Comparaison de fonctions Développements limités. Chapitre 10

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comparaison de fonctions Développements limités. Chapitre 10"

Transcription

1 PCSI - 4/5 Chapitre Points importants 3 Questions de cours 6 Eercices corrigés Plan du cours 4 Eercices types 7 Devoir maison 5 Eercices

2 Chap Et s il ne fallait retenir que si points? 5. Comment faire un DL en un point quelconque? On se ramène en par un changement de variable. 6. Les développements limités usuels. Les développements limités sont non seulement à savoir mais aussi (voire surtout à savoir retrouver rapidement. Entre parenthèse une méthode pour les retrouver. e = n n! + o(n (Taylor-Young cos( = n ( n! (n! + o(n+ ( et cos( = Re(e i. Savoir si une fonction f est équivalente, dominée ou négligeable par rapport à une fonction g en a. Pour cela, il faut regarder d abord si l une des deu fonctions ne s annule pas sur un voisinage de a privé de a. Si c est le cas (supposons que ce soit g, il faut déterminer la limite du quotient f/g : Si f( g( + alors g = o(f en a. Si f( a g( alors f = o(g en a. a Si f( f( alors f g en a. Si b alors f b.g en a. g( a g( a. Savoir trouver l équivalent d une epression. Pour cela, il faut retenir plusieurs points : a L équivalent d un produit est le produit des équivalents b L équivalent du somme n est en général pas la somme des équivalents. Si l on cherche l équivalent de f + g, on peut : regarder si f = o(g (ou g = o(f. Dans ce cas f + g g regarder si f a.g avec a. Dans ce cas f + g ( + ag revenir au définitions avec les ε. Cette méthode étant la plus efficace, puisqu elle généralise les deu précédentes. c On ne peut pas appliquer une fonction quelconque au deu membres d une équivalence (i.e. si f g cela n entraîne pas (toujours que h o f h o g. Cependant on a quelques résultats : f g = f α g α pour tout α de R f g et lim a f( = ou + = ln(f ln(g f g a = e f( e g( les epressions précédentes sont vraies uniquement si elles ont un sens. Ainsi, par eemple, la deuième n est vraie que si les fonctions considérées sont strictement positives. d On peut effectuer des changements de variables. Ainsi si f g en a et h( b a alors f o h g o h en b. 3. Les opérations sur les DL. Pour trouver le DL d une somme, d un produit, d une composée, d un quotient, il suffit de faire la même opération sur les DL sauf pour le quotient. Bien vérifier quand on fait le DL d une composée f o g que g( =, sinon on s y ramène. La propriété reste valable aussi pour la dérivée à condition que la fonction soit C n. 4. Comment faire le DL d un quotient? Pour le quotient on met la fraction sous la forme v v ou ±u avec u une fonction vérifiant u( = et on effectue la composée de u avec f( = ou f( = ± et le produit par v. ±u ± 3 sin( = 3 n ( n 3! (n +! + o(n+ ( et sin( = Im(e i 4 ch( = +! n (n! + o(n+ ( et ch( = P aire(e 5 sh( = + 3 3! n+ (n +! + o(n+ ( et sh( = Imp(e 6 7 = n + o( n (Suite géométrique + = ( n n + o( n (6 et 8 ( + α = + α α.(α... (α n + n + o( n n! (Généralisation Newton (n 3 + = ( n n + o( n (8 et α = (n = (n ( n n + o( n (8 et α = (n ln( + = Arctan( = Arcsin( = Arccos( = π Arcsin( ( n n n + o(n ( n n+ n + + o(n+.3...(n n+.4...(n n + + o(n+ (7 et intégration (7, et intégr. (, et intégr.

3 Chap Chap Plan du cours Questions de cours I / Notions préliminaires / Les trois outils / Caractérisation avec les limites / Eemples / Propriétés / Zoom sur les propriétés de l équivalence / Les croissances comparées II. Eemples et application / Equivalents usuels / Application : calcul de limites / Application : signe local d une fonction / Application 3 : asymptote et position III / Définition en / Unicité du DL / DL vs continuité/dérivabilité / DL et équivalent IV. Méthodes d obtention de DL / Taylor-Young / Somme de DL / Produit de DL / Composition de DL / Quotient de DL / dérivation de DL / intégration de DL / DL en point quelconque / Quelques applications Donner la définition de fonctions dominées, négligeables et équivalentes. Pour chaque cas vous donnerez un eemple.. Énoncer le théorème des croissances comparée en +. En déduire que ln(. 3. Soient f et g deu applications strictement positives sur R. Montrer que si la limite de f en vaut + ou + et si f g alors ln(f ln(g. Donner un contre-eemple montrant que la première hypothèse est nécessaire. 4. Montrer que le premier terme non nul du DL n ( de f est un équivalent de f en. (III 5. Donner les DL n ( de ep, cos, sin, ch, sh et rappeler une méthode pour le trouver. (IV 6. Donner les DL n ( de ( + α, 7. Donner les DL n ( de +, + et une méthode pour le trouver. (I (I (I (IV, +, et rappeler une méthode pour le trouver. (IV + 8. Donner le DL n ( de ln( +, ln( et rappeler la méthode pour le trouver. (IV 9. Donner le DL n+ ( de Arctan, Arccos, Arcsin et rappeler la méthode pour le trouver.. Donner une fonction admettant un DL ( et n étant pas C au voisinage de. Eiste-t-il des fonctions admettant un DL ( et n étant pas C?. Donner une fonction dérivable en admettant un DL n ( et telle que f n admette pas de DL n ( (n. (IV (IV (IV

4 Chap Chap Eercices types Eercices Eercice - Obtention d équivalents. Donner un équivalent de : a ln( en b e sin( en c arctan( π en + d esin(ln( en "Ce qui est affirmé sans preuve, peut être nié sans preuve." Euclide Eercice - Attention au compositions de DL. Déterminer le DL 3 ( de f dans chacun des cas suivants : a cos(sin( b Eercice 3 - DL en dehors de. + e c ln( + e d e cos( Déterminer le DL 3 ( de f dans chacun des cas suivants : ( π a Dl 3 (e de ln b DL de tan 4 Eercice 3 - DL et asymptotes. Donner une équation de l asymptote de f en + ainsi que la position relative de l asymptote par rapport à la courbe. ( a f( = sin b + ln( + Eercice 3 - DL de tan de plusieurs manières. Méthode. En utilisant la formule de Taylor-Young, effectuer un DL 3 ( de tan. Vous remarquerez que cette méthode est assez pénible pour des ordres assez grand et est donc à proscrire. Méthode. En utilisant que tan( = sin( effectuer un DL( à l ordre 5 de tan. cos( Méthode 3. Méthode de la fonction réciproque. a Rappeler le DL de Arctan( b En déduire le DL 7 ( de tan( Méthode 4. Méthode de l équation différentielle. a Montrer que tan vérifie l équation différentielle y = + y. b Posons tan( = + a 3 + b 5 + c 7 + o( 8. En déduire en fonction de a, b et c les DL 7 ( de tan ( et + tan (. c En déduire les valeurs de a, b et c. Eercice. Vrai - Fau Déterminer si les propositions suivantes sont vraies ou fausses :. Au voisinage de, on a : = o( 6.. Au voisinage de a, on a o(f + o(f = o(f. 3. Si f g au voisinage de a alors f g = o(g. 4. Si lim f( = lim g( alors f g. a a a 5. sin( tan(. 6. ln(. 7. ln(. 8. Si f( = + o( et g( = + o( en alors f g est négligeable devant. 9. +o( = + o(. Si pour tout n de N, le DL n ( de f ne contient que des termes paires alors f est fonction paire.. Si f admet un DL n ( alors f admet un DL n (.. Si f admet un DL ( alors f est dérivable en. 3. Si f admet un DL ( alors f est deu fois dérivable en. 4. Soit f dans C (R, R. Si f admet un DL n ( alors f admet un DL n (. 5. Soit f dans C (R, R. Si f admet un DL n ( alors f admet un DL n+ (. 6. Deu fonctions ayant les mêmes DL n ( pour tout n de N sont égales.

5 R Eercice. Déterminer les limites des fonctions suivantes : Niveau. lim ln(sin(. lim +.Arctan(e 3. lim + (Arctan( π Eercice 3. e 4 4. lim + ln(. Quel lien logique eiste-t-il entre les affirmations suivantes, au voisinage de :. f(. f( + 3. f( + 3. Quel lien logique eiste-t-il entre les affirmations suivantes, au voisinage de + :. f( ln(. f( = ln( + ε( 3. f( = ln( + B( où ε( et B( est borné au voisinage de +. + Eercice 4. Effectuer les DL des fonctions suivantes :. f ( = + cos( en à l ordre. f ( = cos(sin( en à l ordre 3 sin( 3. f 3 ( = en sur ]; ε[ à l ordre sin( 4. f 4 ( = ln( en e à l ordre 3 5. f 5 ( = tan( en π 4 à l ordre 6. f 6 ( = en à l ordre 4 sin( 7. f 7 ( = arcsin( en à l ordre 5 8. f 8 ( = e en à l ordre 5 9. f 9 ( = ( + en à l ordre 4. f ( = e sin( en à l ordre 3. f ( = cos( en π à l ordre 4 Eercice 5. Déterminer la limite quand tend vers + de : Eercice 6.. e + ln (. e e + 3. e 3 ln ( 4. ln ( / ( e 5. e 6. / 7. ln ( ln (e 3 ln ( e + 3 e + ln ( 3. ( e 3 + / ln (. ( + 3. e ln ( 4. e ln (ln ( Déterminer la limite quand tend vers de : Eercice 7.. α ln ( avec α >. ln ( + / ln ( / ln ( e / ln ( ln ( + 7. ln ( + + e / ln (e. e / ( + Déterminer les limites des fonctions suivantes :. lim f ( = + e lim f 3( = π 5. lim f 5 ( = e cos( tan(. ln(tan( lim ( = ( + e 4. lim f 4 ( = ( e Argth( 6. lim f 6 ( = sin 7. lim e + f 7( = (ln( ln( e 8. lim + f 8( = sin ( π ( π 3

6 Eercice 8. Trouver des équivalents des fonctions suivantes :. f( = e sin(ln( en. f( = ln(tan( en π 4 c Eercice 4. Soit f la fonction de R dans R définie par f( = sin( si et f( =. On admet que f est C. Trouver f 9 ( et f (. Eercice 9. Dans chacun des cas suivants, trouver une droite asymptote à la courbe en + et étudier la position de courbe par rapport à cette asymptote.. f( = +. f( = sin( ln( + ( + Eercice 5. Soient a et b des nombres réels positifs. Trouver la limite en + de la fonction : ( a + b c Eercice. Soit P un polynôme sur R. Montrer que si deg(p n et si P = o( n alors P =. Eercice. Etudier les branches infinies de C f avec :. f( = ( +.e. f( = + 3. f( = + sin( Eercice. Déterminer la limite quand tend vers de :. ( ln (. ln ( ln ( 3. ln ( ln ( ( Eercice 6. Soit f la fonction de R dans R définie par f( = (e n. Calculer f k ( pour k n. Eercice 7. Il y a n personnes dans ma chaine d amis (n 3, donc n + personnes avec moi. Chaque jour, chaque personne envoie un message à une autre personne.. Combien y a-t-il d envois différents?. Combien y a-t-il d envois possibles pour que je reçoive eactement messages. 3. Quelle est la probabilité de ce dernier événement? 4. Quelle est la limite de cette probabilité quand n tend vers +. Niveau 3 c Eercice 8. c Eercice 3. Niveau. Déterminer un DL ( de Arctan( + t. (. En déduire un DL 4 ( de Arctan sin( Considérons le polynôme P t (X = X 5 + X 3 + X + t.. Montrer que le polynôme P t admet une unique racine sur R. On note f(t cette racine. Le but de l eercice est de trouver un DL 3 ( de f(t.. Montrer que la fonction t f(t est impaire. 3. Montrer que lim t f(t =. On pourra dans un premier temps démontrer l inéquation t f(t pour t. 4. Montrer que f(t t en et que f(t + t t 3. En déduire le DL 3 ( de f(t. 4 5

7 Eercice 9.. Justifier l eistence d une unique fonction f de classe C de R + dans R + telle que R +, f(e f ( = On pourra considérer la fonction g : t t.e t de R + dans R +.. Préciser le DL 5 ( de f 3. Calculer lim f(, puis donner un équivalent simple de f( en +. + Chap Quelques eercices corrigés R Eercice. Déterminer les limites des fonctions suivantes :. lim ln(sin(. lim +.Arctan(e 3. lim + (Arctan( π e 4 4. lim + ln( On a sin(. La limite de ces deu fonctions étant + en +, on peut appliquer le logarithme. On obtient donc ln(sin( ln( et f tend vers quand tend vers par croissances comparées.. Artan( en, donc Arctan(e e en. Ainsi f ( e en et tend donc vers par croissances comparées. 3. En posant X = et en utilisant : R +, arctan + arctan = π on a : lim (Arctan( π + ( = lim Arctan X + X X π = lim arctan X X + X = La dernière égalité étant obtenue en utilisant arctan X X en. 4. On posant a = e 8, on obtient : lim + e 4 ln( a = lim + ln( a = lim +. a ln( Comme a >, par croissances comparées, la limite est +. 6

8 Chap Devoir maison Problème - Quand il faut aller à l ordre 7... Soient f et g des applications C (cad infiniment dérivables de R dans R, impaires et équivalentes à en. Partie I. Equivalent de f o g - g o f.. Justifier l eistence de réels a, a, b, b, c et c tels que :. Montrer que : { f( = + a 3 + b 5 + c 7 + o( 7 g( = + a 3 + b 5 + c 7 + o( 7 f o g( = + (a + a 3 + (b + b + 3a a 5 + (c + c + 3a b + 3a a + 5b a 7 + o( 7 On veillera à justifier que la composition de DL est ici possible. 3. En déduire sans calcul un DL 7 ( de g o f puis déterminer un DL 7 ( de f o g g o f. 4. Donner un équivalent de f o g g o f en. Partie II. Un eemple.. Rappeler ou retrouver le DL 7 ( de Arctan, puis en utilisant la formule de la question I.., en déduire que : tan( = o( 7. Calculer un équivalent de h( = tan(sin( sin(tan( en. En déduire le signe de h au voisinage de.

Développements limités, équivalents et calculs de limites

Développements limités, équivalents et calculs de limites Développements ités, équivalents et calculs de ites Eercice. Déterminer le développement ité en 0 à l ordre n des fonctions suivantes :. f() e (+) 3 n. g() sin() +ln(+) n 3 3. h() e sh() n 4. i() sin(

Plus en détail

+ 1. Qu est ce que cela donne pour notre calcul de 1,01? On pose x = 1,01 donc f (x) 1 + 1 0,01

+ 1. Qu est ce que cela donne pour notre calcul de 1,01? On pose x = 1,01 donc f (x) 1 + 1 0,01 Eo7 Dérivée d une fonction Vidéo partie. Définition Vidéo partie. Calculs Vidéo partie 3. Etremum local, théorème de Rolle Vidéo partie 4. Théorème des accroissements finis Eercices Fonctions dérivables

Plus en détail

Devoir surveillé n 1 : correction

Devoir surveillé n 1 : correction E1A-E1B 013-01 Devoir surveillé n 1 : correction Samedi 8 septembre Durée : 3 heures. La calculatrice est interdite. On attachera une grande importance à la qualité de la rédaction. Les questions du début

Plus en détail

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme Chapitre 3 Quelques fonctions usuelles 1 Fonctions logarithme et eponentielle 1.1 La fonction logarithme Définition 1.1 La fonction 7! 1/ est continue sur ]0, +1[. Elle admet donc des primitives sur cet

Plus en détail

Limites finies en un point

Limites finies en un point 8 Limites finies en un point Pour ce chapitre, sauf précision contraire, I désigne une partie non vide de R et f une fonction définie sur I et à valeurs réelles ou complees. Là encore, les fonctions usuelles,

Plus en détail

Développements limités. Notion de développement limité

Développements limités. Notion de développement limité MT12 - ch2 Page 1/8 Développements limités Dans tout ce chapitre, I désigne un intervalle de R non vide et non réduit à un point. I Notion de développement limité Dans tout ce paragraphe, a désigne un

Plus en détail

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle Chapitre 6 Fonction réelle d une variable réelle 6. Généralités et plan d étude Une application de I dans R est une correspondance entre les éléments de I et ceu de R telle que tout élément de I admette

Plus en détail

Dérivabilité, dérivée,

Dérivabilité, dérivée, Ai-Marseille Université 203-204 Analyse I PLANCHE 3 : DÉRIVATION Dérivabilité, dérivée, Eercice [Opérations sur les dérivées] Soit a < b, ]a, b[ et f, g deu applications de ]a, b[ dans R. On suppose que

Plus en détail

Exercices sur les développements limités, avec le Classpad

Exercices sur les développements limités, avec le Classpad Eercices avec le Classpad développements limités Eercices sur les développements limités, avec le Classpad On trouvera ici quelques eercices sur les développements limités. Chaque eercice est corrigé complètement,

Plus en détail

- Module M2 - Fondamentaux d analyse

- Module M2 - Fondamentaux d analyse - Module M - Fondamentau d analyse Cléo BARAS, cleo.baras@ujf-grenoble.fr IUT - Grenoble Département Réseau et Télécommunications DUT - ère année Année universitaire 9- Web : http ://iut-tice.ujf-grenoble.fr/gtr/mathm/inde.asp

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 2015 Enoncés 1. a) x arctan x. a) x x x b) x (ch x) x c) x ln x

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 2015 Enoncés 1. a) x arctan x. a) x x x b) x (ch x) x c) x ln x [ttp://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 29 décembre 205 Enoncés Dérivation Dérivabilité Eercice [ 0354 ] [Correction] Étudier la dérivabilité des fonctions suivantes : a) 2 3 b) 2 ) arccos 2 ) Eercice 2

Plus en détail

DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS

DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS CHAPITRE 9 DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS Dans ce chapitre, I désignera systématiquement un intervalle de R non réduit à un point. 1 Développement limité d une fonction au voisinage d un point Définition 9.1 Soient

Plus en détail

L usage de la calculatrice n est pas autorisé.

L usage de la calculatrice n est pas autorisé. e3a Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMÈDE Épreuve de Mathématiques A durée 4 heures MP L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble

Plus en détail

Image d un intervalle par une fonction continue

Image d un intervalle par une fonction continue DOCUMENT 27 Image d un intervalle par une fonction continue La continuité d une fonction en un point est une propriété locale : une fonction est continue en un point x 0 si et seulement si sa restriction

Plus en détail

Cours de mathématiques. Chapitre 4 : Dérivabilité. Terminale S1. Année scolaire 2008-2009 mise à jour 22 novembre 2008. Fig.

Cours de mathématiques. Chapitre 4 : Dérivabilité. Terminale S1. Année scolaire 2008-2009 mise à jour 22 novembre 2008. Fig. Cours de matématiques Terminale S1 Capitre 4 : Dérivabilité Année scolaire 008-009 mise à jour novembre 008 Fig. 1 Jean Dausset Fig. alliday Fig. 3 Joann Radon Il y a des gens connus et des gens importants-idée

Plus en détail

I. Polynômes de Tchebychev

I. Polynômes de Tchebychev Première épreuve CCP filière MP I. Polynômes de Tchebychev ( ) 1.a) Tout réel θ vérifie cos(nθ) = Re ((cos θ + i sin θ) n ) = Re Cn k (cos θ) n k i k (sin θ) k Or i k est réel quand k est pair et imaginaire

Plus en détail

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé Planche n o Fonctions de plusieurs variables Corrigé n o : f est définie sur R \ {, } Pour, f, = Quand tend vers, le couple, tend vers le couple, et f, tend vers Donc, si f a une limite réelle en, cette

Plus en détail

Partie I : Manipulation d inégalités. n k. k=0. (1 + a) n 1 + na. 27. Indication : On pourra utiliser les fonctions f(x) = (x+b+c)3.

Partie I : Manipulation d inégalités. n k. k=0. (1 + a) n 1 + na. 27. Indication : On pourra utiliser les fonctions f(x) = (x+b+c)3. Mathématiques Devoirs de Vacances MPSI/PCSI août 5 Partie I : Manipulation d inégalités Eercice Soit m un réel Déterminer l'ensemble E des réels tels que e + e l'ensemble E des réels tels que (m + + m

Plus en détail

I. Les fonctions de référence

I. Les fonctions de référence I. Les fonctions de référence. Fonctions affines, affines par morceau Une fonction affine est croissante lorsque., décroissante lorsque... Sa représentation graphique est la droite d équation y = a b,

Plus en détail

TS - Cours sur le logarithme népérien

TS - Cours sur le logarithme népérien Lcée Europole - R. Vidonne 1 TS - Cours sur le logarithme népérien Fonction carrée et racine carrée Considérons les fonctions f : R + R + g : R + R + 2 Dans un repère orthonormal, les courbes C f et C

Plus en détail

Dérivation : cours. Dérivation dans R

Dérivation : cours. Dérivation dans R TS Dérivation dans R Dans tout le capitre, f désigne une fonction définie sur un intervalle I de R (non vide et non réduit à un élément) et à valeurs dans R. Petits rappels de première Téorème-définition

Plus en détail

Calculs préliminaires.

Calculs préliminaires. MINES-PONTS 005. Filière MP. MATHÉMATIQES 1. Corrigé de JL. Lamard jean-louis.lamard@prepas.org) Calculs préliminaires. Notons que si f H alors f)e / est bien intégrable sur R car continue positive et

Plus en détail

MATHEMATIQUES ECE 1 NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR

MATHEMATIQUES ECE 1 NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR MATHEMATIQUES ECE NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR CALCULS NUMERIQUES Fractions, puissances, racines carrées, résolution d équations et inéquations GENERALITES SUR LES FONCTIONS ) Nombre dérivé d

Plus en détail

La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES. Exercice 1 - sur 4 points

La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES. Exercice 1 - sur 4 points La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES Année scolaire 00-004 Copyright c 004 J.- M. Boucart GNU Free Documentation Licence On veillera à détailler et à rédiger clairement les raisonnements,

Plus en détail

Exo7. Limites de fonctions. 1 Théorie. 2 Calculs

Exo7. Limites de fonctions. 1 Théorie. 2 Calculs Eo7 Limites de fonctions Théorie Eercice Montrer que toute fonction périodique et non constante n admet pas de ite en + Montrer que toute fonction croissante et majorée admet une ite finie en + Indication

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

Généralités sur les fonctions numériques

Généralités sur les fonctions numériques 7 Généralités sur les fonctions numériques Une fonction numérique est, de manière générale, une fonction d une variable réelle et à valeurs réelles. 7.1 Notions de base sur les fonctions Si I, J sont deux

Plus en détail

Compléments de trigonométrie

Compléments de trigonométrie IUT Orsay Mesures Physiques Cours du er semestre Compléments de trigonométrie A. Les outils A-I. Notion de bijection, bijection réciproque Une application de E vers F est une bijection lorsque : tout élément

Plus en détail

Continuité et dérivabilité d une fonction

Continuité et dérivabilité d une fonction DERNIÈRE IMPRESSIN LE 7 novembre 014 à 10:3 Continuité et dérivabilité d une fonction Table des matières 1 Continuité d une fonction 1.1 Limite finie en un point.......................... 1. Continuité

Plus en détail

CH1 : Langages de la continuité Limites

CH1 : Langages de la continuité Limites CH : Langages de la continuité Limites I. Continuité- Théorème des valeurs intermédiaires. Définition : Soit f une fonction définie sur un intervalle I de R. Lorsque la courbe représentative de f ne présente

Plus en détail

LIMITES EXERCICES CORRIGES

LIMITES EXERCICES CORRIGES ours et eercices de mathématiques LIMITES EXERIES ORRIGES M UAZ, http://mathscyrreer Eercice n Déterminer la ite éventuelle en de chacune des onctions suivantes : ) ) ) 4 ( ) Déterminer la ite éventuelle

Plus en détail

Fonction réciproque d une fonction strictement monotone sur un intervalle de Y. Etude de la continuité, de la dérivabilité. Exemples.

Fonction réciproque d une fonction strictement monotone sur un intervalle de Y. Etude de la continuité, de la dérivabilité. Exemples. Fonction réciproque d une fonction strictement monotone sur un intervalle de Y. Etude de la continuité, de la dérivabilité. Exemples. Introduction : On suppose connues les notions d injectivité, surjectivité,

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours.

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours. Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

Cours de Mathématiques

Cours de Mathématiques Cours de Mathématiques Lycee Gustave Eiffel PTSI 02/03 Chapitre 3 Fonctions usuelles 3.1 Théorème de la bijection Une fonction dérivable sur un intervalle I, strictement monotone déþnit une bijection.

Plus en détail

Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S

Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S Dans ce module, introduction d une nouvelle notion qu est la continuité d une fonction en un point. En repartant de la définition et de l illustration graphique

Plus en détail

Continuité d une fonction de plusieurs variables

Continuité d une fonction de plusieurs variables Chapitre 2 Continuité d une fonction de plusieurs variables Maintenant qu on a défini la notion de limite pour des suites dans R n, la notion de continuité s étend sans problème à des fonctions de plusieurs

Plus en détail

Continuité en un point

Continuité en un point DOCUMENT 4 Continuité en un point En général, D f désigne l ensemble de définition de la fonction f et on supposera toujours que cet ensemble est inclus dans R. Toutes les fonctions considérées sont à

Plus en détail

Fiche de cours 3 : Fonctions usuelles, Développements limités, Équivalents, Séries Numériques

Fiche de cours 3 : Fonctions usuelles, Développements limités, Équivalents, Séries Numériques Ecole Polytechnique, 009-00 EV- Mathématiques Appliquées Fiche de cours 3 : Fonctions usuelles, Développements ités, Équivalents, Séries Numériques Fonctions usuelles. Quelques rappels Théorème. (Fonctions

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre IUFM du Limousin 2009-10 PLC1 Mathématiques S. Vinatier Rappels de cours Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre 1 Fonctions de plusieurs variables

Plus en détail

Synthèse d analyse Avril 2011

Synthèse d analyse Avril 2011 Snthèse d analse Avril 20 Cette snthèse d analse a été rédigée suite à une suggestion de M le Professeur E Delhez Elle est destinée à aider les étudiants à préparer l eamen d admission au études d ingénieur

Plus en détail

ÉCOLE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE Session 2007

ÉCOLE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE Session 2007 ÉCOLE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE Session 27 CONCOURS DE RECRUTEMENT D ÉLÈVES INGÉNIEURS DU CONTRÔLE DE LA NAVIGATION AÉRIENNE Épreuve commune obligatoire de MATHÉMATIQUES Durée : 4 Heures Coefficient

Plus en détail

Exercices - Calcul d intégrales : corrigé. Intégration par parties - Changements de variable

Exercices - Calcul d intégrales : corrigé. Intégration par parties - Changements de variable Intégration par parties - Changements de variable Eercice - Changements de variables - Niveau - L/Math Sup -. La fonction t t est une bijection de classe C de, 4] sur, ]. On peut donc poser u t. Lorsque

Plus en détail

FONCTIONS USUELLES. Objectifs Connaître les fonctions usuelles classiques. Connaître des nouvelles fonctions usuelles. Savoir étudier une fonction.

FONCTIONS USUELLES. Objectifs Connaître les fonctions usuelles classiques. Connaître des nouvelles fonctions usuelles. Savoir étudier une fonction. A 00-0 FONCTIONS USUELLES Objectifs Connaître les fonctions usuelles classiques. Connaître des nouvelles fonctions usuelles. Savoir étudier une fonction. Exponentielles, logarithmes, puissances. Exponentielle

Plus en détail

Première partie. Deuxième partie

Première partie. Deuxième partie PC 96-97 correction épreuve X97 Première partie. f étant convexe sur l intervalle [t, t 2 ], sa courbe représentative est en dessous la corde joignant les points (t, f(t )) et (t 2, f(t 2 )). Comme f(t

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

Fonctions hyperboliques et applications réciproques

Fonctions hyperboliques et applications réciproques Chapitre III Fonctions hyperboliques et applications réciproques A Fonctions hyperboliques directes A. Sinus hyperbolique et cosinus hyperbolique On va définir de nouvelles fonctions inspirées notamment

Plus en détail

Problème 1 : applications du plan affine

Problème 1 : applications du plan affine Problème 1 : applications du plan affine Notations On désigne par GL 2 (R) l ensemble des matrices 2 2 inversibles à coefficients réels. Soit un plan affine P muni d un repère (O, I, J). Les coordonnées

Plus en détail

Séquence 5. La fonction logarithme népérien

Séquence 5. La fonction logarithme népérien Séquence 5 La fonction logarithme népérien Sommaire. Pré-requis. Définition et propriétés algébriques de la fonction logarithme népérien 3. Étude de la fonction logarithme népérien 4. Compléments 5. Synthèse

Plus en détail

Mathématiques pour l informatique. - Soutien - 1 Nombres complexes. 2 Suites. Exercice 1. (Nombres complexes) Soit le nombre complexe z = (2 + 2i) 7.

Mathématiques pour l informatique. - Soutien - 1 Nombres complexes. 2 Suites. Exercice 1. (Nombres complexes) Soit le nombre complexe z = (2 + 2i) 7. Mathématiques pour l informatique IMAC première année - Soutien - Nombres complexes Rappels. Un nombre complexe z admet plusieurs représentations : représentation vectorielle z = (a, b) où a, b R représentation

Plus en détail

Licence MIMP Semestre 1. Math 12A : Fondements de l Analyse 1. http ://math.univ-lille1.fr/ mimp/math12.html

Licence MIMP Semestre 1. Math 12A : Fondements de l Analyse 1. http ://math.univ-lille1.fr/ mimp/math12.html Licence MIMP Semestre 1 Math 12A : Fondements de l Analyse 1 http ://math.univ-lille1.fr/ mimp/math12.html Septembre 2013 Table des matières Chapitre I. Les nombres réels et les suites numériques 1 1

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-2013 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques

UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-2013 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-201 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques Chapitre III : Polynômes 1 Fonctions polynômes & polynômes Définition 1. Soit

Plus en détail

CHAPITRE 5 : LIMITE ET ORDRE ASYMPTOTES

CHAPITRE 5 : LIMITE ET ORDRE ASYMPTOTES CHAPITRE 5 : LIMITE ET ORDRE ASYMPTOTES La lettre grecque α désigne soit, soit, soit a un réel fini ( a R ) Le plan est muni d un repère ( O; i ; j), et on note C f la courbe représentative de la fonction

Plus en détail

(ln x) 3 + x. x+ 1 x. xe 1 x

(ln x) 3 + x. x+ 1 x. xe 1 x Calculs et entraînement. Eercice 1. [limites ] Calculer les limites suivantes : 1. lim + e + ln. lim + (ln ) 3 + sin 3. lim + 1 + + 4. lim + e 1 sin + cos 7. lim + + 1 1 10. lim + 1 13. lim 5. lim e 1

Plus en détail

Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique. Analyse et Géométrie Différentielle. Première Année

Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique. Analyse et Géométrie Différentielle. Première Année Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique Analyse et Géométrie Différentielle Première Année I NOMBRES REELS ET COMPLEXES, SUITES ET FONCTIONS 1 Nombres réels et complexes 2 Suites de nombres

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Eo7 Etude de fonctions Eercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

Plus en détail

Séquence 6. Fonctions dérivées. Sommaire

Séquence 6. Fonctions dérivées. Sommaire Séquence 6 Fonctions dérivées Sommaire Pré-requis Définition Dérivées des fonctions usuelles Dérivation et opérations algébriques Applications de la dérivation Synthèse de la séquence Eercices d approfondissement

Plus en détail

Corrigé de l examen partiel du 19 novembre 2011

Corrigé de l examen partiel du 19 novembre 2011 Université Paris Diderot Langage Mathématique (LM1) Département Sciences Exactes 2011-2012 Corrigé de l examen partiel du 19 novembre 2011 Durée : 3 heures Exercice 1 Dans les expressions suivantes, les

Plus en détail

Cours MP. Espaces vectoriels normés

Cours MP. Espaces vectoriels normés Table des matières Espaces vectoriels normés B. Seddoug. Médiane Sup, Oujda I Norme et distance 1 I.1 Définitions..................... 1 I.2 Evn produit.................... 12 I.3 Notions topologiques

Plus en détail

Cours de mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire. Jean-Paul Widehem 2009-2010 Lycée Roland Garros

Cours de mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire. Jean-Paul Widehem 2009-2010 Lycée Roland Garros Cours de mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Jean-Paul Widehem 2009-2010 Lycée Roland Garros Table des matières partie 1. Récurrence et suites 1 Chapitre 1. Raisonnement par récurrence

Plus en détail

DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS

DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS Définitions et premières propriétés Définition. Développement limité Soient f une fonction définie au voisinage de a R (éventuellement non définie en a) et n N. On dit que f possède

Plus en détail

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 mat231-exo-03.tex (29 septembre 2008) Feuille d exercices n o 3 Exercice 3.1 Soit K un corps commutatif et soit {P 0, P 1,... P n } une famille de polynômes de

Plus en détail

O, i, ) ln x. (ln x)2

O, i, ) ln x. (ln x)2 EXERCICE 5 points Commun à tous les candidats Le plan complee est muni d un repère orthonormal O, i, j Étude d une fonction f On considère la fonction f définie sur l intervalle ]0; + [ par : f = ln On

Plus en détail

FONCTIONS TRIGONOMÉTRIQUES

FONCTIONS TRIGONOMÉTRIQUES FONCTIONS TRIGONOMÉTRIQUES Définition ( voir animation ) On dit qu'un repère orthonormé (O; i, j) est direct lorsque ( i ; j ) = + []. Dans le plan rapporté à un repère orthonormé direct, si M est le point

Plus en détail

Limites, continuité et dérivabilité

Limites, continuité et dérivabilité Correction de la Feuille de TD - Analyse 8 9 Limites, continuité et dérivabilité Eercice. Montrer que a = et ( ) =.. Démontrer maintenant ces résultats en utilisant la définition (avec le ε) de la ite.

Plus en détail

Cours Mathématiques PACES UHP-Nancy

Cours Mathématiques PACES UHP-Nancy Cours Mathématiques PACES UHP-Nancy V. Latocha PACES UHP septembre 2010 remerciements à D. Schmitt et V. Ries V. Latocha (PACES UHP) Cours mathématiques Paces septembre 2010 1 / 48 1 Fonctions d une variable

Plus en détail

FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION

FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION Ph DEPRESLE 30 septembre 05 Table des matières Dérivée en un point Continuité et dérivabilité 3 Fonction dérivée 4 Sens de variation d une fonction dérivable 3 5 Dérivées

Plus en détail

EL - EXERCICES SUR LES FONCTIONS CIRCULAIRES RECIPROQUES ET HYPERBOLIQUES

EL - EXERCICES SUR LES FONCTIONS CIRCULAIRES RECIPROQUES ET HYPERBOLIQUES EL - EXERCICES SUR LES FONCTIONS CIRCULAIRES RECIPROQUES ET HYPERBOLIQUES Calculer les nombres suivants a) arcsin sin 8π ) 5 c) arcsin sin 5π ) 7 e) sin arcsin ) 3 b) arccos sin 8π ) 5 d) arcsin sin 0π

Plus en détail

FONCTIONS D UNE VARIABLE RÉELLE

FONCTIONS D UNE VARIABLE RÉELLE FONCTIONS D UNE VARIABLE RÉELLE Toutes les fonctions considérées dans ce chapitre seront des d une variable réelle (i.e. l ensemble de départ est R) à valeurs dans R ou C. 1 Généralités 1.1 Ensemble de

Plus en détail

I. Limite en et en 1. Limites finie et infine Dans ce paragraphe, nous considèrerons des fonctions définies sur un intervalle de la forme [ a; [

I. Limite en et en 1. Limites finie et infine Dans ce paragraphe, nous considèrerons des fonctions définies sur un intervalle de la forme [ a; [ A. Limites d'une fonction I. Limite en et en. Limites finie et infine Dans ce paragraphe, nous considèrerons des fonctions définies sur un intervalle de la forme [ a; [ où a R. DÉFINITIONS Soit l un réel.

Plus en détail

Suites réelles. 4 Relations de comparaison des suites 9 4.1 Encore du vocabulaire... 9. 5.2 Quelques propriétés... 13

Suites réelles. 4 Relations de comparaison des suites 9 4.1 Encore du vocabulaire... 9. 5.2 Quelques propriétés... 13 Maths PCSI Cours Table des matières Suites réelles 1 Généralités 2 2 Limite d une suite 2 2.1 Convergence d une suite....................... 2 2.2 Deux premiers résultats....................... 3 2.3 Opérations

Plus en détail

TRIGONOMETRIE - EXERCICES CORRIGES

TRIGONOMETRIE - EXERCICES CORRIGES Cours et eercices de mathématiques TRIGONOMETRIE - EXERCICES CORRIGES Trigonométrie rectangle Eercice n. Compléter les égalités en respectant bien les notations de l énoncé cos ABC = sin ABC = tan ABC

Plus en détail

COURS L1 PREPA AGRO VETO 2012. Claire CHRISTOPHE

COURS L1 PREPA AGRO VETO 2012. Claire CHRISTOPHE COURS L PREPA AGRO VETO 202 Claire CHRISTOPHE 8 avril 203 2 Table des matières I ANALYSE 5 Fonctions numériques de la variable réelle 7. Complément sur l étude des fonctions..................................

Plus en détail

Dérivées d ordres supérieurs. Application à l étude d extrema.

Dérivées d ordres supérieurs. Application à l étude d extrema. Chapitre 5 Dérivées d ordres supérieurs. Application à l étude d extrema. On s intéresse dans ce chapitre aux dérivées d ordre ou plus d une fonction de plusieurs variables. Comme pour une fonction d une

Plus en détail

Fiche de révisions de première année pour une rentrée en PSI en toute sérénité!

Fiche de révisions de première année pour une rentrée en PSI en toute sérénité! PSI Septembre 0 MATHEMATIQUES Fiche de révisions de première année pour une rentrée en PSI en toute sérénité! Table des matières Nombres complexes 3. Cours...................................... 3. Exercices

Plus en détail

Second degré : Résumé de cours et méthodes

Second degré : Résumé de cours et méthodes Second degré : Résumé de cours et méthodes 1 Définitions : DÉFINITIN n appelle trinôme du second degré toute fonction f définie sur R par f () = a + b + c (a,b et c réels avec a 0). Remarque : Par abus

Plus en détail

Dérivation des fonctions numériques d une variable réelle

Dérivation des fonctions numériques d une variable réelle Maths PCSI Exercices Dérivation des fonctions numériques d une variable réelle 1 Aspects locaux 1 + x 1 x si x 0 Exercice 1 Etudier la dérivabilité en 0 de x x 1 sinon Exercice 2 Dériver x 1 + 2 + x. Recommencer,

Plus en détail

Théorème du point fixe - Théorème de l inversion locale

Théorème du point fixe - Théorème de l inversion locale Chapitre 7 Théorème du point fixe - Théorème de l inversion locale Dans ce chapitre et le suivant, on montre deux applications importantes de la notion de différentiabilité : le théorème de l inversion

Plus en détail

FONCTIONS USUELLES. 1 Fonctions logarithme, exponentielle et puissances. 1.1 Fonction logarithme et exponentielle

FONCTIONS USUELLES. 1 Fonctions logarithme, exponentielle et puissances. 1.1 Fonction logarithme et exponentielle FONCTIONS USUELLES Fonctions logarithme, eponentielle et puissances. Fonction logarithme et eponentielle Définition. Logarithme La fonction ln est l unique primitive de sur R + s annulant en. Proposition.

Plus en détail

Programme de colle - Semaine 4. Fonctions puissances, logarithmes, exponentielles ; cosinus et sinus hyperbolique.

Programme de colle - Semaine 4. Fonctions puissances, logarithmes, exponentielles ; cosinus et sinus hyperbolique. Programme de colle - Semaine 4 Fonctions circulaires. Bijections, fonctions circulaires réciproques. Fonctions puissances, logarithmes, exponentielles ; cosinus et sinus hyperbolique. Démonstrations du

Plus en détail

Fonctions réciproques

Fonctions réciproques Fonctions réciproques X =message coage y=f() Y y=message coé - = g(y)= f (y) écoage =message B. Aoubiza IUT Belfort-Montbéliar Département GTR 6 janvier 3 Table es matières.fonctionsréciproques... 3..

Plus en détail

Développements limités. Notion de développement limité

Développements limités. Notion de développement limité MTB - ch3 Page 1/8 Développements limités Dans tout ce chapitre, I désigne un intervalle de R non vide et non réduit à un point. I Notion de développement limité Dans tout ce paragraphe, a désigne un nombre

Plus en détail

Fonctions homographiques

Fonctions homographiques Seconde-Fonctions homographiques-cours Mai 0 Fonctions homographiques Introduction Voir le TP Géogébra. La fonction inverse. Définition Considérons la fonction f définie par f() =. Alors :. f est définie

Plus en détail

(pour tout x > 0) et ln(1) = 0.

(pour tout x > 0) et ln(1) = 0. Eo7 Fonctions usuelles Vidéo partie. Logarithme et eponentielle Vidéo partie. Fonctions circulaires inverses Vidéo partie 3. Fonctions hperboliques et hperboliques inverses Eercices Fonctions circulaires

Plus en détail

LOGARITHME. Ph DEPRESLE. 29 juin Fonction logarithme népérien Définition Conséquences Propriétés algébriques 3

LOGARITHME. Ph DEPRESLE. 29 juin Fonction logarithme népérien Définition Conséquences Propriétés algébriques 3 LOGARITHME Ph DEPRESLE 9 juin 5 Table des matières Fonction logarithme népérien. Définition............................................... Conséquences............................................ 3 Propriétés

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Continuité (étude globale). Diverses fonctions Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile *****

Plus en détail

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes Opérations sur les polynômes Exercice 1 - Carré - L1/Math Sup - Si P = Q est le carré d un polynôme, alors Q est nécessairement de degré, et son coefficient dominant est égal à 1. On peut donc écrire Q(X)

Plus en détail

Le corps R des nombres réels

Le corps R des nombres réels Le corps R des nombres réels. Construction de R à l aide des suites de Cauchy de nombres rationnels On explique brièvement dans ce paragraphe comment construire le corps R des nombres réels à partir du

Plus en détail

Complément d information concernant la fiche de concordance

Complément d information concernant la fiche de concordance Sommaire SAMEDI 0 DÉCEMBRE 20 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : La fiche de concordance pour le DAEU ; Page 2 Un rappel de cours

Plus en détail

Intégration et probabilités 2012-2013. TD3 Intégration, théorèmes de convergence Corrigé. 1 Petites questions. n hésitez pas à m envoyer un mail à

Intégration et probabilités 2012-2013. TD3 Intégration, théorèmes de convergence Corrigé. 1 Petites questions. n hésitez pas à m envoyer un mail à Intégration et probabilités 212-213 TD3 Intégration, théorèmes de convergence Corrigé xercice ayant été voué à être préparé xercice 1 (Mesure image). Soient (, A, µ) un espace mesuré, (F, B) un espace

Plus en détail

Devoir Surveillé /Evaluation

Devoir Surveillé /Evaluation Lycée Pierre-Gilles de Gennes BCPST Mathématiques 4-5 Devoir Surveillé /Evaluation Le 4 septembre 4 Documents écrits, électroniques, calculatrices et téléphones portables interdits La plus grande attention

Plus en détail

Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui :

Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : Sommaire SAMEDI 7 JANVIER 202 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : Un rappel de cours sur les suites ; Page 2 Deu eercices intitulés

Plus en détail

POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS ANNEE 2009/2010 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS ANNEE 2009/200 Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section : i-prépa Audioprothésiste (annuel) - MATHEMATIQUES 6 : PRIMITIVES ET INTEGRATION - COURS + ENONCE EXERCICE - 39 . Tableau

Plus en détail

Fonctions usuelles. Chapitre Les fonctions trigonométriques inverses. 7.2 Les fonctions logarithme et exponentielle

Fonctions usuelles. Chapitre Les fonctions trigonométriques inverses. 7.2 Les fonctions logarithme et exponentielle 40 Chapitre 7 Fonctions usuelles. 7. Les fonctions trigonométriques inverses. tan :] π/, π/[ R est strictement croissante car sa dérivée + tan est strictement positive. La fonction tg est donc bijective

Plus en détail

MATHS Rappels Suites, Fonctions, Développements limités

MATHS Rappels Suites, Fonctions, Développements limités INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE MATHS Rappels Suites, Fonctions, Développements limités Pascal Floquet Xuân Meyer Première Année à Distance Septembre 006 Jean-Claude Satge Table des matières

Plus en détail

Université Mohammed V - Agdal Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P.

Université Mohammed V - Agdal Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P. Université Mohammed V - Agdal Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P. 04 Rabat, Maroc Filière DEUG : Sciences Mathématiques et Informatique (SMI) et Sciences

Plus en détail

TERMINALE S Chapitre 2 : LIMITES DE FONCTIONS

TERMINALE S Chapitre 2 : LIMITES DE FONCTIONS SOMMAIRE LIMITES DE FONCTIONS *. 1. LIMITES D UNE FONCTION... 2 LIMITES A L INFINI... 2 LIMITE REELLE ( OU FINIE) EN + ET -... 2 LIMITE INFINIE EN + ET -... 2 LIMITES EN UN REEL A... 3 LIMITE INFINIE EN

Plus en détail

Sciences Po Paris 2012 Mathématiques Solutions

Sciences Po Paris 2012 Mathématiques Solutions Sciences Po Paris 202 athématiques Solutions Partie : Le modèle de althus odèle discret a Pour tout entier naturel n, on a P n+ P n = P n donc P n+ = +P n Par suite la suite P n est géométrique de raison

Plus en détail

Exercices du chapitre VI avec corrigé succinct

Exercices du chapitre VI avec corrigé succinct Exercices du chapitre VI avec corrigé succinct Exercice VI. Ch6-Exercice Montrer par récurrence que En déduire que puis que k =,,..., n, d k dx k xn = n(n ) (n + k)x n k, d n dx n xn = n! d k dx k xn =

Plus en détail

Définition d une suite récurrente à l aide de la fonction ln

Définition d une suite récurrente à l aide de la fonction ln Définition d une suite récurrente à l aide de la fonction ln Thèmes. fonction ln, théorème des valeurs intermédiares, suite définie par récurrence : majoration, minoration, monotonie, convergence, eistence.

Plus en détail

Chapitre 2 Développements limités. Etude locale d une fonction.

Chapitre 2 Développements limités. Etude locale d une fonction. hapitre 2 Développements limités. Etude locale d une fonction. I Introduction : le cas de la fonction eponentielle A Approimation affine de ep au voisinage de 0 n notera f la fonction eponentielle f :

Plus en détail