Règlement intérieur du Conseil de surveillance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement intérieur du Conseil de surveillance"

Transcription

1 Règlement intérieur du Conseil de surveillance

2 1. Préambule Rôle du Conseil de surveillance Mission générale de contrôle permanent Rôle de vérification du bon exercice du pouvoir exécutif Limitation des pouvoirs du Directoire Composition du Conseil de surveillance et critères d indépendance des membres Conditions de nomination des membres du Conseil de surveillance Indépendance des membres du Conseil de surveillance Devoirs des membres du Conseil de surveillance Devoir de loyauté et de respect des lois et des statuts Devoir de confidentialité Assiduité Règles d intervention sur les titres de la Société, y compris information privilégiée Révélation des conflits d intérêts et devoir d abstention Fonctionnement du Conseil de surveillance Fréquence des réunions Convocation des membres du Conseil Information des membres du Conseil Utilisation des moyens de visioconférence et de télécommunication Délibérations du Conseil de surveillance Évaluation des travaux du Conseil Comité d audit Règles de détermination de la rémunération des membres du Conseil de surveillance Entrée en vigueur - force obligatoire...15 Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 2/15

3 La société (ci après ou la «Société») est une société anonyme à Directoire (le «Directoire») et Conseil de surveillance (le «Conseil de surveillance» ou le «Conseil»). Le Conseil de surveillance, soucieux de poursuivre l exercice des missions qui lui sont dévolues, et en application du «Code de gouvernement d entreprise pour les valeurs moyennes et petites» MiddleNext (ci après «Code de gouvernance MiddleNext») adopté par la société, a souhaité préciser et compléter les règles d organisation et de fonctionnement qui lui sont applicables de par la loi, les règlements et les statuts de la Société, ainsi que préciser les règles déontologiques applicables à ses membres. A cet effet, le Conseil de surveillance a décidé d établir un règlement intérieur et des règles déontologiques permettant d intégrer également les principes (recommandations et points de vigilance) du Code de gouvernance MiddleNext auxquels il adhère et d en organiser la mise en œuvre. Le présent règlement intérieur a un caractère purement interne et n est opposable ni aux actionnaires, ni aux tiers. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 3/15

4 2.1. Mission générale de contrôle permanent Le Conseil de surveillance exerce le contrôle permanent de la gestion de la Société par le Directoire. A toute époque de l année, il opère les vérifications et contrôles qu il juge opportuns, et il peut se faire communiquer par le Directoire tous les documents qu il estime utiles à l accomplissement de sa mission. Le Directoire lui présente un rapport une fois par trimestre au moins, retraçant les principaux actes ou faits de la gestion de la Société, avec tous les éléments permettant au Conseil d être éclairé sur l évolution de l activité sociale, ainsi que les comptes semestriels. Après la clôture de chaque exercice, dans les délais réglementaires, le Directoire lui présente, aux fins de vérification et contrôle, les comptes annuels, les comptes consolidés, et son rapport à l assemblée. Le Conseil de surveillance présente à l assemblée annuelle ses observations sur le rapport du Directoire et sur les comptes annuels, sociaux et consolidés. Le Président, à cette occasion, rend compte à l assemblée des conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil de surveillance et des procédures de contrôle interne et de gestion des risques mises en place par la société. Conformément à la loi et aux statuts, cette surveillance ne peut en aucun cas donner lieu à l accomplissement d actes de gestion effectués directement ou indirectement par le Conseil de surveillance ou par ses membres, ni plus généralement, à toute immixtion dans la direction de la Société Rôle de vérification du bon exercice du pouvoir exécutif Pour une gouvernance raisonnable, le Conseil de surveillance a pour mission de vérifier que les conditions sont remplies pour que le pouvoir exécutif du Directoire soit exercé sans dysfonctionnements pouvant mettre en cause la pérennité de la Société. En d autres termes, si le dirigeant a une obligation de résultat quant à la stratégie proposée, les membres du Conseil de surveillance ont une obligation de moyens garantissant que la fonction exécutive est accomplie sans dérives préjudiciables à la Société. La surveillance s exerce alors de la façon suivante : Vérifier l absence de dysfonctionnements graves dans l exercice de la fonction exécutive y compris dans le choix d options stratégiques susceptibles de remettre en cause la performance durable de la Société Participer à une bonne gouvernance en exerçant les quatre points de vigilance issus du Code de gouvernance MiddleNext et définis pour le pouvoir exécutif : capacités, isolement, rémunération et succession des «dirigeants» Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 4/15

5 Rendre compte aux actionnaires de leur devoir de surveillance par le rapport du Conseil à l assemblée générale d approbation des comptes annuels et par le rapport du Président du Conseil sur les conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil et sur le contrôle interne et la gestion des risques, et en assumer les responsabilités 2.3. Limitation des pouvoirs du Directoire Conformément à l article L du Code de Commerce, les opérations suivantes sont soumises à l autorisation préalable du Conseil de surveillance : la cession d immeuble par nature la cession totale ou partielle de participations la constitution de sûretés, ainsi que les cautions, avals et garanties Dans la limite des montants qu il détermine, aux conditions et pour la durée qu il fixe, le Conseil de surveillance peut autoriser d avance le Directoire à accomplir une ou plusieurs opérations visées ci-dessus. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 5/15

6 3.1. Conditions de nomination des membres du Conseil de surveillance Conformément à l article 18 des statuts de la Société, le Conseil de surveillance est composé de trois membres au moins et de dix-huit au plus, sous réserve de la dérogation prévue par la loi en cas de fusion. Les membres du Conseil de surveillance, personnes physiques ou morales, sont nommés par l assemblée générale ordinaire, sauf la faculté pour le Conseil, en cas de vacance d un ou plusieurs postes, de procéder par cooptation à la nomination de leurs remplaçants, chacun pour la durée restant à courir du mandat de son prédécesseur, sous réserve de ratification par la prochaine assemblée générale. La proposition de nomination de chaque membre du Conseil par l assemblée générale fait l objet d une résolution distincte, et des informations suffisantes sur l expérience et la compétence de chaque membre sont communiquées à l assemblée générale. L accès aux fonctions de membre du Conseil de surveillance est soumis aux conditions de cumul de mandats édictées par la loi. Le nombre des membres du Conseil de surveillance ayant dépassé l âge de 70 ans ne peut être supérieur au tiers des membres du conseil de surveillance en fonction. Lorsque cette proportion se trouve dépassée, le plus âgé des membres du Conseil de surveillance, le président excepté, cesse d exercer ses fonctions à l issue de la prochaine assemblée générale ordinaire. Les membres du Conseil de surveillance sont nommés pour une durée de six ans. Ils sont rééligibles. Les fonctions d un membre du Conseil de surveillance prennent fin à l issue de l assemblée générale ordinaire statuant sur les comptes de l exercice écoulé, tenue dans l année au cours de laquelle expire son mandat. Lorsqu une personne morale est portée aux fonctions de membre du Conseil de surveillance, elle est tenue de désigner un représentant permanent qui est soumis aux mêmes conditions et obligations et qui encourt les mêmes responsabilités civile et pénale que s il était membre du Conseil en son nom propre sans préjudice de la responsabilité solidaire de la personne morale qu il représente. Les représentants permanents sont soumis aux conditions d âge des conseillers personnes physiques. Le mandat de représentant permanent désigné par une personne morale nommée au Conseil de surveillance lui est donné pour la durée du mandat de cette dernière. Si la personne morale révoque le mandat de son représentant permanent elle est tenue de la notifier sans délai à la Société, par lettre recommandée, et de pourvoir, immédiatement, à son remplacement. Il en est de même en cas de décès ou de démission du représentant permanent. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 6/15

7 3.2. Indépendance des membres du Conseil de surveillance Le Conseil de surveillance doit accueillir au moins un membre indépendant si le nombre total de membres est de cinq ou moins, et au moins deux membres indépendants si le nombre total de membres est supérieur à cinq. Cinq critères permettent de justifier l indépendance des membres du conseil, qui se caractérise par l absence de relation financière, contractuelle ou familiale significative susceptible d altérer l indépendance du jugement : ne pas être salarié ni mandataire social dirigeant de la Société ou d une Société de son groupe et ne pas l avoir été au cours des trois dernières années ne pas être client, fournisseur ou banquier significatif de la Société ou de son groupe ou pour lequel la Société ou son groupe représente une part significative de l activité ne pas être actionnaire de référence de la Société ne pas avoir de lien familial proche avec un mandataire social ou un actionnaire de référence ne pas avoir été auditeur de la Société au cours des trois dernières années Il appartient au Conseil de surveillance d examiner au cas par cas la situation de chacun de ses membres au regard des critères énoncés ci-dessus. Sous réserve de justifier sa position, le Conseil peut considérer qu un de ses membres est indépendant alors qu il ne remplit pas tous ces critères ; à l inverse, il peut également considérer qu un de ses membres remplissant tous ces critères n est pas indépendant. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 7/15

8 4.1. Devoir de loyauté et de respect des lois et des statuts Les membres du Conseil de surveillance ou personnes assistant au Conseil ne prennent aucune initiative qui pourrait nuire aux intérêts de la Société et agissent de bonne foi en toute circonstance. Ils doivent prendre la pleine mesure de leurs droits et obligations et doivent notamment connaître les dispositions légales et réglementaires relatives à leur fonction, ainsi que les règles propres à la Société résultant de ses statuts et du règlement intérieur de son Conseil. Les membres du Conseil de surveillance s engagent à respecter les décisions adoptées par ce dernier conformément aux règles législatives et statutaires en vigueur. Les membres du Conseil de surveillance, lorsqu ils exercent un mandat de «dirigeant», ne doivent pas accepter plus de trois autres mandats d administrateurs dans des sociétés cotées, y compris étrangères, extérieures à leur groupe. Les membres du Conseil de surveillance doivent se considérer comme représentants de l ensemble des actionnaires, en particulier des actionnaires minoritaires. Ils s engagent notamment à vérifier que les décisions de la Société ne favorisent pas une partie ou catégorie d actionnaires au détriment d une autre Devoir de confidentialité Les membres du Conseil de surveillance doivent respecter un véritable secret professionnel, ainsi s engagent-ils personnellement à respecter la confidentialité totale des informations qu ils reçoivent oralement ou par écrit, que ce soit à l occasion des séances du Conseil ou lors d entretiens privés auxquels ils participent. De façon générale, les membres du Conseil de surveillance sont tenus de ne pas communiquer à l extérieur, notamment à l égard de la presse Assiduité Les membres du Conseil de surveillance doivent consacrer à leur fonction le temps et l attention nécessaires à l accomplissement de leur mission. Ils participent aux réunions du Conseil de surveillance avec assiduité et diligence. Ils veillent également à assister aux assemblées générales des actionnaires. Ils s informent sur les métiers et les spécificités de l activité de la Société, ses enjeux et ses valeurs et ils s attachent à mettre à jour les connaissances qui leur sont utiles pour le bon exercice de leur mission. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 8/15

9 4.4. Règles d intervention sur les titres de la Société, y compris information privilégiée Obligation de détention d actions de la Société Les membres du Conseil doivent être actionnaires à hauteur d au moins 500 titres, ces 500 titres devant être détenus au nominatif et en possession de chaque membre du Conseil dans l année suivant la prise de fonction Information privilégiée Conformément aux dispositions de l article du Règlement général de l AMF, une information privilégiée est une information précise qui n a pas été rendue publique, qui concerne, directement ou indirectement une ou plusieurs Sociétés cotées en bourse et qui si elle était rendue publique, serait susceptible d avoir une influence sensible sur le cours de l action et en général des instruments financiers émis par les Sociétés considérées, ou d avoir une influence sur les décisions qu un investisseur pourrait prendre quant à ces actions ou instruments. L information est réputée rendue publique lorsqu elle a été portée à la connaissance du public sous la forme d un communiqué émanant de la Société. Une information privilégiée concernant le Cabinet ne doit être utilisée par le membre du Conseil de surveillance que dans le cadre de l exécution de son mandat. Elle ne doit en aucun cas être communiquée à un tiers en dehors du cadre de l exercice du mandat de membre du Conseil de surveillance, et à des fins autres, ou pour une activité autre, que celles à raison desquelles elle est détenue. Tout membre du Conseil de surveillance détenant une information privilégiée concernant le Cabinet est un «initié» et doit s abstenir de réaliser, directement ou par personne interposée, pour son compte ou pour le compte d autrui, des opérations sur les titres de la Société, tant que cette information n est pas rendue publique. Il est de la responsabilité personnelle de chacun d apprécier le caractère privilégié d une information qu il détient, et, en conséquence, de s autoriser ou de s interdire toute utilisation ou transmission d information, ainsi que d effectuer ou de faire effectuer toute opération sur les titres de la Société Périodes d abstention Outre la période précédant la publication de toute information privilégiée dont ils ont connaissance, au cours de laquelle les initiés doivent s abstenir, conformément à la loi, de toute opération sur les titres de la Société, il est demandé aux membres du Conseil de surveillance de s abstenir de réaliser toute opération sur les titres de la Société pendant une période commençant vingt jours avant la publication : des communiqués de presse sur le chiffre d affaires semestriel, annuel, du premier et du troisième trimestre de l exercice des communiqués de presse sur les résultats consolidés semestriels et annuels Les membres du Conseil de surveillance ont été informés des dispositions relatives à la détention d informations privilégiées et au délit d initié : articles et suivants du Règlement général de l AMF et article L du Code monétaire et financier. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 9/15

10 Obligation de déclaration des transactions effectuées sur les titres de la Société Conformément aux dispositions des articles L et R du Code de commerce, des articles à du Règlement général de l AMF et de l instruction n du 3 février 2006 de l AMF relative aux opérations des dirigeants et des personnes mentionnées à l article L du Code monétaire et financier sur les titres de la Société, les membres du Conseil de surveillance et les personnes qui leur sont étroitement liées, doivent déclarer à l AMF les acquisitions, cessions, souscriptions ou échanges d instruments financiers de la société ainsi que les transactions opérées sur ces instruments qui leur sont liés, dès lors que le montant cumulé de ces opérations excède euros pour l année civile en cours. Les membres du Conseil de surveillance et les personnes qui leur sont étroitement liées transmettent leur déclaration à l AMF, par voie électronique dans un délai de 5 jours de négociation suivant la réalisation de l opération. Lors de la déclaration à l AMF, les déclarants transmettent à la Direction Financière du Cabinet une copie de cette communication. Les déclarations sont ensuite mises en ligne sur son site par l AMF et font l objet d un état récapitulatif annuel dans le rapport de gestion présenté à l assemblée générale annuelle de la Société Révélation des conflits d intérêts et devoir d abstention Les membres du Conseil de surveillance doivent informer le Conseil, dès qu ils en ont connaissance, de toute situation de conflit d intérêt survenue après l obtention de leurs mandats, même potentiel, dans laquelle ils pourraient être impliqués directement ou indirectement. Ils doivent s abstenir de participer aux débats et au vote de la délibération correspondante, et, le cas échéant, démissionner. Il appartiendra au membre du Conseil de surveillance intéressé, à l issue de cette démarche, d agir en conséquence, dans le cadre de la législation applicable. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 10/15

11 5.1. Fréquence des réunions Le Conseil de surveillance se réunit aussi souvent que l intérêt social de la Société l exige, et au moins une fois par trimestre dans les quinze jours qui suivent la remise du rapport périodique du Directoire, soit au siège social, soit en tout autre endroit indiqué dans la convocation. Des réunions spécifiques portant sur la stratégie, l organisation, le contrôle interne et la gestion des risques ou tout autre sujet, sont organisées selon les priorités et les besoins Convocation des membres du Conseil Les membres du Conseil sont convoqués par le Président à ses séances par tout moyen, même verbalement. En général, les convocations et l ordre du jour sont adressées aux membres du Conseil au minimum 48h avant et si possible une semaine avant par courrier doublé d un . L ordre du jour est arrêté par le Président, et les membres du Conseil de surveillance ont la faculté de lui proposer d inscrire un point particulier à l ordre du jour de l une des prochaines réunions Information des membres du Conseil Le Directoire communique aux membres du Conseil de surveillance tous les documents nécessaires à l accomplissement de leur mission avec un préavis raisonnable avant la date de la réunion du Conseil. Ces documents sont adressés par courrier électronique au Président du Conseil de surveillance qui se charge de les faire suivre aux membres du Conseil. Les membres du Conseil évaluent eux-mêmes si l information qui leur a été communiquée est suffisante et peuvent, le cas échéant, se faire communiquer tous les documents qu ils estiment utiles. Ils adressent leurs demandes d informations complémentaires au Président du Conseil de surveillance qui apprécie le caractère utile des documents demandés. Avant chaque réunion du Conseil, les membres du Conseil reçoivent en temps utile et sous réserve des impératifs de confidentialité, un dossier sur les points à l ordre du jour qui nécessitent une analyse et une réflexion préalable. En dehors des séances du Conseil, les membres du Conseil reçoivent de façon régulière toutes les informations importantes concernant la Société et sont alertés de tout évènement ou évolution affectant de manière importante les opérations ou informations préalablement communiquées au Conseil. Ils reçoivent notamment les communiqués de presse diffusés par la Société, ainsi que les principaux articles de presse et rapports d analyse financière. Ils ont accès au portail intranet de la Société. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 11/15

12 5.4. Utilisation des moyens de visioconférence et de télécommunication Conformément à l article 19 des statuts de la Société, et sauf pour les opérations visées à l article L du Code de Commerce (Cf. article 2.3. ci-dessus), sont réputés présents, pour le calcul du quorum et de la majorité, les membres du Conseil de surveillance qui participent à la réunion du Conseil par des moyens de visioconférence ou de télécommunication permettant leur identification et garantissant leur participation effective, dans les conditions ci-dessous : Les moyens de visioconférence ou de télécommunication peuvent être utilisés pour toute réunion du Conseil de surveillance, étant toutefois précisé que, conformément aux dispositions de l article L , alinéa 3 du Code de commerce, ces modes de participation ne pourront être utilisés pour l établissement des comptes annuels et du rapport de gestion ainsi que pour l établissement des comptes consolidés et du rapport de gestion de la Société Avant le début des délibérations, il doit être vérifié l absence de tiers ou de micro ou de tout autre élément qui serait contraire au caractère confidentiel des délibérations Chaque participant doit pouvoir intervenir et entendre ce qui est dit Les moyens de visioconférence ou de télécommunication utilisés doivent satisfaire à des caractéristiques techniques permettant la retransmission en continu et simultanée des délibérations afin d assurer la participation réelle des membres du Conseil aux délibérations du Conseil En cas de dysfonctionnement du système de visioconférence ou du moyen de télécommunication constaté par le Président de séance, le Conseil de surveillance peut valablement délibérer et/ou se poursuivre avec les seuls membres présents physiquement, dès lors que les conditions de quorum sont satisfaites Délibérations du Conseil de surveillance Les délibérations du Conseil de surveillance ne sont valables que si la moitié au moins de ses membres sont présents. Les décisions sont prises à la majorité des membres présents ou représentés. Le membre du Conseil mandaté par un de ses collègues pour le représenter dispose de deux voix. Le Vice-Président remplit les mêmes fonctions et a les mêmes prérogatives en cas d empêchement du Président, ou lorsque le Président lui a temporairement délégué ses pouvoirs. En cas de partage des voix, celle du Président de séance est prépondérante. Chaque réunion du Conseil fait l objet d un procès-verbal, signé par deux membres du Conseil, le Président et le Vice-Président sauf cas d absence, le projet de procès-verbal étant envoyé préalablement à tous les membres pour accord Évaluation des travaux du Conseil Une fois par an, les membres du Conseil, sur proposition du Président, s expriment sur le fonctionnement du Conseil et sur la préparation de ses travaux. Cette discussion est inscrite au procès-verbal de la séance. Une évaluation plus formelle est conduite tous les trois ans. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 12/15

13 5.7. Comité d audit Le Conseil de surveillance peut décider la création en son sein d un comité d audit ad hoc ou se constituer, dans sa formation plénière, en comité d audit. La loi définit la mission générale du comité d audit en précisant que son rôle est d assurer le suivi des questions relatives à l'élaboration et au contrôle des informations comptables et financières. Par la suite, la loi définit les attributions du comité d audit en précisant qu il est notamment chargé d assurer le suivi : du processus d'élaboration de l'information financière de l'efficacité des systèmes de contrôle interne et de gestion des risques du contrôle légal des comptes annuels et, le cas échéant, des comptes consolidés par les commissaires aux comptes de l'indépendance des commissaires aux comptes Le Comité d audit doit comprendre au moins un membre indépendant, doté de compétences particulières en matière comptable ou financière. Le Comité d audit et des comptes se réunit au moins deux fois par an lors des réunions pendant lesquels le Conseil de surveillance examine les comptes consolidés annuels et semestriels de la Société. Le Comité d audit se réunit, en outre, toutes les fois qu il le juge utile, notamment en cas d évènement important pour la Société. Pour l accomplissement de sa mission, le Comité d audit peut entendre, le cas échéant hors la présence des mandataires sociaux, les Commissaires aux comptes, les dirigeants et directeurs responsables de l établissement des comptes, de la trésorerie et du contrôle interne. Une synthèse des travaux du Comité d audit est formalisée dans les procès verbaux des réunions du Conseil de surveillance correspondantes. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 13/15

14 Le Conseil de surveillance peut recevoir, le cas échéant, à titre de jetons de présence, une rémunération fixe annuelle déterminée par l assemblée générale. Le Conseil les répartit librement entre ses membres. Cette répartition peut être inégalitaire et peut tenir compte notamment de l expérience spécifique d un membre, de son assiduité aux réunions du Conseil ou du temps qu il consacre à sa fonction. Le Conseil peut également allouer à ses membres des rémunérations exceptionnelles pour des missions ou mandats spécifiques confiés par le Conseil, dans les cas et aux conditions prévues par la loi. Le cas échéant, les rémunérations, fixes ou variables, du Président et du Vice-Président du Conseil de surveillance, sont déterminées par le Conseil de surveillance, conformément aux statuts, Par ailleurs, la Société donne, dans son rapport annuel et dans le rapport du Directoire sur la gestion de la Société, une information sur les jetons de présence versés, conformément aux dispositions de l article L alinéas 1 à 3 du Code de commerce, ainsi qu aux recommandations de l AMF du 22 décembre 2008 relatives aux informations à donner dans le document de référence sur la rémunération des mandataires sociaux. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 14/15

15 Le présent règlement intérieur et les règles de bonne conduite qu il contient, sont entrés en vigueur le jour de son adoption par le Conseil à la majorité des membres. Toutes modifications et/ou adjonctions sont votées par le Conseil dans les mêmes conditions et entrent en vigueur le même jour. Les stipulations du présent règlement intérieur et des règles de bonne conduite ont force obligatoire et s imposent à chacun des membres du Conseil de surveillance, personne physique ou morale, et aux représentants permanents de personnes morales membres du Conseil de surveillance, et engagent, en conséquence, la responsabilité personnelle de chaque membres du Conseil de surveillance. La poursuite par un membre du Conseil, et, le cas échéant, son représentant permanent, de son mandat, postérieurement à l entrée en vigueur du règlement intérieur, emporte adhésion pleine et entière aux stipulations et obligations qu ils comportent de la part de ce membre, et, le cas échéant, de son représentant permanent, ce membre et/ou ce représentant étant en conséquence tenu à leur strict respect. Pour acter leur adhésion pleine et entière au présent règlement intérieur, chacun des membres du Conseil de surveillance, en fonction lors de son entrée en vigueur, a été invité à le signer. De même, l acceptation de ses fonctions par une personne nommée membre du Conseil ou désignée représentant permanent d un membre emporte de sa part une adhésion pleine et entière au règlement intérieur, au strict respect duquel elle s oblige de par son acceptation. Tout nouveau membre du Conseil de surveillance sera ainsi invité à signer le présent règlement intérieur au moment de sa prise de fonction. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 15/15

CHARTE DE L ADMINISTRATEUR. mise à jour au 23 juillet 2013 ANNEXE AU RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DE L ADMINISTRATEUR. mise à jour au 23 juillet 2013 ANNEXE AU RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION mise à jour au 23 juillet 2013 ANNEXE AU RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION ALBIOMA SOCIÉTÉ ANONYME AU CAPITAL DE 1 122 964,11 IMMEUBLE LE MONGE 22 PLACE DES VOSGES, LA DÉFENSE 5 92400 COURBEVOIE

Plus en détail

SYNERGIE Société Anonyme au capital de 121.810.000 euros 11 Avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS 329 925 010 RCS PARIS

SYNERGIE Société Anonyme au capital de 121.810.000 euros 11 Avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS 329 925 010 RCS PARIS SYNERGIE Société Anonyme au capital de 121.810.000 euros 11 Avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS 329 925 010 RCS PARIS REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA SOCIETE SYNERGIE Approuvé par

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION ASSYSTEM REGLEMENT INTERIEUR

CONSEIL D ADMINISTRATION ASSYSTEM REGLEMENT INTERIEUR CONSEIL D ADMINISTRATION ASSYSTEM REGLEMENT INTERIEUR Etabli par le Conseil d Administration du 22 mai 2014 1 Préambule Adopté en séance le 22 mai 2014 suite à l Assemblée Générale Mixte de la Société

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Mis à jour le 4 mars 2015 PREAMBULE Le conseil d administration d ARKEMA (la «Société») a arrêté le présent règlement intérieur contenant le recueil des

Plus en détail

COMPAGNIE AGRICOLE DE LA CRAU Société Anonyme au capital de 919.611,96 Siège social : 34 route d Ecully 69570 DARDILLY 542 079 124 RCS LYON

COMPAGNIE AGRICOLE DE LA CRAU Société Anonyme au capital de 919.611,96 Siège social : 34 route d Ecully 69570 DARDILLY 542 079 124 RCS LYON COMPAGNIE AGRICOLE DE LA CRAU Société Anonyme au capital de 919.611,96 Siège social : 34 route d Ecully 69570 DARDILLY 542 079 124 RCS LYON REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION PREAMBULE La

Plus en détail

Innate Pharma S.A. Société anonyme à directoire et conseil de surveillance. au capital social de 1 884 339,70 euros

Innate Pharma S.A. Société anonyme à directoire et conseil de surveillance. au capital social de 1 884 339,70 euros Innate Pharma S.A. Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital social de 1 884 339,70 euros réparti en 37 686 794 actions de nominal 0,05 euro Siège social : 117 Avenue de Luminy

Plus en détail

CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR MIS A JOUR AU 28 AVRIL

CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR MIS A JOUR AU 28 AVRIL FAIVELEY TRANSPORT Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 14.614.152 euros Siège social : Immeuble Le Delage Hall Parc Bâtiment 6A 3 rue du 19 mars 1962 92230 Gennevilliers

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE GROUPE CRIT

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE GROUPE CRIT REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE GROUPE CRIT Suivant délibération en date du 14 avril 2009 le Conseil d Administration de la société Groupe CRIT a établi son règlement intérieur. Le Conseil

Plus en détail

DU CONSEIL DE SURVEILLANCE

DU CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE PREAMBULE La société SuperSonic Imagine (ci-après «SuperSonic Imagine» ou la «Société») est une société anonyme à directoire (ci-après le «Directoire») et

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE MODIFIE PAR LE CONSEIL DE SURVEILLANCE LORS DE SA REUNION DU 16 MARS 2011 Le présent Règlement Intérieur a pour objet de déterminer les règles de fonctionnement

Plus en détail

Règlement intérieur. Conseil d Administration

Règlement intérieur. Conseil d Administration Règlement intérieur du Conseil d Administration Mis à jour au 17 décembre 2014 Natixis 30, avenue Pierre Mendès-France - 75013 Paris - Adresse postale : BP 4-75060 Paris Cedex 02 France - Tél. : +33 1

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CLUB MEDITERRANEE SA

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CLUB MEDITERRANEE SA REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CLUB MEDITERRANEE SA Le Conseil d Administration (le "Conseil d Administration" ou le "Conseil") de la société Club Méditerranée SA (la "Société") a décidé

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL BRIE PICARDIE

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL BRIE PICARDIE REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL BRIE PICARDIE REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA CAISSE REGIONALE * * * * * * * * * *

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION ABC ARBITRAGE - REGLEMENT INTERIEUR

CONSEIL D ADMINISTRATION ABC ARBITRAGE - REGLEMENT INTERIEUR CONSEIL D ADMINISTRATION ABC ARBITRAGE - REGLEMENT INTERIEUR Préambule Lors de sa réunion du 7 décembre 2010, le Conseil d administration de la société ABC arbitrage s est doté d un règlement intérieur

Plus en détail

Ociane Professionnels Indépendants

Ociane Professionnels Indépendants JUIN 2012 Ociane Professionnels Indépendants Statuts approuvés par l Assemblée Générale du 11 septembre 2012 OCIANE PROFESSIONNELS INDÉPENDANTS Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 Siège social

Plus en détail

DANONE REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

DANONE REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DANONE REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1/18 Article 1 - Champ d application du présent Règlement Le présent Règlement vise à compléter les Statuts de la Société. Il établit les principes

Plus en détail

Règlement intérieur. Son existence et ses termes principaux seront portés à la connaissance des actionnaires et du public.

Règlement intérieur. Son existence et ses termes principaux seront portés à la connaissance des actionnaires et du public. Règlement intérieur du Conseil d administration (tel que modifié le 25 août 2014) Les membres du Conseil d administration de Accor (ci-après la «Société») ont souhaité adhérer aux règles de fonctionnement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CLUB MEDITERRANEE SA

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CLUB MEDITERRANEE SA REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CLUB MEDITERRANEE SA Le Conseil d Administration (le «Conseil d Administration» ou le «Conseil») de la société Club Méditerranée SA (la «Société») a décidé

Plus en détail

Règlement Intérieur du Conseil d'administration

Règlement Intérieur du Conseil d'administration Règlement intérieur du Conseil d administration Préambule Soucieux de respecter les principes de gouvernement d entreprise tels qu ils résultent des recommandations applicables, le Conseil d administration

Plus en détail

RENAULT (sa) REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RENAULT (sa) REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION RENAULT (sa) REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le présent règlement a pour objet de définir les règles et modalités de fonctionnement du Conseil d administration et de ses comités, ainsi

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE ET DE SES COMITES

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE ET DE SES COMITES RIBER S.A Société anonyme à directoire et conseil de surveillance Au capital de 3.091.348,96 Siège social : 31, Rue Casimir Perier 95873 BEZONS RCS PONTOISE 343 006 151 REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE

Plus en détail

TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le Conseil d Administration du 29 juillet 2014 TOTAL S.A. REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le Conseil d administration de TOTAL S.A. 1, a arrêté le présent Règlement intérieur.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION NEXANS Société anonyme au capital de 42 551 299 euros Siège social : 8 rue du Général Foy 75008 Paris RCS PARIS 393 525 852 REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Rédaction mise à jour au 28

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION NEXANS Société anonyme au capital de 29 394 042 euros Siège social : 8 rue du Général Foy 75008 Paris RCS PARIS 393 525 852 REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Rédaction mise à jour au 30

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR* DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR* DU CONSEIL D ADMINISTRATION REGLEMENT INTERIEUR* DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Etabli par le Conseil d administration dans sa séance du 27 mai 2015, et modifié lors des séances des 30 août 2005, 12 décembre 2007, 20 janvier 2009,

Plus en détail

Société Anonyme à conseil d administration au capital de 6.515.148. Siège social : 13 rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt

Société Anonyme à conseil d administration au capital de 6.515.148. Siège social : 13 rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt Société Anonyme à conseil d administration au capital de 6.515.148 Siège social : 13 rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt RCS NANTERRE B 391 504 693 S T A T U T S Mis à jour en date du 19 mai 2015

Plus en détail

1.2 Convocation des administrateurs Conformément à l article 17 des statuts, les administrateurs ont été convoqués par courrier.

1.2 Convocation des administrateurs Conformément à l article 17 des statuts, les administrateurs ont été convoqués par courrier. Société Anonyme au capital de 36 659 280 Siège social : 20, rue de l'arc de Triomphe - 75017 PARIS 378 557 474 RCS PARIS RAPPORT DU PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL ETABLI EN APPLICATION DU DERNIER ALINEA DE

Plus en détail

LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS

LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS Article 1 Constitution Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

Règlement intérieur du Conseil de Surveillance

Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Le Conseil de Surveillance, nommé par l'assemblée Générale des Actionnaires, lui rend compte de ses missions de contrôle. Le Conseil de Surveillance de Vallourec

Plus en détail

Politique sur le Gouvernement d'entreprise

Politique sur le Gouvernement d'entreprise Politique sur le Gouvernement d'entreprise Révisé par le Conseil d'administration le 23 mars 2011 Le Conseil d'administration d'esso Société Anonyme Française (ci-après "ESSO" ou "la Société") a adopté

Plus en détail

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution.

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. Le Président de la République Vu la Constitution, Vu la loi n 90-07 du 28 juin 1990 relative à l organisation

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION JOINT AU RAPPORT DE GESTION

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION JOINT AU RAPPORT DE GESTION RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION JOINT AU RAPPORT DE GESTION rendant compte des conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil ainsi que des procédures de contrôle interne

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE

CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2014-06-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE PARTIE I. STRUCTURE

Plus en détail

Statuts et fonctionnement

Statuts et fonctionnement Statuts et fonctionnement Raison sociale, nom commercial et siège social de la Société La dénomination sociale de la Société et son principal nom commercial est NextRadioTV. Le siège social de la Société

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS 2 MISSION ET PRINCIPALES RESPONSABILITÉS Le comité de gouvernance, (le «Comité») assiste le Conseil d administration (le «Conseil») de Corporation

Plus en détail

LIBERTE SOCIALE STATUTS LIBERTE SOCIALE

LIBERTE SOCIALE STATUTS LIBERTE SOCIALE LIBERTE SOCIALE STATUTS Article 1 : CONSTITUTION Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts, ayant participé à l assemblée constitutive du 12 février 2014, une association régie par la loi

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE SANOFI. Mise à jour du 29 octobre 2013

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE SANOFI. Mise à jour du 29 octobre 2013 REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE SANOFI Mise à jour du 29 octobre 2013 Le règlement intérieur précise les droits et obligations des Administrateurs, la composition, la mission et le fonctionnement

Plus en détail

Règlement intérieur du conseil d administration de LEGRAND SA

Règlement intérieur du conseil d administration de LEGRAND SA Mis à jour le 17 mars 2016 Préambule Règlement intérieur du conseil d administration de LEGRAND SA Première Partie : Le conseil d administration Article 1 er Article 2 Article 3 Missions et attributions

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Aucune disposition du règlement intérieur ne peut être adoptée si elle n est pas en conformité avec les statuts du syndicat.

REGLEMENT INTERIEUR. Aucune disposition du règlement intérieur ne peut être adoptée si elle n est pas en conformité avec les statuts du syndicat. CHAMBRE DE L INGENIERIE ET DU CONSEIL DE FRANCE REGLEMENT INTERIEUR TITRE I DISPOSITIONS PRELIMINAIRES Article 1 er OBJET Le présent règlement, établi en vertu des dispositions de l article 4 des statuts

Plus en détail

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR)

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Page 1 / 8 Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Art. 1 Constitution I. Constitution, siège Sous la dénomination «Pôle scientifique et technologique

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE Le présent Règlement Intérieur a pour objet de déterminer les modalités d application des Statuts : organisation des structures

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

APPROBATION DES MODIFICATIONS DES STATUTS DE LA MNRA Modification des articles 27, 30, 50 et 51

APPROBATION DES MODIFICATIONS DES STATUTS DE LA MNRA Modification des articles 27, 30, 50 et 51 Modalités d élection Modalités d élection Les déclarations de candidature aux fonctions d administrateurs effectuées dans le cadre des Sections de vote visées à l article 25 des présents statuts, doivent

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille Conformément à l article 14 de ses statuts, le «Orchestre Universitaire de Lille» arrête son Règlement Intérieur d association. ARTICLE 14 - Règlement

Plus en détail

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Le conseil d administration de la Société (le «conseil») établit les politiques générales de la Société,

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 17 DECEMBRE 2014 PROJET DE RESOLUTIONS

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 17 DECEMBRE 2014 PROJET DE RESOLUTIONS Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 155 742 320 euros RCS PARIS n 493 455 042 Siège social : 50, avenue Pierre Mendès France 75201 PARIS Cedex 13 ASSEMBLEE GENERALE MIXTE

Plus en détail

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions 1 CONSTRUCTIONS INDUSTRIELLES DE LA MEDITERRANEE (CNIM) Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 6 056 220 Euros Siège social : PARIS (75008) 35, rue de Bassano RCS PARIS 662

Plus en détail

RCS NANTES 350 807 947 RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

RCS NANTES 350 807 947 RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION EUROFINS SCIENTIFIC Société Anonyme Européenne au capital de 1.388.167,60 Siège social : Site de la Géraudière - Rue Pierre Adolphe Bobierre 44300 NANTES RCS NANTES 350 807 947 RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL

Plus en détail

Statuts de la CFHM. Article 1 - Dénomination. Article 2 - Durée. Article 3 - Siège C.F.H.M. 10/26

Statuts de la CFHM. Article 1 - Dénomination. Article 2 - Durée. Article 3 - Siège C.F.H.M. 10/26 C.F.H.M. 10/26 Article 1 - Dénomination Il est formé entre les membres qui adhèrent aux présents statuts une fédération, régie par les dispositions du Livre IV du code du Travail, qui prend la dénomination

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2015-03-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ D AUDIT PARTIE I. STRUCTURE DU COMITÉ 1.

Plus en détail

EDITION MULTI MEDIA ELECTRONIQUES

EDITION MULTI MEDIA ELECTRONIQUES EDITION MULTI MEDIA ELECTRONIQUES Société anonyme au capital de 2 516 990. Siège social : Immeuble Vision Défense, 89-91 Boulevard National, 92250 La Garenne Colombes. 393 588 595 R.C.S. Nanterre. RAPPORT

Plus en détail

Siège social : 12, rue Jacquemont 75017 Paris TITRE I. Dénomination, Objet, Siège

Siège social : 12, rue Jacquemont 75017 Paris TITRE I. Dénomination, Objet, Siège Statuts de l Association Françoise et Eugène MINKOWSKI pour la santé mentale des migrants Siège social : 12, rue Jacquemont 75017 Paris Article I Constitution, Dénomination TITRE I Dénomination, Objet,

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION La présente Charte établit le rôle du Conseil d administration (le «Conseil») d Innergex énergie renouvelable inc. (la «Société») et est assujettie aux dispositions des

Plus en détail

DBV TECHNOLOGIES Société Anonyme au capital de 882.274,50 Green Square Bâtiment D, 80/84 rue des meuniers Bagneux 441 772 522 R.C.S.

DBV TECHNOLOGIES Société Anonyme au capital de 882.274,50 Green Square Bâtiment D, 80/84 rue des meuniers Bagneux 441 772 522 R.C.S. DBV TECHNOLOGIES Société Anonyme au capital de 882.274,50 Green Square Bâtiment D, 80/84 rue des meuniers Bagneux 441 772 522 R.C.S. Nanterre (la "Société") REGLEMENT INTERIEUR Adopté, sous condition suspensive,

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIRECTION DES AFFAIRES CORPORATIVES

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIRECTION DES AFFAIRES CORPORATIVES CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIRECTION DES AFFAIRES CORPORATIVES Conseil d administration Approbation initiale : 26 mai 2011 CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE I- MANDAT Conformément à la Loi constituant

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS... 3 A. Membres du Conseil, principes de gouvernance

Plus en détail

ELIS REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE

ELIS REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE ELIS Société anonyme à directoire et à conseil de surveillance Au capital de 497.610.409 euros Siege social : 33 rue voltaire 92800 Puteaux R.C.S 499 668 440 Nanterre REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE

Plus en détail

EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS

EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 Entre les adhérents aux présents statuts est constituée une association qui

Plus en détail

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 Article 1 : Dénomination. Il est fondé, entre les personnes morales adhérentes aux présents statuts,

Plus en détail

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Attributions, obligations et responsabilités du Comité de direction et d évaluation

Plus en détail

statuts clong-volontariat Modifiés en assemblée générale le 11 avril 2005 comité de liaison d organisations non gouvernementales de volontariat

statuts clong-volontariat Modifiés en assemblée générale le 11 avril 2005 comité de liaison d organisations non gouvernementales de volontariat clong-volontariat comité de liaison d organisations non gouvernementales de volontariat statuts Modifiés en assemblée générale le 11 avril 2005 14, passage Dubail - 75010 PARIS - tél. : 01 42 05 63 00

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES 1. Interprétation «administrateur indépendant» désigne un administrateur qui n entretient pas avec la Compagnie ou avec une entité reliée,

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Modifié le 1 er juin 2012 PRÉAMBULE Les membres du Conseil d administration de THEOLIA (la «Société») ont souhaité adhérer aux règles de fonctionnement suivantes,

Plus en détail

DISCLAIMER: As Member States provide national legislations, hyperlinks and explanatory notes (if any), UNESCO does not guarantee their accuracy, nor

DISCLAIMER: As Member States provide national legislations, hyperlinks and explanatory notes (if any), UNESCO does not guarantee their accuracy, nor 2 STATUTS DE LA FONDATION DU PATRIMOINE TITRE II ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA FONDATION Article 6- Organes Les organes de la Fondation sont : - le Conseil de Fondation ; - l Administration général.

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION ARTICLE PREMIER Constitution et nomination Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts et ceux qui y adhéreront ultérieurement, une association régie par la loi du

Plus en détail

3.3 Les membres sont nommés par le Conseil annuellement après l assemblée annuelle des actionnaires de la Société.

3.3 Les membres sont nommés par le Conseil annuellement après l assemblée annuelle des actionnaires de la Société. 1. INTERPRÉTATION ET OBJECTIFS La présente charte doit être interprétée et appliquée conjointement avec les autres chartes et les politiques de gouvernance adoptées par le Conseil. La présente charte énonce

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION GROUPE STINGRAY DIGITAL INC.

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION GROUPE STINGRAY DIGITAL INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION GROUPE STINGRAY DIGITAL INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE GROUPE STINGRAY DIGITAL INC. GÉNÉRALITÉS 1. OBJET ET RESPONSABILITÉ DU CONSEIL En approuvant le présent

Plus en détail

CHARTE ET RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE D EULER HERMES SA

CHARTE ET RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE D EULER HERMES SA CHARTE ET RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE D EULER HERMES SA (Modifié et approuvé par la réunion du Conseil de surveillance du 15 février 2011) *** Euler Hermes SA (la «Société») est une

Plus en détail

Fondée le 12 juin 1979 à la demande de Sœur Emmanuelle, l association ne poursuit pas de but politique, confessionnel ou commercial.

Fondée le 12 juin 1979 à la demande de Sœur Emmanuelle, l association ne poursuit pas de but politique, confessionnel ou commercial. STATUTS ASASE ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DE SŒUR EMMANUELLE 19, rue du Rhône 1204 Genève T: +41 (0)22 311 20 22 F: + 41 (0)22 310 21 93 info@asase.org www.asase.org VERSION 2011 A. Raison sociale, but,

Plus en détail

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C Le ministre de la fonction publique à

Plus en détail

COMITÉ D AUDIT. minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération;

COMITÉ D AUDIT. minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération; COMITÉ D AUDIT 1. Composition et quorum minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération; seuls des administrateurs indépendants,

Plus en détail

DEPARTEMENT DU NORD - ARRONDISSEMENT DE LILLE COMMUNE DE LOMPRET

DEPARTEMENT DU NORD - ARRONDISSEMENT DE LILLE COMMUNE DE LOMPRET DEPARTEMENT DU NORD - ARRONDISSEMENT DE LILLE COMMUNE DE LOMPRET R E G L E M E N T I N T E R I E U R D U C O N S E I L M U N I C I P A L Adopté par délibération n 36/2014 en date du 02 juillet 2014 Commune

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS FRANCAIS POUR L ALIMENTATION ET LA SANTE

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS FRANCAIS POUR L ALIMENTATION ET LA SANTE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS FRANCAIS POUR L ALIMENTATION ET LA SANTE Le présent règlement intérieur a pour objectif de fixer les modalités d organisation et de fonctionnement du fonds français pour l

Plus en détail

RIBER Société anonyme au capital de EUR 3.036.472,48 Siège social : 31, Rue Casimir Perier 95873 Bezons Cedex R.C.S Pontoise 343 006 151

RIBER Société anonyme au capital de EUR 3.036.472,48 Siège social : 31, Rue Casimir Perier 95873 Bezons Cedex R.C.S Pontoise 343 006 151 RIBER Société anonyme au capital de EUR 3.036.472,48 Siège social : 31, Rue Casimir Perier 95873 Bezons Cedex R.C.S Pontoise 343 006 151 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE A L ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR CONSEIL DE SURVEILLANCE

REGLEMENT INTERIEUR CONSEIL DE SURVEILLANCE REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE -=-=-=-=-=-=-=- Annexe au PV de la Réunion du Conseil de Surveillance du 12 mai 2014 1 REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE La société Saft Groupe

Plus en détail

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du Comité de gestion du risque 1

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du Comité de gestion du risque 1 1 1. OBJECTIF (1) La principale fonction du Comité de gestion du risque est d aider le conseil d administration à s acquitter de ses responsabilités visant à définir l intérêt de la Banque CIBC à l égard

Plus en détail

RÈGLES DÉONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX MEMBRES DU PERSONNEL DES DÉPUTÉS ET DES CABINETS DE L ASSEMBLÉE NATIONALE

RÈGLES DÉONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX MEMBRES DU PERSONNEL DES DÉPUTÉS ET DES CABINETS DE L ASSEMBLÉE NATIONALE RÈGLES DÉONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX MEMBRES DU PERSONNEL DES DÉPUTÉS ET DES CABINETS DE L ASSEMBLÉE NATIONALE Loi sur l Assemblée nationale (chapitre A-23.1, a. 124.3) CHAPITRE I APPLICATION 1. Les présentes

Plus en détail

KLEPIERRE S T A T U T S

KLEPIERRE S T A T U T S KLEPIERRE Siège social : 21, avenue Kléber - 75116 PARIS 780 152 914 RCS PARIS S T A T U T S Mis à jour par décision du Président du Directoire du 21 mai 2012 S T A T U T S TITRE I FORME - OBJET - DENOMINATION

Plus en détail

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Statuts de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Avril 2010 1 I. DÉNOMINATION, SIÈGE, BUT Article 1 er : Dénomination Il est constitué, sous la dénomination «Chambre de commerce,

Plus en détail

Chapitre I er Définitions. Article 1 er

Chapitre I er Définitions. Article 1 er Arrêté royal du 20 janvier 2003 fixant le programme, les conditions et le jury de l examen pratique d aptitude des «comptables agréés» et «comptables-fiscalistes agréés» Source : Arrêté royal du 20 janvier

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL ET SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE MISES EN PLACE PAR LA SOCIETE Mesdames,

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES 1. INTERPRÉTATION ET OBJECTIFS La présente charte doit être interprétée et appliquée conjointement avec les autres chartes et les politiques de gouvernance adoptées par le Conseil. La présente charte énonce

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR du CONSEIL d'administration de la SOCIÉTÉ BOUYGUES

RÈGLEMENT INTÉRIEUR du CONSEIL d'administration de la SOCIÉTÉ BOUYGUES RÈGLEMENT INTÉRIEUR du CONSEIL d'administration de la SOCIÉTÉ BOUYGUES Mise à jour du 25 février 2014 S O M M A I R E pages Préambule... 1 Article 1 : Composition du conseil d administration... 3 Article

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

DELFINGEN INDUSTRY. Société Anonyme au capital de 3 117 283,48 Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) 354 013 575 R.C.S.

DELFINGEN INDUSTRY. Société Anonyme au capital de 3 117 283,48 Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) 354 013 575 R.C.S. DELFINGEN INDUSTRY Société Anonyme au capital de 3 117 283,48 Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) 354 013 575 R.C.S. Besançon RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

GREP (10) 2 FR FR FR

GREP (10) 2 FR FR FR FR GREP (10) 2 FR FR REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR DUGROUPE DES REGULATEURS EUROPEENS DANS LE DOMAINE DES SERVICES POSTAUX (GREP) LE GROUPE DES REGULATEURS EUROPEENS DANS LE DOMAINE DES SERVICES

Plus en détail

TECHNICOLOR. Société Anonyme au capital de 26 989 002,80 Euros Siège social : 1-5, rue Jeanne d Arc, 92130 ISSY-LES-MOULINEAUX

TECHNICOLOR. Société Anonyme au capital de 26 989 002,80 Euros Siège social : 1-5, rue Jeanne d Arc, 92130 ISSY-LES-MOULINEAUX TECHNICOLOR Société Anonyme au capital de 26 989 002,80 Euros Siège social : 1-5, rue Jeanne d Arc, 92130 ISSY-LES-MOULINEAUX 333 773 174 RCS NANTERRE S T A T U T S (mis à jour au 27 janvier 2010) TECHNICOLOR

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE

REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE TITRE I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES PRÉAMBULE Le présent règlement intérieur est élaboré en application des articles 13 à 14-1 de la loi n 71-1130 du 31 décembre 1971, et du

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE La présente Charte de la rémunération, de la nomination et de la gouvernance d entreprise a été adoptée

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (statuts de la SCH) du xx juin 2015 L assemblée générale de la SCH (société), vu l art. 12, al. 1, de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

Missions des comités en détail

Missions des comités en détail Missions des comités en détail Missions et attributions des Comités du Conseil Le Conseil d administration a défini dans son règlement intérieur les missions et attributions de ses différents Comités permanents

Plus en détail

Présentation du guide relatif à la prévention des manquements d initiés imputables aux dirigeants des sociétés cotées

Présentation du guide relatif à la prévention des manquements d initiés imputables aux dirigeants des sociétés cotées Présentation du guide relatif à la prévention des manquements d initiés imputables aux dirigeants des sociétés cotées Bernard Esambert, membre du Collège Benoît de Juvigny, secrétaire général adjoint Conférence

Plus en détail

S T A T U T S. 2.2 L Association ne poursuit aucun but lucratif et n exerce aucune activité commerciale.

S T A T U T S. 2.2 L Association ne poursuit aucun but lucratif et n exerce aucune activité commerciale. S T A T U T S Article 1 - Dénomination 1.1 Sous la dénomination "distributeurs d eau romands", il est constitué une association (ci-après l «Association») régie par les présents Statuts et par les Articles

Plus en détail

RESOLUTIONS PROPOSEES AU VOTE DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE DU 6 JUIN 2012

RESOLUTIONS PROPOSEES AU VOTE DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE DU 6 JUIN 2012 Société anonyme avec Conseil d Administration Au capital social de 7 097 879 Siège social : 155 avenue de la Rochelle, 79000 Niort B 025 580 143 RCS Niort RESOLUTIONS PROPOSEES AU VOTE DE L ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

STATUTS DU FONDS DE DOTATION DU MUSEE DU LOUVRE

STATUTS DU FONDS DE DOTATION DU MUSEE DU LOUVRE STATUTS DU FONDS DE DOTATION DU MUSEE DU LOUVRE (modifiés par la délibération du 9 avril 2010) - TITRE I - CONSTITUTION Article 1. Objet du Fonds Il est constitué par l Etablissement public du Musée du

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION SAFRAN Société anonyme à conseil d administration au capital de 83.405.917 euros Siège social : 2, boulevard du Général Martial Valin 75015 Paris 562 082 909 RCS Paris REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 23 septembre 2014 MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 1. Introduction La Banque du Canada (la «Banque») est l administrateur du Régime de pension de la Banque du Canada (le «Régime de pension»)

Plus en détail