Méthodes et Langages du Commerce Electronique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Méthodes et Langages du Commerce Electronique"

Transcription

1 ITCE NFE 102 Année ! Méthodes et Langages du Commerce Electronique F.-Y. Villemin Plan! Besoins du commerce électronique! L EDI! ebxml! Les Web Services! SOAP! UDDI! WSDL! La méthodologie UMM D'après des textes de Beetschen, Nicolas Jan, Jan Ondrus (HEC Lausanne), O. Perrin, Ph. Bedu (EDF), Rachid Benelfellah et documents EDIFrance et ebxml.org 2! Besoins du Commerce Electronique Faire collaborer toutes les compagnies de toutes les industries Créer des processus d affaire fondés sur des documents intelligents Fournir des moyens aux partenaires d affaire pour rendre leurs systèmes interopérables Compagnie A ACHAT commande réception paiement Banque A paiement Sélection, comparaison,... Commande ou statistiques Livraison Facture Clearing confirmation Compagnie B VENTE fourniture livraison facturation Banque B avant vente vente production & distribution Après vente 3! Business Content Instance Specialized Business Content Universal Business Content Business Content Format Definition Directory / Registry Core XML Standards Network Transport Model conceptuel du B2B Repository Messaging Trading Partner Agreement Service Oriented Architectures Backend Integration Business Process Instance Specialized Business Processes Universal Business Processes Process Description Language Service Description Language S e c u r i t y Management Business Conceptual Model (Definitions, format, structure, and choreography) Technical Conceptual Model (Standards, protocols and tools) 4!

2 Echange de Données Informatisées (EDI) Objectifs : Medium de transmission électronique Communication directe entre applications Messages formatés et structurés selon un standard convenu Deux standards : ANSI X12 aux Etats-Unis EDIFACT en Europe Problèmes : Limité aux grandes organisations Coût de développement élevé Seules 1% des compagnies peuvent se l'offrir Pas de communication en dehors de la chaîne d approvisionnement Documents non auto-descriptifs et non structurés Deux approches:! Store and forward! Point to point EDI 5! 6! XML electronic business XML (ebxml) EDI ebxml ebxml a été lancée en juin 1999 et les spécifications ont été finalisées en mai 2001 ebxml a été développé par 4500 personnes représentant plus de 2000 organisations de 150 pays OASIS : Organization for the Advancement of Structured Information Standards Organisation à but non lucratif dont l activité principale est de définir des standards garantissant une bonne compatibilité des systèmes UN/CEFACT : United Nations Centre for the Facilitation of Procedures and Practices for Administration, Commerce and Transport Département des Nations Unis pour le développement du commerce électronique Mission ebxml : "ebxml enables anyone, anywhere to do business with anyone else over the Internet" (ebxml permet à n importe qui, n importe où de faire des affaires avec quelqu un d autre sur l Internet) 7! 8!

3 ebxml consiste en : ebxml EDI vs ebxml L EDI et ebxml ont été développés par UN/EDIFACT! une manière standard d échanger des messages d affaire L EDI coûte très cher et seules les grandes entreprises peuvent le mettre en œuvre! une ligne directrice pour les relations d échange! une communication des données avec un langage commun L EDI est un système centralisé contrairement à ebxml ebxml est complémentaire à L EDI! définition standardisée des processus d affaire 9! 10! Modèle de ebxml Phase d implantation ebxml fonctionne en trois phases : 1 implantation 2 Découverte/Négociation 3 Exécution 11! 12!

4 Phase de négociation Phase de négociation 13! 14! Phase de transaction Architecture de ebxml 15! 16!

5 Vue fonctionnelle de ebxml Spécifications ebxml 17! 18! Spécifications ebxml Core Component : structures de données réutilisables de bas niveau Exemples : party, address, phone, date, devise instancié dans plusieurs types d échanges d informations utilisé pour définir les business process et les information models facilite l interopérabilité entre des système différents Business Process : décrit les interfaces du processus identifie quelle donnée doit être présente pour répondre aux demandes des deux partenaires d affaire Exemples: Délivrer un service ou Acheter un produit Trading Partner Profile : Spécifications ebxml CPP (Collaboration Protocol Profile) Défini les capacités d affaire d une compagnie dans un format standard et portable (Profile général, BP, protocoles supportés ) CPA (Collaboration Protocol Agreement) Décrit clairement les éléments et les mécanismes des transactions conduits entre deux compagnies (Contrat) ebxml Registry & Repository (Registry = index et Repository = sauvegarde) : Modèle Distribué dont les nœuds sont maintenus par des groupes industriels, des communautés d affaire (places de marchés, bourses) ou des compagnies individuelles 19! 20!

6 Registry & Repository Spécifications ebxml Transport, Routing & Packaging : OASIS or other official site Registry of Registries 1 Repository Repository Repository Registry Search App Repository Registry 2 Repository Registry A global search may go through potentially thousands of registries each of which may in turn have thousands of repositories. Repository Original document in intended format including multimedia attachments Return list of hits plus all repositories that were not accessed. From there the user could link to the document of choice. 3 Repository! défini une méthode pour échanger des messages d affaire électroniques, qui ne dépende pas du protocole de communication, qui soit fiable et sécurisée! le message envelope peut contenir des payloads de différents formats! Possibilité d intégration avec des systèmes qui n utilisent pas une syntaxe XML! contient un ensemble de protocoles et de services incluant SMTP, HTTP! actuellement SOAP sur HTTP 21! 22! ebxml Message Service Conclusions Modulaire et facile à implémenter => possibilité de passer de EDI à ebxml car moins cher et plus facile à implémenter Pour les entreprises de toute taille => possibilité de trouver de nouveaux partenaires même pour les PME ebxml repose sur le standard XML (gratuité, mondial,...) => favorise les pays en voie de développement UN/CEFACT et OASIS travaille sur le standard mais pas sur les logiciels et les services utilisant ebxml => spécification d un Framework global de collaboration d affaire Reste à définir un modèle de programmation standard des Web Services 23! 24!

7 SOAP SOAP : Simple Object Access Protocol SOAP 1.1! Un moyen de faire communiquer des applications par RPC en utilisant HTTP! Proposé à W3C en 2000 par UserLand, Ariba, Commerce One, Compaq, Developmentor, HP, IBM, IONA, Lotus, Microsoft et SAP SOAP 1.2! Travaux W3C! Protocole de transmission de messages en XML SOAP SOAP est un protocole minimal pour faire du RPC basé sur XML SOAP est indépendant d'un protocole de transport particulier C est le IIOP de Corba ou le JRMP de RMI Structure : 1. Une déclaration XML (optionnelle) 2. Une Enveloppe SOAP (l'élément racine) <SOAP- ENV:Envelope> qui est composée de:! Un en-tête SOAP (optionnel) <SOAP-!!ENV:Header>!! Un corps SOAP <SOAP-ENV:Body> 25! 26! SOAP Un message SOAP valide est un document XML au bon format. Le message doit avoir la forme suivante:! Une déclaration XML (optionnelle)! Une Enveloppe SOAP (l'élément racine) qui est composée de: " Une En-tête SOAP (optionnel : infos nécessaires à l'interprétation du message) " Un Corps SOAP (données du message) # Une section d erreur SOAP SOAP message HTTP headers SOAP Envelope SOAP header headers SOAP body method call & data SOAP Message complet Entête standard HTTP et entête SOAP HTTP Enveloppe Entête Entête individuelle Corps contenant les appels de méthodes SOAP Appel de méthode et description en XML des données La structure des messages SOAP 27! 28!

8 SOAP Exemple <Envelope> est la racine! <Header>, <Body> et <Fault> sont les enfants :! <?xml version="1.0" encoding="utf-8" standalone="no"?>! <soap:envelope xmlns:soap="http://schemas.xmlsoap.org/soap/ envelope/" soap:encodingstyle=!!!"http://schemas.xmlsoap.org/soap/encoding/">!!<soap:header>!!... Header information...!!</soap:header>!!<soap:body>!!... Body information...!!<soap:fault>!...fault information...!!</soap:fault>! </soap:body>! </soap:envelope> SOAP Enveloppe <SOAP-ENV:Envelope... > décrit le style d'encodage de ce message SOAP suit le schéma défini dans Contient les définitions de namespaces. <SOAP-ENV:Envelope! xmlns:soapenv=!!!"http://schemas.xmlsoap.org/soap/envelope/"! xmlns:xsi=!!!"http://www.w3.org/2001/xmlschema-instance"! xmlns:xsd=!!!"http://www.w3.org/ 2001 /XMLSchema">! </SOAP-ENV:Envelope>! 29! 30! SOAP Entête Mécanisme pour étendre un message de façon décentralisée et modulaire, sans connaissance a priori des parties de la communication.! Typiquement authentification, transaction,! Règles : " Identifié par un namespace et un nom local " Les enfants immédiats qualifiés par le namespace. 31! SOAP Entête Deux attributs particuliers utilisés pour indiquer comment et par qui l entrée est traitée mustunderstand : Indiquer qu une entrée est obligatoire <SOAP-ENV:Header>! <t:transaction xmlns:t="some-uri" SOAP- ENV:mustUnderstand="1">! 5! </t:transaction>! </SOAP-ENV:Header>!! Actor : Indiquer qui peut utiliser l'entête ; par défaut : l ultime <SOAP-ENV:Header>! <m:local xmlns:m ="http://www.cnam.fr/local/"! soap:actor= fr </m:language>!!</m:local>! </soap:header> 32!

9 Body Soap SOAP section d erreur Mécanisme simple pour échanger les informations avec l ultime receveur du message.! Typiquement appels marshalling RPC calls et des rapports d erreur! Une entrée du body est identifiée par un namespace et un nom local <SOAP-ENV:Body>! <ns1:doubleanintegerresponse! xmlns:ns1="urn:messoapservices"! SOAP-ENV:encodingStyle=!!!!"http://schemas.xmlsoap.org/soap/encoding/">! <return xsi:type="xsd:int">30</return>! </ns1:doubleanintegerresponse>! </SOAP-ENV:Body>! Utilisée pour porter les erreurs ou les statuts d erreur d un message Doit apparaître comme une entrée du body Ne doit pas apparaître plus d une fois Sous éléments : faultcode Identifier l erreur faultstring Explication de l erreur : <env:body>! <env:fault>! <faultcode><value>env:versionmismatch</value>! </faultcode>! <faultstring>version Mismatch</faultstring>! </env:fault>! </env:body>! 33! 34! Graphes SOAP L information est traitée comme un graphe constitué de nœuds intermédiaires ou terminaux et de liens entre ces nœuds Il existe des règles d encodage de ces graphes Valeurs simples! XML schema Built-in datatypes et dérivés! Ou SOAP-ENC pour des éléments indépendants d un type hétérogène Valeurs composites Tableaux et structures WSDL Langage de définition de Web Services (comparable à l'idl de CORBA pour les objets) Basé entièrement sur XML Standard W3C (Initiative IBM et Microsoft) Actuellement WSDL 1.1 Définition de l interface, de l URL et du port du Web Service. Utilise le système de typage de XML Schéma Description des signatures d un service web (méthodes, types des paramètres) 35! 36!

10 WSDL Les balises d'un fichier WSDL décrivent ce qui est nécessaire à l'appel d'un service Web via SOAP :! types : les types utilisés! message : la structure d un message SOAP échangé! porttype : les opérations de l'interface du service web! operation : une opération réalisée par le service web! binding : le lien entre un protocole (http) et un porttype! service : le service comme un ensemble de ports! port : le port pour accéder à des opérations WSDL Exemple :! <definitions>! <documentation> </documentation>! <import/> importation de document! <types> définition des types complexes... </types>! <message> définition des messages... </message>! <porttype> définition des opérations...!!!<operation> définition des entrées - sorties...!!!</operation>! </porttype>! <partnerlinktype> définition interactions entre services! </partnerlinktype>! </définitions>! 37! 38! UDDI UDDI (Universal Description, Discovery, and Integration) :! fournit un annuaire permettant de retrouver des web services sur le même principe que les pages jaunes! UDDI implique que les différents fournisseurs de web services parviennent à s'entendre sur la définition de critères communs et de catégories "métier" bien déterminées! mise en œuvre dans le cadre de places de marché collaboratives ou dans des domaines très spécifiques! Microsoft et IBM proposent des solutions plus légères à mettre en œuvre telles que WS-Inspection (Web Services Inspection Language, WSIL) UDDI Enregistrer séparément les descriptions des Compagnies et les descriptions des services Développeurs, éditeurs de logiciels, organismes de standardisation enregistrent des types de services Les Compagnies enregistrent les services qu'elles supportent White pages (informations générales) Yellow pages (catégories de services) Green pages (business rules) White Pages Yellow Pages Green Pages 39! 40!

11 UDDI Pages blanches : noms, adresses, contacts, identifiants, des entreprises enregistrées. Ces informations sont décrites dans des entités de type Business Entity. Cette description inclut des informations de catégorisation permettant de faire des recherches spécifiques dépendant du métier de l entreprise Pages jaunes : détails sur le métier de l entreprise, les services qu elle propose. Ces informations sont décrites dans des entités de type Business Service Pages vertes : informations techniques sur les services proposés. Les pages vertes incluent des références vers les spécifications des services Web, et les détails nécessaires à l utilisation de ces services. Ces informations sont décrites dans deux documents : un Binding Template, et un Technology Model (tmodel). UDDI Worldwide directory d entreprises, services, produits... White pages, Yellow pages, Green pages Green pages Namespace pour décrire la manière d utiliser les services, etc. Identifiant de l auteur de la publication du service Unique identifiant (tmodelkey) du service sur les registres Accès aux web services Bindings déclarés dans les répertoires par exemple, association (tmodelkey, URL) Répertoires UDDI, moteurs de recherche xmethods.net, soapware.org, salcentral.com, soap-wrc.com, 41! 42! UDDI : le modèle de données UDDI 0!n Provider: Information sur l entité proposant le service Service: Informations descriptives sur la famille de produits offerts tmodel: Descriptions des spécifications des services 1!n Document XML BusinessEntity! businesskey! name! URL! description! contacts! businessservices! identifierbag! categorybag! Contact! phone! address! ! BusinessService! servicekey! tmodelkey! name! description! bindingtemplates! 0!n Binding: Informations techniques sur le point d entrée du service et sur les specs de construction du service Les Bindings contiennent les références aux tmodels. Ces références désignent les spécifications de l interface pour un service. keyedreference! tmodelkey! keyname! keyvalue!! keyedreference! tmodelkey! keyname! keyvalue!! 43! 44!

12 Inquiry API Trouver find_business! find_service! find_binding! find_tmodel! Plus de détails get_businessdetail! get_servicedetail! get_bindingdetail! get_tmodeldetail! UDDI Publishers API Enregistrer save_business! save_service! save_binding! save_tmodel! Détruire delete_business! delete_service! delete_binding! delete_tmodel! Sécurité get_authtoken! discard_authtoken! UDDI En pratique les clés de classification et d'identification devraient être gérées et fournies par des agences mondiales Les informations du niveau "yellow pages" de UDDI sont typiquement fondées sur deux standards :! NAICS (the North American Industry Classification System), projet des gouvernements du Canada, du Mexique et des US : UNSPSC (the Universal Standard Products and Services Classification), efforts conjoints de Dun & Bradstreet et du Programme de Développement des Nations Unies pour une Unification des Classifications : 45! 46! UMM La Méthodologie de Modélisation Unifiée (UMM) utilise :! UML pour la représentation des processus d'affaires! XML comme format d'échanges pour les transactions commerciales La méthode UMM intègre plusieurs modèles répondant à des objectifs spécifiques dont : Le Metamodel (ontologique) des informations et des processus commerciaux définit précisément le vocabulaire de modélisation Les modèles de transactions commerciales définissent précisément la structure des interactions du processus commercial UMM Le "metamodel" est articulé autour de vues : Le Business Operation Map (BOM) metamodel : Division de processus commerciaux en secteurs et catégories d'activités Le Business Requirements View (BRV) metamodel : Vue d'un modèle d'information et de processus commerciaux qui capture les scénarios de Cas d'utilisation, les entrées, les productions, les contraintes et des limites du système pour des transactions commerciales et leurs corrélations Le Business Transaction View (BTV) metamodel : Vue d'un modèle d'information et de processus commerciaux qui capture la sémantique des entités d'information commerciales ainsi que leur flux d'échange entre les rôles qu'ils occupent dans les secteurs d'activité Le Business Service View (BSV) metamodel : Vue d'un modèle d'information et de processus commerciaux qui caractérise le réseau constitué par les agents et leurs échanges de messages, comme des interactions nécessaires pour exécuter et valider un processus commercial 47! 48!

13 UMM UMM Processus de la méthodologie unifiée de modélisation UMM Vues du "Metamodel" 49! 50! Modèle de processus et de données d'affaires Model Driven Architecture (MDA) Principe : séparer les spécifications fonctionnelles des spécifications de l'implantation sur une plate-forme donnée => interopérabilité des applications MDA : Ensemble de techniques de modélisation et de transformation CIM (Computation Independant model) modèles indépendants de calcul : décrit les flux et les actions sur le système PIM (plateform independant model) modèles indépendants des platesformes : décrit les traitements orientés métier PM (plateform model) modèles des plates-formes décrit une architecture technique (plusieurs par projet) PSM (plateform dependant model) modèles dépendants des platesformes : décrit les détails techniques liés à l'implantation 51! (D'après A. Essabri, A. Koudimba & G. Pape, ISTIA)! 52!

14 Analyse : flux et organisation Model Driven Architecture (MDA) organisation CIM flux CIM Flux Exemple de CIM Analyse : traitement PIM Traitements PM Plateforme organisation Conception PSM Modèle spécifique à la plateforme 53! 54! Raffinements successifs des PIM indépendamment de tout plate-forme Etape 1 Exemple de PIM Exemple de PM Etape 2 55! 56!

15 Exemple de PSM Ontologies Les ontologies sont des sortes de dictionnaires intelligents décrivant :! le domaine du discours! les concepts avec leurs relations L ontologie est définie pour un objectif donné et exprime un point de vue partagé par une communauté The Enterprise Ontology définit une activité comme étant décomposable en sous activités, réalisée par un exécutant et nécessitant des ressources [www.aiai.ed.ac.uk/project/ enterprise/] 57! 58! Ontologies MULECO 59!

Sommaire. Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion

Sommaire. Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion ebxml Sommaire Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion Introduction Pourquoi L EDI EDI : échange de données informatisé Remplacer

Plus en détail

Services Web publication et découverte

Services Web publication et découverte Services Web publication et découverte Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Services Web publication et découverte p.1/15 Publication et découverte Problèmes classiques

Plus en détail

Services web Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours IED Plan

Services web Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours IED Plan Services web Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours IED Plan Principes SOAP WSDL UDDI Services REST Services SOAP en Java Cours IED (UCP/M1): Services web Page 2 Services

Plus en détail

Introduction au projet ebxml. Alain Dechamps

Introduction au projet ebxml. Alain Dechamps Introduction au projet ebxml Alain Dechamps 1 Introduction ebes Plan Le pourquoi de la réunion Contexte et projet ebxml Fonctionnement Avantages 2 Lexique Business process = processus métier Core component

Plus en détail

Introduction aux «Services Web»

Introduction aux «Services Web» Introduction aux «Services Web» Sana Sellami sana.sellami@univ-amu.fr 2014-2015 Modalité de contrôle de connaissances Note de contrôle de continu Note projet Evaluation du projet la semaine du 17 novembre

Plus en détail

Plan : divers exemples

Plan : divers exemples INF347 Langages XML et technologies WEB exemples Sylvie Vignes, ENST École Nationale Supérieure des Télécommunications Département Informatique et Réseaux Plan : divers exemples! Rendre accessible une

Plus en détail

Services Web. Fabrice Rossi. http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Services Web p.1/26

Services Web. Fabrice Rossi. http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Services Web p.1/26 Services Web Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Services Web p.1/26 Plan du cours 1. Introduction 2. SOAP 3. WSDL 4. UDDI Site du cours : http://apiacoa.org/teaching/webservices/

Plus en détail

Web Services. SLenoir@ugap.fr 17/01/2009

Web Services. SLenoir@ugap.fr 17/01/2009 Web Services SLenoir@ugap.fr 17/01/2009 1. Pourquoi les Web Services? 1.1. Historique des SI 1.2. Exigences actuelles 1.3. SOA 1.4. Mise en place de services 17/01/2008 Web Services 2 1.1. Historique des

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 4 : Web Service Sommaire Introduction... 1 Web Service... 1 Les technologies des

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES Dhouha Ayed, Chantal Taconet et Guy Bernard GET / INT, CNRS Samovar 9 rue Charles Fourier, 91011 Évry, France {Dhouha.Ayed, Chantal.Taconet, Guy.Bernard}@int-evry.fr

Plus en détail

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web 1/21 Programmation Web Avancée Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017

Plus en détail

L intégration des technologies XML dans le commerce électronique professionnel

L intégration des technologies XML dans le commerce électronique professionnel L intégration des technologies XML dans le commerce électronique professionnel Youcef AKLOUF Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene Faculté d Electronique et d Informatique Département

Plus en détail

Conception et développement d un Service Web Pour l échange d information dans le domaine humanitaire

Conception et développement d un Service Web Pour l échange d information dans le domaine humanitaire Université de Fribourg, Suisse Département d'informatique Bachelor en informatique de gestion TRAVAIL DE BACHELOR Sujet: Conception et développement d un Service Web Pour l échange d information dans le

Plus en détail

Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web»

Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web» Cours Master Recherche RI 7 Extraction et Intégration d'information du Web «Services Web» Sana Sellami sana.sellami@lsis.org 2014-2015 Plan Partie 1: Introduction aux Services Web (SW) Partie 2: Vers une

Plus en détail

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform IBM Software Group Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform Thierry Bourrier, Techical Consultant thierry.bourrier@fr.ibm.com L Architecture

Plus en détail

Titre. Mots clés Source. Date de publication Février 2001 Nombre de pages 39 Langue Liens avec autres normes

Titre. Mots clés Source. Date de publication Février 2001 Nombre de pages 39 Langue Liens avec autres normes Statut du document Titre Mots clés Source Date de publication Février 2001 Nombre de pages 39 Langue Liens avec autres normes Situation courante Final Draft electronic business XML (ebxml) Technical Architecture

Plus en détail

Services Web SOAP. Fabrice Rossi. http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Services Web SOAP p.1/44

Services Web SOAP. Fabrice Rossi. http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Services Web SOAP p.1/44 Services Web SOAP Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Services Web SOAP p.1/44 Plan du cours SOAP 1. les évolutions de SOAP 2. l enveloppe SOAP 3. l en-tête SOAP

Plus en détail

On Feature Interaction among Web Services Michael Weiss et Babak Esfandiari

On Feature Interaction among Web Services Michael Weiss et Babak Esfandiari On Feature Interaction among Web Services Michael Weiss et Babak Esfandiari Présenté par INF-6251 :: Automne 2005 Présentation Introduction Contexte Bref historique Contexte Affaire (Business) Processus

Plus en détail

Urbanisme du Système d Information et EAI

Urbanisme du Système d Information et EAI Urbanisme du Système d Information et EAI 1 Sommaire Les besoins des entreprises Élément de solution : l urbanisme EAI : des outils au service de l urbanisme 2 Les besoins des entreprises 3 Le constat

Plus en détail

CEEB : Central and Eastern European. Edifact Board. Joint Rapporteurs Teams Meetings (Biannuel, 300 participants) Nations Unies CEFACT

CEEB : Central and Eastern European. Edifact Board. Joint Rapporteurs Teams Meetings (Biannuel, 300 participants) Nations Unies CEFACT Systèmes d information L EDI traditionnel 1 Historique des travaux de normalisation 1.1 Avant EDIFACT Les premiers pas construction automobile, transport aérien, démarches douanières,... Années 60 "Normes

Plus en détail

Etude Bibliographique EDIFACT / ebxml / SWIFT

Etude Bibliographique EDIFACT / ebxml / SWIFT Conservatoire National des Arts et Métiers NFE107 Urbanisation et architecture des Système d information Etude Bibliographique EDIFACT / ebxml / SWIFT Anthony SIGNORET 07/02/2009 Enseignant : Christine

Plus en détail

PRotocole d'echange STandard Ouvert

PRotocole d'echange STandard Ouvert PRotocole d'echange STandard Ouvert 28 février 2007 Frédéric Law-Dune Direction Générale de la modernisation de l'etat 1 Contexte L administration électronique monte en puissance De nombreux services sont

Plus en détail

BPEL Orchestration de Web Services

BPEL Orchestration de Web Services Orchestration de Web Services Grégory Le Bonniec gregory.lebonniec@zenika.com 26 novembre 2009 1 Zenika Conseil / Développement / Formation Localisation : Paris et Rennes Nos partenaires Mon expérience

Plus en détail

Intégration d'applications à "gros grain" Unité d'intégration : le "service" (interface + contrat)

Intégration d'applications à gros grain Unité d'intégration : le service (interface + contrat) Motivations Motivations Intégration d'applications à "gros grain" Unité d'intégration : le "service" (interface + contrat) Contraintes Applications conçues indépendamment, sans avoir prévu une intégration

Plus en détail

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million XML, PMML, SOAP Rapport EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003 Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million i TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 XML 1 1.1 Présentation de XML.................................

Plus en détail

Les Web Services. Rapport de TE. Étudiants Cyrielle Lablanche Florens Seine Sébastien Gastaud. Encadrant Hervé Chang

Les Web Services. Rapport de TE. Étudiants Cyrielle Lablanche Florens Seine Sébastien Gastaud. Encadrant Hervé Chang Université de Nice-Sophia Antipolis Licence d Informatique 3 ème année Les Web Services Rapport de TE Étudiants Cyrielle Lablanche Florens Seine Sébastien Gastaud Encadrant Hervé Chang 2004 2005 Table

Plus en détail

Master 2 MIAGE NTDP Nom : Le Prof! UE «Web Services et SOA», Prénom

Master 2 MIAGE NTDP Nom : Le Prof! UE «Web Services et SOA», Prénom Master 2 MIAGE NTDP Nom : Le Prof! UE «Web Services et SOA», Prénom Epreuve écrite individuelle 8 Décembre 2008, durée 45 mns Aucun document autorisé => Finalement, autorisés et semble-t-il utiles!!...

Plus en détail

Les services Web vers l'interopérabilité des applications réparties sur internet. Tarek Melliti

Les services Web vers l'interopérabilité des applications réparties sur internet. Tarek Melliti Les services Web vers l'interopérabilité des applications réparties sur internet Tarek Melliti Plan de la présentation Introduction aux services Web Approche conceptuel orienté service : SOA Les services

Plus en détail

SOAP Concepts Application à Glassfish

SOAP Concepts Application à Glassfish SOAP Concepts Application à Glassfish LicencePro 2014 Olivier Perrin Université de Lorraine Évolution From server-side app to smart clients and services 2 Browser-based HTML Rendering (progressive enhancement)

Plus en détail

From supply chain to demand chain

From supply chain to demand chain From supply chain to demand chain (from e-commerce to c-commerce). 1 2 Les Les nouvelles nouvelles technologies de de l interopérabilité l rabilité Les Les éléments éléments du du demand demand chain chain

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC EN OUTAOUAIS

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC EN OUTAOUAIS UNIVERSITÉ DU QUÉBEC EN OUTAOUAIS SÉCURITÉ DES SERVICES WEB : RESTAURATION D UN MESSAGE SOAP APRÈS DÉTECTION D UNE ATTAQUE PAR ENVELOPPEMENT SUR UN ÉLÉMENT SIGNÉ MÉMOIRE PRÉSENTÉ COMME EXIGENCE PARTIELLE

Plus en détail

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

Bibliographie de Master de Recherche Informatique "Logicielles et Méthodes Formelles" (ENST-Bretagne)

Bibliographie de Master de Recherche Informatique Logicielles et Méthodes Formelles (ENST-Bretagne) Bibliographie de Master de Recherche Informatique "Logicielles et Méthodes Formelles" (ENST-Bretagne) Sujet de stage Description de la vue applicative de l'urbanisation des services télécom Et élaboration

Plus en détail

Programmation d applications distribuées

Programmation d applications distribuées Programmation d applications distribuées François Charoy Université Henri Poincaré 8 octobre 2007 Première partie I Développement d applications distribuées Objectifs du cours Comprendre ce qu est une

Plus en détail

4. SERVICES WEB REST 46

4. SERVICES WEB REST 46 4. SERVICES WEB REST 46 REST REST acronyme de REpresentational State Transfert Concept introduit en 2000 dans la thèse de Roy FIELDING Est un style d architecture inspiré de l architecture WEB En 2010,

Plus en détail

Modélisation des processus métiers et standardisation

Modélisation des processus métiers et standardisation Modélisation des processus métiers et standardisation Octobre 2004 Table des matières Introduction... 3 Processus métier : un même mot, plusieurs domaines d application... 4 Les critères pour un standard

Plus en détail

Systèmes d'informations historique et mutations

Systèmes d'informations historique et mutations Systèmes d'informations historique et mutations Christophe Turbout SAIC-CERTIC Université de Caen Basse-Normandie Systèmes d'informations : Historique et mutations - Christophe Turbout SAIC-CERTIC UCBN

Plus en détail

Industrialisation des développements Spring dans Eclipse

Industrialisation des développements Spring dans Eclipse C Industrialisation des développements Spring dans Eclipse L objectif de cette annexe est de décrire comment mettre en œuvre une approche dirigée par les modèles afin d industrialiser les développements

Plus en détail

Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction

Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction Sécurité en ingénierie du Logiciel Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction Alexandre Dulaunoy adulau@foo.be Sécurité en ingénierie du Logiciel p.1/21 Agenda (partie 1) 1/2 Introduction Services

Plus en détail

Les Services Web. Jean-Pierre BORG EFORT http://www.efort.com

Les Services Web. Jean-Pierre BORG EFORT http://www.efort.com Les Services Web Jean-Pierre BORG EFORT http://www.efort.com 1 Introduction Un "Service Web" est une application logicielle à laquelle on peut accéder à distance à partir de différents langages basés sur

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique

République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique Mémoire de fin d études pour l obtention du diplôme de Master en Informatique

Plus en détail

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing Problématiques de recherche 90 Figure Research Agenda for service-oriented computing Conférences dans le domaine ICWS (International Conference on Web Services) Web services specifications and enhancements

Plus en détail

Urbanisation des SI. Des composants technologiques disponibles. Urbanisation des Systèmes d'information Henry Boccon Gibod 1

Urbanisation des SI. Des composants technologiques disponibles. Urbanisation des Systèmes d'information Henry Boccon Gibod 1 Urbanisation des SI Des composants technologiques disponibles Urbanisation des Systèmes d'information Henry Boccon Gibod 1 Plan de l'exposé Technologies à la mode disponibles. Bus de données, ETL et EAI

Plus en détail

La démarche MDA. Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)*

La démarche MDA. Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* La démarche MDA Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 1.1-5 Date : Mai 2002 * : Les partenaires du projet ACCORD sont CNAM,

Plus en détail

Apparu en réponse au besoin d interaction et de

Apparu en réponse au besoin d interaction et de À PROPOS Abderrazak Mkadmi Université Paris VIII mkadmi@hymedia.univ-paris8.fr Partager les modèles XML : quel intérêt? Nasreddine Bouhaï Université Paris VIII nasreddine.bouhai@univ-paris8.fr Marc Langlois

Plus en détail

Faculté des Sciences Tidjani HADDAM Département de l Informatique. Mémoire. Pour l obtention du diplôme de MASTER. Spécialité : Informatique

Faculté des Sciences Tidjani HADDAM Département de l Informatique. Mémoire. Pour l obtention du diplôme de MASTER. Spécialité : Informatique - Faculté des Sciences Tidjani HADDAM Département de l Informatique Mémoire Pour l obtention du diplôme de MASTER Spécialité : Informatique Option : Modèles Intélligents et Décision (MID) Présenté par

Plus en détail

Messagerie asynchrone et Services Web

Messagerie asynchrone et Services Web Article Messagerie asynchrone et Services Web 1 / 10 Messagerie asynchrone et Services Web SOAP, WSDL SONT DES STANDARDS EMERGEANT DES SERVICES WEB, LES IMPLEMENTATIONS DE CEUX-CI SONT ENCORE EN COURS

Plus en détail

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures Software propose une offre d intégration unique, qui apporte l équilibre parfait entre investissements et performances pour les entreprises qui doivent sans cesse améliorer leurs processus. Des caractéristiques

Plus en détail

Collaboration des Processus Métiers dans les Echanges inter-entreprises (B2B) basée sur le Web Service Resource Framework (WSRF) du Grid

Collaboration des Processus Métiers dans les Echanges inter-entreprises (B2B) basée sur le Web Service Resource Framework (WSRF) du Grid REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Institut National de formation en Informatique (I.N.I) Thèse Présentée pour l obtention

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

Web Services et sécurité

Web Services et sécurité HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Web Services et sécurité Espace RSSI du Clusif 10 Septembre 2003 Hervé

Plus en détail

Mémoire de fin d études. Pour l obtention du diplôme d ingénieur d état en informatique. Option : Systèmes Informatiques. Thème.

Mémoire de fin d études. Pour l obtention du diplôme d ingénieur d état en informatique. Option : Systèmes Informatiques. Thème. Mémoire de fin d études Pour l obtention du diplôme d ingénieur d état en informatique Option : Systèmes Informatiques Thème Contrôle Surveillance d accès en aux temps plateformes réel des basées réseaux

Plus en détail

Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art

Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art Objectif Mesurer concrètement les apports des nouvelles applications SI. Être capable d'évaluer l'accroissement de la complexité des applications. Prendre

Plus en détail

Manuel d intégration API SOAP SMS ALLMYSMS.COM

Manuel d intégration API SOAP SMS ALLMYSMS.COM Manuel d intégration API SOAP SMS ALLMYSMS.COM 26/02/2014 TABLE DES MATIERES OBJECTIF DU DOCUMENT... 3 LE PROTOCOLE SOAP... 3 ENVOI DE REQUETES SOAP A LA PLATEFORME ALLMYSMS.COM... 3 BACKOFFICE SMS...

Plus en détail

Web Services : Beyond the peer-to-peer architecture

Web Services : Beyond the peer-to-peer architecture Faculté des Sciences Département d Informatique Web Services : Beyond the peer-to-peer architecture Jérémy De Roey Mémoire présenté sous la direction du Professeur Esteban Zimányi et de Ir. François Deliège

Plus en détail

Oracle Fusion Middleware Concepts Guide 11g Release 1 (11.1.1) Figure 1-1 Architecture Middleware

Oracle Fusion Middleware Concepts Guide 11g Release 1 (11.1.1) Figure 1-1 Architecture Middleware 1 Introduction Ce chapitre décrit Oracle Fusion Middleware. Il comprend : o Qu'est-ce que Middleware o Les fonction de Middleware o L'architecture de conception Middleware o L'architecture orientée services

Plus en détail

XML par la pratique Bases indispensables, concepts et cas pratiques (3ième édition)

XML par la pratique Bases indispensables, concepts et cas pratiques (3ième édition) Présentation du langage XML 1. De SGML à XML 17 2. Les bases de XML 18 2.1 Rappel sur HTML 18 2.2 Votre premier document XML 19 2.3 Les avantages de XML 21 3. La syntaxe XML 21 3.1 La première ligne du

Plus en détail

WEBSERVICES. Michael Fortier. Master Informatique 2ème année. fortier@lipn.univ-paris13.fr A308, Université de Paris 13

WEBSERVICES. Michael Fortier. Master Informatique 2ème année. fortier@lipn.univ-paris13.fr A308, Université de Paris 13 WEBSERVICES Michael Fortier Master Informatique 2ème année fortier@lipn.univ-paris13.fr A308, Université de Paris 13 https ://lipn.univ-paris13.fr/ fortier/enseignement/webservices/ Sommaire 1 Rappels

Plus en détail

OpenESB Libre, standard, outillé, documenté et supporté

OpenESB Libre, standard, outillé, documenté et supporté OpenESB Libre, standard, outillé, documenté et supporté Alexis Moussine-Pouchkine Sun Microsystems, Inc. Constat Les projets d'intégration sont mono-éditeur Est-ce viable à long terme? Quel(s) Standard(s)

Plus en détail

SEMIDE EMWIS. Proposition de métadonnées. Lylia ABROUK LIRMM EMWIS Technical Unit l.abrouk@semide.org. http://www.emwis.org. http://www.semide.

SEMIDE EMWIS. Proposition de métadonnées. Lylia ABROUK LIRMM EMWIS Technical Unit l.abrouk@semide.org. http://www.emwis.org. http://www.semide. SEMIDE EMWIS http://www.semide.org http://www.emwis.org Proposition de métadonnées communes Lylia ABROUK LIRMM EMWIS Technical Unit l.abrouk@semide.org Unité Technique du SEMIDE / EMWIS Technical EURO-MEDITERRANEAN

Plus en détail

Les Architectures Orientées Services (SOA)

Les Architectures Orientées Services (SOA) Les Architectures Orientées Services (SOA) Ulrich Duvent Guillaume Ansel Université du Littoral Côte d Opale 50, Rue Ferdinand Buisson BP 699 62228 Calais Cedex Téléphone (33) 03.21.46.36.92 Télécopie

Plus en détail

des besoins de contenu des besoins de forme !"#$%&'($)$*"+,$-.*"#$*"$/.0#12+/13.0#

des besoins de contenu des besoins de forme !#$%&'($)$*+,$-.*#$*$/.0#12+/13.0# Les applications des TI en entreprise Organisation et gestion du système d information d entreprise Deuxième partie : Les différentes applications du SI 2005-2005 Application pour la décision : SIAD /

Plus en détail

Organisation et gestion du système d information d entreprise

Organisation et gestion du système d information d entreprise Organisation et gestion du système d information d entreprise Deuxième partie : Les différentes applications du SI 2008 / 2009 1 Les applications des TI en entreprise Application pour la décision : SIAD

Plus en détail

ORCHESTRATION A HAUT NIVEAU ET BPEL

ORCHESTRATION A HAUT NIVEAU ET BPEL UFR Informatique & Mathématiques Appliquées LSR - ADELE ECOLE DOCTORALE MATHEMATIQUES, SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INFORMATION, INFORMATIQUE Master Mathématiques Informatique 2e année, Recherche Spécialité

Plus en détail

Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION. Mentions Ingénierie des Systèmes d Information Business Intelligence

Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION. Mentions Ingénierie des Systèmes d Information Business Intelligence É C O L E D I N G É N I E U R D E S T E C H N O L O G I E S D E L I N F O R M A T I O N E T D E L A C O M M U N I C A T I O N Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION Mentions

Plus en détail

e-business, EAI et Business Intelligence Le triptyque gagnant profondément les structures des organisations et par conséquence

e-business, EAI et Business Intelligence Le triptyque gagnant profondément les structures des organisations et par conséquence e-business, EAI et Business Intelligence Le triptyque gagnant Alain Fernandez Consultant indépendant, il intervient depuis plus de 15 ans auprès des grands comptes et des PME sur la conception des systèmes

Plus en détail

Business Process Execution Language

Business Process Execution Language Business Process Execution Language Rapport du projet de systèmes distribués d information Markus Lindström 6 mai 2009 Motivation personnelle Le sujet que j ai retenu et présenté dans le cadre du cours

Plus en détail

Structure documentaire d une ontologie

Structure documentaire d une ontologie Chapitre 4 Structure documentaire d une ontologie 1. Introduction Structure documentaire d une ontologie L ontologie en tant que fichier informatique comporte une structure qui lui est propre. En plus

Plus en détail

Gestion de la sécurité SOA. Mokdad SALHI Architecte certifié IBM - SOA Leader msalhi@fr.ibm.com

Gestion de la sécurité SOA. Mokdad SALHI Architecte certifié IBM - SOA Leader msalhi@fr.ibm.com Gestion de la sécurité SOA Mokdad SALHI Architecte certifié IBM - SOA Leader msalhi@fr.ibm.com Agenda 1 SOA en deux mots! 2 La sécurité dans un contexte SOA 3 4 5 Le modèle WS-Security Les problématiques

Plus en détail

CORBA. (Common Request Broker Architecture)

CORBA. (Common Request Broker Architecture) CORBA (Common Request Broker Architecture) Projet MIAGe Toulouse Groupe 2 1 CORBA, introduction (1/4) Les systèmes répartis permettent de créer des applications basées sur des composants auto-gérables,

Plus en détail

AGRO EDI EUROPE. La normalisation. Vendredi 5 Novembre 2010

AGRO EDI EUROPE. La normalisation. Vendredi 5 Novembre 2010 AGRO EDI EUROPE La normalisation Vendredi 5 Novembre 2010 Plan AGRO EDI EUROPE : présentation et expériences La normalisation UN/CEFACT ASSOCIATION 1901, CRÉÉE EN 1992 Harmonisation des Échanges de Données

Plus en détail

Module BD et sites WEB

Module BD et sites WEB Module BD et sites WEB Cours 8 Bases de données et Web Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Le Web Architecture Architectures Web Client/serveur 3-tiers Serveurs d applications Web et BD Couplage HTML-BD

Plus en détail

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information S. Servigne Maître de Conférences, LIRIS, INSA-Lyon, F-69621 Villeurbanne Cedex e-mail: sylvie.servigne@insa-lyon.fr 1. Introduction

Plus en détail

- Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK

- Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK ArchiMate et l architecture d entreprise Par Julien Allaire Ordre du jour Présentation du langage ArchiMate - Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK Présentation du modèle

Plus en détail

Bertrand DAVID : Interaction Humain-Machine

Bertrand DAVID : Interaction Humain-Machine Interaction Humain-Machine Plasticité des IHM : La plasticité des Interfaces Homme-Machine Étude des langages de la famille XML Contribution à l amélioration de la plasticité à l aide de nouveaux langages

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER PROFESSIONNEL ET ACADEMIQUE Systèmes d Information

Plus en détail

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C#

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# CHAPITRE 1 Introduction aux web services Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# NetBeans JavaScript Eclipse Objective C Xcode PHP HTML Objectifs du chapitre : Ce

Plus en détail

ETUDE & ANNEA MIAGE HABIB DENIBAUD EQUIPE DOHA DE L'UTILISATION EBXML. Identification du document ENIBAUD M M2 INITIALE 2007 200

ETUDE & ANNEA MIAGE HABIB DENIBAUD EQUIPE DOHA DE L'UTILISATION EBXML. Identification du document ENIBAUD M M2 INITIALE 2007 200 EQUIPE DOHA HABIB & ANNEA DENIBAUD M2 INITIALE 2007 200 MIAGE ENIBAUD M M2 INITIALE 2007 200 ETUDE DE L'UTILISATION DE LA NORME EB EBXML Version : 1.1ebXML État : Applicable Dernière modification : 11/02/200

Plus en détail

Enjeux, Solutions d Echange et Mise en Œuvre de l EDI

Enjeux, Solutions d Echange et Mise en Œuvre de l EDI Enjeux, Solutions d Echange et Mise en Œuvre de l EDI EDIFRANCE : une association pour le développement des EEP Qu est-ce que l EDI, EDI et EEP? Historique des Echanges de Données Couverture Fonctionnelle

Plus en détail

Faculté de Génie Chaire industrielle en infrastructures de communication. La technologie XML. Wajdi Elleuch

Faculté de Génie Chaire industrielle en infrastructures de communication. La technologie XML. Wajdi Elleuch Faculté de Génie Chaire industrielle en infrastructures de communication La technologie XML Wajdi Elleuch Octobre 2004 SOMMAIRE Content : - XML : Définition - XML : Solution pour des applications réparties

Plus en détail

La démarche SOA et l interopérabilité applicative

La démarche SOA et l interopérabilité applicative La démarche SOA et l interopérabilité applicative Retour d'expérience des projets RITA / PRESTO de la Direction Générale de la Modernisation de l'état Abdelaziz Skalli Consultant Tél : +33.630.78.54.75

Plus en détail

Urbanisation de système d'information. PLM 6 (Product Lifecycle Management) Collaboration et partage d'informations

Urbanisation de système d'information. PLM 6 (Product Lifecycle Management) Collaboration et partage d'informations Urbanisation de système d'information PLM 6 (Product Lifecycle Management) Collaboration et partage d'informations Gestion de données techniques et Gestion électronique de documents Diversité des modalités

Plus en détail

Démarches d urbanisation : réorganiser le Système d Information en structurant ses fonctions dans des blocs fonctionnels communicants.

Démarches d urbanisation : réorganiser le Système d Information en structurant ses fonctions dans des blocs fonctionnels communicants. Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 04 Architecture du SI : identifier et décrire les services, structurer le SI 1 2 3 4 5

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 34 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 7 - CORBA/Partie 1 Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon

Plus en détail

L Orchestration de Services Web avec Orchestra. Goulven Le Jeune Orchestra Project Manager

L Orchestration de Services Web avec Orchestra. Goulven Le Jeune Orchestra Project Manager L Orchestration de Services Web avec Orchestra Goulven Le Jeune Orchestra Project Manager D1 Bull, Architecte d un Monde Ouvert : contributeur et acteur majeur de l'open Source Applications métiers Infrastructures

Plus en détail

M2 MIAGE EVRY RAPPORT DE PROJET TECHNOLOGIE SCA

M2 MIAGE EVRY RAPPORT DE PROJET TECHNOLOGIE SCA M2 MIAGE EVRY RAPPORT DE PROJET TECHNOLOGIE SCA Matière : Architecture orientée service Enseignants : Boccon-Gibod, Godefroy Étudiants : DIALLO Amadou Tidiane GOLAB Barbara 1 IDENTIFICATION DU PROJET Projet

Plus en détail

BizTalk 2006. Business Process Integration

BizTalk 2006. Business Process Integration BizTalk 2006 Business Process Integration Préoccupations Métier vs IT Accroître la Qualité de Service (Faire plus avec Moins) Meilleure Visibilité et Contrôle Sur le Métier Motivé par des enjeux métiers

Plus en détail

L intégration d applications unifiée par les Services Web et XML Réconcilier J2EE.NET EIS et mainframes

L intégration d applications unifiée par les Services Web et XML Réconcilier J2EE.NET EIS et mainframes L intégration d applications unifiée par les Services Web et XML Réconcilier J2EE.NET EIS et mainframes Page 1 Un système d information: vue de 10.000 mètres A C Système de communication AtoA (EAI) ou

Plus en détail

Business Process Modeling (BPM)

Business Process Modeling (BPM) Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Cécile Hardebolle cecile.hardebolle@supelec.fr Programme 8 nov. 15 nov. Introduction. Enjeux, rôle de l'architecte SI Partie n 1 du cas d'étude Architecture

Plus en détail

Les Extensions de SOAP

Les Extensions de SOAP Les Extensions de SOAP «Contourner» les limitations 11/03/2010 Présentation: S. Lavirotte Auteurs : et al* 40 Limitations de SOAP Sécurité : Limité à la sécurisation de HTTP? Transfert de données : Données

Plus en détail

Sélection de sérvices Web à base de colonies de fourmis MÉMOIRE DE FIN D'ÉTUDE. Melle CHEMIDI Zoulikha. Jury

Sélection de sérvices Web à base de colonies de fourmis MÉMOIRE DE FIN D'ÉTUDE. Melle CHEMIDI Zoulikha. Jury Ministère de l'enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Abou Bekr Belkaid Faculté de Science Département Informatique MÉMOIRE DE FIN D'ÉTUDE pour obtenir le grade de Master en

Plus en détail

Document réalisé par EDIFRANCE dans le cadre du programme Boost Industries et Services (coordination des projets TIC et PME 2010)

Document réalisé par EDIFRANCE dans le cadre du programme Boost Industries et Services (coordination des projets TIC et PME 2010) ebxml pour la maîtrise d ouvrage Pourquoi et comment conduire un projet d Echanges Electroniques Professionnels (EEP) selon la méthodologie UN/CEFACT? Document réalisé par EDIFRANCE dans le cadre du programme

Plus en détail

Workflow et Service Oriented Architecture (SOA)

Workflow et Service Oriented Architecture (SOA) White Paper Workflow et Service Oriented Architecture (SOA) Présentation Cet article offre une approche pragmatique de la SOA et du workflow à travers des problématiques d'entreprises, une méthodologie

Plus en détail

Gérer le workflow : WSFL, XLANG et WSCL

Gérer le workflow : WSFL, XLANG et WSCL Chapitre 6 Gérer le workflow : WSFL, XLANG et WSCL La définition d une application Web repose sur la description du flot de données et du flot de contrôle unissant les services Web auxquels elle fait appel.

Plus en détail

Volet Synchrone pour Client Lourd

Volet Synchrone pour Client Lourd Cadre d interopérabilité des SIS Couche Transport Volet Synchrone pour Client Lourd Identification du document Référence Date de création 06/03/09 Date de dernière mise à jour 25/06/09 Rédaction (R) Cadre

Plus en détail

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM)

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Business Process Modeling (BPM) Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr Idir AIT SADOUNE - Plan 1 Notion de processus? 2 Modélisation des processus? 3 Langages

Plus en détail

l'esb JBI au coeur de l'initiative SOA

l'esb JBI au coeur de l'initiative SOA l'esb JBI au coeur de l'initiative SOA Initiative SOA Gaël Blondelle CTO EBM WebSourcing Chairman Technology Council OW2 13 Juin 2007 Agenda Ptf de référence OW2 Initiative SOA PEtALS, l'esb d'ow2 2 Opportunité

Plus en détail

Responsable du cours : Héla Hachicha. Année Universitaire : 2011-2012

Responsable du cours : Héla Hachicha. Année Universitaire : 2011-2012 Chapitre 4- WS-Security Responsable du cours : Héla Hachicha Année Universitaire : 2011-2012 1 WS-Security (Microsoft) WS-Security est le standard proposé par IBM, Microsoft, VeriSign et Forum Systems

Plus en détail