Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin"

Transcription

1 Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin 11 octobre 2014

2 2

3 Table des matières 1 Introduction 5 2 Bases de la programmation en C Les types composés Les tableaux Définition et déclaration Accès aux éléments et opérations Remarques Les structures Définition et déclaration Remarques Les pointeurs et références Les pointeurs Adresse et valeur d un objet Notion de pointeur Définition et déclaration Opérations sur les pointeurs Parcours d un tableau à l aide d opérations sur les pointeurs Allocation dynamique Pointeurs et tableaux Déclaration tableaux à plusieurs dimensions Pointeurs et chaînes de caractères Pointeurs et structures Les fonctions Notion de fonction Appel d une fonction et algorithmes récursifs Transmission des paramètres d une fonction et passage par référence Pointeur sur une fonction programmation modulaire

4 4 TABLE DES MATIÈRES

5 Chapitre 1 Introduction Ce cours est un cours d initiation à la programmation en langage C++. Il n est pas nécessaire d avoir suivit un cours en langage C, ni même dans n importe quel autre langage. 5

6 6 CHAPITRE 1. INTRODUCTION

7 Chapitre 2 Bases de la programmation en C++ 7

8 8 CHAPITRE 2. BASES DE LA PROGRAMMATION EN C++

9 Chapitre 3 Les types composés Maintenant que les types de base sont connus, nous allons, dans ce chapitre, faire connaissance avec les types composés : les tableaux et structures. Ces types composés permettent de stocker plusieurs variables et de travailler avec sans lister les déclaration (tableaux). Les structures permettent quant à elle de travailler avec des types utiles pour un utilisateur (cas simple, définir un nombre complexe). 3.1 Les tableaux Définition et déclaration Définition Un tableau est un ensemble fini d éléments de même type, stockés en mémoire à des adresses contiguës. La déclaration d un tableau à une dimension se fait de la manière suivante : type nom_du_tableau[nbre_éléments], où nbre_éléments est une expression constante entière positive. Exemple La déclaration int tab[10]; définit un tableau de 10 entiers appelé tab. En mémoire, 10 4 octets seront utilisés Accès aux éléments et opérations Pour accéder aux différents éléments d un tableau, on utilise l opérateur []. Chaque élément est repéré par sa position nommée indice. Attention! tab[i] permet d accéder au i+1ième élément du tableau. Ainsi tab[0] désigne le premier élément du tableau et tab[9] le dernier. Les opérations globales sont a priori impossibles. Il n est par exemple pas possible d écrire "tab1 = tab2 ;". L affectation doit se faire éléments par éléments. Pour l exemple ci-dessus : 9

10 10 CHAPITRE 3. LES TYPES COMPOSÉS 1 int main(){ 2 const int N=5; 3 int i=0; 4 int tab1[n],tab2[n]; 5 for(i=0, i<n, i++){ 6 tab1[i]=tab2[i]; 7 } 8 return 0; 9 } On peut cependant initialiser un tableau de la façon suivante : par exemple : type nom_du_tableau[n] = {cst_1, cst_2,..., cst_n}, 1 int main(){ 2 const int N=5; 3 int tab[n]={1,2,3,4,5}; 4 return 0; 5 } Attention : si le nombre de données est inférieure à la taille du tableau, seuls les premiers éléments seront initialisés. Si le nombre de données est supérieure à la taille du tableau, le compilateur générera une erreur Remarques Un tableau de caractères peut être initialisé directement par une chaîne de caractères. Mais attention, il faut que le tableau ait au moins un élément de plus car le compilateur complète toute chaîne de caractères par le caractère nul. On peut considérer l exemple suivant : 1 const int N=8; 2 char tab[n]="exemple"; Lors de l initialisation d un tableau, on peut ne pas spécifier le nombre d éléments. 1 double tab[]={2.6,1.,3.}; 2 char tab[]="exemple"; mais pas 1 int tab[]; On peut déclarer un tableau à plusieurs dimensions. Par exemple, un tableau en deux dimensions sera appelé matrice. Il s agit en fait d un tableau de tableaux. Par exemple : 1 const int N=3,M=2; 2 int tab[m][n]{{1,2,3},{4,5,6}};

11 3.2. LES STRUCTURES Les structures Définition et déclaration Définition Une structure est une suite finie d objets de types différents. Les zones mémoires ne sont pas forcément contiguës. Chaque élément est appelé membre ou champ. La syntaxe pour déclarer une structure est la suivante : 1 struct modele 2 { 3 type_1 champ_1; 4 type_2 champ_2; type_r champ_r; 7 }; La déclaration d une structure doit se faire avant le main. Dans le main, pour déclarer une objet de type structure, la syntaxe est 1 struct modele objet; Pour accéder aux différents champs, on utilise l opérateur ".". La syntaxe est la suivante 1 objet.champ_i pour accéder au champ numéro i de l objet "objet". Exemple Déclarer une structure "complexe" et écrire un programme qui calcule la norme d un nombre complexe. 1 #include<iostream> 2 #include<stdlib> 3 #include<math.h> 4 5 using name space std :: 6 7 struct complexe 8 { 9 double reel; 10 double imaginaire; 11 }; int main(){ 14 struct complexe z; 15 z.reel=1; 16 z.imaginaire=2; 17 double norme=sqrt(z.reel*z.reel+z.imaginaire*z.imaginaire); 18 cout<<"la norme de z est "<<norme<<"."<<endl; 19 return 0; 20 }

12 12 CHAPITRE 3. LES TYPES COMPOSÉS Remarques on peut déclarer un objet de type structure même si le modèle n a pas été déclarer avant par la syntaxe suivante : 1 struct modele 2 { 3 type_1 champ_1; type_r champ_r; 6 }objet; De plus, contrairement aux tableaux, l opérateur d affectation "=" peut s appliquer directement aux structures. Il faut cependant que le modèle soit le même. Il existe un mot clé permettant d alléger un peut la programmation. Par exemple 1 typedef struct complexe 2 { 3 double reel; 4 double imaginaire; 5 }; 6 7 int main(){ 8 complexe z; 9 return 0; 10 }

13 Chapitre 4 Les pointeurs et références Le but de ce chapitre est d introduire une notion très importante en programmation en langage C++, celle de pointeurs. Bien que cette notion paresse, au premier abord, compliquée, elle permet par exemple de définir des structures dynamiques qui peuvent évoluer au court du temps. 4.1 Les pointeurs Adresse et valeur d un objet Définition On appelle Lvalue tout objet pouvant être placé à gauche d un opérateur d affectation. Une Lvalue est caractérisée par son adresse : l adresse mémoire à partir de laquelle l objet est stocké, sa valeur : ce qui est stocké à cette adresse. 1 int i,j; 2 i=3; 3 j=i; Considérons l exemple suivant : objet adresse valeur i x 3 Les adresse x et y sont des entiers (donc codées j y 3 sur 4 octets). Deux variables différentes ont toujours deux adresses différentes. Dans l exemple, l affectation j=i n opère que sur les valeurs des variables (donc il reste x y). On peut accéder à l adresse d une variable à l aide de l opérateur &. 1 cout<<"i="<<i<<" son adresse est "<<&i<<endl; donne par exemple "i=3 son adresse est x". Mais attention, contrairement à i, &i n est pas une Lvalue, mais une constante. Bien qu en général il n est pas utile de connaître la valeur exacte de l adresse d une variable d autant que celle-ci 13

14 14 CHAPITRE 4. LES POINTEURS ET RÉFÉRENCES change à chaque exécution du programme, il peut être utile de manipuler les adresses. Nous définissons donc un nouveau type d objets : les pointeurs. 4.2 Notion de pointeur Définition et déclaration Définition Un pointeur est un objet (Lvalue) dont la valeur est égale à l adresse d un autre objet. La déclaration d un pointeur se fait de la façon suivante type nom_du_pointeur; La type est le type de l objet pointé. nom_du_pointeur est un identifiant dont la valeur est l adresse d un objet de type "type". Ce type peut être primaire (int, double, char...) ou composé (struct, string...). Comme un pointeur est une Lvalue, sa valeur est modifiable. Par exemple : 1 double *p; Remarque : Il faut bien faire la distinction entre la valeur d un pointeur qui est toujours un entier et le type du pointeur qui dépend du type de l objet vers lequel il pointe. Exemple : Définisson un pointeur p qui pointe vers un entier i 1 int i = 3; 2 int *p; 3 p = &i; On obtient le tableau récapitilatif suivant : objet adresse valeur i x 3 p y x L opérateur unitaire * permet d accéder à la valeur de l objet pointé. Donc *p désigne la valeur de i et vaut 3. Dans notre exemple *p et i sont donc identiques : même valeur, même adresse. objet adresse valeur i x 3 p y x *p x 3 Attention!!! Si la valeur de i ou de *p est modifiée alors les deux sont modifiées! Dans notre exemple, si *p=0 alors la valeur de de i devient nulle. Il faut donc faire attention à la manipulation dans un programme! On peut manipuler les deux objets, p et *p à la fois mais les manipulations sont bien différentes!! Par exemple :

15 4.2. NOTION DE POINTEUR 15 1 int main(){ 2 int i=2, j=6; 3 int *p1, *p2; 4 p1=&i; 5 p2=&j; 6 *p1=*p2; 7 return 0; 8 } on a donc avant la dernière ligne objet adresse valeur i x 2 j y 6 p1 z x p2 t y et objet adresse valeur i x 6 j y 6 p1 z x p2 t y après la dernière ligne. Le programme suivant donne un autre résultat. 1 int main(){ 2 int i=2, j=6; 3 int *p1, *p2; 4 p1=&i; 5 p2=&j; 6 p1=p2; 7 return 0; 8 } objet adresse valeur i x 2 j y 6 p1 z x p2 t y Opérations sur les pointeurs La valeur d un pointeur (ie l adresse de la variable vers laquelle il pointe) étant un entier, on peut lui appliquer des opérations arithmétiques classiques qui sont : l addition d un entier à un pointeur. Le résultat sera un pointeur de même type que le pointeur de départ. La soustraction d un entier à un pointeur. Le résultat sera un pointeur de même type que le pointeur de départ. La différence de deux pointeurs pointant tous les deux vers des objets de même type. Le résultat est un entier.

16 16 CHAPITRE 4. LES POINTEURS ET RÉFÉRENCES La somme de deux pointeurs n est pas autorisée! Addition et soustraction d un entier à un pointeur Soit i un entier et p un pointeur sur un objet de type "type". Alors p+i désigne un pointeur sur un objet de type "type" dont la valeur est égale à la valeur de p incrémentée de i*sizeof(type) (p+i=p+i*sizeof(type)). Pour la soustraction on obtient p-i=p-i*sizeof(type). Les deux exemples suivants permettent de comprendre : 1 int main(){ 2 int i=3; 3 int *p1,*p2; 4 p1=&i; 5 p2=p1+1; 6 cout<<"p1= "<<p1<<endl; 7 cout<<"p2= "<<p2<<endl; 8 return 0; 9 } Ici, si on suppose que la valeur de p1 est x alors le programme va afficher "p1 = x" et "p2=x+4". En effet, p1 étant un pointeur sur entiers, et un entier étant codée sur 4 bytes, on ajoute bien 4. 1 int main(){ 2 double i=3; 3 double *p1,*p2; 4 p1=&i; 5 p2=p1+1; 6 cout<<"p1= "<<p1<<endl; 7 cout<<"p2= "<<p2<<endl; 8 return 0; 9 } Ici on obtiendra "p2=x+8". En effet, p1 est un pointeur qui pointe sur un double, codé sur 8 bytes. Remarques : Les opérateurs de comparaison sont également applicables aux pointeurs si tant est qu ils pointent vers des objets de même type. Addition de deux pointeurs Si p et q sont deux pointeurs sur des objets de type "type", alors p-q désigne un entier dont la valeur est égale à (p-q)/sizeof(type) Parcours d un tableau à l aide d opérations sur les pointeurs Grâce à l utilisation des opérateurs arithmétiques sur les pointeurs, il est possible de parcourir des tableaux. En effet, tout tableau en C/C++ est un pointeur constant dont la valeur est l adresse du premier élément, i.e. tab a

17 4.2. NOTION DE POINTEUR 17 pour valeur &tab[0]. On peut donc utiliser un pointeur initialisé à tab pour parcourir les éléments du tableau : 1 int main(){ 2 const int N=5; 3 int tab[n]={1,2,6,0,10}; 4 int *p; 5 for(p=&tab[0] ; p<=&tab[n-1] ; p++){ 6 cout<"*p="<<*p<<endl; 7 } 8 return 0; 9 } Ce programme affichera les entiers contenus dans le tabeleau Allocation dynamique Définition et syntaxe Avant de manipuler un pointeur, il faut l initialiser. On a déjà vu qu on peut initialiser un pointeur en lui affectant l adresse d une variable. Soit p un pointeur, il est également possible d affecter directement une valeur à *p. On ne peut pas faire : 1 int *p; 2 *p=3; Le compilateur nous renverra une erreur "segmentation fault". En effet, pour pouvoir affecter directement une valeur à *p, il faut d abord réserver à *p un espace mémoire. L adresse de cet espace sera la valeur de p. Définition On appelle allocation dynamique l opération consistant à réserver un espace mémoire pour stocker l objet pointé. En C++, l allocation dynamique se fait par l opérateur "new". La syntaxe est nom_pointeur = new type; Pour libérer la mémoire, on utilise l opérateur "delete". La syntaxe est Par exemple : 1 int *p; 2 p=new int; 3 *p=3; 4 delete p; delete nom_pointeur; Attention!!! pour pouvoir gérer correctement la mémoire et pour éviter tout désagrément, il faut que tout espace mémoire dédié à un pointeur soit détruit à la fin de chaque execution.

18 18 CHAPITRE 4. LES POINTEURS ET RÉFÉRENCES Spécificités de l allocation dynamique Il faut bien noter les différences entre l allocation dynamique et les allocations que l on a fait précédemment. Prenons deux exemples 1 int i=2; 2 int *p; 3 p=&i; et 1 int i=2; 2 int *p=new int; 3 *p=i; 4 delete p; Les valeurs et adresses des objets sont donnés dans les tableaux suivants : objet adresse valeur i x 2 p y x *p x 2 et, avant le delete pour le second exemple objet adresse valeur i x 2 p y x *p x 2 Dans le premier cas, la modification de i ou *p va modifier *p ou i respectivement, car ils ot la même adresse. L allocation n est donc pas dynamique, elle se fait par référence. Dans le second cas, la modification de i ou *p n implique pas la modification de *p ou de i. En effet, les adresses sont différentes. Il y a donc une allocation dynamique. 4.3 Pointeurs et tableaux Une des utilisation en C/C++ des pointeurs est la manipulation de tableaux. Nous avons déjà vu comment accéder aux différents éléments d un tableaux grace à un pointeur. Dans le chapitre précédent que la taille des tableau était une constante connue lors de l éxécution. Il est évident que la taille d un tableau peut ne pas être connue avant l éxécution. On introduit donc ici la notion de tableaux dynamiques Déclaration Remarque préliminaire L opérateur "new" permet aussi d allouer un espace pour plusieurs objets contigus en mémoire :

19 4.3. POINTEURS ET TABLEAUX 19 1 int n=2; 2 int i=3, j=6; 3 int *p=new int[n]; 4 *p=i; 5 *(p+1)=j; 6 delete []p; Comme vu plus haut, les tableaux sont des pointeurs constants. Pour accéder à l élément d indice i pour tab, on utilise tab[i]. Pour un pointeur, on peut utiliser p[i]. On a dont la formule p[i]=*(p+i). Pointeurs et tableaux se manipulent donc exatcement de la même manière. Mais la manipulation de tableaux et de non de pointeurs a plusieurs inconvénients : tableaux de taille fixe, impossibilité de construire des tableaux bidimensionnels dont les lignes n ont pas toutes le même nombre d éléments. Mais tout cela devient possible dès que l on manipule des pointeurs alloués dynamiquement. Tableaux dynamiques Pour déclarer un tableau dynamiquement, on peut suivre la syntaxe cidessous 1 int main(){ 2 int n; 3 int *tab; 4 tab=new int[n]; 5 delete[] tab; 6 return 0; 7 } Remarques : Un pointeur doit toujours être initialisé, ce qui n est pas le cas du tableau. De plus, un tableau n est pas une Lvalue, on ne peut donc pas faire d arithmétique dessus tableaux à plusieurs dimensions On rappelle qu un tableau à deux dimensions est un tableau de tableaux. C est donc un pointeur qui pointe vers un pointeur. Par exemple, en déclarant int tab[m][n], tab est un pointeur (constant) qui pointe vers un objet qui est lui-même un pointeur d entier. tab a une valeur constante égale à l adresse du premier élément du tableau, &tab[0][0]. De même, pour tout i qui varie entre 1 et M-1, tab[i] est un pointeur constant dont la valeur est l adresse du premier élément de la ligne d indice i, i.e. &tab[i][0]. Comme pour les tableaux à une dimension, les pointeurs de pointeurs ont de nombreux avantages sur les tableaux multidimensionnels. La syntaxe qui permet de déclarer un tableau à deux dimensions est type nom_du_pointeur;

20 20 CHAPITRE 4. LES POINTEURS ET RÉFÉRENCES et pour un tableau en trois dimensions type nom_du_pointeur; On peut par exemple créer une matrice à k lignes et n colonnes, inconues lors de l éxécution : 1 int main(){ 2 int k,n; 3 int **p; 4 p= new int*[k]; 5 for(int i=0 ; i<k ; i++){ 6 p[i]=new int[n]; 7 } 8 9 for(int i=0 ; i<k ;i++){ 10 delete[] p[i]; 11 } 12 delete[] p; 13 return 0; 14 } Remarques Contrairement aux tableaux, on peut choisir des tailles différentes pour chacune des lignes de p[i]. Par exemple, si on veut que p[i] contienne exactement i+1 éléments on écrira 1 for(i=0 ; i<k ; i++){ 2 p[i]=new int[i+1]; 3 } Pointeurs et chaînes de caractères On a vu dans le chapitre précedent qu une chaîne de caractères était un tableau à une dimenstion d objet de type char se terminant par le caractère nul \0. On peut donc manipuler toute chaîne de caractères à l aide d une pointeur sur une objet de type char : 1 char *chaine; 2 chaine="ceci est un exemple"; On peut alors facilement connaître le nombre de caractères : 1 int main(){ 2 int i; 3 char *chaine; 4 chaine="ceci est un exemple"; 5 for(i=0 ; *chaine!= \0 ; i++){ 6 chaine++; 7 } 8 cout<<"nombre de caracteres ="<<i<<endl; 9 return 0; 10 }

21 4.4. POINTEURS ET STRUCTURES Pointeurs et structures

22 22 CHAPITRE 4. LES POINTEURS ET RÉFÉRENCES

23 Chapitre 5 Les fonctions Dans ce chapitre nous allons apprendre, grâce aux fonctions, à programmer de façon efficace. En effet, les fonctions permettent de découper le code. Cela a plusieurs avantages. Premièrement, on évite de réécrire une partie du code qui est utilisé plusieurs fois pour faire la même chose (initialisation de tableaux, affichage ou saisie de structures, calculs redondants...). Ensuite, un code bien structuré est bien plus facile à débuguer! Un programme en C/C++ peut donc être (doit être) découpé en plusieurs fonctions : une fonction principale (en C++, c est la fonction "main" de votre fichier "main.cpp"), plusieurs fonctions auxiliaires. 5.1 Notion de fonction Une fonction est définie par le texte de son algorithme qu on appelle corps de la fonction. Une fonction doit être déclarée avant la fonction principale. La déclaration en C++ se fait de la manière suivante : 1 type nom_fonction{type_1 arg_1, type_2 arg_2,..., type_n arg_n){ 2 -variables locales 3 instructions 4 } Dans la déclaration précédente, le type est le type que doit renvoyer la fonction. C est une type de base ou un type composé, ou même un pointeur! Si la fonction ne renvoie rien, on utilise le mot clé "void" (vide en anglais). Le nom de la fonction est un nom composite qui permettra de l identifier. Les variables arg sont appelés arguments et sont des variables typées (de base ou composés). Elles n ont de valeur qu à l intérieur de la fonction. Par exemple, voici une fonction qui affiche la valeur d une variable entière : 1 void afficher(int a){ 2 cout<<"la variable est egale a "<<a<<endl; 3 } 23

24 24 CHAPITRE 5. LES FONCTIONS Une fonction est complètement caractérisée par son nom mais aussi par le type renvoyé ou par les types des variables passées en argument. Par exemple les fonctions 1 void afficher(int i) 2 void afficher(float f) sont deux fonctions différentes bien qu ayant le même nom. C est en fait l analogue des fonctions en mathématiques. En effet les fonctions et f : R R + x x 2 f : R + R + x x 2 sont différentes car elles n ont pas le même ensemble de départ. Comme une fonction peut retourner quelque chose, il faut utiliser le mot clé "return" à la fin des instructions. La syntaxe est 1 return (expression); La valeur de l expression est la valeur que va retourner la fonction. Son type doit être le même que celui qui a été spécifié dans l en-tête de la fonction. Par exemple 1 int somme(int a, int b){ 2 return (a+b); 3 } 5.2 Appel d une fonction et algorithmes récursifs Considérons notre fonction somme définie plus haut. Pour rappel, cette fonction doit être déclarée avant le programme principal. Pour l appeler dans celui-ci, on va utiliser la syntaxe suivante 1 int main(){ 2 int a, b; 3 cin>>a>>b; 4 cout<<"la somme vaut "<<somme(a,b)<<endl; 5 return 0; 6 } Pour une fonction générique, l appel se fera donc de la façon suivante : 1 nom_fonction(parametre_1,...,paraletre_n);

25 5.3. TRANSMISSION DES PARAMÈTRES D UNE FONCTION ET PASSAGE PAR RÉFÉRENCE25 Attention!!!! Pour une fonction renvoyant une valeur, on doit pouvoir stocker le résultat renvoyé! Si on reprends l exemple de la somme, l appel peut aussi s écrire (on complète avec la fonction affichage) : 1 int main(){ 2 int a, b, res; 3 cin>>a>>b; 4 res=somme(a,b); 5 afficher(res); 6 return 0; 7 } Dans la liste d instructions d une fonction, on peut très bien en appeler une ou plusieurs autres, si tant est qu elles soient déclarées avant. On peut également appeler la même fonction à l intérieur d elle-même de manière récursive. Cette technique de programmation est très puissante et permet de faire des calculs assez simplement. Par exemple, écrire une fonction qui permet de calculer la puissance entière d un nombre. 1 int puissance(int a, int n){ 2 if(n==0){ 3 return 1; 4 } 5 else{ 6 return(a*puissance(a,n-1)); 7 } 8 } 5.3 Transmission des paramètres d une fonction et passage par référence Considérons l exemple suivant : 1 void remplace(int a, int b){ 2 cout<<"debut de la fonction : a="<<a<<", b="<<b<<endl; 3 a+=5; 4 b=2*(a+b); 5 cout<<"fin de la fonction : a="<<a<<", b="<<b<<endl; 6 } 7 8 int main(){ 9 int a=10, b=20; 10 cout<<"debut du programme principal : a="<<a<<", b="<<b<<endl; 11 remplace(a,b); 12 cout<<"fin du programme principal : a="<<a<<", b="<<b<<endl; 13 reurn 0; 14 } Ce petit programme va donner le résultat suivant :

26 26 CHAPITRE 5. LES FONCTIONS debut du programme principal : a=10, b=20 debut de la fonction : a=10, b=20 fin de la fonction : a=15, b =70 fin du programme principal : a=10, b=20 En effet, lors de l appel de remplace, il y a transmission des valeurs de a et b. La fonction copie les valeurs dans des emplacements locaux correspondants à ses arguments et travaille avec ses variables locales. Les valeurs de a et b sont donc modifiées uniquement dans la fonction. Pour palier à ce genre de problème, on peut fournir l adresse des variables et travailler avec des pointeurs. On pourra donc réécrire la fonction remplace et son appel de la manière suivante : 1 void remplace(int *a, int *b){ 2 cout... 3 *a=*a+5; 4 *b=2*(*a+*b); 5 cout... 6 } 7 8 int main(){ remplace(&a, &b); } Cependant cette technique peut devenir assez compliquée lorsque le nombre de variables augmente. Une technique plus simple est d utiliser le passage par référence. Attention, cela n existe pour le moment qu en C++. Si l on veut programmer uniquement en C, il faut passer par les manipulations d adresses et de valeurs grâce aux pointeurs. La déclaration se fait de la manière suivante : 1 void remplace(int &a, int &b){ 2 cout... 3 a+=5: 4 b=2*(a+b); 5 cout... 6 } La fonction va en fait considérer un synonyme de chaque variable et travailler dessus. Comme nous l avons vu dans le chapitre précédent, le synonyme (la référence à une variable en somme) a la même adresse et la même valeur que la variable de référence. Il est donc conseillé d utiliser les passages par référence le plus souvent possible (on peut tout à fait transmettre par référence une structure par exemple). 5.4 Pointeur sur une fonction Il est tout à fait possible de passer une fonction comme paramètre d une autre fonction. Pour cela, on va utiliser la puissance des pointeurs. Un pointeur

27 5.5. PROGRAMMATION MODULAIRE 27 sur une fonction correspond en fait à l adresse du début du code de la fonction. En claire, si on a une fonction ayant l en-tête 1 type fonction(type_1,...,type_n) alors un pointeur sur cette fonction sera de type 1 type (*)(type_1,...,type_n) Considérons, pour comprendre, l exemple suivant : 1 int somme(int a, int b){ 2 return(a+b); 3 } 4 5 int produit(int a, int b){ 6 return(a*b); 7 } On peut donc définir une fonction "opérateur binaire" que l on va écrire 1 int operateur_binaire(int a, int b, int (*f)(int, int)){ 2 return((*f)(a,b)); Pour appeler une telle fonction, on peut procéder de la manière suivante 1 int main(){ 2 int a=10, b=20, choix; 3 cout<<"taper 1 pour une somme, 2 pour un produit"<<endl; 4 cin>>choix; 5 if(choix==1){ 6 cout<<"resultat = "<<operateur_binaire(a,b,somme)<<endl; 7 } 8 if(choix==2){ 9 cout<<"resultat = "<<operateur_binaire(a,b,produit)<<endl; 10 } 11 return 0 12 } 5.5 programmation modulaire Lorsque l on écrit un code de taille conséquente (ce qui arrive très souvent), on se doit de présenter les choses correctement pour faciliter le débugage par soi-même ou une autre personne, et pour permettre une utilisation simple par le plus grand nombre de personnes. Il faut donc premièrement avoir des noms explicites pour ses variables et pour les fonctions (de préférence en anglais). On doit également commenter son code le plus possible (laisser un code sans commentaires et revenir, même seul, 6 mois plus tard est de l ordre du suicide). On se restreindra également dans l utilisation des constantes. Le mot clé "define" peut être utilisé pour définir une constante pour tout le code (par exemple #define gravite 9.81). On prendra gare également à factoriser son code. Utiliser pour

28 28 CHAPITRE 5. LES FONCTIONS cela une multitude de petites fonction. Cela permettra d éviter les redondances dans le code et rendra la tâche de débugage plus simple. Enfin, ne pas hésiter à fragmenter son projet en plusieurs fichiers. Concrètement : un premier fichier "fonctions.hpp" permettant de déclarer les fonctions. un deuxième "fonctions.cpp" dans lequel on écrira le code en dur des différentes fonctions. On inclura le fichier "fonctions.hpp". enfin un dernier "main.cpp" contenant le programme principal, dans lequel on inclura le fichier "fonctions.h". Le compilateur se chargera de faire le lien entre les différents fichiers. On sera donc en présence d un projet bien structuré (efforts à faire lors de votre projet!). Ceci permettra d avoir de bonnes bases pour la programmation orientée objets qui sera introduite en master.

Chapitre 3 : Pointeurs et références

Chapitre 3 : Pointeurs et références p. 1/18 Chapitre 3 : Pointeurs et références Notion de pointeur L adresse d une variable est une valeur. On peut donc la stocker dans une variable. Un pointeur est une variable qui contient l adresse d

Plus en détail

} 7 Variables (composantes)

} 7 Variables (composantes) Chapitre 4 Tableaux Jusqu ici, nous avons employé les variables pour stocker les valeurs individuelles de types primitifs : une variable de type int pour stocker un entier, une variable de type boolean

Plus en détail

Claude Delannoy. Exercices C++ en langage. 3 e édition. Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5

Claude Delannoy. Exercices C++ en langage. 3 e édition. Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5 Claude Delannoy Exercices en langage C++ 3 e édition Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5 Chapitre 3 Les fonctions Rappels Généralités Une fonction est un bloc d instructions éventuellement

Plus en détail

Sujet d examen 1. Pratique du C. Novembre 2009

Sujet d examen 1. Pratique du C. Novembre 2009 Durée 1 h 30 Documents autorisés Sujet d examen 1 Pratique du C Novembre 2009 Introduction Écrivez lisiblement et n hésitez pas à commenter votre code en langage C. Vous ne pouvez utiliser que les fonctions

Plus en détail

C, seconde séance. le if then else n est pas une expression, mais une instruction ( Caml) se souvenir de:

C, seconde séance. le if then else n est pas une expression, mais une instruction ( Caml) se souvenir de: C, seconde séance le if then else n est pas une expression, mais une instruction ( Caml) se souvenir de: false, c est 0 ( \0 aussi) test d égalité: == pour printf: %d entier, %f flottant, %c caractère,

Plus en détail

Organisation des données et structures de stockage

Organisation des données et structures de stockage ING2 - ING3 Nvx 2009-2010 Organisation des données et structures de stockage I. Stockage de l information en C Ce chapitre rappelle brièvement et complète certaines notions de base vues en première année

Plus en détail

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation Université de Savoie Module ETRS711 Travaux pratiques Compression en codage de Huffman 1. Organisation du projet 1.1. Objectifs Le but de ce projet est d'écrire un programme permettant de compresser des

Plus en détail

CHAPITRE 6 : Tableaux. Définition. Tableaux à une dimension (Vecteurs)

CHAPITRE 6 : Tableaux. Définition. Tableaux à une dimension (Vecteurs) Année Universitaire 2006/2007 CHAPITRE 6 : Tableaux Définition Tableaux à une dimension (Vecteurs) Déclaration ; Mémorisation M ; Tableaux à plusieurs dimensions Déclaration Tableaux à deux dimensions

Plus en détail

Licence STPI Semestre 3 - Examen de Validation de Module - Janvier 2006 ULSI301 - LANGAGE C

Licence STPI Semestre 3 - Examen de Validation de Module - Janvier 2006 ULSI301 - LANGAGE C Licence STPI Semestre 3 - Examen de Validation de Module - Janvier 2006 ULSI301 - LANGAGE C Durée : 2h. - Documents et Calculatrices autorisés. Toutes les réponses doivent être justifiées - Les exercices

Plus en détail

TD 5 LES POINTEURS. Définition: Pointeur

TD 5 LES POINTEURS. Définition: Pointeur TD 5 LES POINTEURS d'après le site de F. Faber http://www.ltam.lu/tutoriel_ansi_c Définition: Pointeur Un pointeur est une variable spéciale qui peut contenir l'adresse d'une autre variable. En C, chaque

Plus en détail

Plan. Tableaux. Utilité. Définition. Exemples. Déclaration d un tableau

Plan. Tableaux. Utilité. Définition. Exemples. Déclaration d un tableau Plan Tableaux Université de Nice - Sophia Antipolis Richard Grin Version 1.0.4 25/11/10 Définition Déclaration d un tableau Création d un tableau Utilisation d un dun tableau Tableau des paramètres de

Plus en détail

ISMIN 1A Programmation 1 : Examen de programmation C. Réponses. Partie 1. Questions ouvertes

ISMIN 1A Programmation 1 : Examen de programmation C. Réponses. Partie 1. Questions ouvertes ISMIN 1A Programmation 1 : Examen de programmation C Réponses Partie 1. Questions ouvertes 1. Soit la déclaration suivante, char tab[] = "". Que contient le tableau tab? Réponse : tab[0] = \0. tab est

Plus en détail

Programmation I : Cours d introduction à la programmation Pointeurs

Programmation I : Cours d introduction à la programmation Pointeurs Programmation I : Cours d introduction à la programmation Pointeurs Laboratoire d Intelligence Artificielle Faculté I&C Programmation I Pointeurs 1 / 23 Rappel du calendrier Programmation I Pointeurs 2

Plus en détail

Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets. Hubert Godfroy. 27 novembre 2014

Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets. Hubert Godfroy. 27 novembre 2014 Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets Hubert Godfroy 7 novembre 014 1 Tableaux Question 1 : Écrire une fonction prenant un paramètre n et créant un tableau de taille n (contenant des entiers).

Plus en détail

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Pierre Boudes 1 er décembre 2014 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Types char et

Plus en détail

3 Lien entre pointeurs et tableaux.

3 Lien entre pointeurs et tableaux. programme sont dit dynamiques. On se limite ici aux tableaux statiques à une seule dimension, analogue aux vecteurs manipulés en mathématiques. Ils se déclarent sous la forme : type_d_élément variable_tableau[taille];

Plus en détail

L1 Informatique Université Paris 8-2010-2011 Programmation Impérative I Rim Chaabane rchaabane@ai.univ-paris8.fr - Cours 6 - Les pointeurs

L1 Informatique Université Paris 8-2010-2011 Programmation Impérative I Rim Chaabane rchaabane@ai.univ-paris8.fr - Cours 6 - Les pointeurs Les pointeurs Le langage C permet de manipuler des adresses d objets ou de fonctions par le biais de pointeurs. Pour ce faire on peut désigner des variables dites de type pointeur, destinées à contenir

Plus en détail

Eléments de syntaxe du langage Java

Eléments de syntaxe du langage Java c jan. 2014, v3.0 Java Eléments de syntaxe du langage Java Sébastien Jean Le but de ce document est de présenter es éléments de syntaxe du langage Java : les types primitifs, les opérateurs arithmétiques

Plus en détail

Langage C notes de cours

Langage C notes de cours Langage C notes de cours K. El Omari IUT GTE, UPPA 1 Présentation générale 1.1 Introduction La programmation par le langage C (ainsi que par d autres langages dit compilés) est basée sur : 1. la rédaction

Plus en détail

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation 1 de 33 Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation Florent Hivert Mél : Florent.Hivert@lri.fr Adresse universelle : http://www.lri.fr/ hivert 2 de 33 Données et instructions Un programme

Plus en détail

Chap III : Les tableaux

Chap III : Les tableaux Chap III : Les tableaux Dans cette partie, on va étudier quelques structures de données de base tels que : Les tableaux (vecteur et matrice) Les chaînes de caractères LA STRUCTURE DE TABLEAU Introduction

Plus en détail

Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs

Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs Julien David A101 - david@lipn.univ-paris13.fr Julien David (A101 - david@lipn.univ-paris13.fr) 1 / 1 Z`o n`e s `d`e m`é m`o i r`e Julien

Plus en détail

1 Hello world. 2 Sorties en C. DUT Informatique M3101 Système S3 2015 / 2016. Travaux Pratiques n o 0 : Rappels de programmation C

1 Hello world. 2 Sorties en C. DUT Informatique M3101 Système S3 2015 / 2016. Travaux Pratiques n o 0 : Rappels de programmation C DUT Informatique 2015 / 2016 Travaux Pratiques n o 0 : Rappels de programmation C Nom(s) : Groupe : Date : Objectifs : renouer avec les notions, la manipulation et l écriture de programmes C, en particulier

Plus en détail

Objectifs. Pointeurs et tableaux. Arithmétique des pointeurs et sizeof. sizeof. Exemple : liste chaînées. Cast. Débordement de tampons

Objectifs. Pointeurs et tableaux. Arithmétique des pointeurs et sizeof. sizeof. Exemple : liste chaînées. Cast. Débordement de tampons du cours d aujourd hui Programmation «orientée système» LANGAGE C POINTEURS (5/5) des pointeurs Complément (et mise en garde) sur Exemple pratique : listes Forçage de type (casting) Laboratoire d Intelligence

Plus en détail

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Cours d introduction à l informatique Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Qu est-ce qu un Une recette de cuisine algorithme? Protocole expérimental

Plus en détail

1 Pointeurs, références, alias et tableaux

1 Pointeurs, références, alias et tableaux 1 Pointeurs, références, alias et tableaux 1 1.1 Définitions Un pointeur est une variable contenant l'adresse d'un objet en mémoire. Un pointeur est déni par le couple (type, adresse) de l'objet pointé.

Plus en détail

Chapitre 2 : Références, tableaux, pointeurs, allocation dynamique de mémoire

Chapitre 2 : Références, tableaux, pointeurs, allocation dynamique de mémoire Université Pierre et Marie Curie Programmation en C++ Master M2 "IFMA" R. Roux, F. Benaych-Georges & D. Simon Chapitre 2 : Références, tableaux, pointeurs, allocation dynamique de mémoire Table des matières

Plus en détail

Tableaux (introduction) et types de base

Tableaux (introduction) et types de base Tableaux (introduction) et types de base A. Motivation..................................................... 4 B. Les tableaux.................................................... 5 C. Construction des tableaux.......................................

Plus en détail

420KEL Petite révision v. 1,65. Petite révision

420KEL Petite révision v. 1,65. Petite révision Petite révision Quelques petits exercices pour vous rafraîchir la mémoire et vous remettre en forme. Dans les exercices pour lesquels on vous demande de programmer, cherchez à produire un résultat à la

Plus en détail

Série d exercices N 9 Arbres

Série d exercices N 9 Arbres Série d exercices N 9 Arbres Exercice 1 a) Ecrire une fonction ARBIN creerarbreentiers() qui permet de créer et de renvoyer l arbre d entiers suivant : b) Ecrire une fonction int feuilles(arbin a) qui

Plus en détail

MÉRÉ Aurélien FIIFO1. Pathfinder

MÉRÉ Aurélien FIIFO1. Pathfinder MÉRÉ Aurélien FIIFO1 AMC Pathfinder 1 Sommaire Préambule... 3 Modélisation de l espace... 4 Modélisation des cases δ, α... 4 Interface en mode texte... 5 Modélisation du robot... 8 1 ) Le type Robot...

Plus en détail

Présentation du langage et premières fonctions

Présentation du langage et premières fonctions 1 Présentation de l interface logicielle Si les langages de haut niveau sont nombreux, nous allons travaillé cette année avec le langage Python, un langage de programmation très en vue sur internet en

Plus en détail

Le langage C. Séance n 4

Le langage C. Séance n 4 Université Paris-Sud 11 Institut de Formation des Ingénieurs Remise à niveau INFORMATIQUE Année 2007-2008 Travaux pratiques d informatique Le langage C Séance n 4 But : Vous devez maîtriser à la fin de

Plus en détail

TP Interface graphique et C++ numéro 1

TP Interface graphique et C++ numéro 1 TP Interface graphique et C++ numéro 1 Master IGC - 1 re année année 2010-2011 Ce premier TP a pour objectif de vous familiariser avec le compilateur C++, les entréessorties du langage et l utilisation

Plus en détail

GL / C++ Chapitre 7. Lien Dynamique Méthodes Virtuelles

GL / C++ Chapitre 7. Lien Dynamique Méthodes Virtuelles GL / C++ Chapitre 7 Lien Dynamique Méthodes Virtuelles 1. Pointeur sur un objet d'une classe dérivée Considérons les classes écrites précédemment : Personne Etudiant // dérive de personne Salarie // dérive

Plus en détail

TP1 - Introduction au langage C

TP1 - Introduction au langage C ENS Lyon L-Info PROJ1 2014-2015 TP1 - Introduction au langage C Sujet à terminer pour le dimanche 20 à 2h59, sous forme d une archive.zip contenant votre code source, par email à aurelien.cavelan@ens-lyon.fr.

Plus en détail

Tableaux à deux dimensions

Tableaux à deux dimensions Cours 8 Tableaux à deux dimensions Un tableau à deux dimensions (tableau 2D) est un tableau contenant des lignes et des colonnes comme celui-ci : 4 22 55 2 5 2 4 4 2 24 2 12 Ce tableau à deux dimensions

Plus en détail

Introduction à la Programmation 1

Introduction à la Programmation 1 Introduction à la Programmation 1 Séance de cours/td Université Paris-Diderot Objectifs: Découverte du type String. Comprendre qu il y a des types différents. Maîtriser les expressions booléennes dans

Plus en détail

Une introduction au langage C++ Marc Jachym, Lurpa

Une introduction au langage C++ Marc Jachym, Lurpa Une introduction au langage C++ Marc Jachym, Lurpa Janvier 2008 À l origine, le langage C Langage procédural créé dans les années 1970 aux laboratoires Bell (ATT : télécoms américains) en vue d écrire

Plus en détail

Enveloppes convexes dans le plan

Enveloppes convexes dans le plan ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLES NORMALES SUPÉRIEURES ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES CONCOURS D ADMISSION FILIÈRE MP HORS SPÉCIALITÉ INFO FILIÈRE PC COMPOSITION D INFORMATIQUE B (XECLR)

Plus en détail

Les structures. Chapitre 3

Les structures. Chapitre 3 Chapitre 3 Les structures Nous continuons notre étude des structures de données qui sont prédéfinies dans la plupart des langages informatiques. La structure de tableau permet de regrouper un certain nombre

Plus en détail

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application Université de Provence Licence Math-Info Première Année V. Phan Luong Algorithmique et Programmation en Python Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application 1 Ordinateur Un

Plus en détail

Notion d indirection (1) 1

Notion d indirection (1) 1 Notion d indirection (1) 1 Illustration 1: Pourquoi garder une copie des fichiers postscript du cours dans mon répertoire, si je sais où se trouve l original sur le web? pour accéder à l original au cas

Plus en détail

Langages et concepts de programmation

Langages et concepts de programmation Langages et concepts de programmation Séances 3 et 4 Tri d un fichier de voitures Une correction possible 1 Le sujet On dispose d un fichier contenant des informations sur des voitures d occasion : le

Plus en détail

Gestion de la mémoire

Gestion de la mémoire Chapitre 9 Gestion de la mémoire Durant l exécution d un programme, les éléments manipulés par le programme sont stockés dans différents types de mémoire. La pile d exécution contient des éléments dont

Plus en détail

Les chaînes de caractères

Les chaînes de caractères Les chaînes de caractères Dans un programme informatique, les chaînes de caractères servent à stocker les informations non numériques comme par exemple une liste de nom de personne ou des adresses. Il

Plus en détail

Quelques éléments de compilation en C et makefiles

Quelques éléments de compilation en C et makefiles Quelques éléments de compilation en C et makefiles Guillaume Feuillade 1 Compiler un programme C Le principe de la compilation consiste à passer d un ensemble de fichiers de code à un programme exécutable

Plus en détail

Introduction aux structures de données, illustrée par le langage C. Patrick Cégielski cegielski@u-pec.fr

Introduction aux structures de données, illustrée par le langage C. Patrick Cégielski cegielski@u-pec.fr Introduction aux structures de données, illustrée par le langage C Patrick Cégielski cegielski@u-pec.fr Mars 2002 Pour Irène et Marie Legal Notice Copyright c 2002 Patrick Cégielski Université Paris Est

Plus en détail

Programmation : Exercices

Programmation : Exercices Programmation : Exercices IUT de Villetaneuse R&T 1 ère année Laure Petrucci 6 novembre 2007 1 Premiers programmes Exercice 1.1 : Machine à dessiner On souhaite écrire un programme pour afficher des dessins.

Plus en détail

Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques

Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques 1 Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques Le cours du chapitre 6 : les tableaux statiques Les tableaux Une variable entière de type int ne

Plus en détail

Tableaux et pointeurs (corrigé)

Tableaux et pointeurs (corrigé) Tableaux et pointeurs (corrigé) Tous les exercices sont à faire. 1 Tableaux Exercice 1. Moyenne (*) Écrivez une fonction qui calcule la moyenne de n nombres stockés dans un tableau de double. Prototype

Plus en détail

Représentation des nombres entiers et réels. en binaire en mémoire

Représentation des nombres entiers et réels. en binaire en mémoire L3 Mag1 Phys. fond., cours C 15-16 Rep. des nbs. en binaire 25-09-05 23 :06 :02 page 1 1 Nombres entiers 1.1 Représentation binaire Représentation des nombres entiers et réels Tout entier positif n peut

Plus en détail

3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon

3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon 3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon 2012-2013 (2eme session) durée 2h Tous documents et calculatrices autorisés. Le sujet comporte 6 pages Le temps approximatif ainsi que le barème

Plus en détail

Université Mohammed Premier Année universitaire 2011-2012. Correction de l examen écrit de la session ordinaire 18 Février 2012

Université Mohammed Premier Année universitaire 2011-2012. Correction de l examen écrit de la session ordinaire 18 Février 2012 Université Mohammed Premier Année universitaire 2011-2012 Faculté des Sciences Filière SMI Département de Mathématiques Module : POO Java et d Informatique Semestre : S5 Correction de l examen écrit de

Plus en détail

S. Laporte C# mode console DAIGL TS1

S. Laporte C# mode console DAIGL TS1 Bases du langage C# I. C# en mode console (mode texte) Avantages par rapport au mode graphique (Application Windows): - C'est un mode plus proche de l'approche algorithmique (pas de notions de composants,

Plus en détail

Représentation d un entier en base b

Représentation d un entier en base b Représentation d un entier en base b 13 octobre 2012 1 Prérequis Les bases de la programmation en langage sont supposées avoir été travaillées L écriture en base b d un entier est ainsi défini à partir

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TP 3

Architecture des ordinateurs TP 3 Architecture des ordinateurs ESIPE - IR1 TP 3 Objectif de cette séance L objectif de cette séance est d apprendre à utiliser la pile et à écrire des fonctions en assembleur En particulier, nous verrons

Plus en détail

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction TP1, prise en main de Pari/GP et arithmétique Le programme que nous allons utiliser pour les TP se nomme PARI/GP dont le point fort est la théorie des nombres (au sens large). Il est donc tout à fait adapter

Plus en détail

Les types utilisateurs (VBA) Corrigé

Les types utilisateurs (VBA) Corrigé PAD INPT ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION 1 Cours VBA, Semaine 2 avril mai 2013 Corrigé Résumé Ce document décrit comment traduire en VBA les types utilisateur du langage algorithmique. Table des matières

Plus en détail

Le fichier séquentiel [fs]

Le fichier séquentiel [fs] Le fichier séquentiel [fs] Karine Zampieri, Stéphane Rivière, Béatrice Amerein-Soltner Unisciel algoprog Version 17 avril 2015 Table des matières 1 Présentation 2 2 Exploitation d un document 3 3 Primitives

Plus en détail

Licence E.E.A. TD N 2 de Langage C/C++

Licence E.E.A. TD N 2 de Langage C/C++ TD N 2 de Langage C/C++ 1 Licence E.E.A. TD N 2 de Langage C/C++ Ce TD a pour objectif de vous faire découvrir et utiliser le langage C et peut être C++. Il s agira de transcrire sous la forme d un programme

Plus en détail

Introduction au langage C - types et variables

Introduction au langage C - types et variables Chapitre 2 Introduction au langage C - types et variables 1 Le Langage C Le langage C est un langage de bas niveau dans le sens où il permet l accès à des données que manipulent les ordinateurs (bits,

Plus en détail

Devoir maison Info 2 A rendre pour le 15 décembre au plus tard

Devoir maison Info 2 A rendre pour le 15 décembre au plus tard Devoir maison Info 2 A rendre pour le 15 décembre au plus tard Exercice 1 : Exécutez un algorithme Considérez l algorithme suivant. Variables A, B, C en Entier; Début Lire A; Lire B; TantQue B 0 C A; TantQue

Plus en détail

Principes de la programmation impérative

Principes de la programmation impérative Séquence d instructions Variables et types Types élaborés Procédures, arguments Gestion de la mémoire Langage compilé, interprété Principes de la programmation impérative Séquence d instructions Variables

Plus en détail

Informatique TP4 : Manipulations de fichiers Manipulations de chaînes et de tableaux CPP 1A

Informatique TP4 : Manipulations de fichiers Manipulations de chaînes et de tableaux CPP 1A Informatique TP4 : Manipulations de fichiers Manipulations de chaînes et de tableaux CPP 1A Djamel Aouane, Frederic Devernay, Matthieu Moy Mars - avril 2015 1 Manipulations de fichiers Pour organiser des

Plus en détail

3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon

3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon 3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon 2014-2015 (1ere session) durée 3h Tous documents et calculatrices autorisés. Répondez aux questions sur une copie séparée Le sujet comporte 8 pages

Plus en détail

Complément du cours Langage C

Complément du cours Langage C Complément du cours Langage C Licence Fondamentale SMI (semestre 3) Pr. Mouad BEN MAMOUN ben_mamoun@fsr.ac.ma Année universitaire 2013/2014 2013/2014 Pr. Ben Mamoun 1 Chapitre 9 Types structures, unions

Plus en détail

Cours Langage C/C++ Mémoire et allocation dynamique

Cours Langage C/C++ Mémoire et allocation dynamique Cours Langage C/C++ Mémoire et allocation dynamique Thierry Vaira BTS IRIS Avignon tvaira@free.fr v0.1 La pile et le tas La mémoire La mémoire dans un ordinateur est une succession d octets (soit 8 bits),

Plus en détail

L3 Info & Miage. TP-Projet SGF

L3 Info & Miage. TP-Projet SGF TP-Projet SGF 1. Introduction L objectif de ce mini-projet est de réaliser un Système de Gestion de Fichiers simplifié capable de gérer des accès à des fichiers séquentiels de type flot. L idée est ici

Plus en détail

Les références et la mémoire

Les références et la mémoire Chapitre 3 Les références et la mémoire 3.1 Introduction En Java, pour déclarer une variable, il faut donner son nom, précédé du type qu on souhaite lui attribuer. Ces types peuvent être des types primitifs

Plus en détail

Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java

Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java Université Paris Sud Motivation Le but de cet exercice est de manipuler les listes chaînées et les piles et de voir leur application en analyse

Plus en détail

Introduction Tableaux / Vecteurs Listes chaînées Un principe général Quelques algorithmes de tri À faire pour lundi prochain. Tableaux VS Listes

Introduction Tableaux / Vecteurs Listes chaînées Un principe général Quelques algorithmes de tri À faire pour lundi prochain. Tableaux VS Listes Tableaux VS Listes Tableaux VS Listes Petit chapitre. Plan Introduction Tableaux / Vecteurs Définition abstraite Qu a-t-on fait avec des vecteurs? Que peut-on faire avec des vecteurs? Listes chaînées Définition

Plus en détail

1. Les fondements de l informatique 13

1. Les fondements de l informatique 13 Introduction à l'algorithmique 1. Les fondements de l informatique 13 1.1 Architecture de Von Neumann 13 1.2 La machine de Turing 17 1.3 Représentation interne des instructions et des données 19 1.3.1

Plus en détail

1. Structure d un programme C. 2. Commentaire: /*..texte */ On utilise aussi le commentaire du C++ qui est valable pour C: 3.

1. Structure d un programme C. 2. Commentaire: /*..texte */ On utilise aussi le commentaire du C++ qui est valable pour C: 3. 1. Structure d un programme C Un programme est un ensemble de fonctions. La fonction "main" constitue le point d entrée pour l exécution. Un exemple simple : #include int main() { printf ( this

Plus en détail

Cours 1. Contenu du cours : " Premières applications. " Compilation, Exécution, Chemin. " Affichage et saisie. " Types de données. " Flux de contrôle

Cours 1. Contenu du cours :  Premières applications.  Compilation, Exécution, Chemin.  Affichage et saisie.  Types de données.  Flux de contrôle Cours 1 1 Contenu du cours : " Premières applications " Compilation, Exécution, Chemin " Affichage et saisie " Types de données " Flux de contrôle " Applets " Arrays " OO de base Edition Le fichier texte

Plus en détail

1. Eléments de base du langage C

1. Eléments de base du langage C 1 1. Eléments de base du langage C Généralités Programme et sous-programme Fonction C Structure d un programme C Vocabulaire de base et syntaxe Exemples 2 Généralités Crée en 1972 par D. Ritchie pour écrire

Plus en détail

Algorithmique Programmation

Algorithmique Programmation Algorithmique Programmation 2ème partie DUT en alternance CNAM 2007-2008 2 Table des matières 1 Premiers Pas en Programmation Objet : les Classes et les Objets 7 1.1 Définir une Classe........................................

Plus en détail

Cours 7 : fonctions recursives, arithmétique binaire, flottants 1

Cours 7 : fonctions recursives, arithmétique binaire, flottants 1 Cours 7 : fonctions recursives, arithmétique binaire, flottants 1 Les types énumérés On peut aussi définir des types qui ont un nombre fini de valeurs (ex: jours de la semaine, couleurs primaires, etc.)

Plus en détail

Examen de Langage C Vendredi 2 Décembre 2011

Examen de Langage C Vendredi 2 Décembre 2011 Année 2011-2012 Examen de Langage C Vendredi 2 Décembre 2011 Promotion Guichet 1 ière année É. Salvat Modalités : Durée : 2 heures Seul document autorisé : carte de référence du C, pas de machine à calculer,

Plus en détail

Trier des tableaux en C++ : efficacité du std::sort (STL) et tris paramétrés

Trier des tableaux en C++ : efficacité du std::sort (STL) et tris paramétrés Trier des tableaux en C++ : efficacité du std::sort (STL) et tris paramétrés Hélène Toussaint, juillet 2014 Sommaire 1. Efficacité du std::sort... 1 1.1. Conditions expérimentales... 1 1.2. Tableaux de

Plus en détail

Expressions, types et variables en Python

Expressions, types et variables en Python Expressions, types et variables en Python 2015-08-26 1 Expressions Les valeurs désignent les données manipulées par un algorithme ou une fonction. Une valeur peut ainsi être : un nombre, un caractère,

Plus en détail

Documentation Talend. Charly Riviere CDG35

Documentation Talend. Charly Riviere CDG35 Documentation Talend Charly Riviere CDG35 1. Présentation générale Talend est un ETL pour "Extract Transform Load". Comme son nom l'indique il permet d'extraire des données pour ensuite les transformer

Plus en détail

Cours C++ Lorsque je lance Dev C++, il apparaître l'écran ci-contre.

Cours C++ Lorsque je lance Dev C++, il apparaître l'écran ci-contre. Cours C++ Définition : Le langage C est un langage de programmation inventé par MM. Kernighan et Ritchie au début des années 70. Au début des années 90, Bjarne Stroustrup fait évoluer le langage vers le

Plus en détail

INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens

INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens Année académique 2009 2010 1 Introduction Ce projet est le premier d une série de quatre projets qui ont

Plus en détail

Programmation avancée en C

Programmation avancée en C Département Informatique Nom : Prénom : Année scolaire : 2007 2008 Date : 23 juin 2008 Module INF446 Session de juin Programmation avancée en C Contrôle de connaissance 1 de 45 minutes ÅERCI de répondre

Plus en détail

Programmation récursive

Programmation récursive Année 2004-2005 F. Lévy IUT De Villetaneuse Dép t informatique Cours d'algorithmique 2 éme Année Cours 8 Programmation récursive 1. Qu'est-ce que la programmation récursive Définition : la programmation

Plus en détail

Tp 1 correction. Structures de données (IF2)

Tp 1 correction. Structures de données (IF2) Tp 1 correction Structures de données (IF2) Remarque générale : compilez et exécutez le code au-fur-et-à mesure de son écriture. Il est plus facile de corriger une petite portion de code délimitée que

Plus en détail

PROJET ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION II

PROJET ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION II PROJET 1 ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION II CONTENU DU RAPPORT A RENDRE : o Fiche signalétique du binôme o Listing des différents fichiers sources o CD sources o Il sera tenu compte de la présentation du

Plus en détail

Travaux Pratiques d Informatique 1

Travaux Pratiques d Informatique 1 Faculté Polytechnique de Mons Service d Informatique Travaux Pratiques d Informatique 1 par Mohammed BENJELLOUN Avec la participation de : J-F Bauwens, Assistant S. Mahmoudi, Assistant E. Malengreau, Assistante

Plus en détail

Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10

Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10 Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10 Cours 4 : Programmation structurée (c) http://www.loria.fr/~tabbone/cours.html 1 Principe - Les méthodes sont structurées en blocs par les structures de la programmation

Plus en détail

Workshop CAS et évaluation d expressions. Raphaël Shugo Boissel (boisse_r)

Workshop CAS et évaluation d expressions. Raphaël Shugo Boissel (boisse_r) Workshop CAS et évaluation d expressions Raphaël Shugo Boissel (boisse_r) 23 Novembre 2013 1 Présentation du workshop.................... 2 1.1 Définition du cas..................... 2 1.2 Définition de

Plus en détail

STAGE IREM 0- Premiers pas en Python

STAGE IREM 0- Premiers pas en Python Université de Bordeaux 16-18 Février 2014/2015 STAGE IREM 0- Premiers pas en Python IREM de Bordeaux Affectation et expressions Le langage python permet tout d abord de faire des calculs. On peut évaluer

Plus en détail

2012/2013 Le codage en informatique

2012/2013 Le codage en informatique 2012/2013 Le codage en informatique Stéphane Fossé/ Marc Gyr Lycée Felix Faure Beauvais 2012/2013 INTRODUCTION Les appareils numériques que nous utilisons tous les jours ont tous un point commun : 2 chiffres

Plus en détail

Travaux Dirigés Initiation à la programmation en C

Travaux Dirigés Initiation à la programmation en C Travaux Dirigés Initiation à la programmation en C Sylvain MONTAGNY sylvain.montagny@univ-savoie.fr Bâtiment chablais, bureau 13 04 79 75 86 86 TD1 : Compilation et bases de la programmation TD2 : Les

Plus en détail

1/24. I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d un. I expressions arithmétiques. I structures de contrôle (tests, boucles)

1/24. I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d un. I expressions arithmétiques. I structures de contrôle (tests, boucles) 1/4 Objectif de ce cours /4 Objectifs de ce cours Introduction au langage C - Cours Girardot/Roelens Septembre 013 Du problème au programme I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d

Plus en détail

TD3: tableaux avancées, première classe et chaînes

TD3: tableaux avancées, première classe et chaînes TD3: tableaux avancées, première classe et chaînes de caractères 1 Lestableaux 1.1 Élémentsthéoriques Déclaration des tableaux Pour la déclaration des tableaux, deux notations sont possibles. La première

Plus en détail

3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon

3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon 3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon 2013-2014 (1ere session) durée 3h Tous documents et calculatrices autorisés. Répondez aux questions sur une copie séparée Le sujet comporte 12 pages

Plus en détail

TP : Gestion d une image au format PGM

TP : Gestion d une image au format PGM TP : Gestion d une image au format PGM Objectif : L objectif du sujet est de créer une classe de manipulation d images au format PGM (Portable GreyMap), et de programmer des opérations relativement simples

Plus en détail

Langage C. Chapitre 2. 2.1 Le langage C, un langage non interprété. 2.1.1 L écriture du programme. 2.1.2 La compilation

Langage C. Chapitre 2. 2.1 Le langage C, un langage non interprété. 2.1.1 L écriture du programme. 2.1.2 La compilation Chapitre 2 Langage C 2.1 Le langage C, un langage non interprété Le C est un langage de programmation comme il en existe beaucoup d autres (C++, Fortran, Python, Matlab, IDL, ADA...). Il existe deux grandes

Plus en détail

Fonctions et procédures. Procedures: déclaration et appel

Fonctions et procédures. Procedures: déclaration et appel Cours 5 : fonctions, procédures, passage des paramètres 1 Fonctions et procédures Idée : capitaliser sur le code déjà écrit pour introduire des nouvelles commandes et opérations. On souhaite donner un

Plus en détail