REGLEMENT INTERIEUR COMITE TECHNIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REGLEMENT INTERIEUR COMITE TECHNIQUE"

Transcription

1 REGLEMENT INTERIEUR COMITE TECHNIQUE COMITE TECHNIQUE 2015 CENTRE DE GESTION DU LOT 12 AVENUE CHARLES PILLAT PRADINES 1

2 REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE APPROUVE LORS DE LA SEANCE D'INSTALLATION EN DATE DU 21 JANVIER I - COMPOSITION II - MANDAT III - COMPETENCES IV - PRESIDENCE V - SECRETARIAT VI - PERIODICITE DES REUNIONS VII - CONVOCATIONS VIII - ORDRE DU JOUR IX - QUORUM X - DEROULEMENT DES SEANCES XI - AVIS XII - VOTE XIII - PROCES-VERBAL XIV - DISPOSITIONS DIVERSES CENTRE DE GESTION DU LOT 12 AVENUE CHARLES PILLAT PRADINES 2

3 PREAMBULE Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser, dans le cadre des lois et règlements en vigueur, les conditions de fonctionnement du Comité Technique (CT) placé auprès du Centre de Gestion du Lot pour les collectivités et les établissements publics employant moins de 50 agents. Le CT exerce la compétence hygiène, sécurité et conditions de travail et fait dès lors, fonction de CHSCT (comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail). Les particularités liées à la spécificité hygiène et sécurité figurent en annexe de ce présent règlement intérieur. Les conditions de fonctionnement relèvent : - de la loi n du 26 janvier 1984 modifiée, portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale, - du décret n du 30 mai 1985 modifié, relatif aux comités techniques paritaires des collectivités territoriales et des établissements publics, - du décret n du 10 juin 1985 modifié, relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la médecine professionnelle et préventive dans la fonction publique territoriale. CENTRE DE GESTION DU LOT 12 AVENUE CHARLES PILLAT PRADINES 3

4 I - COMPOSITION Article 1 : Les représentants des collectivités et des établissements publics sont désignés par le président du CDG, parmi les membres du conseil d administration issus des collectivités ou des établissements ayant moins de 50 agents ou parmi les agents de ces collectivités ou établissements ou parmi les agents du CDG. Les représentants du personnel sont élus, conformément aux dispositions de l article 4 du décret n du 30 mai Le nombre des représentants du personnel du C.T a été fixé à 7 par délibération en date du 8 juillet 2014 du Conseil d'administration du CDG après consultation des syndicats et en fonction des effectifs relevant du C.T. Une délibération du Conseil d Administration en date du 8 juillet 2014 fixe, après consultation des organisations syndicales, le paritarisme numérique et le droit de vote du collège des élus. Les suppléants dans chacun des deux collèges sont en nombre égal à celui des titulaires. Collège des représentants des collectivités - Titulaires Mr Jean PETIT Mr Michel DELPECH Mr Bernard AUSTRUY Mme Danièle FRAYSSINET Mr Francis CHASTRUSSE Mr Alain LALABARDE Mme Sylvie GARY - Suppléants Mr Jacques POUGET Mr Serge NOUAILLES Mr Pierre MARTINEZ Mme Monique MARTIGNAC Mr Bernard LABORIE Mme Claudine RIGAL Mr Jean-Luc NAYRAC Collège des représentants du personnel - Titulaires Mme Véronique THOMASSON Mme Brigitte HENRAS Mme Laurence DAILLY Mme Patricia BARCET Mme Christelle FOURNIER Mme Nicole NAYRAGUET Mme Christine REDOULES - Suppléants Mr Didier LICCIARDI Mme Myriam PONS Mme Nicole MAGNE Mme Isabelle SCHARWTZ Mr Sébastien JARGUEL Mme Corine MAZET Mr Bruno BOULANGER II - MANDAT Article 2 : Durée du mandat La durée du mandat est de : - quatre ans pour le collège des représentants du personnel, - six ans pour le collège des représentants des collectivités et des CENTRE DE GESTION DU LOT 12 AVENUE CHARLES PILLAT PRADINES 4

5 Article 3 : établissements publics. Remplacement en cours de mandat et fin du mandat Pour les représentants des collectivités et établissements publics choisis parmi les membres du conseil d administration, leur mandat expire en même temps que leur mandat ou fonction ou à la date du renouvellement total ou partiel de l organe délibérant ou avant son terme pour quelque cause que ce soit (article 3 du décret n du 30 mai 1985). Pour les représentants du personnel leur mandat expire au bout de quatre ans. (Article 3 du décret n du 30 mai 1985) Ou avant son terme dans les cas suivants : perte des conditions pour être électeur (article 8 du décret n du 30 mai 1985), perte des conditions pour être éligible (article 11 du décret n du 30 mai 1985) et démission. icle 3 : Article 4 : En cas de remplacement en cours de mandat d un membre titulaire ou suppléant du C.T, la durée du mandat du remplaçant est limitée : - à la durée restant à courir jusqu au renouvellement général des C.T pour les représentants du personnel ; - et jusqu au renouvellement de l organe délibérant pour les représentants des collectivités. Vacance de sièges En cas de vacance pour quelque cause que ce soit du siège d'un représentant titulaire ou suppléant de la collectivité, le Président du CDG procède à la désignation d'un nouveau représentant pour la durée du mandat en cours. En cas de vacance du siège d'un représentant titulaire du personnel, le siège est attribué à un représentant suppléant de la même liste ou en cas de vacance d un siège d un représentant suppléant du personnel, au 1 er candidat non élu de la même liste. Lorsque la liste des candidats ne comporte plus aucun nom, l organisation syndicale désigne son représentant, pour la durée du mandat restant à courir, parmi les agents relevant du périmètre du C.T éligibles au moment de la désignation. Article 5 : Autorisation d absence Les représentants du personnel, titulaires ou suppléants et les experts appelés à prendre part aux séances bénéficient d une autorisation d absence pour participer aux réunions sur simple présentation de leur convocation, tenant compte également des délais de route, de la durée de la préparation des réunions et du temps nécessaire à la préparation et au compte-rendu des travaux du C.T. (Article 29 alinéa 1 du décret n du 30 mai 1985) CENTRE DE GESTION DU LOT 12 AVENUE CHARLES PILLAT PRADINES 5

6 Article 6 : Frais de déplacement Les membres du C.T et les experts convoqués ne perçoivent aucune indemnité du fait de leurs fonctions dans cette instance. Les participants siégeant avec voix délibérative sont toutefois indemnisés de leurs frais de déplacement selon le barème réglementaire applicable aux fonctionnaires en prenant pour référence leur adresse administrative. (Article 29 alinéa 2 du décret n du 30 mai 1985) Article 7 : Divers Toute facilité doit être donnée aux membres du C.T pour exercer leurs fonctions. En outre, communication doit leur être donnée de toutes pièces ou documents nécessaires à l accomplissement de leurs fonctions au plus tard 8 jours avant la date de la séance. (Article 28 - alinéa 1 du décret n du 30 mai 1985). Ils sont tenus à l obligation de discrétion professionnelle en raison des pièces et documents dont ils ont eu connaissance ; ils ne doivent en aucun cas communiquer à des personnes extérieures au C.T des éléments relatifs au contenu des dossiers ni anticiper la notification des avis. (Article 28 - alinéa 2 du décret n du 30 mai 1985). Jurisprudence : arrêt CE n du 10 septembre 2007 Syndicat CFDT du Ministère des Affaires étrangères III - COMPETENCES Article 8 : Le Comité Technique est appelé à donner obligatoirement un avis préalable sur les questions relatives : - à l organisation et au fonctionnement des services des collectivités et établissements publics relevant de son champ d intervention (modification de l organigramme, modification des attributions d un service, transfert d un service d une commune vers un établissement public intercommunal, temps de travail, effectifs, journée de solidarité, compte épargne-temps, modalités d exercice du temps partiel, suppression d emploi, mise en place d astreintes, autorisations spéciales d absences, règlement intérieur ) ; - aux sujets d ordre général intéressant l hygiène, la sécurité et les conditions de travail. Le C.T est également consulté sur les aides à la protection sociale complémentaire, sur l action sociale ainsi que sur les conditions d accueil des apprentis. CENTRE DE GESTION DU LOT 12 AVENUE CHARLES PILLAT PRADINES 6

7 L hygiène et la sécurité du travail Le C.T est consulté pour avis sur les sujets d ordre général intéressant l hygiène, la sécurité et les conditions de travail ; Il bénéficie du concours du CHSCT dans les matières relevant de sa compétence et peut le saisir de toute question. Il examine en outre les questions dont il est saisi par le CHSCT, Il reçoit communication du rapport annuel et du programme annuel de prévention des risques professionnels accompagnés de l avis formulé par le CHSCT Information au comité technique Le comité technique a connaissance : - du rapport annuel sur les agents mis à disposition ; - du rapport annuel sur l obligation d emploi des travailleurs handicapés ; - du rapport biennal sur l état de la collectivité (bilan social) ; - des lettres de cadrage des agents chargés de la mise en œuvre des règles d hygiène et de sécurité (assistants/conseillers de prévention) ; - des observations faites par l ACFI ; - des suggestions contenues dans le registre d hygiène et de sécurité ; - des résultats de toutes mesures et analyses demandées par le médecin de prévention ; - de toute décision motivée dans le cas du refus de suivi de l avis du médecin de prévention dans le cadre de la proposition d un aménagement de poste de travail ou des conditions d exercice des fonctions. IV - PRESIDENCE Article 9 : Article 10 : Le Président du C.T est désigné par le Président du Centre de Gestion parmi les membres du Conseil d Administration. En cas d absence ou d empêchement, il peut se faire représenter par un élu du Centre de Gestion, membre du C.T. Il est comptabilisé parmi les représentants des employeurs. Le Président assure la police de l assemblée, il ouvre les séances, dirige et veille au bon déroulement des débats (organisation de la prise de parole des membres) et maintient l ordre. Il décide de la suspension de séance. Il clôt le débat, il soumet au vote et lève la séance. V SECRETARIAT Article 11 : Le secrétariat du C.T est assuré par un représentant de l autorité territoriale au sein du Comité. CENTRE DE GESTION DU LOT 12 AVENUE CHARLES PILLAT PRADINES 7

8 Les fonctions de secrétaire adjoint sont effectuées par un représentant du personnel désigné au sein du C.T. (Article 22 - alinéa 1 du décret n du 30 mai 1985) Ils sont désignés au début de chaque séance et pour la seule durée de celle-ci. Article 12 : Pour l exécution des tâches matérielles, le secrétaire peut se faire assister par un ou plusieurs fonctionnaires du Centre de Gestion, non membre du C.T, qui assiste aux réunions. VI - PERIODICITE DES REUNIONS Article 13 : Le Comité tient au moins deux réunions par an sur convocation de son Président : - soit à l initiative de ce dernier ; - soit à la demande écrite de la moitié au moins des représentants titulaires du personnel ; cette dernière est adressée au Président du C.T et précise la ou les questions à inscrire à l ordre du jour. Dans ce cas, le C.T se réunit dans le délai maximal d un mois à compter de la demande. Un calendrier des réunions sera établi en début d année. Le C.T se réunit habituellement au siège du Centre de Gestion ou, compte tenu des disponibilités des salles de réunion, en un lieu différent déterminé par le Président. VII - CONVOCATION Article 14 : Les convocations sont adressées, par courrier ou par voie électronique, aux représentants titulaires, au moins 15 jours avant la date de la réunion, accompagnées de l ordre du jour de la séance. Elles comportent l indication du jour, de l heure et du lieu de la réunion. Les suppléants reçoivent pour information l ordre du jour. Tous les dossiers associés à l ordre du jour devront parvenir dans les mêmes délais que ceux fixés à l article 7 ci-dessus. Les dossiers trop volumineux seront consultables au Centre de Gestion du Lot ou envoyés par mail. Les convocations sont adressées : - à la collectivité pour les élus ; - au domicile pour les représentants du personnel et copie transmise pour information à la collectivité employeur. (Article 25 du décret n du 30 mai 1985) Article 15 : Tout membre titulaire du C.T qui ne peut se rendre à la réunion en informe immédiatement par voie électronique, courrier ou téléphone le Président du C.T. Les dossiers seront par ailleurs transmis par le titulaire absent à son suppléant. CENTRE DE GESTION DU LOT 12 AVENUE CHARLES PILLAT PRADINES 8

9 Article 16 : Les experts peuvent être convoqués par le Président du C.T à la demande du collège des employeurs ou des représentants du personnel. Ils n ont pas voix délibérative. Ils ne peuvent assister qu à la partie des débats relatifs aux questions pour lesquelles leur présence a été demandée à l exclusion du vote. VIII - ORDRE DU JOUR Article 17 : Article 18 : L ordre du jour de chaque réunion du C.T est arrêté par le Président. Il doit également mentionner les questions dont l inscription a été demandée par la moitié au moins des représentants titulaires du personnel. Les dossiers que les collectivités souhaitent soumettre au C.T doivent être réceptionnés au plus tard à la date limite de saisine de la réunion accompagnés de toutes les pièces nécessaires à leur examen. Passé ce délai, les dossiers seront présentés à une séance ultérieure du C.T. (Cf Calendrier annuel) En outre, les cas de saisines arrivés au Centre de Gestion du Lot entre l envoi des dossiers aux membres et la date de réunion du C.T seront éventuellement traités à l appréciation des membres ou bien remises à la prochaine séance. IX - QUORUM Article 19 : Le Président du C.T ouvre la séance après avoir vérifié que la moitié au moins des représentants de chaque collège soit présente. Lorsque le quorum n'est pas atteint dans le ou l'un des collèges ayant voix délibérative, une nouvelle convocation est envoyée dans le délai de huit jours aux membres du comité qui siègent alors valablement sur le même ordre du jour, quel que soit le nombre de membres présents. (Article 30 du décret n du 30 mai 1985) X - DEROULEMENT DES SEANCES Article 20 : Article 21 : Article 22 : Les séances ne sont pas publiques. En début de réunion, le Président fait émarger les membres sur une feuille de présence. Le Président rappelle les questions inscrites à l ordre du jour. Exceptionnellement, des questions urgentes pourront être inscrites à l ouverture de la séance, si la majorité des membres ayant voix délibérative le décide et l accepte, à défaut, elles figureront à l ordre du jour de la prochaine séance. CENTRE DE GESTION DU LOT 12 AVENUE CHARLES PILLAT PRADINES 9

10 A la majorité des suffrages exprimés, ces questions peuvent être examinées dans un ordre différent de celui fixé par l ordre du jour. Des documents complémentaires seront susceptibles d être communiqués pendant la séance. XI - AVIS Article 23 : Si l avis du C.T ne lie pas l autorité territoriale, il est cependant obligatoire et préalable à la décision de la collectivité. Le Comité émet ses avis à la majorité de chaque collège. En cas de partage égal des voix au sein d un collège, l avis est réputé avoir été donné. Les avis émis sont portés à la connaissance des collectivités concernées. Le départ en cours de séance, de tout ou partie des membres ne fait pas obstacle à la procédure. Le C.T peut continuer à délibérer. Lorsqu'une question à l'ordre du jour, dont la mise en œuvre nécessite une délibération, recueille un avis défavorable unanime des représentants du personnel, cette question fait l'objet d'un réexamen et donne lieu à une nouvelle consultation du C.T dans un délai compris entre huit et trente jours. La convocation est adressée dans un délai de huit jours aux membres du C.T. Le C.T siège alors valablement sur cette question quel que soit le nombre de membres présents. Il ne peut être appelé à délibérer une nouvelle fois suivant cette même procédure. (Article 30-1 du décret n du 30 mai 1985) XII VOTE Article 24 : Le vote a lieu à main levée, sauf volonté contraire exprimée par la majorité des membres présents ayant voix délibérative, auquel cas, il a lieu à bulletins secrets. Aucun vote par procuration n est accepté. XIII - PROCES - VERBAL Article 25 : Il est établi un procès-verbal de chaque réunion. Le document indique pour chaque point inscrit à l ordre du jour, le résultat du vote. Le procès-verbal de séance est signé par le Président, contresigné par le secrétaire et le secrétaire adjoint dans un délai de 8 jours et transmis aux membres du Comité, dans un délai de 15 jours à compter de la date de la séance. L approbation du procès-verbal de la réunion constitue un point de l ordre CENTRE DE GESTION DU LOT 12 AVENUE CHARLES PILLAT PRADINES 10

11 du jour de la réunion suivante. A chaque réunion, le Président communique les suites données à leurs avis. XIV - DISPOSITIONS DIVERSES Article 26 : La modification du présent règlement pourra être demandée et décidée à la majorité des membres du C.T. CENTRE DE GESTION DU LOT 12 AVENUE CHARLES PILLAT PRADINES 11

12 ANNEXE REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL APPROUVE LORS DE LA SEANCE D'INSTALLATION EN DATE DU 21 JANVIER I - PERIODICITE DES REUNIONS II - PRESIDENCE III - SECRETARIAT IV - PRESENCE DE PERSONNES NON MEMBRES V - COMPETENCES VI - AVIS VII - FORMATION DES MEMBRES CHSCT VIII - DISPOSITIONS DIVERSES CENTRE DE GESTION DU LOT 12 AVENUE CHARLES PILLAT PRADINES 12

13 Il n y a pas de création de CHSCT au niveau du Centre de Gestion. C est le C.T qui en exerce les missions, ce qui signifie que les deux instances siègent dans les mêmes conditions que les C.T (article 33-1 inséré dans la loi n du 26 janvier 1984 par la loi du 5 juillet 2010). Article 27 : I - PERIODICITE DES REUNIONS Le CHSCT se réunit au moins trois fois par an sur convocation de son Président, à son initiative ou dans un délai maximum d un mois sur demande écrite de trois représentants titulaires du personnel. En outre, il se réunit en urgence à la suite de tout accident mettant en cause l hygiène ou la sécurité ou ayant pu entraîner des conséquences graves. Les réunions du CHCST se tiennent dans la mesure du possible, aux mêmes dates et lieu que les réunions du C.T. Article 28 : II PRESIDENCE Elle est assurée par le Président du C.T ou son suppléant. III SECRETARIAT Article 29 : Les représentants du personnel désignent parmi eux le secrétaire du CHSCT. Celui-ci est désigné pour seize mois à compter du 1 ier janvier 2015, après concertation des représentants du personnel et par un vote à main levée ou, à la demande au moins d un représentant titulaire, à bulletin secret. Un secrétaire suppléant est désigné dans les mêmes conditions et peut être amené à remplacer le titulaire en cas d empêchement de ce dernier. Le secrétaire ainsi désigné est l interlocuteur privilégié du Président et des autres partenaires (médecin, agents de prévention ) pour l organisation du travail du CHSCT en vue de ses réunions et entre celles-ci. Il contribue au bon fonctionnement de l instance et effectue une veille entre les réunions. Il transmet aux représentants du personnel les informations qui lui sont communiquées par l autorité territoriale et il aide à la collecte d information et à leur transmission. L ordre du jour des réunions est arrêté par le Président après consultation du secrétaire qui peut proposer, après consultation des autres représentants, l inscription de points à l ordre du jour. Il lui appartient de faire d éventuelles observations concernant le procès-verbal rédigé par le secrétaire administratif et de le signer. CENTRE DE GESTION DU LOT 12 AVENUE CHARLES PILLAT PRADINES 13

14 Article 30 : IV PRESENCE DE PERSONNES NON MEMBRES Les séances ne sont pas publiques. Peuvent assister aux réunions, sans voix délibérative : - le secrétaire administratif (secrétariat assuré par un agent du centre de gestion), - les acteurs de la prévention : médecins, conseillers, assistants, - les experts ou personnes qualifiées, convoquées à l initiative du Président ou à la demande de la moitié des représentants titulaires du personnel. V COMPETENCES Article 31 : Le CHSCT a pour mission : - de contribuer à la protection de la santé physique et mentale et de la sécurité des agents et du personnel mis à disposition de l autorité territoriale et placé sous la responsabilité par une entreprise extérieure, - de contribuer à l amélioration des conditions de travail, notamment en vue de faciliter l accès des femmes à tous emplois et de répondre aux problèmes liés à la maternité, - de veiller à l observation des prescriptions légales prises en ces matières. Interventions / Consultations du CHSCT N article Le CHSCT peut être amené à intervenir pour : Décret Constat et enquête dans une procédure de droit de retrait en cas de danger grave ou imminent. 5-2 Signalement d un risque 5-4 Il est consulté lorsque le médecin de prévention établit et tiens à jour une fiche consignant les risques 14-1 professionnels propres à un service Procéder à l analyse des risques professionnels et des conditions de travail, de la pénibilité au travail et des 39 risques pour les femmes enceintes Promouvoir la prévention des risques professionnels 39 Proposer des actions de prévention du harcèlement moral et sexuel 39 Suggérer toutes mesures visant à améliorer l hygiène, la sécurité le perfectionnement et la formation des 39 agents Visiter des locaux à intervalles réguliers 40 Procéder à une enquête en cas : - d accident de service grave ou de maladie professionnelle ou à caractère professionnel grave ayant entraîné mort d homme, ou paraissant devoir entrainer une incapacité permanente, ou ayant révélé l existence d un danger grave, même si les conséquences ont pu en être évitées ; 41 - d accident de service ou de maladie professionnelle ou à caractère professionnel présentant un caractère répété à un même poste de travail, ou à des postes de travail similaires, ou dans une même fonction, ou des fonctions similaires Faire appel à un expert 42 Il peut demander à l autorité territoriale de solliciter une audition ou des observations de l employeur d un 44 établissement dont l activité expose les agents de son ressort à des nuisances particulières Le comité est consulté : - sur les projets d aménagement importants modifiant les conditions de santé et de sécurité ou les conditions de travail et, notamment, avant toute transformation importante des postes de travail découlant de la modification de l outillage, d un changement de produit ou de l organisation du travail ; 45 - sur les projets importants d introduction de nouvelles technologies et lors de l introduction de ces nouvelles technologies, lorsqu elles sont susceptibles d avoir des conséquences sur la santé et la sécurité des agents. Il est consulté sur les mesures générales prises en vue de faciliter la mise, la remise ou le maintien au travail des accidentés du travail et accidentés de service, des invalides de guerre, des invalides civils et des travailleurs handicapés, notamment sur l aménagement des postes de travail. Il est également consulté sur 46 les mesures générales destinées à permettre le reclassement des agents reconnus inaptes à l exercice de leurs fonctions. Il est consulté lorsque l autorité territoriale envisage d adopter un règlement ou des consignes en matière 48 d hygiène, de sécurité et de conditions de travail. CENTRE DE GESTION DU LOT 12 AVENUE CHARLES PILLAT PRADINES 14

15 Il peut proposer des mesures supplémentaires au programme annuel de prévention 50 Domaine où l avis du CHSCT est requis Le CHSCT doit être saisi pour avis : N article Décret Pour la désignation du ou des agents chargés de la fonction d inspection (ACFI) 5 En cas de divergence dans la procédure de danger grave et imminent 5-2 Lorsqu un service de santé au travail régi par le titre II du livre VI de la quatrième partie du code du travail passe une convention avec la collectivité ou l établissement. Et alors aussi soumis pour avis l organisation 11 et les modalités de fonctionnement de ce secteur médical. Lorsque la collectivité ou l établissement adhère à une association à but non lucratif et ayant reçu un agrément pour un secteur médical, spécifique réservé aux agents publics dans les conditions prévues par l article 11 du décret n du 28 mai 1982 relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la 11 prévention médicale dans la fonction publique En cas de rupture du lien contractuel avec le médecin pour un motif disciplinaire ou lié à la personne de celui-ci 11-2 Concernant le rapport annuel faisant le bilan de la situation générale de la santé, de la sécurité et des conditions de travail. 49 Concernant le programme annuel de prévention des risques professionnels et d amélioration des conditions de travail Domaines dans lesquels le CHSCT doit être tenu informé Le CHSCT doit être informé : N article Décret En cas de procédure de danger grave et imminent 5-2 Régulièrement concernant l évolution des risques professionnels 14-1 Des résultats de toutes mesures et analyses effectuées sur la demande du médecin de prévention 18 Lorsque l autorité territoriale ne suit pas l avis de la médecine préventive 24 Sur les conclusions de l enquête pour accident et maladies graves 41 En cas de refus de l autorité territoriale de faire appel à un expert 42 Des visites et observations de l agent chargé de l inspection 43 Des suites de sa demande relative à l audition d un employeur dont l activité expose les agents de son ressort à des nuisances 44 Concernant les procédures d installations soumises à autorisation en matière d environnement dans son ressort 47 Des observations portées dans le registre de la santé et de sécurité 48 Doit être communiqué au CHSCT N article Décret Une copie de la lettre de cadrage des assistants de prévention 4 Une copie de la lettre de mission de l ACFI 5 Le rapport rédigé suite à un désaccord dans la procédure de danger et imminent et la réponse de l autorité territoriale 5-2 Le rapport d activité annuel de la médecine de prévention Rapport de visite de locaux par le CHSCT 40 Doit être mis à disposition du CHSCT N article Décret Le registre de santé et de sécurité au travail 3-1 Le registre des dangers graves et imminents 5-3 VI AVIS CENTRE DE GESTION DU LOT 12 AVENUE CHARLES PILLAT PRADINES 15

16 Article 32 : Article 33 : Les avis du CHSCT sont rendus dans les mêmes conditions que pour le C.T et envoyés aux collectivités en leur demandant de communiquer la suite réservée aux avis et propositions. VII FORMATION DES MEMBRES DU CHSCT Les membres représentants du personnel du CHSCT bénéficient, au cours du premier semestre de leur mandat d une formation d une durée de 5 jours. Cette formation peut également être proposée aux représentants des collectivités. VIII DISPOSITIONS DIVERSES Article 34 : La modification du présent règlement annexe pourra être demandée et décidée à la majorité des membres du C.T. CENTRE DE GESTION DU LOT 12 AVENUE CHARLES PILLAT PRADINES 16

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE EN FORMATION COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE EN FORMATION COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE EN FORMATION COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL CDG34/PREV/CT/CHSCT/REGLEMENT INTERIEUR 10.04.2015 1/11 SOMMAIRE 1. COMPOSITION DU COMITE

Plus en détail

Le Comité d Hygiène et de Sécurité et des Conditions de Travail. 12 décembre 2013

Le Comité d Hygiène et de Sécurité et des Conditions de Travail. 12 décembre 2013 Le Comité d Hygiène et de Sécurité et des Conditions de Travail 12 décembre 2013 Sommaire Focus réglementaire, Rappel sur la prévention des risques professionnels, Création d un CHSCT, Composition d un

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL Article 1 er - Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre des lois et règlements en vigueur, les

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015 Conformément à l article 51 du décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l hygiène et la sécurité au travail ainsi qu à la prévention médicale de la fonction publique, le CHSCT de l Université d Aix

Plus en détail

MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL

MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL CIRCULAIRE n 12-08 /mars 2012 MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL Références : Date d effet : 6 février 2012 (pour une partie seulement des dispositions cf.

Plus en détail

Le Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (C.H.S.C.T.)

Le Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (C.H.S.C.T.) Centre de Gestion du Haut-Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 - Fax : 03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 05/2016 Cl.

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs de l Insee

Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs de l Insee REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL DE CENTRALE, DE PROXIMITE ET SPECIAUX DES MINISTERES ECONOMIQUE ET FINANCIER Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE 1 PREAMBULE Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser les conditions de fonctionnement du Comité Technique Paritaire fonctionnant auprès du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale

Plus en détail

SANTE, HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

SANTE, HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE SAFPT INFO SANTE, HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Définition des organismes compétents : Les organismes compétents en matière d hygiène, de sécurité et

Plus en détail

La cartographie des acteurs de la prévention les compétences du CHSCT

La cartographie des acteurs de la prévention les compétences du CHSCT Formation des personnes ressources chargées d accompagner les membres des comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Secrétariat général DGRH C1 La cartographie des acteurs de

Plus en détail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Décret n 85-603 du 10 juin 1985 relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la médecine

Plus en détail

Règlement intérieur du comité technique national de La Poste

Règlement intérieur du comité technique national de La Poste DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Direction des Relations Sociales, des Règles RH et du Logement Social Destinataires Tous services Contact : Charlotte de Léobardy Tél : 01 55 44 23 92 Fax : E-mail : charlotte.de-leobardy@laposte.fr

Plus en détail

Les Missions du CHSCT et de l Assistant de prévention Journée d Actualisation - 2015. www.maisondescommunes85.fr

Les Missions du CHSCT et de l Assistant de prévention Journée d Actualisation - 2015. www.maisondescommunes85.fr Les Missions du CHSCT et de l Assistant de prévention Journée d Actualisation - 2015 Sommaire Le CHSCT c est quoi : Le fonctionnement du CHSCT Les Missions du CHSCT Le champs d intervention Les missions

Plus en détail

I. Composition du comité

I. Composition du comité REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE / COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL PLACE AUPRES DU CDG DE LA DROME Référence : Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions

Plus en détail

CONSEIL DE DISCIPLINE PROCEDURE DISCIPLINAIRE COMMISSION DES RECOURS

CONSEIL DE DISCIPLINE PROCEDURE DISCIPLINAIRE COMMISSION DES RECOURS DOCUMENTATION DISCIPLINE 05 49 44 57 96 http://www.cgtlaborit.fr CONSEIL DE DISCIPLINE PROCEDURE DISCIPLINAIRE COMMISSION DES RECOURS DOCUMENT EDITE PAR LE SYNDICAT CGT DU C.H Henri LABORIT Année 2006

Plus en détail

Paris, le 09 NOV 2011. Le ministre de la fonction publique

Paris, le 09 NOV 2011. Le ministre de la fonction publique MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE Paris, le 09 NOV 2011 Direction générale de l administration et de la fonction publique B9 n 11- MFPF1130836C Le ministre de la fonction publique A Monsieur le ministre

Plus en détail

la représentation des personnels

la représentation des personnels Le point sur... la représentation des personnels Nous poursuivons ici notre série d articles entamée dans le N précédent (FP N 190) et consacrée aux organismes de représentation des personnels après les

Plus en détail

Le Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail ( CHSCT)

Le Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail ( CHSCT) Élections professionnelles 2014 Le Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail ( CHSCT) Rôle et missions 1 Le CHSCT Définition: Instance de représentation et de dialogue chargée de donner

Plus en détail

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Centre de Gestion de la Fonction Publique de la Nièvre

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Centre de Gestion de la Fonction Publique de la Nièvre Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Centre de Gestion de la Fonction Publique de la Nièvre Règlement adopté lors de la réunion du CHSCT du 16 février 2015,

Plus en détail

COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR - adopté lors de sa séance du 1 er juillet 2015 - ARTICLE 1 ER : Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser,

Plus en détail

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l Université de Picardie Jules Verne

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l Université de Picardie Jules Verne Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l Université de Picardie Jules Verne Article 1 er Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre

Plus en détail

Fiche VIII. Attributions et fonctionnement des CHSCT

Fiche VIII. Attributions et fonctionnement des CHSCT Fiche VIII. Attributions et fonctionnement des CHSCT Dans le cadre de leur mission générale définie par l article 16 de la loi n 84-16 du 24 janvier 1984, les CHSCT disposent de larges pouvoirs qui se

Plus en détail

Foire Aux Questions (FAQ)

Foire Aux Questions (FAQ) Foire Aux Questions (FAQ) Le 18 mars 2015 Réseau CHSCT Foire aux questions Service conseil, hygiène et sécurité au travail KG/VB Tél. : 02 96 58 24 83 kristell.gehannin@cdg22.fr Cette Foire aux Questions

Plus en détail

ARCHITECTURE DES CHSCT au MAAPRAT

ARCHITECTURE DES CHSCT au MAAPRAT Le 4 avril 2012 ARCHITECTURE DES CHSCT au MAAPRAT Instance consultative nationale CHS CT MINISTERIEL Compétent pour tous les services du MAAPRAT, hors secteur de l'enseignement agricole Rattaché au CT

Plus en détail

Circulaire relative au fonctionnement des CHSCT des MEF

Circulaire relative au fonctionnement des CHSCT des MEF Circulaire relative au fonctionnement des CHSCT des MEF SG-DRH3B-Février 2016 SOMMAIRE 1. Les attributions du CHSCT... 4 1.1 Le périmètre de compétence du CHSCT... 4 1.2 Les missions du CHSCT... 4 1.3

Plus en détail

LE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL (CHSCT)

LE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL (CHSCT) FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE LE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL (CHSCT) SOMMAIRE 1 PREAMBULE... 2 2 TEXTES OFFICIELS... 2 3 FONCTIONNEMENT

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Service émetteur : DT83

REGLEMENT INTERIEUR. Service émetteur : DT83 CONFERENCE DE TERRITOIRE DU VAR Service émetteur : DT83 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE : La conférence de territoire constituée par le directeur général de l agence régional de santé PACA dans le département

Plus en détail

I - Convocation et transmission de l ordre du jour et des documents

I - Convocation et transmission de l ordre du jour et des documents Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail d établissement public du Centre d études et d expertise sur les risques, l environnement, la mobilité et l aménagement

Plus en détail

Les CHSCT arrivent dans la Fonction Publique Territoriale

Les CHSCT arrivent dans la Fonction Publique Territoriale Les CHSCT arrivent dans la Fonction Publique Territoriale Le 4 décembre 2014, pour la première fois, les agents des trois versants de la Fonction Publique (Etat, Territoriaux et Hospitaliers) seront amenés

Plus en détail

L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports

L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports Règlement intérieur du conseil de l Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports Titre premier : Dispositions

Plus en détail

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE Adoptés par l assemblée générale extraordinaire du 9 novembre 2012 TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article 1 Constitution, dénomination A l initiative des professionnels

Plus en détail

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention Page1 Flash Info Hygiène & Sécurité N 1 - Mars 2014 Service Hygiène et Sécurité Les Acteurs de la Prévention La qualité, la continuité du service public et la préservation de la santé et de la sécurité

Plus en détail

N 20 !"#$%&'()*#+"#$,"$&"-&.#")/(/*%)$,"#$-"&#%))"!#$0$ ($)*+',#-.%/0+12"3#-"#&,$45+',#"'#-"&#$)2-+'+)2&#-"#'5676+!8 MAI 2015

N 20 !#$%&'()*#+#$,$&-&.#)/(/*%)$,#$-&#%))!#$0$ ($)*+',#-.%/0+123#-#&,$45+',#'#-&#$)2-+'+)2&#-#'5676+!8 MAI 2015 SNUCLIAS-FSU : 173, RUE DE CHARENTON 75012 PARIS / TÉL. : 01. 43. 47. 53. 95 / FAX : 01.49.88.06.17 / MAIL : SNUCLIAS-FSU@ORANGE.FR N 20 # ($)*+',#-.%/0+12"3#-"#&,$45+',#"'#-"&#$)2-+'+)2&#-"#'5676+!8 MAI

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Chapitre 2 - CONDITIONS D ADHESION, DE DEMISSION, DE RADIATION ET D EXCLUSION.

REGLEMENT INTERIEUR. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Chapitre 2 - CONDITIONS D ADHESION, DE DEMISSION, DE RADIATION ET D EXCLUSION. 13 TITRE 1 ER - FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Article 1à4-Les articles 1 à 4 des statuts s appliquent Article 5 - Objet du Règlement

Plus en détail

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES ADHÉRENTS (DECISION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 6 DECEMBRE 2012) Préambule Le présent règlement est établi en application de l article 14 des statuts. Il complète ce dernier

Plus en détail

COMITÉ MÉDICAL DÉPARTEMENTAL. Guide de procédure pour l instruction des dossiers

COMITÉ MÉDICAL DÉPARTEMENTAL. Guide de procédure pour l instruction des dossiers COMITÉ MÉDICAL DÉPARTEMENTAL Guide de procédure pour l instruction des dossiers 1 GUIDE DE PROCÉDURE D INSTRUCTION DES DOSSIERS - Sommaire - Présentation du Comité Médical Départemental 1 Les textes fondamentaux

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE DE SPECTACLE VIVANT (*) TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE DE SPECTACLE VIVANT (*) TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE DE SPECTACLE VIVANT (*) TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er - Création Il est créé entre : - la (les)

Plus en détail

FICHE VII. LES COMITES D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL : ORGANISATION ET COMPOSITION

FICHE VII. LES COMITES D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL : ORGANISATION ET COMPOSITION FICHE VII. LES COMITES D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL : ORGANISATION ET COMPOSITION VII.1. Organisation : les différents niveaux de création de comités d hygiène, de sécurité et des

Plus en détail

SOMMAIRE. Références PAGE 3. Introduction PAGE 3 CALENDRIER DE CREATION DU CHSCT PAGE 4 1. CREATION D UN CHSCT PAGE 5 2. COMPOSITION D UN CHSCT PAGE 7

SOMMAIRE. Références PAGE 3. Introduction PAGE 3 CALENDRIER DE CREATION DU CHSCT PAGE 4 1. CREATION D UN CHSCT PAGE 5 2. COMPOSITION D UN CHSCT PAGE 7 SOMMAIRE Références PAGE 3 Introduction PAGE 3 CALENDRIER DE CREATION DU CHSCT PAGE 4 1. CREATION D UN CHSCT PAGE 5 - Création obligatoire PAGE 5 - Création facultative d un CHSCT commun PAGE 5 - Création

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Règlement intérieur adopté par le CA du 5/05/2008 modifié par le CA du 10/02/2012 CENTRE COMMUNAL D'ACTION SOCIALE DE LA VILLE DE GRENOBLE REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION L'article R.123-19

Plus en détail

LE COMITÉ D HYGIÈNE, DE SÈCURITÉ ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL (LE CHSCT)

LE COMITÉ D HYGIÈNE, DE SÈCURITÉ ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL (LE CHSCT) CIRCULAIRE CDG90 07/15 LE COMITÉ D HYGIÈNE, DE SÈCURITÉ ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL (LE CHSCT) Décret 85-603 du 10 juin 1985 relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la médecine professionnelle

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE INDUSTRIE, ÉNERGIE ET ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Décret n o 2012-279 du 28 février 2012 relatif à l Institut

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er - Création Il est créé entre : - la (les) collectivité(s)

Plus en détail

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

Les organismes de concertation compétents en matière de santé et de sécurité au travail

Les organismes de concertation compétents en matière de santé et de sécurité au travail Guide pratique 5 / 6 MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, MINISTÈRE MINISTÈRE DU BUDGET, DE DU LA BUDGET, FONCTION DES COMPTES DES COMPTES PUBLIQUE PUBLICS, PUBLICS, ET DE LA RÉFORME DE L ETAT DE

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAG IAIRES EN FORMATION A L AFERTES Année 2014-2015

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAG IAIRES EN FORMATION A L AFERTES Année 2014-2015 REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAG IAIRES EN FORMATION A L AFERTES Année 2014-2015 Article 1 : OBJET Le présent règlement est établi conformément aux dispositions des articles du Code du Travail relatifs

Plus en détail

Statuts. Association pour le Prolongement de la Ligne B du métro

Statuts. Association pour le Prolongement de la Ligne B du métro Statuts Association pour le Prolongement de la Ligne B du métro Contact : Mail : assoplb@gmail.com Site internet : www.associationplb.fr Twitter : https://twitter.com/assoplb Association pour le Prolongement

Plus en détail

Service de Santé au Travail du Bâtiment. 19 rue de l Apprentissage 42000 Saint-Etienne STATUTS

Service de Santé au Travail du Bâtiment. 19 rue de l Apprentissage 42000 Saint-Etienne STATUTS Service de Santé au Travail du Bâtiment Et des Travaux Publics de la Loire 19 rue de l Apprentissage 42000 Saint-Etienne La Santé au Travail 42 LOIRE STATUTS TITRE I - CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Mis à jour le 4 mars 2015 PREAMBULE Le conseil d administration d ARKEMA (la «Société») a arrêté le présent règlement intérieur contenant le recueil des

Plus en détail

Modifications réglementaires

Modifications réglementaires Modifications réglementaires Modifications au règlement intérieur Adoptées par le Conseil d administration du 2 décembre 2007 I) TITRE I - ADHÉRENTS Article 1 : Rattachement des adhérents Les adhérents

Plus en détail

STATUT MODE D ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DU GROUPE I.C.G.

STATUT MODE D ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DU GROUPE I.C.G. STATUT MODE D ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DU GROUPE I.C.G. TITRE I Forme, dénomination et siège du groupe Forme Article 1 Le groupe prendra la forme d une «association de fait». Elle s articulera autour

Plus en détail

LES COMITES D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

LES COMITES D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL Fédération Autonome de la Fonction Publique Territoriale LES COMITES D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL Les dispositions présentées sont issues de la réglementation modifiée par le décret

Plus en détail

PRINCIPAUX THEMES POUR LA REDACTION D UN REGLEMENT INTERIEUR DU CHSCT

PRINCIPAUX THEMES POUR LA REDACTION D UN REGLEMENT INTERIEUR DU CHSCT PRINCIPAUX THEMES POUR LA REDACTION D UN REGLEMENT INTERIEUR DU CHSCT Rappel La loi n 2015 994 du 17 août 2015, dite loi Rebsamen, entrée en vigueur le 19 août 2015 rend obligatoire l établissement d un

Plus en détail

Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau

Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau Les règles de fonctionnement suivantes précisent les dispositions de mise en oeuvre de la CLE en application des articles L.212-4 et R212-29 à

Plus en détail

N 1812 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 1812 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 1812 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 21 février 2014. PROPOSITION DE LOI REJETÉE PAR LE SÉNAT, visant

Plus en détail

Vu le Traité instituant la Communauté Economique et Monétaire de l Afrique Centrale,

Vu le Traité instituant la Communauté Economique et Monétaire de l Afrique Centrale, REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA BEAC Le Conseil d Administration de la Banque des Etats de l Afrique Centrale (BEAC), Vu le Traité instituant la Communauté Economique et Monétaire

Plus en détail

COMITE CONSULTATIF DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES A L EGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISE DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL (T-PD)

COMITE CONSULTATIF DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES A L EGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISE DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL (T-PD) T-PD(2014)regl Strasbourg, 1 er septembre 2014 COMITE CONSULTATIF DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES A L EGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISE DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL (T-PD) RÈGLEMENT

Plus en détail

Le chef de service est la clef de voûte de toute l architecture de la santésécurité au travail (SST) de son service.

Le chef de service est la clef de voûte de toute l architecture de la santésécurité au travail (SST) de son service. Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) LES ACTEURS INTERNES DE LA SST LE CHEF DE SERVICE... 1 LES AGENTS... 3 L'ASSISTANT ET/ OU CONSEILLER DE PREVENTION.4

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR CONSEIL D ADMINISTRATION DE L AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE. Article 1. Composition du Conseil d administration...

RÈGLEMENT INTÉRIEUR CONSEIL D ADMINISTRATION DE L AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE. Article 1. Composition du Conseil d administration... RÈGLEMENT INTÉRIEUR CONSEIL D ADMINISTRATION DE L AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE Article 1. Composition du Conseil d administration...2 Article 2. Présidence et vice-présidence du Conseil d administration...2

Plus en détail

Le CHSCT. Fonctionnement et compétences. 23 février 2015

Le CHSCT. Fonctionnement et compétences. 23 février 2015 Le CHSCT Fonctionnement et compétences 23 février 2015 La mise en place des CHSCT Programme Rappel réglementaire Le fonctionnement Les compétences Les moyens Interaction avec le Comité Technique La mise

Plus en détail

STATUTS TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE. Article 1 - Constitution, dénomination

STATUTS TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE. Article 1 - Constitution, dénomination Services médicaux interentreprises Bâtiment Travaux Publics et activités annexes de l Oise STATUTS TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article 1 - Constitution, dénomination A l initiative des professionnels

Plus en détail

Commission Locale de l Eau

Commission Locale de l Eau Commission Locale de l Eau REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par la Commission Locale de l Eau (C.L.E.) du 30 novembre 2007 1. LES MISSIONS DE LA COMMISSION LOCALE DE L EAU Article 1 : L élaboration du Schéma

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU T-PD

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU T-PD T-PD (2011) 01 Fin COMITE CONSULTATIF DE LA CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES A L EGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISE DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL (T-PD) RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU T-PD Document

Plus en détail

Règlement intérieur du Groupement Philatélique Régional d Alsace et de Belfort

Règlement intérieur du Groupement Philatélique Régional d Alsace et de Belfort Règlement intérieur du Groupement Philatélique Régional d Alsace et de Belfort Région fédérée n VI Abréviations utilisées : FEDERATION = la Fédération Française des Associations Philatéliques GPRAB = Groupement

Plus en détail

GT CNAS DU 5 MARS 2015 Règlement intérieur du CNAS. Sans changement. Sans changement. Sans changement

GT CNAS DU 5 MARS 2015 Règlement intérieur du CNAS. Sans changement. Sans changement. Sans changement GT CNAS DU 5 MARS 2015 Règlement intérieur du CNAS RI de 2012 Règlement intérieur applicable au conseil national de l action sociale du ministère de l économie, des finances et de l industrie et du ministère

Plus en détail

Règlement intérieur de l'institut régional d'administration de Lyon

Règlement intérieur de l'institut régional d'administration de Lyon Règlement intérieur de l'institut régional d'administration de Lyon TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Conformément aux dispositions du décret n 84-588 du 10 juillet 1984 modifié relatif aux

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CHSCT DE COORDINATION D'AÉROPORTS DE PARIS APPROUVÉ EN SEANCE DU 04/07/2006

REGLEMENT INTERIEUR DU CHSCT DE COORDINATION D'AÉROPORTS DE PARIS APPROUVÉ EN SEANCE DU 04/07/2006 REGLEMENT INTERIEUR DU CHSCT DE COORDINATION D'AÉROPORTS DE PARIS APPROUVÉ EN SEANCE DU 04/07/2006 Texte de référence : o Loi 82-1097 du 23 décembre 1982 (L.236-6) o Circulaire n 93/15 du 25 mars 1993

Plus en détail

AVENANT N O 3 DU 19 JANVIER 2006 (1)

AVENANT N O 3 DU 19 JANVIER 2006 (1) MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES (EMPLOI) (2 octobre 1984) (Etendu par arrêté du 31 mai 1994, Journal officiel

Plus en détail

S T A T U T S ( TITRE I CONSTITUTION OBJET SIÈGE SOCIAL DURÉE

S T A T U T S ( TITRE I CONSTITUTION OBJET SIÈGE SOCIAL DURÉE S T A T U T S Le président de l association La Quincéenne, Vu l article 19 des statuts modifiés rédigés en date du 24 janvier 2014, Vu les délibérations de l Assemblée générale extraordinaire en date du

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 24 avril 2015 relatif au règlement intérieur de la commission administrative paritaire compétente à l égard du corps d encadrement et d application du personnel de surveillance de l administration

Plus en détail

LA COMMISSION DE RÉFORME GUIDE PRATIQUE

LA COMMISSION DE RÉFORME GUIDE PRATIQUE LA COMMISSION DE RÉFORME GUIDE PRATIQUE Sommaire Présentation de la L avis de la : Recours Références Juridiques ANNEXES pour un accident de service / de trajet pour une maladie professionnelle pour un

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Décret n o 2006-501 du 3 mai 2006 relatif au fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la fonction publique NOR

Plus en détail

MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS

MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS ENTRE L Association. dont le siège social est situé.., représentée par M.. en sa qualité de.., ET L organisation syndicale représentée par M.., en sa qualité

Plus en détail

STATUTS DE LA LIGUE REGIONALE DE VOITURES RADIO-COMMANDEE

STATUTS DE LA LIGUE REGIONALE DE VOITURES RADIO-COMMANDEE STATUTS DE LA LIGUE REGIONALE DE VOITURES RADIO-COMMANDEE TITRE 1ER - BUT ET COMPOSITION ARTICLE 1 L Association dite «LIGUE REGIONALE DE VOITURES RADIO-COMMANDEES N 16 fondée le 18 mars 1980 conformément

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901, N 9048. Décision d agrément du 23 novembre 2009

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901, N 9048. Décision d agrément du 23 novembre 2009 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Centre de Gestion Agréé Régional de Haute-Normandie Association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901, N 9048 Décision d agrément du 23 novembre 2009 Immeuble «Le Bretagne»

Plus en détail

QUATRIÈME PARTIE: SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE VI: INSTITUTIONS ET ORGANISMES DE PRÉVENTION

QUATRIÈME PARTIE: SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE VI: INSTITUTIONS ET ORGANISMES DE PRÉVENTION Partie législative nouvelle QUATRIÈME PARTIE: SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE VI: INSTITUTIONS ET ORGANISMES DE PRÉVENTION TITREIer:COMITÉD'HYGIÈNE,DESÉCURITÉETDES CONDITIONS DE TRAVAIL Chapitre Ier:

Plus en détail

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école UNITÉS DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE (UFA) C. n 2006-042 du 14-3-2006 NOR : MENE0600465C RLR : 527-3b MEN - DESCO

Plus en détail

Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) Règlement intérieur

Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) Règlement intérieur Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) Règlement intérieur Adopté par le Conseil d Administration de l ARPP en date du 9 octobre 2008, modifié le 11 décembre 2009 et le 26 septembre 2011. SOMMAIRE A. OBJET

Plus en détail

STATUTS UFR MEDECINE LYON EST

STATUTS UFR MEDECINE LYON EST STATUTS UFR MEDECINE LYON EST Faculté de Médecine Lyon Est TITRE I - CADRE INSTITUTIONNEL MISSIONS MOYENS - Vu le code de la Santé Publique - Vu le Code de l Education - Vu le décret 63-592 du 24 juin

Plus en détail

1- Dénomination. 2- Objet

1- Dénomination. 2- Objet Association déclarée en préfecture du Nord le 4 décembre 1987- Parue au JO du 30 décembre 1987. Statuts validés en assemblée générale extraordinaire le 19 mai 2015. La Maison Des Associations a été créée

Plus en détail

REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Adopté par le Conseil d administration du 27 janvier 2014, PV n 720, modifié par le Conseil d administration du 7 juillet 2014, PV n 726, par le

Plus en détail

Fiche 26 Notions clés sur les acteurs de la fonction publique territoriale

Fiche 26 Notions clés sur les acteurs de la fonction publique territoriale Fiche 26 Notions clés sur les acteurs de la fonction publique territoriale Les agents territoriaux participent par l'intermédiaire de leurs délégués siégeant dans des organismes consultatifs à l'organisation

Plus en détail

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE HYGIENE ET SECURITE DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE HYGIENE ET SECURITE DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE CONVENTION D ADHESION AU SERVICE HYGIENE ET SECURITE DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE ENTRE : Le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de Vaucluse - 80 Rue Marcel Demonque - AGROPARC CS

Plus en détail

LE COMITE D HYGIENE DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

LE COMITE D HYGIENE DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL St Martin d Hères, le 16 octobre 2012 Note d information n 12.32 Nos réf. : SDF/SL/DP RENOVATION DU DIALOGUE SOCIAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE LE COMITE D HYGIENE DE SECURITE ET DES CONDITIONS

Plus en détail

H Y G I E N E E T S E C U R I T E et M E D E C I N E P R E V E N T I V E

H Y G I E N E E T S E C U R I T E et M E D E C I N E P R E V E N T I V E C E N T R E D E G E S T I O N D E L A F O N C T I O N P U B L I Q U E T E R R I T O R I A L E D E S A L P E S D E H A U T E P R O V E N C E Chemin de Font de Lagier B.P. n 9-04130 VOLX - 04.92.70.13.00-04.92.70.13.01

Plus en détail

ANNEXE 1. à la convention d adhésion. de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE. Centre de Gestion

ANNEXE 1. à la convention d adhésion. de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE. Centre de Gestion ANNEXE 1 à la convention d adhésion de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Seine-Maritime MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

STATUTS DE L ARRCO Approuvés par arrêté ministériel du 24 octobre 2013

STATUTS DE L ARRCO Approuvés par arrêté ministériel du 24 octobre 2013 STATUTS DE L ARRCO Approuvés par arrêté ministériel du 24 octobre 2013 STATUTS DE L ARRCO TABLE DES ARTICLES TITRE I - DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Constitution Article 2 - Siège social Article 3

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Décret n o 2012-706 du 7 mai 2012 relatif aux

Plus en détail

fixant le mode d élection et le statut des délégués du personnel dans les entreprises

fixant le mode d élection et le statut des délégués du personnel dans les entreprises ARRETE N 421 DU 26 JANVIER 1968 fixant le mode d élection et le statut des délégués du personnel dans les entreprises (J.O. n 575 du 3.2.68, p. 263) Article premier - Des délégués du personnel sont obligatoirement

Plus en détail

Sous le terme de corruption, l association vise toutes les formes de malversations et de manquements, notamment conflits d intérêt, abus de biens

Sous le terme de corruption, l association vise toutes les formes de malversations et de manquements, notamment conflits d intérêt, abus de biens Anticor, association d élus et de citoyens contre la corruption Siège social : 5 avenue des Piliers 94100 Saint-Maur-des-Fossés L association Anticor est inscrite à la Préfecture du Val de Marne sous le

Plus en détail

Ils sont soumis aux mêmes obligations (article L4611-3). Le CHSCT : CQFS En + Le CHSCT

Ils sont soumis aux mêmes obligations (article L4611-3). Le CHSCT : CQFS En + Le CHSCT Le CHSCT Un comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) doit être constitué dans tout établissement de cinquante salariés et plus (art. L4611-1 du code du travail). A défaut de CHSCT

Plus en détail

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00 Guide Conventions de mise à disposition des Adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycée et collèges) Juillet 2012 Bulletin de prévention

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU TARN

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU TARN POLE DES SERVICES CV/CG Version approuvée par le Comité technique le 13.10.2015 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU TARN ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE DISPOSITIONS

Plus en détail

STATUTS. Version du 1 er juillet 2013. Nom de fichier V.O. 1 er septembre 2008 1 à 10 ST200809.pdf 1 1 er juillet 2013 3 à 10 ST201307.

STATUTS. Version du 1 er juillet 2013. Nom de fichier V.O. 1 er septembre 2008 1 à 10 ST200809.pdf 1 1 er juillet 2013 3 à 10 ST201307. FÉDÉRATION FRANÇAISE DE TAROT http://www.fftarot.fr Allée des TEPPES ----------- 71380 OSLON Téléphone : 03 85 93 66 15 Télécopie : 03 85 93 66 25 Mail : webmaster@fftarot.fr STATUTS Version du 1 er juillet

Plus en détail

SECTION 1 : ADMINISTRATION

SECTION 1 : ADMINISTRATION Un règlement traitant de manière générale de l exécution et de la gestion des affaires du Council of Atlantic University Libraries - Conseil des bibliothèques universitaires de l Atlantique (la «société»)

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Applicable au 19 décembre 2013 (Décisions du Conseil d Administration du 19/12/2013) I ADHÉSION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Applicable au 19 décembre 2013 (Décisions du Conseil d Administration du 19/12/2013) I ADHÉSION RÈGLEMENT INTÉRIEUR Applicable au 19 décembre 2013 (Décisions du Conseil d Administration du 19/12/2013) PRÉAMBULE Dans le cadre du présent règlement : - l association sera dénommée «SIMT», - le membre

Plus en détail

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE DE SECURITE ET DE CONDITIONS DE TRAVAIL DE L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE Document validé par le CHSCT au cours de sa séance du 18 septembre 2012 Mis à

Plus en détail

souri SEL Système d échange local

souri SEL Système d échange local souri SEL Système d échange local Statuts de l association ARTICLE 1 : Nom et siège Entre toutes les personnes qui adhèrent aux présents statuts, il est formé une association dénommée souri SEL Cette association

Plus en détail

STATUTS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

STATUTS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Immeuble Axe Etoile 103-105 rue des Trois Fontanot 92000 Nanterre association déclarée régie par la loi du 1 er juillet 1901 GERP enregistré à l ACP sous le n 477 654 743 / GP1 STATUTS TITRE I DISPOSITIONS

Plus en détail

SANTE AU TRAVAIL STATUTS. Association Interentreprises de Santé au Travail du Grand Lyon (Association déclarée J.O. du 21 janvier 1980)

SANTE AU TRAVAIL STATUTS. Association Interentreprises de Santé au Travail du Grand Lyon (Association déclarée J.O. du 21 janvier 1980) SANTE AU TRAVAIL STATUTS Association Interentreprises de Santé au Travail du Grand Lyon (Association déclarée J.O. du 21 janvier 1980) Service Interentreprises de Santé au Travail 100 rue du 4 août 1789

Plus en détail