Architecture des ordinateurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Architecture des ordinateurs"

Transcription

1 Architecture des ordinateurs Cours 7 17 décembre 2012 Archi 1/1

2 Fonctions, suite et fin Archi 2/1

3 Rappel Forme générale d un sous-programme (fonction) : etiquette sousprogramme: push ebp ; empile la valeur originale de ebp ebp, esp ; ebp = esp ; code du sous-programme pop ebp ; restaure l ancienne valeur de ebp Un sous-programme peut être appelé comme suit : push param ; passe un paramètre fnc ; appelle la fonction fnc add esp, 4 ; ire le paramètre de la pile Le dernier paramètre empilé est désigné par [ebp+8] dans fnc L avant dernier paramètre par [ebp+12], etc... Archi 3/1

4 Afficher des rayures On souhaite écrire un programme qui affiche k rayures verticales sur n lignes. Les rayures doivent être dessinées en utilisant un caractère choisi par l utilisateur. Archi 4/1

5 rayures.asm (version commentée sur la page du cours) %include "asm_io.inc" SECTION.data msg1:db "nb bandes?",10,0 msg2:db "nb lignes?",10,0 msg3:db "caractere?",10,0 blanc: db " ",0 SECTION.bss nbb: resd 1 nbl: resd 1 SECTION.text global main main: eax, msg1 print_string read_int [nbb], eax eax, msg2 print_string read_int [nbl], eax eax,msg3 print_string read_char read_char ;!! ecx, [nbl] push eax push dword [nbb] nxt: ligne loop nxt add esp, 4 pop eax fin: ebx, 0 eax, 1 int 0x80 ligne: push ebp ebp, esp push ecx ecx, [ebp+8] sv: eax, [ebp+12] print_char eax, blanc print_string loop sv print_nl pop ecx pop ebp Archi 5/1

6 Écrire une fonction récursive pas de différence avec une fonction classique MAIS : Bien respecter les règles de préservation de la pile est crucial lors de l écriture d une fonction récursive! Exemple de fonction récursive simple : calculer la somme des entiers de 1 à n. En C : int somme_rec (int n){ if (n = 1) urn 1; else urn n + somme_rec(n-1); } Archi 6/1

7 somme rec.asm (version commentée sur la page du cours) %include "asm_io.inc" SECTION.data msg1: db "Un entier?",10,0 msg2: db 10,"Somme: ",0 SECTION.text global main main: eax, msg1 print_string read_int ebx, eax eax, msg2 print_string push ebx somme add esp, 4 print_int print_nl fin: ebx, 0 eax, 1 int 0x80 somme:push ebp ebp, esp ebx, [ebp+8] cmp ebx, 1 je stop dec ebx push ebx somme add esp, 4 add jmp stop: eax, 1 fin_somme: pop eax, [ebp+8] fin_somme ebp Archi 7/1

8 Évolution de la pile s b 3 ### avant le 1er appel à somme_rec s b 3 ### somme_rec s b 3 ### push ebp ebp, esp s b 2 3 ### s b avant le 2e appel à somme_rec ### s b avant le 3e appel à somme_rec ### fin de la récursion s b 2 3 ### 1 eax s b 3 ### 1+2=3 eax s b ### 3+3=6 eax Une procédure non récursive aurait-elle été plus efficace? Archi 8/1

9 Les variables locales... La pile peut être utilisée pour stocker des variables locales. Permet d écrire des sous-programmes ré-entrants pas de registres, ni d adresse fixe. Utiliser la pile pour les variables économise de la mémoire (par opposition aux variables globales) et les registres. Les variables locales sont stockées immédiatement après la valeur de ebp sauvegardée dans la pile. Allocation : soustraire de esp le nombre d octets requis. fct: push ebp ; empile la valeur originale de ebp ebp, esp ; ebp = esp sub esp,??... esp, ebp ; désalloue les variables locales pop ebp ; restaure la valeur de ebp On utilise ebp pour localiser les variables locales. Archi 9/1

10 Exemple de variables locales fct: push ebp ; empile la valeur originale de ebp ebp, esp ; ebp = esp sub esp, 8 ; 2 variables locales de 4 octets... esp, ebp ; désalloue les variables locales pop ebp ; restaure la valeur de ebp... esp ebp-8 var. locale... ebp-4 var. locale esp ebp ebp prec. ebp ebp prec. ebp+4 adr. de ebp+4 adr. de Les 2 variables locales sont accessibles depuis n importe quel endroit du sous-programme ; pour les utiliser : [ebp-4] et [ebp-8] Archi 10/1

11 sommes.asm (version commentée sur la page du cours) %include "asm_io.inc" SECTION.data msg1: db "Un entier?",10,0 somme: push ebp ebp, esp sub esp, 4 somme: push ; 2eme version ebp ebp, esp SECTION.text global main main: eax, msg1 print_string read_int print_nl push ecx dword [ebp-4], 0 ecx, [ebp+8] nxt: add [ebp-4], ecx loop nxt push 0 push ecx ecx, [ebp+8] nxt: add [ebp-4], ecx loop nxt push eax somme add esp, 4 pop eax, [ebp-4] ecx pop eax, [ebp-4] ecx fin:... print_int print_nl fin_somme: esp, ebp pop ebp fin_somme: esp, ebp pop ebp Archi 11/1

12 Les tableaux Archi 12/1

13 Tableaux en assembleur Pas de structure de tableau à proprement parler. Tableau = bloc contigu de données en mémoire. Tous les éléments occupent le même espace en mémoire. Pour accéder à un élément, on utilise : l adresse du premier élément du tableau : adr le nombre d octets occupés par un élément : taille l indice de l élément : indice [ adr + taille*indice ] Exemple : SECTION.data tab1: db 1,2,3,4,5,6,7,8,9 tab2: dw 10,20,30,40,50,60,70,80,90 SECTION.bss tab3: resd 9 SECTION.text... ecx, 9 next: eax, 0 al, [tab1 + ecx] add ax, [tab2 + 2*ecx] [tab3 + 4*ecx], eax loop next... Archi 13/1

14 squares.asm (version commentée sur la page du cours) %include "asm_io.inc" SECTION.data msg: db "i<20?",10,0 t1: db "tab[",0 t2: db "]= ",0 blanc: db tab: dw 5,1,23,4,... SECTION.bss tab2: resd 20 SECTION.text global main main: eax, msg print_string read_int ebx, eax eax, t1 print_string eax, ebx print_int eax, t2 print_string eax, 0 ax, [tab+2*ebx] print_int print_nl ebx, 0 nxt: eax, 0 ax, [tab+2*ebx] mul eax [tab2+4*ebx], eax inc ebx cmp ebx, 20 jne nxt fnc fin:... fnc: push ebp ebp, esp ebx, 0 na: eax, [tab2+4*ebx] print_int eax, [blanc] print_char inc ebx cmp ebx, 20 jne na fin_fnc: pop ebp print_nl Archi 14/1

15 fibo.asm (version commentée sur la page du cours) %include "asm_io.inc" SECTION.data msg1:db "entier <40?",10,0 msg2:db " premiers: ",0 blanc:db SECTION.bss n: resd 1 fibo: resd 40 SECTION.text global main main: ; remplissage du tableau dword [fibo], 1 dword [fibo+4], 1 ecx, 0 nxt: eax, [fibo+4*ecx] ebx, [fibo+4*ecx+4] add eax, ebx [fibo+4*ecx+8], eax inc ecx cmp ecx, 38 jne nxt ; affichage eax, msg1 print_string read_int [n], eax push dword [n] aff_n add esp, 4 fin: ebx, 0 eax, 1 int 0x80 aff_n: push ebp ebp, esp; dword eax, [ebp+8] print_int eax, msg2 print_string ebx, 0 ecx, 40 na: eax, [fibo+4*ebx] print_int eax, [blanc] print_char inc ebx cmp ebx, [ebp+8] loopne na print_nl fin_aff_n: pop ebp Archi 15/1

16 Les chaînes de caractères sont des tableaux... Chaîne de caractères en assembleur = bloc contigu d octets en mémoire, terminé par un 0. = tableau d octets (caractères en ascii) terminé par un 0. Exemple (lecture du prénom au clavier) : %include "asm_io.inc" SECTION.data msg1: db "Quel est ton nom?",10,0 msg2: db "Bonjour ",0 SECTION.bss prenom: resb 20 SECTION.text global main main: eax, msg1 print_string ecx, 19 ebx, 0 nxt: read_char [prenom+ebx], eax inc ebx cmp eax, 10 loopne nxt byte [prenom+ebx], 0 eax, msg2 print_string eax, prenom print_string Archi 16/1

17 majuscule.asm %include "asm_io.inc" SECTION.data msg: db "texte?",10,0 lt1: db a lt2: db A blanc:db SECTION.bss min: resb 100 maj: resb 100 lg: resd 1 moins:resd 1 SECTION.text global main main: eax, [lt1] sub eax, [lt2] [moins],eax eax, msg print_string (version commentée sur la page du cours) push min push lg read_string add esp, 8 ebx, 0 nxt: al, [min+ebx] cmp al, [blanc] je espace sub al, [moins] espace: [maj+ebx], al inc ebx cmp ebx, [lg] jne nxt byte [maj+ebx], 0 fin:... print_nl eax, maj print_string print_nl read_string: push ebp ebp, esp pusha edx, [ebp+12] ecx, 99 ebx, 0 nxt_rs: read_char [edx+ebx], al inc ebx cmp al, 10 loopne nxt_rs byte [edx+ebx], 0 edx, [ebp+8] dec ebx [edx], ebx popa fin_read_string: pop ebp Archi 17/1

18 Vers les langages haut niveau Archi 18/1

19 Rappel : architecture en couches 5. Langages haut niveau Compilation 4. Langage d assemblage Assembleur 3. Système d exploitation Appels système 2. Jeu d instructions propre à chaque machine (ISA) Microprogrammes : micro-instructions binaires 1. Micro-architecture (UAL, opérations, registres,...) Assemblage physique des portes logiques 0. Circuits logiques Archi 19/1

20 Exemple de compilation : gcc -S -masm=intel add.c int main(){ int i, sum = 0; for ( i = 1; i <= 10; i++ ) sum += i; printf("sum = %d \n", sum); urn 0; }.file "add.c".intel_syntax noprefix.section.rodata.lc0:.string "sum = %d \n".text.globl main.type main: lea ecx, [esp+4] and esp, -16 push DWORD PTR [ecx-4] push ebp ebp, esp push ecx sub esp, 36 DWORD PTR [ebp-8], 0 DWORD PTR [ebp-12], 1 jmp.l2.l3: eax, DWORD PTR [ebp-12] add DWORD PTR [ebp-8], eax add DWORD PTR [ebp-12], 1.L2: cmp DWORD PTR [ebp-12], 10 jle.l3 eax, DWORD PTR [ebp-8] DWORD PTR [esp+4], eax DWORD PTR [esp], OFFSET FLAT:.LC0 printf eax, 0 add esp, 36 pop ecx pop ebp lea esp, [ecx-4].size main,.-main.ident "GCC: (Gentoo r3 p1.6, pie ) Archi 20/1

Structure d un programme

Structure d un programme Architecture des ordinateurs Cours 6 Structure d un programme 3 décembre 2012 Archi 1/30 Programme en Assembleur Archi 2/30 Sections de données programme en assembleur = fichier texte (extension.asm) organisé

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TP 3

Architecture des ordinateurs TP 3 Architecture des ordinateurs ESIPE - IR1 TP 3 Objectif de cette séance L objectif de cette séance est d apprendre à utiliser la pile et à écrire des fonctions en assembleur En particulier, nous verrons

Plus en détail

Logiciel de base. Première année ENSIMAG

Logiciel de base. Première année ENSIMAG Logiciel de base Première année ENSIMAG 1 Procédures, paramètres, pile En assembleur une fonction est une étiquette, c'est l'adresse de sa première instruction Lors de l'appel d'une fonction, la pile sert

Plus en détail

Programmation assembleur : aperçu

Programmation assembleur : aperçu Assembleur : Younès EL AMRANI. 1 Programmation assembleur : aperçu Programmation en assembleur : NASM Module M14 Semestre 4 Printemps 2010 Equipe pédagogique : Younès El Amrani, Abdelhakim El Imrani, Faissal

Plus en détail

Méthodologie de programmation en assembleur. Philippe Preux

Méthodologie de programmation en assembleur. Philippe Preux Méthodologie de programmation en assembleur Philippe Preux 24 novembre 1997 Table des matières 1 Introduction 3 2 Méthodologie 4 2.1 Méthodologie............................................. 4 2.2 Aperçu

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs Cours 4 5 novembre 2012 Archi 1/22 Micro-architecture Archi 2/22 Intro Comment assembler les différents circuits vus dans les cours précédents pour fabriquer un processeur?

Plus en détail

Instructions assembleur

Instructions assembleur Instructions assembleur 0001011011110110 0001011101101101 10001001 Instruction vue par le programmeur assembleur ou instruction élémentaire cible d'un compilateur Réalise une modification de l'état interne

Plus en détail

Assembleur x86. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr

Assembleur x86. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr Assembleur x86 Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Niveaux de programmation Du plus bas niveau (1) au plus abstrait (6) 1) Impulsions

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs (2 ème partie : assembleur 80x86) Vincent Vidal IUT Lens Architecture des ordinateurs p. 1 Organisation Durée : 8 semaines. Cours 1h, TP 3h Intervenants TP : Coste, Loukil,

Plus en détail

Édition de liens. 1 Programme unique. Ensimag 1A Apprentissage. 1.1 Listing d assemblage. offset codop. .section.rodata

Édition de liens. 1 Programme unique. Ensimag 1A Apprentissage. 1.1 Listing d assemblage. offset codop. .section.rodata Édition de liens Ensimag 1A Apprentissage 2010 1 Programme unique 1.1 Listing d assemblage offset codop.section.rodata 25 73 20 25 sortie:.asciz "%s %s %c%c%c%c%c%c%c %s%c %s%c\n" 73 20 25 63 25 63 25

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Cours n 5 Le langage assembleur (2): Pile, Procédures. Les Interruptions 3ème année L assembleur 8086 : la pile = structure de «rangement» de données

Plus en détail

Compilation. Introduction à la compilation. Termes Phases d'un compilateur Importance des grammaires Méthodes d'analyse. Termes. Termes.

Compilation. Introduction à la compilation. Termes Phases d'un compilateur Importance des grammaires Méthodes d'analyse. Termes. Termes. Compilation Enseignants : Stéphane Talbot Miguel Tomasena Volume horaire : 10.5 C / 12 TD / 12 TP langage source Traduction langage cible Contenu : Introduction à la compilation Analyse Lexicale Analyse

Plus en détail

Département informatique de l université d Angers

Département informatique de l université d Angers Département informatique de l université d Angers Amélioration d'un logiciel d'émulation du fonctionnement d'un microprocesseur x8 6 SCHAEFFER Florian ROUSSEAUX Billy L3 Informatique Responsable du projet:

Plus en détail

FAILLES APPLICATIVES INTRODUCTION & EXPLOITATION. Projet Tutorat Réseau / Sécurité INSA de Lyon 2011

FAILLES APPLICATIVES INTRODUCTION & EXPLOITATION. Projet Tutorat Réseau / Sécurité INSA de Lyon 2011 FAILLES APPLICATIVES INTRODUCTION & EXPLOITATION Projet Tutorat Réseau / Sécurité INSA de Lyon 2011 Lucas Bouillot Arnaud Kleinpeter Gaétan Bouquet Xavier Paquin INTRODUCTION INTRODUCTION Qu est ce qu

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs Cours (12x2h00) : rédéric Mallet - fmallet@unice.fr TP (12x2h00-2 groupes) : Jean-Pierre Lips - Jean-Pierre.LPS@unice.fr Christophe Delage Christophe.Delage@sophia.inria.fr

Plus en détail

Optimisation de code

Optimisation de code Optimisation de code Brique ASC Samuel Tardieu sam@rfc1149.net École Nationale Supérieure des Télécommunications Samuel Tardieu (ENST) Optimisation de code 1 / 77 But L optimisation cherche à améliorer

Plus en détail

Notions de langage machine

Notions de langage machine Notions de langage machine 18 décembre 2009 Rappels et introduction Architecture de Van Neumann : Processeur = UC + UAL Mémoire interne au processeur = les registres (soit seulement l accumulateur, soit

Plus en détail

SSTIC 2009. Désobfuscation automatique de binaires. Alexandre Gazet. Yoann Guillot. Et autres idyles bucoliques...

SSTIC 2009. Désobfuscation automatique de binaires. Alexandre Gazet. Yoann Guillot. Et autres idyles bucoliques... Désobfuscation automatique de binaires Et autres idyles bucoliques... Alexandre Gazet Sogeti / ESEC R&D alexandre.gazet(at)sogeti.com Yoann Guillot Sogeti / ESEC R&D yoann.guillot(at)sogeti.com SSTIC 2009

Plus en détail

Architecture des ordinateurs : Programmation des processeurs avec l'environnement «y86» (INF155)

Architecture des ordinateurs : Programmation des processeurs avec l'environnement «y86» (INF155) Architecture des ordinateurs : Programmation des processeurs avec l'environnement «y86» (INF155) F. Pellegrini Université Bordeaux 1 Ce document est copiable et distribuable librement et gratuitement à

Plus en détail

Conventions d écriture et outils de mise au point

Conventions d écriture et outils de mise au point Logiciel de base Première année par alternance Responsable : Christophe Rippert Christophe.Rippert@Grenoble-INP.fr Introduction Conventions d écriture et outils de mise au point On va utiliser dans cette

Plus en détail

La vie des programmes

La vie des programmes La vie des programmes Fabienne Carrier Stéphane Devismes Université Joseph Fourier, Grenoble I 2 février 2009 Carrier, Devismes (Grenoble I) La vie des programmes 2 février 2009 1 / 31 Plan 1 Introduction

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs GTR 1999-2000 Emmanuel Viennet IUT de Villetaneuse Département GTR viennet@lipn.univ-paris13.fr Licence Copyright c 1995-2001 par Emmanuel Viennet. Ce document peut être librement

Plus en détail

Les structures de données. Rajae El Ouazzani

Les structures de données. Rajae El Ouazzani Les structures de données Rajae El Ouazzani La récursivité 2 Définition Une procédure ou une fonction est dite récursive si elle fait appel à elle même, directement ou indirectement. 3 Exemple : Réalisation

Plus en détail

La rétroconception : application à l analyse logicielle

La rétroconception : application à l analyse logicielle La rétroconception : application à l analyse logicielle Serge Lefranc Centre d Électronique de l Armement Bruz cedex F-35174, France serge.lefranc@dga.defense.gouv.fr Résumé Cet article a pour but de présenter

Plus en détail

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D ANGELIS CIRCUITS CONFIGURABLES NOTION DE PROGRAMMATION

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D ANGELIS CIRCUITS CONFIGURABLES NOTION DE PROGRAMMATION 145 NOTION DE PROGRAMMATION 1/ Complétons notre microprocesseur Nous avons, dans les leçons précédentes décrit un microprocesseur théorique, cependant il s inspire du 6800, premier microprocesseur conçu

Plus en détail

Le langage C. Séance n 4

Le langage C. Séance n 4 Université Paris-Sud 11 Institut de Formation des Ingénieurs Remise à niveau INFORMATIQUE Année 2007-2008 Travaux pratiques d informatique Le langage C Séance n 4 But : Vous devez maîtriser à la fin de

Plus en détail

Machines virtuelles. Brique ASC. Samuel Tardieu sam@rfc1149.net. Samuel Tardieu (ENST) Machines virtuelles 1 / 40

Machines virtuelles. Brique ASC. Samuel Tardieu sam@rfc1149.net. Samuel Tardieu (ENST) Machines virtuelles 1 / 40 Machines virtuelles Brique ASC Samuel Tardieu sam@rfc1149.net École Nationale Supérieure des Télécommunications Samuel Tardieu (ENST) Machines virtuelles 1 / 40 Machines virtuelles La compilation peut

Plus en détail

UE Programmation Impérative Licence 2ème Année 2014 2015

UE Programmation Impérative Licence 2ème Année 2014 2015 UE Programmation Impérative Licence 2 ème Année 2014 2015 Informations pratiques Équipe Pédagogique Florence Cloppet Neilze Dorta Nicolas Loménie prenom.nom@mi.parisdescartes.fr 2 Programmation Impérative

Plus en détail

Introduction. Les performances d une machine sont liées au: 1. nombre d instructions. 2. temps de cycle horloge

Introduction. Les performances d une machine sont liées au: 1. nombre d instructions. 2. temps de cycle horloge Introduction Les performances d une machine sont liées au: 1. nombre d instructions 2. temps de cycle horloge 3. nombre de cycle horloge par instructions. C est: le compilateur et l architecture du jeu

Plus en détail

Introduction aux systèmes informatiques Structure d un ordinateur

Introduction aux systèmes informatiques Structure d un ordinateur Introduction aux systèmes informatiques Structure d un ordinateur Michel Salomon IUT de Belfort-Montbéliard Département d informatique Michel Salomon Intro. aux sys. info. 1 / 36 Qu est-ce qu un système

Plus en détail

Assembleur i8086. Philippe Preux IUT Informatique du Littoral. Année universitaire 95 96

Assembleur i8086. Philippe Preux IUT Informatique du Littoral. Année universitaire 95 96 Assembleur i8086 Philippe Preux IUT Informatique du Littoral Année universitaire 95 96 1 Avertissement Ce document décrit le langage d assemblage étudié et utilisé dans le cadre des TP d architecture.

Plus en détail

CM2 L architecture MIPS32

CM2 L architecture MIPS32 CM2 L architecture MIPS32 Olivier Marchetti (CM-TD-TP) Alexandre Brière (TD-TP) Laboratoire d informatique de Paris 6 Pôle SoC UPMC Année 2014-2015 Instructions MIPS Contrôle Données en MIPS E/S en MIPS

Plus en détail

Le Projet BINSEC. Automatiser l analyse de sécurité au niveau binaire. Airbus group, CEA, IRISA, LORIA, Uni. Joseph Fourier. p.

Le Projet BINSEC. Automatiser l analyse de sécurité au niveau binaire. Airbus group, CEA, IRISA, LORIA, Uni. Joseph Fourier. p. Le Projet BINSEC Automatiser l analyse de sécurité au niveau binaire Airbus group, CEA, IRISA, LORIA, Uni. Joseph Fourier p. 1/22 Introduction Panorama de BINSEC Cadre de travail Projet ANR INS, appel

Plus en détail

Résumé Génération de code Le code intermédiaire

Résumé Génération de code Le code intermédiaire Résumé Analyse INFO0004 Structure des langages de programmation Génération de code ; liaison et exécution Justus H. Piater Programmation Analyse Compilation Liaison fichier texte Analyse lexicale flux

Plus en détail

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE QCM Remarque : - A une question correspond au moins 1 réponse juste - Cocher la ou les bonnes réponses Barème : - Une bonne réponse = +1 - Pas de réponse = 0

Plus en détail

Éléments d architecture des ordinateurs : travaux pratiques d assembleur sur PC Intelx86 sous Linux

Éléments d architecture des ordinateurs : travaux pratiques d assembleur sur PC Intelx86 sous Linux Éléments d architecture des ordinateurs : travaux pratiques d assembleur sur PC Intelx86 sous Linux Laboratoire d Informatique fondamentale de Lille Université des sciences et technologies de Lille F-59655

Plus en détail

Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10

Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10 Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10 Cours 4 : Programmation structurée (c) http://www.loria.fr/~tabbone/cours.html 1 Principe - Les méthodes sont structurées en blocs par les structures de la programmation

Plus en détail

Compilation (INF 564)

Compilation (INF 564) Présentation du cours Le processeur MIPS Programmation du MIPS 1 Compilation (INF 564) Introduction & architecture MIPS François Pottier 10 décembre 2014 Présentation du cours Le processeur MIPS Programmation

Plus en détail

Centre CPGE TSI - Safi 2010/2011. Algorithmique et programmation :

Centre CPGE TSI - Safi 2010/2011. Algorithmique et programmation : Algorithmique et programmation : STRUCTURES DE DONNÉES A. Structure et enregistrement 1) Définition et rôle des structures de données en programmation 1.1) Définition : En informatique, une structure de

Plus en détail

Éviter les failles de sécurité dès le développement d'une application 2 ème Partie

Éviter les failles de sécurité dès le développement d'une application 2 ème Partie Éviter les failles de sécurité dès le développement d'une application 2 ème Partie Notre série d'articles essaye de mettre en lumière les principales failles de sécurité susceptibles d'apparaître dans

Plus en détail

Chap III : Les tableaux

Chap III : Les tableaux Chap III : Les tableaux Dans cette partie, on va étudier quelques structures de données de base tels que : Les tableaux (vecteur et matrice) Les chaînes de caractères LA STRUCTURE DE TABLEAU Introduction

Plus en détail

Cours 7 : fonctions recursives, arithmétique binaire, flottants 1

Cours 7 : fonctions recursives, arithmétique binaire, flottants 1 Cours 7 : fonctions recursives, arithmétique binaire, flottants 1 Les types énumérés On peut aussi définir des types qui ont un nombre fini de valeurs (ex: jours de la semaine, couleurs primaires, etc.)

Plus en détail

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application Université de Provence Licence Math-Info Première Année V. Phan Luong Algorithmique et Programmation en Python Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application 1 Ordinateur Un

Plus en détail

La mémoire. Un ordinateur. L'octet. Le bit

La mémoire. Un ordinateur. L'octet. Le bit Introduction à l informatique et à la programmation Un ordinateur Un ordinateur est une machine à calculer composée de : un processeur (ou unité centrale) qui effectue les calculs une mémoire qui conserve

Plus en détail

Algorithmique et Programmation, IMA

Algorithmique et Programmation, IMA Algorithmique et Programmation, IMA Cours 2 : C Premier Niveau / Algorithmique Université Lille 1 - Polytech Lille Notations, identificateurs Variables et Types de base Expressions Constantes Instructions

Plus en détail

Introduction au langage C

Introduction au langage C Introduction au langage C Cours 1: Opérations de base et premier programme Alexis Lechervy Alexis Lechervy (UNICAEN) Introduction au langage C 1 / 23 Les premiers pas Sommaire 1 Les premiers pas 2 Les

Plus en détail

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr 6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr Interface d un SGF Implémentation d un SGF Gestion de la correspondance entre la structure logique et la structure

Plus en détail

Rappels d architecture

Rappels d architecture Assembleur Rappels d architecture Un ordinateur se compose principalement d un processeur, de mémoire. On y attache ensuite des périphériques, mais ils sont optionnels. données : disque dur, etc entrée

Plus en détail

Cours d Algorithmique-Programmation 2 e partie (IAP2): programmation 24 octobre 2007impérative 1 / 44 et. structures de données simples

Cours d Algorithmique-Programmation 2 e partie (IAP2): programmation 24 octobre 2007impérative 1 / 44 et. structures de données simples Cours d Algorithmique-Programmation 2 e partie (IAP2): programmation impérative et structures de données simples Introduction au langage C Sandrine Blazy - 1ère année 24 octobre 2007 Cours d Algorithmique-Programmation

Plus en détail

CVE-2012-5611, Exploitation mémoire

CVE-2012-5611, Exploitation mémoire mots-clés : CVE-2012-5611, Exploitation mémoire du SGDB MySQL Samir MEGUEDDEM (@ipv_) Synacktiv samir.megueddem@synacktiv.com CVE-2012-5611 / Kingcope / RCE / Stack Buffer Overflow / GRANT statement e

Plus en détail

UEO11 Cours/TDn 2 Algorithmique : bases - 2007-2008. 3- Algorithmique...1 3.1 Définition : algorithmique...1. Critère algorithmique élémentaire

UEO11 Cours/TDn 2 Algorithmique : bases - 2007-2008. 3- Algorithmique...1 3.1 Définition : algorithmique...1. Critère algorithmique élémentaire UEO11 Cours/TDn 2 Algorithmique : bases - 2007-2008 Table des matières 3- Algorithmique...1 3.1 Définition : algorithmique...1 Critère algorithmique élémentaire...1 3.2 De l algorithme au programme...2

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP COURS PROGRAMMATION INITIATION AU LANGAGE C SUR MICROCONTROLEUR PIC page 1 / 7 INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP I. Historique du langage C 1972 : naissance du C dans les laboratoires BELL par

Plus en détail

Licence Bio Informatique Année 2004-2005. Premiers pas. Exercice 1 Hello World parce qu il faut bien commencer par quelque chose...

Licence Bio Informatique Année 2004-2005. Premiers pas. Exercice 1 Hello World parce qu il faut bien commencer par quelque chose... Université Paris 7 Programmation Objet Licence Bio Informatique Année 2004-2005 TD n 1 - Correction Premiers pas Exercice 1 Hello World parce qu il faut bien commencer par quelque chose... 1. Enregistrez

Plus en détail

Licence ST Université Claude Bernard Lyon I LIF1 : Algorithmique et Programmation C Bases du langage C 1 Conclusion de la dernière fois Introduction de l algorithmique générale pour permettre de traiter

Plus en détail

Désobfuscation automatique de binaire - The Barbarian Sublimation

Désobfuscation automatique de binaire - The Barbarian Sublimation Désobfuscation automatique de binaire - The Barbarian Sublimation Yoann Guillot, Alexandre Gazet Sogeti - ESEC Résumé Ce papier présente l état de notre recherche dans le domaine de l automatisation du

Plus en détail

Croisière au cœur d un OS Étape 6 : Multitâche et changement de contexte

Croisière au cœur d un OS Étape 6 : Multitâche et changement de contexte Croisière au cœur d un OS Étape 6 : Multitâche et changement de contexte Résumé Allocateur de pages physiques 4 Pagination 4Go Au cours de cet article et du suivant, nous vous proposons la mise en place

Plus en détail

PROJET ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION II

PROJET ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION II PROJET 1 ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION II CONTENU DU RAPPORT A RENDRE : o Fiche signalétique du binôme o Listing des différents fichiers sources o CD sources o Il sera tenu compte de la présentation du

Plus en détail

DE L ALGORITHME AU PROGRAMME INTRO AU LANGAGE C 51

DE L ALGORITHME AU PROGRAMME INTRO AU LANGAGE C 51 DE L ALGORITHME AU PROGRAMME INTRO AU LANGAGE C 51 PLAN DU COURS Introduction au langage C Notions de compilation Variables, types, constantes, tableaux, opérateurs Entrées sorties de base Structures de

Plus en détail

Éléments d informatique Cours 3 La programmation structurée en langage C L instruction de contrôle if

Éléments d informatique Cours 3 La programmation structurée en langage C L instruction de contrôle if Éléments d informatique Cours 3 La programmation structurée en langage C L instruction de contrôle if Pierre Boudes 28 septembre 2011 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike

Plus en détail

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Frédéric Pétrot Année universitaire 2014-2015 Structure du cours C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 Codage des nombres en base 2, logique

Plus en détail

Déprotection semi-automatique de binaire

Déprotection semi-automatique de binaire Déprotection semi-automatique de binaire Yoann Guillot & Alexandre Gazet Sogeti - ESEC Résumé Que ce soit sur des binaires malicieux ou non, les protections dont le but est de freiner la rétro-ingénierie

Plus en détail

Cours 1 : La compilation

Cours 1 : La compilation /38 Interprétation des programmes Cours 1 : La compilation Yann Régis-Gianas yrg@pps.univ-paris-diderot.fr PPS - Université Denis Diderot Paris 7 2/38 Qu est-ce que la compilation? Vous avez tous déjà

Plus en détail

IN 102 - Cours 1. 1 Informatique, calculateurs. 2 Un premier programme en C

IN 102 - Cours 1. 1 Informatique, calculateurs. 2 Un premier programme en C IN 102 - Cours 1 Qu on le veuille ou non, les systèmes informatisés sont désormais omniprésents. Même si ne vous destinez pas à l informatique, vous avez de très grandes chances d y être confrontés en

Plus en détail

Brefs rappels sur la pile et le tas (Stack. / Heap) et les pointeurs

Brefs rappels sur la pile et le tas (Stack. / Heap) et les pointeurs Brefs rappels sur la pile et le tas (Stack / Heap) et les pointeurs (exemples en C) v1.11 - Olivier Carles 1 Pile et Tas Mémoire allouée de manière statique Mémoire Allouée Dynamiquement variables locales

Plus en détail

Examen d Architecture des Ordinateurs Majeure 1 Polytechnique Lundi 10 Décembre 2001

Examen d Architecture des Ordinateurs Majeure 1 Polytechnique Lundi 10 Décembre 2001 Examen d Architecture des Ordinateurs Majeure 1 Polytechnique Lundi 10 Décembre 2001 L examen dure 3 heures. Le sujet comporte 7 pages dont 3 pages de rappels sur le LC-2 et la microprogrammation. Tous

Plus en détail

L ASSEMBLEUR INTEL. Institut Universitaire de Technologie d Amiens Support de cours, 1999/2000 L Assembleur INTEL. Cyril CAUCHOIS

L ASSEMBLEUR INTEL. Institut Universitaire de Technologie d Amiens Support de cours, 1999/2000 L Assembleur INTEL. Cyril CAUCHOIS L ASSEMBLEUR INTEL Institut Universitaire de Technologie d Amiens Support de cours, 1999/2000 L Assembleur INTEL Cyril CAUCHOIS Table des matières Table des matières Chapitre 1 1 1 RAPPEL : LES SYSTÈMES

Plus en détail

Assembleur. Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre

Assembleur. Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre Assembleur Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre INTRODUCTION Logiciel utilisé Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre MEMOIRE Mémoire Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre Mémoire

Plus en détail

C ellules. Gestion et récupération automatique de mémoire. Principes des lang. de progr. INE 11. Allocation dynamique de mémoire.

C ellules. Gestion et récupération automatique de mémoire. Principes des lang. de progr. INE 11. Allocation dynamique de mémoire. Principes des lang. de progr. INE 11 Michel Mauny ENSTA ParisTech Prénom.Nom@ensta.fr Michel Mauny (ENSTA ParisTech) INE 11 Prénom.Nom@ensta.fr 1 / 37 Gestion et récupération automatique de mémoire lanage

Plus en détail

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS ESIEE Unité d'informatique IN101 Albin Morelle (et Denis Bureau) QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS 1- ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D UN ORDINATEUR Processeur Mémoire centrale Clavier Unité d échange BUS

Plus en détail

Les techniques de protection du logiciel

Les techniques de protection du logiciel Travail d'études Licence Informatique 2003-2004 Les techniques de protection du logiciel Julien BURLE Térence SCALABRE Encadré par Mr Pierre CRESCENZO Travail d'étude: Les techniques de protection du logiciel

Plus en détail

Chapitre 1 : La gestion dynamique de la mémoire

Chapitre 1 : La gestion dynamique de la mémoire Chapitre 1 : La gestion dynamique de la mémoire En langage C un programme comporte trois types de données : Statiques; Automatiques ; Dynamiques. Les données statiques occupent un emplacement parfaitement

Plus en détail

Déprotection semi-automatique de binaire

Déprotection semi-automatique de binaire Déprotection semi-automatique de binaire Yoann Guillot et Alexandre Gazet Sogeti - ESEC Résumé Que ce soit sur des binaires malicieux ou non, les protections dont le but est de freiner la rétro-ingénierie

Plus en détail

Projet de Programmation Fonctionnelle

Projet de Programmation Fonctionnelle Projet de Programmation Fonctionnelle L objectif de ce projet est de concevoir, en Objective Caml, un évaluateur pour le langage mini-ml (un sous ensemble du langage Objective Caml). Votre programme devra

Plus en détail

Structure du format BMP, sa lecture, sa construction et son écriture

Structure du format BMP, sa lecture, sa construction et son écriture Structure du format BMP, sa lecture, sa construction et son écriture Claude Parisel Mars 2003 Table des matières : 1. Le choix du format 2. Commentaires sur les autres formats 3. Format BMP pour noir&blanc,

Plus en détail

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR 3.1 Introduction à la programmation en assembleur Pour programmer un ordinateur on utilise généralement des langages dits évolués ou de haut niveau : C, C++, Java, Basic,

Plus en détail

4. Initiation à l'assembleur

4. Initiation à l'assembleur 4. Initiation à l'assembleur 142 143 1. Introduction Pour mieux comprendre la structure interne d'un ordinateur, nous aborderons la langage d'assemblage d'un processeur contemporain, le Pentium III d'intel.

Plus en détail

Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin

Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin 11 octobre 2014 2 Table des matières 1 Introduction 5 2 Bases de la programmation en C++ 7 3 Les types composés 9 3.1 Les tableaux.............................

Plus en détail

Document de formation pour une solution complète d automatisation Totally Integrated Automation (T I A) MODULE B4 Blocs de données

Document de formation pour une solution complète d automatisation Totally Integrated Automation (T I A) MODULE B4 Blocs de données Document de formation pour une solution complète d automatisation Totally Integrated Automation (T I A) MODULE B4 Document de formation T I A Page 1 sur 18 Module B4 Ce document a été édité par Siemens

Plus en détail

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Programmation C Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Notes de cours sont disponibles sur http://astro.u-strasbg.fr/scyon/stusm (attention les majuscules sont importantes) Modalités

Plus en détail

Tableaux (introduction) et types de base

Tableaux (introduction) et types de base Tableaux (introduction) et types de base A. Motivation..................................................... 4 B. Les tableaux.................................................... 5 C. Construction des tableaux.......................................

Plus en détail

Analyse du fonctionnement d'un programme suspect

Analyse du fonctionnement d'un programme suspect Analyse du fonctionnement d'un programme suspect Bartosz Wójcik Il faut bien réfléchir avant de lancer un fichier téléchargé sur Internet. Bien que tous ne soient pas dangereux, il est facile de tomber

Plus en détail

Types et langages de programmation. Algorithmique et Programmation Unisciel/K.Zampieri

Types et langages de programmation. Algorithmique et Programmation Unisciel/K.Zampieri Types et langages de programmation Algorithmique et Programmation Unisciel/K.Zampieri 1 Généalogie partielle des langages de programmation FORTRAN BASIC PL/1 PROLOG ALGOL60 COBOL C PASCAL ADA MODULA-2

Plus en détail

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable INTRODUCTION A JAVA JAVA est un langage orienté-objet pur. Il ressemble beaucoup à C++ au niveau de la syntaxe. En revanche, ces deux langages sont très différents dans leur structure (organisation du

Plus en détail

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Pierre Boudes 1 er décembre 2014 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Types char et

Plus en détail

Introduction à Visual Basic

Introduction à Visual Basic La fenêtre (form) principale: Zone de titre Points d attraction pour le dessin des contrôles Menu Système Fenêtre s affichant lors de l exécution du programme 15 Raccourci F4 Propriétés de la fenêtre principale

Plus en détail

Cours de C++ François Laroussinie. 2 novembre 2005. Dept. d Informatique, ENS de Cachan

Cours de C++ François Laroussinie. 2 novembre 2005. Dept. d Informatique, ENS de Cachan Cours de C++ François Laroussinie Dept. d Informatique, ENS de Cachan 2 novembre 2005 Première partie I Introduction Introduction Introduction Algorithme et programmation Algorithme: méthode pour résoudre

Plus en détail

Projet 1 ENS Lyon L3IF

Projet 1 ENS Lyon L3IF Projet 1 ENS Lyon L3IF Génération de code Sébastien Briais 8 janvier 2008 Dans cette partie, vous allez devoir implémenter le générateur de code pour l émulateur DLX risc-emu. À rendre pour le 18 janvier

Plus en détail

Architecture des ordinateurs. Loïc Cuvillon. 20 novembre 2013

Architecture des ordinateurs. Loïc Cuvillon. 20 novembre 2013 Systèmes temps réel et systèmes embarqués Architecture des ordinateurs Loïc Cuvillon Ecole Nationale Supérieure de Physique de Strasbourg 20 novembre 2013 Loïc Cuvillon (ENSPS) Systèmes temps réel et systèmes

Plus en détail

Cours intensif Java. 1er cours: de C à Java. Enrica DUCHI LIAFA, Paris 7. Septembre 2009. Enrica.Duchi@liafa.jussieu.fr

Cours intensif Java. 1er cours: de C à Java. Enrica DUCHI LIAFA, Paris 7. Septembre 2009. Enrica.Duchi@liafa.jussieu.fr . Cours intensif Java 1er cours: de C à Java Septembre 2009 Enrica DUCHI LIAFA, Paris 7 Enrica.Duchi@liafa.jussieu.fr LANGAGES DE PROGRAMMATION Pour exécuter un algorithme sur un ordinateur il faut le

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

Vulnérabilité Microsoft Windows GDI (MS07-017) De l analyse à l exploitation

Vulnérabilité Microsoft Windows GDI (MS07-017) De l analyse à l exploitation Vulnérabilité Microsoft Windows GDI (MS07-017) De l analyse à l exploitation 1 Introduction Un process devant utiliser des objets ou des fonctions liés à l'affichage a à sa disposition une bibliothèque

Plus en détail

Introduction à la programmation Travaux pratiques: séance d introduction INFO0201-1

Introduction à la programmation Travaux pratiques: séance d introduction INFO0201-1 Introduction à la programmation Travaux pratiques: séance d introduction INFO0201-1 B. Baert & F. Ludewig Bruno.Baert@ulg.ac.be - F.Ludewig@ulg.ac.be Qu est-ce que la programmation? Programmer Ecrire un

Plus en détail

Architecture matérielle des systèmes informatiques

Architecture matérielle des systèmes informatiques Architecture matérielle des systèmes informatiques IDEC, Renens. Version novembre 2003. Avertissement : ce support de cours n est pas destiné à l autoformation et doit impérativement être complété par

Plus en détail

Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010

Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010 Université de Provence Introduction à l Informatique Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010 Année 2009-10 Aucun document n est autorisé Les exercices peuvent être traités dans le désordre.

Plus en détail

TD Architecture des ordinateurs. Jean-Luc Dekeyser

TD Architecture des ordinateurs. Jean-Luc Dekeyser TD Architecture des ordinateurs Jean-Luc Dekeyser Fiche 1 Nombres de l informatique Exercice 1 Une entreprise désire réaliser la sauvegarde de ses données sur un site distant. Le volume de données à sauvegarder

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits 1 Rappel : un peu de logique Exercice 1.1 Remplir la table de vérité suivante : a b a + b ab a + b ab a b 0 0 0 1 1 0 1 1 Exercice

Plus en détail

Programmation C++ (débutant)/les fichiers

Programmation C++ (débutant)/les fichiers Programmation C++ (débutant)/les fichiers 1 Programmation C++ (débutant)/les fichiers Généralité sur les fichiers La règle générale pour créer un fichier est la suivante : il faut l'ouvrir en écriture.

Plus en détail

Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation. Cours 3. Le langage Java

Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation. Cours 3. Le langage Java Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation Cours 3 Le langage Java Pierre Delisle, Cyril Rabat et Christophe Jaillet Université de Reims Champagne-Ardenne Département de Mathématiques et Informatique

Plus en détail

Norme de programmation pour le cours et les travaux pratiques

Norme de programmation pour le cours et les travaux pratiques Université du Québec École de technologie supérieure Service des enseignements généraux www.seg.etsmtl.ca INF130 Ordinateurs et programmation Norme de programmation pour le cours et les travaux pratiques

Plus en détail

Initiation. àl algorithmique et à la programmation. en C

Initiation. àl algorithmique et à la programmation. en C Initiation àl algorithmique et à la programmation en C Initiation àl algorithmique et à la programmation en C Cours avec 129 exercices corrigés Illustration de couverture : alwyncooper - istock.com Dunod,

Plus en détail