Hébergement et configuration de services WCF. Version 1.0

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Hébergement et configuration de services WCF. Version 1.0"

Transcription

1 Hébergement et configuration de services WCF Version 1.0

2 2 Configuration et Hebergement de services WCF Sommaire 1 Présentation du chapitre Présentation générale A qui s adresse ce chapitre Un mot sur les exemples Rappels sur WCF Principe de WCF Principe de base des communications client/serveur WCF Le contrat de service Les endpoints La classe proxy Notions avancées de communications client, serveur WCF Notions avancées sur les endpoints Le binding Fonctionnement du dialogue entre un client et un service WCF Les canaux Le cheminement des messages Les différentes manières d héberger un service WCF Présentation des différents modes d hébergement Mise en pratique de l hébergement de services Gestion de l accès aux métadonnées de service Metadata Exchange (MEX) Paramétrer la publication des métadonnées d un service Gestion des comportements de service Définition Déclaration et application des Behaviors La configuration coté client La classe proxy clé de voute de WCF coté client Rôle et contenu d une classe proxy Consommer un service WCF sans pourvoir générer de classe proxy Conclusion :... 28

3 3 Configuration et Hebergement de services WCF 1 Présentation du chapitre 1.1 Présentation générale Tout au long de ce chapitre, nous allons traiter toute la problématique de l hébergement et de la configuration des services Windows Communication Foundation. Après avoir fait quelques rappels sur les notions essentielles à avoir pour la compréhension de ce chapitre, nous traiterons des différentes façons d héberger un service WCF et comment le configurer A qui s adresse ce chapitre Ce chapitre s adresse aux développeurs.net désireux de connaitre en profondeur les arcanes de l hébergement et de la configuration des services WCF. Afin de profiter pleinement de ce chapitre, il est fortement recommandé d avoir précédemment lu et assimilé dans sa globalité le chapitre 1 : Introduction à WCF Un mot sur les exemples Ce chapitre ne traitant que de l hébergement et de la configuration des services WCF, les exemples donnés tout au long de ce cours vont s appuyer sur l application «Médiathèque» qui a servi d exemple dans le chapitre précédent. A ce titre, il est souhaitable que le lecteur ait déjà suivi et appliqué la construction de ce programme exemple ou ait déjà écrit une application équivalente.

4 4 Configuration et Hebergement de services WCF 2 Rappels sur WCF Avant de commencer { aborder l hébergement et la configuration des services WCF, nous allons reprendre les notions fondamentales abordées dans le chapitre d introduction et qu il est nécessaire de comprendre pour pouvoir aborder ce nouveau chapitre dans les meilleures conditions. 2.1 Principe de WCF. Le but de WCF est d exposer une ou plusieurs méthodes d un objet { travers un réseau local d entreprise ou { travers l Internet afin que des applications puissent les utiliser. Pour ce faire, il est donc nécessaire d héberger le service WCF sur un serveur, et de le configurer de manière { ce qu il soit capable de répondre aux requêtes des clients potentiels. Du coté du client l application qui va utiliser le service il faut lui fournir toutes les informations nécessaires pour se connecter au service WCF et l utiliser correctement. C est toute cette problématique d hébergement du service, de configuration coté serveur et de configuration coté client qui est l objet de ce chapitre. 2.2 Principe de base des communications client/serveur WCF. Lors de l introduction { WCF nous avons vu quelques rudiments du principe de communication entre un service WCF et ses clients Le contrat de service. Pour rappel, le seul élément que connait un client WCF du service auquel il se connecte est son «contrat de service». En pratique, il s agit d une interface décorée de l attribut [service contract] et dont chacune des méthodes devant être exposées aux clients est elle-même décorée avec l attribut [OperationContract]. Ensuite, cette interface est implémentée coté serveur par une classe appelée tout simplement «implémentation du service». L implémentation du service contient tout le code nécessaire { la réalisation proprement dite de l opération invoquée par le client. Bien entendu, ce dernier n a aucune connaissance de cette implémentation, il se contente juste d appeler une méthode définie dans l interface que lui présente le service Les endpoints Dans le précédent chapitre, vous avons vu les grandes lignes de la notion d endpoints. Un endpoint est un point auquel un client va pouvoir se connecter pour utiliser le service. Nous avons vu aussi qu un endpoint est en réalité une combinaison de 3 éléments A, B et C : Une Adresse : Où se trouve le service sur le réseau? Un Binding : Comment communiquer avec le service? Quelle «langue» faut-il parler? Un Contact : Comme exposé plus haut c est la liste des opérations que le service expose au client La classe proxy. Rappelons enfin que la classe proxy est une classe utilisée coté client pour masquer la complexité des communications entre le service WCF et l application qui l utilise. Cette classe contient une représentation locale de chaque classe métier utilisée par le service, en tant qu argument ou type de retour ainsi qu une vue de chaque méthode exposée par le service. Cette

5 5 Configuration et Hebergement de services WCF vue est obtenue a partir des informations WSDL du service, sorte de «mode d emploi» indiquant au client comment utiliser le service.

6 6 Configuration et Hebergement de services WCF 3 Notions avancées de communications client, serveur WCF. 3.1 Notions avancées sur les endpoints Revenons sur une notion fondamentale de WCF : les endpoints. Dans l Introduction nous avons vu qu un endpoint était une combinaison de 3 éléments : Une adresse, un binding, un contrat Le binding Le binding est certainement l élément le plus critique { configurer dans un endpoint WCF. Il peut servir à définir un nombre important de paramètres tels que le protocole de transport ou le format des messages échangés. En réalité, seuls ces deux paramètres sont obligatoires. Dans des services complexes, que nous étudierons dans les chapitres suivants, le binding peut aussi servir à définir des paramètres de sécurité (authentification et cryptographie) mais aussi comment le service doit gérer les transactions Les deux paramètres obligatoires du binding : Le protocole de transport : De manière générale, pour communiquer { travers un réseau, il est nécessaire d utiliser des protocoles pour transporter les données afin que les différentes machines qui dialoguent entre elles se comprennent. C est exactement le même principe pour les humains : quand plusieurs personnes communiquent entre elles, elles utilisent une langue commune pour se comprendre. Par défaut, on utilise généralement le protocole http pour les services WCF. Seulement, ce protocole n est pas adapté { tous les cas de figure ni { tous les cas d utilisation possibles de WCF. Heureusement il est possible d utiliser d autres protocoles que http pour exposer des services WCF. Protocole http https Sockets TCP/IP Canaux nommés File d attente de message MSMQ Utilisation Protocole par défaut, Même principe que http avec une sécurité SSL/TLS en plus Méthode adaptée au transfert de données volumineuses telles que le son ou la vidéo Protocole généralement utilisé lorsque les clients du service se trouvent sur la même machine que le service lui même A utiliser pour le transfert de messages fiables et persistants Le format des données Le format des données sert, comme son nom l indique, { définir comment le client et le serveur vont dialoguer, comment les requêtes du client doivent être formées et comment les réponses du serveur doivent être interprétées. En quelque sorte, le binding défini la langue dans laquelle le serveur et le client vont communiquer. De manière générale, on distingue généralement 2 types de format de données : Ceux basés sur XML et qui donc sont basés sur du texte ou bien le binaire qui servira pour transmettre des flux volumineux de type vidéo par exemple.

7 7 Configuration et Hebergement de services WCF L adresse Le rôle de l adresse est de localiser le service sur le réseau tout comme on localise un ordinateur ou un site internet. L adresse indique aussi le protocole de transport employé selon la nomenclature suivante : http https Tcp Canaux nommés MSMQ Protocole https:// Net.tcp// Préfixe de l adresse Remarque : l adresse et le protocole indiqué dans la configuration doivent être compatibles! 3.2 Fonctionnement du dialogue entre un client et un service WCF Apres avoir étudié la notion de endpoint et ses divers composants, intéressons nous plus particulièrement au dialogue entre un client et un service WCF Les canaux Pour transiter du client vers le service ou du service vers le client, un message WCF passe par toute une série de canaux. Un canal est une entité logique qui va être chargée de traiter un aspect particulier du message. Ainsi, il y aura un canal spécialement dédié au transport du message au niveau du protocole (http, https, tcp ) : le canal de transport. Puis il y aura au dessus un canal chargé du respect de la bonne forme du message : le canal d encodage. Comme le laisse penser la dernière phrase, les canaux sont empilés les uns au dessus des autres exactement à la manière des couches du modèle OSI cher aux techniciens réseaux. En effet, les canaux WCF sont toujours ordonnés de la même façon : CANAL OPTIONNEL/UTILISATEUR CANAL OPTIONNEL/UTILISATEUR CANAL D ENCODAGE CANAL DE TRANSPORT Comme le montre le schéma si dessus, seuls les deux canaux représentant les couches les plus basses sont obligatoires (Transport et Encodage), par la suite, suivant la complexité du service { mettre en œuvre et les exigences de sécurité, des canaux supplémentaires peuvent être mis en place tels que des canaux de cryptographie ou d authentification. Il est même possible de définir son propre canal mais cela n est pas au programme de la certification WCF. Remarque : Il y a donc une forte corrélation entre les paramètres du binding et les canaux.

8 8 Configuration et Hebergement de services WCF Le cheminement des messages Lorsqu un message transite du service vers le client ou inversement, le message passe successivement à travers chacun des canaux. Si, de son point de vue, le canal ne détecte pas d erreur, il le passe au canal suivant (celui du dessus ou celui du dessous suivant le sens de transit du message). Le cas échéant, le canal ayant détecté l erreur lève une exception et le parcours du message est arrêté. Requête d un client CANAL OPTIONNEL/UTILISATEUR CANAL OPTIONNEL/UTILISATEUR CANAL D ENCODAGE CANAL DE TRANSPORT Client CANAL OPTIONNEL/UTILISATEUR CANAL OPTIONNEL/UTILISATEUR CANAL D ENCODAGE CANAL DE TRANSPORT Service Réponse du Service CANAL OPTIONNEL/UTILISATEUR CANAL OPTIONNEL/UTILISATEUR CANAL D ENCODAGE CANAL DE TRANSPORT Client CANAL OPTIONNEL/UTILISATEUR CANAL OPTIONNEL/UTILISATEUR CANAL D ENCODAGE CANAL DE TRANSPORT Service Sens de cheminement de message Rejet du message + exception si erreur détectée Comme le montre le schéma ci-dessus, les canaux sont implémentés à la fois coté client (grâce à la classe proxy) et coté service (grâce à IIS ou WAS ou bien encore par la classe ServiceHost que nous étudierons plus loin dans ce chapitre) Les différentes manières d héberger un service WCF. De la même manière qu il existe différents protocoles pour faire transiter des données WCF sur un réseau, il y a plusieurs moyens d héberger le service { proprement parler. Le choix du moyen à utiliser dépend généralement de deux facteurs : Le système d exploitation de la machine hébergeant le service. Le protocole de transport de données choisi Présentation des différents modes d hébergement Un peu plus loin dans ce chapitre, nous allons détailler et mettre en pratique chaque mode d hébergement. Mais avant voici une présentation rapide des différents modes disponibles avec les protocoles supportés par chacun, et les systèmes d exploitation sur lesquels ils sont exploitables L auto hébergement L auto hébergement désigne le fait que le service WCF soit hébergé { l intérieur d une application Windows (Winform, WPF, Service Windows ou même application console). Le nom «auto hébergé» vient du fait que dans ce cas de figure c est { l application d implémenter ellemême tous les mécanismes de gestion des canaux de communication (ouverture, recyclage,

9 9 Configuration et Hebergement de services WCF fermeture). Heureusement, le Framework.Net facilite la tâche du développeur à travers la classe ServiceHost que nous étudierons plus tard à travers un exemple. L auto hébergement est en réalité la façon la plus simple de mettre à disposition un service WCF. En effet, contrairement aux autres solutions que nous allons étudier, elle ne nécessite comme pré requis que d avoir le Framework.Net 3.0 ou supérieur d installé. En contrepartie c est la solution qui propose le moins de fonctionnalités annexes. C est au développeur de tout gérer lui-même. De plus, l auto hébergement n est probablement pas une bonne solution dans le cas d un service en production. En effet, exception faite de l hébergement dans un service Windows, il sera toujours nécessaire de lancer l application { la main après avoir ouvert une session sur la machine, chose que l on évite généralement de faire en production, car en cas de redémarrage du serveur, le service WCF sera indisponible tant qu un opérateur ne l aura pas relancé. Cependant, ce mode d hébergement est un choix pertinent dans des situations de communication pair à pair (messagerie instantanée par exemple) L hébergement sous IIS Internet Information Service est le nom du serveur web de Microsoft. Il est fourni avec les versions de Windows basées sur NT (2000, XP, 2003, Vista et 2008). Ce mode d hébergement est très utilisé, car il est très simple { mettre en œuvre (un fichier d une ligne suffit { héberger le service) et contrairement { l auto-hébergement évoqué précédemment, le service démarrera automatiquement avec le serveur Web. Il ne nécessite donc pas d attention particulière. Cependant, de par sa nature même de serveur web, IIS ne supporte que les protocoles http et https. Bien que la majorité des services WCF en production soient hébergés { l aide de ces protocoles, cela peut être une limite dans certains cas évoqués dans un paragraphe précédent (gros volumes de données à transférer). Enfin, on notera que l hébergement d un service WCF sous IIS permet de profiter facilement de l authentification IIS/ASP.NET et de la gestion des profils. Ce point particulier sera détaillé dans un chapitre dédié à la sécurité des services L hébergement dans WAS. Windows Activation Service (WAS) est une nouvelle fonctionnalité apportée dans IIS 7.0, la version du serveur web de Microsoft fournie avec Windows Vista et Windows Server Le but de WAS est de permettre d étendre les services de IIS, qui est rappelons le, de par sa nature limité aux seuls protocoles http et https. WAS va donc permettre de faire de l hébergement IIS sur d autres protocoles que http(s) : MSMQ, sockets et canaux nommés. WAS est très puissant et très polyvalent, il est donc conseillé de l utiliser dés que cela est possible, c'est-à-dire dès que l on veut héberger des services sous Windows serveur 2008 ou Windows Vista Récapitulatif des moyens d hébergement en fonction du système d exploitation et du protocole de transport utilisé

10 10 Configuration et Hebergement de services WCF http(s) Sockets Canaux nommés Windows XP IIS Auto Auto Hébergement Hébergement Windows IIS Auto Auto serveur 2003 Hébergement Hébergement Windows IIS ou WAS Auto Auto Serveur Hébergement ou Hébergement ou 2008/Vista WAS WAS MSMQ Auto Hébergement Auto Hébergement Auto Hébergement ou WAS Mise en pratique de l hébergement de services. Nous avons { présent terminé la partie théorique sur l hébergement. Nous allons maintenant passer à la pratique en hébergeant un service simple comme le service Médiathèque construit dans le chapitre d introduction { WCF. Pour rappel, dans le chapitre d introduction nous n avions spécifié aucun moyen d hébergement particulier, c est donc Visual Studio qui s était chargé de l héberger via l application WCF service host. Attention : L hébergement de services WCF nécessite d ouvrir des ports de communication réseau, ce qui nécessite des privilèges élevés sur la machine. Il faut donc que vous soyez administrateur de votre machine pour lancer des services WCF auto hébergés (le problème ne se pose pas avec IIS car il possède son propre compte utilisateur avec suffisamment de droits pour tout faire fonctionner correctement) Hébergement du service Médiathèque dans une application Winform (Auto hébergement) Pour commencer, nous allons donner un exemple d auto hébergement, en hébergeant notre service dans une application Winform. A travers cet exemple nous allons étudier la mise en œuvre de la classe ServiceHost qui fournit toute la charpente d hébergement de services WCF. Cet exemple est valable tout aussi bien en Winform qu en WPF, en application console ou au sein d un service Windows Ecriture du code de l application Pour commencer, on ajoute une solution de type «application Winform» à la solution «Médiathèque». On sait que tous les mécanismes WCF se trouvent dans l espace de nom System.ServiceModel. On rajoute donc une référence à cet espace de nom dans notre nouveau projet. Après avoir préparé une petite IHM avec un bouton et un label permettant respectivement d ouvrir/fermer le service et d en afficher l état, il faut écrire le code permettant { notre programme d héberger le service :

11 11 Configuration et Hebergement de services WCF //C# public void StartStopServiceHost() { try { if (hote == null) hote = new ServiceHost(typeof(MediathequeServiceImpl)); if (hote.state!= CommunicationState.Opened) { hote.open(); lblstatutservice.text = "Service ouvert"; } else { hote.close(); lblstatutservice.text = "Service fermé"; } } catch (Exception ex) { MessageBox.Show(ex.Message,"Erreure",MessageBoxButtons.OK,MessageBoxIcon.Er ror); } } VB Public Sub StartStopService() Try If hote Is Nothing Then hote = New ServiceHost(GetType(MediathequeServiceImpl)) Else If Not (hote.state = CommunicationState.Opened) Then hote.open() Else hote.close() End If End If Catch ex As Exception MessageBox.Show(ex.Message, "Erreure", MessageBoxButtons.OK, MessageBoxIcon.Error) End Try End Sub L hébergement d un service WCF dans un client lourd ou un service Windows ; passe par l utilisation d une instance de la classe ServiceHost, laquelle possède un constructeur qui prend en argument le type de l implémentation du service.

12 12 Configuration et Hebergement de services WCF Ensuite, un appel { la méthode Open() de l instance du ServiceHost permet d ouvrir { proprement parler les ports de communication par lesquels sera exposé le service. Si l appel { la méthode Open() ne lève pas d exception, le service WCF est alors prêt { répondre aux clients Le fichier de configuration. Nous venons d écrire le code qui permet d invoquer toute la plomberie d hébergement de services WCF dans notre application Winform, cependant, il manque tous les éléments de configuration (Endpoint(s), Comportement(s)). C est ce que nous allons définir maintenant : Bien que dans la pratique, il soit possible d écrire la configuration du service «en dur» directement dans le code source (en utilisant un objet ChannelFactory) cela n est pas recommandé. On préférera largement utiliser un fichier de configuration notamment parce que la séparation du code et de la configuration permet de ne pas avoir { recompiler l application. On gagne du temps, sans compter qu en production, c est généralement un ingénieur système et non pas un développeur qui gérera le service, il n aura donc pas Visual Studio { disposition mais un simple éditeur de texte. Dans une application de type Winform, le fichier de configuration s appelle App.config et il contient toute la configuration du service, notamment la définition des endpoints et les comportements (Behaviors). Voici une configuration possible pour notre service Médiatheque : <?xml version="1.0" encoding="utf-8"?> <configuration> <system.servicemodel> <services> <service name="mediathequeservice.mediathequeserviceimpl"> <endpoint address="http:// :4444/mediathequeah" binding="basichttpbinding" contract="mediathequeservice.imediathequeservice"/> </service> </services> </system.servicemodel> </configuration> Ce fichier de configuration est très simple, il définit juste un endpoint pour permettre aux clients d utiliser le service. C est le strict minimum! Ainsi, pour utiliser ce service, les clients se connecteront { l adresse et dialogueront en http classique (basichttpbinding). On a vu précédemment que grâce { l auto hébergement, on pouvait utiliser tous les types de bindings existants, de plus un service peut tout à fait être exposé simultanément, à travers plusieurs endpoints (cette technique est couramment utilisée pour assurer la compatibilité des clients). On va donc maintenant écrire un deuxième endpoint qui permettra aux clients d utiliser des sockets TCP en lieu et place du protocole http.

13 13 Configuration et Hebergement de services WCF <?xml version="1.0" encoding="utf-8"?> <configuration> <system.servicemodel> <services> <service name="mediathequeservice.mediathequeserviceimpl"> <endpoint address="http:// :4444/mediathequeah" binding="basichttpbinding" contract="mediathequeservice.imediathequeservice"/> <endpoint address="net.tcp:// :4445" binding="nettcpbinding" contract="mediathequeservice.imediathequeservice"/> </service> La seule chose à faire est de rajouter une balise «endpoint» sur le modèle de la première, puis de modifier </services> le binding et l adresse (changer le protocole et changer le port car deux bindings </system.servicemodel> ne peuvent pas partager le même port). Notre service est à présent disponible à la fois en http et en tcp! </configuration> Note : Rien n empêche d exposer un service plusieurs fois par le même binding tant que l on n utilise pas la même adresse. Maintenant que nous avons { la fois codé l application hôte et écrit le fichier de configuration, le service est pleinement opérationnel, il ne reste plus qu a configurer le client. Ce point sera abordé un peu plus tard dans ce chapitre Editer graphiquement les fichiers de configuration WCF. Le fichier de configuration de notre exemple est court et simple, il n est donc pas difficile de l écrire { la main, cependant, un fichier de configuration peut vite devenir volumineux et difficilement compréhensible. C est pour cela qu il existe un outil permettant d éditer graphiquement les configurations WCF : Microsoft Service Configuration Editor. Pour ouvrir un fichier de configuration dans l éditeur, faites un clic droit sur le fichier de configuration puis choisissez «Edit WCF Configuration». Voici ce que l on obtient si on ouvre le fichier de configuration de notre service Médiathèque avec MSCE :

14 14 Configuration et Hebergement de services WCF Nous retrouvons bien nos deux endpoints, et nous avons la possibilité de les éditer, de les supprimer et d en créer de nouveaux mais aussi de créer un nouveau fichier de configuration de service grâce à un assistant. Chaque propriété se définit dans une interface comparable à l éditeur de propriétés de Visual Studio comme le montre la capture ci-dessous :

15 15 Configuration et Hebergement de services WCF Enfin, on notera que cet éditeur ne sert pas seulement à faire des configurations WCF coté serveur, mais peut aussi servir à éditer les fichiers des clients. A ce propos, on notera la possibilité de générer un fichier de configuration client à partir du fichier de configuration serveur Hébergement du service dans IIS 6.0. Nous venons de voir comment héberger un service WCF dans une application Windows, cependant, ce cas de figure n est pas forcement viable en entreprise, pour les raisons exposées dans l introduction de ce chapitre. C est pourquoi nous allons maintenant voir comment utiliser le serveur Web fourni avec Windows (IIS) pour héberger des services WCF. Attention : Sous IIS 6.0, livré avec Windows XP et Windows serveur 2003, IIS ne permet que d héberger un service web en http/https, en effet ce sont les deux seuls protocoles normalement supportés par un serveur Web Préparation du serveur Web. L hébergement de services WCF sous IIS, est très simple et rapide, il ne nécessite aucune ligne de code mais juste l écriture d un fichier de déclaration de service d extension.svc. Il faut donc d abord installer dans IIS la prise en charge de ces fichiers de configuration.svc. Pour cela, exécutez la commande suivante en tant qu administrateur local de votre machine : "C:\WINDOWS\Microsoft.NET\Framework\v3.0\Windows Foundation\ServiceModelReg.exe" -i Communication Cette commande aura pour effet d installer tous les éléments nécessaires { la prise en charge de WCF dans IIS:

16 16 Configuration et Hebergement de services WCF Hébergement du service proprement dit ; Maintenant que le serveur web est prêt, on va rajouter un nouveau projet web vide à la solution Médiathèque, puis un nouveau fichier texte d extension.svc contenant l instruction suivante : ServiceHost Service="MediathequeService.MediathequeServiceImpl" %> Cette ligne est en fait une directive qui crée un objet de type ServiceHost en passant en paramètre la classe à exposer au client. Cette directive est le pendant pour IIS du code suivant que nous avions utilisé dans l auto hébergement. : hote = new ServiceHost(typeof(MediathequeServiceImpl)); De même que nous avions eu besoin d écrire un fichier de configuration pour définir les différents endpoints, il nous faut ici aussi faire la même chose à quelques points prés : Les fichiers de configuration des applications web ne s appellent non pas App.config mais Web.config Sous IIS on ne spécifie jamais l adresse d un service de manière absolue, en effet, l élément adresse du binding WCF est donnée par l adresse qui { été configurée dans IIS au niveau du site et du répertoire virtuel hébergeant le service, ainsi, dans pareil cas on écriera généralement une chaine vide en tant qu argument du paramètre : «address». Si jamais la chaine n est pas vide elle représentera l URL du service par rapport { l adresse de base configurée par l administrateur dans IIS. Enfin, sous IIS 6.0 le paramètre «Binding» prendra en argument forcément un Binding basé sur http (basichttpbinding par exemple) à cause des limitations exposées plus haut. Pour héberger notre service WCF Médiathèque dans IIS, on peut utiliser un fichier de configuration semblable à celui-ci (Seule la partie concernant WCF est présentée ici)

17 17 Configuration et Hebergement de services WCF <system.servicemodel> <services> <service name="mediathequeservice.mediathequeserviceimpl"> </service> </services> </system.servicemodel> </configuration> <endpoint address="" binding="basichttpbinding" contract="mediathequeservice.imediathequeservice"/> Si on compile ce projet et que l on affiche le fichier.svc dans le navigateur, on obtient la fenêtre suivante : D après cet écran, le service est bien opérationnel. Nous avons terminé d héberger notre service sous Microsoft Internet Information Service. Note : La page stipule aussi que les métadonnées de ce services sont désactivées, en d autres termes, le service fonctionne, certes, mais pour pouvoir l utiliser le client doit déj{ connaitre le nom des opérations que ce service expose, ainsi que les paramètres nécessaires. Nous verrons ce point là plus en détails plus tard dans ce chapitre Hébergement dans IIS 7.0 / WAS

18 18 Configuration et Hebergement de services WCF Installation de Windows Activation Service Avant de pouvoir profiter des de services WCF hébergés sous WAS, il est nécessaire d installer cette fonctionnalité. Depuis le panneau de configuration, cliquer sur «programme et fonctionnalités», puis sur «fonctionnalités de Windows». Assurez-vous que les options suivantes sont cochées : Services Internet IIS IIS > Services WWW > Développement d application > ASP.Net Service d activation des processus Windows Microsoft.Net Framework 3.0 > WCF http Activation Microsoft.Net Framework 3.0 > WCF Non-http activation Paramétrage de WAS Quand on souhaite utiliser un binding non http avec WAS, il faut activer la prise en charge du binding souhaité sur le site web hébergeant le service Paramétrage de WAS à l aide de Appcmd.exe Le paramétrage du support des protocoles s effectue grâce { l utilitaire «appcmd». Il se trouve normalement { l emplacement suivant : C:\ Windows\system32\inetserv\appcmd.exe Exemple d utilisation d Appcmd: appcmd set site "DF" -+bindings.[protocol='net.tcp',bindinginformation='808;*'] Dans cet exemple, on ajoute (+bindings) le support des sockets TCP (protocol= net.tcp ) pour le site appelé «DF» (set site "DF") Parametrage manuel de WAS Appcmd.exe n est en fait qu une interface qui ne fait qu éditer le fichier XML C:\Windows\System32\inetsrv\config\applicationHost.config. Il est parfaitement possible d éditer ce fichier { la main. Voici la configuration d un site web IIS :

19 19 Configuration et Hebergement de services WCF <site name="df" id="2"> <application path="/" applicationpool="df"> <virtualdirectory path="/" physicalpath="d:\www\df" /> </application> <bindings> </bindings> <binding protocol="http" bindinginformation="*:4444:" /> <binding protocol="net.tcp" bindinginformation="4445:*"/> </site> Hébergement du service Une fois les étapes d installation et de configurations terminées, la procédure d hébergement du service { proprement parler est rigoureusement identique à celle mise en œuvre sur IIS 6. Cependant, grâce { WAS vous pouvez spécifier des Endpoints de type autre que http ou https. Voici un exemple de configuration IIS 7.0 qui utilise WAS pour faire de l hébergement par sockets tcp en plus de l hébergement classique http <services> <service name="mediathequeservice.mediathequeserviceimpl" behaviorconfiguration="publicationmetadonnees"> <endpoint address="" binding="basichttpbinding" contract="mediathequeservice.imediathequeservice"/> <endpoint address="net.tcp:// :4445" binding="nettcpbinding" contract="mediathequeservice.imediathequeservice"/> </service> 3.3 Gestion de l accès aux métadonnées de service Depuis le début du chapitre, nous étudions l hébergement des services, en partant du principe que le client connait déjà le nom des méthodes exposées par le service, ainsi que les éventuels paramètres et les types de retour. Cependant, dans bien des cas notamment pour les services exposés librement sur internet, le client connaît l existence du service (son URL) mais ne connait pas précisément son interface. Nous allons voir qu il existe un moyen pour les services WCF (comme pour les services web «classiques»), d exposer des métadonnées, c'est-àdire des données dans lesquelles le service va se décrire pour permettre à un client lambda n ayant aucune connaissance du fonctionnement de ce service de l utiliser Metadata Exchange (MEX). Pour des questions de compatibilité et d interopérabilité le format d échange des métadonnées de service est codifié. L échange de métadonnées (MEX) passe par deux notions importantes : Le document WSDL et le format SOAP Le format WSDL Le format WSDL : Web Service Définition Langage, comme son nom l indique, { pour rôle de décrire un service WCF et plus généralement toutes formes de services web. Dans le document WSDL, on retrouve la signature de toutes les opérations (méthodes) exposées par le service, ainsi que la description des types métiers. Enfin, suivant le cas, on peut aussi trouver des

20 20 Configuration et Hebergement de services WCF instructions relatives { la sécurité (par exemple comment s identifier sur le service). Ces instructions facultatives se trouvent dans ce que l on appelle les «extensions» WSDL. Le format WSDL est un standard avec lequel on est capable de décrire tous les services web (et pas uniquement ceux utilisant WCF) indépendamment de la technologie qu ils emploient et de la plateforme sur laquelle ils sont exposés. Ainsi, il est tout à fait possible de consommer un service WCF avec un client java par exemple. L échange de données se fera au format SOAP Le format SOAP Le format SOAP est un protocole de transmission de messages. Le rôle de ce protocole est de définir des règles afin de codifier des échanges de type Requête Réponse. SOAP est une norme multiplateforme qui trouve son utilisation principale dans les services web pour assurer la compatibilité inter-plateforme Paramétrer la publication des métadonnées d un service. Pour permettre la publication des métadonnées de service, il suffit d éditer le fichier de configuration du service (App.config ou Web.Config selon les cas) et d ajouter les instructions suivantes : <system.servicemodel> <behaviors> <servicebehaviors> <behavior name="publicationmetadonnees"> <servicemetadata httpgetenabled="true" httpgeturl="/metadonnees"/> </behavior> </servicebehaviors> </behaviors> <services> <service name="mediathequeservice.mediathequeserviceimpl" behaviorconfiguration="publicationmetadonnees"> <endpoint address="" binding="basichttpbinding" contract="mediathequeservice.imediathequeservice"/> </service> </services> Dans ce fragment de configuration, on publie les métadonnées du service Médiathèque exposé avec IIS grâce { l utilisation du Behavior (ou comportement) «servicemetadata» qui prend en argument une méthode de publication (ici httpgetenabled= "true" ) mais aussi une URL { laquelle la description du service sera disponible (ici l url relative "/metadonnees"). Pour finir, il ne reste plus qu a activer ce comportement sur notre service en ajoutant le paramètre "behaviorconfiguration" suivi du nom du comportement précédemment défini. Voici ce que l on obtient alors quand on ouvre le fichier mediatheque.svc avec un navigateur :

21 21 Configuration et Hebergement de services WCF On observe que maintenant les métadonnées sont disponibles et peuvent être utilisées pour accéder au service. 3.4 Gestion des comportements de service Définition Comme nous l avons vu dans le premier chapitre, de manière générale un Behavior sert { paramétrer le comportement local du service et il n affectera donc jamais directement le client. Il existe 3 types de Behaviors : Les Behaviors d opération Les Behaviors de endpoint Les Behaviors de service. Seuls ces derniers nous intéressent dans ce chapitre Déclaration et application des Behaviors Les Behaviors de niveau service se déclarent dans le fichier de configuration du service. La section de déclaration des Behaviors se délimite par <behaviors> et </behaviors>. Un comportement se place { l intérieur de ces balises entre les marques <behavior> et </behior> Un Behavior porte toujours un nom qui sera réutilisé pour appliquer le comportement à un service donné grâce { l argument "BehaviorConfiguration" de la balise Service. Cette nécessité d application du comportement { un service permet de définir plusieurs Behaviors, dans un fichier de configuration servant à plusieurs services, sans pour autant être obligé d appliquer tous les comportements, { tous les services décrits dans le fichier mais plutôt de faire de l application au cas par cas, service par service. L étude détaillée des différents comportements disponibles se fera tout au long du cursus quand l occasion se présentera

22 22 Configuration et Hebergement de services WCF 3.5 La configuration coté client Maintenant que nous savons plus précisément comment héberger un service WCF, nous allons voir maintenant en détail comment configurer une application cliente pour qu elle puisse utiliser le service WCF que nous venons d héberger La classe proxy clé de voute de WCF coté client. Nous l avons déj{ vu { plusieurs reprises, mais il semble important de le rappeler : La consommation d un service Web quel qu il soit et plus particulièrement d un service WCF, passe par l utilisation d une classe proxy Rôle et contenu d une classe proxy Le rôle d une classe proxy est de servir d intermédiaire entre un service et un client. Son rôle est principalement de masquer au programmeur toute la complexité de WCF, de telle sorte que ce dernier n ai { utiliser qu une simple instance de classe comme nous l avons vu dans le chapitre précédent. Une classe proxy contient au moins 3 éléments importants : Une implémentation locale des types métier dont le service a besoin pour fonctionner Une implémentation locale de chaque opération proposée par le service. Une implémentation du système de pile de canaux (nouveauté de ce chapitre) Générer une classe proxy pour un service. Pour rappel, une classe proxy se génère à partir du document WSDL du service. Pour générer une classe proxy il est donc nécessaire que le service expose ses métadonnées Générer une classe proxy { partir de l utilitaire svcutil.exe svcutil.exe est un utilitaire en ligne de commande inclus dans le SDK de Windows et dont le rôle qui nous intéresse ici est de générer des classes proxy pour des services dont l adresse est passée en paramètre. Ce programme ce trouve normalement { l emplacement : c:\program Files\Microsoft SDKs\Windows\v6.0A\bin Dans sa forme la plus simple, cet utilitaire se lance en prenant en argument simplement l adresse de l emplacement des métadonnées de service et génère en sortie une classe proxy en c# ainsi qu un fichier de configuration qu il faudra renommer App.config avant de pouvoir l utiliser dans un projet. Ce cas a déj{ été abordé dans le chapitre d introduction Quelques arguments de svcutil. Argument Signification /d <repertoire> Spécifie explicitement l emplacement des fichiers générés. S il n est pas mentionné, les fichiers sont générés dans le répertoire de svcutil. /out :<fichier> Spécifie explicitement le nom du fichier proxy généré. S il n est pas mentionné, il est déduit des métadonnées. /config :<fichier> Spécifie explicitement le nom du fichier de configuration généré. S il n est pas mentionné, il s appelle output.config /mergeconfig Ajoute des données de configuration à un fichier déjà existant. Très utile si on veut ajouter directement la partie configuration WCF à un fichier de configuration d application existant. /noconfig Génère uniquement le fichier de code de la classe proxy. /l <CS VB> Spécifie explicitement le langage dans lequel le fichier de code doit être généré (c# ou Visual Basic). S il n est pas mentionné, il est écrit en c#. /async Demande { l utilitaire de générer une version asynchrone de chaque

23 23 Configuration et Hebergement de services WCF méthode en plus de la version synchrone classique. Utile pour ne pas bloquer le client lorsque le traitement ou le transfert de données est lent ou volumineux. Il est bien sur possible (et fortement recommandé) de combiner les options comme dans l exemple suivant : Svcutil /d d:\projets\mediatheque\ /out MediathequeClient.vb /config App.config /mergeconfig /l VB Dans cet exemple, Les fichiers seront places directement dans le répertoire du projet Médiathèque, la configuration WCF sera ajoutée à le configuration existante et le fichier de code sera généré en Visual Basic Générer une classe proxy à partir de Visual Studio Nous allons à présent voir comment aire la même chose avec Visual Studio 2008 de manière plus conviviale. Comme d habitude, le but est ici de générer automatiquement tous le code et la configuration nécessaire pour consommer notre service Médiathèque depuis un client lourd de type Winform. Pour pouvoir consommer notre service WCF, on fait un clic droit sur l application cliente dans le gestionnaire de projets puis on choisi «Ajouter une référence de service». A présent, il suffit de remplir le champ «Adresse» avec l URL des métadonnées du service puis de cliquer sur «Aller à». Visual Studio se connecte alors au serveur et lit le fichier WSDL, il en déduit donc les opérations exposée par le service et les affiche dans la liste «Operations». Il ne reste plus alors qu a nommer l espace de nom { invoquer localement pour utiliser le service puis à cliquer sur OK.

24 24 Configuration et Hebergement de services WCF Nous pouvons bien sur spécifier les mêmes options avancées qu avec svcutil en cliquant sur le bouton «avancé».

25 25 Configuration et Hebergement de services WCF Une fois toutes les options validées, tout est prêt coté client pour utiliser le service, nous avons bien une vision locale des opérations exposées par le service comme le montre la capture cidessous : Consommer un service WCF sans pourvoir générer de classe proxy Pour finir ce chapitre, nous allons à présent voir comment on peut consommer un service WCF sans pour autant avoir accès à ses métadonnées. Il peut arriver parfois que les services WCF n exposent pas leurs métadonnées. Notamment pour des raisons de sécurité et de confidentialité mais aussi et surtout car cela permet de mettre en place un premier niveau de contrôle sur qui a accès au service. En effet, dans pareil cas, le seul moyen d accéder au service est de déj{ connaitre ses caractéristiques. Le fournisseur du service devra donc d abord donner manuellement { l utilisateur ce que le document WSDL aurai du lui fournir, c est { dire l adresse, le binding et l interface (sous forme de dll) mains aussi les types métiers qui rentrent en jeu Un tel cas de figure demande cependant de créer à la main tout ce que svcutil ou Visual Studio génèrent automatiquement notamment les canaux de communication Consommation manuelle du service Médiathèque. Pour les besoins de l exemple, on ajoute un nouveau projet de type Winform à notre solution puis on ajoute une référence vers le projet de DAO, pour récupérer les types film et dvd, et une référence vers le projet du service pour en récupérer l interface. Maintenant que les types et l interface du service sont connus de notre nouveau projet nous pouvons commencer le codage.

Introduction ASP.NET

Introduction ASP.NET 1 Sommaire Introduction... 1 1 Framework... 2 1.1 Général (.NET)... 2 1.2 ASP.NET... 2 2 Prérequis... 2 3 Présentation des bases d un projet ASP.NET... 3 3.1 Création d un projet... 3 3.2 Site Web : Les

Plus en détail

Mettre en place un accès sécurisé à travers Internet

Mettre en place un accès sécurisé à travers Internet Mettre en place un accès sécurisé à travers Internet Dans cette partie vous verrez comment configurer votre serveur en tant que serveur d accès distant. Dans un premier temps, les méthodes pour configurer

Plus en détail

Plateforme d'évaluation professionnelle. Manuel d utilisation du service Web d EvaLog

Plateforme d'évaluation professionnelle. Manuel d utilisation du service Web d EvaLog Plateforme d'évaluation professionnelle Manuel d utilisation du service Web d EvaLog Un produit de la société AlgoWin http://www.algowin.fr Version 1.1.0 du 31/01/2015 Table des matières Présentation d

Plus en détail

Note d installation. Superdoc Premium 10

Note d installation. Superdoc Premium 10 Note d installation Superdoc Premium 10 Ce document décrit les procédures d installation et de mise à jour de l application Superdoc Premium Version 10 Auteur Aidel Date 02/11/2012 Version 1 Diffusion

Plus en détail

1 Introduction. 2 Les contrats. 3 Les bindings. 4 Hébergement. 5 Consommation. 6 WCF et remoting. 7 Sessions, instantiations et concurrence

1 Introduction. 2 Les contrats. 3 Les bindings. 4 Hébergement. 5 Consommation. 6 WCF et remoting. 7 Sessions, instantiations et concurrence Windows Communication Foundation Intergiciels à objets et services web Université de Montpellier 2 Faculté des sciences Mars 2012 GMIN204 (UM2 FdS) WCF Mars 2012 1 / 55 GMIN204 (UM2 FdS) WCF Mars 2012

Plus en détail

K?ellaWeb Saisie des absences, retards et sanctions APLON en mode Web

K?ellaWeb Saisie des absences, retards et sanctions APLON en mode Web 2012 K?ellaWeb Saisie des absences, retards et sanctions APLON en mode Web Document d installation et de paramétrage 24/09/2012 Sommaire Septembre 2012 1. Contexte d installation...3 1.1. Prérequis à l

Plus en détail

Manuel du logiciel PrestaTest.

Manuel du logiciel PrestaTest. Manuel du logiciel. Ce document décrit les différents tests que permet le logiciel, il liste également les informations nécessaires à chacun d entre eux. Table des matières Prérequis de PrestaConnect :...2

Plus en détail

Créer et partager des fichiers

Créer et partager des fichiers Créer et partager des fichiers Le rôle Services de fichiers... 246 Les autorisations de fichiers NTFS... 255 Recherche de comptes d utilisateurs et d ordinateurs dans Active Directory... 262 Délégation

Plus en détail

WCF dans les architectures Web agiles.

WCF dans les architectures Web agiles. dans les architectures Web agiles. Le paradigme objets distribués Silver Nakache 04 Juillet 2007. Introduction Etre agile! Voila ce que l on entend partout dans nos projets. L avènement de l agile a émergé

Plus en détail

WCF et intéropabilité avec JAVA

WCF et intéropabilité avec JAVA WCF et intéropabilité avec JAVA Version 1.0 Adrien RUFFIE 2 WCF et intéropabilité avec JAVA Sommaire 1 Création du service WCF... 3 1.1 Création du contrat de service... 3 1.2 Création de l implémentation

Plus en détail

Cette application développée en C# va récupérer un certain nombre d informations en ligne fournies par la ville de Paris :

Cette application développée en C# va récupérer un certain nombre d informations en ligne fournies par la ville de Paris : Développement d un client REST, l application Vélib 1. Présentation L application présentée permet de visualiser les disponibilités des vélos et des emplacements de parking à la disposition des parisiens

Plus en détail

LANDPARK HELPDESK GUIDE DE PRISE EN MAIN (VERSION 3.9.2)

LANDPARK HELPDESK GUIDE DE PRISE EN MAIN (VERSION 3.9.2) LANDPARK HELPDESK GUIDE DE PRISE EN MAIN (VERSION 3.9.2) Avril 2014 Installation de l application Pré-requis (page 2) Mise en place de la base de données Base de données SQL Express (page 2) Base de données

Plus en détail

Déployer une application cliente avec le Framework.NET 3.5 Client Profile

Déployer une application cliente avec le Framework.NET 3.5 Client Profile Déployer une application cliente avec le Framework.NET 3.5 Client Profile Version 1.0 James RAVAILLE http://blogs.dotnet-france.com/jamesr 2 Déployer une application cliente avec le Framework.NET 3.5 Client

Plus en détail

SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio

SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio [03/07/09] Sommaire 1 Installation de SQL Server

Plus en détail

MISE A JOUR : 04 FEVRIER 2011 PROCÉDURE D INSTALLATION. Cegid Business COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V9 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7

MISE A JOUR : 04 FEVRIER 2011 PROCÉDURE D INSTALLATION. Cegid Business COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V9 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7 PROCÉDURE D INSTALLATION Cegid Business V9 COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V9 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7 Sommaire 1. Introduction 2. Installation de SQL Server 2005 ou 2008 3. Installation de Cegid Business

Plus en détail

Création d un serveur Web Sous Windows 2000 Pro / Server / XP Pro

Création d un serveur Web Sous Windows 2000 Pro / Server / XP Pro Création d un serveur Web Sous Windows 2000 Pro / Server / XP Pro 1 Introduction IIS (Internet information service) est un composant Windows qui prend en charge le service Web (http) et FTP. Le serveur

Plus en détail

Figure 1-1. Plateformes compatibles avec WCF

Figure 1-1. Plateformes compatibles avec WCF 1 Bonjour Indigo Windows Communication Foundation (WCF), auparavant connu sous le nom de code «Indigo», est une nouvelle plateforme de messages distribués. Il fait partie du Framework.NET 3.0 livré avec

Plus en détail

Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation

Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation 1 Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation Le langage VBA (Visual Basic for Applications) permet de concevoir des programmes selon une syntaxe qui lui est propre, puis d éditer et d exécuter

Plus en détail

VPN L2TP/IPsec en utilisant un certificat X.509 v3

VPN L2TP/IPsec en utilisant un certificat X.509 v3 VPN L2TP/IPsec en utilisant un certificat X.509 v3 Installer une autorité de certification d entreprise : Dans notre cas de figure nous sommes dans un domaine qui s appelle «konoha.com». Une autorité de

Plus en détail

DATAEXCHANGER DEX VERSION X

DATAEXCHANGER DEX VERSION X GUIDE D INSTALLATION DATAEXCHANGER DEX VERSION X SOMMAIRE Sommaire...- 2-1 PRE-REQUIS...- 4-1.1 Cohabitation avec d anciennes versions DEX...- 4-1.2 Matériel...- 4-1.3 Logiciel...- 4-1.4 Base de données...-

Plus en détail

Le MSMQ. Version 1.0. Pierre-Franck Chauvet

Le MSMQ. Version 1.0. Pierre-Franck Chauvet Le MSMQ Version 1.0 Z Pierre-Franck Chauvet 2 [Le MSMQ] [Date : 10/10/09] Sommaire 1 Introduction... 3 2 Le Concept... 5 2.1 Les messages... 5 2.2 Les files d attentes... 5 2.3 WorkGroup... 7 2.4 Active

Plus en détail

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION EstimAction Nom d utilisateur : Mot de passe : Microsoft SQL Server Express Edition Adresse de la base de données : Nom d utilisateur

Plus en détail

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs installations

Plus en détail

MISE A JOUR : 04 FEVRIER 2011 PROCÉDURE D INSTALLATION. Cegid Business COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V8 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7

MISE A JOUR : 04 FEVRIER 2011 PROCÉDURE D INSTALLATION. Cegid Business COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V8 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7 PROCÉDURE D INSTALLATION Cegid Business V8 COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V8 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7 Sommaire 1. Introduction 2. Installation de SQL Server 2005 ou 2008 3. Installation de Cegid Business

Plus en détail

Pré-requis pour les serveurs Windows 2003, Windows 2008 R2 et Windows 2012

Pré-requis pour les serveurs Windows 2003, Windows 2008 R2 et Windows 2012 Fiche technique AppliDis Pré-requis pour les serveurs Windows 2003, Windows 2008 R2 et Windows 2012 Fiche IS00812 Version document : 1.08 Diffusion limitée : Systancia, membres du programme Partenaires

Plus en détail

Préconisations Techniques & Installation de Gestimum ERP

Préconisations Techniques & Installation de Gestimum ERP 2015 Préconisations Techniques & Installation de Gestimum ERP 19/06/2015 1 / 30 Table des Matières Préambule... 4 Prérequis matériel (Recommandé)... 4 Configuration minimum requise du serveur (pour Gestimum

Plus en détail

INDICATIONS IMPORTANTES POUR L INSTALLATION DE VERTEC

INDICATIONS IMPORTANTES POUR L INSTALLATION DE VERTEC INDICATIONS IMPORTANTES POUR L INSTALLATION DE VERTEC Le présent document est destiné à vous aider dans les premiers pas d utilisation du CD d installation Vertec. Il aborde notamment les thèmes suivants:

Plus en détail

Introduction à ADO.NET

Introduction à ADO.NET 1 Introduction à ADO.NET Introduction à ADO.NET Sommaire Introduction à ADO.NET... 1 1 Introduction... 2 1.1 Qu est ce que l ADO.NET?... 2 1.2 Les nouveautés d ADO.NET... 2 1.3 Les avantages d ADO.NET...

Plus en détail

avast! EP: Installer avast! Small Office Administration

avast! EP: Installer avast! Small Office Administration avast! EP: Installer avast! Small Office Administration Comment installer avast! Small Office Administration? avast! Small Office Administration est une console web qui permet la gestion a distance de

Plus en détail

Gestion du serveur WHS 2011

Gestion du serveur WHS 2011 Chapitre 15 Gestion du serveur WHS 2011 Les principales commandes Windows Home Server 2011 reprend l ergonomie de Windows 7 et intègre les principales commandes de Windows Server 2008 R2. Les commandes

Plus en détail

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Active Directory sous Windows Server SAHIN Ibrahim BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Sommaire I - Introduction... 3 1) Systèmes d exploitation utilisés... 3 2) Objectifs...

Plus en détail

Configuration du serveur web proposé dans Ma Plateforme Web pour déployer WebMatrix

Configuration du serveur web proposé dans Ma Plateforme Web pour déployer WebMatrix Configuration du serveur web proposé dans Ma Plateforme Web pour déployer WebMatrix Déploiement de Web Deploy sur un serveur Windows Server 2008 R2 09/09/2010 Microsoft France Pierre Lagarde pierlag@microsoft.com

Plus en détail

Présentation de l environnement de développement SharePoint

Présentation de l environnement de développement SharePoint Présentation de l environnement de développement SharePoint Atelier pratique Manuel de l atelier SPCHOL303 Utilisation du modèle objet client et de REST à partir d une application.net C# Ce document est

Plus en détail

Le serveur web Windows Home Server 2011

Le serveur web Windows Home Server 2011 Chapitre 16 Le serveur web Windows Home Server 2011 Windows Home Server 2011, directement dérivé de Windows Server 2008 R2, utilise la même technologie Internet Information Services IIS pour la mise en

Plus en détail

Développement d un logiciel de messagerie instantanée avec Dotnet (version simplifiée)

Développement d un logiciel de messagerie instantanée avec Dotnet (version simplifiée) Développement d un logiciel de messagerie instantanée avec Dotnet (version simplifiée) Propriétés Description Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Développement d un logiciel de messagerie

Plus en détail

Introduction aux. services web 2 / 2

Introduction aux. services web 2 / 2 Introduction aux services web 2 / 2 1 Calendrier 2 x CM A 107 mercredi 7 janvier 2015, 08 h 00 10 h 00 : introduction sur la théorie des services web mercredi 28 janvier 2015, 08 h 00 10 h 00 : introduction

Plus en détail

Sécurisation du réseau

Sécurisation du réseau Sécurisation du réseau La sécurisation du réseau d entreprise est également une étape primordiale à la sécurisation générale de votre infrastructure. Cette partie a pour but de présenter les fonctionnalités

Plus en détail

PROCEDURE D INSTALLATION D UN ENVIRONNEMENT POUR DEVELOPPER AVEC VISUAL BASIC

PROCEDURE D INSTALLATION D UN ENVIRONNEMENT POUR DEVELOPPER AVEC VISUAL BASIC PROCEDURE D INSTALLATION D UN ENVIRONNEMENT POUR DEVELOPPER AVEC VISUAL BASIC Page 1 sur 30 SOMMAIRE SE PREPARER A L INSTALLATION DE L ENVIRONNEMENT... 3 RÉCAPITULER LES COMPOSANTS À INSTALLER... 3 RASSEMBLER

Plus en détail

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée Virtual Server de Microsoft

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée Virtual Server de Microsoft Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée Virtual Server de Microsoft Virtual Server 2005 R2 Network Shutdown Module Système Principal (hôte) Virtual Server

Plus en détail

TP Protocole HTTPS avec Pratiquer l algorithmique

TP Protocole HTTPS avec Pratiquer l algorithmique TP Protocole HTTPS avec Pratiquer l algorithmique Introduction : Le protocole HTTPS permet l échange de données entre client et serveur de manière sécurisée, en ayant recours au cryptage (technologie SSL).

Plus en détail

Guide SQL Server 2008 pour HYSAS

Guide SQL Server 2008 pour HYSAS Guide SQL Server 2008 pour HYSAS Sommaire 1- Lancement de l exécutable 3 2- Paramétrage pour des postes clients 11 3- Paramétrage Windows 13 4- Création de l installation avec Visor 24 1- Lancement de

Plus en détail

Installation classique de Windows XP. Phase texte de l installation :

Installation classique de Windows XP. Phase texte de l installation : Installation classique de Windows XP Voici les trois installations standard de Windows XP : A partir du CD-ROM de Windows XP : Ce type d installation nécessite que vous ayez un lecteur de CD-ROM sur votre

Plus en détail

Base de connaissance K.SSL Installez votre certificat

Base de connaissance K.SSL Installez votre certificat Installer votre Certificat SSL Keynectis vous livre votre certificat dans le corps d un email. Nous vous recommandons de copier votre certificat dans un fichier texte (type Bloc-Notes ou Vi). N utilisez

Plus en détail

INTRODUCTION AUX TESTS DE PERFORMANCE ET DE CHARGE

INTRODUCTION AUX TESTS DE PERFORMANCE ET DE CHARGE INTRODUCTION AUX TESTS DE PERFORMANCE ET DE CHARGE 1 Introduction aux tests de performance et de charge Sommaire Avertissement...2 Aperçu...3 1. Création du scénario de navigation web (Test web)...4 2.

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION

MANUEL D INSTALLATION Data Processing Commission Fast Advanced Software for Table soccer - v 1.0 Logiciel de gestion de tournoi de football de table MANUEL D INSTALLATION INSTALLATION INFORMATIQUE DE LA TABLE DE MARQUE & CONFIGURATION

Plus en détail

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452 EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013 Réf FR 80452 Durée : 3 jours A propos de ce cours : Ce cours offre une information interactive et détaillée sur le développement d extensions pour Microsoft Dynamics

Plus en détail

Système Principal (hôte) 2008 Enterprise x64

Système Principal (hôte) 2008 Enterprise x64 Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée avec : Hyper-V 6.0 Manager Hyper-V Server (R1&R2) de Microsoft Hyper-V 6.0 Network Shutdown Module Système Principal

Plus en détail

Configuration du routeur. Installer le service de certificats

Configuration du routeur. Installer le service de certificats Page 1 sur 21 Avec les paramètres par défaut, Outlook Web Access transmet tout le traffic en clair (y compris les noms d'utilisateur et les mots de passe) entre le serveur et le client. C'est pourquoi

Plus en détail

Introduction au langage C#

Introduction au langage C# Introduction au langage C# 1 Introduction : Langage développé par Microsoft afin de concurrencer le langage Java afin d être exécuté sur un grand nombre de plates formes (même des linux). Le langage C#

Plus en détail

Guide de configuration. Logiciel de courriel

Guide de configuration. Logiciel de courriel Guide de configuration Logiciel de courriel Août 2013 Table des matières 1. Logiciels de courriel Mac 1.1 Télécharger, installer et mettre à niveau Microsoft Outlook (Utilisateurs du Courriel Affaires

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Oracle Developer Suite 10g. Guide de l installation. Vista & Seven

Oracle Developer Suite 10g. Guide de l installation. Vista & Seven TRAVAIL RÉALISÉ PAR ABED ABDERRAHMANE Oracle Developer Suite 10g Guide de l installation 10g Release 2 (10.1.2) pour Windows Vista & Seven www.oraweb.ca Page 1 TABLE DES MATIÈRES : PARTIE 1 : CONCEPTS

Plus en détail

CARPE. Documentation Informatique S E T R A. Version 2.00. Août 2013. CARPE (Documentation Informatique) 1

CARPE. Documentation Informatique S E T R A. Version 2.00. Août 2013. CARPE (Documentation Informatique) 1 CARPE (Documentation Informatique) 1 CARPE Version 2.00 Août 2013 Documentation Informatique S E T R A Programme CARPE - Manuel informatique de l'utilisateur CARPE (Documentation Informatique) 2 Table

Plus en détail

Connexion à SQL server

Connexion à SQL server Micromedia International Etude technique Auteur : Pierre Chevrier Nombre de pages : 18 Société : Date : 12/09/2012 Réf. : ETT_20110624_000001.docx Connexion à SQL server Ce document précise les modalités

Plus en détail

Manuel d'installation de GESLAB Client Lourd

Manuel d'installation de GESLAB Client Lourd Manuel d'installation GESLAB Client Lourd Référence Date de la dernière mise à jour Rédigé par Objet GESLAB_MINS_TECH_Manuel d'installation GESLAB Client 15/04/2013 Steria Manuel d'installation de GESLAB

Plus en détail

Compte Rendu d intégration d application

Compte Rendu d intégration d application ISMA 3EME ANNEE Compte Rendu d intégration d application Compte Rendu Final Maxime ESCOURBIAC Jean-Christophe SEPTIER 19/12/2011 Table des matières Table des matières... 1 Introduction... 3 1. Le SGBD:...

Plus en détail

Plateforme PAYZEN. Intégration du module de paiement pour la plateforme Magento version 1.3.x.x. Paiement en plusieurs fois. Version 1.

Plateforme PAYZEN. Intégration du module de paiement pour la plateforme Magento version 1.3.x.x. Paiement en plusieurs fois. Version 1. Plateforme PAYZEN Intégration du module de paiement pour la plateforme Magento version 1.3.x.x Paiement en plusieurs fois Version 1.4a Guide d intégration du module de paiement Multiple Magento 1/24 SUIVI,

Plus en détail

1 - EXCHANGE 2003 - Installation

1 - EXCHANGE 2003 - Installation Page 1 sur 23 Le serveur FRBAR-MAIL01 est Contrôleur du domaine mlmd.lan. Il est serveur DNS ((avec redirecteur DNS orange) + AD + DHCP + serveur exchange 2003)) Nom de domaine mlmd.eu Page 2 sur 23 MLMD.EU

Plus en détail

Programmation en C# avec Visual Studio 2010

Programmation en C# avec Visual Studio 2010 CATALOGUE DE FORMATION Année 2011 Sommaire Programmation en C# avec Visual Studio 2010... 3 Introduction au développement Web avec Visual Studio 2010... 4 Développement d'applications Web avec Microsoft

Plus en détail

Formateur.NET expérimenté Forte expertise dans la conception et le développement d applications.net, associée à une grande pédagogie

Formateur.NET expérimenté Forte expertise dans la conception et le développement d applications.net, associée à une grande pédagogie James RAVAILLE 1, Rue de Cholet 44 800 Saint-Herblain formation@algowin.fr 06 38 43 08 41 http://www.algowin.fr Marié, 3 enfants Nationalité française 34 ans Permis B Formateur.NET expérimenté Forte expertise

Plus en détail

FORMATION PcVue. Mise en œuvre de WEBVUE. Journées de formation au logiciel de supervision PcVue 8.1. Lieu : Lycée Pablo Neruda Saint Martin d hères

FORMATION PcVue. Mise en œuvre de WEBVUE. Journées de formation au logiciel de supervision PcVue 8.1. Lieu : Lycée Pablo Neruda Saint Martin d hères FORMATION PcVue Mise en œuvre de WEBVUE Journées de formation au logiciel de supervision PcVue 8.1 Lieu : Lycée Pablo Neruda Saint Martin d hères Centre ressource Génie Electrique Intervenant : Enseignant

Plus en détail

Introduction. Qu est-ce que Visual Basic 2008?

Introduction. Qu est-ce que Visual Basic 2008? Je suis profondément ravi que vous ayez choisi ce livre pour acquérir les compétences et techniques de programmation avec Microsoft Visual Basic 2008. Si nous nous découvrons mutuellement dans ce paragraphe,

Plus en détail

Documentation télémaintenance

Documentation télémaintenance Documentation télémaintenance Table des matières Introduction... 2 Interface web du technicien... 2 Connexion à l interface... 2 Mon compte... 3 Configuration... 4 1. Jumpoint... 4 2. Jump clients... 4

Plus en détail

KAJOUT WASSIM INTERNET INFORMATION SERVICES (IIS) 01/03/2013. Compte-rendu sur ISS KAJOUT Wassim

KAJOUT WASSIM INTERNET INFORMATION SERVICES (IIS) 01/03/2013. Compte-rendu sur ISS KAJOUT Wassim 01/03/2013 Le rôle de Serveur Web (IIS) dans Windows Server 2008 R2 vous permet de partager des informations avec des utilisateurs sur Internet, sur un intranet ou un extranet. Windows Server 2008 R2 met

Plus en détail

< Atelier 1 /> Démarrer une application web

< Atelier 1 /> Démarrer une application web MES ANNOTATIONS SONT EN ROUGE : Axel < Atelier 1 /> Démarrer une application web Microsoft France Tutorial Découverte de ASP.NET 2.0 Sommaire 1 INTRODUCTION... 3 1.1 CONTEXTE FONCTIONNEL... 3 1.2 CONTEXTE

Plus en détail

Activité - Serveur sous Linux Suse

Activité - Serveur sous Linux Suse Activité - Serveur sous Linux Suse Configuration de services réseaux Problématique : Configurer les services réseaux (DHCP, SAMBA, APACHE2) sur un serveur afin de répondre au besoin des postes clients

Plus en détail

Environnements de développement

Environnements de développement 4 Environnements de développement Au sommaire de ce chapitre UU Mettre en place un environnement de développement UU Environnement de production Contrairement au développement web de bureau, dans lequel

Plus en détail

Gestion des sauvegardes

Gestion des sauvegardes Gestion des sauvegardes Penser qu un système nouvellement mis en place ou qui tourne depuis longtemps ne nécessite aucune attention est illusoire. En effet, nul ne peut se prémunir d événements inattendus

Plus en détail

Publier un site WEB.NET 2.0 avec VS 2005

Publier un site WEB.NET 2.0 avec VS 2005 Publier un site WEB.NET 2.0 avec VS 2005 La publication d'un site WEB.NET 2.0 avec VS 2005 Il est intéressant de savoir comment mettre en ligne son application WEB développée en ASP.NET 2.0 avec Visual

Plus en détail

Installation d un certificat de serveur

Installation d un certificat de serveur Installation d un certificat de serveur Rédacteur : Eric Drezet Administrateur réseau CNRS-CRHEA 06/2004 But du papier : Installer un certificat de serveur en vue de sécuriser l accès au Web Mail avec

Plus en détail

Tutorial Terminal Server sous

Tutorial Terminal Server sous Tutorial Terminal Server sous réalisé par Olivier BOHER Adresse @mail : xenon33@free.fr Site Internet : http://xenon33.free.fr/ Tutorial version 1a Page 1 sur 1 Index 1. Installation des services Terminal

Plus en détail

TP RPV DE NIVEAU APPLICATION EXTRANET

TP RPV DE NIVEAU APPLICATION EXTRANET TP RPV DE NIVEAU APPLICATION EXTRANET Étudions le cas de l entreprise MAROQ. L entreprise a décidé d ouvrir une partie de son SI (Système d information) à ses partenaires. Cette ouverture s effectue par

Plus en détail

RTE Technologies. RTE Geoloc. Configuration avec Proxy ou Firewall

RTE Technologies. RTE Geoloc. Configuration avec Proxy ou Firewall RTE Technologies RTE Geoloc Configuration avec Proxy ou Firewall 2 Septembre 2010 Table des matières Introduction... 3 Présentation de RTE Geoloc... 3 Configuration des paramètres de sécurité... 3 Configuration

Plus en détail

LANDPARK NETWORK IP LANDPARK NETWORK IP VOUS PERMET D'INVENTORIER FACILEMENT VOS POSTES EN RÉSEAU

LANDPARK NETWORK IP LANDPARK NETWORK IP VOUS PERMET D'INVENTORIER FACILEMENT VOS POSTES EN RÉSEAU LANDPARK NETWORK IP Avril 2014 LANDPARK NETWORK IP VOUS PERMET D'INVENTORIER FACILEMENT VOS POSTES EN RÉSEAU Landpark NetworkIP est composé de trois modules : Un module Serveur, que l'on installe sur n'importe

Plus en détail

SharePoint 2010 : Déploiement D application Silverlight 2010

SharePoint 2010 : Déploiement D application Silverlight 2010 1 Contents Introduction... 3 Pré requis :... 4 Coté développer... 4 Cotez serveur :... 4 Coté clients :... 4 Installation d une Plateforme de développement Pour les développeurs... 5 Installation de SharePoint

Plus en détail

Installer et exploiter le serveur web local IIS sur un système d exploitation Windows XP 1/3 1 ère étape

Installer et exploiter le serveur web local IIS sur un système d exploitation Windows XP 1/3 1 ère étape Modifier cet article (283) Recalculer cette page * Les Médecins Maîtres-Toile Accueil Nouvelles Technologies Installer et exploiter le serveur web local IIS sur un système d exploitation Windows XP 1/3

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION DE WATCHDOC 2011 (EVALUATION)

MANUEL D INSTALLATION DE WATCHDOC 2011 (EVALUATION) MANUEL D INSTALLATION DE WATCHDOC 2011 (EVALUATION) SOMMAIRE AVANT PROPOS... 3 PRÉSENTATION FONCTIONNELLE WATCHDOC... 4 APERÇU DU MANUEL... 5 INTRODUCTION... 5 CONTACTER DOXENSE... 5 PRÉPARER L INSTALLATION...

Plus en détail

Atelier Le gestionnaire de fichier

Atelier Le gestionnaire de fichier Chapitre 12 Atelier Le gestionnaire de fichier I Présentation Nautilus est un gestionnaire de fichiers pour l environnement de bureau Gnome. Il offre toutes les fonctions de gestion de fichier en local

Plus en détail

Activex Database Objet. C'est la couche d'accès aux bases de données, le SGBD (Système de Gestion de Base de Données) de VB.

Activex Database Objet. C'est la couche d'accès aux bases de données, le SGBD (Système de Gestion de Base de Données) de VB. ADO.NET Activex Database Objet Généralités ADO.NET. Permet d accéder aux bases de données à partir de VB.NET. ADO veut dire Activex Database Objet. C'est la couche d'accès aux bases de données, le SGBD

Plus en détail

FileMaker Server 14. Guide de démarrage

FileMaker Server 14. Guide de démarrage FileMaker Server 14 Guide de démarrage 2007-2015 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054 FileMaker et FileMaker Go sont des marques

Plus en détail

Création d un compte Exchange (Vista / Seven)

Création d un compte Exchange (Vista / Seven) Création d un compte Exchange (Vista / Seven) Version : 2.0 Création d un compte Exchange sous Windows Vista et Windows Seven Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation Nom

Plus en détail

arcopole Studio Annexe 7 Architectures Site du programme arcopole : www.arcopole.fr

arcopole Studio Annexe 7 Architectures Site du programme arcopole : www.arcopole.fr 4 arcopole Studio Annexe 7 Architectures Site du programme arcopole : www.arcopole.fr Auteur du document : Esri France Version de la documentation : 1.2 Date de dernière mise à jour : 26/02/2015 Sommaire

Plus en détail

PHASE WEB INSTALLATION & DEPANNAGE. Il est recommandé de copier les fichiers d installation dans un dossier partagé, cela servira pour les stations.

PHASE WEB INSTALLATION & DEPANNAGE. Il est recommandé de copier les fichiers d installation dans un dossier partagé, cela servira pour les stations. PHASE WEB INSTALLATION & DEPANNAGE 1. Préambule Mêmes pré-requis que pour la dématérialisation de la paye XP SP2 installé VISTA SEVEN 32-64 Les mises à jour automatiques doivent être activées. Framework

Plus en détail

WINDOWS SERVER 2003 ADMINISTRATION A DISTANCE

WINDOWS SERVER 2003 ADMINISTRATION A DISTANCE 1. Introduction WINDOWS SERVER 2003 ADMINISTRATION A DISTANCE En règle générale, les administrateurs ne travaillent pas en salle serveurs. Et cette dernière peut se trouver n'importe où dans le bâtiment.

Plus en détail

Pré-requis serveur d'applications AppliDis pour Microsoft Windows Server 2012

Pré-requis serveur d'applications AppliDis pour Microsoft Windows Server 2012 Fiche technique AppliDis Pré-requis serveur d'applications AppliDis pour Microsoft Windows Server 2012 Fiche IS00820 Version document : 1.02 Diffusion limitée : Systancia, membres du programme Partenaires

Plus en détail

Installation de FRAMIGEST 1.3 et supe rieure.

Installation de FRAMIGEST 1.3 et supe rieure. Installation de FRAMIGEST 1.3 et supe rieure. Installation Simplifiée (Base de données LocalDB) WINDOWS XP : utilisez le manuel spécifique à Windows XP Ce manuel décrit l installation de FRAMIGEST «simplifiée».

Plus en détail

Installation de GFI MailEssentials

Installation de GFI MailEssentials Installation de GFI MailEssentials Introduction à l installation de GFI MailEssentials Ce chapitre explique la procédure à suivre pour installer et configurer GFI MailEssentials. Il y a deux façons de

Plus en détail

Serveur FTP. 20 décembre. Windows Server 2008R2

Serveur FTP. 20 décembre. Windows Server 2008R2 Serveur FTP 20 décembre 2012 Dans ce document vous trouverez une explication détaillé étapes par étapes de l installation du serveur FTP sous Windows Server 2008R2, cette présentation peut être utilisée

Plus en détail

Guide de migration BiBOARD V10 -> v11

Guide de migration BiBOARD V10 -> v11 Guide de migration BiBOARD V10 -> v11 Version 11.3 13/12/2012 Support BiBOARD E-mail : support@biboard.fr Guide de migration BiBOARD Ce document est destiné à l équipe informatique en charge de la migration

Plus en détail

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w w Procédure Messagerie Outlook 2007 et 2010 Solutions informatiques Connecteur Zimbra pour Microsoft Outlook 2007 et 2010 (ZCO) 1/46 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Compatibilité... 3 2.1 Versions supportées

Plus en détail

GPI Gestion pédagogique intégrée

GPI Gestion pédagogique intégrée Société GRICS GPI Gestion pédagogique intégrée Guide d installation Fonctionnalités Internet GPI 2012 Version mise à jour le 29 janvier 2014 Société GRICS Page 1 de 23 Table des matières PRESENTATION DES

Plus en détail

MEGA TeamWork. Guide d utilisation

MEGA TeamWork. Guide d utilisation MEGA TeamWork Guide d utilisation MEGA 2009 SP4 1ère édition (juin 2010) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune manière

Plus en détail

IP Office Installation & Administration IMS

IP Office Installation & Administration IMS IP Office Installation & Administration IMS 40DHB0002FRCM Version 1 (20/11/2001) Contenu Contenu Integrated Messaging System...3 Aperçu d IMS...3 Limites du système...4 Configuration du système...5 Installation

Plus en détail

Table des matières L INTEGRATION DE SAS AVEC JMP. Les échanges de données entre SAS et JMP, en mode déconnecté. Dans JMP

Table des matières L INTEGRATION DE SAS AVEC JMP. Les échanges de données entre SAS et JMP, en mode déconnecté. Dans JMP L INTEGRATION DE SAS AVEC JMP Quelles sont les techniques possibles pour intégrer SAS avec JMP? Comment échanger des données entre SAS et JMP? Comment connecter JMP à SAS? Quels sont les apports d une

Plus en détail

Chapitre 1 Windows Server 2008 11

Chapitre 1 Windows Server 2008 11 Chapitre 1 Windows Server 2008 11 1.1. Les fondations du système... 15 1.2. La virtualisation... 16 1.3. La sécurité... 18 1.4. Le Web... 20 1.5. Fonctionnalité disponible dans Windows Server 2008... 21

Plus en détail

Implémentation d une sécurisation SSL au niveau du portail de présentation AppliDis sur Windows 2008 R2

Implémentation d une sécurisation SSL au niveau du portail de présentation AppliDis sur Windows 2008 R2 Manuel d utilisation Implémentation d une sécurisation SSL au niveau du portail de présentation AppliDis sur Windows 2008 R2 Fiche IS00265 Version document : 1.00 Diffusion limitée : Systancia, membres

Plus en détail

Gestionnaire des services Internet (IIS)

Gestionnaire des services Internet (IIS) Windows Server 2003 Gestionnaire des services Internet (IIS) Auteur : Frédéric DIAZ I. Introduction : Vous éprouvez le besoin d héberger votre site internet ou intranet? Windows server 2003 dispose à cet

Plus en détail

Dans cette Unité, nous allons examiner

Dans cette Unité, nous allons examiner 13.0 Introduction Dans cette Unité, nous allons examiner les fonctionnements internes d une des plateformes de publication web les plus largement utilisées de nos jours sur l Internet, WordPress. C est

Plus en détail

SYNC FRAMEWORK AVEC SQLITE POUR APPLICATIONS WINDOWS STORE (WINRT) ET WINDOWS PHONE 8

SYNC FRAMEWORK AVEC SQLITE POUR APPLICATIONS WINDOWS STORE (WINRT) ET WINDOWS PHONE 8 SYNC FRAMEWORK AVEC SQLITE POUR APPLICATIONS WINDOWS STORE (WINRT) ET WINDOWS PHONE 8 INTRODUCTION Bonjour à tous; Aujourd hui je publie une nouvelle version de l adaptation de la Sync Framework Toolkit,

Plus en détail