Ordinateurs, Structure et Applications

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ordinateurs, Structure et Applications"

Transcription

1 Ordinateurs, Structure et Applications Cours 10, Les interruptions Etienne Tremblay Université Laval, Hiver 2012 Cours 10, p.1

2 Les interruptions du 8086 Une interruption interrompt l exécution séquentielle des instructions par le CPU. Lors d une interruption, l exécution du programme principal est suspendue. Une sous-routine traitant l interruption est exécutée, puis le programme principal est continué. Les sauts conditionnels ou inconditionnels ainsi que les appels de sous-routines ne sont pas des interruptions. Il existe plusieurs catégories d interruptions: les exceptions, les interruptions matérielles et les interruptions logicielles. Les interruptions matérielles surviennent lorsque les lignes RST, NMI ou INTR du 8086 sont activées. Les interruptions logicielles surviennent lorsque l instruction INT apparaît et les exceptions se produisent quand le microprocesseur ne peut exécuter une instruction (exemples: instruction invalide, division par zéro, ). Toutes les interruptions ont un numéro de 0 à 255d, sauf reset. Certains numéros sont fixés par le matériel, d autres par les concepteurs du 8086 et finalement il en reste de disponibles pour le programmeur. Les interruptions ont des priorités. Elles sont, du plus prioritaire au moins prioritaire: Reset, Exceptions, INT, NMI et INTR. À l intérieur d une de ces catégories, l INT avec le numéro le plus bas est habituellement la plus prioritaire. Une interruption de haute priorité peut interrompre une interruption de priorité inférieure. Une interruption de basse priorité ne peut pas interrompre une interruption de priorité égale ou supérieure. L interruption Reset est la plus prioritaire. Cours 10, p.2

3 Interruptions vectorisées La table des vecteurs d interruption contient l adresse de la sous-routine à exécuter lorsqu un interruption survient. Pour chaque interruption, la table contient 4 bytes d information: CS et IP. Chaque entrée de la table est un vecteur qui mène aux instruction à exécuter pour traiter l interruption. La taille de la table des vecteurs d interruption est donc 256ints * 4bytes = 1Ko. La table des vecteurs d interruption commence à l adresse 00000h et elle finit à l adresse 003FFh. Ne pas mettre de segments à cet endroit!!! Lorsqu une interruption survient, le numéro de l interruption permet de trouver l emplacement des instructions à exécuter. Le numéro de l interruption est multiplié par 4 afin de trouver l adresse du CS et du IP à rechercher (IP est à l adresse inférieure, suivi de CS). Puis un JMP à CS:IP est fait. CS:IP est un «vecteur» vers le code à exécuter afin de répondre à l interruption. - Exemple: Si le contenu de la mémoire, à partir de l adresse 00000h est 00h, 01h, 02h, 03h, 04h, 05h, 06h, 07h, 08h, etc... et que l interruption 1 survient, alors la routine à l adresse 0706:0504 sera exécutée. Reset est la seule interruption sans numéro. Pour reset, CS:IP = FFFF0H. Ce sont les valeurs de CS et IP au démarrage de l ordinateur # d'int h (0706:0504) 00004h 00000h Mémoire Code exécuté lorsque l'int1 survient CS et IP pour Int 4 CS et IP pour Int 3 CS et IP pour Int 2 CS et IP pour Int 1 CS et IP pour Int 0 Cours 10, p.3

4 Séquence d évènements après une interruption Lors d une interruption logicielle ou matérielle, les évènements suivants se produisent: Le 8086 termine l instruction en cours. Le drapeau IF est testé si l interruption provient de la ligne d interruption matérielle (INTR). Si le drapeau est à 0, l interruption est masquée (ignorée, mais toujours active). Si une autre interruption de priorité supérieure ou égale est en cours, l interruption est mise de côté pour être exécutée ultérieurement. Trois registres sont mis sur la pile (PUSH) dans l ordre qui suit: les drapeaux, CS actuel, puis IP actuel. Le drapeau IF est mis à 0 après le PUSH des flags. Un JMP est exécuté à l adresse CS:IP trouvée dans la table des vecteurs d interruption à partir du numéro de l interruption. La routine de service de l interruption (ISR ou Interrupt Service Routine) désignée par la table des vecteurs d interruption est exécutée. Théoriquement, la dernière instruction de l ISR est IRET (Interrupt RETurn). Un IRET est équivalent à trois POP dans cet ordre: IP, CS et drapeaux. Cours 10, p.4

5 Exceptions Les exceptions surviennent quand un évènement logiciel spécial arrive. Lors de la plupart des exceptions le microprocesseur ne peut pas exécuter l instruction en cours pour diverses raisons: instruction invalide, division par 0, référence à une adresse invalide, accès invalide à une adresse protégée (pas avec le 8086), faute matérielle, etc. Voici quelques exceptions du 8086: L interruption 0 survient lorsque le diviseur de DIV ou IDIV est 0. L interruption 4 survient lorsque le drapeau Overflow est 1 et que l instruction INTO est exécutée. Les interruptions 1 et 3 servent pour du debug de programme. Les exceptions désactivent les interruptions matérielles et elles sont plus prioritaires que les interruptions logicielles. Cours 10, p.5

6 Interruptions matérielles (1) Cours 10, p.6

7 Interruptions matérielles (2) Le 8086 a trois broches pour les interruptions matérielles: RESET, NMI et INTR. La broche RESET crée un reset du CPU si elle est HIGH pendant au moins quatre cycles d horloge. La broche NMI (Non Maskable Interrupt) déclenche l interruption 2 lorsqu elle passe de LOW à HIGH. L interruption NMI n est pas désactivé lorsque IF est 0, contrairement aux interruptions sur INTR, d où son nom. Une utilisation typique de NMI est la détection de mise hors tension. La broche INTR sert à toutes les autres interruptions matérielles du Une interruption est se produit lorsque la ligne est à Vcc. Étant donné que le 8086 n utilise qu une ligne pour la plupart des interruptions matérielles (INTR), un PIC (Programmable Interrupt Controler) servait initialement a multiplexer 8 interruptions pour n en former qu une seule. Comme 8 interruptions s est révélé rapidement insuffisant, un autre PIC a été ajouté. Afin de respecter le design déjà en place, l interruption matérielle 2 a été re-dirigée (voir plus loin). Le 8086 supporte donc 16 interruptions matérielles (nommées IRQ0 à IRQ15). De nos jours, les PICs sont inclus dans le chipset. À chaque interruption matérielle correspond un numéro d interruption qui n est pas égal au numéro d interruption matériel. Par exemple, IRQ0 est l INT 08. La page suivante donne une correspondance typique entre les IRQ et les périphériques du PC. Cours 10, p.7

8 Interruptions matérielles (3) INT (Hex) IRQ Function 77 IRQ15 Reserved 76 IRQ14 Hard Disk Drive 75 IRQ13 Maths Co-Processor 74 IRQ12 PS/2 Mouse 73 IRQ11 Reserved 72 IRQ10 Reserved 71 IRQ9 Redirected IRQ2 70 IRQ8 Real Time Clock 0F IRQ7 Parallel Port 0E IRQ6 Floppy Disk Controller 0D IRQ5 Reserved/Sound Card 0C IRQ4 Serial Port 0B IRQ3 Serial Port 0A IRQ2 PIC2 09 IRQ1 Keyboard 08 IRQ0 System Timer Cours 10, p.8

9 Interruptions matérielles (4) La séquence d évènements suivante se produit lorsqu un périphérique produit une interruption: Le PIC reçoit et traite l interruption Un registre interne du PIC permet au programmeur du 8086 de masquer (désactiver) certaines interruptions Le PIC met l interruption dans un buffer Le PIC regarde les priorités des interruptions et détermine si l interruption matérielle courante est la plus prioritaire La ligne INTR est activée par le PIC pour dire au 8086 qu il y a interruption Un pulse de 0Vdc provenant du 8086 apparaît sur la ligne INTA pour signaler au PIC que l interruption est reçue (Acknowledged). La ligne INTR est désactivée après le pulse. Un deuxième pulse de 0Vdc provenant du 8086 demande au PIC de mettre le numéro de l interruption sur le bus de donnée. Le PIC met le numéro de l INT sur le bus de donnée: il ne met pas le numéro de l IRQ. Le 8086 exécute la routine de service de l interruption Une instruction à la fin de la routine envoie un EOI (End Of Interrupt) au PIC pour lui signaler que l interruption est traitée. Cours 10, p.9

10 Interruptions matérielles (5) L insertion d un deuxième PIC sur la ligne IRQ2 du premier PIC a plusieurs conséquences découlant surtout d un désir de conserver la compatibilité avec les designs n ayant qu un seul PIC: Les périphériques connectées sur IRQ2 ont été connectés sur IRQ9 (redirection). Comme le vecteur d interruption de IRQ9 n est pas le même que celui de IRQ2, il faut que IRQ9 appelle le vecteur d interruption de IRQ2 pour les designs avec un seul PIC. Désactiver l IRQ2 à l intérieur du PIC principal désactive les IRQ8 à IRQ15. Les interruptions matérielles 8 à 15 sont plus prioritaires que les interruptions matérielles 3 à 7. Les routines de service d interruptions matérielles IRQ8 à IRQ15 doivent gérer deux PICs, c est-à-dire envoyer deux End Of Interrupt. Cours 10, p.10

11 Interruptions logicielles Une interruption logicielle s appelle avec l instruction INT # où # est le numéro de l interruption. Chaque interruption peut avoir des sous-fonctions. Pour spécifier une sousfonction, il faut placer dans un registre prédéterminé le numéro de la sousfonction voulu avant d'appeler l'interruption (le registre est souvent AH). La sous-routine de service de l interruption testera la valeur du registre prédéterminé et aiguillera la sous-routine en conséquence. Voici quelques exemples tirés de EMU8086: INT 20h - Quitte le système d'exploitation. INT 21h / AH=09h - Sortie d'une chaîne de caractères depuis DS:DX. INT 21h / AH=0Ah - Entrée d'une chaîne de caractères vers DS:DX, le premier octet indique la taille du buffer, le deuxième octet indique le nombre de caractères réellement lus. INT 21h / AH=4Ch - Quitte le système d'exploitation. INT 21h / AH=01h - lit un caractère sur l'entrée standard, avec écho, le résultat est stocké dans AL. INT 21h / AH=02h - écrit un caractère vers la sortie standard, DL = le caractère à écrire, après exécution, AL = DL. Cours 10, p.11

12 Interruptions logicielles et système d exploitation Les systèmes d exploitations gèrent habituellement les périphériques. Les programmes de l usager accèdent aux périphériques par la biais de fonctions du système d exploitation. Les ordinateurs ont souvent du matériel différent et les fonctions permettant d accéder à ce matériel changent en fonction du matériel. Le programmeur ne veut pas se soucier de toutes les configurations de matériel possibles lorsqu il accède à un périphérique. La table des vecteurs d interruption permet de changer facilement l adresse de la routine traitant l interruption d un périphérique. Avec le 8086, cette table est habituellement gérée par le système d exploitation. Le programmeur ne veut pas apprendre les adresses des fonctions du système d exploitation, ni changer son programme si le système d exploitation change. Les interruptions logicielles sont généralement utilisées pour appeler des fonctions du système d exploitation, principalement afin d accéder aux périphériques. Le BIOS fournit un ensemble de fonctions d accès aux périphériques Le système fournit un ensemble de fonctions d accès aux périphériques. Il change la table des vecteurs d interruption en fonction du matériel de l ordinateur. Périphérique = clavier, écran, horloge Les interruptions sont habituellement exécutées en mode superviseur: il s agit d un mode privilégié (celui du système d exploitation) ayant tout le contrôle du système. Le terme SVC (SuperVisor Call instruction) est habituellement employé pour désigner une interruption logicielle appelant une fonction du système d exploitation. Cours 10, p.12

13 Table résumée des INTs INT (Hex) IRQ Common Uses Exception Handlers - 2 Non-Maskable IRQ Non-Maskable IRQ (Parity Errors) Exception Handlers - 8 Hardware IRQ0 System Timer 9 Hardware IRQ1 Keyboard 0A Hardware IRQ2 Redirected 0B Hardware IRQ3 Serial Comms. COM2/COM4 0C Hardware IRQ4 Serial Comms. COM1/COM3 0D Hardware IRQ5 Reserved/Sound Card 0E Hardware IRQ6 Floppy Disk Controller 0F Hardware IRQ7 Parallel Comms. 10-6F Software Interrupts - 70 Hardware IRQ8 Real Time Clock 71 Hardware IRQ9 Redirected IRQ2 72 Hardware IRQ10 Reserved 73 Hardware IRQ11 Reserved 74 Hardware IRQ12 PS/2 Mouse 75 Hardware IRQ13 Math's Co-Processor 76 Hardware IRQ14 Hard Disk Drive 77 Hardware IRQ15 Reserved 78 - FF Software Interrupts - Tiré de: Cours 10, p.13

14 Détournement des Interruptions Lors du démarrage du PC, la table des vecteurs d interruption, en RAM parce qu il faut pouvoir la changer, est chargée avec des valeurs par défaut. Pour détourner une interruption, il suffit de changer la table des vecteurs d interruptions. Changer le CS et l IP à l adresse 4*(# de l INT à détourner) permet de changer le code exécuté lorsque l interruption se produira. En temps normal, la nouvelle ISR appellera l ancienne ISR sous certaines conditions. Pour cette raison, sauvegarder le CS et l IP de l instruction que l on remplace est une pratique recommandée (habituellement la sauvegarde se fait dans des variables déclarées à cet effet). Le fichier DetourneInt21h.asm est un exemple de programme détournant une interruption. Cours 10, p.14

15 Références et exercices Références Irv Englander, section 9.3 DetourneInt21h.asm Exercices Qu est qu une interruption? Supposons que les 256 premiers bytes de la mémoire valent de 00h à FFh. À quelle adresse se trouvera le code à exécuter lors de l IRQ2? Donnée la priorité de chaque interruption dans la «Table résumée des INTs». Mettre 0 pour l INT la plus prioritaire et 255 pour la moins prioritaire. Comment fonctionnent les interruptions matérielles d un 8086 avec 2 PICs? Cours 10, p.15

Ordinateurs, Structure et Applications

Ordinateurs, Structure et Applications Ordinateurs, Structure et Applications Cours 13, Le DOS Etienne Tremblay Université Laval, Hiver 2011 Cours 13, p.1 Le DOS DOS signifie Disk Operating System Le DOS est un système d exploitation. Il existe

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Cours n 5 Le langage assembleur (2): Pile, Procédures. Les Interruptions 3ème année L assembleur 8086 : la pile = structure de «rangement» de données

Plus en détail

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants :

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants : GIF-3002 SMI et Architecture du microprocesseur Ce cours discute de l impact du design du microprocesseur sur le système entier. Il présente d abord l architecture du cœur ARM Cortex M3. Ensuite, le cours

Plus en détail

Conception et microprocesseurs

Conception et microprocesseurs Electronique embarquée Conception et microprocesseurs Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen Conception et microprocesseurs Architectures et composants: Logiciel; Matériel. Test

Plus en détail

Temps Réel. Jérôme Pouiller Septembre 2011

Temps Réel. Jérôme Pouiller <j.pouiller@sysmic.org> Septembre 2011 Temps Réel Jérôme Pouiller Septembre 2011 Sommaire Problèmatique Le monotâche Le multitâches L ordonnanement Le partage de ressources Problèmatiques des OS temps réels J. Pouiller

Plus en détail

Instructions assembleur

Instructions assembleur Instructions assembleur 0001011011110110 0001011101101101 10001001 Instruction vue par le programmeur assembleur ou instruction élémentaire cible d'un compilateur Réalise une modification de l'état interne

Plus en détail

Assembleur x86. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr

Assembleur x86. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr Assembleur x86 Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Niveaux de programmation Du plus bas niveau (1) au plus abstrait (6) 1) Impulsions

Plus en détail

GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A

GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A 1. Effectuez les calculs suivants sur des nombres binaires en complément à avec une représentation de 8 bits. Est-ce qu il y a débordement en complément

Plus en détail

Assembleur. Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre

Assembleur. Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre Assembleur Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre INTRODUCTION Logiciel utilisé Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre MEMOIRE Mémoire Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre Mémoire

Plus en détail

Entrées-Sorties: Architectures de bus. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde

Entrées-Sorties: Architectures de bus. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Entrées-Sorties: Architectures de bus GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Architectures CPU/Mémoire/E-S Un ordinateur a cinq composantes de base: le(s) processeur(s)

Plus en détail

Ordinateurs, Structure et Applications

Ordinateurs, Structure et Applications Ordinateurs, Structure et Applications Cours 19, Le USB Etienne Tremblay Université Laval, Hiver 2012 Cours 19, p.1 USB signifie Universal Serial Bus USB Le USB a été conçu afin de remplacer le port série

Plus en détail

Architecture 68332 06/06/02 LE 68332

Architecture 68332 06/06/02 LE 68332 LE 68332 LE 68332...1 ELÉMENTS SUR LE MICROCONTRÔLEUR 68332...2 SYSTEM INTEGRATION MODULE (SIM)...2 QUEUED SERIAL MODULE (QSM)...3 TIME PROCESSOR UNIT (TPU)...3 IMPLANTATION MÉMOIRE :...4 MODULE SIM :

Plus en détail

Méthodologie de programmation en assembleur. Philippe Preux

Méthodologie de programmation en assembleur. Philippe Preux Méthodologie de programmation en assembleur Philippe Preux 24 novembre 1997 Table des matières 1 Introduction 3 2 Méthodologie 4 2.1 Méthodologie............................................. 4 2.2 Aperçu

Plus en détail

QCM systèmes d exploitation (Quarante questions)

QCM systèmes d exploitation (Quarante questions) QCM systèmes d exploitation (Quarante questions) QUIZZ OS N 1 (10 questions avec réponses) Question 1: Aux origines de l informatique, l'interface utilisateur des systèmes d exploitations était composée

Plus en détail

+ + ALT + S CTRL + ALT

+ + ALT + S CTRL + ALT Le BIOS (Basic Input Output System) est un petit programme situé dans plusieurs types de mémoires différentes : une partie dans une mémoire ROM (Read Only Memory), cette partie est non modifiable (il s'agit

Plus en détail

Structure d un programme

Structure d un programme Architecture des ordinateurs Cours 6 Structure d un programme 3 décembre 2012 Archi 1/30 Programme en Assembleur Archi 2/30 Sections de données programme en assembleur = fichier texte (extension.asm) organisé

Plus en détail

REALISATION d'un. ORDONNANCEUR à ECHEANCES

REALISATION d'un. ORDONNANCEUR à ECHEANCES REALISATION d'un ORDONNANCEUR à ECHEANCES I- PRÉSENTATION... 3 II. DESCRIPTION DU NOYAU ORIGINEL... 4 II.1- ARCHITECTURE... 4 II.2 - SERVICES... 4 III. IMPLÉMENTATION DE L'ORDONNANCEUR À ÉCHÉANCES... 6

Plus en détail

Manuel de l utilitaire Computer Setup (F10) HP Compaq Business Desktops Modèles d220 et d230

Manuel de l utilitaire Computer Setup (F10) HP Compaq Business Desktops Modèles d220 et d230 Manuel de l utilitaire Computer Setup (F10) HP Compaq Business Desktops Modèles d220 et d230 Référence : 331599-051 Juin 2003 Ce manuel contient le mode d emploi de l utilitaire de configuration Computer

Plus en détail

Sélection du contrôleur

Sélection du contrôleur Démo CoDeSys - 1 - 1. Configuration de l environnement de travail : Lancer le logiciel CoDeSys Fichier Nouveau Lors de la première utilisation, une boîte de dialogue apparaît permettant la sélection du

Plus en détail

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR 3.1 Introduction à la programmation en assembleur Pour programmer un ordinateur on utilise généralement des langages dits évolués ou de haut niveau : C, C++, Java, Basic,

Plus en détail

DÉMARRER LE PC SUR UNE CLÉ USB OU UN CD

DÉMARRER LE PC SUR UNE CLÉ USB OU UN CD DÉMARRER LE PC SUR UNE CLÉ USB OU UN CD Avant de commencer ce tutoriel, vous devez avoir une clé ou un CD sur lequelle une distribution est installée (dans notre cas ASRI Edu). Si ce n'est pas le cas,

Plus en détail

CARTE PCI-e SATA II RAID 5 2 PORTS EXTERNES NOTICE

CARTE PCI-e SATA II RAID 5 2 PORTS EXTERNES NOTICE CARTE PCI-e SATA II RAID 5 2 PORTS EXTERNES 306535 306535 NOTICE 1 Avant installation, nous vous recommandons de bien lire ce manuel ainsi que le fichier PDF sur le CD livré avec la carte : SATA\PCIe_Raid5_2Port\Sil3132\Windows\Gui

Plus en détail

TD Architecture des ordinateurs. Jean-Luc Dekeyser

TD Architecture des ordinateurs. Jean-Luc Dekeyser TD Architecture des ordinateurs Jean-Luc Dekeyser Fiche 1 Nombres de l informatique Exercice 1 Une entreprise désire réaliser la sauvegarde de ses données sur un site distant. Le volume de données à sauvegarder

Plus en détail

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Chapitre 2 Architecture d un ordinateur Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Les objectifs : o Identifier les principaux composants d un micro-ordinateur. o Connaître les caractéristiques

Plus en détail

Manuel de l utilitaire Computer Setup (F10) HP business desktops modèle dx5150

Manuel de l utilitaire Computer Setup (F10) HP business desktops modèle dx5150 Manuel de l utilitaire Computer Setup (F10) HP business desktops modèle dx5150 Référence : 374172-052 Septembre 2005 Ce manuel contient le mode d emploi de l utilitaire de configuration Computer Setup.

Plus en détail

Notions de langage machine

Notions de langage machine Notions de langage machine 18 décembre 2009 Rappels et introduction Architecture de Van Neumann : Processeur = UC + UAL Mémoire interne au processeur = les registres (soit seulement l accumulateur, soit

Plus en détail

Analyse et programmation 1

Analyse et programmation 1 Analyse et programmation Aperçu du fonctionnement de l ordinateur Fonctionnement de l ordinateur Codage de l information Bus d échange d information CPU Exécution d un programme par la CPU Gestion des

Plus en détail

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D ANGELIS CIRCUITS CONFIGURABLES NOTION DE PROGRAMMATION

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D ANGELIS CIRCUITS CONFIGURABLES NOTION DE PROGRAMMATION 145 NOTION DE PROGRAMMATION 1/ Complétons notre microprocesseur Nous avons, dans les leçons précédentes décrit un microprocesseur théorique, cependant il s inspire du 6800, premier microprocesseur conçu

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs Cours 4 5 novembre 2012 Archi 1/22 Micro-architecture Archi 2/22 Intro Comment assembler les différents circuits vus dans les cours précédents pour fabriquer un processeur?

Plus en détail

MIF30 : Cryptographie

MIF30 : Cryptographie CARPENTIER Julien (10604288) M1 Informatique CHATELAIN Arnaud (10302879) MIF30 : Cryptographie Les Keyloggers 2008-2009 Table des matières 1. Définition générale 2. Différentes zones d'insertion de keyloggers

Plus en détail

THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT. Objectifs

THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT. Objectifs Architecture Matérielle des Systèmes Informatiques. S1 BTS Informatique de Gestion 1 ère année THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT Dossier 1 L environnement informatique. Objectifs Enumérer et

Plus en détail

Atelier C TIA Portal CTIA04 : Programmation des automates S7-300 Opérations numériques

Atelier C TIA Portal CTIA04 : Programmation des automates S7-300 Opérations numériques Atelier C TIA Portal CTIA04 : Programmation des automates S7-300 Opérations numériques CTIA04 Page 1 1. Les types de données sous S7 300 Il existe plusieurs types de données utilisées pour la programmation

Plus en détail

PARAGON Disk Wiper. Guide de l utilisateur. Paragon Technology GmbH, System Programmierung. Copyright Paragon Technology GmbH

PARAGON Disk Wiper. Guide de l utilisateur. Paragon Technology GmbH, System Programmierung. Copyright Paragon Technology GmbH PARAGON Disk Wiper Guide de l utilisateur Paragon Technology GmbH, System Programmierung Copyright Paragon Technology GmbH Publié par : Paragon Technology GmbH System Programming Pearl-Str. 1 D-79426 Buggingen

Plus en détail

Document de formation pour une solution complète d automatisation Totally Integrated Automation (T I A) MODULE B4 Blocs de données

Document de formation pour une solution complète d automatisation Totally Integrated Automation (T I A) MODULE B4 Blocs de données Document de formation pour une solution complète d automatisation Totally Integrated Automation (T I A) MODULE B4 Document de formation T I A Page 1 sur 18 Module B4 Ce document a été édité par Siemens

Plus en détail

Structure de base d un ordinateur

Structure de base d un ordinateur Structure de base d un ordinateur 1-Définition de l ordinateur L ordinateur est un appareil électronique programmable qui traite automatiquement les informations. Il est constitué de l unité centrale et

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs GTR 1999-2000 Emmanuel Viennet IUT de Villetaneuse Département GTR viennet@lipn.univ-paris13.fr Licence Copyright c 1995-2001 par Emmanuel Viennet. Ce document peut être librement

Plus en détail

Cours de Systèmes d Exploitation

Cours de Systèmes d Exploitation Licence d informatique Synchronisation et Communication inter-processus Hafid Bourzoufi Université de Valenciennes - ISTV Introduction Les processus concurrents s exécutant dans le système d exploitation

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TP 3

Architecture des ordinateurs TP 3 Architecture des ordinateurs ESIPE - IR1 TP 3 Objectif de cette séance L objectif de cette séance est d apprendre à utiliser la pile et à écrire des fonctions en assembleur En particulier, nous verrons

Plus en détail

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS ESIEE Unité d'informatique IN101 Albin Morelle (et Denis Bureau) QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS 1- ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D UN ORDINATEUR Processeur Mémoire centrale Clavier Unité d échange BUS

Plus en détail

Manuel d installation De la Cryptolib CPS Dans un environnement client/serveur TSE/CITRIX

Manuel d installation De la Cryptolib CPS Dans un environnement client/serveur TSE/CITRIX Manuel d installation De la Cryptolib CPS Dans un environnement client/serveur TSE/CITRIX Sommaire 1 Contexte... 3 2 Configuration requise... 4 3 Description de l installation (version GALSS)... 5 3.1

Plus en détail

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID 1. Guide pour l Installation des Disques Durs SATA... 2 1.1 Installation de disques durs Série ATA (SATA)... 2 2. Guide de Configurations

Plus en détail

Assembleur i8086. Philippe Preux IUT Informatique du Littoral. Année universitaire 95 96

Assembleur i8086. Philippe Preux IUT Informatique du Littoral. Année universitaire 95 96 Assembleur i8086 Philippe Preux IUT Informatique du Littoral Année universitaire 95 96 1 Avertissement Ce document décrit le langage d assemblage étudié et utilisé dans le cadre des TP d architecture.

Plus en détail

AX SERIES Câble RS232 (120320) sur Windows 8.

AX SERIES Câble RS232 (120320) sur Windows 8. Adaptateur USB série RS232 sur Windows 8. Explication Beaucoup d'usb à faible coût ont des adaptateurs série ne fonctionnant pas avec les nouveaux systèmes d'exploitation tels que Windows 8, car ces cartes

Plus en détail

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et Configuration RAID

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et Configuration RAID Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et Configuration RAID 1. Guide pour l Installation des Disques Durs SATA.. 2 1.1 Installation de disques durs Série ATA (SATA).. 2 1.2 Créer une disquette

Plus en détail

Au fur et a mesure des années, ELBOX a amélioré ses extensions pour passer de MEDIATOR 1200 à MEDIATOR 1200 LT SX TX.

Au fur et a mesure des années, ELBOX a amélioré ses extensions pour passer de MEDIATOR 1200 à MEDIATOR 1200 LT SX TX. ATTENTION : Cette modification peut occasionner des dégâts matériels irréversible. Le concepteur de cette documentation ainsi que le, ou, les sites ou, autres personnes distribuant cette doc. Ne peuvent

Plus en détail

Principe de fonctionnement des périphériques des ordinateurs en vue de la programmation. Patrick Cégielski

Principe de fonctionnement des périphériques des ordinateurs en vue de la programmation. Patrick Cégielski Principe de fonctionnement des périphériques des ordinateurs en vue de la programmation Patrick Cégielski Juin 2012 Pour Irène et Marie Legal Notice Copyright c 2012 Patrick Cégielski Université Paris

Plus en détail

I00 Éléments d architecture

I00 Éléments d architecture I00 I Exemples d ordinateur Pour les informaticiens, différentes machines de la vie courante sont des ordinateurs : par exemple les ordinateurs portables, les ordinateurs fixes, mais aussi les supercalculateurs,

Plus en détail

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE QCM Remarque : - A une question correspond au moins 1 réponse juste - Cocher la ou les bonnes réponses Barème : - Une bonne réponse = +1 - Pas de réponse = 0

Plus en détail

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation (Operating Systems) Introduction SITE : http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1/2 Qu est-ce qu un SE? Ensemble de logiciels

Plus en détail

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Frédéric Pétrot Année universitaire 2014-2015 Structure du cours C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 Codage des nombres en base 2, logique

Plus en détail

ViewPAC. API + Contrôle/Commande + IHM

ViewPAC. API + Contrôle/Commande + IHM INTRODUCTION ViewPAC, est la nouvelle IHM intelligente «Trois-en-un» d ICP DAS, elle rassemble dans un seul et même boîtier l affichage, le traitement et le contrôle/commande. La série ViewPAC est la solution

Plus en détail

L ARCHITECTURE D UN ORDINATEUR. Page 1

L ARCHITECTURE D UN ORDINATEUR. Page 1 L ARCHITECTURE D UN ORDINATEUR Page 1 Page 2 SOMMAIRE I) Définition II) Boîtier a) Format b) Refroidissement III) Alimentation IV) Carte Mère V) Chipset VI)BIOS VII)Microprocesseur a)qu est ce que c est

Plus en détail

Atelier C TIA Portal CTIA06 : programmation des automates S7-300 Blocs d organisation

Atelier C TIA Portal CTIA06 : programmation des automates S7-300 Blocs d organisation Atelier C TIA Portal CTIA06 : programmation des automates S7-300 Blocs d organisation CTIA06 Page 1 1. Types de blocs de programme L automate met à disposition différents types de blocs qui contiennent

Plus en détail

Rappels d architecture

Rappels d architecture Assembleur Rappels d architecture Un ordinateur se compose principalement d un processeur, de mémoire. On y attache ensuite des périphériques, mais ils sont optionnels. données : disque dur, etc entrée

Plus en détail

Démarrer et quitter... 13

Démarrer et quitter... 13 Démarrer et quitter... 13 Astuce 1 - Ouvrir, modifier, ajouter un élément dans le Registre... 14 Astuce 2 - Créer un point de restauration... 18 Astuce 3 - Rétablir un point de restauration... 21 Astuce

Plus en détail

LES VIRUS. Jean-Michel COSTE

LES VIRUS. Jean-Michel COSTE 223 Évoqué en France en Octobre 1989 à l'occasion d'une grand-messe télévisuelle et dans quelques articles à sensation souvent mal documentés, le problème des VIRUS informatiques éveilla l'inquiétude de

Plus en détail

ATELIERS DE FORMATION TECHNICIEN DE MAINTENANCE INFORMATIQUE

ATELIERS DE FORMATION TECHNICIEN DE MAINTENANCE INFORMATIQUE ATELIERS DE FORMATION TECHNICIEN DE MAINTENANCE INFORMATIQUE MODULE I : FORMATION À LA MAINTENANCE INFORMATIQUE Niveau requis : Technicien possédant des connaissances et des capacités de base : Sur l'utilisation

Plus en détail

CARTE A PUCE SLE 4432

CARTE A PUCE SLE 4432 Présentation générale : CARTE A PUCE SLE 4432 La carte SLE4442 est composée de 256 octets d EEPROM constituant la mémoire et de 32 bits (4 octets) de mémoire protégée de type PROM. La mémoire est effacée

Plus en détail

Compilation (INF 564)

Compilation (INF 564) Présentation du cours Le processeur MIPS Programmation du MIPS 1 Compilation (INF 564) Introduction & architecture MIPS François Pottier 10 décembre 2014 Présentation du cours Le processeur MIPS Programmation

Plus en détail

GUIDE DE L USAGER DE LA MESSAGERIE VOCALE

GUIDE DE L USAGER DE LA MESSAGERIE VOCALE GUIDE DE L USAGER DE LA MESSAGERIE VOCALE AVIS Les renseignements contenus dans le présent document sont fournis par Mitel Corporation (MITEL ) sans aucune garantie, expresse ou implicite, quant à leur

Plus en détail

Manuel d'installation SoundClip

Manuel d'installation SoundClip Matériel requis : SoundClip Alimentation externe Carte mémoire CompactFlash Lecteur de carte CompactFlash Un ordinateur Manuel d'installation SoundClip Introduction Le SoundClip est un lecteur audio numérique

Plus en détail

PIC 16F84. Philippe Hoppenot

PIC 16F84. Philippe Hoppenot Département GEII PIC 16F84 Philippe Hoppenot hoppenot@lsc.univ-evry.fr http://lsc.univ-evry.fr/~hoppenot/presentationfrancaise.html Ce cours sur le PIC est dispensé en licence professionnelle Concepteurs

Plus en détail

Document de formation pour une solution complète d automatisation Totally Integrated Automation (T I A) MODULE B1

Document de formation pour une solution complète d automatisation Totally Integrated Automation (T I A) MODULE B1 Document de formation pour une solution complète d automatisation Totally Integrated Automation (T I A) MODULE B1 Document de formation T I A Page 1 sur 18 Module B1 Ce document a été édité par Siemens

Plus en détail

Epreuve E4 Conception et maintenance de solutions informatiques DESCRIPTION D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE

Epreuve E4 Conception et maintenance de solutions informatiques DESCRIPTION D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE Epreuve E4 Conception et maintenance de solutions informatiques DESCRIPTION D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE PARCOURS SISR SLAM Lieu de réalisation Campus Montsouris 2, rue Lacaze 75014 PARIS Période de

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

Utilitaire de configuration système

Utilitaire de configuration système Utilitaire de configuration système 1/ 10 Table des matières Introduction 3 Lancement de l utilitaire 3 Utilitaire de configuration système 3 Général 4 SYSTEM.INI 5 WIN.INI 5 BOOT.INI 6 Le bouton option

Plus en détail

Tutoriel déploiement Windows 7 via serveur Waik

Tutoriel déploiement Windows 7 via serveur Waik Tutoriel déploiement Windows 7 via serveur Waik Sommaire : 1. Introduction et contexte 2. Prérequis 3. Configuration MDT 4. Configuration WDS 5. Déploiement de l image 1. Introduction et contexte : Dans

Plus en détail

PRISE EN MAIN DU MATERIEL CISCO

PRISE EN MAIN DU MATERIEL CISCO PRISE EN MAIN DU MATERIEL CISCO Cette première partie a pour objectif de découvrir les matériels Cisco et d effectuer les opérations élémentaires : accès, configuration de base, sauvegarde/mémorisation

Plus en détail

Recommandations pour le raccordement d automates Saia PCD à l Internet

Recommandations pour le raccordement d automates Saia PCD à l Internet Recommandations pour le raccordement d automates Saia PCD à l Internet Historique du document Version Élaboration Publication Remarques FR01 06.05.2013 06.05.2013 FR04 14-02-2014 14-02-2014 Nouveau logo

Plus en détail

Installation ou mise à jour du logiciel système Fiery

Installation ou mise à jour du logiciel système Fiery Installation ou mise à jour du logiciel système Fiery Le présent document explique comment installer ou mettre à jour le logiciel système sur le Fiery Network Controller pour DocuColor 240/250. REMARQUE

Plus en détail

ARCHITECTURE MATÉRIELLE ET LOGICIELLE

ARCHITECTURE MATÉRIELLE ET LOGICIELLE L ordinateur en quelques étapes avec différentes technologies : Boules sur tiges Roues dentées - ressorts Carte perforée Electro-aimants Boulier Pascaline de... Métier à tisser Enigma chinois Blaise Pascal!

Plus en détail

Communication par bus SPI avec les capteurs de pression digitaux de la série HCE de Sensortechnics

Communication par bus SPI avec les capteurs de pression digitaux de la série HCE de Sensortechnics 1 INTRODUCTION 1.1 Capteurs de pression digitaux Les capteurs de pression digitaux utilisent un AIC interne pour la calibration digitale et la compensation en température et fournissent un signal de sortie

Plus en détail

Machines virtuelles. Brique ASC. Samuel Tardieu sam@rfc1149.net. Samuel Tardieu (ENST) Machines virtuelles 1 / 40

Machines virtuelles. Brique ASC. Samuel Tardieu sam@rfc1149.net. Samuel Tardieu (ENST) Machines virtuelles 1 / 40 Machines virtuelles Brique ASC Samuel Tardieu sam@rfc1149.net École Nationale Supérieure des Télécommunications Samuel Tardieu (ENST) Machines virtuelles 1 / 40 Machines virtuelles La compilation peut

Plus en détail

AMICUS 18 (2ème partie) 4) Présentation du logiciel Amicus IDE

AMICUS 18 (2ème partie) 4) Présentation du logiciel Amicus IDE AMICUS 18 (2ème partie) Dans la première partie, nous avions présenté la platine Amicus 18 et nous avions réalisé quelques montages simples. Nous allons découvrir un peu mieux la programmation. Dans la

Plus en détail

Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer

Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer Unité d entrée Unité de traitement Unité de sortie Comment coder les données Entiers, réels, caractères Comment restituer les résultats

Plus en détail

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE A) QCM Les réponses au QCM doivent être portées directement sur la feuille de sujet de QCM. Ne pas omettre de faire figurer votre numéro de candidat sur cette feuille

Plus en détail

DSP Architecture et Applications

DSP Architecture et Applications Haute Ecole d Ingénierie et de Gestion Du Canton du Vaud DSP Architecture et Applications Note 1 VISUALDSP++3.5 FOR 16-BIT Environnement de développement de la famille ADSP21xx 16 bits virgule fixe des

Plus en détail

UEFI et bootkits PCI : le danger vient d en bas. Pierre Chifflier 6 juin 2013

UEFI et bootkits PCI : le danger vient d en bas. Pierre Chifflier 6 juin 2013 UEFI et bootkits PCI : le danger vient d en bas Pierre Chifflier 6 juin 2013 Article Plus de détails dans l article Séquence de démarrage Fonctions UEFI et utilisations : Interception du bootloader Tables

Plus en détail

Guide de démarrage rapide du TruVision NVR 10

Guide de démarrage rapide du TruVision NVR 10 Guide de démarrage rapide du TruVision NVR 10 P/N 1072767B-FR REV 1.0 ISS 09OCT14 Copyright 2014 United Technologies Corporation. Interlogix fait partie d UTC Building & Industrial Systems, une unité de

Plus en détail

AudiParc Recommandations IMPORTANTES. AudiParc Principe de fonctionnement. AudiParc Installation Déployement

AudiParc Recommandations IMPORTANTES. AudiParc Principe de fonctionnement. AudiParc Installation Déployement Aide : Page 2 à 3 : AudiParc Recommandations IMPORTANTES Page 4 : AudiParc Objectifs Page 5 : AudiParc Principe de fonctionnement Page 6 à 8 : AudiParc Installation Déployement Page 9 à 13 : AudiParc Utilisation

Plus en détail

Disques durs et disques optiques

Disques durs et disques optiques Disques durs et disques optiques GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde (sculpture faite de vieux disques durs, source: http://www.wired.com/2009/12/hard-drives-sculpture/all/1)

Plus en détail

Les cartes à puce. Sécurités et Attaques.

Les cartes à puce. Sécurités et Attaques. Programme Transversal SEFSI Projet Supports Amovibles Légers et Sécurisés Les cartes à puce. Sécurités et Attaques. Pierre Dusart dusart@unilim.fr et http:/damien.sauveron.free.fr/ 3 Mai 2005 Plan 1) La

Plus en détail

Call Center View Alarm Reporter

Call Center View Alarm Reporter Call Center View Alarm Reporter 40DHB0002FRBA Version 1a (23/11/2001) Contenu Contenu Introduction... 3 Généralités... 3 Call Center View Alarm Reporter...5 Call Center View Alarm Reporter... 6 Généralités...

Plus en détail

Éléments d'architecture des ordinateurs

Éléments d'architecture des ordinateurs Chapitre 1 Éléments d'architecture des ordinateurs Machines take me by surprise with great frequency. Alan Turing 1.1 Le Hardware Avant d'attaquer la programmation, il est bon d'avoir quelques connaissances

Plus en détail

Manuel d administration de Virtual Box MANUEL D UTILISATION VIRTUAL BOX

Manuel d administration de Virtual Box MANUEL D UTILISATION VIRTUAL BOX MANUEL D UTILISATION VIRTUAL BOX Sommaire Partie 1 : Création d une machine virtuelle Partie 2 : 1) Paramétrage réseau de VirtualBox et de la machine virtuelle 2) Partie stockage de VirtualBox Partie 3

Plus en détail

Installation du modem sous Windows 95

Installation du modem sous Windows 95 . Sommaire Branchez votre modem.3 Installation du pilote.4 Contrôle de l installation.5 Tester la connexion.6 Un problème de BIOS?.7 Et vos IRQ?.8 Installation du modem sous Windows 95 En résumé! Bon!

Plus en détail

Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004. Plan général Systèmes d exploitation

Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004. Plan général Systèmes d exploitation Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004 27 Janvier 2004 Systèmes d exploitation - partie 3 (=OS= Operating Systems) Dr. Dijana Petrovska-Delacrétaz DIVA group, DIUF 1 Plan général Systèmes d exploitation

Plus en détail

Utilisation de SystemC pour la conception des SoC

Utilisation de SystemC pour la conception des SoC Utilisation de SystemC pour la conception des SoC aniela ragomirescu 1,2, Roberto Reyna 3 1 - Université de Toulouse : INSA Toulouse, 135 Av. de Rangueil Toulouse cedex 4 2-LAAS-CNRS ; Université de Toulouse,

Plus en détail

ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits

ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits {Â Ö Ñ º ØÖ Ý,È ØÖ ºÄÓ Ù,Æ ÓÐ ºÎ ÝÖ Ø¹ ÖÚ ÐÐÓÒ} Ò ¹ÐÝÓÒº Ö ØØÔ»»Ô Ö Óº Ò ¹ÐÝÓÒº Ö» Ö Ñ º ØÖ Ý»¼ Ö½» ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits 13, 20 et 27 novembre 2006 Présentation générale On choisit

Plus en détail

Grille finale. Total : /1 000. Montage d un poste informatique /150 Installation de logiciels et de

Grille finale. Total : /1 000. Montage d un poste informatique /150 Installation de logiciels et de Grille finale Montage d un poste informatique /150 Installation de logiciels et de /0 périphériques Rétablissement d un poste /0 Optimisation d un poste /0 Installation d un réseau et /200 administration

Plus en détail

CARTE PCI SERIE RS422 / RS485 2 PORTS DB9M MODE D EMPLOI

CARTE PCI SERIE RS422 / RS485 2 PORTS DB9M MODE D EMPLOI CARTE PCI SERIE RS422 / RS485 2 PORTS DB9M MODE D EMPLOI Informations de sécurité 1. Conserver cette notice pour vous y référer si besoin 2. Toujours lire attentivement les informations de sécurité 3.

Plus en détail

Configuration & Dépannage des PC

Configuration & Dépannage des PC Configuration & Dépannage des PC Auteur Sophie Lange GUIDE DE FORMATION Avant-propos Avant-propos Ce guide aborde surtout l aspect hardware et configuration des PC. Il s adresse à un public varié et permet

Plus en détail

IV- Comment fonctionne un ordinateur?

IV- Comment fonctionne un ordinateur? 1 IV- Comment fonctionne un ordinateur? L ordinateur est une alliance du hardware (le matériel) et du software (les logiciels). Jusqu à présent, nous avons surtout vu l aspect «matériel», avec les interactions

Plus en détail

Structure et fonctionnement d'un ordinateur : hardware

Structure et fonctionnement d'un ordinateur : hardware Structure et fonctionnement d'un ordinateur : hardware Introduction : De nos jours, l'ordinateur est considéré comme un outil indispensable à la profession de BDA, aussi bien dans les domaines de la recherche

Plus en détail

Système d exploitation

Système d exploitation Chapitre 2 Système d exploitation 2.1 Définition et rôle Un ordinateur serait bien difficile à utiliser sans interface entre le matériel et l utilisateur. Une machine peut exécuter des programmes, mais

Plus en détail

CamTrace. Installation Clé USB. vidéosurveillance. V 7.13.xx

CamTrace. Installation Clé USB. vidéosurveillance. V 7.13.xx CamTrace vidéosurveillance Installation Clé USB V 7.13.xx Septembre 2014 Guide d'installation à l'aide de la clé USB 1 Préparation de l'installation 3 1.1 Matériel compatible...3 1.2 Réglage du BIOS...

Plus en détail

Maintenance et dépannage d'un PC en réseau (4ième édition)

Maintenance et dépannage d'un PC en réseau (4ième édition) Le matériel 1. Introduction au matériel 17 2. Carte mère 17 2.1 Le facteur d encombrement 18 2.2 Les composants 18 3. Le processeur 19 3.1 Fréquence et largeur des bus 21 4. Le stockage des données 23

Plus en détail

Conception et développement d'un périphérique USB pour le simulateur de vol Microsoft Flight Simulator

Conception et développement d'un périphérique USB pour le simulateur de vol Microsoft Flight Simulator Conception et développement d'un périphérique USB pour le simulateur de vol Microsoft Flight Simulator Ing. D. ROLIN ECAM Bruxelles Normalement, les instruments de bord du simulateur de vol sont contrôlés

Plus en détail

Modules d automatismes simples

Modules d automatismes simples Modules d automatismes simples Solutions pour automatiser Modules d'automatismes Enfin, vraiment simple! Un concentré de solution Pour vos petites applications d'automatismes millenium gère : Temporisations

Plus en détail

NEC USB 2.0. Version 1.0

NEC USB 2.0. Version 1.0 NEC USB 2.0 Version 1.0 Table des Matières 1.0 Caractéristiques du Port USB.P.3 2.0 Configuration Minimum.P.3 3.0 Limitations relatives au pilote..p.3 4.0 Installation du pilote(windows XP).P.4 5.0 Installation

Plus en détail