Règlement intérieur du Conseil de surveillance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement intérieur du Conseil de surveillance"

Transcription

1 Règlement intérieur du Conseil de surveillance

2 1. Préambule Rôle du Conseil de surveillance Mission générale de contrôle permanent Rôle de vérification du bon exercice du pouvoir exécutif Limitation des pouvoirs du Directoire Composition du Conseil de surveillance et critères d indépendance des membres Conditions de nomination des membres du Conseil de surveillance Indépendance des membres du Conseil de surveillance Devoirs des membres du Conseil de surveillance Devoir de loyauté et de respect des lois et des statuts Devoir de confidentialité Assiduité Règles d intervention sur les titres de la Société, y compris information privilégiée Révélation des conflits d intérêts et devoir d abstention Fonctionnement du Conseil de surveillance Fréquence des réunions Convocation des membres du Conseil Information des membres du Conseil Utilisation des moyens de visioconférence et de télécommunication Délibérations du Conseil de surveillance Évaluation des travaux du Conseil Comité d audit Règles de détermination de la rémunération des membres du Conseil de surveillance Entrée en vigueur - force obligatoire...15 Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 2/15

3 La société (ci après ou la «Société») est une société anonyme à Directoire (le «Directoire») et Conseil de surveillance (le «Conseil de surveillance» ou le «Conseil»). Le Conseil de surveillance, soucieux de poursuivre l exercice des missions qui lui sont dévolues, et en application du «Code de gouvernement d entreprise pour les valeurs moyennes et petites» MiddleNext (ci après «Code de gouvernance MiddleNext») adopté par la société, a souhaité préciser et compléter les règles d organisation et de fonctionnement qui lui sont applicables de par la loi, les règlements et les statuts de la Société, ainsi que préciser les règles déontologiques applicables à ses membres. A cet effet, le Conseil de surveillance a décidé d établir un règlement intérieur et des règles déontologiques permettant d intégrer également les principes (recommandations et points de vigilance) du Code de gouvernance MiddleNext auxquels il adhère et d en organiser la mise en œuvre. Le présent règlement intérieur a un caractère purement interne et n est opposable ni aux actionnaires, ni aux tiers. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 3/15

4 2.1. Mission générale de contrôle permanent Le Conseil de surveillance exerce le contrôle permanent de la gestion de la Société par le Directoire. A toute époque de l année, il opère les vérifications et contrôles qu il juge opportuns, et il peut se faire communiquer par le Directoire tous les documents qu il estime utiles à l accomplissement de sa mission. Le Directoire lui présente un rapport une fois par trimestre au moins, retraçant les principaux actes ou faits de la gestion de la Société, avec tous les éléments permettant au Conseil d être éclairé sur l évolution de l activité sociale, ainsi que les comptes semestriels. Après la clôture de chaque exercice, dans les délais réglementaires, le Directoire lui présente, aux fins de vérification et contrôle, les comptes annuels, les comptes consolidés, et son rapport à l assemblée. Le Conseil de surveillance présente à l assemblée annuelle ses observations sur le rapport du Directoire et sur les comptes annuels, sociaux et consolidés. Le Président, à cette occasion, rend compte à l assemblée des conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil de surveillance et des procédures de contrôle interne et de gestion des risques mises en place par la société. Conformément à la loi et aux statuts, cette surveillance ne peut en aucun cas donner lieu à l accomplissement d actes de gestion effectués directement ou indirectement par le Conseil de surveillance ou par ses membres, ni plus généralement, à toute immixtion dans la direction de la Société Rôle de vérification du bon exercice du pouvoir exécutif Pour une gouvernance raisonnable, le Conseil de surveillance a pour mission de vérifier que les conditions sont remplies pour que le pouvoir exécutif du Directoire soit exercé sans dysfonctionnements pouvant mettre en cause la pérennité de la Société. En d autres termes, si le dirigeant a une obligation de résultat quant à la stratégie proposée, les membres du Conseil de surveillance ont une obligation de moyens garantissant que la fonction exécutive est accomplie sans dérives préjudiciables à la Société. La surveillance s exerce alors de la façon suivante : Vérifier l absence de dysfonctionnements graves dans l exercice de la fonction exécutive y compris dans le choix d options stratégiques susceptibles de remettre en cause la performance durable de la Société Participer à une bonne gouvernance en exerçant les quatre points de vigilance issus du Code de gouvernance MiddleNext et définis pour le pouvoir exécutif : capacités, isolement, rémunération et succession des «dirigeants» Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 4/15

5 Rendre compte aux actionnaires de leur devoir de surveillance par le rapport du Conseil à l assemblée générale d approbation des comptes annuels et par le rapport du Président du Conseil sur les conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil et sur le contrôle interne et la gestion des risques, et en assumer les responsabilités 2.3. Limitation des pouvoirs du Directoire Conformément à l article L du Code de Commerce, les opérations suivantes sont soumises à l autorisation préalable du Conseil de surveillance : la cession d immeuble par nature la cession totale ou partielle de participations la constitution de sûretés, ainsi que les cautions, avals et garanties Dans la limite des montants qu il détermine, aux conditions et pour la durée qu il fixe, le Conseil de surveillance peut autoriser d avance le Directoire à accomplir une ou plusieurs opérations visées ci-dessus. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 5/15

6 3.1. Conditions de nomination des membres du Conseil de surveillance Conformément à l article 18 des statuts de la Société, le Conseil de surveillance est composé de trois membres au moins et de dix-huit au plus, sous réserve de la dérogation prévue par la loi en cas de fusion. Les membres du Conseil de surveillance, personnes physiques ou morales, sont nommés par l assemblée générale ordinaire, sauf la faculté pour le Conseil, en cas de vacance d un ou plusieurs postes, de procéder par cooptation à la nomination de leurs remplaçants, chacun pour la durée restant à courir du mandat de son prédécesseur, sous réserve de ratification par la prochaine assemblée générale. La proposition de nomination de chaque membre du Conseil par l assemblée générale fait l objet d une résolution distincte, et des informations suffisantes sur l expérience et la compétence de chaque membre sont communiquées à l assemblée générale. L accès aux fonctions de membre du Conseil de surveillance est soumis aux conditions de cumul de mandats édictées par la loi. Le nombre des membres du Conseil de surveillance ayant dépassé l âge de 70 ans ne peut être supérieur au tiers des membres du conseil de surveillance en fonction. Lorsque cette proportion se trouve dépassée, le plus âgé des membres du Conseil de surveillance, le président excepté, cesse d exercer ses fonctions à l issue de la prochaine assemblée générale ordinaire. Les membres du Conseil de surveillance sont nommés pour une durée de six ans. Ils sont rééligibles. Les fonctions d un membre du Conseil de surveillance prennent fin à l issue de l assemblée générale ordinaire statuant sur les comptes de l exercice écoulé, tenue dans l année au cours de laquelle expire son mandat. Lorsqu une personne morale est portée aux fonctions de membre du Conseil de surveillance, elle est tenue de désigner un représentant permanent qui est soumis aux mêmes conditions et obligations et qui encourt les mêmes responsabilités civile et pénale que s il était membre du Conseil en son nom propre sans préjudice de la responsabilité solidaire de la personne morale qu il représente. Les représentants permanents sont soumis aux conditions d âge des conseillers personnes physiques. Le mandat de représentant permanent désigné par une personne morale nommée au Conseil de surveillance lui est donné pour la durée du mandat de cette dernière. Si la personne morale révoque le mandat de son représentant permanent elle est tenue de la notifier sans délai à la Société, par lettre recommandée, et de pourvoir, immédiatement, à son remplacement. Il en est de même en cas de décès ou de démission du représentant permanent. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 6/15

7 3.2. Indépendance des membres du Conseil de surveillance Le Conseil de surveillance doit accueillir au moins un membre indépendant si le nombre total de membres est de cinq ou moins, et au moins deux membres indépendants si le nombre total de membres est supérieur à cinq. Cinq critères permettent de justifier l indépendance des membres du conseil, qui se caractérise par l absence de relation financière, contractuelle ou familiale significative susceptible d altérer l indépendance du jugement : ne pas être salarié ni mandataire social dirigeant de la Société ou d une Société de son groupe et ne pas l avoir été au cours des trois dernières années ne pas être client, fournisseur ou banquier significatif de la Société ou de son groupe ou pour lequel la Société ou son groupe représente une part significative de l activité ne pas être actionnaire de référence de la Société ne pas avoir de lien familial proche avec un mandataire social ou un actionnaire de référence ne pas avoir été auditeur de la Société au cours des trois dernières années Il appartient au Conseil de surveillance d examiner au cas par cas la situation de chacun de ses membres au regard des critères énoncés ci-dessus. Sous réserve de justifier sa position, le Conseil peut considérer qu un de ses membres est indépendant alors qu il ne remplit pas tous ces critères ; à l inverse, il peut également considérer qu un de ses membres remplissant tous ces critères n est pas indépendant. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 7/15

8 4.1. Devoir de loyauté et de respect des lois et des statuts Les membres du Conseil de surveillance ou personnes assistant au Conseil ne prennent aucune initiative qui pourrait nuire aux intérêts de la Société et agissent de bonne foi en toute circonstance. Ils doivent prendre la pleine mesure de leurs droits et obligations et doivent notamment connaître les dispositions légales et réglementaires relatives à leur fonction, ainsi que les règles propres à la Société résultant de ses statuts et du règlement intérieur de son Conseil. Les membres du Conseil de surveillance s engagent à respecter les décisions adoptées par ce dernier conformément aux règles législatives et statutaires en vigueur. Les membres du Conseil de surveillance, lorsqu ils exercent un mandat de «dirigeant», ne doivent pas accepter plus de trois autres mandats d administrateurs dans des sociétés cotées, y compris étrangères, extérieures à leur groupe. Les membres du Conseil de surveillance doivent se considérer comme représentants de l ensemble des actionnaires, en particulier des actionnaires minoritaires. Ils s engagent notamment à vérifier que les décisions de la Société ne favorisent pas une partie ou catégorie d actionnaires au détriment d une autre Devoir de confidentialité Les membres du Conseil de surveillance doivent respecter un véritable secret professionnel, ainsi s engagent-ils personnellement à respecter la confidentialité totale des informations qu ils reçoivent oralement ou par écrit, que ce soit à l occasion des séances du Conseil ou lors d entretiens privés auxquels ils participent. De façon générale, les membres du Conseil de surveillance sont tenus de ne pas communiquer à l extérieur, notamment à l égard de la presse Assiduité Les membres du Conseil de surveillance doivent consacrer à leur fonction le temps et l attention nécessaires à l accomplissement de leur mission. Ils participent aux réunions du Conseil de surveillance avec assiduité et diligence. Ils veillent également à assister aux assemblées générales des actionnaires. Ils s informent sur les métiers et les spécificités de l activité de la Société, ses enjeux et ses valeurs et ils s attachent à mettre à jour les connaissances qui leur sont utiles pour le bon exercice de leur mission. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 8/15

9 4.4. Règles d intervention sur les titres de la Société, y compris information privilégiée Obligation de détention d actions de la Société Les membres du Conseil doivent être actionnaires à hauteur d au moins 500 titres, ces 500 titres devant être détenus au nominatif et en possession de chaque membre du Conseil dans l année suivant la prise de fonction Information privilégiée Conformément aux dispositions de l article du Règlement général de l AMF, une information privilégiée est une information précise qui n a pas été rendue publique, qui concerne, directement ou indirectement une ou plusieurs Sociétés cotées en bourse et qui si elle était rendue publique, serait susceptible d avoir une influence sensible sur le cours de l action et en général des instruments financiers émis par les Sociétés considérées, ou d avoir une influence sur les décisions qu un investisseur pourrait prendre quant à ces actions ou instruments. L information est réputée rendue publique lorsqu elle a été portée à la connaissance du public sous la forme d un communiqué émanant de la Société. Une information privilégiée concernant le Cabinet ne doit être utilisée par le membre du Conseil de surveillance que dans le cadre de l exécution de son mandat. Elle ne doit en aucun cas être communiquée à un tiers en dehors du cadre de l exercice du mandat de membre du Conseil de surveillance, et à des fins autres, ou pour une activité autre, que celles à raison desquelles elle est détenue. Tout membre du Conseil de surveillance détenant une information privilégiée concernant le Cabinet est un «initié» et doit s abstenir de réaliser, directement ou par personne interposée, pour son compte ou pour le compte d autrui, des opérations sur les titres de la Société, tant que cette information n est pas rendue publique. Il est de la responsabilité personnelle de chacun d apprécier le caractère privilégié d une information qu il détient, et, en conséquence, de s autoriser ou de s interdire toute utilisation ou transmission d information, ainsi que d effectuer ou de faire effectuer toute opération sur les titres de la Société Périodes d abstention Outre la période précédant la publication de toute information privilégiée dont ils ont connaissance, au cours de laquelle les initiés doivent s abstenir, conformément à la loi, de toute opération sur les titres de la Société, il est demandé aux membres du Conseil de surveillance de s abstenir de réaliser toute opération sur les titres de la Société pendant une période commençant vingt jours avant la publication : des communiqués de presse sur le chiffre d affaires semestriel, annuel, du premier et du troisième trimestre de l exercice des communiqués de presse sur les résultats consolidés semestriels et annuels Les membres du Conseil de surveillance ont été informés des dispositions relatives à la détention d informations privilégiées et au délit d initié : articles et suivants du Règlement général de l AMF et article L du Code monétaire et financier. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 9/15

10 Obligation de déclaration des transactions effectuées sur les titres de la Société Conformément aux dispositions des articles L et R du Code de commerce, des articles à du Règlement général de l AMF et de l instruction n du 3 février 2006 de l AMF relative aux opérations des dirigeants et des personnes mentionnées à l article L du Code monétaire et financier sur les titres de la Société, les membres du Conseil de surveillance et les personnes qui leur sont étroitement liées, doivent déclarer à l AMF les acquisitions, cessions, souscriptions ou échanges d instruments financiers de la société ainsi que les transactions opérées sur ces instruments qui leur sont liés, dès lors que le montant cumulé de ces opérations excède euros pour l année civile en cours. Les membres du Conseil de surveillance et les personnes qui leur sont étroitement liées transmettent leur déclaration à l AMF, par voie électronique dans un délai de 5 jours de négociation suivant la réalisation de l opération. Lors de la déclaration à l AMF, les déclarants transmettent à la Direction Financière du Cabinet une copie de cette communication. Les déclarations sont ensuite mises en ligne sur son site par l AMF et font l objet d un état récapitulatif annuel dans le rapport de gestion présenté à l assemblée générale annuelle de la Société Révélation des conflits d intérêts et devoir d abstention Les membres du Conseil de surveillance doivent informer le Conseil, dès qu ils en ont connaissance, de toute situation de conflit d intérêt survenue après l obtention de leurs mandats, même potentiel, dans laquelle ils pourraient être impliqués directement ou indirectement. Ils doivent s abstenir de participer aux débats et au vote de la délibération correspondante, et, le cas échéant, démissionner. Il appartiendra au membre du Conseil de surveillance intéressé, à l issue de cette démarche, d agir en conséquence, dans le cadre de la législation applicable. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 10/15

11 5.1. Fréquence des réunions Le Conseil de surveillance se réunit aussi souvent que l intérêt social de la Société l exige, et au moins une fois par trimestre dans les quinze jours qui suivent la remise du rapport périodique du Directoire, soit au siège social, soit en tout autre endroit indiqué dans la convocation. Des réunions spécifiques portant sur la stratégie, l organisation, le contrôle interne et la gestion des risques ou tout autre sujet, sont organisées selon les priorités et les besoins Convocation des membres du Conseil Les membres du Conseil sont convoqués par le Président à ses séances par tout moyen, même verbalement. En général, les convocations et l ordre du jour sont adressées aux membres du Conseil au minimum 48h avant et si possible une semaine avant par courrier doublé d un . L ordre du jour est arrêté par le Président, et les membres du Conseil de surveillance ont la faculté de lui proposer d inscrire un point particulier à l ordre du jour de l une des prochaines réunions Information des membres du Conseil Le Directoire communique aux membres du Conseil de surveillance tous les documents nécessaires à l accomplissement de leur mission avec un préavis raisonnable avant la date de la réunion du Conseil. Ces documents sont adressés par courrier électronique au Président du Conseil de surveillance qui se charge de les faire suivre aux membres du Conseil. Les membres du Conseil évaluent eux-mêmes si l information qui leur a été communiquée est suffisante et peuvent, le cas échéant, se faire communiquer tous les documents qu ils estiment utiles. Ils adressent leurs demandes d informations complémentaires au Président du Conseil de surveillance qui apprécie le caractère utile des documents demandés. Avant chaque réunion du Conseil, les membres du Conseil reçoivent en temps utile et sous réserve des impératifs de confidentialité, un dossier sur les points à l ordre du jour qui nécessitent une analyse et une réflexion préalable. En dehors des séances du Conseil, les membres du Conseil reçoivent de façon régulière toutes les informations importantes concernant la Société et sont alertés de tout évènement ou évolution affectant de manière importante les opérations ou informations préalablement communiquées au Conseil. Ils reçoivent notamment les communiqués de presse diffusés par la Société, ainsi que les principaux articles de presse et rapports d analyse financière. Ils ont accès au portail intranet de la Société. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 11/15

12 5.4. Utilisation des moyens de visioconférence et de télécommunication Conformément à l article 19 des statuts de la Société, et sauf pour les opérations visées à l article L du Code de Commerce (Cf. article 2.3. ci-dessus), sont réputés présents, pour le calcul du quorum et de la majorité, les membres du Conseil de surveillance qui participent à la réunion du Conseil par des moyens de visioconférence ou de télécommunication permettant leur identification et garantissant leur participation effective, dans les conditions ci-dessous : Les moyens de visioconférence ou de télécommunication peuvent être utilisés pour toute réunion du Conseil de surveillance, étant toutefois précisé que, conformément aux dispositions de l article L , alinéa 3 du Code de commerce, ces modes de participation ne pourront être utilisés pour l établissement des comptes annuels et du rapport de gestion ainsi que pour l établissement des comptes consolidés et du rapport de gestion de la Société Avant le début des délibérations, il doit être vérifié l absence de tiers ou de micro ou de tout autre élément qui serait contraire au caractère confidentiel des délibérations Chaque participant doit pouvoir intervenir et entendre ce qui est dit Les moyens de visioconférence ou de télécommunication utilisés doivent satisfaire à des caractéristiques techniques permettant la retransmission en continu et simultanée des délibérations afin d assurer la participation réelle des membres du Conseil aux délibérations du Conseil En cas de dysfonctionnement du système de visioconférence ou du moyen de télécommunication constaté par le Président de séance, le Conseil de surveillance peut valablement délibérer et/ou se poursuivre avec les seuls membres présents physiquement, dès lors que les conditions de quorum sont satisfaites Délibérations du Conseil de surveillance Les délibérations du Conseil de surveillance ne sont valables que si la moitié au moins de ses membres sont présents. Les décisions sont prises à la majorité des membres présents ou représentés. Le membre du Conseil mandaté par un de ses collègues pour le représenter dispose de deux voix. Le Vice-Président remplit les mêmes fonctions et a les mêmes prérogatives en cas d empêchement du Président, ou lorsque le Président lui a temporairement délégué ses pouvoirs. En cas de partage des voix, celle du Président de séance est prépondérante. Chaque réunion du Conseil fait l objet d un procès-verbal, signé par deux membres du Conseil, le Président et le Vice-Président sauf cas d absence, le projet de procès-verbal étant envoyé préalablement à tous les membres pour accord Évaluation des travaux du Conseil Une fois par an, les membres du Conseil, sur proposition du Président, s expriment sur le fonctionnement du Conseil et sur la préparation de ses travaux. Cette discussion est inscrite au procès-verbal de la séance. Une évaluation plus formelle est conduite tous les trois ans. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 12/15

13 5.7. Comité d audit Le Conseil de surveillance peut décider la création en son sein d un comité d audit ad hoc ou se constituer, dans sa formation plénière, en comité d audit. La loi définit la mission générale du comité d audit en précisant que son rôle est d assurer le suivi des questions relatives à l'élaboration et au contrôle des informations comptables et financières. Par la suite, la loi définit les attributions du comité d audit en précisant qu il est notamment chargé d assurer le suivi : du processus d'élaboration de l'information financière de l'efficacité des systèmes de contrôle interne et de gestion des risques du contrôle légal des comptes annuels et, le cas échéant, des comptes consolidés par les commissaires aux comptes de l'indépendance des commissaires aux comptes Le Comité d audit doit comprendre au moins un membre indépendant, doté de compétences particulières en matière comptable ou financière. Le Comité d audit et des comptes se réunit au moins deux fois par an lors des réunions pendant lesquels le Conseil de surveillance examine les comptes consolidés annuels et semestriels de la Société. Le Comité d audit se réunit, en outre, toutes les fois qu il le juge utile, notamment en cas d évènement important pour la Société. Pour l accomplissement de sa mission, le Comité d audit peut entendre, le cas échéant hors la présence des mandataires sociaux, les Commissaires aux comptes, les dirigeants et directeurs responsables de l établissement des comptes, de la trésorerie et du contrôle interne. Une synthèse des travaux du Comité d audit est formalisée dans les procès verbaux des réunions du Conseil de surveillance correspondantes. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 13/15

14 Le Conseil de surveillance peut recevoir, le cas échéant, à titre de jetons de présence, une rémunération fixe annuelle déterminée par l assemblée générale. Le Conseil les répartit librement entre ses membres. Cette répartition peut être inégalitaire et peut tenir compte notamment de l expérience spécifique d un membre, de son assiduité aux réunions du Conseil ou du temps qu il consacre à sa fonction. Le Conseil peut également allouer à ses membres des rémunérations exceptionnelles pour des missions ou mandats spécifiques confiés par le Conseil, dans les cas et aux conditions prévues par la loi. Le cas échéant, les rémunérations, fixes ou variables, du Président et du Vice-Président du Conseil de surveillance, sont déterminées par le Conseil de surveillance, conformément aux statuts, Par ailleurs, la Société donne, dans son rapport annuel et dans le rapport du Directoire sur la gestion de la Société, une information sur les jetons de présence versés, conformément aux dispositions de l article L alinéas 1 à 3 du Code de commerce, ainsi qu aux recommandations de l AMF du 22 décembre 2008 relatives aux informations à donner dans le document de référence sur la rémunération des mandataires sociaux. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 14/15

15 Le présent règlement intérieur et les règles de bonne conduite qu il contient, sont entrés en vigueur le jour de son adoption par le Conseil à la majorité des membres. Toutes modifications et/ou adjonctions sont votées par le Conseil dans les mêmes conditions et entrent en vigueur le même jour. Les stipulations du présent règlement intérieur et des règles de bonne conduite ont force obligatoire et s imposent à chacun des membres du Conseil de surveillance, personne physique ou morale, et aux représentants permanents de personnes morales membres du Conseil de surveillance, et engagent, en conséquence, la responsabilité personnelle de chaque membres du Conseil de surveillance. La poursuite par un membre du Conseil, et, le cas échéant, son représentant permanent, de son mandat, postérieurement à l entrée en vigueur du règlement intérieur, emporte adhésion pleine et entière aux stipulations et obligations qu ils comportent de la part de ce membre, et, le cas échéant, de son représentant permanent, ce membre et/ou ce représentant étant en conséquence tenu à leur strict respect. Pour acter leur adhésion pleine et entière au présent règlement intérieur, chacun des membres du Conseil de surveillance, en fonction lors de son entrée en vigueur, a été invité à le signer. De même, l acceptation de ses fonctions par une personne nommée membre du Conseil ou désignée représentant permanent d un membre emporte de sa part une adhésion pleine et entière au règlement intérieur, au strict respect duquel elle s oblige de par son acceptation. Tout nouveau membre du Conseil de surveillance sera ainsi invité à signer le présent règlement intérieur au moment de sa prise de fonction. Règlement intérieur du Conseil de Surveillance Page 15/15

CHARTE DE L ADMINISTRATEUR. mise à jour au 23 juillet 2013 ANNEXE AU RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DE L ADMINISTRATEUR. mise à jour au 23 juillet 2013 ANNEXE AU RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION mise à jour au 23 juillet 2013 ANNEXE AU RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION ALBIOMA SOCIÉTÉ ANONYME AU CAPITAL DE 1 122 964,11 IMMEUBLE LE MONGE 22 PLACE DES VOSGES, LA DÉFENSE 5 92400 COURBEVOIE

Plus en détail

SYNERGIE Société Anonyme au capital de 121.810.000 euros 11 Avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS 329 925 010 RCS PARIS

SYNERGIE Société Anonyme au capital de 121.810.000 euros 11 Avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS 329 925 010 RCS PARIS SYNERGIE Société Anonyme au capital de 121.810.000 euros 11 Avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS 329 925 010 RCS PARIS REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA SOCIETE SYNERGIE Approuvé par

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CLUB MEDITERRANEE SA

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CLUB MEDITERRANEE SA REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE CLUB MEDITERRANEE SA Le Conseil d Administration (le "Conseil d Administration" ou le "Conseil") de la société Club Méditerranée SA (la "Société") a décidé

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Modifié le 1 er juin 2012 PRÉAMBULE Les membres du Conseil d administration de THEOLIA (la «Société») ont souhaité adhérer aux règles de fonctionnement suivantes,

Plus en détail

KLEPIERRE S T A T U T S

KLEPIERRE S T A T U T S KLEPIERRE Siège social : 26, boulevard des Capucines 75009 PARIS 780 152 914 RCS PARIS S T A T U T S Modifiés par l Assemblée Générale Extraordinaire du 14 avril 2015 S T A T U T S TITRE I FORME - OBJET

Plus en détail

Ociane Professionnels Indépendants

Ociane Professionnels Indépendants JUIN 2012 Ociane Professionnels Indépendants Statuts approuvés par l Assemblée Générale du 11 septembre 2012 OCIANE PROFESSIONNELS INDÉPENDANTS Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 Siège social

Plus en détail

MUTUELLE DENTAIRE RENAULT

MUTUELLE DENTAIRE RENAULT MUTUELLE DENTAIRE RENAULT 9, rue de Clamart 92772 Boulogne Billancourt Cedex Tél. : 01.46.94.29.50 CHAPITRE 1 FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE DENTAIRE RENAULT Article 1 Dénomination... 3

Plus en détail

Société anonyme au capital de 1 486 528,25 euros Siège social : 20 rue de l Arcade 75008 Paris 722 030 277 RCS PARIS STATUTS

Société anonyme au capital de 1 486 528,25 euros Siège social : 20 rue de l Arcade 75008 Paris 722 030 277 RCS PARIS STATUTS Société anonyme au capital de 1 486 528,25 euros Siège social : 20 rue de l Arcade 75008 Paris 722 030 277 RCS PARIS STATUTS mis à jour le 20 juillet 2011 1 Article 1 - FORME... 3 Article 2 - OBJET SOCIAL...

Plus en détail

Statuts de MAAF Assurances SA

Statuts de MAAF Assurances SA Statuts de MAAF Assurances SA (modifiés par l assemblée générale du 13 juin 2014) ART. 1 - FORME JURIDIQUE La Société est constituée sous forme de société anonyme à conseil d administration, régie par

Plus en détail

STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ

STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ Société de Réassurance mutuelle régie par le Code des Assurances Siège Social : 65, rue de Monceau - 75008 PARIS STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ ARTICLE PREMIER - FORMATION -

Plus en détail

LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS

LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS Article 1 Constitution Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE Article 1 - Constitution La présente association est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2011-06. Objet : Renforcement des règles de bonne gouvernance dans les établissements de crédit.

CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2011-06. Objet : Renforcement des règles de bonne gouvernance dans les établissements de crédit. Tunis, le 20 mai 2011 CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2011-06 Objet : Renforcement des règles de bonne gouvernance dans les établissements de crédit. Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie,

Plus en détail

a) approuve les orientations stratégiques du Groupe, veille à leur mise en oeuvre et les revoit au moins une fois par an ;

a) approuve les orientations stratégiques du Groupe, veille à leur mise en oeuvre et les revoit au moins une fois par an ; REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 (Mis à jour à effet du 20 mai 2015) Préambule : Le Conseil d administration représente collectivement l ensemble des actionnaires et agit dans l intérêt

Plus en détail

ASSOCIATION AXIVA STATUTS

ASSOCIATION AXIVA STATUTS ASSOCIATION AXIVA Association déclarée, régie par la loi du 1 er juillet 1901 103-105, rue des Trois Fontanot 92000 Nanterre STATUTS mis à jour au 7 juin 2012 Copie certifiée conforme Le président 1 ARTICLE

Plus en détail

Société Anonyme à conseil d administration au capital de 6.515.148. Siège social : 13 rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt

Société Anonyme à conseil d administration au capital de 6.515.148. Siège social : 13 rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt Société Anonyme à conseil d administration au capital de 6.515.148 Siège social : 13 rue Louis Pasteur 92100 Boulogne Billancourt RCS NANTERRE B 391 504 693 S T A T U T S Mis à jour en date du 19 mai 2015

Plus en détail

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 Article 1 : Dénomination. Il est fondé, entre les personnes morales adhérentes aux présents statuts,

Plus en détail

Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration

Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration Annexe IV : rapport du Président du Conseil d Administration joint au rapport de gestion rendant compte des conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil ainsi que des procédures de

Plus en détail

Statuts. Mutuelle de France

Statuts. Mutuelle de France Statuts Mutuelle de France Mutuelle soumise aux dispositions du Livre II du Code de la Mutualité Inscrite au Registre National des Mutuelles sous le n 784 410 763 Sous convention de substitution au Groupe

Plus en détail

Règlement intérieur. de la Commission de surveillance

Règlement intérieur. de la Commission de surveillance Règlement intérieur de la Commission de surveillance L a loi du 28 avril 1816 dote la Caisse des Dépôts et Consignations d un statut particulier destiné à assurer à sa gestion une indépendance complète

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT SUR LE CONTROLE INTERNE

RAPPORT DU PRESIDENT SUR LE CONTROLE INTERNE RAPPORT DU PRESIDENT SUR LE CONTROLE INTERNE ADOCIA Société anonyme au capital de 684.076,30 euros Siège social : 115 avenue Lacassagne - 69003 Lyon 487 647 737 R.C.S. Lyon RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

Version consolidée AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL ----- Règlement intérieur du Collège. Chapitre 1 er Composition des formations

Version consolidée AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL ----- Règlement intérieur du Collège. Chapitre 1 er Composition des formations Version consolidée AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL ----- Règlement intérieur du Collège Article 1 er Chapitre 1 er Composition des formations Les membres composant le Collège restreint, les sous-collèges

Plus en détail

HAUT COMITE DE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE GUIDE D APPLICATION DU CODE AFEP-MEDEF DE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE DES SOCIETES COTEES DE JUIN 2013

HAUT COMITE DE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE GUIDE D APPLICATION DU CODE AFEP-MEDEF DE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE DES SOCIETES COTEES DE JUIN 2013 HAUT COMITE DE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE GUIDE D APPLICATION DU CODE AFEP-MEDEF DE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE DES SOCIETES COTEES DE JUIN 2013 Janvier 2014 Ce guide a pour objet de préciser l interprétation

Plus en détail

ANNEXE 1 BNP PARIBAS. Siège social : 16, boulevard des Italiens 75009 PARIS 662 042 449 RCS PARIS S T A T U T S

ANNEXE 1 BNP PARIBAS. Siège social : 16, boulevard des Italiens 75009 PARIS 662 042 449 RCS PARIS S T A T U T S ANNEXE 1 BNP PARIBAS Siège social : 16, boulevard des Italiens 75009 PARIS 662 042 449 RCS PARIS S T A T U T S S T A T U T S TITRE I FORME DENOMINATION SIEGE SOCIAL - OBJET Article 1 La Société dénommée

Plus en détail

TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF

TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF Chapitre I : Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières Section I : Dispositions générales Article 264 : Les dispositions du présent chapitre

Plus en détail

INVESCO ACTIONS EURO SOCIETE D INVESTISSEMENT A CAPITAL VARIABLE (SICAV) SIEGE SOCIAL : 16/18 RUE DE LONDRES - 75009 PARIS RCS : PARIS B 397 880 873

INVESCO ACTIONS EURO SOCIETE D INVESTISSEMENT A CAPITAL VARIABLE (SICAV) SIEGE SOCIAL : 16/18 RUE DE LONDRES - 75009 PARIS RCS : PARIS B 397 880 873 INVESCO ACTIONS EURO SOCIETE D INVESTISSEMENT A CAPITAL VARIABLE (SICAV) SIEGE SOCIAL : 16/18 RUE DE LONDRES - 75009 PARIS RCS : PARIS B 397 880 873 STATUTS TITRE 1 - FORME, OBJET, DÉNOMINATION, SIÈGE

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 17 DECEMBRE 2014 PROJET DE RESOLUTIONS

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 17 DECEMBRE 2014 PROJET DE RESOLUTIONS Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 155 742 320 euros RCS PARIS n 493 455 042 Siège social : 50, avenue Pierre Mendès France 75201 PARIS Cedex 13 ASSEMBLEE GENERALE MIXTE

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS 2 MISSION ET PRINCIPALES RESPONSABILITÉS Le comité de gouvernance, (le «Comité») assiste le Conseil d administration (le «Conseil») de Corporation

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement intérieur de la Croix-Rouge française adopté par l assemblée générale extraordinaire du 20 janvier 2012 et approuvé par le ministre de l Intérieur RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA

Plus en détail

Statuts. Les soussignés :

Statuts. Les soussignés : Statuts Les soussignés : APICIL PRÉVOYANCE, institution de prévoyance régie par le titre III du livre IX du Code de la Sécurité sociale, dont le siège social est situé 38 rue François Peissel 69300 Caluire

Plus en détail

SYNERGIE. Société Anonyme Capital social : 121.810.000 Siège : 11 avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS RCS 329.925.010 PARIS S T A T U T S

SYNERGIE. Société Anonyme Capital social : 121.810.000 Siège : 11 avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS RCS 329.925.010 PARIS S T A T U T S SYNERGIE Société Anonyme Capital social : 121.810.000 Siège : 11 avenue du Colonel Bonnet 75016 PARIS RCS 329.925.010 PARIS S T A T U T S Statuts mis à jour suite à l Assemblée Générale Mixte du 17 juin

Plus en détail

Formation, Objet et Composition de la Mutuelle page 3. CHAPITRE II : Admission, Démission, Radiation et Exclusion page 3

Formation, Objet et Composition de la Mutuelle page 3. CHAPITRE II : Admission, Démission, Radiation et Exclusion page 3 STATUTS 1 SOMMAIRE Formation, Objet et Composition de la Mutuelle page 3 CHAPITRE I : Formation et Objet de la Mutuelle page 3 CHAPITRE II : Admission, Démission, Radiation et Exclusion page 3 Administration

Plus en détail

Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 STATUTS RÈGLEMENTS. M E RMutuelle Retraite Européenne

Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 STATUTS RÈGLEMENTS. M E RMutuelle Retraite Européenne Mutuelle Retraite Européenne N SIREN 477 908 305 2015 STATUTS RÈGLEMENTS M E RMutuelle Retraite Européenne Statuts MRE applicables à compter du 01/01/2015 Titre I ER - Formation, Objet et composition

Plus en détail

REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL ACADEMIQUE

REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL ACADEMIQUE REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL ACADEMIQUE (Adopté par le Conseil académique du 20 janvier 2014, PV n 1, p. 5 ; modifié par le Conseil académique du 30 juin 2014, PV n 9, p. 1100.). Conditions de

Plus en détail

Statuts. «Centre d Enseignement Sur les Arts et la Musique» CESAM : l ouverture culturelle en Avant Pays Savoyard. Statuts

Statuts. «Centre d Enseignement Sur les Arts et la Musique» CESAM : l ouverture culturelle en Avant Pays Savoyard. Statuts «Centre d Enseignement Sur les Arts et la Musique» CESAM : l ouverture culturelle en Avant Pays Savoyard Statuts 1 Article 1 er : Constitution Il est créé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

ISF-INVEST. - article 1 : Constitution et Dénomination. - article 2 : Objet. - article 3 : Siège social. - article 4 : Durée de l association

ISF-INVEST. - article 1 : Constitution et Dénomination. - article 2 : Objet. - article 3 : Siège social. - article 4 : Durée de l association ISF-INVEST Club STATUTS DE L'ASSOCIATION - article 1 : Constitution et Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

STATUTS SMACL ASSURANCES - 1 -

STATUTS SMACL ASSURANCES - 1 - SMACL ASSURANCES STATUTS Adoptés par l Assemblée Générale Constitutive du 21 octobre 1972, et modifiés par les Assemblées Générales des 25 juin 1977, 30 juin 1978, 27 juin 1981, 15 juin 1984, 14 juin 1986,

Plus en détail

Algérie. Code des sociétés (livre 5 du code de commerce)

Algérie. Code des sociétés (livre 5 du code de commerce) Code des sociétés (livre 5 du code de commerce) Ordonnance du 26 septembre 1975 [NB - Cette version est à jour des textes suivants : le Décret législatif n 93-08 du 25 avril 1993 ; l Ordonnance n 96-27

Plus en détail

RCS NANTES 350 807 947 RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

RCS NANTES 350 807 947 RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION EUROFINS SCIENTIFIC Société Anonyme Européenne au capital de 1.388.167,60 Siège social : Site de la Géraudière - Rue Pierre Adolphe Bobierre 44300 NANTES RCS NANTES 350 807 947 RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL

Plus en détail

S informer sur. Les assemblées générales des sociétés cotées en bourse

S informer sur. Les assemblées générales des sociétés cotées en bourse S informer sur Les assemblées générales des sociétés cotées en bourse Autorité des marchés financiers Les assemblées générales des sociétés cotées en bourse Sommaire Quelle différence entre AGO et AGE?

Plus en détail

ADOPTEE A L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 24 FEVRIER

ADOPTEE A L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 24 FEVRIER AUTOMOBILE CLUB D AIX-EN-PROVENCE ET DU PAYS D AIX MODIFICATION DES STATUTS ADOPTEE A L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 24 FEVRIER 2015 ART. 1 : Il est fondé entre les personnes qui ont adhéré ou

Plus en détail

Statuts de MAAF SANTE

Statuts de MAAF SANTE Statuts de MAAF SANTE TITRE I : FORMATION OBJET COMPOSITION DE LA MUTUELLE CHAPITRE 1 ER DÉNOMINATION, MISSION ET OBJET DE LA MUTUELLE ART. 1 - DÉNOMINATION SIÈGE La mutuelle MAAF SANTE, régie par le Code

Plus en détail

LIBERTE SOCIALE STATUTS LIBERTE SOCIALE

LIBERTE SOCIALE STATUTS LIBERTE SOCIALE LIBERTE SOCIALE STATUTS Article 1 : CONSTITUTION Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts, ayant participé à l assemblée constitutive du 12 février 2014, une association régie par la loi

Plus en détail

Rapport d audit interne

Rapport d audit interne Exercice social clos au 31/12/2004 Rapport d audit interne du Président du Conseil d administration de la Compagnie Financière de Deauville en application de l article 117 de la loi n 2003-706 du 1 er

Plus en détail

«Mutuelle Etudiante des Régions Bourgogne et Franche Comté» STATUTS

«Mutuelle Etudiante des Régions Bourgogne et Franche Comté» STATUTS «Mutuelle Etudiante des Régions Bourgogne et Franche Comté» STATUTS TITRE I FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE CHAPITRE I FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE Art. 1 er Dénomination Il existe

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION (valant règlements des Comités du Conseil)

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION (valant règlements des Comités du Conseil) REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION (valant règlements des Comités du Conseil) Modifié par le Conseil d Administration Le 26 mars 2014 Le Conseil d Administration d Orange a décidé de fixer

Plus en détail

Loi n 2005-96 du 18 octobre 2005, relative au renforcement de la sécurité des relations financières.

Loi n 2005-96 du 18 octobre 2005, relative au renforcement de la sécurité des relations financières. Loi n 2005-96 du 18 octobre 2005, relative au renforcement de la sécurité des relations financières. TITRE PREMIER Renforcement de la sincérité des comptes des sociétés Chapitre premier Renforcement de

Plus en détail

CASINO, GUICHARD-PERRACHON

CASINO, GUICHARD-PERRACHON CASINO, GUICHARD-PERRACHON REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Le Conseil d'administration a décidé de regrouper, de préciser et de compléter s'il y a lieu, les dispositions légales, réglementaires

Plus en détail

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV)

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) I. But et composition de l Association Article 1 : Nom Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

APPLICATION PAR ATOS SE DU CODE DE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE AFEP-MEDEF

APPLICATION PAR ATOS SE DU CODE DE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE AFEP-MEDEF APPLICATION PAR ATOS SE DU CODE DE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE AFEP-MEDEF Objectif : Analyse de l application par Atos SE des dispositions du AFEP-MEDEF tel que modifié le 16 juin 2013 (le ). Le terme «Document

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (statuts de la SCH) du xx juin 2015 L assemblée générale de la SCH (société), vu l art. 12, al. 1, de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

STATUTS DE L UNION TECHNIQUE DE LA MUTUALITE MALIENNE

STATUTS DE L UNION TECHNIQUE DE LA MUTUALITE MALIENNE STATUTS DE L UNION TECHNIQUE DE LA MUTUALITE MALIENNE TITRE I. DISPOSITIONS GENERALES CHAPITRE 1 ER : FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE Article 1 er : Il est créé une Union Nationale de groupements mutualistes

Plus en détail

STATUTS REGLEMENT INTERIEUR

STATUTS REGLEMENT INTERIEUR 0BFonds de garantie des assurances de personnes STATUTS REGLEMENT INTERIEUR STATUTS REGLEMENT INTERIEUR 1BFonds de garantie des assurances de personnes (Fonds de garantie des assurés contre la défaillance

Plus en détail

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE Chapitre 1 - BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 Il est fondé entre les adhérent-e-s aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

POLITIQUE DE VOTE Mise à jour le 28 janvier 2015

POLITIQUE DE VOTE Mise à jour le 28 janvier 2015 POLITIQUE DE VOTE Mise à jour le 28 janvier 2015 Financière de l Echiquier, en qualité de société de gestion d OPCVM de droit français spécialisée dans les actions, est amenée, à travers les investissements

Plus en détail

Statuts Association «Club des Parisiens de Bordeaux»

Statuts Association «Club des Parisiens de Bordeaux» Statuts Association «Club des Parisiens de Bordeaux» 1 + Présentation Article 1 - Titre Il est fondé par Annie Poussielgues et entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi

Plus en détail

S T A T U T S. Relevant du livre II SIREN 776 950 677. mutami

S T A T U T S. Relevant du livre II SIREN 776 950 677. mutami S T A T U T S Relevant du livre II SIREN 776 950 677 mutami 70 Boulevard Matabiau BP 7051 31069 TOULOUSE CEDEX 7 tél 0 810 131 111 fax 05 61 63 03 77 Statuts Mutami mis à jour suite à l Assemblée Générale

Plus en détail

RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI CONSEIL SYNDICAL

RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI CONSEIL SYNDICAL RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL SYNDICAL - 1/8 RÉSIDENCE RANGUEIL MARTI CONSEIL SYNDICAL 14 / 06 / 2010 RÈGLES DE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL SYNDICAL SOMMAIRE : Article 1 :

Plus en détail

LA MUTUELLE CATALANE Mutuelle régie par le Livre II du Code de la Mutualité SOCIETE MUTUALISTE

LA MUTUELLE CATALANE Mutuelle régie par le Livre II du Code de la Mutualité SOCIETE MUTUALISTE SOCIETE MUTUALISTE N d'immatriculation au Registre National des Mutuelles : 302 476 536 LA MUTUELLE CATALANE 20 Av. de Grande Bretagne 66029 PERPIGNAN CEDEX Tél. : 04.68.34.45.66 Fax : 04.68.51.21.29 S

Plus en détail

LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS

LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS Article préliminaire Il est rappelé que l association «Les Hippocampes de Paris» a été créée le 25 mai 1934 sous la dénomination «Les Hippocampes». Elle a été déclarée

Plus en détail

Statuts de Paris Region Entreprises

Statuts de Paris Region Entreprises Statuts de Paris Region Entreprises Article 1. Forme et dénomination TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Il est institué entre les adhérents aux présents statuts et ceux qui y adhéreront, une Association

Plus en détail

STATUTS DE LA SOCIÉTÉ DES AMIS DES ARTS ET DES MUSÉES DE STRASBOURG

STATUTS DE LA SOCIÉTÉ DES AMIS DES ARTS ET DES MUSÉES DE STRASBOURG STATUTS DE LA SOCIÉTÉ DES AMIS DES ARTS ET DES MUSÉES DE STRASBOURG Titre I - Dénomination Objet Siège Durée Article 1 - Constitution, dénomination et inscription. L association «Société des Amis des Arts

Plus en détail

SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS ET SALARIES STATUTS

SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS ET SALARIES STATUTS SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS ET SALARIES ARTICLE 1 : STATUTS CONSTITUTION Il est crée sous la dénomination sociale : SYNDICAT PROFESSIONNEL DES THANATOPRACTEURS INDEPENDANTS

Plus en détail

Association déclarée régie par la Loi de 1901. Siège Social : 48, Boulevard Jourdan -75014 PARIS S T A T U T S TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

Association déclarée régie par la Loi de 1901. Siège Social : 48, Boulevard Jourdan -75014 PARIS S T A T U T S TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES C.E.P.R.E.M.A.P. Décembre 2004 CENTRE POUR LA RECHERCHE ECONOMIQUE ET SES APPLICATIONS C.E.P.R.E.M.A.P. Association déclarée régie par la Loi de 1901 Siège Social : 48, Boulevard Jourdan -75014 PARIS S

Plus en détail

Règlement d organisation et directive Cooperative Governance

Règlement d organisation et directive Cooperative Governance et directive Cooperative Governance Préambule En raison de la taille de la coopérative, afin de garantir l exécution scrupuleuse et économique des tâches de l administration de Mobility Société Coopérative,

Plus en détail

statuts RÉUNICA Prévoyance

statuts RÉUNICA Prévoyance statuts RÉUNICA Prévoyance Statuts RÉUNICA Prévoyance sommaire Réunica Prévoyance n Statuts Titre I DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 3 Article 1 - NATURE JURIDIQUE DÉNOMINATION.... 3 Article 2 - SIÈGE SOCIAL......................................................3

Plus en détail

STATUTS ET RÉGLEMENT INTÉRIEUR

STATUTS ET RÉGLEMENT INTÉRIEUR STATUTS ET RÉGLEMENT INTÉRIEUR DE LA MUTUELLE PRÉVIFRANCE Mutuelle soumise aux dispositions du Livre II du Code de la Mutualité Immatriculée auprès du Secrétaire Général du Conseil Supérieur de la Mutualité

Plus en détail

Association Suisse des Sophrologues Caycédiens (SOPHROLOGIE SUISSE ) du 9 mai 2015

Association Suisse des Sophrologues Caycédiens (SOPHROLOGIE SUISSE ) du 9 mai 2015 Association Suisse des Sophrologues Caycédiens (SOPHROLOGIE SUISSE ) du 9 mai 2015 SOPHROLOGIE SUISSE Statuts du 09.05.15 1/12 Dénomination, siège Article 1 Buts Article 2 L Association dénommée Association

Plus en détail

ASCOMADE Association des Collectivités pour la Maîtrise des Déchets et de l Environnement LES STATUTS. Article 1 - CONSTITUTION ET TITRE

ASCOMADE Association des Collectivités pour la Maîtrise des Déchets et de l Environnement LES STATUTS. Article 1 - CONSTITUTION ET TITRE ASCOMADE Association des Collectivités pour la Maîtrise des Déchets et de l Environnement LES STATUTS Les soussignés Article 1 - CONSTITUTION ET TITRE Membres ayant adhéré aux présents statuts de l association

Plus en détail

TITRE Ier. Formation, objet et composition de la mutuelle. Chapitre 1 er. Formation et objet de la mutuelle

TITRE Ier. Formation, objet et composition de la mutuelle. Chapitre 1 er. Formation et objet de la mutuelle TITRE Ier. Formation, objet et composition de la mutuelle. Chapitre 1 er. Formation et objet de la mutuelle Préambule. Le 28 janvier 1943, Monsieur STIEBEL, avec la participation de Monsieur Etienne NICOLAS,

Plus en détail

MUTUELLE GENERALE des ETUDIANTS de L EST

MUTUELLE GENERALE des ETUDIANTS de L EST MUTUELLE GENERALE des ETUDIANTS de L EST Contrat Mutualiste Statuts...p.01 Règlement Intérieur...p.13 La MGEL est une Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité et immatriculée

Plus en détail

Statuts Règlement Intérieur

Statuts Règlement Intérieur Statuts Règlement Intérieur Siège social : 35 rue Saint-Sabin 75534 PARIS CEDEX 11 Mutuelle soumise aux dispositions du Livre II du Code de la Mutualité Siren 391399052 STATUTS Préface : Les présents Statuts

Plus en détail

Avis préalable de réunion

Avis préalable de réunion CFAO Société anonyme à directoire et conseil de surveillance Au capital social de 10 254 210 euros Siège social : 18, rue Troyon, 92 316 Sèvres 552 056 152 R.C.S. Nanterre SIRET : 552 056 152 00218 Avis

Plus en détail

Mutuelle Générale Santé STATUTS REGLEMENT INTERIEUR MUTUALISTE REGLEMENT MUTUALISTE

Mutuelle Générale Santé STATUTS REGLEMENT INTERIEUR MUTUALISTE REGLEMENT MUTUALISTE Mutuelle Générale Santé STATUTS REGLEMENT INTERIEUR MUTUALISTE REGLEMENT MUTUALISTE M.G.S 22, rue Malmaison 93544 Bagnolet Cedex Tél. 0825. 00. 17. 30 Fax 01 48 97 35 37 www.mutuelle-mgs.com Mutuelle soumise

Plus en détail

STATUTS. approuvés par l Assemblée générale extraordinaire du 25 mai 2013. TITRE PREMIER - CONSTITUTION ET OBJET

STATUTS. approuvés par l Assemblée générale extraordinaire du 25 mai 2013. TITRE PREMIER - CONSTITUTION ET OBJET STATUTS approuvés par l Assemblée générale extraordinaire du 25 mai 2013. TITRE PREMIER - CONSTITUTION ET OBJET ARTICLE PREMIER - FORMATION DE LA SOCIÉTÉ Il est formé, entre les personnes qui ont adhéré

Plus en détail

TEXTES DE BASE. La société anonyme

TEXTES DE BASE. La société anonyme TEXTES DE BASE La société anonyme Titre premier : Dispositions générales Article premier : Les dispositions du présent code s appliquent à toutes les sociétés commerciales. Article 2 : La société est un

Plus en détail

1 - STATUTS 2 - REGLEMENT INTERIEUR. Emoa Mutuelle du Var

1 - STATUTS 2 - REGLEMENT INTERIEUR. Emoa Mutuelle du Var 1 - STATUTS 2 - REGLEMENT INTERIEUR Emoa Mutuelle du Var Siège administratif : 285, rue de la Cauquière BP 117 83184 SIX-FOURS-LES-PLAGES CEDEX www.mutuelle-emoa.fr Mutuelle soumise au disposition du Livre

Plus en détail

Association Loi 1901 STATUTS

Association Loi 1901 STATUTS BioSecure Domiciliée au Groupe des Ecoles des Télécommunications (GET) 46 Rue Barrault, 75634 Paris Cedex 13 Association Loi 1901 STATUTS Page 1 sur 1 Au terme du contrat numéro IST-2002-507634 (ci-après

Plus en détail

RAPPORT SUR LE CONTROLE INTERNE ET LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE

RAPPORT SUR LE CONTROLE INTERNE ET LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE RAPPORT SUR LE CONTROLE INTERNE ET LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE Exercice clos le 31 décembre 2010 Chers Actionnaires, La loi du 1 er août 2003 relative à la sécurité financière a, pour les sociétés anonymes,

Plus en détail

Statuts et Règlements Modifiés en Assemblée générale le 12 juin 2014

Statuts et Règlements Modifiés en Assemblée générale le 12 juin 2014 Statuts et Règlements Modifiés en Assemblée générale le 12 juin 2014 TITRE I : FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE chapitre i : FoRMAtion et objet De LA MUtUeLLe Article 1 er dénomination de

Plus en détail

STATUTS DE MODEL SA MODEL AG - MODEL Ltd

STATUTS DE MODEL SA MODEL AG - MODEL Ltd STATUTS DE MODEL SA MODEL AG - MODEL Ltd Titre premier : Dénomination - Siège - But - Durée Article premier Il est formé, sous la raison sociale «MODEL SA», une société anonyme qui est régie par les présents

Plus en détail

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS PREAMBULE Les Médiateurs des pays membres de l UEMOA, conformément à la recommandation de leur première réunion tenue à Ouagadougou

Plus en détail

Loi n 17-95 Relative aux sociétés anonymes*

Loi n 17-95 Relative aux sociétés anonymes* Loi n 17-95 Relative aux sociétés anonymes* Référence Titre premier : Dispositions générales Titre II : De la constitution et de l' immatriculation des sociétés anonymes Titre III : De l' administration

Plus en détail

Association SYNADEC. Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC

Association SYNADEC. Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC Association SYNADEC Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, le décret du 16

Plus en détail

CREDIT LYONNAIS STATUTS. 29 avril 2015

CREDIT LYONNAIS STATUTS. 29 avril 2015 CREDIT LYONNAIS STATUTS 29 avril 2015 I. FORME - SIEGE - OBJET Article 1 er Le CREDIT LYONNAIS, fondé en 1863 sous la forme de société à responsabilité limitée, a été constitué sous la forme de société

Plus en détail

ASSOCIATION «HABITER ENFIN!» Loi de 1901 STATUTS

ASSOCIATION «HABITER ENFIN!» Loi de 1901 STATUTS 1 ASSOCIATION «HABITER ENFIN!» Loi de 1901 STATUTS ARTICLE 1 - DENOMINATION La présente Association a pour dénomination : «Habiter Enfin!». ARTICLE 2 - SIEGE Le siège de l association est fixé au : 14

Plus en détail

ASSOCIATION DE SOUTIEN DES INITIATIVES LOCALES AFRICAINES

ASSOCIATION DE SOUTIEN DES INITIATIVES LOCALES AFRICAINES STATUTS DE L ASSOCIATION EBENE Titre I Formation et but de l association Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi

Plus en détail

ASSOCIATION DE FINANCEMENT DU PARTI NOUS CITOYENS STATUTS

ASSOCIATION DE FINANCEMENT DU PARTI NOUS CITOYENS STATUTS ASSOCIATION DE FINANCEMENT DU PARTI NOUS CITOYENS STATUTS Article 1er : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

MUTUALP. Statuts. Modifiés et ratifiés par l Assemblée Générale du 19 juin 2014 TITRE I - FORMATION, OBJET DE LA MUTUELLE

MUTUALP. Statuts. Modifiés et ratifiés par l Assemblée Générale du 19 juin 2014 TITRE I - FORMATION, OBJET DE LA MUTUELLE MUTUALP Mutuelle soumise aux dispositions du Livre II du Code de la Mutualité Immatriculée au répertoire SIREN sous le n 950396911 Siège social : 57 Bd Vivier Merle 69003 Lyon Statuts Modifiés et ratifiés

Plus en détail

U-CH Statuts Commission suisse de validation des modules informatiques pour utilisateurs

U-CH Statuts Commission suisse de validation des modules informatiques pour utilisateurs U-CH Statuts Commission suisse de validation des modules informatiques pour utilisateurs Secrétariat U-CH J. Bertschi c/o CPLN SFC Adresse Maladière 6, 00 Neuchâtel Tél. 0/77 40 0 E-mail : jeanine.bertschi@cpln.ch

Plus en détail

STATUTS. Groupe Minoteries SA. TITRE I RAISON SOCIALE, SIEGE, BUT et DUREE. Groupe Minoteries SA

STATUTS. Groupe Minoteries SA. TITRE I RAISON SOCIALE, SIEGE, BUT et DUREE. Groupe Minoteries SA STATUTS De Groupe Minoteries SA TITRE I RAISON SOCIALE, SIEGE, BUT et DUREE Article 1 Raison sociale Il existe, sous la raison sociale : Groupe Minoteries SA une société anonyme qui est régie par les présents

Plus en détail

SOCIETE ANONYME D EXPLOSIFS ET DE PRODUITS CHIMIQUES

SOCIETE ANONYME D EXPLOSIFS ET DE PRODUITS CHIMIQUES PricewaterhouseCoopers Audit 63, rue de Villiers 92208 Neuilly-sur-Seine Cedex ACE AUDITEURS ET CONSEILS D ENTREPRISE 5 avenue Franklin Roosevelt 75008 Paris SOCIETE ANONYME D EXPLOSIFS ET DE PRODUITS

Plus en détail

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution.

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution. ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. STATUTS DE L ASSOCIATION Titre 1 Constitution. ARTICLE PREMIER : DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux

Plus en détail

STATUTS I- L ASSOCIATION : Article 1 er. Article 2. Article 3. Association loi 1901

STATUTS I- L ASSOCIATION : Article 1 er. Article 2. Article 3. Association loi 1901 Association loi 1901 STATUTS I- L ASSOCIATION : Article 1 er Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901 sous la dénomination

Plus en détail

STATUTS - Association loi 1901 -

STATUTS - Association loi 1901 - STATUTS - Association loi 1901 - ARTICLE 1 : CONSTITUTION Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901 ayant

Plus en détail

SOCIÉTÉ FÉDÉRALE DE PARTICIPATIONS ET D INVESTISSEMENT FEDERALE PARTICIPATIE- EN INVESTERINGSMAATSCHAPPIJ («SFPI» / «FPIM») CHARTE DE GOUVERNANCE

SOCIÉTÉ FÉDÉRALE DE PARTICIPATIONS ET D INVESTISSEMENT FEDERALE PARTICIPATIE- EN INVESTERINGSMAATSCHAPPIJ («SFPI» / «FPIM») CHARTE DE GOUVERNANCE 1 SOCIÉTÉ FÉDÉRALE DE PARTICIPATIONS ET D INVESTISSEMENT FEDERALE PARTICIPATIE- EN INVESTERINGSMAATSCHAPPIJ («SFPI» / «FPIM») CHARTE DE GOUVERNANCE La Société fédérale de Participations et d Investissement

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «NOUVEL HORIZON»

STATUTS DE L ASSOCIATION «NOUVEL HORIZON» STATUTS DE L ASSOCIATION «NOUVEL HORIZON» TITRE 1 : DEFINITION DE L ASSOCIATION Article 1 : Dénomination Il est fondé entre toutes les personnes morales ou physiques qui adhèrent aux présents statuts une

Plus en détail

KAUFMAN & BROAD S.A. Rapport du Président du Conseil d Administration sur le gouvernement d entreprise et le contrôle interne

KAUFMAN & BROAD S.A. Rapport du Président du Conseil d Administration sur le gouvernement d entreprise et le contrôle interne KAUFMAN & BROAD S.A. Société anonyme au capital de 5.612.011,08 euros Siège social : 127 avenue Charles de Gaulle - 92207 Neuilly-sur-Seine 702 022 724 RCS NANTERRE Rapport du Président du Conseil d Administration

Plus en détail

ASSOCIATION DES USAGERS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS DE COTE D'IVOIRE (A.U.B.E.F C.I)

ASSOCIATION DES USAGERS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS DE COTE D'IVOIRE (A.U.B.E.F C.I) ASSOCIATION DES USAGERS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS DE COTE D'IVOIRE (A.U.B.E.F C.I) ASSOCIATION POUR LA PROTECTION DES INTERETS ET LA DEFENSE DES DROITS DES USAGERS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS

Plus en détail

S I E T SYNDICAT DES INDUSTRIELS DES EQUIPEMENTS DU TRAITEMENT DE L EAU S T A T U T S C H A P I T R E P R E M I E R

S I E T SYNDICAT DES INDUSTRIELS DES EQUIPEMENTS DU TRAITEMENT DE L EAU S T A T U T S C H A P I T R E P R E M I E R S I E T SYNDICAT DES INDUSTRIELS DES EQUIPEMENTS DU TRAITEMENT DE L EAU S T A T U T S C H A P I T R E P R E M I E R ARTICLE PREMIER CONSTITUTION Conformément au chapitre premier du titre premier du Livre

Plus en détail