Ensimag 1ère année Algorithmique 1 Examen 2ième session 24 juin Algorithmique 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ensimag 1ère année Algorithmique 1 Examen 2ième session 24 juin 2010. Algorithmique 1"

Transcription

1 Algorithmique 1 Durée : 2h Machines électroniques interdites Tous documents papiers autorisés Il est conseillé de traiter les deux parties dans l ordre du sujet. Veuillez respecter les notations introduites dans l énoncé. Il est inutile de paraphraser l énoncé dans vos réponses, mais des explications avec dessins sur votre code sont les bienvenues. I - Listes doublement chaînées circulaires (12 points) type Position is private ; -- type des positions d éléments dans les listes doublement cha^ınées funct ion Creer return Position ; -- retourne une nouvelle position valide dont l élément -- doit ^etre initialisé en utilisant "ChangerElem" ci-dessous. function Elem(P: Position) return Element ; -- requiert: P position valide -- retourne l élément associé à la position P. procedure ChangerElem(P: Position; E: Element) ; -- requiert: P position valide -- garantit: Elem(P)=E. procedure Detruire( P: in out Position) ; -- requiert: P position valide. -- garantit: P détruite et invalide. -- si P figurait dans une liste, alors -- elle a été proprement retirée de cette liste. Fig. 1 Opérations sur les positions Dans cet exercice, on s intéresse à des listes doublement chaînées. L intérêt de cette structure de données est qu on peut retirer une cellule du chaînage à coût constant dès qu on a un pointeur sur cette cellule (alors que pour un chaînage simple il faut connaître un pointeur sur la cellule précédente dans le chaînage) page : 1/6

2 Étant donné un type Element représentant les éléments mis dans les listes, on définit un paquetage ListesDC introduisant deux types abstraits : le type ListeDC des listes chaînées, et le type Position des positions dans les listes chaînées. Les opérations pour manipuler les positions sont spécifiées figure 1 page 1. Les opérations pour manipuler les listes sont spécifiées figure 2 page 4. Sous l hypothèse que le type Element est en fait le type Character, on donne un programme TestListesDC figure 3 page 4 qui illustre le comportement attendu des principales opérations. Concrètement, une position est simplement un pointeur sur une cellule du chaînage, avec les définitions ci-contre à droite. Le pointeur (resp. ) représente la position suivante (resp. précédente) dans la liste chaînée. type Position is access Cellule; type Cellule i s record : Element ;, : Position; end record ; Ainsi une position est valide au sens de la spécification figure 1 ssi c est un pointeur non nul et alloué dans le tas. Les sous-programmes Elem et ChangerElem spécifiés figure 1 sont trivialement implémentés par les définitions ci-dessous. function Elem(P: Position)... return P. ; procedure ChangerElem... P. := E ; Par ailleurs, toute position P correspondant à un pointeur alloué du tas vérifie l invariant suivant : P. est un pointeur alloué tel que P..=P. Pour programmer sur les positions, on s impose la discipline suivante : Ne jamais modifier directement les champs et des positions. Passer plutôt par l intermédiaire de la procédure Met ci-contre. procedure Met(Srce,Dest:Position) is --requiert: Srce et Dest valides Srce. := Dest ; Dest. := Srce ; En effet, l utilisation de cette fonction a l intérêt de rendre le code plus lisible et d établir l invariant pour la position Srce. Question 1 (2 points) : Cependant, l exécution de Met(Srce,Dest) où Srce et Dest sont des pointeurs alloués peut casser l invariant d une autre position valide. Donner un exemple. Question 2 (1,5 points) : Écrire la fonction Creer spécifiée à la figure 1 qui alloue une nouvelle position pointant sur elle-même comme dans le dessin de droite : l invariant de cette nouvelle position est donc trivialement établi page : 2/6

3 Une liste doublement chaînée est simplement codée par une position spéciale du chaînage appelée Senti (pour sentinelle). type ListeDC i s record Senti: Position ; end record ; Ainsi, une liste L: ListeDC est valide au sens de la spécification donnée figure 2 ssi L.Senti est une position valide. En outre, L.Senti. n a aucune signification et peut être quelconque. Enfin, si L.Senti.=L.Senti alors la liste est vide. Sinon, L.Senti. et L.Senti. sont deux positions allouées qui représentent respectivement la tête et la queue de la liste. liste vide liste contenant un seul élément u u liste à 2 éléments un liste à 3 éléments une u n u e n Question 3 (1,5 points) : Écrire les 3 procédures CreerVide, EstVide et Tete spécifiées à la figure 2. Question 4 (2 points) : Sous l hypothèse qu on dispose d une procédure Put(E: Element), écrire la procédure Afficher spécifiée figure 2 et illustrée figure 3. Dans les 2 questions suivantes, il faut exploiter la régularité du chaînage de manière à ce que le code du cas général fonctionne aussi pour les cas particuliers (position isolée, liste vide, etc). Question 5 (2 points) : Sous l hypothèse qu on a défini : procedure Liberer is new Ada.Unchecked_Deallocation(Cellule,Position); écrire la procédure Detruire spécifiée figure 1 et illustrée figure 3. La cellule initialement pointée par P doit être libérée. Question 6 (3 points) : Écrire la procédure InsererEnQueue spécifiée figure 2 et illustrée figure page : 3/6

4 type ListeDC is private; -- type des listes doublement cha^ınées function CreerVide return ListeDC ; -- retourne une liste vide et valide. function EstVide(L: ListeDC) return Boolean ; -- requiert: L valide -- retourne True ssi L est vide. procedure Afficher(L: ListeDC) ; -- requiert: L valide function Tete(L: ListeDC) return Position ; -- requiert: L valide et non EstVide(L) -- retourne une position valide correspondant à la t^ete de L procedure InsererEnQueue(L: ListeDC; P: Position) ; -- requiert: L et P valides -- garantit: P placée en queue de la liste L. -- si P figurait dans une autre liste, alors -- elle a été proprement retirée de cette liste. Fig. 2 Opérations sur les listes procedure TestListesDC is Pos: array(element range A.. G ) of Position ; L1, L2: ListeDC ; L1 := CreerVide ; for E in Pos Range loop Pos(E):= Creer ; ChangerElem(Pos(E),E) ; InsererEnQueue(L1,Pos(E)) ; end loop ; Afficher(L1) ; Detruire(Pos( C )) ; Afficher(L1) ; L2 := CreerVide ; InsererEnQueue(L2,Pos( B )) ; InsererEnQueue(L2,Pos( E )) ; InsererEnQueue(L2,Pos( G )) ; Afficher(L1) ; Afficher(L2) ; -- affichage attendu: ABCDEFG -- affichage attendu: ABDEFG -- affichage attendu: ADF -- affichage attendu: BEG Fig. 3 Exemple de programme utilisateur page : 4/6

5 II - File de priorités de Dial (8 points) Cet exercice consiste à implémenter une file de priorités de Dial pouvant être utilisée notamment dans l algorithme de Dijkstra calculant des plus courts chemins dans un graphe orienté à coûts positifs. Connaître cet algorithme n est pas nécessaire pour réaliser cet exercice. Par contre, on utilise ici le paquetage ListesDC des listes doublement chaînées de l exercice précédent. Concrètement la file de priorités sert à conserver des éléments de type Element de manière triée en fonction du champ Prio, appelé priorité de l élément. type Element i s record Prio: Natural ; Nom: Character ; end record ; La file est définie ici comme l état interne d un paquetage appelé FilePrio. A l initialisation du paquetage, cet état interne correspond à la file vide. Ensuite, il est modifié via les opérations fournies ci-dessous : package FilePrio i s funct ion Taille return Natural ; -- retourne le nombre d éléments présents dans la file. procedure ExtraireMin(Min: out Element) ; -- requiert Taille > 0 -- garantit: "Min" était un élément de priorité minimum de la file -- qui a été détruit. En particulier, la position de cet élément -- n est plus valide! La taille de la file est décrémentée. type PositionFile is private ; -- type des positions d éléments procedure Inserer(E: Element; P: out PositionFile) ; -- garantit: E ajouté dans la file avec la position valide P. -- La taille de la file est incrémentée. procedure ModifierPriorite(P: PositionFile; Prio: Natural) ; -- requiert: P une position valide de la file. -- garantit: l élément de position P prend la priorité Prio. -- La taille de la file est inchangée. private type PositionFile is new ListesDC.Position ; end FilePrio ; Dans la suite, on suppose que DeltaP: constant Natural est une constante entière fixée. Par ailleurs, on définit un entier noté PrioDerMin dépendant de l historique des appels de procédures du paquetage : PrioDerMin vaut soit 0 s il n y a pas eu d appel à ExtraireMin, soit Min.Prio si Min est l élément ayant été extrait lors du dernier appel à ExtraireMin. Pour optimiser sa représentation interne, le paquetage FilePrio requiert que les programmes qui l utilisent vérifient une condition particulière appelée ici hypothèse de Dial (qui est en particulier vérifiée par l algorithme de Dijkstra) : Lors de tout appel à Inserer(E,P), on a E.Prio in PrioDerMin..PrioDerMin+DeltaP. Lors de tout appel à ModifierPriorite(P,Prio), Prio in PrioDerMin..PrioDerMin+DeltaP page : 5/6

6 Par exemple, sous l hypothèse que DeltaP=5, alors l extrait de programme suivant vérifie l hypothèse de Dial : P1, P2, P3: PositionFile ; X: Element ; Inserer((5, A ),P1) ; Inserer((2, B ),P2) ; Inserer((4, C ),P3) ; ExtraireMin(X) ; -- X=(2, B ). P2 détruit. ModifierPriorite(P1,3) ; ExtraireMin(X) ; -- X=(3, A ). P1 détruit. ExtraireMin(X) ; -- X=(4, C ). P3 détruit. Inserer((9, D ),P1) ; Par contre, si dans cette dernière ligne, on change la priorité 9 soit en 10 soit en 3, alors l hypothèse de Dial est violée puisque le dernier minimum extrait était de priorité 4. Le principe de l implémentation est le suivant : la file est codée comme un tableau de listes doublement chaînées telles que tous les éléments d une même liste ont même priorité. Grâce à l hypothèse de Dial, à tout instant, il ne peut y avoir que DeltaP+1 priorités distinctes dans la file. Ainsi, les listes de la file sont mises dans le tableau File ci-dessous : subtype Indice i s Integer range 0.. DeltaP ; File: array(indice) of ListeDC ; Les éléments de priorité Prio se trouvent dans la liste d indice Prio mod File Length. Bien sûr, le type Element de la file est le même que celui utilisé dans le paquetage ListesDC. Pour coder les opérations efficacement, on introduit aussi les variables globales suivantes dans l implémentation du paquetage FilePrio : NbElems: Natural ; IndiceMin: Indice ; -- nombre d éléments présents dans la file. -- indice de la liste de priorité minimum. On a l invariant suivant : si NbElems est non nul, alors File(IndiceMin) est une liste non vide qui contient les éléments de priorité minimum de la file. Question 7 (1 point) : Écrire le bloc d instructions principal du paquetage FilePrio qui permet d initialiser son état à la file vide. Écrire aussi le code de la fonction Taille. Question 8 (4 points) : Écrire le code ExtraireMin en pensant bien à mettre-à-jour les variables globales du paquetage. Question 9 (3 points) : Le type PositionFile étant simplement défini comme un renommage 1 du type Position de la page 1, écrire les procédures Inserer et ModifierPriorite. 1 Ceci a simplement pour but d empêcher un utilisateur de la file de priorités de modifier directement la priorité d un élément en passant par ChangerElem au lieu de ModifierPriorite page : 6/6

Programmation générique des arbres binaires de recherche AVL et applications

Programmation générique des arbres binaires de recherche AVL et applications Introduction Programmation générique des arbres binaires de recherche AVL et applications Ce TP porte sur l étude d une structure de données appelée arbres binaires de recherche qui sert généralement à

Plus en détail

Génie Logiciel avec Ada. 4 février 2013

Génie Logiciel avec Ada. 4 février 2013 Génie Logiciel 4 février 2013 Plan I. Généralités II. Structures linéaires III. Exceptions IV. Structures arborescentes V. Dictionnaires I. Principes II. Notions propres à la POO I. Principes Chapitre

Plus en détail

Structures de données, IMA S6

Structures de données, IMA S6 Structures de données, IMA S6 Arbres Binaires d après un cours de N. Devésa, Polytech Lille. Laure Gonnord http://laure.gonnord.org/pro/teaching/ Laure.Gonnord@polytech-lille.fr Université Lille 1 - Polytech

Plus en détail

INF601 : Algorithme et Structure de données

INF601 : Algorithme et Structure de données Cours 2 : TDA Liste B. Jacob IC2/LIUM 15 février 2010 Plan 1 Définition du TDA Liste 2 Réalisation du TDA Liste 3 Type de stockage des éléments 4 Recherche d un élément Dans une liste non triée Dans une

Plus en détail

C ellules. Gestion et récupération automatique de mémoire. Principes des lang. de progr. INE 11. Allocation dynamique de mémoire.

C ellules. Gestion et récupération automatique de mémoire. Principes des lang. de progr. INE 11. Allocation dynamique de mémoire. Principes des lang. de progr. INE 11 Michel Mauny ENSTA ParisTech Prénom.Nom@ensta.fr Michel Mauny (ENSTA ParisTech) INE 11 Prénom.Nom@ensta.fr 1 / 37 Gestion et récupération automatique de mémoire lanage

Plus en détail

PLAN. Synchronisation des Processus: Exclusion Mutuelle. Problème de synchronisation: Exemple. Spécification du Problème

PLAN. Synchronisation des Processus: Exclusion Mutuelle. Problème de synchronisation: Exemple. Spécification du Problème PLAN Synchronisation des Processus: Exclusion Mutuelle N.Hameurlain http://www.univ-pau.fr/~hameur Spécification du problème Section Critique () Exclusion Mutuelle Principe Propriétés Réalisation d exclusion

Plus en détail

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004. Loc Jeudi 29/4/2004

Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004. Loc Jeudi 29/4/2004 Questionnaire d'examen final INF1101 Sigle du cours Nom : Signature : Prénom : Matricule : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre INF1101 Algorithmes et structures de données Tous H2004 Professeur(s)

Plus en détail

Centre CPGE TSI - Safi 2010/2011. Algorithmique et programmation :

Centre CPGE TSI - Safi 2010/2011. Algorithmique et programmation : Algorithmique et programmation : STRUCTURES DE DONNÉES A. Structure et enregistrement 1) Définition et rôle des structures de données en programmation 1.1) Définition : En informatique, une structure de

Plus en détail

Arbres binaires de recherche

Arbres binaires de recherche Chapitre 1 Arbres binaires de recherche 1 Les arbre sont très utilisés en informatique, d une part parce que les informations sont souvent hiérarchisées, et peuvent être représentées naturellement sous

Plus en détail

Programmation en VBA

Programmation en VBA Programmation en VBA Présentation de Visual Basic Visual Basic : Basic : dérivé du langage Basic (Biginner s All purpose Symbolic Instruction Code) des années 60 Visual : dessin et aperçu de l interface

Plus en détail

Programmation Objet - Cours II

Programmation Objet - Cours II Programmation Objet - Cours II - Exercices - Page 1 Programmation Objet - Cours II Exercices Auteur : E.Thirion - Dernière mise à jour : 05/07/2015 Les exercices suivants sont en majorité des projets à

Plus en détail

Introduction à MATLAB R

Introduction à MATLAB R Introduction à MATLAB R Romain Tavenard 10 septembre 2009 MATLAB R est un environnement de calcul numérique propriétaire orienté vers le calcul matriciel. Il se compose d un langage de programmation, d

Plus en détail

LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL

LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL 75 LES TYPES DE DONNÉES DU LANGAGE PASCAL CHAPITRE 4 OBJECTIFS PRÉSENTER LES NOTIONS D ÉTIQUETTE, DE CONS- TANTE ET DE IABLE DANS LE CONTEXTE DU LAN- GAGE PASCAL.

Plus en détail

Programmation Visual Basic sous Excel

Programmation Visual Basic sous Excel 1 Programmation Visual Basic sous Excel Version provisoire Septembre 06 1 Introduction Excel était avant tout un tableur. Au fil des versions, il a su évoluer et intégrer des fonctionnalités qui le rendent

Plus en détail

Algorithmique & programmation

Algorithmique & programmation Algorithmique & programmation Chapitre 3 : Fichiers séquentiels Entrées/Sorties Fichiers Binaires à Accès Séquentiel Fichiers et Ada!! En Ada les entrées/sorties sont supportées par des paquetages standards

Plus en détail

C++ COURS N 2 : CLASSES, DONNÉES ET FONCTIONS MEMBRES Classes et objets en C++ Membres d'une classe Spécification d'une classe Codage du comportement

C++ COURS N 2 : CLASSES, DONNÉES ET FONCTIONS MEMBRES Classes et objets en C++ Membres d'une classe Spécification d'une classe Codage du comportement C++ COURS N 2 : CLASSES, DONNÉES ET FONCTIONS MEMBRES Classes et objets en C++ Membres d'une classe Spécification d'une classe Codage du comportement des objets d'une classe Utilisation d'une classe Droit

Plus en détail

Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin

Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin Cours d initiation à la programmation en C++ Johann Cuenin 11 octobre 2014 2 Table des matières 1 Introduction 5 2 Bases de la programmation en C++ 7 3 Les types composés 9 3.1 Les tableaux.............................

Plus en détail

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Pierre Boudes 1 er décembre 2014 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Types char et

Plus en détail

Fichiers. Introduction Fichier texte. Fichier structuré. Présentation Le type TEXT Primitives de gestion Exemple

Fichiers. Introduction Fichier texte. Fichier structuré. Présentation Le type TEXT Primitives de gestion Exemple Fichiers Introduction Fichier texte Présentation Le type TEXT Primitives de gestion Exemple Fichier structuré Présentation Le type FILE OF Primitives de gestion Exemple Compléments d algorithmique 1 Introduction

Plus en détail

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile

TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile TP n 2 Concepts de la programmation Objets Master 1 mention IL, semestre 2 Le type Abstrait Pile Dans ce TP, vous apprendrez à définir le type abstrait Pile, à le programmer en Java à l aide d une interface

Plus en détail

Définition des Webservices Ordre de paiement par email. Version 1.0

Définition des Webservices Ordre de paiement par email. Version 1.0 Définition des Webservices Ordre de paiement par email Version 1.0 Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation Nom Date/Visa Nom Date/Visa Nom Date/Visa Historique du document

Plus en détail

Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java

Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java Listes de personnes et calculatrice polonaise inverse en Java Université Paris Sud Motivation Le but de cet exercice est de manipuler les listes chaînées et les piles et de voir leur application en analyse

Plus en détail

Plateforme PAYZEN. Définition de Web-services

Plateforme PAYZEN. Définition de Web-services Plateforme PAYZEN Définition de Web-services Ordre de paiement Version 1.1 Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation Nom Date/Visa Nom Date/Visa Nom Date/Visa Lyra-Network

Plus en détail

Le langage C. Séance n 4

Le langage C. Séance n 4 Université Paris-Sud 11 Institut de Formation des Ingénieurs Remise à niveau INFORMATIQUE Année 2007-2008 Travaux pratiques d informatique Le langage C Séance n 4 But : Vous devez maîtriser à la fin de

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail

Arbres binaires Version prof Version prof

Arbres binaires Version prof Version prof Arbres binaires Version prof Version prof types /* déclaration du type t_element */ t_arbrebinaire = t_noeudbinaire t_noeudbinaire = enregistrement t_element cle t_arbrebinaire fg, fd n enregistrement

Plus en détail

Programmation avec des objets : Cours 7. Menu du jour

Programmation avec des objets : Cours 7. Menu du jour 1 Programmation avec des objets : Cours 7 Menu du jour 1. Retour sur la classe Liste 2. Précisions sur l interface 3. Difficultés dans le cas d erreurs 4. Soulever des exceptions 5. Utilisation des Listes

Plus en détail

Optimisation de code

Optimisation de code Optimisation de code Brique ASC Samuel Tardieu sam@rfc1149.net École Nationale Supérieure des Télécommunications Samuel Tardieu (ENST) Optimisation de code 1 / 77 But L optimisation cherche à améliorer

Plus en détail

Conventions d écriture et outils de mise au point

Conventions d écriture et outils de mise au point Logiciel de base Première année par alternance Responsable : Christophe Rippert Christophe.Rippert@Grenoble-INP.fr Introduction Conventions d écriture et outils de mise au point On va utiliser dans cette

Plus en détail

Algorithmique & programmation

Algorithmique & programmation Algorithmique & programmation Type structuré Article, Enregistrement, Structure Définition de nouveaux types!! On a vu les types simples "! entier, booléen, caractère, chaîne de caractères!! Comment gérer

Plus en détail

1/24. I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d un. I expressions arithmétiques. I structures de contrôle (tests, boucles)

1/24. I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d un. I expressions arithmétiques. I structures de contrôle (tests, boucles) 1/4 Objectif de ce cours /4 Objectifs de ce cours Introduction au langage C - Cours Girardot/Roelens Septembre 013 Du problème au programme I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d

Plus en détail

Programmation en VBA

Programmation en VBA Programmation en VBA Présentation de Visual Basic Visual Basic : Basic : dérivé du langage Basic (Biginner s All purpose Symbolic Instruction Code) des années 60 Visual : dessin et aperçu de l interface

Plus en détail

Université Bordeaux 1, Licence Semestre 3 - Algorithmes et struct...

Université Bordeaux 1, Licence Semestre 3 - Algorithmes et struct... Université Bordeaux 1 table des matières Licence Semestre 3 - Algorithmes et structures de données 1 Dernière mise à jour effectuée le 23 Octobre 2013 Piles et Files Déitions Primitives de piles, exemples

Plus en détail

Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs

Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs Cours de Programmation Impérative: Zones de mémoires et pointeurs Julien David A101 - david@lipn.univ-paris13.fr Julien David (A101 - david@lipn.univ-paris13.fr) 1 / 1 Z`o n`e s `d`e m`é m`o i r`e Julien

Plus en détail

Système de Gestion de Fichiers

Système de Gestion de Fichiers Chapitre 2 Système de Gestion de Fichiers Le système de gestion de fichiers est un outil de manipulation des fichiers et de la structure d arborescence des fichiers sur disque et a aussi le rôle sous UNIX

Plus en détail

Plan du cours 2014-2015. Cours théoriques. 29 septembre 2014

Plan du cours 2014-2015. Cours théoriques. 29 septembre 2014 numériques et Institut d Astrophysique et de Géophysique (Bât. B5c) Bureau 0/13 email:.@ulg.ac.be Tél.: 04-3669771 29 septembre 2014 Plan du cours 2014-2015 Cours théoriques 16-09-2014 numériques pour

Plus en détail

Norme de programmation pour le cours et les travaux pratiques

Norme de programmation pour le cours et les travaux pratiques Université du Québec École de technologie supérieure Service des enseignements généraux www.seg.etsmtl.ca INF130 Ordinateurs et programmation Norme de programmation pour le cours et les travaux pratiques

Plus en détail

Introduction aux SGBDR

Introduction aux SGBDR 1 Introduction aux SGBDR Pour optimiser une base Oracle, il est important d avoir une idée de la manière dont elle fonctionne. La connaissance des éléments sous-jacents à son fonctionnement permet de mieux

Plus en détail

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr 6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr Interface d un SGF Implémentation d un SGF Gestion de la correspondance entre la structure logique et la structure

Plus en détail

Ordonnancement temps réel

Ordonnancement temps réel Ordonnancement temps réel Laurent.Pautet@enst.fr Version 1.5 Problématique de l ordonnancement temps réel En fonctionnement normal, respecter les contraintes temporelles spécifiées par toutes les tâches

Plus en détail

Partie 6 : Ordonnancement de processus

Partie 6 : Ordonnancement de processus INF3600+INF2610 Automne 2006 Partie 6 : Ordonnancement de processus Exercice 1 : Considérez un système d exploitation qui ordonnance les processus selon l algorithme du tourniquet. La file des processus

Plus en détail

Licence Bio Informatique Année 2004-2005. Premiers pas. Exercice 1 Hello World parce qu il faut bien commencer par quelque chose...

Licence Bio Informatique Année 2004-2005. Premiers pas. Exercice 1 Hello World parce qu il faut bien commencer par quelque chose... Université Paris 7 Programmation Objet Licence Bio Informatique Année 2004-2005 TD n 1 - Correction Premiers pas Exercice 1 Hello World parce qu il faut bien commencer par quelque chose... 1. Enregistrez

Plus en détail

Deuxième partie. Protocoles d exclusion mutuelle. Plan. Interférences et isolation. Isolation Protocoles d exclusion mutuelle

Deuxième partie. Protocoles d exclusion mutuelle. Plan. Interférences et isolation. Isolation Protocoles d exclusion mutuelle Plan Deuxième partie 1 2 Primitives de gestion des activités 2 / 26 4 / 26 Interférences et isolation Contenu de cette partie di cultés résultant d accès concurrents à un objet partagé mise en œuvre de

Plus en détail

Ch. 1 : Bases de programmation en Visual Basic

Ch. 1 : Bases de programmation en Visual Basic Ch. 1 : Bases de programmation en Visual Basic 1 1 Variables 1.1 Définition Les variables permettent de stocker en mémoire des données. Elles sont représentées par des lettres ou des groupements de lettres

Plus en détail

5 Moniteurs. Slide 1. Caractéristique majeure d un programme avec moniteurs = Composé de deux sortes de modules/processus: Slide 2

5 Moniteurs. Slide 1. Caractéristique majeure d un programme avec moniteurs = Composé de deux sortes de modules/processus: Slide 2 5 Moniteurs Motivation = les sémaphores peuvent être utilisés pour résoudre à peu près n importe quel problème d exclusion mutuelle ou synchronisation... mais, les sémaphores possèdent certains désavantages:

Plus en détail

Cours 1: Java et les objets

Cours 1: Java et les objets Ressources Les interface homme-machine et le langage Java DUT première année Henri Garreta, Faculté des Sciences (Luminy) Cyril Pain-Barre & Sébastien Nedjar, IUT d Aix-Marseille (Aix) Cours 1: infodoc.iut.univ-aix.fr/~ihm/

Plus en détail

Arbres binaires de recherche

Arbres binaires de recherche 1 arbre des comparaisons 2 recherche dichotomique l'arbre est recalculé à chaque recherche 2 5 3 4 7 9 1 6 1 2 3 4 5 6 7 9 10 conserver la structure d'arbre au lieu de la reconstruire arbre binaire de

Plus en détail

Proposition d activité utilisant l application. Tripatouille. (http://www.malgouyres.fr/tripatouille/)

Proposition d activité utilisant l application. Tripatouille. (http://www.malgouyres.fr/tripatouille/) IREM Clermont-Ferrand Algorithmique au lycée Malika More malika.more@u-clermont1.fr 28 janvier 2011 Proposition d activité utilisant l application Tripatouille (http://www.malgouyres.fr/tripatouille/)

Plus en détail

ECR_DESCRIPTION CHAR(80), ECR_MONTANT NUMBER(10,2) NOT NULL, ECR_SENS CHAR(1) NOT NULL) ;

ECR_DESCRIPTION CHAR(80), ECR_MONTANT NUMBER(10,2) NOT NULL, ECR_SENS CHAR(1) NOT NULL) ; RÈGLES A SUIVRE POUR OPTIMISER LES REQUÊTES SQL Le but de ce rapport est d énumérer quelques règles pratiques à appliquer dans l élaboration des requêtes. Il permettra de comprendre pourquoi certaines

Plus en détail

Arbres binaires et codage de Huffman

Arbres binaires et codage de Huffman MP Option Informatique Premier TP Caml Jeudi 8 octobre 2009 Arbres baires et codage de Huffman 1 Arbres baires Soit E un ensemble non vide. On défit la notion d arbre baire étiqueté (aux feuilles) par

Plus en détail

Exercices sur les interfaces

Exercices sur les interfaces Exercices sur les interfaces Fabrice Rossi 18 octobre 1999 1 Le type Object 1.1 Manipulations élémentaires Exercice 1.1 : Indiquer l affichage produit par le programme suivant : public class UpCast1 {

Plus en détail

Sommaire. Structure. Liste simplement chaînée ALGORITHME ET STRUCTURES DE DONNÉES II

Sommaire. Structure. Liste simplement chaînée ALGORITHME ET STRUCTURES DE DONNÉES II Sommaire ALGORITHME ET STRUCTURES DE DONNÉES II LES LISTES Liste simplement chaînée Liste doublement chaînée Liste circulaire Dr. Jihène Tounsi ISG de Sousse Site web http://www.jihenetounsi.com Email:

Plus en détail

Structure fonctionnelle d un SGBD

Structure fonctionnelle d un SGBD Fichiers et Disques Structure fonctionnelle d un SGBD Requetes Optimiseur de requetes Operateurs relationnels Methodes d acces Gestion de tampon Gestion de disque BD 1 Fichiers et Disques Lecture : Transfert

Plus en détail

Programmer en JAVA. par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr)

Programmer en JAVA. par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr) Programmer en JAVA par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr) Plan 1. Présentation de Java 2. Les bases du langage 3. Concepts avancés 4. Documentation 5. Index des mots-clés 6. Les erreurs fréquentes

Plus en détail

Le jeu de Marienbad. 1 Écriture binaire d un entier

Le jeu de Marienbad. 1 Écriture binaire d un entier MPSI Option Informatique Année 2002, Quatrième TP Caml Vcent Simonet (http://cristal.ria.fr/~simonet/) Le jeu de Marienbad Dans le film d Ala Resnais «L année dernière à Marienbad» (1961), l un des personnages,

Plus en détail

Utilisation d objets : String et ArrayList

Utilisation d objets : String et ArrayList Chapitre 6 Utilisation d objets : String et ArrayList Dans ce chapitre, nous allons aborder l utilisation d objets de deux classes prédéfinies de Java d usage très courant. La première, nous l utilisons

Plus en détail

TD3: tableaux avancées, première classe et chaînes

TD3: tableaux avancées, première classe et chaînes TD3: tableaux avancées, première classe et chaînes de caractères 1 Lestableaux 1.1 Élémentsthéoriques Déclaration des tableaux Pour la déclaration des tableaux, deux notations sont possibles. La première

Plus en détail

Algorithmique et Structures de données Feuille 5 : Arbres binaires

Algorithmique et Structures de données Feuille 5 : Arbres binaires Université Bordeaux Algorithmique et Structures de données Feuille : Arbres binaires On considère le type abstrait arbrebinaire d objet défini en cours. Pour rappel voir annexe A. LicenceInformatique0-0

Plus en détail

Polymorphisme, la classe Object, les package et la visibilité en Java... 1

Polymorphisme, la classe Object, les package et la visibilité en Java... 1 Polymorphisme, la classe Object, les package et la visibilité en Java. Polymorphisme, la classe Object, les package et la visibilité en Java.... 1 Polymorphisme.... 1 Le DownCast... 4 La Classe Object....

Plus en détail

Introduction. Chapitre 1. 1.1 Introduction. 1.1.1 Bibliothèques. 1.1.2 Programmation de Haute Qualité

Introduction. Chapitre 1. 1.1 Introduction. 1.1.1 Bibliothèques. 1.1.2 Programmation de Haute Qualité Chapitre 1 Introduction Buts du chapitre : Motivation pour l étude des types abstraits de données ; Syntaxe de base pour l écriture de spécifications. 1.1 Introduction 1.1.1 Bibliothèques 1. L3, déjà une

Plus en détail

Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10

Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10 Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10 Cours 4 : Programmation structurée (c) http://www.loria.fr/~tabbone/cours.html 1 Principe - Les méthodes sont structurées en blocs par les structures de la programmation

Plus en détail

Algorithmique Travaux Dirigés

Algorithmique Travaux Dirigés Algorithmique Travaux Dirigés Master Technologie et Handicap : Intensifs 1 Corrigé Exercice 1 Affectations 1. Considérons les algorithmes ci-dessous. (a) Quel sera le contenu des variables a, b et éventuellement

Plus en détail

Cours 1 : La compilation

Cours 1 : La compilation /38 Interprétation des programmes Cours 1 : La compilation Yann Régis-Gianas yrg@pps.univ-paris-diderot.fr PPS - Université Denis Diderot Paris 7 2/38 Qu est-ce que la compilation? Vous avez tous déjà

Plus en détail

NIVEAU D'INTERVENTION DE LA PROGRAMMATION CONCURRENTE

NIVEAU D'INTERVENTION DE LA PROGRAMMATION CONCURRENTE NIVEAU D'INTERVENTION DE LA PROGRAMMATION CONCURRENTE Une application se construit par étapes 1) CAHIER DES CHARGES + ANALYSE FONCTIONNELLE = organisation fonctionnelle (QUE FAIRE) 2) ANALYSE OPERATIONNELLE

Plus en détail

Projet L1, S2, 2015: Simulation de fourmis, Soutenance la semaine du 4 mai.

Projet L1, S2, 2015: Simulation de fourmis, Soutenance la semaine du 4 mai. Projet L1, S2, 2015: Simulation de fourmis, Soutenance la semaine du 4 mai. 1 Introduction On considère une grille de 20 lignes 20 colonnes. Une case de la grille peut être vide, ou contenir une et une

Plus en détail

Présentation du PL/SQL

Présentation du PL/SQL I Présentation du PL/ Copyright Oracle Corporation, 1998. All rights reserved. Objectifs du Cours A la fin de ce chapitre, vous saurez : Décrire l intéret du PL/ Décrire l utilisation du PL/ pour le développeur

Plus en détail

Université Paris Diderot Paris 7. TD n 2. Arbres Binaire de Recherche

Université Paris Diderot Paris 7. TD n 2. Arbres Binaire de Recherche Université Paris Diderot Paris L Informatique Algorithmique Année 00-0, er semestre TD n Arbres Binaire de Recherche Le type de donné arbre" sera utilisé pour indiquer l ensemble de toutes les Arbres Binaires

Plus en détail

Chapitre 3 Structures de données linéaires : listes, piles et files

Chapitre 3 Structures de données linéaires : listes, piles et files Chapitre 3 Structures de données linéaires : listes, piles et files 1. Introduction Le but de ce chapitre est de décrire des représentations des structures de données de base telles les listes en général

Plus en détail

Cours Informatique Master STEP

Cours Informatique Master STEP Cours Informatique Master STEP Bases de la programmation: Compilateurs/logiciels Algorithmique et structure d'un programme Programmation en langage structuré (Fortran 90) Variables, expressions, instructions

Plus en détail

Définitions. Numéro à préciser. (Durée : )

Définitions. Numéro à préciser. (Durée : ) Numéro à préciser (Durée : ) On étudie dans ce problème l ordre lexicographique pour les mots sur un alphabet fini et plusieurs constructions des cycles de De Bruijn. Les trois parties sont largement indépendantes.

Plus en détail

Formules d inclusion-exclusion

Formules d inclusion-exclusion Université de Rouen L1 M.I.EEA 2011 2012 Mathématiques discrètes Formules d inclusion-exclusion Je présente ici une correction détaillée de l Exercice 5 de la Feuille d exercices 1, en reprenant le problème

Plus en détail

Travaux dirigés n o 6

Travaux dirigés n o 6 Travaux dirigés n o 6 Lycée Kléber MPSI, Option Info 2014/2015 Exercice 1 (Indexation d un arbre binaire) Ecrire une fonction Caml indexation : ( f, n) arbre_binaire -> (string,string) arbre_binaire qui

Plus en détail

Cours de compilation

Cours de compilation Cours de compilation 1 Introduction Un compilateur est un logiciel de traduction d un langage source vers un langage cible. D ordinaire le langage source est un langage de programmation évolué, comme C++

Plus en détail

Problèmes liés à la concurrence

Problèmes liés à la concurrence ENS Cachan Problématique Difficile de gérer la concurrence : Pas toujours facile d avoir des fonctions réentrantes. Risque de race condition : ex : x :=x+1 x :=x+1 On voudrait des blocs d instructions

Plus en détail

Sub CalculAnnuite() Const TITRE As String = "Calcul d'annuité de remboursement d'un emprunt"

Sub CalculAnnuite() Const TITRE As String = Calcul d'annuité de remboursement d'un emprunt TD1 : traduction en Visual BASIC des exemples du cours sur les structures de contrôle de l'exécution page 1 'TRADUCTION EN VBA DES EXEMPLES ALGORITHMIQUES SUR LES STRUCTURES 'DE CONTROLE DE L'EXECUTION

Plus en détail

ARCHITECTURES MATÉRIELLES SYSTÈMES INFORMATIQUES

ARCHITECTURES MATÉRIELLES SYSTÈMES INFORMATIQUES CENTRALISÉE RÉPARTIE mémoire locale mémoire locale mémoire locale mémoire locale mémoire locale mémoire locale processeur processeur processeur processeur processeur processeur instructions messages MÉMOIRE

Plus en détail

Claude Kaiser Paradigmes de la concurrence SRI_B PASSAGE DE TÉMOIN

Claude Kaiser Paradigmes de la concurrence SRI_B PASSAGE DE TÉMOIN PASSAGE DE TÉMOIN coopération par division du travail entre les processus 4) Rendez-vous à 2, symétrique, avec ou non une écriture ou un envoi de message (avec acquittement) Rendez-vous multiple : m processus

Plus en détail

Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte. 1 Généralités sur la compression/décompression de texte

Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte. 1 Généralités sur la compression/décompression de texte Projet d informatique M1BI : Compression et décompression de texte Le but de ce projet est de coder un programme réalisant de la compression et décompression de texte. On se proposera de coder deux algorithmes

Plus en détail

Chapitre 5 : Les procédures stockées PL/SQL

Chapitre 5 : Les procédures stockées PL/SQL I. Introduction Une procédure ou une fonction stockée est un bloc PL/SQL nommé pouvant accepter des paramètres et être appelée. Généralement, on utilise une fonction pour calculer une valeur. Les procédures

Plus en détail

À propos des matrices échelonnées

À propos des matrices échelonnées À propos des matrices échelonnées Antoine Ducros appendice au cours de Géométrie affine et euclidienne dispensé à l Université Paris 6 Année universitaire 2011-2012 Introduction Soit k un corps, soit E

Plus en détail

Chapitre I OBJECTIFS Page 2

Chapitre I OBJECTIFS Page 2 VBA EXCEL Page 1 Chapitre I OBJECTIFS Page 2 Groupe cible : Toutes les personnes qui veulent automatiser certaines tâches ou créer leur propre application dans Excel. Prérequis : Très bonne connaissance

Plus en détail

Arbres binaires de recherche (ABR) Binary Search Trees (BST)

Arbres binaires de recherche (ABR) Binary Search Trees (BST) LSVIII-BIM Algorithmie, 2015 Arbres binaires de recherche (ABR) Binary Search Trees (BST) I. Arbres binaires 1. Structure 2. Parcours II. Arbres binaires de recherche 1. Définition 2. Opérations sur les

Plus en détail

Examen 30 mai 2013. Vol de tâche. Système ENS L3 Info. Année 2012-2013

Examen 30 mai 2013. Vol de tâche. Système ENS L3 Info. Année 2012-2013 Système ENS L3 Info. Année 2012-2013 Examen 30 mai 2013 L énoncé est composé de 5 pages. Cette épreuve est prévue pour une durée de 2h. Les notes de cours et de TDs sont autorisées. Vol de tâche Le but

Plus en détail

UE Programmation Impérative Licence 2ème Année 2014 2015

UE Programmation Impérative Licence 2ème Année 2014 2015 UE Programmation Impérative Licence 2 ème Année 2014 2015 Informations pratiques Équipe Pédagogique Florence Cloppet Neilze Dorta Nicolas Loménie prenom.nom@mi.parisdescartes.fr 2 Programmation Impérative

Plus en détail

Chapitre 10. Les interfaces Comparable et Comparator 1

Chapitre 10. Les interfaces Comparable et Comparator 1 Chapitre 10: Les interfaces Comparable et Comparator 1/5 Chapitre 10 Les interfaces Comparable et Comparator 1 1 Ce chapitre a été extrait du document "Objets, Algorithmes, Patterns" de [René Lalement],

Plus en détail

Cours d Algorithmique et Complexité

Cours d Algorithmique et Complexité Cours d Algorithmique et Complexité Structures de données (2e suite) Catalin Dima Arbres binaires de recherche Propriété de base des arbres binaires de recherche Soit x un noeud de l arbre. Alors : 1.

Plus en détail

Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010

Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010 Université de Provence Introduction à l Informatique Licence Sciences et Technologies Examen janvier 2010 Année 2009-10 Aucun document n est autorisé Les exercices peuvent être traités dans le désordre.

Plus en détail

Projet EvaluationsEleves/Professeurs

Projet EvaluationsEleves/Professeurs Projet EvaluationsEleves/Professeurs Ce projet Java comporte les objectifs suivants: 1) Diagramme de classes 2) Développer de l'application en mode console avec un jeu de tests fourni 3) Lecture des notes/eleves/professeurs

Plus en détail

L2 - Algorithmique et structures de données (Année 2010/2011) Examen (2 heures)

L2 - Algorithmique et structures de données (Année 2010/2011) Examen (2 heures) L2 - lgorithmique et structures de données (nnée 2010/2011) Delacourt, Phan Luong, Poupet xamen (2 heures) Les documents (cours, TD, TP) sont autorisés. Les quatre exercices sont indépendants. À la fin

Plus en détail

Programmation impérative et éléments d algorithmique

Programmation impérative et éléments d algorithmique Cours/UPMC/LI102/2 Programmation impérative et éléments d algorithmique Compléments de cours 2005-2006 Anne Brygoo Titou Durand Maryse Pelletier Michèle Soria PARACAMPLUS Déjà paru : UPMC/LI101 : annales

Plus en détail

Algorithmique avancée en Python TDs

Algorithmique avancée en Python TDs Algorithmique avancée en Python TDs Denis Robilliard sept. 2014 1 TD 1 Révisions 1. Ecrire un programme qui saisit un entier, et détermine puis affiche si l entier est pair où impair. 2. Ecrire un programme

Plus en détail

Gestion de la mémoire

Gestion de la mémoire Gestion de la mémoire ENSIIE : Programmation avancée 1/20 Langages et mémoire Différence principale entre langages de haut niveau : OCaml, Java, C# langages de bas niveau : C, C++ : Gestion de la mémoire

Plus en détail

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction TP1, prise en main de Pari/GP et arithmétique Le programme que nous allons utiliser pour les TP se nomme PARI/GP dont le point fort est la théorie des nombres (au sens large). Il est donc tout à fait adapter

Plus en détail

IN 102 - Cours 1. 1 Informatique, calculateurs. 2 Un premier programme en C

IN 102 - Cours 1. 1 Informatique, calculateurs. 2 Un premier programme en C IN 102 - Cours 1 Qu on le veuille ou non, les systèmes informatisés sont désormais omniprésents. Même si ne vous destinez pas à l informatique, vous avez de très grandes chances d y être confrontés en

Plus en détail

Langage propre à Oracle basé sur ADA. Offre une extension procédurale à SQL

Langage propre à Oracle basé sur ADA. Offre une extension procédurale à SQL Cours PL/SQL Langage propre à Oracle basé sur ADA Offre une extension procédurale à SQL PL/SQL permet d utiliser un sous-ensemble du langage SQL des variables, des boucles, des alternatives, des gestions

Plus en détail

Cours de Programmation en Langage Synchrone SIGNAL. Bernard HOUSSAIS IRISA. Équipe ESPRESSO

Cours de Programmation en Langage Synchrone SIGNAL. Bernard HOUSSAIS IRISA. Équipe ESPRESSO Cours de Programmation en Langage Synchrone SIGNAL Bernard HOUSSAIS IRISA. Équipe ESPRESSO 24 septembre 2004 TABLE DES MATIÈRES 3 Table des matières 1 Introduction 5 1.1 La Programmation Temps Réel.........................

Plus en détail

Université Paris-Dauphine DUMI2E 1ère année, 2009-2010. Applications

Université Paris-Dauphine DUMI2E 1ère année, 2009-2010. Applications Université Paris-Dauphine DUMI2E 1ère année, 2009-2010 Applications 1 Introduction Une fonction f (plus précisément, une fonction réelle d une variable réelle) est une règle qui associe à tout réel x au

Plus en détail

Premiers Pas en Programmation Objet : les Classes et les Objets

Premiers Pas en Programmation Objet : les Classes et les Objets Chapitre 2 Premiers Pas en Programmation Objet : les Classes et les Objets Dans la première partie de ce cours, nous avons appris à manipuler des objets de type simple : entiers, doubles, caractères, booléens.

Plus en détail

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende Que faire en algorithmique en classe de seconde? BEGIN Que dit le programme? Algorithmique (objectifs pour le lycée) La démarche algorithmique est, depuis les origines, une composante essentielle de l

Plus en détail

Auto-évaluation Programmation en Java

Auto-évaluation Programmation en Java Auto-évaluation Programmation en Java Document: f0883test.fm 22/01/2013 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION AUTO-ÉVALUATION PROGRAMMATION EN

Plus en détail