Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS"

Transcription

1 Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Actes-types : 1 / Fixation du nombre d administrateurs 2 / Délibération portant élections des représentants élus 3 / Affichage pour publicité aux associations 4 / Arrêté de désignation des membres nommés Avertissement : Les documents proposés sont de simples exemples et n ont d autre objet que d être des outils d aide à la décision qu il conviendra d adapter à chaque situation locale. Nous vous invitons à être vigilants quant aux évolutions réglementaires et législatives à venir qui pourraient rendre certains d entre eux obsolètes ou nécessiteraient des mises en conformité.

2 1 / Délibération conseil municipal fixant le nombre d'administrateurs EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL N.. L An deux mille huit, le.., à. Le Conseil Municipal de la ville de.. Dûment convoqué, s est réuni, en lieu ordinaire de ses séances, Sous la présidence de M/Mme., Président. Date de la convocation : Nombre de membres En exercice : Présents : Votants : Présents : Excusés :.... Procurations 1 :... Secrétaire de séance : Objet : Fixation du nombre d administrateurs du Conseil d Administration du CCAS Vu l article R du Code de l Action Sociale et des Familles confiant au Conseil Municipal le soin de fixer le nombre d administrateurs du CIAS Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré décide : Article 1 er : De fixer à N 2... le nombre d administrateurs du CCAS, répartis comme suit :. Le Maire, Président de droit du Conseil d Administration du CCAS ;. X 3 membres élus au sein du Conseil Municipal ;. X membres nommés par le Maire dans les conditions de l article L du Code de l Action Sociale et des Familles. 1 Il est également possible d indiquer, entre parenthèses, après les noms des excusés, les noms des personnes à qui ils ont éventuellement donné pouvoir : «(pouvoir à M/Mme..)». 2 Le nombre d administrateurs peut varier dans une fourchette de 4 membres nommés + 4 membres élus + le Maire/Président à 8 élus + 8 nommés + le Maire/Président 3 «N» est le nombre total d administrateurs, «X» est le nombre d administrateurs élus et nommés (X est égal à N moins 1 [le Président] divisé par 2 [pour respecter la parité entre membres élus et nommés]).

3 Article 2 : La présente délibération peut faire l objet d un recours pour excès de pouvoir devant le tribunal administratif dans un délai de deux mois à compter de sa publication et de sa réception par le représentant de l Etat. Article 3 : Le Président et le Directeur Général des Services/Secrétaire de Mairie seront chargés, chacun en ce qui les concerne, de l exécution de la présente décision. Après en avoir délibéré - à l unanimité - «Pour» : X voix - «Contre» : X voix - «Blancs» : X Acte rendu exécutoire Après envoi en Préfecture Le : Et publication ou notification Du : Fait et délibéré les jour, mois et an ci-dessus Le Maire,

4 2 / Délibération du Conseil Municipal portant élection des administrateurs du CCAS EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL N.. L An deux mille huit, le.., à. Le Conseil Municipal de la Ville de.. Dûment convoqué, s est réuni, en lieu ordinaire de ses séances, Sous la présidence de M/Mme., Président. Date de la convocation : Nombre de membres En exercice : Présents : Votants : Présents : Excusés :.... Procurations :... Secrétaire de séance : Objet : Désignation des représentants du Conseil Municipal au Conseil d Administration du CCAS Vu les articles R.123-8, R et R du Code de l Action Sociale et des Familles ; Vu la délibération du Conseil Municipal en date du.. fixant à «n» le nombre d administrateurs du CCAS ; Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré décide : Article 1 er : De procéder à la désignation par vote à bulletins secrets, au scrutin proportionnel de listes au plus fort reste, des représentants du Conseil Municipal au Conseil d Administration du CCAS. Listes des candidats Nombre de votants - Liste 1 :. - Liste 2 :. - Liste 3 :...

5 Nombre de bulletins Bulletins blancs Bulletins nuls Suffrages valablement exprimés Répartition des sièges - Liste 1 : - Liste 2 : - Liste 3 :. Sont donc élus pour siéger au Conseil d Administration du CCAS : - M/Mme jusque «n» Article 2 : La présente délibération peut faire l objet d un recours pour excès de pouvoir devant le tribunal administratif dans un délai de deux mois à compter de sa publication et de sa réception par le représentant de l Etat. Article 3 : Le Maire et le Directeur Général des Services de la Commune/Secrétaire de Mairie seront chargés, chacun en ce qui le concerne, de l exécution de la présente décision. Acte rendu exécutoire Après envoi en Préfecture Le : Et publication ou notification Du : Fait et délibéré les jour, mois et an ci-dessus Le Maire,

6 3 / Avis de publicité aux associations INSTALLATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Maire de la Commune de informe Qu en application des articles L.123-6, R et R du Code de l Action Sociale et des Familles, il sera procédé à la nomination par mes soins : - D un représentant des associations de retraités et de personnes âgées ; - D un représentant des associations de personnes handicapées ; - D un représentant des associations oeuvrant dans le domaine de l insertion et de la lutte contre les exclusions. Au sein du Conseil d Administration du CCAS Lesdites associations peuvent proposer des personnes susceptibles de les représenter en lui adressant une liste comportant au moins trois personnes sauf impossibilité dûment justifiée. Les associations ayant le même objet peuvent proposer une liste commune. Pour être recevables, les candidatures doivent concerner des personnes : - Menant des actions de prévention, d animation ou de développement social sur le territoire de la Commune ; - Habilitées à représenter l association qui doit avoir son siège dans le département ; - Qui ne sont pas fournisseurs de biens ou de services au CCAS ; - Qui ne sont pas membres du conseil municipal. DELAI IMPERATIF Les listes des personnes présentées par les associations concernées devront parvenir à Monsieur le Maire au plus tard le.. 4, sous pli recommandé avec accusé de réception ou être remises au secrétariat de la Mairie contre accusé de réception. Fait à., le.. Le Maire. 4 A rappeler que ce délai laissé aux associations ne peut être inférieur à 15 jours.

7 4 / Arrêté du Maire procédant à la nomination des membres qualifiés EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU MAIRE DE LA COMMUNE DE. N.. Objet : Nomination des membres du Conseil d Administration du CCAS Le Maire de la Commune de Vu l article L du Code de l Action Sociale et des Familles ; Vu les articles R , R et R du Code de l Action Sociale et des Familles ; Vu la délibération du Conseil Municipal en date du.. fixant à «n» le nombre d administrateurs du CCAS ; Vu l affichage en Mairie en date du ; Vu les propositions faites par l UDAF, l Association 5, l Association, etc. Arrête : Article 1 er : Sont nommés membres du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale :. M/Mme. en qualité de représentant des associations familiales, sur proposition de l UDAF ;. M/Mme. en qualité de représentant des associations de personnes âgées et retraités du département («nom de l association») ;. M/Mme. en qualité de représentant des associations de personnes handicapées du département («nom de l association») ;. M/Mme en qualité de représentant des associations oeuvrant dans le domaine de l insertion et de la lutte contre les exclusions («nom de l association») 6 ;. M/Mme au titre des personnes participant «à des actions de prévention, d animation et de développement sociale dans la commune» (préciser sa qualité) ;. M/Mme au titre des personnes participant «à des actions de prévention, d animation et de développement sociale dans la commune» (préciser sa qualité) ;... ainsi de suite jusqu à atteindre le nombre d administrateurs nommés souhaités 7 soit «n» divisé par 2 ; 5 Il y a lieu ici, et dans le souci d éviter toute contestation ultérieure, de reprendre dans l arrêté l ensemble des associations qui ont proposé des candidats au Président. 6 Pour chacune de ces quatre premières catégories, si aucune association n a formulé de propositions, il convient d inscrire dans l arrêté qu en l absence de candidats de telle ou telle catégorie d associations, le Maire constate la «formalité impossible» et nomme M ou Mme.. au titre des personnes participant à des actions de prévention, d animation et de développement social. 7 Il est possible également pour le Maire, s il le juge opportun et pertinent, de nommer plusieurs représentants d une même catégorie d associations (les personnes âgées par exemple), une fois qu est remplie l obligation légale d avoir un représentant (en intégrant le cas échéant l éventualité d une formalité impossible) de chaque catégorie d associations visées à l article L du CASF.

8 Article 2 : Le présent arrêté peut faire l objet d un recours pour excès de pouvoir devant le tribunal administratif dans un délai de deux mois à compter de sa publication et de sa réception par le représentant de l Etat. Article 3 : Conformément à l article L du Code de l Action Sociale et des Familles, la durée du mandat des membres nommés par le Maire est la même que celle du mandat des administrateurs issus du Conseil municipal. Article 4 : Le présent arrêté sera notifié à chacune des personnes concernées. Article 5 : Le Directeur Général des Services de la Commune/Secrétaire de Mairie est chargé de l exécution de la présente décision. Acte rendu exécutoire Après envoi en Préfecture Le : Et publication ou notification 8 Du : Signature 9 : Fait à., le Le Maire 8 L arrêté doit être envoyé à la Préfecture au titre du contrôle de légalité. Une copie doit être adressée à chaque administrateur nommé et un affichage doit être réalisé au siège de la Mairie. 9 En cas de notification de l arrêté, on peut aussi prévoir de faire signer le document par l intéressé.

9 1.2 / Délibération conseil communautaire fixant le nombre d'administrateurs EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE N.. L An deux mille huit, le.., à. Le Conseil de la Communauté de Communes/d Agglomération de.. Dûment convoqué, s est réuni, en lieu ordinaire de ses séances, Sous la présidence de M/Mme., Président. Date de la convocation : Nombre de membres En exercice : Présents : Votants : Présents : Excusés :.... Procurations :... Secrétaire de séance : Objet : Fixation du nombre d administrateurs du Conseil d Administration du CIAS Vu les articles R.123-7, R et R du Code de l Action Sociale et des Familles confiant au Conseil Communautaire le soin de fixer le nombre d administrateurs du CIAS Le Conseil Communautaire, après en avoir délibéré décide : Article 1 er : De fixer à N le nombre d administrateurs du CIAS, répartis comme suit :. Le Président de la Communauté de Communes/d Agglomération de, Président de droit du Conseil d Administration du CIAS ;. X membres élus au sein du Conseil Communautaire ;. X membres nommés par le Président de la Communauté de Communes/d Agglomération dans les 10 L article R prévoit la possibilité pour le conseil communautaire d accroître le nombre d administrateurs du CIAS dans la limite du double du nombre maximum prévu pour le CCAS, soit un maximum de 32 administrateurs + le Président = 33.

10 conditions de l article L du Code de l Action Sociale et des Familles. Article 2 : La présente délibération peut faire l objet d un recours pour excès de pouvoir devant le tribunal administratif dans un délai de deux mois à compter de sa publication et de sa réception par le représentant de l Etat. Article 3 : Le Président et le Directeur Général des Services de la Communauté de Communes/d Agglomération seront chargés, chacun en ce qui les concerne, de l exécution de la présente décision. Après en avoir délibéré - à l unanimité - «Pour» : X voix - «Contre» : X voix - «Blancs» : X Acte rendu exécutoire Après envoi en Préfecture Le : Et publication ou notification Du : Fait et délibéré les jour, mois et an ci-dessus Le Président de la Communauté de Communes/d Agglomération

11 2.2 / Délibération du Conseil Communautaire portant élection des administrateurs du CIAS EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE N.. L An deux mille huit, le.., à. Le Conseil de la Communauté de Communes/d Agglomération de.. Dûment convoqué, s est réuni, en lieu ordinaire de ses séances, Sous la présidence de M/Mme., Président. Date de la convocation : Nombre de membres En exercice : Présents : Votants : Présents : Excusés :.... Procurations :... Secrétaire de séance : Objet : Désignation des représentants du Conseil Communautaire au Conseil d Administration du CIAS Vu les articles R et R du Code de l Action Sociale et des Familles relatifs au Centre Intercommunal d Action Sociale ; Vu l article R du Code l Action Sociale et des Familles prévoyant que le Conseil Communautaire procède à l élection de ses représentants au scrutin majoritaire à deux tours et qu il détermine au préalable si le scrutin est uninominal ou de liste ; Vu la délibération du Conseil Communautaire en date du.. fixant à «n» le nombre d administrateurs du CIAS ; Considérant que le Conseil Communautaire a décidé que le scrutin serait uninominal/de liste ; Considérant qu il y a lieu de procéder à l élection de.. représentants au sein du conseil d administration du CIAS ;

12 Considérant que le Conseil Communautaire a décidé que chaque commune disposerait d un représentant 11 au sein du Conseil d Administration du CIAS ; Le Conseil Communautaire, après en avoir délibéré décide : Article 1 er : De procéder à la désignation par vote à bulletins secrets, au scrutin majoritaire à deux tours, des représentants du Conseil Communautaire au Conseil d Administration du CIAS. Listes (ou noms selon le mode de scrutin retenu) des candidats Nombre de votants Nombre de bulletins Bulletins blancs Bulletins nuls Suffrages exprimés Répartition des sièges 12 valablement - Liste 1 :. - Liste 2 :. - Liste 3 :... - Liste 1 : - Liste 2 : - Liste 3 :. Sont donc élus pour siéger au Conseil d Administration du CIAS : jusque «n» Article 2 : La présente délibération peut faire l objet d un recours pour excès de pouvoir devant le tribunal administratif dans un délai de deux mois à compter de sa publication et de sa réception par le représentant de l Etat. Article 3 : Le Président et le Directeur Général des Services de la Communauté de Communes seront chargés, chacun en ce qui le concerne, de l exécution de la présente décision. 11 Le Code de l Action Sociale ne fixant pas les règles de répartition des sièges entre les communes, il appartient au conseil communautaire de les déterminer, soit en prévoyant un siège par commune, soit si le nombre de communes excède le nombre de sièges à pourvoir ou si les élus souhaitent arrêter d autres règles, en mettant en place une pondération des sièges selon la taille de la commune ou encore en définissant des «fourchettes de population» auxquelles est affecté un nombre déterminé de sièges (exemple : 2 sièges pour l ensemble des communes de moins de 1000 habitants, 4 sièges pour l ensemble des communes de 1000 à 3000 habitants, etc.). 12 Il s'agit d'un mode de scrutin au terme duquel le candidat qui obtient le plus de voix est proclamé élu. Pour le scrutin majoritaire de listes, on demande aux électeurs de désigner plusieurs élus en même temps. Lorsque le scrutin est uninominal à deux tours, on cherche à dégager l'élu d'une majorité d'électeurs grâce au système du ballottage. Au premier tour, ne sont proclamés élus que les candidats ayant obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés, c'est-à-dire plus de la moitié. Si aucun candidat n'a obtenu la majorité absolue des suffrages, on procède à un second tour, au terme duquel la majorité relative est seule requise. Lorsque le scrutin est de listes, deux possibilités. Le scrutin de listes «bloquée» : la liste ne sera élue que si elle obtient la majorité absolue des suffrages au 1 er tour. Sinon, un second tour est nécessaire où est élue la liste qui obtient le plus de voix. Le scrutin «avec panachage» : chaque électeur, en votant pour une liste, donne une voix à chacun des membres de la liste. Il peut modifier des noms sur la liste (panachage). Sont élus au premier tour, les candidats obtenant la majorité absolue. Si un second tour est nécessaire, la majorité relative suffit.

13 Acte rendu exécutoire Après envoi en Préfecture Le : Et publication ou notification Du : Fait et délibéré les jour, mois et an ci-dessus Le Président de la Communauté de Communes/d Agglomération

14 3.2 / Avis de publicité aux associations INSTALLATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE INTERCOMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Président de la Communauté de Communes/d Agglomération de informe Qu en application des articles L.123-6, R.123-7, R , R et R du Code de l Action Sociale et des Familles, il sera procédé à la nomination par mes soins : - D un 13 représentant des associations de retraités et de personnes âgées ; - D un représentant des associations de personnes handicapées ; - D un représentant des associations oeuvrant dans le domaine de l insertion et de la lutte contre les exclusions. Au sein du Conseil d Administration du CIAS Lesdites associations peuvent proposer des personnes susceptibles de les représenter en lui adressant une liste comportant au moins trois personnes sauf impossibilité dûment justifiée. Les associations ayant le même objet peuvent proposer une liste commune. Pour être recevables, les candidatures doivent concerner des personnes : - Menant des actions de prévention, d animation ou de développement social sur le territoire de la Communauté de Communes/d Agglomération de ; - Habilitées à représenter l association qui doit avoir son siège dans le département ; - Qui ne sont pas fournisseurs de biens ou de services au CCAS ; - Qui ne sont pas membres du conseil communautaire DELAI IMPERATIF Les listes des personnes présentées par les associations concernées devront parvenir à Monsieur le Président au plus tard le.. 14, sous pli recommandé avec accusé de réception ou être remises au secrétariat de la Communauté contre accusé de réception. Fait à., le.. Le Président du CIAS 13 S agissant d un CIAS et si le nombre d administrateurs fixé par le conseil communautaire est plus important, il est possible de prévoir plus d un représentant de chaque catégorie d associations. 14 A rappeler que ce délai laissé aux associations ne peut être inférieur à 15 jours.

15 4.2 / Arrêté du Président de la communauté procédant à la nomination des membres qualifiés EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE. N.. Objet : Nomination des membres du Conseil d Administration du CIAS Le Président de la Communauté de Communes de Vu l article L du Code de l Action Sociale et des Familles ; Vu les articles R , R et R du Code de l Action Sociale et des Familles ; Vu la délibération du Conseil Communautaire en date du.. fixant à «n» le nombre d administrateurs du CIAS ; Vu l affichage en Communauté de Communes/d Agglomération en date du ; Vu les propositions faites par l UDAF, l Association 15, l Association, etc. Arrête : Article 1 er : Sont nommés membres du Conseil d Administration du Centre Intercommunal d Action Sociale :. M/Mme. en qualité de représentant des associations familiales, sur proposition de l UDAF ;. M/Mme. en qualité de représentant des associations de personnes âgées et retraités du département («nom de l association») ;. M/Mme. en qualité de représentant des associations de personnes handicapées du département («nom de l association») ;. M/Mme en qualité de représentant des associations oeuvrant dans le domaine de l insertion et de la lutte contre les exclusions («nom de l association») 16 ;. M/Mme au titre des personnes participant «à des actions de prévention, d animation et de développement sociale dans la communauté» (préciser sa qualité) ;. M/Mme au titre des personnes participant «à des actions de prévention, d animation et de développement sociale dans la communauté» (préciser sa qualité) ;... ainsi de suite jusqu à atteindre le nombre d administrateurs nommés souhaités 17 soit «n» divisé par 2 ; 15 Il y a lieu ici, et dans le souci d éviter toute contestation ultérieure, de reprendre dans l arrêté l ensemble des associations qui ont proposé des candidats au Président. 16 Pour chacune de ces quatre premières catégories, si aucune association n a formulé de propositions, il convient d inscrire dans l arrêté qu en l absence de candidats de telle ou telle catégorie d associations, le Président constate la «formalité impossible» et nomme M ou Mme.. au titre des personnes participant à des actions de prévention, d animation et de développement social.

16 Article 2 : Le présent arrêté peut faire l objet d un recours pour excès de pouvoir devant le tribunal administratif dans un délai de deux mois à compter de sa publication et de sa réception par le représentant de l Etat. Article 3 : Conformément à l article L du Code de l Action Sociale et des Familles, la durée du mandat des membres nommés par le Président est la même que celle du mandat des administrateurs issus du Conseil Communautaire. Article 4 : Le présent arrêté sera notifié à chacune des personnes concernées. Article 5 : Le Directeur Général des Services de la Communauté de Communes est chargé de l exécution de la présente décision. Acte rendu exécutoire Après envoi en Préfecture Le : Et publication ou notification 18 Du : Signature 19 : Fait à., le Le Président de la Communauté de Communes/d Agglomération 17 Il est possible également pour le Président, s il le juge opportun et pertinent, de nommer plusieurs représentants d une même catégorie d associations (les personnes âgées par exemple), une fois qu est remplie l obligation légale d avoir un représentant (en intégrant le cas échéant l éventualité d une formalité impossible) de chaque catégorie d associations visées à l article L du CASF. 18 L arrêté doit être envoyé à la Préfecture au titre du contrôle de légalité. Une copie doit être adressée à chaque administrateur nommé et un affichage doit être réalisé au siège de la Communauté de Communes/d Agglomération. 19 En cas de notification de l arrêté, on peut aussi prévoir de faire signer le document par l intéressé.

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (C.C.A.S.) Base réglementaire : (voir annexe fiche 5)

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (C.C.A.S.) Base réglementaire : (voir annexe fiche 5) Fiche 5 LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE (C.C.A.S.) Base réglementaire : (voir annexe fiche 5) o Code de l action sociale et des familles (CASF) : articles L. 123-4 à L. 123-9 articles R.123-1 à R.123-26

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Supplément spécial ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014 MODE D'EMPLOI Mairie-conseils décrypte pour vous les principaux changements apportés par la loi électorale du 17 mai 2013 : abaissement du seuil du scrutin

Plus en détail

Constitution d une Commission d Appel d Offres

Constitution d une Commission d Appel d Offres Constitution d une Commission d Appel d Offres ATTENTION : * Pour les collectivités territoriales et les établissements publics locaux, sont constituées une ou plusieurs commissions d appel d offres à

Plus en détail

DEPARTEMENT DU NORD - ARRONDISSEMENT DE LILLE COMMUNE DE LOMPRET

DEPARTEMENT DU NORD - ARRONDISSEMENT DE LILLE COMMUNE DE LOMPRET DEPARTEMENT DU NORD - ARRONDISSEMENT DE LILLE COMMUNE DE LOMPRET R E G L E M E N T I N T E R I E U R D U C O N S E I L M U N I C I P A L Adopté par délibération n 36/2014 en date du 02 juillet 2014 Commune

Plus en détail

Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion

Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion I. La préparation de la séance du conseil municipal II. La séance du conseil municipal III. Les comptes

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement intérieur de la Croix-Rouge française adopté par l assemblée générale extraordinaire du 20 janvier 2012 et approuvé par le ministre de l Intérieur RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA

Plus en détail

Réunion téléphonique du 20 mars 2014. L installation du conseil municipal et les premières mesures à prendre en début de mandat

Réunion téléphonique du 20 mars 2014. L installation du conseil municipal et les premières mesures à prendre en début de mandat Réunion téléphonique du 20 mars 2014 L installation du conseil municipal et les premières mesures à prendre en début de mandat Le terme du mandat Fin de mandat des conseillers municipaux : le 23 mars 2014,

Plus en détail

RÈGLEMENT DES OPÉRATIONS ÉLECTORALES 2016

RÈGLEMENT DES OPÉRATIONS ÉLECTORALES 2016 RÈGLEMENT DES OPÉRATIONS ÉLECTORALES 2016 adopté par le Conseil d Administration de la mutuelle Médicis (Élection des délégués à l Assemblée Générale de Médicis) Mis à jour le 1 er janvier 2016 SOMMAIRE

Plus en détail

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants Règlement intérieur de l Union des Démocrates et Indépendants TITRE I - LES ADHERENTS Article 1 : Adhésions, cotisations et dons Les demandes d adhésion sont adressées soit aux fédérations, soit aux personnes

Plus en détail

Ociane Professionnels Indépendants

Ociane Professionnels Indépendants JUIN 2012 Ociane Professionnels Indépendants Statuts approuvés par l Assemblée Générale du 11 septembre 2012 OCIANE PROFESSIONNELS INDÉPENDANTS Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 Siège social

Plus en détail

FONDEMENTS JURIDIQUES

FONDEMENTS JURIDIQUES PREFECTURE DE L ALLIER DIRECTION DES RELATIONS AVEC LES COLLECTIVITES TERRITORIALES Bureau du Conseil et du contrôle de légalité LA COMMISSION DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC (CDSP) élection, constitution,

Plus en détail

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant STATUTS DU DEPARTEMENT DE FORMATION DE LA LICENCE MENTION SCIENCES DE LA VIE Vu le Code de l Education Vu les statuts

Plus en détail

STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION ARTICLE 1 er : L arrondissement, constituée sous le régime de la Loi du 1 er juillet 1901 et en conformité avec le Code de la Famille et de l Aide Sociale, groupe

Plus en détail

TITRE II : DES ORGANES DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU MALI

TITRE II : DES ORGANES DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU MALI DECRET N 98-228/P-RM Fixant l organisation et les modalités de fonctionnement de la chambre de commerce et d industrie du Mali. Le Président de la République, Vu la Constitution ; Vu la Loi n 94-009 du

Plus en détail

3.1. Statuts de l'ufr Lettres, langues et sciences humaines Commission des statuts du 10 octobre 2014

3.1. Statuts de l'ufr Lettres, langues et sciences humaines Commission des statuts du 10 octobre 2014 3.1. Statuts de l'ufr Lettres, langues et sciences humaines Commission des statuts du 10 octobre 2014 STATUTS DE l UFR LETTRES, LANGUES, SCIENCES HUMAINES DE L'UNIVERSITE D'ANGERS APPROUVES PAR LE CONSEIL

Plus en détail

Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité

Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité (adopté par le Conseil d administration du 8 octobre 2014) * Chapitre 1. Dispositions électorales communes aux instances de gouvernance Article 1.

Plus en détail

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants Élections municipales de 2014 Communes de moins de 1000 habitants Introduction présentation générale de la réforme Importantes modifications du code électoral introduites par la loi du 17 mai 2013 et son

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE ECOLE SUPERIEURE DES BEAUX ARTS DE NANTES METROPOLE - STATUTS -

ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE ECOLE SUPERIEURE DES BEAUX ARTS DE NANTES METROPOLE - STATUTS - ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE ECOLE SUPERIEURE DES BEAUX ARTS DE NANTES METROPOLE - STATUTS - Vu le code général des collectivités territoriales et notamment ses articles L.1431-1 à L.1431-9

Plus en détail

Règlement Intérieur de la Commission de Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques

Règlement Intérieur de la Commission de Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques Règlement Intérieur de la Commission de Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques Article 1 : Composition -Art.R 6146-52 II. La Commission des Soins Infirmiers, de rééducation et médico-techniques

Plus en détail

DECISION RELATIVE A L ELECTION GENERALE

DECISION RELATIVE A L ELECTION GENERALE DECISION RELATIVE A L ELECTION GENERALE DES REPRESENTANTS ETUDIANTS DE FORMATION DE 3EME CYCLE AU CONSEIL SCIENTIFIQUE DE L INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES (INALCO) LA PRESIDENTE

Plus en détail

Association pour les Loisirs des Enfants Différents et Déterminés (A.L.E.D.D.)

Association pour les Loisirs des Enfants Différents et Déterminés (A.L.E.D.D.) Bureau Permanences : 14 rue Violet Lundi Mardi - Jeudi 25000 BESANÇON 9h-12h /14h-18h Tél. / Fax : 03.81.83.53.69 Association pour les Loisirs des Enfants Différents et Déterminés (A.L.E.D.D.) Statuts

Plus en détail

SECRETAIRES DE SEANCE : Monsieur BROQUET Didier, Laurence MARTIN-THIMOLEON

SECRETAIRES DE SEANCE : Monsieur BROQUET Didier, Laurence MARTIN-THIMOLEON COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 14 AVRIL 2015 L an deux mil quinze, le 14 avril à 20 h 00, les membres du conseil légalement convoqués se sont réunis en séance ordinaire sous

Plus en détail

TITRE II COMPOSITION

TITRE II COMPOSITION STATUTS DE L OBSERVATOIRE DE LA NATURE Article 1 er : Constitution et dénomination TITRE I CONSTITUTION ET OBJET DE L ASSOCIATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association

Plus en détail

DEPARTEMENT CHARENTE PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BLANZAC-PORCHERESSE

DEPARTEMENT CHARENTE PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BLANZAC-PORCHERESSE REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT CHARENTE NOMBRES DE MEMBRES Afférents au Conseil En exercic e Qui ont pris part à la Délibération Municipal 15 15 15 Date de la convocation 04/06/2014 Date d affichage

Plus en détail

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric

Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité Mutuelle d Entreprises Schneider Electric (MESE) REGLEMENT INTERIEUR APPROUVE PAR L ASSEMBLEE GENERALE MESE du

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013 Mutuelle d Entreprises Schneider Electric SIREN n 390 820 058, Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité. REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par l Assemblée Générale du 16 avril 2013

Plus en détail

REGLEMENT CONCERNANT LES ELECTIONS AUX URNES DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE GRANDVAL

REGLEMENT CONCERNANT LES ELECTIONS AUX URNES DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE GRANDVAL REGLEMENT CONCERNANT LES ELECTIONS AUX URNES DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE GRANDVAL Règlement concernant les élections aux urnes de la Communes municipale de Grandval 2 TABLE DES MATIERES A. Dispositions

Plus en détail

RÈGLEMENTINTÉRIEUR MAI 2015. Éditions de l Union

RÈGLEMENTINTÉRIEUR MAI 2015. Éditions de l Union RÈGLEMENTINTÉRIEUR Éditions de l Union TITRE I ADHÉRENTS Article 1 er DEMANDE D ADHÉSION 1. Toute personne physique souscrivant à l objet et aux valeurs du Mouvement peut adresser une demande d adhésion,

Plus en détail

Commune de NOAILLY CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 28 MARS 2014

Commune de NOAILLY CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 28 MARS 2014 CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 28 MARS 2014 L an deux mil quatorze, le vingt-huit mars à 20 heures 30, en application des articles L 2121-7 et L 2122-8 du Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT),

Plus en détail

STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3

STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3 STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3 TITRE PREMIER : Constitution et Buts Article 1 : Création et Dénomination sociale Il est fondé le 11 juin 2008 entre les adhérents aux présents

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE (mis à jour Assemblée générale extraordinaire du 26 juin 2015) (Conseil d Administration du 8 juin 2015) Article

Plus en détail

STATUTS Association Centre de Santé des Grand Synthois

STATUTS Association Centre de Santé des Grand Synthois STATUTS Association Centre de Santé des Grand Synthois TITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 : Il est fondé sous la dénomination «Centre de Santé des Grand Synthois» une Association régie par la Loi

Plus en détail

STATUTS DU COMITE DEPARTEMENTAL DE RUGBY

STATUTS DU COMITE DEPARTEMENTAL DE RUGBY FEDERATION FRANÇAISE DE RUGBY COMITE TERRITORIAL DE PROVENCE STATUTS DU COMITE DEPARTEMENTAL DE RUGBY DES ALPES DE HAUTE PROVENCE Article 1 : I Objet et buts poursuivis L association dite : «Comité Départemental

Plus en détail

2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier

2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier 2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier Selon la loi, le comité d entreprise est présidé de droit par le chef d entreprise ou son représentant. Lors

Plus en détail

Guide. Les Modes de Scrutin et la PARITÉ entre les FEMMES et les HOMMES

Guide. Les Modes de Scrutin et la PARITÉ entre les FEMMES et les HOMMES Guide Les Modes de Scrutin et la PARITÉ entre les FEMMES et les HOMMES Juin 212 L Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes vous propose à travers ce guide de revenir sur les différents

Plus en détail

Règlement relatif à la désignation des membres de la Commission du personnel de l Université

Règlement relatif à la désignation des membres de la Commission du personnel de l Université Règlement relatif à la désignation des membres de la Commission du personnel de l Université Le rectorat, vu l'article du règlement sur le personnel de l Université du 9 mars 009 (entré en vigueur le 7

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE KARATE ET DISCIPLINES ASSOCIEES COMITÉ DEPARTEMENTAL DU RHONE / METROPOLE DE LYON

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE KARATE ET DISCIPLINES ASSOCIEES COMITÉ DEPARTEMENTAL DU RHONE / METROPOLE DE LYON REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE KARATE ET DISCIPLINES ASSOCIEES COMITÉ DEPARTEMENTAL DU RHONE / METROPOLE DE LYON TITRE 1 : ORGANES CENTRAUX DU COMITÉ DEPARTEMENTAL CHAPITRE 1 : L ASSEMBLEE

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE CIRCULAIRE CDG90 11/12 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations

Plus en détail

COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR - adopté lors de sa séance du 1 er juillet 2015 - ARTICLE 1 ER : Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser,

Plus en détail

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Projet de loi relatif à l élection des conseillers départementaux,

Plus en détail

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV)

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) I. But et composition de l Association Article 1 : Nom Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE TIR. 38, rue Brunel 75017 PARIS STATUTS TYPES DE SOCIETE DE TIR

FEDERATION FRANCAISE DE TIR. 38, rue Brunel 75017 PARIS STATUTS TYPES DE SOCIETE DE TIR FEDERATION FRANCAISE DE TIR 38, rue Brunel 75017 PARIS STATUTS TYPES DE SOCIETE DE TIR Type Loi 1901 - Sans but lucratif mis en conformité avec les dispositions de la loi du 16 juillet 1984 Adoptés par

Plus en détail

Une dynamique ver l emploi NOS STATUTS

Une dynamique ver l emploi NOS STATUTS Une dynamique ver l emploi NOS STATUTS Solidarité Cadre Yvelines 2 bis, place de Touraine 78000 Versailles Association loi 1901 enregistrée sous le n 4/11236 Tél. : 01 39 49 05 19 - Mail : scy.78@orange.fr

Plus en détail

Association de Prévoyance Santé

Association de Prévoyance Santé Association de Prévoyance Santé Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901, enregistrée à la Préfecture des Hauts-de-Seine sous le n W922002348 Siège social : Tour Neptune - 20, place de Seine -

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SEANCE du jeudi 31 janvier 2013 à 20h30

CONSEIL MUNICIPAL SEANCE du jeudi 31 janvier 2013 à 20h30 N 2013/001 CONSEIL MUNICIPAL SEANCE du jeudi 31 janvier 2013 à 20h30 Convocation du 24 janvier 2013 Présents : MM. JOSEPH. POTET. PLAULT. GALOPIN P. GALLOPIN. JL. Mme GALLOPIN. MM PERSON. BODEY. MERCIER.

Plus en détail

SEANCE DU 10 JUILLET 2012

SEANCE DU 10 JUILLET 2012 SEANCE DU 10 JUILLET 2012 Convocation du 02 juillet 2012 L an deux mil douze le 10 juillet à 19h30, le Conseil Municipal s est réuni en séance ordinaire, à la Mairie, sous la Présidence de M. Philippe

Plus en détail

GESTION D UNE ASSOCIATION SYNDICALE AUTORISEE - POINTS DE VIGILANCE

GESTION D UNE ASSOCIATION SYNDICALE AUTORISEE - POINTS DE VIGILANCE GESTION D UNE ASSOCIATION SYNDICALE AUTORISEE - POINTS DE VIGILANCE : Les organes de l ASA (assemblée des propriétaires, syndicat, président et vice-président) doivent impérativement exercer les attributions

Plus en détail

LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS

LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS Article préliminaire Il est rappelé que l association «Les Hippocampes de Paris» a été créée le 25 mai 1934 sous la dénomination «Les Hippocampes». Elle a été déclarée

Plus en détail

ASSOCIATION KLESIA TNS. Association déclarée le... à la Préfecture de Paris STATUTS

ASSOCIATION KLESIA TNS. Association déclarée le... à la Préfecture de Paris STATUTS ASSOCIATION KLESIA TNS (régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 modifiés) Association déclarée le... à la Préfecture de Paris STATUTS 1 Dispositions générales Article 1 Dénomination

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION Centre des Arts Martiaux Chinois de l Oise

STATUTS DE L ASSOCIATION Centre des Arts Martiaux Chinois de l Oise STATUTS DE L ASSOCIATION Centre des Arts Martiaux Chinois de l Oise Statuts mis à jour à l A.G.E. du 18 juin 2011 Page - 1 - sur 7 Les soussigné(e)s suivants : Yann Audrain né le 05 Avril 1983 à Compiègne

Plus en détail

STATUTS CLUB MUNICIPAL DE NATATION DE DIEPPE

STATUTS CLUB MUNICIPAL DE NATATION DE DIEPPE STATUTS CLUB MUNICIPAL DE NATATION DE DIEPPE I. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 : Constitution, Dénomination, Objet Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par :

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : REGLEMENT INTERIEUR Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : - le Code Général des Collectivités Territoriales La plupart des règles

Plus en détail

STATUTS. Titre I Objet de l association

STATUTS. Titre I Objet de l association RUGBY CLUB SPORTIF DE BRETIGNY Siège social : 35 rue Edouard Danaux 91220 BRETIGNY Association Sportive loi 1901 n SIRET 408 221 893 00022 n urssaf : 910 96 0333057001011 code NAF : 926C STATUTS Titre

Plus en détail

Le règlement intérieur EELV Ile-de-France

Le règlement intérieur EELV Ile-de-France Le règlement intérieur EELV Ile-de-France Adopté le 20 mai 2011. Amendé le 29 mai 2011 en congrès et le 28 juin 2011 en CPR. Modifié le 16 avril 2013 en CPR. Article 1. Les modalités d adhésion Conformément

Plus en détail

Le conseil de surveillance est composé de 9 ou 15 membres selon le ressort de l établissement de santé.

Le conseil de surveillance est composé de 9 ou 15 membres selon le ressort de l établissement de santé. H H ôpital P atients S anté T erritoires > La gouvernance des établissements publics > remplace le conseil d administration. Ses missions sont recentrées sur les orientations stratégiques et le contrôle

Plus en détail

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS)

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) STATUTS TYPE D UDCCAS Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) PREAMBULE Les statuts de l UNCCAS prévoient en leur article 5 la possibilité de constituer des

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 JUIN 2013

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 JUIN 2013 PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 JUIN 2013 L an deux mil treize, le 24 juin à 20 h 00, Le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni en séance publique sous la présidence de Monsieur Gérald

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE 1 PREAMBULE Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser les conditions de fonctionnement du Comité Technique Paritaire fonctionnant auprès du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale

Plus en détail

Règlement intérieur. Sommaire

Règlement intérieur. Sommaire Règlement intérieur Sommaire Règlement intérieur... 1 TITRE I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 2 1. Objet du règlement intérieur... 2 2. Procédure de modification du règlement intérieur de l association...

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 LES COMITES TECHNIQUES. Mandat de 6 ans Mandat de 4 ans (art 3 du décret n 85-565 du 30 mai 1985)

CIRCULAIRE CDG90 LES COMITES TECHNIQUES. Mandat de 6 ans Mandat de 4 ans (art 3 du décret n 85-565 du 30 mai 1985) CIRCULAIRE CDG90 11/14 LES COMITES TECHNIQUES Décret n 85-565 du 30 mai 1985 relatif aux Comités Techniques des collectivités territoriales et de leurs établissements publics AVANT NOUVELLES MESURES applicables

Plus en détail

DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL ------------------------

DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL ------------------------ REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU BAS-RHIN EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL ------------------------ PROCES-VERBAL DE L INSTALLATION DU CONSEIL MUNICIPAL ET DE L ELECTION DU

Plus en détail

CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF

CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE ET DEROULEMENT D UNE ASSEMBLEE GENERALE Sources : Legifrance, Mémento Lefebvre Associations, URSSAF LA CREATION D UNE ASSOCIATION SPORTIVE Une association est définie

Plus en détail

Statuts : Etoile Saint Amandoise.

Statuts : Etoile Saint Amandoise. Statuts : Etoile Saint Amandoise. Sommaire : Présentation But et composition Affiliation Ressources Administration et fonctionnement o Comité de direction o Le bureau o Assemblée générale Ordinaire o Assemblée

Plus en détail

STATUTS. Tennis Club Municipal du Tampon 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS. Tennis Club Municipal du Tampon 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Tennis Club Municipal du Tampon STATUTS 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article premier L association dite Tennis Club Municipal du Tampon, fondée en 1962, a pour objet la pratique physique du

Plus en détail

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Vu le décret n 2006-672 du 8 juin 2006 relatif à la création, à la composition et au fonctionnement de commissions

Plus en détail

STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique

STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique Approuvés par le Conseil du Département de Master Informatique le 17 juin 2014 Approuvés par le Conseil

Plus en détail

Compte rendu de la séance du 29 mars 2014

Compte rendu de la séance du 29 mars 2014 Compte rendu de la séance du 29 mars 2014 Secrétaire(s) de la séance: Laëtitia MICHON Ordre du jour: - Election du Maire - Détermination du nombre d'adjoint - Election du ou des adjoints Délibérations

Plus en détail

STATUTS D ASSOCIATION DITE «FERMEE»

STATUTS D ASSOCIATION DITE «FERMEE» STATUTS D ASSOCIATION DITE «FERMEE» 1 Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE SÉCURITÉ SOCIALE : ORGANISATION, FINANCEMENT MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV LES ELECTIONS PROFESSIONNELLES, MODE D EMPLOI Textes de référence : Articles L.2311-1 1 à L2312-5 du Code du travail s agissant des délégués du personnel Articles L.2321-1, 1, L2322-1

Plus en détail

Règlement d organisation. Commission de prévoyance

Règlement d organisation. Commission de prévoyance Règlement d organisation Commission de prévoyance Valable à partir du 1 er janvier 2012 Table des matières Art. 1 Généralités... 3 Art. 2 Composition... 3 Art. 3 Constitution... 3 Art. 4 Séances... 3 Art.

Plus en détail

SOCIETE FRANÇAISE de CHEMOINFORMATIQUE STATUTS

SOCIETE FRANÇAISE de CHEMOINFORMATIQUE STATUTS SOCIETE FRANÇAISE de CHEMOINFORMATIQUE STATUTS Article 1: NOM Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, sous

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE»

STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE» STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE» TITRE I : FORMATION, OBJET ET COMPOSITION Article 1.1 : Dénomination Il est formé entre les soussignés adhérents aux présents statuts une Association régie par

Plus en détail

La garde des sceaux, ministre de la justice,

La garde des sceaux, ministre de la justice, Arrêté de la DPJJ du 17 décembre 2008 fixant la date et les modalités d organisation des élections des représentants du personnel au sein des commissions administratives paritaires instituées à la direction

Plus en détail

Projet de statuts. Association de préfiguration du Centre des Congrès

Projet de statuts. Association de préfiguration du Centre des Congrès Projet de statuts Association de préfiguration du Centre des Congrès Préambule : La réalisation d un nouveau Centre des Congrès sur le territoire communautaire représente un enjeu majeur pour le développement

Plus en détail

ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX. ARTICLE 1 er DEFINITION

ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX. ARTICLE 1 er DEFINITION ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX ARTICLE 1 er DEFINITION L'association dite Comité Départemental de Golf de est une association Loi 1901

Plus en détail

STATUTS TYPES des BANQUES ALIMENTAIRES

STATUTS TYPES des BANQUES ALIMENTAIRES STATUTS TYPES des BANQUES ALIMENTAIRES 1 - DENOMINATION - OBJET Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, en accord avec la Fédération Française des Banques Alimentaires, une Association régie

Plus en détail

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE Chapitre 1 - BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 Il est fondé entre les adhérent-e-s aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance ordinaire du 20 juin 2014 19 heures

CONSEIL MUNICIPAL Séance ordinaire du 20 juin 2014 19 heures Le onze juin deux mille quatorze, convocation du conseil municipal adressée par écrit individuellement à chacun des conseillers pour la session ordinaire qui se tiendra le vingt juin deux mille quatorze.

Plus en détail

CONVOCATION. Vendredi 12 juin 2009 à 15 heures Salle du Personnel 233 boulevard Saint-Germain Paris 7ème

CONVOCATION. Vendredi 12 juin 2009 à 15 heures Salle du Personnel 233 boulevard Saint-Germain Paris 7ème CONVOCATION L Association des membres de la Mutuelle du Personnel de l Assemblée nationale, dont vous êtes membre, tiendra son Assemblée générale le : Vendredi 12 juin 2009 à 15 heures Salle du Personnel

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CESFO approuvé par l'assemblée Générale du CESFO du 10/06/11

REGLEMENT INTERIEUR DU CESFO approuvé par l'assemblée Générale du CESFO du 10/06/11 REGLEMENT INTERIEUR DU CESFO approuvé par l'assemblée Générale du CESFO du 10/06/11 Le Conseil d'administration du CESFO, conformément aux dispositions de la loi de 1901 sur les associations et de l'article

Plus en détail

StatutS IRP auto artisans Et travailleurs NON SaLaRIÉS RÈGLEMENt

StatutS IRP auto artisans Et travailleurs NON SaLaRIÉS RÈGLEMENt Statuts IRP AUTO ARTISANS ET TRAVAILLEURS NON SALARIÉS RÈGLEMENT STATUTS ASSOCIATION IRP AUTO ARTISANS ET TRAVAILLEURS NON SALARIÉS Statuts approuvés par l Assemblée générale extraordinaire du 11 mars

Plus en détail

STATUTS DU COMITE TERRITORIAL DE RUGBY DU PERIGORD-AGENAIS

STATUTS DU COMITE TERRITORIAL DE RUGBY DU PERIGORD-AGENAIS STATUTS DU COMITE TERRITORIAL DE RUGBY DU PERIGORD-AGENAIS I - OBJET ET BUTS POURSUIVIS Art. 1 Dénomination Objet Durée Siège Social L Association dite «Comité Territorial du Périgord-Agenais de la Fédération

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 15 juillet 2014 fixant les modalités d élection et de désignation des représentants du personnel siégeant dans les comités techniques institués dans les services de la protection judiciaire de

Plus en détail

S T A T U T S * * * 2. d inciter, d organiser et de mettre en œuvre toutes actions de formation et d information.

S T A T U T S * * * 2. d inciter, d organiser et de mettre en œuvre toutes actions de formation et d information. S T A T U T S * * * ARTICLE 1 - DÉNOMINATION Sous la dénomination TV FRANCE INTERNATIONAL, il est formé entre les soussignés et toutes les autres personnes qui auront adhéré aux présents statuts, une Association

Plus en détail

MISSION LOCALE DU BASSIN D EMPLOI DE BESANCON

MISSION LOCALE DU BASSIN D EMPLOI DE BESANCON MISSION LOCALE DU BASSIN D EMPLOI DE BESANCON Statuts 28/05/2013 Article 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et

Plus en détail

Règlement intérieur 1

Règlement intérieur 1 Règlement intérieur 1 Ce règlement intérieur a pour objectif de préciser le fonctionnement ordinaire de l Association des Professionnels de Proximité Autour du Pont «APPRAUPO» dont l objet est de protéger,

Plus en détail

L Inspecteur d Académie Directeur Académique des Services de l Education Nationale à

L Inspecteur d Académie Directeur Académique des Services de l Education Nationale à L Inspecteur d Académie Directeur Académique des Services de l Education Nationale à Mesdames les Directrices Messieurs les Directeurs d écoles Elémentaires et préélémentaires Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Statuts Lille Roller Girls

Statuts Lille Roller Girls Statuts Lille Roller Girls Préambule Créée en juillet 2012, l association Lille Roller Girls rassemble des femmes et des hommes autour de la pratique du Roller Derby (jeu et arbitrage). Sommaire I II L

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE 1 SOMMAIRE Titre I Organisation et déroulement des séances du Conseil Communautaire P.3 A- Organisation des séances B- Déroulement des séances Titre II Police

Plus en détail

STATUTS DE L'INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE NICE COTE D AZUR

STATUTS DE L'INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE NICE COTE D AZUR STATUTS DE L'INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE NICE COTE D AZUR Textes de référence : - Code de l éducation et notamment ses articles L719-3, D713-1 à 4, D719-1 et suivants et D719-41 et suivants -

Plus en détail

APPROBATION DES MODIFICATIONS DES STATUTS DE LA MNRA Modification des articles 27, 30, 50 et 51

APPROBATION DES MODIFICATIONS DES STATUTS DE LA MNRA Modification des articles 27, 30, 50 et 51 Modalités d élection Modalités d élection Les déclarations de candidature aux fonctions d administrateurs effectuées dans le cadre des Sections de vote visées à l article 25 des présents statuts, doivent

Plus en détail

MUTUELLE DENTAIRE RENAULT

MUTUELLE DENTAIRE RENAULT MUTUELLE DENTAIRE RENAULT 9, rue de Clamart 92772 Boulogne Billancourt Cedex Tél. : 01.46.94.29.50 CHAPITRE 1 FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE DENTAIRE RENAULT Article 1 Dénomination... 3

Plus en détail

52, passage du Lanfon momesandcie@gmail.com 74290 TALLOIRES www.momesandcie.asso-web.com. Statuts

52, passage du Lanfon momesandcie@gmail.com 74290 TALLOIRES www.momesandcie.asso-web.com. Statuts Statuts Article 1 Il est fondé entre les adhérents appelés membres fondateurs aux présents statuts, une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour dénomination

Plus en détail

Conseil d Etablissement des établissements primaire et secondaire de Renens Règlement

Conseil d Etablissement des établissements primaire et secondaire de Renens Règlement des établissements primaire et secondaire de Renens Règlement Septembre 2008 4 septembre 2008 Renens 2 Table des matières Titre I. Formation du...4 Chapitre I Nombre de membres...4 Article premier Composition...4

Plus en détail

SKI - CLUB - EST STATUTS

SKI - CLUB - EST STATUTS SKI - CLUB - EST STATUTS TITRE I : Intitulé - Objet social - Siège social - Durée - Affiliation Article 1 : Intitulé L association ayant pour titre «SKI-CLUB-EST» (abréviation de SKI CLUB des Cheminots

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES RÉPUBLIQUE DU BÉNIN COUR CONSTITUTIONNELLE REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er : Le présent Règlement Intérieur est pris en application des dispositions de la Loi n 90-032

Plus en détail

STATUTS Institut Universitaire de Technologie d'angers-cholet

STATUTS Institut Universitaire de Technologie d'angers-cholet STATUTS Institut Universitaire de Technologie d'angers-cholet Institut universitaire de technologie l www.iut.univ-angers.fr 4 boulevard Lavoisier BP 42018 l 49016 ANGERS cedex l Tél. 02 44 68 87 00 l

Plus en détail

Chapitre 1 : Buts et Composition de l Union départementale

Chapitre 1 : Buts et Composition de l Union départementale STATUTS TYPES DE L UNION DEPARTEMENTALE des Centres Communaux d Action Sociale des Hauts-de-Seine Préambule : Par décision de son assemblée générale du 25 janvier 2001, l UNCCAS a adopté ses nouveaux statuts.

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 24 avril 2015 relatif au règlement intérieur de la commission administrative paritaire compétente à l égard du corps d encadrement et d application du personnel de surveillance de l administration

Plus en détail