Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte. 1 Généralités sur la compression/décompression de texte

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte. 1 Généralités sur la compression/décompression de texte"

Transcription

1 Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte Le but de ce projet est de coder un programme réalisant de la compression et décompression de texte. On se proposera de coder deux algorithmes différents de compression/décompression. Dans cet énoncé, nous commencerons par rappeler quelques généralités sur la compression de texte, puis nous présenterons les deux algorithmes à réaliser et enfin nous donnerons quelques informations sur l organisation du projet et relatives au rendu et à l évaluation du projet. 1 Généralités sur la compression/décompression de texte La compression d un fichier informatique permet de réduire sa taille, permettant ainsi de gagner de la place sur le disque dur, de transmettre plus rapidement ce fichier par le réseau, etc.... Bien sur, lorsqu un fichier est compressé, on doit être capable de le décompresser. On distingue en général deux types de compression pour les fichiers informatiques : la compression avec pertes ou sans pertes d informations. La compression avec pertes d informations est particulièrement adaptée aux fichiers contenants des données physiques tel que du son, de la vidéo ou une image. On ne s y intéressera pas dans ce projet. Dans le cas de la compression d un texte, on ne veut perdre aucune informations. Il ne s agit pas que, pour un fichier compressé puis décompressé, un caractère a du fichier d origine devienne un caractère b. On utilise alors des algorithmes de compression dit sans pertes de données. Dans ce projet, il vous est demandé de coder deux de ces algorithmes, l algorithme rle (pour Run Length Encoding) et un algorithme se basant sur les codes de Huffman. 2 L algorithme RLE. L algorithme rle est un algorithme compressant des fichiers contenant des caractères se répétant plusieurs fois à la suite. L idée consiste simplement à remplacer une suite du même caractère par ce caractère suivie d un chiffre indiquant son nombre de répétitions. Ainsi, la chaîne "aaaa" sera encodée par la chaîne "a3" indiquant que l on a le caractère a suivie de 3 répétitions du même caractère. Cette méthode présente toutefois un problème. Autant "aaaa" sera compressé, autant "bc" sera encodé par "b0c0", augmentant ainsi les données au lieu de les compresser. On propose de modifier légèrement cet algorithme et d attendre de lire 2 fois de suite le même caractère pour ensuite indiquer le nombre de répétitions qui suivent. Ainsi, "aaaa" sera encodé par "aa2" et, par exemple, "aaaabcbb" sera encodé par "aa2bcbb0". Cette algorithme ne fonctionne bien sûr que si le texte initial contient en moyenne beaucoup de répétitions successives des caractères. La décompression est alors relativement simple. On lit les caractères un par un. Tant que l on ne lit pas deux fois le même caractère, on se contente d écrire le caractère lu dans le fichier résultat. Lorsqu on lit deux fois de suite le même caractère, on sait que suit un chiffre indiquant le nombre de répétitions restantes pour ce caractère. Il suffit alors d écrire autant de fois que nécessaire le caractère en question dans le fichier résultat. 3 L algorithme de Huffman. 3.1 Principe de l algorithme Dans un fichier texte, chaque caractère du texte occupe le même espace physique, soit 8 bits (voir aussi 3. pour plus de détails là-dessus). L idée est de changer cela, en donnant aux caractères les plus fréquents dans le texte un codage plus court, quitte à donner à certains autres caractère peu fréquent un codage de plus de 8 bits. 1

2 Pour cela, on va d abord calculer les probabilités d apparence de chaque caractère dans le texte à compresser. Par exemple, supposons que l on veuille compresser le texte "badbbacddcab", les probabilités 1 de chaque caractère sont : caractère probabilité a 3 b 4 c 2 d 3 L idée est alors d associer aux caractères un code (binaire) d autant moins long que le caractère est fréquent. On pourrait, pour les probabilités ci-dessus, être tenté de prendre pour b le code 0, pour a le code 1, pour d le code 10 et pour c le code 11. Ceci serait optimal en terme de longueur des codes mais malheureusement le décodage du texte (la décompression) serait alors impossible. En effet, avec de tels codes, 101 pourrait être décodé en "aba" mais aussi en "da". On doit donc trouver des codes, certes moins optimal, mais tel que le décodage puisse s effectuer sans ambiguïté. C est ce que Mr. Huffman (David A. Huffman, ) nous propose en utilisant, dans notre exemple, les codes suivants : caractère code a 01 b 00 c 11 d 10 Avec ces codes, par exemple, ne peut être décodé que par "bdc". Et puisque sur un ordinateur, un caractère est normalement encodé sur 8 bits, "bdc" occupe 3 8 = 24 bits, à comparer avec les 6 bits de son code de Huffman. On a bien compressé le texte. 3.2 Calcul des codes à l aide d arbres de Huffman Pour calculer ces codes, on va devoir construire un arbre de Huffman. L arbre de Huffman pour notre exemple est : Dans cet arbre, les feuilles sont les caractères (avec leurs probabilités entre parenthèse) alors que les noeuds représentent des caractères fictifs dont la probabilité est la somme des probabilités de leurs fils. Une fois cet arbre construit, le code d un caractère est facilement trouvé en suivant le chemin dans l arbre depuis la racine jusqu au caractère et en prenant 0 lorsque l on va à gauche et 1 lorsque l on va à droite. Comment créer l arbre de Huffman? Pour cela, on utilise un tas dont les éléments sont eux-même des arbres de Huffman. Dans la suite, on appellera probabilité de l arbre la probabilité du noeud racine d un arbre donné. On commence en remplissant le tas avec une feuille pour chaque caractère, et de façon à ce que le tas soit trié par probabilité croissante. Autrement dit, initialement, l arbre au sommet du tas contiendra le caractère avec la plus petite probabilité (dans notre exemple, le caractère c). Ensuite, et tant que le tas contient plus d un élément, on récupère les deux derniers éléments du tas (qui sont donc les arbres de plus petites probabilités), on créer un nouveau noeud fictif ayant pour fils les deux arbres récupérés et comme probabilité la somme des probabilités de ces deux fils. Enfin, on insère l arbre ainsi créé dans le tas de façon à ce que ce dernier reste trié 1 Ce qu on appelle probabilité ici n est que le nombre d occurrences de chaque caractère. Pour avoir une probabilité d apparence il faudrait diviser ces chiffres par le nombre total de caractère du texte, mais cela ne changerait rien a notre algorithme. 2

3 par probabilité croissante, et on continue. Lorsqu il n y a plus qu un seul élément sur le tas, celui-ci est l arbre de Huffman. Sur notre exemple précédent, la construction de l arbre de Huffman suit les étapes suivantes : On commence avec le tas contenant une feuille par caractère. Le tas est trié en fonction des probabilités : On récupère les deux éléments au sommet du tas, qu on joint par un noeud fictif de probabilité la somme des probabilités de ces deux éléments : Puis on insère l arbre nouvellement créé à sa place dans le tas. On recommence avec les deux nouveaux éléments au sommet. Et on insère l arbre nouvellement créé au tas. Le tas contient plus d un élément donc on continue. 12 Enfin, lorsqu il ne reste qu un seul élément, on a construit notre arbre de Huffman Compression L algorithme de compression lit en entrée un fichier quelconque et écrit un fichier résultat contenant un entête suivit de la suite de code de Huffman correspondant au fichier d entrée. L algorithme peut se résumer ainsi : On compte, dans le fichier d entrée, quels caractères apparaissent et combien de fois chacun ; 3

4 A partir de ces informations, on construit l arbre de Huffman ; On utilise l arbre de Huffman pour calculer le code de Huffman de chacun des caractères. On écrit l entête du fichier résultat (voir ci-dessous) ; On relit le fichier d entrée caractère par caractère en écrivant à chaque fois dans le fichier résultat le code de Huffman correspondant au caractère lue. Lors de la décompression, on utilisera également l arbre de Huffman. Mais celui-ci n est évidemment pas reconstructible à partir du fichier compressé. Il faut donc sauver cet arbre au début du fichier compressé. Il est toutefois plus simple de simplement sauver la liste des couples caractère et nombre d occurrences du caractère du fichier d entrée. En effet, une fois récupéré, il suffira d utiliser la même fonction de construction de l arbre de Huffman que pour la compression pour ré-obtenir le même arbre. Il faut donc écrire cette liste au début du fichier résultat. C est ce qu on appelle l entête du fichier. Une bonne idée consiste à également conserver le nombre de caractère de la liste, mais aussi le nombre de caractère total du fichier d entrée (qui sera donc le nombre total de caractère à décoder à la décompression). 3.4 Décompression L algorithme de décompression lit en entrée un fichier compressé avec l algorithme ci-dessus, et donc comprenant un entête suivie d une suite de code de Huffman, et écrit un fichier correspondant à la décompression du fichier d entrée. L algorithme peut se résumer ainsi : On lit l entête du fichier compressé, récupérant ainsi la liste des caractères avec leurs occurrences, et le nombre de caractères à décoder ; On reconstruit l arbre de Huffman à partir de la liste lue ; On lit alors bit par bit le reste des données du fichier compressé. On va alors se déplacer dans l arbre de Huffman. Lorsqu on lit un 0 on se déplace à gauche, lorsqu on lit un 1 on se déplace à droite. Et lorsqu on arrive à une feuille de l arbre, on a décodé un caractère : celui de la feuille en question. On écrit alors ce caractère dans le fichier résultat et on continue avec le bit suivant en repartant du noeud racine de l arbre de Huffman ; Lorsque l on a lu le bon nombre de caractère, on a correctement décompressé notre fichier. 3. Lecture et écriture de bits dans un fichier Rappelons qu un fichier informatique n est ultimement qu une (longue) suite de 0 et de 1. Pour un fichier de texte (ceux auxquels on s intéresse dans ce projet), on associe à chaque bloc de 8 bits un caractère dit ASCII. Puisque avec 8 bits on code 26 valeurs, on a 26 caractères ASCII (avec par exemple le code 9 pour le caractère a ). Les fonctions de la librairie standard C putc et getc permettent d écrire et de lire de tels caractères dans un fichier. Il n est en revanche pas possible de lire ou d écrire un seul bit dans un fichier. En particulier, tout fichier contient un nombre de bit multiple de 8. D ailleurs, la taille des fichiers informatiques s exprime toujours en octet (1 octet = 8 bits). Ainsi un fichier peut toujours être vu comme une suite de caractères. Toutefois, pour la compression (resp. la décompression) avec l algorithme de Huffman, on aimerait pouvoir écrire (resp. lire) dans un fichier bit par bit. Il va donc falloir émuler cela en utilisant un buffer accumulant les bits à écrire et, lorsque l on a accumulé 8 bits, on les écrits (avec putc). De même, pour la lecture, on lira 8 bits d un coup (avec getc) et on récupéra ensuite les bits un par un. Et lorsque les 8 bits auront été récupérés, on relira 8 nouveaux bits du fichier d entrée. Pour cela on aura besoin en particulier des opérations de décalage de bit >> et << ainsi que des opérations bit à bit &,, etc... Il faudra faire attention au fait que la compression avec l algorithme n engendre pas nécessairement un nombre de bits totales multiple de 8. 4 Réalisation du projet Le but du projet est d écrire un programme C effectuant la compression et la décompression d un fichier avec l algorithme rle et l algorithme basé sur les codes de Huffman. Pour cela, le projet comporte 2 parties. La première partie consiste à coder l algorithme rle et fait office d échauffement. La seconde partie concerne Huffman. 4

5 4.1 1ère partie : RLE. Vous coderez la compression et la décompression avec l algorithme rle. Vous devrez donc coder 2 fonctions, une de compression et une de décompression, mais également une fonction main résultant, une fois compilée, en un programme permettant la compression ou la décompression (une option sur la ligne de commande devra permettre ce choix) d un fichier nde partie : Huffman. Pour cet algorithme, on a besoin de manipuler des structure de données, les arbres de Huffman et les tas d arbres de Huffman. On doit aussi être capable de lire et d écrire des bits. On va donc procéder dans l ordre suivant : 1. Vous coderez une petite librairie sur les arbres de Huffman. Le type des arbres de Huffman sera : typedef struct hnode { int fictive; /* Vaudra 0 si le noeud n est pas fictif, 1 sinon. */ int character; /* Le caractère si le noeud n est pas fictif. */ int proba; /* La probabilité du noeud. */ /* Ici vous pourrez rajouter tous les champs qui vous semblent utiles. */ struct hnode *left; struct hnode *right; } hnode_t; typedef hnode_t *htree; Vous devrez coder au moins les fonctions suivantes : des fonctions d accès et de modifications des différents éléments contenus dans l arbre ; une fonction de création d un arbre ne contenant qu une feuille ; une fonction qui joint deux arbres par un noeud fictif ayant comme probabilité la somme des probabilités des deux sous-arbres. 2. Vous coderez une petite librairie sur les tas d arbres de Huffman. Le type des tas sera : typedef struct helt { htree elt; struct helt *next; } helt_t; typedef helt_t *hheap Vous coderez au moins les fonctions suivantes : une fonction de création d un tas vide ; des fonctions pour pousser/retirer l élément au sommet du tas ; un fonction d insertion d un arbre dans un tas respectant l ordre en probabilité croissante du tas ; une fonction qui teste si un tas ne contient plus qu un seul élément. 3. Vous coderez ensuite une petite librairie pour la lecture et l écriture de bits. Vous devrez au moins coder les fonctions suivantes : une fonction de lecture d un bit depuis un descripteur de fichier (type FILE*) ; une fonction d écriture d un bit dans un descripteur de fichier ; une fonction terminant l écriture de bits (en effet, on écrira réellement le fichier seulement lorsque l on aura collecté 8 bits. Il est toutefois possible qu à la fin, on ait moins de 8 bits à écrire. Cette fonction permettra alors d écrire quand même les derniers bits.). Lorsque vous aurez codé ces 3 librairies, vous coderez des fonctions de compression et de décompression d un fichier avec l algorithme de Huffman. Pour finir, vous intégrerez la compression/décompression avec Huffman au programme que vous aviez écrit dans la première partie.

6 Organisation du projet Le projet doit être réalisé en monôme. Un soin tout particulier devra être apporté à l indentation et le code devra être commenté correctement. On évitera également de coder l intégralité du projet dans un seul fichier. La date limite de rendu du projet est fixée au Vendredi 1 Février, 23h9. Des soutenances seront organisées la semaine du 18 Février. Le rendu s effectuera par mail à l adresse Ce mail devra contenir : Tous les fichiers source (.c et.h) de votre projet. Chaque fichier source devra commencer par votre nom et prénom en commentaire ; Un fichier Makefile permettant la compilation de votre projet, et ce simplement à l aide de la commande make ; Un simple fichier texte expliquant en quelques lignes comment utiliser le (les) binaire(s) créé(s) lors de la compilation ; Un document de quelques pages expliquant les difficultés que vous avez rencontrées et les solutions que vous y avez apportées. 6

Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets. Hubert Godfroy. 27 novembre 2014

Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets. Hubert Godfroy. 27 novembre 2014 Langage C/C++ TD 3-4 : Création dynamique d objets Hubert Godfroy 7 novembre 014 1 Tableaux Question 1 : Écrire une fonction prenant un paramètre n et créant un tableau de taille n (contenant des entiers).

Plus en détail

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation

Travaux pratiques. Compression en codage de Huffman. 1.3. Organisation d un projet de programmation Université de Savoie Module ETRS711 Travaux pratiques Compression en codage de Huffman 1. Organisation du projet 1.1. Objectifs Le but de ce projet est d'écrire un programme permettant de compresser des

Plus en détail

COMPRESSION/DECOMPRESSION D UNE IMAGE BINAIRE

COMPRESSION/DECOMPRESSION D UNE IMAGE BINAIRE Le 29 novembre 2013, Rapport projet TS114 COMPRESSION/DECOMPRESSION D UNE IMAGE BINAIRE Par Marc BELLINGER et Antoine BINON. 2eme année Télécommunications. 1 Introduction : Le but de ce projet est d implémenter

Plus en détail

M2 Informatique/Réseaux Université Pierre et Marie Curie UE APMM

M2 Informatique/Réseaux Université Pierre et Marie Curie UE APMM TD TECHNIQUES DE CODAGE ET DE COMPRESSION. LANGAGE / CODAGE / VALENCE.. Rappels Toute fraction intelligible d un message est constituée de symboles. Le langage est l ensemble de ces symboles. Un codage

Plus en détail

Compression méthode de Huffman

Compression méthode de Huffman Compression méthode de Huffman Thierry Lecroq Université de Rouen FRANCE La méthode de Huffman consiste à remplacer les caractères les plus fréquents par des codes courts et les caractères les moins fréquents

Plus en détail

Arbres binaires et codage de Huffman

Arbres binaires et codage de Huffman MP Option Informatique Premier TP Caml Jeudi 8 octobre 2009 Arbres baires et codage de Huffman 1 Arbres baires Soit E un ensemble non vide. On défit la notion d arbre baire étiqueté (aux feuilles) par

Plus en détail

TS214 - Compression/Décompression d une image binaire

TS214 - Compression/Décompression d une image binaire Filière Télécommunications, 2 ème année TS214 - Compression/Décompression d une image binaire De nombreux télécopieurs utilisent la recommandation T.4 Groupe 3 de l International Telecommunications Union

Plus en détail

Série d exercices N 9 Arbres

Série d exercices N 9 Arbres Série d exercices N 9 Arbres Exercice 1 a) Ecrire une fonction ARBIN creerarbreentiers() qui permet de créer et de renvoyer l arbre d entiers suivant : b) Ecrire une fonction int feuilles(arbin a) qui

Plus en détail

Temps de transmission du document compressé

Temps de transmission du document compressé École de technologie supérieure INF-145 Travail pratique #3 Frédérick Henri Travail en équipe de 2 L algorithme de compression de LZW 1 Objectifs Retour sur les notions de pointeur, d enregistrement et

Plus en détail

Tableaux et manipulation d images «bitmap»

Tableaux et manipulation d images «bitmap» T.P. numéro VII Tableaux et manipulation d images «bitmap» Ce T.P. va faire intervenir les notions suivantes : lecture/écriture de fichiers binaires ; images bitmap ; tableaux de données. 1 Fichiers binaires

Plus en détail

COMPRESSION BINAIRE. Compression et décompression d une image binaire suivant la recommandation T.4 de l ITU-T

COMPRESSION BINAIRE. Compression et décompression d une image binaire suivant la recommandation T.4 de l ITU-T COMPRESSION BINAIRE Compression et décompression d une image binaire suivant la recommandation T.4 de l ITU-T Auteurs: KASTTET Ahmed, SALIM Eliass ENSEIRB. T2. 2007/2008 SOMMAIRE I.Introduction... 3 II.Codage...

Plus en détail

Exercice 1 : Questions diverses (5 points)

Exercice 1 : Questions diverses (5 points) Université Claude Bernard Lyon 1 Licence Sciences, Technologies, Santé L2 Année 2010-2011, 2ème semestre LIF5 Algorithmique & Programmation procédurale Contrôle final du 20 juin 2011 Durée : 1h30 Note

Plus en détail

I Arbres binaires. Lycée Faidherbe 2014-2015. 1 Rappels 2 1.1 Définition... 2 1.2 Dénombrements... 2 1.3 Parcours... 3

I Arbres binaires. Lycée Faidherbe 2014-2015. 1 Rappels 2 1.1 Définition... 2 1.2 Dénombrements... 2 1.3 Parcours... 3 I Arbres binaires 2014-2015 Table des matières 1 Rappels 2 1.1 Définition................................................ 2 1.2 Dénombrements............................................ 2 1.3 Parcours.................................................

Plus en détail

Projet codage de texte

Projet codage de texte Formation ISN Professeurs de Terminale Denis Bouhineau, Éric Gaussier, Alexandre Termier, Cyril Labbé, Philippe Bizard, Anne Rasse, Jean-Marc Vincent UFR IM 2 AG email Jean-Marc.Vincent@imag.fr Formation

Plus en détail

Programmation avancée en C

Programmation avancée en C Département Informatique Nom : Prénom : Année scolaire : 2007 2008 Date : 23 juin 2008 Module INF446 Session de juin Programmation avancée en C Contrôle de connaissance 1 de 45 minutes ÅERCI de répondre

Plus en détail

UV Théorie de l Information. Codes à longueur variable

UV Théorie de l Information. Codes à longueur variable Cours n 5 : UV Théorie de l Information Compression de l information : Codage de source sans distorsion Ex 1 : Code de Shannon Fano Ex 2 : Code de Huffman Ex 3 : Codage par plage Ex 4 : Codage de Lempel

Plus en détail

L2 - Algorithmique et structures de données (Année 2010/2011) Examen (2 heures)

L2 - Algorithmique et structures de données (Année 2010/2011) Examen (2 heures) L2 - lgorithmique et structures de données (nnée 2010/2011) Delacourt, Phan Luong, Poupet xamen (2 heures) Les documents (cours, TD, TP) sont autorisés. Les quatre exercices sont indépendants. À la fin

Plus en détail

Programmation : Exercices

Programmation : Exercices Programmation : Exercices IUT de Villetaneuse R&T 1 ère année Laure Petrucci 6 novembre 2007 1 Premiers programmes Exercice 1.1 : Machine à dessiner On souhaite écrire un programme pour afficher des dessins.

Plus en détail

Les arbres binaires de recherche

Les arbres binaires de recherche Institut Galilée Année 2010-2011 Algorithmique et arbres L2 TD 6 Les arbres binaires de recherche Type en C des arbres binaires (également utilisé pour les ABR) : typedef struct noeud_s { struct noeud_s

Plus en détail

Fiche de révisions - Algorithmique

Fiche de révisions - Algorithmique Fiche de révisions - Algorithmique Rédigé par : Jimmy Paquereau 1. Généralités Algorithme : un algorithme est la description d une procédure à suivre afin de résoudre un problème donné. Il n est pas nécessairement

Plus en détail

L3 Info & Miage. TP-Projet SGF

L3 Info & Miage. TP-Projet SGF TP-Projet SGF 1. Introduction L objectif de ce mini-projet est de réaliser un Système de Gestion de Fichiers simplifié capable de gérer des accès à des fichiers séquentiels de type flot. L idée est ici

Plus en détail

3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon

3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon 3ETI, Examen [CSC2] Developpement Logiciel en C CPE Lyon 2012-2013 (2eme session) durée 2h Tous documents et calculatrices autorisés. Le sujet comporte 6 pages Le temps approximatif ainsi que le barème

Plus en détail

Projet 1 ENS Lyon L3IF

Projet 1 ENS Lyon L3IF Projet 1 ENS Lyon L3IF Génération de code Sébastien Briais 8 janvier 2008 Dans cette partie, vous allez devoir implémenter le générateur de code pour l émulateur DLX risc-emu. À rendre pour le 18 janvier

Plus en détail

Concours 2015 Épreuve d Informatique Filière : MP Durée de l épreuve : 3 heures. L utilisation d une calculatrice est autorisée.

Concours 2015 Épreuve d Informatique Filière : MP Durée de l épreuve : 3 heures. L utilisation d une calculatrice est autorisée. A 2015 INFO. MP École des Ponts ParisTech, SUPAERO (ISAE), ENSTA ParisTech, Télécom ParisTech, Mines ParisTech, Mines de Saint-étienne, Mines Nancy, Télécom Bretagne, ENSAE ParisTech (filière MP), École

Plus en détail

EXAMEN FINAL. 2 Février 2006-2 heures Aucun document autorisé

EXAMEN FINAL. 2 Février 2006-2 heures Aucun document autorisé MIE - E ANNÉE ALGORITHMIQUE GÉNÉRALE Vincent Mousseau EXAMEN FINAL Février 006 - heures Aucun document autorisé Exercice : On s intéresse à la gestion informatique des réservations sur l année d une salle

Plus en détail

Sauvegarde de données sous TwinCAT. Guide pratique VERSION : 1.1 - JC DATE : 23-04 -13

Sauvegarde de données sous TwinCAT. Guide pratique VERSION : 1.1 - JC DATE : 23-04 -13 Sauvegarde de données sous TwinCAT Guide pratique VERSION : 1.1 - JC DATE : 23-04 -13 1 Les variables rémanentes... 3 1.1 Définition... 3 1.2 Les variables «Persistent»... 3 1.3 Généralités... 3 1.4 Ecriture

Plus en détail

TP 8 : Arbres binaires de recherche

TP 8 : Arbres binaires de recherche TP 8 : Arbres binaires de recherche Semaine du 17 Mars 2008 Exercice 1 Dénir une structure struct noeud_s permettant de coder un n ud d'un arbre binaire contenant une valeur entière. Ajouter des typedef

Plus en détail

Algorithmique P2. HeapSort et files de priorité Ulg, 2009-2010 Renaud Dumont

Algorithmique P2. HeapSort et files de priorité Ulg, 2009-2010 Renaud Dumont Algorithmique P2 HeapSort et files de priorité Ulg, 2009-2010 Renaud Dumont Structure de tas - arbre Un tas est une structure de données qui Permet un nouveau type de tri (Tri par tas) Permet l'implémentation

Plus en détail

C12. Les structures arborescentes. Août 2006

C12. Les structures arborescentes. Août 2006 Les structures arborescentes Août 2006 Objectifs du C12 Connaître le principe de la structure d arbre binaire Connaître les détails d implémentation de la structure d arbre binaire de recherche Les structures

Plus en détail

Examen de Langage C Vendredi 2 Décembre 2011

Examen de Langage C Vendredi 2 Décembre 2011 Année 2011-2012 Examen de Langage C Vendredi 2 Décembre 2011 Promotion Guichet 1 ière année É. Salvat Modalités : Durée : 2 heures Seul document autorisé : carte de référence du C, pas de machine à calculer,

Plus en détail

Quelques éléments de compilation en C et makefiles

Quelques éléments de compilation en C et makefiles Quelques éléments de compilation en C et makefiles Guillaume Feuillade 1 Compiler un programme C Le principe de la compilation consiste à passer d un ensemble de fichiers de code à un programme exécutable

Plus en détail

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs.

Question 1 : Sur votre compte-rendu, indiquer les réponses pour les positions a et b des interrupteurs. 2 nde MPI Le Binaire 1 / 8 I) Le codage 1) Présentation du L informatique utilise des courants électriques, des aimantations, des rayons lumineux... Chacun de ces phénomènes met en jeu deux états possibles

Plus en détail

Chaîne d additions ATTENTION!

Chaîne d additions ATTENTION! Chaîne d additions Épreuve pratique d algorithmique et de programmation Concours commun des écoles normales supérieures Durée de l épreuve: 3 heures 30 minutes Juin 2012 ATTENTION! N oubliez en aucun cas

Plus en détail

Transmission d informations sur le réseau électrique

Transmission d informations sur le réseau électrique Transmission d informations sur le réseau électrique Introduction Remarques Toutes les questions en italique devront être préparées par écrit avant la séance du TP. Les préparations seront ramassées en

Plus en détail

TS 34 Le poids des images

TS 34 Le poids des images FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 34 Le poids des images Type d'activité Activité Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences exigibles du programme de Terminale S Images numériques

Plus en détail

Projet Programmation 2012-2013

Projet Programmation 2012-2013 Projet Programmation 2012-2013 Cours d informatique de Deuxième Année Licence L1.2 Gestion du trafic aérien d un aéroport Le projet est à réaliser par binôme (2). Une soutenance aura lieu lors de la dernière

Plus en détail

Programmation avancée

Programmation avancée Programmation avancée Chapitre 1 : Complexité et les ABR (arbres binaires de recherche) 1 1 IFSIC Université de Rennes-1 M2Crypto, octobre 2011 Plan du cours 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Algorithmes Définition

Plus en détail

ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR

ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR DM4 Page 北 航 中 法 工 程 师 学 院 ÉCOLE CENTRALE DE PÉKIN SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Année académique 24-25 Devoir à la maison n 4 À rendre le vendredi 2 juin 25 Numéro d étudiant à 8 chiffres :

Plus en détail

Téléchargé gratuitement sur www.doc-solus.fr.

Téléchargé gratuitement sur www.doc-solus.fr. Mines Informatique PC 2015 Énoncé 1/10 ÉCOLE DES PONTS PARISTECH. SUPAERO (ISAE), ENSTA PARISTECH, TELECOM PARISTECH, MINES PARISTECH MINES DE SAINT-ÉTIENNE, MINES NANCY, TÉLÉCOM BRETAGNE, ENSAE PARISTECH

Plus en détail

PCSI - informatique commune Vendredi 6 juin 2014 : DS 3. Whatever works!

PCSI - informatique commune Vendredi 6 juin 2014 : DS 3. Whatever works! PCSI - informatique commune Vendredi 6 juin 2014 : DS 3 Avertissements : Whatever works! Vous avez droit à tout document : papier, web... Allumez l ordinateur, loguez vous, lancez Python. En cas de problème,

Plus en détail

INF-130 Travail Pratique #2

INF-130 Travail Pratique #2 École de technologie supérieure INF-30 Travail Pratique #2 Travail individuel Tracé d un métro Francis Bourdeau, Frédérick Henri et Patrick Salois Remise à la 0 e semaine. Objectifs - Amener l étudiant

Plus en détail

IPT : Cours 2. La représentation informatique des nombres

IPT : Cours 2. La représentation informatique des nombres IPT : Cours 2 La représentation informatique des nombres (3 ou 4 heures) MPSI-Schwarz : Prytanée National Militaire Pascal Delahaye 28 septembre 2015 1 Codage en base 2 Définition 1 : Tout nombre décimal

Plus en détail

Compression de Données - Algorithme de Huffman Document de Conception

Compression de Données - Algorithme de Huffman Document de Conception ROLLET Samuel SALLE Jennifer Compression de Données - Algorithme de Huffman Document de Conception Projet d'algorithmique et Structure des Données 1 SOMMAIRE 1. Domaine d application....4 1.1 Objectifs

Plus en détail

Algorithmique et Analyse d Algorithmes

Algorithmique et Analyse d Algorithmes Algorithmique et Analyse d Algorithmes L3 Info Cours 11 : Arbre couvrant Prétraitement Benjamin Wack 2015-2016 1 / 32 La dernière fois Rappels sur les graphes Problèmes classiques Algorithmes d optimisation

Plus en détail

Mini-Projet de Prolog : Solver de Sudoku

Mini-Projet de Prolog : Solver de Sudoku UNIVERSITE François Rabelais TOURS Polytech Tours-Département Informatique 64, Avenue Jean Portalis 37200 TOURS Mini-Projet de Prolog : Solver de Sudoku Encadré par : Présenté par : M. J-L Bouquard Florent

Plus en détail

INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens

INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens Année académique 2009 2010 1 Introduction Ce projet est le premier d une série de quatre projets qui ont

Plus en détail

Chap III : Les tableaux

Chap III : Les tableaux Chap III : Les tableaux Dans cette partie, on va étudier quelques structures de données de base tels que : Les tableaux (vecteur et matrice) Les chaînes de caractères LA STRUCTURE DE TABLEAU Introduction

Plus en détail

Les structures de données. Rajae El Ouazzani

Les structures de données. Rajae El Ouazzani Les structures de données Rajae El Ouazzani Les arbres 2 1- Définition de l arborescence Une arborescence est une collection de nœuds reliés entre eux par des arcs. La collection peut être vide, cad l

Plus en détail

CH.2 CODES CORRECTEURS

CH.2 CODES CORRECTEURS CH.2 CODES CORRECTEURS 2.1 Le canal bruité 2.2 La distance de Hamming 2.3 Les codes linéaires 2.4 Les codes de Reed-Muller 2.5 Les codes circulaires 2.6 Le câblage des codes circulaires 2.7 Les performances

Plus en détail

Introduction à l'algorithmique II

Introduction à l'algorithmique II Introduction à l'algorithmique II CHAPITRE HAPITRE: : FICHIERS F ICHIERSET ET : F ENREGISTREMENTS ANNÉE NNÉE: 2014 : 2014-2015 Fichiers Lesfichiersservent à stocker des informations de manière permanente,

Plus en détail

Représentation des Nombres

Représentation des Nombres Chapitre 5 Représentation des Nombres 5. Representation des entiers 5.. Principe des représentations en base b Base L entier écrit 344 correspond a 3 mille + 4 cent + dix + 4. Plus généralement a n a n...

Plus en détail

Séance de TD 05 TD05. 1 Exercice 1. 1.1 Question 1 : dessins des ABR avec hauteurs différentes AG51

Séance de TD 05 TD05. 1 Exercice 1. 1.1 Question 1 : dessins des ABR avec hauteurs différentes AG51 Séance de TD 05 1 Exercice 1 1. Dessinez les arbres binaires de recherche de hauteur 2,3,4,5 et 6 pour le même ensemble de clés S = 1,4,5,10,16,17,21. 2. Donnez l algorithme de l opération ArbreRechercher(x,k)

Plus en détail

Envoyer un courrier électronique et autres fonctions associées

Envoyer un courrier électronique et autres fonctions associées 19 février 2013 p 1 Envoyer un courrier électronique et autres fonctions associées Ce tutoriel vient compléter celui présenté le 5 février 2013, portant sur les généralités du courrier électronique. Nous

Plus en détail

1. Lecture / Ecriture

1. Lecture / Ecriture IUT Arles Info 1 ère année - Module AP (Algorithmique) TD 2 Algo 1. Lecture / Ecriture Exercice I : Quels résultats produira ce programme : Variables val, double : numériques Val 231 Double val * 2 Ecrire

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TP 3

Architecture des ordinateurs TP 3 Architecture des ordinateurs ESIPE - IR1 TP 3 Objectif de cette séance L objectif de cette séance est d apprendre à utiliser la pile et à écrire des fonctions en assembleur En particulier, nous verrons

Plus en détail

Représentation d un entier en base b

Représentation d un entier en base b Représentation d un entier en base b 13 octobre 2012 1 Prérequis Les bases de la programmation en langage sont supposées avoir été travaillées L écriture en base b d un entier est ainsi défini à partir

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 18 : Remplir les champs pour une information, un récit,

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 18 : Remplir les champs pour une information, un récit, MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 18 : Remplir les champs pour une information, un récit, (Nous ne ferons ici pas de rappel à d autres chapitres, sans quoi, chaque ligne écrite mériterait

Plus en détail

Les dossiers compressés (ou zippés)

Les dossiers compressés (ou zippés) Les dossiers compressés (ou zippés) (source : Site du Zéro : http://www.siteduzero.com/tutoriel-3-460502-archiver-et-compresser.html) Archiver et compresser Quand on parle de mémoire en informatique, une

Plus en détail

Arbres ordonnés, binaires, tassés, FAP, tri par FAP, tas, tri par tas

Arbres ordonnés, binaires, tassés, FAP, tri par FAP, tas, tri par tas Arbres ordonnés, binaires, tassés, FAP, tri par FAP, tas, tri par tas 1. Arbres ordonnés 1.1. Arbres ordonnés (Arbres O) On considère des arbres dont les nœuds sont étiquetés sur un ensemble muni d'un

Plus en détail

Documentation : Utiliser Outlook 2007

Documentation : Utiliser Outlook 2007 Documentation : Utiliser Outlook 2007 Produit par : Société 2ISR Ingénierie Informatique Systèmes et Réseaux 18, rue Marsala 49300 CHOLET contact@2isr.fr Tel : 09 72 12 27 24 Fax : 09 72 11 98 87 Version

Plus en détail

Exemple. Il ne faudra pas confondre (101) 2 et (101) 10 Si a 0,a 1, a 2,, a n sont n+1 chiffres de 0 à 1, le

Exemple. Il ne faudra pas confondre (101) 2 et (101) 10 Si a 0,a 1, a 2,, a n sont n+1 chiffres de 0 à 1, le Chapitre I - arithmé La base décimale Quand on représente un nombre entier, positif, on utilise généralement la base 10. Cela signifie que, de la droite vers la gauche, chaque nombre indiqué compte 10

Plus en détail

Introduction à l Informatique

Introduction à l Informatique Introduction à l Informatique. Généralités : Etymologiquement, le mot informatique veut dire «traitement d information». Ceci signifie que l ordinateur n est capable de fonctionner que s il y a apport

Plus en détail

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application Université de Provence Licence Math-Info Première Année V. Phan Luong Algorithmique et Programmation en Python Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application 1 Ordinateur Un

Plus en détail

Université Paris Diderot Paris 7. TD n 2. Arbres Binaire de Recherche

Université Paris Diderot Paris 7. TD n 2. Arbres Binaire de Recherche Université Paris Diderot Paris L Informatique Algorithmique Année 00-0, er semestre TD n Arbres Binaire de Recherche Le type de donné arbre" sera utilisé pour indiquer l ensemble de toutes les Arbres Binaires

Plus en détail

Norme de programmation pour le cours et les travaux pratiques

Norme de programmation pour le cours et les travaux pratiques Université du Québec École de technologie supérieure Service des enseignements généraux www.seg.etsmtl.ca INF130 Ordinateurs et programmation Norme de programmation pour le cours et les travaux pratiques

Plus en détail

Sujet d examen 1. Pratique du C. Novembre 2009

Sujet d examen 1. Pratique du C. Novembre 2009 Durée 1 h 30 Documents autorisés Sujet d examen 1 Pratique du C Novembre 2009 Introduction Écrivez lisiblement et n hésitez pas à commenter votre code en langage C. Vous ne pouvez utiliser que les fonctions

Plus en détail

Langage C et aléa, séance 4

Langage C et aléa, séance 4 Langage C et aléa, séance 4 École des Mines de Nancy, séminaire d option Ingénierie Mathématique Frédéric Sur http://www.loria.fr/ sur/enseignement/courscalea/ 1 La bibliothèque GMP Nous allons utiliser

Plus en détail

ALGORITHMIQUE II. Récurrence et Récursivité. SMI AlgoII

ALGORITHMIQUE II. Récurrence et Récursivité. SMI AlgoII ALGORITHMIQUE II Récurrence et Récursivité Récurrence Suite récurrente: la déition d une suite est la donnée d un terme général déi en fonction du (ou des) terme(s) précédant(s) D un terme initial qui

Plus en détail

Poker. A rendre pour le 25 avril

Poker. A rendre pour le 25 avril Poker A rendre pour le 25 avril 0 Avant propos 0.1 Notation Les parties sans * sont obligatoires (ne rendez pas un projet qui ne contient pas toutes les fonctions sans *). Celles avec (*) sont moins faciles

Plus en détail

Cours numéro 9 : arbres binaires et de recherche

Cours numéro 9 : arbres binaires et de recherche Cours numéro 9 : arbres binaires et de recherche LI213 Types et Structures de données Licence d Informatique Université Paris 6 Arbre Arbre Un arbre est un ensemble fini A d éléments, liés entre eux par

Plus en détail

Programmation avancée Examen final

Programmation avancée Examen final Programmation avancée Examen final jeudi 17 décembre 2009 Nom : Prénom : Vos points sont précieux, ne les gaspillez pas! Votre nom Le travail qui ne peut pas vous être attribué est perdu: écrivez votre

Plus en détail

Formation Gestion concours Version 2011.1.2 du 3 février 2011

Formation Gestion concours Version 2011.1.2 du 3 février 2011 Formation Gestion concours Version 2011.1.2 du 3 février 2011 PROGRAMME - Présentation du logiciel - Installation du logiciel, identification des éléments du logiciel - Récupération des licenciés de la

Plus en détail

Licence STPI Semestre 3 - Examen de Validation de Module - Janvier 2006 ULSI301 - LANGAGE C

Licence STPI Semestre 3 - Examen de Validation de Module - Janvier 2006 ULSI301 - LANGAGE C Licence STPI Semestre 3 - Examen de Validation de Module - Janvier 2006 ULSI301 - LANGAGE C Durée : 2h. - Documents et Calculatrices autorisés. Toutes les réponses doivent être justifiées - Les exercices

Plus en détail

Bicanisation (Paie / Comptabilité)

Bicanisation (Paie / Comptabilité) Bicanisation (Paie / Comptabilité) Avec l avènement du SEPA et des nouveaux formats de fichiers européens, le renseignement du RIB de vos tiers pour effectuer vos remises en banque ne sera plus suffisant.

Plus en détail

Structures de données non linéaires

Structures de données non linéaires Structures de données non linéaires I. Graphes Définition Un graphe (simple) orienté G est un couple (S, A), où : S est un ensemble dont les éléments sont appelés les sommets. A est un ensemble de couples

Plus en détail

RÈGLES POUR L'ÉCRITURE DES PSEUDO-CODES (Programmation par objets)

RÈGLES POUR L'ÉCRITURE DES PSEUDO-CODES (Programmation par objets) RÈGLES POUR L'ÉCRITURE DES PSEUDO-CODES (Programmation par objets) Consignes générales : 1) Chaque algorithme est bien identifié. 2) Les mots clés doivent être utilisés selon la même syntaxe que ci-dessous.

Plus en détail

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Cours d introduction à l informatique Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Qu est-ce qu un Une recette de cuisine algorithme? Protocole expérimental

Plus en détail

Langages et concepts de programmation

Langages et concepts de programmation Langages et concepts de programmation Séances 3 et 4 Tri d un fichier de voitures Une correction possible 1 Le sujet On dispose d un fichier contenant des informations sur des voitures d occasion : le

Plus en détail

TD 1 de Langage C module Outils pour l'informatique Industrielle - Corrigés des Tds : http://www-lagis.univ-lille1.fr/~macaire/td.

TD 1 de Langage C module Outils pour l'informatique Industrielle - Corrigés des Tds : http://www-lagis.univ-lille1.fr/~macaire/td. Exercice 1 TD 1 de Langage C module Outils pour l'informatique Industrielle - Corrigés des Tds : http://www-lagis.univ-lille1.fr/~macaire/td.htm Exercices de base de Programmation Arbre Programmatique

Plus en détail

Comment vider son appareil photo numérique?

Comment vider son appareil photo numérique? Page 1 sur 21 Comment vider son appareil photo numérique? Avec un lecteur de cartes, car cette méthode n oblige pas l installation de l appareil photo sur le PC. 1- introduire la carte de l appareil photo

Plus en détail

Projet Matlab : un logiciel de cryptage

Projet Matlab : un logiciel de cryptage Projet Matlab : un logiciel de cryptage La stéganographie (du grec steganos : couvert et graphein : écriture) consiste à dissimuler une information au sein d'une autre à caractère anodin, de sorte que

Plus en détail

Algorithmique avancée en Python TDs

Algorithmique avancée en Python TDs Algorithmique avancée en Python TDs Denis Robilliard sept. 2014 1 TD 1 Révisions 1. Ecrire un programme qui saisit un entier, et détermine puis affiche si l entier est pair où impair. 2. Ecrire un programme

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits 1 Rappel : un peu de logique Exercice 1.1 Remplir la table de vérité suivante : a b a + b ab a + b ab a b 0 0 0 1 1 0 1 1 Exercice

Plus en détail

Mini-Projet : Tournoi de Dames

Mini-Projet : Tournoi de Dames Mini-Projet : Tournoi de Dames L objectif du projet est de programmer un jeu de dames de façon à ce que votre programme puisse jouer une partie de dames avec les programmes des autres étudiants. 1 Organisation

Plus en détail

Routage compact. 1 Préambule. 2 Détail du sujet. Sujet proposé par Gilles Schaeffer Gilles.Schaeffer@lix.polytechnique.fr. 2.1 Un modèle de routage

Routage compact. 1 Préambule. 2 Détail du sujet. Sujet proposé par Gilles Schaeffer Gilles.Schaeffer@lix.polytechnique.fr. 2.1 Un modèle de routage Routage compact Sujet proposé par Gilles Schaeffer Gilles.Schaeffer@lix.polytechnique.fr URL de suivi : http://www.enseignement.polytechnique.fr/profs/informatique/ Gilles.Schaeffer/INF431/projetX06.html

Plus en détail

Encryptions, compression et partitionnement des données

Encryptions, compression et partitionnement des données Encryptions, compression et partitionnement des données Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 Compression, encryption et partitionnement des données Sommaire 1 Introduction... 3 2 Encryption transparente des

Plus en détail

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Pierre Boudes 1 er décembre 2014 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Types char et

Plus en détail

DEUG MIAS2 - MODULE INFORMATIQUE (MIA10B) EXAMEN (SEPTEMBRE 1999)

DEUG MIAS2 - MODULE INFORMATIQUE (MIA10B) EXAMEN (SEPTEMBRE 1999) coller l étiquette ici DEUG MIAS2 - MODULE INFORMATIQUE (MIA10B) EXAMEN (SEPTEMBRE 1999) Durée : 2 heures Aucun document autorisé - Calculatrices interdites Les réponses doivent être brèves et justifiées

Plus en détail

Projet Worddle. 1 Règles du jeu. 1.1 Origines du jeu. 1.2 Règles

Projet Worddle. 1 Règles du jeu. 1.1 Origines du jeu. 1.2 Règles Projet Worddle On se propose de réaliser un résolveur de grilles de jeu Boggle dans le cadre du projet de structures de données. 1 Règles du jeu 1.1 Origines du jeu Boggle est un jeu de mots créé par Allan

Plus en détail

Algorithmes de tris. Chapitre 4

Algorithmes de tris. Chapitre 4 Chapitre 4 Algorithmes de tris Trier un ensemble d objets consiste à ordonner ces objets en fonction de clés et d une relation d ordre définie sur cette clé. Par exemple, chaque étudiant inscrit à l université

Plus en détail

1 Valeur d une expression

1 Valeur d une expression PCSI Informatique: Cours2 1 VALEUR D UNE EXPRESSION Expressions et variables en informatique 1 Valeur d une expression Expression : suite de caractères qui a un sens pour la machine Valeur d une expression

Plus en détail

Alain ROBERT. Vous avez dit «Numérique»?

Alain ROBERT. Vous avez dit «Numérique»? Alain ROBERT Vous avez dit «Numérique»? Attention : Ce document est déposé. Son usage est libre dans tous les établissements d'enseignement. Si vous souhaitez le dupliquer sur un site internet ou l incorporer

Plus en détail

S y m M a i l i n g. S o l u t i o n d e - m a i l i n g. SymMailing est un outil professionnel de création et de gestion de campagnes d emailing.

S y m M a i l i n g. S o l u t i o n d e - m a i l i n g. SymMailing est un outil professionnel de création et de gestion de campagnes d emailing. S y m M a i l i n g S o l u t i o n d e - m a i l i n g Introduction SymMailing est un outil professionnel de création et de gestion de campagnes d emailing. SymMailing intègre à la fois les outils de

Plus en détail

Mode d emploi pour la P-machine utilisée lors des TPs et des projets du cours INFO010 Théorie des langages et de la compilation.

Mode d emploi pour la P-machine utilisée lors des TPs et des projets du cours INFO010 Théorie des langages et de la compilation. Mode d emploi pour la P-machine utilisée lors des TPs et des projets du cours INFO010 Théorie des langages et de la compilation. Sébastien COLLETTE et Gilles GEERAERTS 1 Introduction Ce document décrit

Plus en détail

PROJET ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION II

PROJET ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION II PROJET 1 ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION II CONTENU DU RAPPORT A RENDRE : o Fiche signalétique du binôme o Listing des différents fichiers sources o CD sources o Il sera tenu compte de la présentation du

Plus en détail

POWERGES. La Facturation

POWERGES. La Facturation La Facturation 1. Préparation et configuration générale du programme des FACTURES Avant toute chose, il est nécessaire de configurer l environnement que vous voudriez utiliser. Pour ce faire, il faut rentrer

Plus en détail

CREER UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO (étape par étape)

CREER UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO (étape par étape) CREER UNE BASE DE DONNEES ACCESS AVEC DAO (étape par étape) NIVEAU : PREMIERE RENCONTRE AVEC VB INITIES/EXPERIMENTES Pré requis pour comprendre ce tutorial : - Connaître les principales commandes de VB

Plus en détail

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Introduction La mémoire des ordinateurs est constituée d une multitude de petits circuits électroniques qui ne peuvent être que dans deux états : sous

Plus en détail

Consignes de rendus: Noms du répertoire racine: Noms de répertoires et de fichiers:

Consignes de rendus: Noms du répertoire racine: Noms de répertoires et de fichiers: : Veuillez lire attentivement et vérifiez à chaque rendu que vous respectez les consignes de rendus. Il est de votre responsabilité de les vérifier. Tout rendu ne vérifiant pas les consignes ne sera pas

Plus en détail

Les arbres Florent Hivert

Les arbres Florent Hivert 1 de 1 Algorithmique Les arbres Florent Hivert Mél : Florent.Hivert@lri.fr Page personnelle : http://www.lri.fr/ hivert 2 de 1 Algorithmes et structures de données La plupart des bons algorithmes fonctionnent

Plus en détail