Introduction aux. services web 2 / 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction aux. services web 2 / 2"

Transcription

1 Introduction aux services web 2 / 2 1

2 Calendrier 2 x CM A 107 mercredi 7 janvier 2015, 08 h h 00 : introduction sur la théorie des services web mercredi 28 janvier 2015, 08 h h 00 : introduction aux services web Microsoft 2 x TD A 107 mercredi 14 janvier 2015, 08 h h 00 : préparation du TP 1 et du TP 2 mercredi 4 février 2015, 08 h h 00 : préparation du TP 2 et du TP 3 3 x TP GR 18 (effectif réparti en deux groupes) jeudi 22 janvier 2015 : consommation de services web existants 08 h h 00 : groupe B 10 h h 00 : groupe A jeudi 12 février 2015 : création de services web Microsoft (1 / 2) 08 h h 00 : groupe A 10 h h 00 : groupe B jeudi 19 février 2015 : création de services web Microsoft (2 / 2) 08 h h 00 : groupe B 10 h h 00 : groupe A

3 Plan 1 er CM Vision théorique des services web 2 e CM Vision pratique des services web selon les outils proposés par Microsoft

4 Les standards WS-*

5 Les standards WS-* Dès la fin de la spécification de WSDL/SOAP/UDDI, leurs initiateurs avaient bien conscience de leur limites De par la volonté de consensus, la norme englobe finalement peu de choses (pas de sécurité, pas de souscriptions ) Tous les acteurs ont donc depuis le début des années 2000 ajouté des spécifications, dont certaines sont devenues des recommandations du W3C Lorsque vous entendez parler de web services WS-*, on parle donc de web services plus évolués que du simple WSDL/SOAP/UDDI

6 Les standards WS-* WS-Addressing Rajouter des informations de routage sur des messages SOAP Dans WSDL de base, la réponse à l appel se fait sur le channel HTTP déjà ouvert. Avec WS-A, il est possible de répondre sur un autre. (Asynchronicité) WS-Discovery Réaliser des multicasts sur un réseau pour découvrir les web services présents Exemple d implémentation dans Windows Vista/7 avec PNM (People Near Me)

7 Les standards WS-* WS-Management Normer l utilisation de SOAP pour des tâches d administration de serveurs, de logiciels Exemple d implémentation dans WinRM WS-Eventing Proposer une norme de souscription à un Web Service WS-Policy Définir des règles dans le WSDL en ce qui concerne la qualité de service, les certificats

8 Les standards WS-* WS-Transaction Ajouter à SOAP des informations nécessaires à l ouverture de transactions (ACID) WS-ReliableMessaging Définir les fonctionnalités nécessaires à SOAP et WSDL pour réaliser des solutions de messaging avec des web services

9 Les standards WS-* WS-Security Normer le cryptage, la signature de messages SOAP (hors utilisation de HTTPS, déjà supporté en natif) et l ajout de tokens de sécurité (Kerberos, SAML ) WS-Trust Normer le renouvellement des tokens de WS-Security et les services dédiés à cela WS-Federation Étendre l utilisation de WS-Security à une multitude de web services dans un environnement SOA Fourniture de contexte SSO

10 Les standards WS-* MTOM pour SOAP Message Transmission Optimization Mecanism est une optimisation de SOAP pour ne pas sérialiser en XML les données binaires éventuellement transmises La sérialisation texte d une donnée binaire est usuellement réalisée en Base64 Encoding, qui encode 3 octets en 4 caractères Base64 encode en effet 24 bits (3 octets) en les séparant en 4 blocs de 6 bits (64 valeurs décimales) et en leur affectant un caractère parmi {A-Za-z0-9+/}

11 Les standards WS-* Ces standards sont très nombreux, plus ou moins matures et peu supportés pour certains Liste non exhaustive : Heureusement une norme d interopérabilité a été établie pour déterminer lesquels de ces standards sont implémentés par les parties en présence

12 Interopérabilité Les niveaux d interopérabilité sont normés dans WS-I Basic Profile Une spécification du WS-I Consortium Il y en a eu historiquement 3 grandes versions 2006: WS-I Basic Profile 1.1 (SOAP 1.1, WSDL 1.1, UDDI 2.0) 2010: WS-I Basic Profile 1.2 (Standards WS-*: Ajout de MTOM, WS-Addressing ) 2010: WS-I Basic Profile 2.0 (Passage à SOAP 1.2 et UDDI 3) La 1.1 est encore la plus répandue à ce jour

13 Infrastructure Client/Serveur

14 Côté client Le client génère un stub ou classe proxy avec un outil à partir de WSDL Ce stub masque la complexité de deux parties Le sérialiseur/désérialiseur SOAP L encapsuleur de requêtes HTTP

15 En pratique en.net Pour utiliser un Web Service on ajoute une Web Reference dans Visual Studio, en fournissant l URL du WSDL. Cela génère un stub ou classe proxy, que l on peut appeler comme toute autre classe Elle transmettra les appels et retours SOAP de manière transparente

16 Côté serveur C est un peu plus complexe car si la partie sérialisation et encapsulation reste, il faut aussi un listener HTTP, et l implémentation du service Le retour est symétrique

17 En pratique en.net Dans la plupart des langages, développer un web service est ceci dit aisé Plus question de taper le WSDL et le SOAP à la main Depuis.NET 2.0 par exemple il suffit de déclarer une classe comme fille de WebService, et de déclarer les méthodes exposées comme [WebMethod] public class CalcService : System.Web.Services.WebService { } [WebMethod] public int Add(int x, int y) { } return x + y; Puis de déployer la librairie compilée et un fichier d appel (anciennement.asmx, puis.svc) dans un serveur web (IIS ou Cassini)

18 Démo / Rappel Web Services «Simples»

19 Windows Communication Foundation

20 La notion de contrat Objectifs Permet d exprimer sous la forme de contrats la coopération entre les fournisseurs et les utilisateurs de services Sépare l interface de l implantation des objets Masque les divers problèmes liés à l interopérabilité : Hétérogénéité Localisation Un contrat spécifie les types manipulés par un ensemble d applications réparties : Les types d objets (ou interfaces) Les types de données échangés entre les objets Le contrat : Isole les clients et fournisseurs de l infrastructure logicielle et matérielle Les met en relation à travers le bus On remarque une analogie à ce qui a pu être vu avec CORBA (IDL)

21 Windows Communication Foundation WCF a pour but d unifier le développement de services autour d un modèle unifié Un service dans WCF est défini par trois composants, désignés par les lettres A, B et C A comme Address l URL du service B comme Binding ou comment on communique avec le service (protocole ) C comme Contract ce qu expose le service

22 Windows Communication Foundation Ce principe sépare la notion de contrat de service (dont le principe est partagé par toutes les technologies) de son hébergement

23 Windows Communication Foundation Dans l ordre on commence déjà par définir le contrat Deux classes dans WCF, les ServiceContract et les DataContract Le service et ses données complexes On définit donc notre classe de données [DataContract] public class Etudiant { } [DataMember] public string Nom

24 Windows Communication Foundation Et notre contrat de service [ServiceContract] public interface IGestionEtudiantsService { [OperationContract] public List<Etudiant> ListerEtudiants(); } Qui doit être implémenté par une classe (interface) public class GestionEtudiantsImpl:IGestionEtudiantsService { } public List<Etudiant> ListerEtudiants() { }

25 Windows Communication Foundation Address et Binding sont spécifiés dans le fichier de configuration du service (app.config ou web.config) <system.servicemodel> <services> <service name="mynamespace.myservice"> <endpoint address="myservice" binding="basichttpbinding" contract="mynamespace.iservice" /> <host> <baseaddresses> <baseaddress baseaddress="http://localhost:8080/simple" /> </baseaddresses> </host> </service> </services> </system.servicemodel>

26 Windows Communication Foundation Les bindings peuvent être de différents types, pour couvrir les service abordés plus hauts HTTP TCP et Named Pipes MSMQ Chaque binding peut être configuré avec des bindingconfiguration pour s adapter à tous les scénarii ComNonTransactionalBinding pour les services COM par exemple

27 Bindings disponibles

28 Windows Communication Foundation Dès lors hébergement du service peut se réaliser: Dans une application de son choix (self hosted) dont une classe étend ServiceBase et définit OnStart() et OnStop() Dans Windows Activation Service (WAS) un service Windows dédié Dans les deux cas précédents, le nombre de protocoles est élevé (HTTP, TCP, Named Pipes ) et extensible Mais ce ne sont pas ceux qui nous intéressent

29 Windows Communication Foundation La dernière option (traditionnelle avant WCF) est l hébergement dans IIS (Internet Information Services) Le serveur Web de Microsoft Ce qui limite bien sûr au protocole HTTP Il suffit de déployer dans IIS la DLL de notre service, avec un fichier.svc qui comprend généralement une seule ligne: language="c#" Service="MyNameSpace.MyService" %>

30 Windows Communication Foundation IIS permet d utiliser les différents bindings HTTP disponibles BasicHttpBinding : le plus répandu, Basic Profile 1.1, recommandé pour les scénarii d interopérabilité WsHttpBinding : prise en charge des technologies WS-* (transactionnel, messaging avec A/R, WS-Addressing ) WsDualHttpBinding : idem qu au dessus avec ACK WsFederationHttpBinding : sécurité fédérée entre différents services (WS-Federation) BasicHttpBinding est de loin le plus utilisé Le choix du type de binding dépend de l utilisation faite et des systèmes concernés:

31 Personnalisation des Services Microsoft Démo

32 Publication sur IIS depuis VS20xx Procédure : Se rendre dans l outil de gestion de sites web IIS Créer un nouveau dossier virtuel Ouvrir le service web dans Visual Studio Dans les paramètres du projet, onglet serveur web : choisir IIS local au lieu de IIS Express Préciser dans l URL cible le dossier virtuel créé dans IIS Appuyer sur <F5>

33 Personnalisation du Service IIS Démo

34 Exemple de Client JAVA

35 Création d un client Java Procédure de création Créer un nouveau projet Java avec l EDI NetBeans, par exemple Créer un nouveau fichier de la catégorie Web Services / Web Service Client Préciser la localisation du fichier WSDL

36 Création d un client Java Procédure de création Interface d exploitation sous NetBeans

37 Exemple de Client JAVA Démo

38 Services Web Microsoft Avantages Intégrité, cohérence et homogénéité (qualité) Productivité assurée Interopérabilité assurée de facto Inconvénients (leitmotiv) Outils commerciaux Environnement «fermé» même si des efforts d ouverture sont en cours Outils spécifiques nécessaires pour la création et le déploiement même si des efforts d ouverture sont également en cours

39 Nouvelles architectures (1 / 3) REpresentational State Transfer (REST) C est un «style d architecture» orienté ressource, pas une technologie! Repose sur le protocole standard HTTP Ressource : Décrite par une URI (Uniform Resource Identifier) originale Identifiée par un identificateur de ressource Support natif de la lecture par GET, l écriture par POST, la mise à jour par PUT et la suppression par DELETE Équivalent Microsoft : Production également possible par WCF, le.net Framework 4 et Microsoft Unified Communications Web API (utilisable conjointement de Microsoft LINQ, Language INtegrated Query) Disponible en pré-packagé sur Microsoft Azure Sécurité assurée par OAuth

40 Nouvelles architectures (2 / 3) REpresentational State Transfer (REST) Avantages Facile à mettre en œuvre d une façon générale : aucun outil nécessaire «Léger» : pas de contenu verbeux en XML (par rapport à l utilisation de WSDL et SOAP) => moins consommateur de bande passante Contenus lisibles (compréhensibles) à la fois par les êtres humains et les machines => consommation simplifiée Support du cache Sécurité assurée par HTTP Inconvénients : Création du service «plus complexe» de par le fait que l on n utilise pas d outils «générateurs automatiques» côté serveur Notion de contrat non supportée (à gérer soit-même) Sécurité assurée par HTTP Résumé : «-1» pour SOAP côté client : «difficile» à consommer «-1» pour REST côté serveur : «difficile» à implémenter

41 Nouvelles architectures (3 / 3) Services Web Sémantiques Basés sur les outils du web sémantique Utilisation de ressources décrites au format RDF (Resource Description Framework), OWL (Web Ontology Language) Stockage des données sous forme de «triplets» Sujet Prédicat Objet/Valeur Opérations sur les ressources exposées : création, modification suppression Traitement sur les données : SPARQL (SPARQL Protocol and RDF Query Language)

42 Exemples de services web Côté serveur : Application serveur Exposition du service : Microsoft Internet Information Services (IIS), Apache HTTPD, Apache Tomcat, Sun/Oracle GlassFish Langage : C#, C/C++, ASP, JAVA, PHP, Python, XML, JSON, Côté client : Application client ou serveur, web ou native Langage : C#, C/C++, ASP, JAVA, PHP, Python, HTML/JavaScript, Applications et technologies complètement interopérables si les spécifications «service web» sont respectées

43 Exemples de services web Sources de données INSPIRE (Application CArGOS) Infrastructure d'information géographique dans la Communauté européenne Consultation de données publiques en Europe Bases de données interopérables via une API web (GetCapabilities, GetMap,...) Données géoréférencées Différents protocoles d échange : Description des données et services : CSW (Catalog Service for the Web) Consultation et affichage de cartes : Web Map Service (WMS) Web Map Tile Service (WMTS) Téléchargement de données Raster : Web Coverage Service (WMS) Vectorielles : Web Feature Service (WFS) Données publiques :

44 Exemples de services web Météo France Plusieurs API web accessibles avec ou sans redevance (selon la nature des services) Utilisation du service au moyen d une clef Échange de données : Animations satellites, Modèles et données de prévision Observations radar, satellite Bulletins climatologiques, à différentes fréquences Ensemble de fonctionnalités permettant une simplification des tâches de gestion côté vendeur Données publiques : https://donneespubliques.meteofrance.fr/

45 Exemples de services web Amazon Web Services (AWS) Contrat client établi selon les options choisies Plusieurs API web gratuites ou payantes Utilisation du service au moyen d une clef Échange de données : Produits : catalogues, prix, description, stocks Marketting : inventaires, commandes, paiements Ensemble de fonctionnalités permettant une simplification des tâches de gestion côté vendeur Plus de détails :

46 Conclusion

47 Conclusion Les web services sont un indéniable succès depuis 10 ans et leur facilité d utilisation croît au fil du temps Les normes pour définir les bases d une véritable architecture SOA à base de web services sont en constante évolution Microsoft a choisi d unifier tous ses middlewares orientés service dans l unique Windows Communication Foundation (WCF)

48 Conclusion Ce que l on retient de l ensemble Cours/TD/TP Architectures des services web Création de services web avec les outils Microsoft et la suite Visual Studio avec ou sans WCF Publication de services web au sein du serveur web intégré à Visual Studio ou IIS local Consommation de services web depuis un client Windows (ou web) en C# Consommation de services web depuis des applications écrites dans d autres langages (JAVA pour l exemple)

WCF et intéropabilité avec JAVA

WCF et intéropabilité avec JAVA WCF et intéropabilité avec JAVA Version 1.0 Adrien RUFFIE 2 WCF et intéropabilité avec JAVA Sommaire 1 Création du service WCF... 3 1.1 Création du contrat de service... 3 1.2 Création de l implémentation

Plus en détail

4. SERVICES WEB REST 46

4. SERVICES WEB REST 46 4. SERVICES WEB REST 46 REST REST acronyme de REpresentational State Transfert Concept introduit en 2000 dans la thèse de Roy FIELDING Est un style d architecture inspiré de l architecture WEB En 2010,

Plus en détail

1 Introduction. 2 Les contrats. 3 Les bindings. 4 Hébergement. 5 Consommation. 6 WCF et remoting. 7 Sessions, instantiations et concurrence

1 Introduction. 2 Les contrats. 3 Les bindings. 4 Hébergement. 5 Consommation. 6 WCF et remoting. 7 Sessions, instantiations et concurrence Windows Communication Foundation Intergiciels à objets et services web Université de Montpellier 2 Faculté des sciences Mars 2012 GMIN204 (UM2 FdS) WCF Mars 2012 1 / 55 GMIN204 (UM2 FdS) WCF Mars 2012

Plus en détail

Hébergement et configuration de services WCF. Version 1.0

Hébergement et configuration de services WCF. Version 1.0 Hébergement et configuration de services WCF Version 1.0 2 Configuration et Hebergement de services WCF Sommaire 1 Présentation du chapitre... 3 1.1 Présentation générale... 3 1.1.1 A qui s adresse ce

Plus en détail

Architecture Orientée Service, JSON et API REST

Architecture Orientée Service, JSON et API REST UPMC 3 février 2015 Précedemment, en LI328 Architecture générale du projet Programmation serveur Servlet/TOMCAT Aujourd hui Quelques mots sur les SOA API - REST Le format JSON API - REST et Servlet API

Plus en détail

Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web»

Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web» Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web» Sana Sellami sana.sellami@lsis.org 2014-2015 Plan Partie 1: Introduction aux Services Web (SW) Partie 2: Vers une

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Les Architectures Orientées Services (SOA)

Les Architectures Orientées Services (SOA) Les Architectures Orientées Services (SOA) Ulrich Duvent Guillaume Ansel Université du Littoral Côte d Opale 50, Rue Ferdinand Buisson BP 699 62228 Calais Cedex Téléphone (33) 03.21.46.36.92 Télécopie

Plus en détail

WEBSERVICES. Michael Fortier. Master Informatique 2ème année. fortier@lipn.univ-paris13.fr A308, Université de Paris 13

WEBSERVICES. Michael Fortier. Master Informatique 2ème année. fortier@lipn.univ-paris13.fr A308, Université de Paris 13 WEBSERVICES Michael Fortier Master Informatique 2ème année fortier@lipn.univ-paris13.fr A308, Université de Paris 13 https ://lipn.univ-paris13.fr/ fortier/enseignement/webservices/ Sommaire 1 Rappels

Plus en détail

Programmation d applications distribuées

Programmation d applications distribuées Programmation d applications distribuées François Charoy Université Henri Poincaré 8 octobre 2007 Première partie I Développement d applications distribuées Objectifs du cours Comprendre ce qu est une

Plus en détail

Programmation en C# avec Visual Studio 2010

Programmation en C# avec Visual Studio 2010 CATALOGUE DE FORMATION Année 2011 Sommaire Programmation en C# avec Visual Studio 2010... 3 Introduction au développement Web avec Visual Studio 2010... 4 Développement d'applications Web avec Microsoft

Plus en détail

Figure 1-1. Plateformes compatibles avec WCF

Figure 1-1. Plateformes compatibles avec WCF 1 Bonjour Indigo Windows Communication Foundation (WCF), auparavant connu sous le nom de code «Indigo», est une nouvelle plateforme de messages distribués. Il fait partie du Framework.NET 3.0 livré avec

Plus en détail

Introduction aux «Services Web»

Introduction aux «Services Web» Introduction aux «Services Web» Sana Sellami sana.sellami@univ-amu.fr 2014-2015 Modalité de contrôle de connaissances Note de contrôle de continu Note projet Evaluation du projet la semaine du 17 novembre

Plus en détail

Programmation Web. Introduction

Programmation Web. Introduction Programmation Web Introduction 1 Introduction 10 séances 1 h cours + 1h TD Notes : contrôle continu DS 1 TP : note de groupe : rapport + code source + démo TD : note personnelle (=0 si 2 absences non justifiées)

Plus en détail

PRotocole d'echange STandard Ouvert

PRotocole d'echange STandard Ouvert PRotocole d'echange STandard Ouvert 28 février 2007 Frédéric Law-Dune Direction Générale de la modernisation de l'etat 1 Contexte L administration électronique monte en puissance De nombreux services sont

Plus en détail

Applications et Services WEB: Architecture REST

Applications et Services WEB: Architecture REST Applications et : Erick Stattner Laboratoire LAMIA Université des Antilles et de la Guyane France erick.stattner@univ-ag.fr Guadeloupe 2014-2015 Erick Stattner Applications et : 1 / 90 Description du cours

Plus en détail

Introduction ASP.NET

Introduction ASP.NET 1 Sommaire Introduction... 1 1 Framework... 2 1.1 Général (.NET)... 2 1.2 ASP.NET... 2 2 Prérequis... 2 3 Présentation des bases d un projet ASP.NET... 3 3.1 Création d un projet... 3 3.2 Site Web : Les

Plus en détail

Appli et Services WEB: Architecture REST

Appli et Services WEB: Architecture REST Appli et : Erick Stattner LAMIA Laboratory University of the French West Indies and Guiana, France erick.stattner@univ-ag.fr Guadeloupe, 2013 Erick Stattner Appli et : 1 / 78 Description du cours Objectif:

Plus en détail

ArcGIS 10.1 for Server

ArcGIS 10.1 for Server SIG 2012 - Conférence francophone Esri Versailles, France Atelier Technique - 4 Oct. 2012 ArcGIS 10.1 for Server Gaëtan LAVENU Plan de la présentation La vision Une nouvelle architecture Des nouveaux processus

Plus en détail

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C#

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# CHAPITRE 1 Introduction aux web services Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# NetBeans JavaScript Eclipse Objective C Xcode PHP HTML Objectifs du chapitre : Ce

Plus en détail

Introduction à Microsoft InfoPath 2010

Introduction à Microsoft InfoPath 2010 Introduction à Microsoft InfoPath 2010 Couplé à Microsoft SharePoint Designer 2010, InfoPath 2010 simplifie la création de solutions de bout en bout sur SharePoint Server 2010, qui contiennent des formulaires

Plus en détail

Architectures n tiers Intergiciels à objets et services web

Architectures n tiers Intergiciels à objets et services web UMIN406 : thèmes abordés Architectures n tiers Intergiciels à objets et services web Clémentine Nebut LIRMM / Université de Montpellier 2 LIRMM Clementine.nebut@lirmm.fr 1 Distribution d objets Java RMI,.net

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES Dhouha Ayed, Chantal Taconet et Guy Bernard GET / INT, CNRS Samovar 9 rue Charles Fourier, 91011 Évry, France {Dhouha.Ayed, Chantal.Taconet, Guy.Bernard}@int-evry.fr

Plus en détail

Services Web. Fabrice Rossi. http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Services Web p.1/26

Services Web. Fabrice Rossi. http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Services Web p.1/26 Services Web Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Services Web p.1/26 Plan du cours 1. Introduction 2. SOAP 3. WSDL 4. UDDI Site du cours : http://apiacoa.org/teaching/webservices/

Plus en détail

ArcGIS Sever 9.3 (Partie 1)

ArcGIS Sever 9.3 (Partie 1) Conférence SIG 2008 Ateliers Techniques 1 er et 2 Octobre 2008 S'il vous plait! Merci d'éteindre vos appareils portables ArcGIS Sever 9.3 (Partie 1) Jean-Yves Capron Jérémie Majerowicz 1 ArcGIS Sever 9.3

Plus en détail

Responsable du cours : Héla Hachicha. Année Universitaire : 2011-2012

Responsable du cours : Héla Hachicha. Année Universitaire : 2011-2012 Chapitre 4- WS-Security Responsable du cours : Héla Hachicha Année Universitaire : 2011-2012 1 WS-Security (Microsoft) WS-Security est le standard proposé par IBM, Microsoft, VeriSign et Forum Systems

Plus en détail

Visual Studio 2013 Concevoir et développer des projets Web, les gérer avec TFS 2013

Visual Studio 2013 Concevoir et développer des projets Web, les gérer avec TFS 2013 Introduction 1. Présentation du cas d étude 13 1.1 Présentation générale 13 1.2 Présentation des applications 13 2. Déroulement du projet 14 3. Pré-requis et fondamentaux techniques à connaître 15 3.1

Plus en détail

Interopérabilité dans l embarqué. Eric OURSEL EURIWARE Architecte du système d information OPC Foundation Technical Advisory Council Member

Interopérabilité dans l embarqué. Eric OURSEL EURIWARE Architecte du système d information OPC Foundation Technical Advisory Council Member Interopérabilité dans l embarqué Eric OURSEL EURIWARE Architecte du système d information OPC Foundation Technical Advisory Council Member Plan La problématique de l interopérabilité dans l embarqué Les

Plus en détail

INSPIRE. Les services en réseau. Un tour d horizon

INSPIRE. Les services en réseau. Un tour d horizon INSPIRE Les services en réseau Un tour d horizon Jean-Jacques Serrano Rencontres SIG La Lettre 2009, ENSG Marne La Vallée 13 Mai 2009 Plan Un tour d horizon des services en réseau : 1 Documents disponibles

Plus en détail

Développer des Applications Internet Riches (RIA) avec les API d ArcGIS Server. Sébastien Boutard Thomas David

Développer des Applications Internet Riches (RIA) avec les API d ArcGIS Server. Sébastien Boutard Thomas David Développer des Applications Internet Riches (RIA) avec les API d ArcGIS Server Sébastien Boutard Thomas David Le plan de la présentation Petit retour sur les environnements de développement ArcGIS Server

Plus en détail

Le Web de Données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M2 Plan

Le Web de Données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M2 Plan Le Web de Données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M2 Plan RDF sur le Web Micro-formats Micro-données RDFa Vocabulaires communs Dublin Core, FOAF, SKOS Linked Open Data Architecture

Plus en détail

Architectures Web Services RESTful

Architectures Web Services RESTful Architectures Web Services RESTful Alexandre Denis Alexandre.Denis@inria.fr Inria Bordeaux Sud-Ouest France ENSEIRB PG306 REST REST Representational State Transfer Roy Fielding (2000) Décollage vers 2006-2007

Plus en détail

WCF dans les architectures Web agiles.

WCF dans les architectures Web agiles. dans les architectures Web agiles. Le paradigme objets distribués Silver Nakache 04 Juillet 2007. Introduction Etre agile! Voila ce que l on entend partout dans nos projets. L avènement de l agile a émergé

Plus en détail

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web 1/21 Programmation Web Avancée Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017

Plus en détail

Compte Rendu d intégration d application

Compte Rendu d intégration d application ISMA 3EME ANNEE Compte Rendu d intégration d application Compte Rendu Final Maxime ESCOURBIAC Jean-Christophe SEPTIER 19/12/2011 Table des matières Table des matières... 1 Introduction... 3 1. Le SGBD:...

Plus en détail

Le serveur web Windows Home Server 2011

Le serveur web Windows Home Server 2011 Chapitre 16 Le serveur web Windows Home Server 2011 Windows Home Server 2011, directement dérivé de Windows Server 2008 R2, utilise la même technologie Internet Information Services IIS pour la mise en

Plus en détail

Urbanisme du Système d Information et EAI

Urbanisme du Système d Information et EAI Urbanisme du Système d Information et EAI 1 Sommaire Les besoins des entreprises Élément de solution : l urbanisme EAI : des outils au service de l urbanisme 2 Les besoins des entreprises 3 Le constat

Plus en détail

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452 EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013 Réf FR 80452 Durée : 3 jours A propos de ce cours : Ce cours offre une information interactive et détaillée sur le développement d extensions pour Microsoft Dynamics

Plus en détail

Journée INSPIRE 2008 du CNIG. Les services en réseau. Jean-Jacques Serrano (BRGM)

Journée INSPIRE 2008 du CNIG. Les services en réseau. Jean-Jacques Serrano (BRGM) Journée INSPIRE 2008 du CNIG Les services en réseau Jean-Jacques Serrano (BRGM) Plan Etat des travaux relatifs aux services en réseau : 1 Documents disponibles 2 Architecture INSPIRE 3 Les services de

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. Evolution des Systèmes d Information

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. Evolution des Systèmes d Information SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 Evolution des Systèmes d Information 2 Qu est ce qu une application répartie? Il s agit d une application découpée en plusieurs unités Chaque unité peut être placée

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

Architectures web/bases de données

Architectures web/bases de données Architectures web/bases de données I - Page web simple : HTML statique Le code HTML est le langage de base pour concevoir des pages destinées à être publiées sur le réseau Internet ou intranet. Ce n'est

Plus en détail

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Livre blanc Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Présentation Ce document examine la prise en charge de la programmabilité sur l'infrastructure axée

Plus en détail

BizTalk Server 2013. Principales fonctions

BizTalk Server 2013. Principales fonctions Calipia usage re serve aux e tablissements de pendant du Ministe re de l Enseignement Supe rieur et de la Recherche BizTalk Server 2013 Principales fonctions BizTalk Server, disponible en version 2013

Plus en détail

SharePoint 2013 Développez en.net pour personnaliser SharePoint (Apps, REST, CSOM et Azure)

SharePoint 2013 Développez en.net pour personnaliser SharePoint (Apps, REST, CSOM et Azure) Démarrer avec SharePoint 1. Introduction 17 2. Historique de SharePoint 18 3. Architecture physique d une ferme SharePoint 19 3.1 Introduction 19 3.2 Environnement multiserveur 19 3.3 IIS 20 3.4 GAC 20

Plus en détail

Analyse des techniques et des standards pour l interopérabilité entre plateformes

Analyse des techniques et des standards pour l interopérabilité entre plateformes 550, rue Sherbrooke Ouest, bureau 100 Montréal (Québec) H3A 1B9 Tél. : (514) 840-1234;Téléc. : (514) 840-1244 888, rue St-Jean, bureau 555 Québec (Québec) G1R 5H6 Tél. : (418) 648-8080; téléc. : (418)

Plus en détail

COMPRENDRE L ARCHITECTURE DES WEB SERVICES REST. Amosse EDOUARD, Doctorant

COMPRENDRE L ARCHITECTURE DES WEB SERVICES REST. Amosse EDOUARD, Doctorant COMPRENDRE L ARCHITECTURE DES WEB SERVICES REST Amosse EDOUARD, Doctorant Organisation Cours Magistral 24/11/2014 26/11/2014 01/12/2014 Travaux Dirigés 26/11/2014 28/11/2014 01/11/2014 08/11/2014 Evaluation

Plus en détail

Installation d un serveur HTTP (Hypertext Transfer Protocol) sous Débian 6

Installation d un serveur HTTP (Hypertext Transfer Protocol) sous Débian 6 Installation d un serveur HTTP (Hypertext Transfer Protocol) sous Débian 6 1 BERNIER François http://astronomie-astrophotographie.fr Table des matières Installation d un serveur HTTP (Hypertext Transfer

Plus en détail

Bien architecturer une application REST

Bien architecturer une application REST Olivier Gutknecht Bien architecturer une application REST Avec la contribution de Jean Zundel Ce livre traite exactement du sujet suivant : comment faire pour que les services web et les programmes qui

Plus en détail

Infrastructure de Données Spatiales

Infrastructure de Données Spatiales Infrastructure de Données Spatiales Notions & Enjeux Jean-Christophe Desconnets desconne@mpl.ird.fr Plan Introduction Notion de IDS Notion de Web service Harmonisation des données Metadonnées Service de

Plus en détail

les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB

les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB Edyta Bellouni MSHS-T, UMS838 Plan L extraction des données pour un site en ligne Architecture et techniques Les différents

Plus en détail

Services web Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours IED Plan

Services web Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours IED Plan Services web Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours IED Plan Principes SOAP WSDL UDDI Services REST Services SOAP en Java Cours IED (UCP/M1): Services web Page 2 Services

Plus en détail

Petite définition : Présentation :

Petite définition : Présentation : Petite définition : Le Web 2.0 est une technologie qui permet la création de réseaux sociaux, de communautés, via divers produits (des sites communautaires, des blogs, des forums, des wiki ), qui vise

Plus en détail

Plan : divers exemples

Plan : divers exemples INF347 Langages XML et technologies WEB exemples Sylvie Vignes, ENST École Nationale Supérieure des Télécommunications Département Informatique et Réseaux Plan : divers exemples! Rendre accessible une

Plus en détail

CORBA. (Common Request Broker Architecture)

CORBA. (Common Request Broker Architecture) CORBA (Common Request Broker Architecture) Projet MIAGe Toulouse Groupe 2 1 CORBA, introduction (1/4) Les systèmes répartis permettent de créer des applications basées sur des composants auto-gérables,

Plus en détail

Les Services Web. Jean-Pierre BORG EFORT http://www.efort.com

Les Services Web. Jean-Pierre BORG EFORT http://www.efort.com Les Services Web Jean-Pierre BORG EFORT http://www.efort.com 1 Introduction Un "Service Web" est une application logicielle à laquelle on peut accéder à distance à partir de différents langages basés sur

Plus en détail

Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art

Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art Objectif Mesurer concrètement les apports des nouvelles applications SI. Être capable d'évaluer l'accroissement de la complexité des applications. Prendre

Plus en détail

SPT2013 - Description du cours NORAMSOFT SPT2013. SharePoint 2013 pour développeurs

SPT2013 - Description du cours NORAMSOFT SPT2013. SharePoint 2013 pour développeurs - Description du cours SharePoint 2013 pour développeurs 1 SHAREPOINT 2013 POUR DÉVELOPPEURS NORAMSOFT 1. Description du cours Ce cours intensif de 3 jours explore les opportunités de développement avec

Plus en détail

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau)

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau) CS WEB Ch 1 Introduction I. INTRODUCTION... 1 A. INTERNET INTERCONNEXION DE RESEAUX... 1 B. LE «WEB» LA TOILE, INTERCONNEXION DE SITES WEB... 2 C. L URL : LOCALISER DES RESSOURCES SUR L INTERNET... 2 D.

Plus en détail

Plateforme d'évaluation professionnelle. Manuel d utilisation du service Web d EvaLog

Plateforme d'évaluation professionnelle. Manuel d utilisation du service Web d EvaLog Plateforme d'évaluation professionnelle Manuel d utilisation du service Web d EvaLog Un produit de la société AlgoWin http://www.algowin.fr Version 1.1.0 du 31/01/2015 Table des matières Présentation d

Plus en détail

Technologies Web. Ludovic Denoyer Sylvain Lamprier Mohamed Amine Baazizi Gabriella Contardo Narcisse Nya. Université Pierre et Marie Curie

Technologies Web. Ludovic Denoyer Sylvain Lamprier Mohamed Amine Baazizi Gabriella Contardo Narcisse Nya. Université Pierre et Marie Curie 1 / 22 Technologies Web Ludovic Denoyer Sylvain Lamprier Mohamed Amine Baazizi Gabriella Contardo Narcisse Nya Université Pierre et Marie Curie Rappel 2 / 22 Problématique Quelles technologies utiliser

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER PROFESSIONNEL ET ACADEMIQUE Systèmes d Information

Plus en détail

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Sovanna Tan Septembre 2009 1/20 Sovanna Tan L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Plan 1 Transfert de fichiers 2 Le Courrier électronique

Plus en détail

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures Software propose une offre d intégration unique, qui apporte l équilibre parfait entre investissements et performances pour les entreprises qui doivent sans cesse améliorer leurs processus. Des caractéristiques

Plus en détail

Services web géographiques, état de l art et perspectives

Services web géographiques, état de l art et perspectives SIG Services web géographiques, état de l art et perspectives Henri Pornon henri.pornon@ieti.fr Pierrick Yalamas pierrick.yalamas@ieti.fr Elise Pelegris elise.pelegris@hotmail.fr Introduction Quel géomaticien

Plus en détail

TP WEBSERVICES. 1 Pré-requis. 1.1 L environnement de développement. 1.2 Les librairies nécessaires 1.3 SOAPUI

TP WEBSERVICES. 1 Pré-requis. 1.1 L environnement de développement. 1.2 Les librairies nécessaires 1.3 SOAPUI Institut Galilée Année 2014-2015 TP WEBSERVICES Programmation et Logiciels sûrs Master 2 PLS Résumé Ce TP s appuie sur le cours de C. Fouqueré traitant des Environnements et Langage Évolués, ainsi que

Plus en détail

Master 2 MIAGE NTDP Nom : Le Prof! UE «Web Services et SOA», Prénom

Master 2 MIAGE NTDP Nom : Le Prof! UE «Web Services et SOA», Prénom Master 2 MIAGE NTDP Nom : Le Prof! UE «Web Services et SOA», Prénom Epreuve écrite individuelle 8 Décembre 2008, durée 45 mns Aucun document autorisé => Finalement, autorisés et semble-t-il utiles!!...

Plus en détail

Du Web de services au Web des objets

Du Web de services au Web des objets Du Web de services au Web des objets Michaël Mrissa, Lionel Médini M2IADE Université Lyon 1 Laboratoire d'informatique en Image et Systèmes d'information LIRIS UMR 5205 CNRS/INSA de Lyon/Université Claude

Plus en détail

Conférence SIG 2011 Versailles 5-6 Octobre 2011 Atelier Technique ArcGIS for Server en 10.1

Conférence SIG 2011 Versailles 5-6 Octobre 2011 Atelier Technique ArcGIS for Server en 10.1 Conférence SIG 2011 Versailles 5-6 Octobre 2011 Atelier Technique ArcGIS for Server en 10.1 Gaëtan LAVENU Plan de la présentation Vision Installation et Configuration Architecture Publication de services

Plus en détail

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES DÉCOUVREZ DES POSSIBILITÉS ILLIMITÉES GRÂCE A L INTÉGRATION À DES SYSTÈMES D ENTREPRISE EXISTANTS FONCTIONNALITÉS Connectivité des systèmes

Plus en détail

Technologies du Web. Technologies avancées côté serveur. Mastère spécialisé Management et nouvelles technologies, 7 décembre 2009

Technologies du Web. Technologies avancées côté serveur. Mastère spécialisé Management et nouvelles technologies, 7 décembre 2009 Publication XML Technologies du Web Technologies avancées côté serveur Pierre Senellart (pierre.senellart@telecom-paristech.fr) Mastère spécialisé Management et nouvelles technologies, 7 décembre 2009

Plus en détail

ArcGIS 10 Christophe Tourret Gaëtan Lavenu

ArcGIS 10 Christophe Tourret Gaëtan Lavenu ArcGIS 10 Christophe Tourret Gaëtan Lavenu ArcGIS 10 Bureautique Web Mobile 10 9.3.1 Online/Cloud Serveur 9.0 9.1 9.2 9.3 Projets ArcGIS 10 Imagerie Partage Productivité Gestion des données Temporalité

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 34 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 7 - CORBA/Partie 1 Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon

Plus en détail

ArcGIS pour les développeurs

ArcGIS pour les développeurs SIG 2013 Conférence Francophone 2 & 3 Octobre Versailles Atelier Technique ArcGIS pour les développeurs Patrice Freydière Fabrice Leray Objectifs de la session Présentation générale des solutions de développements

Plus en détail

Environnements de développement (intégrés)

Environnements de développement (intégrés) Environnements de développement (intégrés) Introduction aux EDI, la plateforme Eclipse Patrick Labatut labatut@di.ens.fr http://www.di.ens.fr/~labatut/ Département d informatique École normale supérieure

Plus en détail

Architectures n-tiers Intergiciels à objets et services web

Architectures n-tiers Intergiciels à objets et services web Plan pour aujourd hui Architectures n-tiers Intergiciels à objets et services web Clémentine Nebut Nebut LIRMM / Université de Montpellier 2 Clementine.nebut@lirmm.fr Introduction Architectures classiques

Plus en détail

Introduction à. Oracle Application Express

Introduction à. Oracle Application Express Introduction à Oracle Application Express Sommaire Qu est-ce que Oracle Application Express (APEX)? Vue d ensemble des fonctionnalités et des différents composants d Oracle APEX Démonstration de création

Plus en détail

Formation en Logiciels Libres. Fiche d inscription

Formation en Logiciels Libres. Fiche d inscription République Tunisienne Ministère de l'industrie et la Technologie - Secrétariat d'état de la Technologie Unité des Logiciels Libres Formation en Logiciels Libres Fiche d inscription (Une fiche par candidat)

Plus en détail

arcopole Studio Annexe 7 Architectures Site du programme arcopole : www.arcopole.fr

arcopole Studio Annexe 7 Architectures Site du programme arcopole : www.arcopole.fr 4 arcopole Studio Annexe 7 Architectures Site du programme arcopole : www.arcopole.fr Auteur du document : Esri France Version de la documentation : 1.2 Date de dernière mise à jour : 26/02/2015 Sommaire

Plus en détail

Présentation de l architecture COM Compinent Object Model DCOM/ACTIVEX

Présentation de l architecture COM Compinent Object Model DCOM/ACTIVEX Présentation de l architecture COM Compinent Object Model DCOM/ACTIVEX Yves LALOUM Conseil Audit de Systèmes d information CISA ylaloum@advisehr.com 29/04/2003 1 1.Introduction Les services de composant

Plus en détail

Hébergement de sites Web

Hébergement de sites Web Hébergement de Solutions complètes et évolutives pour l hébergement de sites Web dynamiques et de services Web sécurisés. Fonctionnalités Serveur Web Apache hautes performances Apache 1. et.0 1 avec prise

Plus en détail

Paiement sécurisé sur Internet Service TPE Virtuel (sécurisé par le protocole SSL)

Paiement sécurisé sur Internet Service TPE Virtuel (sécurisé par le protocole SSL) Paiement sécurisé sur Internet Service TPE Virtuel (sécurisé par le protocole SSL) Présentation Générale Page 1 / 23 SOMMAIRE 1 1.1 Présentation du service de paiement par carte bancaire sur Internet,

Plus en détail

Windows Azure Platform Développez, déployez et administrez pour le Cloud Microsoft

Windows Azure Platform Développez, déployez et administrez pour le Cloud Microsoft Avant-propos 1. Pourquoi ce livre? 11 2. À qui s adresse cet ouvrage? 12 3. Structure de l ouvrage 12 4. Remerciements 13 Le Cloud 1. Introduction 15 2. Présentation du concept 15 2.1 Historique de l'hébergement

Plus en détail

Mobile OGSI.NET: Grid Computing on Mobile Devices

Mobile OGSI.NET: Grid Computing on Mobile Devices Mobile OGSI.NET: Grid Computing on Mobile Devices David C.Chu Université de Californie, Berkeley Marty Humphrey Université de Virginie Publié en Novembre 2004 lors de la 5ième conférence IEEE/ACM International

Plus en détail

Systèmes d'informations historique et mutations

Systèmes d'informations historique et mutations Systèmes d'informations historique et mutations Christophe Turbout SAIC-CERTIC Université de Caen Basse-Normandie Systèmes d'informations : Historique et mutations - Christophe Turbout SAIC-CERTIC UCBN

Plus en détail

Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles

Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles Aperçus de l action RASC et du projet Concerto F. Guidec Frederic.Guidec@univ-ubs.fr Action RASC Plan de cet exposé Contexte Motivations

Plus en détail

Architectures d'intégration de données

Architectures d'intégration de données Architectures d'intégration de données Dan VODISLAV Université de Cergy-ontoise Master Informatique M1 Cours IED lan Intégration de données Objectifs, principes, caractéristiques Architectures type d'intégration

Plus en détail

Cloud computing 2012-13

Cloud computing 2012-13 Cloud computing 2012-13 Laurent Wargon laurent@wargon.org de Marne-la-Vallée 1/48 Laurent Wargon Objectifs du cours Évaluer la pertinence du Cloud computing pour les organisations et savoir conduire un

Plus en détail

FileMaker Server 11. Publication Web personnalisée avec XML et XSLT

FileMaker Server 11. Publication Web personnalisée avec XML et XSLT FileMaker Server 11 Publication Web personnalisée avec XML et XSLT 2007-2010 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054 FileMaker est une

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d'information

Urbanisation des Systèmes d'information Urbanisation des Systèmes d'information Des composants technologiques disponibles Urbanisation des Systèmes d'information - Henry Boccon-Gibod 1 Plan de l'exposé Technologies à la mode disponibles. Bus

Plus en détail

Armand PY-PATINEC 2010

Armand PY-PATINEC 2010 Armand PY-PATINEC 2010 EPREUVE PRATIQUE : TABLEAU SYNOPTIQUE Activités Inventaire de bières et de leur lieu de fabrication Gestion des clients pour un programme de facturation Emploi du ruban de l interface

Plus en détail

Catalogue des formations Edition 2015

Catalogue des formations Edition 2015 Antidot - Formations Catalogue des formations Edition 2015 : catalogue_formation_2015 Révision du 06.01.2015 Sommaire!!"##$%&'( )! $*$+,(-'(."##'+.'&( /!,'.0+"1"2%'( /!!."3'( /! $(3&"3"!(-4(5(.$,$1"24'(-'!(6"&#$,%"+!(7('-%,%"+()89:(;(

Plus en détail

Single Sign On. Nicolas Dewaele. Single Sign On. Page 1. et Web SSO

Single Sign On. Nicolas Dewaele. Single Sign On. Page 1. et Web SSO Page 1 Introduction Sommaire I- Présentation de la technologie II- Architectures classiques et étude du marché III- Implémentation en entreprise IV- Présentation de systèmes SSO Annexes Page 2 Introduction

Plus en détail

Description de la ressource

Description de la ressource Description de la ressource Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Notions Outils Mots-clés Auteur(es) Description Développer un web service avec WCF et un service REST avec

Plus en détail

Systèmes répartis. Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Systèmes répartis p.1/49

Systèmes répartis. Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Systèmes répartis p.1/49 Systèmes répartis Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Systèmes répartis p.1/49 Systèmes répartis Définition très large : un système réparti est système informatique

Plus en détail

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Partie 1 : Notion de bases de données (Conception

Plus en détail

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft Le Cloud Computing désigne ces giga-ressources matérielles et logicielles situées «dans les nuages» dans le sens où elles sont accessibles via Internet. Alors pourquoi recourir à ces centres serveurs en

Plus en détail