Tests de performance du matériel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tests de performance du matériel"

Transcription

1 3 Tests de performance du matériel Après toute la théorie du dernier chapitre, vous vous demandez certainement quelles sont les performances réelles de votre propre système. En fait, il y a plusieurs raisons pour réaliser vos propres mesures. Soyez méthodique sur le traitement des performances en mesurant les performances vous-même, vous en tirerez une meilleure connaissance des bonnes et des mauvaises performances. Cela peut en plus vous aider à découvrir certains problèmes assez subtiles. Ensuite, les disques sont la cause de problèmes courants pour les performances des bases de données. Si vos disques sont lents, ce qui peut arriver pour de multiples raisons, votre base de données le sera aussi. Et lorsque cela arrive, il est important d avoir des données précises pour comprendre si le problème vient du matériel ou du logiciel. Le but d un test basique du matériel est de rechercher les erreurs grossières au niveau de sa configuration et non pas d analyser tous les paramètres possibles. Les vrais problèmes que vous devez régler sont vraiment les plus évidents. Ensuite, une optimisation plus fine est plutôt réalisée sur la base de données.

2 42 Bases de données PostgreSQL Tests des processeurs et de la mémoire Le premier matériel à tester sur un nouveau système est la mémoire car si la mémoire est lente, les processeurs et les disques vont en souffrir. C est un point essentiel car le travail du serveur de bases de données implique fortement ces deux composants. PostgreSQL utilise des pages de 8 ko pour les données. Il passe son temps à lire et écrire des pages en mémoire pour répondre aux requêtes. Et rechercher dans ces pages les lignes qui permettent de répondre à ces requêtes demande de la puissance de la part du processeur. Même sur les tests de performance qui ciblent une activité disque importante, la vitesse de la mémoire peut avoir un effet essentiel sur les résultats. memtest86+ memtest86+ est un outil que chaque testeur de matériel doit avoir dans sa trousse à outils. Ce programme a pour but principal de rechercher les erreurs intermittentes sur la mémoire des PC. C est d ailleurs un excellent programme pour tester un nouveau matériel et s assurer qu il fonctionne comme vous le souhaitez. Vous pouvez télécharger memtest86+ directement depuis son site web, memtest.org/, et créer un CD bootable pour exécuter ce programme. Notez qu il est maintenant inclus comme option de démarrage pour plusieurs distributions Linux, sur le média d installation et lors du démarrage du PC après installation. Par exemple, les CD d installation de la distribution Ubuntu incluent la dernière version de memtest86+ au moment de la sortie de version de la distribution. Et si le programme ne reconnaît pas complètement votre processeur, il existe probablement une nouvelle version plus satisfaisante. Une fois que vous avez démarré le programme à partir d un CD, memtest86+ affiche la vitesse des différentes mémoires, pour chacun des niveaux de cache qu il identifie. La plus utile est la valeur en Mo/seconde indiquée sur la ligne Memory:. Elle correspond à la vitesse maximale de la mémoire vive et permet de confirmer que les performances correspondent aux spécifications du matériel. C est donc un moyen rapide pour confirmer ses performances et sa stabilité si vous ajustez la fréquence de la mémoire ou des processeurs pour tenter une amélioration des performances. Le problème de ce programme est qu il réclame un accès physique au système en cours d exécution, ce qui n est pas toujours pratique. Comme memtest86+ n exécute qu un programme pour tester la mémoire, la vitesse totale rapportée n est pas réellement représentative des capacités des processeurs modernes. Pour cela, vous aurez besoin de STREAM. Ce dernier présente en plus l intérêt de pouvoir être exécuté à distance.

3 Chapitre 3 Tests de performance du matériel 43 Tests mémoires STREAM STREAM est un outil qui permet de tester la bande passante de la mémoire. Il a été créé pour tester les systèmes hautes performances dédiés au calcul scientifique. Le programme est hébergé sur et ce site propose également des exemples de rapports fournis par le programme. Le projet STREAM fournit des binaires pour plusieurs plates-formes, y compris Windows. Le binaire disponible pour Linux n a pas bien fonctionné sur mon système. De plus, STREAM teste seulement la bande passante maximale du système. Le programme vous permet de connaître la bande passante mémoire atteinte par un seul processus, ce qui est une information qui peut vous intéresser en tant qu utilisateur de PostgreSQL. Comme chaque requête n est exécutée que sur un seul processeur avec PostgreSQL, si le débit atteint est bas, vous pourriez être frustré en découvrant la lenteur de chaque requête, même sur un serveur peu, voire pas chargé. Pour travailler sur ces problèmes à partir de systèmes Linux, j ai écrit un script appelé stream-scaling qui est disponible sur Il télécharge le programme, mesure la quantité totale de mémoire cache sur tous les processeurs systèmes. Et il compile automatiquement STREAM pour utiliser une valeur plus importante à la quantité de mémoire cache disponible. Ensuite, il boucle en créant d abord un thread actif (donc exécuté sur un seul cœur a priori) puis il en crée d autres jusqu à ce que tous les processeurs du serveur soient utilisés. Même si vous aimez cette idée, il faudra du temps pour créer votre propre banque de données de référence sur ces performances. J ai mis à disposition sur le site une partie des données que j ai pu établir à partir des systèmes que j ai testés. Elles sont également accompagnées de quelques exemples. STREAM et Intel contre AMD Le Tableau 3.1 fournit les vitesses rapportées par STREAM par processeur/mémoire vive pour quelques serveurs testés, au fur et à mesure que le nombre de cœurs utilisés augmente. Tous les systèmes sont des systèmes Intel, sauf celui utilisant des processeurs Opteron (disposant de huit supports pour processeurs, avec six cœurs par processeur). La mémoire vive utilisée ici est de la DDR RAM (acronyme de Double data rate synchronous dynamic random access memory). Les deux principaux standards actuellement utilisés sont de la DDR2 et de la DDR3. La colonne DDR RAM indique le standard utilisé et la fréquence du bus mémoire.

4 44 Bases de données PostgreSQL Les mesures de débit affichées sont exprimées en méga-octets par seconde : Tableau 3.1 : Vitesse des couples processeur/mémoire collectés par STREAM Processeur Cœurs Fréquence (GHz) DDR RAM 1 cœur 2 cœurs 4 cœurs Tous les cœurs T / Q / Opteron 8431 (8 X 6) / Xeon E / i / Ce tableau montre clairement les limites de la bande passante disponible pour chaque cœur de tous les systèmes testés, par rapport à la bande passante totale du système. Ce problème en particulier se ressent plus sur AMD que sur Intel. Même si le système AMD arrive à obtenir un débit maximal de 27 Go/s en pleine charge, un seul processus arrive à peine à un débit de 4 Go/s. C est pour cette raison qu il n y a pas plus de processeurs AMD dans cette liste. De mi-2008 à mi-2010, AMD était considérablement en retard sur Intel concernant la techno logie de la mémoire pour les systèmes dotés d un nombre restreint de supports pour processeur. Ce qui m a poussé à les boycotter lors de mes récents achats. Notez le saut de performance important pour les résultats pour un seul cœur à partir des processeurs de la série Intel Ce saut correspond à l introduction de la série Nehalem qui est passée à de la RAM DDR3 plus rapide, parmi d autres améliorations majeures concernant la mémoire. C est ce qui a poussé Intel sur le devant de la scène pendant deux bonnes années. Un excellent graphe montrant l étendue de la fracture en termes de performances de la mémoire à la suite de ce changement est disponible sur Vous pouvez y voir des résultats complets, notamment le pas de géant qui est réalisé avec la série Intel 5500 comparé aux précédentes conceptions d Intel et à toutes les conceptions d AMD utilisant encore de la DDR2. Comme indiqué dans le chapitre précédent, la vitesse de la mémoire n est pas fondamentale si elle est extrêmement chère ou si la limite provient réellement de la vitesse de vos disques. Mais cela explique pourquoi les serveurs sur lesquels j ai le plus de données sont tous basés sur la technologie d Intel.

5 Chapitre 3 Tests de performance du matériel 45 Mais AMD a répliqué récemment. Les derniers processeurs AMD disponibles font partie de la série 6100 avec 8 ou 12 cœurs et s appuient sur leur nouvelle architecture Magnys-Cours. Ces processeurs atteignent pratiquement les performances des processeurs Intel, y compris dans l utilisation de la RAM DDR3. Comme les générations précédentes, l architecture d AMD est prévue pour supporter un grand nombre de processeurs et beaucoup de mémoire. Le matériel d Intel destiné aux serveurs est plus ciblé pour les systèmes composés d un ou deux sockets alors que les serveurs AMD avec quatre sockets ou plus sont plus faciles à trouver. Des tests préliminaires sur cette nouvelle architecture suggèrent que la bande passante de la mémoire pourrait être toujours légèrement inférieure à celle des processeurs Intel avec un nombre restreint de cœurs. Vérifiez le site de stream-scaling pour les dernières mises à jour sur les processeurs testés sur cet aspect particulier de leur performance. Mais vous devez également collecter vos propres statistiques! Tests des processeurs Il est assez complexe de trouver un test de performance des processeurs qui soit suffisamment représentatif des performances du serveur de bases de données, ce qui est bien plus utile qu un test des performances brutes des processeurs. Vous pouvez assez facilement créer des tests de performance des processeurs orientés pour PostgreSQL en utilisant l outil psql et sa fonctionnalité \timing qui vous indique la durée d exécution de chaque requête. Voici un test des processeurs et de la mémoire qui ajoute un million de nombres entiers grâce à la fonction generate_series() : \timing SELECT sum(generate_series) FROM generate_series(1, ); Voici ensuite un autre test, plus complexe, qui nécessite des accès disques, en plus de stresser les processeurs et la mémoire, en fonction évidemment de la quantité de mémoire vive qui équipe votre serveur : \timing CREATE TABLE test (id INTEGER PRIMARY KEY); INSERT INTO test VALUES (generate series(1,100000)); EXPLAIN ANALYZE SELECT COUNT(*) FROM test; La durée de l insertion et la durée du comptage sont deux informations intéressantes. Le comptage inclut aussi une charge assez intense pour le processeur et la mémoire pour mettre à jour les informations de statut des transactions (hint bits) qui sont utilisées pour calculer la visibilité des données. Reportez-vous au Chapitre 7 pour plus d informations sur ce dernier sujet. Mais rappelez-vous que le but de vos tests des performances des processeurs n a pas pour but d avoir une vision complète des performances dans tous les cas de figure.

6 46 Bases de données PostgreSQL Vous devez vous assurer que les performances obtenues correspondent aux performances d un matériel similaire. Dans le cas d une mise à jour matérielle, il faut s assurer que les performances du nouveau matériel dépassent celles de l ancien. Le Chapitre 8 fournit des exemples plus utiles sur les capacités des processeurs. L exécution d un test portant uniquement sur des ordres SELECT avec pgbench configuré pour simuler plus de connexions clientes que le serveur ne possède de cœurs est un bon moyen pour déterminer si vos processeurs fournissent les performances attendues. Pour ce test, faites en sorte que les données tiennent en mémoire pour ne pas être ralenti par des lectures sur disque. C est le meilleur moyen que je connaisse pour évaluer les performances d un nouveau processeur. Notez aussi que l outil pgbench, fourni avec les versions antérieures à la 9.0, pouvait être lui-même un point de contention majeur. Là encore, vous trouverez plus de détails au Chapitre 8. Les sources de lenteur des processeurs et de la mémoire Si votre mémoire ne semble pas aussi rapide qu elle le devrait ou si les résultats de vos tests sur les processeurs vous semblent suspects, différents points doivent être vérifiés pour en comprendre les raisons. La mémoire est généralement conçue pour travailler dans une configuration à double canal. Les barrettes mémoire doivent être placées par paire dans des emplacements spécifiques. Si cette configuration n est pas respectée, vous allez diviser la vitesse de la mémoire par deux. Memtest86+ arrive à détecter ce cas de figure. Le BIOS du serveur est aussi parfois capable de vous prévenir si vous recherchez cette information. La mémoire de mauvaise qualité peut être la cause d une perte de performances assez importante. Cependant, ce n est pas parce que la mémoire dans votre serveur est rapide que la carte mère en tire automatiquement avantage. La configuration par défaut de certains systèmes est parfois assez conservatrice. Actuellement, votre système doit rechercher les informations SPD (Serial Presence Detect) fournies par votre mémoire vive pour déterminer sa vitesse nominale. Là encore, par défaut, ce n est pas forcément configuré pour obtenir des performances optimales. Une configuration manuelle peut se révéler nécessaire. Les mémoires récentes de hautes performances destinées aux systèmes bureautiques utilisent un nouveau standard partageant le même but, le protocole XMP (pour Extreme Memory Profile) qui communique sa vitesse maximale au BIOS lors du démarrage. Si votre BIOS n est pas configuré pour vérifier et utiliser le standard XMP, votre mémoire ne sera pas utilisée au maximum. Vous devriez trouver la vitesse de votre mémoire, qui est exprimée sur la forme d une série de valeurs de synchronisation.

7 Chapitre 3 Tests de performance du matériel 47 Par exemple, le système Intel i7 860, dont nous avons déjà parlé, a les valeurs avec de la mémoire DDR La carte mère n utilisait pas ces valeurs avant que je ne les configure moi-même. Et ce n est pas parce que votre fournisseur devrait le faire pour vous que vous devez ignorer complètement ce problème. C est une étape qu il est facile d oublier et par conséquent de fournir un matériel avec des performances dégradées. Un autre problème fréquent est d utiliser une mémoire qui ne fonctionne pas bien avec la fréquence d horloge du processeur. La fréquence des processeurs est souvent verrouillée sur des multiplicateurs relatifs à la fréquence du bus système. La carte mère entre dans un jeu de négociation complexe entre le processeur et la mémoire pour trouver un dénominateur commun pour la fréquence. Par exemple, un de mes anciens systèmes supportait soit la mémoire DDR2-667 soit la mémoire DDR2-800, pour une horloge à 333 ou 400 MHz. Le processeur fonctionnait à 2,4 GHz et supportait une combinaison limitée de multiplicateurs. Il s est avéré que, si j utilisais de la mémoire DDR2-667, la fréquence commune trouvée par la carte mère correspondait à un bus mémoire à 300 MHz, avec un processeur utilisant un multiplicateur 6x. Donc la mémoire était utilisée à 10 % en dessous de sa capacité nominale. L utilisation d une mémoire DDR2-800 a permis le passage à une fréquence d horloge de 400 MHz, et un multiplicateur 6x pour le processeur. Ce gain représente un saut de 33 % dans la fréquence de la mémoire. Les performances globales du système ont augmenté de façon proportionnelle. En plus d une configuration correcte de la mémoire et des multiplicateurs, la gestion de la puissance du processeur est une source de problèmes en constante augmentation lors des tests de matériels. Actuellement, la plupart des systèmes sont configurés par défaut pour une utilisation modeste, voire agressive, de la gestion de la consommation électrique du processeur. C est un problème courant sous Linux par exemple. Le meilleur moyen de s en rendre compte est de regarder la vitesse du processeur dans /proc/cpuinfo. Une valeur de 1 GHz correspond généralement à des résultats lents sur certains tests de performances. En général, vous ajusterez plutôt la configuration du gouverneur CPU. Vous obtiendrez ainsi de meilleures performances plutôt que de baisser la consommation d énergie du système, tout du moins le temps des tests. Les détails exacts de cette configuration dépendent de votre distribution Linux. Vous pourrez ensuite revenir à une configuration qui optimise plutôt la consommation d énergie aux dépens des performances. Mais vous ne pourrez le faire qu après avoir confirmé que les performances de votre matériel sont bonnes lorsque vous aurez besoin d utiliser toute sa puissance.

8 48 Bases de données PostgreSQL Tests des disques Un grand nombre d informations essentielles ont déjà été mentionnées concernant les performances des disques. Cependant, si vous voulez récupérer des tests de performance intéressants pour les disques, vous devez en savoir plus sur leurs caractéristiques physiques. Nous allons donc dans un premier temps discuter de la théorie. Ensuite, nous montrerons des exemples de mesures réelles qui montrent certains comportements que vous pourrez observer plus tard. Accès aléatoire et entrées/sorties par seconde Les fournisseurs d équipement de stockage aiment parler en termes d entrées/sorties par seconde ou IOPS (Input/Output per Second). Si vous voulez acheter un SAN, attendez-vous à donner le nombre d IOPS que vous voulez au total et par disque (spindle). Le fournisseur vantera son matériel en donnant de nombreuses mesures en unité IOPS. Ce nombre représente la performance typique du disque pour une charge impliquant de nombreux déplacements des têtes de lecture. Malheureusement, ce type de mesure n a que peu d intérêt pour évaluer les performances du disque pour un serveur de bases de données. Habituellement, les bases de données mélangent de façon assez complexe les entrées et les sorties, par l intermédiaire éventuelle d un cache disque : des lectures séquentielles, déplacements de la tête de lectures et enregistrements se réalisent de manière concurrente ces accès sont loin du schéma d accès établi par les fournisseurs. Il est très simple de calculer l IOPS pour un disque unique. Il suffit de récupérer les spécifications techniques du constructeur pour votre disque. Elles donnent des informations détaillées. Par exemple, le disque Seagate Momentus utilisé dans les exemples de ce chapitre a les spécifications suivantes : Vitesse de rotation du disque : tours/min (RPM pour l acronyme anglais). Latence moyenne : 4,17 ms. Temps d accès pour une lecture aléatoire ou seek time : 11,0 ms. Ainsi, chaque accès disque nécessite : de rechercher la bonne piste sur le disque (c est le temps d accès pour une lecture aléatoire) ; d attendre que le secteur à lire se trouve sous la tête de lecture (c est la latence moyenne).

9 Chapitre 3 Tests de performance du matériel 49 La latence moyenne indiquée ici représente la latence due à la rotation. Elle sera toujours égale à la moitié du temps de rotation du disque. Dans le cas de ce disque, tours/min signifie qu une rotation a lieu tous les 1/120 de seconde. Autrement dit, une rotation toutes les 8,33 ms. Comme, en moyenne, vous n attendrez pas une rotation complète, la moyenne utilisée correspond à la moitié de cette valeur. Tous les disques tours/min ont le même temps de latence moyen. En revanche, les temps d accès varient suivant la taille du disque, sa qualité et d autres facteurs du même type. L IOPS est une mesure du temps moyen nécessaire pour ces deux opérations (le temps d accès et la latence due à la rotation). Elle est ensuite inversée pour représenter un taux au lieu d une durée. Pour ce disque, en particulier, ce taux est calculé de la manière suivante : Latence de rotation RL = 1 / RPM / 60 / 2 = 4,17 ms Temps d accès S=11,0 ms IOPS = 1/(RL + S) IOPS = 1/(4,17 ms + 11 ms) = 65,9 IOPS Voici quelques ressources traitant des IOPS, avec notamment un calculateur qui peut vous intéresser : measurement/ Rappelez-vous que l IOPS correspond au pire scénario. Il correspond à une performance garantie, même si le disque est bombardé de demandes. Généralement, il fera bien mieux, tout particulièrement sur les lectures et écritures séquentielles. Accès séquentiel et ZCAV Lorsque vous utilisez un serveur de bases de données, les performances obtenues dépendent aussi du taux de lecture et d écriture en accès séquentiel sur le disque. C està-dire que la tête du disque reste positionnée sur des surfaces contiguës et n a pas besoin de se déplacer. Le calcul de cette valeur est complexe à cause de la façon dont les disques sont construits. Il faut tout d abord réaliser que la vitesse des disques durs modernes dépend de la partie du disque à laquelle vous accédez. Les disques tournent tout le temps à la même vitesse : la vitesse angulaire constante ou Constant Angular Velocity (CAV). Un disque actuel tourne à une vitesse de tours par minute et ses plateaux sont circulaires.

Sur un ordinateur portable ou un All-in-One tactile, la plupart des éléments mentionnés précédemment sont regroupés. 10) 11)

Sur un ordinateur portable ou un All-in-One tactile, la plupart des éléments mentionnés précédemment sont regroupés. 10) 11) 1/ Généralités : Un ordinateur est un ensemble non exhaustif d éléments qui sert à traiter des informations (documents de bureautique, méls, sons, vidéos, programmes ) sous forme numérique. Il est en général

Plus en détail

Faire cohabiter plusieurs mondes

Faire cohabiter plusieurs mondes CHAPITRE 2 Faire cohabiter plusieurs mondes Pourquoi installer plusieurs systèmes d exploitation sur un seul ordinateur Il existe de nombreux systèmes d exploitation (Operating System ou OS, en anglais)

Plus en détail

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Chapitre 2 Architecture d un ordinateur Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Les objectifs : o Identifier les principaux composants d un micro-ordinateur. o Connaître les caractéristiques

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs. Partie II:

Architecture des Ordinateurs. Partie II: Architecture des Ordinateurs Partie II: Le port Floppy permet le raccordement du lecteur de disquette àla carte mère. Remarque: Le lecteur de disquette a disparu il y a plus de 6 ans, son port suivra.

Plus en détail

Disques durs et disques optiques

Disques durs et disques optiques Disques durs et disques optiques GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde (sculpture faite de vieux disques durs, source: http://www.wired.com/2009/12/hard-drives-sculpture/all/1)

Plus en détail

Guide Mémoire NETRAM

Guide Mémoire NETRAM Guide Mémoire NETRAM Types de mémoires vives On distingue généralement deux grandes catégories de mémoires vives : Mémoires dynamiques (DRAM, Dynamic Random Access Module), peu coûteuses. Elles sont principalement

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. AXIS Camera Station

GUIDE D'INSTALLATION. AXIS Camera Station GUIDE D'INSTALLATION AXIS Camera Station A propos de ce guide Ce guide est destiné aux administrateurs et aux utilisateurs de AXIS Camera Station et est applicable pour la version 4.0 du logiciel et les

Plus en détail

On distingue deux grandes catégories de mémoires : mémoire centrale (appelée également mémoire interne)

On distingue deux grandes catégories de mémoires : mémoire centrale (appelée également mémoire interne) Mémoire - espace destiné a recevoir, conserver et restituer des informations à traiter - tout composant électronique capable de stocker temporairement des données On distingue deux grandes catégories de

Plus en détail

Le Programme SYGADE SYGADE 5.2. Besoins en équipement, logiciels et formation. UNCTAD/GID/DMFAS/Misc.6/Rev.7

Le Programme SYGADE SYGADE 5.2. Besoins en équipement, logiciels et formation. UNCTAD/GID/DMFAS/Misc.6/Rev.7 CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT UNITED NATIONS CONFERENCE ON TRADE AND DEVELOPMENT Le Programme SYGADE SYGADE 5.2 Besoins en équipement, logiciels et formation UNCTAD/GID/DMFAS/Misc.6/Rev.7

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

Les entrées/sorties Les périphériques

Les entrées/sorties Les périphériques Les entrées/sorties Les périphériques La fonction d un ordinateur est le traitement de l information (fonction réalisée au niveau de la mémoire et l UC). L ordinateur acquiert cette information et restitue

Plus en détail

Entrées-Sorties: Architectures de bus. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde

Entrées-Sorties: Architectures de bus. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Entrées-Sorties: Architectures de bus GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Architectures CPU/Mémoire/E-S Un ordinateur a cinq composantes de base: le(s) processeur(s)

Plus en détail

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES 1 DECOUVERTE DE LA VIRTUALISATION... 2 1.1 1.2 CONCEPTS, PRINCIPES...2 UTILISATION...2 1.2.1 Formation...2

Plus en détail

Hiérarchie matériel dans le monde informatique. Architecture d ordinateur : introduction. Hiérarchie matériel dans le monde informatique

Hiérarchie matériel dans le monde informatique. Architecture d ordinateur : introduction. Hiérarchie matériel dans le monde informatique Architecture d ordinateur : introduction Dimitri Galayko Introduction à l informatique, cours 1 partie 2 Septembre 2014 Association d interrupteurs: fonctions arithmétiques élémentaires Elément «NON» Elément

Plus en détail

Structure de base d un ordinateur

Structure de base d un ordinateur Structure de base d un ordinateur 1-Définition de l ordinateur L ordinateur est un appareil électronique programmable qui traite automatiquement les informations. Il est constitué de l unité centrale et

Plus en détail

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants :

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants : GIF-3002 SMI et Architecture du microprocesseur Ce cours discute de l impact du design du microprocesseur sur le système entier. Il présente d abord l architecture du cœur ARM Cortex M3. Ensuite, le cours

Plus en détail

C'est quoi la mémoire?

C'est quoi la mémoire? C'est quoi la mémoire? Ce sont des composants électroniques qui ont la particularité de retenir des informations. En informatique, l'information de base (l'alphabet des ordinateurs) est composée de deux

Plus en détail

Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et

Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et 1 Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et équipé du dernier système d exploitation de Microsoft,

Plus en détail

Systèmes de gestion de bases de données

Systèmes de gestion de bases de données Systèmes de gestion de bases de données Supports de stockage P. Rigaux Cnam, dépt. informatique April 1, 2015 PR (Cnam, dépt. info) Systèmes de gestion de bases de données April 1, 2015 1 / 1 Techniques

Plus en détail

Exadata Storage Server et DB Machine V2

<Insert Picture Here> Exadata Storage Server et DB Machine V2 Exadata Storage Server et DB Machine V2 Croissance de la Volumétrie des Données Volumes multipliés par 3 tous les 2 ans Evolution des volumes de données 1000 Terabytes (Données) 800

Plus en détail

Plan : Master IM2P2 - Calcul Scientifique

Plan : Master IM2P2 - Calcul Scientifique Plan : Les systèmes HPC Typologie des systèmes : Machines Mémoire partagée Machines à Mémoire Distribuées Machine NUMA Exemples Architectures Processeurs HPC Processeurs scalaires, superscalaires, vectoriels

Plus en détail

Évaluation Projet MILLE Xterm à la Commission scolaire de Laval. Michael Wybo HEC Montréal

Évaluation Projet MILLE Xterm à la Commission scolaire de Laval. Michael Wybo HEC Montréal Évaluation Projet MILLE Xterm à la Commission scolaire de Laval Michael Wybo HEC Montréal Introduction Ce rapport examine l implantation du projet MILLE Xterm à la Commission scolaire de Laval de la perspective

Plus en détail

Comme chaque ligne de cache a 1024 bits. Le nombre de lignes de cache contenu dans chaque ensemble est:

Comme chaque ligne de cache a 1024 bits. Le nombre de lignes de cache contenu dans chaque ensemble est: Travaux Pratiques 3. IFT 1002/IFT 1005. Structure Interne des Ordinateurs. Département d'informatique et de génie logiciel. Université Laval. Hiver 2012. Prof : Bui Minh Duc. Tous les exercices sont indépendants.

Plus en détail

Éléments d'architecture des ordinateurs

Éléments d'architecture des ordinateurs Chapitre 1 Éléments d'architecture des ordinateurs Machines take me by surprise with great frequency. Alan Turing 1.1 Le Hardware Avant d'attaquer la programmation, il est bon d'avoir quelques connaissances

Plus en détail

TIC. Tout d abord. Objectifs. L information et l ordinateur. TC IUT Montpellier

TIC. Tout d abord. Objectifs. L information et l ordinateur. TC IUT Montpellier Tout d abord TIC TC IUT Montpellier Nancy Rodriguez Destruel Dans la salle de cours (et partout ailleurs ) : Ponctualité et assiduité exigées Ne pas manger, ni boire, ni dormir, ni travailler à autre chose

Plus en détail

10 tâches d administration simplifiées grâce à Windows Server 2008 R2. 1. Migration des systèmes virtuels sans interruption de service

10 tâches d administration simplifiées grâce à Windows Server 2008 R2. 1. Migration des systèmes virtuels sans interruption de service 10 tâches d administration simplifiées grâce à Windows Server 2008 R2 Faire plus avec moins. C est l obsession depuis plusieurs années de tous les administrateurs de serveurs mais cette quête prend encore

Plus en détail

qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq

qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx COURS DE PERFECTIONNEMENT cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq L ordinateur et Windows 2014-2015 wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui

Plus en détail

Analyse et programmation 1

Analyse et programmation 1 Analyse et programmation Aperçu du fonctionnement de l ordinateur Fonctionnement de l ordinateur Codage de l information Bus d échange d information CPU Exécution d un programme par la CPU Gestion des

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDPP Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

IV- Comment fonctionne un ordinateur?

IV- Comment fonctionne un ordinateur? 1 IV- Comment fonctionne un ordinateur? L ordinateur est une alliance du hardware (le matériel) et du software (les logiciels). Jusqu à présent, nous avons surtout vu l aspect «matériel», avec les interactions

Plus en détail

Introduction à l architecture des ordinateurs. Adrien Lebre Décembre 2007

Introduction à l architecture des ordinateurs. Adrien Lebre Décembre 2007 Introduction à l architecture des ordinateurs Adrien Lebre Décembre 2007 Plan - partie 1 Vue d ensemble La carte mère Le processeur La mémoire principal Notion de bus Introduction à l architecture des

Plus en détail

Matériel & Logiciels (Hardware & Software)

Matériel & Logiciels (Hardware & Software) CHAPITRE 2 HARDWARE & SOFTWARE P. 1 Chapitre 2 Matériel & Logiciels (Hardware & Software) 2.1 Matériel (Hardware) 2.1.1 Présentation de l'ordinateur Un ordinateur est un ensemble de circuits électronique

Plus en détail

HP 600PD TWR i34130 500G 4.0G 39 PC

HP 600PD TWR i34130 500G 4.0G 39 PC HP 600PD TWR i34130 500G 4.0G 39 PC Réf : 2880117 EAN :888182161739 Réf. Fabricant :E4Z60ET#ABF Poids brut: 12 Kg Spécifications principales Description du produit Facteur de forme Localisation Processeur

Plus en détail

Informatique légale : FPGA vs. GPU

Informatique légale : FPGA vs. GPU Informatique légale : FPGA vs. GPU Sylvain Collange, Yoginder S. Dandass, Marc Daumas et David Defour 03/06/2008 Problématiques Analyse de disque dur Recherche de contenu illégal connu Y compris dans des

Plus en détail

THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT. Objectifs

THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT. Objectifs Architecture Matérielle des Systèmes Informatiques. S1 BTS Informatique de Gestion 1 ère année THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT Dossier 1 L environnement informatique. Objectifs Enumérer et

Plus en détail

Configurations pour ordinateur PC & optimisations du système d exploitation Windows (Mise à jour : Novembre 2012)

Configurations pour ordinateur PC & optimisations du système d exploitation Windows (Mise à jour : Novembre 2012) Configurations pour ordinateur PC & optimisations du système d exploitation Windows (Mise à jour : Novembre 2012) Un processeur rapide et une bonne quantité de mémoire, bien qu important, ne peuvent garantir

Plus en détail

Spécifications détaillées

Spécifications détaillées Lenovo (SGFH5FR) Lenovo ThinkCentre Edge 71 1577 Tour 1 x Core i3 2120 / 3.3 GHz RAM 2 Go Disque dur 1 x 500 Go graveur de DVD HD Graphics 2000 Gigabit Ethernet Windows 7 Pro 64 bits Moniteur : aucun(e)

Plus en détail

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO?

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO? POURQUOI UNE VERSION SQL? Pour certains d entre vous, cette version est attendue depuis longtemps. Pour d autres, la version actuelle répond très bien à vos besoins. Alors pourquoi une version SQL? La

Plus en détail

Les contrôleurs RAID hautes performances en situation réelle

Les contrôleurs RAID hautes performances en situation réelle Les contrôleurs RAID hautes performances en situation réelle Adaptec Unified Serial RAID 5805 contre,, et Exigeantes en bande passante et avides de données numériques, vos applications les plus récentes

Plus en détail

L ARCHITECTURE D UN ORDINATEUR. Page 1

L ARCHITECTURE D UN ORDINATEUR. Page 1 L ARCHITECTURE D UN ORDINATEUR Page 1 Page 2 SOMMAIRE I) Définition II) Boîtier a) Format b) Refroidissement III) Alimentation IV) Carte Mère V) Chipset VI)BIOS VII)Microprocesseur a)qu est ce que c est

Plus en détail

Bases de données. Cours 2 : Stockage

Bases de données. Cours 2 : Stockage Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 2 : Stockage kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn Plan 1 Rappels 2 Stockage 2.1 Introduction 2.2 Aspects bas-niveau 2.3 Stockage pour les SGBD

Plus en détail

Techniques et astuces pour l enregistrement haute vitesse

Techniques et astuces pour l enregistrement haute vitesse Techniques et astuces pour l enregistrement haute vitesse David SANCHEZ Ingénieur d Application NI France stream ing [stree-ming] verbe 1. Fait de transférer des données depuis ou vers un instrument à

Plus en détail

Windows 7, Configuration

Windows 7, Configuration Windows 7, Configuration Effectuer une installation propre Avant de commencer, les bonnes questions à se poser : - L ordinateur sur lequel je veux installer Windows, est-il compatible Windows 7? Tester

Plus en détail

Structure fonctionnelle d un SGBD

Structure fonctionnelle d un SGBD Fichiers et Disques Structure fonctionnelle d un SGBD Requetes Optimiseur de requetes Operateurs relationnels Methodes d acces Gestion de tampon Gestion de disque BD 1 Fichiers et Disques Lecture : Transfert

Plus en détail

Le RAID? Notre sujet n est pas l unité d élite de la police...

Le RAID? Notre sujet n est pas l unité d élite de la police... Le RAID Le RAID? Notre sujet n est pas l unité d élite de la police... Notre sujet n est pas non plus... Le RAID? Le RAID? signifie "Redundant Array of Inexpensive Drives". inventé au début des années

Plus en détail

Ce document fait office d introduction au cryptage des données ainsi qu aux solutions de stockage à cryptage fiable proposées par LaCie.

Ce document fait office d introduction au cryptage des données ainsi qu aux solutions de stockage à cryptage fiable proposées par LaCie. Livre blanc : CRYPTAGE Au regard du formidable succès des disques durs externes pour le stockage et la sauvegarde des données personnelles, commerciales et organisationnelles, le besoin de protection des

Plus en détail

Architecture (5) - DISQUES DURS -

Architecture (5) - DISQUES DURS - 1/24 Introduction Structure des données Interfaces Architecture (5) - DISQUES DURS - Pierre Gançarski Université de Strasbourg IUT Robert Schuman DUT Informatique 2/24 Introduction Structure des données

Plus en détail

«clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO

«clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO IN53 Printemps 2003 «clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO Professeur : M. Mignot Etudiants : Boureliou Sylvain et Meyer Pierre Sommaire Introduction...3 1. Présentation générale de ZEO...4

Plus en détail

Chapitre 4 : Les mémoires

Chapitre 4 : Les mémoires 1. Introduction: Chapitre 4 : Les mémoires Nous savons que dans un ordinateur toutes les informations : valeur numérique, instruction, adresse, symbole (chiffre, lettre,... etc.) sont manipulées sous une

Plus en détail

Introduction. La famille Windows Server 2008

Introduction. La famille Windows Server 2008 Introduction «Pour améliorer il faut changer ; pour obtenir la perfection, il faut changer souvent» Winston Churchill. Le changement est inévitable, constant et indispensable. Que vous soyez ou non de

Plus en détail

Installation classique de Windows XP. Phase texte de l installation :

Installation classique de Windows XP. Phase texte de l installation : Installation classique de Windows XP Voici les trois installations standard de Windows XP : A partir du CD-ROM de Windows XP : Ce type d installation nécessite que vous ayez un lecteur de CD-ROM sur votre

Plus en détail

Description du produit HP Compaq 6300 Pro - P G2020 2.9 GHz - Moniteur:Aucun Ordinateur personnel

Description du produit HP Compaq 6300 Pro - P G2020 2.9 GHz - Moniteur:Aucun Ordinateur personnel HP Compaq 6300 Pro HP Compaq 6300 Pro - Micro-tour - 1 x P G2020 / 2.9 GHz - RAM 4 Go - HDD 500 Go - DVD SuperMulti - HD Graphics - Gigabit LAN - mise à niveau inférieur de Windows 8 Pro 64 bits / Windows

Plus en détail

Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique

Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique Fiche technique : Sécurité des terminaux Présentation Outre les attaques massives à grande échelle qu ils perpétuent, les logiciels malveillants ont

Plus en détail

CH 3 : CARTE MULTIFONCTIONS

CH 3 : CARTE MULTIFONCTIONS CH 3 : CARTE MULTIFONCTIONS Phénomène physique : Température Pression, Débit, Intensité lumineuse, Déplacement Grandeur électrique : Tension, Courant, Résistance, Capacité Capteur Conditionnement Numérisation

Plus en détail

Cegid Business/Expert

Cegid Business/Expert Cegid Business/Expert Pré-requis sur Plate-forme Windows Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488 Pré-requis sur Plate-forme Windows Sommaire 1. PREAMBULE... 3 Précision de terminologie concernant

Plus en détail

Documentation d information technique spécifique Education. PGI Open Line PRO

Documentation d information technique spécifique Education. PGI Open Line PRO Documentation d information technique spécifique Education PGI Open Line PRO EBP Informatique SA Rue de Cutesson - ZA du Bel Air BP 95 78513 Rambouillet Cedex www.ebp.com Equipe Education : 01 34 94 83

Plus en détail

Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian

Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian Institut Galilée L2 Info S1 Année 2012 2013 1 Une machine virtuelle Administration de Parc Informatique TP07 : Installation de Linux Debian Le but du TP est d installer Linux (en l occurrence la distribution

Plus en détail

L ORDINATEUR. AUDIOVISUEL MULTIMEDIA Corrigé TD 1. BAC Pro SEN. L ORDINATEUR Page 1

L ORDINATEUR. AUDIOVISUEL MULTIMEDIA Corrigé TD 1. BAC Pro SEN. L ORDINATEUR Page 1 L ORDINATEUR 1 / Voici une liste de liens vers différents types de matériels. Pour chacun de ces matériels, vous devez déterminer : Le nom du matériel. Le type de matériel (unité centrale ou périphérique

Plus en détail

«Connais toi toi-même comme l as dit Socrate!»

«Connais toi toi-même comme l as dit Socrate!» «Connais toi toi-même comme l as dit Socrate!» Avant toute chose, il faut savoir pour quel usage, vous désirez acquérir un ordinateur. En effet la configuration de votre ordinateur ne sera pas la même

Plus en détail

Audit activité base Oracle / SAP

Audit activité base Oracle / SAP Audit activité base Oracle / SAP Version : 1.0 Date : 04/02/2009 Auteur : xxxxxxxxxxx SOMMAIRE 1 OBJECTIFS DE CE DOCUMENT...3 2 Résultats de l étude...4 2.1. Bref exposé des constatations...4 2.1.1 Le

Plus en détail

Présentation du système informatique utilisé et éléments d architecture des ordinateurs

Présentation du système informatique utilisé et éléments d architecture des ordinateurs TP informatique PTSI-PT Semestre 1 Lycée Gustave EIFFEL, BORDEAUX Présentation du système informatique utilisé et éléments d architecture des ordinateurs GL, SV, VB Objectif(s) Se familiariser aux principaux

Plus en détail

Version de novembre 2012, valable jusqu en avril 2013

Version de novembre 2012, valable jusqu en avril 2013 Pré requis techniques pour l installation du logiciel complet de gestion commerciale WIN GSM en version hyper File en configuration Windows Terminal Serveur Version de novembre 2012, valable jusqu en avril

Plus en détail

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs installations

Plus en détail

Administration de Parc Informatique TP06 : Installation de Linux Debian

Administration de Parc Informatique TP06 : Installation de Linux Debian Institut Galilée L2 Info S1 Année 2013 2014 1 Une machine virtuelle Administration de Parc Informatique TP06 : Installation de Linux Debian Le but du TP est d installer Linux (en l occurrence la distribution

Plus en détail

Transformez votre entreprise en entité à la demande

Transformez votre entreprise en entité à la demande Systèmes _` xseries d IBM Transformez votre entreprise en entité à la demande xseries 306m xseries 100 xseries 206m xseries 346 xseries 460 xseries 366 Systèmes _` xseries d IBM Points forts Une gamme

Plus en détail

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS ESIEE Unité d'informatique IN101 Albin Morelle (et Denis Bureau) QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS 1- ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D UN ORDINATEUR Processeur Mémoire centrale Clavier Unité d échange BUS

Plus en détail

Plan. Bases de données. Cours 2 : Stockage. Quels types de mémoire pour une BD? Où stocker les données? Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année

Plan. Bases de données. Cours 2 : Stockage. Quels types de mémoire pour une BD? Où stocker les données? Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 2 : Stockage 2.1 Introduction 2.2 Aspects bas-niveau kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn 2/20 Hierarchie mémoire : Où stocker les données? Type

Plus en détail

Nomenclature des numéros de processeur³. PC de bureau. sur 18 25.07.2005 10:02

Nomenclature des numéros de processeur³. PC de bureau. sur 18 25.07.2005 10:02 sur 18 25.07.2005 10:02 Nomenclature des numéros de processeur³ A l avenir, la dénomination des processeurs Intel conjuguera leur marque (leur «famille») et une série de trois chiffres (leur «numéro»)

Plus en détail

Connaître le PC. Les composants matériels... 14 L anatomie d un ordinateur portable... 27 Les logiciels... 30 Déballer et installer l ordinateur...

Connaître le PC. Les composants matériels... 14 L anatomie d un ordinateur portable... 27 Les logiciels... 30 Déballer et installer l ordinateur... Connaître le PC Les composants matériels... 14 L anatomie d un ordinateur portable... 27 Les logiciels... 30 Déballer et installer l ordinateur... 32 Chapitre 1 Connaître le PC Un ordinateur est une machine

Plus en détail

Installer Windows Home Server 2011

Installer Windows Home Server 2011 Chapitre 4 Installer Windows Home Server 2011 Windows Home Server 2011 fonctionne uniquement sous l architecture 64 bits : cette contrainte rend impossible la mise à jour de l ancienne version de Windows

Plus en détail

Disques Classiques ou NS

Disques Classiques ou NS Pourquoi un disque entreprise est plus cher qu'un modèle grand public? Pourquoi choisir un disque entreprise plutôt qu'un modèle grand public? Les performances des disques durs de classe bureautique, conviennent

Plus en détail

Cahier n o 7. Mon ordinateur. Gestion et Entretien de l ordinateur

Cahier n o 7. Mon ordinateur. Gestion et Entretien de l ordinateur Cahier n o 7 Mon ordinateur Gestion et Entretien de l ordinateur ISBN : 978-2-922881-11-0 2 Table des matières Gestion et Entretien de l ordinateur Introduction 4 Inventaire du matériel 5 Mise à jour du

Plus en détail

Protection des données avec les solutions de stockage NETGEAR

Protection des données avec les solutions de stockage NETGEAR Protection des données avec les solutions de stockage NETGEAR Solutions intelligentes pour les sauvegardes de NAS à NAS, la reprise après sinistre pour les PME-PMI et les environnements multi-sites La

Plus en détail

Retrouver de vieux programmes et jouer sur VirtualBox

Retrouver de vieux programmes et jouer sur VirtualBox CHAPITRE 3 Retrouver de vieux programmes et jouer sur VirtualBox Ce chapitre présente des notions avancées de VirtualBox. Elles permettront de réaliser des configurations spécifiques pour évaluer des systèmes

Plus en détail

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI de 1 à 300 millions de ligne de log par jour Dans ce document, nous allons étudier les différentes architectures à mettre en place pour Click&DECiDE NSI.

Plus en détail

Dispositif e-learning déployé sur les postes de travail

Dispositif e-learning déployé sur les postes de travail Résumé : Ce document fait l inventaire du matériel et des moyens nécessaires à la production de sessions de formation à distance à partir des postes de travail des salariés bénéficiant d une connexion

Plus en détail

Tout savoir sur le matériel informatique

Tout savoir sur le matériel informatique Tout savoir sur le matériel informatique Thème de l exposé : Les Processeurs Date : 05 Novembre 2010 Orateurs : Hugo VIAL-JAIME Jérémy RAMBAUD Sommaire : 1. Introduction... 3 2. Historique... 4 3. Relation

Plus en détail

Exécution des instructions machine

Exécution des instructions machine Exécution des instructions machine Eduardo Sanchez EPFL Exemple: le processeur MIPS add a, b, c a = b + c type d'opération (mnémonique) destination du résultat lw a, addr opérandes sources a = mem[addr]

Plus en détail

Maarch Framework 3 - Maarch. Tests de charge. Professional Services. http://www.maarch.fr. 11, bd du Sud Est 92000 Nanterre

Maarch Framework 3 - Maarch. Tests de charge. Professional Services. http://www.maarch.fr. 11, bd du Sud Est 92000 Nanterre Maarch Professional Services 11, bd du Sud Est 92000 Nanterre Tel : +33 1 47 24 51 59 Fax : +33 1 47 24 54 08 Maarch Framework 3 - Maarch PS anime le développement d un produit d archivage open source

Plus en détail

Première approche. Définition. Définition de l informatique donnée par l Académie Française en 1966 :

Première approche. Définition. Définition de l informatique donnée par l Académie Française en 1966 : Première approche Définition Définition de l informatique donnée par l Académie Française en 1966 : L informatique est la science du traitement rationnel, notamment par machines automatiques, de l information

Plus en détail

Rapport : installation d un OS Lycoris Deskstop/LX

Rapport : installation d un OS Lycoris Deskstop/LX Nicolas Guillon Groupe 111 Rapport : installation d un OS Lycoris Deskstop/LX Lycoris connu aussi sous le nom de Dekstop/LX est un système d exploitation d UNIX, faisant partie des systèmes dit Windowsiens.

Plus en détail

Le gestionnaire des tâches

Le gestionnaire des tâches 43-45 rue CHARLOT 75003 PARIS. Benoît HAMET FRANCE : benoit.hamet@hametbenoit.fr.st Le gestionnaire des tâches......... Le gestionnaire des tâches Sommaire Sommaire...2 Introduction...3 Les onglets et

Plus en détail

Principes généraux régissant l accès aux locaux et ressources informatiques de l ISIMA

Principes généraux régissant l accès aux locaux et ressources informatiques de l ISIMA 2013/2014 Principes généraux régissant l accès aux locaux et ressources informatiques de l ISIMA q PRINCIPES : Les horaires d ouverture de l Ecole vont de 7h30 à 18h30 du lundi au jeudi, et de 7h30 à 17h45

Plus en détail

Introduction. Qu est-ce que Visual Basic 2008?

Introduction. Qu est-ce que Visual Basic 2008? Je suis profondément ravi que vous ayez choisi ce livre pour acquérir les compétences et techniques de programmation avec Microsoft Visual Basic 2008. Si nous nous découvrons mutuellement dans ce paragraphe,

Plus en détail

Instructions d installation de 15 IBM SPSSModelerServer15pourUNIX

Instructions d installation de 15 IBM SPSSModelerServer15pourUNIX Instructions d installation de 15 IBM SPSSModelerServer15pourUNIX IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs installations

Plus en détail

Mise en route d'une infrastructure Microsoft VDI

Mise en route d'une infrastructure Microsoft VDI Mise en route d'une infrastructure Microsoft VDI (poste de travail virtualisé) Tutorial inspiré des e-démos Microsoft Technet : VDI & Windows Server 2008 R2 Rédigé par Alexandre COURCELLE, Centre Hospitalier

Plus en détail

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Guide pratique pour les petites entreprises Table des matières Section 1 : présentation de Windows XP Mode pour Windows 7 2 Section 2 : démarrage

Plus en détail

Travaux pratiques 1.3.2 Détermination de la capacité de stockage des données

Travaux pratiques 1.3.2 Détermination de la capacité de stockage des données Travaux pratiques 1.3.2 Détermination de la capacité de stockage des données Objectifs Déterminer la quantité de mémoire RAM (en Mo) installée sur un ordinateur Déterminer la taille de l unité de disque

Plus en détail

Virtualisation et. performances de disque. Virtualisation et performances de disque 1

Virtualisation et. performances de disque. Virtualisation et performances de disque 1 Virtualisation et performances de disque 1 Introduction : Comme les technologies de virtualisation peuvent avoir des applications spécifiques mais différentes, ce livre blanc débute par une série de définitions.

Plus en détail

ManageEngine EventLog Analyzer. Les bonnes critiques et recommandations

ManageEngine EventLog Analyzer. Les bonnes critiques et recommandations ManageEngine EventLog Analyzer Les bonnes critiques et recommandations Pré requis Systèmes Pré requis CPU et RAM Les pré requis nécessaires pour La CPU (processeur et vitesse) et la taille de la RAM dépendent

Plus en détail

Ajouter de la mémoire à son ordinateur

Ajouter de la mémoire à son ordinateur Ajouter de la mémoire à son ordinateur Votre ordinateur se traine et vous avez envie de lui donner un coup de fouet? Ajoutez-lui de la mémoire! En augmentant la mémoire vive de votre ordinateur, le disque

Plus en détail

INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE

INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE I N T E RS Y S T E M S INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE David Kaaret InterSystems Corporation INTERSySTEMS CAChé CoMME ALTERNATIvE AUx BASES de données RéSIdENTES

Plus en détail

Une représentation complète

Une représentation complète LIVRE BLANC Une représentation complète Les temps de réponse aux utilisateurs finals : une surveillance à redécouvrir agility made possible Table des matières Résumé 3 Introduction 3 Obstacles à la surveillance

Plus en détail

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager Alcatel-Lucent Appliance Manager Solution complète de gestion des adresses IP et de bout en bout basée sur des appliances Rationalisez vos processus de gestion et réduisez vos coûts d administration avec

Plus en détail

Essayer Windows 10 en toute se curite

Essayer Windows 10 en toute se curite Essayer Windows 10 en toute se curite Par Clément JOATHON Dernière mise à jour : 03/10/2014 Vous souhaitez essayer la version Technical Preview de Windows 10 mise à disposition gratuitement par Microsoft

Plus en détail

ERP Service Negoce. Pré-requis CEGID Business version 2008. sur Plate-forme Windows. Mise à jour Novembre 2009

ERP Service Negoce. Pré-requis CEGID Business version 2008. sur Plate-forme Windows. Mise à jour Novembre 2009 ERP Service Negoce Pré-requis CEGID Business version 2008 sur Plate-forme Windows Mise à jour Novembre 2009 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Pré-requis Sommaire 1. PREAMBULE... 3 Précision

Plus en détail

Travaux pratiques 1.3.2 Détermination de la capacité de stockage de données

Travaux pratiques 1.3.2 Détermination de la capacité de stockage de données Travaux pratiques 1.3.2 Détermination de la capacité de stockage de données Objectifs Déterminer la quantité de mémoire RAM (en Mo) installée sur un ordinateur Déterminer la taille de l unité de disque

Plus en détail

Quel SGBDR pour VFP?

Quel SGBDR pour VFP? D. Peralta le 4 mars 2008 Rencontres AtoutFox 2007/2008 Quel SGBDR pour VFP? Lors des précédentes rencontres, nous avons écrit des articles sur l utilisation des SGBDR avec VFP. Nous avons vu les différentes

Plus en détail

SQL2005, la migration Atelier 316

SQL2005, la migration Atelier 316 SQL2005, la migration Atelier 316 Par : Maurice Pelchat Spécialiste SQL Server Société GRICS SQL2005, la migration Introduction Pourquoi? Comment? Outils disponibles Processus de migration Quand? Perspectives

Plus en détail