Logiciel de base. Première année ENSIMAG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Logiciel de base. Première année ENSIMAG"

Transcription

1 Logiciel de base Première année ENSIMAG 1

2 Procédures, paramètres, pile En assembleur une fonction est une étiquette, c'est l'adresse de sa première instruction Lors de l'appel d'une fonction, la pile sert à stocker les paramètres 2

3 Motivations Réfléchir à la mise en œuvre en assembleur de la notion de procédure ou de fonction qui est l unité de structuration de base d un programme. Définir les différentes conventions de liaison à respecter sous Unix si on veut pouvoir importer (resp. exporter) dans un programme assembleur (resp dans un programme C ou Pascal) des fonctions ou des procédures écrites dans un autre langages (C, Pascal ou l assembleur) 3

4 Mise en œuvre de la notion de procédure ou de fonction Appel : call <etiquette> Retour : instruction ret 4

5 Mécanisme de passage de contrôle (1) Le problème : Programme fonction principal La fonction appelée doit pouvoir rendre le contrôle à l instruction suivant celle de l appel : adresse de retour à une adresse fixe Non adresse de retour associée à la fonction Non adresse de retour gérée en pile Oui 5

6 Mécanisme de passage de contrôle (2) Gestion du mécanisme sur le 80X86 Appel CALL : ESP Avant call ESP Après retour Adresse mémoire décroissante 2 octets 2 octets Zone déjà utilisée Zone de mémoire libre 6

7 Mécanisme de passage de contrôle (3) Gestion du mécanisme sur le 80X86 Retour RET : ESP Avant ret Après retour ESP Adresse mémoire décroissante 2 octets Zone occupée 2 octets Zone libre 7

8 Contexte d exécution d une procédure Définition : On entendra par contexte d exécution de la procédure l ensemble des variables auxquelles elle a accès. Ses variables locales Les variables globales (publiques ou privées) Ses paramètres d appel Les registres de la machine qui peuvent servir à implanter l une des catégories de variables utilisables par une procédure. 8

9 Gestion des variables locales (1) le principal problème à résoudre est de permettre les différents cas de récursivité et d assurer l allocation et la libération automatique des variables locales à l entrée et à la sortie d une f: f: procédure f: g: f: f: 9

10 Gestion des variables locales (2) Solution : Elle sont allouées sur la pile à l entrée dans la procédure et libérées à la sortie Pour faire cela il suffit de retrancher (resp. ajouter) à ESP le plus petit entier pair supérieur à la taille totale en octet des variables locales Entrée dans f ESP Après SUBL $TVAR_LOC, % ESP Après ADDL $TVAR_LOC,% ESP TVAR_LOC Variables locales ESP Adresse de retour Adresse de retour 2 octets ESP Adresse de retour 10

11 Adressage des variables locales (1) Problème Désignation des variables locales indépendamment du contexte d exécution de la fonction => Pas d'adressage relatif au pointeur de pile, => Pas d adressage absolu. Solution Adressage des variables locales relativement à un registre de base différent du pointeur de pile. Mais ce registre doit être sauvé à l entrée de la fonction et restauré avant de rendre le contrôle à l appelant. 11

12 Adressage des variables locales (2) ESP Etat de la pile à l entrée et à la sortie de f avant d exécuter RET Adresse de retour ESP XX EBP Variables locales XX EBP appelant Adresse de retour f: PUSHL %EBP MOVL %ESP, %EBP # Variables locales SUBL $TVAR_LOC,%ESP ---- MOVL XX(%EBP),%EAX ---- # Restoration de la pile : MOVL %EBP,%ESP POPL %EBP RET 12

13 Gestion des registres (1) Problème : Registre = variable globale movl $4, %eax call f movl %eax,... # utilise %eax Par l appelant préalablement à l appel : Restauration faite au retour, chez l appelant Par l appelé : Restauration avant le retour, chez l appelé 13

14 Gestion des registres (2) Exemple du 80X86 : ESP EBP Sauvegarde des registres Variables locales EBP appelant -TVAR_LOC # Allocation sur la pile f: ENTER $TVAR_LOC, $0 PUSHAL ---- # Restoration POPAL LEAVE RET Adresse de retour 14

15 Gestion des registres (3) Sauvegarde par l'appelant/appelé : Que choisir? Il faut que l'appelant et l'appelé aient la même convention! On peut avoir une convention différente par registre : Registres Scratch => l'appelé n'est pas tenu de sauvegarder. L'appelant sauvegarde si besoin. Registres non volatiles => l'appelé doit sauvegarder les registres dont il se sert. 15

16 Gestion des paramètres Paramètres par valeur ou par référence Les paramètres d une fonction peuvent être définis par leur valeur ou par leur adresse ou référence en mémoire : Valeur : c est directement une valeur du type défini pour le paramètre formel qui est fournie à l appel de la fonction. Ce mode est réservé pour les variables de type simple ( entier, caractère ) Adresse : c est l adresse de la variable en mémoire qui est fournie à la procédure lors de l appel, sur 4 octets. 16

17 Mode de passage des paramètres Passage par registres Pour un petit nombre de paramètres de type simple passés par valeur ou de type complexe passés par adresse c est le mode le plus efficace. Des conventions entre appelant et appelé définissent l utilisation des registres. Passage des paramètres sur la pile L appelant recopie, avant l appel, dans la pile soit la valeur des paramètres d appel soit leur adresse. Au retour il libère la place occupée par les paramètres. 17

18 Adressage des paramètres (1) Si les paramètres sont passés par registres les paramètres sont désignés par le nom du registre qui contient leur valeur, ou basé par le registre qui contient leur adresse. S ils sont passés dans la pile ils sont adressés, comme les variables locales, au moyen de leur déplacement relativement à EBP. 18

19 Adressage des paramètres ESP(2) EBP Pi Sauvegarde des registres Variables locales EBP appelant Adresse de retour Pi paramètres P1 -TVAR_LOC # Préparation et appel de la fonction f # Passage par référence : basée par %eax --- PUSHL Pi(%EBP) --- LEA Pi(%EBP), %EAX PUSHL %EAX CALL f 19

20 Conventions de liaisons (1) Définition On appelle convention de liaison (Application Binary Interface ou ABI) les conventions de programmation imposées par le système aux applications qui l utilisent. Ces conventions peuvent imposer : un certain nombre d appels au système et la façon de les réaliser les adresses mémoires utilisables par un programme des conventions d utilisation des registres 20

21 Conventions de liaisons Linux Le format d un bloc de pile associé à un appel est conforme à ce que nous avons présenté. La libération des paramètres est faite par l appelant et pas par l appelé Les paramètres d une procédure sont empilés de la droite vers la gauche f( p1, p2,, pn ) on empile d abord pn.on empile toujours un nombre pair d octets et au moins 4 (32 bits) Paramètre par référence : adresse de la variable effective sur 4 octets Paramètre par valeur, de type simple (entier, pointeur) : on empile la valeur effective sur 4 octets. 21

22 Registres et conventions de liaison Unix %ebp, %ebx, %edi, %esi, et %esp : registres non-volatiles. => On sauvegarde si on utilise Les autres (%eax, %ecx, %edx,...) sont scratch. => On fait ce qu'on veut avec, mais un call peut les modifier %eax contient le résultat d une fonction. 22

23 Entrées Sorties Impression d une chaîne msg:.string "ceci est une chaine\n" pushl $msg # Chaine => adresse call printf # Appel printf addl $4,%esp # Restauration par # l'appelant 23

24 Affichage de la valeur d une variable f:.string "la valeur de i est : %d\n " i:.int 4231 pushl i # 4 octets par valeur pushl $f # 4 octets call printf # Appel printf addl $8,%esp # Restaure

25 Lecture au clavier fe:.string "%d" i :.int 0 pushl $i # Par référence pushl $fe # Chaine call scanf # Appel scanf addl $8,%esp # Restauration 25

Architecture des ordinateurs TP 3

Architecture des ordinateurs TP 3 Architecture des ordinateurs ESIPE - IR1 TP 3 Objectif de cette séance L objectif de cette séance est d apprendre à utiliser la pile et à écrire des fonctions en assembleur En particulier, nous verrons

Plus en détail

Programmation assembleur sur l architecture x86

Programmation assembleur sur l architecture x86 Mini-projet système : développement d un noyau de système d exploitation Responsable : Christophe Rippert Christophe.Rippert@Grenoble-INP.fr Introduction Programmation assembleur sur l architecture x86

Plus en détail

Logiciel de Base : examen de première session

Logiciel de Base : examen de première session Logiciel de Base : examen de première session ENSIMAG 1A Année scolaire 2008 2009 Consignes générales : Durée : 2h. Tous documents et calculatrices autorisés. Le barème est donné à titre indicatif. Les

Plus en détail

Noyau d'un système d'exploitation INF2610 Chapitre 7 : Gestion de la mémoire (annexe 2)

Noyau d'un système d'exploitation INF2610 Chapitre 7 : Gestion de la mémoire (annexe 2) INF2610 Chapitre 7 : Gestion de la mémoire (annexe 2) Département de génie informatique et génie logiciel Hiver 2014 Exemple 1 : Espace virtuel d un processus Où seront stockées les données des variables

Plus en détail

Conception et exploitation des processeurs

Conception et exploitation des processeurs Chargé de cours : Frédéric Pétrot Équipe pédagogique : Stéphane Mancini, Luc Michel, Olivier Muller, Christophe Rippert, Sebastien Viardot Année universitaire 2012-2013 Structure du cours C1 C2 C3 C4 aux

Plus en détail

Programmation en assembleur Gnu sur des microprocesseurs de la gamme Intel (du 80386 au Pentium-Pro)

Programmation en assembleur Gnu sur des microprocesseurs de la gamme Intel (du 80386 au Pentium-Pro) Programmation en assembleur Gnu sur des microprocesseurs de la gamme Intel (du 80386 au Pentium-Pro) Ensimag et Section Télécom commune à l Ensimag et l Erg Première année. Brouillon : vendredi 13 octobre

Plus en détail

Programmation assembleur : aperçu

Programmation assembleur : aperçu Assembleur : Younès EL AMRANI. 1 Programmation assembleur : aperçu Programmation en assembleur : NASM Module M14 Semestre 4 Printemps 2010 Equipe pédagogique : Younès El Amrani, Abdelhakim El Imrani, Faissal

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs Cours 7 17 décembre 2012 Archi 1/1 Fonctions, suite et fin Archi 2/1 Rappel Forme générale d un sous-programme (fonction) : etiquette sousprogramme: push ebp ; empile la valeur

Plus en détail

Introduction. Compilation en C. Annexe Petit Traité Pratique sur l'utilisation de Gcc sous Linux. Première partie. Deuxième partie.

Introduction. Compilation en C. Annexe Petit Traité Pratique sur l'utilisation de Gcc sous Linux. Première partie. Deuxième partie. Annexe Petit Traité Pratique sur l'utilisation de Gcc sous Linux par B.Albar 3 juin 2008 Résumé : Démystication de gcc sous linux. Le code source et l'ensemble du texte présenté dans ce document a été

Plus en détail

Structure d un programme

Structure d un programme Architecture des ordinateurs Cours 6 Structure d un programme 3 décembre 2012 Archi 1/30 Programme en Assembleur Archi 2/30 Sections de données programme en assembleur = fichier texte (extension.asm) organisé

Plus en détail

Instructions assembleur

Instructions assembleur Instructions assembleur 0001011011110110 0001011101101101 10001001 Instruction vue par le programmeur assembleur ou instruction élémentaire cible d'un compilateur Réalise une modification de l'état interne

Plus en détail

Assembleur x86. P. Ezéquel

Assembleur x86. P. Ezéquel Assembleur x86 P. Ezéquel 1 TABLE DES MATIÈRES 2 Table des matières 1 Introduction 3 2 Anatomie du x86 3 2.1 Registres généraux.......................... 4 2.2 Registres de base de segments....................

Plus en détail

Programmation en assembleur

Programmation en assembleur Programmation en assembleur Architecture des Ordinateurs Module M14 Semestre 4 Printemps 2008 Coordinateur du module M14: Younès EL Amrani Formats d'opérandes en assembleur IA32 Modes d'adressage Type

Plus en détail

Programmation en assembleur Gnu sur des microprocesseurs de la gamme Intel (du 80386 au Pentium-Pro) ENSIMAG. Première année

Programmation en assembleur Gnu sur des microprocesseurs de la gamme Intel (du 80386 au Pentium-Pro) ENSIMAG. Première année Programmation en assembleur Gnu sur des microprocesseurs de la gamme Intel (du 80386 au Pentium-Pro) ENSIMAG Première année Année 2009 X. Rousset de Pina Sommaire 1. Introduction......1 2. L architecture

Plus en détail

Architecture des ordinateurs : Programmation des processeurs avec l'environnement «y86» (INF155)

Architecture des ordinateurs : Programmation des processeurs avec l'environnement «y86» (INF155) Architecture des ordinateurs : Programmation des processeurs avec l'environnement «y86» (INF155) F. Pellegrini Université Bordeaux 1 Ce document est copiable et distribuable librement et gratuitement à

Plus en détail

Édition de liens. 1 Programme unique. Ensimag 1A Apprentissage. 1.1 Listing d assemblage. offset codop. .section.rodata

Édition de liens. 1 Programme unique. Ensimag 1A Apprentissage. 1.1 Listing d assemblage. offset codop. .section.rodata Édition de liens Ensimag 1A Apprentissage 2010 1 Programme unique 1.1 Listing d assemblage offset codop.section.rodata 25 73 20 25 sortie:.asciz "%s %s %c%c%c%c%c%c%c %s%c %s%c\n" 73 20 25 63 25 63 25

Plus en détail

FAILLES APPLICATIVES INTRODUCTION & EXPLOITATION. Projet Tutorat Réseau / Sécurité INSA de Lyon 2011

FAILLES APPLICATIVES INTRODUCTION & EXPLOITATION. Projet Tutorat Réseau / Sécurité INSA de Lyon 2011 FAILLES APPLICATIVES INTRODUCTION & EXPLOITATION Projet Tutorat Réseau / Sécurité INSA de Lyon 2011 Lucas Bouillot Arnaud Kleinpeter Gaétan Bouquet Xavier Paquin INTRODUCTION INTRODUCTION Qu est ce qu

Plus en détail

Notes sur la compilation séparée

Notes sur la compilation séparée Annexe B Notes sur la compilation séparée Ce document est probablement imparfait, mais il devrait déjà donner une introduction raisonnable au sujet traité... B.1 Introduction La compilation séparée est

Plus en détail

Conception et exploitation des processeurs

Conception et exploitation des processeurs Chargés de cours : Frédéric Pétrot et Sébastien Viardot Année universitaire 2011-2012 Structure du cours C1 C2 C3 au VHDL aux langages d'assemblage pour les ISA x86 et MIPS Conventions pour les appels

Plus en détail

Initiation au langage d assemblage x86

Initiation au langage d assemblage x86 Initiation au langage d assemblage x86 Emmanuel Saracco Easter-eggs.com esaracco@easter-eggs.com esaracco@free.fr Initiation au langage d assemblage x86 par Emmanuel Saracco Copyright 2002, 2003, 2004

Plus en détail

Types et langages de programmation. Algorithmique et Programmation Unisciel/K.Zampieri

Types et langages de programmation. Algorithmique et Programmation Unisciel/K.Zampieri Types et langages de programmation Algorithmique et Programmation Unisciel/K.Zampieri 1 Généalogie partielle des langages de programmation FORTRAN BASIC PL/1 PROLOG ALGOL60 COBOL C PASCAL ADA MODULA-2

Plus en détail

Croisière au cœur d un OS Étape 6 : Multitâche et changement de contexte

Croisière au cœur d un OS Étape 6 : Multitâche et changement de contexte Croisière au cœur d un OS Étape 6 : Multitâche et changement de contexte Résumé Allocateur de pages physiques 4 Pagination 4Go Au cours de cet article et du suivant, nous vous proposons la mise en place

Plus en détail

Mémoire virtuelle. Généralités

Mémoire virtuelle. Généralités Mémoire virtuelle Généralités La pagination pure - Conversion d adresses virtuelles en adresses physiques - Table des pages à plusieurs niveau et table inversée - Algorithmes de remplacement de page -

Plus en détail

DUT Informatique Architecture des ordinateurs Année 2012/2013. - Aucun document autorisé - Calculatrices interdites - Durée : 2 heures -

DUT Informatique Architecture des ordinateurs Année 2012/2013. - Aucun document autorisé - Calculatrices interdites - Durée : 2 heures - DUT Informatique Architecture des ordinateurs Année 2012/2013 - Aucun document autorisé - Calculatrices interdites - Durée : 2 heures - NOM, prénom : Dans tous les exercices, vous pouvez utiliser les fonctions

Plus en détail

L assembleur avec GCC

L assembleur avec GCC L assembleur avec GCC informaticienzero 27/09/2014 Connaissez-vous les fonctions inline? On les utilise pour optimiser un code, puisque l appel de la fonction est remplacé par le corps de la fonction elle-même.

Plus en détail

Machines virtuelles. Brique ASC. Samuel Tardieu sam@rfc1149.net. Samuel Tardieu (ENST) Machines virtuelles 1 / 40

Machines virtuelles. Brique ASC. Samuel Tardieu sam@rfc1149.net. Samuel Tardieu (ENST) Machines virtuelles 1 / 40 Machines virtuelles Brique ASC Samuel Tardieu sam@rfc1149.net École Nationale Supérieure des Télécommunications Samuel Tardieu (ENST) Machines virtuelles 1 / 40 Machines virtuelles La compilation peut

Plus en détail

Le langage C. Séance n 4

Le langage C. Séance n 4 Université Paris-Sud 11 Institut de Formation des Ingénieurs Remise à niveau INFORMATIQUE Année 2007-2008 Travaux pratiques d informatique Le langage C Séance n 4 But : Vous devez maîtriser à la fin de

Plus en détail

Dépassement de tampon

Dépassement de tampon Dépassement de tampon En informatique, un dépassement de tampon ou débordement de tampon (en anglais, buffer overflow) est un bug par lequel un processus, lors de l'écriture dans un tampon, écrit à l'extérieur

Plus en détail

Travail d étude Les techniques de protection du logiciel

Travail d étude Les techniques de protection du logiciel Travail d étude Les techniques de protection du logiciel Julien Burle Présenté par: Térence Scalabre Licence Informatique Comment et pourquoi protéger son logiciel? Tout d abord intéressons-nous aux raisons

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11635-7

Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11635-7 Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11635-7 Processeurs et jeux d instructions CHAPITRE 4 159 Introduction au langage assembleur Dans le cadre de notre démarche ascendante, nous allons maintenant aborder

Plus en détail

Optimisation de code

Optimisation de code Optimisation de code Brique ASC Samuel Tardieu sam@rfc1149.net École Nationale Supérieure des Télécommunications Samuel Tardieu (ENST) Optimisation de code 1 / 77 But L optimisation cherche à améliorer

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Cours n 5 Le langage assembleur (2): Pile, Procédures. Les Interruptions 3ème année L assembleur 8086 : la pile = structure de «rangement» de données

Plus en détail

Rappels Entrées -Sorties

Rappels Entrées -Sorties Fonctions printf et scanf Syntaxe: écriture, organisation Comportement Données hétérogènes? Gestion des erreurs des utilisateurs 17/11/2013 Cours du Langage C ibr_guelzim@yahoo.fr ibrahimguelzim.atspace.co.uk

Plus en détail

CHAPITRE 6 : Tableaux. Définition. Tableaux à une dimension (Vecteurs)

CHAPITRE 6 : Tableaux. Définition. Tableaux à une dimension (Vecteurs) Année Universitaire 2006/2007 CHAPITRE 6 : Tableaux Définition Tableaux à une dimension (Vecteurs) Déclaration ; Mémorisation M ; Tableaux à plusieurs dimensions Déclaration Tableaux à deux dimensions

Plus en détail

1. Eléments de base du langage C

1. Eléments de base du langage C 1 1. Eléments de base du langage C Généralités Programme et sous-programme Fonction C Structure d un programme C Vocabulaire de base et syntaxe Exemples 2 Généralités Crée en 1972 par D. Ritchie pour écrire

Plus en détail

Chapitre 3 : Pointeurs et références

Chapitre 3 : Pointeurs et références p. 1/18 Chapitre 3 : Pointeurs et références Notion de pointeur L adresse d une variable est une valeur. On peut donc la stocker dans une variable. Un pointeur est une variable qui contient l adresse d

Plus en détail

Architecture matérielle et logicielle

Architecture matérielle et logicielle Architecture matérielle et logicielle Contents I Le Cours 2 1 Généralités 2 2 Micro-processeur 2 3 Mémoire 2 4 Performances 3 II TPs 3 1 Création d un exécutable : 3 2 Les bibliothèques 3 3 Codage de l

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs (2 ème partie : assembleur 80x86) Vincent Vidal IUT Lens Architecture des ordinateurs p. 1 Organisation Durée : 8 semaines. Cours 1h, TP 3h Intervenants TP : Coste, Loukil,

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr 6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr Interface d un SGF Implémentation d un SGF Gestion de la correspondance entre la structure logique et la structure

Plus en détail

1 Hello world. 2 Sorties en C. DUT Informatique M3101 Système S3 2015 / 2016. Travaux Pratiques n o 0 : Rappels de programmation C

1 Hello world. 2 Sorties en C. DUT Informatique M3101 Système S3 2015 / 2016. Travaux Pratiques n o 0 : Rappels de programmation C DUT Informatique 2015 / 2016 Travaux Pratiques n o 0 : Rappels de programmation C Nom(s) : Groupe : Date : Objectifs : renouer avec les notions, la manipulation et l écriture de programmes C, en particulier

Plus en détail

1.1 Remote Procedure Call (RPC)

1.1 Remote Procedure Call (RPC) 1.1 Remote Procedure Call (RPC) Le modèle Client-Serveur est un modèle simple à utiliser pour la structuration des systèmes répartis. Mais ce modèle s appuie sur des communications de type entrée/sortie

Plus en détail

Architecture logicielle des ordinateurs

Architecture logicielle des ordinateurs Architecture logicielle des ordinateurs Yannick Prié UFR Informatique Université Claude Bernard Lyon 1 des ordinateurs Objectifs du cours Notions générales sur le fonctionnement matériel (un peu) et logiciel

Plus en détail

Système d exploitation

Système d exploitation Chapitre 2 Système d exploitation 2.1 Définition et rôle Un ordinateur serait bien difficile à utiliser sans interface entre le matériel et l utilisateur. Une machine peut exécuter des programmes, mais

Plus en détail

Objectifs. Architecture des Ordinateurs Partie III : Liens avec le système d exploitation. Au sommaire... Schéma général d un compilateur (1/8)

Objectifs. Architecture des Ordinateurs Partie III : Liens avec le système d exploitation. Au sommaire... Schéma général d un compilateur (1/8) Architecture des Ordinateurs Partie III : Liens avec le système d exploitation 2. Génération de code David Simplot simplot@fil.univ-lille1.fr Objectifs Voir la génération de code ainsi que les mécanismes

Plus en détail

Informatique III: Programmation en C++ Introduction. Examens. Chargé de cours François Fleuret francois.fleuret@epfl.ch

Informatique III: Programmation en C++ Introduction. Examens. Chargé de cours François Fleuret francois.fleuret@epfl.ch Informatique III: Programmation en C++ Lundi 24 Octobre 2005 Chargé de cours François Fleuret francois.fleuret@epfl.ch Assistant Mathieu Salzmann mathieu.salzmann@epfl.ch Assistants étudiants Ali Al-Shabibi

Plus en détail

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation 1 de 33 Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation Florent Hivert Mél : Florent.Hivert@lri.fr Adresse universelle : http://www.lri.fr/ hivert 2 de 33 Données et instructions Un programme

Plus en détail

Systèmes d'exploitation

Systèmes d'exploitation Systèmes d'exploitation Fonctionnement interne Jeudi 27 mai et mardi 1er Juin Thomas Petazzoni Lolut - http://lolut.utbm.info Linux Magazine Série complète sur la construction d'un OS simple : SOS. A partir

Plus en détail

Assembleur. Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre

Assembleur. Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre Assembleur Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre INTRODUCTION Logiciel utilisé Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre MEMOIRE Mémoire Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre Mémoire

Plus en détail

Optimisation des shellcodes sous Linux Michał Piotrowski

Optimisation des shellcodes sous Linux Michał Piotrowski Optimisation des shellcodes sous Linux Michał Piotrowski Article publié dans le numéro 5/2005 du magazine hakin9 Tous droits reservés. La copie et la diffusion de l'article sont admises à condition de

Plus en détail

Conduite du Projet Système

Conduite du Projet Système Conduite du Projet Système Département Télécom 2ème Année Enseignants : Yves Denneulin, Jacques Mossière, Grégory Mounié, Simon Nieuviarts, Franck Rousseau, Sébastien Viardot Résumé Ce document est complémentaire

Plus en détail

Notions de langage machine

Notions de langage machine Notions de langage machine 18 décembre 2009 Rappels et introduction Architecture de Van Neumann : Processeur = UC + UAL Mémoire interne au processeur = les registres (soit seulement l accumulateur, soit

Plus en détail

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Programmation C Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Notes de cours sont disponibles sur http://astro.u-strasbg.fr/scyon/stusm (attention les majuscules sont importantes) Modalités

Plus en détail

INF4420: Éléments de Sécurité Informatique

INF4420: Éléments de Sécurité Informatique : Éléments de Module II : Sécurité OS et des logiciels José M. Fernandez M-3109 340-4711 poste 5433 Module II Aperçu Semaine 5 Sécurité dans les systèmes d'exploitation (SE) Contrôle d'accès dans les SE

Plus en détail

La famille x86. Eduardo Sanchez Laboratoire de Systèmes Logiques. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne

La famille x86. Eduardo Sanchez Laboratoire de Systèmes Logiques. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne La famille x86 Laboratoire de Systèmes Logiques Désavantages de l architecture x86 Très vieille architecture: basée sur le 8080 (commercialisé en 1974, 6 000 transistors et 8 registres) Le premier 8086

Plus en détail

Shellcodes sous Linux dans les processeurs de 32 bits x86

Shellcodes sous Linux dans les processeurs de 32 bits x86 Shellcodes sous Linux dans les processeurs de 32 bits x86 بسم الله الرحمان الرحيم و الصلة و السلم على سيدنا محمد و آله و صحبه paper par: opt!x hacker(aidi youssef) optix@9.cn sommaire: 0x01:présentation

Plus en détail

Gestion de la Mémoire 1 ère partie: Point de vue processeur. Chapitre 5

Gestion de la Mémoire 1 ère partie: Point de vue processeur. Chapitre 5 Gestion de la Mémoire 1 ère partie: Point de vue processeur Chapitre 5 Présentation La mémoire peut être adressée de 3 points de vue Point de vue processeur Comment le processeur adresse la mémoire physique

Plus en détail

Programmation impérative

Programmation impérative Programmation impérative Cours 4 : Manipulation des fichiers en C Catalin Dima Organisation des fichiers Qqs caractéristiques des fichiers : Nom (+ extension). Chemin d accès absolu = suite des noms des

Plus en détail

C ellules. Gestion et récupération automatique de mémoire. Principes des lang. de progr. INE 11. Allocation dynamique de mémoire.

C ellules. Gestion et récupération automatique de mémoire. Principes des lang. de progr. INE 11. Allocation dynamique de mémoire. Principes des lang. de progr. INE 11 Michel Mauny ENSTA ParisTech Prénom.Nom@ensta.fr Michel Mauny (ENSTA ParisTech) INE 11 Prénom.Nom@ensta.fr 1 / 37 Gestion et récupération automatique de mémoire lanage

Plus en détail

PLAN DU COURS ENTRÉE SORTIE FONCTION PRINTF. Fonction de la bibliothèque stdio.h. Affichage d'un texte:

PLAN DU COURS ENTRÉE SORTIE FONCTION PRINTF. Fonction de la bibliothèque stdio.h. Affichage d'un texte: PLAN DU COURS Introduction au langage C Notions de compilation Variables, types, constantes, Tableaux, opérateurs Entrées sorties de base Structures de contrôle Algorithmes de recherche Algorithmes de

Plus en détail

Introduction à UNIX et Windows

Introduction à UNIX et Windows 1/39 à UNIX et Windows Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017 Bobigny

Plus en détail

Base de l'informatique. Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB)

Base de l'informatique. Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB) Base de l'informatique Généralité et Architecture Le système d'exploitation Les logiciels Le réseau et l'extérieur (WEB) Généralité Comment fonctionne un ordinateur? Nous définirons 3 couches Le matériel

Plus en détail

Assembleur x86. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr

Assembleur x86. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr Assembleur x86 Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Niveaux de programmation Du plus bas niveau (1) au plus abstrait (6) 1) Impulsions

Plus en détail

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation Les Systèmes d Exploitation: d Concepts et Programmation Samia Bouzefrane MCF en Informatique, CNAM samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra Samia Bouzefrane, Cours SYSTEME 1 Introduction

Plus en détail

LA GESTION DE FICHIERS

LA GESTION DE FICHIERS CHAPITRE 6 : LA GESTION DE FICHIERS Objectifs spécifiques Connaître la notion de fichier, ses caractéristiques Connaître la notion de répertoires et partitions Connaître les différentes stratégies d allocation

Plus en détail

Résumé Génération de code Le code intermédiaire

Résumé Génération de code Le code intermédiaire Résumé Analyse INFO0004 Structure des langages de programmation Génération de code ; liaison et exécution Justus H. Piater Programmation Analyse Compilation Liaison fichier texte Analyse lexicale flux

Plus en détail

DE L ALGORITHME AU PROGRAMME INTRO AU LANGAGE C 51

DE L ALGORITHME AU PROGRAMME INTRO AU LANGAGE C 51 DE L ALGORITHME AU PROGRAMME INTRO AU LANGAGE C 51 PLAN DU COURS Introduction au langage C Notions de compilation Variables, types, constantes, tableaux, opérateurs Entrées sorties de base Structures de

Plus en détail

TD 5 LES POINTEURS. Définition: Pointeur

TD 5 LES POINTEURS. Définition: Pointeur TD 5 LES POINTEURS d'après le site de F. Faber http://www.ltam.lu/tutoriel_ansi_c Définition: Pointeur Un pointeur est une variable spéciale qui peut contenir l'adresse d'une autre variable. En C, chaque

Plus en détail

UE Programmation Impérative Licence 2ème Année 2014 2015

UE Programmation Impérative Licence 2ème Année 2014 2015 UE Programmation Impérative Licence 2 ème Année 2014 2015 Informations pratiques Équipe Pédagogique Florence Cloppet Neilze Dorta Nicolas Loménie prenom.nom@mi.parisdescartes.fr 2 Programmation Impérative

Plus en détail

Éviter les failles de sécurité dès le développement d'une application 2 ème Partie

Éviter les failles de sécurité dès le développement d'une application 2 ème Partie Éviter les failles de sécurité dès le développement d'une application 2 ème Partie Notre série d'articles essaye de mettre en lumière les principales failles de sécurité susceptibles d'apparaître dans

Plus en détail

1. Structure d un programme C. 2. Commentaire: /*..texte */ On utilise aussi le commentaire du C++ qui est valable pour C: 3.

1. Structure d un programme C. 2. Commentaire: /*..texte */ On utilise aussi le commentaire du C++ qui est valable pour C: 3. 1. Structure d un programme C Un programme est un ensemble de fonctions. La fonction "main" constitue le point d entrée pour l exécution. Un exemple simple : #include int main() { printf ( this

Plus en détail

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation (Operating Systems) Introduction SITE : http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1/2 Qu est-ce qu un SE? Ensemble de logiciels

Plus en détail

Génération de code : langages objets Gestion mémoire 2 novembre 2011

Génération de code : langages objets Gestion mémoire 2 novembre 2011 Génération de code : langages objets Gestion mémoire 2 novembre 2011 1 Compilation d un langage objet Représentation des classes et des objets Héritage multiple Appartenance à une classe 2 Environnement

Plus en détail

Le langage Forth. Brique ROSE. Samuel Tardieu sam@rfc1149.net. École Nationale Supérieure des Télécommunications

Le langage Forth. Brique ROSE. Samuel Tardieu sam@rfc1149.net. École Nationale Supérieure des Télécommunications Le langage Forth Brique ROSE Samuel Tardieu sam@rfc1149.net École Nationale Supérieure des Télécommunications Samuel Tardieu (ENST) Le langage Forth 1 / 26 Qu est-ce que Forth? Langage sans syntaxe Mots

Plus en détail

Les failles Format String

Les failles Format String Les failles Format String Concept et exploitation Warr 01/10/2010 Introduction Je rédige ce papier afin de combler un manque cruel (à mon sens) de documentation à propos de ces failles. L essentiel des

Plus en détail

TP1 - Introduction au langage C

TP1 - Introduction au langage C ENS Lyon L-Info PROJ1 2014-2015 TP1 - Introduction au langage C Sujet à terminer pour le dimanche 20 à 2h59, sous forme d une archive.zip contenant votre code source, par email à aurelien.cavelan@ens-lyon.fr.

Plus en détail

ASSEMBLAGE ET ÉDITION DES LIENS

ASSEMBLAGE ET ÉDITION DES LIENS ASSEMBLAGE ET ÉDITION DES LIENS Mewtow 11 novembre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 La chaine d assemblage 7 2.1 Résolution des symboles.............................. 7 2.2 Relocation.....................................

Plus en détail

Introduction à la rétro-ingénierie de binaires

Introduction à la rétro-ingénierie de binaires Introduction à la rétro-ingénierie de binaires Ge0 27/09/2014 Article Introduction Dans le domaine de l informatique, et plus précisément celui de la programmation, nous développons et utilisons des programmes.

Plus en détail

Centre CPGE TSI - Safi 2010/2011. Algorithmique et programmation :

Centre CPGE TSI - Safi 2010/2011. Algorithmique et programmation : Algorithmique et programmation : STRUCTURES DE DONNÉES A. Structure et enregistrement 1) Définition et rôle des structures de données en programmation 1.1) Définition : En informatique, une structure de

Plus en détail

A) Le Logiciel : le Software

A) Le Logiciel : le Software A) Le Logiciel : le Software 1) Mise en route d'une machine : RESET Un microprocesseur ne peut exécuter qu'une suite d'instructions qu'il doit aller extraire de sa mémoire. Cette suite d'instructions est

Plus en détail

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java BARABZAN Jean-René OUAHAB Karim TUCITO David 2A IMA Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java µ Page 1 Introduction Le but de ce projet est d écrire en JAVA un compilateur Micro-Java générant

Plus en détail

Principes de la programmation impérative

Principes de la programmation impérative Séquence d instructions Variables et types Types élaborés Procédures, arguments Gestion de la mémoire Langage compilé, interprété Principes de la programmation impérative Séquence d instructions Variables

Plus en détail

Programmation récursive

Programmation récursive Année 2004-2005 F. Lévy IUT De Villetaneuse Dép t informatique Cours d'algorithmique 2 éme Année Cours 8 Programmation récursive 1. Qu'est-ce que la programmation récursive Définition : la programmation

Plus en détail

Travaux Dirigés Initiation à la programmation en C

Travaux Dirigés Initiation à la programmation en C Travaux Dirigés Initiation à la programmation en C Sylvain MONTAGNY sylvain.montagny@univ-savoie.fr Bâtiment chablais, bureau 13 04 79 75 86 86 TD1 : Compilation et bases de la programmation TD2 : Les

Plus en détail

1/24. I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d un. I expressions arithmétiques. I structures de contrôle (tests, boucles)

1/24. I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d un. I expressions arithmétiques. I structures de contrôle (tests, boucles) 1/4 Objectif de ce cours /4 Objectifs de ce cours Introduction au langage C - Cours Girardot/Roelens Septembre 013 Du problème au programme I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d

Plus en détail

Université du Québec à Chicoutimi. Département d informatique et de mathématique. Plan de cours. Titre : Élément de programmation.

Université du Québec à Chicoutimi. Département d informatique et de mathématique. Plan de cours. Titre : Élément de programmation. Université du Québec à Chicoutimi Département d informatique et de mathématique Plan de cours Titre : Élément de programmation Sigle : 8inf 119 Session : Automne 2001 Professeur : Patrice Guérin Local

Plus en détail

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR 3.1 Introduction à la programmation en assembleur Pour programmer un ordinateur on utilise généralement des langages dits évolués ou de haut niveau : C, C++, Java, Basic,

Plus en détail

1 de 1. Algorithmique. Récursivité. Florent Hivert. Mél : Florent.Hivert@lri.fr Adresse universelle : http://www.lri.fr/ hivert

1 de 1. Algorithmique. Récursivité. Florent Hivert. Mél : Florent.Hivert@lri.fr Adresse universelle : http://www.lri.fr/ hivert 1 de 1 Algorithmique Récursivité Florent Hivert Mél : Florent.Hivert@lri.fr Adresse universelle : http://www.lri.fr/ hivert 2 de 1 Récursivité et Récurrence Deux notions très proche : mathématiques : récurrence

Plus en détail

RPC Remote Procedure Call. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com

RPC Remote Procedure Call. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com RPC Remote Procedure Call Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com Objectifs Le rôle de RPC comme middleware Positionner RPC dans le modèle OSI Développement d application

Plus en détail

1 : 1 er programmes & prise en main de l environnement

1 : 1 er programmes & prise en main de l environnement 1 : 1 er programmes & prise en main de l environnement 1 Introduction 1.1 Rappel : gestion d arborescence et de fichiers sous UNIX Pour la manipulation de répertoire et de fichier à partir d un terminal

Plus en détail

Thème 0 : Compilation

Thème 0 : Compilation Compilation : théorie, techniques et outils Thème 0 : Compilation HABIB ABDULRAB (INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE ROUEN) CLAUDE MOULIN (UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE COMPIÈGNE) SID TOUATI (UNIVERSITÉ

Plus en détail

Introduction au langage C

Introduction au langage C Introduction au langage C Cours 1: Opérations de base et premier programme Alexis Lechervy Alexis Lechervy (UNICAEN) Introduction au langage C 1 / 23 Les premiers pas Sommaire 1 Les premiers pas 2 Les

Plus en détail

Programmation système I Les entrées/sorties

Programmation système I Les entrées/sorties Programmation système I Les entrées/sorties DUT 1 re année Université de Marne La vallée Les entrées-sorties : E/O Entrées/Sorties : Opérations d échanges d informations dans un système informatique. Les

Plus en détail

Mode d emploi pour la P-machine utilisée lors des TPs et des projets du cours INFO010 Théorie des langages et de la compilation.

Mode d emploi pour la P-machine utilisée lors des TPs et des projets du cours INFO010 Théorie des langages et de la compilation. Mode d emploi pour la P-machine utilisée lors des TPs et des projets du cours INFO010 Théorie des langages et de la compilation. Sébastien COLLETTE et Gilles GEERAERTS 1 Introduction Ce document décrit

Plus en détail

Algorithmie ISI301 TP 1 : Python et premiers algorithmes

Algorithmie ISI301 TP 1 : Python et premiers algorithmes Algorithmie ISI301 TP 1 : Python et premiers algorithmes 1 Python : apprentissage Pour avoir une vision plus large des différentes possibilités du langage Python, nous ne pouvons que vous conseiller d

Plus en détail

Machines composées de (depuis 1940 env.) : http://cui.unige.ch/isi/cours/std/

Machines composées de (depuis 1940 env.) : http://cui.unige.ch/isi/cours/std/ données pr ogramme 11111101 11001101 01000101 b us disque ma gnétique processeur écran Structures de données et algorithmes Ordinateurs Gilles Falquet, printemps-été 2002 Machines composées de (depuis

Plus en détail

Élaboration d une représentation intermédiaire pour l exécution concolique et le marquage de données sous Windows

Élaboration d une représentation intermédiaire pour l exécution concolique et le marquage de données sous Windows Élaboration d une représentation intermédiaire pour l exécution concolique et le marquage de données sous Windows Sébastien LECOMTE cyberaware@laposte.net SSTIC 06 juin 2014 Plan 1 Introduction 2 Représentation

Plus en détail

La mémoire. Un ordinateur. L'octet. Le bit

La mémoire. Un ordinateur. L'octet. Le bit Introduction à l informatique et à la programmation Un ordinateur Un ordinateur est une machine à calculer composée de : un processeur (ou unité centrale) qui effectue les calculs une mémoire qui conserve

Plus en détail

Objectifs. Pointeurs et tableaux. Arithmétique des pointeurs et sizeof. sizeof. Exemple : liste chaînées. Cast. Débordement de tampons

Objectifs. Pointeurs et tableaux. Arithmétique des pointeurs et sizeof. sizeof. Exemple : liste chaînées. Cast. Débordement de tampons du cours d aujourd hui Programmation «orientée système» LANGAGE C POINTEURS (5/5) des pointeurs Complément (et mise en garde) sur Exemple pratique : listes Forçage de type (casting) Laboratoire d Intelligence

Plus en détail