Ordinateurs, Structure et Applications

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ordinateurs, Structure et Applications"

Transcription

1 Ordinateurs, Structure et Applications Cours 10, Les interruptions Etienne Tremblay Université Laval, Hiver 2012 Cours 10, p.1

2 Les interruptions du 8086 Une interruption interrompt l exécution séquentielle des instructions par le CPU. Lors d une interruption, l exécution du programme principal est suspendue. Une sous-routine traitant l interruption est exécutée, puis le programme principal est continué. Les sauts conditionnels ou inconditionnels ainsi que les appels de sous-routines ne sont pas des interruptions. Il existe plusieurs catégories d interruptions: les exceptions, les interruptions matérielles et les interruptions logicielles. Les interruptions matérielles surviennent lorsque les lignes RST, NMI ou INTR du 8086 sont activées. Les interruptions logicielles surviennent lorsque l instruction INT apparaît et les exceptions se produisent quand le microprocesseur ne peut exécuter une instruction (exemples: instruction invalide, division par zéro, ). Toutes les interruptions ont un numéro de 0 à 255d, sauf reset. Certains numéros sont fixés par le matériel, d autres par les concepteurs du 8086 et finalement il en reste de disponibles pour le programmeur. Les interruptions ont des priorités. Elles sont, du plus prioritaire au moins prioritaire: Reset, Exceptions, INT, NMI et INTR. À l intérieur d une de ces catégories, l INT avec le numéro le plus bas est habituellement la plus prioritaire. Une interruption de haute priorité peut interrompre une interruption de priorité inférieure. Une interruption de basse priorité ne peut pas interrompre une interruption de priorité égale ou supérieure. L interruption Reset est la plus prioritaire. Cours 10, p.2

3 Interruptions vectorisées La table des vecteurs d interruption contient l adresse de la sous-routine à exécuter lorsqu un interruption survient. Pour chaque interruption, la table contient 4 bytes d information: CS et IP. Chaque entrée de la table est un vecteur qui mène aux instruction à exécuter pour traiter l interruption. La taille de la table des vecteurs d interruption est donc 256ints * 4bytes = 1Ko. La table des vecteurs d interruption commence à l adresse 00000h et elle finit à l adresse 003FFh. Ne pas mettre de segments à cet endroit!!! Lorsqu une interruption survient, le numéro de l interruption permet de trouver l emplacement des instructions à exécuter. Le numéro de l interruption est multiplié par 4 afin de trouver l adresse du CS et du IP à rechercher (IP est à l adresse inférieure, suivi de CS). Puis un JMP à CS:IP est fait. CS:IP est un «vecteur» vers le code à exécuter afin de répondre à l interruption. - Exemple: Si le contenu de la mémoire, à partir de l adresse 00000h est 00h, 01h, 02h, 03h, 04h, 05h, 06h, 07h, 08h, etc... et que l interruption 1 survient, alors la routine à l adresse 0706:0504 sera exécutée. Reset est la seule interruption sans numéro. Pour reset, CS:IP = FFFF0H. Ce sont les valeurs de CS et IP au démarrage de l ordinateur # d'int h (0706:0504) 00004h 00000h Mémoire Code exécuté lorsque l'int1 survient CS et IP pour Int 4 CS et IP pour Int 3 CS et IP pour Int 2 CS et IP pour Int 1 CS et IP pour Int 0 Cours 10, p.3

4 Séquence d évènements après une interruption Lors d une interruption logicielle ou matérielle, les évènements suivants se produisent: Le 8086 termine l instruction en cours. Le drapeau IF est testé si l interruption provient de la ligne d interruption matérielle (INTR). Si le drapeau est à 0, l interruption est masquée (ignorée, mais toujours active). Si une autre interruption de priorité supérieure ou égale est en cours, l interruption est mise de côté pour être exécutée ultérieurement. Trois registres sont mis sur la pile (PUSH) dans l ordre qui suit: les drapeaux, CS actuel, puis IP actuel. Le drapeau IF est mis à 0 après le PUSH des flags. Un JMP est exécuté à l adresse CS:IP trouvée dans la table des vecteurs d interruption à partir du numéro de l interruption. La routine de service de l interruption (ISR ou Interrupt Service Routine) désignée par la table des vecteurs d interruption est exécutée. Théoriquement, la dernière instruction de l ISR est IRET (Interrupt RETurn). Un IRET est équivalent à trois POP dans cet ordre: IP, CS et drapeaux. Cours 10, p.4

5 Exceptions Les exceptions surviennent quand un évènement logiciel spécial arrive. Lors de la plupart des exceptions le microprocesseur ne peut pas exécuter l instruction en cours pour diverses raisons: instruction invalide, division par 0, référence à une adresse invalide, accès invalide à une adresse protégée (pas avec le 8086), faute matérielle, etc. Voici quelques exceptions du 8086: L interruption 0 survient lorsque le diviseur de DIV ou IDIV est 0. L interruption 4 survient lorsque le drapeau Overflow est 1 et que l instruction INTO est exécutée. Les interruptions 1 et 3 servent pour du debug de programme. Les exceptions désactivent les interruptions matérielles et elles sont plus prioritaires que les interruptions logicielles. Cours 10, p.5

6 Interruptions matérielles (1) Cours 10, p.6

7 Interruptions matérielles (2) Le 8086 a trois broches pour les interruptions matérielles: RESET, NMI et INTR. La broche RESET crée un reset du CPU si elle est HIGH pendant au moins quatre cycles d horloge. La broche NMI (Non Maskable Interrupt) déclenche l interruption 2 lorsqu elle passe de LOW à HIGH. L interruption NMI n est pas désactivé lorsque IF est 0, contrairement aux interruptions sur INTR, d où son nom. Une utilisation typique de NMI est la détection de mise hors tension. La broche INTR sert à toutes les autres interruptions matérielles du Une interruption est se produit lorsque la ligne est à Vcc. Étant donné que le 8086 n utilise qu une ligne pour la plupart des interruptions matérielles (INTR), un PIC (Programmable Interrupt Controler) servait initialement a multiplexer 8 interruptions pour n en former qu une seule. Comme 8 interruptions s est révélé rapidement insuffisant, un autre PIC a été ajouté. Afin de respecter le design déjà en place, l interruption matérielle 2 a été re-dirigée (voir plus loin). Le 8086 supporte donc 16 interruptions matérielles (nommées IRQ0 à IRQ15). De nos jours, les PICs sont inclus dans le chipset. À chaque interruption matérielle correspond un numéro d interruption qui n est pas égal au numéro d interruption matériel. Par exemple, IRQ0 est l INT 08. La page suivante donne une correspondance typique entre les IRQ et les périphériques du PC. Cours 10, p.7

8 Interruptions matérielles (3) INT (Hex) IRQ Function 77 IRQ15 Reserved 76 IRQ14 Hard Disk Drive 75 IRQ13 Maths Co-Processor 74 IRQ12 PS/2 Mouse 73 IRQ11 Reserved 72 IRQ10 Reserved 71 IRQ9 Redirected IRQ2 70 IRQ8 Real Time Clock 0F IRQ7 Parallel Port 0E IRQ6 Floppy Disk Controller 0D IRQ5 Reserved/Sound Card 0C IRQ4 Serial Port 0B IRQ3 Serial Port 0A IRQ2 PIC2 09 IRQ1 Keyboard 08 IRQ0 System Timer Cours 10, p.8

9 Interruptions matérielles (4) La séquence d évènements suivante se produit lorsqu un périphérique produit une interruption: Le PIC reçoit et traite l interruption Un registre interne du PIC permet au programmeur du 8086 de masquer (désactiver) certaines interruptions Le PIC met l interruption dans un buffer Le PIC regarde les priorités des interruptions et détermine si l interruption matérielle courante est la plus prioritaire La ligne INTR est activée par le PIC pour dire au 8086 qu il y a interruption Un pulse de 0Vdc provenant du 8086 apparaît sur la ligne INTA pour signaler au PIC que l interruption est reçue (Acknowledged). La ligne INTR est désactivée après le pulse. Un deuxième pulse de 0Vdc provenant du 8086 demande au PIC de mettre le numéro de l interruption sur le bus de donnée. Le PIC met le numéro de l INT sur le bus de donnée: il ne met pas le numéro de l IRQ. Le 8086 exécute la routine de service de l interruption Une instruction à la fin de la routine envoie un EOI (End Of Interrupt) au PIC pour lui signaler que l interruption est traitée. Cours 10, p.9

10 Interruptions matérielles (5) L insertion d un deuxième PIC sur la ligne IRQ2 du premier PIC a plusieurs conséquences découlant surtout d un désir de conserver la compatibilité avec les designs n ayant qu un seul PIC: Les périphériques connectées sur IRQ2 ont été connectés sur IRQ9 (redirection). Comme le vecteur d interruption de IRQ9 n est pas le même que celui de IRQ2, il faut que IRQ9 appelle le vecteur d interruption de IRQ2 pour les designs avec un seul PIC. Désactiver l IRQ2 à l intérieur du PIC principal désactive les IRQ8 à IRQ15. Les interruptions matérielles 8 à 15 sont plus prioritaires que les interruptions matérielles 3 à 7. Les routines de service d interruptions matérielles IRQ8 à IRQ15 doivent gérer deux PICs, c est-à-dire envoyer deux End Of Interrupt. Cours 10, p.10

11 Interruptions logicielles Une interruption logicielle s appelle avec l instruction INT # où # est le numéro de l interruption. Chaque interruption peut avoir des sous-fonctions. Pour spécifier une sousfonction, il faut placer dans un registre prédéterminé le numéro de la sousfonction voulu avant d'appeler l'interruption (le registre est souvent AH). La sous-routine de service de l interruption testera la valeur du registre prédéterminé et aiguillera la sous-routine en conséquence. Voici quelques exemples tirés de EMU8086: INT 20h - Quitte le système d'exploitation. INT 21h / AH=09h - Sortie d'une chaîne de caractères depuis DS:DX. INT 21h / AH=0Ah - Entrée d'une chaîne de caractères vers DS:DX, le premier octet indique la taille du buffer, le deuxième octet indique le nombre de caractères réellement lus. INT 21h / AH=4Ch - Quitte le système d'exploitation. INT 21h / AH=01h - lit un caractère sur l'entrée standard, avec écho, le résultat est stocké dans AL. INT 21h / AH=02h - écrit un caractère vers la sortie standard, DL = le caractère à écrire, après exécution, AL = DL. Cours 10, p.11

12 Interruptions logicielles et système d exploitation Les systèmes d exploitations gèrent habituellement les périphériques. Les programmes de l usager accèdent aux périphériques par la biais de fonctions du système d exploitation. Les ordinateurs ont souvent du matériel différent et les fonctions permettant d accéder à ce matériel changent en fonction du matériel. Le programmeur ne veut pas se soucier de toutes les configurations de matériel possibles lorsqu il accède à un périphérique. La table des vecteurs d interruption permet de changer facilement l adresse de la routine traitant l interruption d un périphérique. Avec le 8086, cette table est habituellement gérée par le système d exploitation. Le programmeur ne veut pas apprendre les adresses des fonctions du système d exploitation, ni changer son programme si le système d exploitation change. Les interruptions logicielles sont généralement utilisées pour appeler des fonctions du système d exploitation, principalement afin d accéder aux périphériques. Le BIOS fournit un ensemble de fonctions d accès aux périphériques Le système fournit un ensemble de fonctions d accès aux périphériques. Il change la table des vecteurs d interruption en fonction du matériel de l ordinateur. Périphérique = clavier, écran, horloge Les interruptions sont habituellement exécutées en mode superviseur: il s agit d un mode privilégié (celui du système d exploitation) ayant tout le contrôle du système. Le terme SVC (SuperVisor Call instruction) est habituellement employé pour désigner une interruption logicielle appelant une fonction du système d exploitation. Cours 10, p.12

13 Table résumée des INTs INT (Hex) IRQ Common Uses Exception Handlers - 2 Non-Maskable IRQ Non-Maskable IRQ (Parity Errors) Exception Handlers - 8 Hardware IRQ0 System Timer 9 Hardware IRQ1 Keyboard 0A Hardware IRQ2 Redirected 0B Hardware IRQ3 Serial Comms. COM2/COM4 0C Hardware IRQ4 Serial Comms. COM1/COM3 0D Hardware IRQ5 Reserved/Sound Card 0E Hardware IRQ6 Floppy Disk Controller 0F Hardware IRQ7 Parallel Comms. 10-6F Software Interrupts - 70 Hardware IRQ8 Real Time Clock 71 Hardware IRQ9 Redirected IRQ2 72 Hardware IRQ10 Reserved 73 Hardware IRQ11 Reserved 74 Hardware IRQ12 PS/2 Mouse 75 Hardware IRQ13 Math's Co-Processor 76 Hardware IRQ14 Hard Disk Drive 77 Hardware IRQ15 Reserved 78 - FF Software Interrupts - Tiré de: Cours 10, p.13

14 Détournement des Interruptions Lors du démarrage du PC, la table des vecteurs d interruption, en RAM parce qu il faut pouvoir la changer, est chargée avec des valeurs par défaut. Pour détourner une interruption, il suffit de changer la table des vecteurs d interruptions. Changer le CS et l IP à l adresse 4*(# de l INT à détourner) permet de changer le code exécuté lorsque l interruption se produira. En temps normal, la nouvelle ISR appellera l ancienne ISR sous certaines conditions. Pour cette raison, sauvegarder le CS et l IP de l instruction que l on remplace est une pratique recommandée (habituellement la sauvegarde se fait dans des variables déclarées à cet effet). Le fichier DetourneInt21h.asm est un exemple de programme détournant une interruption. Cours 10, p.14

15 Références et exercices Références Irv Englander, section 9.3 DetourneInt21h.asm Exercices Qu est qu une interruption? Supposons que les 256 premiers bytes de la mémoire valent de 00h à FFh. À quelle adresse se trouvera le code à exécuter lors de l IRQ2? Donnée la priorité de chaque interruption dans la «Table résumée des INTs». Mettre 0 pour l INT la plus prioritaire et 255 pour la moins prioritaire. Comment fonctionnent les interruptions matérielles d un 8086 avec 2 PICs? Cours 10, p.15

Ordinateurs, Structure et Applications

Ordinateurs, Structure et Applications Ordinateurs, Structure et Applications Cours 13, Le DOS Etienne Tremblay Université Laval, Hiver 2011 Cours 13, p.1 Le DOS DOS signifie Disk Operating System Le DOS est un système d exploitation. Il existe

Plus en détail

Chap. V : Les interruptions

Chap. V : Les interruptions UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Nous étudions dans ce chapitre les interruptions matérielles (ou externes), c est-à-dire déclenchées par le matériel (hardware)

Plus en détail

ARCHITECTURE DES ORDINATEURS

ARCHITECTURE DES ORDINATEURS ARCHITECTURE DES ORDINATEURS Filière : InfoTronique Chap. 5 : Les interruptions Dr. Abdelhakim Khouas Email : sm5_archi@hotmail.fr Département de Physique Faculté des Sciences Objectif de ce chapitre Comprendre

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Cours n 5 Le langage assembleur (2): Pile, Procédures. Les Interruptions 3ème année L assembleur 8086 : la pile = structure de «rangement» de données

Plus en détail

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants :

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants : GIF-3002 SMI et Architecture du microprocesseur Ce cours discute de l impact du design du microprocesseur sur le système entier. Il présente d abord l architecture du cœur ARM Cortex M3. Ensuite, le cours

Plus en détail

Les Entrées et Sorties: Programmées, interruptions, et DMA. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde

Les Entrées et Sorties: Programmées, interruptions, et DMA. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Les Entrées et Sorties: Programmées, interruptions, et DMA GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Aujourd hui Entrées-sorties Programmées Par interruptions Le

Plus en détail

Interruptions. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde

Interruptions. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Interruptions GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Bref retour sur l appel de fonctions 3 mécanismes importants: détermination de l adresse de retour passage

Plus en détail

GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A

GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A 1. Effectuez les calculs suivants sur des nombres binaires en complément à avec une représentation de 8 bits. Est-ce qu il y a débordement en complément

Plus en détail

ELE-542 Systèmes ordinés en temps réels. Cours # 5 Traitement des interruptions

ELE-542 Systèmes ordinés en temps réels. Cours # 5 Traitement des interruptions ELE-542 Systèmes ordinés en temps réels Cours # 5 Traitement des interruptions Jean-Marc Beaulieu et Bruno De Kelper Site internet: http://www.ele.etsmtl.ca/academique/ele542/ Chapitre 5 Réponse aux évènements

Plus en détail

Cours Assembleur 8086

Cours Assembleur 8086 Cours Assembleur 8086 Pierre-Nicolas Clauss Laboratoire Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications 12 mars 2008 pierre-nicolas.clauss@loria.fr (LORIA) Cours Assembleur 8086 12 mars 2008 1

Plus en détail

Chap. III : Le système d exploitation

Chap. III : Le système d exploitation UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Le système d exploitation (ou O.S. de l anglais Operating System ) d un ordinateur est le programme qui permet d accéder

Plus en détail

Examen 2. Q1 (3 points) : Quel mot ou concept relié aux ordinateurs correspond à la définition suivante :

Examen 2. Q1 (3 points) : Quel mot ou concept relié aux ordinateurs correspond à la définition suivante : GI-1001, 24 avril 2012 Nom/Matricule : Examen 2 Cet examen vaut 40% de la note totale du cours. Les questions seront corrigées sur un total de 40 points. La valeur de chaque question est indiquée avec

Plus en détail

LE BIOS : QU EST-CE QUE C EST?

LE BIOS : QU EST-CE QUE C EST? LE BIOS : QU EST-CE QUE C EST? Mewtow 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 Rappels sur le mode réel des processeurs x86 7 2.1 Mémoire en mode réel............................... 7 2.1.1

Plus en détail

Assembleur. Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre

Assembleur. Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre Assembleur Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre INTRODUCTION Logiciel utilisé Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre MEMOIRE Mémoire Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre Mémoire

Plus en détail

Sélection du contrôleur

Sélection du contrôleur Démo CoDeSys - 1 - 1. Configuration de l environnement de travail : Lancer le logiciel CoDeSys Fichier Nouveau Lors de la première utilisation, une boîte de dialogue apparaît permettant la sélection du

Plus en détail

Les interruptions. Chapitre Types d interruptions Trois types d interruption

Les interruptions. Chapitre Types d interruptions Trois types d interruption Chapitre 21 Les interruptions Comme leur nom l indique, les interruptions (interrupt en anglais) viennent interrompre le déroulement normal du microprocesseur. Elles donnent lieu à l exécution d un programme,

Plus en détail

GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications Solutions : La gestion de la mémoire

GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications Solutions : La gestion de la mémoire GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications Solutions : La gestion de la mémoire 1. Décrivez, pour l allocation contiguë de mémoire avec partitions à taille variables pour placer des processus en mémoire,

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

Introduction à l architecture ARM. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde

Introduction à l architecture ARM. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Introduction à l architecture ARM GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Aujourd hui Rappel: TP1: dû mardi prochain atelier: TP1 + micro-instructions Processeurs

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TP 3

Architecture des ordinateurs TP 3 Architecture des ordinateurs ESIPE - IR1 TP 3 Objectif de cette séance L objectif de cette séance est d apprendre à utiliser la pile et à écrire des fonctions en assembleur En particulier, nous verrons

Plus en détail

Introduction à l Informatique

Introduction à l Informatique Introduction à l Informatique. Généralités : Etymologiquement, le mot informatique veut dire «traitement d information». Ceci signifie que l ordinateur n est capable de fonctionner que s il y a apport

Plus en détail

Interruptions logicielles.- Ces interruptions sont appelées par le programme.

Interruptions logicielles.- Ces interruptions sont appelées par le programme. Chapitre 21 Les interruptions Comme leur nom l indique, les interruptions (interrupt en anglais) viennent interrompre le déroulement normal du microprocesseur. Elles sont générées par appel d un périphérique.

Plus en détail

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR 3.1 Introduction à la programmation en assembleur Pour programmer un ordinateur on utilise généralement des langages dits évolués ou de haut niveau : C, C++, Java, Basic,

Plus en détail

Présentation. Logistique. Résumé de la 1e Partie. Mise en place du système

Présentation. Logistique. Résumé de la 1e Partie. Mise en place du système Présentation Diapo01 Je m appelle Michel Canneddu. Je développe avec 4D depuis 1987 et j exerce en tant qu indépendant depuis 1990. Avant de commencer, je tiens à remercier mes parrains Jean-Pierre MILLIET,

Plus en détail

IRQ et autres DMA 6.1. Sommaire. En résumé! Le DMA 6.3. Utilisation des canaux DMA 6.6. Gestion des ressour

IRQ et autres DMA 6.1. Sommaire. En résumé! Le DMA 6.3. Utilisation des canaux DMA 6.6. Gestion des ressour 6.1 Sommaire De quoi parle-t-on? 6.3 Les IRQ. 6.3 Le DMA 6.3 Les adresses E/S 6.4 Utilisation tion des IRQ 6.5 Utilisation des canaux DMA 6.6 Utilisation tion des adresses d E/S 6.7 Gestion des ressour

Plus en détail

La m emoire virtuelle 1

La m emoire virtuelle 1 La mémoire virtuelle 1 Gérer la mémoire d un processus Un processus a besoin de mémoire pour Le code exécutable, La pile, Eventuellement d autres données de grande taille. La quantité de mémoire nécessaire

Plus en détail

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation (Operating Systems) Introduction SITE : http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1/2 Qu est-ce qu un SE? Ensemble de logiciels

Plus en détail

Le BIOS. 1)Les Rubriques dans le BIOS. Sections courantes. Changement du mot de passe du BIOS Accès aux réglages liés au disque dur

Le BIOS. 1)Les Rubriques dans le BIOS. Sections courantes. Changement du mot de passe du BIOS Accès aux réglages liés au disque dur Le BIOS 1)Les Rubriques dans le BIOS Sections courantes Standard CMOS Setup Advanced CMOS Setup Advanced Chipset Setup Power Management BIOS Setup Peripheral Setup Auto configuration with BIOS défauts

Plus en détail

Outil de développement IAR Embedded Workbench IDE

Outil de développement IAR Embedded Workbench IDE Outil de développement IAR Embedded Workbench IDE Introduction L outil de développement intégrés «IAR Embedded Workbench» est un environnement de développement intégrés très puissant (IDE : Integrated

Plus en détail

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Chapitre 2 Architecture d un ordinateur Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Les objectifs : o Identifier les principaux composants d un micro-ordinateur. o Connaître les caractéristiques

Plus en détail

Types et performances des processeurs

Types et performances des processeurs Types et performances des processeurs Laboratoire de Systèmes Logiques Structure d un ordinateur contrôle processeur traitement séquenceur registres mémoire entrées/sorties micromémoire opérateurs bus

Plus en détail

Cours architectures des ordinateurs

Cours architectures des ordinateurs Université KASDI MERBAH Ouargla Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Département d Informatique et Technologie de l information Cours architectures des ordinateurs

Plus en détail

Composantes principales des ordinateurs

Composantes principales des ordinateurs Composantes principales des ordinateurs GIF-1001: Ordinateurs: Structure et Applications Jean-François Lalonde, Hiver 2015 Stallings ch. 3, Englander ch. 7, 10.1 Architecture von Neumann Mémoire (données

Plus en détail

Programmation Temps Réel

Programmation Temps Réel Programmation Temps Réel Interactions matériel/logiciel Yann Thoma Reconfigurable and Embedded Digital Systems Institute Haute Ecole d Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud This work is licensed under

Plus en détail

ELE-542 Systèmes ordinés en temps réels. Cours # 8 Système d exploitation Temps Réel

ELE-542 Systèmes ordinés en temps réels. Cours # 8 Système d exploitation Temps Réel ELE- Systèmes ordinés en temps réels Cours # 8 Système d exploitation Temps Réel Jean-Marc Beaulieu et Bruno De Kelper Site internet: http://www.ele.etsmtl.ca/academique/ele/ Systèmes ordinés en temps

Plus en détail

Cours Architecture des ordinateurs (Archi II) Entrées / Sorties Resp. Mr Mohamed Feredj MCA Courriel : archiferedj@gmail.com

Cours Architecture des ordinateurs (Archi II) Entrées / Sorties Resp. Mr Mohamed Feredj MCA Courriel : archiferedj@gmail.com Cours Architecture des ordinateurs (Archi II) Entrées / Sorties Resp. Mr Mohamed Feredj MCA Courriel : archiferedj@gmail.com 1 1) Objectif Discuter comment les données sont transférées entre le et les

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TD 1

Architecture des ordinateurs TD 1 Architecture des ordinateurs TD 1 ENSIMAG 1 re année April 29, 2008 Imprimer pour chaque étudiant le listing des instructions (page 36 de la doc, ou page 2 du chapitre 7). Pas la peine de tout imprimer.

Plus en détail

Les options de démarrage

Les options de démarrage Les options de démarrage Options de démarrage....2 Mode sans échec...2 Mode sans échec avec réseau...2 Mode sans échec avec invite de commandes...2 Journalisation de l'amorçage...2 Activer le mode VGA...3

Plus en détail

Ordinateurs, Structure et Applications

Ordinateurs, Structure et Applications Ordinateurs, Structure et Applications Cours 17, Le port série Etienne Tremblay Université Laval, Hiver 2012 Cours 17, p.1 Définition et historique Le port série est un très vieux port utilisé dans les

Plus en détail

Environnement informatique

Environnement informatique Environnement informatique 1.L'ordinateur personnel Un ordinateur est une machine faite de matériel et de logiciel. D'un côté, le matériel (hardware) est constitué par la partie de la machine que l'on

Plus en détail

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation 1 de 33 Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation Florent Hivert Mél : Florent.Hivert@lri.fr Adresse universelle : http://www.lri.fr/ hivert 2 de 33 Données et instructions Un programme

Plus en détail

DÉMARRER LE PC SUR UNE CLÉ USB OU UN CD

DÉMARRER LE PC SUR UNE CLÉ USB OU UN CD DÉMARRER LE PC SUR UNE CLÉ USB OU UN CD Avant de commencer ce tutoriel, vous devez avoir une clé ou un CD sur lequelle une distribution est installée (dans notre cas ASRI Edu). Si ce n'est pas le cas,

Plus en détail

Instructions assembleur

Instructions assembleur Instructions assembleur 0001011011110110 0001011101101101 10001001 Instruction vue par le programmeur assembleur ou instruction élémentaire cible d'un compilateur Réalise une modification de l'état interne

Plus en détail

IV- Comment fonctionne un ordinateur?

IV- Comment fonctionne un ordinateur? 1 IV- Comment fonctionne un ordinateur? L ordinateur est une alliance du hardware (le matériel) et du software (les logiciels). Jusqu à présent, nous avons surtout vu l aspect «matériel», avec les interactions

Plus en détail

ARCHITECTURE DES SYSTEMES (A MICROPROCESSEURS)

ARCHITECTURE DES SYSTEMES (A MICROPROCESSEURS) ARCHITECTURE DES SYSTEMES (A MICROPROCESSEURS) -1 Références bibliographiques Architecture des ordinateurs G.BLANCHET B.DUPOUY Masson Structure des ordinateurs ERNEST HIRSH SERGE WENDLIN Armand Colin Architecture

Plus en détail

Exercice PT 5.2.8 : configuration de listes de contrôle d accès standard Diagramme de topologie

Exercice PT 5.2.8 : configuration de listes de contrôle d accès standard Diagramme de topologie Diagramme de topologie Tous droits réservés. Ce document contient des informations publiques Cisco. Page 1 sur 6 Table d adressage Périphérique Interface Adresse IP Masque de sousréseau S0/0/0 10.1.1.1

Plus en détail

Utilitaire de configuration système

Utilitaire de configuration système Utilitaire de configuration système 1/ 10 Table des matières Introduction 3 Lancement de l utilitaire 3 Utilitaire de configuration système 3 Général 4 SYSTEM.INI 5 WIN.INI 5 BOOT.INI 6 Le bouton option

Plus en détail

Comment démarrer. Getting Started

Comment démarrer. Getting Started Getting Started Comment démarrer Bienvenue sur le système réseau de PC MACLAN pour Windows 95. Le travail en réseau transformera le partage de fichiers et d imprimantes entre utilisateurs Windows 95 et

Plus en détail

U90 Ladder. Fonctions spéciales. Lionel Lecointe - Support technique Tel : 01.60.92.41.74 mail : lionel.lecointe@pl-systems.fr

U90 Ladder. Fonctions spéciales. Lionel Lecointe - Support technique Tel : 01.60.92.41.74 mail : lionel.lecointe@pl-systems.fr U90 Ladder Fonctions spéciales Lionel Lecointe - Support technique Tel : 01.60.92.41.74 mail : lionel.lecointe@pl-systems.fr 1 Plan du document Introductions fonctions spéciales Page 3 A*B/C Page 4 Communication

Plus en détail

Apprendre l'assembleur

Apprendre l'assembleur A S S E M B L E U R Apprendre l'assembleur (INTEL - DOS 16 bits) Par Benoît-M Ce document a été téléchargé depuis http://benoit-m.developpez.com/assembleur/tutoriel Dernière modification du contenu le

Plus en détail

CPU ou UCT. Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.

CPU ou UCT. Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç. CPU ou UCT Processor (data processing) Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.par UCT, en ang. CPU (Central Processing Unit) CPU+mémoire

Plus en détail

Communications entre tâches logicielles et matérielles dans un contexte d OS temps réel sur une architecture FPGA reconfigurable.

Communications entre tâches logicielles et matérielles dans un contexte d OS temps réel sur une architecture FPGA reconfigurable. Arthur Segard 3eme année ENSEA section Informatique et Systèmes DEA Traitement des Images et du Signal Communications entre tâches logicielles et matérielles dans un contexte d OS temps réel sur une architecture

Plus en détail

Atelier C TIA Portal CTIA06 : programmation des automates S7-300 Blocs d organisation

Atelier C TIA Portal CTIA06 : programmation des automates S7-300 Blocs d organisation Atelier C TIA Portal CTIA06 : programmation des automates S7-300 Blocs d organisation CTIA06 Page 1 1. Types de blocs de programme L automate met à disposition différents types de blocs qui contiennent

Plus en détail

Chapitre 2 Architecture d un micro ordinateur

Chapitre 2 Architecture d un micro ordinateur Chapitre 2 Architecture d un micro ordinateur I. Introduction 1. Définition d'un ordinateur : C est une machine qui traite les informations d une manière automatique avec une très grande vitesse et sans

Plus en détail

La famille x86. Eduardo Sanchez Laboratoire de Systèmes Logiques. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne

La famille x86. Eduardo Sanchez Laboratoire de Systèmes Logiques. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne La famille x86 Laboratoire de Systèmes Logiques Désavantages de l architecture x86 Très vieille architecture: basée sur le 8080 (commercialisé en 1974, 6 000 transistors et 8 registres) Le premier 8086

Plus en détail

Conception et microprocesseurs

Conception et microprocesseurs Electronique embarquée Conception et microprocesseurs Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen Conception et microprocesseurs Architectures et composants: Logiciel; Matériel. Test

Plus en détail

THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT. Objectifs

THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT. Objectifs Architecture Matérielle des Systèmes Informatiques. S1 BTS Informatique de Gestion 1 ère année THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT Dossier 1 L environnement informatique. Objectifs Enumérer et

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE DÉPARTEMENT D INFORMATIQUE. Laboratoire # 7 IFT 209 Programmation système. Laboratoire du jeudi 19 novembre 2015 à 8 h 30.

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE DÉPARTEMENT D INFORMATIQUE. Laboratoire # 7 IFT 209 Programmation système. Laboratoire du jeudi 19 novembre 2015 à 8 h 30. UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE DÉPARTEMENT D INFORMATIQUE Laboratoire # 7 IFT 209 Programmation système Laboratoire du jeudi 19 novembre 2015 à 8 h 30. Ce laboratoire a lieu au local D4-1017 en utilisant le

Plus en détail

Le langage Forth. Brique ROSE. Samuel Tardieu sam@rfc1149.net. École Nationale Supérieure des Télécommunications

Le langage Forth. Brique ROSE. Samuel Tardieu sam@rfc1149.net. École Nationale Supérieure des Télécommunications Le langage Forth Brique ROSE Samuel Tardieu sam@rfc1149.net École Nationale Supérieure des Télécommunications Samuel Tardieu (ENST) Le langage Forth 1 / 26 Qu est-ce que Forth? Langage sans syntaxe Mots

Plus en détail

Définitions. Structure générale d'un ordinateur. Fonctions de base d'un ordinateur. Fonctions de base d'un ordinateur

Définitions. Structure générale d'un ordinateur. Fonctions de base d'un ordinateur. Fonctions de base d'un ordinateur Structure générale d'un ordinateur Définitions "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les ordinateurs sans avoir jamais osé le demander" Ordinateur : dispositif capable de traiter de l'information

Plus en détail

samaritan AED, PAD & PDU Guide d utilisation du logiciel Saver EVO

samaritan AED, PAD & PDU Guide d utilisation du logiciel Saver EVO samaritan AED, PAD & PDU Guide d utilisation du logiciel Saver EVO Les informations contenues dans ce document sont sujettes à modification sans préavis et n engagent en rien la responsabilité de HeartSine

Plus en détail

2012 - Copyright Arsys Internet E.U.R.L. Arsys Backup Online. Guide de l utilisateur

2012 - Copyright Arsys Internet E.U.R.L. Arsys Backup Online. Guide de l utilisateur Arsys Backup Online Guide de l utilisateur 1 Index 1. Instalation du Logiciel Client...3 Prérequis...3 Installation...3 Configuration de l accès...6 Emplacement du serveur de sécurité...6 Données utilisateur...6

Plus en détail

Numérisation. Copieur-imprimante WorkCentre C2424

Numérisation. Copieur-imprimante WorkCentre C2424 Numérisation Ce chapitre contient : «Numérisation de base», page 4-2 «Installation du pilote du scanner», page 4-4 «Réglage des options de numérisation», page 4-5 «Récupération des images», page 4-11 «Gestion

Plus en détail

Cours de Systèmes d Exploitation

Cours de Systèmes d Exploitation Licence d informatique Synchronisation et Communication inter-processus Hafid Bourzoufi Université de Valenciennes - ISTV Introduction Les processus concurrents s exécutant dans le système d exploitation

Plus en détail

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE

EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE EPREUVE OPTIONNELLE d INFORMATIQUE CORRIGE QCM Remarque : - A une question correspond au moins 1 réponse juste - Cocher la ou les bonnes réponses Barème : - Une bonne réponse = +1 - Pas de réponse = 0

Plus en détail

Notions de langage machine

Notions de langage machine Notions de langage machine 18 décembre 2009 Rappels et introduction Architecture de Van Neumann : Processeur = UC + UAL Mémoire interne au processeur = les registres (soit seulement l accumulateur, soit

Plus en détail

Démarrez le Lecteur Windows Media

Démarrez le Lecteur Windows Media Le Lecteur Windows Media vous permet de rechercher et lire des fichiers multimédias numériques stockés sur votre ordinateur, de lire des CD et des DVD, ainsi que d afficher en continu du contenu multimédia

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION. PC / Version française

NOTICE D UTILISATION. PC / Version française NOTICE D UTILISATION PC / Version française SOMMAIRE Installer GeolinkConnect... 3 Configuration... 4 Nouveau contact... 9 Nouveau Message...10 Envoyer / Recevoir... 11 Astuces...13 INSTALLER GEOLINKCONNECT

Plus en détail

Quelles interfaces de la présentation pourriez-vous utiliser pour une connexion WAN de ligne louée? (Choisissez deux réponses.

Quelles interfaces de la présentation pourriez-vous utiliser pour une connexion WAN de ligne louée? (Choisissez deux réponses. Quelles affirmations décrivent correctement les composants d un routeur? (Choisissez deux réponses.) La mémoire RAM stocke le fichier de configuration utilisé lors de la séquence d amorçage. La mémoire

Plus en détail

Architecture matérielle et logicielle

Architecture matérielle et logicielle Architecture matérielle et logicielle Contents I Le Cours 2 1 Généralités 2 2 Micro-processeur 2 3 Mémoire 2 4 Performances 3 II TPs 3 1 Création d un exécutable : 3 2 Les bibliothèques 3 3 Codage de l

Plus en détail

Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer

Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer Unité d entrée Unité de traitement Unité de sortie Comment coder les données Entiers, réels, caractères Comment restituer les résultats

Plus en détail

Les processeurs. Les entrées-sorties

Les processeurs. Les entrées-sorties Les entrées-sorties La problématique des entrées sorties est la suivante : - Le processeur va vite, plus vite que des éléments mécaniques tel que l on trouve dans une imprimante, une souris, un clavier.

Plus en détail

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS ESIEE Unité d'informatique IN101 Albin Morelle (et Denis Bureau) QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS 1- ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D UN ORDINATEUR Processeur Mémoire centrale Clavier Unité d échange BUS

Plus en détail

INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000

INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000 INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000 Introduction : Initiation à la Micro- Informatique 1. Matériel 2. Périphériques a) Le clavier b) La souris c) L écran d) L unité centrale e) L imprimante

Plus en détail

Gestion et sécurité de l accueil visiteurs

Gestion et sécurité de l accueil visiteurs Gestion et sécurité de l accueil visiteurs Manuel d utilisation Version 2.00 Sommaire 1- Introduction... 3 2- Connexion au réseau d accueil de WiSecure... 3 2.1 Prérequis... 3 2.2 Connexion au réseau WiFi

Plus en détail

Module : Fichier. Chapitre I : Généralités

Module : Fichier. Chapitre I : Généralités Module : Fichier Semestre 1 Année : 2010/2011-1- SOMMAIRE 1. Introduction 2. Définition d un fichier 3. Caractéristiques d un fichier 4. Topologie des fichiers 5. Résumé 6. QCM 7. Exercices 8. Bibliographie

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate Version 4

Cisco Certified Network Associate Version 4 Cisco Certified Network Associate Version 4 Protocoles et concepts de routage Chapitre 1 Quelles affirmations décrivent correctement les composants d un routeur? (Choisissez deux réponses.) La mémoire

Plus en détail

FRANÇAIS PHONE-VS. Guide d installation et utilisation

FRANÇAIS PHONE-VS. Guide d installation et utilisation FRANÇAIS PHONE-VS Guide d installation et utilisation INDEX 1 INTRODUCTION... 1 2 INSTALLATION ET MISE EN SERVICE... 1 3 REGISTRER L APPLICATION... 4 4 CONFIGURATION DES CONNEXIONS... 6 5 CONNEXION...

Plus en détail

Rappels sur l Architecture de base d un ordinateur

Rappels sur l Architecture de base d un ordinateur Chapitre 1 Rappels sur l Architecture de base d un ordinateur I. Introduction Dans cette partie, nous décrivons rapidement l architecture de base d un ordinateur et les principes de son fonctionnement.

Plus en détail

SMP sur x86. Xavier Deguillard xavier@lse.epita.fr. Introduction. Pré-init. SMP sur x86. Init. Post-Init LSE. 26 octobre 2011

SMP sur x86. Xavier Deguillard xavier@lse.epita.fr. Introduction. Pré-init. SMP sur x86. Init. Post-Init LSE. 26 octobre 2011 LSE 26 octobre 2011 Plan 1 SMP : Symmetric Multiprocessing Permet d utiliser pleinement les processeurs et machines actuelles en permettant l exécution simultanée de N processus, sur N processeurs. Nécessité

Plus en détail

Travaux Dirigés Microprocesseur et Microcontrôleur

Travaux Dirigés Microprocesseur et Microcontrôleur Université de Savoie Travaux Dirigés Microprocesseur et Microcontrôleur Sylvain MONTAGNY sylvain.montagny@univ-savoie.fr Bâtiment chablais, bureau 13 04 79 75 86 86 TD1 : Rappels et jeu d instruction TD2

Plus en détail

Programmation carte à puce CH4: La norme ISO 7816

Programmation carte à puce CH4: La norme ISO 7816 Programmation carte à puce Plan du chapitre La norme ISO 7816 ISO 7816-1 ISO 7816-2 ISO 7816-3 ISO 7816-4 111 Introduction - La carte à puce est aujourd hui présente dans plusieurs secteurs : transport,

Plus en détail

Architecture 68332 06/06/02 LE 68332

Architecture 68332 06/06/02 LE 68332 LE 68332 LE 68332...1 ELÉMENTS SUR LE MICROCONTRÔLEUR 68332...2 SYSTEM INTEGRATION MODULE (SIM)...2 QUEUED SERIAL MODULE (QSM)...3 TIME PROCESSOR UNIT (TPU)...3 IMPLANTATION MÉMOIRE :...4 MODULE SIM :

Plus en détail

Manuel de l utilitaire Computer Setup (F10) HP Compaq Business Desktops Modèles d220 et d230

Manuel de l utilitaire Computer Setup (F10) HP Compaq Business Desktops Modèles d220 et d230 Manuel de l utilitaire Computer Setup (F10) HP Compaq Business Desktops Modèles d220 et d230 Référence : 331599-051 Juin 2003 Ce manuel contient le mode d emploi de l utilitaire de configuration Computer

Plus en détail

Système d exploitation

Système d exploitation Chapitre 2 Système d exploitation 2.1 Définition et rôle Un ordinateur serait bien difficile à utiliser sans interface entre le matériel et l utilisateur. Une machine peut exécuter des programmes, mais

Plus en détail

Document de formation pour une solution complète d automatisation Totally Integrated Automation (T I A) MODULE B4 Blocs de données

Document de formation pour une solution complète d automatisation Totally Integrated Automation (T I A) MODULE B4 Blocs de données Document de formation pour une solution complète d automatisation Totally Integrated Automation (T I A) MODULE B4 Document de formation T I A Page 1 sur 18 Module B4 Ce document a été édité par Siemens

Plus en détail

Introduction à l assembleur ARM: variables et accès mémoire. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde

Introduction à l assembleur ARM: variables et accès mémoire. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Introduction à l assembleur ARM: variables et accès mémoire GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Rappel: cycle d instructions Que fait le microprocesseur? 1.

Plus en détail

FileGuard Remote pour Macintosh 1999-2001 Intego. Tous droits réservés. Intego 10, rue Say 75009 Paris, France www.intego.com

FileGuard Remote pour Macintosh 1999-2001 Intego. Tous droits réservés. Intego 10, rue Say 75009 Paris, France www.intego.com FILEGUARD REMOTE 4 FileGuard Remote pour Macintosh 1999-2001 Intego. Tous droits réservés. Intego 10, rue Say 75009 Paris, France www.intego.com Ce manuel accompagne le logiciel FileGuardRemote pour Macintosh.

Plus en détail

Chapitre 1 Introduction à l organisation des ordinateurs et à l assembleur

Chapitre 1 Introduction à l organisation des ordinateurs et à l assembleur Chapitre 1 Introduction à l organisation des ordinateurs et à l assembleur Jean Privat Université du Québec à Montréal INF217 Organisation des ordinateurs et assembleur Automne 21 Jean Privat (UQAM) 1

Plus en détail

Modbus 06/05/2013. Version 1.3

Modbus 06/05/2013. Version 1.3 06/05/2013 Version 1.3 Le protocole Modbus TCP, mode «Maître» Table des matières 1 Pré-requis... 3 2 Connecteur Modbus... 3 2.1 Ajout d un connecteur Modbus TCP... 3 2.2 Configuration d un connecteur Modbus

Plus en détail

ACTUALISATION MANUELLE : MODE OFFLINE (Exemple : WINDOWS 7-32 bits)

ACTUALISATION MANUELLE : MODE OFFLINE (Exemple : WINDOWS 7-32 bits) ACTUALISATION MANUELLE : MODE OFFLINE (Exemple : WINDOWS 7-32 bits) Si le client ne dispose pas de connexion Internet sur l ordinateur qui est connecté à la TRS 5000 EVO, il peut s inscrire sur le site

Plus en détail

Seules les personnes intelligentes consultent le manuel.

Seules les personnes intelligentes consultent le manuel. Seules les personnes intelligentes consultent le manuel. Sommaire Mise en route... 1 Mise sous et hors tension de votre disque en toute sécurité... 1 Déconnexion de périphériques esata et 1394... 2 Périphériques

Plus en détail

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction TP1, prise en main de Pari/GP et arithmétique Le programme que nous allons utiliser pour les TP se nomme PARI/GP dont le point fort est la théorie des nombres (au sens large). Il est donc tout à fait adapter

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

I00 Éléments d architecture

I00 Éléments d architecture I00 I Exemples d ordinateur Pour les informaticiens, différentes machines de la vie courante sont des ordinateurs : par exemple les ordinateurs portables, les ordinateurs fixes, mais aussi les supercalculateurs,

Plus en détail

7DEOHGHVPDWLqUHV. ,QWURGXFWLRQj3$3$66SRXU:LQGRZV[0(17HW;3 ,167$//$7,21 87,/,6$7,21 &RQILJXUDWLRQUHTXLVH ,QVWDOODWLRQGH3$3$66 /DQFHPHQWGH3$3$66

7DEOHGHVPDWLqUHV. ,QWURGXFWLRQj3$3$66SRXU:LQGRZV[0(17HW;3 ,167$//$7,21 87,/,6$7,21 &RQILJXUDWLRQUHTXLVH ,QVWDOODWLRQGH3$3$66 /DQFHPHQWGH3$3$66 7DEOHGHVPDWLqUHV,QWURGXFWLRQj3$3$66SRXU:LQGRZV[0(17HW;3 $9$17'(&200(1&(5,167$//$7,21 &RQILJXUDWLRQUHTXLVH,QVWDOODWLRQGH3$3$66 87,/,6$7,21 /DQFHPHQWGH3$3$66 3DUWLFXODULWpVGH&WUO3DVV 3DUDPpWUDJHGH&WUO3DVV

Plus en détail

DESKTOP Internal Drive. Guide d installation

DESKTOP Internal Drive. Guide d installation DESKTOP Internal Drive Guide d installation Guide d installation du disque dur Seagate Desktop 2013 Seagate Technology LLC. Tous droits réservés. Seagate, Seagate Technology, le logo Wave et FreeAgent

Plus en détail

Les cartes à puce Brique ROSE

Les cartes à puce Brique ROSE Les cartes à puce Brique ROSE Samuel Tardieu sam@rfc1149.net École Nationale Supérieure des Télécommunications Samuel Tardieu (ENST) Les cartes à puce 1 / 14 Introduction Les cartes à puce sont de plus

Plus en détail

QCM systèmes d exploitation (Quarante questions)

QCM systèmes d exploitation (Quarante questions) QCM systèmes d exploitation (Quarante questions) QUIZZ OS N 1 (10 questions avec réponses) Question 1: Aux origines de l informatique, l'interface utilisateur des systèmes d exploitations était composée

Plus en détail

Le programme OFFICE GSP est disponible sur le site http://www.officegsp.com.

Le programme OFFICE GSP est disponible sur le site http://www.officegsp.com. 1 1 - Installation & Mise à Jour du logiciel 1.1 Première Installation Cette procédure d installation est indispensable pour tout ordinateur n ayant jamais fait l objet d une installation du logiciel.

Plus en détail