte aux lettres partagée? Il s'agit d'une boîte

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25

Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25 Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25 Les Remote Procedure Calls

Plus en détail

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable INTRODUCTION A JAVA JAVA est un langage orienté-objet pur. Il ressemble beaucoup à C++ au niveau de la syntaxe. En revanche, ces deux langages sont très différents dans leur structure (organisation du

Plus en détail

Utiliser des images sous MATLAB Version du 20 mars 2012

Utiliser des images sous MATLAB Version du 20 mars 2012 Utiliser des images sous MATLAB Version du 20 mars 2012 1 Les images à TELECOM ParisTech L existence de l équipe Image de TELECOM ParisTech remonte à près de 30 ans. Aussi il existe un format d image spécifique

Plus en détail

Atelier Courrier électronique

Atelier Courrier électronique Atelier Courrier électronique Séance 1 : lire et rédiger des emails 1 I. Définitions A. Généralités E-mail, courrier électronique, courriel C'est la même chose! Ces termes désignent un message échangé

Plus en détail

Algorithmique Partie 1

Algorithmique Partie 1 Algorithmique Partie 1 IUT Informatique de Lens, 1ère Année Université d Artois Frédéric Koriche koriche@cril.fr 2011 - Semestre 1 Modalités Sommaire 1 Modalités 2 Programmation 3 Données 4 Opérateurs

Plus en détail

1. Eléments de base du langage C

1. Eléments de base du langage C 1 1. Eléments de base du langage C Généralités Programme et sous-programme Fonction C Structure d un programme C Vocabulaire de base et syntaxe Exemples 2 Généralités Crée en 1972 par D. Ritchie pour écrire

Plus en détail

Mini-Projet : Tournoi de Dames

Mini-Projet : Tournoi de Dames Mini-Projet : Tournoi de Dames L objectif du projet est de programmer un jeu de dames de façon à ce que votre programme puisse jouer une partie de dames avec les programmes des autres étudiants. 1 Organisation

Plus en détail

Partie I : Automates et langages

Partie I : Automates et langages 2 Les calculatrices sont interdites. N.B. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Si un candidat est amené à repérer ce qui peut

Plus en détail

Apprendre à développer un site web avec PHP et MySQL Exercices pratiques et corrigés (2ième édition)

Apprendre à développer un site web avec PHP et MySQL Exercices pratiques et corrigés (2ième édition) Introduction 1. Objectif de l'ouvrage 13 2. Fonctionnement d un site web 13 Installation 1. Introduction 17 2. Installation d'easyphp 13.1 18 Les bases du langage PHP 1. Les balises 23 1.1 Syntaxe de base

Plus en détail

Langages et concepts de programmation

Langages et concepts de programmation Langages et concepts de programmation Séances 3 et 4 Tri d un fichier de voitures Une correction possible 1 Le sujet On dispose d un fichier contenant des informations sur des voitures d occasion : le

Plus en détail

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Pierre Boudes 1 er décembre 2014 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Types char et

Plus en détail

MISE A NIVEAU INFORMATIQUE LANGAGE C - EXEMPLES DE PROGRAMMES. Université Paris Dauphine IUP Génie Mathématique et Informatique 2 ème année

MISE A NIVEAU INFORMATIQUE LANGAGE C - EXEMPLES DE PROGRAMMES. Université Paris Dauphine IUP Génie Mathématique et Informatique 2 ème année 2003-2004 Université Paris Dauphine IUP Génie Mathématique et Informatique 2 ème année MISE A NIVEAU INFORMATIQUE LANGAGE C - EXEMPLES DE PROGRAMMES Maude Manouvrier La reproduction de ce document par

Plus en détail

Présentation du projet:

Présentation du projet: : Le but du projet est de réaliser le fonctionnement d'un jeu d échec valide. Plus spécifiquement, il consiste à implémenter l'organisation générale du jeu, et le suivi des règles du mouvement des pièces.

Plus en détail

Chapitre I Langages de programmation et langage C

Chapitre I Langages de programmation et langage C Chapitre I Langages de programmation et langage C un chapitre où l on situe le langage C dans la très nombreuse famille des langages de programmation et où l on écrit son premier programme dans ce langage.

Plus en détail

Les types utilisateurs (VBA) Corrigé

Les types utilisateurs (VBA) Corrigé PAD INPT ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION 1 Cours VBA, Semaine 2 avril mai 2013 Corrigé Résumé Ce document décrit comment traduire en VBA les types utilisateur du langage algorithmique. Table des matières

Plus en détail

Le fichier séquentiel [fs]

Le fichier séquentiel [fs] Le fichier séquentiel [fs] Karine Zampieri, Stéphane Rivière, Béatrice Amerein-Soltner Unisciel algoprog Version 17 avril 2015 Table des matières 1 Présentation 2 2 Exploitation d un document 3 3 Primitives

Plus en détail

856 Adresse électronique et mode d accès

856 Adresse électronique et mode d accès 856 Adresse électronique et mode d accès Définition Cette zone contient les informations nécessaires pour localiser la ressource électronique décrite dans la notice. Ces informations identifient l adresse

Plus en détail

Tutoriel de création et d utilisation d une bibliothèque dynamique (dll)

Tutoriel de création et d utilisation d une bibliothèque dynamique (dll) Tutoriel de création et d utilisation d une bibliothèque dynamique (dll) Cette procédure démontre comment on crée une bibliothèque dynamique (Dynamic Link Library ou DLL) contenant des classes utiles pour

Plus en détail

S. Laporte LMS. Comparaison : (temps d'accès en ms - 10-3 - alors qu'en mémoire le temps d'accès se mesure en ns - 10-9).

S. Laporte LMS. Comparaison : (temps d'accès en ms - 10-3 - alors qu'en mémoire le temps d'accès se mesure en ns - 10-9). Les systèmes de gestion de fichier (SGF) I. Introduction Les systèmes de fichier ont pour rôle d'organiser, en l'optimisant, l'implantation des données sur le(s) disque(s) et autres mémoires externes.

Plus en détail

2001-2002. UFR Mathématiques de la Décision. Première Année de DEUG Sciences et Technologie mention MASS. Informatique. Volume I.

2001-2002. UFR Mathématiques de la Décision. Première Année de DEUG Sciences et Technologie mention MASS. Informatique. Volume I. 2001-2002 UFR Mathématiques de la Décision Première Année de DEUG Sciences et Technologie mention MASS Informatique Volume I Fabrice Rossi c Fabrice Rossi, 1997-2002 Conditions de distribution et de copie

Plus en détail

Université Bordeaux 1

Université Bordeaux 1 table des matières Université Bordeaux 1 Licence Semestre 3 - Algorithmes et structures de données 1 Dernière mise à jour effectuée le 1 Septembre 2013 Listes Déition Liste simplement chainée Liste doublement

Plus en détail

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux.

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux. UEO11 COURS/TD 1 Contenu du semestre Cours et TDs sont intégrés L objectif de ce cours équivalent a 6h de cours, 10h de TD et 8h de TP est le suivant : - initiation à l algorithmique - notions de bases

Plus en détail

Une mosaïque de photos

Une mosaïque de photos Département IMA / 3A (S5) Programmation Structurée 2011/2012 Sujet proposé par J. Dequidt http://laure.gonnord.org/pro/teaching/ Une mosaïque de photos Premier Projet de Développement Logiciel en C Lire

Plus en détail

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr 6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr Interface d un SGF Implémentation d un SGF Gestion de la correspondance entre la structure logique et la structure

Plus en détail

Projet réseau : un «petit» client ftp

Projet réseau : un «petit» client ftp Projet 2005-2006 Client FTP Manuel Technique Projet réseau : un «petit» client ftp Maquaire Myriam Jilibert Laurent L3 GMI Resp : Mr Guesnet Sommaire 1) Aperçu du protocole FTP. 3 2) Historique... 4 3)

Plus en détail

REPÈRE DÉSIGNATION OBSERVATION

REPÈRE DÉSIGNATION OBSERVATION TIC Info 1 10 Unité centrale ( Carte mère, micro-processeur) 9 Cerveau du micro-ordinateur 8 7 6 5 Modem ADSL Périphérique d entrée et de sortie 4 3 2 Lecteur de CD-ROM ( D:\ ) Périphérique d entrée 1

Plus en détail

Informatique TP1 : Découverte de Python CPP 1A

Informatique TP1 : Découverte de Python CPP 1A Informatique TP1 : Découverte de Python CPP 1A Romain Casati, Wafa Johal, Frederic Devernay, Matthieu Moy Avril - juin 2014 1 Découverte de l IDE : IDLE IDLE est un environnement de développement (Integrated

Plus en détail

Algorithmique Correction du DS1

Algorithmique Correction du DS1 Algorithmique Correction du DS1 IUT Informatique de Lens, 1ère Année Université d Artois Frédéric Koriche koriche@cril.fr 2011 - Semestre 1 Exercice 1 Exercice 1 Un service de reprographie facture : 0.10

Plus en détail

Programmation impérative

Programmation impérative Programmation impérative Cours 4 : Manipulation des fichiers en C Catalin Dima Organisation des fichiers Qqs caractéristiques des fichiers : Nom (+ extension). Chemin d accès absolu = suite des noms des

Plus en détail

SOLUTION D ENVOI DE SMS POUR PROFESSIONNELS

SOLUTION D ENVOI DE SMS POUR PROFESSIONNELS 1 Création et gestion de compte 2 Envoi par e-mail 3 Envoi par commande http 4 Publipostage SMS personnalisés 5 Autres fonctionnalités et options SMSvialeweb.com est une solution complète d envoi de SMS

Plus en détail