Chapitre 5 : Les procédures stockées PL/SQL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 5 : Les procédures stockées PL/SQL"

Transcription

1 I. Introduction Une procédure ou une fonction stockée est un bloc PL/SQL nommé pouvant accepter des paramètres et être appelée. Généralement, on utilise une fonction pour calculer une valeur. Les procédures et les fonctions possèdent une structure semblable sauf qu'une fonction doit retourner une valeur à l'environnement appelant. Comme les procédures, les fonctions sont composées de quatre parties : un en-tête, une section déclarative, une partie exécutable et une partie optionnelle de gestion d'erreur. Les procédures et les fonctions sont compilées et stockées dans la base de données, comme tout autre objet (donnée) manipulé par le moteur du SGBD. Les performances sont assurées par les facteurs suivants : Les procédures et les fonctions stockées n ont pas besoin d'être analysées une seconde fois à l'exécution (gain de temps : pas de recompilation). Un gain de place en mémoire contribue à cette amélioration de performances car la procédure chargée en mémoire pour son exécution est partagée par tous les objets qui la demandent (applications). De plus la procédure s exécute immédiatement si elle en mémoire (réduction des accès disque), Réduction du trafic sur le réseau (soumission d'un bloc PL/SQL au moteur au lieu d'une commande SQL). II. Les fonctions stockées Une fonction est un sous-programme qui calcule une valeur. Pour créer une fonction, on utilise la commande CREATE FUNCTION, dans laquelle on peut spécifier une liste de paramètres. Dans cette commande on doit définir la valeur qui sera retournée à l'environnement appelant et définir les actions effectuées par le bloc PL/SQL standard. II.1. Syntaxe de création d une fonction stockée CREATE [OR REPLACE] FUNCTION Function_name ( parameter1 [ mode1] datatype1, parameter2 [ mode2] datatype2,...) RETURN datatype IS AS -- déclaration des variables locals -- code de la fonction Wafa WALHA 1/5 ISET Tozeur

2 RETURN(Valeur) EXCEPTION Traitement des exceptions END ; Paramètre Function_name Parameter Mode Datatype RETURN datatype Nom de la fonction Nom de la variable PL/SQL dont la valeur est passée à la fonction Le type de paramètre ; seul le paramètre IN doit être déclaré Type de donnée du paramètre Type de donnée de la valeur RETURN qui doit être renvoyée par la fonction Remarques : L'option REPLACE indique que si la fonction existe déjà, elle sera remplacée par la nouvelle version crée par la requête. Le type de donnée du RETURN ne doit avoir de taille spécifiée. Le bloc PL/SQL commence soit par un soit par une section de déclaration de variables locales et se termine par END ou END function_name. Il doit obligatoirement y avoir au moins une expression RETURN (variable). Il est impossible de faire référence à des variables hôtes ou à des variables de substitution dans le bloc PL/SQL d'une fonction stockée. CREATE OR REPLACE FUNCTION SOMME(N1 NUMBER, N2 NUMBER) RETURN NUMBER IS S:=N1+N2; RETURN(S); II.2. Appel d une fonction stockée Les fonctions sont appelées à l'intérieur d'expression PL/SQL. Pour que la fonction s'exécute convenablement il faut créer une variable hôte pour y stocker la valeur retournée. Lors de Wafa WALHA 2/5 ISET Tozeur

3 l'exécution, la variable hôte est initialisée avec la valeur renvoyée par le RETURN. Une fonction peut accepter plusieurs paramètres IN mais elle ne doit retourner qu'une seule valeur. DECLARE S:=SOMME(10,12); DBMS_OUTPUT.PUT_LINE(S); III. Les procédures stockées Pour créer une procédure, on utilise l'expression CREATE PROCEDURE qui définit les actions qui seront exécutées par le bloc PL/SQL. Cette expression peut définir une liste de paramètres. III.1. Syntaxe de création d une procédure stockée CREATE [OR REPLACE] PROCEDURE Procedure_name (parameter1[mode1] datatype1, parameter2 [mode2] datatype2,...) IS AS -- déclaration des variables locals -- code de la procédure Paramètre Procedure_name Parameter Mode Datatype Nom de la procédure Nom de la variable PL/SQL qui est passée, retournée à l environnement appelant, ou les deux suivant le mode choisit Type de l argument : IN (par défaut) OUT IN OUT Type de donnée de l argument Remarques : Le bloc PL/SQL commence par un ou la déclaration des variables locales et se termine par END ou END procedure_name. Il est impossible de faire référence à des variables hôtes ou à des variables de substitution. Wafa WALHA 3/5 ISET Tozeur

4 L'option REPLACE indique que si la procédure existe déjà, elle sera supprimée et remplacée par celle créée par la requête. CREATE OR REPLACE PROCEDURE SOMME(N1 IN NUMBER, N2 IN NUMBER, S OUT NUMBER) IS S:=N1+N2; III.2. Les modes de paramètres d une procédure stockée Les paramètres de la procédure permettent de transférer des valeurs depuis et vers l'environnement appelant. Les paramètres possèdent chacun trois modes : IN, OUT et IN OUT. Type de paramètre IN (par défaut) OUT IN OUT Une valeur constante est passée de l environnement appelant vers la procédure Une valeur est passée de la procédure vers l environnement appelant Une valeur constante est passée de l environnement appelant vers la procédure et une valeur différente peut être renvoyée à l environnement en utilisant le même paramètre. III.3. Appel d une procédure stockée Les procédures peuvent être appelées à partir de procédures stockées. Pour ce faire, il faut utiliser le nom de la procédure comme pour l'appel à partir de blocs anonymes. Exemple : DECLARE SOMME(10,12,S); DBMS_OUTPUT.PUT_LINE(S); III. Comparaison entre procédures et fonctions stockées Les procédures sont créées pour stocker une série d'actions à exécuter ultérieurement. Une procédure peut accepter ou non des paramètres, qui ne sont pas limités en nombre et peuvent être transférés du et vers l'environnement appelant. Une procédure ne retourne pas nécessairement une valeur. Les fonctions sont créées pour calculer une valeur, elles doivent retourner une valeur à l'environnement appelant. Une fonction peut accepter ou non des paramètres qui sont transmis de Wafa WALHA 4/5 ISET Tozeur

5 l'environnement. Une fonction ne peut retourner qu'une seule valeur et ne peut pas accepter de paramètre OUT ou IN OUT. Cependant si l'on en déclare il ne se produira pas d'erreurs de compilation mais il est conseillé de ne jamais en utiliser. Procédure S exécute comme une requête PL/SQL Pas de type de donnée RETURN Peut retourner une, aucune ou plusieurs valeurs Fonction Est appelé dans une expression Doit avoir un type de donnée RETURN Ne retourne qu une seule valeur Une procédure contenant un seul paramètre OUT peut être réécrite en tant que fonction en utilisant le paramètre OUT pour la valeur retournée. IV. Les avantages des procédures et fonctions stockées En plus d'apporter un développement modulaire des applications, les procédures et fonctions stockées ont d'autres avantages : Amélioration des performances Evite de repasser les lignes pour les différents utilisateurs en exploitant la zone SQL partagée. Evite le parcage PL/SQL à l'exécution en partant lors de la compilation. Réduit le nombre d'appels à la base de données et diminue le trafic réseau en envoyant les commandes par paquets. Amélioration de la maintenance Possibilité de modifier les routines on-line sans interférer avec les autres utilisateurs Possibilité de modifier une routine pour affecter toutes les applications Possibilité de modifier une seule routine pour éviter les tests en double Amélioration de l'intégrité et de la sécurité des données Contrôle indirect de l'accès aux objets de la base de données des utilisateurs ne possédant pas de privilèges de sécurité Assurance que les actions liées sont exécutées ensemble, ou pas du tout, en centralisant l'activité des tables liées. Wafa WALHA 5/5 ISET Tozeur

Les procédures stockées et les fonctions utilisateur

Les procédures stockées et les fonctions utilisateur Les procédures stockées et les fonctions utilisateur Z Grégory CASANOVA 2 Les procédures stockées et les fonctions utilisateur [08/07/09] Sommaire 1 Introduction... 3 2 Pré-requis... 4 3 Les procédures

Plus en détail

Langage propre à Oracle basé sur ADA. Offre une extension procédurale à SQL

Langage propre à Oracle basé sur ADA. Offre une extension procédurale à SQL Cours PL/SQL Langage propre à Oracle basé sur ADA Offre une extension procédurale à SQL PL/SQL permet d utiliser un sous-ensemble du langage SQL des variables, des boucles, des alternatives, des gestions

Plus en détail

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12

Procédures Stockées WAVESOFT... 12 ws_sp_getidtable... 12. Exemple :... 12. ws_sp_getnextsouche... 12. Exemple :... 12 Table des matières Les Triggers... 2 Syntaxe... 2 Explications... 2 Les évènements déclencheurs des triggers... 3 Les modes de comportements des triggers... 4 Les pseudo tables... 5 Exemple... 6 Les procédures

Plus en détail

Présentation du PL/SQL

Présentation du PL/SQL I Présentation du PL/ Copyright Oracle Corporation, 1998. All rights reserved. Objectifs du Cours A la fin de ce chapitre, vous saurez : Décrire l intéret du PL/ Décrire l utilisation du PL/ pour le développeur

Plus en détail

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES?

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? BASE DE DONNÉES OBJET Virginie Sans virginie.sans@irisa.fr A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? Stockage des informations : sur un support informatique pendant une longue période de taille importante accès

Plus en détail

I. Introduction aux fonctions : les fonctions standards

I. Introduction aux fonctions : les fonctions standards Chapitre 3 : Les fonctions en C++ I. Introduction aux fonctions : les fonctions standards A. Notion de Fonction Imaginons que dans un programme, vous ayez besoin de calculer une racine carrée. Rappelons

Plus en détail

BD50. Gestion des courses

BD50. Gestion des courses Département Génie Informatique BD50 TP7 : Développement avec le module PL/SQL de 9iAS et DBMS_EPG d'oracle 10G Gestion des courses Françoise HOUBERDON & Christian FISCHER Copyright Mai 2007 Présentation

Plus en détail

Bases de données avancées

Bases de données avancées Bases de données avancées Jean-Yves Antoine LI - Université François Rabelais de Tours Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr UFR Sciences et Techniques IUP SIR Blois Master 1 Bases de Données avancées IUP Blois,

Plus en détail

Bases de données Oracle Virtual Private Database (VPD) pour la gestion des utilisateurs d applications

Bases de données Oracle Virtual Private Database (VPD) pour la gestion des utilisateurs d applications Bases de données Oracle Virtual Private Database (VPD) pour la gestion des utilisateurs d applications P.-A. Sunier, HEG-Arc Neuchâtel avec le concours de J. Greub pierre-andre.sunier@he-arc.ch http://lgl.isnetne.ch/

Plus en détail

SQL MAP. Etude d un logiciel SQL Injection

SQL MAP. Etude d un logiciel SQL Injection Introduction Ce TP a pour but d analyser un outil d injection SQL, comprendre les vulnérabilités d une BD et de mettre en œuvre une attaque par injection SQL. Prise en main du logiciel SQLMap est un outil

Plus en détail

Préface. Avant-propos. Chapitre 1 Introduction

Préface. Avant-propos. Chapitre 1 Introduction Les exemples cités tout au long de cet ouvrage sont téléchargeables à l'adresse suivante : http://www.editions-eni.fr Saisissez la référence ENI de l'ouvrage EPAPEX dans la zone de recherche et validez.

Plus en détail

Les Triggers SQL. Didier DONSEZ. Université de Valenciennes Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes donsez@univ-valenciennes.

Les Triggers SQL. Didier DONSEZ. Université de Valenciennes Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes donsez@univ-valenciennes. Les Triggers SQL Didier DONSEZ Université de Valenciennes Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes donsez@univ-valenciennes.fr 1 Sommaire Motivations Trigger Ordre Trigger Ligne Condition Trigger

Plus en détail

Module Administration BD Chapitre 1 : Surcouche procédurale dans les SGBDS

Module Administration BD Chapitre 1 : Surcouche procédurale dans les SGBDS Module Administration BD Chapitre 1 : Surcouche procédurale dans les SGBDS 1. Introduction Nous allons aborder la notion de surcouche procédurale au sein des SGBDS relationnels tels que Oracle (PLSQL)

Plus en détail

Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère

Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère L'héritage et le polymorphisme en Java Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère En java, toutes les classes sont dérivée de la

Plus en détail

Oracle Le langage procédural PL/SQL

Oracle Le langage procédural PL/SQL Oracle Le langage procédural PL/SQL Denis Roegel roegel@loria.fr IUT Nancy 2 1998/1999 Sommaire 1 Introduction 3 2 Création de packages 3 2.1 Procédures groupées.........................................

Plus en détail

Figure 1. Structure répartie

Figure 1. Structure répartie Chapitre I: Applications Réparties et Middleware 1. Définition d une application répartie Une application répartie est constituée d un ensemble de processus (d objets, d agents, d acteurs) s exécutant

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES LIAISON DDE

TRAVAUX PRATIQUES LIAISON DDE MASTER Pro SII 2004-2005 I Utilisation des fonctions DDE Excel TRAVAUX PRATIQUES LIAISON DDE 1) Lien DDE entre 2 applications d'une même machine Ouvrir deux instances d'excel Ecrire dans la cellule A1

Plus en détail

Mysql. Les requêtes préparées Prepared statements

Mysql. Les requêtes préparées Prepared statements Mysql Les requêtes préparées Prepared statements Introduction Les prepared statements côté serveur sont une des nouvelles fonctionnalités les plus intéressantes de MySQL 4.1 (récemment sorti en production

Plus en détail

.NET - Classe de Log

.NET - Classe de Log .NET - Classe de Log Classe permettant de Logger des données Text Dans tous les projets, il est indispensable de pouvoir stocker de l'information textuelle : Pour le suivi des erreurs Pour le suivi de

Plus en détail

Structure fonctionnelle d un SGBD

Structure fonctionnelle d un SGBD Fichiers et Disques Structure fonctionnelle d un SGBD Requetes Optimiseur de requetes Operateurs relationnels Methodes d acces Gestion de tampon Gestion de disque BD 1 Fichiers et Disques Lecture : Transfert

Plus en détail

PHP PHP PHP PHP. Récupération des données d'un formulaire. Syntaxe

PHP PHP PHP PHP. Récupération des données d'un formulaire. Syntaxe Lionel Seinturier Programme s'exécutant côté serveur Web du code embarqué dans une page HTML entre les balises extension.php pour les pages les fichiers.php sont stockés sur le serveur (comme des

Plus en détail

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 SQL Sommaire : COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE MANIPULATION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE CONTROLE TRANSACTIONNEL... 2 COMMANDES DE REQUETE DE DONNEES... 2 COMMANDES

Plus en détail

Manuel d'installation

Manuel d'installation CyberMUT P@iement P@iement CIC P@iement OBC SERVICE SECURISE DE PAIEMENT INTERNET PAR CARTE BANCAIRE (Sécurisé par le protocole SSL) Manuel d'installation (Document 2/2) EURO Sp.Tech. 1.2.8 Octobre 2001

Plus en détail

BTS S.I.O. 2012-2013 PHP OBJET. Module SLAM4. Nom du fichier : PHPRévisionObjetV2.odt Auteur : Pierre Barais

BTS S.I.O. 2012-2013 PHP OBJET. Module SLAM4. Nom du fichier : PHPRévisionObjetV2.odt Auteur : Pierre Barais BTS S.I.O. 2012-2013 PHP OBJET Module SLAM4 Nom du fichier : PHPRévisionObjetV2.odt Auteur : Pierre Barais Table des matières 1 But... 3 2 Les bases :... 3 3 Utilisation d'une classe : Instanciation...3

Plus en détail

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION Distribution de données avec Oracle G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 1 Plan 12. Distribution de données 12.1 Génération des architectures C/S et Oracle

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bilan : Des vues à PL/SQL corrigé Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Cas exemple 2 Les tables... 3 Vues et index 4 Privilèges 5 Fonctions

Plus en détail

La gestion des serveurs de mail

La gestion des serveurs de mail La gestion des serveurs de mail La gestion des serveurs de mail - page Définition d'un serveur de mail Un serveur de messagerie électronique est une machine sur laquelle est installé un logiciel serveur

Plus en détail

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion III.1- Définition de schémas Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion RAPPELS Contraintes d intégrité sous Oracle Notion de vue Typage des attributs Contrainte d intégrité Intra-relation

Plus en détail

TP Contraintes - Triggers

TP Contraintes - Triggers TP Contraintes - Triggers 1. Préambule Oracle est accessible sur le serveur Venus et vous êtes autorisés à accéder à une instance licence. Vous utiliserez l interface d accés SQL*Plus qui permet l exécution

Plus en détail

1. Introduction... 2. 2. Création d'une macro autonome... 2. 3. Exécuter la macro pas à pas... 5. 4. Modifier une macro... 5

1. Introduction... 2. 2. Création d'une macro autonome... 2. 3. Exécuter la macro pas à pas... 5. 4. Modifier une macro... 5 1. Introduction... 2 2. Création d'une macro autonome... 2 3. Exécuter la macro pas à pas... 5 4. Modifier une macro... 5 5. Création d'une macro associée à un formulaire... 6 6. Exécuter des actions en

Plus en détail

SQL Server 2012 Administrez une base de données : Exercices et corrigés

SQL Server 2012 Administrez une base de données : Exercices et corrigés ÉnoncésChapitre 1 : Installer SQL Pré-requis 9 Énoncé 1.1 Choisir l'édition de SQL Server 11 Énoncé 1.2 Installer une instance de SQL Server 11 Énoncé 1.3 Installer la base d'exemple 12 Enoncé 1.4 Installer

Plus en détail

Table des matières PRESENTATION DU LANGAGE DS2 ET DE SES APPLICATIONS. Introduction

Table des matières PRESENTATION DU LANGAGE DS2 ET DE SES APPLICATIONS. Introduction PRESENTATION DU LANGAGE DS2 ET DE SES APPLICATIONS Depuis SAS 9.2 TS2M3, SAS propose un nouveau langage de programmation permettant de créer et gérer des tables SAS : le DS2 («Data Step 2»). Ces nouveautés

Plus en détail

Cours Langage C/C++ Programmation modulaire

Cours Langage C/C++ Programmation modulaire Cours Langage C/C++ Programmation modulaire Thierry Vaira BTS IRIS Avignon tvaira@free.fr «v0.1 Rappel Programmation modulaire (1/2) Le découpage d'un programme en sous-programmes est appelée programmation

Plus en détail

Phone Manager Soutien de l'application OCTOBER 2014 DOCUMENT RELEASE 4.1 SOUTIEN DE L'APPLICATION

Phone Manager Soutien de l'application OCTOBER 2014 DOCUMENT RELEASE 4.1 SOUTIEN DE L'APPLICATION Phone Manager Soutien de l'application OCTOBER 2014 DOCUMENT RELEASE 4.1 SOUTIEN DE L'APPLICATION Sage CRM NOTICE The information contained in this document is believed to be accurate in all respects but

Plus en détail

Hyper File 7 en mode réseau sur un serveur Windows NT4 / Windows 2000 / Windows 2003 : Optimisation de la vitesse I. Préambule

Hyper File 7 en mode réseau sur un serveur Windows NT4 / Windows 2000 / Windows 2003 : Optimisation de la vitesse I. Préambule en mode réseau sur un serveur Windows NT4 / Windows 2000 / Windows 2003 : Optimisation de la vitesse I. Préambule Ce document est fourni à titre purement informatif et n'est pas contractuel. Ces informations

Plus en détail

Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul. Département Informatique

Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul. Département Informatique Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul Département Informatique Support de Programmation Java Préparé par Mlle Imene Sghaier 2006-2007 Chapitre 1 Introduction au langage de programmation

Plus en détail

ORACLE TUNING PACK 11G

ORACLE TUNING PACK 11G ORACLE TUNING PACK 11G PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES : Conseiller d'optimisation SQL (SQL Tuning Advisor) Mode automatique du conseiller d'optimisation SQL Profils SQL Conseiller d'accès SQL (SQL Access

Plus en détail

Projet GsbFrais virtualisation

Projet GsbFrais virtualisation Projet GsbFrais virtualisation Table des matières Première séance : deux machines physiques... 2 Où et comment s'effectue la connexion à la base de données?... 2 Quelles valeurs ont les trois variables

Plus en détail

TP2 - Conguration réseau et commandes utiles. 1 Généralités. 2 Conguration de la machine. 2.1 Commande hostname

TP2 - Conguration réseau et commandes utiles. 1 Généralités. 2 Conguration de la machine. 2.1 Commande hostname Département d'informatique Architecture des réseaux TP2 - Conguration réseau et commandes utiles L'objectif de ce TP est d'une part de vous présenter la conguration réseau d'une machine dans l'environnement

Plus en détail

Phone Manager Soutien de l'application OCTOBER 2014 DOCUMENT RELEASE 4.1 SOUTIEN DE L'APPLICATION

Phone Manager Soutien de l'application OCTOBER 2014 DOCUMENT RELEASE 4.1 SOUTIEN DE L'APPLICATION Phone Manager Soutien de l'application OCTOBER 2014 DOCUMENT RELEASE 4.1 SOUTIEN DE L'APPLICATION NetSuite NOTICE The information contained in this document is believed to be accurate in all respects but

Plus en détail

GESTION CENTRALISÉE DELL POWERVAULT DL 2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC

GESTION CENTRALISÉE DELL POWERVAULT DL 2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC GESTION CENTRALISÉE DELL POWERVAULT DL 2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC NOTE DE SYNTHESE La solution Dell PowerVault DL2000 optimisée par Symantec Backup Exec est la seule à proposer un système intégré de sauvegarde

Plus en détail

Hermes.Net IVR Designer Page 2 18

Hermes.Net IVR Designer Page 2 18 Hermes.Net IVR Designer Page 2 18 Sommaire (en rouge les nouvelles fonctionnalités) 1. Modification de l interface graphique... 4 2. Nouvelles commandes SVI... 6 2.1 TEST & SAUT... 6 2.1.1 2.1.2 Test conditionnel...

Plus en détail

Programmation en VBA

Programmation en VBA Programmation en VBA Présentation de Visual Basic Visual Basic : Basic : dérivé du langage Basic (Biginner s All purpose Symbolic Instruction Code) des années 60 Visual : dessin et aperçu de l interface

Plus en détail

IP Office IP Office Manuel de l'utilisateur de la messagerie vocale intégrée

IP Office IP Office Manuel de l'utilisateur de la messagerie vocale intégrée Manuel de l'utilisateur de la messagerie vocale intégrée 15-604067 Version 11a - (29/04/2011) 2011 AVAYA Tous droits réservés. Note Bien que tous les efforts nécessaires aient été mis en œuvre en vue de

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données ////////////////////// Administration bases de données / INTRODUCTION Système d informations Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources (matériels, logiciels, personnel, données

Plus en détail

TP réseaux 4 : Installation et configuration d'un serveur Web Apache

TP réseaux 4 : Installation et configuration d'un serveur Web Apache TP réseaux 4 : Installation et configuration d'un serveur Web Apache Objectifs Installer, configurer, lancer et administrer le serveur Web Apache sous Linux Données de base machine fonctionnant sous Linux

Plus en détail

Programme détaillé. Administrateur de Base de Données Oracle - SQLServer - MySQL. Objectifs de la formation. Les métiers

Programme détaillé. Administrateur de Base de Données Oracle - SQLServer - MySQL. Objectifs de la formation. Les métiers Programme détaillé Objectifs de la formation Les systèmes de gestion de bases de données prennent aujourd'hui une importance considérable au regard des données qu'ils hébergent. Véritable épine dorsale

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction

Chapitre 1 : Introduction Chapitre 1 : Introduction A. Objectifs de l'ouvrage.................. 8 B. Présentation d'oracle11g................. 8 1. Introduction........................ 8 2. Principales nouveautés de la version

Plus en détail

Analyse tarifaire en ligne (TAO) de l'omc

Analyse tarifaire en ligne (TAO) de l'omc Analyse tarifaire en ligne (TAO) de l'omc L'analyse tarifaire en ligne (TAO) permet d'effectuer des recherches et d'analyser les données tarifaires conservées dans deux bases de données de l'omc, à savoir

Plus en détail

LINUX FIREWALL. Le firewall opèrera en fonction de règles de filtrage, appelées des ACL (Access Control Lists).

LINUX FIREWALL. Le firewall opèrera en fonction de règles de filtrage, appelées des ACL (Access Control Lists). 1 LINUX FIREWALL Introduction Un firewall ou pare-feu est un des composants essentiel à la sécurité informatique d un réseau. Il va permettre d isoler une ou plusieurs machines ou réorienter les requêtes

Plus en détail

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 OEM Console Java OEM Console HTTP OEM Database Control Oracle Net Manager 6 Module 6 : Oracle Enterprise Manager Objectifs Contenu A la fin de ce module,

Plus en détail

Améliorer les performances de ses disques durs SATA

Améliorer les performances de ses disques durs SATA http://www.pcastuces.com/pratique/materiel/sata_ahci/page1.htm Améliorer les performances de ses disques durs SATA Depuis le lancement de l interface SATA courant avril 2003, les contrôleurs intègrent

Plus en détail

A.E.C. GESTION DES APPLICATIONS TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION LEA.BW

A.E.C. GESTION DES APPLICATIONS TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION LEA.BW A.E.C. GESTION DES APPLICATIONS TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION LEA.BW Groupe : 322 Exploitation des Banques de données 420-PK6-SL (1-2-1) Étape : 3 Professeur Nom: Marcel Aubin Courriel : maubin@cegep-st-laurent.qc.ca

Plus en détail

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES BASE DE DONNEES La plupart des entreprises possèdent des bases de données informatiques contenant des informations essentielles à leur fonctionnement. Ces informations concernent ses clients, ses produits,

Plus en détail

Considérons une partie d un modèle conceptuel de données avec les schémas d entités. Figure 1: Une partie du modèle conceptuel de données

Considérons une partie d un modèle conceptuel de données avec les schémas d entités. Figure 1: Une partie du modèle conceptuel de données Considérons une partie d un modèle conceptuel de données avec les schémas d entités suivants: EMP(EmpNo, Enom, Job, DirNo, Sal, Prime) DEPT(DeptNo, Dnom, Adr) Où EmpNo est la clé primaire de EMP et DeptNo

Plus en détail

BTS SIO SISR3 TP 1-I Le service Web [1] Le service Web [1]

BTS SIO SISR3 TP 1-I Le service Web [1] Le service Web [1] SISR3 TP 1-I Le service Web [1] Objectifs Comprendre la configuration d'un service Web Définir les principaux paramètres d'exécution du serveur Gérer les accès aux pages distribuées Mettre à disposition

Plus en détail

VBA pour Excel. 1 Généralités. L'essentiel... pour démarrer! 1.1 Les Objets de VBA. 1.2 Les objets sont hiérarchisés

VBA pour Excel. 1 Généralités. L'essentiel... pour démarrer! 1.1 Les Objets de VBA. 1.2 Les objets sont hiérarchisés VBA pour Excel L'essentiel... pour démarrer! 1 Généralités Visual Basic pour Applications (VBA) est un environnement de développement calqué sur Visual Basic, un outil de développement d'applications Windows.

Plus en détail

Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial

Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial Présentation Au moyen de ce guide, un utilisateur peut effectuer une mise à jour du micrologiciel sur les SSD Crucial Client

Plus en détail

IBM Software Demos Lotus Expeditor and Lotus Forms

IBM Software Demos Lotus Expeditor and Lotus Forms Cette démonstration porte sur les fonctions de traitement de formulaires de Lotus Forms et d'ibm Lotus Expeditor. Lotus Forms est une solution Open Source de traitement en ligne et hors ligne de

Plus en détail

Service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau HP StoreEasy 1000/3000

Service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau HP StoreEasy 1000/3000 Service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau Services HP Données techniques Le service d'installation et de démarrage de la solution de stockage réseau offre l'installation

Plus en détail

Programmation Visual Basic sous Excel

Programmation Visual Basic sous Excel 1 Programmation Visual Basic sous Excel Version provisoire Septembre 06 1 Introduction Excel était avant tout un tableur. Au fil des versions, il a su évoluer et intégrer des fonctionnalités qui le rendent

Plus en détail

Chapitre 10. Architectures des systèmes de gestion de bases de données

Chapitre 10. Architectures des systèmes de gestion de bases de données Chapitre 10 Architectures des systèmes de gestion de bases de données Introduction Les technologies des dernières années ont amené la notion d environnement distribué (dispersions des données). Pour reliér

Plus en détail

Java DataBaseConnectivity

Java DataBaseConnectivity Java DataBaseConnectivity JDBC JDBC est une API Java (ensemble de classes et d interfaces défini par SUN et les acteurs du domaine des SGBD) permettant d accéder aux bases de données à l aide du langage

Plus en détail

Norme de programmation pour le cours et les travaux pratiques

Norme de programmation pour le cours et les travaux pratiques Université du Québec École de technologie supérieure Service des enseignements généraux www.seg.etsmtl.ca INF130 Ordinateurs et programmation Norme de programmation pour le cours et les travaux pratiques

Plus en détail

Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101. Travail pratique #2

Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101. Travail pratique #2 Université Laval Faculté des sciences et de génie Département d'informatique et de génie logiciel IFT-3101 Danny Dubé Hiver 2014 Version : 11 avril Questions Travail pratique #2 Traduction orientée-syntaxe

Plus en détail

3IS - Système d'exploitation linux - Programmation système

3IS - Système d'exploitation linux - Programmation système 3IS - Système d'exploitation linux - Programmation système 2010 David Picard Contributions de : Arnaud Revel, Mickaël Maillard picard@ensea.fr Environnement Les programmes peuvent être exécutés dans des

Plus en détail

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Pierre Boudes 1 er décembre 2014 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Types char et

Plus en détail

Analyse tarifaire en ligne (TAO) de l'omc

Analyse tarifaire en ligne (TAO) de l'omc Analyse tarifaire en ligne (TAO) de l'omc L'analyse tarifaire en ligne (TAO) permet d'effectuer des recherches et d'analyser les données tarifaires conservées dans deux bases de données de l'omc, à savoir

Plus en détail

Couche application. La couche application est la plus élevée du modèle de référence.

Couche application. La couche application est la plus élevée du modèle de référence. Couche application La couche application est la plus élevée du modèle de référence. Elle est la source et la destination finale de toutes les données à transporter. Couche application La couche application

Plus en détail

Formation A2IMP. Acquisition d information sur les autres équipements du réseau. Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1

Formation A2IMP. Acquisition d information sur les autres équipements du réseau. Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1 Formation A2IMP Acquisition d information sur les autres Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1 Idée : corréler des informations via d autres Informations de base Connaître l horodatage (date, heure) des

Plus en détail

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES CONTRATS D'APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ D'UN AN ET MOINS

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES CONTRATS D'APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ D'UN AN ET MOINS PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES CONTRATS D'APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ D'UN AN ET MOINS INTRODUCTION Hydro-Québec, dans ses activités de distribution d'électricité («Distributeur»),

Plus en détail

Forum I6S. Module USB Instructions d'installation & Guide de l'utilisateur. Windows 98 SOMMAIRE 1 À PROPOS DE USB 3

Forum I6S. Module USB Instructions d'installation & Guide de l'utilisateur. Windows 98 SOMMAIRE 1 À PROPOS DE USB 3 Forum I6S Module USB Instructions d'installation & Guide de l'utilisateur Windows 98 USommaire SOMMAIRE 1 À PROPOS DE USB 3 Manuel Forum I6S USB (2744.02303) Révision A 1 CONFIGURATION REQUISE 3 COMPOSANTS

Plus en détail

SQL Server 2014 Optimisez l'exploitation de vos bases de données et tirez parti des dernières nouveautés

SQL Server 2014 Optimisez l'exploitation de vos bases de données et tirez parti des dernières nouveautés Introduction 1. Les objectifs du livre 15 1.1 Décrire les nouvelles fonctionnalités SQL Server 2014 15 1.2 Décrire d'autres fonctionnalités et combattre les idées reçues 17 2. L'organisation du livre 18

Plus en détail

Bases de données et sites WEB

Bases de données et sites WEB Bases de données et sites WEB Cours2 : Sécurité et contrôles d accès Anne Doucet 1 Authentification Autorisation Privilèges Rôles Profils Limitations de ressources Plan Audit Contrôle d accès via les vues

Plus en détail

Programmation de services sensibles au contexte en téléphonie sur IP

Programmation de services sensibles au contexte en téléphonie sur IP Programmation de services sensibles au contexte en téléphonie sur IP Présentation de mémoire Grégory Estienne Sous la supervision du Dr. Luigi Logrippo Introduction La téléphonie sur IP comme support à

Plus en détail

VIII. Interrogation de documents avec XQuery

VIII. Interrogation de documents avec XQuery VIII. Interrogation de documents avec XQuery 350 XQUERY? Est un langage d interrogation de données XML N est pas un dialecte XML Est un sur-ensemble de XPath 2.0 Utilise le même modèle de données (XDM)

Plus en détail

E4D : ÉTUDE DE CAS CAS TELINOS ÉLÉMENTS DE CORRECTION

E4D : ÉTUDE DE CAS CAS TELINOS ÉLÉMENTS DE CORRECTION BTS INFORMATIQUE DE GESTION 06NC-ISE4D SESSION 2006 E4D : ÉTUDE DE CAS Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS TELINOS ÉLÉMENTS DE CORRECTION Barème Dossier 1 : Gestion de l'offre et des abonnements Dossier

Plus en détail

Manuel d'utilisation Microsoft Apps

Manuel d'utilisation Microsoft Apps Manuel d'utilisation Microsoft Apps Édition 1 2 À propos de Microsoft Apps À propos de Microsoft Apps Avec Microsoft Apps, vous disposez des applications professionnelles Microsoft sur votre téléphone

Plus en détail

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES?

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? BASE DE DONNÉES OBJET Virginie Sans virginie.sans@irisa.fr A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? Stockage des informations : sur un support informatique pendant une longue période de taille importante accès

Plus en détail

L envoi d un formulaire par courriel. Configuration requise... 236 Mail Texte... 237 Mail HTML... 242 Check-list... 248

L envoi d un formulaire par courriel. Configuration requise... 236 Mail Texte... 237 Mail HTML... 242 Check-list... 248 L envoi d un formulaire par courriel Configuration requise... 236 Mail Texte... 237 Mail HTML... 242 Check-list... 248 Chapitre 9 L envoi d un formulaire par courriel L envoi par courriel d informations

Plus en détail

Configuration et utilisation de l'analyseur de Journaux

Configuration et utilisation de l'analyseur de Journaux Le Serveur de communication IceWarp Configuration et utilisation de l'analyseur de Journaux Version 10.3 Juin 2011 Icewarp France / DARNIS Informatique i Sommaire Configuration et utilisation de l'analyseur

Plus en détail

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 CRÉATION DES OBJETS DE BASES DE DONNÉES... 2 1.1 Architecture d une base de données... 2 1.1.1 Niveau logique... 2 1.1.2 Niveau physique... 3 1.2 Gestion d une base de données... 3

Plus en détail

Votre appareil est configuré en usine pour permettre d'envoyer immédiatement des SMS.

Votre appareil est configuré en usine pour permettre d'envoyer immédiatement des SMS. Généralités SMS (messages texte) Votre appareil est configuré en usine pour permettre d'envoyer immédiatement des SMS. Conditions : u La présentation du numéro associée à votre ligne téléphonique est active.

Plus en détail

Chapitre 4 Les Servlets. 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation. 1.2 Requêtes HTTP

Chapitre 4 Les Servlets. 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation. 1.2 Requêtes HTTP 210 Les Servlets 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation Les Servlets sont la base de la programmation Java EE. La conception d'un site Web dynamique en Java repose sur ces éléments. Une Servlet

Plus en détail

Connexion à une base de données. Connexion à une base de données. Connexion à une base de données Développement d'une application

Connexion à une base de données. Connexion à une base de données. Connexion à une base de données Développement d'une application On souhaite réaliser la connexion d'un programme avec des sources de données Ici, des bases de données relationnelles Deux approches sont possibles qui mettent en œuvre chacune son propre jeu de classes

Plus en détail

Mise en œuvre d un poste virtuel

Mise en œuvre d un poste virtuel 129 Chapitre 5 Mise en œuvre d un poste virtuel 1. Installation et personnalisation d une image de référence 1.1 Introduction Après la phase d'installation des serveurs d'infrastructure de l'environnement

Plus en détail

Requêtes particulières

Requêtes particulières SUPPORT Trucs et astuces Requêtes particulières Le contenu de ce document et tous les programmes et documents associés sont protégés et ne peuvent être reproduits sans l'autorisation écrite de Lynxx Business

Plus en détail

Dynamic Host Configuration Protocol

Dynamic Host Configuration Protocol Dynamic Host Configuration Protocol 1 2 problèmes de gestion avec IP La Gestion des adresses IP Les adresses IP doivent être unique Nécessité d une liste d ordinateurs avec leurs adresses IP respectives

Plus en détail

Guide d'administration. BlackBerry Professional Software pour IBM Lotus Domino. Version: 4.1 Service Pack: 4

Guide d'administration. BlackBerry Professional Software pour IBM Lotus Domino. Version: 4.1 Service Pack: 4 BlackBerry Professional Software pour IBM Lotus Domino Version: 4.1 Service Pack: 4 SWD-311541-0911043520-002 Table des matières 1 Gestion des comptes d'utilisateur... 7 Ajouter un compte utilisateur...

Plus en détail

Guide de fonctions du téléphone du système SCI Norstar

Guide de fonctions du téléphone du système SCI Norstar Guide de fonctions du téléphone du système SCI Norstar Renseignements généraux Cette fiche sert de référence rapide pour accéder aux fonctions de votre poste. Votre coordinateur de système vous avisera

Plus en détail

Rapport d'architecture

Rapport d'architecture Romain Alexandre Cécile Camillieri Rapport d'architecture 1 / 12 Table des matières I) Description du projet p. 3 1) Canaux de communication p. 3 2) Diagrammes de cas d'utilisation p. 3 II) Gestion des

Plus en détail

Gestion des utilisateurs et de leurs droits

Gestion des utilisateurs et de leurs droits Gestion des utilisateurs et de leurs droits Chap. 12, page 323 à 360 Lors de la création d'un utilisateur vous devez indiquer son nom, ses attributs, son profil, la méthode d'authentification (par le SE

Plus en détail

Initiation au langage Python

Initiation au langage Python Chapitre 1 : Gérard Swinnen est professeur et conseiller pédagogique à l Institut St-Jean Berchmans à Ste-Marie (Liège). Ce cours d'initiation est essentiellement extrait de son ouvrage «Apprendre à programmer

Plus en détail

MongoDB. Objectif Découvrir l'aggrégation des requêtes, l'indexation, la réplication et l'autosharding sur MongoDB

MongoDB. Objectif Découvrir l'aggrégation des requêtes, l'indexation, la réplication et l'autosharding sur MongoDB ESIPE IR3 - IG3 Cloud Computing #3 MongoDB Objectif Découvrir l'aggrégation des requêtes, l'indexation, la réplication et l'autosharding sur MongoDB Révisions Téléchargez depuis le site le fichier ex.tgz.

Plus en détail

WWW.MELDANINFORMATIQUE.COM

WWW.MELDANINFORMATIQUE.COM Solutions informatiques Procédure Sur Comment créer un premier Site SharePoint 2010 Historique du document Revision Date Modification Autor 3 2013-04-29 Creation Daniel Roy 1. But.4 2. Configuration..4

Plus en détail

Tp2 Emacs Développement Web

Tp2 Emacs Développement Web Tp2 Emacs Développement Web Les indications ci-dessous donnent les grandes lignes du développement. 1/ Evenement Ajax Jquery: Le code javascript jquery suivant permet d afficher un message dans un span

Plus en détail

eth0 10.254.52.1/24 eth1 10.52.1.1/24 Sn Serveur Apache

eth0 10.254.52.1/24 eth1 10.52.1.1/24 Sn Serveur Apache APACHE Configuration et administration d un serveur 1 : Mise en place du réseau Schéma logique stp 10.254.0.254 eth0 10.254.52.1/24 eth0 10.52.1.3/24 eth1 10.52.1.1/24 Sn Serveur Apache eth2 10.52.2.1/24

Plus en détail

Le service FTP. M.BOUABID, 04-2015 Page 1 sur 5

Le service FTP. M.BOUABID, 04-2015 Page 1 sur 5 Le service FTP 1) Présentation du protocole FTP Le File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers), ou FTP, est un protocole de communication destiné à l échange informatique de fichiers sur

Plus en détail

Installation d'une protection licences flottantes. TopSolid V6.11. (Avec Sentinel RMS License Manager 8.1.1 et Sentinel System Driver 7.5.

Installation d'une protection licences flottantes. TopSolid V6.11. (Avec Sentinel RMS License Manager 8.1.1 et Sentinel System Driver 7.5. Installation d'une protection licences flottantes TopSolid V6.11 (Avec Sentinel RMS License Manager 8.1.1 et Sentinel System Driver 7.5.1) Plateformes supportées par Sentinel RMS License Manager version

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail