La démarche MDA. Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)*

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La démarche MDA. Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)*"

Transcription

1 La démarche MDA Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable Date : Mai 2002 * : Les partenaires du projet ACCORD sont CNAM, EDF R&D, ENST, ENST-Bretagne, France Telecom R&D, INRIA, LIFL et Softeam. Le projet est conjointement financé par les partenaires et par le RNTL (Réseau National des Techniques Logicielles). Projet RNTL ACCORD Page 1

2 1 Introduction Le Model Driven Architecture (MDA) [Poo01, MDA] est une démarche de développement proposée par l OMG [OMG]. Elle permet de séparer les spécifications fonctionnelles d un système des spécifications de son implémentation sur une plate-forme donnée. A cette fin, le MDA définit une architecture de spécifications structurée en modèles indépendants des plates-formes (PIM) et en modèles spécifiques (PSM) [MM01]. L approche MDA permet de réaliser le même modèle sur plusieurs plates-formes grâce à des projections standardisées. Elle permet aux applications d interopérer en reliant leurs modèles et supporte l évolution des plates-formes et des techniques. La mise en œuvre du MDA est entièrement basée sur les modèles et leurs transformations. Ce document présente, dans un premier temps, les motivations de l OMG. Il aborde ensuite les différentes étapes de sa mise en oeuvre suivie par la présentation des bases techniques sur lesquelles repose le MDA. Enfin la dernière section résume où en est le travail de l OMG dans cette démarche. 2 Pourquoi le MDA? L OMG voulait faire de CORBA [COR] «LE» middleware, mais il est loin d être le seul à être utilisé. D autres comme EJB ou.net sont largement répandus. C est en partant de cette observation que l OMG s est engagé sur la voie du MDA, afin de résoudre les problèmes d interopérabilité et de portabilité dès le niveau modélisation. Le MDA se veut donc indépendant de toute plate-forme et de tout système, il permet de concevoir des applications portables au niveau des langages de programmation, des systèmes d exploitation mais aussi des middlewares. Cette indépendance totale doit permettre de changer d infrastructure sans perdre ce qui a déjà été conçu. Cette approche permet ainsi de capitaliser le travail effectué pendant les phases d analyse et de conception. Le logo du MDA (cf figure 1) représente les différentes couches de spécification. Au cœur se trouvent les techniques (UML, MOF, CWM), autour quelques-unes des plates-formes supportées, en surface les services systèmes et enfin à l extérieur les domaines pour lesquels des composants métiers doivent être définis (Domain Facilities). Ces services (aussi bien systèmes que métiers) doivent être disponibles dès les premières phases de modélisation, c est pourquoi ils doivent faire partie des spécifications du MDA. 3 Mise en oeuvre du MDA La démarche MDA supporte toutes les étapes de développement et standardise les passages de l une à l autre. Elle peut se découper en quatre points (cf figure 2), les points 2 et 4 peuvent être répétés un nombre indéterminé de fois : 1. la réalisation d un modèle indépendant de toute plate-forme appelé PIM pour «Platform Independent Model». 2. l enrichissement de ce modèle par étapes successives. 3. le choix d une plate-forme de mise en oeuvre et la génération du modèle spécifique correspondant appelé PSM pour «Platform Specific Model». 4. le raffinement de celui-ci jusqu à obtention d une implantation exécutable. Dans une démarche MDA, tout est considéré comme modèle, aussi bien les schémas que le code source ou le code binaire. Les deux types de modèles identifiés sont donc les PIM et les PSM Projet RNTL ACCORD Page 2

3 FIG. 1 Le Model Driven Architecture [StOSSG]. Chaque étape correspond à la transformation d un modèle vers un autre (du même type ou non). 3.1 Platform Independent Model (PIM) La première étape du processus MDA consiste à réaliser un modèle indépendant de toutes platesformes (PIM), exprimé en UML. Il existe plusieurs niveaux de PIM mais tous sont indépendants de n importe quelle plate-forme. Le PIM de base représente uniquement les capacité fonctionnelles métiers et le comportement du système, sans dégradations par des considérations technologiques. La clarté de ce modèle doit permettre à des experts du domaine de le comprendre bien mieux qu un modèle d implémentation. Il peuvent ainsi vérifier plus facilement que le PIM est complet et correct. Un autre bénéfice de l indépendance technique de ce modèle est qu il garde tout son intérêt au cours du temps et doit être modifié uniquement si les connaissances ou besoins métiers changent. Les PIM suivants intègrent des aspects technologiques et architecturaux mais toujours sans détails spécifiques à une plate-forme. Ces modèles peuvent, par exemple, contenir des informations sur la persistance, les transactions, la sécurité, etc. Ces concepts permettent de projeter plus précisément le modèle PIM vers un modèle spécifique (PSM). 3.2 Platform Specific Model (PSM) Une fois le PIM suffisamment détaillé, il est projeté vers un modèle spécifique (PSM). Pour obtenir un modèle spécifique, il faut choisir la ou les plates-formes d exécution (plusieurs plates-formes peuvent être utilisées pour mettre en œuvre un même modèle). Les caractéristiques d exécution et les informations de configuration qui ont été définies de façon générique sont converties pour tenir compte des spécificités de la plate-forme. Projet RNTL ACCORD Page 3

4 1 PIM 3 PSM 2 4 FIG. 2 Les étapes d une démarche MDA Comme pour les PIM, il existe plusieurs niveaux de PSM. Le premier, sous forme d un schéma UML, est obtenu directement à partir du modèle PIM, les autres sont obtenus par transformations successives jusqu à l obtention du système exécutable. 3.3 Transformations Il existe quatre types de transformations différentes que nous allons présenter, les trois premières correspondent à ceux que l on trouve dans la démarche générale que nous avons présentée, la dernière doit permettre de récupérer dans un processus MDA des modèles spécifiques Transformation de PIM vers PIM Ces transformations visent à enrichir, filtrer ou spécialiser le modèle pendant le cycle de développement sans nécessiter d informations dépendantes d une plate-forme. Les transformations PIM vers PIM sont généralement utilisées pour le raffinement de modèle Transformation de PIM vers PSM Ces transformations sont utilisées quand le PIM est suffisamment raffiné pour être projeté vers une plate-forme d exécution. Cette projection est basée sur les caractéristiques de cette plate-forme. Ces caractéristiques doivent être décrites à l aide d UML et éventuellement d un profil. Le passage d un modèle de composants logique à un modèle de composants existants comme EJB ou CCM est une transformation PIM vers PSM. Elles permettent d obtenir un modèle spécifique à une plate-forme donnée à partir d un modèle indépendant. Les PSM possibles peuvent être CORBA, Java/EJB, XML/SOAP ou toute autre plate-forme supportée par le MDA (cf figure 3) Transformation de PSM vers PSM Ces transformations s appliquent sur un modèle spécifique et donnent un autre modèle spécifique à la même plate-forme. Elles sont utilisées pour la réalisation et le déploiement de composants. La génération de code, la compilation, la mise en paquetages, l initialisation et la configuration font parties de ce type de transformation. Projet RNTL ACCORD Page 4

5 Domain Facilities {import} PIM Corba Model Java/EJB Model XML/SOAP Model Corba Impl Java/EJB Impl XML/SOAP Impl FIG. 3 Projections multi-plates-formes Transformation de PSM vers PIM Ces transformations doivent permettre d obtenir un modèle indépendant à partir d une implantation existante sur une plate-forme spécifique. Bien que celles-ci ne fassent pas directement partie du processus MDA, elles doivent permettre d intégrer des applications existantes afin de pouvoir les utiliser dans un processus MDA. Ce sont certainement les transformations les plus difficiles à automatiser. Idéalement, le résultat de cette transformation devrait correspondre à la transformation inverse PIM vers PSM. 3.4 Interopérabilité Comme nous l avons dit, un même modèle peut être mis en œuvre sur différentes plates-formes en même temps. Dans ce cas, les différentes parties doivent pouvoir communiquer. De même, il est possible de faire interopérer différentes applications en exprimant leurs relations au niveau PIM. Au moment de la génération des PSM, des modèles de connexions sont générés ce qui permet d obtenir une implantation des ponts d interconnexion au moment de la génération de code. 4 Les bases techniques Au cœur du MDA, se trouvent plusieurs standards importants de l OMG : Unified Modeling Language (UML), le Meta Object Facility (MOF), le XML Metadata Interchange (XMI) et le Common Warehouse Metamodel (CWM). Ces standards définissent l infrastructure du MDA. Ils devront être complétés par des règles de transformation de modèles qui seront standardisées par l OMG. 4.1 Unified Modeling Language (UML) Le langage UML [UMLb, UMLc] permet de modéliser un système indépendamment de toute démarche ou plate-forme, c est donc naturellement qu il est utilisé pour décrire les PIM mais aussi la Projet RNTL ACCORD Page 5

6 PIM A PIM B Corba Model Java/EJB Model Corba Impl Java/EJB Impl Interop Bridge FIG. 4 L interopérabilité entre les plates-formes plupart des PSM. Les spécificités de chaque plate-forme peuvent être modélisées grâce aux mécanismes d extension d UML (stéréotypes, valeurs marquées, contraintes). On peut définir pour chaque système un profil qui regroupe les éléments nécessaires à ses caractéristiques. Le MDA utilisera la version 2.0 d UML [UMLa] qui doit être standardisée prochainement. 4.2 Meta Object Facility (MOF) Le langage MOF [MOF] fournit le standard de méta-modélisation et d échange de constructions utilisées par MDA. Les autres modèles standards de l OMG, comme UML et CWM, sont définis par des constructions MOF, ce qui permet de les relier entre elles. C est également le mécanisme par lequel les modèles sont sérialisés en XMI. Le MOF est un exemple de méta-méta-modèle, ou de modèle du méta-modèle. Il définit les éléments essentiels, la syntaxe et la structure des méta-modèles utilisés pour construire des modèles orientés objet. La spécification MOF fournit les points suivants : Un modèle abstrait d objets MOF génériques et leurs associations. Un ensemble de règles pour exprimer un méta-modèle MOF à l aide d interfaces IDL. Une implantation de ces interfaces pour un méta-modèle donné peut être utilisée pour manipuler une instance de celui-ci (un modèle). Un ensemble de règles sur le cycle de vie, la composition et la fermeture sémantique des éléments d un méta-modèle MOF. Une hiérarchie d interfaces réflexives permettant de découvrir et manipuler des modèles basés sur des méta-modèles MOF dont on ne connaît pas les interfaces. Un intérêt du MOF est qu il permet de faire interopérer des méta-modèles différents. Une application MOF peut manipuler un modèle à l aide d opérations génériques sans connaissances du domaine. 4.3 XML Metadata Interchange (XMI) Le langage XMI [XMI] permet de décrire une instance du MOF sous forme textuelle, grâce au langage extensible Markup Language (XML) du W3C [XML]. XMI définit comment utiliser les balises XML Projet RNTL ACCORD Page 6

7 pour représenter un modèle MOF en XML. Les méta-modèles MOF sont décrits par des DTDs (XML Document Type Definitions) et les modèles traduits dans des documents XML conformes à leur DTD correspondante. XMI résout beaucoup de problèmes rencontrés lorsque l on veut représenter des objets et leurs associations sous forme textuelle. De plus, puisque XMI est basé sur XML, les méta-données (tags) et les instances (elements) sont regroupées dans le même document, ce qui permet à une application de comprendre les instances grâce à leurs méta-données. Le XMI est le format d échange standard entre les différents outils MDA. 4.4 Common Warehouse Metamodel (CWM) Le CWM [CWM] est le standard de l OMG pour les techniques liées aux entrepôts de données. Il couvre le cycle de vie complet de modélisation, construction et gestion des entrepôts de données. Le CWM définit un méta-modèle qui représente les méta-données aussi bien métiers que techniques qui sont le plus souvent trouvées dans les entrepôts de données. Il est utilisé à la base des échanges de méta-données entre systèmes hétérogènes. Le CWM comprend actuellement un certain nombre de méta-modèles concernant les entrepôts de données (représentation des données, analyse, gestion). Les méta-modèles de données permettent de modéliser des ressources comme les bases de données relationnelles, les bases de données orientées objets. Une couche d analyse du CWM définit des méta-modèles pour les transformations de données, OLAP, la visualisation, la nomenclature et le data-mining. Une couche de gestion est constituée de méta-modèles représentant les processus standards, la journalisation et la planification des activités. Finalement, le méta-modèle de base définit les services et éléments communs, comme les types de données, les projections vers les types de systèmes, les clés et index, les expressions et le déploiement de programmes à base de composants. Le CWM représente une démarche d échange de méta-données entre systèmes logiciels [Tol00]. Les échanges de méta-données sont formulés en terme de modèles de données qui correspondent à un ou plusieurs méta-modèles CWM. Un logiciel exporte ses méta-données avec un modèle de leurs structures interne dans un format du CWM. Symétriquement, un logiciel importe des méta-données à l aide d un modèle CWM et les traduit dans son format interne. L ensemble des méta-modèles du CWM est assez complet pour modéliser un entrepôt de données dans son ensemble. Il est possible à l aide d outils CWM de générer une instance d entrepôt de données à partir de son modèle. 4.5 Transformations de modèles Les techniques de transformation de modèles sont donc au coeur du MDA. L OMG doit pouvoir les formaliser et les standardiser pour garantir la compatibilité entre les outils MDA. Afin de pouvoir générer le code fonctionnel, il est également possible d enrichir les modèles PIM avec un langage d actions. De plus, les modèles peuvent être accompagnés de contraintes en OCL (Object Constraint Language) afin de vérifier leur validité tout au long du processus. A terme, l OMG souhaite pouvoir automatiser la plus grande partie de ces transformations. Projet RNTL ACCORD Page 7

8 5 Où en est l OMG? 5.1 Les profils UML Le profil CORBA, déjà défini par l OMG, permet de représenter un modèle spécifique (PSM) pour le middleware CORBA. D autres profils sont en cours de standardisation : Le profil EDOC (Enterprise Distributed Object Computing) [EDO] qui doit permettre de définir un système d information d entreprise à base de composants. C est grâce à ce profil que les PIM composants d entreprise doivent être définis. Le profil EAI (Enterprise Application Integration) [EAI] pour les systèmes faiblement couplés, il permet de représenter les communications asynchrones et les envois de messages, quelque soit la plate-forme (PIM). Le profil Scheduling [SCH] pour l ordonnancement, typiquement utilisé pour la modélisation des applications temps réels, quelque soit la plate-forme (PIM). D après l OMG, ces profils devraient être disponibles prochainement. 5.2 Les services L OMG a repris pour les services systèmes du MDA ceux qui avaient été définis pour CORBA : collection, concurrence, temps, évènement, externalisation, nommage, licence, cycle de vie, notification, persistance, propriété, requête, relation, sécurité, vendeur, transaction. L OMG doit maintenant décrire ces services pour qu ils puissent être utilisés dans un modèle PIM. Concernant les services métiers, seulement deux documents sont actuellement disponibles (dans le domaine de la médecine), il reste encore beaucoup de travail à effectuer avant d obtenir une réelle valeur ajoutée mais, d après l OMG, cette section devrait représenter d ici quelques mois la plus grande partie des spécifications du MDA. 5.3 Les implantations du CWM En plus d être un support pour la réalisation d applications selon le MDA, le CWM est aussi un bon exemple de sa mise en œuvre. En effet, en définissant des méta-modèles indépendants pour les données et en permettant leurs projections vers des systèmes existants, le CWM suit la démarche du MDA. De plus, il existe déjà plusieurs mises en oeuvre. Les entreprises suivantes développent ou utilisent le CWM : Dimension EDI [EDI], leur but est de développer un dépôt de méta-données pour un système d interrogation intelligent. La plus grande partie de son développement est basé sur le CWM. Oracle Corporation [ORA], les produits Oracle (Oracle Repository et Oracle8i) permettent l échange de données avec d autres produits conformes au CWM. UBS [UBS], UBS utilise le CWM pour migrer ses données vers de nouveaux environnements à base de composants, dans le domaine de la finance. Meta Integration Technology Inc [MIT], le Meta Integration Model Bridge (MIMB) développé par cette société est certainement l une des implantations du CWM les plus poussées.... Projet RNTL ACCORD Page 8

9 6 Conclusion Grâce à son architecture de méta-modèlisation, le MDA devrait apporter un important gain de productivité en permettant de capitaliser les efforts à tous les niveaux. Il n existe pas de plate-forme universelle. Celle-ci peut dépendre du matériel, du réseau, des équipes de développement ou de ce qui est déjà en place au niveau de l entreprise. De ce fait, le meilleur environnement de développement doit permettre de choisir la plate-forme cible après avoir modélisé l application, et passer de l une à l autre relativement facilement. De plus, il doit être possible d interopérer avec toutes les plates-formes quelle que soit celle qui a été choisie, afin de pouvoir tirer parti des avantages qu elles offrent. C est l ambition du MDA. Références [COR] [CWM] [EAI] [EDI] [EDO] [MDA] [MIT] [MM01] CORBA/IIOP Specification, http ://www.omg.org/technology/documents/formal/corba_iiop.htm. Data Warehousing, CWM and MOF Resource Page, http ://www.omg.org/cwm/. UML Profile for Event-based Architecture in Entreprise Application Integration, http ://cgi.omg.org/docs/ad/ pdf. Dimension EDI, http ://www.corba.org/vendors/pages/dimension-edi.html. UML Profile for Enterprise Distributed Object Computing, http ://cgi.omg.org/docs/ad/ pdf. OMG Model-Driven Architecture Home Page, http ://www.omg.org/mda. Meta Integration Technology Inc, http ://www.metaintegration.net. Joaquin Miller and Jishnu Mukerji. Model Driven Architecture (MDA) http ://cgi.omg.org/docs/ormsc/ pdf, July Architecture Board ORMSC. [MOF] Meta-Object Facility (MOF), version 1.4, http ://www.omg.org/technology/documents/formal/mof.htm. [OMG] [ORA] [Poo01] [SCH] Object Managment Group Home Page, http ://www.omg.org. Oracle Corporation, http ://www.corba.org/vendors/pages/oraclecwm.html. John D. Poole. "Model-Driven Architecture : Vision, Standards And Emerging Technologies". ECOOP 2001, Workshop on Metamodeling and Adaptive Object Models, April UML Profile for Scheduling, Performance and Time, http ://cgi.omg.org/docs/ad/ pdf. [StOSSG] Jon Siegel and the OMG Staff Strategy Group. Architesture" "Developing in OMG s Model-Driven Projet RNTL ACCORD Page 9

10 [Tol00] [UBS] [UMLa] [UMLb] ftp ://ftp.omg.org/pub/docs/omg/ pdf. Object Management Group White Paper. D. Tolbert. "CWM : A Model-Based Architecture for Data Warehouse Interchnage". Workshop on Evaluating Software Architectural Solution 2000, University of California at Irvine, May http ://www.cwmforum.org/uciwesas2000.htm. UBS, http ://www.corba.org/industries/bankfin/ubs.html. UML 2.0 Infrastructure RFP, http ://www.omg.org/techprocess/meetings/schedule/uml_2.0_infrastructure_rfp.html. UML Resource Page, http ://www.omg.org/uml. [UMLc] Unified Modeling Language (UML), version 1.4, http ://www.omg.org/technology/documents/formal/uml.htm. [XMI] XML Metadata Interchange (XMI), version 1.2, http ://www.omg.org/technology/documents/formal/xmi.htm. [XML] Extensible Markup Language (XML), http ://www.w3c.org/xml/. Projet RNTL ACCORD Page 10

Cours de Génie Logiciel

Cours de Génie Logiciel Cours de Génie Logiciel Sciences-U Lyon MDE Model Driven Engineering http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Mai 2005 Sommaire MDE : principe MDE et le génie logiciel MDE et UML MDE et les Design Patterns

Plus en détail

MDA (Model Driven Architecture) principes et états de l art.

MDA (Model Driven Architecture) principes et états de l art. CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET MÉTIERS CENTRE D ENSEIGNEMENT DE LYON Examen probatoire du diplôme d ingénieur C.N.A.M. en INFORMATIQUE option ingénierie et intégration informatique : système de conduite

Plus en détail

Ingénierie Dirigée par les Modèles IDM

Ingénierie Dirigée par les Modèles IDM Ingénierie Dirigée par les Modèles Pierre Laforcade Master EIAH 2007 Présentation personnelle Statut Enseignements Lieu : IUT de Laval Matières : modélisation objet en UML, programmation objet, JavaEE/EJB,...

Plus en détail

Méthodologie de Développement Objet

Méthodologie de Développement Objet 1/47 Méthodologie de Développement Objet Troisième partie : Ingénierie des Modèles Christine Solnon INSA de Lyon - 4IF 2014-2015 2/47 Introduction Automatiser la production de logiciels? Saint Graal du

Plus en détail

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 MDA : Un Tutoriel Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 1 Sommaire Table des matières 1 Sommaire 1 2 Introduction 2 2.1 A qui s adresse ce tutoriel......................

Plus en détail

Spécification du profil UML d assemblage cible EJB (version 1)

Spécification du profil UML d assemblage cible EJB (version 1) Spécification du profil UML d assemblage cible EJB (version 1) Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti) Référence : Livrable 2.2 Date : 31 mai 2002

Plus en détail

Ingénierie des Modèles. Introduction Générale

Ingénierie des Modèles. Introduction Générale Ingénierie des Modèles Introduction Générale Eric Cariou Master Technologies de l'internet 2 ème année Université de Pau et des Pays de l'adour UFR Sciences Pau Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr

Plus en détail

Conventions communes aux profils UML

Conventions communes aux profils UML Conventions communes aux profils UML Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 2.1 Date : Juin 2002 * : Les partenaires du

Plus en détail

OpenPaaS Le réseau social d entreprise. Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations

OpenPaaS Le réseau social d entreprise. Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations OpenPaaS Le réseau social d entreprise Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations Propriétés du Document Source du Document Titre du Document FSN OpenPaaS

Plus en détail

Extensions à la formation. Laurent Pérochon, 28-30 avril 2008, RMT Modelia, modélisation conceptuelle, formation UML, INRA Castanet Tolosan

Extensions à la formation. Laurent Pérochon, 28-30 avril 2008, RMT Modelia, modélisation conceptuelle, formation UML, INRA Castanet Tolosan Extensions à la formation Diagramme de timing FinEpreuve SautBarrière CourseAvantBarrière SautMur {>2 et 10 et 2 et 10 et

Plus en détail

SDL: 20 ans de programmation basée modèle

SDL: 20 ans de programmation basée modèle SDL: 20 ans de programmation basée modèle Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin @ pragmadev.com Principes MDE, MDA et MDD: Approche orienté modèle PIM: Platform Independant Model PDM: Platform Definition Model

Plus en détail

L approche Model-Driven Architecture, crédible pour développer un progiciel de

L approche Model-Driven Architecture, crédible pour développer un progiciel de ÉCOLE DOCTORALE SYSTÈMES L approche Model-Driven Architecture, crédible pour développer un progiciel de gestion intégré Mémoire de DEA Systèmes Industriels Tuteur : Paul Gaborit Xavier Moghrabi Année universitaire

Plus en détail

Ingénierie des Modèles. Méta-modélisation

Ingénierie des Modèles. Méta-modélisation Ingénierie des Modèles Méta-modélisation Eric Cariou Master Technologies de l'internet 2 ème année Université de Pau et des Pays de l'adour UFR Sciences Pau Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr

Plus en détail

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

Profiles UML et langage J : Contrôlez totalement le développement d applications avec UML

Profiles UML et langage J : Contrôlez totalement le développement d applications avec UML White Paper UML Profile Builder Softeam 1999 Page 1/12 Profiles UML et langage J : Contrôlez totalement le développement d applications avec UML White Paper Softeam 1999 Le profile UML est conçu pour structurer

Plus en détail

2 TSI - 29/2009. Ingénierie Dirigée par les Modèles. 1. Introduction

2 TSI - 29/2009. Ingénierie Dirigée par les Modèles. 1. Introduction Etat de l art sur le développement logiciel basé sur les transformations de modèles Samba Diaw* Redouane Lbath* Bernard Coulette* * Université de Toulouse Laboratoire IRIT-UTM, Université de Toulouse 2-Le

Plus en détail

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million XML, PMML, SOAP Rapport EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003 Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million i TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 XML 1 1.1 Présentation de XML.................................

Plus en détail

Etat de l art sur le développement logiciel dirigé par les modèles.

Etat de l art sur le développement logiciel dirigé par les modèles. Etat de l art sur le développement logiciel dirigé par les modèles. Samba Diaw* Rédouane Lbath* Bernard Coulette* * Université de Toulouse Laboratoire IRIT Université de Toulouse 2-Le Mirail 5, allées

Plus en détail

En vue de l obtention du. Discipline : Informatique. Présentée et soutenue par Mohamed HADJ KACEM. Le Jeudi 13 Novembre 2008

En vue de l obtention du. Discipline : Informatique. Présentée et soutenue par Mohamed HADJ KACEM. Le Jeudi 13 Novembre 2008 THÈSE En vue de l obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE ET DE L UNIVERSITÉ DE SFAX Délivré par l Université Toulouse III - Paul Sabatier et la Faculté des Sciences Économiques et de Gestion

Plus en détail

Résultats des projets CARROLL. Bilan et perspectives. Ingénierie logicielle orientée modèle MDD

Résultats des projets CARROLL. Bilan et perspectives. Ingénierie logicielle orientée modèle MDD Résultats des projets CARROLL Bilan et perspectives Ingénierie logicielle orientée modèle MDD Serge Salicki, THALES Workshop CARROLL 23 septembre 2005 THALES et le MDE Le MDE est dans la strategie de THALES

Plus en détail

Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION. Mentions Ingénierie des Systèmes d Information Business Intelligence

Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION. Mentions Ingénierie des Systèmes d Information Business Intelligence É C O L E D I N G É N I E U R D E S T E C H N O L O G I E S D E L I N F O R M A T I O N E T D E L A C O M M U N I C A T I O N Programme scientifique Majeure ARCHITECTURE DES SYSTEMES D INFORMATION Mentions

Plus en détail

Industrialisation des développements Spring dans Eclipse

Industrialisation des développements Spring dans Eclipse C Industrialisation des développements Spring dans Eclipse L objectif de cette annexe est de décrire comment mettre en œuvre une approche dirigée par les modèles afin d industrialiser les développements

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 34 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 7 - CORBA/Partie 1 Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon

Plus en détail

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique page 1/8 Titre professionnel : Inscrit au RNCP de Niveau III (Bac + 2) (J.O. du 19/02/13) 24 semaines + 8 semaines de stage (uniquement en formation continue) Développer une application orientée objet

Plus en détail

Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles

Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles Aperçus de l action RASC et du projet Concerto F. Guidec Frederic.Guidec@univ-ubs.fr Action RASC Plan de cet exposé Contexte Motivations

Plus en détail

Ingénierie des Modèles. Transformations de Modèles

Ingénierie des Modèles. Transformations de Modèles Ingénierie des Modèles Transformations de Modèles Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan Types de transformation Raffinement Projection

Plus en détail

Conception et développement d applications avec OpenCCM

Conception et développement d applications avec OpenCCM * CE * URE Conception et développement d applications avec OpenCCM RNRT * * Philippe.Merle@lifl.fr Equipe GOAL Laboratoire d Informatique Fondamentale de Lille Revue finale CESURE, Marseille, 18 décembre

Plus en détail

Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Objets distribués, concepts fondamentaux

Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Objets distribués, concepts fondamentaux Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Objets distribués, concepts fondamentaux Eric Leclercq Département IEM / UB 10/2005 email : Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq

Plus en détail

Les modèles pourquoi faire?

Les modèles pourquoi faire? Les modèles pourquoi faire? Equipe MACAO 1 L IDM : qu est-ce que c est? Principes fondateurs Motivations MDA 2 Approche Ingénierie Dirigée par les modèles (IDM/MDE) Evolution Programmation orientée objets

Plus en détail

Modélisation des processus métiers et standardisation

Modélisation des processus métiers et standardisation Modélisation des processus métiers et standardisation Octobre 2004 Table des matières Introduction... 3 Processus métier : un même mot, plusieurs domaines d application... 4 Les critères pour un standard

Plus en détail

Approche dirigée par les modèles pour la spécification, la vérification formelle et la mise en œuvre des services Web composés

Approche dirigée par les modèles pour la spécification, la vérification formelle et la mise en œuvre des services Web composés Approche dirigée par les modèles pour la spécification, la vérification formelle et la mise en œuvre des services Web composés Christophe Dumez Laboratoire Systèmes et Transports (SeT) Université de Technologie

Plus en détail

Spécification et transformation de langages de points de vue des systèmes répartis ouverts

Spécification et transformation de langages de points de vue des systèmes répartis ouverts UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL FACULTE DES SCIENCES Service des affaires estudiantines RABAT N d ordre : 2479 Discipline : Informatique Spécialité : Systèmes répartis et réseaux THÈSE DE DOCTORAT Présentée

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 38 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 11 - Les Enterprise Java Beans (Introduction aux Enterprise Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences

Plus en détail

INTENTIONS DIDACTIQUES ET MISE EN ŒUVRE DANS DES APPLICATIONS WEB

INTENTIONS DIDACTIQUES ET MISE EN ŒUVRE DANS DES APPLICATIONS WEB Pierre-André Caron (pa.caron@ed.univ-lille1.fr) Xavier Le Pallec (xavier.le-pallec@univ-lille1.fr) Sébastien Sockeel (sebastien.sockeel@univ-lille1.fr) USTL, Laboratoire Trigone, équipe NOCE, 59655 Villeneuve

Plus en détail

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Rappel : Tout méta-modèle ou profil doit être commenté! 1 Question de compréhension du cours barème indicatif : 5 points Q : Lorsque l on

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER PROFESSIONNEL ET ACADEMIQUE Systèmes d Information

Plus en détail

Vers une formalisation du métamodèle de composants Ugatze

Vers une formalisation du métamodèle de composants Ugatze Vers une formalisation du métamodèle de composants Ugatze Mourad Kmimech I,III, Mohamed Tahar Bhiri II, Philippe Aniorté I, Abdelmajid Ben Hamadou III I LIUPPA, IUT de Bayonne - Département Informatique

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier?

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? CA ERwin Modeling fournit une vue centralisée des définitions de données clés afin de mieux comprendre

Plus en détail

Programmation d applications distribuées

Programmation d applications distribuées Programmation d applications distribuées François Charoy Université Henri Poincaré 8 octobre 2007 Première partie I Développement d applications distribuées Objectifs du cours Comprendre ce qu est une

Plus en détail

MDA en action. Ingénierie logicielle guidée par les modèles

MDA en action. Ingénierie logicielle guidée par les modèles X a v i e r B l a n c MDA en action Ingénierie logicielle guidée par les modèles Sur le CD-Rom offert avec ce livre IBM Rational Software Modeler* Objecteering/MDA Modeler* Spécifications de l OMG * En

Plus en détail

Plan : divers exemples

Plan : divers exemples INF347 Langages XML et technologies WEB exemples Sylvie Vignes, ENST École Nationale Supérieure des Télécommunications Département Informatique et Réseaux Plan : divers exemples! Rendre accessible une

Plus en détail

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI JAVA, CORBA et RMI objectif : développer des applications client/serveur incluant des objets répartis Java / CORBA : client/serveur hétérogènes Java / RMI : client/serveur homogènes plan : l architecture

Plus en détail

Institut Francophone International. Sujet : Études de l approche d ingénierie dirigée par les modèles pour le développement des applications mobiles

Institut Francophone International. Sujet : Études de l approche d ingénierie dirigée par les modèles pour le développement des applications mobiles Institut Francophone International MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES MASTER D INFORMATIQUE Option : Réseaux et Systèmes Communicants Année académique : 2013-2014 Sujet : Études de l approche d ingénierie dirigée

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

IBM Software Group. Modélisation. Rational Software Modeler et Rational Software Architect. 2008 IBM Corporation

IBM Software Group. Modélisation. Rational Software Modeler et Rational Software Architect. 2008 IBM Corporation IBM Software Group Modélisation Rational Software Modeler et Rational Software Architect 2008 IBM Corporation Agenda Présentation de l offre Rational Modélisation UML2 et DSL Automation et MDA Les ateliers

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Architecture à base de composants pour le déploiement adaptatif des applications multicomposants

Architecture à base de composants pour le déploiement adaptatif des applications multicomposants Architecture à base de composants pour le déploiement adaptatif des applications multicomposants Dhouha Ayed, Chantal Taconet, et Guy Bernard GET / INT, CNRS Samovar 5157 9 rue Charles Fourier 91011 Évry,

Plus en détail

Les serveurs applicatifs et les architectures Java

Les serveurs applicatifs et les architectures Java 03 Lucas Part 02 Page 179 Lundi, 20. août 2001 2:58 14 Chapitre 15 Les serveurs applicatifs et les architectures Java Nous avons vu jusqu ici, dans les chapitres précédents, que les utilisateurs accèdent

Plus en détail

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform IBM Software Group Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform Thierry Bourrier, Techical Consultant thierry.bourrier@fr.ibm.com L Architecture

Plus en détail

Environnements de développement

Environnements de développement Environnements de développement UFR d Informatique Paris 7, LIAFA, 175 rue Chevaleret, Bureau 6A7 http://www.liafa.jussieu.fr/ sighirea/cours/edi/ Extension de la plate-forme Eclipse Résumé 1 Rappels de

Plus en détail

Modélisation Principe Autre principe

Modélisation Principe Autre principe Modélisation Principe : un modèle est une abstraction permettant de mieux comprendre un objet complexe (bâtiment, économie, atmosphère, cellule, logiciel, ). Autre principe : un petit dessin vaut mieux

Plus en détail

Web sémantique, données libres et liées, UNT

Web sémantique, données libres et liées, UNT Web sémantique, données libres et liées, UNT Yolaine Bourda September 20, 2012 Web sémantique De nombreux documents sont présents sur le Web. Pourtant il est parfois difficile d avoir des réponses à des

Plus en détail

Architects Community. Augmenter la productivité de vos développements JEE grâce à l approche orientée modèles DSM. Bertrand Florat Architecte JEE

Architects Community. Augmenter la productivité de vos développements JEE grâce à l approche orientée modèles DSM. Bertrand Florat Architecte JEE Architects Community Augmenter la productivité de vos développements JEE grâce à l approche orientée modèles DSM Bertrand Florat Architecte JEE 29 janvier 2008 Déroulement de la discussion L inertie du

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

Approche MDA pour la transformation d un diagramme de classes conforme UML 2.0 en un schéma relationnel conforme CWM et normalisé_l.

Approche MDA pour la transformation d un diagramme de classes conforme UML 2.0 en un schéma relationnel conforme CWM et normalisé_l. Approche MDA pour la transformation d un diagramme de classes conforme UML 2.0 en un schéma relationnel conforme CWM et normalisé_l. Expérimenter le langage ATL dédié à la transformation de modèle pour

Plus en détail

openarchitectureware & transformation de modèle Yannick Lizzi Architecte Logiciel itemis France Mail: lizzi@itemis.de

openarchitectureware & transformation de modèle Yannick Lizzi Architecte Logiciel itemis France Mail: lizzi@itemis.de openarchitectureware & transformation de modèle Yannick Lizzi Architecte Logiciel itemis France Mail: lizzi@itemis.de itemis France 2009 All rights reserved 1 Itemis en quelques mots Spécialisé dans l

Plus en détail

Génération automatique de modèles de test pour les transformations de modèles en exploitant l analyse de mutation

Génération automatique de modèles de test pour les transformations de modèles en exploitant l analyse de mutation Université de Nantes Mémoire de Master Génération automatique de modèles de test pour les transformations de modèles en exploitant l analyse de mutation Auteur : Thomas Degueule Sous la direction de :

Plus en détail

Bibliographie de Master de Recherche Informatique "Logicielles et Méthodes Formelles" (ENST-Bretagne)

Bibliographie de Master de Recherche Informatique Logicielles et Méthodes Formelles (ENST-Bretagne) Bibliographie de Master de Recherche Informatique "Logicielles et Méthodes Formelles" (ENST-Bretagne) Sujet de stage Description de la vue applicative de l'urbanisation des services télécom Et élaboration

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 4 : Web Service Sommaire Introduction... 1 Web Service... 1 Les technologies des

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

AVERTISSEMENT. D autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite de ce travail expose à des poursuites pénales.

AVERTISSEMENT. D autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite de ce travail expose à des poursuites pénales. AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Architectures logicielles pour les systèmes embarqués temps réel

Architectures logicielles pour les systèmes embarqués temps réel ETR 07 4 septembre 2007 Architectures logicielles pour les systèmes embarqués temps réel Jean-Philippe Babau, Julien DeAntoni jean-philippe.babau@insa-lyon.fr 1/31 Plan Architectures logicielles pour les

Plus en détail

Outils d aide à la conception de bases de données une synthèse

Outils d aide à la conception de bases de données une synthèse Outils d aide à la conception de bases de données une synthèse Christian Soutou http://icare.iut-blagnac.fr/soutou Plan 1. Généralités 2. Quelques outils Designer, JDevelopper (Oracle) Rational Rose (IBM)

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Principes. 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA. Programmation en Corba. Stéphane Vialle

Principes. 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA. Programmation en Corba. Stéphane Vialle 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle 1 Principes 2 Architecture 3 4 Aperçu d utilisation

Plus en détail

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information S. Servigne Maître de Conférences, LIRIS, INSA-Lyon, F-69621 Villeurbanne Cedex e-mail: sylvie.servigne@insa-lyon.fr 1. Introduction

Plus en détail

Architectures web pour la gestion de données

Architectures web pour la gestion de données Architectures web pour la gestion de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Plan Le Web Intégration de données Architectures distribuées Page 2 Le Web Internet = réseau physique d'ordinateurs

Plus en détail

Les Architectures Orientées Services (SOA)

Les Architectures Orientées Services (SOA) Les Architectures Orientées Services (SOA) Ulrich Duvent Guillaume Ansel Université du Littoral Côte d Opale 50, Rue Ferdinand Buisson BP 699 62228 Calais Cedex Téléphone (33) 03.21.46.36.92 Télécopie

Plus en détail

Module BD et sites WEB

Module BD et sites WEB Module BD et sites WEB Cours 8 Bases de données et Web Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Le Web Architecture Architectures Web Client/serveur 3-tiers Serveurs d applications Web et BD Couplage HTML-BD

Plus en détail

Représentation graphique de scénarios pédagogiques abstraits : expérimentation entre IMS-LD et UML

Représentation graphique de scénarios pédagogiques abstraits : expérimentation entre IMS-LD et UML Session 3. Système de production et de gestion de contenu Représentation graphique de scénarios pédagogiques abstraits : expérimentation entre IMS-LD et UML Pierre Laforcade MCF 27 pierre.laforcade@lium.univ-lemans.fr

Plus en détail

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium dans le cadre du projet JASMINe Avril 2008 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Rappel sur JASMINe.......................................

Plus en détail

CORBA. (Common Request Broker Architecture)

CORBA. (Common Request Broker Architecture) CORBA (Common Request Broker Architecture) Projet MIAGe Toulouse Groupe 2 1 CORBA, introduction (1/4) Les systèmes répartis permettent de créer des applications basées sur des composants auto-gérables,

Plus en détail

Introduction au WEB Sémantique Cours 2 : Ontologies

Introduction au WEB Sémantique Cours 2 : Ontologies Cours 2 : Ontologies ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univmed.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/index.html Plan du cours 1 Introduction 2 3 4 5 Bibliographie I Supports de

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE POUR LA MISE EN PLACE D UN SYSTEME DE GESTION DES MISSIONS DE L IGE Liste des abréviations IGE

Plus en détail

Meta Object Facility. Plan

Meta Object Facility. Plan Meta Object Facility Gestion de «meta objets» & meta meta modélisation Xavier Le Pallec Plan 1 Auteur : MOF : généralités L OMG en 1997-1998. Acteur principal DSTC : Centre Recherche sur les Systèmes distribués

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES Dhouha Ayed, Chantal Taconet et Guy Bernard GET / INT, CNRS Samovar 9 rue Charles Fourier, 91011 Évry, France {Dhouha.Ayed, Chantal.Taconet, Guy.Bernard}@int-evry.fr

Plus en détail

Conception d Applications Réparties

Conception d Applications Réparties Jean-François Roos LIFL - équipe GOAL- bâtiment M3 Extension - bureau 206 -Jean-Francois.Roos@lifl.fr 1 Objectifs du Cours Appréhender la conception d applications réparties motivations et concepts architectures

Plus en détail

Thèse. présentée en première version en vue d obtenir le grade de Docteur, spécialité «Informatique» par

Thèse. présentée en première version en vue d obtenir le grade de Docteur, spécialité «Informatique» par Université d Evry Laboratoire d Ingénierie Dirigée par les Modèles des Systèmes Temps Réel Embarqués Thèse présentée en première version en vue d obtenir le grade de Docteur, spécialité «Informatique»

Plus en détail

Un autre modèle de relation d association pour améliorer la réutilisation de composants de

Un autre modèle de relation d association pour améliorer la réutilisation de composants de Eric Mendizabal Université de Montpellier II DEA d Informatique Année 2002 / 2003 - Mémoire de DEA Un autre modèle de relation d association pour améliorer la réutilisation de composants de modèles UML

Plus en détail

La plate-forme DotNet dans le contexte du MDA

La plate-forme DotNet dans le contexte du MDA La plate-forme DotNet dans le contexte du MDA Jean Bézivin Université de Nantes CRGNA Centre de Recherche en Gestion de Nantes-Atlantique Faculté des Sciences et Techniques 2, rue de la Houssinière BP

Plus en détail

Customisation Rhapsody et Henri BOULOUET DITV/AEEV/EECH. approche méthodologique

Customisation Rhapsody et Henri BOULOUET DITV/AEEV/EECH. approche méthodologique Customisation Rhapsody et approche méthodologique Retour d expérience sur l implémentation d un langage et profil UML associé 1 Sommaire Principe d un développement méthodologique Evocation d ISR (Ingénierie

Plus en détail

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information.

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information. PACBASE «Interrogez le passé, il répondra présent.». Le Module e-business Les entreprises doivent aujourd hui relever un triple défi. D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue

Plus en détail

Une approche modèle dans la conception de systèmes sur puce hétérogènes

Une approche modèle dans la conception de systèmes sur puce hétérogènes Une approche modèle dans la conception de systèmes sur puce hétérogènes Jean-Luc Dekeyser et Lossan Bondé FETCH 07 IP dans le SoC 100% Réutilisé 80% Spécifique 60% 40% 20% 0% 1999 2002 2005 2008 2011 2014

Plus en détail

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures Software propose une offre d intégration unique, qui apporte l équilibre parfait entre investissements et performances pour les entreprises qui doivent sans cesse améliorer leurs processus. Des caractéristiques

Plus en détail

AADL. un langage pour la modélisation et la génération d applications. Thomas Vergnaud, thomas.vergnaud@enst.fr

AADL. un langage pour la modélisation et la génération d applications. Thomas Vergnaud, thomas.vergnaud@enst.fr AADL un langage pour la modélisation et la génération d applications, thomas.vergnaud@enst.fr Les langages de description d architecture la conception des systèmes devient complexe difficulté de compréhension

Plus en détail

SemWeb : Interrogation sémantique du web avec XQuery. Les membres du projet SemWeb

SemWeb : Interrogation sémantique du web avec XQuery. Les membres du projet SemWeb SemWeb : Interrogation sémantique du web avec XQuery Les membres du projet SemWeb Contexte et objectifs Le projet SemWeb s inscrit dans les efforts de recherche et de développement actuels pour construire

Plus en détail

Introduction aux Composants Logiciels

Introduction aux Composants Logiciels Introduction aux Composants Logiciels Christian Pérez LIP/INRIA Année 2010-11 Plan Introduction aux composants logiciels Pourquoi des composants logiciels Notions de composants logiciels Conclusion Survol

Plus en détail

Introduction aux applications réparties

Introduction aux applications réparties Introduction aux applications réparties Noël De Palma Projet SARDES INRIA Rhône-Alpes http://sardes.inrialpes.fr/~depalma Noel.depalma@inrialpes.fr Applications réparties Def : Application s exécutant

Plus en détail

Matthias BRUN. Contribution à la considération explicite des plates-formes d exécution logicielles lors d un processus de déploiement d application

Matthias BRUN. Contribution à la considération explicite des plates-formes d exécution logicielles lors d un processus de déploiement d application UNIVERSITÉ DE NANTES ÉCOLE DOCTORALE STIM «Sciences et Technologies de l Information et de Mathématiques» Année 2010 THÈSE DE DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE NANTES Spécialité : AUTOMATIQUE ET INFORMATIQUE

Plus en détail

Description et illustration du processus unifié

Description et illustration du processus unifié USDP Description et illustration du processus unifié Définit un enchaînement d activités Est réalisé par un ensemble de travailleurs Avec des rôles, des métiers Avec pour objectifs de passer des besoins

Plus en détail

Démarches d urbanisation : réorganiser le Système d Information en structurant ses fonctions dans des blocs fonctionnels communicants.

Démarches d urbanisation : réorganiser le Système d Information en structurant ses fonctions dans des blocs fonctionnels communicants. Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Urbanisation des Systèmes d Information Architecture d Entreprise 04 Architecture du SI : identifier et décrire les services, structurer le SI 1 2 3 4 5

Plus en détail

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire BENEFICES POUR LES DSI Réussir les projets de gouvernance dans les délais et les budgets Démarrer de manière tactique tout en

Plus en détail

PatternsBox Ptidej, intégration de deux outils de conception et de rétro-conception à Eclipse

PatternsBox Ptidej, intégration de deux outils de conception et de rétro-conception à Eclipse This paper has been accepted to the GDR-ALP OCM day (In French) Ce papier a été accepté pour la journée du GDR-ALP OCM PatternsBox Ptidej, intégration de deux outils de conception et de rétro-conception

Plus en détail

X2BIRT : Mettez de l interactivité dans vos archives

X2BIRT : Mettez de l interactivité dans vos archives Présentation Produit Présentation Produit X2BIRT : Mettez de l interactivité dans vos archives L accès à l information est capital pour les affaires. X2BIRT, la dernière innovation d Actuate, prend le

Plus en détail

Étude et applications de l approche MDA pour des plates-formes de Services Web

Étude et applications de l approche MDA pour des plates-formes de Services Web UNIVERSITÉ DE NANTES ÉCOLE DOCTORALE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES MATÉRIAUX Année : 2005 N o B.U. : Thèse de Doctorat de l Université de Nantes Spécialité : INFORMATIQUE Présentée et

Plus en détail

Université des Sciences et Technologies de Lille

Université des Sciences et Technologies de Lille Université des Sciences et Technologies de Lille THÈSE présentée et soutenue publiquement le 13 décembre 2006 pour obtenir le titre de Docteur en informatique par Lossan Bondé Transformations de Modèles

Plus en détail

Méthodes de conception pour les Systèmes d Information (UP)

Méthodes de conception pour les Systèmes d Information (UP) www.lisyc.univ-brest.fr/pages_perso/babau/ Méthodes de conception pour les Systèmes d Information (UP) Jean-Philippe Babau Département Informatique, UFR Sciences, Laboratoire LISyC 2 1 Modèles et méta-modèles

Plus en détail

Compte Rendu d intégration d application

Compte Rendu d intégration d application ISMA 3EME ANNEE Compte Rendu d intégration d application Compte Rendu Final Maxime ESCOURBIAC Jean-Christophe SEPTIER 19/12/2011 Table des matières Table des matières... 1 Introduction... 3 1. Le SGBD:...

Plus en détail