indbad le marin ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "indbad le marin ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::"

Transcription

1 indbad le marin Sindbad Le marin ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

2

3 Sindbad le marin

4 Préface Sindbad le marin est un des contes des «mille et une nuits». Composé de sept récits qui sont autant de voyages, il rappelle que le monde, notre monde, est merveilleusement prodigue de richesses et nous révèle que celles-ci sont à la portée de tous à condition d acquérir la sagesse pour les découvrir. Des adolescents et des adultes en situation de handicap mental du Centre de la Gabrielle (MFP), aidés par une institutrice et une monitrice artistique, ont choisi comme projet de réécrire et d illustrer, avec leur propre regard et toutes leurs richesses, Sindbad le marin. L objet de cette histoire est de se faire connaître, autant que de se faire reconnaître, au delà du centre par des enfants des collèges de Seine-et-Marne, et pourquoi pas par un public encore plus large. Dans beaucoup de contes, figurent des fées ou des magiciens dont la mission est d aider les héros en leur apportant une aide. Toutes proportions gardées nos administrateurs ont voulu tenir ce rôle de facilitateur à la réalisation du livre. Et puisque nous sommes dans le domaine des contes nous formons le vœu que cette oeuvre permette un enrichissement mutuel de celles et ceux qui l ont réécrite et illustrée, et des lecteurs. Au cours de ces sept voyages, Sindbad le marin a compris qu en acquérant de la sagesse il pouvait s offrir de nombreuses richesses. Puisse ce livre enrichir le cœur de chacun d entre nous. Général de Corps d Armée (2s) Claude LEPETIT Président de la CNG-MG 3

5 4

6 Sommaire 6 Résumé 7 Présentation des personnages 8 Histoire de Sindbad le marin 12 Premier voyage de Sindbad le marin 19 Second voyage de Sindbad le marin 27 Troisième voyage de Sindbad le marin 35 Quatrième voyage de Sindbad le marin 43 Cinquième voyage de Sindbad le marin 48 Sixième voyage de Sindbad le marin 56 Septième voyage de Sindbad le marin 5

7 Résumé L histoire de Sindbad est racontée par Schéhérazade. Condamnée à mort par le calife de Bagdad, elle commence pendant la nuit une histoire qu elle arrête au matin. Curieux de connaître la suite, le souverain la laisse vivre jusqu à la nuit suivante où elle reprend son récit. Pendant 30 nuits, elle conte l histoire de Sindbad. Après bien d autres récits, au bout de 1001 nuits, le calife finira par lui accorder sa grâce. Les voyages de Sindbad le conduisent aux limites du monde où il rencontre des lieux et des êtres extraordinaires, merveilleux et souvent monstrueux. Mais les dangers le mènent aussi aux limites de lui-même, l obligeant à faire preuve d une astuce et d un courage remarquables. Dans les pires situations, Sindbad affirme qu il veut vivre et, trouvant un moyen de se sauver, il s en retourne chez lui plus puissant et plus riche. Il se montre alors généreux envers les pauvres. Mais, dans ses aventures, il se découvre aussi égoïste, menteur, voleur et même capable d assassiner. 6

8 Présentation des personnages Schéhérazade Jeune femme qui raconte les aventures de Sindbad au roi Schahriar pour éviter une mort certaine. Schahriar Roi, trompé par sa femme, la tue et pour se venger épouse chaque jour une vierge qu il tue au matin de la nuit de noces. Haroun Al Rachid Sultan des Indes régnant sur Bagdad de 786 à 809. Sindbad Héros de l histoire qui vit plein d aventures fantastiques. Hindbad Porteur de marchandises à Bagdad à qui Sindbad raconte ses aventures. Le Roi de Serendib Roi qui a permis à Sindbad de rentrer chez lui. Personne importante dans l acquisition des richesses de Sindbad. Le Rock Gigantesque oiseau présent sur l Ile aux Serpents. Animal-clé dans la richesse de Sindbad. 7

9 Histoire de Sindbad le marin Sire, sous le règne de ce même calife 1 Haroun al-rachid 2, il y avait à Bagdad 3 un pauvre porteur 4 nommé Hindbad. Un jour qu il faisait une chaleur étouffante, il portait une lourde charge d une extrémité de la ville à une autre. Comme il était très fatigué du chemin qu il avait déjà fait et qu il lui en restait encore beaucoup à faire, il arriva dans une rue où soufflait une brise légère et dont le pavé était arrosé d eau de rose. Ne pouvant désirer un lieu plus favorable, il posa sa charge à terre, et s assit dessus auprès d une grande maison. D agréables parfums de bois d aloès 5 et de pastilles 6 se mêlaient à l odeur de rose. De la fenêtre parvenait la musique de plusieurs instruments qui accompagnaient le chant des rossignols et d autres oiseaux du pays. Ce concert et la fumée des viandes grillées lui firent penser qu un festin avait lieu en cet endroit. Il décida de se renseigner sur le propriétaire de la maison. Un valet, étonné qu il ne connaisse pas son maître, lui répondit : «Comment! vous vivez à Bagdad, et vous ignorez que c est ici la demeure du seigneur Sindbad le marin, ce fameux voyageur qui a parcouru toutes les mers que le soleil éclaire?» Le porteur, qui avait entendu parler de ses richesses et les enviait, ne put s empêcher de dire à voix haute : «Puissant créateur, voyez la différence qu il y a entre Sindbad et moi ; je souffre tous les jours mille fatigues et mille maux, et j ai bien de la peine à me nourrir, moi et ma famille, pendant que l heureux Sindbad dépense sans compter pour ses plaisirs. Qu a-t-il fait pour obtenir une vie si agréable? Qu ai-je fait, moi, pour en mériter une si dure?» Et de désespoir, il frappa le sol du pied. Il était encore occupé par ses tristes pensées, quand un valet s approcha et lui dit: «Venez, suivez moi ; le seigneur Sindbad, mon maître, veut vous parler.» ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: 1 Calife : souverain des Musulmans. 2 Haroun-al-Rachid : calife de Bagdad de 786 à 809. Sous son règne, Bagdad vécut dans une grande prospérité. 3 Bagdad : capitale de l Irak fondée en Porteur : homme dont le métier est de transporter des marchandises sur son dos. 5 Aloès : plante à feuilles dentées utilisée en médecine et en parfumerie. 6 Pastille : pâte odorante que l on brûle pour parfumer l air. 8

10 rym belazreg

11 hilaire bimouanga Le jour qui parut en cet endroit empêcha Shéhérazade 7 de continuer cette histoire ; mais elle la reprit ainsi le lendemain : ::: lxx e nuit ::: Hindbad craignait qu on vienne le chercher pour le maltraiter à cause du discours qu il venait de tenir. Il répondit donc qu il ne pouvait abandonner sa charge dans la rue ; mais le valet lui promit d en prendre soin et insista tellement qu il fut obligé de le suivre. Il l introduisit dans une grande salle, où il y avait un bon nombre de personnes autour d une table couverte de mets délicats. On voyait à la place d honneur un personnage grave, bien fait et vénérable avec une longue barbe blanche ; derrière lui une foule d officiers et de domestiques s empressaient de le servir. Ce personnage était Sindbad. 10

12 isabelle lambert Hindbad, très intimidé, salua la compagnie en tremblant. Sindbad lui dit de s approcher, l installa à sa droite et lui servit lui-même vin et nourriture. Vers la fin du repas, comme ses invités ne mangeaient plus, il prit la parole, et, s adressant à Hindbad en l appelant frère, selon la coutume des Arabes lorsqu ils se parlent familièrement, il lui demanda comment il se nommait et quelle était sa profession. Puis il ajouta : «Je voudrais que vous me répétiez ce que vous disiez tout à l heure dans la rue.» Très gêné, Hindbad baissa la tête et le pria de lui pardonner ses propos inconvenants qui lui avaient échappé à cause de sa grande lassitude. «Je comprends votre situation, reprit Sindbad. Au lieu de vous faire des reproches, je vous plains; mais vous vous trompez si vous croyez que j ai obtenu sans peine tout ce confort. Je peux vous assurer, ajouta-t-il en s adressant à toute la compagnie, que j ai enduré des travaux et des souffrances si terribles qu ils sont capables d ôter aux hommes les plus avides l envie de traverser les mers pour s enrichir. Vous n imaginez pas tous les dangers que j ai courus durant mes sept voyages. Je vais vous en faire un récit fidèle. Je crois que vous ne serez pas fâchés de l entendre: :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: 7 Schéhérazade : c est Schéhérazade qui raconte l histoire de Sindbad au roi Schahriar. Celui-ci, trompé par sa femme, la tue et pour se venger décide d épouser chaque jour une nouvelle femme qu il tue après la nuit de noces. Quand vient le tour de Schéhérazade, pendant la nuit de noces, elle commence à raconter une histoire qu elle interrompt au lever du jour. Curieux de connaître la suite, le roi remet au lendemain sa mise à mort. La seconde nuit, Schéhérazade utilise la même ruse et le roi lui accorde une nouvelle journée de vie. Et ainsi pendant mille et une nuits jusqu à ce que le roi renonce à sa vengeance et laisse la vie sauve à Schéhérazade qui devient reine. 11

13 Premier Voyage de Sindbad le marin «J avais hérité de grandes richesses dont je gaspillai la plus grande partie dans les plaisirs. Mais revenant à la raison, je me rendis compte qu elles n étaient pas inépuisables et que je perdais mon temps inutilement. Je me souvins aussi de la phrase de Salomon 8 que j avais entendue citée par mon père. Il vaut mieux être dans le tombeau que dans la pauvreté. C est pourquoi je décidai de vendre ce qui me restait de meubles aux enchères ; je me rendis à Bassora 9 où j embarquai sur un bateau que nous avions équipé avec plusieurs autres marchands à frais communs 10. Nous prenons la route des Indes orientales par le golfe persique en direction des îles de Varvak 11. Au cours de notre navigation, nous faisons halte dans plusieurs îles pour vendre ou échanger nos marchandises. Un jour de grand calme, par une mer sans vagues, nous apercevons à fleur d eau une île toute verte ; le capitaine nous autorise à y débarquer ; je suis du nombre de ceux qui veulent y aller. Mais, pendant que nous nous reposons des fatigues de la mer en buvant et mangeant, l île tout à coup tremble et nous secoue fortement.» :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: 8 Salomon : dans la bible, roi d Israël (-972 à -932) réputé pour sa sagesse. 9 Bassora : port sur le golfe Persique 10 à frais communs : en partageant les frais. 11 Iles de Varvak : îles imaginaires, situées selon les Arabes au-delà de la Chine ; ce sont peut-être les îles du Japon. 12

14 hilaire bimouanga

15 thomas galissant

16 A ces mots, Shéhérazade s arrêta, parce que le jour commençait à paraître. Elle reprit ainsi son discours sur la fin de la nuit suivante : ::: lxxi e nuit ::: Sire, dit-elle, Sindbad poursuit ainsi son histoire : «Du bateau, on s aperçoit du tremblement de l île ; on nous crie de nous rembarquer rapidement ; que nous allons tous périr ; que ce que nous avons pris pour une île est en fait le dos d une baleine. Les plus rapides se sauvent dans la chaloupe 12, d autres partent à la nage. Pour moi, au moment où la baleine plonge, je réussis à me saisir d un bout de bois qu on avait apporté pour faire du feu, mais le capitaine, après avoir recueilli les autres naufragés, hisse les voiles et m abandonne à mon triste destin. Pendant un jour et une nuit, j affronte les flots qui me ballottent de droite à gauche. Le lendemain, à bout de forces, alors que je n ai plus l espoir d échapper à la mort, je suis jeté par une vague en direction d une île au rivage escarpé 13 ; et je n aurais pu y monter si quelques racines d arbre ne n avaient donné prise. Une fois à terre, je m étends à demi mort. Au lever du soleil, malgré ma fatigue, je me mets à la recherche de nourriture : je trouve quelques herbes bonnes à manger et par bonheur une source d excellente eau. Après avoir repris des forces, j avance à l aventure et j arrive dans une plaine où j aperçois une cavale 14 en train de paître. Je me dirige vers elle, flottant entre la joie et la crainte. Pendant que j admire sa beauté, j entends une voix venant de sous la terre ; puis un homme paraît à qui je raconte ma mésaventure. Il me prend par la main et me conduit dans une grotte où il y a d autres hommes aussi étonnés que lui de me voir. Ils m expliquent qu ils sont les palefreniers 15 du roi Mirhage. Chaque année, à cette période, leur tâche est de conduire ici les cavales pour qu elles se reproduisent avec un cheval marin qui sort des flots ; mais ils doivent protéger :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: 12 Chaloupe : canot qui sert pour le débarquement et le sauvetage des passagers. 13 Escarpé : d accès difficile à cause de sa hauteur. 14 Cavale : belle jument de race. 15

17 la jument qui risque de se faire dévorer par le mâle après l accouplement. Seuls les cris des hommes font fuir l animal qui replonge dans la mer. Ils ramènent ensuite les juments à la ville : les petits qui en naîtront sont destinés au roi et appelés chevaux marins. J avais eu de la chance de les rencontrer car si j étais arrivé un jour plus tôt, sans guide pour me conduire jusqu aux habitations, j aurais risqué la mort. Le lendemain, ils me conduisent jusqu à la capitale. Mirhage, le roi de l île à qui je raconte ma mésaventure me prend en pitié et demande qu on prenne soin de moi. La capitale du royaume est située en bord de mer et a un beau port où abordent des bateaux de tous les pays ; j y rencontre des étrangers qui me donnent des nouvelles du monde et des savants venus de l Inde. Je me rends à l île de Cassel qui est sous la domination du roi Mirhage. Comme on y entend toutes les nuits un bruit de timbales, on dit que Deggial 16 y demeure ; en chemin, je vois des poissons de cinquante à cent mètres de long mais qui font plus de peur que de mal et d autres plus petits mais qui ont des têtes de hiboux. Un jour, sur le port, comme on débarque des marchandises, j aperçois mon nom sur quelques ballots ; je reconnais mon chargement et même le capitaine. Je lui demande à qui appartiennent ces affaires ; il me répond qu elles sont à un marchand, nommé Sindbad, mort noyé après s être arrêté avec d autres marins sur le dos d une baleine qu ils avaient pris pour une île ; Capitaine, lui dis-je, je suis ce Sindbad que vous croyez mort : ces ballots sont mon bien et ma marchandise». :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: 15 Palefrenier : personne chargée du soin des chevaux. 16 Deggial : chez les Musulmans, l Antéchrist qui viendra à la fin du monde conquérir toute la terre sauf les villes saintes préservées par des anges. 16

18 rym belazreg

19 Shéhérazade n en dit pas davantage cette nuit, mais continua ainsi le lendemain : ::: lxxii e nuit ::: Cette réponse étonne le capitaine : «Grand Dieu! s écrie-t-il, à qui se fier aujourd hui? J ai vu de mes propres yeux périr Sindbad. Malgré tes airs honnêtes, avec quelle audace tu me mens pour t emparer d un bien qui ne t appartient pas!». Pour le convaincre, je lui raconte mon aventure et la façon dont j ai survécu. Plusieurs marins me reconnaissent. Ce capitaine était un homme honnête ; il se réjouit de me voir sain et sauf, me rend mes affaires et refuse les quelques marchandises que je voulais lui offrir en remerciement. Je donne ce que j ai de plus précieux au roi Mirhage qui, en retour, me fait des dons bien plus considérables. Avant de remonter sur le bateau, j échange le reste de mes marchandises contre du bois d aloès, du santal 17, du camphre 18, de la muscade, du clou de girofle, du poivre et du gingembre 19. Je les revends en chemin au cours de nos escales et j arrive ici avec cent mille sequins 20 qui me permettent d acheter des esclaves, des terres et une grosse maison. Et c est ainsi que je m établis, me promettant d oublier les maux que j avais soufferts et de jouir des plaisirs de la vie.» Sindbad arrêta ici son récit et offrit une bourse de cent sequins à Hindbad, lui proposant de revenir le lendemain avec les autres invités pour entendre la suite de ses aventures. Hindbad s habilla le lendemain plus proprement que le jour précédent. Après le repas, Sindbad prit de nouveau la parole : «Messieurs, je vous prie de vouloir bien écouter les aventures de mon second voyage ; elles sont plus dignes de votre attention que celles du premier.» Et il parla en ces termes : :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: 17 Santal : bois odorant utilisé en parfumerie. 18 Camphre: substance aromatique obtenue par la distillation du bois du camphrier et utilisée en médecine. 19 Muscade, clou de girofle, poivre, gingembre : épices utilisées pour la cuisine. 20 Sequin : ancienne monnaie d or. 18

20 angélique gérard Second Voyage de Sindbad le marin «J avais pris la résolution 21 de vivre tranquillement le reste de mes jours à Bagdad. Mais je ne tardai pas à m ennuyer. L envie de voyager et de faire du commerce me reprit. J achetai donc les marchandises nécessaires à mon négoce 22 et je partis une seconde fois avec d autres marchands dont l honnêteté m était connue. Après avoir prié Dieu, nous nous embarquons sur un bon navire. Nous allons d îles en îles où nous faisons des échanges très avantageux. Un jour, nous débarquons sur une île couverte d arbres fruitiers, mais si déserte qu on n y voit ni habitation ni âme qui vive. Nous nous promenons dans les prairies et le long des ruisseaux qui les arrosent. Pendant que mes compagnons récoltent des fruits et des fleurs, je prends des provisions et du vin et je m assois à l ombre de grands arbres. Je fais un assez bon repas et m assoupis 23, je ne peux vous dire combien de temps mais, à mon réveil, le navire avait disparu.» :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: 21 Résolution : décision. 22 Négoce : commerce. 23 Je m assoupis : je m endors. 19

21 christelle desprez

22 Shéhérazade s arrêta pour reprendre la nuit suivante. ::: lxxiii e nuit ::: «Etonné de ne plus voir le bateau à l ancre, je me lève et regarde tout autour de moi, mais plus aucun de mes compagnons n est là, j aperçois seulement, au loin, la voile du navire. Je pousse des cris épouvantables, je me frappe la tête, me jette par terre où je reste longtemps à remuer de sinistres pensées. Cent fois, je me reproche d avoir entrepris ce second voyage. Finalement, me résignant à la volonté de Dieu, je grimpe en haut d un arbre pour voir si je n aurais pas quelque raison d espérer. En scrutant 24 les alentours, j aperçois au loin, côté terre, quelque chose de blanc ; je descends de mon arbre, rassemble mes vivres et marche vers ce que j ai vu. Ce que je découvre en m approchant est une énorme boule blanche, lisse, douce. J en fais le tour sans trouver aucune ouverture. Tout à coup, comme couvert d un épais nuage, le ciel s assombrit ; je m en étonne, mais plus encore quand je comprends que la cause de cette obscurité est un oiseau d une taille extraordinaire qui vole vers moi ; je me souviens alors d avoir entendu les marins parler d un oiseau géant appelé rock et j en déduis que cette boule est son œuf. En effet, l animal se pose dessus comme pour le couver. Serré contre l œuf, j ai devant moi une des pattes de l oiseau, grosse comme un tronc d arbre. L idée me vient de m y attacher fortement à l aide de mon turban en espérant qu en reprenant son envol le rock m emportera loin de cette île. Effectivement, dès le lendemain, il m enlève si haut dans le ciel que je ne vois plus la terre, puis tout à coup, il descend si rapidement que j en perds toute sensation. J ai à peine le temps de me détacher que l oiseau, d un coup de bec, se saisit d un serpent immense et reprend son vol. :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: 24 Scruter : examiner attentivement. 21

23 La vallée où il m a laissé est très profonde et fermée par des montagnes qui se perdent dans les nuages, sans aucun chemin pour y monter. Ma situation me paraît pire encore que dans l île que je viens de quitter. En marchant dans cette vallée, je m aperçois qu elle est parsemée de diamants d une grosseur surprenante mais aussi pleine de serpents effrayants, assez gros pour engloutir un éléphant. Pour échapper au rock, ils se retirent dans leur antre 25 pendant le jour et n en sortent que la nuit. Après avoir marché toute la journée, je passe la nuit dans une grotte dont je bouche l entrée avec une pierre mais je ne peux dormir à cause des sifflements effrayants des serpents. Le lendemain, je reprends ma marche encore tremblant et, à la fin, je m assois, tellement fatigué que je m assoupis parmi les diamants. Un grand bruit me réveille : ce sont de grosses pièces de viande qui dévalent du haut des rochers. Ce que racontent les marins et que j avais toujours pris pour un conte était donc vrai! Ils disent qu au moment où les aigles ont des petits, les marchands jettent de grosses pièces de viande du haut des rochers, dans cette vallée inaccessible. Elles tombent sur les diamants qui y restent fichés par leur pointe. Les aigles, plus forts qu ailleurs dans ce pays, fondent sur les morceaux de viande et les emportent dans leur nid, en haut de la montagne. Les marchands, alors, n ont plus qu à les éloigner par leurs cris et récupérer les diamants piqués dans la viande. Cela me donne une idée.» Le jour qui parut en cet endroit imposa silence à Schéhérazade ; mais elle poursuivit cette histoire le lendemain : ::: lxxiv e nuit ::: «Je commence à ramasser les plus gros diamants que je vois pour en remplir mon sac, puis je choisis un morceau de viande assez long que j attache autour de ma taille avec mon turban et je me couche ventre contre terre. Les aigles arrivent et chacun se saisit d une pièce de viande qu il emporte. :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: 25 Antre : endroit creux (par ex. caverne ou grotte) qui sert d abri ou de cachette. 22

24 lydie enocq

25 françois peeters

26 L un d entre eux m enlève en haut de la montagne et me dépose dans son nid. Les marchands qui attendaient les rocks crient pour les effrayer et les obliger à quitter leur proie. Celui qui s approche de moi, d abord pris de crainte de trouver un humain ici, se met ensuite en colère en pensant qu il a affaire à un voleur de diamants. Si vous me connaissiez, lui dis-je, vous me traiteriez avec plus de douceur. Mais rassurez-vous, j ai dans mon sac assez de diamants pour vous et moi que j ai choisis et ramassés moi-même dans la vallée. D autres marchands nous rejoignent à qui je raconte mon aventure. Mon astuce et plus encore mon courage les remplissent d admiration. Ils me conduisent à leur logement. Là, je leur montre mes diamants et ils m avouent n en avoir jamais vu d aussi gros. Je prie celui qui m avait trouvé dans le nid d en choisir pour lui autant qu il en veut. Il se contente d en prendre un seul et encore parmi les moins gros. Une fois que les marchands ont récupéré assez de pierres précieuses pour les revendre, nous marchons jusqu au port à travers de hautes montagnes pleines de longs serpents. De là, nous passons sur l île de Roha 26, où poussent des arbres si gros que sous chacun cent hommes peuvent facilement se mettre à l ombre. Un suc coule par une ouverture que l on fait en haut de l arbre et se reçoit dans un vase où il prend consistance et devient ce qu on appelle camphre. On y trouve aussi des rhinocéros qui se battent avec les éléphants. Avec sa corne, le rhinocéros perce l éléphant sous le ventre et le hisse sur sa tête. Mais, en coulant, le sang et la graisse de l éléphant l aveuglent et il tombe à terre. Alors le rock vient et les enlève tous les deux. Nous continuons notre voyage d îles en îles pour échanger les diamants et le camphre. De retour à Bassora, je rejoins Bagdad où je fais de grandes aumônes aux pauvres et profite enfin de mes richesses si difficilement gagnées.» Ce fut ainsi que Sindbad raconta son second voyage, il fit encore donner à Hindbad cent sequins et l invita à revenir le lendemain à la même heure avec les autres invités pour écouter son troisièmevoyage. On se mit à table et à la fin du repas Sindbad commença son récit en ces termes : :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: 26 Roha : île proche de Madagascar. 25

27 bastien bergeret

28 Troisième Voyage de Sindbad le marin «Comme j étais encore jeune, je m ennuyais à vivre dans le repos : je décidai donc de partir de Bagdad avec de riches marchandises pour me rendre à Bassora où j embarquai avec d autres marchands pour une longue navigation. Un jour, en pleine mer, nous sommes surpris par une horrible tempête qui nous fait perdre notre route. Elle dure plusieurs jours et nous pousse vers une île où nous sommes contraints de mouiller. Notre capitaine nous avertit : cette île et quelques autres autour sont habitées par des sauvages tout velus qui vont venir nous attaquer. Bien que ce soient des nains, nous ne devons pas leur résister car ils ont plus nombreux que des sauterelles et nous assommeraient s il nous arrivait d en tuer un.» Le jour qui vient éclairer l appartement de Schariar, empêcha Schéhérazade d en dire davantage. La nuit suivante, elle reprit la parole en ces termes : ::: lxxv e nuit ::: «A ce moment, dit Sindbad, nous voyons apparaître un nombre incalculable de sauvages hideux, couverts de poils roux et hauts d une soixantaine de centimètres, qui se jettent à l eau et en peu de temps abordent notre navire en parlant un langage que nous ne comprenons pas. Ils s agrippent aux bords et aux cordages et grimpent de tous côtés avec une agilité et une vitesse extraordinaires. Nous n osons faire un geste ou dire un mot pour nous défendre. Ils déplient les voiles, coupent le câble de l ancre ; puis après avoir approché le vaisseau de terre, ils nous font tous débarquer et repartent d où ils sont venus en possession de notre navire. Seuls, livrés à nous-mêmes, nous avançons sur cette île inconnue où nous cueillons des fruits et des herbes avec la peur que ce soit notre dernier repas. En marchant, nous apercevons un grand édifice vers lequel nous dirigeons nos pas. C est un palais bien bâti dont nous poussons les portes d ébène 27. Nous entrons dans une cour et découvrons un vaste appartement avec d un côté une :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: 27 Ebène : bois très dur, d un noir foncé. 27

29 montagne d ossements humains, de l autre une multitude de broches à rôtir. Tremblants à cette vue, les jambes déjà coupées par la fatigue de la marche, nous tombons par terre et y restons longtemps immobiles, saisis d une frayeur mortelle. Dans un grand fracas, une porte s ouvre et apparaît un homme noir aussi haut qu un palmier et au physique effrayant : un œil rouge au milieu du front, de longues dents pointues, une lèvre inférieure tombant sur la poitrine, des oreilles aussi grosses que celles d un éléphant et des ongles longs et crochus comme les serres d un oiseau. A sa vue, nous perdons tous connaissance, comme morts. Quand nous nous réveillons, nous le voyons assis dans le vestibule qui nous examine de son œil unique. Puis il s approche, me saisit et me tourne de tous les côtés mais me trouvant trop maigre, il me lâche pour examiner mes autres compagnons. Le capitaine étant le plus gras de tout l équipage, il le prend dans sa main comme j aurais fait d un moineau, lui passe une broche à travers le corps, allume un feu, le fait rôtir et le mange pour son souper. Après quoi, il s endort en ronflant dans la même salle que nous. Au lever du jour, il se lève et sort du palais. Une fois seuls, après avoir gémi sur notre sort, nous cherchons un moyen de nous échapper, mais aucune solution ne nous vient à l esprit et nous en remettant à Dieu, nous passons la journée à parcourir l île en nous nourrissant de fruits et de plantes. Le soir, n ayant pas trouvé d autre endroit pour nous mettre à l abri, nous regagnons le palais. Comme la veille, le géant réapparaît, choisit un de mes compagnons pour son dîner, et s endort jusqu au lendemain. Notre sort nous paraît si affreux que plusieurs d entre nous sont prêts à se jeter à la mer, mais quelqu un les raisonne en rappelant qu il n est pas permis de se donner la mort et qu il serait bien plus sage de chercher à nous débarrasser de ce monstre. A mon tour, comme l île est riche en bois, je propose de fabriquer des radeaux que nous laisserons sur la côte ; même si nous risquons de périr en mer, cela vaut encore mieux que d être dévorés par le monstre. Mes compagnons approuvent mon idée et ensemble nous construisons des radeaux capables de porter trois personnes. 28

30 mickaël rodriguez

31 A la nuit tombante, nous rejoignons le palais où le géant arrive pour dévorer encore un de nos compagnons. Une fois qu il est endormi, dix d entre nous saisissons chacun une broche dont nous faisons chauffer la pointe et tous en même temps nous l enfonçons dans l œil du géant. Fou de douleur, il se lève en poussant des cris terrifiants et tente de nous attraper en étendant les mains de tous côtés. Mais nous avons le temps de nous dissimuler. Après nous avoir cherchés en vain, il sort du palais en hurlant.» Shéhérazade, n en dit pas davantage cette nuit. Mais la nuit, suivante elle reprit son histoire: ::: lxxvi e nuit ::: Nous quittons à notre tour le palais pour rejoindre nos radeaux et nous attendons le jour en espérant que le monstre aura perdu la vie, malheureusement, au petit matin, nous voyons notre cruel ennemi revenir accompagné d autres géants qui marchent à pas précipités. aurélien garnier 30

32 Aussitôt, nous nous jetons sur nos radeaux et ramons de toutes nos forces pour nous éloigner du rivage. Nos ennemis se munissent de gros rochers qu ils lancent dans notre direction avec tant de précision qu à l exception du mien tous les radeaux sont brisés et leurs passagers noyés. Heureusement, mes deux compagnons et moi avions ramé avec tant de force que nous étions hors de leur portée. Une fois en pleine mer, nous sommes le jouet des vents jusqu à la nuit mais nous réussissons le lendemain à accoster sur une île où des fruits poussent en abondance. Après nous être restaurés, nous nous endormons sur le rivage, mais soudain, un serpent long comme un palmier engloutit un des mes camarades malgré ses cris et ses efforts pour se débarrasser de l animal qui le secoue, l écrase contre terre et l avale. Nous prenons la fuite et nous réfugions en haut d un arbre pour y passer la nuit. De là, nous entendons un bruit que nous devinons être celui des os du malheureux que le serpent était en train de rendre. La nuit suivante, nous montons dans un arbre très haut pour nous mettre en sûreté mais le serpent arrive en sifflant et engloutit mon compagnon. Le lendemain, resté seul et frémissant d horreur à la pensée du sort qui m attend, je fais quelques pas pour aller me jeter dans la mer, mais comme il est doux de vivre aussi longtemps qu on peut, je résiste à ce mouvement de désespoir. J amasse du bois, des ronces et des épines sèches. J en fais des fagots que j attache ensemble en un grand cercle autour de l arbre. Comme prévu, le reptile revient à la nuit tombée, tourne autour de l arbre et cherche à me dévorer. Mais il ne peut y parvenir à cause du rempart que je m étais fabriqué et il fait en vain jusqu au jour le manège d un chat qui assiège une souris dans un refuge où il ne peut pénétrer. Enfin, au matin, il finit par se retirer. J ai tant souffert de son haleine empestée que je quitte ma forteresse désespéré, dans l intention de me jeter à la mer la tête la première.» 31

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Lire et comprendre 1

Lire et comprendre 1 Lire et comprendre 1 Faites place à Mini-Loup, indien des mers du Sud. Faites place à Mini-Loup, corsaire des mers du Sud. Faites place à Mini-Rat, corsaire des mers du Sud. L équipe tire et pousse la

Plus en détail

Le loup et les 7 chevreaux

Le loup et les 7 chevreaux Episode 1 Il était une fois une chèvre qui avait sept jolis petits chevreaux. Un matin, elle voulut aller chercher de la nourriture pour elle et ses petits dans la pairie. Elle les rassembla tous les sept

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Ngoc-hoang, l empereur de Jade, le dieu suprême des cieux, vivait dans son royaume céleste où il possédait un palais

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!»

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Musette s est lassée. Sous son plancher, «cric, crac, croc», Des enfants grignotent, gigotent et se font des croques. Alors un matin, elle

Plus en détail

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour,

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, Le loup et les sept chevreaux Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, comme elle voulait aller chercher de quoi manger dans la forêt, elle les appela tous

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie)

Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie) Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie) Raconté par Lisa Ann Marsoli Illustrations de Mario Cortes, Valeria Turati et des Disney Storybook Artists Jean-Christophe a une chambre remplie

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

Bel-Ami. Niveau 2. Lectures ELI Seniors A2. Guy de Maupassant

Bel-Ami. Niveau 2. Lectures ELI Seniors A2. Guy de Maupassant Niveau 2 Lectures ELI Seniors A2 Guy de Maupassant Bel-Ami P 8-9 1 1 Parce que l histoire racontée se passe dans la réalité du moment. 2 La III e République. 3 Jules Ferry. 4 Jules Ferry est chargé de

Plus en détail

Histoire de Manuel Arenas

Histoire de Manuel Arenas Histoire de Manuel Arenas Dieu est le seul Dieu vivant nous pouvons Lui faire entièrement confiance! Source : Hugh Steven, «Manuel» ( 1970 Wycliffe Bible Translators) En français : «Manuel le Totonac»

Plus en détail

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Ça se passe chez nous, boulevard aux Oiseaux. Après l école, pour me rendre utile, j ai ciré l escalier jusqu à ce que ça reluise à mort. «Ça fera plaisir à papa»,

Plus en détail

Le loup et les 7 chevreaux

Le loup et les 7 chevreaux CE Découpe et colle les morceaux de puzzle pour reconstituer la couverture de l album. Recopie le titre du livre lisiblement et sans faire aucune faute. Réponds par Vrai (V) ou Faux (F) Le livre parle

Plus en détail

Octave MIRBEAU LA BAGUE

Octave MIRBEAU LA BAGUE Octave MIRBEAU LA BAGUE LA BAGUE Un matin, le vieux baron vint chez moi. Et, sans préambule, il me demanda : Est-ce vrai, docteur, qu il y a du fer dans le sang? C est vrai Ah! je ne voulais pas le croire

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Manuscrit et Vocabulaire

Manuscrit et Vocabulaire Manuscrit et Vocabulaire Histoires fantastiques : En voiture! «Bienvenue dans votre voiture. Je vais accompagner pendant votre voyage. Laissez-moi vous guider!» On entend une voix mélodieuse quand Papa

Plus en détail

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise.

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Adoptez une position confortable, soit assise, soit couchée. Sentez votre corps se détendre à mesure qu une

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

LE PROCÈS DE MACHIAVEL

LE PROCÈS DE MACHIAVEL LE PROCÈS DE MACHIAVEL II. L INTENTION POLITIQUE DE BOCCALINI Boccalini était-il antimonarchiste et républicain ou n était-il qu un observateur résigné, sarcastique, sceptique? Deux raisons principales

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

L OISEAU. Quand il eut pris l oiseau, Il lui coupa les ailes, L oiseau vola encore plus haut.

L OISEAU. Quand il eut pris l oiseau, Il lui coupa les ailes, L oiseau vola encore plus haut. 1 L OISEAU Quand il eut pris l oiseau, Il lui coupa les ailes, L oiseau vola encore plus haut. Quand il reprit l oiseau, Il lui coupa les pattes, L oiseau glissa telle une barque. Rageur, il lui coupa

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

«Pour moi,» dit le léopard, «je prétends être couronné, car je ressemble plus au lion que tous les autres prétendants.»

«Pour moi,» dit le léopard, «je prétends être couronné, car je ressemble plus au lion que tous les autres prétendants.» Compréhension de lecture Andrée Otte Le choix d un nouveau roi des animaux Fénelon Le lion étant mort, tous les animaux accoururent dans son antre pour consoler la lionne sa veuve, qui faisait retentir

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

D où viennent nos émotions

D où viennent nos émotions D où viennent nos émotions Il y a des émotions qui sont vraiment désagréables : l anxiété, la culpabilité, la colère, les grosses rages qui nous réveillent la nuit, la dépression, la tristesse, la peur,

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

L étrange rencontre du Prince Aurélien

L étrange rencontre du Prince Aurélien Texte de Sylvine Ferrandis Ce texte est déposé à la SCALA, il ne peut être utilisé à des fins commerciales sans l autorisation de son auteur. Ce jour-là, le Prince Aurélien avait décidé de se promener

Plus en détail

Activité 3. Peux-tu répéter? Compression de texte. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériels

Activité 3. Peux-tu répéter? Compression de texte. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériels Activité 3 Peux-tu répéter? Compression de texte Résumé Puisque les ordinateurs disposent d un espace limité pour contenir les informations, ils doivent les représenter d une manière aussi efficace que

Plus en détail

Le lancement d un satellite

Le lancement d un satellite Le lancement d un satellite Le lancement d un satellite Le lancement d un satellite La grippe La grippe La grippe Un chaton curieux Le chat Mistoufle habite dans un très très grand jardin. Mais, quand

Plus en détail

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 14 16 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov1 Si belles hirondelles! Commission européenne BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov2 Cette publication a été

Plus en détail

Le Singe et les Puces

Le Singe et les Puces Il faut autant qu on peut obliger tout le monde, On a souvent besoin d un plus petit que soi. De cette vérité, nos fables feront foi, Tant la chose en preuves abonde. Le Singe et les Puces Rude journée

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

S ickness Impact Profile (SIP)

S ickness Impact Profile (SIP) Nom : Prénom : Date de naissance : Service : Hôpital/Centre MPR : Examinateur : Date du jour : Étiquettes du patient S ickness Impact Profile (SIP) Il présente le même problème de droit d auteur (pour

Plus en détail

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1 Les trois brigands partie1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Le premier avait un tromblon, le deuxième un soufflet qui lançait du poivre,

Plus en détail

Une nuit magique dans l hiver

Une nuit magique dans l hiver Patrick ALLEN Une nuit magique dans l hiver A magic night in Winter Conte pour le temps de Noël 2009 ne nuit magiqu dans l hive 1 Il était une fois, dans une lointaine province située au nord d un immense

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge.

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. J aime, je n aime pas Extrait de "J'aime", Minne/Natali Fortier (Albin Michel) «J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. Quand je traverse la route au passage piéton, j aime marcher

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2 Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Les trois brigands Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur

LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur LIVRETS DE CHANTS Festival du Voyageur SONG BOOK Festival du Voyageur Page 1 sur 8 À la claire fontaine À la claire fontaine, M en allant promener. J ai trouvé l eau si belle Que je m y suis baigné. Il

Plus en détail

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline Fiche 1 Lecture orale 1 Je lis les lettres. c d q t g k s f v z b u è é e h c n k l m u b v S Z Q V T N C D O L P R 2 Je lis des mots outils. dessus dessous devant derrière qui que nous vous mon son pourquoi

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

RECONNAÎTRE UN NOM. Tu vas apprendre à reconnaître un nom!!!!!!

RECONNAÎTRE UN NOM. Tu vas apprendre à reconnaître un nom!!!!!! NOM : Prénom : Classe : Date : Ecrire se faire comprendre RECONNAÎTRE UN NOM Dans ce dossier: Tu vas apprendre à reconnaître un nom!!!!!! Tu vas apprendre à différencier les noms propres des noms sales

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Voix Off: " Le noir le noir est à l'origine " Voix Off: " de toutes les formes "

Voix Off:  Le noir le noir est à l'origine  Voix Off:  de toutes les formes Séquence 1/ Intérieur Nuit : L'écran est tout noir. " Le noir le noir est à l'origine " Les nuages s écartent, laissant apparaître la Pleine Lune. " de toutes les formes " Des silhouettes noires apparaissent

Plus en détail

CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes.

CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes. CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes. Texte 1 La colombe et la fourmi Une fourmi se penche dans l'eau et tombe. Le ruisseau est pour

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Lecture - Episode 1. Le héros s appelle Rahor. Les Préhistos vivent dans le futur. Rohar adore la nouvelle grotte.

Lecture - Episode 1. Le héros s appelle Rahor. Les Préhistos vivent dans le futur. Rohar adore la nouvelle grotte. Lecture - Episode 1 Le héros s appelle Rahor. Les Préhistos vivent dans le futur. Rohar adore la nouvelle grotte. Oma veut retourner dans l ancienne caverne. Pierrette taille les pierres Rohar a peur du

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE!

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES PAR VOTRE MEDECIN! OUAH, DOC! JE ME SENS DÉJÀ MIEUX! C EST parce QUE FUN utilise le MEILleur DES TAbacs!! NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! VÉRIDIQUE! On a découvert que les

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD.

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. est une bande dessinée publiée par les éditions Lombard. - scénario

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

La mobilité en toute sécurité.

La mobilité en toute sécurité. La mobilité en toute sécurité. Mobilité, rapidité, confort et sécurité. Les CFF transportent environ un million de passagers, jour après jour. Car le train est fiable. Car voyager en train, c est pratique

Plus en détail

Le prince Olivier ne veut pas se laver

Le prince Olivier ne veut pas se laver Le prince Olivier ne veut pas se laver Il était une fois un roi, une reine et leurs deux enfants. Les habitants du pays étaient très fiers du roi Hubert, de la reine Isabelle et de la princesse Marinette,

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 -

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - LA FERME Qui travaille sur la ferme? le facteur l agriculteur le crémier Nommes les 4 saisons, et dessine un arbre pour chacune d elle. Qu est-ce

Plus en détail

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment atteindre ses objectifs de façon certaine À l attention du lecteur, Ce présent document est protégé par la

Plus en détail

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir...

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir... Les trois groupes de verbes 1er groupe : tous les verbes terminés par er (chanter,manger, tomber, laver...) sauf aller qui est irrégulier 2ème groupe : tous les verbes terminés par ir (finir, agir, réfléchir

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR Quelqu un glisse une lettre sous la porte d entrée du salon. Jake se précipite pour la ramasser. Jake retourne l enveloppe : elle est adressée à «Finn». Chouette,

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

«Ce Qui Sort de la Bouche de l Éternel»

«Ce Qui Sort de la Bouche de l Éternel» «Ce Qui Sort de la Bouche de l Éternel» Quelqu un remarqua un jour une chose étrange dans un cimetière. Une grande pierre tombale portait l épitaphe suivante : Passant, réfléchis et arrêt-toi Tu es là

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail