Centre CPGE TSI - Safi 2010/2011. Algorithmique et programmation :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centre CPGE TSI - Safi 2010/2011. Algorithmique et programmation :"

Transcription

1 Algorithmique et programmation : STRUCTURES DE DONNÉES A. Structure et enregistrement 1) Définition et rôle des structures de données en programmation 1.1) Définition : En informatique, une structure de données est une structure logique destinée à contenir des données, afin de leur donner une organisation permettant de simplifier leur traitement. Une structure de données implémente concrètement un type abstrait. 1.2) Objectifs de l utilisation des structures de données Exemple de la vie quotidienne : les numéros de téléphone peuvent être présentés par nom, par profession (comme les Pages jaunes), par numéro téléphonique (comme les annuaires destinés au télémarketing), par rue ou une combinaison quelconque de ces classements. À chaque usage correspondra une structure d'annuaire appropriée. En organisant d'une certaine manière les données, on permet un traitement automatique de ces dernières plus efficace et plus rapide. 1.3) Exemples de structures de données Différentes structures de données existent pour des données différentes ou répondant à des contraintes algorithmiques différentes : Exemples: Variable, Tableau (à une et à deux dimension), enregistrements, Listes chainées, Piles, Files, les arbres, les graphes,... 2) Les enregistrements Jusqu'à présent, nous n'avons utilisé que des types primitifs (caractères, entiers, réels, chaînes) et des tableaux de types primitifs. Mais nous pouvons créer nos propres types puis déclarer des variables ou des tableaux d'éléments de ce type. 2.1) Définition : Les enregistrements sont des structures de données dont les éléments peuvent être de type différent. Contrairement aux tableaux qui sont des structures de données dont tous les éléments sont de même type, Pour créer des enregistrements, il faut déclarer un nouveau type (type structuré), basé sur d'autres types existants. Après avoir défini un type structuré, on peut l'utiliser comme un type normal en déclarant une ou plusieurs variables de ce type. Les variables de type structuré sont appelées enregistrements. Les éléments qui composent un enregistrement sont appelés champs 2.2) Déclaration Type Structure nom_type nom_champ1: type_champ1 nom_champn: type_champn FinStruct

2 Exemple Type Structure Tpersonne nom : chaîne adresse : chaîne âge : entier FinStruct Une fois qu'on a défini un type structuré, on peut déclarer des variables enregistrements exactement de la même façon que l'on déclare des variables d'un type primitif. Syntaxe Variables nom_var : nom_type Exemples : P,P1 : Tpersonne 2.3) Manipulation des enregistrements La manipulation d'un enregistrement se fait au travers de ses champs. Comme pour les tableaux, il n'est pas possible de manipuler un enregistrement globalement, sauf pour affecter un enregistrement à un autre de même type (exemple P P1). Par exemple, pour afficher un enregistrement il faut afficher tous ses champs uns par uns. 2.4) L accès aux champs d un enregistrement L accès aux champs se fait par le nom de la variable suivi d un point suivi du nom du champ P.age 21 Lire(P.nom) 2.5) Les tableaux d'enregistrement Il est possible de déclarer un tableau de type enregistrement: nom_tab: TABLEAU[taille] DE Type_Structuré; Dans ce cas, l accès aux différents champs se fait ainsi: nom_tab [indice].nomchamp TabP : TABLEAU[10] de Tpersonne TabP[i].nom 2.6) Passage d'un enregistrement en paramètre d'un sous-programme Il est possible de passer tout un enregistrement en paramètre d'une fonction une fonction qui renvoie la différence d'âge entre deux personnes Fonction difference (p1, p2 : Tpersonne) Debut Si p1.age > p2.age Alors Retourne ( p1.age p2.age ) Sinon Retourne ( p2.age p1.age ) FinSi Fin 2.7) L'imbrication des structures Un type structuré peut être utilisé comme type pour des champs d'un autre type structuré

3 Type Structure adresse num : entier rue: chaîne codepostal: entier ville: chaîne FinStructure Structure Tpersonne nom : chaîne adr : adresse âge : entier FinStructure Pour accéder à la ville d'une personne, il faut utiliser deux fois l'opérateur «.» 3) Les enregistrements (structures) en C : 3.1) Types, l instruction typedef p1.adre.ville En plus des types de base : int, float, double, char. Le langage C permet de définir de nouveaux types composés des types de base à l aide de l'instruction typedef: Exemples : Typedef int entier ; // entier est l equivalent de int typedef unsigned int uint; typedef float VecteurT[4]; /*VecteurT represente un type tableau de quatre réels.*/ Ces nouveaux types peuvent ensuite être utilisés pour déclarer des variables exactement comme les types primitifs du langage: Exemples : entier e ; uint i; VecteurT x, y, z; 3.2) Définition struct nomtype{ Type1 nomchamp1... Typen nomchampn ; Déclaration struct nomtype nomvariable ; struct Etudiant{ int num ; char nom[20] ; ; struct Etudiant e1,e2 ; Struct Etudiant e3 ; typedef struct Etudiant Tetudiant; Tetudiant e1,e2; Tetudiant e3 ; Il est possible, mais peu recommander de regrouper la définition de la structure et la déclaration des variables

4 struct nomtype{ Type nomchamp1... Type nomchampn enreg1,enreg2 ; Il est possible aussi de définir une structure sans nom de type et déclarer des variables possédants ce type : struct { Type nomchamp1... Type nomchamp enreg ; En définissant une structure pareille il sera impossible de créer, par la suite, des enregistrements ayant comme type cette structure. 3.3) Les tableaux d enregistrements Déclaration : struct Nom_Structure Nom_Tableau[Nb_Elements]; struct Etudiant classe[28]; Alami Eljabri Hamdi Khaldi Zaker B. Allocation dynamique de mémoire en C 1) Adresse mémoire Une adresse mémoire est l'adresse d'un octet en mémoire centrale (ou du premier octet d'une série d'octets d'adresses successives). Chaque octet de la mémoire a une adresse unique. Les adresses permettent aux programmes de se repérer dans la mémoire. L espace mémoire occupé par une variable dépend de son type Adresse Valeur double entier A caractère Pour vérifier la taille de l espace mémoire occupée par un type ou une variable on utilise l'opérateur sizeof(). struct Point{ int x; int y; ; typedef struct Point point ; int va ; printf( la variable va occupe : %d octets\n, sizeof(va)) ; printf( le type char : %d octets \n, sizeof(char)) ; printf("le type Point : %d octets\n", sizeof(point));

5 2) Allocation dynamique 2.1) Définition : L'allocation dynamique de mémoire permet la réservation d'un espace mémoire pour un programme au moment de son exécution. Contrairement à l'allocation statique de mémoire, où la réservation se fait dès le début de l'exécution d'un bloc. 3) Allocation dynamique de mémoire en C Il existe deux principales fonctions C de la bibliothèque <stdlib.h> permettant de demander de la mémoire au système d'exploitation et de la lui restituer. Elles utilisent toutes les deux les pointeurs, parce qu'une variable allouée dynamiquement n'a pas d'identificateur, étant donné qu'elle n'est pas déclarée. Les pointeurs utilisés par ces fonctions C n'ont pas de type. On les référence donc avec des pointeurs non typés. Leur syntaxe est la suivante : void *malloc(taille) free(pointeur) malloc (abréviation de «Memory ALLOCation»). Elle attend comme paramètre la taille de la zone de mémoire à allouer et renvoie un pointeur non typé (void *). free (pour «FREE memory») libère la mémoire allouée. Elle attend comme paramètre le pointeur sur la zone à libérer et ne renvoie rien. Lorsqu'on alloue une variable typée, on doit faire un transtypage du pointeur renvoyé par malloc en pointeur de ce type de variable. 3.1) Pour réserver un entier Déclaration d un pointeur sur un entier : int *pn ; pn = (int*)malloc(sizeof(int)); pn pointe maintenant sur une variable (sans nom) de type entier qui a été réservée en mémoire. Remarque : le (int *) transforme la valeur de retour en pointeur d'entier. On appelle cela un transtypage (ou casting en anglais). Manipulation de la variable *pn = 3; //par exemple Libération de la mémoire occupée par cette variable : free(pn); 3.2) Allocation dynamique de tableaux Déclaration d un pointeur sur un entier : int *tab ; tab = (int*)malloc(3*sizeof(int)); tab pointe vers l'adresse du bloc alloué, c'est à dire le début du tableau. C'est donc un pointeur vers le premier élément du tableau qui est renvoyé. Ceci est donc conforme avec le fait qu'un tableau est égal (en terme de pointeur) au premier élément du tableau. (ie : tab == tab[0] ). L accès aux cases du tableau se faire comme suit : En utilisant les pointeurs *tab= 10; *(tab + 1) = 15; *(tab + 2) = 1; En utilisant les indices tab[0]=10 ; tab[1]=15 ; tab[1]=1 ;

6 3.3) Les chaînes de caractères Les chaînes de caractères en C sont définies comme des tableaux de caractères. Rappel : Chaines de caractères statiques : (comme un tableau de caractères) Initialisation lors de la déclaration : char str[20]={'b','o','n','j','o','u','r','\0'; char str[20]="bonjour"; char str[]="bonjour"; /*la taille du tableau est longueur de la chaîne +1*/ Initialisation en dehors de la zone de déclaration : char str[20]; str="bonjour" ne peut plus s'écrire car str est un pointeur constant. Il faudra donc affecter une valeur à chaque élément du tableau : str[0]='b'; str[1]='o'; 3.4) Chaines de caractères dynamiques : Initialisation lors de la déclaration : char *ch="bonjour"; /*fait pointer ch sur le début de la chaîne bonjour */ Initialisation en dehors de la zone de déclaration : char *ch; ch=(char*)malloc(taille); ch="bonjour"; /*ch reçoit l'adresse de la chaîne constante "bonjour"*/ Dans ce mode de déclaration, on peut faire varier la place mémoire occupée par la chaîne en cours de programme. 3.5) Pour réserver un espace pour un enregistrement Déclarer un type de structure : struct Fiche{ char Nom [10]; char Prenom[10]; int age ; ; Déclarer une variable de type pointeur sur cette structure : struct Fiche *pf; //Par exemple pf = (Fiche*)malloc(sizeof(Fiche)); pf pointe maintenant une variable de type "Fiche" qui a été réservée en mémoire pas l'os. printf("nom : %s", pf->nom]); // Par exemple pf est un pointeur (contient une adresse) sur une structure et non pas une structure d où l utilisation de «->» Pour libérer la mémoire de ces variables : free(pf); C. Les listes chainées 1) Définition Les listes chaînées sont des structures de données semblables aux tableaux sauf que l'accès à un élément par un pointeur au lieu d indice. Chaque élément étant repéré par ses voisins auxquels il est relié. L'allocation de la mémoire est faite d une manière dynamique.

7 2) Liste simplement chainée ALAMI Données Données Données Données Une liste étant complètement définie par : : Pointeur vers le premier élément : chaque élément possède un pointeur vers un autre nœud Valeur : valeur(s) de la donnée (des données) d un nœud Fin : Le pointeur suivant du dernier élément doit pointer vers NULL (la fin de la liste) Pour accéder à un nœud, la liste est parcourue dans une seule direction par un pointeur en commençant du début vers la fin, le pointeur suivant permettant le déplacement vers le prochain nœud. 3) Représentation des listes chainées en C Une liste chainée, en langage C est définie par : Des nœuds : Un nœud est représenté par d'une structure contenant une ou plusieurs informations et un pointeur (le lien) vers le nœud suivant dans la liste. Une tête : représentée par un pointeur vers le premier enregistrement de la liste o Ce pointeur vaut NULL si la liste est vide. o Il pointe vers le premier nœud si la liste n'est pas vide. ALAMI Said FATIHI Omar 124 Saadi jalil 125 KAMALI Ali 126 Les nœuds sont créés dynamiquement (avec la fonction malloc) au fur et à mesure des besoins et détruits (avec la fonction free) s'ils ne sont plus utilisés. 3.1) Déclaration typedef struct noeud { char *nom; int num ; struct noeud * suivant; Noeud; Noeud * ; Tete=NULL ; 3.2) Insertion d'un élément au début de la liste SALHI Sara ALAMI Said FATIHI Omar 124 Pour cela il faut : La définition du nouveau pointeur : Noeud * Nouveau; allouer la mémoire nécessaire au nouveau nœud : Nouveau = (Noued*)malloc(sizeof(Noeud)); Nouveau->nom= "SALHI Sara" ; Saadi jalil 125 KAMALI Ali 126

8 Nouveau->num= 122 ; Pointer le nouveau élément vers la tète : Nouveau-> = Tete; définir le nouveau maillon comme maillon de tête : Tete = Nouveau; 3.3) Insertion d'un élément à la fin de liste ALAMI Said FATIHI Omar 124 Saadi jalil 125 KAMALI Ali 126 pcourant SALHI Sara 127 Pour cela il faut parcourir la liste jusqu'à atteindre le dernier maillon (celui dont le pointeur possède la valeur NULL). Le parcours se fait par un pointeur (appelé généralement pointeur courant) : La définition d'un pointeur courant : Noeud * pcourant; Le parcours de la liste chaînée jusqu'au dernier noeud : if (Tete!= NULL) { pcourant = Tete; while (pcourant->!= NULL) pcourant = pcourant->; L'allocation de mémoire pour le nouvel élément : Nouveau = (Noeud *)malloc(sizeof(noeud)); Nouveau->nom= "SALHI Sara" ; Nouveau->num= 127 ; Faire pointer le pointeur courant vers le nouveau noeud, et le nouveau noeud vers NULL : pcourant-> = Nouveau; Nouveau-> = NULL; 3.4) Insertion d un élément au milieu de la liste Nouveau ALAMI Said FATIHI Omar 124 pcourant Saadi jalil SALHI Sara 126 KAMALI Ali Zerwali saad 128 Nouveau Le parcours de la liste chaînée jusqu'à l emplacement voulu: if (Tete!= NULL) { pcourant = Tete; while (pcourant->->num < 122) pcourant = pcourant->; L'allocation de mémoire pour le nouvel élément : Nouveau = (Noeud *)malloc(sizeof(noeud)); Nouveau->nom= "SALHI Sara" ; Nouveau->num= 127 ; Faire pointer le pointeur de nouveau noeud vers pcourant-> avant de pointer le pointeur courant vers le nouveau nœud Nouveau-> = NULL; pcourant-> = Nouveau;

9 D. Les Piles 1) Définition. La pile est une structure de données, qui permet de stocker les données dans l'ordre LIFO (Last In First Out) - en français Dernier Entré Premier Sorti). Une pille a un seul point d accès, les données sont ajoutées ou retranchées par l intermédiaire de la tête d accès appelé sommet de la pile. Les opérations caractéristiques d une pile sont empiler pour ajouter un élément et dépiler pour retirer un élément. Empiler. Dépiler 2) Représentation d'une pile 2.4) par tableau Avantage: Facile car on ne modifie une pile que par un bout. Les opérations sont faciles. Inconvénient: la hauteur est bornée (allocation statique de la mémoire) struct pile{ int isommet ; int TPile[50] ; TPile Par la suite on s intéresse à la représentation d une pile par liste chainée 2.5) Représentation par liste chaînée Avantage: facile avec la tête de liste chaînée sur le haut de la pile (en particulier p = 0 si la pile est vide) Inconvénient: espace occupé par les pointeurs isommet sommet données suivant données suivant données suivant

10 2.6) Fonctions de manipulation d une Pile. Une pile est une liste sur laquelle on autorise opérations: Accès au sommet de la pile tester si la pile est vide empiler un élément, le mettre au sommet de la pile ==> PUSH dépiler un élément (par le sommet) ==> POP 2.6.1) La structure d'un élément Pour représenter un élément de la pile, il suffit de reprendre la structure d'un élément d'une liste doublement chaînée ) Initialisation struct element{ int donnee; struct pile *; ; typedef struct element Element; Element *nouvellepile(void){ return (NULL); sommet=nouvellepile() ; 2.6.3) Empiler un élément Les éléments ne peuvent être ajoutés qu au début de la liste, Voici l'algorithme d'insertion dans la pile : donnee donnee ALAMI donnee donnee donnee nouveau sommet déclaration d'élément(s) à insérer allocation de la mémoire pour le nouvel élément remplir le contenu du champ de données mettre à jour le pointeur début vers le 1er élément (le haut de la pile) Element *empiler (Element *sommet, int donnee){ Element *nouveau; nouveau = (Element *) malloc (sizeof (Element)) nouveau->donnee=donnee ; nouveau -> = sommet; sommet = nouveau; return sommet ; NB : Il n est pas nécessaire de faire un passage par adresse au paramètre «sommet» puisque la fonction le retourne ) Dépiler un élément L'élément retiré sera le dernier élément que l'on a ajouté, c'est-à-dire l'élément se trouvant au sommet de la pile. int depiler (Element **sommet){ int ret = -1; if (*sommet!= NULL) {

11 Pile *temp = *sommet; ret = (*sommet)->donnee; *sommet=(*sommet)-> ; free(temp) ; return ret; NB : ici il est nécessaire de faire un passage par adresse au paramètre «sommet» pour ne pas perdre la pile après l appel de la fonction qui retourne l élément dépilé. utilisation d une pile pour l évaluation d une expression mathématique Soit l expression mathématique suivante : (2*5) + (2*(cos((18*10)/3))) L expression peut être représentée sous forme d un arbre comme suit: En déduit la notation postfixée (appelé aussi notation polonaise) 2 5 * * 3 / cos * + Procédure d évaluation Expression 2 5 * * 3 / cos * + Etat de la Pile E. Les files 1) Définition Une file est une structure de données, qui permet de stocker les données dans l'ordre FIFO (First In First Out) - en français Premier Entré Premier Sorti) avec un accès en entrée et un accès en sortie. Les données sont ajoutées par l intermédiaire d un poste d écriture appelé queue (fin de file), Et prélever par l intermédiaire d un poste de lecture appelé tête (tête de file). Enfiler.. Défiler

12 2) Représentation d'une file 2.1) Représentation par tableau Une file peut être représentée par un tableau : struct mafile{ int Tab[20] ; int itete ; int iqueue ; ; Tab Par la suite on s intéresse à la représentation de la file par une liste chaine. 2.2) Représentation par une liste chainée Une file peut être représentée par une liste chainée comme ceci : 2.3) Les opérations de manipulation d une file. Une file est une liste sur laquelle on autorise opérations: Accès à la tête et à la queue de la file tester si la file est vide enfiler un élément, le mettre à la fin de la file défiler un élément (par la tête) 2.3.1) Structure d un élément Pour représenter un élément de la file, il suffit de reprendre la structure d'un élément d'une liste chaînée ) Initialisation typedef struct noeud{ int ; struct noeud *; Noeud; Noeud *,*queue ; Noeud *nouvellefile () { return (NULL); =nouvellefile() ; queue=nouvellefile() ; 2.3.3) Ajouter un élément ALAMI itete Les éléments doivent être ajoutés au début, il faut donc insérer le nouvel élément avant le premier de la liste. iqueue queue

13 ALAMI queue nouveau 1. On se positionne au début de la file, c'est au début qu'il faut ajouter un élément 2. Création d'un nouvel élément 3. On relie le nouvel élément avec le premier maillon de la file Noeud *enfiler (Noeud *,Noeud **queue, int x){ Noeud *nouveau; nouveau=(noeud *)malloc(sizeof(noeud)); nouveau->=x; nouveau->=null; if((*queue)!=null){ (*queue)->=nouveau; (*queue)=nouveau; else{ (*queue)=nouveau; =nouveau; return ; NB : normalement on effectue l ajout à la fin (queue), mais le passage du pointeur tête est aussi nécessaire pour ajouter le premier nœud de la file. Le passage de la queue par adresse est dû au fait qu une fonction ne peut pas retourner deux résultats au même temps ) Extraire un élément temp 1. On se positionne à la fin de la file grâce au pointeur, c'est l'élément à supprimer 2. On sauvegarde le futur dernier élément de la file grâce au pointeur temp 3. L avant dernier élément sera la tête de la file 4. Libération de la mémoire pointé par temp 5. On met le pointeur de à NULL pour marquer la fin de la file int defiler (Noeud **,Noeud **queue){ Noeud *temp; int x; if(queue!=null){ x=(*)->; temp=*; *=(*)->; if(*==null) *queue=null; free(temp); return x; ALAMI queue

Complément du cours Langage C

Complément du cours Langage C Complément du cours Langage C Licence Fondamentale SMI (semestre 3) Pr. Mouad BEN MAMOUN ben_mamoun@fsr.ac.ma Année universitaire 2013/2014 2013/2014 Pr. Ben Mamoun 1 Chapitre 9 Types structures, unions

Plus en détail

Algorithmique et Analyse d Algorithmes

Algorithmique et Analyse d Algorithmes Algorithmique et Analyse d Algorithmes L3 Info Cours 5 : Structures de données linéaires Benjamin Wack 2015-2016 1 / 37 La dernière fois Logique de Hoare Dichotomie Aujourd hui Type Abstrait de Données

Plus en détail

Chapitre 3 Structures de données linéaires : listes, piles et files

Chapitre 3 Structures de données linéaires : listes, piles et files Chapitre 3 Structures de données linéaires : listes, piles et files 1. Introduction Le but de ce chapitre est de décrire des représentations des structures de données de base telles les listes en général

Plus en détail

Les structures de données. Rajae El Ouazzani

Les structures de données. Rajae El Ouazzani Les structures de données Rajae El Ouazzani Les arbres 2 1- Définition de l arborescence Une arborescence est une collection de nœuds reliés entre eux par des arcs. La collection peut être vide, cad l

Plus en détail

TP 8 : Arbres binaires de recherche

TP 8 : Arbres binaires de recherche TP 8 : Arbres binaires de recherche Semaine du 17 Mars 2008 Exercice 1 Dénir une structure struct noeud_s permettant de coder un n ud d'un arbre binaire contenant une valeur entière. Ajouter des typedef

Plus en détail

Organisation des données et structures de stockage

Organisation des données et structures de stockage ING2 - ING3 Nvx 2009-2010 Organisation des données et structures de stockage IV. Structures linéaires : les files et les piles. Les files et les piles sont des listes d'éléments organisées selon l'odre

Plus en détail

TD 1 de Langage C module Outils pour l'informatique Industrielle - Corrigés des Tds : http://www-lagis.univ-lille1.fr/~macaire/td.

TD 1 de Langage C module Outils pour l'informatique Industrielle - Corrigés des Tds : http://www-lagis.univ-lille1.fr/~macaire/td. Exercice 1 TD 1 de Langage C module Outils pour l'informatique Industrielle - Corrigés des Tds : http://www-lagis.univ-lille1.fr/~macaire/td.htm Exercices de base de Programmation Arbre Programmatique

Plus en détail

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile Dans ce TP, vous apprendrez à définir le type abstrait Pile, à le programmer en Java à l aide d une interface

Plus en détail

Ecole Nationale Polytechnique Département Génie Industriel Année Universitaire 2011/2012. Les Files

Ecole Nationale Polytechnique Département Génie Industriel Année Universitaire 2011/2012. Les Files . Ecole Nationale Polytechnique Département Génie Industriel Année Universitaire 2011/2012 Algorithmique et Programmation Les structures de données Les Files Introduction Une File ressemble fortement à

Plus en détail

Série d exercices N 9 Arbres

Série d exercices N 9 Arbres Série d exercices N 9 Arbres Exercice 1 a) Ecrire une fonction ARBIN creerarbreentiers() qui permet de créer et de renvoyer l arbre d entiers suivant : b) Ecrire une fonction int feuilles(arbin a) qui

Plus en détail

Objectifs du cours d aujourd hui. Informatique I : Cours d introduction à l informatique et à la programmation Structures de Données Abstraites & Tris

Objectifs du cours d aujourd hui. Informatique I : Cours d introduction à l informatique et à la programmation Structures de Données Abstraites & Tris Objectifs du cours d aujourd hui Informatique I : Cours d introduction à l informatique et à la programmation Structures de Données Abstraites & Tris Continuer l approfondissement de la programmation de

Plus en détail

Structures de données linéaires

Structures de données linéaires Structures de données linéaires I. Liste, Pile et file. Une liste linéaire est la forme la plus simple et la plus courante d'organisation des données. On l'utilise pour stocker des données qui doivent

Plus en détail

I Quelques points d'algorithmique

I Quelques points d'algorithmique I Quelques points d'algorithmique 1) Types Type "simple" : Identificateur commençant par une majuscule = Description du type Les principaux types : les entiers naturels (int, long, long long) ou relatifs

Plus en détail

Objectifs. Pointeurs et tableaux. Arithmétique des pointeurs et sizeof. sizeof. Exemple : liste chaînées. Cast. Débordement de tampons

Objectifs. Pointeurs et tableaux. Arithmétique des pointeurs et sizeof. sizeof. Exemple : liste chaînées. Cast. Débordement de tampons du cours d aujourd hui Programmation «orientée système» LANGAGE C POINTEURS (5/5) des pointeurs Complément (et mise en garde) sur Exemple pratique : listes Forçage de type (casting) Laboratoire d Intelligence

Plus en détail

Informatique / Structures de donnees / Presentation (French)

Informatique / Structures de donnees / Presentation (French) Informatique / Structures de donnees / Presentation (French) 1 de 3 STRUCTURES DE DONNEES INTRODUCTION Ce document est un résumé concernant les structures les plus classiques rencontrées en informatique

Plus en détail

Types et Structures de Données LI213

Types et Structures de Données LI213 Types et Structures de Données LI213 Interrogation du 3 mars 2013 Aucun document n est autorisé. 1 Listes, piles et files Pour l exercice suivant, on a besoin de définir une liste chaînée de personnes.

Plus en détail

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation Université de Savoie Module ETRS711 Travaux pratiques Compression en codage de Huffman 1. Organisation du projet 1.1. Objectifs Le but de ce projet est d'écrire un programme permettant de compresser des

Plus en détail

Brefs rappels sur la pile et le tas (Stack. / Heap) et les pointeurs

Brefs rappels sur la pile et le tas (Stack. / Heap) et les pointeurs Brefs rappels sur la pile et le tas (Stack / Heap) et les pointeurs (exemples en C) v1.11 - Olivier Carles 1 Pile et Tas Mémoire allouée de manière statique Mémoire Allouée Dynamiquement variables locales

Plus en détail

Examen de Langage C Vendredi 2 Décembre 2011

Examen de Langage C Vendredi 2 Décembre 2011 Année 2011-2012 Examen de Langage C Vendredi 2 Décembre 2011 Promotion Guichet 1 ière année É. Salvat Modalités : Durée : 2 heures Seul document autorisé : carte de référence du C, pas de machine à calculer,

Plus en détail

C, seconde séance. le if then else n est pas une expression, mais une instruction ( Caml) se souvenir de:

C, seconde séance. le if then else n est pas une expression, mais une instruction ( Caml) se souvenir de: C, seconde séance le if then else n est pas une expression, mais une instruction ( Caml) se souvenir de: false, c est 0 ( \0 aussi) test d égalité: == pour printf: %d entier, %f flottant, %c caractère,

Plus en détail

TD 5 LES POINTEURS. Définition: Pointeur

TD 5 LES POINTEURS. Définition: Pointeur TD 5 LES POINTEURS d'après le site de F. Faber http://www.ltam.lu/tutoriel_ansi_c Définition: Pointeur Un pointeur est une variable spéciale qui peut contenir l'adresse d'une autre variable. En C, chaque

Plus en détail

C ellules. Gestion et récupération automatique de mémoire. Principes des lang. de progr. INE 11. Allocation dynamique de mémoire.

C ellules. Gestion et récupération automatique de mémoire. Principes des lang. de progr. INE 11. Allocation dynamique de mémoire. Principes des lang. de progr. INE 11 Michel Mauny ENSTA ParisTech Prénom.Nom@ensta.fr Michel Mauny (ENSTA ParisTech) INE 11 Prénom.Nom@ensta.fr 1 / 37 Gestion et récupération automatique de mémoire lanage

Plus en détail

Allocation dynamique en c++

Allocation dynamique en c++ Allocation dynamique en c++ *tableau; tableau * tableau = tableau = new [ no_max ]; tableau = new * [ no_max ] tableau[i] = new int[ 5 ]; tableau tableau[i] = new int[5]; * tableau[0] int int int int int

Plus en détail

1 Notions de base 1.1 Structure d'un programme

1 Notions de base 1.1 Structure d'un programme 1 Notions de base 1.1 Structure d'un programme Le langage C++ contient le langage C : tout programme écrit en C à la norme ANSI doit pouvoir être compilé par un compilateur C++. C++ fait la diérence entre

Plus en détail

Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin

Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin 11 octobre 2014 2 Table des matières 1 Introduction 5 2 Bases de la programmation en C++ 7 3 Les types composés 9 3.1 Les tableaux.............................

Plus en détail

Programmation Impérative 2006-2007

Programmation Impérative 2006-2007 Programmation Impérative 2006-2007 Licence Physique-Applications, Phisique-Chimie Université Jean Monnet Ruggero G. PENSA ruggero.pensa@univ-st-etienne.fr Définition de nouveaux types En pseudo-langage

Plus en détail

Cours 01 - Les structures de données

Cours 01 - Les structures de données Cours 01 - Les structures de données MPSI - Prytanée National Militaire Pascal Delahaye 1 er mars 2015 Les programmes informatiques, traitent des données, créent des données et renvoient des données. Pour

Plus en détail

Algorithmique, Structures de données et langage C

Algorithmique, Structures de données et langage C UNIVERSITE PAUL SABATIER TOULOUSE III Algorithmique, Structures de données et langage C L3 IUP AISEM/ICM Janvier 2005 J.M. ENJALBERT Chapitre 1 Rappels et compléments de C 1.1 Structures Une structure

Plus en détail

1. Structure d un programme C. 2. Commentaire: /*..texte */ On utilise aussi le commentaire du C++ qui est valable pour C: 3.

1. Structure d un programme C. 2. Commentaire: /*..texte */ On utilise aussi le commentaire du C++ qui est valable pour C: 3. 1. Structure d un programme C Un programme est un ensemble de fonctions. La fonction "main" constitue le point d entrée pour l exécution. Un exemple simple : #include int main() { printf ( this

Plus en détail

Structures de données

Structures de données 1 de 52 Algorithmique Structures de données Florent Hivert Mél : Florent.Hivert@lri.fr Page personnelle : http://www.lri.fr/ hivert 2 de 52 Algorithmes et structures de données La plupart des bons algorithmes

Plus en détail

Programmation Par Objets et Langage Java

Programmation Par Objets et Langage Java Programmation Par Objets et Langage Java Partie I. Fondement de la POO (Modularité/Abstraction) Najib Tounsi Ecole Mohammadia d'ingénieurs, Rabat Année 2011/2012 1ère année Génie Informatique http://www.emi.ac.ma/ntounsi/cours/java/poojavapart-1.pdf

Plus en détail

Sauf mention contraire, le contenu de cet ouvrage est publié sous la licence : Creative Commons BY-NC-SA 2.0 La copie de cet ouvrage est autorisée

Sauf mention contraire, le contenu de cet ouvrage est publié sous la licence : Creative Commons BY-NC-SA 2.0 La copie de cet ouvrage est autorisée Sauf mention contraire, le contenu de cet ouvrage est publié sous la licence : Creative Commons BY-NC-SA 2.0 La copie de cet ouvrage est autorisée sous réserve du respect des conditions de la licence Texte

Plus en détail

Chapitre 3 : Pointeurs et références

Chapitre 3 : Pointeurs et références p. 1/18 Chapitre 3 : Pointeurs et références Notion de pointeur L adresse d une variable est une valeur. On peut donc la stocker dans une variable. Un pointeur est une variable qui contient l adresse d

Plus en détail

1 Hello world. 2 Sorties en C. DUT Informatique M3101 Système S3 2015 / 2016. Travaux Pratiques n o 0 : Rappels de programmation C

1 Hello world. 2 Sorties en C. DUT Informatique M3101 Système S3 2015 / 2016. Travaux Pratiques n o 0 : Rappels de programmation C DUT Informatique 2015 / 2016 Travaux Pratiques n o 0 : Rappels de programmation C Nom(s) : Groupe : Date : Objectifs : renouer avec les notions, la manipulation et l écriture de programmes C, en particulier

Plus en détail

PLAN DU COURS ENTRÉE SORTIE FONCTION PRINTF. Fonction de la bibliothèque stdio.h. Affichage d'un texte:

PLAN DU COURS ENTRÉE SORTIE FONCTION PRINTF. Fonction de la bibliothèque stdio.h. Affichage d'un texte: PLAN DU COURS Introduction au langage C Notions de compilation Variables, types, constantes, Tableaux, opérateurs Entrées sorties de base Structures de contrôle Algorithmes de recherche Algorithmes de

Plus en détail

Chapitre 1 : La gestion dynamique de la mémoire

Chapitre 1 : La gestion dynamique de la mémoire Chapitre 1 : La gestion dynamique de la mémoire En langage C un programme comporte trois types de données : Statiques; Automatiques ; Dynamiques. Les données statiques occupent un emplacement parfaitement

Plus en détail

Licence STPI Semestre 3 - Examen de Validation de Module - Janvier 2006 ULSI301 - LANGAGE C

Licence STPI Semestre 3 - Examen de Validation de Module - Janvier 2006 ULSI301 - LANGAGE C Licence STPI Semestre 3 - Examen de Validation de Module - Janvier 2006 ULSI301 - LANGAGE C Durée : 2h. - Documents et Calculatrices autorisés. Toutes les réponses doivent être justifiées - Les exercices

Plus en détail

TP1 - Introduction au langage C

TP1 - Introduction au langage C ENS Lyon L-Info PROJ1 2014-2015 TP1 - Introduction au langage C Sujet à terminer pour le dimanche 20 à 2h59, sous forme d une archive.zip contenant votre code source, par email à aurelien.cavelan@ens-lyon.fr.

Plus en détail

Programmation récursive

Programmation récursive Année 2004-2005 F. Lévy IUT De Villetaneuse Dép t informatique Cours d'algorithmique 2 éme Année Cours 8 Programmation récursive 1. Qu'est-ce que la programmation récursive Définition : la programmation

Plus en détail

Principes de la programmation impérative

Principes de la programmation impérative Séquence d instructions Variables et types Types élaborés Procédures, arguments Gestion de la mémoire Langage compilé, interprété Principes de la programmation impérative Séquence d instructions Variables

Plus en détail

Algorithmique et Programmation (1/3)

Algorithmique et Programmation (1/3) Algorithmique et Programmation (1/3) Objectifs : Approfondir l'algorithmique abordée au premier semestre : nouveaux types de données (énumérations, types composés), algorithmes de recherche, algorithmes

Plus en détail

Compression de Données - Algorithme de Huffman Document de Conception

Compression de Données - Algorithme de Huffman Document de Conception ROLLET Samuel SALLE Jennifer Compression de Données - Algorithme de Huffman Document de Conception Projet d'algorithmique et Structure des Données 1 SOMMAIRE 1. Domaine d application....4 1.1 Objectifs

Plus en détail

Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation. Cours 5. Tableaux

Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation. Cours 5. Tableaux Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation Cours 5 Tableaux Pierre Delisle, Cyril Rabat et Christophe Jaillet Université de Reims Champagne-Ardenne Département de Mathématiques et Informatique

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP COURS PROGRAMMATION INITIATION AU LANGAGE C SUR MICROCONTROLEUR PIC page 1 / 7 INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP I. Historique du langage C 1972 : naissance du C dans les laboratoires BELL par

Plus en détail

J0MS7301 : Algorithmique et Programmation Objet. Feuille d'exercices 2. Structures

J0MS7301 : Algorithmique et Programmation Objet. Feuille d'exercices 2. Structures Master MIMSE - Spécialité 3-1ère Année J0MS7301 : Algorithmique et Programmation Objet Feuille d'exercices 2 Structures Exercice 1 : Ecrire un programme qui : dénit une structure horaire au format heures,

Plus en détail

Algorithmique IN102 TD 3

Algorithmique IN102 TD 3 Algorithmique IN10 TD 16 décembre 005 Exercice 1 Clairement, il existe des arbres de hauteur h à h + 1 éléments : il sut pour cela que leurs n uds internes aient au plus un ls non vide. On a alors un arbre

Plus en détail

Sujet d examen 1. Pratique du C. Novembre 2009

Sujet d examen 1. Pratique du C. Novembre 2009 Durée 1 h 30 Documents autorisés Sujet d examen 1 Pratique du C Novembre 2009 Introduction Écrivez lisiblement et n hésitez pas à commenter votre code en langage C. Vous ne pouvez utiliser que les fonctions

Plus en détail

Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets. Hubert Godfroy. 27 novembre 2014

Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets. Hubert Godfroy. 27 novembre 2014 Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets Hubert Godfroy 7 novembre 014 1 Tableaux Question 1 : Écrire une fonction prenant un paramètre n et créant un tableau de taille n (contenant des entiers).

Plus en détail

Exercice 1 : Questions diverses (5 points)

Exercice 1 : Questions diverses (5 points) Université Claude Bernard Lyon 1 Licence Sciences, Technologies, Santé L2 Année 2010-2011, 2ème semestre LIF5 Algorithmique & Programmation procédurale Contrôle final du 20 juin 2011 Durée : 1h30 Note

Plus en détail

1 de 1. Algorithmique. Récursivité. Florent Hivert. Mél : Florent.Hivert@lri.fr Adresse universelle : http://www.lri.fr/ hivert

1 de 1. Algorithmique. Récursivité. Florent Hivert. Mél : Florent.Hivert@lri.fr Adresse universelle : http://www.lri.fr/ hivert 1 de 1 Algorithmique Récursivité Florent Hivert Mél : Florent.Hivert@lri.fr Adresse universelle : http://www.lri.fr/ hivert 2 de 1 Récursivité et Récurrence Deux notions très proche : mathématiques : récurrence

Plus en détail

Noyau d'un système d'exploitation INF2610 Chapitre 7 : Gestion de la mémoire (annexe 2)

Noyau d'un système d'exploitation INF2610 Chapitre 7 : Gestion de la mémoire (annexe 2) INF2610 Chapitre 7 : Gestion de la mémoire (annexe 2) Département de génie informatique et génie logiciel Hiver 2014 Exemple 1 : Espace virtuel d un processus Où seront stockées les données des variables

Plus en détail

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation 1 de 33 Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation Florent Hivert Mél : Florent.Hivert@lri.fr Adresse universelle : http://www.lri.fr/ hivert 2 de 33 Données et instructions Un programme

Plus en détail

Tableau d'enregistrements

Tableau d'enregistrements Tableau d'enregistrements Regrouper plusieurs enregistrements dans un tableau est parfaitement possible! Exemple : représenter les données concernant 50 personnes algorithme monalgorithme // déclaration

Plus en détail

Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère

Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère L'héritage et le polymorphisme en Java Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère En java, toutes les classes sont dérivée de la

Plus en détail

Les références et la mémoire

Les références et la mémoire Chapitre 3 Les références et la mémoire 3.1 Introduction En Java, pour déclarer une variable, il faut donner son nom, précédé du type qu on souhaite lui attribuer. Ces types peuvent être des types primitifs

Plus en détail

Licence ST Université Claude Bernard Lyon I LIF1 : Algorithmique et Programmation C Bases du langage C 1 Conclusion de la dernière fois Introduction de l algorithmique générale pour permettre de traiter

Plus en détail

Déroulement. Evaluation. Préambule. Définition. Définition. Algorithmes et structures de données 28/09/2009

Déroulement. Evaluation. Préambule. Définition. Définition. Algorithmes et structures de données 28/09/2009 Déroulement Algorithmes et structures de données Cours 1 et 2 Patrick Reuter http://www.labri.fr/~preuter/asd2009 CM mercredi de 8h00 à 9h00 (Amphi Bât. E, 3 ème étage) ED - Groupe 3 : mercredi, 10h30

Plus en détail

RECURSIVITE ARBRES BINAIRES

RECURSIVITE ARBRES BINAIRES RECURSIVITE ARBRES BINAIRES Insertion, Parcours pré, post et in ordre, Recherche, Suppression. Ch. PAUL Algorithmique Arbres binaires 1 ARBRE BINAIRE DEFINITION RECURSIVE Les arbres binaires sont des arbres

Plus en détail

Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java

Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java Université Paris Sud Motivation Le but de cet exercice est de manipuler les listes chaînées et les piles et de voir leur application en analyse

Plus en détail

TP 2 et 3 Introduction à C

TP 2 et 3 Introduction à C TP 2 et 3 Introduction à C Partie A : prise en main de gcc et makefile L'objectif de cette partie est de vous familiariser avec le langage C et sa chaîne de développement basée sur le compilateur gcc,

Plus en détail

Génie Logiciel avec Ada. 4 février 2013

Génie Logiciel avec Ada. 4 février 2013 Génie Logiciel 4 février 2013 Plan I. Généralités II. Structures linéaires III. Exceptions IV. Structures arborescentes V. Dictionnaires I. Principes II. Notions propres à la POO I. Principes Chapitre

Plus en détail

Tableaux (introduction) et types de base

Tableaux (introduction) et types de base Tableaux (introduction) et types de base A. Motivation..................................................... 4 B. Les tableaux.................................................... 5 C. Construction des tableaux.......................................

Plus en détail

Structures de données non linéaires

Structures de données non linéaires Structures de données non linéaires I. Graphes Définition Un graphe (simple) orienté G est un couple (S, A), où : S est un ensemble dont les éléments sont appelés les sommets. A est un ensemble de couples

Plus en détail

Avant de programmer en Java DOS Set Path=C:\JDK\bin Path=C:\JDK\bin C:\JDK\bin Set Path=%Path%;C:\JDK\bin C:\JDK\bin C:\JDK\

Avant de programmer en Java DOS Set Path=C:\JDK\bin Path=C:\JDK\bin C:\JDK\bin Set Path=%Path%;C:\JDK\bin C:\JDK\bin C:\JDK\ Exercices corrigés de programmation OO Java Préparés par : Mlle Imene Sghaier Année Académique : 2006-2007 Premiers Pas I. Avant de programmer en Java Le JDK de Sun (Java Development Kit) est l outil essentiel

Plus en détail

CHAPITRE 6 : Tableaux. Définition. Tableaux à une dimension (Vecteurs)

CHAPITRE 6 : Tableaux. Définition. Tableaux à une dimension (Vecteurs) Année Universitaire 2006/2007 CHAPITRE 6 : Tableaux Définition Tableaux à une dimension (Vecteurs) Déclaration ; Mémorisation M ; Tableaux à plusieurs dimensions Déclaration Tableaux à deux dimensions

Plus en détail

Langage C. Chapitre 2. 2.1 Le langage C, un langage non interprété. 2.1.1 L écriture du programme. 2.1.2 La compilation

Langage C. Chapitre 2. 2.1 Le langage C, un langage non interprété. 2.1.1 L écriture du programme. 2.1.2 La compilation Chapitre 2 Langage C 2.1 Le langage C, un langage non interprété Le C est un langage de programmation comme il en existe beaucoup d autres (C++, Fortran, Python, Matlab, IDL, ADA...). Il existe deux grandes

Plus en détail

Structure fonctionnelle d un SGBD

Structure fonctionnelle d un SGBD Fichiers et Disques Structure fonctionnelle d un SGBD Requetes Optimiseur de requetes Operateurs relationnels Methodes d acces Gestion de tampon Gestion de disque BD 1 Fichiers et Disques Lecture : Transfert

Plus en détail

Logiciel de base. Première année ENSIMAG

Logiciel de base. Première année ENSIMAG Logiciel de base Première année ENSIMAG 1 Procédures, paramètres, pile En assembleur une fonction est une étiquette, c'est l'adresse de sa première instruction Lors de l'appel d'une fonction, la pile sert

Plus en détail

Le «thread local storage» et son utilisation

Le «thread local storage» et son utilisation Résumé Les allocations mémoire sont généralement plus coûteuses que d ordinaire en environnement multi-thread. En effet, la majorité des algorithmes d allocation en usage dans les systèmes d exploitation

Plus en détail

Algorithmique et Structures de Données

Algorithmique et Structures de Données Plan du cours Algorithmique et Structures de Données Akkouche Samir : E-mail : samir.akkouche@liris.cnrs.fr Knibbe Carole: E-mail : carole.knibbe@univ-lyon1.fr 1. Rappels 2. Tableaux dynamiques a. Introduction

Plus en détail

I. Introduction aux fonctions : les fonctions standards

I. Introduction aux fonctions : les fonctions standards Chapitre 3 : Les fonctions en C++ I. Introduction aux fonctions : les fonctions standards A. Notion de Fonction Imaginons que dans un programme, vous ayez besoin de calculer une racine carrée. Rappelons

Plus en détail

1/24. I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d un. I expressions arithmétiques. I structures de contrôle (tests, boucles)

1/24. I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d un. I expressions arithmétiques. I structures de contrôle (tests, boucles) 1/4 Objectif de ce cours /4 Objectifs de ce cours Introduction au langage C - Cours Girardot/Roelens Septembre 013 Du problème au programme I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d

Plus en détail

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Pierre Boudes 1 er décembre 2014 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Types char et

Plus en détail

Langages et concepts de programmation

Langages et concepts de programmation Langages et concepts de programmation Séances 3 et 4 Tri d un fichier de voitures Une correction possible 1 Le sujet On dispose d un fichier contenant des informations sur des voitures d occasion : le

Plus en détail

Rapport Écriture d'un compilateur

Rapport Écriture d'un compilateur Rapport Écriture d'un compilateur Traduction I ; 2011-2012 Julien VAUBOURG Pierrick LAUFFENBURGER 2A / TRS Introduction Durant ce projet, nous avons travaillé sur la conception d'un compilateur, qui transforme

Plus en détail

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004. Loc Jeudi 29/4/2004

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004. Loc Jeudi 29/4/2004 Questionnaire d'examen final INF1101 Sigle du cours Nom : Signature : Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004 Professeur(s)

Plus en détail

Les chaînes de caractères

Les chaînes de caractères Les chaînes de caractères Comme déjà précisé dans les premiers chapitres de ce cours, il n existe pas de type chaîne de caractères prédéfinit en C. Il existe deux façons pour déclarer une chaîne de caractères

Plus en détail

Programmation C++ (débutant)/instructions for, while et do...while

Programmation C++ (débutant)/instructions for, while et do...while Programmation C++ (débutant)/instructions for, while et do...while 1 Programmation C++ (débutant)/instructions for, while et do...while Le cours du chapitre 4 : le for, while et do...while La notion de

Plus en détail

Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques

Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques 1 Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques Le cours du chapitre 6 : les tableaux statiques Les tableaux Une variable entière de type int ne

Plus en détail

MISE A NIVEAU INFORMATIQUE LANGAGE C - EXEMPLES DE PROGRAMMES. Université Paris Dauphine IUP Génie Mathématique et Informatique 2 ème année

MISE A NIVEAU INFORMATIQUE LANGAGE C - EXEMPLES DE PROGRAMMES. Université Paris Dauphine IUP Génie Mathématique et Informatique 2 ème année 2003-2004 Université Paris Dauphine IUP Génie Mathématique et Informatique 2 ème année MISE A NIVEAU INFORMATIQUE LANGAGE C - EXEMPLES DE PROGRAMMES Maude Manouvrier La reproduction de ce document par

Plus en détail

Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs

Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs Julien David A101 - david@lipn.univ-paris13.fr Julien David (A101 - david@lipn.univ-paris13.fr) 1 / 1 Z`o n`e s `d`e m`é m`o i r`e Julien

Plus en détail

CONTRÔLE HORS-CLASSEMENT ÉCOLE POLYTECHNIQUE INFORMATIQUE COURS INF 431

CONTRÔLE HORS-CLASSEMENT ÉCOLE POLYTECHNIQUE INFORMATIQUE COURS INF 431 CONTRÔLE HORS-CLASSEMENT ÉCOLE POLYTECHNIQUE INFORMATIQUE COURS INF 431 GUILLAUME HANROT ET JEAN-JACQUES LÉVY On se propose de résoudre le problème de l affectation de k tâches à n employés (k > 0, n >

Plus en détail

vpage@univ ag.fr Cours IUFM Algorithmique et Programmation Algorithmique

vpage@univ ag.fr Cours IUFM Algorithmique et Programmation Algorithmique Cours IUFM Algorithmique et Programmation Algorithmique Objectifs du cours Objectifs officiels : Programme prédéfini. subira des modifications... Objectifs personnels. Les miens : améliorer la communication

Plus en détail

Travaux Dirigés Initiation à la programmation en C

Travaux Dirigés Initiation à la programmation en C Travaux Dirigés Initiation à la programmation en C Sylvain MONTAGNY sylvain.montagny@univ-savoie.fr Bâtiment chablais, bureau 13 04 79 75 86 86 TD1 : Compilation et bases de la programmation TD2 : Les

Plus en détail

S. Laporte C# mode console DAIGL TS1

S. Laporte C# mode console DAIGL TS1 Bases du langage C# I. C# en mode console (mode texte) Avantages par rapport au mode graphique (Application Windows): - C'est un mode plus proche de l'approche algorithmique (pas de notions de composants,

Plus en détail

ECOLE POLYTECHNIQUE DE MONTREAL DEPARTEMENT DE GENIE ELECTRIQUE ET DE GENIE INFORMATIQUE Section informatique. Cours 3.307P: INFORMATIQUE EXAMEN FINAL

ECOLE POLYTECHNIQUE DE MONTREAL DEPARTEMENT DE GENIE ELECTRIQUE ET DE GENIE INFORMATIQUE Section informatique. Cours 3.307P: INFORMATIQUE EXAMEN FINAL ECOLE POLYTECHNIQUE DE MONTREAL DEPARTEMENT DE GENIE ELECTRIQUE ET DE GENIE INFORMATIQUE Section informatique Cours 3.307P: INFORMATIQUE EXAMEN FINAL DATE : Dimanche 8 décembre 1996 HEURE: DE 13h30 A 16h00

Plus en détail

C12. Les structures arborescentes. Août 2006

C12. Les structures arborescentes. Août 2006 Les structures arborescentes Août 2006 Objectifs du C12 Connaître le principe de la structure d arbre binaire Connaître les détails d implémentation de la structure d arbre binaire de recherche Les structures

Plus en détail

Informatique III: Programmation en C++ Introduction. Examens. Chargé de cours François Fleuret francois.fleuret@epfl.ch

Informatique III: Programmation en C++ Introduction. Examens. Chargé de cours François Fleuret francois.fleuret@epfl.ch Informatique III: Programmation en C++ Lundi 24 Octobre 2005 Chargé de cours François Fleuret francois.fleuret@epfl.ch Assistant Mathieu Salzmann mathieu.salzmann@epfl.ch Assistants étudiants Ali Al-Shabibi

Plus en détail

Les structures. Chapitre 3

Les structures. Chapitre 3 Chapitre 3 Les structures Nous continuons notre étude des structures de données qui sont prédéfinies dans la plupart des langages informatiques. La structure de tableau permet de regrouper un certain nombre

Plus en détail

Introduction au langage C

Introduction au langage C LozZone Introduction au langage C Version du 8 septembre 2008 Dernière version sur : http://lozzone.free.fr Vincent Lozano Sommaire 1 Introduction 1 2 Variables et types 3 3 Instructions 9 4 Structures

Plus en détail

Claude Delannoy. Exercices C++ en langage. 3 e édition. Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5

Claude Delannoy. Exercices C++ en langage. 3 e édition. Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5 Claude Delannoy Exercices en langage C++ 3 e édition Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5 Chapitre 3 Les fonctions Rappels Généralités Une fonction est un bloc d instructions éventuellement

Plus en détail

Licence 2 SPI parcours Info semestre 4 : ALGO et SD de base Fiche de TD 1 d exercices

Licence 2 SPI parcours Info semestre 4 : ALGO et SD de base Fiche de TD 1 d exercices Licence 2 SPI parcours Info semestre 4 : ALGO et SD de base Fiche de TD 1 d exercices Exercice : Somme de polynômes creux Dans chacune des trois représentations statiques suivantes, il est demandé d écrire

Plus en détail

Nom: INF5171 Programmation concurrente et parallèle Examen nal (Automne 2012) Code permanent: 1 2 3 4 5 Total /10 /10 /10 /10 /10 /50 XXX XXX XXX

Nom: INF5171 Programmation concurrente et parallèle Examen nal (Automne 2012) Code permanent: 1 2 3 4 5 Total /10 /10 /10 /10 /10 /50 XXX XXX XXX Examen nal 1 INF5171 Programmation concurrente et parallèle Examen nal (Automne 2012) Durée: 13h30 16h30 Documentation : Documentation personnelle (papier) autorisée. Nom: Code permanent: 1 2 3 4 5 Total

Plus en détail

Contents. 3 Tableaux à la Picasso 13

Contents. 3 Tableaux à la Picasso 13 . C quoi le C? Contents 1 Les bases 2 1.1 Jeux de main..................................... 2 1.1.1 Kézako?................................. 2 1.1.2 Commençons par le début........................ 3 1.1.3

Plus en détail

Algorithmique (Support de cours)

Algorithmique (Support de cours) N 1 Algorithmique (Support de cours) C.Ernst H.Ettaleb A.Fonkoua Septembre 2005 EMSE/CMP 2005. Reproduction interdite sans accord préalable, quel que soit le support N 2 Algorithmique : Plan Séance II

Plus en détail

IN 102 - Cours 1. 1 Informatique, calculateurs. 2 Un premier programme en C

IN 102 - Cours 1. 1 Informatique, calculateurs. 2 Un premier programme en C IN 102 - Cours 1 Qu on le veuille ou non, les systèmes informatisés sont désormais omniprésents. Même si ne vous destinez pas à l informatique, vous avez de très grandes chances d y être confrontés en

Plus en détail

Listes et arbres binaires

Listes et arbres binaires Des structures de données dynamiques Listes, Listes ordonnées Arbres binaires, arbre binaires de recherche Listes chaînées Utile si le nombre d éléments n est pas connu à l avance et évolue beaucoup. Permet

Plus en détail

Une introduction au langage C++ Marc Jachym, Lurpa

Une introduction au langage C++ Marc Jachym, Lurpa Une introduction au langage C++ Marc Jachym, Lurpa Janvier 2008 À l origine, le langage C Langage procédural créé dans les années 1970 aux laboratoires Bell (ATT : télécoms américains) en vue d écrire

Plus en détail

Tableaux et pointeurs (corrigé)

Tableaux et pointeurs (corrigé) Tableaux et pointeurs (corrigé) Tous les exercices sont à faire. 1 Tableaux Exercice 1. Moyenne (*) Écrivez une fonction qui calcule la moyenne de n nombres stockés dans un tableau de double. Prototype

Plus en détail

Bases de la programmation orientée objet en Java

Bases de la programmation orientée objet en Java Bases de la programmation orientée objet en Java Jean-Baptiste Vioix (jean-baptiste.vioix@iut-dijon.u-bourgogne.fr) IUT de Dijon-Auxerre - LE2I http://jb.vioix.free.fr 1-33 Avant propos Difficultés...

Plus en détail