SOAP Concepts Application à Glassfish

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOAP Concepts Application à Glassfish"

Transcription

1 SOAP Concepts Application à Glassfish LicencePro 2014 Olivier Perrin Université de Lorraine

2 Évolution From server-side app to smart clients and services 2 Browser-based HTML Rendering (progressive enhancement) Browser Client HTML HTTP View Generation Controllers Application Server Service Layer Channels Repositories RDBMS CRUD Server Re-distribution allowed with author s consent. 15

3 Évolution From server-side app to smart clients and services 3 HTML5 & JS Engine DOM Controllers Client-side model Browser app or embedded in native web stg Client JSON events & notifications HTTP & WebSockets Service Layer Channels Repositories RDBMS CRUD Server Re-distribution allowed with author s consent. 16

4 Évolution From server-side app to smart clients and services 4 HTML5 & JS Engine DOM Controllers Client-side model Browser app or embedded in native web stg Client JSON events & notifications HTTP & WebSockets Service Service Service Service Layer business / domain services Channels Repositories RDBMS CRUD Server Re-distribution allowed with author s consent. 17

5 Évolution From server-side app to smart clients and services 5 HTML5 & JS Engine DOM Controllers Client-side model Browser app or embedded in native web stg Client JSON events & notifications HTTP & WebSockets Service Service Service business / domain services Channels Repositories RDBMS CRUD Server Re-distribution allowed with author s consent. 18

6 Évolution From server-side app to smart clients and services 6 HTML5 & JS Engine DOM Controllers Client-side model Browser app or embedded in native web stg Client JSON events & notifications HTTP & WebSockets Service Service Service Service Service Service SQL NoSQL other business / domain services platform services, web APIs PaaS Re-distribution allowed with author s consent. 19

7 Les services Web 7 Les services Web doivent permettre de construire une plateforme distribuée pour le Web Mais, ce n est pas nouveau! CORBA RMI.NET

8 Besoins 8 Objectifs interopérabilité adoption rapide, ubiquité liaison dynamique à l échelle d Internet (SOA) support d environnements ouverts (Web) et plus restreints (entreprise) Besoins standards infrastructure raisonnable intégration «simple» des applications orientation messages et documents vs API

9 Micro-services 9 Couplage faible Composables Chaque service fait une seule chose, mais la fait bien Suffisamment petit pour tenir dans une tête («If a class is bigger than my head then it is too big») Suffisamment petit pour être remplacé («Rewrite over Maintain», un service qui meurt doit le faire vite et fort) Multiples versions de services

10 Appel de procédure 10 Mécanisme des langages impératifs Défini par une interface qui spécifie: le type des résultats retournés le nom de l opération les paramètres de l opération ex: string traduire (string msg, integer langue) Niveau d abstraction pour cacher la communication au programmeur Langage de définition d interface commun et indépendant du langage de programmation

11 Services Web 11 Il sont décrits grâce à des fichiers WSDL (Web Service Definition Language) stockés dans un répertoire/annuaire UDDI (Universal Description, Discovery, and Integration) et ils communiquent grâce au protocole SOAP (plus d acronyme)

12 WS stack [Colan IBM] 12 WSBPEL, WSCI, BPML Procédés Fiabilité des messages Sécurité Transactions Coordination Qualité de service WSDL, UDDI, WS-Inspection Description SOAP XML, encodage Autres protocoles Messages HTTP, SMTP, Jabber, Transport

13 SOAP: historique 13 Simple Object Access Protocol 1.0 pas d objet plutôt Services-Oriented Architecture Protocol à partir de 1.2, plus d acronyme spécifique pour COM et HTTP SOAP 1.1 n importe quel transport binding (pas limité à HTTP) n importe quel langage (Java) n importe quel encodage de données (plug-in) indépendant des vendeurs SOAP 1.2

14 SOAP: introduction 14 C est un protocole pour échanger des informations structurées dans un environnement décentralisé/distribué Il utilise les technologies XML pour définir un cadre extensible d échange de messages Il est indépendant d un modèle particulier de programmation En gros, c est un protocole pour échanger des informations en envoyant des messages

15 SOAP: introduction (cont.) 15 L encodage des messages est en XML utilisation de XML Schema utilisation intensive des Namespaces Un objectif majeur: l interopérabilité & les firewalls SOAP est plus simple à implanter qu un équivalent en DCOM ou CORBA Deux utilisations possibles de SOAP RPC: appel de procédures distantes Message: échange de documents XML: EDI (messages)

16 SOAP: introduction (cont.) 16 Message: document style on envoie un message qui contient les données, et uniquement les données (pas de méthode) le serveur sait traiter les données et répond avec un message et ainsi de suite c est du transfert d informations RPC: RPC style on envoie les paramètres et les types de retour, et la méthode à invoquer SOAP est utilisé comme un système XML-RPC il traverse mieux les firewalls que RMI par exemple

17 SOAP: introduction (cont.) 17 Plusieurs bindings pour transporter un message HTTP: le plus courant SMTP Jabber traverse bien les firewalls sur le port 80 (contrairement à RMI par exemple) les messages peuvent être soit le texte du mail, soit un attachement

18 Concepts de base 18 Un message SOAP est un document XML qui contient les éléments suivants: Enveloppe SOAP Header SOAP Bloc Header Bloc Header Body SOAP Bloc Body Bloc Body

19 Concepts de base (cont.) 19 un élément enveloppe (obligatoire) qui identifie le document XML comme étant un message SOAP qui définit le début et la fin du message un élément header (optionnel) qui contient des attributs du message point intermédiaire ou final un élément body (obligatoire) qui contient toutes les informations de l appel et de la réponse données XML un élément fault (optionnel) qui fournit les informations à propos des erreurs survenues lors du traitement du message

20 Concepts de base (cont.) 20 Tous les éléments sont déclarés dans l espace de nommage pou l enveloppe SOAP et les encodages et données dans

21 Exemple de message 21 Voyage Enveloppe SOAP Header SOAP Bloc Header: réservation Bloc Header: passager Body SOAP Bloc sous-élément: itinéraire Bloc sous-élément: hôtel

22 SOAP: Envelope 22 Le message en entier est contenu dans l élément Envelope L enveloppe ne contient qu un seul élément Body qui est obligatoire L élément Body peut contenir autant de nœuds enfants que nécessaire Le contenu de l élément Body forme le message Si une enveloppe contient un élément Header (un seul, optionnel), ce doit être le premier fils de l élément Envelope

23 SOAP: Envelope (cont.) 23 Les contenus du Header et du Body dépendent de l application encodingstyle permet d indiquer comment les données vont être sérialisées/désérialisées

24 SOAP: Header 24 Chaque élément du Header est appelé un bloc contient généralement des informations pour traiter le message les informations peuvent être destinées à des intermédiaires l attribut role next: le bloc doit être traité par l intermédiaire suivant none: pas de traitement du bloc ultimatereceiver: le bloc doit être traité par le dernier receveur du message chaque intermédiaire (application réceptrice) doit vérifier qu il peut jouer un rôle. Si c est le cas, il supprime le bloc, sinon, il le passe au suivant l attribut mustunderstand spécifie que l application doit comprendre ce que le bloc signifie (sinon, erreur)

25 SOAP: Header (cont.) 25 <?xml version="1.0"?> <env:envelope xmlns:env="http://www.w3.org/2003/05/soap-envelope" env:encodingstyle="http://www.w3.org/2003/05/soap-encoding"> <env:header> <m:reservation xmlns:m="http://example.org/reservation" env:role="http://www.w3.org/2003/05/soap-envelope/role/next" env:mustunderstand="true"> <m:reference>uuid:093a2da1-q r-ba5d-pqff98fe8j7d</reference> <m:dateandtime> t13:20: :00</m:dateandtime> </m:reservation> <n:passenger xmlns:n="http://mycompany.example.com/employees" env:role="http://www.w3.org/2003/05/soap-envelope/role/next" env:mustunderstand="true"> <n:name>john Q. Public</n:name> </n:passenger> </env:header>... </env:envelope>

26 SOAP: Body 26 Le Body est supposé être traité par le dernier service récepteur Hypothèse implicite: le récepteur comprend le message La spécification ne dit rien sur les éléments du Body d un message

27 SOAP: Body (cont.) 27 <env:body> <p:itinerary xmlns:p="http://example.org/reservation/travel"> <p:departure> <p:departing>new York</p:departing> <p:arriving>los Angeles</p:arriving> <p:departuredate> </p:departuredate> <p:departuretime>late afternoon</p:departuretime> <p:seatpreference>aisle</p:seatpreference> </p:departure> <p:return> <p:departing>los Angeles</p:departing> <p:arriving>new York</p:arriving> <p:departuredate> </p:departuredate> <p:departuretime>mid morning</p:departuretime> <p:seatpreference/> </p:return> </p:itinerary> <q:lodging xmlns:q="http://example.org/reservation/hotels"> <q:preference>none</q:preference> </q:lodging> </env:body>

28 SOAP: Fault 28 Toutes les erreurs doivent apparaître dans un élément Fault unique dans le Body Il contient les sous-éléments suivants Code: le code permettant d identifier Reason: explication de l erreur Node: l élément à l origine de la faute Role: qui est à l origine de la faute Detail: information spécifique sur l erreur pour l application

29 SOAP: Fault (cont.) 29 Le schéma soap-envelope définit: VersionMismatch MustUnderstand DataEncodingUnknown Sender Receiver

30 SOAP: Fault (cont.) 30 <?xml version="1.0"?> <env:envelope xmlns:env="http://www.w3.org/2003/05/soap-envelope" xmlns:rpc="http://www.w3.org/2003/05/soap-rpc"> <env:body> <env:fault> <env:code> <env:value>env:sender</env:value> <env:subcode> <env:value>rpc:badarguments</env:value> </env:subcode> </env:code> <env:reason> <env:text xml:lang="en-us">processing error</env:text> </env:reason> <env:detail> <e:myfaultdetails xmlns:e="http://travelcompany.example.org/faults"> <e:message>name does not match card number</e:message> <e:errorcode>999</e:errorcode> </e:myfaultdetails> </env:detail> </env:fault> </env:body> </env:envelope>

31 SOAP: sérialisation 31 La spécification SOAP fournit une méthode pour sérialiser les données Pour envoyer du XML, on l envoie tel quel Une valeur représente soit une donnée unique, soit une composition Un accesseur représente un élément qui donne accès à la valeur <nom>toto</nom> nom est l accesseur, Toto la valeur

32 SOAP: avec ou sans SOAP? 32 SOAP apporte la possibilité d orchestrer plusieurs services Web la possibilité d'accéder à un service Web possédant une API la possibilité d ajouter des méta-données dans le header cela permet de traiter le message d une certaine façon, ou de ne pas le traiter (rôle next ou ultimatereceiver) le fait de ne pas être restreint à des échanges de messages basés sur les documents ou RPC le fait de simplifier la sérialisation de documents XML complexes

33 SOAP: avec SOAP, message ou RPC? 33 SOAP n est pas limité à à des échanges basés sur des documents On peut utiliser un modèle de RPC avec appels basés sur XML Exemple: reservationservice.gere(paiementreservation) reservationservice.reserve(reservation res,!!!! CarteCredit cc)

34 SOAP: application à Glassfish

35 metro: architecture 35 Tooling - NetBeans IDE Security Reliability Transactions Metadata WSDL MEX Policy SOAP based messaging Message encoding (XML, FI) HTTP TCP SMTP

36 metro: JAX-WS 36 JAX-WS 2.2: API Web services simple à utiliser support de Web Services Addressing 1.0 POJO + annotations programmation facilitée Indépendance vis-à-vis de encodage, protocole, transport Intégration de JAXB (Java Architecture for XML Binding) API Java support100% de XML Schema Transmission de messages optimisée MTOM/XOP (W3C), FastInfoset (ITU-T/ISO)

37 metro: gestion des attachements BLOB en XML est coûteux Envoi d un BLOB comme un attachement SOAP Méthode par défaut JVM utilisation de byte[] besoin de mémoire (tas) Méthode plus appropriée: utilisation d un Data Handler plus besoin que l objet réside en mémoire le chargement peut être différé méthodes facilitant la gestion: InputStream getcontent() String getcontenttype() Object getinputstream() byte[] JVM Data handler Fichier temp byte[] 37 Fichier

38 SOAP: un exemple 38 Étapes Installation de Glassfish (4.0) Installation de Metro (2.2) Écrire un service Web Déploiement du service Écrire un client

39 Écrire un service Web 39 Simple! package licencepro; import javax.jws.webmethod; import javax.jws.webparam; import public class HelloWS = "affichehello") public String = "nom") String nom) { return "Hello " + nom; } }

40 Déploiement 40 Se fait grâce aux fichiers web.xml <?xml version="1.0" encoding="utf-8"?> <web-app version="2.5"...> <description>licencepro</description> <display-name>hello</display-name> <listener> <listener-class>com.sun.xml.ws.transport.http.servlet.wsservletcontextlistener </listener-class> </listener> <servlet> <servlet-name>licencepro</servlet-name> <servlet-class>com.sun.xml.ws.transport.http.servlet.wsservlet</servlet-class> <load-on-startup>1</load-on-startup> </servlet> <servlet-mapping> <servlet-name>licencepro</servlet-name> <url-pattern>/helloservice</url-pattern> </servlet-mapping> <session-config> <session-timeout>60</session-timeout> </session-config> </web-app>

41 Déploiement (cont.) 41 sun-jaxws.xml <?xml version="1.0" encoding="utf-8"?> <endpoints xmlns='http://java.sun.com/xml/ns/jax-ws/ri/runtime'!! version='2.0'> <endpoint name='licencepro' implementation='licencepro.helloservice' url-pattern='/helloservice'/> </endpoints> Compilation et déploiement en utilisant le fichier build.xml fourni ant server

42 Le client 42 package licencepro.helloclient; public class HelloClient { public static void main(string[] args) { try {! HelloService port =!!!! new HelloServiceService().getHelloServicePort(); } } String resappelservice = port.affichehello(args[0]); System.out.println("Le resultat est: "+ resappelservice); } catch (Exception ex) { System.out.println ("Exception: " + ex); } Compilation ant client

43 Exécution 43 Dans /build/classes java licencepro.helloclient.helloclient Toto

44 SOAP Monitor 44 Pour voir ce qui se passe! le message SOAP de la requête le message SOAP de la réponse Comment? télécharger l archive sur le site du cours (wsmonitor.zip) dans le répertoire bin/, lancez wsmonitor.sh (ou wsmonitor.bat) modifier le code du client pour: passer par le port 4040 utiliser le monitor comme intermédiaire entre le client et le service forwarder la requête au endpoint

45 SOAP Monitor (cont.) 45 package licencepro.helloclient; import javax.xml.ws.bindingprovider; public class HelloClient { public static void main(string[] args) { try { HelloService port =!! new HelloServiceService().getHelloServicePort(); // Modification du port: 4040 au lieu de 8080 BindingProvider bp = (BindingProvider) port; String addresse =!!! (String)bp.getRequestContext().!!!! get(bindingprovider.endpoint_address_property); addresse = addresse.replacefirst("8080", "4040"); bp.getrequestcontext().put(!!! BindingProvider.ENDPOINT_ADDRESS_PROPERTY, addresse); } } String resappelservice = port.affichehello(args[0]); System.out.println("Le resultat est: "+ resappelservice); } catch (Exception ex) { System.out.println ("Exception: " + ex); }

46 SOAP Monitor (cont.) 46

47 Synthèse SOAP 47 Un message SOAP doit être encodé en XML Un message SOAP doit utiliser le namespace Envelope de la spécification Un message SOAP doit utiliser le namespace Encoding de la spécification Un message SOAP ne doit pas contenir de DTD Un message SOAP contient: un élément Envelope (obligatoire) un élément Header (optionnel) un élément Body (obligatoire) un élément Fault (optionnel)

48 Synthèse SOAP (cont.) 48 Problèmes SOAP est devenu plus un protocole de bas niveau pour implanter les files de messages plutôt qu un protocole d accès à un service pas de fiabilité pas de sécurité résolus avec WSIT/Tango! pas de transactions SOAP et les types de données complexes (images, documents, ) attachements (comme avec SMTP), mais MIME n est pas la panacée WS-Attachements pas toujours très simple! Une alternative: REST résolus avec metro!

49 SOAP: exercices 49 Hello Calculatrice Traduction Musixtore WS

WEBSERVICES. Michael Fortier. Master Informatique 2ème année. fortier@lipn.univ-paris13.fr A308, Université de Paris 13

WEBSERVICES. Michael Fortier. Master Informatique 2ème année. fortier@lipn.univ-paris13.fr A308, Université de Paris 13 WEBSERVICES Michael Fortier Master Informatique 2ème année fortier@lipn.univ-paris13.fr A308, Université de Paris 13 https ://lipn.univ-paris13.fr/ fortier/enseignement/webservices/ Sommaire 1 Rappels

Plus en détail

Services web Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours IED Plan

Services web Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours IED Plan Services web Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours IED Plan Principes SOAP WSDL UDDI Services REST Services SOAP en Java Cours IED (UCP/M1): Services web Page 2 Services

Plus en détail

Services Web. Fabrice Rossi. http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Services Web p.1/26

Services Web. Fabrice Rossi. http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Services Web p.1/26 Services Web Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Services Web p.1/26 Plan du cours 1. Introduction 2. SOAP 3. WSDL 4. UDDI Site du cours : http://apiacoa.org/teaching/webservices/

Plus en détail

4. SERVICES WEB REST 46

4. SERVICES WEB REST 46 4. SERVICES WEB REST 46 REST REST acronyme de REpresentational State Transfert Concept introduit en 2000 dans la thèse de Roy FIELDING Est un style d architecture inspiré de l architecture WEB En 2010,

Plus en détail

Introduction aux «Services Web»

Introduction aux «Services Web» Introduction aux «Services Web» Sana Sellami sana.sellami@univ-amu.fr 2014-2015 Modalité de contrôle de connaissances Note de contrôle de continu Note projet Evaluation du projet la semaine du 17 novembre

Plus en détail

Programmation d applications distribuées

Programmation d applications distribuées Programmation d applications distribuées François Charoy Université Henri Poincaré 8 octobre 2007 Première partie I Développement d applications distribuées Objectifs du cours Comprendre ce qu est une

Plus en détail

Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web»

Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web» Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web» Sana Sellami sana.sellami@lsis.org 2014-2015 Plan Partie 1: Introduction aux Services Web (SW) Partie 2: Vers une

Plus en détail

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million XML, PMML, SOAP Rapport EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003 Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million i TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 XML 1 1.1 Présentation de XML.................................

Plus en détail

Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction

Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction Sécurité en ingénierie du Logiciel Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction Alexandre Dulaunoy adulau@foo.be Sécurité en ingénierie du Logiciel p.1/21 Agenda (partie 1) 1/2 Introduction Services

Plus en détail

Architecture Orientée Service, JSON et API REST

Architecture Orientée Service, JSON et API REST UPMC 3 février 2015 Précedemment, en LI328 Architecture générale du projet Programmation serveur Servlet/TOMCAT Aujourd hui Quelques mots sur les SOA API - REST Le format JSON API - REST et Servlet API

Plus en détail

Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer. L3 Pro Informatique - 2010-2011

Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer. L3 Pro Informatique - 2010-2011 1 / 34 Développement Web - Servlet Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer L3 Pro Informatique - 2010-2011 2 / 34 Plan Plan 1 Introduction 2 Servlet

Plus en détail

Les services Web vers l'interopérabilité des applications réparties sur internet. Tarek Melliti

Les services Web vers l'interopérabilité des applications réparties sur internet. Tarek Melliti Les services Web vers l'interopérabilité des applications réparties sur internet Tarek Melliti Plan de la présentation Introduction aux services Web Approche conceptuel orienté service : SOA Les services

Plus en détail

OpenESB Libre, standard, outillé, documenté et supporté

OpenESB Libre, standard, outillé, documenté et supporté OpenESB Libre, standard, outillé, documenté et supporté Alexis Moussine-Pouchkine Sun Microsystems, Inc. Constat Les projets d'intégration sont mono-éditeur Est-ce viable à long terme? Quel(s) Standard(s)

Plus en détail

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable INTRODUCTION A JAVA JAVA est un langage orienté-objet pur. Il ressemble beaucoup à C++ au niveau de la syntaxe. En revanche, ces deux langages sont très différents dans leur structure (organisation du

Plus en détail

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web 1/21 Programmation Web Avancée Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017

Plus en détail

Institut Supérieur de Gestion. Cours pour 3 ème LFIG. Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki

Institut Supérieur de Gestion. Cours pour 3 ème LFIG. Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki Institut Supérieur de Gestion Cours pour 3 ème LFIG Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki 1 Java EE - Objectifs Faciliter le développement de nouvelles applications à base de composants

Plus en détail

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C#

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# CHAPITRE 1 Introduction aux web services Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# NetBeans JavaScript Eclipse Objective C Xcode PHP HTML Objectifs du chapitre : Ce

Plus en détail

Remote Method Invocation (RMI)

Remote Method Invocation (RMI) Remote Method Invocation (RMI) TP Réseau Université Paul Sabatier Master Informatique 1 ère Année Année 2006/2007 Plan Objectifs et Inconvénients de RMI Fonctionnement Définitions Architecture et principe

Plus en détail

Classification : public 1/59

Classification : public 1/59 Classification : public 1/59 Documents de référence [1] IHE International : Cadre Technique IT Infrastructure [2] IHE International : Profil Cross-Enterprise User Assertion Attribute Extension (XUA++)

Plus en détail

Web Services. SLenoir@ugap.fr 17/01/2009

Web Services. SLenoir@ugap.fr 17/01/2009 Web Services SLenoir@ugap.fr 17/01/2009 1. Pourquoi les Web Services? 1.1. Historique des SI 1.2. Exigences actuelles 1.3. SOA 1.4. Mise en place de services 17/01/2008 Web Services 2 1.1. Historique des

Plus en détail

Architecture J2EE. Thierry Lecroq (merci à Alexandre Pauchet (INSA Rouen)) Université de Rouen FRANCE. Thierry Lecroq (Univ. Rouen) J2EE 1 / 16

Architecture J2EE. Thierry Lecroq (merci à Alexandre Pauchet (INSA Rouen)) Université de Rouen FRANCE. Thierry Lecroq (Univ. Rouen) J2EE 1 / 16 Architecture J2EE Thierry Lecroq (merci à Alexandre Pauchet (INSA Rouen)) Université de Rouen FRANCE Thierry Lecroq (Univ. Rouen) J2EE 1 / 16 Plan 1 Historique 2 Architecture J2EE 3 J2EE et applications

Plus en détail

COMPRENDRE L ARCHITECTURE DES WEB SERVICES REST. Amosse EDOUARD, Doctorant

COMPRENDRE L ARCHITECTURE DES WEB SERVICES REST. Amosse EDOUARD, Doctorant COMPRENDRE L ARCHITECTURE DES WEB SERVICES REST Amosse EDOUARD, Doctorant Organisation Cours Magistral 24/11/2014 26/11/2014 01/12/2014 Travaux Dirigés 26/11/2014 28/11/2014 01/11/2014 08/11/2014 Evaluation

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 4 : Web Service Sommaire Introduction... 1 Web Service... 1 Les technologies des

Plus en détail

Volet Synchrone pour Client Lourd

Volet Synchrone pour Client Lourd Cadre d interopérabilité des SIS Couche Transport Volet Synchrone pour Client Lourd Identification du document Référence Date de création 06/03/09 Date de dernière mise à jour 25/06/09 Rédaction (R) Cadre

Plus en détail

Compte Rendu d intégration d application

Compte Rendu d intégration d application ISMA 3EME ANNEE Compte Rendu d intégration d application Compte Rendu Final Maxime ESCOURBIAC Jean-Christophe SEPTIER 19/12/2011 Table des matières Table des matières... 1 Introduction... 3 1. Le SGBD:...

Plus en détail

TP 5 Serveur REST, tests et premier client REST

TP 5 Serveur REST, tests et premier client REST TP 5 Serveur REST, tests et premier client REST Xavier de Rochefort xderoche@labri.fr - labri.fr/~xderoche 13 mai 2014 Résumé Les derniers TP vous ont guidé dans ➊ la mise en place d un serveur REST avec

Plus en détail

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI JAVA, CORBA et RMI objectif : développer des applications client/serveur incluant des objets répartis Java / CORBA : client/serveur hétérogènes Java / RMI : client/serveur homogènes plan : l architecture

Plus en détail

Volet Synchrone pour Client Lourd

Volet Synchrone pour Client Lourd Cadre d interopérabilité des SIS Couche Transport Volet Synchrone pour Client Lourd Identification du document Référence CI-SIS_TRANSPORT_VOLET-SYNCHRONE_V1.3.0 Date de création 06/03/2009 Date de dernière

Plus en détail

Apache Camel. Entreprise Integration Patterns. Raphaël Delaporte BreizhJUG 07.11.2011

Apache Camel. Entreprise Integration Patterns. Raphaël Delaporte BreizhJUG 07.11.2011 Apache Camel & Entreprise Integration Patterns Raphaël Delaporte BreizhJUG 07.11.2011 1 Speaker CTO Zenika Ouest Consultant et formateur Responsable comité technique Architecture d'entreprise Domaine ESB

Plus en détail

La S O A O pen S ource avec. Démos / Outils PEtALS

La S O A O pen S ource avec. Démos / Outils PEtALS La S O A O pen S ource avec Démos / Outils PEtALS Sept. 2007 La route vers la SOA Un ESB (Enterprise Service Bus) basé sur les standards Java, JBI et Web Services est une bonne technologie pour instancier

Plus en détail

DotNet Remoting. Assia HACHICHI. dr.hachichi@gmail.com (basé sur un cours de Lionel Seinturier) Page 1

DotNet Remoting. Assia HACHICHI. dr.hachichi@gmail.com (basé sur un cours de Lionel Seinturier) Page 1 DotNet Remoting Assia HACHICHI dr.hachichi@gmail.com (basé sur un cours de Lionel Seinturier) Page 1 I Introduction 1. Introduction 2. Modèle de programmation 3. Caractéristiques techniques Invocation

Plus en détail

Master 2 MIAGE NTDP Nom : Le Prof! UE «Web Services et SOA», Prénom

Master 2 MIAGE NTDP Nom : Le Prof! UE «Web Services et SOA», Prénom Master 2 MIAGE NTDP Nom : Le Prof! UE «Web Services et SOA», Prénom Epreuve écrite individuelle 8 Décembre 2008, durée 45 mns Aucun document autorisé => Finalement, autorisés et semble-t-il utiles!!...

Plus en détail

Web services: état de l art, mise en œuvre et perspectives de recherche

Web services: état de l art, mise en œuvre et perspectives de recherche Web services: état de l art, mise en œuvre et perspectives de recherche Olivier Perrin Université de Lorraine, LORIA Olivier.Perrin@loria.fr Master SSR Version 2012 Organisation 5 séances séance 1: services

Plus en détail

Messagerie asynchrone et Services Web

Messagerie asynchrone et Services Web Article Messagerie asynchrone et Services Web 1 / 10 Messagerie asynchrone et Services Web SOAP, WSDL SONT DES STANDARDS EMERGEANT DES SERVICES WEB, LES IMPLEMENTATIONS DE CEUX-CI SONT ENCORE EN COURS

Plus en détail

Sommaire. Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion

Sommaire. Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion ebxml Sommaire Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion Introduction Pourquoi L EDI EDI : échange de données informatisé Remplacer

Plus en détail

Du Web de services au Web des objets

Du Web de services au Web des objets Du Web de services au Web des objets Michaël Mrissa, Lionel Médini M2IADE Université Lyon 1 Laboratoire d'informatique en Image et Systèmes d'information LIRIS UMR 5205 CNRS/INSA de Lyon/Université Claude

Plus en détail

Mémoire de fin d études. Pour l obtention du diplôme d ingénieur d état en informatique. Option : Systèmes Informatiques. Thème.

Mémoire de fin d études. Pour l obtention du diplôme d ingénieur d état en informatique. Option : Systèmes Informatiques. Thème. Mémoire de fin d études Pour l obtention du diplôme d ingénieur d état en informatique Option : Systèmes Informatiques Thème Contrôle Surveillance d accès en aux temps plateformes réel des basées réseaux

Plus en détail

Services Web SOAP. Fabrice Rossi. http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Services Web SOAP p.1/44

Services Web SOAP. Fabrice Rossi. http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Services Web SOAP p.1/44 Services Web SOAP Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Services Web SOAP p.1/44 Plan du cours SOAP 1. les évolutions de SOAP 2. l enveloppe SOAP 3. l en-tête SOAP

Plus en détail

Architecture JEE. Objectifs attendus. Serveurs d applications JEE. Architectures JEE Normes JEE. Systèmes distribués

Architecture JEE. Objectifs attendus. Serveurs d applications JEE. Architectures JEE Normes JEE. Systèmes distribués Architecture JEE. Objectifs attendus Serveurs d applications JEE Systèmes distribués Architectures JEE Normes JEE couches logicielles, n-tiers framework JEE et design patterns 2007/02/28 Eric Hébert.eheb@yahoo.fr

Plus en détail

TP WEBSERVICES. 1 Pré-requis. 1.1 L environnement de développement. 1.2 Les librairies nécessaires 1.3 SOAPUI

TP WEBSERVICES. 1 Pré-requis. 1.1 L environnement de développement. 1.2 Les librairies nécessaires 1.3 SOAPUI Institut Galilée Année 2014-2015 TP WEBSERVICES Programmation et Logiciels sûrs Master 2 PLS Résumé Ce TP s appuie sur le cours de C. Fouqueré traitant des Environnements et Langage Évolués, ainsi que

Plus en détail

RMI le langage Java XII-1 JMF

RMI le langage Java XII-1 JMF Remote Method Invocation (RMI) XII-1 Introduction RMI est un ensemble de classes permettant de manipuler des objets sur des machines distantes (objets distants) de manière similaire aux objets sur la machine

Plus en détail

Formation ESUP Portail Cours 4

Formation ESUP Portail Cours 4 Formation ESUP Portail Cours 4 http://www.esup-portail.org 1 Plan Prérequis Outils Normes Esup portail Canal uportal Publication d'un canal Web services 2 Prérequis Java Ant XML XSL/XSLT 3 Outils http://www.esup-portail.org/consortium/espace/normes_1c/tech/build/index.

Plus en détail

Méthodes et Langages du Commerce Electronique

Méthodes et Langages du Commerce Electronique ITCE NFE 102 Année 2013-2014! Méthodes et Langages du Commerce Electronique F.-Y. Villemin (f-yv@cnam.fr) http://dept25.cnam.fr/itce Plan! Besoins du commerce électronique! L EDI! ebxml! Les Web Services!

Plus en détail

TP 7 : Échange de données. Pascal GRAFFION 2012/12/07 17:55

TP 7 : Échange de données. Pascal GRAFFION 2012/12/07 17:55 TP 7 : Échange de données Pascal GRAFFION 2012/12/07 17:55 Table des matières TP 7 : Échange de données... 3 Hello PetStore!... 3 Outils... 4 Expression des besoins... 4 Vue utilisateur... 5 Diagramme

Plus en détail

TECHNOLOGIES XML, CONCEPTION, MISE EN OEUVRE

TECHNOLOGIES XML, CONCEPTION, MISE EN OEUVRE XML/ SOA/ Web services TECHNOLOGIES XML, CONCEPTION, MISE EN OEUVRE Réf: PXM Durée : 4 jours (7 heures) OBJECTIFS DE LA FORMATION XML est devenu une technologie incontournable tant sur le poste utilisateur

Plus en détail

Plan : divers exemples

Plan : divers exemples INF347 Langages XML et technologies WEB exemples Sylvie Vignes, ENST École Nationale Supérieure des Télécommunications Département Informatique et Réseaux Plan : divers exemples! Rendre accessible une

Plus en détail

THESE. Diapason : une approche formelle et centrée architecture pour la composition évolutive de services Web

THESE. Diapason : une approche formelle et centrée architecture pour la composition évolutive de services Web THESE présentée par Frédéric POURRAZ pour obtenir le diplôme de DOCTEUR DE L UNIVERSITE DE SAVOIE (Arrêté ministériel du 30 mars 1992) Spécialité : INFORMATIQUE Diapason : une approche formelle et centrée

Plus en détail

Mineure SOA. Web Services. Idir AIT SADOUNE. idir.aitsadoune@supelec.fr. Mineure Architectures Orientées Services SOA Web Services

Mineure SOA. Web Services. Idir AIT SADOUNE. idir.aitsadoune@supelec.fr. Mineure Architectures Orientées Services SOA Web Services Mineure SOA Web Services Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr Idir AIT SADOUNE - Plan 1 Qu'est-ce qu'un Web Service? 1. Définition et principe 2. Rappels sur le protocole

Plus en détail

Corba avec Java et C++ 2004 Jean Marc Vanel Transiciel Sogeti

Corba avec Java et C++ 2004 Jean Marc Vanel Transiciel Sogeti Corba avec Java et C++ 2004 Jean Marc Vanel Transiciel Sogeti 1 1 Contenu et déroulement 2 Plan Partie 1: survol vision Corba mise en oeuvre de Corba liaison et transport dans Corba services «communs»

Plus en détail

Introduction aux. services web 2 / 2

Introduction aux. services web 2 / 2 Introduction aux services web 2 / 2 1 Calendrier 2 x CM A 107 mercredi 7 janvier 2015, 08 h 00 10 h 00 : introduction sur la théorie des services web mercredi 28 janvier 2015, 08 h 00 10 h 00 : introduction

Plus en détail

Déclaration des mouvements de main-d œuvre par échange de données informatisées. Informations de mise en œuvre

Déclaration des mouvements de main-d œuvre par échange de données informatisées. Informations de mise en œuvre Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité Déclaration des mouvements de main-d œuvre par échange de données informatisées Informations de mise en œuvre Mai 2008 1/11

Plus en détail

Les Nouveautés OpenEdge 11.2. 10 Avril 2013

Les Nouveautés OpenEdge 11.2. 10 Avril 2013 Les Nouveautés OpenEdge 11.2 10 Avril 2013 2 3 http://www.progress.com/fr-fr/openedge/openedgetour.html La Plate-Forme OpenEdge 11 Une solution Complète pour développer les Applications Métiers Open Clients/

Plus en détail

BPEL Orchestration de Web Services

BPEL Orchestration de Web Services Orchestration de Web Services Grégory Le Bonniec gregory.lebonniec@zenika.com 26 novembre 2009 1 Zenika Conseil / Développement / Formation Localisation : Paris et Rennes Nos partenaires Mon expérience

Plus en détail

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. EJB : les fondamentaux. Enterprise Java Bean. Enterprise Java Bean.

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. EJB : les fondamentaux. Enterprise Java Bean. Enterprise Java Bean. Plan du cours 2 Introduction générale : fondamentaux : les fondamentaux Michel Buffa (buffa@unice.fr), UNSA 2002, modifié par Richard Grin (version 1.1, 21/11/11), avec emprunts aux supports de Maxime

Plus en détail

Les Extensions de SOAP

Les Extensions de SOAP Les Extensions de SOAP «Contourner» les limitations 11/03/2010 Présentation: S. Lavirotte Auteurs : et al* 40 Limitations de SOAP Sécurité : Limité à la sécurisation de HTTP? Transfert de données : Données

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 6 : JDBC : ou comment lier ORACLE avec Java 1ère partie Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Introduction 2 les étapes de la connexion

Plus en détail

Intégration d'applications à "gros grain" Unité d'intégration : le "service" (interface + contrat)

Intégration d'applications à gros grain Unité d'intégration : le service (interface + contrat) Motivations Motivations Intégration d'applications à "gros grain" Unité d'intégration : le "service" (interface + contrat) Contraintes Applications conçues indépendamment, sans avoir prévu une intégration

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Intergiciel - concepts de base

Intergiciel - concepts de base Intergiciel - concepts de base Ada Diaconescu, Laurent Pautet & Bertrand Dupouy ada.diaconescu _at_ telecom-paristech.fr Rappel : système réparti Système constitué de multiples ressources informatiques

Plus en détail

Module BD et sites WEB

Module BD et sites WEB Module BD et sites WEB Cours 8 Bases de données et Web Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Le Web Architecture Architectures Web Client/serveur 3-tiers Serveurs d applications Web et BD Couplage HTML-BD

Plus en détail

L Orchestration de Services Web avec Orchestra. Goulven Le Jeune Orchestra Project Manager

L Orchestration de Services Web avec Orchestra. Goulven Le Jeune Orchestra Project Manager L Orchestration de Services Web avec Orchestra Goulven Le Jeune Orchestra Project Manager D1 Bull, Architecte d un Monde Ouvert : contributeur et acteur majeur de l'open Source Applications métiers Infrastructures

Plus en détail

CSI 3540. Structures, techniques et normes du Web

CSI 3540. Structures, techniques et normes du Web CSI 3540 Structures, techniques et normes du Web Services Web Objectif: Concepts de base liés aux services Web Généreration automatiquement d un service et d un client Lectures: Web Technologies (2007)

Plus en détail

Apache Tomcat 8 Guide d'administration du serveur Java EE 7 sous Windows et Linux

Apache Tomcat 8 Guide d'administration du serveur Java EE 7 sous Windows et Linux Avant-propos 1. À qui s adresse ce livre? 11 2. Les pré-requis 12 Préambule 1. Rappel sur les architectures Internet/Intranet/Extranet 13 1.1 Le protocole HTTP 14 1.1.1 Les méthodes HTTP 16 1.1.2 Les codes

Plus en détail

Remote Method Invocation Les classes implémentant Serializable

Remote Method Invocation Les classes implémentant Serializable Parallélisme Architecture Eric Goubault Commissariat à l Energie Atomique Saclay Classe qui implémente la méthode distante (serveur): - dont les méthodes renvoient un objet serializable - ou plus généralement

Plus en détail

Urbanisation des SI Conduite du changement IT 20/03/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com

Urbanisation des SI Conduite du changement IT 20/03/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Urbanisation des SI Conduite du changement IT 20/03/09 Sécuriser ses Web Services Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Bouygues Telecom Direction Gouvernance, Outils et Architecture / Sécurité du SI

Plus en détail

Iyad Alshabani SysCom - CReSTIC Université de Reims 17/02/2011 1

Iyad Alshabani SysCom - CReSTIC Université de Reims 17/02/2011 1 SysCom - CReSTIC Université de Reims 17/02/2011 1 Motivation Gestion des expérimentations Avec les workflows Simulation Simulation des Systèmes Distribués ANR USS SimGrid Campagne de Test et gestion de

Plus en détail

Servlets, beans, base de données

Servlets, beans, base de données Institut Galilée E-services Année 2014-2015 Master 2 T.P. 2 Servlets, beans, base de données L objectif de ce TP est de mettre en place un site web pour l administration et la commande de pizzas : une

Plus en détail

JOnAS 5. Serveur d application d

JOnAS 5. Serveur d application d JOnAS 5 Serveur d application d dynamique Agenda En quelques mots Caractéristiques essentielles Zoom sur le versioning 2 Bull, 2008 Serveur d application dynamique JOnAS - Serveur d application Open Source

Plus en détail

Urbanisme du Système d Information et EAI

Urbanisme du Système d Information et EAI Urbanisme du Système d Information et EAI 1 Sommaire Les besoins des entreprises Élément de solution : l urbanisme EAI : des outils au service de l urbanisme 2 Les besoins des entreprises 3 Le constat

Plus en détail

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige.

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige. : JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java Michel Bonjour http://cuiwww.unige.ch/~bonjour Plan JDBC: API bas niveau pour l accès aux BD (SQL) - Introduction - JDBC et : Java, ODBC, SQL

Plus en détail

Architectures Web Services RESTful

Architectures Web Services RESTful Architectures Web Services RESTful Alexandre Denis Alexandre.Denis@inria.fr Inria Bordeaux Sud-Ouest France ENSEIRB PG306 REST REST Representational State Transfer Roy Fielding (2000) Décollage vers 2006-2007

Plus en détail

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing Problématiques de recherche 90 Figure Research Agenda for service-oriented computing Conférences dans le domaine ICWS (International Conference on Web Services) Web services specifications and enhancements

Plus en détail

RMI. Remote Method Invocation: permet d'invoquer des méthodes d'objets distants.

RMI. Remote Method Invocation: permet d'invoquer des méthodes d'objets distants. RMI Remote Method Invocation: permet d'invoquer des méthodes d'objets distants. Méthode proche de RPC. Outils et classes qui rendent l'implantation d'appels de méthodes d'objets distants aussi simples

Plus en détail

La base de données XML exist. A. Belaïd

La base de données XML exist. A. Belaïd La base de données XML exist Introduction Qu est-ce-que exist? C est une base de donnée native, entièrement écrite en Java XML n est pas une base de données en soi Bien qu il possède quelques caractéristiques

Plus en détail

Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA?

Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA? Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA? Jean-Marc Pierson pierson@irit.fr IRIT, Université de Toulouse Agenda! Le Cloud! Le SOA! Quelle différence!?! Cloud et SOA! Mise en

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES Dhouha Ayed, Chantal Taconet et Guy Bernard GET / INT, CNRS Samovar 9 rue Charles Fourier, 91011 Évry, France {Dhouha.Ayed, Chantal.Taconet, Guy.Bernard}@int-evry.fr

Plus en détail

Mise en œuvre de serveurs d application TD n o 4

Mise en œuvre de serveurs d application TD n o 4 Master IST-IE 2007 08 UE 203d Mise en œuvre de serveurs d application TD n o 4 1 Introduction Dans ce TD, vous implanterez une application cliente, vous étendrez la logique métier sans modifier les clients,

Plus en détail

Création d une application JEE

Création d une application JEE Création d une application JEE Rédacteurs : Alexandre Baillif, Philippe Lacomme, Raksmey Phan et Michaël PLAN Date : juillet 2010 Mise à jour : Michaël PLAN Date : octobre 2014 Avertissement : - ce document

Plus en détail

SOA facile avec SCA. Christophe Demarey, Damien Fournier. To cite this version: HAL Id: inria-00531338 https://hal.inria.

SOA facile avec SCA. Christophe Demarey, Damien Fournier. To cite this version: HAL Id: inria-00531338 https://hal.inria. SOA facile avec SCA Christophe Demarey, Damien Fournier To cite this version: Christophe Demarey, Damien Fournier. SOA facile avec SCA. Programmez, Programmez, 2010. HAL Id: inria-00531338

Plus en détail

TP3. Mail. Attention aux fausses manoeuvres lors de ce TP vous pouvez endommager votre mail sur ouindose.

TP3. Mail. Attention aux fausses manoeuvres lors de ce TP vous pouvez endommager votre mail sur ouindose. Université Paris 7 M2 II Protocole Internet TP3 Mail Attention aux fausses manoeuvres lors de ce TP vous pouvez endommager votre mail sur ouindose. 1 Protocole SMTP 1. Le protocole SMTP est définit dans

Plus en détail

Alfstore workflow framework Spécification technique

Alfstore workflow framework Spécification technique Alfstore workflow framework Spécification technique Version 0.91 (2012-08-03) www.alfstore.com Email: info@alfstore.com Alfstore workflow framework 2012-10-28 1/28 Historique des versions Version Date

Plus en détail

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Livre blanc Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Présentation Ce document examine la prise en charge de la programmabilité sur l'infrastructure axée

Plus en détail

Les Services Web. Jean-Pierre BORG EFORT http://www.efort.com

Les Services Web. Jean-Pierre BORG EFORT http://www.efort.com Les Services Web Jean-Pierre BORG EFORT http://www.efort.com 1 Introduction Un "Service Web" est une application logicielle à laquelle on peut accéder à distance à partir de différents langages basés sur

Plus en détail

IBM Lotus Notes/Domino v7, fonctionnalités et évolutions

IBM Lotus Notes/Domino v7, fonctionnalités et évolutions IBM Lotus Notes/Domino v7, fonctionnalités et évolutions Agenda Vue d ensemble Notes / Domino 7 Les clients V7 Le serveur V7 Démonstrations Une évolution 1989 : Notes v1 1993 : Notes v3... 0,5 million

Plus en détail

Programmation objet. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

Programmation objet. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Programmation objet www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 enregistrement formation : 11752861675 Modélisation L essentiel du monde Objet... 3 UML et processus méthodologique... 4 Expression du besoin

Plus en détail

CORBA avec OpenORB. Samir Torki et Patrice Torguet

CORBA avec OpenORB. Samir Torki et Patrice Torguet CORBA avec OpenORB Samir Torki et Patrice Torguet 1 Présentation de CORBA CORBA (Common Object Request Broker Architecture) est un standard décrivant une architecture pour la mise en place d objets distribués.

Plus en détail

Les architectures 3-tiers Partie I : les applications WEB

Les architectures 3-tiers Partie I : les applications WEB Les architectures 3-tiers Partie I : les applications WEB 1 Evolutions logicielles Des objets aux composants... Objets JavaBeans, Objets ActiveX, Objets COM,... 1 Evolutions logicielles Des objets aux

Plus en détail

WCF et intéropabilité avec JAVA

WCF et intéropabilité avec JAVA WCF et intéropabilité avec JAVA Version 1.0 Adrien RUFFIE 2 WCF et intéropabilité avec JAVA Sommaire 1 Création du service WCF... 3 1.1 Création du contrat de service... 3 1.2 Création de l implémentation

Plus en détail

Extension SSO Java. Cette note technique décrit la configuration et la mise en œuvre du filtre de custom SSO Java.

Extension SSO Java. Cette note technique décrit la configuration et la mise en œuvre du filtre de custom SSO Java. Note technique W4 Engine Extension SSO Java Cette note technique décrit la configuration et la mise en œuvre du filtre de custom SSO Java. 1 Présentation 3 2 Custom SSO Java 4 3 Bilan 10 Sommaire Référence

Plus en détail

Conception et développement d un Service Web Pour l échange d information dans le domaine humanitaire

Conception et développement d un Service Web Pour l échange d information dans le domaine humanitaire Université de Fribourg, Suisse Département d'informatique Bachelor en informatique de gestion TRAVAIL DE BACHELOR Sujet: Conception et développement d un Service Web Pour l échange d information dans le

Plus en détail

Architecture SOA Un Système d'information agile au service des entreprises et administrations

Architecture SOA Un Système d'information agile au service des entreprises et administrations Architecture SOA Un Système d'information agile au service des entreprises et administrations www.objis.com Présentation Architecture SOA - JCertif 1 Qui sommes-nous? Spécialiste JAVA depuis 2005 (Lyon,

Plus en détail

CEG3585/CEG3555 Tutorat 2. Été 2015

CEG3585/CEG3555 Tutorat 2. Été 2015 CEG3585/CEG3555 Tutorat 2 Été 2015 Architecture TCP/IP Les applications sont développées avec le socket API (en Java les classes Socket et ServerSocket) Adresse socket: Port TCP Adresse IP Les deux adresses

Plus en détail

IFIPS 5 / Nouvelles Architectures Logicielles Projet : Bus de web services avec «moteur» BPEL

IFIPS 5 / Nouvelles Architectures Logicielles Projet : Bus de web services avec «moteur» BPEL IFIPS 5 / Nouvelles Architectures Logicielles Projet : Bus de web services avec «moteur» BPEL Un bus de services Un bus de services (ESB) permet d assembler des web services existants, le résultat de cet

Plus en détail

Figure 1-1. Plateformes compatibles avec WCF

Figure 1-1. Plateformes compatibles avec WCF 1 Bonjour Indigo Windows Communication Foundation (WCF), auparavant connu sous le nom de code «Indigo», est une nouvelle plateforme de messages distribués. Il fait partie du Framework.NET 3.0 livré avec

Plus en détail

Introduction à ADO.NET

Introduction à ADO.NET 1 Introduction à ADO.NET Introduction à ADO.NET Sommaire Introduction à ADO.NET... 1 1 Introduction... 2 1.1 Qu est ce que l ADO.NET?... 2 1.2 Les nouveautés d ADO.NET... 2 1.3 Les avantages d ADO.NET...

Plus en détail

Java DataBaseConnectivity

Java DataBaseConnectivity Java DataBaseConnectivity JDBC JDBC est une API Java (ensemble de classes et d interfaces défini par SUN et les acteurs du domaine des SGBD) permettant d accéder aux bases de données à l aide du langage

Plus en détail

Modernisation, développement d applications et DB2 sous IBM i Technologies, outils et nouveautés 2012-2013

Modernisation, développement d applications et DB2 sous IBM i Technologies, outils et nouveautés 2012-2013 Modernisation, développement d applications et DB2 sous IBM i Technologies, outils et nouveautés 2012-2013 8 et 9 avril 2013 IBM Client Center Paris, Bois-Colombes S16 - Le développement d'applications

Plus en détail

Architecture et Extensions d ArcGIS Server

Architecture et Extensions d ArcGIS Server Architecture et Extensions d ArcGIS Server Plan de la présentation Présentation Générale ArcGIS Server Deconstructed Architecture et retours d expérience Execution (LoadBalancing // FailOver) Securité

Plus en détail

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines)

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Module 1 : Programmer une application informatique Durée

Plus en détail